AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
ASOS : code réduction -15% cumulable avec la ...
Voir le deal

 sur le front || Eirlys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Martin Murphy
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : le cape des 30 ans est passé en douceur
SURNOM : Martin
STATUT : fraîchement divorcé d'Eirean, j'ai retrouvé ma liberté de cilibataire
MÉTIER : Globetrotter à la retraite, kinésithérapeute/ostéopathe, militant écologique et pour le droit des animaux, membre des sea shepherd
sur le front || Eirlys 42805b37f44a4a8a87e4716e5f23ef85
POSTS : 149 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : 4/4Quinn #1 (FB)Eirlys #1Loan #3Yelahiah #2
RPs TERMINÉS : Caelan #1Loan #1Yele #1Charlie #1
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Adam Gallagher
DC : Thomas & Clément
INSCRIT LE : 27/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26627-pirates-des-mers-insoumis-volontaires-martin https://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas https://www.30yearsstillyoung.com/t26733-martin-murphy

sur le front || Eirlys Empty
Message(#) Sujet: sur le front || Eirlys sur le front || Eirlys EmptyMar 3 Déc - 10:33



Il est 16h lorsque je descends de la voiture qui s’est arrêtée sur le site. Autour de moi c’est le bush, les terres arides d’Australie et le silence seulement brisé par les bruits des insectes, du vent dans les buissons et les rires qui proviennent d’une des huttes qui nous servira de refuge pour la prochaine semaine. « MARTIN !» que j’entends une voix féminine alors que j’épaulais mon sac à dos. J’ai à peine le temps de me tourner que la tornade qu’est Jane m’agrippe pour me serrer contre elle « hey, salut toi !» la saluais-je avec un large sourire «C’est trop cool que tu sois venu ! On a besoin de tout le monde sur le front et on sait tous que t’es un sacré atout ». Je rigole doucement « eh bien j’ai entendu votre appel de détresse et ... me voilà» déclarais-je, amusé en la relâchant.

«Martin » c’est maintenant la voix du chauffeur qui me fait réagir. Je me tourne vers le jeune homme qui désigne sa voiture «va falloir que j’y aille, je … » «oh ! Oui, oui, bien sûr ! » m’exclamais-je en m’avançant vers lui «Vraiment Soren, merci ! Merci pour ce trajet et d’avoir fait ce méga détour » dis-je avec sincérité en lui serrant la main avant de lui offrir une accolade digne de ce nom « Mais c’est normal !» répond-t-il « sérieusement, votre engagement me fait chaud au cœur. Si je n’avais pas d’impératif et que je ne devais pas être à Sydney dans deux jours je serais resté et je vous aurais aidé mais … dans tous les cas tu m’as convaincu. Ton histoire est super inspirante et …ouais, je vais en parler à ma famille et je pense qu’on va au moins arrêter la viande » j’arque un sourcil, surpris des paroles de ce bouché-charcutier « Tu peux pas savoir à quel point ça me fait plaisir d’entendre ça» je pose une main sur son épaule «Je t’ai laissé mon numéro, n’hésite pas si tu es de retour en ville ou si t’as des questions de quelque nature qu’elles soient » dis-je en souriant. Soren m’offre un dernier sourire et m’assure qu’il y pensera avant de se détourner, retourner dans sa voiture et repartir.

« il est sérieux ?» souffle Jane « Il a vraiment fait tout ce détour de l’autoroute jusqu’ici ?» Impressionné, j’hoche la tête « Yep, 250 km de détour » j’hausse les épaules «tant mieux j’ai envie de dire, ça m’a évité d’attendre encore 3h au croisement et essayer de convaincre une autre voiture de m’emmener ici » rigolais-je doucement en me redressant «Bon allez, explique moi tout» ni une ni deux, Jane se met en route et le montre l’endroit ainsi que la place où je pourrais dormir.

Après un rapide tour des locaux, je suis la jeune femme vers le plus grand des abris où un groupe d’une quinzaine de personnes sont déjà entrain de s’affairer autour d’affiche et de banderoles. Et l’une d’elle n’est personne d’autre qu’Eirlys, la jeune femme qui change de couleurs de cheveux comme elle respire. «je savais bien que le bush australien était l’endroit préférés des caméléons  » dis-je en m’approchant de mon amie avant de me pencher au-dessus de son épaule «tu nous prépare quoi de beau ? » demandais-je, attendant en même temps les directives des uns et des autres.

@Eirlys Walsh


Our heroes are icons that mellow with age
Do you still believe in all the things that you stood by before? I hope they're on the front lines or at home keeping score. Do you care to be the layer of the bricks that seal your fate or would you rather be the architect of what we might create?  

sur le front || Eirlys KmjTp4r

sur le front || Eirlys 3836688744:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eirlys Walsh
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans (23 mai)
SURNOM : Lys, la plupart du temps mais Eirlys, ce n'est pas trop long alors un petit effort !
STATUT : Célibataire, ravie de l'être et fermement décidée à le rester
MÉTIER : Intervenante sur des salons pour le WWF et étudiante pour devenir naturopathe
LOGEMENT : Appartement #303, Fortitude Valley, avec Lucia, ce petit rayon de soleil que j'ai envie d'étrangler parfois et la nouvelle, Leah, que je ne suis pas encore sûre d'apprécier mais j'y travaille
sur le front || Eirlys AW540451_01
POSTS : 54 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Abandonnée à la naissance ε Elevée dans une famille parfaite qu'elle a pourtant renié ε Membre du WWF depuis 2012 ε Sur les routes de 2007 à 2012 pour des missions de volontariat international ε Rêve de changer le monde
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (7/5) Lucia #1 - Rosalie #1 - Martin #1 - Skylar #1 - Aodhan #1 - Alfie #1 - Leah #1

sur le front || Eirlys U940
PSEUDO : Watermelon
AVATAR : Chloé Norgaard
DC : Jules et Primousse
INSCRIT LE : 21/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27585-don-t-settle-down-and-sit-in-one-place-move-around-be-nomadic-make-each-day-a-new-horizon https://www.30yearsstillyoung.com/t27637-the-very-basic-core-of-a-man-s-living-spirit-is-his-passion-for-adventure-eirlys-walsh https://www.30yearsstillyoung.com/t27634-eirlys-walsh

sur le front || Eirlys Empty
Message(#) Sujet: Re: sur le front || Eirlys sur le front || Eirlys EmptyDim 8 Déc - 16:35



Sur le front
When you have done your part it's time to release your work into the universe and let it do its part


Lucia va certainement être très heureuse que je l’abandonne pendant quelques jours, la pauvre petite subit quotidiennement mes réflexions peu agréables sur la manière dont elle mène sa vie et je dois reconnaitre que j’ai eu beaucoup de chances de tomber sur une colocataire de bonne composition. D’ordinaire, je n’ai pas pour habitude de dicter aux gens la manière dont ils doivent mener leur vie. Je tâche de les sensibiliser un maximum aux problématiques environnementales afin qu’ils perdent une partie de leurs mauvaises habitudes et préservent notre planète mais je ne force jamais les choses. J’estime que mon rôle est d’informer les autres grâce à ce que j’ai appris durant les longues années passer sur le terrain à constater de visu les dégâts causés par des personnes peu scrupuleuses. Je pense qu’il est également de mon devoir d’empêcher de mauvaises actions et de faire en sorte d’être entendue lorsque je suis persuadée que le discours que je tiens pourrait avoir un impact significatif sur les problématiques environnementales. En dehors des actions que je mène, je me comporte tout à fait normalement et je ne me permets pas de juger tout le monde à n’importe quel moment, ou en tout cas j’essaie véritablement de ne pas le faire. Après tout, je ne suis pas non plus un modèle de perfection – loin de là, même – et je me vois mal me reconvertir en une donneuse de leçon. Avec Lucia, les choses sont un peu différentes, et je me rends compte que partager mon appartement avec quelqu’un me rend un peu moins tolérante que d’habitude. Je sais que je dois faire des efforts sur ce point, d’autant plus que j’apprécie véritablement cette fille et que je ne tiens pas à devoir changer de colocataire sous prétexte qu’elle ait décidé de changer de logement pour ne plus avoir à me supporter. Cette séparation de quelques jours pour participer au prochain projet auquel j’ai décidé de participer nous sera donc forcément très bénéfique. Pour moi aussi, je sais que cette nouvelle expérience aura un impact positif, parce que je vais de nouveau me sentir véritablement utile à quelque chose. J’aime avoir l’impression d’aider la cause que je défends à se faire connaitre et lorsque les décisions prises contre lesquelles nous nous battons sont abandonnées, je suis toujours ravie d’avoir apporté à maigre contribution. Bien sûr, ça ne fonctionne pas à chaque fois, mais j’aime penser que même lorsque nos voix ne suffisent pas à faire la différence, elles parviennent au moins à être entendue et à faire évoluer les mentalités.

Je suis arrivée la veille sur le lieu de préparation de notre nouvelle mission, retrouvant avec bonheur deux ou trois têtes connues et rencontrant avec la même joie les petits nouveaux. Je participe aux nombreux projets organisés autour de Brisbane – et à l’étranger lorsque mon emploi du temps le permet – depuis quelques années maintenant et j’ai l’habitude de retrouver les mêmes visages à chaque fois. Finalement, ils sont presque devenus ma famille au fil du temps et ils ont une place bien plus importante dans mon cœur que ceux qui ont accompagné mon enfance et qui sont désormais devenus des étrangers à mes yeux. Appliquée à dessiner sur l’une des immenses banderoles qui nous accompagnera, je trace au feutre noir l’une des cheminées d’usine dont sort de la fumée. L’illustration est simple, mais efficace, d’après moi et c’est à peine si j’entends la personne qui arrive derrière moi. Je sursaute lorsque Martin prend la parole et un immense sourire apparait sur mon visage lorsque je le reconnais. Il a été le premier à m’introduire dans ce petit cercle de gens avec lesquels j’aime tant partager. Bien que nos relations ne soient plus vraiment les mêmes depuis son départ en Irlande que je n’ai toujours pas vraiment digéré, je prends toujours plaisir à le voir et à échanger avec lui parce que je sais qu’il partagera mes opinions, même s’il a tendance à aller certainement plus loin que moi dans sa démarche. « Tu t’y connais bien en caméléons, j’ignorais que tu étais spécialiste. » Je plaisante, alors qu’il s’approche de moi pour regarder mon travail encore inachevé. « Je ne suis pas sûre d’être vraiment satisfaite du résultat, je pensais faire encore un dessin, ici. » J’explique, montrant le bout de ma banderole où un espace reste encore vide. « Et je dois repasser les contours des lettres avec un feutre plus foncé pour que ça ressorte bien. » Le slogan, pour le moment dessiné au crayon, risque de passer inaperçu si je ne le retravaille pas un peu mieux. « Tu veux me donner un coup de main ? » Je désigne du menton les feutres posés sur la table d’à côté. Tout le monde s’affaire autour de nous, chacun trouve facilement sa place, comme si nous avions tous un rôle prédéfini sans pour autant avoir besoin de nous concerter pour déterminer ce dernier. Je souris en reprenant mon dessin, heureuse d’être un des maillons de cette immense chaine qui ne demande qu’à s’étendre encore davantage.

code by black arrow




For a living planet
You are wrong if you think joy emanates only or principally from human relationships. It is in everything and anything we might experience. We just have to have the courage to turn against our habitual lifestyle and engage in unconventional living. •• ALASKA


sur le front || Eirlys 73Ln5tgm_o
Revenir en haut Aller en bas
Martin Murphy
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : le cape des 30 ans est passé en douceur
SURNOM : Martin
STATUT : fraîchement divorcé d'Eirean, j'ai retrouvé ma liberté de cilibataire
MÉTIER : Globetrotter à la retraite, kinésithérapeute/ostéopathe, militant écologique et pour le droit des animaux, membre des sea shepherd
sur le front || Eirlys 42805b37f44a4a8a87e4716e5f23ef85
POSTS : 149 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : 4/4Quinn #1 (FB)Eirlys #1Loan #3Yelahiah #2
RPs TERMINÉS : Caelan #1Loan #1Yele #1Charlie #1
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Adam Gallagher
DC : Thomas & Clément
INSCRIT LE : 27/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26627-pirates-des-mers-insoumis-volontaires-martin https://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas https://www.30yearsstillyoung.com/t26733-martin-murphy

sur le front || Eirlys Empty
Message(#) Sujet: Re: sur le front || Eirlys sur le front || Eirlys EmptyLun 23 Déc - 9:42


Elle est cool Eirlys. Même après plusieurs années de séparations elle n'a pas perdu de son répondant. Ça me fait doucement sourire alors que je sais parfaitement qu'elle n'a pas réellement digérer le fait que je quitte Brisbane (et donc elle aussi) du jour au lendemain il y a deux ans. Eirlys fut la première personne à qui j'ai parlé de mon envie de retourner en Australie. Et aussi la première à se jeté corps et âme dans une aventure authentique qui me tenait beaucoup à cœur : rejoindre ce continent sans prendre l'avion. Elle a partagé presque un mois de voyage avec moi avant de repartir sur ses terres d'adoption par voie aérienne alors que j'ai, moi, choisi de me réengagé auprès de mon ancien équipage. En arrivant à Brisbane, j'aurais bien aimé la recontacter directement, mais j'ai été un peu trop occupé par le fait de me trouver un endroit où dormir -merci Robin et Ariel- ainsi que ma recherche de boulot -merci mon ancien collègue. J'aurais bien fini par me faire voir à nouveau auprès de la jeune femme, mais au final les circonstances font qu'on se retrouve de façon inopinée dans le Bush australien.

La saluant à ma façon -donc avec un commentaire sur ses cheveux qui changent de couleur comme je changerais de chemise- je laisse échapper un rire à sa réplique et lui tapote gentiment l'épaule avant de me pencher vers la pancarte qu'elle est entrain de réaliser. Elle m'explique rapidement et en quelques mots ce qu'elle compte encore faire pour l'améliorer et n'a pas besoin de plus pour me convaincre. Sans hésitation aucune, j'étends mon bras et attrape un feutre et je décapuchonne, commençant à passer sur les traits du slogan écrit au crayon de papier.

 «Bon allez, raconte un peu » décidais-je de faire la conversation  « ça va ? T'as fait quoi depuis qu'on s'est séparé à Pekin ? Tout va bien pour toi ? Tes études ? Les amis ? Les amours ? Les emmerde ? » je lui offre un large sourire. Chacun qui me côtoie sait parfaitement que je suis capable de poser 36000 questions à la seconde, Eirlys n'est donc pas en reste.

@Eirlys Walsh


Our heroes are icons that mellow with age
Do you still believe in all the things that you stood by before? I hope they're on the front lines or at home keeping score. Do you care to be the layer of the bricks that seal your fate or would you rather be the architect of what we might create?  

sur le front || Eirlys KmjTp4r

sur le front || Eirlys 3836688744:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eirlys Walsh
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans (23 mai)
SURNOM : Lys, la plupart du temps mais Eirlys, ce n'est pas trop long alors un petit effort !
STATUT : Célibataire, ravie de l'être et fermement décidée à le rester
MÉTIER : Intervenante sur des salons pour le WWF et étudiante pour devenir naturopathe
LOGEMENT : Appartement #303, Fortitude Valley, avec Lucia, ce petit rayon de soleil que j'ai envie d'étrangler parfois et la nouvelle, Leah, que je ne suis pas encore sûre d'apprécier mais j'y travaille
sur le front || Eirlys AW540451_01
POSTS : 54 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Abandonnée à la naissance ε Elevée dans une famille parfaite qu'elle a pourtant renié ε Membre du WWF depuis 2012 ε Sur les routes de 2007 à 2012 pour des missions de volontariat international ε Rêve de changer le monde
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (7/5) Lucia #1 - Rosalie #1 - Martin #1 - Skylar #1 - Aodhan #1 - Alfie #1 - Leah #1

sur le front || Eirlys U940
PSEUDO : Watermelon
AVATAR : Chloé Norgaard
DC : Jules et Primousse
INSCRIT LE : 21/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27585-don-t-settle-down-and-sit-in-one-place-move-around-be-nomadic-make-each-day-a-new-horizon https://www.30yearsstillyoung.com/t27637-the-very-basic-core-of-a-man-s-living-spirit-is-his-passion-for-adventure-eirlys-walsh https://www.30yearsstillyoung.com/t27634-eirlys-walsh

sur le front || Eirlys Empty
Message(#) Sujet: Re: sur le front || Eirlys sur le front || Eirlys EmptyJeu 9 Jan - 22:30


Sur le front
When you have done your part it's time to release your work into the universe and let it do its part


Je suis dans mon élément au milieu de tous ces bénévoles investis pour une seule et même cause, loin des conférences que je dois donner face à des personnes sceptiques qui me prennent plus souvent pour une moralisatrice que pour quelqu’un qu’il faut réellement écouter et je trouve ça dommage. J’essaie vraiment de faire preuve de tolérance, de comprendre que chacun mène sa propre vie en faisant ses choix et que je n’ai pas à critiquer les choix en question, mais je trouve tellement dommage que le monde entier ne soit pas capable de réaliser qu’avec seulement quelques petits gestes au quotidien les choses pourraient réellement changer, mais malheureusement j’ai l’impression qu’il va falloir attendre encore quelques années avant que les gens se sentent concernées par les problématiques environnementales. Ici, au moins, je n’ai personne à convaincre et nous pouvons préparer ensemble cet événement qui, je l’espère, parviendra à sensibiliser davantage de personnes. Beaucoup de gens nous trouvent stupides de nous acharner à faire entendre notre voix alors que nous restons encore une minorité, mais ils ne comprennent pas que c’est à force de parler qu’on ralliera de nouvelles personnes à notre cause et que le monde commencera doucement à évoluer. D’ailleurs, les choses ont déjà beaucoup changé ces dernières années, ce n’est pas suffisant mais j’ai bon espoir que les mentalités continuent à évoluer et je veux y contribuer.

L’arrivée de Martin me fait évidemment plaisir, il fait partie des rares personnes à avoir obtenue une place dans mon cœur pourtant fermé à tout attachement pour une raison que je ne m’explique pas. Il m’a pris sous son aile et m’a emmenée voyager, il m’a expliqué ses convictions et la manière dont il comptait les défendre et il n’a eu aucun mal à me convaincre de la véracité de ses propos. Je l’ai suivi pendant un certain temps, j’ai découvert des paysages magnifiques à ses côtés et il a contribué à mon épanouissement de jeune femme qui se redécouvrait après avoir passé plus de quatre ans à se chercher. Cette relation aurait pu être une belle histoire d’amitié jusqu’à ce qu’il décide de partir pour l’Irlande, pays dans lequel il était absolument hors de question que je remette les pieds. Je n’ai pas cherché à lui expliquer mon refus de le rejoindre et il n’a pas non plus voulu comprendre pourquoi je ne tenais pas à venir avec lui alors que je l’avais pourtant fait sans poser de questions auparavant. J’ai été déçue de son attitude et je crois que j’ai compris que mon attachement pour lui n’était pas forcément réciproque et ça m’a amenée à revoir la définition de ce lien que nous avons créé. Son retour m’a fait plaisir, bien sûr, le revoir ne me déplait pas non plus, mais je ne peux pas aller jusqu’à dire que je ressens la même joie qu’avant cette cassure qu’il a créé entre nous. Je garde mes distances pour m’éviter une nouvelle déception parce que malheureusement, l’être humain m’a appris qu’il faisait couler des larmes plus qu’il ne provoquait des sourires.

Ce n’est pas pour autant que je n’accueille pas Martin avec le sourire, justement, et il accepte volontiers de m’aider à finir cette banderole que je compte bien brandir lorsque nous serons tous prêts. Je suis plutôt fière du travail que j’ai déjà réalisé mais un peu d’aide ne sera pas de refus et alors que nous nous affairons, mon ami prend de mes nouvelles. L’avalanche de questions à laquelle j’ai le droit m’incite à me réjouir de ne pas être assise à une table en face de lui et à pouvoir plonger mon regard sur cette fameuse banderole que j’aime encore plus maintenant qu’elle cache mon malaise. Je n’ai pas vraiment l’habitude de parler de moi, tout simplement parce qu’il n’y a pas grand-chose à en dire. Ma vie privée n’évolue pas parce que je suis de toute façon trop fermée pour laisser de la place à qui que ce soit, déjà en amitié alors il est évident que l’amour n’est pas à l’ordre du jour. « Rien de très enthousiasmant tu sais, j’ai travaillé, j’aime toujours autant ce que je fais, mais ça me manque de ne plus voyager. » Je sais que ça reviendra et j’ai hâte de repartir, mais pour le moment, les finances ne me permettaient pas de repartir. Je ne suis pas une grosse dépensière et j’ai abandonné depuis longtemps l’idée de dormir à l’hôtel, il existe des solutions bien moins chères et plus propices aux belles rencontres qui ont rythmé mes précédents voyages. « Les cours n’arrangent rien, je n’ai plus une seconde à moi, mais je suis sûre que ça te passionnerait, toi aussi. » Je sais que j’ai pris la bonne décision en reprenant mes études, le parcours sera long et beaucoup trop compliqué, je le sais, mais je déteste avoir l’impression de stagner et il est hors de question que je m’enterre à Brisbane dans un boulot qui, certes, me plait, mais dans lequel je ne compte pas trainer pendant les vingt prochaines années. « Et toi, alors ? Qu’est-ce que tu as fait pendant tout ce temps ? Tu es de retour pour combien de temps ? » J’espère que lui poser des questions à mon tour lui fera oublier que j’ai soigneusement sélectionné celles qui me semblaient pertinentes parmi les siennes, mais il me connait, il sait bien que ce n’est pas forcément le genre de conversation avec lequel je suis à l’aise et même si ça ne me fait pas de mal de me faire violence, par moments, mais la plupart du temps, je préfère tout simplement éviter de trop parler de moi, faute de savoir réellement quoi dire. Pauvre Martin, il avait perdu l’habitude, apparemment.

code by black arrow




For a living planet
You are wrong if you think joy emanates only or principally from human relationships. It is in everything and anything we might experience. We just have to have the courage to turn against our habitual lifestyle and engage in unconventional living. •• ALASKA


sur le front || Eirlys 73Ln5tgm_o
Revenir en haut Aller en bas
Martin Murphy
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : le cape des 30 ans est passé en douceur
SURNOM : Martin
STATUT : fraîchement divorcé d'Eirean, j'ai retrouvé ma liberté de cilibataire
MÉTIER : Globetrotter à la retraite, kinésithérapeute/ostéopathe, militant écologique et pour le droit des animaux, membre des sea shepherd
sur le front || Eirlys 42805b37f44a4a8a87e4716e5f23ef85
POSTS : 149 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : 4/4Quinn #1 (FB)Eirlys #1Loan #3Yelahiah #2
RPs TERMINÉS : Caelan #1Loan #1Yele #1Charlie #1
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Adam Gallagher
DC : Thomas & Clément
INSCRIT LE : 27/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26627-pirates-des-mers-insoumis-volontaires-martin https://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas https://www.30yearsstillyoung.com/t26733-martin-murphy

sur le front || Eirlys Empty
Message(#) Sujet: Re: sur le front || Eirlys sur le front || Eirlys EmptyVen 10 Jan - 19:32


Je ne suis sur le site que depuis un peu plus de cinq minutes et déjà je me sens comme à la maison. Ici je suis dans mon élément et je sais que je vais me sentir bien dans l'équipe. Mon côté sociable, bavard et enjoué va sans doute aider à ce que je fasse rapidement connaissance avec mes futurs camarades de manifestation. Mais pour l'instant, ce qui m'importe, c'est de renouer avec Eirlys, cet arc en ciel duquel je me suis séparer il y a un peu moins d'un moins après plusieurs semaines passé ensemble sur les routes.

Sans hésiter, je m'empare des feutres et fait exactement ce qu'elle me dit, mettant des couleurs assez flash pour qu'on puisse voir notre mécontentement de loin et m'installe à la table, alors que les questions concernant la vie de mon amie fusent. Celle-ci, se plongeant dans son dessin, ne choisi que les question auxquelles elle veut bien me donner des réponses. Et ces réponses sont assez décevante à vrai dire. Je me serais attendu à beaucoup de chose ! J'aurais même pas été étonné si elle m'avait dit qu'elle est allé saccager l'aquarium de la ville ou si elle était aller sauver des lapins dans les laboratoires en dehors de Brisbane. Mais ...non. Tout ce qu'elle me dit est bien trop banal pour elle : pas de voyage, reprises des cours et la voilà donc plongé dans la routine.

Enfin, en même temps, je ne suis pas mieux moi. En arrivant ici le mois dernier, j'ai très rapidement prit l'initiative de trouver du boulot -chose que j'ai réussie- et je me suis installé dans la colocation avec Ariel et Robin. J'ai donc, malgré moi, mit en place une sorte de routine dans un quotidien qui pourtant n'est jamais le même. Alors, lorsqu'elle me retourne la question, j'hausse les épaules  «Rien de particulier ... » répondais-je  « Je suis de retour définitivement. Du moins définitivement qui sera entre coupé par quelques voyages plus ou moins longs» je lance un coup d’œil vers mon amie  « J'aime beaucoup l'Europe et j'ai adoré ma vie en Irlande, mais je ...en vrai j'ai toujours su que ma vie était ici, en Australie. C'est bizarre, parce qu'avant de partir j'ai pensé que ma vie ici n'était pas ce que je cherchais et pourtant ...il ne s'est pas passé une seule journée sans que je ne pense à l'Australie et plus particulièrement à Brisbane» j'hausse les épaules  «Sinon ...y a pas grand chose de neuf pour moi non plus. J'ai trouvé un travail très rapidement et facilement avec mon ancien collègue avec qui j'ai déjà travaillé par le passé et j'ai trouvé une place dans une maison en colocation avec Robin, une très bonne amie, et une certaine Ariel » expliquais-je en changeant de couleurs pour la lettre suivante  « Tu sais comment va se dérouler l'action demain ?» demandais-je afin de changer de sujet  « Il est là Marc ? C'est lui qui devait normalement superviser la chose si je me rappelle bien »

@Eirlys Walsh


Our heroes are icons that mellow with age
Do you still believe in all the things that you stood by before? I hope they're on the front lines or at home keeping score. Do you care to be the layer of the bricks that seal your fate or would you rather be the architect of what we might create?  

sur le front || Eirlys KmjTp4r

sur le front || Eirlys 3836688744:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eirlys Walsh
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans (23 mai)
SURNOM : Lys, la plupart du temps mais Eirlys, ce n'est pas trop long alors un petit effort !
STATUT : Célibataire, ravie de l'être et fermement décidée à le rester
MÉTIER : Intervenante sur des salons pour le WWF et étudiante pour devenir naturopathe
LOGEMENT : Appartement #303, Fortitude Valley, avec Lucia, ce petit rayon de soleil que j'ai envie d'étrangler parfois et la nouvelle, Leah, que je ne suis pas encore sûre d'apprécier mais j'y travaille
sur le front || Eirlys AW540451_01
POSTS : 54 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Abandonnée à la naissance ε Elevée dans une famille parfaite qu'elle a pourtant renié ε Membre du WWF depuis 2012 ε Sur les routes de 2007 à 2012 pour des missions de volontariat international ε Rêve de changer le monde
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (7/5) Lucia #1 - Rosalie #1 - Martin #1 - Skylar #1 - Aodhan #1 - Alfie #1 - Leah #1

sur le front || Eirlys U940
PSEUDO : Watermelon
AVATAR : Chloé Norgaard
DC : Jules et Primousse
INSCRIT LE : 21/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27585-don-t-settle-down-and-sit-in-one-place-move-around-be-nomadic-make-each-day-a-new-horizon https://www.30yearsstillyoung.com/t27637-the-very-basic-core-of-a-man-s-living-spirit-is-his-passion-for-adventure-eirlys-walsh https://www.30yearsstillyoung.com/t27634-eirlys-walsh

sur le front || Eirlys Empty
Message(#) Sujet: Re: sur le front || Eirlys sur le front || Eirlys EmptyLun 20 Jan - 23:33



Sur le front
When you have done your part it's time to release your work into the universe and let it do its part


Je me rends compte en en parlant que ma vie a l’air beaucoup plus triste que je ne le pensais et ce n’est pas quelque chose que je prends plaisir à réaliser, au contraire. J’aimerais avoir un peu plus d’impact que ça, que ma voix compte davantage et que je fasse autre chose que préparer des brochures avec des jolis messages que je distribue avec un grand sourire. Certes, dans mon travail et au quotidien, je fais de mon mieux pour que mon discours soit entendu, mais il fut un temps où j’agissais plus que je ne parlais et je ne veux pas que mon établissement définitif à Brisbane change les choses à ce sujet. Martin ne relève pas mes paroles mais je sens qu’il est étonné par mon discours. Je peux le comprendre, je crois que je m’étonne moi-même et alors que je continue mon œuvre comme si tout était parfaitement normal, je réalise qu’il va falloir que je modifie mon attitude si je ne veux pas perdre la petite flamme qui me donne envie de me dépasser pour ce en quoi je crois. « Je vois que tu as une vie trépidante, toi aussi. » Je plaisante, alors que Martin m’informe qu’il n’a rien de particulier à raconter, lui aussi. Je suis contente d’apprendre son retour définitif mais je ne laisse pas ma joie apparaitre, parce que j’ai été trop déçue par son abandon pour me réjouir aussi facilement de retrouver mon ami. Oui, il m’a manqué, mais il ne peut pas se pointer la bouche en cœur comme s’il n’avait pas décidé de me lâcher pour aller dans le pays que je déteste le plus au monde. Je l’ai vécu comme une trahison de sa part et il a l’air trop égocentrique pour se rendre compte du mal qu’il m’a fait. « Il faut croire que lorsqu’on devient australien un jour, on le reste pour toujours. » Je souris alors qu’il m’explique plus ou moins qu’il a eu le mal du pays ce qui est assez étrange pour quelqu’un qui a vécu sans attache pendant si longtemps. Pourtant, je le comprends parce que je ressens un peu la même chose, au fond. Je n’ai jamais eu envie de m’installer quelque part, je ne me sens pas du tout irlandaise et seul mon accent me trahit puisque je n’en parle jamais et que je n’ai conservé aucune relation avec qui que ce soit. Je ne pensais pas non plus atterrir en Australie et si je l’avais pu, j’aurais sûrement continué à errer d’auberge de jeunesse en auberge de jeunesse en suivant des bénévoles qui, comme moi, voulaient faire bouger le monde et réparer ce qui pouvait l’être. « Je me sens bien ici, moi aussi, mais je ne pense pas que je resterais éternellement, je ne suis pas faite pour ça. » Je ne suis pas faite pour m’attacher aux gens. Je ne suis pas faite pour m’enraciner dans un pays. Il faut juste que je me fasse connaitre et que je mette suffisamment  d’argent de côté pour pouvoir reprendre la route. « J’ai quand même réussi à lancer une enquête pour problème d’hygiène et de sécurité dans un laboratoire qui faisait des expériences sur des serpents. Je ne sais pas ce que ça va donner mais j’espère réussir à le faire fermer, les gens sont complètement dingues. » Malheureusement, je ne suis pas certaine que ça soit efficace car s’ils se rendent compte que, outre l’enfermement des animaux et les expériences qui sont effectuées sur eux, il n’y a rien de plus à dire, le laboratoire restera ouvert. Je trouve ça absolument scandaleux mais ça ne dépend pas de moi. « Il y a le plan d’action accroché au mur là-bas. » Dis-je en désignant la gauche avec le doigt, désignant les grandes feuilles blanches gribouillées. « Mais globalement, ce sera comme d’habitude, on se réunit tous vers dix heures pour le débriefe et on s’y met. » Martin et moi commençons à être des habitués de ce genre de manifestation, on y retrouve les mêmes têtes, on dessine les mêmes pancartes avec des slogans différents et on prie à chaque fois pour être entendus même si la plupart du temps les choses sont compliquées. J’espère qu’aucun débordement ne sera à déplorer cette fois pour ne pas donner une mauvaise image du mouvement que l’on défend. Moi aussi, par moment, j’ai envie de perdre patience et de laisser la colère parler pour moi parce que j’en ai marre de me sentir aussi impuissante et de respecter les règles alors qu’elles entravent nos mouvements et nos paroles. Malgré tout, je fais de mon mieux pour ne rien faire de répréhensible. « Marc sera là dans une heure, il a dit qu’il avait un truc à faire avant de nous rejoindre, mais je n’ai pas entendu ce que c’était. C’est lui qui t’a demandé de venir ou tu as atterri ici par hasard ? » Je m’informe, rebouchant le feutre et reculant d’un pas pour admirer mon œuvre. « C’est pas mal, là, on la verra de loin. » Et j’espère qu’elle marquera les esprits et aura la chance se retrouver en première page de plusieurs journaux locaux. J’ai l’habitude que mes ambitions soient déçues, mais à chaque nouvelle manifestation j’aime me dire qu’elle sera différente. « On devrait tous se mettre à poil et peindre les slogans sur nos corps, je suis sûre que ça marquerait davantage les esprits. » A défaut d’être pris au sérieux, on ferait parler de nous. Un scandale attire toujours davantage, tout le monde sait ça.

code by black arrow




For a living planet
You are wrong if you think joy emanates only or principally from human relationships. It is in everything and anything we might experience. We just have to have the courage to turn against our habitual lifestyle and engage in unconventional living. •• ALASKA


sur le front || Eirlys 73Ln5tgm_o
Revenir en haut Aller en bas
Martin Murphy
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : le cape des 30 ans est passé en douceur
SURNOM : Martin
STATUT : fraîchement divorcé d'Eirean, j'ai retrouvé ma liberté de cilibataire
MÉTIER : Globetrotter à la retraite, kinésithérapeute/ostéopathe, militant écologique et pour le droit des animaux, membre des sea shepherd
sur le front || Eirlys 42805b37f44a4a8a87e4716e5f23ef85
POSTS : 149 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : 4/4Quinn #1 (FB)Eirlys #1Loan #3Yelahiah #2
RPs TERMINÉS : Caelan #1Loan #1Yele #1Charlie #1
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Adam Gallagher
DC : Thomas & Clément
INSCRIT LE : 27/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26627-pirates-des-mers-insoumis-volontaires-martin https://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas https://www.30yearsstillyoung.com/t26733-martin-murphy

sur le front || Eirlys Empty
Message(#) Sujet: Re: sur le front || Eirlys sur le front || Eirlys EmptySam 1 Fév - 10:29


L'ironie dans la voix d'Eirlys lorsqu'elle me dit que j'ai une vie trépidente me fait doucement rigoler. J'aurais bien voulu répondre du tac au tac en disant un truc du genre « pire que la tienne » mais je me tais car, plus on parle, plus j'ai l'impression de sentir de la retenue chez Eirlys. Elle qui a toujours été très expansive dans ses actions, ses mots, ses faits et ses gestes, elle ne semble, aujourd'hui, pas avoir réellement envie d'être là avec moi. Je me dis, naïvement, que je lui poserais la question plus tard quand nous serons seul afin d'avoir des explications et réussir -peut-être- à faire partir la petite brume de malaise que je ressens de plus en plus. Ou peut-être qu'elle évoquera le sujet d'elle-même ? J'avoue que j'ai un peu de mal à y croire, à cette dernière option.

En attendant, je continue la conversation comme si de rien n'était, souriant et plaisantant, l'écoutant avec attention aussi lorsqu'elle me dit qu'elle a toutefois réussi à lancer une enquête concernant l'hygiène et la sécurité dans un laboratoire qui fait des tests sur des serpents.  « Aah !» m'exclamais-je en relevant mon regard du dessin  « ça c'est une superbe chose ! C'est quoi comme laboratoire ? Comment tu t'y es pris ? Ça porte ses fruits ou c'est couru d'avance ? Parce que je peux toujours demander à Jameson de venir nous porter main forte avec ses talents d'avocates» que je propose dans un haussement l'épaules. Il n'est pas dit qu'Eirlys préfère gérer la chose elle-même, ce que je comprendrais totalement et auquel cas j'espère qu'elle aura le courage de me le dire directement ?

Lorsque je lui demande ensuite comment se déroulera l'action de demain, elle me réfère au plan d'action qui est accroché au mur et je note dans un coin de ma tête de l'étudier plus en détail plus tard. La jeune activiste reprend ensuite en disant que, de manière générale, on se retrouve à 10h pour le debrief et qu'ensuite on s'y met.  «Ouais, je vois. J'ai hâte de repartir sur le terrain avec toi » dis-je en offrant un large sourire à mon amie  «ça va être cool » et je le pense réellement.

Je reprend ensuite mon activité coloriage et laisse le silence s'installer entre nous, avant qu'Eirlys ne le brise avec une idée de génie.  « Mais tellement !» m'exclamais-je lorsqu'elle propose qu'on se mette tout nu. Je ne sais pas si elle est sérieuse ou non, mais en tout cas l'idée est vraiment bonne !  «Si tu le fais, je le fais » assurais-je en me redressant, posant mon regard sur elle  « ça ne changera rien à notre action, mais au moins ça fera parler de nous et toute pub est bonne à prendre» je laisse échapper un petit rire et fini le remplissage des lettres avant de poser le feutre et me redresser  «Eh voilà … c'est pas mal comme ça, non ? » demandais-je l'approbation de la jeune femme.

@Eirlys Walsh


Our heroes are icons that mellow with age
Do you still believe in all the things that you stood by before? I hope they're on the front lines or at home keeping score. Do you care to be the layer of the bricks that seal your fate or would you rather be the architect of what we might create?  

sur le front || Eirlys KmjTp4r

sur le front || Eirlys 3836688744:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eirlys Walsh
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans (23 mai)
SURNOM : Lys, la plupart du temps mais Eirlys, ce n'est pas trop long alors un petit effort !
STATUT : Célibataire, ravie de l'être et fermement décidée à le rester
MÉTIER : Intervenante sur des salons pour le WWF et étudiante pour devenir naturopathe
LOGEMENT : Appartement #303, Fortitude Valley, avec Lucia, ce petit rayon de soleil que j'ai envie d'étrangler parfois et la nouvelle, Leah, que je ne suis pas encore sûre d'apprécier mais j'y travaille
sur le front || Eirlys AW540451_01
POSTS : 54 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Abandonnée à la naissance ε Elevée dans une famille parfaite qu'elle a pourtant renié ε Membre du WWF depuis 2012 ε Sur les routes de 2007 à 2012 pour des missions de volontariat international ε Rêve de changer le monde
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (7/5) Lucia #1 - Rosalie #1 - Martin #1 - Skylar #1 - Aodhan #1 - Alfie #1 - Leah #1

sur le front || Eirlys U940
PSEUDO : Watermelon
AVATAR : Chloé Norgaard
DC : Jules et Primousse
INSCRIT LE : 21/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27585-don-t-settle-down-and-sit-in-one-place-move-around-be-nomadic-make-each-day-a-new-horizon https://www.30yearsstillyoung.com/t27637-the-very-basic-core-of-a-man-s-living-spirit-is-his-passion-for-adventure-eirlys-walsh https://www.30yearsstillyoung.com/t27634-eirlys-walsh

sur le front || Eirlys Empty
Message(#) Sujet: Re: sur le front || Eirlys sur le front || Eirlys EmptyVen 7 Fév - 21:24


Sur le front
When you have done your part it's time to release your work into the universe and let it do its part


Je suis ravie de pouvoir parler enfin à quelqu’un de ce que je fais au quotidien. Bien sûr, je peux mentionner mes actions sur mon lieu de travail et échanger avec des collègues qui partagent mon opinion mais je m’abstiens de tenir des propos trop virulents par peur de choquer ou de déranger. Je sais qu’avec Martin, je peux me permettre de tout dire parce qu’il partage mes opinions et me soutiendra toujours, quoi que je fasse. Pour cette raison, il m’a affreusement manquée, je ne peux pas le nier mais ma rancœur est tenace, surtout lorsqu’il s’agit d’abandon. C’est mon point faible, je vis très mal la disparition des gens auxquels je tiens, parce que j’ai l’impression d’y voir un éternel recommencement de mon histoire personnelle. Pourtant, j’ai bien conscience que c’est moi qui ai choisi d’abandonner ma famille, de tourner le dos aux miens pour vivre une vie différente et prendre un nouveau départ, mais il s’agissait de personnes qui m’avaient menti et trahi, je ne pouvais pas faire autrement. J’en demande sûrement beaucoup à Martin, après tout, il ne fait pas partie de ma famille, mais durant tous ces voyages, j’ai eu l’impression que nous étions vraiment proches et que je pouvais réellement compter sur lui, alors le voir repartir sans avoir de la peine à l’idée de me laisser de côté ne m’a pas du tout plu. Toutefois, je sais que le moment est mal choisi pour en parler, je ne veux pas plomber l’ambiance de cette action qui nous tient à cœur à tous les deux et pour laquelle nous nous devons de rester unis. Je suis donc très fière de lui annoncer que je ne me suis pas laissée rattraper par ma routine et que mes opinions et les causes que je défends comptent toujours autant et qu’il me tient à cœur de les exprimer en sensibilisant un maximum de personnes. « C’est un regroupement de biologistes qui font des tests sûrement destinés à développer des nouveaux remèdes plus ou moins utiles en exploitant des animaux qui ne leur ont rien demandé. Je trouve ça révoltant. » Pire que ça, même, la maltraitance animale me choque alors que beaucoup semblent trouver normal de maltraiter les animaux pour assurer la survie de leur propre espèce. Tout cela me dégoûte. « C’était assez facile parce que je connaissais quelqu’un en interne, alors je me suis renseignée, je me suis intéressée et j’ai envoyé une joli lettre au comité d’hygiène avec des preuves pour qu’ils interviennent. » Ce qui ne servira sûrement à rien parce que j’imagine que si ce laboratoire est actuellement en exercice, c’est qu’il a obtenu toutes les autorisations pour effectuer son activité et c’est probablement ça, le plus révoltant. « Une avocate ne serait pas de trop, c’est sûr, mais il faut attendre les résultats de l’enquête avant de voir quelle sera la prochaine étape. » Je croise les doigts même si mes espoirs sont minces, je sais que, quoi qu’il arrive, je n’aurais pas fait tout ça pour rien et c’est déjà une petite victoire.

De toute façon, rien ne viendra entacher le bonheur que j’ai de retrouver le terrain et les équipes que j’ai si souvent côtoyé. Certes, j’ai changé, je ne suis plus une nomade qui parcourt le monde avec pour seul objectif de ne jamais poser ses bagages assez longtemps à un endroit pour s’y habituer, mais les causes qui me tiennent à cœur n’ont pas changées, elles, et je suis heureuse de voir que le monde bouge et que les mentalités commencent doucement à changer. Ce n’est pas assez, bien sûr, mais c’est un bon point de départ et si nous continuons à nous faire entendre, je suis sûre que ça finira par porter ses fruits. « Trop cool. » Je confirme, avec un sourire. « Et j’espère que ce n’est que le début. » Le début d’une longue liste d’actions que nous mènerons à bien ensemble, en se retrouvant, comme avant. Bien sûr, une petite voix dans ma tête me dit que je ne devrais pas essayer de retrouver notre ancienne relation parce que c’est prendre le risque de le voir partir de nouveau, mais j’ai adoré partager ça avec Martin et je n’ai pas envie de me priver par peur du futur. « Surtout que j’ai une nouvelle cible en vue. » Skylar Whitaker, qui ne mérite absolument pas sa notoriété lorsqu’on voit la manière dont elle l’a construite. Je n’ai pas encore trouvé comment m’attaquer frontalement à elle, mais le ferais, c’est une certitude. Je plaisante, en disant que, nus, nous aurions beaucoup plus d’impact parce que nous ferions davantage parler de nous mais je ne m’attendais pas du tout à ce que Martin soit réellement emballé par l’idée. J’interromps ma tâche pendant quelques secondes pour me tourner vers lui. « Vraiment ? Tu serais prêt à faire ça ? » Je lui demande, en réfléchissant à mon point de vue sur la question. Je crois que je pourrais le faire si j’avais la certitude d’être plus entendue. Après tout, un corps est un corps, tout le monde en a un et dévoiler le mien ne signifie pas dévoiler mes émotions et tout ce qu’il se passe dans ma tête, mais simplement mon enveloppe corporelle qui n’en dit que très peu sur moi. Je crois que j’y arriverais. « Pour que ça marche, il faudrait que tout le monde soit d’accord, parce qu’à deux, on n’ira pas loin. » Frapper fort pour être entendus, voilà une bonne idée, mais j’ignore si elle sera partagée et je peux comprendre que certaines personnes y soient complètement réfractaires. Martin et moi n’avons jamais été très doués pour nous canaliser mutuellement, au contraire, nous nous encourageons à foncer en permanence parce que nous sommes tous les deux d’accord sur le fait qu’il n’y a que ceux qui n’agissent pas qui n’obtiennent pas de résultat. « Splendide. » Je confirme, satisfaite du résultat. « On nous verra de loin, on va faire un carton ! » Je suis enthousiaste, comme d’habitude et ça ne risque pas de changer avec les heures qui défilent et l’impatience qui grandit. Je suis comme une enfant au moment d’ouvrir les cadeaux de Noël et je ne fais rien pour le dissimuler.

code by black arrow




For a living planet
You are wrong if you think joy emanates only or principally from human relationships. It is in everything and anything we might experience. We just have to have the courage to turn against our habitual lifestyle and engage in unconventional living. •• ALASKA


sur le front || Eirlys 73Ln5tgm_o
Revenir en haut Aller en bas
Martin Murphy
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : le cape des 30 ans est passé en douceur
SURNOM : Martin
STATUT : fraîchement divorcé d'Eirean, j'ai retrouvé ma liberté de cilibataire
MÉTIER : Globetrotter à la retraite, kinésithérapeute/ostéopathe, militant écologique et pour le droit des animaux, membre des sea shepherd
sur le front || Eirlys 42805b37f44a4a8a87e4716e5f23ef85
POSTS : 149 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : 4/4Quinn #1 (FB)Eirlys #1Loan #3Yelahiah #2
RPs TERMINÉS : Caelan #1Loan #1Yele #1Charlie #1
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Adam Gallagher
DC : Thomas & Clément
INSCRIT LE : 27/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26627-pirates-des-mers-insoumis-volontaires-martin https://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas https://www.30yearsstillyoung.com/t26733-martin-murphy

sur le front || Eirlys Empty
Message(#) Sujet: Re: sur le front || Eirlys sur le front || Eirlys EmptyDim 8 Mar - 21:58


N’en fais-je pas un peu trop lorsque Eirlys m’explique sa dernière action ? N’est-ce pas un peu too much de m’extasier devant ce travail ? Certes, c’est un très bon travail et c’est une superbe chose qu’elle fasse des truc de ce genre car chaque petite action est d’une importance capitale dans notre combat quotidien. Que ce soit les animaux telles que le vaches ou autre animaux que nous tuons pour notre  propre plaisir ou alors des serpents qui n’ont rien demandé à personne, chaque être vivant à son importance ici dans ce monde. Sauf peut-être les moustiques dont je n’ai jamais comprit l’utilité. Mais peut-être aurais-je pu montrer un peu plus de retenue ? Peut-être suis-je aussi éxubérant tout à coup pour montrer à Eirlys que je n’ai pas changer d’un poil ? Je n’en sais rien rien.

Dans tous les cas, c’est avec un certain plaisir qu’elle répond à toutes mes interrogations, m’expliquant en plus en détail comment elle s’y est prit, ce qu’elle a fait. Malheureusement, j’ai l’impression qu’elle n’est pas totalement sûre d’elle mais il faut, de toute manière, d’abord attendre les résultats et la réponse du comité d’hygiène.   « C’est pas faux ...» dis-je en hochant la tête, posant mon feutre pour en attraper un bleu  «Mais tu me tiendras au courant, ok ? Si jamais t’as besoin d’aide de quelque sorte que ce soit, tu me le dit, ok ? » loin de moi l’envie de m’immiscer dans ses petites missions personnelles, mais au moins elle sait qu’elle peut demander mon aide quand elle le souhaite.

Au final, le sujet de conversation dévie sur notre prochaine action, et Eirlys emet l’idée de se mettre à poil afin de faire parler de nous. J’avoue que je suis chaud pour le faire, autant parce que je ne suis absolument pas pudique et que je n’ai aucune honte de me montrer devant d’autres gens, que parce que je suis d’avis que les actions trash font bien plus parler d’elles et que, du coup, notre action aura plus de visibilité.  « Oh t’inquiète pas, je pense que si tu viens avec ces arguments, les autres te suivront aussi. J’en connais au moins trois qui seraient sans doute près à se joindre à notre mouvement nudiste» rigolais-je avant de finir le remplissage de la dernière lettre et reposer mon stylo sur la table.

 «Yep, même un aveugle nous verra » indiquais-je en soulevant la pancarte, la tendant devant moi pour l’observer dans tous les angles, avant de la reposer sur la table et me tourner vers Eirlys.   « Bon, je vais allez voir s’il y a moyen de trouver des truc à manger puis de dormir un peu afin d’être en forme demain ! » indiquais-je en me redressant, épaulant mon sac à dos  « elle est où ta couchette ? » si déjà nous faisons une action ensemble, autant dormir au même endroit car il est bien évident que nous avons beaucoup de temps à rattraper.

@Eirlys Walsh


Our heroes are icons that mellow with age
Do you still believe in all the things that you stood by before? I hope they're on the front lines or at home keeping score. Do you care to be the layer of the bricks that seal your fate or would you rather be the architect of what we might create?  

sur le front || Eirlys KmjTp4r

sur le front || Eirlys 3836688744:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

sur le front || Eirlys Empty
Message(#) Sujet: Re: sur le front || Eirlys sur le front || Eirlys Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

sur le front || Eirlys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-