AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Nike FR : 25 % sur tous les articles
Voir le deal

 Sortir des sentiers battus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arthur Van der Leen
Arthur Van der Leen
la haine endormie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 l'âge du steak
STATUT : Libre comme l'air
MÉTIER : Garagiste comme ton pote Baptiste
Sortir des sentiers battus Tumblr_majy0t6bMx1qf5th3o1_500
POSTS : 473 POINTS : 630

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Homme à tout faire et bricoleur dans l'âme, il sait faire beaucoup de choses avec ses mains.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Léonie
Terrence&Harvey
Lola
Grace
Jillian
Savannah
Sinead
Peter
Blake
Elizabeth
Groupe


Sortir des sentiers battus Tumblr_mkwpuorxt41qgbguro4_250


RPs TERMINÉS : Arthur
AVATAR : Heath Ledger
DC : Non
INSCRIT LE : 28/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27665-mes-chers-compatriotes-bonsoir https://www.30yearsstillyoung.com/t27712-par-ici-la-bonne-soupe

Sortir des sentiers battus Empty
Message(#) Sujet: Sortir des sentiers battus Sortir des sentiers battus EmptySam 7 Déc - 15:43


Sortir des sentiers battusUn lever à 3h du mat', ça piquait, mais telle était la condition pour partir à l'aventure. Un trajet d'environs 10 heures les attendait. Pour une fois, le jeune homme se montrait organisé, il avait préparé son sac la veille, avait même dormi habillé pour être directement prêt et ainsi, pouvoir gratter quelques minutes de sommeil en plus, mais ces minutes filèrent à la vitesse de la lumière. A peine fermait-il les yeux pour les rouvrir que cinq minutes s'étaient déjà écoulées. Qui jouait avec les aiguilles de son réveil ?
Quoi qu'il en soit, il finit par forcer ses fesses à se lever. Il grailla une biscotte à la volée, ne prit même pas le temps de terminer son café, et attrapa son sac au passage pour filer au point de rendez-vous.

Un car pour ces aventuriers en herbe poireautait à une entrée d'autoroute, sur un parking, dans la pénombre. On y voyait pas bien clair mais un attroupement se constituait déjà. Le départ était prévu pour 4h, Arthur parvint à ajuster parfaitement son timing et jeta son sac dans la soute aux bagages prévue à cet usage. La durée de l'expédition s'étirait sur trois jours, le bus se dirigeait vers les immenses jungles à perte vue au nord de l'Australie.
Van Der Leen tendit ses papiers à un des organisateur pour vérifier son identité tout en baillant aux corneilles nonchalamment devant la gueule du chauffeur. Il n'était pas bien bavard à cette heure de la nuit, probablement encore entrain de somnoler debout.

Chauffeur :  Monsieur ? Tenez, tout est en ordre !

Merde ! Il était complètement à l'ouest. Quelle idée de sortir sans finir son café aussi ? Tout cela pour flemmarder plus longtemps dans son lit, résultat il ne semblait toujours pas en être sorti.
Il rattrapa ses papiers avec deux de tension et grimpa à la hâte à l'intérieur du car afin de trouver une place convenable et roupiller jusqu'à la fin du voyage, au moins. Cependant, le car n'était pas bien grand et il se trouvait être l'un des dernier à embarquer. Par conséquent, les places libres se faisaient rares et il n'eut d'autre choix que de prendre ce qui restait : le siège à côté d'un gros ronfleur, la bave à la lèvre, déjà parti pour terminer sa nuit et qui lui valut une furtive grimace, ou le siège aux côtés d'une charmante demoiselle. Bien évidemment, il choisit la place à côté du ronfleur...

Blague. Il était quelques fois taré, mais pas au point de renoncer à cette opportunité pour un vieux dégueulasse. L'excentricité possédait ses propres limites. C'est ainsi qu'il s'avança vers cette jolie brune, s'armant de son plus beau sourire amical afin de la sortir de sa torpeur :

- La place n'est pas occupée ?

Il se doutait qu'elle ne l'était pas, et posa son cul dessus avant même que la femme ne réplique à cette question de simple courtoisie :

- Ça ne change rien de toute manière car maintenant elle l'est !

Balança-t-il avec une pêche d'enfer, à croire que croiser les yeux de cette femme l'avait subitement éveillé. Il se sentait frais comme un lardon alors qu'il se trouvait dans un état cadavérique 20 secondes auparavant. L'instinct du chasseur !

@Grace Coughlin

:copyright: 2981 12289 0


Send in the clowns
(⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Grace Coughlin
Grace Coughlin
le coeur fragile
le coeur fragile
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 29 ans (12/10).
SURNOM : coughlin, pour tous ses potes et collègues. gracie pour sa famille qui la voit pas grandir.
STATUT : the first time i came over you listened to my oldest pain, spoke like sugar water - i knew i loved you then. i'm still not quite sure in what way.
MÉTIER : photographe de plateau sur le déclin. ses stagiaires la remplacent, la passion s'en va.
LOGEMENT : #47 james street, fortitude valley.
Sortir des sentiers battus Tumblr_oylqzoNCAK1vuv9bpo5_250
POSTS : 1008 POINTS : 1470

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : "les avc c'est un truc de vieux", qu'on lui avait dit, et elle y a bêtement cru. sa main droite repliée et sa démarche déséquilibrée perdurent comme témoins de son inconscience passée. un bête accident qui n'arrive qu'aux autres.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Sortir des sentiers battus Tumblr_inline_nuglnx2kRd1qlt39u_250
WRIGHLIN#3 i'm willing to let you know me if you do the same. then tonight won't be a total loss. you'll say: i know a little about a person that no one else knows very well.

Sortir des sentiers battus Tumblr_n5pczgoPrQ1txsisoo5_250
JORACE#1 (jorace c'est moche mais c'est en attendant de trouver mieux) the brother of my heart lives in you, i know ; as long as they beat i will always have a safe retreat.

Sortir des sentiers battus Source
REEDLIN#1 girls like her are the kind you know will break your heart, but some fern-green part of you holds onto the idea she might stay awhile, just once.

LéonieGaïaHeather (fb)BirdieSixtine (fb)Yohan (fb)Mira#1 & Jordan#3Isobel
RPs EN ATTENTE : Alfie & Clément • Adèle • Chloe • Justin • Raphael • Ren & Emma
RPs TERMINÉS : Lola#1 (fb)GregAsh (event)Lola#2 (fb)Nico (event)Jordan #2 (event)

Sortir des sentiers battus C49cb7af4abb132c36c65c337d4d1aeef9b3d7d6
PSEUDO : (an)kana
AVATAR : Adelaide Kane la parfaite
CRÉDITS : ava (c) amor fati
DC : Rubén, le lion mal léché.
INSCRIT LE : 30/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27680-grace-c-bite-your-face-to-spite-your-nose https://www.30yearsstillyoung.com/t27779-grace-love-it-if-we-made-it https://www.30yearsstillyoung.com/t27917-grace-coughlin https://www.30yearsstillyoung.com/t28955-grace-coughlin

Sortir des sentiers battus Empty
Message(#) Sujet: Re: Sortir des sentiers battus Sortir des sentiers battus EmptySam 28 Déc - 1:04


Impossible de dormir. Elle suppose qu’elle aurait pu s’y attendre ; la caféine boue toujours dans ses veines et les clopes qu’elle enchaîne ne l’aident pas à se détendre. Quelle façon de se mettre en condition pour une expédition randonnée. Les quatre heures approchent ; le sommeil, toujours pas et Grace n’est pas sûre de vouloir en profiter d’ici l’heure prochaine du départ. D’ailleurs, elle n’est pas non plus sûre de réussir à dormir dans le bus non plus, et ce qui était jadis là toute la magie des excursions - le manque de sommeil, l’inconfort latent et quasi-permanent et les amitiés qui se créent autour de cette épreuve pour les nerfs - lui semblent d’un coup avoir perdu tout leur charme.

Sa seule tasse de café au compteur pour la journée à venir est posée négligemment dans le lavabo, rincée à la va-vite par un jet d'eau éphémère. Ce n'est que trois jours, se dédouane-t-elle en attrapant le sac posé sur le canapé et en abandonnant le reste des affaires mal rangées à leur nouveau lieu de vie. Kim Possible a été confié aux bons soins de Gaïa, et la garde de l'appartement sera à la charge de sa voisine de pallier retraitée. Aucune inquiétude pour ce qu'elle laisse derrière elle, davantage pour le corps un peu cassé qui lui sert de bagage à vie. Cette excursion est une épreuve. Une façon de se prouver à elle-même qu’elle est à même de quitter tout confort, toute proximité avec un hôpital, et de s’en sortir sans trop paniquer, sans virer à la paranoïa au moindre mal de crâne. Pour ça, rien de mieux qu’un coin perdu ou elle n’aura pas d’autre choix que d’assumer.

Elle vérifie deux fois si la porte d’entrée est bien verrouillée avant de s’engager dans l’escalier avec un pas rapide. Elle se presse jusqu’au car, sac d’affaires jeté par-dessus l’épaule, puis se fait cueillir par un chauffeur mal luné, encore à demi endormi. Semblerait qu’elle est là seule à avoir fait nuit blanche. A la suite des autres, elle jette sans ménagement son sac en soute, ne gardant qu’un sac à dos avec elle pour le trajet. Le nécessaire : une grande bouteille d’eau, des écouteurs, et un couteau saami qu’elle a récupéré en Finlande - tout inutile soit l’objet, elle trouve que ça en jette quand même un peu.
Dans le car, l’ambiance est au recueillement. Les déjà présents, à peine la moitié de l’effectif, ont pour certains mis un bandeau sur leurs yeux pour éviter d’être dérangés pendant qu’ils terminent leur nuit. D’autres ont bien étalé leurs affaires pour clairement faire comprendre que l’idée d’avoir un voisin les débectait. Grace a la chance de trouver une place isolée vers le fond, qu’elle s’empêche de prendre. Retour au calme et au silence le plus total. Peu à peu, le car se remplit, les places libres se retrouvent prises (au plus grand dam des plus grands râleurs), et Grace se retrouve en compétition de la Dernière Place Libre avec le ronfleur de compétition de quelques rangées devant.

- La place n'est pas occupée ? ...Ça ne change rien de toute manière car maintenant elle l'est !

En jury final, un grand blond les départage en jetant manifestement son dévolu sur Grace. Victoire interne. Le car quitte son stationnement.
Rapidement, Grace rapatrie sa veste un peu étalée sur son propre siège et range davantage son sac à dos sous ses pieds pour laisser de la place au jeune homme. Elle l’observe quelques secondes, manière personnelle de dire bonjour. Le mec semble frais au possible, réveillé par la perspective de partir en grande et longue balade. Quant à elle, elle s’y trouve déjà un pote.

Ben merde, tu voulais pas être avec le mec qui ronfle comme un tracteur alors ?

Voilà tout ce qu’elle trouve pour l’accueillir, sourire narquois aux commissures, retrouvant, à son tour, toute sa pêche. Peut-être que c’était contagieux. “Grace, au fait. Salut.” L’infirme se dispense de lui proposer une main à serrer, le saluant plutôt d’un coup de menton. Autour d’eux, le calme est revenu dans le bus maintenant en mouvement, toutes les places occupées. “C’est ta première excursion ?

Spoiler:
 


- praise the mutilated world and the gray feather a thrush lost, and the gentle light that strays and
vanishes and returns.


Sortir des sentiers battus 3287410889:
 
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Van der Leen
Arthur Van der Leen
la haine endormie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 l'âge du steak
STATUT : Libre comme l'air
MÉTIER : Garagiste comme ton pote Baptiste
Sortir des sentiers battus Tumblr_majy0t6bMx1qf5th3o1_500
POSTS : 473 POINTS : 630

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Homme à tout faire et bricoleur dans l'âme, il sait faire beaucoup de choses avec ses mains.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Léonie
Terrence&Harvey
Lola
Grace
Jillian
Savannah
Sinead
Peter
Blake
Elizabeth
Groupe


Sortir des sentiers battus Tumblr_mkwpuorxt41qgbguro4_250


RPs TERMINÉS : Arthur
AVATAR : Heath Ledger
DC : Non
INSCRIT LE : 28/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27665-mes-chers-compatriotes-bonsoir https://www.30yearsstillyoung.com/t27712-par-ici-la-bonne-soupe

Sortir des sentiers battus Empty
Message(#) Sujet: Re: Sortir des sentiers battus Sortir des sentiers battus EmptySam 25 Jan - 17:46


Sortir des sentiers battus
Arthur affectionnait les jolis visages, et cette fille n'exceptait pas à la règle. Son attitude opportuniste était un pari dangereux à tester : soit elle acceptait sans broncher, soit elle ripostait avec hargne, à double tranchant. Avec la montée du féminisme dans les sociétés, son action pouvait s'interpréter comme quelque chose de déplacée, brutale, voire agressive. Mais bien heureusement, il n'était pas tombé sur ce genre de fille à appréhender tout contact avec un inconnu et à crier à l'harcèlement pour un simple regard posé sur elle, au contraire elle l'accueillit à ses côtés avec la bienveillance d'un ange, tout en se permettant une petite référence au ronfleur olympique à l'avant du car.  Il jeta un furtif coup d’œil à l'homme en question, le filet de bave toujours aux lèvres, bon appétit. Il en ricana légèrement avant de répondre en toute ironie :

- Trop risqué.. Je pourrai tomber sous son charme..

Déjà, si quelqu'un parvenait à achever sa nuit au travers de ces grognements de sanglier, c'était un miracle, mais Arthur comprit rapidement qu'il ne serait pas cet élu. De plus, il possédait désormais une bonne raison de demeurer éveillé, et cette raison portait le nom de Grace d'après ses présentations amicales.

- Grace... Comme la princesse ?.. Charmant. Moi c'est Arthur.

Elles n'avaient pas que le prénom en commun avec Grace Kelly mais aussi la beauté. Elle l'interrogea aussitôt sur ses expériences en excursion.

- Pas vraiment non. Je connais l'Australie comme ma poche. J'ai grandi avec les pygmées.

Evidemment, ce n'était pas sérieux, son sourire le trahissait de plein fouet. Il avait en réalité reçu une éducation assez stricte, basée sur les principes  et les traditions de la religion, bien qu'il détenait cette chance d'avoir grandi en campagne, libre de partir à l'aventure comme un Indiana Jones dans un espace délimité et gambader comme bon lui semblait.

- En revanche, c'est bien la première fois que je paye pour partir à l'aventure, d'habitude je voyage en solitaire mais j'ai voulu expérimenter les "joies" d'une promenade en groupe..

Il adressa un nouveau regard railleur au ronfleur lorsqu'il appuya sur le mot " joies ". Seul, c'était sûr qu'il s'épargnait ce genre de spécimen, mais il ratait également les filles comme sa voisine, alors pour le moment, il ne regrettait pas cette initiative plus que cela. Il ne la connaissait pas mais il appréciait cette aura fraîche qui l'enveloppait toute entière.

- Et toi ? Première fois ? Prête à affronter ce grand périple ?

Lui retourna-t-il pendant qu'il farfouilla dans son sac à dos, posté en dessous de son siège, pour en sortir un sac de chips qu'il explosa sans une once de délicatesse. La plupart des individus présents dans le car furent décontenancés par ce bruit "explosif" et se tournèrent tous en direction du bourrin par curiosité. Tous ces yeux braqués durant quelques secondes sur le jeune homme, comme s'il était pris sur le fait, le fit arquer un sourcil :

- Quoi ? Vous voulez des chips ?


Proposa-t-il nonchalamment aux personnes retournées, en tendant légèrement le paquet vers eux. Chacun répondit négativement de la tête et Arthur se gratta la tempe. Il ne faisait pas le lien entre le boucan qu'il venait de faire et les réactions des gens en conséquences, il était si accoutumé à éclater ses paquets comme un gosse, seul chez lui, qu'il en oubliait que ce n'était pas un geste très approprié en public, car surprenant. Il finit par hausser les épaules d'indifférence avant de plonger sa main dans le paquet pour se goinfrer. 4h du mat' ou pas, il était toujours temps d'ouvrir un sachet de chips. Il en tendit à la jeune fille, tout naturellement. Il y avait peu de chance qu'elle souhaite manger à cette heure, elle paraissait bien trop raffinée pour se graisser les mains de si bonne heure, déjà que le reste du car semblait interloqué par cet homme qui s'empiffrait comme un cochon..

@Grace Coughlin

Spoiler:
 

:copyright: 2981 12289 0


Send in the clowns
(⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Grace Coughlin
Grace Coughlin
le coeur fragile
le coeur fragile
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 29 ans (12/10).
SURNOM : coughlin, pour tous ses potes et collègues. gracie pour sa famille qui la voit pas grandir.
STATUT : the first time i came over you listened to my oldest pain, spoke like sugar water - i knew i loved you then. i'm still not quite sure in what way.
MÉTIER : photographe de plateau sur le déclin. ses stagiaires la remplacent, la passion s'en va.
LOGEMENT : #47 james street, fortitude valley.
Sortir des sentiers battus Tumblr_oylqzoNCAK1vuv9bpo5_250
POSTS : 1008 POINTS : 1470

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : "les avc c'est un truc de vieux", qu'on lui avait dit, et elle y a bêtement cru. sa main droite repliée et sa démarche déséquilibrée perdurent comme témoins de son inconscience passée. un bête accident qui n'arrive qu'aux autres.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Sortir des sentiers battus Tumblr_inline_nuglnx2kRd1qlt39u_250
WRIGHLIN#3 i'm willing to let you know me if you do the same. then tonight won't be a total loss. you'll say: i know a little about a person that no one else knows very well.

Sortir des sentiers battus Tumblr_n5pczgoPrQ1txsisoo5_250
JORACE#1 (jorace c'est moche mais c'est en attendant de trouver mieux) the brother of my heart lives in you, i know ; as long as they beat i will always have a safe retreat.

Sortir des sentiers battus Source
REEDLIN#1 girls like her are the kind you know will break your heart, but some fern-green part of you holds onto the idea she might stay awhile, just once.

LéonieGaïaHeather (fb)BirdieSixtine (fb)Yohan (fb)Mira#1 & Jordan#3Isobel
RPs EN ATTENTE : Alfie & Clément • Adèle • Chloe • Justin • Raphael • Ren & Emma
RPs TERMINÉS : Lola#1 (fb)GregAsh (event)Lola#2 (fb)Nico (event)Jordan #2 (event)

Sortir des sentiers battus C49cb7af4abb132c36c65c337d4d1aeef9b3d7d6
PSEUDO : (an)kana
AVATAR : Adelaide Kane la parfaite
CRÉDITS : ava (c) amor fati
DC : Rubén, le lion mal léché.
INSCRIT LE : 30/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27680-grace-c-bite-your-face-to-spite-your-nose https://www.30yearsstillyoung.com/t27779-grace-love-it-if-we-made-it https://www.30yearsstillyoung.com/t27917-grace-coughlin https://www.30yearsstillyoung.com/t28955-grace-coughlin

Sortir des sentiers battus Empty
Message(#) Sujet: Re: Sortir des sentiers battus Sortir des sentiers battus EmptyVen 20 Mar - 19:27


- Trop risqué.. Je pourrai tomber sous son charme..

Malheureusement (et ce, plus souvent qu’heureusement), Grace était très bon public, pas très difficile ou regardante sur les blagues, beauf jusqu’au bout des cheveux, et en conséquence, ça la fait rire, fort, peut-être un peu trop. Le léger capharnaüm qu’ils génèrent à eux deux ne semble pas les alerter ; ou plutôt, alerte tout le bus, sauf eux. Quelle idée aussi, de vouloir finir sa nuit dans un bus ? C’est un coup à se sentir le visage gras, la bouche pâteuse, et rien de pire pour taper une randonnée que d’avoir l’impression de sortir d’une nuit de voyage en bus scolaire. Sentir la fatigue tomber au bout d’une heure de marche et demander son goûter comme un enfant capricieux, par contre, rien de tel. Le prénommé Arthur lui répond qu’il a l’habitude de parcourir l’Australie, plus familier avec leur environnement que la jeune femme à côté de lui. Ca lui extirpe un nouveau rire : “Ah oui, les pygmées explorateurs d’Australie. Je suis de Gold Coast, je connais pas du tout le coin, j’espère que ton savoir ancestral nous sera utile.” Parce qu’elle, de son côté, avance tout à fait à l’aveuglette, remet entièrement sa confiance entre les mains du chauffeur de bus, de l’organisateur, et de la réactivité de la communauté si jamais elle venait à faire un nouvel AVC. On part sur une ambiance confort.

A peu près pareil, en fait. J’ai l’habitude de voyager seule, généralement, et un peu plus loin que ça, mais là j’avais envie de me mêler à la population brisbanienne pour découvrir vos habitudes de voyage, vous observer dans votre milieu naturel, tout ça.

La fameuse condescendance des habitants de Gold Coast envers leurs voisins de Brisbane, le grand conflit bouchons sur la plage versus sur le périph et bars à putes versus pubs irlandais. Grace s’estime assez récente sur Brisbane pour pouvoir se permettre encore ce genre de boutades, bien qu’elle ait toujours eu une bonne partie de ses amis sur Brisbane - l’habitude de vanter sa ville, pourtant un peu puante et partiellement ravalée puis recrachée par la pègre locale. “Du coup non, pas tellement prête.” Elle regarde du coin de l’oeil son nouveau voisin farfouiller son sac pour en sortir un paquet de chips qu’il explosa à mains jointes pour l’ouvrir. Autour d’eux, silence se fait - même le grand gaillard arrête de ronfler pendant une demi-seconde. - Quoi ? Vous voulez des chips ? Grace penche pour l’humour, mais non, le bougre tend amicalement son paquet à toute personne étant susceptible de répondre à l’offre avec un naturel déconcertant. Personne ne répond, alors le paquet se tourne vers elle : elle en prend sans broncher, parce que ce n’est pas ses sandwiches jambon-vegemite qui vont la contenter pendant l’excursion. Et voilà que le duo se retrouve assis côte à côte à manger des chips, sans discrétion particulière, avant de somnoler pendant une bonne demi-heure qui leur permet d’arriver à bon port.

Les premiers rayons n’ont pas encore touché le campement qui s’installe sous les arbres quand ils y arrivent, groggys de sommeil et traînant leur sac à bout de bras. Grace, de son côté, est relativement réveillée, puisqu’elle a pépié la plupart du trajet avec son voisin et s’est gavée de chips pour tenir le coup. Elle déchante un peu lorsqu’on leur annonce que, oui, les tentes sont comprises dans le prix, mais qu’il va falloir les monter seuls, et que de l’aide est à leur disposition s’ils ont besoin, mais qu’ils aimeraient bien aller boire un café, quand même. La petite colonie de vacances s’installe joyeusement sur le campement, déposant leurs affaires dans de lourds soupirs, et Grace ne bouge pas de son point fixe pendant plusieurs minutes.

Hé, Arthur”, elle lance à son coéquipier de bus dès qu’elle le repère dans la petite foule. “En fait, je t’ai pas dit, mais j’ai fait la guerre contre les pygmées et depuis, je suis infirme.” Elle lève les yeux au ciel, façon de dire sacrée moi, alors, toujours à me foutre dans des emmerdes.Tu pourrais m’aider à monter ma tente ? En échange, je prierai pour tes ancêtres tous les soirs, et je choperai une bouteille d’alcool quelque part, si ça existe dans la région.

@Arthur Van der Leen


- praise the mutilated world and the gray feather a thrush lost, and the gentle light that strays and
vanishes and returns.


Sortir des sentiers battus 3287410889:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Sortir des sentiers battus Empty
Message(#) Sujet: Re: Sortir des sentiers battus Sortir des sentiers battus Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Sortir des sentiers battus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-