AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -51%
OCEANIC – Cave à vin de service – ...
Voir le deal
49.99 €

 Errer comme le chien. [Sin&Jo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joseph Keegan
Joseph Keegan
le souvenir effacé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans. 26/04/1983
SURNOM : On m'appelle Jo, mais ça m'emmerde. J'aurais préféré avoir un autre prénom.
STATUT : Célibataire qui n'arrive pas à en profiter.
MÉTIER : Petite abeille butineuse de la Ruche. bzbz.
LOGEMENT : Je possède les clefs de Deborah en ce moment (celles de son appartement, pas celles de son coeur, malheureusement).
Errer comme le chien. [Sin&Jo] Awoc
POSTS : 31045 POINTS : 70

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Quand j'étais jeune, j'étais facilement manipulable. Beaucoup trop en ont profité. J'ai subi la ceinture de mon père et il m'arrive encore de sentir les mains du curé sur moi. Depuis, j'ai inversé les rôles. Je suis devenu le manipulateur en apprenant de mes erreurs. J'ai rejoint un gang à vingt ans, j'ai vendu de la drogue à ceux qui n'en demandaient même pas. La justice m'a rattrapé, j'ai été emprisonné pendant trois ans et j'ai pu m'en sortir plus tôt en usant de bonnes paroles religieuses, celles que j'avais apprises par cœur contre mon gré. J'erre, maintenant, à la recherche de stabilité.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : LA CONFISERIE

Errer comme le chien. [Sin&Jo] C2a0ee4a30d372411d635960c595df55af9f8ce8

Errer comme le chien. [Sin&Jo] E0a4faf8fde5666a1a397a16876388f804a7da9b
KEEGANs. Time hurts. Time heals.

Errer comme le chien. [Sin&Jo] D82q
ALEPH. Hating you for loving me.

Primrose [2] - Deb [6] - Lou [2] - Vitto - Olivia [3] - Matt & Lily - Ichabod
RPs EN ATTENTE : Robin 2 [FB] - Kyte [2] - Alice - Aleph [4][FB].
RPs TERMINÉS : Yanis - Blake - Yanis [2] - Aubrey - Aubrey [2] - Kane - Aubrey [3] - Liam - Owen - Aubrey [4] - Tess - Blake [2 ripblake] - Jolex - Aubrey [5] - Gaby [abandonné] - Lindsey [abandonné] - Clara - Eve - Jolex [2] - Jolex [3] - Jolex [4] - Primrose - Sid - Juliana - Gabriel L. - Romy - Caroline - Deborah [2] - Terrence - Charlie - Gabriel L. [2] - Lily - Freya - Adrian [FB] - Manthas [FB] - Jessalyn - Lily [2] - Alfie&Juliana - Théodore - Savannah - Spidey - Romy [2] - Murphy - Alfie [2] - Deborah [3] - Louanor [FB] - Lily [1] - Deborah [4] - Birdie [FB] - Lou - Juliana [2] - Robin-Hope [FB] - Greg - Deb [5UA] - Murphy [2] - Blake [FB] - Alfie [3] - Lily [2] - Kyte [FB] - Tobias - Geisa [abandonné] - Blake [2] - Greg [2] - Charles - Sin - Olivia [FB] - Olivia & Lily - Blaze [FB] - Lily [3] - Blake [3]

Errer comme le chien. [Sin&Jo] B4pd
Parce que je ne serais rien sans les mots de Deborah.

PSEUDO : Captain Rogers.
AVATAR : Sebastian Stan.
CRÉDITS : Moi et Google.
DC : Raph le flamant.
INSCRIT LE : 25/09/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t21527-pardonnez-moi-mon-pere-j-ai-peche-sans-un-permis-de-peche https://www.30yearsstillyoung.com/t21547-il-y-a-des-jours-ou-je-ferai-semblant-de-t-apprecier https://www.30yearsstillyoung.com/t23547-joseph-keegan

Errer comme le chien. [Sin&Jo] Empty
Message(#) Sujet: Errer comme le chien. [Sin&Jo] Errer comme le chien. [Sin&Jo] EmptyMer 18 Déc - 14:37



Il voudrait être seul mais les étoiles rient de lui. Un long tunnel de maisonnées et de clôtures englobe Joseph tandis que ses jambes l’abandonnent peu à peu. S’il est en train de courir depuis plusieurs minutes déjà, il n’a pas l’impression de s’être éloigné du lieu de son crime. Il entend encore les gémissements d’Alfie alors que son nez rencontre pour la énième fois le métal solide, puis le seul bruit de sa carcasse désarticulée qui rebondit encore et encore entre les poings serrés de l’agresseur qui ne semble pas pouvoir calmer sa colère. Entre deux appartements assez hauts pour camoufler sa silhouette, le jeune homme s’arrête enfin, le souffle saccadé et sifflant, et il plaque ses mains couvertes de sang sur ses oreilles pour ne plus entendre le diable qui rit à gorge déployée dans sa tête. C’est lorsqu’il ferme les yeux pour s’inventer une solitude qu’il revoit les lignes blanches parsemant le dos d’Alfie, de bas en haut, de haut en bas, comme des serpents dansant contre sa peau nue. Comme un enfant qui relie une cause à un effet, il a tout de suite pensé que son ami et lui partageaient les mêmes cicatrices et c’est cette claque dans sa figure qui a ramené sa raison sur Terre. Lui et Alfie avaient vécu la même chose et, pourtant, l’un d’eux n’avait pas réussi à redresser le gouvernail de son bateau. Comment Joseph pouvait-il encore mettre la faute sur son père si Alfie n’a pas eu besoin de se fier au passé pour remplir son quotidien de bonheur ?

« Putain, putain… » Il appuie sur sa bouche avec sa paume pour s’empêcher d’hurler des insultes à l’air. Le front collé contre la façade en brique qui le protège pour le moment des sirènes de l’ambulance, il fait exprès d’appuyer le plus fort possible pour ressentir la douleur : une sorte de punition qu’il s’inflige à lui-même comme si ça allait empêcher la justice de venir lui menotter les poignets. Il est conscient que l’erreur qu’il vient de commettre lui coûtera sa liberté si Alfie arrive à prononcer son nom à voix haute. « PUTAIN ! » Il se crispe et  appuie davantage sur sa bouche en retenant ses larmes de colère, mordant presque dans sa paume, ignorant complètement le liquide écarlate presque séché là où il pose ses dents. Il a juste besoin d’oublier, de s’endormir, peut-être. Le corps tremblant, il rouvre les yeux avant de tâter vivement ses poches alors qu’il sait très bien qu’il s’est débarrassé de son sachet de cocaïne en le balançant à la tête de son ancien ami. Mais il espoir qu’un miracle se produise et qu’il trouve une dose à se glisser sous le nez. Ou une autre sorte de miracle, tout simplement.

« Quoi ? » Surpris, le garçon se retourne après avoir senti un objet frôler l’arrière de ses genoux. Quand il baisse ses yeux embrouillés de larmes, il aperçoit une silhouette noire sur quatre pattes et il lui suffit d’une seule seconde pour renaître Freddy, un grand chien qui n’a pas arrêté de le suivre après qu’il lui ait offert une petit part de sandwich. « Oh, t’es encore vivant, toi. » Il renifle, ramène ses cheveux vers l’arrière et s’abaisse vers Freddy avant de lui tendre la main. Aussitôt, l’animal se met à lécher le sang sur ses doigts et Joseph le laisse faire, profitant de ce nettoyage grossier qui lui permettra au moins d’effacer une preuve de son tort – et il pourra ensuite se dire qu’un chien se trimbale à Brisbane avec l’ADN d’Alfie dans l’estomac.          


Errer comme le chien. [Sin&Jo] Zvsv
Revenir en haut Aller en bas
Sinead Ells
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-trois ans. (25/10)
SURNOM : Sin, Chuck (qui est son second prénom) ou la sauterelle par ses frères. Sid également, oui, comme dans l'âge de glace, cherchez pas.
STATUT : Célibataire, c'est pas franchement une priorité.
MÉTIER : Étudiante en génie mécanique et productique. Il lui arrive aussi de faire des petits boulots ou la manche si on peut considérer ça comme un boulot.
LOGEMENT : Ton quartier ou celui du voisin, peu importe tant qu'elle trouve un parking gratuit pour garer sa voiture ou un endroit sûr pour dormir à même le sol.
Errer comme le chien. [Sin&Jo] Tumblr_n0cvbhl06O1so9wqko1_400
POSTS : 431 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Sinead a 5 frères aînés. » elle est SDF depuis quelques mois et dort dans sa voiture la plupart du temps. » C'est la Bansky Australienne, on reconnait son style de graffitis mais personne ne sait que c'est elle. » Elle est atteinte de prosopagnosie (incapacité à reconnaître et retenir les visages). » Ses yeux sont bleus clairs mais elle a une tâche brune dans son œil droit. » Elle est très méfiante. » Elle a un rottweiler de trois ans environ, son meilleur ami. » Elle possède deux carnets : ses projets de prochains graffitis et un répertoire de ses proches.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
2019 _
Joseph#1
2020 _ Jordan#1 » Auden#1 » Chloe#1 » Cian#1 » Celeste#1 » Ash#1 » Arthur#1 » Yelahiah#1 » Mira#1

Errer comme le chien. [Sin&Jo] 7i53
PSEUDO : Cocaïne.
AVATAR : Magdalena Zalejska.
CRÉDITS : wildbeast (ava) » beylin (code sign) » la confiserie (baby bee)
DC : Deborah Brody
INSCRIT LE : 11/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27870-dark-light-sinead-e

Errer comme le chien. [Sin&Jo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Errer comme le chien. [Sin&Jo] Errer comme le chien. [Sin&Jo] EmptyJeu 19 Déc - 22:11



La fumée s’échappait d’entre ses lèvres. La journée était sur sa fin, le soleil commençait à se coucher et laissait la pénombre envahir les ruelles les plus petites. Ça faisait du bien ! Si elle était naturellement moins à l’aise la nuit, cette dernière apportait plus de fraîcheur et ce n’était pas négligeable quand on vit en Australie. Devant elle, Otis, un rottweiler visiblement déterminé à rester avec elle depuis qu’elle l’avait laissé entrer dans sa voiture pour s’abriter de la pluie – ou depuis qu’elle lui file des croquettes de meilleure qualité que sa propre bouffe, c’était fort probable aussi. De temps en temps, il se retournait même pour surveiller qu’elle était toujours là, de quoi faire sourire la jeune fille. « Je vais pas disparaitre, tu peux avancer, je te suis. » Comme s’il semblait la comprendre, le chien se remettait en route, son museau ne quittant plus le sol, sûrement à la recherche de congénères pour communiquer via pipi interposé. La brune le suivait sans vraiment se soucier de l’endroit où il l’entraînait. Depuis quelques mois, la ville entière était devenue son toit et elle doutait fort que le chien soit capable de la mener au-delà de là où elle s’était déjà rendue à pied en marchant pendant des heures. Les joies d’avoir peur de dormir : à défaut, on marche. Jusqu’au moment où le chien s’arrêtait soudainement, reniflant plus fort encore. Un aboiement et il se mettait à courir, reniflant le sol que de temps en temps pour être sûr de ne pas avoir perdu la piste. « Otis ! Attends ! OTIS ! »

Elle avait beau lui crier dessus, le chien poursuivait sa route, déterminé à trouver ce qu’il cherchait. Sin était bien loin d’imaginer qu’il était en train de pister un homme et que si, parfois, le chien ralentissait la cadence, c’était parce qu’il sentait une autre odeur. Arrivé bien avant elle, Otis retrouvait son vieil ami et s’approchait de lui, la queue entre les pattes, probablement à ressentir toute la colère qu’il craignait voir se retourner contre lui. Heureusement pour lui, l’homme n’en faisait rien et se laissait simplement lécher, moment opportun pour que la brune débarque à l’entrée de la ruelle, complètement essoufflée par la course poursuite – et rassurée de retrouver le molosse. « Otis, laisse le monsieur tranquille, viens ici... » Aucune réaction du chien, bien trop occupé à faire office de douche sommaire. C’était là, qu’elle relevait les yeux et portait vraiment attention à l’homme en question et surtout au sang qui couvrait son visage et ses mains. Le sien, de sang, ne faisait qu’un tour. Elle ne voulait pas d’histoire, plus en restait loin et mieux elle se portait alors avec plus d’autorité – et sûrement un peu plus de panique aussi – elle appelait de nouveau l’animal. « OTIS ! AU PIED ! » Un ordre auquel il avait l’habitude de répondre, notamment quand elle le promenait sans laisse. Un moment d’hésitation de la part de la bête qui se mettait à couiner un peu, une plainte pour faire comprendre à Sin qu’il voulait rester là. Elle se décidait alors à s’adresser à l’homme directement. « Mais arrêtez ça putain ! » Lui faire lécher ses doigts, lui faire goûter le sang humain. « Foutez-lui la paix, rendez-le moi et on se casse de là. »« Otis ! » En vain…



DANCING IN THE SHADOWS




Dernière édition par Sinead Ells le Dim 5 Jan - 17:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Joseph Keegan
Joseph Keegan
le souvenir effacé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans. 26/04/1983
SURNOM : On m'appelle Jo, mais ça m'emmerde. J'aurais préféré avoir un autre prénom.
STATUT : Célibataire qui n'arrive pas à en profiter.
MÉTIER : Petite abeille butineuse de la Ruche. bzbz.
LOGEMENT : Je possède les clefs de Deborah en ce moment (celles de son appartement, pas celles de son coeur, malheureusement).
Errer comme le chien. [Sin&Jo] Awoc
POSTS : 31045 POINTS : 70

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Quand j'étais jeune, j'étais facilement manipulable. Beaucoup trop en ont profité. J'ai subi la ceinture de mon père et il m'arrive encore de sentir les mains du curé sur moi. Depuis, j'ai inversé les rôles. Je suis devenu le manipulateur en apprenant de mes erreurs. J'ai rejoint un gang à vingt ans, j'ai vendu de la drogue à ceux qui n'en demandaient même pas. La justice m'a rattrapé, j'ai été emprisonné pendant trois ans et j'ai pu m'en sortir plus tôt en usant de bonnes paroles religieuses, celles que j'avais apprises par cœur contre mon gré. J'erre, maintenant, à la recherche de stabilité.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : LA CONFISERIE

Errer comme le chien. [Sin&Jo] C2a0ee4a30d372411d635960c595df55af9f8ce8

Errer comme le chien. [Sin&Jo] E0a4faf8fde5666a1a397a16876388f804a7da9b
KEEGANs. Time hurts. Time heals.

Errer comme le chien. [Sin&Jo] D82q
ALEPH. Hating you for loving me.

Primrose [2] - Deb [6] - Lou [2] - Vitto - Olivia [3] - Matt & Lily - Ichabod
RPs EN ATTENTE : Robin 2 [FB] - Kyte [2] - Alice - Aleph [4][FB].
RPs TERMINÉS : Yanis - Blake - Yanis [2] - Aubrey - Aubrey [2] - Kane - Aubrey [3] - Liam - Owen - Aubrey [4] - Tess - Blake [2 ripblake] - Jolex - Aubrey [5] - Gaby [abandonné] - Lindsey [abandonné] - Clara - Eve - Jolex [2] - Jolex [3] - Jolex [4] - Primrose - Sid - Juliana - Gabriel L. - Romy - Caroline - Deborah [2] - Terrence - Charlie - Gabriel L. [2] - Lily - Freya - Adrian [FB] - Manthas [FB] - Jessalyn - Lily [2] - Alfie&Juliana - Théodore - Savannah - Spidey - Romy [2] - Murphy - Alfie [2] - Deborah [3] - Louanor [FB] - Lily [1] - Deborah [4] - Birdie [FB] - Lou - Juliana [2] - Robin-Hope [FB] - Greg - Deb [5UA] - Murphy [2] - Blake [FB] - Alfie [3] - Lily [2] - Kyte [FB] - Tobias - Geisa [abandonné] - Blake [2] - Greg [2] - Charles - Sin - Olivia [FB] - Olivia & Lily - Blaze [FB] - Lily [3] - Blake [3]

Errer comme le chien. [Sin&Jo] B4pd
Parce que je ne serais rien sans les mots de Deborah.

PSEUDO : Captain Rogers.
AVATAR : Sebastian Stan.
CRÉDITS : Moi et Google.
DC : Raph le flamant.
INSCRIT LE : 25/09/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t21527-pardonnez-moi-mon-pere-j-ai-peche-sans-un-permis-de-peche https://www.30yearsstillyoung.com/t21547-il-y-a-des-jours-ou-je-ferai-semblant-de-t-apprecier https://www.30yearsstillyoung.com/t23547-joseph-keegan

Errer comme le chien. [Sin&Jo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Errer comme le chien. [Sin&Jo] Errer comme le chien. [Sin&Jo] EmptySam 28 Déc - 19:20



C’est un animal qui vient le réconforter : un chien que Joseph a rencontré quelques mois plus tôt. Sa langue râpeuse s’occupe de nettoyer les souvenirs du combat qu’il vient de mener seul, abattant toutes ses forces sur le corps d’une personne qui avait le dos tourné. Il n’a pas été juste mais il n’a pas réussi à retenir ses doigts avant qu’ils n’empoignent le col d’Alfie tandis qu’il tentait désespérément de nettoyer son visage du poison en poudre. Il est fautif et il le sait : c’est bien la raison pour laquelle son cœur hurle dans sa poitrine, comme s’il ne désirait plus appartenir à un criminel. Les yeux gorgés de larmes, il caresse la tête de la grosse bête avec sa main disponible, récupérant le plus de réconfort possible dans ses poils chauds. Quelques secondes plus tard, le son d’une semelle de chaussure claquant contre le béton le sort de sa bulle : il redresse la tête vers la silhouette féminine qui s’arrête à quelques mètres d’eux. Joseph avale de travers mais reste immobile, incapable de prononcer un mot. « Otis, laisse le monsieur tranquille, viens ici… » Il aurait pu être surpris de comprendre que cet animal n’est pas errant mais ses pensées sont tellement floues qu’il n’arrive pas à faire le lien entre tous les indices étendus devant ses yeux. Le fameux Otis continue de lécher les résidus de sang entre ses doigts et n’accorde aucun intérêt à la jeune femme et le criminel est trop ébranlé pour avoir une bonne réaction : il se contente de… ne pas bouger. « OTIS ! AU PIED ! » La panique s’entend dans le ton austère de l’inconnue et, aussitôt, Joseph se redresse légèrement pour s’éloigner d’un pas de son ami à quatre pattes mais ce dernier le suit parce qu’il veut le réconforter du mieux qu’il peut. Le garçon secoue la tête de droite à gauche et finit enfin par reprendre sa main pour la cacher derrière son dos, laissant le chien pantois. Ce dernier aboie une fois en direction de sa maîtresse quand elle se met à s’agiter d’avantage. Enfin, quelques neurones arrivent à se connecter dans le cerveau de Joseph et il arrive à prononcer une première phrase qui ressemble davantage à un couinement de rat : « J’ai rien fait, c’est pas moi. » C’est son instinct de survie qui a pris le dessus sur toute sa raison. Ses paroles sont insensées, mais seulement pour lui. Bien sûr qu’il a fait quelque chose et qu’il est le seul coupable d’avoir étendu tout ce sang sur ses mains et dans son visage. Mais laisser partir un témoin pourrait lui coûter la vie – parce qu’il ne considère pas la prison comme une véritable vie. « Y’a eu un accident. De voiture. » Il peut lui mentir, ça ne lui coûtera rien. Il ne la connait pas et n’a pas l’intention de la connaitre davantage. Tout ce dont il a envie, c’est de se rouler dans un trou et d’attendre que le temps passe sans que la punition ne vienne à sa rencontre. La surprise passée, ses émotions reprennent le dessus et son visage se crispe à nouveau de douleur. Pour éviter d’offrir un tel spectacle à la nouvelle venue, il balaie l’air devant le museau de Freddy pour l’inciter à le laisser tranquille, ce qu’il ne fait pas. Il s’assoit même sur ses souliers, fièrement mais têtu comme un âne.      


Errer comme le chien. [Sin&Jo] Zvsv
Revenir en haut Aller en bas
Sinead Ells
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-trois ans. (25/10)
SURNOM : Sin, Chuck (qui est son second prénom) ou la sauterelle par ses frères. Sid également, oui, comme dans l'âge de glace, cherchez pas.
STATUT : Célibataire, c'est pas franchement une priorité.
MÉTIER : Étudiante en génie mécanique et productique. Il lui arrive aussi de faire des petits boulots ou la manche si on peut considérer ça comme un boulot.
LOGEMENT : Ton quartier ou celui du voisin, peu importe tant qu'elle trouve un parking gratuit pour garer sa voiture ou un endroit sûr pour dormir à même le sol.
Errer comme le chien. [Sin&Jo] Tumblr_n0cvbhl06O1so9wqko1_400
POSTS : 431 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Sinead a 5 frères aînés. » elle est SDF depuis quelques mois et dort dans sa voiture la plupart du temps. » C'est la Bansky Australienne, on reconnait son style de graffitis mais personne ne sait que c'est elle. » Elle est atteinte de prosopagnosie (incapacité à reconnaître et retenir les visages). » Ses yeux sont bleus clairs mais elle a une tâche brune dans son œil droit. » Elle est très méfiante. » Elle a un rottweiler de trois ans environ, son meilleur ami. » Elle possède deux carnets : ses projets de prochains graffitis et un répertoire de ses proches.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
2019 _
Joseph#1
2020 _ Jordan#1 » Auden#1 » Chloe#1 » Cian#1 » Celeste#1 » Ash#1 » Arthur#1 » Yelahiah#1 » Mira#1

Errer comme le chien. [Sin&Jo] 7i53
PSEUDO : Cocaïne.
AVATAR : Magdalena Zalejska.
CRÉDITS : wildbeast (ava) » beylin (code sign) » la confiserie (baby bee)
DC : Deborah Brody
INSCRIT LE : 11/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27870-dark-light-sinead-e

Errer comme le chien. [Sin&Jo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Errer comme le chien. [Sin&Jo] Errer comme le chien. [Sin&Jo] EmptyDim 5 Jan - 18:06



Elle avait peur et ça se lisait sur les traits de son visage, ça s’entendait dans l’intonation de sa voix. Ce mec lui faisait peur parce qu’il avait les mains couvertes de sang et qu’il n’allait plus tarder à faire entièrement nuit désormais. Quand bien même ils étaient en ville, ils n’étaient pas là où l’activité grouillait le plus. Dans cette petite ruelle, elle avait la sensation de n’être qu’avec lui et ce chien qui refusait pertinemment de répondre à ses ordres paniqués. Evidemment qu’elle avait peur. Elle était grande mais pas bien épaisse. Elle n’était pas coincée dans un cul de sac mais persuadée que si l’homme voulait la choper pour une quelconque raison, elle n’y échapperait pas. Pourtant, elle restait là, à scander en vain ses ordres. Elle se rendait bien compte du potentiel danger – parce que lorsqu’on vit dans la rue, on s’imagine toujours les pires scénarios pour ne pas en être surpris et savoir réagir – mais elle refusait d’abandonner Otis et s’enfuir sans demander son reste. Au-delà même de son propre confort d’avoir l’animal à ses côtés, elle estimait qu’il en était de son devoir de le ramener à elle, avec elle. Ce chien comptait sur elle, elle ne se voyait pas l’abandonner quand il avait déjà trop souffert. Alors, forcément, elle ne comprenait pas qu’il puisse s’obstiner à ce point-là. Il restait avec le brun, celui-là même qui prononçait quelques mots. Pas de quoi la rassurer. Au regard de Sinead, il semblait fou et se rendait encore plus coupable. Son regard perdu et embué de larmes, sa façon de se laisser faire, le sang, cette justification express. Tout le rendait coupable et pourtant… « Je ne veux rien savoir. » Moins elle en savait, moins elle allait être mêlée à tout ça et c’est ce qu’elle voulait le plus.

Il continuait pourtant de parler, quand le chien, lui, prenait place à ses pieds. La peur, sûrement, l’empêchait de faire le lien entre l’homme et l’animal, incapable pour le moment de penser qu’ils aient pu se connaître. C’était les quelques mots écorchés de l’ébène qui lui faisaient un peu plus comprendre le comportement du chien. Le puzzle se mettait doucement en place dans le crâne de la gamine. Un accident, le sang, le chien qui refuse de le quitter. Est-ce qu’il l’avait senti, lui, l’accident ? Est-ce qu’il cherchait à apporter de l’aide à cet inconnu en faisant son maximum pour le signaler à celle qui s’apparentait le plus à sa maîtresse ? Elle le croyait, farouchement. « Est-ce que... vous êtes blessé ? » Elle avait hésité parce que ce n’était pas logique mais tout ce sang… elle aimerait croire qu’il était vraiment blessé et que c’était l’adrénaline de l’accident qui le faisait encore tenir debout. « Je peux appeler une ambulance ou faire quelque chose ? » Automatisme humain de vouloir aider à sa hauteur même si elle ne serait pas capable de grand-chose. Elle n’imaginait pas qu’il avait juste pu aider lui-même et qu’il était couvert du sang de quelqu’un d’autre. Mais ces éclaboussures sur son visage, ça semblait plus signe d’un impact qu'un personne qui arrive aider après coup. « Il faudrait au moins vous nettoyez… sans utiliser mon chien si possible. »



DANCING IN THE SHADOWS


Revenir en haut Aller en bas
Joseph Keegan
Joseph Keegan
le souvenir effacé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans. 26/04/1983
SURNOM : On m'appelle Jo, mais ça m'emmerde. J'aurais préféré avoir un autre prénom.
STATUT : Célibataire qui n'arrive pas à en profiter.
MÉTIER : Petite abeille butineuse de la Ruche. bzbz.
LOGEMENT : Je possède les clefs de Deborah en ce moment (celles de son appartement, pas celles de son coeur, malheureusement).
Errer comme le chien. [Sin&Jo] Awoc
POSTS : 31045 POINTS : 70

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Quand j'étais jeune, j'étais facilement manipulable. Beaucoup trop en ont profité. J'ai subi la ceinture de mon père et il m'arrive encore de sentir les mains du curé sur moi. Depuis, j'ai inversé les rôles. Je suis devenu le manipulateur en apprenant de mes erreurs. J'ai rejoint un gang à vingt ans, j'ai vendu de la drogue à ceux qui n'en demandaient même pas. La justice m'a rattrapé, j'ai été emprisonné pendant trois ans et j'ai pu m'en sortir plus tôt en usant de bonnes paroles religieuses, celles que j'avais apprises par cœur contre mon gré. J'erre, maintenant, à la recherche de stabilité.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : LA CONFISERIE

Errer comme le chien. [Sin&Jo] C2a0ee4a30d372411d635960c595df55af9f8ce8

Errer comme le chien. [Sin&Jo] E0a4faf8fde5666a1a397a16876388f804a7da9b
KEEGANs. Time hurts. Time heals.

Errer comme le chien. [Sin&Jo] D82q
ALEPH. Hating you for loving me.

Primrose [2] - Deb [6] - Lou [2] - Vitto - Olivia [3] - Matt & Lily - Ichabod
RPs EN ATTENTE : Robin 2 [FB] - Kyte [2] - Alice - Aleph [4][FB].
RPs TERMINÉS : Yanis - Blake - Yanis [2] - Aubrey - Aubrey [2] - Kane - Aubrey [3] - Liam - Owen - Aubrey [4] - Tess - Blake [2 ripblake] - Jolex - Aubrey [5] - Gaby [abandonné] - Lindsey [abandonné] - Clara - Eve - Jolex [2] - Jolex [3] - Jolex [4] - Primrose - Sid - Juliana - Gabriel L. - Romy - Caroline - Deborah [2] - Terrence - Charlie - Gabriel L. [2] - Lily - Freya - Adrian [FB] - Manthas [FB] - Jessalyn - Lily [2] - Alfie&Juliana - Théodore - Savannah - Spidey - Romy [2] - Murphy - Alfie [2] - Deborah [3] - Louanor [FB] - Lily [1] - Deborah [4] - Birdie [FB] - Lou - Juliana [2] - Robin-Hope [FB] - Greg - Deb [5UA] - Murphy [2] - Blake [FB] - Alfie [3] - Lily [2] - Kyte [FB] - Tobias - Geisa [abandonné] - Blake [2] - Greg [2] - Charles - Sin - Olivia [FB] - Olivia & Lily - Blaze [FB] - Lily [3] - Blake [3]

Errer comme le chien. [Sin&Jo] B4pd
Parce que je ne serais rien sans les mots de Deborah.

PSEUDO : Captain Rogers.
AVATAR : Sebastian Stan.
CRÉDITS : Moi et Google.
DC : Raph le flamant.
INSCRIT LE : 25/09/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t21527-pardonnez-moi-mon-pere-j-ai-peche-sans-un-permis-de-peche https://www.30yearsstillyoung.com/t21547-il-y-a-des-jours-ou-je-ferai-semblant-de-t-apprecier https://www.30yearsstillyoung.com/t23547-joseph-keegan

Errer comme le chien. [Sin&Jo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Errer comme le chien. [Sin&Jo] Errer comme le chien. [Sin&Jo] EmptyLun 6 Jan - 3:22



La jeune femme qui était apparue comme un cheveu sur la soupe représentait dorénavant le seul témoin d’un Joseph en sang qui ne semble pas revenir d’un simple dîner avec sa famille. Conscient qu’il n’avait pas d’autre choix que d’inventer une histoire de toute pièce, il se lance rapidement dans l’évocation d’un accident de voiture mais il n’a pas le temps d’ajouter des détails à son faux récit que l’inconnue lui ordonne indirectement de ne plus rien dire. Il se tait, hoche mollement la tête en gardant ses deux yeux rivés vers le chien qui tente de le réconforter et se contente d’attendre d’être à nouveau seul, ne pensant pas une seconde que la femme resterait plantée là comme s’il se trouvait sur son terrain. Après quelques secondes de silence durant lesquelles Joseph tente sans grande ambition d’éloigner l’animal de lui, la voix de la plus jeune s’élève à nouveau dans la nuit plus agitée qu’elle ne paraît. Elle interroge l’homme quant à d’éventuelles blessures qu’il aurait pu avoir et, machinalement, ce dernier redresse la main pour observer ses jointures endolories mais complètement intactes. Sa voix est tremblante mais il arrive à formuler une réponse sans jamais regarder l’autre dans les yeux pour éviter qu’elle ne voie trop son visage. « Non, pas d’ambulances… Ils sont déjà sur les l-lieux. » Parce qu’il les a déjà appelés, les services d’urgence. Leurs sirènes ont accompagné sa folle course dans le quartier. Et, pour crédibiliser son histoire beaucoup trop floue, il précise : « Ils ont probablement déjà sécurisé les lieux de l’accident… Cônes orange et tout… » Il hoche la tête comme pour se convaincre lui-même et il se permet enfin de redresser la tête pour observer la jeune femme à travers les mèches de cheveux brunes qui tapissent son front. C’est seulement lorsqu’elle mentionne sa condition plutôt sale qu’il remarque à nouveau le sang séché sur ses membres ainsi que sur son t-shirt. Une moue de dégoût étire son visage et il ravale sa nausée dangereuse, nausée que lui procure l’image du visage d’Alfie complètement déformé par les coups. Pour éviter le sujet, il s’accroche au moindre détail que l’inconnue lui a procuré. Elle a parlé du chien, celui encore assis devant Joseph comme s’il voyait en lui un maître. « Ton chien ? » Il commence, en analysant la bête comme s’il la découvrait pour la première fois sur ses hautes pattes costaudes. « J’ai toujours pensé qu’il était errant. » Comme lui. Deux âmes abandonnées dans les rues de Brisbane qui errent à la recherche d’un toit et de nourriture à sa mettre sous la dent. D’un geste amical, il pose sa main sur la tête de Freddy pour sentir la chaleur de son pelage entre ses doigts et il glousse sèchement : « Il ne t’est pas très loyal. Mais ça doit être ma faute. J’lui ai déjà donné une tranche de jambon. » Il tente de sourire mais son visage ne s’illumine pas. Seuls ses yeux sont éclatants mais pas pour les bonnes raisons : ce sont ses larmes qui menacent de couler parce qu’il n’arrive pas à se changer les idées malgré la discussion qu’il souhaite entretenir avec l’étrangère. Malgré tout, il décide de faire preuve d’un peu de bon sens en analysant de plus près les taches de sang sur lui. « T’habites dans l’coin ? Tu devrais pouvoir m’aider à trouver un endroit où me nettoyer. » Il croise à nouveau son regard afin de faire preuve de plus de respect : tous les moyens sont bons pour éviter de retrouver son bon ennemi la prison et, ce, pour perpétuité.      


Errer comme le chien. [Sin&Jo] Zvsv
Revenir en haut Aller en bas
Sinead Ells
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-trois ans. (25/10)
SURNOM : Sin, Chuck (qui est son second prénom) ou la sauterelle par ses frères. Sid également, oui, comme dans l'âge de glace, cherchez pas.
STATUT : Célibataire, c'est pas franchement une priorité.
MÉTIER : Étudiante en génie mécanique et productique. Il lui arrive aussi de faire des petits boulots ou la manche si on peut considérer ça comme un boulot.
LOGEMENT : Ton quartier ou celui du voisin, peu importe tant qu'elle trouve un parking gratuit pour garer sa voiture ou un endroit sûr pour dormir à même le sol.
Errer comme le chien. [Sin&Jo] Tumblr_n0cvbhl06O1so9wqko1_400
POSTS : 431 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Sinead a 5 frères aînés. » elle est SDF depuis quelques mois et dort dans sa voiture la plupart du temps. » C'est la Bansky Australienne, on reconnait son style de graffitis mais personne ne sait que c'est elle. » Elle est atteinte de prosopagnosie (incapacité à reconnaître et retenir les visages). » Ses yeux sont bleus clairs mais elle a une tâche brune dans son œil droit. » Elle est très méfiante. » Elle a un rottweiler de trois ans environ, son meilleur ami. » Elle possède deux carnets : ses projets de prochains graffitis et un répertoire de ses proches.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
2019 _
Joseph#1
2020 _ Jordan#1 » Auden#1 » Chloe#1 » Cian#1 » Celeste#1 » Ash#1 » Arthur#1 » Yelahiah#1 » Mira#1

Errer comme le chien. [Sin&Jo] 7i53
PSEUDO : Cocaïne.
AVATAR : Magdalena Zalejska.
CRÉDITS : wildbeast (ava) » beylin (code sign) » la confiserie (baby bee)
DC : Deborah Brody
INSCRIT LE : 11/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27870-dark-light-sinead-e

Errer comme le chien. [Sin&Jo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Errer comme le chien. [Sin&Jo] Errer comme le chien. [Sin&Jo] EmptyMer 29 Jan - 4:43



Elle ne comprenait pas bien son comportement, elle avait du mal à lier les choses entre elles tout en souhaitant ne pas y être mêlée. Il parlait d’un accident de voiture, d’urgences déjà contactées et probablement sur place. Il devrait être fier d’avoir aidé, il devrait se sentir soulagé d’avoir été là et fait son maximum. Pourtant, c’était avec une voix tremblante qu’il parlait, peu d’assurance, sûrement un peu de larmes aux yeux aussi. Il s’observait, vérifiait ses mains. Elle n’était pas à l’aise à le regarder faire mais elle ne se voyait pas quitter les lieux sans Otis et sans s’assurer que ce mec allait bien. Idiote naïve ! Alors elle cherchait, elle réfléchissait sur le pourquoi d’un tel comportement. La réponse lui popait à la gueule comme une évidence. La fuite de ce type dans une ruelle, le sang, sa façon de vérifier s’il était blessé, ses larmes invisibles mais audibles. Elle l’imaginait responsable. Elle l’imaginait coupable et miraculé d’un accident ayant causé de gros dégâts. Elle le voyait aider du mieux possible, appeler les secours et fuir ses responsabilités. C’était ce qu’elle s’imaginait parce que ça ne pouvait être que ça – ou son esprit et sa peur refusaient de penser à bien pire.

Il parvenait même à dériver la conversation, à s’attarder sur le cas du chien, sur son errance... « Il l’était. » jusqu’à ce qu’elle le prenne sous son aile. Ils n’avaient peut-être qu’une pauvre bagnole pour s’abriter mais l’esprit de famille était là. Otis faisait partie de la sienne dorénavant et était la seule raison de sa présence ici. « J’imagine qu’il est fidèle à son estomac. » argumentait-elle sur la déloyauté du canidé. Ce n’était pas vraiment exact. La preuve était que le brun avait beau ne rien donner au chien, il restait près de lui et se laissait caresser sans broncher, bien au contraire. Il était fidèle à ceux qui l’avaient aimé. Il avait beau dire, son interlocuteur lui avait sûrement apporté bien plus qu’une tranche de jambon. De la chaleur, un semblant de foyer, un cœur à aimer. La bête ne faisait que lui rendre la pareille, répondre à l’appel du cœur en sentant son ami blessé au plus profond de son être. Tentative de réconfort ratée.

Alors il revenait à l’essentiel, à son aspect. Il prenait conscience des choses et semblaient vouloir les faire disparaître. Il lui demandait si elle connaissait le quartier pour trouver un point d’eau et s’y nettoyer. Oui, elle y habitait, en quelque sorte. Sa voiture était garée pas très loin d’ici – ou du moins, ce qu’elle considérait peu loin d’ici, autrement dit une grosse demie heure de marche – mais il y avait aussi l’université, celle pour qui elle se saignait dans ses petits boulots et à cause de qui elle était à la rue désormais. Elle pourrait l’emmener là-bas. Le campus était grand, il y avait des toilettes un peu partout. Ça pourrait être l’idéal mais si elle croisait quelqu’un qu’elle connaissait, on allait lui poser des questions et elle ne tenait pas franchement à se justifier de ses pseudo fréquentations. « Le cimetière n’est pas loin. » Elle n’y avait pas réfléchi, elle n’avait pas encore conscience qu’elle risquait de se retrouver seule avec lui, encore plus à cette heure-ci. « Il y a toujours des robinets un peu partout. » Elle le savait pour s’être déjà lavée là-bas. Ce n’était pas très joyeux mais au moins elle était tranquille – sauf la fois où elle avait choqué une petite vieille qui s’était approché pour remplir son arrosoir, tant pis.

Puis l’illumination. « Tu peux pas t’y rendre comme ça. » Si les quelques éclaboussures sur son visage ne seraient que peu visibles pour quelqu’un dont le regard ne s’attarderait pas sur lui, le sang sur ses mains allait attirer l’attention. Sans vraiment réfléchir, elle retirait son sac à dos de ses épaules et l’ouvrait pour en extirper une bouteille d’eau dont il ne restait qu’un fond. En grande marcheuse et Australienne de souche, c’était indispensable d’avoir ce genre de truc, surtout en été. « Ça sera assez pour te laver au moins les mains. » Elle remplirait de nouveau sa bouteille au cimetière ou ailleurs. Sans geste brusque, elle s’approchait assez de lui pour faire couler l’eau dans un mince filet et lui permettre de faire disparaître les traces d’un crime qu’elle n’imaginait pas. « Tu sais où est le cimetière ? » demandait-elle alors que son regard s’arrêtait dans ses iris aussi bleutés que les siens.



DANCING IN THE SHADOWS


Revenir en haut Aller en bas
Joseph Keegan
Joseph Keegan
le souvenir effacé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans. 26/04/1983
SURNOM : On m'appelle Jo, mais ça m'emmerde. J'aurais préféré avoir un autre prénom.
STATUT : Célibataire qui n'arrive pas à en profiter.
MÉTIER : Petite abeille butineuse de la Ruche. bzbz.
LOGEMENT : Je possède les clefs de Deborah en ce moment (celles de son appartement, pas celles de son coeur, malheureusement).
Errer comme le chien. [Sin&Jo] Awoc
POSTS : 31045 POINTS : 70

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Quand j'étais jeune, j'étais facilement manipulable. Beaucoup trop en ont profité. J'ai subi la ceinture de mon père et il m'arrive encore de sentir les mains du curé sur moi. Depuis, j'ai inversé les rôles. Je suis devenu le manipulateur en apprenant de mes erreurs. J'ai rejoint un gang à vingt ans, j'ai vendu de la drogue à ceux qui n'en demandaient même pas. La justice m'a rattrapé, j'ai été emprisonné pendant trois ans et j'ai pu m'en sortir plus tôt en usant de bonnes paroles religieuses, celles que j'avais apprises par cœur contre mon gré. J'erre, maintenant, à la recherche de stabilité.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : LA CONFISERIE

Errer comme le chien. [Sin&Jo] C2a0ee4a30d372411d635960c595df55af9f8ce8

Errer comme le chien. [Sin&Jo] E0a4faf8fde5666a1a397a16876388f804a7da9b
KEEGANs. Time hurts. Time heals.

Errer comme le chien. [Sin&Jo] D82q
ALEPH. Hating you for loving me.

Primrose [2] - Deb [6] - Lou [2] - Vitto - Olivia [3] - Matt & Lily - Ichabod
RPs EN ATTENTE : Robin 2 [FB] - Kyte [2] - Alice - Aleph [4][FB].
RPs TERMINÉS : Yanis - Blake - Yanis [2] - Aubrey - Aubrey [2] - Kane - Aubrey [3] - Liam - Owen - Aubrey [4] - Tess - Blake [2 ripblake] - Jolex - Aubrey [5] - Gaby [abandonné] - Lindsey [abandonné] - Clara - Eve - Jolex [2] - Jolex [3] - Jolex [4] - Primrose - Sid - Juliana - Gabriel L. - Romy - Caroline - Deborah [2] - Terrence - Charlie - Gabriel L. [2] - Lily - Freya - Adrian [FB] - Manthas [FB] - Jessalyn - Lily [2] - Alfie&Juliana - Théodore - Savannah - Spidey - Romy [2] - Murphy - Alfie [2] - Deborah [3] - Louanor [FB] - Lily [1] - Deborah [4] - Birdie [FB] - Lou - Juliana [2] - Robin-Hope [FB] - Greg - Deb [5UA] - Murphy [2] - Blake [FB] - Alfie [3] - Lily [2] - Kyte [FB] - Tobias - Geisa [abandonné] - Blake [2] - Greg [2] - Charles - Sin - Olivia [FB] - Olivia & Lily - Blaze [FB] - Lily [3] - Blake [3]

Errer comme le chien. [Sin&Jo] B4pd
Parce que je ne serais rien sans les mots de Deborah.

PSEUDO : Captain Rogers.
AVATAR : Sebastian Stan.
CRÉDITS : Moi et Google.
DC : Raph le flamant.
INSCRIT LE : 25/09/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t21527-pardonnez-moi-mon-pere-j-ai-peche-sans-un-permis-de-peche https://www.30yearsstillyoung.com/t21547-il-y-a-des-jours-ou-je-ferai-semblant-de-t-apprecier https://www.30yearsstillyoung.com/t23547-joseph-keegan

Errer comme le chien. [Sin&Jo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Errer comme le chien. [Sin&Jo] Errer comme le chien. [Sin&Jo] EmptyMar 4 Fév - 3:40



Si Joseph avait trouvé le moyen de s’esseuler assez longtemps, il aurait probablement hurlé toute la colère qu’il éprouve envers sa propre personne. Il aurait trouvé un endroit isolé où sa voix cassée ne porterait pas sa détresse là où les oreilles curieuses pourraient se tendre. Ça lui aurait fait le plus grand bien, au fond, parce que la situation dans laquelle il se trouve actuellement l’empêcher d’expulser le trop plein d’émotions qui fait trembler ses membres et qui inonde son crâne de pensées brûlantes. Dès le moment où la jeune femme a signalé sa présence à ses côtés, il a dû ravaler sa salive en même temps que sa peine, pour redresser ses yeux rouges vers elle sans pour autant distinguer son visage à la faible lumière de la nuit. « J’imagine qu’il est fidèle à son estomac. » Elle répond, au sujet du chien qui possède finalement plus d’un seul maître. Joseph souffle un rire forcé en tapotant la tête de l’animal du bout des doigts, bien qu’il ait seulement envie de reprendre ses jambes à son cou et de décamper comme le ferait l’auteur d’un crime damnable. Mais il ne peut pas : maintenant qu’il peut compter un témoin, il doit jouer le jeu, acter comme l’acteur, mentir comme le menteur.

Avec raison, elle lui propose de trouver un autre moyen que le chien pour nettoyer les taches de sang séchées sur sa peau. Comme si c’était la première fois qu’il constatait tout ce nectar sur ses mains, il observe la rougeur du liquide et réalise maladroitement qu’il a dû encrasser son visage après sa course. Le malaise lui tort les tripes quand il tente de récupérer le sang sur ses joues avec ses poignets propres mais il ne récolte rien et il s’excuse de façon lunatique avant d’interroger l’étrangère quant à ses connaissances des alentours. « Le cimetière n’est pas loin. Il y a toujours des robinets un peu partout. » Génial, il sera encore plus près de sa tombe. La respiration bruyante, il hoche mollement la tête avant de faire un pas sur le côté, prêt à déguerpir d’ici pour ne plus jamais revoir la jeune. Lui qui connait la ville par cœur, il ne lui faudra pas beaucoup de temps avant de trouver le fameux cimetière dont elle parle. Cependant, profitant de la dernière seconde qu’il reste avant la disparition du garçon, l’inconnue précise un point important : « Tu peux pas t’y rendre comme ça. » Le concerné s’arrête d’un coup et marmonne un juron imperceptible avant de relever la tête en direction de celle qui lui propose rapidement le peu d’eau qui tapisse le fond de sa bouteille. Comme un enfant auquel on tend un ourson en peluche, il soulève les mains et les porte rapidement sous le mince filet tiède qui déloge les taches de sang les plus fraîches. Joseph s’empêche de croiser le regard de celle qui vient à son aide pour éviter que les traits de son visage s’encrent dans sa mémoire. Pourtant, quand sa voix s’élève pour la première fois à quelques centimètres de ses tympans, ses iris viennent trouver réconfort dans les siens et il reste hébété. Elle semble tellement jeune, il ne s’attendait pas à un tel visage. Alors il la fixe, le mouvement de ses mains sous l’eau devenu complètement machinal, incapable de comprendre ce besoin qu’il a de s’accrocher au bleu de ses yeux. « Tu sais où est le cimetière ? » Il hoche d’abord la tête mais, rapidement, sans réfléchir et guidé par son instinct, il la secoue de droite à gauche, l’air faussement perdu. « N… Non. » OUI, Joseph. OUI. Tu sais parfaitement comment te rendre là-bas, tu as un plan de la ville imprimé dans la cervelle. Les dernières gouttes d’eau coulent dans le creux de ses paumes et il réussit enfin à se détacher de cette petite tache brune dans le regard de l’inconnue. Il essore grossièrement ses mains en balayant l’air et demande, fautif d’une énième menterie : « Tu peux me montrer, et après j’m’en sortirai, t’inquiète. » Pour appuyer ses propos, il dresse le dos et son sourire s’étire pour la première fois, bien qu’il ne soit pas encore naturel. Après un court silence, la jeune femme accepte de l’aider à trouver son chemin et Joseph emboîte son pas, happé par une autre idée stupide pour crédibiliser sa situation : il se met à boiter de la jambe droite, mimant la douleur que prodiguerait une blessure récente au genou.


Errer comme le chien. [Sin&Jo] Zvsv
Revenir en haut Aller en bas
Sinead Ells
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-trois ans. (25/10)
SURNOM : Sin, Chuck (qui est son second prénom) ou la sauterelle par ses frères. Sid également, oui, comme dans l'âge de glace, cherchez pas.
STATUT : Célibataire, c'est pas franchement une priorité.
MÉTIER : Étudiante en génie mécanique et productique. Il lui arrive aussi de faire des petits boulots ou la manche si on peut considérer ça comme un boulot.
LOGEMENT : Ton quartier ou celui du voisin, peu importe tant qu'elle trouve un parking gratuit pour garer sa voiture ou un endroit sûr pour dormir à même le sol.
Errer comme le chien. [Sin&Jo] Tumblr_n0cvbhl06O1so9wqko1_400
POSTS : 431 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Sinead a 5 frères aînés. » elle est SDF depuis quelques mois et dort dans sa voiture la plupart du temps. » C'est la Bansky Australienne, on reconnait son style de graffitis mais personne ne sait que c'est elle. » Elle est atteinte de prosopagnosie (incapacité à reconnaître et retenir les visages). » Ses yeux sont bleus clairs mais elle a une tâche brune dans son œil droit. » Elle est très méfiante. » Elle a un rottweiler de trois ans environ, son meilleur ami. » Elle possède deux carnets : ses projets de prochains graffitis et un répertoire de ses proches.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
2019 _
Joseph#1
2020 _ Jordan#1 » Auden#1 » Chloe#1 » Cian#1 » Celeste#1 » Ash#1 » Arthur#1 » Yelahiah#1 » Mira#1

Errer comme le chien. [Sin&Jo] 7i53
PSEUDO : Cocaïne.
AVATAR : Magdalena Zalejska.
CRÉDITS : wildbeast (ava) » beylin (code sign) » la confiserie (baby bee)
DC : Deborah Brody
INSCRIT LE : 11/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27870-dark-light-sinead-e

Errer comme le chien. [Sin&Jo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Errer comme le chien. [Sin&Jo] Errer comme le chien. [Sin&Jo] EmptyMar 25 Fév - 17:06



Il s’y perdait dans ses yeux, il s’accrochait à cette tâche qui faisait la particularité de son regard. Pourtant, elle ne disait rien. Il venait de vivre un traumatisme – peu importe qu’il ne soit pas de la nature qu’elle croit – et s’il pouvait retrouver son calme en s’évadant sur sa petite île au milieu de l’océan, elle n’allait pas l’engueuler pour ça. Beaucoup de personne serait mal à l’aise d’être regardée de cette façon mais pas elle. Ce n’était pas une question d’avoir plus de confiance en soi qu’une autre personne, c’était simplement un choix. Elle préférait cent fois qu’on la regarde trop intensément que d’être entièrement ignorée ou regardée en pitié. Ça arrivait beaucoup, trop de fois pour son jeune âge. Exister au travers d’un regard, même celui d’un inconnu qui semble lui-même perdu, ça avait toute son importance pour sa condition d’être humaine. La considération de l’autre, ça lui manquait parfois terriblement. Alors, lorsqu’il affirmait ne pas savoir où se trouvait le cimetière, c’était comme si elle existait encore un peu. « Ouais, pas de souci. » Elle se doutait bien qu’elle allait être son guide pour un temps. De toute manière, si elle avait posé la question, c’est qu’elle était prête à se rendre disponible pour ça. « Il faut bien que je recharge ma bouteille quelque part de toute façon. » Elle répondait à son sourire, comme pour lui assurer qu’avec ou sans lui, elle y serait aller, qu’elle n’était pas dérangée de jouer les gps pour l’aider.

Refermer sa bouteille, la tenir à la main et le suivre un instant avant de prendre la main sur le trajet, comme s’il se laissait vraiment guider. Mais elle tiquait, la poupée, parce qu’elle se retrouvait obligée de ralentir le pas. Après l’ensanglanté, le boiteux. Ce qui, au regard de la brune, ne lui paraissait absolument pas normal. Pourquoi il boîtait s’il avait seulement aidé sur un lieu d’accident – dans sa propre idée – ? Pourquoi les ambulanciers ne l’avaient pas pris en charge ? Il n’était pas arrivé jusqu’ici en quittant un accident sans que personne ne le voit boiter, c’était impossible. « Tu es sûr que ça va aller ? Il doit bien y avoir un médecin dans le coin... » Ils étaient en pleine ville après tout, les cabinets médicaux ne se faisaient pas rares ici. Une part d’elle, pourtant, peut comprendre qu’on ne veuille pas s’y rendre. Par peur ou, comme elle, par manque d’argent. Elle ne comptait plus le nombre de fois où elle avait laissé une maladie se guérir d’elle-même ou qu’elle avait tenté de se soigner seule. « J’ai sûrement un anti-inflammatoire dans mon sac ou un truc dans ce genre si tu veux. » Mais il leur fallait de l’eau pour ça parce que la gamine, ses médocs, elle ne les achetait qu’en cachets à avaler parce qu’elle avait remarqué que les dates de péremption étaient plus lointaines. « Appuies-toi sur moi. » Ce n’était pas une question et d’instinct, elle s’était rapprochée de lui pour l’aider à marcher, servir de pseudo béquille jusqu’au cimetière. Heureusement qu’il n’était pas très loin.

Dès l’instant où ils en passaient les grilles, un calme particulier – mais non morbide – venait envelopper l’air, comme si la ville s’était éteinte ou qu’elle était devenue soudainement lointaine. Comme elle l’avait prédit, un peu partout aux quatre coins du cimetière, des sources d’eau. Pour remplir les arrosoirs, nettoyer les tombes, peu importe. Elles étaient là et allaient se montrer bien utiles. Abandonnant un instant son camarade, elle glissait une main contre la tuyauterie de métal. « Ca va sûrement durer que quelques secondes mais je pense que tu peux profiter d’un peu d’eau chaude. » Parce que le tuyau avait subi le soleil Australien toute la journée, ça ne serait que peu étonnant qu’un instant d’eau chaude en ressorte avant que l’eau froide ne reprenne ses droits. « Je reviens. » De son côté, elle en trouvait un autre, à quelques dizaine de mètres de là, toujours talonnée par Otis, pour remplir sa bouteille d’eau. Elle en profitait également pour rafraichir le chien – autant en lui remplissant une gamelle rétractable qu’elle avait dans son sac qu’en l’aspergeant – et son visage. Même si la nuit commençait à fort bien tomber, la chaleur ne descendait pas immédiatement et elle allait rapidement sécher. Un instant court d’apaisement avant de retrouver le brun. « Attends. » De nouveau, d’instinct, elle s’approchait de lui, les mains humides pour effacer les quelques traces de son visage qu’il avait laissé, naturellement incapable de les constater par lui-même sans miroir. « On est loin de chez toi ou il faut que j’aille chercher ma voiture ? » Le raccompagner, le mettre en sécurité, c’était paradoxal pour une gamine qui allait passer une énième nuit dehors.



DANCING IN THE SHADOWS


Revenir en haut Aller en bas
Joseph Keegan
Joseph Keegan
le souvenir effacé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans. 26/04/1983
SURNOM : On m'appelle Jo, mais ça m'emmerde. J'aurais préféré avoir un autre prénom.
STATUT : Célibataire qui n'arrive pas à en profiter.
MÉTIER : Petite abeille butineuse de la Ruche. bzbz.
LOGEMENT : Je possède les clefs de Deborah en ce moment (celles de son appartement, pas celles de son coeur, malheureusement).
Errer comme le chien. [Sin&Jo] Awoc
POSTS : 31045 POINTS : 70

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Quand j'étais jeune, j'étais facilement manipulable. Beaucoup trop en ont profité. J'ai subi la ceinture de mon père et il m'arrive encore de sentir les mains du curé sur moi. Depuis, j'ai inversé les rôles. Je suis devenu le manipulateur en apprenant de mes erreurs. J'ai rejoint un gang à vingt ans, j'ai vendu de la drogue à ceux qui n'en demandaient même pas. La justice m'a rattrapé, j'ai été emprisonné pendant trois ans et j'ai pu m'en sortir plus tôt en usant de bonnes paroles religieuses, celles que j'avais apprises par cœur contre mon gré. J'erre, maintenant, à la recherche de stabilité.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : LA CONFISERIE

Errer comme le chien. [Sin&Jo] C2a0ee4a30d372411d635960c595df55af9f8ce8

Errer comme le chien. [Sin&Jo] E0a4faf8fde5666a1a397a16876388f804a7da9b
KEEGANs. Time hurts. Time heals.

Errer comme le chien. [Sin&Jo] D82q
ALEPH. Hating you for loving me.

Primrose [2] - Deb [6] - Lou [2] - Vitto - Olivia [3] - Matt & Lily - Ichabod
RPs EN ATTENTE : Robin 2 [FB] - Kyte [2] - Alice - Aleph [4][FB].
RPs TERMINÉS : Yanis - Blake - Yanis [2] - Aubrey - Aubrey [2] - Kane - Aubrey [3] - Liam - Owen - Aubrey [4] - Tess - Blake [2 ripblake] - Jolex - Aubrey [5] - Gaby [abandonné] - Lindsey [abandonné] - Clara - Eve - Jolex [2] - Jolex [3] - Jolex [4] - Primrose - Sid - Juliana - Gabriel L. - Romy - Caroline - Deborah [2] - Terrence - Charlie - Gabriel L. [2] - Lily - Freya - Adrian [FB] - Manthas [FB] - Jessalyn - Lily [2] - Alfie&Juliana - Théodore - Savannah - Spidey - Romy [2] - Murphy - Alfie [2] - Deborah [3] - Louanor [FB] - Lily [1] - Deborah [4] - Birdie [FB] - Lou - Juliana [2] - Robin-Hope [FB] - Greg - Deb [5UA] - Murphy [2] - Blake [FB] - Alfie [3] - Lily [2] - Kyte [FB] - Tobias - Geisa [abandonné] - Blake [2] - Greg [2] - Charles - Sin - Olivia [FB] - Olivia & Lily - Blaze [FB] - Lily [3] - Blake [3]

Errer comme le chien. [Sin&Jo] B4pd
Parce que je ne serais rien sans les mots de Deborah.

PSEUDO : Captain Rogers.
AVATAR : Sebastian Stan.
CRÉDITS : Moi et Google.
DC : Raph le flamant.
INSCRIT LE : 25/09/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t21527-pardonnez-moi-mon-pere-j-ai-peche-sans-un-permis-de-peche https://www.30yearsstillyoung.com/t21547-il-y-a-des-jours-ou-je-ferai-semblant-de-t-apprecier https://www.30yearsstillyoung.com/t23547-joseph-keegan

Errer comme le chien. [Sin&Jo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Errer comme le chien. [Sin&Jo] Errer comme le chien. [Sin&Jo] EmptyLun 2 Mar - 19:01



Il a menti sans savoir pourquoi. Il a trébuché dans ses propres mots comme si son instinct avait déterminé qu’il vaudrait mieux pour Joseph de passer plus de temps avec cette inconnue. Peut-être qu’elle a quelque chose à lui apporter, ne serait-ce que le simple réconfort. Elle l’a déjà empêché d’hurler contre ses paumes et de s’arracher les cheveux, elle et sa présence fantomatique. Même s’il a l’impression de vouloir être seul, le criminel s’est laissé guider par son flair et le voilà maintenant aux côtés d’une fille plus petite que lui qui l’accompagne dans une marche faussement boiteuse. À chaque fois qu’il pose son pied droit sur le sol, il étire son visage en une grimace de douleur, bien que ce ne soit pas son corps qui est blessé ce soir. C’est la boue entre ses deux oreilles qui menace d’imploser et de se répandre sur la rue. « Tu es sûr que ça va aller ? Il doit bien y avoir un médecin dans le coin... » Il commence à réaliser que son mensonge ne le mènera nulle part. Mais il est incapable de réfléchir, trop concentré à effacer les images du faciès cabossé d’Alfie qui apparaissent en éclairs derrière ses paupières. « Non, ça va, j’ai l’habitude. C’est ma rotule, elle… » Il marque une pause, s’arrêtant juste à temps pour ne pas s’enfoncer davantage dans les mensonges qu’il ne pourra pas répéter plus tard. « Rien, rien. Ça va aller. » qu’il termine en faisant mine de ne pas avoir envie de l’ennuyer avec des histoires d’ossements plus fragiles en temps secs – ouais, il a vraiment bien fait de ne pas vanter la capacité de son genou à le torturer pendant l’été. « J’ai sûrement un anti-inflammatoire dans mon sac ou un truc dans ce genre si tu veux. » Ses lèvres se pincent et il fixe le sol en réfléchissant à sa proposition, conscient que ces pilules n’agiraient pas sur sa jambe faussement blessée mais plutôt sur son mental déchiré. Il connait les drogues dures et n’a pas l’impression qu’un anti-inflammatoire arrivera à le faire décoller mais il ne peut s’empêcher d’accepter. « Ouais, d’accord. J’suis preneur. » Peut-être que ça retardera son besoin de glisser l’aiguille – ce besoin qui est apparu devant un Alfie en colère et qui s’est apaisé quand il avait les esprits trop concentrés à abattre son nouvel ennemi. Mais, quand le calme reviendra en compagnie de la solitude, l’envie reviendra parce qu’elle n’oublie jamais de se frayer un chemin jusqu’à la cervelle fragile de Joseph. « Appuies-toi sur moi. » Surpris, il la regarde du coin de l’œil pour l’interroger du regard mais elle semble sérieuse. Il glisse son bras autour de sa nuque, s’appuyant légèrement sur elle sans en faire tout un drame et la remercie dans un murmure à peine perceptible.

Joseph connait la ville comme le fond de sa poche, a posé les pieds dans chaque quartier et sur chaque terrain. Pourtant, la pelouse du cimetière n’a jamais accueilli sa semelle. Cet endroit où les tombes se suivent en parallèle n’a jamais attiré sa curiosité, et il a toujours préféré contourner la mort lorsqu’il la voyait s’approcher de lui. C’est donc la première fois qu’il se retrouve aussi près de pierres tombales et il se refuse de les regarder, comme s’il se découvrait une peur de la faucheuse. Il se laisse guider par la jeune femme dont il ignore le nom et se retrouve rapidement près d’une sorte de pompe à eau qu’il observe sur toute sa longueur, sceptique. Il reconnait ce genre de mécanisme : le même se trouvait dans la cour de sa maison de campagne. De cet appareil il puisait l’eau pour le bétail de la ferme. Surpris de devoir affronter ce souvenir, il acquiesce aux paroles de l’étrangère. « Ouais… J’sais. » Parce qu’il laissait toujours l’eau chaude couler avant de remplir les abreuvoirs pour les bêtes à poils ou à plumes. « Je reviens. » C’est seulement lorsqu’il se retrouve seul qu’il fait tourner la manivelle afin de laisser un premier jet remplir les paumes de ses mains jointes. Il nettoie plus méticuleusement le sang séché sur ses doigts et sous ses ongles et il approche son visage pour se l’asperger. Un frisson parcourt son échine et il referme le courant, jetant un premier coup d’œil sur les tombes qui le regardent en retour. Il semble voir son nom sur l’une d’elles. « Attends. » Il redresse la tête, fixe la jeune femme de ses deux grands yeux bleus, l’air absent. Ses doigts doux viennent caresser sa joue, puis son front, et il se laisse faire comme un animal docile - aussi docile que Freddy qui ne comprend rien à la situation et qui balaye l’air avec sa queue, maintenant désaltéré.  « On est loin de chez toi ou il faut que j’aille chercher ma voiture ? » Il s’accroche une deuxième fois à cette petite tache dans son iris même si la noirceur l’empêche d’en voir les détails. « Je n’ai pas envie de rentrer chez moi. » Il n’est pas question pour lui de confronter Deborah dans un tel état. Il ne saurait pas contenir sa langue devant elle : il a l’impression de lui devoir que la vérité. Il a besoin d’un peu de temps pour absorber le choc. « Je trouverai un endroit où pioncer, t’inquiète. » Il a l’habitude de jouer les somnambules et de sauter des cycles de sommeil. « J’veux pas te déranger plus longtemps. » Sa gorge se noue et il retient son angoisse en se pinçant les lèvres. Il a l’impression de réaliser pour la vingtième fois que c’est ce qu’il est : un dérangement. Un trou dans la rue, une tache dans une vitre, la tête d’un clou qui ressort de la planche. Celui dans lequel on s’accroche et on se déchire la plante du pied avant de beugler un juron. « Merci pour ton aide. » il conclue, pensant mettre un terme à leur alliance nocturne.


Errer comme le chien. [Sin&Jo] Zvsv
Revenir en haut Aller en bas
Sinead Ells
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-trois ans. (25/10)
SURNOM : Sin, Chuck (qui est son second prénom) ou la sauterelle par ses frères. Sid également, oui, comme dans l'âge de glace, cherchez pas.
STATUT : Célibataire, c'est pas franchement une priorité.
MÉTIER : Étudiante en génie mécanique et productique. Il lui arrive aussi de faire des petits boulots ou la manche si on peut considérer ça comme un boulot.
LOGEMENT : Ton quartier ou celui du voisin, peu importe tant qu'elle trouve un parking gratuit pour garer sa voiture ou un endroit sûr pour dormir à même le sol.
Errer comme le chien. [Sin&Jo] Tumblr_n0cvbhl06O1so9wqko1_400
POSTS : 431 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Sinead a 5 frères aînés. » elle est SDF depuis quelques mois et dort dans sa voiture la plupart du temps. » C'est la Bansky Australienne, on reconnait son style de graffitis mais personne ne sait que c'est elle. » Elle est atteinte de prosopagnosie (incapacité à reconnaître et retenir les visages). » Ses yeux sont bleus clairs mais elle a une tâche brune dans son œil droit. » Elle est très méfiante. » Elle a un rottweiler de trois ans environ, son meilleur ami. » Elle possède deux carnets : ses projets de prochains graffitis et un répertoire de ses proches.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
2019 _
Joseph#1
2020 _ Jordan#1 » Auden#1 » Chloe#1 » Cian#1 » Celeste#1 » Ash#1 » Arthur#1 » Yelahiah#1 » Mira#1

Errer comme le chien. [Sin&Jo] 7i53
PSEUDO : Cocaïne.
AVATAR : Magdalena Zalejska.
CRÉDITS : wildbeast (ava) » beylin (code sign) » la confiserie (baby bee)
DC : Deborah Brody
INSCRIT LE : 11/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27870-dark-light-sinead-e

Errer comme le chien. [Sin&Jo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Errer comme le chien. [Sin&Jo] Errer comme le chien. [Sin&Jo] EmptyVen 12 Juin - 15:42



Elle trouvait le cimetière apaisant, étrangement. Sinead n’avait jamais fréquenté la mort de près. Bien évidemment qu’elle avait déjà perdu un ou deux membres âgés de sa famille mais on disait d’elle qu’elle était trop jeune dans ces temps-là pour assister aux enterrements et vivre un décès de près. On l’avait éloigné de tout ça, comme chaque parent peut faire pour son enfant trop juvénile pour comprendre et encaisser un tel choc et depuis, plus rien. Le cimetière n’était, pour elle, qu’un endroit calme, qu’un endroit de recueillement. Loin d’elle l’idée qu’il puisse être effrayant – cependant, elle en ferait les frais quelques semaines plus tard. Venir s’y rafraîchir n’avait rien d’exceptionnel et sur le moment, ça lui avait sembler évident de venir ici sans même penser que l’homme qu’elle avait accompagné pouvait ne pas être à l’aise avec un tel endroit. L’idée ne lui frôlait toujours pas l’esprit alors qu’elle revenait sur ses pas pour le rejoindre et l’aider à nettoyer son visage plus en détails, ses doigts glissant de son front à sa joue et se faufilant presque dans sa nuque, assez pour sentir une petite cicatrice rencontrer la pulpe de ses doigts. Un détail, minime, mais qui s’encrait naturellement dans son esprit, un automatisme directement lié à sa maladie. Naturellement, elle lui proposait d’aller chercher sa voiture si jamais il se trouvait trop loin de chez lui pour pouvoir rentrer. C’est ce qu’elle aurait aimé faire à sa place, se glisser dans un cocon familier et rassurant pour se sentir en sécurité après avoir assisté à ce qu’elle croyait être un accident de voiture. Contre toute attente, il refusait en précisant qu’il n’avait pas envie de rentrer.

Sinead tiquait un peu. Les fringues du mec n’étaient pas tout à fait neuves en plus d’être tâchées – autre que par du sang. Il savait pour l’eau chaude qui arrivait en premier sur ce genre de pompe. Il n’avait pas envie de rentrer chez lui. Il voulait trouver un endroit autre pour dormir. Sans même le savoir, le brun éparpillait des indices de sa condition de vie dans l’esprit de la gamine qui se demandait naturellement s’il n’était pas dans la même condition qu’elle. Est-ce qu’elle oserait poser la question ? Sûrement pas. C’était qu’une bribe d’idée sans qu’elle puisse en être sûre et quand bien même ça serait le cas, elle n’aimerait pas qu’on lui puisse ce genre de question alors elle s’abstenait elle-même de le faire. « Je serais pas là si tu me dérangeais. » Un haussement d’épaules, une logique implacable. Si elle devait être ailleurs qu’ici, elle se serait tirée avec son chien depuis le début. A la place, elle était toujours là, glissant la bouteille de nouveau pleine dans son sac et profitant de cet instant pour glisser sa main dans la pochette de devant. Elle en extirpait une plaquette d’anti-inflammatoires où il ne restait plus qu’un médicament. « Chose promise... » chose due. Elle le lui tentait sans se poser davantage de question. « Il existe un bistrot pas très loin. Il est toujours fréquenté, de jour comme de nuit. Ça me ferait plaisir de t’offrir un verre ou un café. » parce que sa naïveté l’obligeait à penser qu’il n’avait pas envie de rentrer chez lui pour se retrouver seul, qu’il cherchait un autre endroit pour pioncer sûrement pour ne pas trouver le sommeil finalement, hanté par des images dont elle ignorait réellement la nature. « Tu n’es pas obligé d’accepter, évidemment. On est deux à ne pas vouloir s’imposer à l’autre mais si tu as besoin de parler de ce qui s’est passé ou d’autres choses pour te changer les idées, j’ai tout mon temps pour ça. » Comme de cette cicatrice qu’elle avait pu sentir, comme de cette rotule qui le faisait souffrir. Bref, de ce qu’il voulait tant qu’elle pouvait se rendre utile en restant simplement face à lui et en étant une oreillette attentive, une jolie distraction dans la soirée merdique qu’il semblait passer. « Je comprendrais aussi que tu ais simplement envie d’être seul. » parce que certains humains fonctionnaient ainsi, si c’était son choix, elle ne s’imposerait pas davantage.



DANCING IN THE SHADOWS


Revenir en haut Aller en bas
Joseph Keegan
Joseph Keegan
le souvenir effacé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans. 26/04/1983
SURNOM : On m'appelle Jo, mais ça m'emmerde. J'aurais préféré avoir un autre prénom.
STATUT : Célibataire qui n'arrive pas à en profiter.
MÉTIER : Petite abeille butineuse de la Ruche. bzbz.
LOGEMENT : Je possède les clefs de Deborah en ce moment (celles de son appartement, pas celles de son coeur, malheureusement).
Errer comme le chien. [Sin&Jo] Awoc
POSTS : 31045 POINTS : 70

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Quand j'étais jeune, j'étais facilement manipulable. Beaucoup trop en ont profité. J'ai subi la ceinture de mon père et il m'arrive encore de sentir les mains du curé sur moi. Depuis, j'ai inversé les rôles. Je suis devenu le manipulateur en apprenant de mes erreurs. J'ai rejoint un gang à vingt ans, j'ai vendu de la drogue à ceux qui n'en demandaient même pas. La justice m'a rattrapé, j'ai été emprisonné pendant trois ans et j'ai pu m'en sortir plus tôt en usant de bonnes paroles religieuses, celles que j'avais apprises par cœur contre mon gré. J'erre, maintenant, à la recherche de stabilité.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : LA CONFISERIE

Errer comme le chien. [Sin&Jo] C2a0ee4a30d372411d635960c595df55af9f8ce8

Errer comme le chien. [Sin&Jo] E0a4faf8fde5666a1a397a16876388f804a7da9b
KEEGANs. Time hurts. Time heals.

Errer comme le chien. [Sin&Jo] D82q
ALEPH. Hating you for loving me.

Primrose [2] - Deb [6] - Lou [2] - Vitto - Olivia [3] - Matt & Lily - Ichabod
RPs EN ATTENTE : Robin 2 [FB] - Kyte [2] - Alice - Aleph [4][FB].
RPs TERMINÉS : Yanis - Blake - Yanis [2] - Aubrey - Aubrey [2] - Kane - Aubrey [3] - Liam - Owen - Aubrey [4] - Tess - Blake [2 ripblake] - Jolex - Aubrey [5] - Gaby [abandonné] - Lindsey [abandonné] - Clara - Eve - Jolex [2] - Jolex [3] - Jolex [4] - Primrose - Sid - Juliana - Gabriel L. - Romy - Caroline - Deborah [2] - Terrence - Charlie - Gabriel L. [2] - Lily - Freya - Adrian [FB] - Manthas [FB] - Jessalyn - Lily [2] - Alfie&Juliana - Théodore - Savannah - Spidey - Romy [2] - Murphy - Alfie [2] - Deborah [3] - Louanor [FB] - Lily [1] - Deborah [4] - Birdie [FB] - Lou - Juliana [2] - Robin-Hope [FB] - Greg - Deb [5UA] - Murphy [2] - Blake [FB] - Alfie [3] - Lily [2] - Kyte [FB] - Tobias - Geisa [abandonné] - Blake [2] - Greg [2] - Charles - Sin - Olivia [FB] - Olivia & Lily - Blaze [FB] - Lily [3] - Blake [3]

Errer comme le chien. [Sin&Jo] B4pd
Parce que je ne serais rien sans les mots de Deborah.

PSEUDO : Captain Rogers.
AVATAR : Sebastian Stan.
CRÉDITS : Moi et Google.
DC : Raph le flamant.
INSCRIT LE : 25/09/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t21527-pardonnez-moi-mon-pere-j-ai-peche-sans-un-permis-de-peche https://www.30yearsstillyoung.com/t21547-il-y-a-des-jours-ou-je-ferai-semblant-de-t-apprecier https://www.30yearsstillyoung.com/t23547-joseph-keegan

Errer comme le chien. [Sin&Jo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Errer comme le chien. [Sin&Jo] Errer comme le chien. [Sin&Jo] EmptySam 27 Juin - 5:02



La jeune femme possède un grand cœur : Joseph l’a deviné dès lorsqu’elle s’est approché de lui alors qu’il était visiblement couvert de sang et dans un état qui aurait effrayé n’importe qui, même lui. « Je serais pas là si tu me dérangeais. » Le garçon se pince les lèvres en observant les alentours, craintif d’avoir attiré les regards curieux en pénétrant dans ce cimetière à une heure aussi tardive. Sinead se fait polie, peut-être parce qu’elle comprend ce que ça fait de perdre le contrôle sur la situation. Ils sont tous les deux à connaître ce chien errant et le hasard pas si hasardeux a semé une graine dans la tête du plus vieux : il n’est pas le seul à savoir s’orienter dans les rues sans perdre de vue sa destination. « Chose promise... » Surpris dans sa contemplation des alentours, Joseph baisse la tête pour découvrir une plaquette de médicaments dans la main de son interlocutrice. Pendant un moment, il semble avoir oublié la source de sa douleur, autre que psychologique, mais il se souvient rapidement qu’il a fait semblant de boiter jusqu’au cimetière. « Oh. Merci. » Il répond en esquissant un sourire sans joie, récupérant son dû pour l’extirper de son emballage avant de l’avaler sans eau. Il a besoin de quelque chose de bien plus fort mais il a fait la connerie de tout balancer sa marchandise de poutre dans le visage de celui qu’il a ensuite tabassé. « Il existe un bistrot pas très loin. Il est toujours fréquenté, de jour comme de nuit. Ça me ferait plaisir de t’offrir un verre ou un café. » L’intention est là mais Joseph n’a pas la tête à déguster une boisson en fermant les yeux sur les événements qui viennent de se passer. Aussitôt, il secoue la tête de droite à gauche. « Tu n’es pas obligé d’accepter, évidemment. On est deux à ne pas vouloir s’imposer à l’autre mais si tu as besoin de parler de ce qui s’est passé ou d’autres choses pour te changer les idées, j’ai tout mon temps pour ça. »  Il cesse de bouger, plante ses yeux rougis dans ceux de la jeune inconnue si hospitalière et il déglutit. Sa proposition aurait été tentante pour quelqu’un qui n’a pas besoin de s’isoler. Joseph aurait envie d’hurler la tête dans l’eau, d’envoyer ses points dans le vide et de perdre des calories qu’il n’a pas absorbées. La colère s’est pris de tout son corps et seulement parce qu’il se déteste, lui, de s’être transformé en celui qu’il n’a jamais voulu devenir. L’homme à la télévision, aux nouvelles, à dix-sept heures, quand les faits divers sont prononcés sans que le présentateur ne leur accorde de l’intérêt. Il n’est que le violent agresseur qui s’en est pris à un innocent et bon citoyen. La prison lui susurre son nom pour lui rappeler le bon vieux temps. « Je comprendrais aussi que tu ais simplement envie d’être seul. » Compréhensive, elle lui offre la possibilité de refuser son offre surprenante et, plein de regrets et grugé par la honte, il se voit obligé d’être honnête : « J’ai besoin d’être seul. » Il voudrait lui remercier de ne pas avoir fermé les yeux devant celui qui se habituellement ignorer mais il n’a plus la force de trouver assez d’air pour exprimer le fond de sa pensée. « Bonne nuit à toi. Et à Freddy. » Il ajoute en souriant doucement, les doigts tendus vers le chien qui vient naturellement les renifler, bête attirée par le moindre mouvement. Il jette un dernier coup d’œil à ses bras, ses paumes, pour s’assurer que les dernières traces de sang résistantes ne paraissent pas trop à la lumière des lampadaires puis il tourne des talons en… oubliant de boiter.  


Errer comme le chien. [Sin&Jo] Zvsv
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Errer comme le chien. [Sin&Jo] Empty
Message(#) Sujet: Re: Errer comme le chien. [Sin&Jo] Errer comme le chien. [Sin&Jo] Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Errer comme le chien. [Sin&Jo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong
-