AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-29%
Le deal à ne pas rater :
Griffoir Lion pour chat
9.99 € 13.99 €
Voir le deal

 When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : trente ans (20/04/89)
SURNOM : Il y a Romy qui l'appelle Calebchou ça ne l'enchante pas vraiment, mais c'est à peu près le seul surnom qu'on lui donne.
STATUT : Amoureux et plus heureux que jamais, et cette fois tout va bien se passer pour lui. Il y croit.
MÉTIER : Chef cuisinier et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #500 Spring Hill, récemment en collocation avec sa soeur Primrose. Bien qu’il passe le plus clair de son temps à Redcliffe chez Alex.
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie 1yrr
POSTS : 3127 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a bientôt trois ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout, même si sa relation avec sa sœur est compliquée
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
[07/07]
le rp familial de la mort (RA)
Lizzie #1
Zombiecamy
Nate #1
Calonnie #1
Wylda #2
‹ Calene #2

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie 41jj
CALEX - I will take your pain and put it on my heart. I won't hesitate just tell me where to start. I thank the oceans for giving me you, you saved me once and now I'll save you too. I won't hesitate for you.

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie B659f5325a6f517680aeacccee1978ff72f19b36 PRIMROSE - We've taken different paths, and travelled different roads I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe, I've got you sister.

RPs EN ATTENTE : Carter, Lennon&Mila, Jules&Alfie&Alex, Matt #2, Elia
RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16

PSEUDO : Deathly Hallows
AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edit-crackship (gifs), Loonywaltz (ub)
DC : Will, le geek
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Empty
Message(#) Sujet: When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie EmptyDim 22 Déc - 13:41


Lizzie & Caleb
“When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you, when the rain starts to pour. I'll be there for you, like I've been there before, I'll be there for you, 'cause you're there for me too”
J’ai l’impression de ne pas avoir mis les pieds dans mon appartement depuis bien trop longtemps. De toute façon ce n’est pas qu’une impression c’est la vérité. J’évite ma sœur à tout prix, je n’ai pas envie de la croiser, de la voir ou de lui parler alors je reste chez Alex. C’est mieux. Même si je préfère de loin mon appartement au sien, au moins quand je suis ici je suis à côté de mon restaurant et même quand je ne travaille pas s’il y a le moindre souci je peux y être en dix minutes. Mais ce matin j’ai envoyé un message à Lizzie lui demandant si elle était libre cet après-midi pour une dégustation de desserts. Il faut que je fasse quelques changements sur la carte des desserts du restaurant. Je le dis depuis plusieurs mois mais cette fois je suis bien décidé à le faire. J’ai besoin de nouveauté pour accompagner cette nouvelle année qui arrive très bientôt. Et je prie très fort pour que ma sœur ne soit pas là quand j’arrive et j’ai de la chance parce que l’appartement est vide. Je peux souffler. À peine arrivé, je ne me pose pas et je me mets tout à suite aux derrière les fourneaux. De toute façon toute personne qui me connait un minimum sait très bien que le repos, moi, je ne connais pas ça. Je suis toujours en train de travailler, ou quand je ne suis pas au boulot je vais passer ma journée à bouger un peu partout et surtout, je vais quand même cuisiner. Parce que j’aime ça et que malgré le fait que je ne fasse que ça les jours où je travaille je ne m’en lasse pas et la cuisine c’est toute ma vie. Alors quand je suis en repos je cuisine pour Alex, je lui fais ses plats préférés et je teste de nouvelles idées, j’expérimente, elle est un peu mon cobaye mais elle ne s’en plaint pas vraiment. Mais aujourd’hui mon cobaye, ce sera Lizzie. À défaut de ne pas devoir manger ses cookies un peu trop cuits – voire même brûlés – qu’elle aime tant me faire aujourd’hui je lui promets de bons desserts, et en plus pas cramés. Je prépare donc deux desserts différents ; une tarte au citron meringuée et une tarte tatin. Les desserts c’est pas forcément ma spécialité même si j’aime les faire et surtout, j’aime les manger. Comme tout le monde.

La partie beaucoup moins amusante quand je cuisine à la maison, c’est la vaisselle. Au restaurant il y a quelqu’un qui est à la plonge, et je n’ai pas à m’occuper de ça et heureusement que le lave-vaisselle existe. Les pâtisseries dans le four, je commence à nettoyer le plan de travail et la cuisine – bien que rien ne soit réellement très sale – mais je pense que c’est une déformation professionnelle que j’ai maintenant : toujours nettoyer sa cuisine de fond en comble après chaque service. Quelqu’un frappe à la porte et avant de partir ouvrir je jette un dernier coup d’œil dans le four pour garder un œil sur la cuisson des desserts. « T’arrive au bon moment, je viens de tout mettre au four. » Je lui souris et la prends brièvement dans mes bras pour la saluer. J’ai l’impression de ne pas l’avoir vu depuis des années, alors que ce n’est pas forcément vrai mais ces derniers temps j’étais beaucoup pris par le boulot. Enfin ça c’est l’excuse que je sors à tout le monde même si en soit, c’est pas vraiment un mensonge, mais c’est pas vraiment la vérité non plus. Je m’enferme dans le travail, tout le temps, dès que quelque chose ne va pas et ces derniers mois ma vie est complètement partie dans tous les sens. Entre l’annonce de cet enfant dont je ne pourrais jamais faire la connaissance et mes sentiments pour Alex qui sont beaucoup trop vite remontés à la surface, j’étais complètement perdu. Mais maintenant je me sens mieux, beaucoup mieux même. Même si les choses ne sont pas toujours simples ma nouvelle relation avec Alex m’aide à me sentir beaucoup moins seul et déprimé que ces derniers mois. Que ces dernières années même, parce qu’on peut dire sans mentir que la mort de Victoria m’avait complètement anéantie. « J’ai fait une tarte au citron meringuée et une tarte tatin. » Deux desserts typiquement français qui pourraient avoir leur place dans mon restaurant. J’espère qu’elle va aimer et surtout que je me suis pas foiré dans la préparation de ces desserts. « J’espère que t’as pas trop mangé ce midi et que t’es prête à te péter le bide. » Encore une fois, j’espère surtout que ce que j’ai fait va être bon. Parce que j’ai beau être à la tête d’un restaurant qui fonctionne plutôt bien je ne suis jamais sûr de la qualité des plats que je peux faire. J’ai toujours l’impression que je peux mieux faire, sûrement mon côté perfectionniste qui ressort. Je la laisse s’installer, elle connait assez bien mon appartement et elle n’a pas besoin que je la guide ou que je l’autorise à se mettre à l’aise, on se connait depuis assez longtemps pour avoir dépassé ce stade-là elle et moi. « Je te sers un truc à boire ? » L’odeur commence à envahir l’appartement et ce qui me rassure c’est que au moins, ça sent plutôt bon et peut-être que je ne me suis pas foiré et que j’ai réussi à sortir quelque chose d’assez correct.
© nightgaunt




☽☽ Happiness can be found, even in the darkest of times, if one only remembers to turn on the light.


When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie MFbu7yg
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Q6woY2Z
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie HFtay3q
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie IywIxmY
:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Potter
Lizzie Potter
l'étoile graciée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt neuf ans. (14/07/90)
SURNOM : Elizabeth, Liz (Lizzouille)
STATUT : not for her apparently.
MÉTIER : bye bye la northlight, retour sur les plateaux de tournage.
LOGEMENT : 68 spring hill, avec sa folle de colocataire.
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Giphy
POSTS : 8700 POINTS : 245

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ancienne enfant star ★ globe trotteuse ★ chewing gumeuse ★ niveau intermédiaire en langue des signes ★ adepte du free hug ★ photographe amatrice ★ végétarienne ★ protectrice de l’environnement & des animaux ★ participe à diverses actions humanitaires
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (O9/O6)

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Jigv
WRIZZIEour universe grants every soul a twin, a reflection of themselves, the kindred spirit. no matter where they are or how far away they are from each other, even if they are in different dimensions, they will always find one another. this is destiny ; this is love.

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie 23lq
HEAZIERalways forgive your enemies; nothing annoys them so much.heather 4heather 5 (fb)

jet (fb) ★ yelahiah (fb) ★ nico (fb) ★ gabrielcalebremi 3cora 2
RPs TERMINÉS : wren (fb) ★ wren 2 (fb) ★ wren 3wren 4wren 5remilucia (fb) ★ wren 6heathermatthiaswren 7wren 8skywren 9arielwren 10wren 11heather 2ginnymaevecorawren 12jessianheather 3/remi 2wren 13
PSEUDO : cristalline.
AVATAR : emma watson.
CRÉDITS : (av) money honey.
DC : freya & birdie.
INSCRIT LE : 16/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t25806-lizzie-everything-great-was-accomplished-by-fools-who-dreamed https://www.30yearsstillyoung.com/t25896-lizzie-o-take-time-to-do-what-makes-your-soul-happy https://www.30yearsstillyoung.com/t25909-lizzie-potter https://www.30yearsstillyoung.com/t27291-lizzie-potter

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Empty
Message(#) Sujet: Re: When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie EmptyMar 24 Déc - 12:24



Lizzie a toujours eu la dent sucrée. Alors quand Caleb lui a proposé de venir goûter ses potentielles futures pâtisseries, dont il lui avait déjà parlé il y a quelques mois, la jeune femme a fait un effort de lui répondre qu’elle sera là. Même si elle a mis plus d’une heure à contempler le plafond de sa chambre pour savoir si elle va vraiment avoir le courage de sortir. Pourtant, Caleb n’habite pas loin, il est dans le même quartier qu’elle. Mais la perspective de rester enfermée dans le loft de Remi est toujours plus alléchante. Un cocon de sécurité dans lequel elle se complait fort bien, loin du monde extérieur, de ses dangers et de ses inconnus. Assez ironique pour quelqu’un qui passait son monde à voyager. Maintenant, ses ailes sont brûlées ou on les lui a arrachées, et elle n’a plus que son esprit à essayer de booster pour affirmer à son ami qu’elle viendra le voir. Peut-être que cela pourra lui faire du bien.

Même si elle a le nœud à l’estomac et qu’elle est restée en position fœtal pendant des heures juste avant qu’il soit l’heure du rendez-vous chez lui. « T’arrive au bon moment, je viens de tout mettre au four. » Le sourire de Caleb pourrait l’apaiser mais il s’approche d’elle pour la prendre dans ses bras et ça la crispe instantanément. Lizzie baisse les yeux et elle ne répond pas, les bras restants le long d’elle-même et pourtant, Caleb n’est pas un inconnu. Il est très loin d’être un inconnu et il n’est pas méchant, il n’a pas de mauvaises intentions. Respire, inspire. Elle en a marre de se dire ça, de réagir comme ça, d’avoir l’impression de souffle coupé et tué à chaque fois qu’un proche s’approche un peu trop. Elle qui d’habitude est bien plus tactile, qu’elle peut même mettre mal à l’aise à force de toucher, de faire sentir sa présence physique, voilà qu’elle se renferme à chaque fois qu’on vient la quérir. S’il y a bien une habitude qui ne change pas, c’est celle de sourire à son ami tout en s’éloignant d’un pas de lui, juste par sécurité. « Arriver à point nommé est ma spécialité. » Sa voix est légère, presque un peu trop, fluette à l’extrême. Lizzie prend une inspiration en détachant son sac d’elle tout en écoutant ce que Caleb lui a préparé. « J’ai fait une tarte au citron meringuée et une tarte tatin. » La jeune Potter hoche la tête tout en s’approchant du comptoir de la cuisine. « J’espère que t’as pas trop mangé ce midi et que t’es prête à te péter le bide. » Un léger rire s’échappe de ses lèvres. Si seulement Caleb savait. « Je crois que j’ai fait un peu trop la grasse matinée. Du coup, tes tartes vont être mon premier repas de la journée. » Faux, elle est réveillée depuis la fin de la nuit et elle est juste restée amorphe dans son lit pendant tout ce temps. Est-ce que ces boyaux vont réussir à supporter deux tartes dans leur fond ? Elle espère. En tout cas, l’odeur est appétissante et lui procure un certain réconfort, sensation qu’elle a complètement oubliée.

« Je te sers un truc à boire ? » Elizabeth parcourt l’appartement des yeux, curieuse de voir si quelque chose a changé. « De l’eau ou un jus quelconque. » Pas d’alcool, pas de gaz, rien pour ébranler son estomac. Les mains dans les poches, elle remarque des produits féminins trainant sur la table basse. « Ça a l’air d’aller avec Alex, elle habite chez toi ? » Parce qu’elle ne se rappelle pas que Caleb vivait avec quelqu’un la dernière fois qu’elle est venue ici - est-ce que cela fait si longtemps ? En tout cas, c’est une bonne opportunité pour ne pas penser à sa petite personne. Se soucier des autres pour s’oublier elle-même, voilà quelque chose dans lequel elle est douée.



When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie 1223270223 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : trente ans (20/04/89)
SURNOM : Il y a Romy qui l'appelle Calebchou ça ne l'enchante pas vraiment, mais c'est à peu près le seul surnom qu'on lui donne.
STATUT : Amoureux et plus heureux que jamais, et cette fois tout va bien se passer pour lui. Il y croit.
MÉTIER : Chef cuisinier et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #500 Spring Hill, récemment en collocation avec sa soeur Primrose. Bien qu’il passe le plus clair de son temps à Redcliffe chez Alex.
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie 1yrr
POSTS : 3127 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a bientôt trois ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout, même si sa relation avec sa sœur est compliquée
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
[07/07]
le rp familial de la mort (RA)
Lizzie #1
Zombiecamy
Nate #1
Calonnie #1
Wylda #2
‹ Calene #2

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie 41jj
CALEX - I will take your pain and put it on my heart. I won't hesitate just tell me where to start. I thank the oceans for giving me you, you saved me once and now I'll save you too. I won't hesitate for you.

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie B659f5325a6f517680aeacccee1978ff72f19b36 PRIMROSE - We've taken different paths, and travelled different roads I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe, I've got you sister.

RPs EN ATTENTE : Carter, Lennon&Mila, Jules&Alfie&Alex, Matt #2, Elia
RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16

PSEUDO : Deathly Hallows
AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edit-crackship (gifs), Loonywaltz (ub)
DC : Will, le geek
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Empty
Message(#) Sujet: Re: When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie EmptySam 28 Déc - 12:28


Lizzie & Caleb
“When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you, when the rain starts to pour. I'll be there for you, like I've been there before, I'll be there for you, 'cause you're there for me too”
Ce n’est que quand j’ouvre la porte pour voir Lizzie sur le palier que je me rends compte que nous nous ne sommes pas vus depuis un petit moment. Et pour cause, les derniers mois n’ont pas été évidents et si je commençais tout juste à me remettre de la mort de ma fiancée voir mon ex – qui n’est maintenant plus mon ex mais ma copine actuelle – débarquer à nouveau dans ma vie n’a pas été facile. Ça m’a même complètement bouleversé mais il ne m’a pas fallu beaucoup de rendez-vous – au départ simplement amicaux, je vous assure – pour me rendre compte que j’allais très vite retomber amoureux d’elle. Mais maintenant que la situation s’est arrangée je compte bien tout mettre en œuvre pour que les choses se passent mieux entre nous cette fois. La vie m’offre une seconde chance et je ne dois pas la gâcher. Comme quasiment tout le temps je la prends dans mes bras pour la saluer. D’ordinaire bien plus tactile je la sens cette fois assez distante mais je ne la bombarde pas de questions et je préfère faire comme si je n’avais rien remarqué. Pour l’instant du moins. Elle est peut-être juste fatiguée ou elle n’a simplement juste pas le moral. Rien de dramatique en soit. « Arriver à point nommé est ma spécialité. » Je lui réponds par un simple sourire et je remarque forcément le ton léger de sa voix. Encore une fois, je ne lui pose aucune question. Surtout que ça ferait peut-être un peu lourd ou agressif sachant qu’elle vient à peine de mettre un pied chez moi. Je la laisse s’installer et se débarrasser de ses affaires tout en lui présentant le menu prévu pour cet après-midi. « Je crois que j’ai fait un peu trop la grasse matinée. Du coup, tes tartes vont être mon premier repas de la journée. » Son premier repas de la journée ? Je ne sais pas si je dois l’admirer ou m’inquiéter parce que moi, personnellement, quel que soit l’heure à laquelle je me lève je suis obligé de prendre un petit déjeuner. C’est l’étape obligatoire pour bien commencer une journée. « Je tuerais pour une grasse matinée. » Et c’est presque vrai. Enfin bon, tuer, façon de parler, mais je rêve de pouvoir dormir jusqu’à onze heures du matin sans être réveillé une seule fois. Parce que même les jours où je ne vais pas au restaurant, Alex se réveille tôt pour aller travailler et une fois que je suis réveillé c’est impossible pour moi de me rendormir.

Tout juste cinq minutes que Lizzie est arrivée et je suis maintenant sûr d’une chose : quelque chose ne va pas. Je ne suis clairement pas du genre à forcer les gens à parler surtout s’ils n’en ressentent pas l’envie ou le besoin alors je me contente de lui offrir quelque chose à boire. « De l’eau ou un jus quelconque. » Je hoche la tête et lui sers un verre de jus de fruits que je lui donne. « Ça a l’air d’aller avec Alex, elle habite chez toi ? » Je suis face à elle, de l’autre côté du comptoir de la cuisine et mon regard suis le sien pour tomber sur des produits de beauté féminins dont je ne connais même pas l’utilité. « Ça se passe super bien avec elle. » En lui disant ça je ne peux pas m’empêcher de sourire, certainement de manière beaucoup trop niaise et beaucoup trop exagérée mais en même temps c’est la vérité. Les choses sont presque parfaites entre nous maintenant que nous avons réussi à être honnête l’un envers l’autre et que nous nous sommes parlés à cœur ouvert que des sujets bien trop difficiles. Mais on en avait besoin. Vraiment beaucoup. Accoudé au comptoir de la cuisine je quitte la table basse des yeux pour regarder mon amie. « Mais non, on habite pas encore ensemble. » Pas encore. Parce que moi en soit je ne serais pas contre mais je sais que ça serait beaucoup trop précipité et que si je lui parle d’une chose pareille elle risque de complètement paniquer. Il suffit que je me souvienne la mini crise de panique qu’elle m’a faite juste après m’avoir demandé de l’accompagner en Argentine en Juin. « Mais je suis tout le temps chez elle. Ou c’est elle qui vient ici. » Donc on vit presque ensemble. Juste rien de réellement officiel en soit. On passe presque toutes les nuits ensemble et une bonne partie de notre temps libre aussi. J’ai l’impression d’avoir de nouveau vingt ans mais ce n’est pas franchement désagréable. « C’est ma sœur qui a emménagé ici. » Pour des raisons que j’ignore un peu en fait. Je lui ai fait cette proposition il y a plusieurs mois et il y a quelques semaines elle m’a demandé si l’offre tenait toujours. Lizzie me connait bien, très bien même. Quand j’en ai eu besoin je me suis beaucoup confié à elle et elle a su être une oreille attentive et être de bons conseils. Mais s’il y a bien une chose qu’elle ignore c’est à quel point la relation avec ma petite sœur est compliquée. Apprendre que celle-ci était stripteaseuse avait déjà été dur à encaisser, mais savoir qu’elle s’est prostituée pendant des années et qu’elle est maintenant escort… C’était trop pour moi. Beaucoup trop. Je souffle doucement en repensant à tout ça. Je regarde mon amie un instant, elle est tellement plus renfermée que d’habitude et je ne peux pas m’empêcher de m’inquiéter pour elle. Parce que moi je suis comme ça, m’inquiéter pour mes proches fait partie de mon quotidien. « T’es sûre que tu vas bien ? » Elle pourra m’assurer qu’elle se sent parfaitement bien je ne pourrais pas la croire, mais je ne la forcerais pas à me parler si elle n’en a pas envie. J’espère juste que ce n’est rien de grave, c’est tout.
© nightgaunt




☽☽ Happiness can be found, even in the darkest of times, if one only remembers to turn on the light.


When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie MFbu7yg
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Q6woY2Z
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie HFtay3q
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie IywIxmY
:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Potter
Lizzie Potter
l'étoile graciée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt neuf ans. (14/07/90)
SURNOM : Elizabeth, Liz (Lizzouille)
STATUT : not for her apparently.
MÉTIER : bye bye la northlight, retour sur les plateaux de tournage.
LOGEMENT : 68 spring hill, avec sa folle de colocataire.
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Giphy
POSTS : 8700 POINTS : 245

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ancienne enfant star ★ globe trotteuse ★ chewing gumeuse ★ niveau intermédiaire en langue des signes ★ adepte du free hug ★ photographe amatrice ★ végétarienne ★ protectrice de l’environnement & des animaux ★ participe à diverses actions humanitaires
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (O9/O6)

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Jigv
WRIZZIEour universe grants every soul a twin, a reflection of themselves, the kindred spirit. no matter where they are or how far away they are from each other, even if they are in different dimensions, they will always find one another. this is destiny ; this is love.

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie 23lq
HEAZIERalways forgive your enemies; nothing annoys them so much.heather 4heather 5 (fb)

jet (fb) ★ yelahiah (fb) ★ nico (fb) ★ gabrielcalebremi 3cora 2
RPs TERMINÉS : wren (fb) ★ wren 2 (fb) ★ wren 3wren 4wren 5remilucia (fb) ★ wren 6heathermatthiaswren 7wren 8skywren 9arielwren 10wren 11heather 2ginnymaevecorawren 12jessianheather 3/remi 2wren 13
PSEUDO : cristalline.
AVATAR : emma watson.
CRÉDITS : (av) money honey.
DC : freya & birdie.
INSCRIT LE : 16/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t25806-lizzie-everything-great-was-accomplished-by-fools-who-dreamed https://www.30yearsstillyoung.com/t25896-lizzie-o-take-time-to-do-what-makes-your-soul-happy https://www.30yearsstillyoung.com/t25909-lizzie-potter https://www.30yearsstillyoung.com/t27291-lizzie-potter

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Empty
Message(#) Sujet: Re: When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie EmptyVen 3 Jan - 19:37



« Je tuerais pour une grasse matinée. » Elizabeth a un bref sourire, tout en se détestant profondément d’être aussi fausse et en manque d’honnêteté totale. Pourtant c’est Caleb et c’est complètement ridicule de ne pas pouvoir se confier comme elle lui demanderait de le faire avec elle. Lizzie n’a juste pas le courage de se perdre dans ce qu’elle ressent ni même dans son mal être. Elle est venue pour s’offrir une parenthèse et en même temps se renflouer un peu un estomac qui finit par grogner doucement sous la douce odeur qui émane dans l’appartement. « Tu ne manques rien. On dit souvent que le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt. Et je te le confirme, on est encore plus fatigué quand on ne fait rien. » Et elle encore plus, shootée à un ou trois comprimés toutes les quatre heures juste pour ressentir le moins possible ses muscles, faire taire sa tête et surtout étouffer son cœur meurtri. Par sa faute. « Il faut faire attention à toi, ça serait bête de perdre des clients à ton restaurant parce que tu leur auras fait peur avec tes poches sous les yeux. » Et là voilà qui sourit doucement, presque fière de la bêtise qu’elle a pu trouver dans le fin fond de sa cabosse douloureuse afin de détendre un peu l’atmosphère - parce que ça aussi, ça serait aussi de sa faute si cela tourne doucement au vinaigre et sur une pente descente.

Lizzie juge qu’elle a déjà assez fait de mal comme ça.

« Ça se passe super bien avec elle. » Elizabeth plisse les lèvres. Elle est contente pour Caleb, vraiment. Au moins lui a réussi à retrouver son amour perdu, même si ça n’a pas été un chemin tranquille ni facile. Elle se rappelle très bien que sa rupture avec Alex a été le début même de leur rencontre. D’une amitié améliorée qui a gagné en maturité et en respect mutuel. Lizzie n’a connu Alex qu’à travers les récits de Caleb et elle espère sincèrement que ça se passe bien avec elle. Parce que les discours qu’elle a en tête ne sont pas forcément élogieux envers la jeune femme. « Mais non, on habite pas encore ensemble. » Alors la jeune Potter fronce des sourcils légèrement ; aucun jugement, juste de l’incompréhension. « Mais je suis tout le temps chez elle. Ou c’est elle qui vient ici. » Lizzie sourit vaguement en secouant la tête. « C’est presque comme si vous habitez déjà ensemble. Elle a sa brosse à dents et son tiroir attitré ? » Elle a même un sourire amusé qui s’accroche à ses lèvres tout en levant les yeux vers Caleb. « C’est ma sœur qui a emménagé ici. » La brune se pince la lippe tout en croisant les bras, debout derrière le comptoir sans savoir vraiment où se mettre. « La colocation avec ta sœur se passe bien ? Primrose, c’est ça ? Entre toutes ces femmes qui squattent ton appartement, tu ne regrettes pas trop ta vie de bachelor célibataire ? » Même si Lizzie ne sait pas ce que ça fait. De vivre seul, de vivre avec quelqu’un qu’on aime, d’avoir une sœur. Elle n’en sait rien, elle qui a toujours logé à droite et à gauche avant de poser bagages chez Remi.

« T’es sûre que tu vas bien ? » Lizzie noie sa bouche dans son verre tout en hochant la tête. « Ma mère a enfin fini ses séances de chimio, elle devrait s’en sortir avec son cancer. Les représentations à la Nortlight fonctionnent très bien. J’ai mes amis jamais très loin que je peux venir embêter pour une part de tarte. » Elle lui fait un léger clin d’œil même si le cœur n’y est pas avant de hausser les épaules. « Pourquoi ça n’irait pas ? »



When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie 1223270223 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : trente ans (20/04/89)
SURNOM : Il y a Romy qui l'appelle Calebchou ça ne l'enchante pas vraiment, mais c'est à peu près le seul surnom qu'on lui donne.
STATUT : Amoureux et plus heureux que jamais, et cette fois tout va bien se passer pour lui. Il y croit.
MÉTIER : Chef cuisinier et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #500 Spring Hill, récemment en collocation avec sa soeur Primrose. Bien qu’il passe le plus clair de son temps à Redcliffe chez Alex.
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie 1yrr
POSTS : 3127 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a bientôt trois ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout, même si sa relation avec sa sœur est compliquée
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
[07/07]
le rp familial de la mort (RA)
Lizzie #1
Zombiecamy
Nate #1
Calonnie #1
Wylda #2
‹ Calene #2

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie 41jj
CALEX - I will take your pain and put it on my heart. I won't hesitate just tell me where to start. I thank the oceans for giving me you, you saved me once and now I'll save you too. I won't hesitate for you.

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie B659f5325a6f517680aeacccee1978ff72f19b36 PRIMROSE - We've taken different paths, and travelled different roads I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe, I've got you sister.

RPs EN ATTENTE : Carter, Lennon&Mila, Jules&Alfie&Alex, Matt #2, Elia
RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16

PSEUDO : Deathly Hallows
AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edit-crackship (gifs), Loonywaltz (ub)
DC : Will, le geek
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Empty
Message(#) Sujet: Re: When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie EmptyMar 7 Jan - 21:32



Lizzie & Caleb
“When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you, when the rain starts to pour. I'll be there for you, like I've been there before, I'll be there for you, 'cause you're there for me too”
Elle ne sourit pas beaucoup Lizzie, elle semble ailleurs et même un peu distante avec moi. Je m’inquiète presque immédiatement pour elle parce que je la connais bien. Et aussi parce que je suis comme ça, je m’inquiète toujours un peu trop facilement pour mes amis et que j’ai toujours envie de les aider. Je passe plus de temps à m’inquiéter pour les autres qu’à penser à moi. Ça pourrait être une qualité mais dans mon cas ça en est presque un défaut, parce que je suis ce genre de mec qui ne parle pas beaucoup de ses problèmes ou de ses sentiments même quand je suis au plus bas. Mon comportement à la mort de Victoria ne fait que confirmer mes propos, je repoussais tout le monde, tout le temps, et ça pendant vraiment très longtemps. Les premiers mois qui ont suivis sa mort, la seule personne que j’ai vraiment laissé m’approcher c’est ma sœur. Et encore. « Tu ne manques rien. On dit souvent que le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt. Et je te le confirme, on est encore plus fatigué quand on ne fait rien. » Mouais, je ne suis pas sûr d’être vraiment d’accord avec ce dicton mais c’est sûrement parce que la fatigue a pris le dessus. Je pense que cette semaine de vacances que je nous ai organisée à Alex et moi va me faire le plus grand bien. « Il faut faire attention à toi, ça serait bête de perdre des clients à ton restaurant parce que tu leur auras fait peur avec tes poches sous les yeux. » Sa réflexion m’arrache un rire, et elle sourit. Un sourire qui semble sincère mais un petit sourire. « Mais moi je suis en cuisine les clients je les vois pas forcément. » Pas tout le temps du moins. « C’est mes employés que je pourrais faire fuir. Ou les assiettes et les casseroles. » J’hausse les épaules d’un air amusé. Mais je retiens quand même qu’en me disant ça elle me fait comprendre que je suis un peu trop cerné, elle n’est malheureusement pas la première à me le dire et peut-être que je devrais me remettre en question. Oui je travaille trop, je le sais. Je rentre souvent tard chez moi, et encore plus tard quand je vais chez Alex puisqu’elle ne vit pas à Spring Hill. C’est pas bon pour mon sommeil ça, comme quoi elle devrait venir définitivement poser ses bagages chez moi.

Et c’est d’ailleurs tout naturellement que Lizzie me parle de ma petite-amie. Alex et moi c’est tout nouveau sans vraiment l’être. Notre histoire a commencé il y a dix ans, je suis tombé fou amoureux de cette petite anglaise qui me poussait à sortir de ma zone de confort et qui m’a donné confiance en moi. Et sans cette assurance que ma relation avec elle m’a apportée je n’aurais certainement jamais rencontré Lizzie. Vu la nature de notre relation à notre rencontre je ne l’aurais certainement jamais abordé, on aurait jamais couché ensemble et elle ne serait pas chez moi aujourd’hui prête à me donner son avis sur mes pâtisseries. « C’est presque comme si vous habitez déjà ensemble. Elle a sa brosse à dents et son tiroir attitré ? » J’ai moi aussi réussi à avoir mon propre tiroir chez elle et la connaissant, c’est clairement pas rien. « Yep… » Elle a sa brosse à dents ici, son tiroir et elle laisse traîner ses affaires partout dans ma chambre et son maquillage et ses produits de beauté dans la salle de bain. « Mais il faut que je prenne mon temps cette fois. Elle va fuir si je lui parle de vraiment emménager ensemble, et j’ai pas envie de la perdre une deuxième fois. » Peut-être que j’ai peur pour rien et qu’elle sauterait de joie si je lui demandais d’emménager chez moi. Mais j’en doute très fortement, parce que c’est Alex et qu’elle se met à paniquer ou moindre petit signe d’engagement alors que moi c’est tout le contraire. « La colocation avec ta sœur se passe bien ? Primrose, c’est ça ? Entre toutes ces femmes qui squattent ton appartement, tu ne regrettes pas trop ta vie de bachelor célibataire ? » Mes yeux s’écarquillent quand elle me demande comment la cohabitation avec Prim se passe. Au début ça se passait très bien et depuis quelques mois j’avais vraiment l’impression d’avoir retrouvé ma petite sœur et ça me faisait tellement plaisir. Mais ça n’a malheureusement pas duré très longtemps. « C’est compliqué avec Prim, ça l’a toujours été. » Charmante image de ma petite sœur acceptant des billets de ses clients préférés pour les satisfaire avec des petits extras. Mon dieu, ça me dégoûte. C’est beaucoup trop pour mon petit cœur. « Et tu sais, ma vie de bachelor célibataire était plutôt déprimante pas vraiment amusante… » Depuis la mort de Victoria et jusqu’à il n’y a pas si longtemps que ça je vivais ma vie sans goût et sans même en avoir envie. Je me levais tous les matins parce que je n’avais pas le choix, ou simplement parce que j’avais un restaurant à faire marcher. Non vraiment, rien de bien palpitant. C’est même vachement déprimant. « Ma mère a enfin fini ses séances de chimio, elle devrait s’en sortir avec son cancer. Les représentations à la Nortlight fonctionnent très bien. J’ai mes amis jamais très loin que je peux venir embêter pour une part de tarte. » Elle me fait un clin d’œil un peu comme si elle essayait de me convaincre qu’elle allait très bien contrairement à ce que je peux penser. Je fronce légèrement les sourcils et m’apprête à lui répondre mais elle me devance. « Pourquoi ça n’irait pas ? » Je me pince les lèvres en la regardant un instant sans rien dire. « Je suis content que ça va aller pour ta mère. » Et c’est vrai. « Liz, je te connais. » Ça aussi c’est encore vrai mais je plonge mon regard dans le sien comme pour donner un peu plus d’importance à ce que je m’apprête à lui dire. «  Tu sais que tu peux tout me dire, je serai toujours là quoiqu’il arrive. Je sais pas ce qui te met dans cet état mais si tu t’as pas envie d’en parler, dis-moi simplement que c’est pas grave et que t’as quelqu’un à qui te confier. » J’aurais plutôt dû lui dire que j’espère que ce n’est pas grave. Elle a toujours été là pour moi quand j’avais besoin de me confier alors du moins que je le peux j’essaie de lui rendre la pareille.
© nightgaunt




☽☽ Happiness can be found, even in the darkest of times, if one only remembers to turn on the light.


When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie MFbu7yg
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Q6woY2Z
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie HFtay3q
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie IywIxmY
:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Potter
Lizzie Potter
l'étoile graciée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt neuf ans. (14/07/90)
SURNOM : Elizabeth, Liz (Lizzouille)
STATUT : not for her apparently.
MÉTIER : bye bye la northlight, retour sur les plateaux de tournage.
LOGEMENT : 68 spring hill, avec sa folle de colocataire.
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Giphy
POSTS : 8700 POINTS : 245

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ancienne enfant star ★ globe trotteuse ★ chewing gumeuse ★ niveau intermédiaire en langue des signes ★ adepte du free hug ★ photographe amatrice ★ végétarienne ★ protectrice de l’environnement & des animaux ★ participe à diverses actions humanitaires
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (O9/O6)

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Jigv
WRIZZIEour universe grants every soul a twin, a reflection of themselves, the kindred spirit. no matter where they are or how far away they are from each other, even if they are in different dimensions, they will always find one another. this is destiny ; this is love.

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie 23lq
HEAZIERalways forgive your enemies; nothing annoys them so much.heather 4heather 5 (fb)

jet (fb) ★ yelahiah (fb) ★ nico (fb) ★ gabrielcalebremi 3cora 2
RPs TERMINÉS : wren (fb) ★ wren 2 (fb) ★ wren 3wren 4wren 5remilucia (fb) ★ wren 6heathermatthiaswren 7wren 8skywren 9arielwren 10wren 11heather 2ginnymaevecorawren 12jessianheather 3/remi 2wren 13
PSEUDO : cristalline.
AVATAR : emma watson.
CRÉDITS : (av) money honey.
DC : freya & birdie.
INSCRIT LE : 16/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t25806-lizzie-everything-great-was-accomplished-by-fools-who-dreamed https://www.30yearsstillyoung.com/t25896-lizzie-o-take-time-to-do-what-makes-your-soul-happy https://www.30yearsstillyoung.com/t25909-lizzie-potter https://www.30yearsstillyoung.com/t27291-lizzie-potter

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Empty
Message(#) Sujet: Re: When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie EmptySam 11 Jan - 13:20




« Mais moi je suis en cuisine les clients je les vois pas forcément. C’est mes employés que je pourrais faire fuir. Ou les assiettes et les casseroles. » Les mots du brun ont le mérite d’arracher un léger rire à Lizzie. Il n’est pas faux que Caleb est plutôt derrière les fourneaux et qu’il doit passer plus temps en tête-à-tête avec ses ustensiles de cuisine que la jolie décoration des tables. Mais il n’empêche que Caleb est un bourreau de travail, elle le sait et elle le voit encore plus. Il est passionné par ce qu’il fait, il n’a jamais baissé les bras, il n’a jamais abandonné son rêve ni tourné le dos à son ambition à la première contrariété. Le cuisinier ne s’est pas laissé abattre et la preuve est qu’il a réussi aussi bien sur le plan professionnel que personnel. Lizzie l’envie, elle qui ne sait comment gérer l’un et l’autre, complètement perdue et à l’heure actuelle, incapable de pouvoir donner une cohérence à cette spirale infernale. « C’est vrai. Au moins, peut-être que ton autorité en cuisine prend du galon avec une tête pareille. » Elle affirme avec un cœur (faussement) léger tout en embarquant une mèche de cheveux derrière son oreille.

« Mais il faut que je prenne mon temps cette fois. Elle va fuir si je lui parle de vraiment emménager ensemble, et j’ai pas envie de la perdre une deuxième fois. » Elizabeth déglutit tout en déviant son regard de Caleb pour s’intéresser à tout sauf à ses traits. Cette partie de conversation rappelle des souvenirs, bien trop récents, bien trop frais, qui causent cette plaie béante qu’elle se trimbale à longueur de journée et qu’elle shoote pour essayer de se maintenir à flot. Ce n’est pas franchement la meilleure des techniques mais Lizzie n’est pas courageuse, elle n’a rien d’une gryffondor, elle n’en est même pas une de toute façon. « Tu as raison de prendre ton temps. Rien ne presse si vous avez réussi à renouer. J’en suis contente pour toi, Caleb, vraiment. Je sais à quel point tu tiens à elle. J’espère juste qu’elle ne s’enfuira pas de nouveau. » La brune se mord la langue ; elle n’est franchement pas très bien placée pour faire ce genre de remarques. Pas alors qu’elle a fait quasiment la même chose avec Wren, à le tenir à bout de bras parce qu’elle n’est tout simplement pas prête à s’engager dans quelque chose qui peut la nuire de nouveau. Voir la mocheté n’est pas dans ses habitudes mais son cerveau envahi de petits cachets qui éteignent tout en vient à aussi détruire le fondement même de son état d’esprit. « Comment vous vous êtes mis ensemble, cette fois-ci ? Est-ce que t’as peur de ce nouvel engagement ? Tu lui fais confiance de ne pas te faire du mal de nouveau ? » Des questions innocentes mais qui ont tellement d’importance pour elle. Pour son ami et, égoïstement, pour elle-même. Des interrogations qu’elle pose avec ses yeux bruns posés de nouveau sur Caleb, avide et impatiente de connaitre son retour. Comme si les réponses peuvent être les solutions ultimes de son propre émois affectif.

« C’est compliqué avec Prim, ça l’a toujours été. » La brunette n’a jamais eu vraiment l’occasion de rencontrer la jeune sœur de Caleb, hormis ce qu’il a pu lui en dire. Alors elle hoche la tête, ne cherchant pas trop à en savoir plus. S’il veut lui en parler, il sait qu’elle sera là pour écouter. Elle l’a toujours été et cela ne changera jamais. Leur relation a commencé par cela, des oreilles attentives et des lippes bourrées de bons conseils. Même si au final, Lizzie n’est pas franchement la mieux placée pour émettre des conseils amoureux. Ou familiaux, elle qui ignore complètement ce que ça peut être d’avoir un frère ou une sœur. « Et tu sais, ma vie de bachelor célibataire était plutôt déprimante pas vraiment amusante… » Elizabeth reprend quelques gorgées du liquide frais dans son gosier - il fait déjà bien trop chaud pour l’heure ou c’est elle qui a des suées ? - avant de sourire de nouveau. « C’est peut-être parce que tu n’arrivais pas à la rendre amusante. Même si je ne sais pas à quoi ça ressemble de vivre seul. » Elle qui a toujours dormi à droite et à gauche avant de se poser en colocation.  

« Liz, je te connais. »
‘Je te connais.’
‘Je te connais’ ?
« Tu sais que tu peux tout me dire, je serai toujours là quoiqu’il arrive. Je sais pas ce qui te met dans cet état mais si tu t’as pas envie d’en parler, dis-moi simplement que c’est pas grave et que t’as quelqu’un à qui te confier. » Elizabeth fixe les yeux de Caleb qui s’efforce de maintenir son contact, ses ongles rongés tapotant sans bruit contre son verre. « Tu ne me connais pas si bien que ça. Tu serais sûrement déçu. » Elle n’est que déception de toute façon. Elle déçoit sa mère, elle déçoit Wren, elle se déçoit elle-même. Rien que ça, ça suffit à lui foutre le moral dans les chaussettes. Quand il n’a pas envie de se terrer dans le fin fond de son lit. Lizzie soupire doucement, ses épaules se relâchant en même temps que le contact visuel avec son ami alors que son regard dévie sur le contenu de son verre. « Quand tu as revu Alex, qu’est-ce que ça t’as fait ? Est-ce que tu savais au plus profond de toi que c’était toujours elle ? Comment tu as réussi à lui pardonner ? » Peut-être que l’australienne n’a pas besoin de se confier. Mais juste à être rassurée.



When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie 1223270223 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : trente ans (20/04/89)
SURNOM : Il y a Romy qui l'appelle Calebchou ça ne l'enchante pas vraiment, mais c'est à peu près le seul surnom qu'on lui donne.
STATUT : Amoureux et plus heureux que jamais, et cette fois tout va bien se passer pour lui. Il y croit.
MÉTIER : Chef cuisinier et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #500 Spring Hill, récemment en collocation avec sa soeur Primrose. Bien qu’il passe le plus clair de son temps à Redcliffe chez Alex.
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie 1yrr
POSTS : 3127 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a bientôt trois ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout, même si sa relation avec sa sœur est compliquée
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
[07/07]
le rp familial de la mort (RA)
Lizzie #1
Zombiecamy
Nate #1
Calonnie #1
Wylda #2
‹ Calene #2

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie 41jj
CALEX - I will take your pain and put it on my heart. I won't hesitate just tell me where to start. I thank the oceans for giving me you, you saved me once and now I'll save you too. I won't hesitate for you.

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie B659f5325a6f517680aeacccee1978ff72f19b36 PRIMROSE - We've taken different paths, and travelled different roads I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe, I've got you sister.

RPs EN ATTENTE : Carter, Lennon&Mila, Jules&Alfie&Alex, Matt #2, Elia
RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16

PSEUDO : Deathly Hallows
AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edit-crackship (gifs), Loonywaltz (ub)
DC : Will, le geek
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Empty
Message(#) Sujet: Re: When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie EmptyMar 14 Jan - 16:32



Lizzie & Caleb
“When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you, when the rain starts to pour. I'll be there for you, like I've been there before, I'll be there for you, 'cause you're there for me too”
Quand il est question de mon restaurant j’ai toujours été très exigeant, que ce soit avec moi-même mais également envers les personnes que j’embauche. J’estime qu’on peut toujours mieux faire et qu’il ne faut jamais se contenter de ce qu’on a. Alors même si à l’heure d’aujourd’hui j’ai réussi à atteindre mon objectif : ouvrir un restaurant réputé dans la ville et qui ne fait que fonctionner de mieux en mieux, je pense pouvoir mieux faire. Donc je travaille, encore et toujours pour donner le meilleur de moi-même ce qui me vaut assez régulièrement ce genre de réflexion de la part de mes proches. « C’est vrai. Au moins, peut-être que ton autorité en cuisine prend du galon avec une tête pareille. » Ses mots m’arrachent un rire, je pourrais presque finir par me vexer si elle continue à insister. « J’ai pas besoin d’avoir une sale tête pour être autoritaire en cuisine, t’en fais pas pour ça. » Je ne suis pas ce genre de chef qui gueule toujours pour rien parce que je n’en vois tout simplement pas l’intérêt, ça ne fait qu’instaurer une mauvaise ambiance et c’est clairement pas mon objectif. Par contre, je sais me faire respecter et faire preuve d’autorité quand c’est nécessaire et quand il faut crier, je le fais. Dans la vie de tous les jours je suis quelqu’un de très gentil. Peut-être même un peu trop quelque fois – ce n’est pas pour rien que ma cousine m’a déjà appelée le roi des Poufsouffle. – Et c’est tout naturellement que la conversation se dirige sur Alex, entre nous les choses se déroulent parfaitement bien et pour la première fois depuis la mort de mon ex-fiancée je peux enfin dire que je suis heureux et que je me sens parfaitement bien. « Tu as raison de prendre ton temps. Rien ne presse si vous avez réussi à renouer. J’en suis contente pour toi, Caleb, vraiment. Je sais à quel point tu tiens à elle. J’espère juste qu’elle ne s’enfuira pas de nouveau. » Moi aussi. Je baisse les yeux sur mon verre. Moi aussi j’espère qu’elle ne va pas fuir de nouveau et oui, je tiens vraiment à elle. Alex c’est mon renouveau, ma seconde chance, celle avec qui j’ai envie d’avancer. « Comment vous vous êtes mis ensemble, cette fois-ci ? Est-ce que t’as peur de ce nouvel engagement ? Tu lui fais confiance de ne pas te faire du mal de nouveau ? » Elle pose les bonnes questions tout de suite, certainement sans le savoir elle appuie directement là où ça fait mal. Je relève les yeux vers Lizzie, hausse les épaules et je finis par lui répondre. « Pour se remettre ensemble on a juste…parlé. Sincèrement. De tout ce qu’on ressentait. » En soit ça a été plus compliqué que ça. Un soir elle s’est mise à me questionner sur Victoria, j’ai fini par lui avouer à demi-mots que j’avais encore des sentiments pour mon ex-fiancée morte mais que j’avais quand même besoin d’elle et que je l’aimais malgré tout. J’ai détesté cette soirée, j’ai détesté cette conversation mais c’est tout de même en partie grâce à elle que nous en sommes là aujourd’hui. « S’il y a bien une chose qui me fait peur c’est de la voir s’enfuir comme elle l’a déjà fait la dernière fois. » Une simple phrase qui répond à ses deux autres questions. Oui, pour la première fois de ma vie, m’engager dans une relation me fait peur et oui, j’ai beaucoup trop peur de souffrir à nouveau. Parce qu’en la laissant entrer de cette façon dans ma vie, je lui laisse toutes les cartes en main pour me faire mal une deuxième fois – ou plutôt une troisième fois. –

« C’est peut-être parce que tu n’arrivais pas à la rendre amusante. Même si je ne sais pas à quoi ça ressemble de vivre seul. » Je n’ai jamais vraiment aimé vivre seul, la solitude ne me réussit pas vraiment. Après avoir vécu avec Victoria pendant plusieurs années me retrouver seul du jour au lendemain n’a pas été facile. J’hausse les épaules. « Tu loupes rien. On a tendance à déprimer beaucoup trop facilement quand on vit seul. » Du moins pour moi ça a été le cas. Mais après les deux fois où je me suis retrouvé à vivre seul du jour au lendemain étaient des situations particulières : la première fois je venais de me faire plaquer et ma copine s’était enfuie sans aucune explication, et la deuxième fois je venais de perdre ma fiancée dans un accident de voiture – dont j’étais le responsable en plus. – Alors je pense que j’avais des circonstances atténuantes. En revanche, je me rends très vite compte que Lizzie ne va pas bien. Ce n’est clairement pas simplement un petit coup de blues, elle va vraiment mal, alors j’essaie d’en savoir plus ou du moins je lui rappeler que quoiqu’il se passe, elle pouvait toujours m’en parler. Mes yeux se posent quelques secondes sur ses doigts qui tapent doucement contre le verre avant de relever le regard vers elle. « Tu ne me connais pas si bien que ça. Tu serais sûrement déçu. » Je fronce immédiatement les sourcils en entendant sa réponse. « Elizabeth Potter ! Je t’interdis de dire ça. Je vois pas pourquoi tu me décevrais. » Déjà parce qu’elle est mon amie et que peu importe ce qu’il se passe dans sa vie, peu importe ce qu’elle a bien pu faire, je ne la jugerai pas et je serai toujours là pour elle. Que ce soit pour l’écouter ou la conseiller si elle en a besoin. Mais je ne creuse pas plus, si elle veut vraiment m’en parler elle le fera, elle sait qu’elle pourra toujours venir me trouver. « Quand tu as revu Alex, qu’est-ce que ça t’as fait ? Est-ce que tu savais au plus profond de toi que c’était toujours elle ? Comment tu as réussi à lui pardonner ? » On a la même technique elle et moi. Quand on ne va pas bien mais qu’on a pas envie de parler de soi, on bombarde de questions la personne qui se trouve en face de nous. Qu’est-ce que ça m’a fait quand j’ai revu Alex ? J’ai ressenti de la rancœur, beaucoup de rancœur et peut-être avec une pointe de nostalgie. En me quittant Alex, elle m’a fait mal. Vraiment, vraiment très mal et ça, Lizzie le sait elle en a été témoin. « Je sais pas trop. Quand je l’ai revu ça m’a fait bizarre, ça m’a pas laissé indifférent mais après je pense que c’est normal, non ? C’était mon premier amour. » Tout en me remémorant ses autres questions je sors la tarte au citron meringuée du four et pour le deuxième dessert il lui reste encore une vingtaine de minutes de cuisson ce qui nous laissera le temps de déguster celle-ci. « Je sais pas si je savais que c’était toujours elle… » Je me retourne vers mon amie et grimace doucement. Cette question est bien plus compliquée. « Y’avait Victoria aussi. Je l’aimais vraiment tu sais. Mais en même temps je suis très vite retombé amoureux d’Alex aussi. » Mais il y avait Victoria. Ça fait bientôt trois ans qu’elle est morte mais ça ne fait que quelques mois que j’ai vraiment réussi à avancer et à arrêter de vivre dans le passé. Je parle très peu d’elle. Parce que ça me fait encore mal, parce que ça me met dans une position de vulnérabilité et je n’aime pas ça. Je prends une grande inspiration tout en passant une main dans mes boucles. « Je lui avais demandé de me laisser du temps et de l’espace et je me suis rendu compte qu’elle me manquait » C’est peut-être un peu compliqué à expliquer, mais je fais de mon mieux pour être le plus clair possible et tout en terminant mes explications je nous sers une part de tarte chacun et lui fais signe de venir s’installer dans le salon. « Tu me dis ce que tu en penses, je te fais confiance. Ça doit être vraiment parfait si je veux l’ajouter à la carte. » Je lui dis tout en lui donnant son assiette. Parce que cette tare au citron n’aura pas sa place à l’Interlude avant que je ne sois sûr qu’il s’agit bien de la meilleure version de ce dessert possible.
© nightgaunt




☽☽ Happiness can be found, even in the darkest of times, if one only remembers to turn on the light.


When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie MFbu7yg
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Q6woY2Z
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie HFtay3q
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie IywIxmY
:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Potter
Lizzie Potter
l'étoile graciée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt neuf ans. (14/07/90)
SURNOM : Elizabeth, Liz (Lizzouille)
STATUT : not for her apparently.
MÉTIER : bye bye la northlight, retour sur les plateaux de tournage.
LOGEMENT : 68 spring hill, avec sa folle de colocataire.
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Giphy
POSTS : 8700 POINTS : 245

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ancienne enfant star ★ globe trotteuse ★ chewing gumeuse ★ niveau intermédiaire en langue des signes ★ adepte du free hug ★ photographe amatrice ★ végétarienne ★ protectrice de l’environnement & des animaux ★ participe à diverses actions humanitaires
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (O9/O6)

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Jigv
WRIZZIEour universe grants every soul a twin, a reflection of themselves, the kindred spirit. no matter where they are or how far away they are from each other, even if they are in different dimensions, they will always find one another. this is destiny ; this is love.

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie 23lq
HEAZIERalways forgive your enemies; nothing annoys them so much.heather 4heather 5 (fb)

jet (fb) ★ yelahiah (fb) ★ nico (fb) ★ gabrielcalebremi 3cora 2
RPs TERMINÉS : wren (fb) ★ wren 2 (fb) ★ wren 3wren 4wren 5remilucia (fb) ★ wren 6heathermatthiaswren 7wren 8skywren 9arielwren 10wren 11heather 2ginnymaevecorawren 12jessianheather 3/remi 2wren 13
PSEUDO : cristalline.
AVATAR : emma watson.
CRÉDITS : (av) money honey.
DC : freya & birdie.
INSCRIT LE : 16/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t25806-lizzie-everything-great-was-accomplished-by-fools-who-dreamed https://www.30yearsstillyoung.com/t25896-lizzie-o-take-time-to-do-what-makes-your-soul-happy https://www.30yearsstillyoung.com/t25909-lizzie-potter https://www.30yearsstillyoung.com/t27291-lizzie-potter

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Empty
Message(#) Sujet: Re: When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie EmptyMer 22 Jan - 13:42




« J’ai pas besoin d’avoir une sale tête pour être autoritaire en cuisine, t’en fais pas pour ça. » Lizzie n'en doute pas une minute. Caleb est un être très gentil mais il ne se laisse pas faire. Pour avoir réussi à atteindre ses objectifs, cela prouve bien qu'il ne se plie pas face à autrui et qu'il sait faire preuve de volonté sans faille pour ce qu'il veut. Lizzie admire ça, elle aimerait être comme lui. Si elle avait les capacités de Caleb, sa force et sa détermination, peut-être qu'elle serait en haut de l' affiche à l'heure actuelle. Mais elle a fait tous les choix qui ne fallaient pas et voilà le résultat. Bien sûr, on peut estimer qu'elle n'a pas 'rien fait' puisqu'elle a voyagé sûrement plus que les personnes de son âge et donné son temps ainsi que ses mains à œuvrer dans le monde. Tour ça n'a peut-être été qu'un vaste écran de fumée. Une façon de se nettoyer la conscience à coup de bonnes actions.

« Pour se remettre ensemble on a juste…parlé. Sincèrement. De tout ce qu’on ressentait. » Bon dieu, si c'est aussi simple que ça. Et comment on réagit quand les mots sont trop grands, quand les discours dépassent l'entendement et que l'on est pas prêt à les entendre ? Qu'est-ce qu'on est censé faire quand le premier réflexe est de vouloir s’enfuir, de prendre la poudre d’escampette et de s’enterrer plus bas que tard? « S’il y a bien une chose qui me fait peur c’est de la voir s’enfuir comme elle l’a déjà fait la dernière fois. » Est-ce que Wren a ressenti la même chose? A bien des égards, c’est lui qui est parti en premier. Lui a émis des excuses grotesques qui n’ont été que des mensonges pour la faire s’éloigner. Est-ce qu Lizzie n’a pas aussi cette peur? Qu’il ne se juge pas assez bien, qu’il lui mente de nouveau sans qu’elle le réalise et qu’il lui brise de nouveau le coeur? “Comment tu fais pour affronter cette peur? Est-ce que… Est-ce que le jeu en vaut la chandelle, peut-être? T’as confiance en elle?” Elizabeth ne réalise pas tout de suite de la répétition presque exacte de sa question précédente mais la confiance, c’est quelque chose d’important, c’est la base et il y a ce truc qui la bloque. Pas de confiance en elle, en ses capacités de tenir les attentes, le manque de liberté. Pas de confiance à l’univers de ne pas trouver un moyen de lui arracher le coeur une nouvelle fois de façon incompréhensible et incohérente.

« Tu loupes rien. On a tendance à déprimer beaucoup trop facilement quand on vit seul. » “Mais au moins, personne pour être envahissant quand on déprime seul.” Alors qu’en colocation, qu’à plusieurs, en famille ou entre amis, on attend d’être dans sa chambre pour craquer, on navigue dans l’appartement en essayant de garder bonne figure pour ne pas inquiéter personne et surtout, pour ne pas avoir de questions qui n’ont pas lieu d’être. « Elizabeth Potter ! Je t’interdis de dire ça. Je vois pas pourquoi tu me décevrais. » Lizzie sourit mollement devant l’intonation de sa voix, cet éclat sincère qu’il a l’air d’avoir à son égard. Elle passe un doigt dans ses cheveux pour remettre une mèche derrière son oreille tout en baissant les yeux et reprenant un peu de jus de fruits. Si ce joyeux mélange ne peut pas faire de bien à son moral, ne serait-ce qu’un peu, elle ignore ce qui peut l’être. Surtout que le cocon est rassurant, que Caleb est toujours aussi gentil et que l’odeur qui plane est plus qu’appétissante. « Je sais pas trop. Quand je l’ai revu ça m’a fait bizarre, ça m’a pas laissé indifférent mais après je pense que c’est normal, non ? C’était mon premier amour. » Lizzie le regarde ôter une des tartes du four tout en méditant sur les propos de Caleb.  “Je suppose que oui. On oublie jamais son premier amour, n’est-ce pas?” Et quand c’est jumelé avec le seul qu’on a connu, il est ancré dans la peau à vie, certainement. « Je sais pas si je savais que c’était toujours elle… » On est jamais certains de ce genre de choses. Comment on peut savoir que c’est la bonne personne, que l’on ne risque rien, que l’on peut s’abandonner pleinement sans parachute et sans attache? « Y’avait Victoria aussi. Je l’aimais vraiment tu sais. Mais en même temps je suis très vite retombé amoureux d’Alex aussi. » Voilà un point qui sonne creux chez Lizzie mais qui lui fait mal au coeur pour Caleb. La brun qui a connu de trop grandes tragédies, qui a vécu la pire qu’il soit. Comment pouvoir comprendre la douleur et la peine qu’il a traversées? Même si la brunette a été présent à ses côtés pour le supporter dans ces moments-là, il n’empêche qu’elle n’a jamais pu prétendre pouvoir savoir ce que ça fait de perdre quelqu’un que l’on aime de façon aussi brutale. Rien que l’idée de voir Wren s'essouffler du peu de vitalité qui lui avait resté lors de son overdose a failli lui faire tourner l’oeil. “Ou peut-être que tu n’as jamais arrêté de l’aimer? Même s’il y avait Victoria?” « Je lui avais demandé de me laisser du temps et de l’espace et je me suis rendu compte qu’elle me manquait. » C’est donc ça. Ce manque, ce gouffre. Ce petit point vide, là où l’air passe pour faire le froid - ‘je n’ai pas besoin de lui, lui encore moins de moi, c’est bien mieux comme ça’ - et le chaud - ‘j’ai envie de ses bras, de son éclat de vie, d’être rassurée qu’il ne part pas là où il se perdra’. Sentiments contradictoires parce qu’elle est butée, elle est têtue et elle est forcément idiote. Alors Elizabeth hoche d’un air absent la tête tout en mordillant un bout de peau avec ses dents. “C’est marrant parce que j’ai l’impression de vivre presque la même situation. Enfin, à quelques points différents mais… Je suis en train de réaliser à quel point j’ai une frousse incroyable d’aimer.” Et d'être aimée sûrement. Lizzie a presque un petit rire froid en s’en rendant compte, elle qui est souvent la première à prôner l’estime de soi et l’amour de son prochain. Délicieuse ironie quand on y pense. Et surtout, ce n’est pas drôle. Pas vraiment.

Elle suit Caleb dans le salon pour s’installer sur le canapé, assiette tendant qu’elle prend avec une énergie curieuse. « Tu me dis ce que tu en penses, je te fais confiance. Ça doit être vraiment parfait si je veux l’ajouter à la carte. » “Tellement de pression sur mes frêles épaules. Je ne suis pas aussi critique que toi, je me contente de trois fois rien.” Déjà parce qu'elle est une vraie quiche flambée derrière les fourneaux. Et aussi parce qu'elle a été perdue mille et une fois dans le désert ou la jungle, coupée du monde, cela forge le caractère et coupe l’envie constante d’un certain confort. Même si la brunette ne crachera sûrement jamais sur un bon lit bien ferme. Lizzie pose son verre sur la table basse et c’est avec un appétit presque surprenant qu’elle attrape une bouchée de la tarte. “Okay.” La bouche pleine, elle tente de communiquer son appréciation mais il y a juste un simple soupir de satisfaction face à l’explosion de saveurs dans sa bouche. Voilà bien longtemps qu’on ne l’avait pas réveillé de la sorte. “Chai un vrai déliche.” L’australienne passe sa main sur sa bouche avant d’avaler son morceau et de sourire doucement. “Je crois que je vais te la finir à la petite cuillère à même le plat.” Elle qui n’a pas connu de vrais repas depuis… Depuis sûrement bien trop longtemps.



When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie 1223270223 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : trente ans (20/04/89)
SURNOM : Il y a Romy qui l'appelle Calebchou ça ne l'enchante pas vraiment, mais c'est à peu près le seul surnom qu'on lui donne.
STATUT : Amoureux et plus heureux que jamais, et cette fois tout va bien se passer pour lui. Il y croit.
MÉTIER : Chef cuisinier et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #500 Spring Hill, récemment en collocation avec sa soeur Primrose. Bien qu’il passe le plus clair de son temps à Redcliffe chez Alex.
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie 1yrr
POSTS : 3127 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a bientôt trois ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout, même si sa relation avec sa sœur est compliquée
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
[07/07]
le rp familial de la mort (RA)
Lizzie #1
Zombiecamy
Nate #1
Calonnie #1
Wylda #2
‹ Calene #2

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie 41jj
CALEX - I will take your pain and put it on my heart. I won't hesitate just tell me where to start. I thank the oceans for giving me you, you saved me once and now I'll save you too. I won't hesitate for you.

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie B659f5325a6f517680aeacccee1978ff72f19b36 PRIMROSE - We've taken different paths, and travelled different roads I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe, I've got you sister.

RPs EN ATTENTE : Carter, Lennon&Mila, Jules&Alfie&Alex, Matt #2, Elia
RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16

PSEUDO : Deathly Hallows
AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edit-crackship (gifs), Loonywaltz (ub)
DC : Will, le geek
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Empty
Message(#) Sujet: Re: When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie EmptyMar 28 Jan - 16:14



Lizzie & Caleb
“When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you, when the rain starts to pour. I'll be there for you, like I've been there before, I'll be there for you, 'cause you're there for me too”
Lizzie me pose des questions, beaucoup de questions, encore plus que d’habitude pour essayer de comprendre ma situation et me conseiller. Je lui réponds sans broncher même si je trouve ça assez étrange, ou intriguant je ne sais pas trop. “Comment tu fais pour affronter cette peur? Est-ce que… Est-ce que le jeu en vaut la chandelle, peut-être? T’as confiance en elle?” Mais ses questions sont plutôt bonnes même si je pense avoir plus ou moins déjà répondu à celle portant sur la confiance même si je ne lui ai pas donné une réponse claire et précise. Peut-être parce que je ne sais pas trop moi non plus. Je ne suis pas sûr de lui faire entièrement confiance. J’essaie, vraiment. Parce que sans confiance un couple ne peut pas durer c’est certain. « Je sais pas, tu sais cette peur de la voir partir est encore là et je pense qu’elle le sera pendant un moment. Disons que j’apprends à lui refaire confiance. » Alex le sait, je lui ai dit. Et la confiance ça se gagne elle a longtemps perdue la mienne et je pense qu’après tous les coups bas qu’elle m’a fait c’est plutôt normal, non ? Mais je l’aime alors j’essaie vraiment de lui donner à nouveau toute ma confiance même si ce n’est pas forcément toujours facile. « Pour moi le jeu en vaut la chandelle. Tu sais, l’amour ça peut complètement te briser mais quand ça marche c’est de loin le meilleur sentiment possible. » Éternel romantique dans l’âme je n’ai jamais cessé de croire au grand amour, le vrai. Celui qui nous fait perdre la tête, cette personne pour qui on serait capable de tout et n’importe quoi. Même après le décès de Victoria je me suis toujours forcé à croire en l’amour même si pour le coup il m’a fallu un peu plus de deux ans pour me laisser aimer et être aimé à nouveau. « De toute façon au point où j’en suis j’ai plus rien à perdre. » Bien triste phrase mais je la pense sincèrement je ne suis clairement plus à une déception près, et c’est après ces mots que je bois un peu de mon jus de fruits. “Mais au moins, personne pour être envahissant quand on déprime seul.” C’est vrai. Sauf que je pense que si je n’avais pas repoussé tout le monde après le décès de mon ex-fiancée j’aurais peut-être pu gérer un peu mieux mon deuil et ma dépression et potentiellement éviter ce mental beakdown qui m’a forcé à de longs mois de thérapie. Ça elle ne le sait pas, personne à part ma sœur n’est au courant de cet épisode de ma vie.

“Je suppose que oui. On oublie jamais son premier amour, n’est-ce pas?” Ce diction serait donc vrai ? On n’oublie jamais son premier amour ? Je ne sais pas quoi en penser mais le fait que je me sois remis avec Alex prouve certainement de sa véracité. « T’as jamais oublié le tien ? » Question formuée assez maladroitement mais je peux me montrer assez maladroit quelque fois. Même si elle ne s’est jamais beaucoup attardée sur ce sujet je sais qu’elle était très attachée à Wren et je sais aussi que depuis elle n’est plus jamais retombée amoureuse. Pourtant elle mérite le bonheur et l’amour, Lizzie. Et je suis sûr qu’elle ne s’en rend même pas compte. “Ou peut-être que tu n’as jamais arrêté de l’aimer? Même s’il y avait Victoria?” Je réfute complètement cette idée secouant la tête de droite à gauche. Victoria je l’aimais. Tellement. Elle m’a rendu heureux et je me voyais même très sincèrement passer le reste de ma vie avec elle. Je me souviens même du jour où j’ai appelé Lizzie pour lui parler de cette française dont j’étais en train de tomber amoureux à peine deux mois après mon arrivée en France. J’ai certainement eu l’air complètement niais mais après plus d’un an je parvenais enfin à ne plus penser à Alex et une nouvelle fille me faisait perdre mes moyens. « Non…j’étais vraiment amoureux de Victoria et pendant les cinq années passées ensemble je pensais plus du tout à Alex. » Je n’aime pas moins Alex que je n’aimais Victoria et inversement. C’est juste très différent. Avec Victoria on avait beaucoup de points communs alors qu’Alex et moi on est les opposés sur quasiment tous les points. “C’est marrant parce que j’ai l’impression de vivre presque la même situation. Enfin, à quelques points différents mais… Je suis en train de réaliser à quel point j’ai une frousse incroyable d’aimer.” Avoir peur d’aimer, je la comprends parce que moi aussi j’ai eu cette peur-là juste après ma rupture avec Alex et après la mort de Victoria. « Je te comprends je t’assure. Mais laisse-toi vivre. L’amour c’est pas tous les jours facile, ça peut faire mal mais le reste du temps c’est magnifique. Aimer et être aimé en retour ça vaut le coup de risquer de se prendre une claque dans la gueule. L’amour c’est la clef du bonheur. » Encore une fois je laisse le romantique peut-être un peu trop sentimental qui est en moi s’exprimer mais je le pense réellement. « Il s’est passé quelque chose pour que tu aies cette sensation-là ? » Parce que même si elle essaie de le cacher et qu’elle le nie je vois bien qu’elle ne va pas bien et si j’en crois ses dires je pense qu’une histoire d’amour se cache derrière tout ça. Et si je peux l’aider, la conseiller ou juste l’écouter je le ferai. Mais en attendant place à la dégustation de la tarte au citron meringuée. “Tellement de pression sur mes frêles épaules. Je ne suis pas aussi critique que toi, je me contente de trois fois rien.” Peut-être mais son avis compte pour moi et je suis sûr que si quelque chose ne va pas dans ma recette elle n’hésitera pas à me le dire. Du moins je l’espère. Avant de goûter à mon tour je la regarde prendre une première bouchée attendant avec impatience et peut-être un peu d’appréhension son avis. « J’ai l’impression d’être dans Top Chef et d’attendre l’avis du jury sur mon plat. » Je lui avoue dans un rire mais je finis par goûter à mon tour et c’est au même moment qu’elle me donne son verdict. “Okay. Chai un vrai déliche.” Un grand sourire se dessine sur mes lèvres et j’avoue être moi-même satisfait du résultat. Le meringue est bonne, le citron parfaitement dosé. « C’est vrai ça te plaît ? » Je lui demande tout en reprenant une deuxième bouchée tout en analysant une deuxième fois toutes les saveurs présentes dans ma bouche. “Je crois que je vais te la finir à la petite cuillère à même le plat.” Je lâche un rire amusé et sans même m’en rendre compte je me retourne vers le plat – certainement bien trop grand et rempli pour deux personnes – avant de me tourner de nouveau vers Lizzie. « Mange pas tout maintenant il y a une deuxième tarte qui arrive juste après. » Je lui dis toujours en souriant. « Mais tu pourras emmener tous les restes chez toi si tu veux. » Parce qu’elle a l’air d’avoir besoin d’un peu de réconfort et si je peux lui apporter ça au travers de mes desserts, c’est avec plaisir que je le fais.
© nightgaunt




☽☽ Happiness can be found, even in the darkest of times, if one only remembers to turn on the light.


When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie MFbu7yg
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Q6woY2Z
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie HFtay3q
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie IywIxmY
:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Potter
Lizzie Potter
l'étoile graciée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt neuf ans. (14/07/90)
SURNOM : Elizabeth, Liz (Lizzouille)
STATUT : not for her apparently.
MÉTIER : bye bye la northlight, retour sur les plateaux de tournage.
LOGEMENT : 68 spring hill, avec sa folle de colocataire.
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Giphy
POSTS : 8700 POINTS : 245

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ancienne enfant star ★ globe trotteuse ★ chewing gumeuse ★ niveau intermédiaire en langue des signes ★ adepte du free hug ★ photographe amatrice ★ végétarienne ★ protectrice de l’environnement & des animaux ★ participe à diverses actions humanitaires
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (O9/O6)

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Jigv
WRIZZIEour universe grants every soul a twin, a reflection of themselves, the kindred spirit. no matter where they are or how far away they are from each other, even if they are in different dimensions, they will always find one another. this is destiny ; this is love.

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie 23lq
HEAZIERalways forgive your enemies; nothing annoys them so much.heather 4heather 5 (fb)

jet (fb) ★ yelahiah (fb) ★ nico (fb) ★ gabrielcalebremi 3cora 2
RPs TERMINÉS : wren (fb) ★ wren 2 (fb) ★ wren 3wren 4wren 5remilucia (fb) ★ wren 6heathermatthiaswren 7wren 8skywren 9arielwren 10wren 11heather 2ginnymaevecorawren 12jessianheather 3/remi 2wren 13
PSEUDO : cristalline.
AVATAR : emma watson.
CRÉDITS : (av) money honey.
DC : freya & birdie.
INSCRIT LE : 16/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t25806-lizzie-everything-great-was-accomplished-by-fools-who-dreamed https://www.30yearsstillyoung.com/t25896-lizzie-o-take-time-to-do-what-makes-your-soul-happy https://www.30yearsstillyoung.com/t25909-lizzie-potter https://www.30yearsstillyoung.com/t27291-lizzie-potter

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Empty
Message(#) Sujet: Re: When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie EmptyDim 23 Fév - 11:51



Lizzie hoche la tête sans en rajouter plus parce que cela semble assez évident comme perspective. La jeune femme se dit qu’il y a toujours un risque de se jeter à la gueule du loup mais si Caleb l’a fait, pourquoi elle n’oserait pas à son tour ? La vie est un risque en soi, on ne sait jamais la fin ni le commencement, on ne connait pas le résultat en avance et tout n’est que suppositions. Sûrement le fait que tout soit incertain qui incite la jolie brune à faire attention, qui l’a poussé à se réfugier dans ses retranchements. « Pour moi le jeu en vaut la chandelle. Tu sais, l’amour ça peut complètement te briser mais quand ça marche c’est de loin le meilleur sentiment possible. » C’est ce qu’elle a cru comprendre au fil des années. Autour d’elle, elle a pu le voir à l’œuvre, les résultats d’un amour fort et parfois destructeur. Il n’y apparemment pas plus puissant mais pour l’instant, ça ne reste qu’une illusion pour elle. Parce qu’elle n’est pas encore prête à assumer, tout simplement. « De toute façon au point où j’en suis j’ai plus rien à perdre. » Elizabeth hausse ses deux sourcils de surprise. « Ne dis pas ça, Caleb, ça me fout le bourdon. Même si tu prends tes précautions, il y a toujours des risques. » Même elle, elle le sait. Parce que cela fonctionne aussi bien pour les relations romantiques que fraternelles que le travail et tout le reste. On peut toujours s’attendre au pire mais quand ça arrive, on ne peut s’empêcher de tomber de haut.

« T’as jamais oublié le tien ? » Lizzie a un rire presque nerveux tout en passant sa main dans ses cheveux. « Je ne risque pas quand il débarque de nouveau dans ma vie treize ans après. » Un hasard plus ou moins heureux sur le bord de la route. Suivi de péripéties plus ou moins glorieuses jusqu’au moment où ils se sont retrouvés dans ses draps et qu’elle a ensuite pris peur pour le rejeter. Tout bonnement et simplement. Elizabeth passe de nouveau sa main dans ses cheveux tout en soupirant. « Il faut croire que non, en tout cas. J’ai l’impression de redevenir l’adolescente de l’époque. Seulement, j’ai agi comme une adulte peureuse et stupide et… » Et il y a eu cette agression juste avant et les pilules qu’elle dorlote et un cocktail qui font que maintenant, Wren la déteste plus qu’il ne l’aime, elle en est certaine. Ses doigts se crispent autour de son verre avant que Caleb reprenne la parole pour lui affirmer qu’il a été amoureux de Victoria. Sans concession. Peut-être que Lizzie aurait pu elle aussi avoir quelqu’un pendant toutes ces années si elle n’avait pas fait un blocus total envers tout ça.

« Je te comprends je t’assure. Mais laisse-toi vivre. L’amour c’est pas tous les jours facile, ça peut faire mal mais le reste du temps c’est magnifique. Aimer et être aimé en retour ça vaut le coup de risquer de se prendre une claque dans la gueule. L’amour c’est la clef du bonheur. » Lizzie a un léger sourire qui vient perler ses lèvres. « Tu parles comme un véritable amoureux. Je t’envie presque. » Parce que Caleb a quelqu’un pour le prendre dans ses bras, pour partager le plaisir simple de se foutre sur le canapé pour regarder un film niais en enlaçant l’être aimé. Il peut sortir dans la rue avec ses doigts liés à Alex et il peut faire toutes ces choses dont la jeune femme se prive depuis tant d’années. « Il s’est passé quelque chose pour que tu aies cette sensation-là ? » Lizzie hausse les épaules. « On peut dire ça. » Une succession de petites choses cumulées qui l’ont amené à agir comme la première des idiotes. « On va dire que certaines choses sont arrivées et qu’il était là. Il avait juste besoin d’aide et moi, j’avais besoin de… De guérir. » De blessures intérieures, de marques sur son corps qui ne se voyaient plus mais qui étaient ancrées en elle malgré tout. Lizzie déglutit parce qu’elle a peur que Caleb pose d’autres questions, des points qu’elle ne veut pas spécialement évoquer. « Je l’ai rejeté parce que j’ai peur. Il voulait juste du soutien et moi, j’ai fait preuve d’égoïsme en l’utilisant et en le foutant à la porte. » Elle tord ses lèvres, se mord la joue et passe la main sur ses yeux pour ne pas craquer. « J’ai brisé quelque chose. Et le pire, c’est que je veux toujours être là pour lui. Mais pas comme ça, pas maintenant. » Elle est bien trop brisée pour entamer une relation. « Je ne suis pas prête. » Et certainement que lui non plus dans le fond.

Elizabeth lâche un faible rire tout en hochant la tête. « Evidemment que chai me plait. Tu seras toujours meilleur cuisinier que moi, tu le chais bien. » Après tout, c’est lui l’étoilé, pas elle. « Mange pas tout maintenant il y a une deuxième tarte qui arrive juste après. » Lizzie fait la moue d’une enfant à qui on lui retire son jouet favori. « Mais tu pourras emmener tous les restes chez toi si tu veux. » Mais son visage s’illumine un peu et elle regrette de ne pas avoir la capacité à l’enlacer comme il se doit. Alors à la place, elle sourit un peu plus fort. « Merci, Caleb. Pour ça et tout le reste. » Supporter mes maux, mes questions, ne pas être trop insistant. D’être toujours à l’écoute, calme et patient.



When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie 1223270223 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : trente ans (20/04/89)
SURNOM : Il y a Romy qui l'appelle Calebchou ça ne l'enchante pas vraiment, mais c'est à peu près le seul surnom qu'on lui donne.
STATUT : Amoureux et plus heureux que jamais, et cette fois tout va bien se passer pour lui. Il y croit.
MÉTIER : Chef cuisinier et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #500 Spring Hill, récemment en collocation avec sa soeur Primrose. Bien qu’il passe le plus clair de son temps à Redcliffe chez Alex.
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie 1yrr
POSTS : 3127 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a bientôt trois ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout, même si sa relation avec sa sœur est compliquée
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
[07/07]
le rp familial de la mort (RA)
Lizzie #1
Zombiecamy
Nate #1
Calonnie #1
Wylda #2
‹ Calene #2

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie 41jj
CALEX - I will take your pain and put it on my heart. I won't hesitate just tell me where to start. I thank the oceans for giving me you, you saved me once and now I'll save you too. I won't hesitate for you.

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie B659f5325a6f517680aeacccee1978ff72f19b36 PRIMROSE - We've taken different paths, and travelled different roads I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe, I've got you sister.

RPs EN ATTENTE : Carter, Lennon&Mila, Jules&Alfie&Alex, Matt #2, Elia
RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16

PSEUDO : Deathly Hallows
AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edit-crackship (gifs), Loonywaltz (ub)
DC : Will, le geek
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Empty
Message(#) Sujet: Re: When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie EmptyDim 8 Mar - 22:07



Lizzie & Caleb
“When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you, when the rain starts to pour. I'll be there for you, like I've been there before, I'll be there for you, 'cause you're there for me too”
L’amour ça peut être beau tout comme ça peut être difficile voire même destructeur. Je suis tombé amoureux de deux femmes complètement différentes l’une de l’autre mais ces deux histoires se sont pourtant mal terminées bien que j’ai toujours tout fait pour que les choses se passent bien. « Ne dis pas ça, Caleb, ça me fout le bourdon. Même si tu prends tes précautions, il y a toujours des risques. » Quand on s’engage dans une relation on laisse forcément la possibilité à l’autre de nous faire du mal alors oui il y a toujours des risques. J’hausse les épaules. « Il y a encore des moments où je me dis que je ne mérite pas forcément d’être heureux avec quelqu’un d’autre. » Voilà comme ça c’est dit. Parce que cet accident c’est moi qui l’ai causé, c’est à cause de moi si Victoria est morte il y a bientôt trois ans. Trois ans. Oui c’est ça. Ça fait bientôt trois ans qu’elle est morte et j’ai pourtant l’impression de ne pas l’avoir vu depuis au moins dix ans. Pas nécessairement désireux de m’étaler sur Victoria et à quel point sa mort a encore un certain impact sur moi – la culpabilité surtout – je redirige la conversation vers Lizzie et ses propres problèmes de cœur. « Je ne risque pas quand il débarque de nouveau dans ma vie treize ans après. » Donc Wren est revenu dans sa vie. Lizzie, elle ne se confie pas beaucoup et j’ai toujours respecté ça. Je ne connais pas grand-chose de leur histoire passée mais j’en sais assez pour savoir que ça l’avait beaucoup affecté. « Et c’est une si mauvaise chose que ça ? Si tu l’as pas oublié et qu’il est de nouveau dans ta vie c’est peut-être un signe que les choses ne sont pas encore finies entre vous. » Même si ses réticences, je les comprends puisque j’ai eu les mêmes quand je me suis rendu compte que j’avais encore des sentiments pour mon ex petite-amie qui m’avait brisé le cœur huit ans plus tôt. « Il faut croire que non, en tout cas. J’ai l’impression de redevenir l’adolescente de l’époque. Seulement, j’ai agi comme une adulte peureuse et stupide et… » Je plisse les yeux attendant la suite de sa phrase mais…rien. Rien ne vient et elle s’arrête là. Moi aussi j’ai eu l’impression d’être de nouveau le Caleb de vingt ans jeune et naïf qui découvre l’amour pour la première fois. « Et ? » Elle sait très bien qu’elle peut tout me dire et que je ne la jugerais jamais. Mais si elle préfère laisser planer le suspense sans jamais finir cette phrase ça me va aussi. Malgré tout ce que j’ai pu vivre – un cœur brisé et le deuil de celle qui devait devenir ma femme à seulement vingt-huit ans – je n’ai jamais vraiment cessé de croire en l’amour. Même si pendant de longues années pouvoir aimer de nouveau me semblait totalement improbable et inimaginable. « Tu parles comme un véritable amoureux. Je t’envie presque. » Je lâche un petit rire et passe une main dans mes cheveux. « Je le suis. » Je suis amoureux oui, et le fait de pouvoir le dire fait un bien fou. Parce qu’après plus de deux ans de dépression de deuil et à repousser chaque personne qui essayait de m’aider, je me sens enfin mieux.

Lizzie semble avoir des choses sur le cœur, qu’elle veuille en parler ou pas, moi je serai là pour elle que ce soit pour l’écouter, la conseiller ou même faire comme si tout allait bien en parlant de tout sauf ses problèmes. « On peut dire ça. On va dire que certaines choses sont arrivées et qu’il était là. Il avait juste besoin d’aide et moi, j’avais besoin de… De guérir. » Certaines choses sont arrivées. J’ai envie de lui en demander plus, de lui demander ce qui a bien pu arriver parce que même si je n’ai pas insisté je vois très bien qu’elle ne va pas bien. Elle est présente avec moi physiquement mais totalement absente mentalement, elle est moins joyeuse, elle est éteinte. Et ce n’est clairement pas la Lizzie que je connais. Je reste silencieux la laissant parler. « Je l’ai rejeté parce que j’ai peur. Il voulait juste du soutien et moi, j’ai fait preuve d’égoïsme en l’utilisant et en le foutant à la porte. » Je la sens sur le point de craquer et la voir comme ça me fait mal. Instinctivement ma main vient se poser sur la sienne, un geste simple mais qui prouve ma volonté d’être présent à ses côtés et de lui montrer que quoiqu’il arrive, je peux l’écouter. « J’ai brisé quelque chose. Et le pire, c’est que je veux toujours être là pour lui. Mais pas comme ça, pas maintenant. Je ne suis pas prête. » Je la regarde attendant quelques secondes avant de reprendre enfin la parole.  « Liz tu sais que si tu veux ou si t’as besoin de m’en dire plus, tu peux. » Elle le sait, je lui ai déjà dit mais il me semble important de lui rappeler. « Peu importe ce qu’il s’est passé, si t’es pas prête dis-lui. S’il t’aime ou s’il tient ne serait-ce qu’un peu à toi il t’écoutera et il t’attendra. Mais dans tous les cas il faut que vous vous parliez, sans communication on arrive à rien. » J’en ai fait l’expérience et effectivement, commencer quelque chose avec quelqu’un sans communiquer c’est le meilleur moyen de foncer dans le mur. On a eu du mal mais une fois qu’Alex et moi on s’est dit clairement les choses, tout a été beaucoup plus simple par la suite. « Evidemment que chai me plait. Tu seras toujours meilleur cuisinier que moi, tu le chais bien. » Heureusement. Moi c’est mon métier et je fais ça à longueur de journée. « C’est sûr que moi je ne fais pas tout cramer quand je fais des cookies. » Parce qu’avec elle croyez-moi que j’ai eu plusieurs fois droit à des fournées de cookies un peu – beaucoup – trop cuits. Sauf que la plupart du temps je les mangeais quand même pour ne pas la vexer. « Merci, Caleb. Pour ça et tout le reste. » J’hausse les épaules et je balaie d’un revers de la main ses mots. « Ne me remercie pas c’est normal. T’es pas prête à te débarrasser de moi comme ça. » Et puis, les amis c’est fait pour ça aussi. Si elle a encore beaucoup de parler de ses problèmes tout en restant très vague elle peut le faire.
© nightgaunt




☽☽ Happiness can be found, even in the darkest of times, if one only remembers to turn on the light.


When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie MFbu7yg
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Q6woY2Z
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie HFtay3q
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie IywIxmY
:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie Potter
Lizzie Potter
l'étoile graciée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt neuf ans. (14/07/90)
SURNOM : Elizabeth, Liz (Lizzouille)
STATUT : not for her apparently.
MÉTIER : bye bye la northlight, retour sur les plateaux de tournage.
LOGEMENT : 68 spring hill, avec sa folle de colocataire.
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Giphy
POSTS : 8700 POINTS : 245

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ancienne enfant star ★ globe trotteuse ★ chewing gumeuse ★ niveau intermédiaire en langue des signes ★ adepte du free hug ★ photographe amatrice ★ végétarienne ★ protectrice de l’environnement & des animaux ★ participe à diverses actions humanitaires
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (O9/O6)

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Jigv
WRIZZIEour universe grants every soul a twin, a reflection of themselves, the kindred spirit. no matter where they are or how far away they are from each other, even if they are in different dimensions, they will always find one another. this is destiny ; this is love.

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie 23lq
HEAZIERalways forgive your enemies; nothing annoys them so much.heather 4heather 5 (fb)

jet (fb) ★ yelahiah (fb) ★ nico (fb) ★ gabrielcalebremi 3cora 2
RPs TERMINÉS : wren (fb) ★ wren 2 (fb) ★ wren 3wren 4wren 5remilucia (fb) ★ wren 6heathermatthiaswren 7wren 8skywren 9arielwren 10wren 11heather 2ginnymaevecorawren 12jessianheather 3/remi 2wren 13
PSEUDO : cristalline.
AVATAR : emma watson.
CRÉDITS : (av) money honey.
DC : freya & birdie.
INSCRIT LE : 16/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t25806-lizzie-everything-great-was-accomplished-by-fools-who-dreamed https://www.30yearsstillyoung.com/t25896-lizzie-o-take-time-to-do-what-makes-your-soul-happy https://www.30yearsstillyoung.com/t25909-lizzie-potter https://www.30yearsstillyoung.com/t27291-lizzie-potter

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Empty
Message(#) Sujet: Re: When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie EmptyDim 22 Mar - 20:34




Si Caleb pense ne pas pouvoir mériter d’être heureux avec quelqu’un d’autre, qu’est-ce que Lizzie devrait penser ? A quoi le monde entier devrait songer ? Elle ignore ce qu’elle est censée répondre à ça. Son ami a l’air heureux, tout semble lui réussir - et bon dieu qu’il le mérite. Evidemment qu’il le mérite. Mais Caleb étant Caleb, bien sûr qu’il va croire l’inverse. Alors Lizzie fait la chose qu’elle pense la mieux ; se taire. Parce qu’elle ne veut pas que le brun se met à avoir des pensées ou des ondes négatives par sa faute, que ce n’est pas le but de sa présence ici. D’ailleurs, à quoi sert sa présence ici ? Elle aurait dû attendre, elle aurait dû rester terrer dans son coin et venir le voir que quand elle serait allée mieux. Mais non. A la place, elle est chez lui et à parler d’une des raisons qui la fait trainer comme ça. Pas aussi douloureuse que l’autre mais un gros morceau quand même. Elizabeth tortille ses mains entre elles nerveusement. « Je ne sais pas. » Entre Wren et elle, c’est compliqué mais c’est de leur faute. Les choses pourraient être tellement plus simples si elle se laissait aller et qu’elle lâchait les barrières. Mais ça aussi, c’est impossible pour l’instant. Et encore moins avec ce qu’il s’est passé dernièrement. Potter se sent tellement honteuse qu’elle n’aurait pas de courage de revenir vers. Pas maintenant en tout cas. « Et rien. » Dit un peu trop rapidement et elle s’en rend compte parce qu’elle fuit son regard. Ceci dit, elle sourit quand même en l’entendant affirmer qu’il l’est. Ce mot avec un grand A. Amoureux. « Tu le mérites. » Elle le lui dit quand même. Parce que ça peut faire du bien de l’entendre.

Caleb l’écoute puis Caleb lui rappelle qu’elle peut se confier à lui. Elle a les doigts moites et cette foutue oppression dans sa poitrine qui va finir par la faire craquer en larmes d’une minute à l’autre. Lizzie ignore si c’est à cause du discours qu’il tient sur Wren ou si c’est sur cette autre chose, bien cachée, bien enfouie, tapie secrètement. Alors Lizzie se distrait et se recompose en goûtant les plats de Caleb et elle a même un petit éclat de frustration. « Je ne les crame pas. C’est juste une autre saveur de cookie. Personne n’arrivera à comprendre. » Elle sourit, et encore plus fort quand il lui fait comprendre qu’il ne compte bouger. C’est donc en le regardant avec affection, en repensant à leur amitié spéciale, l’estomac et le gosier encore pétris de la tarte engloutie, qu’elle lâche sans aucun avertissement. « J’ai failli être violée. » Lizzie garde la tête droite mais sa mâchoire qui se contracte prouve l’impact de sa révélation. Tout comme les larmes qui commencent à perler dans ses yeux. Tu voulais en savoir plus, Caleb. Tu le sais, maintenant.



When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie 1223270223 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : trente ans (20/04/89)
SURNOM : Il y a Romy qui l'appelle Calebchou ça ne l'enchante pas vraiment, mais c'est à peu près le seul surnom qu'on lui donne.
STATUT : Amoureux et plus heureux que jamais, et cette fois tout va bien se passer pour lui. Il y croit.
MÉTIER : Chef cuisinier et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #500 Spring Hill, récemment en collocation avec sa soeur Primrose. Bien qu’il passe le plus clair de son temps à Redcliffe chez Alex.
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie 1yrr
POSTS : 3127 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a bientôt trois ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout, même si sa relation avec sa sœur est compliquée
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
[07/07]
le rp familial de la mort (RA)
Lizzie #1
Zombiecamy
Nate #1
Calonnie #1
Wylda #2
‹ Calene #2

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie 41jj
CALEX - I will take your pain and put it on my heart. I won't hesitate just tell me where to start. I thank the oceans for giving me you, you saved me once and now I'll save you too. I won't hesitate for you.

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie B659f5325a6f517680aeacccee1978ff72f19b36 PRIMROSE - We've taken different paths, and travelled different roads I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe, I've got you sister.

RPs EN ATTENTE : Carter, Lennon&Mila, Jules&Alfie&Alex, Matt #2, Elia
RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16

PSEUDO : Deathly Hallows
AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edit-crackship (gifs), Loonywaltz (ub)
DC : Will, le geek
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Empty
Message(#) Sujet: Re: When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie EmptyVen 3 Avr - 13:43


Lizzie & Caleb
“When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you, when the rain starts to pour. I'll be there for you, like I've been there before, I'll be there for you, 'cause you're there for me too”
Si je ne veux pas me montrer trop insistant je sais très bien que Lizzie ne va pas bien. Elle est présente physiquement mais je sais qu’elle a la tête ailleurs, moins souriante que d’habitude. Moins enjouée, ce n’est clairement pas la Lizzie que je connais. Elle ne semble pas vouloir en parler alors je le respecte mais je ne peux pas m’empêcher de remarquer que les questions qu’elle me pose semblent être dirigées vers quelque chose. Un peu comme si elle attendait des réponses à sa situation actuelle. Et elle a du mal à mettre des mots sur ce qu’elle ressent, elle commence des phrases sans les finir, elle évite mon regard presque comme si elle avait peur qu’en me regardant elle ne puisse plus me mentir. Je me sens impuissant face à tout ça parce que j’ai envie de l’aider. Vraiment. Elle me parle de son ex mais je ne pense franchement pas que Wren soit le seul et unique responsable de son état actuel. Elle est nerveuse, pas besoin de bien la connaître pour s’en rendre compte. Elle me parle un peu de Wren en me disant qu’il est de retour dans sa vie, elle semble complètement bouleversée par cet événement et pourtant, toujours incapable de m’expliquer concrètement ce qu’elle ressent. Peut-être qu’au fond c’est ça le problème, elle ne sait peut-être pas ce qu’elle ressent encore pour lui et je ne peux que la comprendre. Quand Alex est revenue dans ma vie je ne savais pas réellement quoi en penser. Une partie de moi me disait que c’était une bonne chose parce qu’avec elle j’avais réellement été heureux même si ça n’avait pas duré si longtemps que ça. Un an et demi c’est quoi dans une vie ? Rien du tout. Mais l’autre partie me disait que c’était dangereux, parce qu’Alex m’a certes rendue heureux mais elle m’a fait souffrir comme jamais une autre femme m’a fait mal. Je me suis très vite rendu compte que mon attirance pour elle était toujours présente mais j’ai lutté pendant plusieurs semaines pour me protéger parce que je savais très bien qu’elle avait toutes les cartes en mains pour me briser le cœur comme elle l’avait déjà fait. Je commençais tout juste à retrouver un équilibre suite à la mort de Victoria alors oui, j’ai vraiment essayé de lutter, en vain. Je ne savais pas quoi ressentir face à elle alors je peux vraiment comprendre sa confusion. « Je ne les crame pas. C’est juste une autre saveur de cookie. Personne n’arrivera à comprendre. » Bah oui, bien sûr. Elle sourit. Elle sourit vraiment lors je l’imite lâchant même un petit rire amusé. Ses cookies cramés c’est un peu devenu sa marque de fabrique mais généralement je les mange quand même parce que je ne veux pas la vexer et aussi parce que je sais qu’elle a vraiment essayé. Intérieurement je me promets de lui apprendre la vraie recette des cookies un jour, c’est pas bien compliqué à faire mais la discussion part sur tout autre chose. Elle me remercie, pas spécialement pour les gâteaux cuisinés aujourd’hui mais pour tout ; mon soutien, notre amitié, je suppose ce à quoi je lui réponds qu’elle ne se débarrassera pas de moi aussi facilement. Et c’est sans prévenir qu’elle me fait une révélation.  « J’ai failli être violée. » Pendant un instant je me demande si j’ai bien entendu, si elle vient vraiment de me dire qu’elle a failli être violée. Je réfléchis à tout ce qu’elle m’a dit et toutes ses réactions depuis tout à l’heure, elle ne semblait pas à l’aise quand je l’ai prise dans mes bras. Elle va mal. Très mal. Pas simplement confuse à cause de ses sentiments pour Wren. Mon corps ne bouge plus mais je pose simplement mes yeux sur elle et je remarque très vite que des larmes menacent de tomber à tout moment. « Quoi ? » Un peu, beaucoup, sous le choc c’est tout ce que je réussis à lui répondre dans l’immédiat. Je repose ma cuillère dans mon assiette et je commence petit à petit à réaliser ce qu’elle vient de me dire. Un homme a failli la violer, ce qui explique finalement son comportement depuis son arrivée dans mon appartement. Instinctivement ce que j’ai envie de faire c’est la prendre dans mes bras mais clairement, au vu de la situation je ne suis pas sûr que ce soit la meilleure des choses à faire. J’ai voulu en savoir plus, elle me l’a dit et maintenant je me retrouve tellement choqué que je ne sais même pas quoi lui répondre. Je ne m’attendais pas à quelque chose de si grave. « Qu’est-ce qu’il s’est passé ? » Je lui demande, doucement. La voir dans cet état me brise le cœur et même si je veux l’aider je ne suis clairement pas sûr que je puisse faire quoique ce soit pour elle. Lui dire que je suis désolé serait réellement inutile et pourtant, je le suis vraiment. Elle ne mérite pas ça, personne ne mérite une chose pareille de toute façon. « T’as porté plainte ? » Parce que c’est important, je sais que peu de femmes le font. Cette fois je me sens encore plus nul et inutile que tout à l’heure, j’ai envie de la prendre dans mes bras et de lui dire que je suis désolé et que je suis là pour elle si elle a besoin de quoique ce soit mais je préfère ne pas la brusquer avec un contact physique de ce genre alors je ne bouge pas. « J’ai envie de t’aider, je peux faire quelque chose pour toi ? » Autant lui demander clairement, et elle le sait ; si elle a besoin de quoique ce soit je suis là pour elle.
© nightgaunt




☽☽ Happiness can be found, even in the darkest of times, if one only remembers to turn on the light.


When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie MFbu7yg
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Q6woY2Z
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie HFtay3q
When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie IywIxmY
:l::
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Empty
Message(#) Sujet: Re: When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

When it hasn't been your day, your week, your month, or even your year - Lizzie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-