AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-40%
Le deal à ne pas rater :
Maillot de football Third Paris Saint-Germain – 2019/2020
54 € 90 €
Voir le deal

 looking for affection in all the wrong places (birdie&grace)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grace Coughlin
Grace Coughlin
le coeur fragile
le coeur fragile
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 29 ans (12/10).
SURNOM : coughlin, pour tous ses potes et collègues. gracie pour sa famille qui la voit pas grandir.
STATUT : the first time i came over you listened to my oldest pain, spoke like sugar water - i knew i loved you then. i'm still not quite sure in what way.
MÉTIER : photographe de plateau sur le déclin. ses stagiaires la remplacent, la passion s'en va.
LOGEMENT : #47 james street, fortitude valley.
looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) Tumblr_oylqzoNCAK1vuv9bpo5_250
POSTS : 1000 POINTS : 1465

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : "les avc c'est un truc de vieux", qu'on lui avait dit, et elle y a bêtement cru. sa main droite repliée et sa démarche déséquilibrée perdurent comme témoins de son inconscience passée. un bête accident qui n'arrive qu'aux autres.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) Tumblr_inline_nuglnx2kRd1qlt39u_250
WRIGHLIN#3 i'm willing to let you know me if you do the same. then tonight won't be a total loss. you'll say: i know a little about a person that no one else knows very well.

looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) Tumblr_n5pczgoPrQ1txsisoo5_250
JORACE#1 (jorace c'est moche mais c'est en attendant de trouver mieux) the brother of my heart lives in you, i know ; as long as they beat i will always have a safe retreat.

looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) Source
REEDLIN#1 girls like her are the kind you know will break your heart, but some fern-green part of you holds onto the idea she might stay awhile, just once.

LéonieGaïaHeather (fb)BirdieSixtine (fb)Yohan (fb)Mira#1 & Jordan#3Isobel
RPs EN ATTENTE : Alfie & Clément • Adèle • Chloe • Justin • Raphael • Ren & Emma
RPs TERMINÉS : Lola#1 (fb)GregAsh (event)Lola#2 (fb)Nico (event)Jordan #2 (event)

looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) C49cb7af4abb132c36c65c337d4d1aeef9b3d7d6
PSEUDO : (an)kana
AVATAR : Adelaide Kane la parfaite
CRÉDITS : ava (c) amor fati
DC : Rubén, le lion mal léché.
INSCRIT LE : 30/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27680-grace-c-bite-your-face-to-spite-your-nose https://www.30yearsstillyoung.com/t27779-grace-love-it-if-we-made-it https://www.30yearsstillyoung.com/t27917-grace-coughlin https://www.30yearsstillyoung.com/t28955-grace-coughlin

looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) Empty
Message(#) Sujet: looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) EmptyDim 22 Déc - 18:14



Vas-y, je te fais pas confiance. Passe devant, je te cache les yeux.

Elle avait pas prévu de croiser Birdie ce soir. Comme souvent, leurs retrouvailles sont un peu fortuites, arrivées séparément et repartant systématiquement mains l'une dans l'autre. Comme souvent, un verre de trop entre les mains, Grace s'est élancée à sa rencontre avec son éternel sourire aux lèvres, de ceux qui veulent dire : on verra tout ça plus tard. Comme toujours, Birdie met le monde en pause. Pour Grace, ce n'est jamais de trop.
Jamais à court d'idées, la brune l'a rapidement embarquée en prétextant une surprise pour elle, fausse excuse toute prête sur son minois candide : c'est peut-être la dernière fois qu'on se voit avant les fêtes, faut profiter. C'est pas la première fois qu'elle se prend à craindre que ce soit la dernière fois, tout court, mais c'est moins compliqué de faire taire la petite voix avec de l'alcool dans le sang. Extatique, Grace les traîne hors de la fête à laquelle elles se sont rendues - un stupide pot de départ du collègue de l’ami d’un collègue par extension, qui a rameuté toute l’industrie médiatique de Brisbane. Voile protecteur, la lune se reflète sur la mer et la plage et les éclaire dans la nuit avancée.

Voilà. J't'avais dit, c'est joli la nuit. J'ai des idées ouf de rencards. Me remercie pas.

Le mot rencard est lâché au vent sans souci des conséquences. Elles n'ont jamais mis de nom sur ce qu'elles étaient, n'en ont jamais discuté ; d'ailleurs, Grace préfère ça. Elle n'a pas envie de s'engager dans quoi que ce soit. Pas maintenant, pas dans ces conditions, pas après tout ça ( – quatre ans avec celle qu'elle appelait la femme de sa vie, période qu'elle qualifie volontiers de "tout ça" pour éviter le sel dans les blessures, bien malgré elle encore à vif).
Pourtant, elle l'apprécie, Birdie. Son rire franc, son regard pétillant dès que la plus jeune proposait n’importe quelle connerie qui lui passe par la tête, leurs discussions tantôt fantaisistes, tantôt profondes. Elle avait trouvé en elle quelque chose qu'elle n'avait pas vu depuis longtemps – de la simplicité.

A quelques mètres de la soirée qui leur a tenu une bonne partie de la nuit, un port privé fait figure de rempart entre plage et mer, coupé du monde par une barrière fermée. La jeune femme extrait un badge de sa poche et leur ouvre la porte avec un air cérémonieux, s’inclinant pour laisser passer Birdie. Le mystérieux badge rejoint sa poche, sans plus d’explications. “C’est le bateau ponton, à droite, là”, annonce la jeune femme en désignant ledit bateau d’un coup de menton. Leur location pour ce soir, toute officieuse fut-elle - elle avait trouvé les clés il y a de ça à peine vingt minutes. Elle referme la porte métallique derrière elles, rejoint Birdie, passe ses bras autour de sa taille et pose ses lèvres contre son cou, brièvement. “J’avais envie de passer du temps avec toi”, confie-t-elle, lui accordant un sourire en coin. “Tu m’aides ?” La jeune femme monte difficilement à bord de l’embarcation, et retrouve le trousseau de clés dans sa poche arrière : “Tu sais conduire un bateau, au fait ? Parce que moi non.

Qu’à cela ne tienne : ce soir, le manque de permis ne lui paraît pas être une excuse valable pour rester amarrées au port. Elle a envie de partir, de laisser le reste derrière, d’en profiter avec la seule personne avec laquelle elle a envie d’être pour l’instant. Se faire pardonner pour la dernière fois, son départ soudain, ses mots tranchants et injustes. “Larguez les amarres !” qu'elle chantonne cérémonieusement, décrochant la dernière attache du bateau au port et donnant un coup de pied maladroit contre le rebord pour les faire partir, pour la forme. Elle n'a aucune idée de ce qu'elle fait, ni d'où elles vont. Tout ce qu'elle sait, c'est qu'elle a envie d'être là avec Birdie. Et pour l'instant, rien que pour ce soir, ça lui suffit amplement.


- praise the mutilated world and the gray feather a thrush lost, and the gentle light that strays and
vanishes and returns.


looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) 3287410889:
 
Revenir en haut Aller en bas
Birdie Cadburry
Birdie Cadburry
la little miss sunshine
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 pâquerettes (03.06.88)
SURNOM : demandez à son frère, il doit en avoir pleins en stock.
STATUT : amatrice de coups foireux et éternelle insatisfaite.
MÉTIER : miss météo sur abc news. la jolie poupée qui vous annonce canicule et torrents de pluie, c'est elle.
LOGEMENT : #177, oxlade drive, fv, avec deux énergumènes peu recommandables. sinon, ça serait terriblement ennuyant.
looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) Giphy
POSTS : 2870 POINTS : 1030

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : lit tout mais surtout n'importe quoi ღ mots mêlés, croisés, fléchés ღ tempérament de petite princesse ღ 'la vie est faite pour être vécue' ღ marche pieds nus partout ღ consomme de l'illégal et fume comme deux ღ un brin geek ღ fait ses propres vêtements ღ phobique de l'ennui ღ accro aux fraises tagada et langues de chats ღ a adopté toutes sortes d'animaux, reptiles, oiseaux, insectes. une véritable arche de noé ღ a abandonné des études d'écriture, un frein dans sa créativité (personne ne la comprend)
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (O9/O6)
looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) Bab9e8e111fb4cef54cc1b9ead6efa31ec1267a0
CADBURNthe family - that dear octopus from whose tentacles we never quite escape, nor, in our inmost hearts, ever quite wish to.elwyn

looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) 8028aa368692ab6f6195afeb58a633c0b3565f0a
BIRDYNevery time i start to ignore you and act as if i don't care, there you go again showing up and messing up my mind.aylin 2

malachi (fb) ღ jill (fb) ღ alistair (fb) ღ gracecarter/jetzeke 2levi
RPs TERMINÉS : zeke (fb) ღ joseph (fb) ღ jordan (fb) ღ aylinwrenspeed-dating (cody)speed-dating (joseph)
PSEUDO : cristalline.
AVATAR : imogen poots.
CRÉDITS : (av) soapflaws.
DC : freya & lizzie.
INSCRIT LE : 08/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27830-birdie-o-raging-storms-twirl-inside-her https://www.30yearsstillyoung.com/t27896-birdie-o-raging-storms-twirl-inside-her https://www.30yearsstillyoung.com/t27897-birdie-cadburry

looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) Empty
Message(#) Sujet: Re: looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) EmptyMer 25 Déc - 20:47




Les plans étranges, les plans loufoques, les plans dingue, Birdie en est friande. Il suffit qu’on lui propose de faire la chose la plus dingue du monde et elle vous regardera comme si vous êtes la huitième merveille du monde. Enfin, ça, c’est s’il y a en plus un paquet de fraise tagada. Ou un petit sachet de poudre. Non, elle préfère les champignons ou le petit papier buvard. C’est plus extasiant de voir des éléphants roses ou des lutins à paillette chevauchant des ours à la tête de licorne. Ou alors il y a juste la corne implantée, qui sait vraiment ? L’imagination est sans limite dans ces moments-là.
Mais ce soir, l’effet euphorisant, c’est Grace. La jolie Grace, son sourire resplendissant, sa ligne gracieuse et sa présence innocente. Enfin, rien n’est jamais innocent avec Grace. Souvent, il y a quelque chose de cacher, un truc tapi dans l’ombre sans qu’on ne sache vraiment ce que c’est. Elles partent main dans la main, certes, mais leurs doigts finissent toujours par se séparer dès que le soleil se lève. Parce que Birdie est un petit oiseau et qu’elle s’envole aussitôt la lumière du jour pouvant révéler la terrible cruauté de sa petite personne. Elle ne veut pas s’attacher et elle veut encore moins qu’on s’attache à elle. Grace est spéciale car Birdie finit toujours par retomber sous son charme et qu’elle la laisse l’embrasser quand elle le veut. Est-ce que c’est son air mutin qui lui donne cet effet-là ou est-ce que c’est son regard brun pétillant ? Cadburry n’en sait rien mais elle se laisse plonger toujours pour une nuit en plus avec la brune. La dernière qu’elle se dit. Qu’elle se fourvoie aussi. Parce que la dernière en entraine une autre et encore une autre.

Quand Grace lui propose de s’échapper de cette fête absolument naze en tout point - personne ne peut comprendre la subtilité de se mettre des filaments multicolores dans les cheveux, apparemment - Birdie la suit en se disant une nouvelle fois c’est la dernière. Elle profite une dernière fois de cette femme pleine de charme, une dernière fois de ce tempérament aussi enfantin et excité que le sien. Grace lui a concocté une surprise et franchement, la jolie blonde est bien trop curieuse pour savoir ce qu’elle a derrière la tête. Peut-être qu’elle est un peu trop abreuvée aussi et que les couleurs sont un peu trop vives que d’habitude. Birdie ferme docilement les yeux (« Ne va pas me noyer, tu n’y arriveras pas ») alors qu’elle se laisse (stupidement) guidé. Ses pieds suivent le mouvement de Grace, la confiance un peu trop aveugle, trop prise au pied de la lettre. « Voilà. J't'avais dit, c'est joli la nuit. J'ai des idées ouf de rencards. Me remercie pas. »

“Rencard.” Elle l’a prononcé et ça fait tiquer Birdie, qui en perd tout intérêt face au paysage que Grace veut lui montrer. « Je ne te remercie pas alors. » Parce que ce n’est pas un rencard. Elles n’ont pas de rencards. Elles ont juste des moments qu’elles partagent et qui peuvent éventuellement (souvent) entrainé vers autre chose. Rien à voir avec des rencards. Birdie se le martèle et elle pourrait le lui marteler si Grace n’a pas déjà centré son attention vers une barrière qu’elle ouvre avant de la laisser passer. Cadburry ne peut s’empêcher de sourire devant sa pirouette. « Qui tu as payé pour avoir le passe magique ? J’ai pas le droit d’en avoir un, moi aussi ? »

« C’est le bateau ponton, à droite, là. » « Charmant. »
« J’avais envie de passer du temps avec toi. » « T’as pas besoin de tout ça pour passer du temps avec moi. » En fine petite friponne tentatrice, Grace enroule son bras et lui embrasse le cou et Birdie la laisse faire. Elle lui laisse trop d’espace, bien trop de liberté sans qu’elle ne bronche et ce n’est pas forcément pour le meilleur. Surtout pour Grace, qui peut se retrouver à dégringoler bien trop d’étage pour son bien. « Tu m’aides ? » A quoi faire ? « Tu sais conduire un bateau, au fait ? Parce que moi non. » Birdie a un sourire de coin tout en haussant les épaules et bougeant le plus gracieusement possible sur le bateau. « Ce n’est pas ça qui va nous arrêter. Et puis, ça doit être assez facile ; marche avant, marche arrière, frein, accélérateur, non ? » Entre autres. Birdie n’en sait rien mais elles vont apprendre. « Et tant pis si on frappe un rocher, on pourra faire un remake de Titanic. Mais la planche sera assez grande pour nous deux. Même si ce n’est pas la température actuelle de l’eau qui risque de nous congeler. » Australie, en été ce n’est pas l’Arctique, après tout. « Larguez les amarres ! » Cadburry se retient à une barre alors que Grace donne de l’énergie à défaire le bateau. Elle chope les clés dans les mains de Grace avant de s’atteler derrière le volant, bien plus grand que celui d’une voiture. Soit. « Est-ce que la destination est aussi une surprise ou ton idée de ouf s’arrête ici ? » qu’elle demande avec un sourire au coin tout en levant le levier qui fait rugir le moteur. Elle appuie avec une moue attentionnée sur la pédale et l’engin gronde doucement. « Allez, on s’en fiche si t’as un plan ou pas, on va se perdre au milieu de nulle part et ça sera très bien comme ça. » Juste une dernière fois.



looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) MGSbLAu

looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) 2910106959 :
 


Dernière édition par Birdie Cadburry le Sam 22 Fév - 23:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Grace Coughlin
Grace Coughlin
le coeur fragile
le coeur fragile
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 29 ans (12/10).
SURNOM : coughlin, pour tous ses potes et collègues. gracie pour sa famille qui la voit pas grandir.
STATUT : the first time i came over you listened to my oldest pain, spoke like sugar water - i knew i loved you then. i'm still not quite sure in what way.
MÉTIER : photographe de plateau sur le déclin. ses stagiaires la remplacent, la passion s'en va.
LOGEMENT : #47 james street, fortitude valley.
looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) Tumblr_oylqzoNCAK1vuv9bpo5_250
POSTS : 1000 POINTS : 1465

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : "les avc c'est un truc de vieux", qu'on lui avait dit, et elle y a bêtement cru. sa main droite repliée et sa démarche déséquilibrée perdurent comme témoins de son inconscience passée. un bête accident qui n'arrive qu'aux autres.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) Tumblr_inline_nuglnx2kRd1qlt39u_250
WRIGHLIN#3 i'm willing to let you know me if you do the same. then tonight won't be a total loss. you'll say: i know a little about a person that no one else knows very well.

looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) Tumblr_n5pczgoPrQ1txsisoo5_250
JORACE#1 (jorace c'est moche mais c'est en attendant de trouver mieux) the brother of my heart lives in you, i know ; as long as they beat i will always have a safe retreat.

looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) Source
REEDLIN#1 girls like her are the kind you know will break your heart, but some fern-green part of you holds onto the idea she might stay awhile, just once.

LéonieGaïaHeather (fb)BirdieSixtine (fb)Yohan (fb)Mira#1 & Jordan#3Isobel
RPs EN ATTENTE : Alfie & Clément • Adèle • Chloe • Justin • Raphael • Ren & Emma
RPs TERMINÉS : Lola#1 (fb)GregAsh (event)Lola#2 (fb)Nico (event)Jordan #2 (event)

looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) C49cb7af4abb132c36c65c337d4d1aeef9b3d7d6
PSEUDO : (an)kana
AVATAR : Adelaide Kane la parfaite
CRÉDITS : ava (c) amor fati
DC : Rubén, le lion mal léché.
INSCRIT LE : 30/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27680-grace-c-bite-your-face-to-spite-your-nose https://www.30yearsstillyoung.com/t27779-grace-love-it-if-we-made-it https://www.30yearsstillyoung.com/t27917-grace-coughlin https://www.30yearsstillyoung.com/t28955-grace-coughlin

looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) Empty
Message(#) Sujet: Re: looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) EmptyMer 22 Jan - 13:16



Elle emplit ses poumons de l’air marin frais qui gifle son visage, clés dérobées plus tôt fermement enveloppées par sa main valide. Quelle heure peut-il bien être ? Elle a oublié de regarder, toute occupée à se mettre à l’oeuvre, à retrouver Birdie et à mettre son plan en action. Ce soir, toutes ses pensées se tournent vers elle, la jolie blonde au rire qui flotte dans les airs comme un parfum discret, les yeux présentement bandés par ses soins tandis qu’elle la mène jusqu’au petit port privé où se trouve l’objet de ses larcins. « Qui tu as payé pour avoir le passe magique ? J’ai pas le droit d’en avoir un, moi aussi ? » Les yeux de Birdie libres de voir à nouveau, Grace est déjà partie ouvrir le portail d’un pas hâté, presque trottinant, et elle répond à sa question d’un air faussement innocent, sourcils haussés un peu trop haut pour être tout à fait crédibles.

Nan, désolée. C’est un privilège réservé au club des estropiés.

Le bateau ponton n’est pas si impressionnant que ça, finalement - du moins, il a du mal à tenir la comparaison avec les éloges émises par son propriétaire lorsque Grace se tenait à proximité. Loin d’un bateau de vacances, très loin d’un “yacht, mais en mieux quand même”, le petit engin semble quand même relativement solide, et surtout assez large pour deux. Elle espère secrètement que le carburant sera suffisant pour leurs péripéties. Satisfaite de son coup, Grace accoure pour rejoindre la jeune femme, l’attirant à elle pour un baiser qu’elle aurait voulu plus long, ou peut-être moins sincère ; elle ne sait jamais doser.  « T’as pas besoin de tout ça pour passer du temps avec moi. » Elle sait, et elle aurait voulu lui dire qu’elle savait, mais ça impliquerait de devoir avouer qu’elle craignait toujours le refus, et en même temps qu’elle sentait toujours sa propre réticence naître dans ses élancements, et le soulagement poindre lorsqu’elles se quittaient. Alors elle se contente d’un non-dit comme un autre, une banalité qui vaut toujours mieux. “C’est que j’avais peur que tu préfères écouter le discours émouvant de Manfred le raciste. Et je comprends si tu préfères y retourner, moi-même j’hésite encore.” Personne n’aimait trop le futur retraité, et d’ailleurs, personne n’avait vraiment ses faveurs non plus.

Grace rejoint difficilement l’embarcation, examinant rapidement le noeud qui la retenait au port pour savoir comment le défaire. Elle capitule rapidement, préférant y mettre la main et triturer le noeud dans tous les sens pour essayer de le défaire plus facilement. Elle en vient finalement à bout, concluant l’affaire en poussant le rebord du pied pour s’en éloigner. La manoeuvre ferait sûrement trembler les propriétaires des deux bateaux qui encadrent le leur, sans compter celui dont le bateau est en train de se faire voler - ou plutôt, emprunter en toute discrétion, avec bon espoir de le rendre à l’heure et sans trop de dégâts. Elle écoute d’une oreille distraite et pas trop regardante les suppositions de Birdie quant aux manoeuvres à effectuer et imagine John Byron s’en retourner dans sa tombe. “La planche de Jack et Rose était assez grande pour deux, c’était juste une excuse toute pétée pour la caution dramatique du film.” Elle n’en démordrait pas. “Mais j’ai des sous-vêtements qui peuvent passer pour un maillot de bain, si jamais on tombe accidentellement.” Elle ponctue sa menace voilée d’un hochement de tête entendu.

Birdie lui dérobe les clés, visiblement sûre de la manoeuvre à effectuer. La plus jeune fait semblant d’ignorer le moteur qui cale plusieurs fois, feignant d’être impressionnée. « Est-ce que la destination est aussi une surprise ou ton idée de ouf s’arrête ici ? » Et, comme pour lui fermer davantage le clapet, cette fois, le moteur démarre. L’espace de brèves secondes, Grace se prépare à l’impact, puis rouvre les yeux en n’en sentant aucun.  “Eh ! Ca m’a déjà demandé beaucoup d’ingéniosité pour en arriver là.” La brune fait mine de s’offusquer, main portée à la poitrine en témoin de son choc ultime. En vérité, elle n’a pas du tout pensé à la suite. Trop de conditions se posaient pour ça : arriver à choper les clés, déjà, puis convaincre Birdie de venir avec elle - ce qui avait été aussi facile qu’escompté. Ensuite, la réussite était en grande partie conditionnée par leur capacité à sortir le bateau du port sans se faire repérer : une grande victoire inattendue. De toute façon, la sentence est rapidement déclarée : nulle part, c’est bien. La jeune femme s’assoit sur un des sièges, avant de brusquement se relever. Elle a du mal à tenir en place, alors elle fouille les petits placards du bateau, n’y trouve que des revues de pêche, un Forbes de 2016 ainsi qu’une revue porno. “C’est quoi des furries ?” demande-t-elle innocemment, front plissé, découvrant de ses yeux fatigués un monde qu’elle n’aurait jamais voulu connaître. Elle referme rapidement le journal, tentée de le balancer à la mer jusqu’à ce qu’elle imagine les tortues s’étouffer avec cette monstruosité.

Faut trouver le placard à alcool. Je suis sûre qu’il y a un placard à alcool.

Principalement parce qu’elle l’a entendu de la bouche du propriétaire. Sa propre limite en terme de liqueurs a probablement été atteinte, mais elle connaît ses redescentes ; les mêmes dont Birdie a fait les frais la dernière fois qu’elles se sont quittées. Avant, Grace n’avait jamais eu l’alcool colérique. D’ailleurs, elle n’était pas sûre de l’avoir dans d’autres circonstances. La jeune femme enlève ses chaussures et parcourt le ponton comme une riche et délicate quadragénaire sans emploi. “Tu t’en sors pas trop mal, pour une débutante”, lance-t-elle à sa complice tandis qu’elle retourne fouiner dans tous les recoins possibles. “Aha !” Annonce triomphale, suivie d’une agitation de bouteille de whisky au-dessus de sa tête. “Par contre, y a que du whisky japonais.” Elle ose espérer que ça suffira. Grace ouvre habilement le bouchon neuf de sa main gauche, et claudique à nouveau jusqu’à Birdie pour lui tendre la bouteille , la laissant gracieusement l’inaugurer. “Tu fais quoi pour les fêtes ?” Une question anodine, désireuse de repousser toutes les autres. Elle ne lui demande jamais si ça va, elle s’excuse encore moins pour son comportement de la semaine passée. “T’es belle, comme ça.” Elle fait référence aux cheveux de Birdie, ultime fantaisie de cette dernière. Puis elle reprend la bouteille, en prend quelques gorgées, et se tourne à l’horizon, vers la Brisbane qu’elles quittent.

C’est beau quand même, comme ville.” Ca remplace pas Gold Coast, ni tous les paysages qu’elle a pu voir, mais elle s’y sent un peu de familiarité, maintenant. “T’as jamais voulu en partir ?

@Birdie Cadburry


- praise the mutilated world and the gray feather a thrush lost, and the gentle light that strays and
vanishes and returns.


looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) 3287410889:
 
Revenir en haut Aller en bas
Birdie Cadburry
Birdie Cadburry
la little miss sunshine
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 pâquerettes (03.06.88)
SURNOM : demandez à son frère, il doit en avoir pleins en stock.
STATUT : amatrice de coups foireux et éternelle insatisfaite.
MÉTIER : miss météo sur abc news. la jolie poupée qui vous annonce canicule et torrents de pluie, c'est elle.
LOGEMENT : #177, oxlade drive, fv, avec deux énergumènes peu recommandables. sinon, ça serait terriblement ennuyant.
looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) Giphy
POSTS : 2870 POINTS : 1030

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : lit tout mais surtout n'importe quoi ღ mots mêlés, croisés, fléchés ღ tempérament de petite princesse ღ 'la vie est faite pour être vécue' ღ marche pieds nus partout ღ consomme de l'illégal et fume comme deux ღ un brin geek ღ fait ses propres vêtements ღ phobique de l'ennui ღ accro aux fraises tagada et langues de chats ღ a adopté toutes sortes d'animaux, reptiles, oiseaux, insectes. une véritable arche de noé ღ a abandonné des études d'écriture, un frein dans sa créativité (personne ne la comprend)
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (O9/O6)
looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) Bab9e8e111fb4cef54cc1b9ead6efa31ec1267a0
CADBURNthe family - that dear octopus from whose tentacles we never quite escape, nor, in our inmost hearts, ever quite wish to.elwyn

looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) 8028aa368692ab6f6195afeb58a633c0b3565f0a
BIRDYNevery time i start to ignore you and act as if i don't care, there you go again showing up and messing up my mind.aylin 2

malachi (fb) ღ jill (fb) ღ alistair (fb) ღ gracecarter/jetzeke 2levi
RPs TERMINÉS : zeke (fb) ღ joseph (fb) ღ jordan (fb) ღ aylinwrenspeed-dating (cody)speed-dating (joseph)
PSEUDO : cristalline.
AVATAR : imogen poots.
CRÉDITS : (av) soapflaws.
DC : freya & lizzie.
INSCRIT LE : 08/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27830-birdie-o-raging-storms-twirl-inside-her https://www.30yearsstillyoung.com/t27896-birdie-o-raging-storms-twirl-inside-her https://www.30yearsstillyoung.com/t27897-birdie-cadburry

looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) Empty
Message(#) Sujet: Re: looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) EmptySam 22 Fév - 23:49




« Okay, je vais penser à me faire couper un membre dès que j’en aurai l’occasion, dans ces cas-là. » Par pitié, ne lui laisser pas faire ça pour un simple passe magique - le petit doigt, juste le petit doigt du pied qui n’a jamais servi à personne, ça peut compter non ? « C’est que j’avais peur que tu préfères écouter le discours émouvant de Manfred le raciste. Et je comprends si tu préfères y retourner, moi-même j’hésite encore. » C’est vrai que ce n’est pas une des célébrations les plus palpitantes où Birdie a été. D’habitude, elle ne compte que sur elle-même pour s’amuser mais ce soir, elle avait voulu faire à peu près bonne figure - malgré les filaments colorés dans ses cheveux parce qu’il ne faut pas lui demander d’être trop normale non plus. Mais il y a Grace qui la retient par la taille, par ses lèvres, par son charme naturel et dont Cadburry ne peut pas franchement résister. Même si elle ne le montre pas parce qu’elle ne veut pas donner la main mise sur l’autre, ce n’est pas drôle et ce n’est pas dans son caractère. Toujours dompter la situation, (tenter de) contrôler la situation. Mais quand on est une Cadburry, on apprend vite que le contrôle, ce n’est pas inné. Ce n’est pas non plus quelque chose d’évident et qu’elle peut vite finir par s’emmêler les pinceaux.

« La planche de Jack et Rose était assez grande pour deux, c’était juste une excuse toute pétée pour la caution dramatique du film. » « Je sais. On a testé toutes les hypothèses avec mon frère, y avait aucun moyen que ça passait pas. » Et tout ça, bien avant même que les réseaux sociaux. Les Cadburry, toujours en avance sur leur temps de toute façon. Les autres ont toujours deux trains de retard. « Mais j’ai des sous-vêtements qui peuvent passer pour un maillot de bain, si jamais on tombe accidentellement. » Birdie hausse un sourcil accompagné d’un joli sourire au coin des lèvres. « Ou si c’est seulement les vêtements qui tombent, who knows ? » Parce que dans tous les cas, elles savent vers où ce genre de situations va les mener. Ce n’est pas un rencard. C’est une simple sortie en bateau (volé) en plein milieu de la nuit (avec deux personnes ne sachant pas vraiment piloter ledit bateau). La jolie blonde eut un léger rire devant la moue offusquée de sa partenaire. « Je veux bien le croire. C’est un crime avec planification, tout ça. Vol et enlèvement, j’ai le droit à la totale, dis donc. Tu fais ça souvent avec tes partenaires de jambe en l’air ? » Parce que c’est ce qu’elles sont et que Cadburry veut le rappeler presque gentiment, ce qui est rare. « Fais pas cette tête-là ! Des furries, c’est comme la golden shower… Des trucs très étranges mais très érotiques pour certains. L’imagination de l’humain ne cessera jamais de m’épater, je t’assure. » Chacun a le droit à ses délires sexuels, après tout. Mais trifouiller le pourquoi du comment, voilà quelque chose qui donnerait presque envie à Birdie d’essayer. Presque étant le mot magique.

« Faut trouver le placard à alcool. Je suis sûre qu’il y a un placard à alcool. » Birdie claque des doigts parce qu’elle marque un point, Gracie. « Trouvez-moi ça le plus rapidement possible, moussaillon ! » Le bateau part et la jeune blonde n’a que l’étendu d’eau pour se diriger. Autant dire, le monde entier qui s’offre entièrement à elles et dont elle ignore même par où commencer. Un coup de pied sur l’accélérateur et les voilà parties en vogue vers d’autres paysages sous la complicité de la lune, haute dans le ciel, comme un repère, une boussole. Même si elle bouge, la lune, ne l’oublie pas, Birdie. « Dis pas ça trop vite, on vient tout juste de partir. Une mauvaise manœuvre peut vite arriver. Je suis pas la meuf la plus délicate derrière un volant, tu sais. » Non, Birdie est plus du genre à croire que la route est un vague terrain de jeux où il faut se faufiler le plus rapidement que les autres. Grace lui tend la bouteille nouvellement trouvée et elle sourit tout en portant le goulot à ses lèvres. « On est plus à ça près. » Il en faut pour tous les goûts. Une légère grimace s’abat sur son visage alors qu’elle hausse les épaules tout en tendant la bouteille vers Grace. « Rien de spécial. Sûrement un repas avec la famille. Faut d’ailleurs que je m’occupe de mon dernier cadeau. » Que du maison, que du Cadburry, que du douteux. « Et toi ? »

« Que comme ça ? C’est presque vexant, tu sais. » Même si elle pourrait (presque) laisser couler son comportement passé. Et déplacé. Dont Birdie ne veut pas évoquer non plus. Presque trop charmée par le moment. (C’est injuste.) Cadburry tourne ses prunelles bleutées vers l’horizon à son tour, les lumières de la ville s’éloignant doucement. « Nan, pas vraiment. Enfin, c’est marrant parce que j’ai jamais voulu quitter mon quartier mais j’ai fini par le faire. Donc peut-être qu’un jour qui sait, je voguerai vers d’autres horizons. Mais pour l’instant, j’y suis habituée. Et j’imagine que la ville a fini par s’habituer à moi. » A ses bizarreries, à ses fantaisies. Elle a grandi, elle a mûri, elle a évolué ici. « Et puis, ma famille est là, je vois pas pourquoi je partirai. » Aka les gens les plus importants de son monde. « Tu t’y plais bien ? Le reste te manque pas trop ? »




looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) MGSbLAu

looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) 2910106959 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Grace Coughlin
Grace Coughlin
le coeur fragile
le coeur fragile
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 29 ans (12/10).
SURNOM : coughlin, pour tous ses potes et collègues. gracie pour sa famille qui la voit pas grandir.
STATUT : the first time i came over you listened to my oldest pain, spoke like sugar water - i knew i loved you then. i'm still not quite sure in what way.
MÉTIER : photographe de plateau sur le déclin. ses stagiaires la remplacent, la passion s'en va.
LOGEMENT : #47 james street, fortitude valley.
looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) Tumblr_oylqzoNCAK1vuv9bpo5_250
POSTS : 1000 POINTS : 1465

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : "les avc c'est un truc de vieux", qu'on lui avait dit, et elle y a bêtement cru. sa main droite repliée et sa démarche déséquilibrée perdurent comme témoins de son inconscience passée. un bête accident qui n'arrive qu'aux autres.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) Tumblr_inline_nuglnx2kRd1qlt39u_250
WRIGHLIN#3 i'm willing to let you know me if you do the same. then tonight won't be a total loss. you'll say: i know a little about a person that no one else knows very well.

looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) Tumblr_n5pczgoPrQ1txsisoo5_250
JORACE#1 (jorace c'est moche mais c'est en attendant de trouver mieux) the brother of my heart lives in you, i know ; as long as they beat i will always have a safe retreat.

looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) Source
REEDLIN#1 girls like her are the kind you know will break your heart, but some fern-green part of you holds onto the idea she might stay awhile, just once.

LéonieGaïaHeather (fb)BirdieSixtine (fb)Yohan (fb)Mira#1 & Jordan#3Isobel
RPs EN ATTENTE : Alfie & Clément • Adèle • Chloe • Justin • Raphael • Ren & Emma
RPs TERMINÉS : Lola#1 (fb)GregAsh (event)Lola#2 (fb)Nico (event)Jordan #2 (event)

looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) C49cb7af4abb132c36c65c337d4d1aeef9b3d7d6
PSEUDO : (an)kana
AVATAR : Adelaide Kane la parfaite
CRÉDITS : ava (c) amor fati
DC : Rubén, le lion mal léché.
INSCRIT LE : 30/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27680-grace-c-bite-your-face-to-spite-your-nose https://www.30yearsstillyoung.com/t27779-grace-love-it-if-we-made-it https://www.30yearsstillyoung.com/t27917-grace-coughlin https://www.30yearsstillyoung.com/t28955-grace-coughlin

looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) Empty
Message(#) Sujet: Re: looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) EmptyVen 20 Mar - 19:19


« Je veux bien le croire. C’est un crime avec planification, tout ça. Vol et enlèvement, j’ai le droit à la totale, dis donc. Tu fais ça souvent avec tes partenaires de jambe en l’air ? »

Grace tique à peine sur la définition que Birdie pose pour recadrer leur relation : ses pensées sont déjà ailleurs, dans un magazine porno ; peut-être parce qu’elle ne veut pas l’entendre, non plus. Curieusement, il semble que l’ignorance est ce qui définit et jalonne le mieux leur relation, où elles avancent yeux bandés, pour l’une de façon plus ou moins volontaire… “Et encore, des fois ça va jusqu’au meurtre, on ne sait jamais de quoi la nuit sera faite.” Grace n’a pas envie de retrouver une relation : elle le sait, elle empilerait échec sur échec après Alex, parce que celle-ci a laissé sa marque de façon durable et encore bien trop brûlante. Mais c’est ce même échec qui lui ordonne avec impétuosité de se relancer dans autre chose : arrêter de réfléchir, de penser à elle, à ce qui les a unies et qui fait que désormais elle est seule quand elle rentre chez elle. Seule, elle l’était déjà, souvent, mais c’était supportable, quand on savait qu’on avait quelqu’un à attendre. Ici, à Brisbane, où sa vie sociale est restreinte par son manque de mouvements, la solitude se fait souvent écrasante.

« Fais pas cette tête-là ! Des furries, c’est comme la golden shower… Des trucs très étranges mais très érotiques pour certains. L’imagination de l’humain ne cessera jamais de m’épater, je t’assure. »

Mais pour l’instant, elles sont loin de toutes ces considérations, parce que Grace a le nez penché sur un magazine de porno avec des gens déguisés en animaux, et que Birdie se fait une joie de lui expliquer de quoi il s’agit. “Comme la golden shower ? Parce qu’en plus ils se pissent dessus en même temps ? C’est un siècle compliqué, quand même, qu’on est en train de traverser.” La photo un peu trop suggestive d’un poney à demi-nu lui suffit à fermer le magazine une bonne fois pour toutes et à repartir en quête de sa cachette d’alcool. Rapidement, le jackpot vient à elle : plusieurs bouteilles de whisky, entamées pour certaines, ce qui est curieux, parce que ce sont toutes les mêmes bouteilles. La première gorgée revient à la capitaine pour le premier remontant du soir - et pourtant, Dieu sait que l’une comme l’autre sont loin de la sobriété.

Birdie trempe ses lèvres dans l’alcool et Grace observe son profil se découper dans l’obscurité, souriant, rougi par la chaleur de l’extérieur. Elle la trouve belle, Birdie, elle l’a toujours trouvée belle, d’ailleurs, avec son air mutin, ses longs cheveux blonds, ses manières qui sortent du cadre. Tout chez elle représente un nouveau souffle pour la photographe et c’est sûrement ce qui l’attire autant à elle. “Je sais pas trop, encore. Sûrement rentrer voir mon frère et ma soeur. Ca fait longtemps que je suis pas retournée à Gold Coast.” Tout lui manque, et Birdie remplit un vide. Birdie a beaucoup de fonctions qu’elle n’a jamais demandé à avoir, parce que Grace en demande souvent trop.

Quoi, je te complimente pas assez, t’es triste ?

Elle repose la bouteille de whisky à côté d’elles et ponctue sa phrase d’un rire sardonique. A quel moment est-ce que tout ça est devenu aussi compliqué, ou les plaisanteries ont pris un double sens et où elle a commencé à s’emmêler dans ses propres sentiments ? Grace prend une profonde bouffée d’air marin, une grande gorgée de whisky, et se recentre. “C’est quoi, ton meilleur souvenir d’enfance, ici ? T’es proche de ta famille ?” Elle se perd, se confond toujours en questions parce que ça lui évite de poser les plus cruciales. Le pire, c’est qu’elle ne se souviendra sûrement même pas des réponses le lendemain, oreille distraite et déjà trop éméchée, mais sur le coup, ça lui semble important de savoir qui est vraiment Birdie, quand elles n’ont pas le sentiment d’être allées trop loin et s’en tiennent aux politesses de mise. “Non, le reste me manque pas tant que ça. C’est moins grand que le monde, mais plus large qu’une chambre en appart dont je pouvais pas bouger.” Les envies de voyage se sont apaisées, avec l’accident. Une question de temps avant qu’elles ne s’imposent à nouveau ; Grace n’a jamais envie de se poser, mais elle est prête à tenter le coup ici.

STOOOOOP. Arrête le bateau.

Elle annonce ça d’une voix tonitruante, comme une urgence soudaine, un rocher ou un requin percuté. Y a-t-il des requins, d’ailleurs, par ici ? On verrait plus tard, si jamais il y avait un aileron menaçant aux alentours. D’une main habile, Grace enlève son t-shirt, son short et s’assoit sur le rebord du bateau, vainqueure d’avance : “La dernière dans l’eau me doit une bouteille, une sérénade au ukulélé et mille dollars.


- praise the mutilated world and the gray feather a thrush lost, and the gentle light that strays and
vanishes and returns.


looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) 3287410889:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) Empty
Message(#) Sujet: Re: looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) looking for affection in all the wrong places (birdie&grace) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

looking for affection in all the wrong places (birdie&grace)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: bayside
-