AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 hometown glory (hartsher)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lonnie Hartwell
Lonnie Hartwell
le petit bleu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : il a atteint la barre des trente ans récemment (02 octobre)
SURNOM : "rookie", dont il se passerai bien.
STATUT : il n'a jamais été aussi heureux d'avoir commencé à fumer
MÉTIER : flic pour la brigade des affaires familiales, petit nouveau qu'on envoie chercher le café et qui tape les rapports.
LOGEMENT : profite de la présence de sa mère chez lui pour se faire à la vie à deux (si on oublie Tad et Clara)
hometown glory (hartsher) D048f59871ac9bca3b716ee78f25e972
POSTS : 1250 POINTS : 515

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : un père décédé, une mère en prison qu'il essaie de faire sortir ✵ flic à la brigade des affaires familiales ✵ adepte de la méditation pour soigner ses sautes d'humeur ✵ conduit comme une grand-mère ✵ peur violente de finir seul ✵ protestant de naissance mais refuse de se soumettre à la religion ✵ possède de nombreux tatouages qu'il cache pour paraître plus sérieux et non pas par honte ✵ bourreau de travail qui a à cœur de faire ses preuves
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

hometown glory (hartsher) 540full-saoirse-ronanRONNIE ✵ Usually I'm cool, but you got me off balance. Usually I'm loud, but you got me all silent. When you look into my eyes, you cut me down to size.

(7/5)
lonwar #2 tannie #2 harvie #3 ezra ronnie #5 leah #3 jonnie

RPs EN ATTENTE :
hometown glory (hartsher) Original
HARVIE ✵ Will you, won't you, be the one I always know? When I'm losing my control, the city spins around you're the only one who knows, you slow it down.

✵ finn#2 ✵

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : spf (amélie)
AVATAR : jack o'connell
CRÉDITS : madshot (av) - jamie(ub)
DC : joey le petit con + eliott le lâche
INSCRIT LE : 17/07/2017

hometown glory (hartsher) Empty
Message(#) Sujet: hometown glory (hartsher) hometown glory (hartsher) EmptyLun 30 Déc - 21:58



hometown glory
She said "I'm countin' up my karma and I think it's time to cash it in. So tired of livin' in a shadow of a mountain of what might've been, And I know I sound dramatic but that's just how it feels. I've been looking for somebody to tell me that I'm real
 

Elle appuie n’importe comment sur les boutons de la télécommande, s’étonne de pouvoir commander à manger du bout du doigt en appuyant simplement sur une touche du téléphone, réapprends à se servir d’un micro-onde et d’un four moderne. Et ça le fait sourire, comme un idiot, comme un gamin. Appuyé contre le mur, une bière entre les mains, Lonnie fait glisser son regard sur la silhouette amaigrie de sa mère qui tremble d’excitation en découvrant Netflix et la vidéo à la demande. Elle a fait quinze fois le tour de l’appartement en répétant toutes les trente secondes qu'il faut apporter plus de lumière dans les pièces, tournant et retournant sur elle-même en oubliant parfois de respirer entre deux phrases. Et ça le fait sourire. C'est une sensation étrange que de ne pas savoir comment s'y prendre avec sa propre mère, de chercher les mots juste pour attirer son attention car un « maman » s'étouffe encore dans le fond de sa gorge. Gail, le tablier autours de la taille, s'affaire en cuisine tout en essayant de comprendre le fonctionnement de la tablette tactile qu'elle tient entre les mains (cadeau de noël en avance). Elle n'y touchera pas, de toute façon, préférant de loin ses propres recettes toujours bien ancrées dans son esprit à celles d'illustres inconnues qui prétextent toutes faire la meilleure dinde de la planète. « A quelle heure ils arrivent déjà ? » Le flic lance un regard sur sa montre avant de le faire glisser vers sa mère qui a déjà replongé son nez dans la farce, les mains prises entre une gousse d'ail et un verre de blanc qu'elle sirote de temps en temps. « Ils ne devraient plus tarder maintenant. » Le sourire aux lèvres Lonnie avait fait une dernière inspection de son appartement qui habiterai ce soir  le premier vrai repas d'une famille Hartwell recomposée. Gail n'avait pas été totalement surprise d'apprendre la relation entre son fils et Romy, et même si elle avait fait taire les petits commentaires elle avait tout de même pressé l'épaule de son cadet pour lui faire comprendre qu'elle appréciait la blonde et qu'elle était heureuse pour eux. Tout se passerai bien. Il fallait que tout ce passe bien, pour éviter à la mère de famille une première déception là où cette soirée se devait d'être parfaite. Tout le monde méritait d'avoir enfin une vie normale, et si Harvey avait fait de nombreux efforts pour mettre sa rancœur de côté il n'en restait pas moins toujours bouleversé par le retour de sa mère. Aux trois coups doucement portés contre le bois de la porte Lonnie reconnaît la présence de la conseillère qui, d'habitude, ne se fait pas prier pour entrer sans frapper mais qui a décidé d'y mettre les formes pour la soirée. « Tu sais que t'es plus obligée de toquer ? » Haussant un sourcil pour appuyer ses paroles le flic se décide quand même a déposer un baiser sur les lèvres de Romy pour l'accueillir comme il se doit. « Romy ! Vous tombez bien j'ai besoin d'une paire de bras supplémentaire ! » Gail avait toujours eu le don de plonger tout de suite dans le vif du sujet, et le bleu savait que c'était aussi sa façon à elle d'intégrer la petite blonde dans la famille en lui refourguant le (trop) gros cahier de recettes établie à la prison. « Et toi tu mets la table en attendant que ton frère et son ami arrive. » Directive mais souriante elle avait pointé du doigt les assiettes empilées sur le comptoir. « Oui bien sur. » Un peu désarçonné par la façon que sa mère avait de lui donner des ordres Lonnie en avait tout de même profité pour glisser contre Romy afin d'atteindre son oreille. « Tu es magnifique. » Simplement soufflé alors qu'il s'emparait des couverts pour dresser la table sous l’œil examinateur de sa mère, qui ne manquerait pas de se muer en inspecteur des travaux finis afin de vérifier que tout soit en ordre. L'appartement du flic était bien trop étroit pour y tenir à douze mais il avait emprunté assez de chaises pour faire tenir tout le monde autours de la table, et si l'effort avait été fait côté ménage et décoration (en la présence d'un sapin trop petit mais assez mignon) on pouvait tout de même noter que les habitudes avaient la peau dure à la présence de ses figurines Chevaliers du Zodiaque sur le meuble télé. Au moins il avait mis une chemise et une cravate, assez pour se donner l'impression d'être un adulte pour ce repas de noël qui n'avait rien de conventionnel.

CODAGE PAR AMATIS



good times are coming
You know I'm not afraid as long as you're next to me. So tell me, will you hold me when the curtains close.

hometown glory (hartsher) 118942police2
hometown glory (hartsher) 2eDseF9
hometown glory (hartsher) ZZBr7e1
Revenir en haut Aller en bas
Romy Ashby
Romy Ashby
la libérée délivrée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt sept ans (26.07.92)
SURNOM : romy est déjà un surnom, son vrai prénom est un presque secret d'état.
STATUT : elle lui a griffonné son numéro de téléphone sur son paquet de cigarettes, nage dans la guimauve depuis
MÉTIER : conseillère pénitentiaire de réinsertion et de probation au centre correctionnel pour femmes de brisbane
LOGEMENT : #429 doggett street à fortitude valley, un appartement qu'elle partage avec Tad (et Clara, et Lonnie, c'est un peu la pagaille mais elle dira que c'est merveilleux)
hometown glory (hartsher) Tumblr_p5rhqkG1up1rz6eezo3_400
POSTS : 1501 POINTS : 420

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : l'enfant du milieu, proche de son père, cherche désespérément l'attention de sa mère › prend toujours les choses trop à coeur › pas soigneuse pour un sou, bordélique et catastrophique › acheteuse compulsive, dans son dressing s'entassent des vêtements esseulés par dizaines
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (10) clara 02lonnie 05wyldanate + lonniehartsher › isla › primrose #3

AU caleb #5 (dz) › caleb et primrose (au) alfie + aragelim (au)

hometown glory (hartsher) E5985d17136f5c45d12528cfdc19543e
RONNIE ∆ whenever i'm alone with you, you make me feel like i am home again, whenever i'm alone with you, you make me feel like i am whole again.

hometown glory (hartsher) 9199b802bc1c25dfe2b157430325f5a15828792d
NAMY ∆ the best kind of people are the ones that come into your life and make you see sun where you once saw clouds, the people that believe in you so much, you start to believe in you too, the people that love your simply for being you, the once in a lifetime kind of people.

RPs EN ATTENTE : joseph et charlie › crémaillère › alfie › tad › noa › namy 02 › harvey 02 › jules › freya 02 › alex (koalas)

RPs TERMINÉS : clément (fb)caleb (fb)ronniejosephclamyterrencecaleb + primleahleonardo (ghost)prim + joeyfreyaleah 02primousse 02joseph 02lonnie 02 caleb 03rosalie (fb)alexharveynatelonnie 03lonnie 04anwarfinnley caleb 04liamcaleb (dz)

isla tony

hometown glory (hartsher) Tumblr_nf07l0Tt8X1sw3dy2o8_250
AVATAR : saoirse ronan
CRÉDITS : tumblr (gifs) loonywaltz (ub) schizophrenic (av) LDS (r)
DC : Emma, Jasper et Mila
INSCRIT LE : 14/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23694-romy-o-dream-on https://www.30yearsstillyoung.com/t20290-stephen-romy-jasper-fiche-commune https://www.30yearsstillyoung.com/t23794-romy-ashby https://www.30yearsstillyoung.com/t23797-romy-ashby#971007

hometown glory (hartsher) Empty
Message(#) Sujet: Re: hometown glory (hartsher) hometown glory (hartsher) EmptyJeu 2 Jan - 10:47



Elle vivait le cœur léger depuis quelques semaines, comme dans une bulle de bonheur que le quotidien et la routine n'arrivaient pas à enrayer, et si sa bonne humeur allait de pair avec les festivités de Noël et Nouvel an, dans le fond Romy savait que si elle était niaise et guimauve à souhait c'était principalement car les astres s'étaient enfin alignés pour elle. Gail était sortie de prison, son idylle avec Lonnie prenait des airs de relation solide, son rythme de travail s'était apaisé ... il n'y avait pas une ombre au tableau, pas un nuage à déplorer, si ce n'est peut être le retour de sa sœur aînée dans leur Brisbane natale, et encore. Wylda n'était pas à ranger dans la case des tourments, et ce soir c'était avec un sourire bien trop large pour ses traits fins que la petite blonde venait rejoindre l'appartement occupé par Gail ; un appartement qu'elle connaissait bien puisqu'il s'agit de celui du cadet Hartwell et dans lequel il vivait jusqu'à il y avait encore quelques jours. « Tu sais que t'es plus obligée de toquer ? » Elle avait mis les formes pour ce soir, troquant ses habitudes là où elle aurait déboulé chez Lonnie en se laissant retomber sur le canapé sans ménagement. Pour l’heure ce n’était plus vraiment chez lui, et bien que ce soit son petit ami qui avait ouvert, Romy rangeait ses vieilles habitudes au placard. « Bien sûr que si. C’est chez elle. Provisoirement mais chez elle quand même. Il faut qu'elle reprenne ses marques. » Elle avait soufflé, entourant la nuque de Lonnie de ses bras pour profiter d’un (court) moment à deux avant de se faire happer par la dynamique de ce réveillon qui s’annonçait … mouvementé. « Romy ! Vous tombez bien j'ai besoin d'une paire de bras supplémentaire ! » Elle n’avait eu droit qu’à un baiser avant de se voir être réquisitionnée en cuisine par Gail. Cette soirée s'annonçait ... mouvementée. Mais dans le bon sens du terme. « Je suis pas certaine que si je m’y mêle ce sera bien comestible … » Dans un demi sourire, elle avait chuchoté ces quelques mots pour ne pas se faire entendre, se détachant à regrets pour faire face à la chef cuisinière du jour. « Et toi tu mets la table en attendant que ton frère et son ami arrive. » C’était qu’elle ne plaisantait pas avec les préparatifs de ce réveillon, Gail. « Oui bien sur. » Lonnie n’avait pas cillé, se penchant toutefois vers elle pour murmurer un : « Tu es magnifique. » qui la fit sourire de façon idiote. Pour toute réponse Romy lui glissait un clin d’œil, l’observant s’affairer à mettre la table tandis qu’elle relevait ses manches pour faire office de plante verte dans la cuisine ; elle était nulle derrière les fourneaux, et ça, la mère de famille le savait pertinemment. « Vous pouvez … préparer la laitue ? » Oh, ouais. Ça, ça devait entrer dans ses capacités. Opinant du chef, Romy désassemblait des feuilles qu’elle faisait tremper avant de les mettre dans l’essoreuse (Lonnie avait une essoreuse à salade d’ailleurs ?) et si Gail avait fini par lui laisser le contrôle de la sacro-sainte plaque de cuisson lorsque de nouveaux à-coups se firent entendre contre la porte d’entrée, la blonde n’en était pas des plus rassurées. Après quelques secondes elle distinguait la voix d’Harvey, de leur mère et du mystérieux copain dont ils feraient la connaissance ce soir. « Salut ! » Sans relever le nez de la casserole dont le contenant semblait d’une importance primordiale au bon déroulement du réveillon, Romy avait élevé sa voix par-dessus les frémissements des plats qui mijotaient (il y avait de quoi nourrir un régiment, au moins) n’osant pas vraiment laisser brûler quoique ce soit de peur de finir condamnée à errer dans les cours de cuisine avec Gail jusqu’à ce qu’elle soit certaine que son fils ne finirait pas ses jours avec une adepte des plats préparés, pyromane à ses heures perdues.
   



Some might say that sunshine follows thunder, go and tell it to the man who cannot shine. Some might say that we should never ponder, on our thoughts today 'cause they hold sway over time. Some might say we will find a brighter day.

hometown glory (hartsher) 873483867:
 

Revenir en haut Aller en bas
Harvey Hartwell
Harvey Hartwell
l'océan de contradictions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (01.02.86)
SURNOM : Hart'
STATUT : C'est à partir de toi, Terrence, que j'ai dit oui au monde...
MÉTIER : Vigile au Confidential Club, les nuits du jeudi au dimanche
LOGEMENT : Fortitude Valley #4 James Street, avec l'homme qu'il aime et qui partage toutes ses nuits
hometown glory (hartsher) Tumblr_n5jadjOxdf1ru34cuo4_250
POSTS : 5395 POINTS : 1110

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : ♦ Harvey est revenu en Février 2019 à Brisbane, après avoir passé 10 ans à Dublin, en Irlande, pour des études d’ingénierie en mathématiques appliquées ♦ Son visa d'études lui a été retiré, avant qu'il n'obtienne son doctorat, à cause de participation à des combats illégaux ♦ Taciturne et solitaire, c'est un garçon renfermé, plongé dans les cauchemars du passé ♦ Il a peur de l'attachement ♦ Il pense tout le temps à son petit-frère, culpabilise énormément de l'avoir abandonné ♦ Il fume TROP ♦ Il boit et se réfugie dans l'alcool ♦ Il fait de la moto
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
hometown glory (hartsher) Tumblr_maur7zX9wp1r8b70no1_500
OLIWELL
I feel safe when you're holding me near, Love the way that you conquer your fear, You know hearts don't break around here.
Univers Alternatif
Extraterrestrial
Oliwell#8

hometown glory (hartsher) 1564513875-lolo
Hartwell Fam
I always think about you and how we don't speak enough.
Lonnie#3
Hartsher (Lonnie#4 & Romy#2 Oliwell#10)



RPs EN ATTENTE :
hometown glory (hartsher) Tumblr_nyqw25fOe61tho95mo5_250
Gabriel L (FB)

RPs TERMINÉS :
hometown glory (hartsher) Tumblr_ol0db1jj4K1tu0c8uo2_540
Terrence#1 | #2 | #3 | #4 | #5 | #6 | #7 | #11
Lonnie#1 | #2
Alfie#1 | #2
Primrose #1|#2
Juliana#fb | #1
Sid#1 | #2 | #3
TadPaolaArchie & DouglasGarettKaneTimAudenLeahLeonardoCaïnRomy




RP ABANDONNES
Garett#2AloisLubya

PSEUDO : MJB
AVATAR : Garrett Hedlund
CRÉDITS : ava > skyzophrenic - gifs > tumblr - loonywaltz
DC : Abel, le sale gosse et Aodhan, le papa poète
INSCRIT LE : 08/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23630-harvey-hartwell-chained-to-the-past https://www.30yearsstillyoung.com/t23678-harvey-hartwell-chains-keep-us-together-running-in-the-shadow https://www.30yearsstillyoung.com/t23779-harvey-hartwell

hometown glory (hartsher) Empty
Message(#) Sujet: Re: hometown glory (hartsher) hometown glory (hartsher) EmptyLun 6 Jan - 15:38





Hometown Glory

@Lonnie Hartwell & @Romy Ashby & @Terrence Oliver & @Harvey Hartwell  


→ Je ne l’ai pas revu depuis ma visite en prison il y a deux mois, excepté de loin à l’audience au tribunal pour réexaminer son dossier et j’ai fui dès le lever de séance pour pleurer la victoire dans les bras de mon mec, l’enfant refoulé en moi heureux de réintégrer dans ma vie une mère dont la présence avait bien trop manqué. Des souvenirs plus joyeux revenaient par centaine depuis ces fameuses retrouvailles et l’image d’une mère égoïste et odieuse que j’avais minutieusement construit durant des années pour protéger mon faible cœur, était en train de craqueler doucement et d’être remplacée petit à petit par une image plus douce, nourrie par les fantasmes du petit garçon qui existe encore quelque part en moi. Je n’ai guère échangé avec Lonnie, quelques messages par-ci, par-là, mais je me suis fait plutôt discret depuis la sortie de Gail Hartwell. Ce qui peut passer pour respectueux et compréhensif, est en réalité une peur bleue et un manque cruel de confiance en moi concernant la libération de Maman. En clair : je meurs d’envie de la revoir mais je n’estime pas en avoir le droit vu la façon dont je me suis comporté avec elle ces dernières années. A bien des égards, elle non plus n’a pas le droit de penser pouvoir se faire une place facilement dans ma vie. La situation est bloquée et je tourne un peu comme un lion en cage en ce dernier mois de l’année, frustré de ne pas savoir comment elle appréhende cette vie nouvelle et paniqué à l’idée de la croiser n’importe où dans Brisbane. Si avant qu’elle ne sorte, j’étais déjà sur mes gardes pour d’autres raisons, ma nervosité n’a pas cessé d’augmenter ces derniers temps – à cela, il faut ajouter ma consommation d’alcool très diminué, vous obtenez alors un chien fou prêt à mordre, particulièrement irritable et grognon. Le plus à plaindre est sûrement Terrence dont la patience semble ne connaître aucune limite. J’ignore comment il fait pour me supporter jour après jour, mais il tient bon, lui-même ancré dans ses propres problèmes liés au sevrage de la drogue. Ces derniers temps, ses amis lui font faux-bonds. Il y a ce Léo (avec qui il était parti en voyage en Grèce en juillet) qui a décidé de mettre un terme à leur amitié et s’est comporté comme un fichu connard pour des raisons nébuleuses, puis cet Abel qui a l’air un peu con et qui l’a planté au restaurant sans explications. Ces comportements l’ont grandement affecté et j’ai fait de mon mieux pour le soutenir, maudissant ses « amis en carton » qui n’en valent pas la peine selon moi. Puis, alors que la ville revêt les décorations de fin d’année et s’habille de mille lumières, j’ai reçu l’invitation du petit-frère. Ni une, ni deux, je me suis empressé de demander à Terrence de m’accompagner. Si repas de famille il doit y avoir, je ne peux pas le vivre sans lui.

Le stress atteint son maximum alors que je gare la moto dans la rue de l’appartement. Lentement, j’installe la chaîne et profite des dernières minutes en tête à tête avec Terrence pour fumer une cigarette. Tout va bien se passer, n’est-ce pas ? Je dois faire comment ? Je la salue comment ? Est-ce qu’il faut que je lui serre la main ? Que j’embrasse sa joue ? Comment on agit avec une mère qu’on n’a jamais réellement connue ? Putain, voilà que je me remets à stresser. – Et si elle me déteste ? Les mots sont sortis et, le regard inquiet, la lèvre tremblante, j’observe Terrence et attend qu’il me rassure, encore une fois, avec bienveillance et patience. Et comme toujours, il y arrive. J’attrape sa main et la serre dans la mienne, sonne à l’interphone puis monte à l’étage du petit-frère. Je toque à la porte, presque en sueur, et je souffle une dernière fois avant que le visage familier de Lonnie n’apparaisse dans l’encadrement. Une accolade chaleureuse et je m’avance, légèrement inquiet, je lance des œillades en direction de la cuisine d’où j’entends les voix féminines. Puis, je me tourne et me rends compte que j’ai oublié de présenter Terrence. – Oh merde, Lonnie voilà Terrence. Terrence, mon frère, Lonnie. Désolé, j’ai la tête ailleurs… Je me mords la lèvre et me penche vers le petit-frère en demandant connement – Elle est où ? Dans la cuisine, évidemment. Mais la peur de déranger est omniprésente et elle m’empêche d’agir naturellement. Tout est source de stress, alors je serre ma main dans la paume de mon mec et avance vers la cuisine, la peur qui noue mon ventre et le cœur au bord de mes lèvres tremblantes. Elle est là… Dans cet appartement… Hors de cet établissement austère… Dehors. Libre. Je vais m’évanouir putain. Ressaisis-toi Harvey bordel ! La main de Terrence se serre instinctivement dans la mienne et je retrouve un peu de force, suffisamment pour entrer dans la pièce étroite surchargée d’odeurs succulentes. Il y a Romy qui, affairée avec la salade, lance un « salut » sans se retourner, auquel je ne réponds pas car j’ai la gorge nouée. Le regard posé sur la fine et délicate silhouette de Gail Hartwell qui termine de se laver les mains, je ne dis rien, scotché. Alors, c’est vrai… T’es là Maman. C’est pas une blague, tu vas vraiment faire partie de nos vies maintenant ? C’est réel tout ça, je ne rêve pas ? On va fêter Noël ensemble ? Tu te rends compte de ce que ça signifie ? Noël… Ensemble…


❝ Sweet creature, wherever I go, you bring me home ❞

hometown glory (hartsher) Ls5QhJfs_o hometown glory (hartsher) M764yLLG_o

hometown glory (hartsher) 2eDseF9
hometown glory (hartsher) 4CQRO5K
hometown glory (hartsher) 3jQVupq
hometown glory (hartsher) 7IiCeQW


Revenir en haut Aller en bas
Terrence Oliver
Terrence Oliver
la corde sensible
la corde sensible
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (26.12.90)
SURNOM : Terry
STATUT : En couple depuis 6 mois avec un homme merveilleux.
MÉTIER : Serveur au confidential club 23 h/semaine, libraire le reste du temps à la State Liberty. Egalement compositeur à ses heures pour la Northlight Theater Company
LOGEMENT : Chez Harvey depuis septembre, même s'il a toujours son appart à Fortitude.
hometown glory (hartsher) 80836e67751019982374d4973e22a740
POSTS : 19664 POINTS : 1975

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Gosse adopté d'origine Irlandaise, fracture dans l'âme. Il est gaucher, agnostique et philanthrope. Il se considère comme étant le plus grand fan de la saga Harry Potter, joue du violoncelle, est passionné de littérature, déteste le chocolat, fait du yoga, a la phobie des chats et des hauteurs, manque cruellement de confiance en lui. Il n'a pas de télévision, est technophobe et écoute ses musiques sur une platine. Il est maladroit et insomniaque. Il peint et dessine énormément même s'il estime ne pas être doué. Ancien junkie, clean depuis 6 mois.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : 17/8

hometown glory (hartsher) Tumblr_ov2f4e9Lmy1rmbtmjo6_250
OLIWELL • Drive highways and byways to be there with you. Over and over the only truth, everything comes back to you. ≈ UA 2007UA (DS)Oliwell#8Oliwell#9 (& Arthur)Oliwell#10 (Noël avec Lonnie & Romy)

hometown glory (hartsher) 1578181045-hghkil
FREYANCE • It laid shattered on the floor cause what's broken can't be whole anymore ≈ Freya#2 (FB 2006)


Sid (fb 2009) Léo#3Gabriel (FB)Abel (FB)ArchibaldJill (FB)topic commun DSNoaAodhanLaoise

hometown glory (hartsher) 1579322029-tumblr-o70pm3yt931v03yllo5-400

RPs EN ATTENTE : Ariel • Phoenix • Sid#2 • Prim • Malachi • Aisling • Arthur • Justin • Freya#3 • Arrow • Bellamy • Hugo

hometown glory (hartsher) 1579321801-hgjk

RPs TERMINÉS : Oliwell#1, Oliwell#2, Oliwell#3 (road trip), Oliwell#4, Oliwell#5 (pride avec Sid & Aisling), Oliwell#6 Oliwell #7Oliwell#11Léo#2HeianaAudenCharlieWolf_99 (mails 2010)JohnStephenTea timeRomyAndyFreya#1

hometown glory (hartsher) 1579298338-tumblr-nyelywx6in1v03yllo2-400


AVATAR : Robert Sheehan
CRÉDITS : Moi (ava), google, tumblr (gif)
DC : Alistair le petit prince
INSCRIT LE : 01/07/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24793-prout https://www.30yearsstillyoung.com/t24846-i-m-reaching-light-through-the-struggle-terrence#1017611 https://www.30yearsstillyoung.com/t24837-terrence-oliver https://www.30yearsstillyoung.com/t27742-terrence-oliver#1192389

hometown glory (hartsher) Empty
Message(#) Sujet: Re: hometown glory (hartsher) hometown glory (hartsher) EmptyLun 6 Jan - 19:56




( hometown glory )
w/@harvey hartwell, @lonnie hartwell & @romy ashby


S'il avait dû faire le bilan de ces dernières semaines, Terry, il n'aurait probablement trouvé aucun autre mot que "mouvementées". Le mois de septembre avait été rythmé par des révélations, par des jours sombres et par des combats qu'ils tentaient de mener main dans la main, les yeux rivés sur leurs objectifs. Puis il y avait eu le mois d'octobre, rempli d'un vide étrange qu'ils avaient comblé en prenant le temps de se découvrir un peu plus, de discuter, d'apaiser leurs craintes et enfin étaient arrivés les mois de novembre et de décembre, la rupture douloureuse avec Léo qui l'avait dévasté, la constance arbitraire d'Abel qu'il avait néanmoins revu après et surtout, la sortie de prison de Gail Hartwell, la maman de Lonnie et d'Harvey. Ca l'avait bouleversé, cette histoire, Terry. Ca lui avait pris les tripes en otage pour ne jamais jamais les libérer. Soudain, il avait découvert une autre facette de son petit ami parce qu'il était devenu tout sensible, avait retourné la pièce pour montrer le côté caché. Et c'était un enfant perdu à qui on aurait dit "ta maman va venir bientôt te chercher" qu'il avait vu, Terry, quand Harvey était sorti en trombe du tribunal pour venir lui annoncer qu'elle était libérée avant de se jeter dans ses bras, les sanglots dans la voix. C'était un gosse paumé depuis trop longtemps à qui on indiquait enfin une bribe de chemin et il avait vu le soulagement gonflé à bloc au fond de ses yeux éraflés par les larmes, avait compris que derrière la façade solide se cachait le coeur d'un enfant oublié. Sa maman allait revenir. Elle était enfin lavée du crime qu'elle avait commit, était affranchie de ses chaines et puisqu'il connaissait plus ou moins toute l'histoire, Terrence, il avait pleuré lui aussi. Le calvaire était terminé. Et la reconstruction pouvait commencer.

Lorsqu'Harvey lui avait demandé un peu solennellement s'il souhaitait l'accompagner au premier Noël de Gail hors de prison il avait hésité, s'était dit qu'il n'avait pas sa place dans ce genre de réunion de famille mais pour lui, face à son sourire et ses yeux bleus émus il s'était laissé attendrir. Et si elle me déteste ? Il tire sur sa cigarette et sort de ses pensées, Terrence, observe son petit ami stresser comme un fou et tendrement, lui sourit : Comment elle pourrait te détester. Elle a passé vingt ans à penser à toi et à Lonnie, c'est ta mère, Harvey, elle t'aime, elle ne peut pas te détester. Et il fait bien illusion mais déglutit en essayant tant bien que mal de mettre au placard les souvenirs de sa propre mère qui pourtant le haïssait. Tout va bien se passer. Et si jamais je sens que tu perds pieds, je te lancerai un coup de coude, tiens, comme ça ! Et il le chahute pour le faire rire et lui changer les idées, peut être bien pour chasser les siennes aussi, parce qu'il a la trouille à fond, Terrence, se demande ce que le frère d'Harvey et sa chérie vont penser de lui ou si la mère Hartwell le trouvera assez bien pour son fils. Ca pulse au fond de sa cage thoracique mais il prend sur lui, esquisse un sourire encourageant et finalement les voilà qui montent jusqu'à l'appartement. Harvey souffle, Harvey a peur et Terrence a à peine le temps de lui murmurer, t'es parfait que déja la porte s'ouvre à la volée. Il découvre alors pour la première fois le petit frère d'Harvey et doit bien admettre que la ressemblance est frappante. Enchanté, qu'il réplique un peu timidement quand son petit ami le présente mais il n'a pas vraiment le temps de dire plus que déja il se fait entrainer vers la cuisine, et il sait déjà pourquoi. Elle est là bas. Ca sent divinement bon et tandis qu'ils pénètrent dans la pièce exiguë il sent la main d'Harvey trembler alors il la serre plus fort pour lui donner du courage. Ca va aller. J'suis là, tu vas pas flancher. Il y a une petit blonde de dos qui s'affaire avec de la salade et Gail Hartwell se retourne enfin, le visage qui s'illumine avant de s'essuyer les mains sur son tablier et de serrer Harvey dans ses bras. Instinctivement, pour ne pas troubler ce moment, Terrence s'éloigne, lâche la main de son petit ami et les regarde avec un sourire attendri. Il aurait presque eu le temps de laisser couler quelques larmes si son regard n'avait pas pivoté de l'autre côté. Il écarquille alors les yeux, Terry, marque un temps, puis discrètement s'approche avant de lui murmurer: Romy ??? Et sans attendre il la serre furtivement dans ses bras pour la saluer, parce qu'il avait eu peur la dernière fois qu'ils s'était rencontrés en février à la terrasse de ce café mais que de l'eau avait coulé sous les ponts désormais. Il s'écarte, les mains sur ses épaules et l'observe, un sourire radieux qui lui barre le visage. Alors c'est toi la copine de Lonnie? Et il sent au fond de son coeur que ce sera une belle soirée. Il le sait. Surement son premier Noël heureux, en vérité.





quand le monde est
immobile, pourquoi c'est
moi qui tremble?

:burger: :
 
 hometown glory (hartsher) Ls5QhJfs_o hometown glory (hartsher) PLJrPEke_o  hometown glory (hartsher) R3luzar8_o


Dernière édition par Terrence Oliver le Sam 18 Jan - 2:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lonnie Hartwell
Lonnie Hartwell
le petit bleu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : il a atteint la barre des trente ans récemment (02 octobre)
SURNOM : "rookie", dont il se passerai bien.
STATUT : il n'a jamais été aussi heureux d'avoir commencé à fumer
MÉTIER : flic pour la brigade des affaires familiales, petit nouveau qu'on envoie chercher le café et qui tape les rapports.
LOGEMENT : profite de la présence de sa mère chez lui pour se faire à la vie à deux (si on oublie Tad et Clara)
hometown glory (hartsher) D048f59871ac9bca3b716ee78f25e972
POSTS : 1250 POINTS : 515

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : un père décédé, une mère en prison qu'il essaie de faire sortir ✵ flic à la brigade des affaires familiales ✵ adepte de la méditation pour soigner ses sautes d'humeur ✵ conduit comme une grand-mère ✵ peur violente de finir seul ✵ protestant de naissance mais refuse de se soumettre à la religion ✵ possède de nombreux tatouages qu'il cache pour paraître plus sérieux et non pas par honte ✵ bourreau de travail qui a à cœur de faire ses preuves
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

hometown glory (hartsher) 540full-saoirse-ronanRONNIE ✵ Usually I'm cool, but you got me off balance. Usually I'm loud, but you got me all silent. When you look into my eyes, you cut me down to size.

(7/5)
lonwar #2 tannie #2 harvie #3 ezra ronnie #5 leah #3 jonnie

RPs EN ATTENTE :
hometown glory (hartsher) Original
HARVIE ✵ Will you, won't you, be the one I always know? When I'm losing my control, the city spins around you're the only one who knows, you slow it down.

✵ finn#2 ✵

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : spf (amélie)
AVATAR : jack o'connell
CRÉDITS : madshot (av) - jamie(ub)
DC : joey le petit con + eliott le lâche
INSCRIT LE : 17/07/2017

hometown glory (hartsher) Empty
Message(#) Sujet: Re: hometown glory (hartsher) hometown glory (hartsher) EmptyMar 7 Jan - 17:08



hometown glory
She said "I'm countin' up my karma and I think it's time to cash it in. So tired of livin' in a shadow of a mountain of what might've been, And I know I sound dramatic but that's just how it feels. I've been looking for somebody to tell me that I'm real
 

Aux trois coups portés contre la porte Lonnie avait reconnu la touche délicate de Romy dont le sourire avait illuminé l'appartement qu'elle connaissait pas cœur, mais pour y mettre les formes elle avait tout de même préféré toquer avant d'entrer maintenant que Gail avait pris possession des lieux. « Bien sûr que si. C’est chez elle. Provisoirement mais chez elle quand même. Il faut qu'elle reprenne ses marques. » Enroulant ses bras autours de la nuque du flic elle avait répondu à son baiser avant de se faire happer par la mère de famille qui prétextait avoir besoin d'une aide en cuisine (que dieu les protège). « Je suis vraiment heureux que tu sois là. » Parce qu'il ne s'imaginait pas passer la soirée autrement qu'avec la blonde à ses côtés. Sous les ordres de sa mère le bleu avait attaquer le dressage de la table non sans souffler à Romy à quel point elle était belle, récoltant un clin d’œil auquel il avait répondu par un sourire amusé. Si Gail avait réquisitionné la conseillère pour l'aider à préparer le repas c'était uniquement dans le but de lui transmettre un tout petit peu de ce qu'elle avait construit avec le temps mais aussi pour assurer à la blonde que les formalités d'usage n'avaient pas lieux d'être maintenant qu'elle était de la famille. « Vous pouvez … préparer la laitue ? » Dieu merci. Pas qu'il doute des talents cuisinières de Romy, mais il préférait la savoir préposée au plat froid plutôt qu'en train d'ajouter toutes sortes d'aromates dans la sauce que Gail faisait mijoter depuis des heures. S'affairant aux dernières touches de décoration après avoir dresser la table Lonnie avait fait signe à sa mère de ne pas bouger alors que de nouveaux coups étaient portés contre la porte. Harvey et son copain, que le flic était impatient de connaître. L'aîné des Hartwell avait fait de gros efforts pour rétablir un semblant de lien avec sa famille, et lorsque les larmes s'étaient abattus entre ses paupières quand le jury avait rendu son verdict Lonnie avait retrouvé l'espoir de voir sa famille enfin réunis. "Oh merde, Lonnie voilà Terrence. Terrence, mon frère, Lonnie. Désolé, j’ai la tête ailleurs…"  Compréhensible. Lonnie avait serré son frère dans ses bras avant d'accueillir Terrence d'une poignée de main chaleureuse. "Enchanté". Que le brun avait glissé sans jamais lâcher la main de Harvey. « Salut Terrence, rentre et fait comme chez toi. » Parce que c'était un peu le but de cette soirée, que tout le monde se sentes à la maison au moins quelques heures. "Elle est où ?" Désignant du menton la cuisine dont s'émanait des odeurs délicieuses Lonnie avait refermé la porte derrière eux. « Dans la cuisine, avec Romy. » Sans attendre Harvey s'était dirigé vers sa mère qui, le sourire aux lèvres, avait serré son aîné dans ses bras pendant de longues de secondes. Le flic leur avait laissé ce moment à eux pour retourner dans la cuisine, déposant un baiser dans le cou de la blonde en passant derrière elle pour sortir de quoi satisfaire tout le monde. Un verre de vin pour la conseillère qu'il avait fait glisser devant elle, du soft pour Harvey qui tenait sa promesse de redevenir sobre, et peu importe ce Terrence avait décidé de boire ce soir. Le flic avait rejoins son frère et sa mère tout en haussant un large sourire sur ses lèvres. Cette simple vision, tant rêvée, souvent tourné en cauchemar par l'esprit du rouquin qui s'était toujours senti abandonné et qui retrouvait - maintenant - la stabilité qu'il avait toujours attendu. « Tu sais que l'amour ça rembourre ... si tu veux on se mets au sport ensemble. » Gail, le sourire aux lèvres, avait déposés chacune de ses mains sur les épaules de ses files, et ça valait tout l'or du monde.
CODAGE PAR AMATIS



good times are coming
You know I'm not afraid as long as you're next to me. So tell me, will you hold me when the curtains close.

hometown glory (hartsher) 118942police2
hometown glory (hartsher) 2eDseF9
hometown glory (hartsher) ZZBr7e1
Revenir en haut Aller en bas
Romy Ashby
Romy Ashby
la libérée délivrée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt sept ans (26.07.92)
SURNOM : romy est déjà un surnom, son vrai prénom est un presque secret d'état.
STATUT : elle lui a griffonné son numéro de téléphone sur son paquet de cigarettes, nage dans la guimauve depuis
MÉTIER : conseillère pénitentiaire de réinsertion et de probation au centre correctionnel pour femmes de brisbane
LOGEMENT : #429 doggett street à fortitude valley, un appartement qu'elle partage avec Tad (et Clara, et Lonnie, c'est un peu la pagaille mais elle dira que c'est merveilleux)
hometown glory (hartsher) Tumblr_p5rhqkG1up1rz6eezo3_400
POSTS : 1501 POINTS : 420

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : l'enfant du milieu, proche de son père, cherche désespérément l'attention de sa mère › prend toujours les choses trop à coeur › pas soigneuse pour un sou, bordélique et catastrophique › acheteuse compulsive, dans son dressing s'entassent des vêtements esseulés par dizaines
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (10) clara 02lonnie 05wyldanate + lonniehartsher › isla › primrose #3

AU caleb #5 (dz) › caleb et primrose (au) alfie + aragelim (au)

hometown glory (hartsher) E5985d17136f5c45d12528cfdc19543e
RONNIE ∆ whenever i'm alone with you, you make me feel like i am home again, whenever i'm alone with you, you make me feel like i am whole again.

hometown glory (hartsher) 9199b802bc1c25dfe2b157430325f5a15828792d
NAMY ∆ the best kind of people are the ones that come into your life and make you see sun where you once saw clouds, the people that believe in you so much, you start to believe in you too, the people that love your simply for being you, the once in a lifetime kind of people.

RPs EN ATTENTE : joseph et charlie › crémaillère › alfie › tad › noa › namy 02 › harvey 02 › jules › freya 02 › alex (koalas)

RPs TERMINÉS : clément (fb)caleb (fb)ronniejosephclamyterrencecaleb + primleahleonardo (ghost)prim + joeyfreyaleah 02primousse 02joseph 02lonnie 02 caleb 03rosalie (fb)alexharveynatelonnie 03lonnie 04anwarfinnley caleb 04liamcaleb (dz)

isla tony

hometown glory (hartsher) Tumblr_nf07l0Tt8X1sw3dy2o8_250
AVATAR : saoirse ronan
CRÉDITS : tumblr (gifs) loonywaltz (ub) schizophrenic (av) LDS (r)
DC : Emma, Jasper et Mila
INSCRIT LE : 14/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23694-romy-o-dream-on https://www.30yearsstillyoung.com/t20290-stephen-romy-jasper-fiche-commune https://www.30yearsstillyoung.com/t23794-romy-ashby https://www.30yearsstillyoung.com/t23797-romy-ashby#971007

hometown glory (hartsher) Empty
Message(#) Sujet: Re: hometown glory (hartsher) hometown glory (hartsher) EmptyDim 12 Jan - 22:58



Gail lui avait laissé la responsabilité de la laitue, et si Romy était ravie de ne pas se voir confier de choses trop complexes (comment ça ne pas faire cramer la sauce ?) elle se satisfaisait également de voir que les barrières commençaient doucement à se baisser entre elle et la mère de famille. S'il y avait toujours un lien professionnel qui les unissait, c'était aujourd'hui sa relation avec Lonnie qui composait l'importance de leurs rencontres, car la petite blonde était décidée de faire un petit bout de chemin avec le cadet Hartwell, et même si son statut d'employée de la prison rendait les choses un brin compliquées, elle espérait que le tout s'estomperait au fil des jours. Ce soir serait d'ailleurs un bon test, car en plus de Gail, Harvey et son compagnon seraient présents pour réveillonner. Romy y voyait l'opportunité de repartir sur de bonnes bases avec l'aîné, ou du moins ne pas avoir envie de le passer au mixeur. Leurs précédents échanges n'avaient pas été des plus planplans alors ... Noël apaisera les tensions où ne sera pas.

Restée à l'écart pendant que la famille se retrouvait, la petite blonde veillait au grain à l'étape essorage de sa salade sacrée, mais n'eut pas franchement le temps d'aller plus loin puisqu'un "Romy ???" la sortit de ses pensées entre deux actionnements de la manivelle. Ce n'était ni Lonnie, ni Harvey, encore moins Gail, mais cette voix qui lui semblait inconnue et familière à la fois. Terrence. Elle était certaine que c'était lui, et l'était encore davantage lorsque ce dernier la serra dans ses bras sans qu'elle ne s'y attende clairement. La jeune femme réagit à cette étreinte furtive en passant un bras derrière son dos, s'épargnant des mots qu'elle ne savait pas vraiment choisir tant ils se bousculaient dans son esprit. Qu'est ce qu'il faisait là ? "Alors c'est toi la copine de Lonnie ?" "C'est toi le mec d'Harvey ?" Un sourire semblable au sien lui ornait le coin des lèvres alors qu'elle répondait tacitement à cette question, encore sonnée mais ... heureuse, de le savoir dans les parages. Le monde était petit, et avait une drôle de façon de le lui montrer. "Il faudra qu'on discute du pourquoi du comment l'univers nous joue cette petite blague, et pour illustrer son propos, elle le matérialisait en faisant un mouvement de l'index allant de lui à elle, ... j'ai envie de voir comment ça se passe entre eux. Je prends du vin et on file à table. On en a tous besoin je crois." Non pas qu'elle paniquait à l'idée de laisser les Hartwell ensemble, ni que la situation se prêtait à être enterrée sous une dose d'alcool pour être tenable, simplement que du vin choisi avec soin apaiserait des âmes éprouvées par ces retrouvailles dans un cadre si particulier. Filant dans le réfrigérateur pour en tirer une bouteille que Caleb lui avait conseillée, Romy posait une dernière fois sa main sur l'avant bras de Terrence avant de prendre la direction de la table de salle à manger, déposant sur cette dernière ce qu'elle tenait avant d'appeler à la ronde : "Vous venez ? J'ai sorti du vin." Elle invitait mère et fils à les rejoindre, glissant un coup d'oeil à Lonnie lorsqu'ils montrèrent le bout de leurs nez, puis à Harvey qu'elle saluait en lui adressant une brève étreinte comme elle l'aurait fait avec tous. En dehors de la prison, Romy était quelqu'un de très familier, et désirait avant tout faire tomber ces fichues tensions avec l'aîné. "C'est bien que tu sois là. T'as presque l'air d'avoir un sourire sur le visage. Juste là." Elle s'autorisait à le taquiner en désignant vaguement la commissure de ses lèvres, se fendant d'un rictus crispé pour faussement imiter le sien et -elle l'espérait- le faire sourire pour de vrai.    
   



Some might say that sunshine follows thunder, go and tell it to the man who cannot shine. Some might say that we should never ponder, on our thoughts today 'cause they hold sway over time. Some might say we will find a brighter day.

hometown glory (hartsher) 873483867:
 

Revenir en haut Aller en bas
Harvey Hartwell
Harvey Hartwell
l'océan de contradictions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (01.02.86)
SURNOM : Hart'
STATUT : C'est à partir de toi, Terrence, que j'ai dit oui au monde...
MÉTIER : Vigile au Confidential Club, les nuits du jeudi au dimanche
LOGEMENT : Fortitude Valley #4 James Street, avec l'homme qu'il aime et qui partage toutes ses nuits
hometown glory (hartsher) Tumblr_n5jadjOxdf1ru34cuo4_250
POSTS : 5395 POINTS : 1110

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : ♦ Harvey est revenu en Février 2019 à Brisbane, après avoir passé 10 ans à Dublin, en Irlande, pour des études d’ingénierie en mathématiques appliquées ♦ Son visa d'études lui a été retiré, avant qu'il n'obtienne son doctorat, à cause de participation à des combats illégaux ♦ Taciturne et solitaire, c'est un garçon renfermé, plongé dans les cauchemars du passé ♦ Il a peur de l'attachement ♦ Il pense tout le temps à son petit-frère, culpabilise énormément de l'avoir abandonné ♦ Il fume TROP ♦ Il boit et se réfugie dans l'alcool ♦ Il fait de la moto
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
hometown glory (hartsher) Tumblr_maur7zX9wp1r8b70no1_500
OLIWELL
I feel safe when you're holding me near, Love the way that you conquer your fear, You know hearts don't break around here.
Univers Alternatif
Extraterrestrial
Oliwell#8

hometown glory (hartsher) 1564513875-lolo
Hartwell Fam
I always think about you and how we don't speak enough.
Lonnie#3
Hartsher (Lonnie#4 & Romy#2 Oliwell#10)



RPs EN ATTENTE :
hometown glory (hartsher) Tumblr_nyqw25fOe61tho95mo5_250
Gabriel L (FB)

RPs TERMINÉS :
hometown glory (hartsher) Tumblr_ol0db1jj4K1tu0c8uo2_540
Terrence#1 | #2 | #3 | #4 | #5 | #6 | #7 | #11
Lonnie#1 | #2
Alfie#1 | #2
Primrose #1|#2
Juliana#fb | #1
Sid#1 | #2 | #3
TadPaolaArchie & DouglasGarettKaneTimAudenLeahLeonardoCaïnRomy




RP ABANDONNES
Garett#2AloisLubya

PSEUDO : MJB
AVATAR : Garrett Hedlund
CRÉDITS : ava > skyzophrenic - gifs > tumblr - loonywaltz
DC : Abel, le sale gosse et Aodhan, le papa poète
INSCRIT LE : 08/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23630-harvey-hartwell-chained-to-the-past https://www.30yearsstillyoung.com/t23678-harvey-hartwell-chains-keep-us-together-running-in-the-shadow https://www.30yearsstillyoung.com/t23779-harvey-hartwell

hometown glory (hartsher) Empty
Message(#) Sujet: Re: hometown glory (hartsher) hometown glory (hartsher) EmptyMar 14 Jan - 2:44





Hometown Glory

@Lonnie Hartwell & @Romy Ashby & @Terrence Oliver & @Harvey Hartwell  


→ Tout cela me semble carrément irréel. Je me trouve là, debout et légèrement chancelant, dans la minuscule cuisine de l’appartement du petit-frère, à broyer la main de mon premier mec avec qui je suis depuis six mois et à fixer l’étrangère face à moi qui est en réalité ma mère. Si on m’avait dit en février lorsque je suis revenu à Brisbane que je vivrais un Noël bien différent des vingt derniers, je ne l’aurai jamais cru. Jusqu’à il y a un bon mois, tout me semblait encore impossible : la libération de maman était carrément inespérée et j’avais peur d’y croire, car peur d’être déçu. Et pourtant, c’est arrivé. Lorsque le marteau du juge a claqué d’un coup sec après avoir rendu sa décision, la délivrance est survenue brutalement et toute la souffrance est partie dans les larmes épongées par les douces caresses et baisers de Terrence. Et là voilà dans cette cuisine, Gail Hartwell, la mère indigne que j’ai trainé dans la boue maintes et maintes fois, l’accusant vivement de son abandon, elle se tient légèrement penchée au-dessus de ses casseroles, un petit air concentré qui accentue sa ride du lion alors qu’elle vérifie sa savante mixture et lorsqu’elle se relève, son visage s’illumine dès lors que son regard croise le mien. Et son sourire se reflète sur le mien lorsqu’elle m’étreint doucement dans ses bras. J’arrête de respirer, tendu par ce contact inespéré, ce contact sur lequel j’avais fait une croix depuis longtemps, ce contact que je ne pensais plus jamais possible et qui me rappelle tous les câlins de mon enfance, tous ses instants où, innocent, je lui sautais dans les bras en riant et en criant « maman, maman, maman ». Les larmes montent, elles affluent et lentement mes bras se renferment sur le corps frêle de cette mère qui m’a tellement manqué et que je rêvais de serrer à nouveau contre moi. Fermant les yeux, je savoure cette étreinte et la chéri précieusement, car elle est unique et irremplaçable, elle signifie un renouveau formidable, incroyable et jusqu’il y a peu encore, inconcevable. Maman, en chair et en os dans mes bras. J’ai du mal à y croire et pourtant elle est là, et je la serre encore plus fort contre moi. Ses cheveux ont un doux parfum de lavande, et je ne me souvenais pas qu’elle était si petite ! Après quelques minutes, nous nous écartons l’un de l’autre, émus et le sourire aux lèvres, rapidement rejoints par Lonnie qui s’empresse de se moquer du ventre que j’ai pris. – Tu sais que l’amour ça rembourre… si tu veux on se met au sport ensemble. J’observe le petit-frère, arque un sourcil et d’un œil critique lui réponds – C’est un genre de nouvelles résolutions pour 2020 ? Et tu penses à quel sport en particulier, hum ? Notre mère pose alors ses mains sur nos épaules, et ravie nous dit en nous entrainant au salon – Mes deux beaux garçons, je suis ravie de vous retrouver aujourd’hui ! Et vous êtes très bien comme vous êtes, vous savez. De vraies beautés ! Le terme fait un peu gay, mais ça ne me gêne pas pour le coup. Je souris juste, bouleversé par toutes les émotions qui s’emparent de moi aujourd’hui. Puis, je cherche Terrence, ressentant soudain l’urgence de le présenter à ma mère. – Maman, j’vais te présenter mon mec… C’est Terrence, on vit ensemble. Et c’est un instant solennel pour moi, lorsque l’homme que j’aime rencontre ma mère et que celle-ci n’hésite pas une simple seconde à le prendre dans ses bras en disant – Je suis vraiment ravie de faire ta connaissance Terrence, j’espère que tu aimeras le repas. Tu ne fais pas d’allergies à des aliments au moins ? Et cette question pourrait sembler absurde, mais elle démontre juste de la sincère préoccupation de maman pour ses invités, et ça me touche. Ça me touche d’autant plus que je vois le regard de Terrence s’illuminer, lui l’enfant adopté qui n’a jamais eu le droit à une configuration familiale normale et aimante… – Vous venez ? J’ai sorti du vin. La petite voix fluette de Romy m’extirpe de ma contemplation et je tourne mon regard vers elle, un brin sur la défensive. Elle s’approche alors, m’étreins doucement et je fronce les sourcils, un peu décontenancé par ce changement brusque d’attitude envers moi. – C’est bien que tu sois là. T’as presque l’air d’avoir un sourire sur le visage. Juste là. Je la regarde, la conseillère qui a provoqué un vrai tsunami en moi la dernière fois et je me trouve bête, dépossédé de mes moyens. Les mots me manquent, je me sens brusqué et aussitôt les souvenirs de notre dernière rencontre m’assaillent. Ce n’est pas le moment pour ça, Harvey. – Quand les circonstances s’y prêtent… Il m’arrive de sourire, oui. Tu es commis de cuisine aujourd’hui alors ? Je m’efforce de faire du mieux que je peux, répondant poliment et de manière agréable car je ne suis pas là pour faire d’esclandre ou rendre cette journée pénible (ce serait si simple en réalité). Non, je veux profiter de nos retrouvailles et en savourer chaque seconde. – Je vais me contenter de coca par contre, si c’est possible. T’as du coca ? Lonnie est au courant de mon envie d’arrêter l’alcool, il m’a orienté vers certains de ses collègues que j’ai contactés et que je verrais après les fêtes. Je glisse une clope entre mes lèvres et demande alors – On peut fumer ?


❝ Sweet creature, wherever I go, you bring me home ❞

hometown glory (hartsher) Ls5QhJfs_o hometown glory (hartsher) M764yLLG_o

hometown glory (hartsher) 2eDseF9
hometown glory (hartsher) 4CQRO5K
hometown glory (hartsher) 3jQVupq
hometown glory (hartsher) 7IiCeQW


Revenir en haut Aller en bas
Terrence Oliver
Terrence Oliver
la corde sensible
la corde sensible
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (26.12.90)
SURNOM : Terry
STATUT : En couple depuis 6 mois avec un homme merveilleux.
MÉTIER : Serveur au confidential club 23 h/semaine, libraire le reste du temps à la State Liberty. Egalement compositeur à ses heures pour la Northlight Theater Company
LOGEMENT : Chez Harvey depuis septembre, même s'il a toujours son appart à Fortitude.
hometown glory (hartsher) 80836e67751019982374d4973e22a740
POSTS : 19664 POINTS : 1975

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Gosse adopté d'origine Irlandaise, fracture dans l'âme. Il est gaucher, agnostique et philanthrope. Il se considère comme étant le plus grand fan de la saga Harry Potter, joue du violoncelle, est passionné de littérature, déteste le chocolat, fait du yoga, a la phobie des chats et des hauteurs, manque cruellement de confiance en lui. Il n'a pas de télévision, est technophobe et écoute ses musiques sur une platine. Il est maladroit et insomniaque. Il peint et dessine énormément même s'il estime ne pas être doué. Ancien junkie, clean depuis 6 mois.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : 17/8

hometown glory (hartsher) Tumblr_ov2f4e9Lmy1rmbtmjo6_250
OLIWELL • Drive highways and byways to be there with you. Over and over the only truth, everything comes back to you. ≈ UA 2007UA (DS)Oliwell#8Oliwell#9 (& Arthur)Oliwell#10 (Noël avec Lonnie & Romy)

hometown glory (hartsher) 1578181045-hghkil
FREYANCE • It laid shattered on the floor cause what's broken can't be whole anymore ≈ Freya#2 (FB 2006)


Sid (fb 2009) Léo#3Gabriel (FB)Abel (FB)ArchibaldJill (FB)topic commun DSNoaAodhanLaoise

hometown glory (hartsher) 1579322029-tumblr-o70pm3yt931v03yllo5-400

RPs EN ATTENTE : Ariel • Phoenix • Sid#2 • Prim • Malachi • Aisling • Arthur • Justin • Freya#3 • Arrow • Bellamy • Hugo

hometown glory (hartsher) 1579321801-hgjk

RPs TERMINÉS : Oliwell#1, Oliwell#2, Oliwell#3 (road trip), Oliwell#4, Oliwell#5 (pride avec Sid & Aisling), Oliwell#6 Oliwell #7Oliwell#11Léo#2HeianaAudenCharlieWolf_99 (mails 2010)JohnStephenTea timeRomyAndyFreya#1

hometown glory (hartsher) 1579298338-tumblr-nyelywx6in1v03yllo2-400


AVATAR : Robert Sheehan
CRÉDITS : Moi (ava), google, tumblr (gif)
DC : Alistair le petit prince
INSCRIT LE : 01/07/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24793-prout https://www.30yearsstillyoung.com/t24846-i-m-reaching-light-through-the-struggle-terrence#1017611 https://www.30yearsstillyoung.com/t24837-terrence-oliver https://www.30yearsstillyoung.com/t27742-terrence-oliver#1192389

hometown glory (hartsher) Empty
Message(#) Sujet: Re: hometown glory (hartsher) hometown glory (hartsher) EmptyMar 14 Jan - 16:09





( hometown glory )
w/@harvey hartwell, @lonnie hartwell & @romy ashby


Il crevait de trouille, Terry, d'entrer dans la vie d'Harvey. Il y était déja en vérité, vivait dans son appartement, s'endormait dans ses bras et partageait avec lui ses repas et ses secrets mais là, chez Lonnie en ce soir de Noël, ce n'était pas le même enjeu, ça n'avait pas la même résonance, pas le même impact. Parce qu'il allait plonger dans son univers le coeur en avant, il allait entrer dans ce qu'il était de plus fort et surement de plus vulnérable aussi, il allait rencontrer son petit frère et sa mère, passer du temps avec eux, apprendre enfin à les connaitre, lui qui n'avait eu que les mots d'Harvey pour s'en faire une idée. Et s'il crevait de trouille, c'était parce qu'il avait peur de ne pas être à la hauteur, de lui faire honte, c'était parce qu'il avait vécu toute sa vie en pensant qu'il était celui de trop, celui dont on ne voulait pas. Il avait passé 29 années sans aucune structure, sans amour familial et d'un seul coup il se retrouvait propulsé au coeur d'une famille qui, malgré sa désunion pendant 20 ans, restait une famille qui s'aimait profondément. Il n'avait pas eu de maman, Terrence, pas vraiment. Il n'avait pas eu de frère, ni de soeur non plus, ne savait pas ce que ce lien pouvait représenter pour Harvey et Lonnie. Et d'être là, au milieu de tout ça, c'est déstabilisant. Le frère d'Harvey l'accueille d'ailleurs avec une réelle bienveillance et il se détend un peu, Terrence, lui adresse un sourire sincère avant de se faire entrainer dans la cuisine où il se retrouve face à quelqu'un qu'il connait. Romy. Sa Romy. Celle avec qui il avait passé des années de folie en compagnie de Freya et de Charlie, celle qui l'avait sauvé à bien des reprises quand il allait trop loin. Elle est là, et il ne peut s'empêcher de sourire encore plus fort, le coeur qui s'emballe et les souvenirs qui viennent s'accrocher à sa mémoire. C'est toi le mec d'Harvey ? Et il est fier de répondre oui, Terrence, la tête qu'il hoche avec vigueur en observant d'un oeil amoureux Harvey qui discute avec Lonnie. Il faudra qu'on discute du pourquoi du comment l'univers nous joue cette petite blague. On a toute la soirée et toute la vie pour ça Romy, j'te promets que cette fois, je mettrais pas de distance entre nous. Tu m'as trop manqué. Tu m'as trop manqué.. Ouais... Qu'il répond, ému, avant de voir Harvey venir vers lui, le regard brillant. Ok, c'est le moment des présentations, c'est ca? Il souffle pour se détendre un peu, Terry, parce qu'il a le trac, lance un dernier regard vers Romy pour s'excuser de devoir déja repartir, suit son petit ami, est un peu intimidé face à cette femme qui représentait pour lui l'image de la mère aimante et ça lui fait très étrange d'être ici, d'entendre Harvey prononcer ces mots avec autant de force. Son mec. J'suis son mec... Mais ce qui le bouleverse, ce sont ses mots à elle et son étreinte. D'instinct, il place ses mains contre ses omoplates et ferme furtivement les paupières pour la serrer en retour. Elle est ravie de le rencontrer, elle dit. Et elle s'inquiète pour d'éventuelle allergies. Il hoche la tête, attendri, troublé, souffle un Harvey m'a beaucoup parlé de vous et j'avais hâte de vous rencontrer. Je n'ai aucune allergie et je ne doute pas une seule seconde que ce sera délicieux. Ca sent bon depuis la cage d'escaliers. Il voudrait dire plus, tellement plus, dire qu'il la trouve aussi belle qu'Harvey l'avait décrite, dire que ses fils lui ressemble terriblement, que sa voix est celle que toutes les mamans devraient avoir, douce et enveloppante malgré la fatigue que l'on peu sentir trainer en fin de phrase, il aimerait dire qu'il n'a jamais eu de maman pour lui préparer de bons petits plats, qu'il détestait Noël avant ce soir, que tout est parfait. Mais il ne dit rien, se contente de suivre le mouvement vers la table et de prendre place. Ses yeux cherchent Harvey qui discute avec Romy et il sourit, le menton sur la main, se dit que la soirée sera vraiment chouette parce que tous les éléments sont réunis, c'est une certitude. Et quand Harvey revient, qu'il ne prend pas de vin, qu'il déclare solidement Je vais me contenter de coca par contre, si c’est possible. T’as du coca ? il ne peut s'empêcher de ressentir un élan de fierté tourbillonner de partout dans son coeur, Terry. Il sait qu'il n'aime que le whisky et que le vin Harvey l'a en horreur, mais il sait aussi surtout qu'un addict en manque est capable de tout prendre comme substitut, même ce qu'il n'aime pas. Harvey n'en est pas là. Il est fort. Il tient le coup. Et il veut le soutenir, Terry, l'encourager, lui dire sans prononcer le moindre mot qu'il est fier alors même si lui adore le vin, ce soir il n'en veut pas non plus. Et sans aucun regret. Moi aussi je vais prendre du coca. Ne bougez pas, je vais le chercher ! Parce que Lonnie lui avait dit de faire comme chez lui, qu'il voulait se rendre utile et qu'il souhaitait peut être aussi les laisser un peu entre eux pour essuyer loin des regards les petites larmes naissantes aux coins de ses yeux. Il est ému. Il est heureux. Il se sent bien. Il est perdu. Ca réveille des blessures tout ça, mais en soigne d'autre aussi. Il prend deux secondes dans la cuisine pour s'adosser au plan de travail, le coca dans la main et inspirer. Tout va bien se passer, Terry. Il a pas honte de toi, Harvey. Il t'aime. Il t'aime sinon il ne t'aurait pas demander de venir. Et il essuie ses larmes, se racle la gorge, souffle un grand coup et revient vers eux avant de poser la boisson sur la table, de reprendre place sur sa chaise et de servir un verre à Harvey puis à lui. quelqu'un d'autre en veut? Lonnie ? Romy? ... Madame Hartwell? Et il attend, les sourcils levés et le sourire aux lèvres. Il a besoin de temps pour être à l'aise réellement, Terrence, espère ne pas être trop passif ou distant, sait qu'il ne va pas beaucoup parler au début, mais sait aussi que ça viendra. Parce qu'il a hâte de parler à Romy, à Lonnie et à Gail, d'apprendre à les connaitre, a hâte de les entendre rire, de jouer à des jeux avec eux, hâte d'entendre Harvey dire qu'il n'aime pas la compétition mais le voir se battre quand même, Hâte de comprendre la relation fraternelle tissée entre Lonnie et lui, hâte de sentir les larmes venir à nouveau lui brûler chaleureusement les paupières pour matérialiser le bonheur que cette soirée apportait dans son petit coeur.






quand le monde est
immobile, pourquoi c'est
moi qui tremble?

:burger: :
 
 hometown glory (hartsher) Ls5QhJfs_o hometown glory (hartsher) PLJrPEke_o  hometown glory (hartsher) R3luzar8_o
Revenir en haut Aller en bas
Lonnie Hartwell
Lonnie Hartwell
le petit bleu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : il a atteint la barre des trente ans récemment (02 octobre)
SURNOM : "rookie", dont il se passerai bien.
STATUT : il n'a jamais été aussi heureux d'avoir commencé à fumer
MÉTIER : flic pour la brigade des affaires familiales, petit nouveau qu'on envoie chercher le café et qui tape les rapports.
LOGEMENT : profite de la présence de sa mère chez lui pour se faire à la vie à deux (si on oublie Tad et Clara)
hometown glory (hartsher) D048f59871ac9bca3b716ee78f25e972
POSTS : 1250 POINTS : 515

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : un père décédé, une mère en prison qu'il essaie de faire sortir ✵ flic à la brigade des affaires familiales ✵ adepte de la méditation pour soigner ses sautes d'humeur ✵ conduit comme une grand-mère ✵ peur violente de finir seul ✵ protestant de naissance mais refuse de se soumettre à la religion ✵ possède de nombreux tatouages qu'il cache pour paraître plus sérieux et non pas par honte ✵ bourreau de travail qui a à cœur de faire ses preuves
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

hometown glory (hartsher) 540full-saoirse-ronanRONNIE ✵ Usually I'm cool, but you got me off balance. Usually I'm loud, but you got me all silent. When you look into my eyes, you cut me down to size.

(7/5)
lonwar #2 tannie #2 harvie #3 ezra ronnie #5 leah #3 jonnie

RPs EN ATTENTE :
hometown glory (hartsher) Original
HARVIE ✵ Will you, won't you, be the one I always know? When I'm losing my control, the city spins around you're the only one who knows, you slow it down.

✵ finn#2 ✵

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : spf (amélie)
AVATAR : jack o'connell
CRÉDITS : madshot (av) - jamie(ub)
DC : joey le petit con + eliott le lâche
INSCRIT LE : 17/07/2017

hometown glory (hartsher) Empty
Message(#) Sujet: Re: hometown glory (hartsher) hometown glory (hartsher) EmptyMer 22 Jan - 19:14



hometown glory
She said "I'm countin' up my karma and I think it's time to cash it in. So tired of livin' in a shadow of a mountain of what might've been, And I know I sound dramatic but that's just how it feels. I've been looking for somebody to tell me that I'm real
 

Bien plus qu’un simple noël en famille il s’agissait là de la toute première rencontre officielle entre le copain de Harvey et le reste de la bande qui avait fait des pieds et des mains pour que l’aîné des Hartwell accepte de se livrer un tant soit peu. Si Gail avait tout de suite accepté la présence de Romy dans la vie de son fils, bien qu’elle s’en soit doutée bien avant que son fils n’avoue cette nouvelle relation qui s’entendait au plus grand bonheur des deux concernés, elle n’avait encore jamais eu la chance de croiser le chemin du compagnon qu’Harvey allait leur présenter ce soir. Une bière entre les mains le flic s’était éloigné de la blonde pour ouvrir la porte sur son frère et Terrence, trop timide pour oser dire quoi que ce soit d’autre qu’un simple ‘bonjour’ murmuré du bout des lèvres. Il aurait bien le temps de se faire à toute cette situation, et si Lonnie l’avait vu filer dans la cuisine du coin de l’œil il n’avait pas prêté plus attention au reste de la conversation avant de rejoindre sa mère qui venait de passer ses bras autours d’un Harvey bien trop ému pour savoir quoi faire des siens. « C’est un genre de nouvelles résolutions pour 2020 ? Et tu penses à quel sport en particulier, hum ? » Les sourcils du bleu se haussent alors qu’un sourire s’étale sur ses lèvres. Dans cette relation idyllique il avait tout de même pris 5 bons kilos qu’il avait du mal à perdre, de même pour son frère qui semblait nager dans le bonheur tout autant que lui. « On ira courir, tu verras ça sera super. » En insistant bien sur le caractère ‘parfait’ de la course à pieds Lonnie avait accueilli la main de sa mère sur son épaule avec une émotion vive et prenante, toujours aussi décontenancé devant les petits gestes d’affections qui lui avaient tant manqués. « Mes deux beaux garçons, je suis ravie de vous retrouver aujourd’hui ! Et vous êtes très bien comme vous êtes, vous savez. De vraies beautés ! » Elle n’était vraiment pas objective mais ils ne lui en tiendraient pas rigueur pour autant. « Vous venez ? J’ai sorti du vin. » Et pour parfaire ce moment de félicité Lonnie avait plongé son regard dans celui de la conseillère avant de lui offrir un véritable sourire, le genre qu’elle seule arrivait à attirer chez lui. « Caleb t’as conseillé ou tu t’es lancé un challenge ? » Lui qui n’y connaissait rien au vin avait pourtant attrapé la bouteille du bout des doigts, remplissant à moitié le verre de sa mère qui l’avait remercié d’un pincement sur le bras avant de retourner à la contemplation des fleurs mortes que son fils avait un jour essayé de sauver. « On peut fumer ? » La clope entre les lèvres Harvey avait réveillé le petit démon sur l’épaule de son frère qui était en plein sevrage, pas une cigarette en cinq jours et ça commençait à jouer sur ses nerfs et sa patience. « Comme si t’avais besoin de demander… » Le flic avait cependant fait glisser le verrou de la fenêtre afin de ne pas enfumer la pièce avec autre chose que les senteurs des plats qui mijotaient encore sur la gazinière. Installé sur le canapé, un verre de vin fabuleusement bien choisi entre les doigts, le flic avait attiré l’attention de Romy d’un mouvement de la tête qui signifiait ‘tu es beaucoup trop loin et ça me rend triste’. « Quelqu’un d’autre en veut ? Lonnie ? Romy ? … Madame Hartwell ? » Madame Hartwell était bien trop formel pour une Gail qui balaya la remarque de la main avant de soulever son verre de vin en direction de Terrence pour lui signifier qu’elle avait déjà tout ce qu’il fallait. « … t’as prévu d’appeler le numéro que je t’ai donné ? » Dans un murmure tourné vers son frère qui expirait la fumée de la cigarette par la fenêtre Lonnie avait exprimé son envie de le voir enfin sorti de toute cette histoire d’alcool qui finirait par le tuer. Maintenant qu’ils s’étaient enfin retrouvés et que leur relation évoluait dans le bon sens Lonnie n’avait que très peu envie de foutre son propre frère en cure pour qu’il se passe de son addiction. « J’aimerai porter un toast. » La voix de Gail s’était élevée au-dessus de toutes les conversations, faisant taire les commentaires de Lonnie qui avait reporté son attention sur sa mère. « A vous, merci d’être là et de faire de ce noël quelque chose de beau. » Pas une seule parole pour toutes ces années qu’elle avait passée derrière les barreaux, que des mots simples, un éclat de lumière dans le paysage qui avait été bien trop sombre pour la famille Hartwell, et ça lui en tirerait presque les larmes.  

CODAGE PAR AMATIS



good times are coming
You know I'm not afraid as long as you're next to me. So tell me, will you hold me when the curtains close.

hometown glory (hartsher) 118942police2
hometown glory (hartsher) 2eDseF9
hometown glory (hartsher) ZZBr7e1
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

hometown glory (hartsher) Empty
Message(#) Sujet: Re: hometown glory (hartsher) hometown glory (hartsher) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

hometown glory (hartsher)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: redcliffe :: logements
-