AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-28%
Le deal à ne pas rater :
HUAWEI MateBook – PC Portable 13″
720 € 1000 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -35%
Volant Thrustmaster T150 RS pour Pc, Ps3 et Ps4
Voir le deal
129.99 €

 All the violin feels - Malachi&Jordan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jordan Fisher
Jordan Fisher
le rythme dans la peau
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 29 ans (30/11)
SURNOM : Jor
STATUT : Not interested
MÉTIER : Producteur de musique, auteur, compositeur
LOGEMENT : #5 James Street, Fortitude Valley
All the violin feels - Malachi&Jordan KGgbeXf
POSTS : 42767 POINTS : 4430

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Il parle espagnol. Il porte toujours son alliance. Il a souvent du vernis aux ongles.
RPs EN COURS : Texte #006699
Itziar - Adèle - Noa - Grace (fb) - Malachi (fb) - Harley - Sin - Jessian (fb) - Lily - Murphy#4 - Blake - Arrow#3 - Ashton - Aylin#2 - Lola#5 (fb) - Lennon - Grace#3 & Mira - Lety - Obaid - Freya (fb)
RPs EN ATTENTE : Ariel - Aisling - Adèle - Kieran
RPs TERMINÉS : Jimena - Murphy - Murphy#2 - Arrow - Murphy#3 - Lola (fb) - Jimena#2 - Lola#2 (fb) - Arrow#2 - Birdie (fb) - Lola#3 (fb) - Lola#4 (fb) - Talia - Aylin - SPEED DATING EVENT : Abel - Date#1 Nico - Date#2 Ash - Date#3 Grace#2

PSEUDO : AMGK
AVATAR : Machine Gun Kelly
CRÉDITS : myself (ava), ROGERS. (sign), loonywaltz (ubs)
DC : /
INSCRIT LE : 16/11/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t27968-jordan-ashley-fisher#1207004 https://www.30yearsstillyoung.com/t28017-jordan-and-i-think-about-it-all-the-time#1210454 https://www.30yearsstillyoung.com/t28058-jordan-fisher https://www.30yearsstillyoung.com/t28042-jordan-fisher

All the violin feels - Malachi&Jordan Empty
Message(#) Sujet: All the violin feels - Malachi&Jordan All the violin feels - Malachi&Jordan EmptyDim 5 Jan - 12:36




Jordan Fisher
Le RP prend place en 2013, à Sydney. Jordan a 22 ans et il commence tout juste à bosser avec des pro de la musique. (avatar © hotmess )

Sydney, 2013
T’es à Sydney pour rendre visite à un pote et au passage tu t’es booké un concert. Pas n’importe quel concert. Un concert d’un orchestre philarmonique. T’aimes beaucoup trop ce genre de concert et cette fois ci en plus de tout tu n’y vas pas sans aucune idée derrière la tête que de prendre ton pied avec de la musique magique. Tu viens tout juste de commencer un stage chez un producteur de musique et t’as envie de les impressionner. T’as plein d’idées que tu ne sais pas forcément comment mettre en place encore et c’est pour ça que tu es le premier à aller partout pour t’inspirer encore plus. Et te voilà là ce soir. Ce que tu t’étais pas attendu c’était de ressentir autant toutes les notes du violoniste principal. Celui qui a eu droit à tous les solo de la soirée. Normal en même temps, c’était le meilleur. Il a eu tes larmes. C'était beaucoup d'émotions ce soir. Tu la joues fanboy et tu vas attendre dans le hall après le concert. Mais t’es pas complètement sûr que ce soit ici que les artistes sortent et t’es dans un dilemme. Faut pas que tu loupes le gars. Alors tu vas au stand de merch, qui est en fait juste le disque et le programme de la soirée.

« Vous savez où sortent les artistes ? » Tu vois le coup d’oeil que la meuf te donne, c’est un mélange de « j’ai pas le droit de le dire, mais t’es bien cute alors je vais faire une exception. »
« Généralement c’est par la porte arrière mais y’en a qui passent par la grande porte aussi. »

« Hmmm… Je vois. » Tu baisses les yeux sur le programme et tu le prends, parce que y’aura le nom du violoniste forcément. « Vous prenez la carte? » Parce que t’as jamais de cash sur toi.

« La machine ne marche plus mais… » Elle te pousse le programme vers toi. « Cadeau. » T’es agréablement surpris.

« Wow. Merci. »

Et quand tu te retournes pour sortir, programme en mains, il est là. Le violoniste.

« Fuck. »

T’es choqué parce que tu l’as déjà croisé le gars. Tu sais plus où mais maintenant que tu le vois de près, tu le reconnais bien. T’avais pas les meilleurs sièges pour le show parce que t’es pas riche et que de toute façon l’acoustic de la salle donne une expérience différente à tous les endroits. T’es jamais perdant dans ces cas là.

« Hey, salut. Je viens de voir le show. »

Tu montres le programme dans tes mains comme si ça prouvait quoi que ce soit. La vérité c’est qu’avec la multitude de tatouages que tu te trimballes, t’as généralement besoin de prouver aux gens que tu n’es pas juste un gars qui fait de la prison. Tu tends la main pour te présenter.

« Jordan. Tu te souviens de moi ? »

La vérité c’est que tu sais plus d’où tu l’as croisé dans ta vie mais son visage te parle trop pour qu’il en soit autrement. Tu te souviens d’une conversation que t’as eu avec lui. J’étais sûrement high… Pour ça que c’est pas clair cette affaire.









Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Malachi Etherstone
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (26.10.1984)
SURNOM : Mal', Malak'. Maki par Birdie (la seule autorisée à l'utiliser). Du reste, il préfère son nom en intégralité.
STATUT : Divorcé depuis plusieurs années. Actuellement célibataire.
MÉTIER : Assistant funéraire dans l'entreprise familiale de pompes funèbres. Compositeur de musique. Ancien premier violon dans l'orchestre symphonique de Sydney.
LOGEMENT : #34 Redcliffe (Victoria Avenue) // En coloc avec Cillian, le petit frère
All the violin feels - Malachi&Jordan D8df18c175f8cb03b7ccc900b0182235ffdbb2f9
POSTS : 867 POINTS : 280

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Australo-italien ♪ Il n'a plus touché son violon depuis des mois, depuis une rupture d'anévrisme qui l'a laissé paralysé du bras et de la main gauche ♪ Il souffre d'autres troubles qu'il considère bien moins gênants ♪ Sa vie, ces derniers temps, c'est la rééducation et la composition, toujours mais d'une seule main, au piano quand ce ne sont pas des bouquets dans la boutique funéraire de son aînée où il travaille maintenant bien loin de l'opéra de Sydney
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (08/05)
HeatherArchibaldOwenElwyn
Jordan (fb) ClémentTerrenceBirdie (fb)
RPs EN ATTENTE : Aylin ♫ Matthias ♫ Timothy ♫ Freya

All the violin feels - Malachi&Jordan XTL1gBj
All the violin feels - Malachi&Jordan 2Gt2RfY
All the violin feels - Malachi&Jordan 2eDseF9
All the violin feels - Malachi&Jordan Xc1pTzg
All the violin feels - Malachi&Jordan NZd8ug4
RPs TERMINÉS :
♫:
 

PSEUDO : Ira'
AVATAR : Matteo Martari
CRÉDITS : Ira' (myself)
DC : xxx
INSCRIT LE : 19/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t25865-malachi-my-heart-in-passion-and-my-head-on-rhymes https://www.30yearsstillyoung.com/t25959-malachi-music-is-where-we-find-our-common-humanity https://www.30yearsstillyoung.com/t25997-malachi-etherstone#1085324 https://www.30yearsstillyoung.com/t26074-malachi-etherstone

All the violin feels - Malachi&Jordan Empty
Message(#) Sujet: Re: All the violin feels - Malachi&Jordan All the violin feels - Malachi&Jordan EmptyJeu 20 Fév - 20:16



     

All the violin feels
@Jordan Fisher
Il la sent. Là. Dans le creux de ses veines, sur l'écrin de sa peau. Le frisson qui naît de l'instant et cette anticipation qui le rend fébrile. Le souffle est court puis long. Il le laisse vivre, s'évaporer dans ses poumons puis dans l'air chargé qui l'entoure. Ce n'est pas de la nervosité, c'est de l'impatience. Ce n'est pas de la peur mais de l'excitation. Il met fin au compte des semaines, des mois. Il met un terme aux nuits insomniaques et à l'écorchure de ses doigts. Les paupières closes, il suit les échos qui résonnent. Ses tympans accueillent la partition parfaite qui se joue, qui prend fin. Elle est suspendue, légère, fluide. Elle fait naître un sourire, fin et subtil. Il pourrait la reproduire, il le sait. Mais ce n'est pas la sienne. Pas cette fois. Non, ce soir, il a pris possession d'une autre. De celle qu'il s'apprête à retranscrire. L'effervescence a saisi l'audience. Une seconde puis deux. Une minute s'égare et il l'entend.
Il la sent. Là. La lumière qui nimbe, celle qui noie les ombres. Le flou prend possession de son champ de vision mais ça n'a aucune importance. Il garde ses prunelles dans le noir, il n'a pas besoin de voir. Ses phalanges prennent place, se figent dans l'imminence. Elles ne tremblent pas. Elles sont sereines. Une seconde puis deux. Quand la fulgurance rompt le tacet, c'est une existence qui prend réalité.
Les notes se mêlent et se démêlent. Il les sent là, dans le cœur de ses os, dans le feu de ses doigts. Dans l’effervescence du moment qui intervient à l'éternel. Le temps s'arrête, n'a plus de mesure. C'est à lui qu'elle appartient, lui qui s'en amuse. Il la fait valser avec aisance, voguer avec un instinct qu'il contrôle sans y penser. C'est beau et ça enchante. Mais aucune de ses pensées ne s'y égare. Il ne reste que l'instant, cet instantané. Il y goûte avec fulgurance, il s'y prête comme on danse. Il connaît ses notes. Il les connaît sans férir. Il les a joué pendant des heures, des nuits entières et des jours diluviens. Le rythme file à ses tympans, se fie aux gestes de ses phalanges. Elles sont lestes, précises. Elles ont cette mémoire.
Il la sent. Là. Elle. La symphonie. La musique qui prend vie, à qui il donne existence. Celle qu'il transcende éthérée parce qu'elle est tout ce qu'il offre, tout ce qu'il est dans l'instant, dans le moment suspendu. Il joue comme il vit avec une ferveur débordante, avec une ardeur vibrante et une passion foudroyante. Il est seul au centre d'un monde. L'attention au cœur des secondes. C'est son âme qu'il verse, qu'il livre en pâture. Il n'en éprouve aucune hésitation. Il est plus vivant dans ces heures-là quand son archer appartient à ses doigts. Les minutes, ces minutes sont trop courtes. Elles s'étirent, s'évaporent. Il les retient dans le cristal de ses mouvements. C'est un acmé. Une apogée. Ce pour quoi il pourrait se contenter d'être. Ce pour quoi il est.
La nuit est vivace, plus belle que jamais. Quand la partition prend fin, le retour au terrestre fait naître un sourire sur ses traits. Le concert a atteint son terme. Le public ne se fait pas prier. Ce soir, il a été la première étoile, le premier violon dont il a tant rêvé. Il n'en éprouve aucun regret. Il quitte la scène, fébrile encore, juste heureux. La pensée qu'il ne s'agit là que du premier soir le rendrait presque euphorique mais il se recompose. Il aurait tout le temps de célébrer. L'effervescence attrape les coulisses sans faillir. Il accueille les commentaires des uns, les félicitations des autres. Il les écoute, s'en abreuve. Il les sait mérités mais ça ne l'empêche pas d'en être touché, bien au contraire. Ce ne sont pas ces opinions-là qui comptent pourtant. Il se rappelle qu'il ne verra son père que plus tard dans la soirée alors c'est elle qu'il cherche. Il fait naviguer ses prunelles sur le flot des musiciens, des artistes de la soirée. Il évite ceux qui l'accrochent avec un sourire, un sursaut d'enthousiasme jusqu'à la trouver enfin. Elle est belle. Elle est tout ce qu'il voit. Son sourire trahit ce qu'elle pense. Il la connaît par cœur. Il y fait écho parce qu'il n'a jamais perdu le sien. La retenue a perdu la mise alors qu'il se saisit de ses lèvres. Ses doigts usés rejoignent ses traits qu'il dessine avec révérence. S'il s'éloigne, c'est pour s'immerger dans l’irréel de ses prunelles. Il attend presque nerveux même s'il sait, même s'il le sent. "E stato mozzafiato." Ses traits le trahissent encore. Ils trahissent cette émotion pure, vive, extatique et fière. L'italien n'est pas sa langue à elle. Qu'elle l'utilise donne une portée à ses mots plus forte encore. Elle le sait. Il se perd à nouveau sur ses lèvres, les étreint pour s'en détacher dans un murmure "Pas autant que toi." C'est un mouvement derrière lui qui parvient à le détourner d'elle. C'est une invitation. Il n'y dit pas non. "Je te rejoins plus tard." Elle opine, cueille ses lippes une dernière fois sans perdre son sourire. Quand elle s'éloigne, il la rappelle, juste par son prénom. Elle se retourne. "Tu es magnifique." Ses traits s'agrandissent encore, offrent une nouvelle véracité à ses mots. Elle est belle à en crever. Il la regarde s'effacer avant de prendre la direction de sa loge. La vue qu'il offre à son miroir lui remémore Moscou. Un autre zénith. Et il compte bien savourer celui-ci tout autant. Il sillonne les couloirs, trouve la sortie un peu plus loin. Il doit retrouver Sienna, les autres et puis son père. Mais il a un peu de temps.
La porte franchie, un homme l'accoste. Il lui est familier sans qu'il ne lui offre un nom. Il se détourne de l'idée, accueille son accroche avec un sourire. Celui qu'il n'a pas égaré et qu'il doute de perdre cette nuit. Certains fuient l'audience en fin de représentation mais il s'y est toujours refusé. Il aime son art pour ce qu'il est, pour ce qu'il lui abandonne. Mais il l'aime rarement seul. Son vis à vis n'a pas l'apparence des membres du public dont il a l'habitude mais il trouve l'idée plus belle encore. Plus intrigante aussi. Plus il l'observe, plus il a le sentiment de le connaître. Il ne sait pas d'où et il s'en veut presque. Quand il se présente en lui tendant la main, il confirme ce qu'il a cru deviner. Il hésite une seconde, ses traits le trahissent. Ses souvenirs le trompent puis le rattrapent. "Malachi. Tu bosses dans la production, c'est ça ?" C'est une pensée qu'il cède, encore incertain. Il espère ne pas faire erreur. Il lui rend son geste, serre ses doigts. "J'espère que le show t'a plu." Un coin de son esprit paraît lui souffler que la musique symphonique n'est pas son domaine premier. Qu'est-elle pourtant si ce n'est un écho à toutes les autres.

CODE BY MAY


:l:
 



Each of our passions, even love, has a stomach that must not be overloaded. We must in everything write the word 'finis' in time; we must restrain ourselves, when it becomes urgent; we must draw the bolt on the appetite, play a fantasia on the violin, then break the strings with our own hand. The Wise man is he who knows when and how to stop. (V. Hugo)
Revenir en haut Aller en bas
Jordan Fisher
Jordan Fisher
le rythme dans la peau
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 29 ans (30/11)
SURNOM : Jor
STATUT : Not interested
MÉTIER : Producteur de musique, auteur, compositeur
LOGEMENT : #5 James Street, Fortitude Valley
All the violin feels - Malachi&Jordan KGgbeXf
POSTS : 42767 POINTS : 4430

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Il parle espagnol. Il porte toujours son alliance. Il a souvent du vernis aux ongles.
RPs EN COURS : Texte #006699
Itziar - Adèle - Noa - Grace (fb) - Malachi (fb) - Harley - Sin - Jessian (fb) - Lily - Murphy#4 - Blake - Arrow#3 - Ashton - Aylin#2 - Lola#5 (fb) - Lennon - Grace#3 & Mira - Lety - Obaid - Freya (fb)
RPs EN ATTENTE : Ariel - Aisling - Adèle - Kieran
RPs TERMINÉS : Jimena - Murphy - Murphy#2 - Arrow - Murphy#3 - Lola (fb) - Jimena#2 - Lola#2 (fb) - Arrow#2 - Birdie (fb) - Lola#3 (fb) - Lola#4 (fb) - Talia - Aylin - SPEED DATING EVENT : Abel - Date#1 Nico - Date#2 Ash - Date#3 Grace#2

PSEUDO : AMGK
AVATAR : Machine Gun Kelly
CRÉDITS : myself (ava), ROGERS. (sign), loonywaltz (ubs)
DC : /
INSCRIT LE : 16/11/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t27968-jordan-ashley-fisher#1207004 https://www.30yearsstillyoung.com/t28017-jordan-and-i-think-about-it-all-the-time#1210454 https://www.30yearsstillyoung.com/t28058-jordan-fisher https://www.30yearsstillyoung.com/t28042-jordan-fisher

All the violin feels - Malachi&Jordan Empty
Message(#) Sujet: Re: All the violin feels - Malachi&Jordan All the violin feels - Malachi&Jordan EmptyVen 6 Mar - 19:30




Jordan Fisher
Le RP prend place en 2013, à Sydney. Jordan a 22 ans et il commence tout juste à bosser avec des pro de la musique. (avatar © hotmess )


Il a pas l’air de se souvenir de toi mais il n’est pas en train de s’enfuir en courant hors de la salle. Tu vas avoir l’occasion de lui parler de ce que t’as en tête. T’as aucune idée s’il aura le temps, l’envie, ou quoi que ce soit, mais si tu tentes pas tes chances, tu ne sauras jamais si ça aurait été quelque part ou non. Il te serre la main. "Malachi. Tu bosses dans la production, c'est ça ?" Non seulement il se présente comme un être humain respectueux mais en plus gars il te remet ? Il te connait ? What the fuck. T’es halluciné qu’il te sorte ça comme ça.

« C’est ça… » D’où il se souvient de moi ? Parce que toi tu te souviens pas. Bordel de merde. T’es bien dans la merde s’il commence à parler de votre passé commun, car apparemment vous en avez un. I’m gonna play it cool. C’est parti pour sortir tes talents d’acteurs et surtout d’improvisation. T’en as sous le coude. T’es pas inquiet. Ca va bien se passer. J’espère. "J'espère que le show t'a plu."

Tu hoches la tête sans hésitation dans ta réponse.

« C’était vraiment génial et c’est surtout tes performances qui m’ont touché c’est pour ça que je voulais te parler. » Allé Jordan, fait ton speech, c’est le moment. Il doit être pressé en plus. Il a pas que ça à faire de parler avec toi. C’est un gars qui vient de faire une tonne de solo à l’opéra de Sydney. Un king quoi. Tu l’admires beaucoup.

« Je vais faire rapide parce que je veux pas te faire perdre ton temps mais tu m’as fait ressentir tellement d’émotions ce soir j’avais envie de voir si ça t’intéresser de collaborer sur quelques titres sur lesquels je bosse en ce moment… J’ai pas mal d’idées, là c’est peut être pas le bon moment mais voilà. Oh et je suis sur Brisbane mais je peux bouger sans problème. »

Comme tu viens de te vendre Jordan. Il faut. Maintenant t’as plus qu’à croiser les doigts pour que le gars soit intéressé un minimum pour te revoir. T’as ta carte de visite pas loin dans ta poche, tu la sortira en vitesse si jamais il s’en va. Qu’il ait au moins un moyen de te contacter. Mais pour l’instant il est encore là, alors tu veux pas le faire partir si jamais il veut parler maintenant.

« Tu m’as fait pleurer ce soir… »

Tu pleures tout le temps en écoutant de la musique Jordan. Il le sait pas.






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

All the violin feels - Malachi&Jordan Empty
Message(#) Sujet: Re: All the violin feels - Malachi&Jordan All the violin feels - Malachi&Jordan Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

All the violin feels - Malachi&Jordan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-