AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -35%
MINERVA Vélo de ville – 3 vitesses Nexus
Voir le deal
89.99 €

 (pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la "fille de"
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (21.09.85)
SURNOM : evie par la majorité, frankie par sa mère, vivie par ses neveux et nièces
STATUT : éternelle célibataire qui a visiblement (re)trouvé jésus... mais rien n'est sûr #AMENTOTHAT
MÉTIER : calligraphe de formation, wedding planner par vocation, assistée par la douce lucia. elles répandent bons conseils et sourires dans l'agence qui porte son nom, et qui est située à la périphérie de spring hill
LOGEMENT : après une colocation de deux ans avec chad, elle l'a enfin quitté pour occuper un bel appartement avec sa cousine préférée, lara. adresse: #70 st pauls terrace, spring hill
(pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home Tumblr_p22mdlXRQW1qzwoilo10_400
POSTS : 4060 POINTS : 320

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
(pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home V36XX1Dd_o
PEARSON² ◦ in our family portrait we look pretty happy we look pretty normal let's go back to that in our family portrait we look pretty happy let's play pretend act like it goes naturally
(pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home 8e1f127fe3bd60e3db2fa396c7d66767
EVEN ◦ you stand with your hand on my waist line it's a scene and we're out here in plain sight i can hear them whisper as we pass by it's a bad sign, bad sign something happens when everybody finds out see the vulture circling dark clouds love's a fragile little flame it could burn out it could burn out

owen#8rhett#1lara#3lucia#2heïana#1charlie#1 (6/7)

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : ssoveia
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©blindness (av) ◦ ©siren charms&meghan-markle&mckenzistuff (code sign&gifs) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : yasmine khadji & jo carter
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now https://www.30yearsstillyoung.com/t28922-evelyn-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t23917-famille-f-les-pearson#9

(pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home Empty
Message(#) Sujet: (pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home (pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home EmptyMer 15 Jan - 17:16




≈ ≈ ≈
{just know you're not alone cause i'm going
to make this place your home}
crédit/ (lizzieforbes) ✰ w/ @Lara Pearson

Dès qu'il avait été question pour Evelyn et Lara de se lancer dans une colocation, la plus âgée du duo d'ingrates qu'elles formaient s'était soudain vu pousser des ailes. En bonne contrôleuse compulsive, particulièrement portée sur les listings en tout genre, championne auto-proclamée de la présentation PowerPoint, elle s'était lancée méthodiquement dans un plan d'attaque pour perfectionner leur recherche d'appartement. A grand coups d'onglets résolument organisés, elle avait établi quelques étapes à respecter pour maximiser leurs chances de trouver rapidement un endroit qu'elles auraient pu appeler leur petit chez elles. Établir leur budget, fixer une zone spécifique à leur recherche, décrypter les annonces à consulter quotidiennement, s'en remettre à l'expertise d'un agent immobilier, effectuer des visites efficaces et régulières… et enfin, le plus important de tout ça, constituer leur dossier. Un dossier solide, complet, dans lequel elle n'avait rien laissé au hasard, flirtant avec le harcèlement à l'encontre de sa cousine qu'elle avait continuellement au téléphone pour lui rappeler qu'elle devait lui faire parvenir tel formulaire, ou qu'elles devaient se rejoindre à tel endroit le lendemain pour le petit-déjeuner. C'était dans ce genre de moments que son petit côté Celie Pearson faisait son apparition ; heureusement qu'elle savait se reprendre à temps et se gifler mentalement pour ne pas tomber dans la caricature du tyran administratif qu'elle était parfois, beaucoup trop à cheval sur tout ça pour négliger des détails qu'elle considérait comme étant trop importants pour être ignorés. Cela dit, ça avait du bon parfois, comme en témoignait la bonne nouvelle apportée par leur agent immobilier qui avait fini par leur trouver le Graal en ce tout début d'année.
Rendues à la jonction de Spring Hill et de Fortitude Valley, les filles étaient tombées sous le charme désuet d'une résidence au calme reposant. Si bien situé au demeurant, que quelques foulées énergiques permettraient à Evelyn de rejoindre son agence – un drame que son désamour pour la pratique d'une activité physique soit aussi marqué, car elle aurait sans doute pu prochainement concourir pour l'award des plus beaux mollets. Ce n'était pas tant cette proximité qui leur avait plu, mais bel et bien la qualité du bien pour lequel elles auraient été prêtes à se battre… et chez les Pearson, on n'en avait pas l'air, mais ne pas lâcher le morceau faisait intégralement partie des valeurs familiales. A défaut d'être bien estimées par le reste du clan, toujours dans l'ignorance à propos de ce rapprochement inopiné entre les deux jeunes femmes, elles avaient au moins cette certitude pour elles : de ne pas baisser les bras si cet appartement leur passait sous le nez. Ce qui ne fût pas le cas, comme l'avait démontrée la façon résolue avec laquelle Evie avait apposée sa signature au bas du contrat de location qu'elles étaient venues signer ce jour-là, et ce après un état des lieux strict qui, pour son plus grand bonheur, n'avait pas duré aussi longtemps qu'elle l'avait redouté.

Elle l'admettrait sans honte, elle eut une pensée émue pour Chad qui, récemment, avait senti qu'il était temps qu'elle quitte le cocon douillet qu'ils avaient partagé au cours de ces deux dernières années. Elle s'était montrée un peu tatillonne à l'idée de lui avouer qu'elle comptait s'en aller bientôt, mais il l'avait aidé à retirer le pansement sans qu'elle ne soit forcée de serrer les dents trop fort pour mieux supporter le tiraillement provoqué par cette décision longtemps mise de côté dans la simple, mais très délicate, intention de permettre au jeune homme de mieux se relever des difficultés qu'il avait rencontré après son coming-out. Ce ne serait qu'un au revoir, ils avaient tissé un lien si fort qu'elle doutait vraiment qu'ils disparaissent l'un et l'autre de leur vie respective ; il avait pris des allures de plus belles rencontres depuis son retour en Australie, si ce n'était la meilleure pour elle depuis bien des années, alors comment aurait-elle pu l'effacer aussi brusquement de sa vie ? Ce n'était même pas la peine d'y penser, même si elle était particulièrement douée pour tirer un trait ; Chad, elle ne comptait pas l'oublier. Et puis, elle lui avait fait la promesse que, quand elle partirait enfin, elle continuerait tout de même à venir lui apporter de quoi soulager ses fringales nocturnes, leur tradition du wedding cake à minuit faisant partie intégrante de tout ce temps qu'ils avaient passé à timidement s'apprivoiser. Vraiment, il lui manquerait.
Mais le temps n'était pas à la nostalgie, plutôt à la célébration de ce projet qui se concrétiserait une fois qu'elles seraient définitivement installées, à la fin du mois de janvier. Debout au centre de ce qui deviendrait bientôt leur salon, Evelyn se tourna vers Lara, un sourire béat illuminant son visage qui semblait légèrement plus jeune à ce moment-là "Je sais qu'on ne fait pas ce genre de choses toi et moi, mais…" Faisant tomber toutes les barrières de son incapacité à gérer les émotions de ce genre, elle attrapa la jeune femme par les épaules, et la pris dans ses bras. Mais pas longtemps, juste le temps de la serrer vaguement contre elle, puis de lui dire tout de suite après, tandis qu'elle reculait déjà pour s'engager sur sa droite – en direction de la baie vitrée donnant sur un balcon de bonne dimension sur lequel elle comptait bien passer du temps ces prochains mois "J'espère que tu ne regretteras pas de te lancer dans cette aventure. Le deal tient toujours, tu auras la plus grande chambre." C'était plus ou moins la seule exigence de sa cousine, d'avoir sa chambre à elle pour y fourrer ses petites affaires – dans le genre colocataire parfaite, on n'aurait pas pu trouver mieux, Evelyn en restait persuadée.


    - - it doesn't matter what people tell you it doesn't matter what they might say sometimes you have to leave home sometimes running away means you're headed in the exact right direction.
    (pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home P043axop_o
    (pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home 1949770018:
     
Revenir en haut Aller en bas
Lara Pearson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans (02.03.1993)
SURNOM : baby pearson, the girl with the loud mouth, sugar... tu laisses les gens choisir, tu ne réagis plus depuis longtemps
STATUT : célibataire, perdue dans le fond d'un paquet de chips
MÉTIER : ancienne étudiante (master biochimie), désormais tu danses et t'effeuilles dans différents clubs la nuit & enchaines les castings le jour
LOGEMENT : tu viens d'emménager dans un appartement à Spring Hill, au 70 st pauls terrace, avec ta cousine Evie
(pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home F3vr3WS
POSTS : 95 POINTS : 170

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : #notyourbaby • accro à tes mini jupes en denim, la glace à la vanille et les ours en gélatine • fan de rock et uniquement de rock, tu ne vois pas l'intérêt des autres types de musique • homosexuelle et fière de l'être • tu veux vivre de ta passion principale, la danse et ce même si ta famille ne voit pas ça d'un bon oeil • tu te déplaces majoritairement à pieds • reine des embrouilles, tu donnes ton opinion sur tout, qu'on te la demande ou pas parfois.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (2020) evelyn#3clément#1jodie#1itziar#2
(2019) janloan

---


(pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home BakEVwt
evelyn • woke up feelin' like I just might run for President, even if there ain't no precedent, switchin' up the messaging, I'm about to add a little estrogen, buy my whip by myself, pay my rent by myself...

(pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home Ak84Nr5
itziar • when life deals us cards, make everything taste like it is salt, then you come through like the sweetener you are, to bring the bitter taste to a halt...
RPs TERMINÉS : (2019) evelyn#1itziar#1jillianevelyn#2
PSEUDO : malibu
AVATAR : vanessa morgan
CRÉDITS : soapflaws (bazzart), varchies (tumblr) & riverdaleladiesdaily (tumblr)
DC : edge price & nicholas hurley, les autres
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26149-take-a-bottle-shake-it-up-and-pour-some-sugar-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t26233-lara-speaking-in-tongues

(pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home Empty
Message(#) Sujet: Re: (pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home (pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home EmptyVen 17 Jan - 21:39




≈ ≈ ≈
{just know you're not alone cause i'm going
to make this place your home}
crédit/ (phoebsrhp) ✰ w/ @Evelyn Pearson

Toutes tes affaires, et dans un sens, toute ta vie, tiennent dans très exactement deux grandes valises à roulette, ton sac à dos et un étui à guitare que tu as depuis tellement longtemps que tu ne sais plus à qui il appartient. Tu ne joues pas d'instrument, tu sais juste danser au son de ton instrument favori et tu te sers de l'objet pour y stocker tes chaussures et autres articles qui te tiennent un minimum coeur. Quelques CDs, des livres et des cartes postales oubliées depuis très longtemps... Mais tout ça résume bien ta vie, et au cours de ces quelques jours tu t'es efforcée de collecter tes effets personnels et autres que tu as disséminé un peu dans tout Brisbane avec tes milliers d'allers-retours et différentes colocations. Un peu comme une énorme chasse aux trésors, dans le simple but de te retrouver toi-même en ce début d'année. Et dans un sens, cela te fait un bien fou, c'est assez reposant de parler à tes anciens colocataires, de récupérer une paire de chaussures oubliées en expliquant que tu en as besoin car tu vas bientôt emménager avec ta cousine Evelyn.
Un peu comme si tu avais dit au revoir à ton ancienne vie, un peu comme si tu repartais de zéro, et dans un sens, c'est bien ce que tu fais. Une partie de toi bien consciente que les choses auraient été totalement différentes si tu avais renoué le contact avec Evelyn en mars dernier, au moment où tu as un peu tout fuit et que as décidé de faire ce qui te plaisait. Et ce sont bien toutes ces affaires que tu t'efforces de pousser hors de l'immeuble que tu as occupé pendant ces dernières semaines, faisant signe au taxi que tu as appelé un peu plus tôt. Le chauffeur te voit automatiquement, tu l'as prévenu que tu avais beaucoup d'affaires après tout et tu es ravie quand il finit par t'offrir son aide, le laissant tout mettre dans le coffre en poussant un profond soupir, les mains sur les hanches et gardant ton sac près de toi. L'adresse est donnée dans Spring Hill et le trajet est un peu trop rapide à ton gout, pas assez de temps pour écouter un morceau des Rolling Stones en entier, pas assez de temps pour observer les rues de Brisbane et tout l'activité qui s'y trouve. Tu arrives rapidement à l'adresse indiquée, toujours surprise et aussi contente de constater les gouts impeccables de Evelyn.
Tu dois avouer que tu n'as jamais été une grande fan de l'organisation ni même des recherches en général, tu as laissé Evelyn s'occuper de tout ça d'une main de fer, admettant que cela allait te donner un mal de tête impossible... Et quelques instants plus tard, après avoir réussi à sécuriser toutes tes affaires dans votre future demeure, avec l'aide du chauffeur qui a été plus que généreusement récompensé, et que les papiers ont été signés dans les règles de l'art, tu promènes ton regard sur votre demeure, paisible et quasiment vide pour le moment, les bras croisés sur ta poitrine. "De quoi tu parl...?" La phrase d'Evelyn prend tout son sens par la suite et pendant quelques secondes, c'est la surprise qui te gagne tandis que ton ainée t'entraine dans une étreinte improvisée. Qui se veut probablement rassurante et qui est très brève. Tu es libre le moment d’après et tu finis par éclater de rire, à cause de la surprise, du sérieux presque comique d'Evie ou le fait qu'elle ait compris ta légère aversion pour les contacts physiques de ce type. "Le premier et le dernier câlin de 2020, j'espère que tu en as conscience hein." Que tu ajoutes à la suite, exagérant légèrement avec ces mots-là. Tu n'es pas la personne la plus tactile que tu connaisses et tu tiens à ton espace vital, peut-on seulement te le reprocher ? Tu n'as pas encore trouvé de réponse à cette question-là, il s'agit d'Evie, tu sais qu'elle ne t'en tiendra pas rigueur. Et puis vous êtes sur le point de partager quelque chose de bien plus important qu'un câlin au final, quelque chose qui fait beaucop plus de sens et qui va beaucoup plus vous rapprocher. Rien que d'y penset, tu en as presque le tournis, cet appartement, pour le meilleur et pour le pire est à vous, il s'agit de votre espace pour les prochains mois. Tu as presque envie de sauter sur le canapé, parce que tu peux le faire et que cela te ressemble bien, mais tu ranges cet élan bien loin, te disant qu'il reste quelques petites choses à mettre en place pour que la propriété ressemble véritablement à votre chez-vous.
"Tu penses que je serais là si je n'avais pas envie de sauter le pas ?" Tu poses la question, presque sur un ton de défi, un sourcil dressé pour Evie et un sourire au coin des lèvres, te disant que vous avez fait le bon pari et le bon choix avec cet appartement ou même l'une envers l'autre. En regardant Evie, le reste du clan Pearson n'a pas l'air si terrible que cela au final... Tu finis par laisser échapper un autre soupir, t'étirant légèrement et sentant la fatigue que tu repoussais depuis quelques semaines revenir à la surface. Ta dernière vraie mission remonte à quelques jours, et non, tu n'as pas particulièrement apprécié sortir d'une pièce montée pour un énimème idiot qui est sur le point de se marrier, mais un job est un job ... Pas vrai ? "J'ai besoin de stabilité, de pouvoir me reposer vraiment, et de me dire que la personne avec qui je partage mon espace vital ne va pas me mettre à la porte ou décider de piocher dans mes paquets de chips ou me juger parce que je rentre tard." Tului lances un léger clin d'oeil, avant de faire un léger tour sur toi-même, presque dans le début d'une légère choréographie, presque. Tu ne t'y lances pas, il n'y a pas de musique pour commencer et ça serait complètement ridicule sans musique.
"Je n'ai rien à redire, c'est parfait." Conclues-tu, tu es contente d'avoir la plus grande chambre, et tu as même été surprise que  Evie se rappelle de ce détail que tu as mentionné au détour d'une conversation, tu fais un signe de tête et la guide vers ta nouvelle chambre, qui ne contient qu'un lit et une armoire pour le moment, un peu comme une page vide ou le début d'un morceau, juste avant que le solo de guitare n'arrive. "Il y a quelques affaires que je veux récupérer dans la maison de mes parents, je n'avais aucune raison d'y retourner et d'aller les chercher avant mais je peux déjà m'y voir..." Tu lui montres l'endroit où tu veux placer la fameuse commode que tu as depuis tes douze ans, et une éventuelle table de chevet et un meuble pour toutes tes chaussures et un porte-manteau, mais uniquement pour tes tenues de scène. Et juste là, dans ce coin-ci, un miroir et un tapis de yoga, pas pour pratiquer le sport mais bien pour tes étirements et autres mouvements de danse. Et pourquoi pas une stéréo juste ici ? "T'en penses quoi ? Tu peux m'arrêter à n'importe quel moment hein..." Tu finis par te tourner par Evie, après avoir réalisé que tu parles tout de seule pendant près de cinq minutes, ayant déjà des idées plein la tête.  



I like to move, yes I move in the night, You know I mellow down easy; yes it is a sight, I like to stroll, yes I take my time...
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la "fille de"
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (21.09.85)
SURNOM : evie par la majorité, frankie par sa mère, vivie par ses neveux et nièces
STATUT : éternelle célibataire qui a visiblement (re)trouvé jésus... mais rien n'est sûr #AMENTOTHAT
MÉTIER : calligraphe de formation, wedding planner par vocation, assistée par la douce lucia. elles répandent bons conseils et sourires dans l'agence qui porte son nom, et qui est située à la périphérie de spring hill
LOGEMENT : après une colocation de deux ans avec chad, elle l'a enfin quitté pour occuper un bel appartement avec sa cousine préférée, lara. adresse: #70 st pauls terrace, spring hill
(pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home Tumblr_p22mdlXRQW1qzwoilo10_400
POSTS : 4060 POINTS : 320

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
(pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home V36XX1Dd_o
PEARSON² ◦ in our family portrait we look pretty happy we look pretty normal let's go back to that in our family portrait we look pretty happy let's play pretend act like it goes naturally
(pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home 8e1f127fe3bd60e3db2fa396c7d66767
EVEN ◦ you stand with your hand on my waist line it's a scene and we're out here in plain sight i can hear them whisper as we pass by it's a bad sign, bad sign something happens when everybody finds out see the vulture circling dark clouds love's a fragile little flame it could burn out it could burn out

owen#8rhett#1lara#3lucia#2heïana#1charlie#1 (6/7)

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : ssoveia
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©blindness (av) ◦ ©siren charms&meghan-markle&mckenzistuff (code sign&gifs) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : yasmine khadji & jo carter
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now https://www.30yearsstillyoung.com/t28922-evelyn-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t23917-famille-f-les-pearson#9

(pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home Empty
Message(#) Sujet: Re: (pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home (pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home EmptyMer 5 Fév - 12:39




≈ ≈ ≈
{just know you're not alone cause i'm going
to make this place your home}
crédit/ (lizzieforbes) ✰ w/ @Lara Pearson

Inutile de répondre à Lara qu'elle avait conscience que ce serait même le dernier câlin de leur vie ; elle le savait, elles partageaient la même aversion pour les grandes effusions de sentiments et en définitive, ce point commun supplémentaire confirmait la place spéciale qu'occupait dorénavant sa cousine sur la toute petite liste des personnes qui méritaient son attention. Déjà parée à admirer la vue de leur balcon, Evelyn se détourna un instant de la jeune femme pour prendre une grande inspiration que l'ouverture de la baie vitrée rendit vivifiante, même sous la chaleur qui perdurait. Elles avaient de quoi se créer leur petit jardin suspendu, et déjà elle se mit à réfléchir à l'association d'arômes qui embaumeraient l'extérieur une fois qu'elle s'y mettrait. Marquant une pause mentale, elle resta silencieuse un court moment, perdue dans l'observation lointaine des prochains mois qui s'écouleraient. Cette acquisition de bien immobilier, ça cimentait enfin l'idée qu'elle était là pour rester ; dans cette ville qui l'avait avalée tout entière, soumise à la pression de ses pairs qui s'étaient occupés à la recracher sans vergognes avant qu'elle ne décide de partir et de s'épanouir ailleurs. C'était effrayant dans un sens, d'apposer le point à ce chapitre qu'elle avait pris tant de temps à écrire. Deux années en tout, deux années durant lesquelles il lui avait fallu bien du courage pour affronter ses souvenirs, ses démons, mais surtout sa famille qui, au contraire d'elle, n'avait pas évoluée, toujours fidèle à ses principes galvaudés par l'appât de la reconnaissance et par l'opportunisme déguisée en œuvre de charité.
Elle bloqua son fil de pensées, secrètement bouleversée par le caractère symbolique de tout ça, et finit par toupiller en sens inverse. Evie laissa l'un de ses talons s'appuyer en équilibre sur le sol parqué de la pièce dans laquelle elles se trouvaient, prenant des airs de conspiratrice lorsqu'elle se réinséra dans la conversation aussi naturellement que possible "On prend parfois des décisions sur un coup de tête. Qui sait, peut-être que je t'ai caché mes plus mauvaises habitudes pour faire meilleure impression, et que tu décideras que c'est trop pour toi de les supporter quand tu t'en rendras compte." exagéra-t-elle, se cachant derrière une boutade pour émettre ses timides craintes à propos de leur colocation.
Elle ne l'admettrait pas tout de suite parce que c'était beaucoup trop neuf, et que partager ses états d'âme ne faisait pas partie de son mode de fonctionnement, pourtant elle savait que si les choses ne se passaient pas bien avec Lara une fois qu'elles emménageraient pour de bon, ça lui porterait un coup au cœur qu'elle aurait bien du mal à colmater. Lorsqu'elle regardait la jeune femme, elle aussi se disait que les Pearson valaient sans doute plus le coup que ce qu'elle avait toujours pensé… mais elles se connaissaient si peu en réalité, que même si elle s'obstinait à y croire farouchement, faisant confiance à son instinct qui ne l'avait jamais déçue jusqu'à présent, un soupçon de doute persistait. En réalité, c'étaient les déceptions qu'elle avait déjà connues, lorsqu'à de rares occasions, elle avait fait confiance aux membres de son clan, qui continuaient à lui tourner à l'arrière du crâne ; comme toutes ces humiliations qu'elle avait subi sous le prétexte qu'elle ne collait pas à l'archétype de la famille, qu'elle méritait à peine d'être considérée comme l'une des leurs… ça faisait partie des choses qui l'avaient profondément marquées, assez pour qu'elle se montre plus vigilante, tandis que Lara semblait si sûre d'elle en énonçant les termes de leur contrat tacite comme pour renforcer l'idée qu'elles avaient fait le bon choix.

Réduisant l'écart qui les séparait, Evelyn s'approcha d'elle pour jeter un œil à la chambre qu'elle lui avait indiqué. Laissant le clapotis de ses talons combler le silence relatif qu'elle avait respecté pour laisser Lara s'exprimer, elle en sortit soudain et s'accota à l'encadrement de la porte pour visualiser les indications qu'elle lui faisait avec un enthousiasme qui la fit rire. Elle leva les mains devant elle et rentra le menton, comme pour se défendre que non, elle ne se moquait pas d'elle, tout en lui disant à la fois "Non, je crois que c'est bien de savoir où tu vas et que, sans vouloir te flatter, tu as hérité des talents de décoratrice de ta cousine. La moins snob de toutes… je parle de moi, s'entend." Une démonstration de fausse-prétention qu'elle accompagna d'un jeté de cheveux par-dessus son épaule, alors qu'elle revint rapidement sur le sujet le moins plaisant qu'avait mentionné Lara.
Se calant un peu plus fort contre le cadre de la porte, les chevilles et les bras croisés dans une position élégante, elle lui demanda tout en tournant la tête dans sa direction "Tu veux que je t'accompagne chez tes parents ?" Elle ne serait pas de trop pour parer les attaques de son oncle et de sa tante. Elle était passée par là, elle savait que ce genre de visites pouvait mal tourner, et bien qu'elle eût beau savoir que Lara n'avait besoin de personne pour la protéger, se sentir soutenue la rendrait moins fébrile, c'était une certitude qu'elle n'avait pas besoin de verbaliser pour qu'elle comprenne que vraiment, elle se portait volontaire, et de bonne volonté qui plus est "Une petite réunion de famille improvisée, ça ne se refuse pas." Ce à quoi elle réfléchit un instant – ce qui lui coûta un peu d'ailleurs –, le temps que ses sourcils se froncent, et qu'elle ajoute en pointant furtivement un index à l'ongle arrondi en direction de Lara "Ce serait peut-être l'occasion de prévenir tout ce beau monde qu'on vit toutes les deux." Ça l'agaçait un peu de devoir se justifier auprès des autres membres de la famille mais puisqu'elle tenait à sa tranquillité, elle n'était pas sans ignorer que c'était une annonce nécessaire. Elle compléta "Avant que ça ne finisse dans les journaux et qu'on doive essuyer les reproches, je veux dire. Autant prendre les devants, au moins on ne pourra pas nous accuser de faire les choses en douce." Elle ne tenait pas à finir comme sujet d'un débat d'un talk-show bidon ; une ritournelle à laquelle elle était plus habituée que sa cousine, à un point tel d'ailleurs qu'elle pouvait déjà s'imaginer les gros titres qui lui firent refouler un léger frisson d'exaspération.


    - - it doesn't matter what people tell you it doesn't matter what they might say sometimes you have to leave home sometimes running away means you're headed in the exact right direction.
    (pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home P043axop_o
    (pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home 1949770018:
     
Revenir en haut Aller en bas
Lara Pearson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans (02.03.1993)
SURNOM : baby pearson, the girl with the loud mouth, sugar... tu laisses les gens choisir, tu ne réagis plus depuis longtemps
STATUT : célibataire, perdue dans le fond d'un paquet de chips
MÉTIER : ancienne étudiante (master biochimie), désormais tu danses et t'effeuilles dans différents clubs la nuit & enchaines les castings le jour
LOGEMENT : tu viens d'emménager dans un appartement à Spring Hill, au 70 st pauls terrace, avec ta cousine Evie
(pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home F3vr3WS
POSTS : 95 POINTS : 170

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : #notyourbaby • accro à tes mini jupes en denim, la glace à la vanille et les ours en gélatine • fan de rock et uniquement de rock, tu ne vois pas l'intérêt des autres types de musique • homosexuelle et fière de l'être • tu veux vivre de ta passion principale, la danse et ce même si ta famille ne voit pas ça d'un bon oeil • tu te déplaces majoritairement à pieds • reine des embrouilles, tu donnes ton opinion sur tout, qu'on te la demande ou pas parfois.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (2020) evelyn#3clément#1jodie#1itziar#2
(2019) janloan

---


(pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home BakEVwt
evelyn • woke up feelin' like I just might run for President, even if there ain't no precedent, switchin' up the messaging, I'm about to add a little estrogen, buy my whip by myself, pay my rent by myself...

(pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home Ak84Nr5
itziar • when life deals us cards, make everything taste like it is salt, then you come through like the sweetener you are, to bring the bitter taste to a halt...
RPs TERMINÉS : (2019) evelyn#1itziar#1jillianevelyn#2
PSEUDO : malibu
AVATAR : vanessa morgan
CRÉDITS : soapflaws (bazzart), varchies (tumblr) & riverdaleladiesdaily (tumblr)
DC : edge price & nicholas hurley, les autres
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26149-take-a-bottle-shake-it-up-and-pour-some-sugar-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t26233-lara-speaking-in-tongues

(pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home Empty
Message(#) Sujet: Re: (pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home (pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home EmptyLun 17 Fév - 12:04




≈ ≈ ≈
{just know you're not alone cause i'm going
to make this place your home}
crédit/ (phoebsrhp) ✰ w/ @Evelyn Pearson

Tu ne peux t’empêcher de lancer un œil intrigué dans la direction d’Evie quand elle semble exprimer un semblant de doute. Ce qui est plus que compréhensible, il y a des mois de cela, vous étiez encore des étrangères l’une pour l’autre et vous l’êtes toujours dans un sens. Tu as bien conscience qu’elle est toujours sur ses gardes quand le sujet Pearson est concerné, et très sincèrement, tu ne peux pas vraiment la blâmer. C’est à cause de ta famille que tu as ce caractère aussi trempé, à cause d’eux que tu as dû te forger une carapace aussi épaisse et que tu dois toujours anticiper des réactions négatives et ce même si tu décides de suivre leur directive à la lettre. Et tu es fatiguée de vivre de la sorte, et ce n’est pas vraiment une façon saine de vivre au final, déguiser les insultes et prétendre qu’elles sont juste là au nom de l’amour ou quelque chose comme ça … Non, ce n’est pas ainsi que cela devrait fonctionner et si un jour tu as des enfants, ton amour ne sera pas sous condition, pas comme un contrat ou un véritable business.
Cela fait depuis 26 ans que tu coures après un semble de validation de la part de tes parents et tu peux imaginer à quel point les choses peuvent être frustrantes pour Evie qui a des années de plus que toi. Mais cet appartement, c’est un nouveau départ, tu en es certaine, aucune raison que cela se passe mal, c’est comme avec tes clients, du moment que les règles sont établies dès le début, personne ne peut être blessé. "Tes plus mauvaises habitudes ? Ça m’étonnerait beaucoup que tu caches quoi que ce soit qui puisse me faire partir dans l’autre direction, il m’en faut beaucoup pour dire non…" Ces quelques mois d’indépendance, sans l’ombre écrasante de ton nom de famille, sans la pression des études et juste en étant toi, ces quelques mois t’ont fait réaliser que tu étais taillée dans quelque chose de solide. Quelque chose qui peut essuyer bien des tempêtes, qui peut se défendre et remettre qui que ce soit à sa place. Oui, les langues les plus mauvaises diront que tu as un sale caractère, mais ça… C’est juste une insulte que les hommes aiment bien lancer dans la direction de n’importe quelle femme forte et surtout quand ils se sentent menacés. Et c’est tant mieux selon toi. "Et puis je sais déjà que tu aimes les hommes… et oui, c’est déjà une belle erreur, crois-moi." Que tu ne peux t’empêcher d’ajouter avant de guider Evie vers ta chambre, oui, c’est une blague très facile sauf que tu ne caches pas ton jugement envers toutes les créatures du sexe opposé, qu’on se le dise.
Tu lui fais une description rapide de ce que tu comptes faire, surprise par ton propre enthousiasme et par le fait que tu y es véritablement songé depuis votre première visite, plus que ce que tu l’aurais laissé sous-entendre. Tu ne sais pas si coller une centaine de posters à l’effigie de tes groupes préférés rentre dans la catégorie décoration mais… c’est ce que tu comptes faire. "Je n’irais pas jusqu’à parler de décorations hein… je veux juste récupérer quelques petites choses qui m’appartiennent et que l’on m’a promises..." Tu fais l’aveu sur un ton qui se veut léger avant de te laisser retomber sur le matelas, ton matelas, tu restes ainsi pendant quelques secondes, à observer le plafond parfait et immaculé -il faudrait que tu trouves quelque-uns de ces autocollants fluorescents pour créer ton propre ciel étoilé- considérant les mots d’Evie. Qui est beaucoup trop logique et pragmatique à ton gout. Tu fais une grimace en imaginant Evie dans la maison dans laquelle tu as grandi, techniquement, elle y a déjà mis les pieds, mais à présent que tu en sais plus sur elle, que vous vivez ensemble, les choses sont complètement différentes. Et tes parents peuvent te traiter d’adolescente immature autant qu’ils le souhaitent, cela ne te dérange pas, il est certain que cela t’ennuierait si les mots durs et froids étaient tournés vers Evie.
Tu finis par pousser un soupir, te redressant sur tes coudes afin que vos regards se croisent. "Tu es certaine que tu veux te lancer dans tout ça ? Rencontrer mes parents, dire au reste de la famille qu’on vit ensemble ?" Non, tu n’en as pas honte, absolument pas, tu es même plutôt fière d’avoir signé ce contrat. Être en présence d’Evie, la côtoyer, te donne l’impression d’être plus adulte que tu ne l’as jamais été. Elle ne te prend pas de haut, elle n’essaye pas de te raisonner, respecte tes choix et tes idées sans ajouter son grain de sel… Et c’est rafraichissant, tu ne vois pas pourquoi tu voudrais t’éloigner de tout ça, d’elle, ou de son influence. Evie est la personne la plus accomplie que tu connaisses et de loin. "C’est logique dans un sens, autant les prévenir maintenant et prendre contrôle du narratif et de ce qu’on pourrait dire sur nous mais …" Mais cela implique de faire face au reste du clan Pearson et tu n’es pas prête, émotionnellement du moins, pour te lancer dans ce genre de batailles. Comme on dit, loin des yeux, loin du cœur, vivre dans une réalité où tu habites sur un autre continent et que ta famille ne peut pas t’atteindre. Et encore, tu n’es que la cousine, tu n’es pas au milieu du désastre médiatique comme Evie. "Cela m’énerve profondément de devoir me justifier." Tu as une autre moue à tes propres mots et tu finis par te redresser entièrement, retrouvant une position assise et un peu plus convenable. "Et crois-moi, tu n’as pas envie de croiser la route de Trevante et encore moins celle de Cassandra. Mes parents peuvent être …. Horribles ? Oui, c’est le mot que je cherche."
Tu as un autre soupir avant de continuer sur ta lancée. "J’apprécie vraiment ton soutient Evie, vraiment… mais ça serait un peu une punition que de t’infliger cela, vaut mieux que j’y aille toute seule dans un premier temps histoire de… prendre la température ?" Et cette perspective ne t’enchante guère, il suffit juste de voir la façon dont ton sourire a faibli ou ton regard qui se pose dans le vide. "Mais on n’est pas obligées de penser à ça tout de suite… On est officiellement colocataires maintenant, ça se fête !"



I like to move, yes I move in the night, You know I mellow down easy; yes it is a sight, I like to stroll, yes I take my time...
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la "fille de"
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (21.09.85)
SURNOM : evie par la majorité, frankie par sa mère, vivie par ses neveux et nièces
STATUT : éternelle célibataire qui a visiblement (re)trouvé jésus... mais rien n'est sûr #AMENTOTHAT
MÉTIER : calligraphe de formation, wedding planner par vocation, assistée par la douce lucia. elles répandent bons conseils et sourires dans l'agence qui porte son nom, et qui est située à la périphérie de spring hill
LOGEMENT : après une colocation de deux ans avec chad, elle l'a enfin quitté pour occuper un bel appartement avec sa cousine préférée, lara. adresse: #70 st pauls terrace, spring hill
(pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home Tumblr_p22mdlXRQW1qzwoilo10_400
POSTS : 4060 POINTS : 320

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
(pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home V36XX1Dd_o
PEARSON² ◦ in our family portrait we look pretty happy we look pretty normal let's go back to that in our family portrait we look pretty happy let's play pretend act like it goes naturally
(pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home 8e1f127fe3bd60e3db2fa396c7d66767
EVEN ◦ you stand with your hand on my waist line it's a scene and we're out here in plain sight i can hear them whisper as we pass by it's a bad sign, bad sign something happens when everybody finds out see the vulture circling dark clouds love's a fragile little flame it could burn out it could burn out

owen#8rhett#1lara#3lucia#2heïana#1charlie#1 (6/7)

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : ssoveia
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©blindness (av) ◦ ©siren charms&meghan-markle&mckenzistuff (code sign&gifs) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : yasmine khadji & jo carter
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now https://www.30yearsstillyoung.com/t28922-evelyn-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t23917-famille-f-les-pearson#9

(pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home Empty
Message(#) Sujet: Re: (pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home (pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home EmptyMer 26 Fév - 12:25



≈ ≈ ≈
{just know you're not alone cause i'm going
to make this place your home}
crédit/ (lizzieforbes) ✰ w/ @Lara Pearson

Elle aurait pu laisser filer un rire gras, n'étant pas la dernière à apprécier les boutades de Lara sur son orientation sexuelle ; un running gag qui faisait toujours des miracles sur elle, plutôt bon public lorsqu'il s'agissait de démontrer un peu (beaucoup, même) de solidarité féminine. Mais l'image d'un Owen en soutane lui passant très furtivement devant les yeux, ça la força à prendre les choses avec plus de circonspection… comme si tomber dans l'auto-dérision marquerait son front d'une lettre écarlate, témoin de sa culpabilité latente de flirter, non seulement avec la gent masculine, mais surtout avec un homme de foi. Ça en disait plus sur elle que sa fâcheuse tendance à s'amouracher de ceux que sa cousine considérait comme des créatures du démon, faisant probablement partie des mauvaises habitudes qu'elle prétendait lui avoir dissimulées pour ne pas la faire fuir. Si seulement elle savait, pensa-t-elle en ravalant un léger sourire. Elle-même n'était pas sans savoir qu'un jour où l'autre, son secret lui éclaterait au visage. Mais puisqu'elle n'était pas la seule impliquée dans cette affaire, et qu'elle n'était pas non plus celle qui en souffrirait le plus si jamais les choses venaient à se savoir dans Redcliffe et ses environs, elle s'obstinait à ne rien dire à personne, pas même à ceux en qui elle avait confiance. Le silence est d'or, une maxime qu'elle se répétait continuellement lorsqu'elle rentrait à la maison après avoir passé la nuit avec Owen, non sans jeter toutefois un regard au ciel menaçant et lourd de nuages et de fumées qui s'étalaient au-dessus de sa tête comme un rideau prêt à lui tomber dessus aléatoirement. Quelque part, elle était curieuse de savoir ce qui se racontait sur elle là-haut ; elle dont la réputation auprès du Tout-Puissant n'était plus à faire, jamais consciencieuse dans son éducation religieuse malgré l'école catholique. Elle avait laissé un moment de répit à ses constantes provocations à l'égard de la foi, voilà qu'elle faisait son grand retour un peu plus de quinze ans après avec un plan plus élaboré que ses tentatives de convaincre ses petites camarades de classe que l'avortement n'est pas un péché. Elle s'était lancée dans un autre type de militantisme dont elle était la seule bénéficiaire finalement, de quoi l'envoyer au neuvième cercle de l'enfer après de courts séjours au sixième deuxième et au deuxième. Franchement, elle ne pouvait pas prétendre que ça l'étonnerait si elle finissait frappée par la foudre un joli soir d'été ; elle ferait simplement en sorte de s'effondrer avec autant de grâce que l'avait fait son père sur le terrain à l'époque.
Qui plus est, elle n'avait aucun doute sur le fait que si Lara venait à apprendre toute cette histoire, le regard qu'elle porterait sur son aînée permuterait, ne serait-ce qu'un tout petit peu. Voilà pourquoi cultiver un jardin secret était important dans toute cette proximité imminente qu'elles partageraient ; parce que la déception était un sentiment qu'Evelyn avait beaucoup trop de fois inspirée à autrui et que si elle n'avait jamais eu de mal à le gérer lorsqu'elle venait de ceux pour qui elle n'avait que peu de considération, la sentir émaner de quelqu'un comme Lara la peinerait plus que jamais.

Quittant l'encadrement de la porte d'une poussée délicate de la hanche, puis s'enfonçant dans la chambre partiellement vide de la jeune femme, Evie ne se laissa pas perturber par ses réflexions immédiates. Marchant jusqu'à Lara, elle saisit le moment pour poursuivre la conversation qu'elles avaient entamées, toutes enthousiaste à l'idée d'être enfin parvenue au but qu'elles s'étaient fixées. Maintenant, il y aurait des annonces à faire, et alors que comme Lara, le fait de se justifier auprès de leur famille ne l'enchantait pas, elle profita de l'instant et de la mention de son oncle et de sa tante pour se faufiler dans la brèche, et lui proposer d'être la gardienne de sa patience lorsqu'elle irait récupérer ses petites affaires chez eux "On est de la même famille, Lara. Il n'y a pas un détail à propos de la nature profonde des membres qui la compose dont je ne suis pas au courant." Elle avait même une idée précise de la manière dont fonctionnait les Pearson et chaque personne qui faisait partie du cercle restreint de ceux qui les fréquentaient régulièrement. Plus jeune, elle avait toujours été observatrice, une qualité qui lui venait de son talent pour le dessin, quand elle prenait encore le temps de scruter chaque détail pour s'en faire une banque d'images qui l'aidaient à peaufiner ses esquisses.
Elle s'assit sur le bord du matelas de sa cousine, joignant les chevilles dans la position élégante qui était la sienne, tout en poursuivant en même temps "J'ai pris mes distances à un moment donné, j'ai quand même passé presque dix-neuf ans de ma vie à les côtoyer et crois-moi, je sais." Elle savait comment ils étaient, tous. Elle savait comment s'en protéger aussi "C'est pour ça que les prendre de court en leur annonçant la nouvelle, c'est plus judicieux que de laisser l'information venir à eux, et leur donner l'opportunité de se l'accaparer pour la tourner publiquement à leur avantage. Je n'ai pas envie que notre colocation devienne quelque chose de sulfureux, alors qu'on a aucune mauvaise intention." Bien, en vérité, si ça pouvait un peu agacer Celie, elle ne cracherait pas dessus. Mais ce n'était pas le sujet "Je n'ai jamais été proche de tes parents, mais ils ne sont pas très différents de ma mère… et n'oublie pas que je ne leur dois rien, pas même la politesse." Elle restait une inconnue pour Trevante et Cassandra. A vrai dire, la seule chose qu'elle redoutait à ce stade, c'était la ressemblance de son oncle avec son père. Le choc que ça lui ferait d'être confrontée à cette image qu'il renvoyait, presque un copier-coller de l'homme que Kai aurait dû être à cet âge-là, sans partager une once de son tempérament unique pourtant ; c'était ça qui pourrait la faire changer d'avis, pas leur machiavélisme supposé… dans ce domaine, elle avait connu bien pire
Pour autant, elle ne tenait pas à insister. Alors dans une position de capitulation, les paumes levées vers le haut, elle entendit ce que Lara ajouta et l'accepta avec déférence "C'est comme tu veux. Si tu changes d'avis, tu n'auras qu'à venir gratter à la porte de la chambre jusqu'à côté de la tienne." fit-elle avec un sourire en biais, se tournant vers la jeune femme sur qui elle posa un regard plissé, suspicieux, quand la mention de fête s'échappa de ses lèvres "Pourquoi j'ai soudainement l'impression que tu as une idée derrière la tête ?"


    - - it doesn't matter what people tell you it doesn't matter what they might say sometimes you have to leave home sometimes running away means you're headed in the exact right direction.
    (pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home P043axop_o
    (pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home 1949770018:
     
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home Empty
Message(#) Sujet: Re: (pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home (pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(pearson²) just know you're not alone cause i'm going to make this place your home

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill
-