AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -46%
Souris Gaming sans Fil – Corsair DARK CORE RGB ...
Voir le deal
80.87 €
anipassion.com

 raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Luc Besançon-Juanes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
SURNOM : Blue Moon, mon nom de scène
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Journaliste, mais j'ai l'ambition de vendre un jour mes toiles.
LOGEMENT : Un appartement insalubre près du centre
POSTS : 59 POINTS : 630

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : La nuit, je me métamorphose en lune bleue.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Blair St. Clair
DC : nope
INSCRIT LE : 07/01/2020

raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] Empty
Message(#) Sujet: raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] EmptyMer 22 Jan - 23:51



Luc était dans un état d'excitation sans pareil, comme chaque fois qu'une de ses toiles allait être exposée. À son humble avis, cela n'arrivait pas assez souvent. Alors, lorsqu'il a été invité à une soirée chic dans un bar huppé de Spring Hill, quartier où il ne mettait les pieds que les soirs où il revêtait tenue, perruque et maquillage, il a été transporté sur une vague de lyrisme sans précédent. L'endroit était magnifique, avec un bel escalier en marbre pour parvenir à la salle principale du bar, qui ressemblait plus à un musée qu'à un endroit où les riches viendraient s'esquinter la gueule.

Dans un premier temps, tout fut fabuleux. Les gens, l'atmosphère, la légère odeur de champagne qui régnait dans l'air. Pour être né dans une certaine opulence et avoir côtoyé fréquemment les plus beaux clubs de Madrid, Luc connaissait la marche à suivre. Feindre le génie ennuyé, appuyé contre un mur, observer de loin d'un air désintéressé. Dans un premier temps, ce fut plutôt difficile : ce qui lui était donné de voir était plus beau que tout ce sur quoi il avait déjà posé les yeux. Il n'eut même pas à faire une présentation de son oeuvre, perdue au milieu de celles des autres, mais il eut tout le loisir d'observer les gros pleins de soupe servir des leçons intellectuelles à leurs compagnes écervelées en passant devant son tableau. Mais très vite, il n'eut plus à feindre l'ennui : celui-ci était bel et bien réel. Rapidement, il se rendit compte du temps qu'il perdait et qu'il pourrait passer à travailler au lieu de rester planté là.

Puis vint le moment musical de la soirée. Il passa trop vite au goût de Luc, qui apprécia la prestation et fut gracile en applaudissements à la fin. Mais la soirée n'en finissait pas. Et voici que le Directeur Général Des Milieux Artistiques faisait son speech, et voici que Monsieur Machin Des Fonds Pour Les Bushfires faisait un speech, le tout saupoudré d'une couche épaisse de pseudo intellect ennuyeux au possible. Pas à pas, Luc se rapprocha du buffet, bien tenté à l'idée de se désaltérer avec du bon champagne (les goûts de luxe ne disparaissent pas totalement avec la pauvreté) et faillit marcher sur un autre jeune homme, planté là. S'excusant à moitié en essayant de ne pas faire de bruit, il se lissa un sourcil qui finit par s'hausser dans une courbe étonnée.

- Hey, c'était vous qui jouiez de la guitare, tout à l'heure, n'est-ce-pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Zeppelin Jensen
Zeppelin Jensen
la moitié esseulée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-cinq ans. (12.02.94)
SURNOM : Zep, uniquement pour les intimes.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Musicien à ses heures perdues. Petit rat de l'informatique.
LOGEMENT : Un appartement à Logan City en colocation avec la jolie Rehane. ♥
raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] 19454009
POSTS : 2879 POINTS : 1775

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] VeneratedNewDromedary-size_restricted
Isaac - " L'amour de deux frères, ce lien pur où nul autre n'a sa place, à nul autre pareil, cette intimité sur laquelle aucune enchère n'est possible, où le désir et la sensualité ont leur place parce qu'on connaît l'autre aussi bien que soi-même. "

raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] Jhb8Cd
Oakley - "Il n’y a pas de consolation plus réconfortante que celle qui se trouve dans les bras d’une sœur."


Isy & Oak ; Adèle #1 ; Mina #1 ; Léonie #1 ; Harley #1 ; Caroline #1 ; Margot #1 ; Itziar & Serinda ; Nico ; Rehane #1 ; Luc ; Lola ; Ash ; Erin #1 ; Jemina
RPs EN ATTENTE : Roxanne -
RPs TERMINÉS : Zepley #1 ;
PSEUDO : ELY.
AVATAR : RJ King.
CRÉDITS : {ava : dreamacoholic.}
DC : Hari Grayson.
INSCRIT LE : 20/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28157-si-tu-sautes-je-saute-pas-vrai-zep https://www.30yearsstillyoung.com/t28194-zep-la-musique-adoucit-les-moeurs https://www.30yearsstillyoung.com/t28263-zeppelin-jensen#1224321 https://www.30yearsstillyoung.com/t28420-zeppelin-jensen

raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] Empty
Message(#) Sujet: Re: raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] EmptyJeu 23 Jan - 18:40


Ton étui à guitare sur l'épaule, les écouteurs sur les oreilles, tu traverses les rues de Brisbane à pieds. Ce soir, ce n'est pas une soirée scène ouverte à laquelle tu participe. Il s'agit d'une soirée pour le lancement d'une exposition de peinture. Pour quelqu'un comme toi qui adore l'art, c'est une parfaite aubaine. En une soirée, deux de tes grandes passions sont réunis : l'art et la musique. Avec cela, tu vas pouvoir manger et boire autant que tu le souhaites. Si ça c'est pas une bonne soirée. T'as bien proposé à Adèle ou Oakley de t'accompagner mais en vain. Elles étaient occupés ce soir. Tant pis, tu erres dans les rues quasi désertes de Brisbane. Tout est calme et paisible ce soir, c'est étonnant pour une grande ville comme celle-ci. Étonnant mais appréciable. T'arrive dans le quartier de Spring Hill, tu viens souvent dans ce quartier et tu l'adore. Un homme responsable de la soirée te montre où mettre tes affaires, tu t'entraines à effecteur deux ou trois accords afin de t'échauffer puis viens le lancement de la soirée. Guitare sur l'épaule, coupe de chamapgne à la main, tu fais le tour de la salle et admire les toiles une à une. C'est un regroupement de plusieurs toiles de peintres différent. Ils sont tous aussi doués les uns que les autres jamais tu ne seras capable de faire quelque chose digne d'eux. Chacun son art. Le tien c'est – et ça restera- la musique. Violon, piano, guitare. Qu'importe l'instrument que tu as choisis la musique fera toujours partis de toi. Chaque jour qui passe tu te bat pour prouver à ton père que t'es capable de vivre de ta musique. Jusqu'à présent, les auditions que tu as passés ont toutes été un échec. Personne ne veut te laisser ta chance. Ce n'est pas grave, avec les précieux conseils de ta soeur jumelle t'ont pas mal aidés à te rebooster, te donnant un bon coup de pied au derrière. Tu as une petite idée en tête, il va juste te falloir beaucoup de courage pour que tu viennes la lancer. Là n'est pas la question. Ce soir, tu dois garder toutes tes facultés de concentration pour réussir à jouer devant autant de monde. Ce n'est pas la première fois, cela dit c'est toujours autant impressionnant. Une boule se forme dans ton estomac lorsque l'on vient t'informer que ça va être à ton tour. Pas d'orchestre pour t'accompagner, tu as refusé. Tu préfère te produire seul, habituellement il y a ton amie chanteuse avec toi mais pas ce soir, elle n'a pas pu se dégager de ses responsabilités. Tu te retrouves donc seul, sur la petite scène, guitare à la main. Tu commences à jouer. Durant les premières notes, ton estomac est encore noué. Il se détend au fur et à mesure que tu viens jouer, te laissant envahir totalement par la musique. Ta prestation se termine. Tu remercies la foule qui t'applaudit et retourne près du bar. C'était ridicule de stresser de la sorte, tu le sais bien. Tant pis, c'est fait. Un homme d'à peu près ton âge s'approche soudainement de toi, te complimentant sur ta musique. - Hey, c'était vous qui jouiez de la guitare, tout à l'heure, n'est-ce-pas ? Tu lui souris en terminant ta coupe de champagne. "Oui c'est moi. Mais tu peux m'tutoyer tu sais." Lui réponds-tu en lui tendant la main pour le saluer. "Zeppelin mais j'préfère qu'on m'appelle Zep !" Viens-tu te présenter à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Luc Besançon-Juanes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
SURNOM : Blue Moon, mon nom de scène
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Journaliste, mais j'ai l'ambition de vendre un jour mes toiles.
LOGEMENT : Un appartement insalubre près du centre
POSTS : 59 POINTS : 630

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : La nuit, je me métamorphose en lune bleue.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Blair St. Clair
DC : nope
INSCRIT LE : 07/01/2020

raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] Empty
Message(#) Sujet: Re: raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] EmptyJeu 23 Jan - 20:28


Luc, dans toute la beauté de son professionnalisme, serra la main qu'on lui présentait tout en essayant de ne pas dévisager le nouveau venu. Il était très intéressé par les gens, de tous bords, de tous horizons : leurs manières, leurs visages, leurs expressions ; et pourtant on le méprenait pour un misanthrope, toujours à rester travailler dans son trois pièces minable. Le jeune homme avait une structure de visage fascinante : un nez droit et des yeux profonds, cachés dans l'ombre projetée par la lumière des lustres, une coiffure laquée d'un bond foncé, une mâchoire bien taillée. De loin, il avait juste écouté la musique, mais de près il reconnaissait à l'inconnu - qui ne le resta pas bien longtemps - un certain charme. D'humeur joviale, il lui servit une poigne assurée et enchaîna sur sa remarque.

- Dans ce milieu, on sait jamais. T'aurais pu être un artiste complaisant qui aime se faire vouvoyer de ses paires.

Un énième de je ne sais quelle compagnie termina son discours et Luc se joignit par automatisme aux applaudissements, avant de se glisser à la droite du prénommé Zeppelin et d'accéder à une coupe de champagne bien méritée (à son avis). Il prit bien le temps d'en boire une gorgée, peu regardant du goût extra que le breuvage pouvait avoir, avant de répondre.

- Enchanté. Luc tout court, diminutif de rien du tout. En tout cas, bravo pour ta performance. Tu joues depuis combien de temps ?

Il semblait que ce fut le dernier discours prononcé et toute cette foule dense se mit à trépigner sur ses centaines de pieds et à se diriger vers le buffet. Néanmoins, conforme aux normes de la haute société, ils restaient sur le qui-vive, épiant qui se servirait en premier, gênés d'être l'un d'eux, aussi il n'y eut pas d'attroupement près des deux jeunes hommes. Les foules dérangeaient un peu Luc, mais il avait l'élégance de ne pas le montrer. Après tout, il avait plus l'habitude d'être sur scène que dans le public.
Revenir en haut Aller en bas
Zeppelin Jensen
Zeppelin Jensen
la moitié esseulée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-cinq ans. (12.02.94)
SURNOM : Zep, uniquement pour les intimes.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Musicien à ses heures perdues. Petit rat de l'informatique.
LOGEMENT : Un appartement à Logan City en colocation avec la jolie Rehane. ♥
raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] 19454009
POSTS : 2879 POINTS : 1775

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] VeneratedNewDromedary-size_restricted
Isaac - " L'amour de deux frères, ce lien pur où nul autre n'a sa place, à nul autre pareil, cette intimité sur laquelle aucune enchère n'est possible, où le désir et la sensualité ont leur place parce qu'on connaît l'autre aussi bien que soi-même. "

raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] Jhb8Cd
Oakley - "Il n’y a pas de consolation plus réconfortante que celle qui se trouve dans les bras d’une sœur."


Isy & Oak ; Adèle #1 ; Mina #1 ; Léonie #1 ; Harley #1 ; Caroline #1 ; Margot #1 ; Itziar & Serinda ; Nico ; Rehane #1 ; Luc ; Lola ; Ash ; Erin #1 ; Jemina
RPs EN ATTENTE : Roxanne -
RPs TERMINÉS : Zepley #1 ;
PSEUDO : ELY.
AVATAR : RJ King.
CRÉDITS : {ava : dreamacoholic.}
DC : Hari Grayson.
INSCRIT LE : 20/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28157-si-tu-sautes-je-saute-pas-vrai-zep https://www.30yearsstillyoung.com/t28194-zep-la-musique-adoucit-les-moeurs https://www.30yearsstillyoung.com/t28263-zeppelin-jensen#1224321 https://www.30yearsstillyoung.com/t28420-zeppelin-jensen

raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] Empty
Message(#) Sujet: Re: raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] EmptyDim 26 Jan - 14:00



À défaut d'être une rockstar connu dans le monde entier, ou juste en Australie, tu as la possibilité de de participer à des soirées inauguratrices à Brisbane. Il y a au moins des personnes qui croient en toi et en ton talent. Et puis, ça te permet de te faire connaitre malgré tout. On ne sait jamais, si un producteur de musique vient à passer par-là. L'espoir fait vivre. Ce soir promet d'être une très bonne soirée. De la musique, de la peinture. Que demander de mieux ? Rien. Adèle ou Oakley auraient pu t'accompagner mais les filles avaient déjà des projets pour ce soir. À la fin de ta prestation, tu viens t'assoir près du bar et commande un whisky. Tu ne bois qu'occasionnellement, un verre n'a jamais tué personne. Pendant la préparation de ta boisson, t'envoie un message à ta soeur. Tu lui as promis et tu sais que si tu ne le fais pas, Oakley va te passer un sacré savon. Un jeune homme s'approche de toi et t'interpelle. Il est plutôt mignon, il faut bien l'avouer. Si Adèle était dans les parages, elle te pousserais dans ses bras. Depuis qu'elle est au courant de ton attirance pour les hommes, la jeune femme tente de te caser avec tous ses amis. Au début, c'était amusant de la voir faire mais à force, ça en devient énervant. - Dans ce milieu, on sait jamais. T'aurais pu être un artiste complaisant qui aime se faire vouvoyer de ses paires. Tu ne t'empêcher d'exploser de rire. C'est à croire qu'il a dit quelque chose d'amusant, c'est un peu le cas. Il te prend pour un artiste, tu ne l'es pas du tout. Tu ne te considère pas comme tel. "J'suis pas un artiste. Juste un mec lambda passionné de musique !" Tu prononce ces mots à contre-coeur. Ça te tue de ne pas réussir à vivre de ta musique, c'est vraiment très compliqué et vu que tu te décourage facilement, ça n'aide pas non plus. Heureusement qu'Oakley est là pour te prendre la main et te relever la tête. Elle croit en toi et en ta musique, c'est d'ailleurs certainement ta première fan. - Enchanté. Luc tout court, diminutif de rien du tout. En tout cas, bravo pour ta performance. Tu joues depuis combien de temps ? Il est toujours agréable d'entendre des compliments sur quelque chose que l'on fait et qui nous tiens à coeur. Mis à part de ta famille et tes amis, tu ne reçois quasiment jamais de compliments d'autres personnes. "Merci beaucoup. C'est très gentil de me dire ça ! Je joue d'un instrument depuis que j'ai six ans. La musique a toujours fait partie d'moi. J'adore ça !" Si le jeune homme commence à te parler de musique, il n'en as pas finit avec toi. On ne t'arrête plus lorsque tu commence à parler de musique. "T'es venu admirer les toiles ? Y'en a des très belles, j'suis pas un professionnel en peinture mais j'suis impressionné par tant de talents !" Dis-tu en jetant un coup d'oeil rapide autour de toi.
Revenir en haut Aller en bas
Luc Besançon-Juanes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
SURNOM : Blue Moon, mon nom de scène
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Journaliste, mais j'ai l'ambition de vendre un jour mes toiles.
LOGEMENT : Un appartement insalubre près du centre
POSTS : 59 POINTS : 630

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : La nuit, je me métamorphose en lune bleue.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Blair St. Clair
DC : nope
INSCRIT LE : 07/01/2020

raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] Empty
Message(#) Sujet: Re: raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] EmptyDim 26 Jan - 14:29





Luc était avant tout quelqu'un qui faisait attention à son image. En temps qu'artiste à la renommé montante, la nuit en temps que Queen qui ne devait laisser percer aucune imperfection, il avait pris l'habitude de cacher ses tares avec talent. Il buvait son verre avec précautions, pas trop vite, comme s'il l'appréciait. Pour sa carrière qui avait du mal à démarrer, apparaître ivre mort en public pourrait marquer la fin d'un début prometteur. Certes, il buvait bien plus que raison, mais toujours caché chez lui, ou dans des bars inconnus perdus dans des ruelles sombres. S'il se mettait au Whisky comme Zeppelin, il n'allait pas faire long feu : il avait bu avant de venir (pas beaucoup, mais toujours trop pour que trois verres de plus ne le fassent tituber) et malgré la trace qu'il s'était autorisé avant de partir, il n'avait pas l'esprit des plus clairs.

Voir l'autre rire à sa réponse le fit sourire d'un air détaché, un peu perturbé par la foule grouillante. Néanmoins, ce que Zeppelin dit le rendit circonspect et il leva une main pour se gratter un oeil. Il était fatigué, les idées confuses. Comme d'habitude. Il aurait dû prendre une seconde ligne avant de monter dans le bus.

- Un artiste propose son art. La musique est un art. Par définition, tu es un artiste, non ? demanda-t-il dans une question qui n'était qu'à moitié rhétorique.

Quand l'autre jeune homme avoua son amour pour l'instrument, Luc ne put s'empêcher de l'apprécier un peu plus. Ça aurait été sympa de jouer d'un truc, pensa-t-il. Pas spécialement pour des concerts ou un but lucratif, juste jouer d'un truc, jouer avec les autres. Mais la peinture et l'écriture lui suffisaient et déjà, il n'avait pas assez de temps pour faire tout ce qu'il voulait accomplir.

- Ça se voit que ça fait longtemps. Tu maîtrises. (Il se mit à rire gentiment en l'entendant enchaîner sur la peinture.) En fait, pas que. J'expose, surtout. Enfin, une toile. C'est déjà ça.

Il eut un sourire charmant.

- La mienne est le paysage de marécage au clair de lune, dans des tons bleus.


Revenir en haut Aller en bas
Zeppelin Jensen
Zeppelin Jensen
la moitié esseulée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-cinq ans. (12.02.94)
SURNOM : Zep, uniquement pour les intimes.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Musicien à ses heures perdues. Petit rat de l'informatique.
LOGEMENT : Un appartement à Logan City en colocation avec la jolie Rehane. ♥
raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] 19454009
POSTS : 2879 POINTS : 1775

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] VeneratedNewDromedary-size_restricted
Isaac - " L'amour de deux frères, ce lien pur où nul autre n'a sa place, à nul autre pareil, cette intimité sur laquelle aucune enchère n'est possible, où le désir et la sensualité ont leur place parce qu'on connaît l'autre aussi bien que soi-même. "

raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] Jhb8Cd
Oakley - "Il n’y a pas de consolation plus réconfortante que celle qui se trouve dans les bras d’une sœur."


Isy & Oak ; Adèle #1 ; Mina #1 ; Léonie #1 ; Harley #1 ; Caroline #1 ; Margot #1 ; Itziar & Serinda ; Nico ; Rehane #1 ; Luc ; Lola ; Ash ; Erin #1 ; Jemina
RPs EN ATTENTE : Roxanne -
RPs TERMINÉS : Zepley #1 ;
PSEUDO : ELY.
AVATAR : RJ King.
CRÉDITS : {ava : dreamacoholic.}
DC : Hari Grayson.
INSCRIT LE : 20/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28157-si-tu-sautes-je-saute-pas-vrai-zep https://www.30yearsstillyoung.com/t28194-zep-la-musique-adoucit-les-moeurs https://www.30yearsstillyoung.com/t28263-zeppelin-jensen#1224321 https://www.30yearsstillyoung.com/t28420-zeppelin-jensen

raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] Empty
Message(#) Sujet: Re: raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] EmptyDim 26 Jan - 17:37



- Un artiste propose son art. La musique est un art. Par définition, tu es un artiste, non ? Ce jeune homme n'a pas tout à fait tort. Tu es bel et bien un artiste, que tu le veuilles ou non. Au fond de toi, tu sais que cet homme en face de toi a raison. Ta soeur ne cesse de te le répéter. Un jour, cela rentrera dans ta tête peut-être. Rien est moins sûr. Tu te contentes de sourire à l'homme en face de toi. Tu ne sais pas quoi lui répondre, tu lui fais un simple sourire et joue nerveusement avec ton verre entre tes doigts. "T'as sûrement raison. Je n'vis pas de mon art encore et peut-être que ça ne sera jamais le cas ou peut-être que si, j'en sais rien. J'me pose pas la question, j'me contente de jouer. C'est tout." Tu jettes un regard autour de toi. Le jeune homme commence à te lancer sur la musique, il va donc être impossible de t'arrêter à présent. La musique fait partie de toi depuis ta naissance, t'es bien incapable de t'en passer désormais. Le piano, le violon, la guitare. T'aime tellement jouer d'un instrument. Tu déteste toutes ces chansons qui passent à la radio. Ces chansons aux sons téléphonés et avec leurs accords sortis tout droit d'un ordinateur. Tu déteste le rap, le hip hop et toutes ces musiques modernes. Ça ne t'empêche pas de les respecter parce que, malgré tout, ça reste un art. Tu ne peux pas te permettre de juger un art que tu ne connais pas. - Ça se voit que ça fait longtemps. Tu maîtrises. En fait, pas que. J'expose, surtout. Enfin, une toile. C'est déjà ça. Ah ça, pour maitriser du maitrise. T'essaie tout du moins. Il t'arrive de faire quelques fausses notes de temps en temps, lorsque tu as répété durant trente-six heures d'affilés par exemple. Mais autrement, tu n'es pas peu fier de toi et de ta musique. "Merci beaucoup. Jm'entraine tous les jours, pendant au moins deux heures." C'est l'avantage de travailler à son compte, tu peux organiser tes journées comme tu le souhaite. En général, tu travaille le matin ou tard le soir. Ça te laisse une bonne petit partie de l'après-midi libre pour faire ce que tu souhaites. Les corvées ou bien de la musique. Le plus souvent, c'est la musique qui gagne la partie. Vivant en colocation, tu dois trouver des moments où Rehane n'est pas à l'appartement afin de ne pas la déranger. "Attends t'expose ce soir ? C'est laquelle la tienne ?" Demandes-tu au jeune homme en essayant de la déterminer parmi toutes les toiles présentes. "Je suis donc en présence d'un artiste reconnu ? C'est un véritable honneur !" Dis-tu en arborant un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Luc Besançon-Juanes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
SURNOM : Blue Moon, mon nom de scène
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Journaliste, mais j'ai l'ambition de vendre un jour mes toiles.
LOGEMENT : Un appartement insalubre près du centre
POSTS : 59 POINTS : 630

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : La nuit, je me métamorphose en lune bleue.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Blair St. Clair
DC : nope
INSCRIT LE : 07/01/2020

raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] Empty
Message(#) Sujet: Re: raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] EmptyDim 26 Jan - 18:31





Si Zeppelin ne se considérait pas artiste alors qu'il jouait pour des événements du genre, que lui fallait-il de plus ? La reconnaissance, l'argent ? Peut-être que la musique n'était pas pareil que la peinture. On joue sur le moment, c'est un art instantané, alors il est rare que des musiciens se fassent connaître après leur mort, de nos jours. Pour les peintres, c'est d'un tout autre acabit. Tout au long de l'histoire, ils ont vécu surtout dans une certaine pauvreté, pour être seulement adulés après la tombe. Les vraies superstars de notre génération étaient les Mark Zukerberg, les Steve Jobs, les Rihanna, les figures politiques. Dans l'écriture, c'était encore autre chose. La réflexion était trop vaste pour que Luc ne s'y perde alors qu'il était sensé donner une réponse à son interlocuteur.

- Je ne vis pas spécialement bien de mon art non plus, dit-il avec un grand sérieux. Ça arrivera peut-être un jour. Faut pas désespérer.

Désespérer n'était pas le genre du jeune homme. Même dans les périodes les plus troubles, même dans le deuil ou la douleur, même après trois nuits sans sommeil, il allait passer sa journée à donner son âme sur le papier ou sur la toile. C'était dans sa nature. Les gens qui le connaissaient le prenaient pour un super bourreau de travail, mais il n'était qu'un bourreau de travail ordinaire à son avis. Si Zeppelin s'entraînait deux heures par jour, la vie entière de Luc n'orbitait qu'autour de son travail. Mais il avait trop d'élégance pour le faire remarquer. Cependant, lorsque l'autre jeune le caractérisa d'"artiste reconnu", il faillit éclater de rire. Si seulement.

- C'est la numéro 26. Généralement je ne donne pas de titre. Mais cette exposition est un coup de chance. Je ne suis pas spécialement connu. Je vis surtout de choses que j'écris : des essais et des articles pour le Brisbane Times, surtout. J'écris pas mal de choses, mais les trucs politiques sont les seuls à se vendre en ce moment.


Revenir en haut Aller en bas
Zeppelin Jensen
Zeppelin Jensen
la moitié esseulée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-cinq ans. (12.02.94)
SURNOM : Zep, uniquement pour les intimes.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Musicien à ses heures perdues. Petit rat de l'informatique.
LOGEMENT : Un appartement à Logan City en colocation avec la jolie Rehane. ♥
raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] 19454009
POSTS : 2879 POINTS : 1775

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] VeneratedNewDromedary-size_restricted
Isaac - " L'amour de deux frères, ce lien pur où nul autre n'a sa place, à nul autre pareil, cette intimité sur laquelle aucune enchère n'est possible, où le désir et la sensualité ont leur place parce qu'on connaît l'autre aussi bien que soi-même. "

raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] Jhb8Cd
Oakley - "Il n’y a pas de consolation plus réconfortante que celle qui se trouve dans les bras d’une sœur."


Isy & Oak ; Adèle #1 ; Mina #1 ; Léonie #1 ; Harley #1 ; Caroline #1 ; Margot #1 ; Itziar & Serinda ; Nico ; Rehane #1 ; Luc ; Lola ; Ash ; Erin #1 ; Jemina
RPs EN ATTENTE : Roxanne -
RPs TERMINÉS : Zepley #1 ;
PSEUDO : ELY.
AVATAR : RJ King.
CRÉDITS : {ava : dreamacoholic.}
DC : Hari Grayson.
INSCRIT LE : 20/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28157-si-tu-sautes-je-saute-pas-vrai-zep https://www.30yearsstillyoung.com/t28194-zep-la-musique-adoucit-les-moeurs https://www.30yearsstillyoung.com/t28263-zeppelin-jensen#1224321 https://www.30yearsstillyoung.com/t28420-zeppelin-jensen

raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] Empty
Message(#) Sujet: Re: raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] EmptyMar 28 Jan - 16:25



Tu ne t'es jamais considéré comme un artiste. Juste un mec passionné de musique qui se dévoue corps et âme dans son art. Tu n'es pas un artiste, ou du moins c'est ce que tu croyais. Le jeune homme en face de toi te le fait clairement comprendre. Ce n'est pas parce que tu ne vis pas de ton art que tu n'es pas un artiste. C'est tout le contraire même. Tu es un artiste, que tu le veuille ou non. Tu ne dois pas te décourager et baisser les bras à chaque défaite que tu reçois en pleine figure. C'est la vie. Il y a des hauts et des bas. Ce n'était pas le moment pour toi de te faire connaitre mais n'ai crainte, ton tour viendra. Tout vient à point à qui sait attendre. Malheureusement, la patience et toi ça fait quinze. Vous n'êtes pas vraiment de très bons amis. Tu ne te considère pas comme un artiste. T'attends pas à être connu dans le monde entier, ni même à gagner des sommes astronomiques. Peut-être que Luc a raison finalement. Peut-être que t'es un artiste mais que tu te voilais la face à cause de tout ces échecs que tu as dû encaisser dans la vie. - Je ne vis pas spécialement bien de mon art non plus, dit-il avec un grand sérieux. Ça arrivera peut-être un jour. Faut pas désespérer. Des fois, t'aimerais être aussi optimiste que lui. Malheureusement, tu n'y arrive pas. C'est dommage. Adèle et Oakley sont assez présentes dans ta vie pour te botter le derrière chaque fois que tu baisses les bras. Heureusement qu'elles sont là d'ailleurs, près de toi, tu ne sais pas comment tu ferais sans elle sinon. "T'as sûrement raison. Comme tu fais pour garder ton optimisme comme cela ? J'y arrive pas moi .." Tu hausses les épaules. Chaque être humain est différent après tout. Peut-être que cette rencontre va s'avérer bénéfique pour toi. Peut-être vas-tu enfin arrêter de broyer du noir chaque fois qu'un échec te tombe dessus. Ta meilleure amie et ta jumelle ont raisons lorsqu'elles te bottent les fesses. Ce n'est pas la fin, ce n'était juste pas ton moment. Tu as une idée en tête et d'après ta soeur, c'est même ne très bonne idée. Qui ne tente rien, n'a rien après tout ! - C'est la numéro 26. Généralement je ne donne pas de titre. Mais cette exposition est un coup de chance. Je ne suis pas spécialement connu. Je vis surtout de choses que j'écris : des essais et des articles pour le Brisbane Times, surtout. J'écris pas mal de choses, mais les trucs politiques sont les seuls à se vendre en ce moment. En une réponse, t'apprends un peu plus à le connaitre. Ça a l'air d'être un mec bien et puis, il est assez mignon pour ne rien cacher. "T'es journaliste en plus d'être peintre ? Eh ben, t'as plus d'une corde à ton arc !" Il touche à tout et ça, c'est très bien. Il a plus de chances de parvenir à quelque chose que toi en te focalisant uniquement sur la musique. "Peut-être qu'un jour tu me feras lire tes essais, j'en serais ravi !" Attention Zep, il va te demander à entendre tes sons. Quoi qu'il a pu en entendre un extrait il y a quelques minutes plus tôt. "Je n'suis qu'un mec qui cherche à faire carrière dans la musique. Je vis dedans depuis que j'ai six ans. On peut parler d'amour fou je pense. Sinon, jdépanne des particuliers ou entreprise quand ils ont un soucis avec leurs ordis !" T'adore toucher à l'informatique, t'es un peu le Mac Gyver des ordinateurs pour tes proches. "Tu veux quelque chose à boire ? Qu'on aille faire un tour ailleurs ?" Ca fait un peu mauvais genre de déserter la soirée, qu'importe. T'as bien envie de rester avec lui juste un instant. Rien qu'avec lui, sans personne autour de vous. Tu sais déjà ce que te dirais ta meilleure amie si elle te voyait faire. Tu l'entends d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Luc Besançon-Juanes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
SURNOM : Blue Moon, mon nom de scène
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Journaliste, mais j'ai l'ambition de vendre un jour mes toiles.
LOGEMENT : Un appartement insalubre près du centre
POSTS : 59 POINTS : 630

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : La nuit, je me métamorphose en lune bleue.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Blair St. Clair
DC : nope
INSCRIT LE : 07/01/2020

raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] Empty
Message(#) Sujet: Re: raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] EmptyMar 28 Jan - 17:22





Son optimisme ? Luc eut envie de rire.

- Je ne suis pas vraiment un optimiste. Enfin, j’ai jamais vu les choses comme ça. Je sais juste que l’art, c’est mon truc, et que je survivrais pas si je faisais autre chose. Alors je continue.

C’était la vérité : depuis tout petit son existence gravitait autour de l’art. D’abord les croquis d’observation sur ses carnets - il dessinait les chevaux de ses grands-parents, les fleurs, les arbres, son père qui lisait un magazine - puis de peinture à l’huile du le précepteur chez qui l’envoya son père, et aussi les notes de bas de pages, les minuscules essais qu’il écrivait sur les dernières pages vierges des livres qu’il lisait adolescent, et enfin ses tentatives à la poésie lorsqu’il a rencontré Alexis. Il avait peu à peu creusé sa voie et ne pouvait en démordre. Même quand Alexis a passé l’arme à gauche, il avait continué, à la sueur de son front, au sang qui coulait de ses narines à cause de toute la cocaïne qu’il consommait. Il avait continué, parce que c’était le lien qui le maintenait à la vie, de même qu’il s’était senti mourir lorsque ses grands-parents l’avaient envoyé en apprentissage chez ce maudit soudeur.

Néanmoins, il n’était pas journaliste ; du moins n’en avait-il pas l’impression. Il s’empressa de relever le tir avant que Zeppelin ne s’engage sur autre chose.

- Je suis pas journaliste. Bon, en soit, si, dans le sens que je suis publié dans un journal, mais je suis avant tout écrivain. La majorité de ce que j’écris n’a jamais intéressé personne, voilà tout.

À part Alexis. Il décida qu’il valait mieux qu’il cesse de penser à lui. C’était douloureux.

- Mais oui, je pourrai te faire lire. Après tout, est-ce qu’on dit pas que tout artiste doit s’habituer à une audience ? Ou un lectorat, dans ce cas précis. En tout cas, peut-être que je t’appellerai pour jeter un oeil à mon ordinateur. Ce truc fonctionne que quand il en a envie.

Soudain, il s’effaroucha lorsque le jeune homme lui proposa d’aller faire un tour. Est-ce qu’il avait capté qu’il était une tantouze et comptait le tabasser dans une ruelle ? Il était d’un plus grand gabarit, il pourrait... Non, ça c’est de la paranoïa. Calme toi. Respire. Dis oui.

- Ouais, pourquoi pas. T’as un endroit en tête ?



Revenir en haut Aller en bas
Zeppelin Jensen
Zeppelin Jensen
la moitié esseulée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-cinq ans. (12.02.94)
SURNOM : Zep, uniquement pour les intimes.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Musicien à ses heures perdues. Petit rat de l'informatique.
LOGEMENT : Un appartement à Logan City en colocation avec la jolie Rehane. ♥
raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] 19454009
POSTS : 2879 POINTS : 1775

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] VeneratedNewDromedary-size_restricted
Isaac - " L'amour de deux frères, ce lien pur où nul autre n'a sa place, à nul autre pareil, cette intimité sur laquelle aucune enchère n'est possible, où le désir et la sensualité ont leur place parce qu'on connaît l'autre aussi bien que soi-même. "

raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] Jhb8Cd
Oakley - "Il n’y a pas de consolation plus réconfortante que celle qui se trouve dans les bras d’une sœur."


Isy & Oak ; Adèle #1 ; Mina #1 ; Léonie #1 ; Harley #1 ; Caroline #1 ; Margot #1 ; Itziar & Serinda ; Nico ; Rehane #1 ; Luc ; Lola ; Ash ; Erin #1 ; Jemina
RPs EN ATTENTE : Roxanne -
RPs TERMINÉS : Zepley #1 ;
PSEUDO : ELY.
AVATAR : RJ King.
CRÉDITS : {ava : dreamacoholic.}
DC : Hari Grayson.
INSCRIT LE : 20/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28157-si-tu-sautes-je-saute-pas-vrai-zep https://www.30yearsstillyoung.com/t28194-zep-la-musique-adoucit-les-moeurs https://www.30yearsstillyoung.com/t28263-zeppelin-jensen#1224321 https://www.30yearsstillyoung.com/t28420-zeppelin-jensen

raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] Empty
Message(#) Sujet: Re: raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] EmptyMer 29 Jan - 11:12



- Je ne suis pas vraiment un optimiste. Enfin, j’ai jamais vu les choses comme ça. Je sais juste que l’art, c’est mon truc, et que je survivrais pas si je faisais autre chose. Alors je continue. Tu reste abasourdi de la réponse du jeune homme. Il s'agit exactement de ce que tu pense mais toi, tu ne cesses de baisser les bras à chaque refus que tu essuie. T'es épuisé par ces refus, t'en as marre. Tu veux bien être patient et attendre ton tour, cela dit à force ce n'est plus drôle du tout. Tu en viens même à douter de tes talents pour la musique. Ta famille, tes amis, ils ne cessent tous de te relever la tête en te démontrer par A + B que tu as énormément de talents. Pourtant, personne ne souhaite te laisser ta chance. Si seulement tu pouvais tomber sur un producteur de musique sympathique pour te donner ta chance, rien qu'un. Tu jure de ne plus jamais douter de toi. Depuis que t'es gosse, ton amour de la musique n'a jamais disparu. D'abord la clarinette, puis le piano et ensuite le violon. Pour finalement trouver l'instrument qui te convient : la guitare. Elle trône fièrement dans le salon de ton appartement, soigneusement posé sur son socle. Certains soirs, lorsque tu ne sors pas, tu aime jouer un petit morceau pour Rehane. Elle est peut-être aveugle mais pas sourde. Rehane est ton meilleur public, sans aucun doute. Tes chansons, tu les composes toujours de la même manière. D'abord la mélodie, il peut se passer des jours voire des semaines avant de trouver la mélodie parfaite à tes oreilles. Puis vient les paroles, là aussi le temps de réalisation peut véritablement changer. Soit quelques jours suffisent, soit plusieurs mois. T'es déjà resté bloqué sur une chanson durant trois mois. C'est long mais le résultat est là puisque c'est sans aucune doute, et de loin, la meilleure chanson que tu as pu composer. Petit à petit, tu commence à découvrir le jeune homme en face de toi et le moins que tu puisses dire c'est qu'il te plait beaucoup. Il a l'air d'être une très belle personne, agréable à connaitre et à avoir dans ses amis. - Je suis pas journaliste. Bon, en soit, si, dans le sens que je suis publié dans un journal, mais je suis avant tout écrivain. La majorité de ce que j’écris n’a jamais intéressé personne, voilà tout. En soit c'est la même chose puisque l'un et l'autre écrivent tous les deux. Un journaliste relate les faits pour les partager avec ses lecteurs et un écrivain invente une histoire ou pas, selon certains cas. Les autobiographies ou romans relatant l'histoire. "Je vois, ça serait un honneur de pouvoir lire ce que tu écris. T'as bien entendu l'une de mes chansons." Dis-tu en arborant un petit sourire en coin des lèvres. Tu as toujours eu peur que l'on entende tes créations, un tort puisque chacune de tes chansons est un succès à chaque fois que tu les joues devant qui que ce soit. - Mais oui, je pourrai te faire lire. Après tout, est-ce qu’on dit pas que tout artiste doit s’habituer à une audience ? Ou un lectorat, dans ce cas précis. En tout cas, peut-être que je t’appellerai pour jeter un oeil à mon ordinateur. Ce truc fonctionne que quand il en a envie. Tu es ravi que le jeune homme ait envie de te faire lire ses écrits. Il n'est jamais évident de montrer son art à quelqu'un, en particulier à ses proches. C'est très difficile étant donné que certains ont parfois du mal à se montrer objectif, peut-être ne souhaitent-ils pas te blesser lorsqu'ils pensent aux nombreuses heures que tu as pu passer dessus. - Ouais, pourquoi pas. T’as un endroit en tête ? 'Bah je sais pas, on pourrait aller faire un tour quelques part ? Juste marcher dans la rue, apprendre à s'connaitre ?!" Un fait important à savoir sur toi : tu n'es timide qu'envers les gens que tu connais pas. Au début, tu ne savais pas trop quoi lui raconter à Luc et, petit à petit, tu commence à te détendre.
Revenir en haut Aller en bas
Luc Besançon-Juanes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
SURNOM : Blue Moon, mon nom de scène
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Journaliste, mais j'ai l'ambition de vendre un jour mes toiles.
LOGEMENT : Un appartement insalubre près du centre
POSTS : 59 POINTS : 630

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : La nuit, je me métamorphose en lune bleue.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Blair St. Clair
DC : nope
INSCRIT LE : 07/01/2020

raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] Empty
Message(#) Sujet: Re: raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] EmptyMer 29 Jan - 16:25





Il avait l’air vraiment surpris à la réponse de Luc. Avait-t-il dit une bêtise ? Il se balança d’un pied sur l’autre, de plus en plus mal à l’aise, faisant de son mieux pour le cacher. Entre ça, la paranoïa sous-jacente qui lui demandait de fournir un effort considérable pour ne pas jeter des coups d’oeils suspicieux tout autour de lui, comme si quelqu’un allait bondir pour lui enfoncer un couteau dans l’omoplate, et la foule dense qui ne l’aidait pas à se détendre, il était servi. Mais il avait trop d’élégance pour le montrer. Les bras croisés, son verre vide se balançant au bout de ses doigts, il écouta avec toute l’attention dont il disposait les réponses du jeune homme. Il avait du mal à savoir, mais il pensait être tombé sur quelqu’un de correct. Et talentueux. En soit, un type intéressant.

Néanmoins, quand Zeppelin lui parla d’honneur, il ne put s’empêcher de sourire.

- Un honneur ? Tant que ça ? (Moue songeuse.) Mais oui, c’est vrai, j’t’ai bien entendu. C’était vraiment bien. Après, je suis pas spécialisé dans la musique. J’ai quelques bases et j’en écoute beaucoup, mais c’est comme le cinéma : je suis un peu largué.

C’était la vérité. Lui avait une bonne connaissance en musique classique et les classiques de la pop des années 90, surtout parce qu’il les jouait en spectacle très souvent, mais au-delà il était inculte. Pour le cinéma, il avait difficilement vu dix films en entier de toute sa vie avant de rencontrer Alexis, qui lui était un cinéphile avisé. Il avait alors refait sa culture, et certainement que Luc serait devenu un connaisseur si son compagnon n’avait pas si vite passé l’arme à gauche.

En tout cas, si Luc avait moins d’aisance qu’au début de la conversation, l’autre jeune homme nageait à présent dans la facilité. Certainement une de ces personnes qui ont besoin d’un peu de contexte pour être à l’aise. C’était compréhensible. Luc posa son verre vide sur la table et jeta un regard autour de lui avant d’acquiescer avec énergie.

- Ouais, t’as raison. Sortons d’ici.


Revenir en haut Aller en bas
Zeppelin Jensen
Zeppelin Jensen
la moitié esseulée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-cinq ans. (12.02.94)
SURNOM : Zep, uniquement pour les intimes.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Musicien à ses heures perdues. Petit rat de l'informatique.
LOGEMENT : Un appartement à Logan City en colocation avec la jolie Rehane. ♥
raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] 19454009
POSTS : 2879 POINTS : 1775

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] VeneratedNewDromedary-size_restricted
Isaac - " L'amour de deux frères, ce lien pur où nul autre n'a sa place, à nul autre pareil, cette intimité sur laquelle aucune enchère n'est possible, où le désir et la sensualité ont leur place parce qu'on connaît l'autre aussi bien que soi-même. "

raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] Jhb8Cd
Oakley - "Il n’y a pas de consolation plus réconfortante que celle qui se trouve dans les bras d’une sœur."


Isy & Oak ; Adèle #1 ; Mina #1 ; Léonie #1 ; Harley #1 ; Caroline #1 ; Margot #1 ; Itziar & Serinda ; Nico ; Rehane #1 ; Luc ; Lola ; Ash ; Erin #1 ; Jemina
RPs EN ATTENTE : Roxanne -
RPs TERMINÉS : Zepley #1 ;
PSEUDO : ELY.
AVATAR : RJ King.
CRÉDITS : {ava : dreamacoholic.}
DC : Hari Grayson.
INSCRIT LE : 20/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28157-si-tu-sautes-je-saute-pas-vrai-zep https://www.30yearsstillyoung.com/t28194-zep-la-musique-adoucit-les-moeurs https://www.30yearsstillyoung.com/t28263-zeppelin-jensen#1224321 https://www.30yearsstillyoung.com/t28420-zeppelin-jensen

raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] Empty
Message(#) Sujet: Re: raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] EmptyVen 31 Jan - 17:49



Tu ne t'attendais vraiment pas à faire la connaissance de Luc ce soir, ou de n'importe qui d'autre d'ailleurs. Toi, t'es juste venu ici ce soir pour inaugurer la soirée. Maintenant que c'est fait plus rien ne te retient. Plus rien mis à part ce jeune homme. Il est vraiment mignon. Dans ta tête, t'imagine la voix de ta meilleure amie te disant de foncer. Elle est gentille Adèle, adorable et tout ce qui va avec mais par moment, ça t'agace un peu qu'elle veuille te caser avec tout le monde qui croise ton chemin. - Un honneur ? Tant que ça ? Mais oui, c’est vrai, j’t’ai bien entendu. C’était vraiment bien. Après, je suis pas spécialisé dans la musique. J’ai quelques bases et j’en écoute beaucoup, mais c’est comme le cinéma : je suis un peu largué. Il n'est jamais facile de montrer son talent -dans n'importe quel domaine- à un parfait inconnu. Et c'est encore plus difficile de le montrer à un membre de ses proches. Tu parle en connaissance de cause. Tu stresses plus de faire écouter tes chansons à tes amis et ta famille plutôt qu'à des inconnus, comme ce soir. "Ah je comprends, chacun son domaine. J'adore lire mais je suis loin d'être un professionnel dans ce domaine." Réponds-tu au jeune homme en haussant simplement les épaules. T'adore lire, en particulier des romans policiers ou fantastiques. Lorsque ça parle d'extraterrestre ou d'astronomie, ça te plait. En revanche, la new romance et les livres à la Cinquante Nuances de Grey sont proscrit de ton répertoire. "C'est quoi ton genre de musique préférée ?" Lui demandes-tu touché par la curiosité. T'es toujours curieux quand ça parle musique. Tu l'as dans la peau depuis que t'es haut comme trois pommes et peut-être même avant. Soudainement, une idée folle te prend. Tu ne sais pas d'où elle sort mais pourquoi pas, après tout. C'est bizarre, tu n'as pas dragué quelqu'un depuis un long moment. Un très moment. Ça doit faire un an au moins. T'as l'impression d'être rouillé, c'est comme le vélo. Ce n'est pas le genre de choses qui s'oublie rapidement. - Ouais, t’as raison. Sortons d’ici. Le jeune homme accepte de te suivre. Tu souris bêtement avant de prendre ta veste aux vestiaires. "Attends moi ici deux minutes !" Tu viens saluer l'organisateur de la réception et le remercie de t'avoir fait confiance pour avoir animer la soirée. Comme convenu, il te tend une liasse de billets pour te récompenser et te remercier de ta prestation. Tu rejoins Luc qui t'attend sagement vers l'entrée mais également la soirée du bar. "On marche dans les rues de Brisbane ? Ca te va ?" Lui demandes-tu en sortant le premier de l'endroit. "Alors, parles moi un peu de toi. D'où tu viens, ton histoire." Mains dans les poches, ton étui à guitare sur le dos. Tu marche aux côtés de Luc et tu te sens bien. Tu es heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Luc Besançon-Juanes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
SURNOM : Blue Moon, mon nom de scène
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Journaliste, mais j'ai l'ambition de vendre un jour mes toiles.
LOGEMENT : Un appartement insalubre près du centre
POSTS : 59 POINTS : 630

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : La nuit, je me métamorphose en lune bleue.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Blair St. Clair
DC : nope
INSCRIT LE : 07/01/2020

raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] Empty
Message(#) Sujet: Re: raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] EmptyMar 4 Fév - 13:35





À entendre Zeppelin parler de lecture, il songea à sa propre éducation : approximative, incomplète, il avait arrêté l’école à quinze ans et était partie en apprentissage à seize à Madrid. Si on l’avait laissé, si ses grands-parents n’avaient pas été des espèces de nazis de la science, lui qui n’y comprenait rien, il aurait fait de brillantes études dans les lettres ou les arts ; mais certainement les lettres. Il est plus facile d’apprendre la peinture que la littérature par soi-même, du moins le pensait-il. Mais quoi qu’il en fut, il fut envoyé en ville à travailler pour un soudeur, il avait fini son apprentissage et n’avait jamais abandonné l’art. Et qu’importe combien de fois M. Sanders avait pu lui dire que la soudeur était un art entier, il n’y croyait pas un traître mot.

- Heu, ouais, dit-il en reprenant la conversation où elle l’avait laissé avant de se perdre dans ses pensées. Je suis majoritairement musique classique. Et un peu de pop/rock, mais seulement les grands morceaux des vingt dernières années, pas vraiment la daube commerciale qui passe dans les stations de radio.

Il rougit instantanément, imaginant l’autre jeune garçon adorer la pop de la radio, mais se reprit rapidement. « Et toi ? » demanda-t-il, mû d’un réel intérêt.

Il attendit patiemment que Zeppelin finisse ses affaires, perdu dans la contemplation de ses pieds, contemplant le fait qu’il disait au revoir à sa toile, d’une certaine manière, car un grand type d’une trentaine d’année l’avait approché après l’exposition pour s’entretenir avec lui. Il lui avait proposé une somme convenable en échange de sa peinture. De toute évidence, il était de ces jeunes riches nés dans l’opulence et véritablement intéressé par l’art, un type intelligent - que dire, il avait eu l’air plutôt robotique mais terriblement brillant - du genre qui écrivait un ouvrage sur les Moult Grandes Cultures depuis des années et lisait les hiéroglyphes. Il lui avait tant rappelé son ami Paul qu’il avait hésité à lui glisser son numéro. Mais Zeppelin était déjà revenu. Luc lui offrit un sourire incertain et se mit à marcher à ses côtés dans le quartier huppé de Brisbane.

- Moi ? Eh bien, je suis né en Grèce, mais j’ai vécu toute ma vie jusqu’à mes vingt ans en Espagne, vers Madrid. Mes grands-parents m’ont envoyé chez un soudeur de la ville pour que je fasse un apprentissage, mais je n’aimais pas ça. Alors quand j’ai quitté la maison j’ai démissionné et me suis lancé dans l’art à plein temps. Et ensuite je suis venu ici. (Rire inconfortable.) Toi ?


Revenir en haut Aller en bas
Zeppelin Jensen
Zeppelin Jensen
la moitié esseulée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-cinq ans. (12.02.94)
SURNOM : Zep, uniquement pour les intimes.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Musicien à ses heures perdues. Petit rat de l'informatique.
LOGEMENT : Un appartement à Logan City en colocation avec la jolie Rehane. ♥
raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] 19454009
POSTS : 2879 POINTS : 1775

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] VeneratedNewDromedary-size_restricted
Isaac - " L'amour de deux frères, ce lien pur où nul autre n'a sa place, à nul autre pareil, cette intimité sur laquelle aucune enchère n'est possible, où le désir et la sensualité ont leur place parce qu'on connaît l'autre aussi bien que soi-même. "

raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] Jhb8Cd
Oakley - "Il n’y a pas de consolation plus réconfortante que celle qui se trouve dans les bras d’une sœur."


Isy & Oak ; Adèle #1 ; Mina #1 ; Léonie #1 ; Harley #1 ; Caroline #1 ; Margot #1 ; Itziar & Serinda ; Nico ; Rehane #1 ; Luc ; Lola ; Ash ; Erin #1 ; Jemina
RPs EN ATTENTE : Roxanne -
RPs TERMINÉS : Zepley #1 ;
PSEUDO : ELY.
AVATAR : RJ King.
CRÉDITS : {ava : dreamacoholic.}
DC : Hari Grayson.
INSCRIT LE : 20/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28157-si-tu-sautes-je-saute-pas-vrai-zep https://www.30yearsstillyoung.com/t28194-zep-la-musique-adoucit-les-moeurs https://www.30yearsstillyoung.com/t28263-zeppelin-jensen#1224321 https://www.30yearsstillyoung.com/t28420-zeppelin-jensen

raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] Empty
Message(#) Sujet: Re: raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] EmptyMar 4 Fév - 14:58



L'art, sous n'importe quel forme, a toujours eu une très grande place dans ta vie. La danse, passion que tu partage avec ta jumelle. La peinture, le dessin et même la lecture. Mais la musique a une énorme place dans ta vie, tu ne t'imagine pas arrêter un jour. Chez toi, ta guitare trône fièrement dans le salon et dans ta chambre, près de ton lit, on peut y trouver ton violon. Ton second instrument préféré, celui ne t'as pas quitté durant plusieurs longues années. De temps en temps, tu prends plaisir à le ressortir. Le son d'un violon est tellement agréable. Rien à voir avec ce que l'on peut entendre de nos jours sur les différentes radios qui existent. - Heu, ouais. Je suis majoritairement musique classique. Et un peu de pop/rock, mais seulement les grands morceaux des vingt dernières années, pas vraiment la daube commerciale qui passe dans les stations de radio. Ce jeune a réellement tout pour te plaire. Comme toi, il déteste ce que les stations de radio vous proposent à longueur de journée. Tu te sens bien moins seul soudainement, tu n'es pas le seul à avoir envie de vomir chaque fois que t'entends une chanson purement commerciale. De toute façon, tu n'écoute jamais la radio. Youtube est ton meilleur ami lorsque tu as envie d'écouter de la musique. T'aime bien chercher de nouveaux sons, des artistes qui, comme toi, peinent à se faire connaitre alors qu'ils ont un talent fou. Tout n'est qu'une question de chance et de patience. "Ah je suis content que tu dise ça. Je me sens moins à ne pas aimer cette merde commerciale. Ça me donne des nausées quand j'en entends !" Pas toutes les nouvelles chansons, bien évidement. Mais c'est le cas pour la plupart. Tu hausse les épaules et souris sincèrement au jeune homme en face de toi. Il rougit avant de te demander ton genre de musique. "Hum .. Je dirais comme toi. Le pop/rock de nos parents. Je déteste tout ce qui a un rapport au rap et au rnb !" Réponds-tu en essayant de ne pas vomir. "Comme t'as pu le constater ce soir, je joue de la guitare mais pas que. J'ai également un violon chez moi, j'adore le son qui émane de cette instrument. J'ai déjà joué du piano, seulement quelques fois mais mon tout premier instrument, c'était la clarinette." Généralement, les gens ne peuvent s'empêcher de rire lorsque tu leur avoue cela. Tu ne comprends pas pourquoi, ça reste un instrument comme un autre. Tu viens trouver le responsable de la soirée afin de le remercier de son invitation. Comme convenu, il te tend une liasse de billets convenables pour payer ta prestation. Puis, tu reviens près de Luc et sors enfin de cet endroit. - Moi ? Eh bien, je suis né en Grèce, mais j’ai vécu toute ma vie jusqu’à mes vingt ans en Espagne, vers Madrid. Mes grands-parents m’ont envoyé chez un soudeur de la ville pour que je fasse un apprentissage, mais je n’aimais pas ça. Alors quand j’ai quitté la maison j’ai démissionné et me suis lancé dans l’art à plein temps. Et ensuite je suis venu ici. Toi ? C'est vraiment une très belle histoire. Il a choisit de tenir tête à sa famille et de s'investir coûte que coûte dans sa passion pour l'art. Tu ne l'as pas fait, étant donné que tu as choisis de faire plaisir à ton paternel en trouvant un travail – si on peut l'appeler ainsi- honnête te rapportant assez d'argent pour payer ta part du loyer. "C'est bien que t'es tenu tête à ta famille, j'ai pas eu ce courage là moi .." Dis-tu en scrutant tes pieds le temps d'une minute. "J'suis né à quelques kilomètres de Brisbane. J'ai débarqué en ville, il y a sept ans en compagnie de ma soeur jumelle et de notre aîné. Je suis un passionné d'informatique alors en attendant de devenir un grand artiste, j'dépanne les particuliers avec leurs ordis, tablettes, smartphones.." Tu hausse les épaules, tu te rends compte que tu as une histoire très banale en vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Luc Besançon-Juanes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
SURNOM : Blue Moon, mon nom de scène
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Journaliste, mais j'ai l'ambition de vendre un jour mes toiles.
LOGEMENT : Un appartement insalubre près du centre
POSTS : 59 POINTS : 630

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : La nuit, je me métamorphose en lune bleue.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Blair St. Clair
DC : nope
INSCRIT LE : 07/01/2020

raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] Empty
Message(#) Sujet: Re: raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] EmptyMar 4 Fév - 16:30





Visiblement, Zeppelin n’était pas un féru de musique pop, car il ne lui avait pas sauté au visage à ses paroles. En fait, l’écoutant parler, Luc comprit qu’il ne portait pas les créations populaires dans son coeur non plus. À la seule différence que le jeune homme savait contrôler ses boyaux lorsqu’il entendait une chanson de la radio. Il osa un rire amusé et shoota dans un caillou. L’écoutant parler, il se détendit complètement et s’abandonna à la conversation sans plus réfléchir. Et ses réponses en découlaient comme autant de feuilles mortes sur un cours d’eau.

- L’un peut aller avec l’autre, enfin je crois. Mon fianc-

Il buta sur l’appellation et se reprit en cillant de manière visible.

- Mon ex-fiancé jouait du violon aussi, et il aimait bien le rap. Alors c’est pas incompatible, je pense. Il m’en a fait écouter, y’a des choses bien. Si tu aimes la poésie un peu violente, en tout cas.

Il ne savait pas pourquoi il défendait le rap tout d’un coup, alors qu’il n’en écoutait plus. Certainement que s’il était passé outre Alexis il ne tiendrait pas ce genre de discours. Haussant les épaules, il continua de cheminer aux côtés de Zeppelin en observant le décor qui se déroulait tout autour d’eux. Il commençait à être tard ; ils avaient allumé les lampadaires et les voitures se faisaient rares sur ses grandes rues majoritairement piétonnes. Ils croisèrent une petit vieille habillée toute en rouge promenant son chien nain immaculé et un groupe d’ados aisés habillés au moins aussi bien qu’eux.

- Je n’ai pas tenu tête, j’ai quitté mon travail quand j’avais dix-neuf ans. Au moment où j’ai commencé à m’émanciper en temps que... Qu’individu, quoi. Qu’individu libre, en tout cas.

Il songea à son addiction à la poudre qui avait commencé au même moment que cette soi-disant liberté. C’était stupide. Il préféra passer à autre chose, rebondissant sur ce que lui disait Zeppelin.

- C’est comment d’avoir une soeur jumelle ?



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] Empty
Message(#) Sujet: Re: raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen] Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

raise a glass to freedom [Zeppelin Jensen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: the sixteen antlers
-