AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-43%
Le deal à ne pas rater :
Carte Mémoire microSD XC SanDisk Extreme 64 Go (avec ...
15.45 € 26.99 €
Voir le deal

 I hate you !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amos Taylor
Amos Taylor
l'infiltré
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 42 ans (02/05/1977)
SURNOM : Quelle idée !
STATUT : Séparé, mais il reste marié à son épouse aux yeux de la loi.
MÉTIER : Il gère, à l'essai et pour le compte du Club, un casino clandestin.
LOGEMENT : Redcliff
I hate you ! Tumblr_inline_p9m8jkKtZo1sccn28_250
POSTS : 794 POINTS : 9020

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : + Il ne cuisine pas, mais il sait faire à manger + C'est un excellent nageur. + Après l'accident, il n'a plus jamais plongé. Depuis qu'il a son bateau, il songe à recommencer.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : I hate you ! FyX8QDUl_o
VIII
You're so easy to look at, so easy to hold, so easy to touch you honey, so hard to let go. My love, easy to want you that I can't get enough Tell me why do you have to be so hard to love ?
Dimension zombie
Amelyn #1
I hate you ! 4rED6WVZ_o
Chad #1
I hate you ! Source
Olivia#1
If this world makes you crazy and you've taken all you can bear. You call me up because you know, I'll be there and I'll see your true colors.
I hate you ! 10s3
Lola#2 / Maeve#1 / Talia#1 / Justin#1 / Charlie#1 / Greg#1 / Tobias#1 / Les militaires#1 / Kelly#1 / Luc#1 / Peter / Kerri#1 / Eavan#1 / Saül#1/ Nolan#1/Arthur VDL#1



RPs TERMINÉS : I hate you ! Tumblr_mlry9x5YJS1rf5vsao1_400
Et trois nuits par semaine, c'est sa peau contre ma peau, et je suis avec elle. Trois nuits par semaine, mais bon Dieu qu'elle est belle.
____
Lola#1

______
RP ABANDONNES
Jimena#1/Carter#1 / Adele#1


PSEUDO : Ci!
AVATAR : Bradley cooper
CRÉDITS : Blindness(avatar) Tumblr (gif)
DC : Nope
INSCRIT LE : 16/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28495-amos-taylor-my-senses-have-been-stripped

I hate you ! Empty
Message(#) Sujet: I hate you ! I hate you ! EmptySam 25 Jan 2020 - 23:49





I HATE YOU
EVERYTHING ABOUT YOU
@Tobias Doherty
Je ne suis pas homme pétri dans la haine de mon prochain aux premiers regards. En général, je tente de ne pas me fier à tous ces préjugés liés à mon éducation protestante, malgré que me lier à l’Homme en général n’ait jamais été dans mes prérogatives. Loin d’être un adepte des longues conversations inutiles servant uniquement à combler le silence, j’ai tendance à penser que je cohabite avec le monde sans être vraiment avec lui. Ça n’a pas toujours été vrai. Dans ma campagne natale, celle où je travaillais à la terre avec mon père et où les activités du Club étaient à des kilomètres de ma réalité, j’étais du genre serviable. J’aidais les voisines à porter leur course, je dépannais, grâce à mes maigres compétences en mécanique, le fermier d’à côté en panne de tracteur et je veillais à entretenir des relations cordiales avec les parents des copines de classe de mon enfant. Certes, quelques fois, ça me demandait un effort de sociabilisant somme tout épuisant, mais j’entrais dans la partie sans rechigner, pour répondre aux exigences de la bienséance et pour éviter les disputes avec Sarah. Elle ne me reprochait jamais d’être authentique, mais arguait régulièrement que je ne l’étais pas toujours au bon moment. Au grand damne de ma mauvaise foi, je lui reconnaissais volontiers, mais jamais l’avouer, qu’elle n’avait pas tout à fait tort. Il existait d’autres méthodes que le silence et les regards froids pour manifester son agacement dès lors qu’une de ses copines s’invitaient pour la soirée sans m’avertir au préalable. Aussi, à défaut de lui avouer ouvertement, je cumulais les efforts pour entrer dans le rang et ne pas provoquer la moindre vague. Je n’agissais que pour elle cependant. Maintenant qu’elle ne partage plus mon quotidien, je considère qu’ils ne sont plus nécessaires, moins encore lorsque je suis confronté à un emmerdeur à peine sorti de son œuf et qui se croit tout droit sorti de la cuisse de Jupiter, à savoir Tobias Doherty. Grand, blond – ou châtain – et un visage de poupon pour couronner le tableau, je ne nourrissais pour lui que du dédain sans cause réelle… ou avouable. Dans le fond, je savais parfaitement ce qui me déplaisait tant chez lui. Raelyn n’y était pas totalement étrangère, mais cette impression que je me méfiais, par essence, de tout homme semblant trop proche d’elle était si redondante, que je me trouvais mille autres bonnes excuses, à commencer par son insolence, en passant par son regard fourbe et en finissant par son arrogance fourbe. Ce n’était pas que des mensonges destinés à m’endormir évidemment. Doherty cumulait tous ces défauts à mes yeux, si bien que je fulminai à l’idée d’avoir à travailler en binôme avec lui à une tâche aussi servile que récupérer des créances oubliées auprès de pauvre hère s’engageant auprès d’une ordure. Fondamentalement, je ne les jugeais pas. Bientôt, pour le bien de ma couverture, il me faudrait trouver un prêteur sur gage à moi aussi. Ceci étant, je m’assurerais de bien le choisir et, avant de frapper à sa porte, imaginer au préalable des solutions pour rembourser sans tarder. C’est la condition sine qua non à laquelle il faut réfléchir sérieusement avant de se lancer dans ce genre de transaction. A se montrer imprudents, j’en payais aujourd’hui les pots cassés, parce que mon partenaire brille par son absence.

Les ordres étaient clairs et, puisque je sais aussi me montrer docile quand j’y trouve un intérêt, je patientai dans la grande salle du Club qui, en début de soirée, est toujours vide. John, le chef de rang qui vendrait sa mère en échange d’un ragot juteux, me cuisinait sur la raison de ma présence en ces lieux et de mon agacement. Il n’y gagna pas grand-chose. Je me levai, bouillonnant de rage et je l’évitai durant de longues minutes impatiences, pestant et me jurant que ce petit avorton me le paierait. Dans les faits, je n’avais pas grand-chose à lui dire. Nous travaillons pour le même patron, mais dans des cellules différentes. Je soupçonnais le big boss d’avoir organisé cette mission servile pour nous tester… me tester… parce qu’il se tâte à mon sujet. Il ignore toujours s’il peut m’accorder sa confiance et, là encore, je puisais dans son comportement un soupçon de mépris, quoiqu’à sa place, j’aurais sans doute agi de la même manière. La différence entre nous, c’était que j’aurais veillé à évaluer la loyauté de mes ouailles sans jouer avec leur nerf. J’en suis à mon deuxième verre de whisky et ma quatrième cigarette sur à peine une heure. Je ne fume pas, je dragonne. A ce rythme, de la fumée me sortira des oreilles. Et, soudain, alors que je ne m’y attendais plus, tandis que je suis à deux doigts de surgir dans le bureau de Mitchell pour lui confier mon sentiment sur ses choix en matière d’association, l’inespéré se pointa enfin. Tout, dans son attitude, laissa présager que son retard n’était pas le fruit d’un cas de force majeure, mais né d’une volonté consciente de me faire chier. Petit con. J’étais furieux au point que l’idée de lui coller mon poing en travers me parut séduisante. Toutefois, je m’abstins, fort d’un self control à toute épreuve. L’armée forge le caractère. Je peux éviter de réagir en utilisant mes points. Ceci étant, je ne peux réprimer un haussement de sourcils qui en dit long sur le fond de ma pensée tandis que je tapote, nonchalamment, le cadran de ma montre. Je n’ajoutai rien de plus. De ma bouche ne sortirait que des insultes et je m’y refuse. Ça lui ferait plaisir, aux jeunes premiers. Ça le satisferait si, d’aventures, je voyais clair dans son petit jeu et, j’aurais préféré souffrir mille morts que de lui faire plaisir en perdant mon sang-froid.






Ace of Spades
I hate you ! 2929714247

I hate you ! JLuMeCF

I hate you ! Lt0t
I hate you ! C9dw
I hate you ! Hcfw
I hate you ! Apkw
I hate you ! 9otb
I hate you ! H0nh
Revenir en haut Aller en bas
Tobias Doherty
Tobias Doherty
le salamèche
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans. Né un 14 février, comme si ça allait lui éviter de devenir un raté.
SURNOM : Vaut mieux pas.
STATUT : Flirte avec les flammes de l'Enfer.
MÉTIER : Docile petite abeille ouvrière. Pour le moment.
LOGEMENT : Dans un taudis qu'il partage avec sa soeur, #6 fortitude valley. C'est devenu le QG de La Ruche, apparemment.
I hate you ! Tumblr_okv9qmNdM61rk0iiho5_250
POSTS : 731 POINTS : 440

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : dealer pour La Ruche ▲ famille dysfonctionnelle ▲ passion morbide pour les flammes ▲ gamin des rues ▲ n'obéit à rien ni personne ▲ livré avec son humour noir ▲ aucune peur ▲ vit au jour le jour sans but aucun ▲ homme de l'ombre ▲ fumeur ▲ ancien du Club ▲ besoin d'adrénaline au quotidien ▲ aucune notion de loyauté ▲ brisbane bunch
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (12) calebariane (fb)joseph & loulou & freyamaevearielchloeyelahiahsixtineamosblazewren #4

I hate you ! J2it
DOHERTYs Raise a glass of wine for the last time, calling out father oh. Prepare as we will. Watch the flames burn on and on the mountain side. Desolation comes upon the sky.

I hate you ! Tumblr_mfy8ybnrt91ri0t21o2_r7_250
ARIAS. It was a big big world, but we thought we were bigger pushing each other to the limits, we were learning quicker. By eleven smoking herb and drinking burning liquor.

RPs EN ATTENTE : constance #2
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
PSEUDO : Kaelice
AVATAR : Alex Høgh Andersen
CRÉDITS : Oxalys
DC : Charlie, Auden, Swann & Lily
INSCRIT LE : 13/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27885-panem-et-circenses-tobias https://www.30yearsstillyoung.com/t26251-charlie-auden-caelan-lily https://www.30yearsstillyoung.com/t27967-tobias-doherty

I hate you ! Empty
Message(#) Sujet: Re: I hate you ! I hate you ! EmptyMar 18 Fév 2020 - 11:21


D’usuel, Tobias se fait le partenaire fantôme de n’importe quel duo dans lequel on le jette. Il ne croit pas que le Club soit une famille tout comme il ne croit pas que devoir supporter une seule et même personne plusieurs heures d’affilée puisse l’aider à un quelconque moment pour devenir un être sociale. Encore moins un être doté de raison, parce que Mitchell a toujours tendance à oublier qu’il est question de Tobias qui est le chat noir de la bande. Plus noir que les autres, disons. Ils sont tous animés de raisons plus ou moins similaires mais lui a toujours mis un point d’honneur à être différents des autres et, ne prenant jamais le temps de préparer ses plans, il se contente bien souvent d’être différent en étant pire ; ce qui est toujours bien plus facile pour lui que d’être meilleur.

Cette fois ci cependant tout est différent. Tout est si différent qu’il en jubile déjà avant même d’avoir commencé ce pourquoi on la débauché pour la journée - il n’a même pas écouté ce dont il était question. Il avait le regard ailleurs et les pensées perdues dans un autre monde quand on lui a donné son ordre de mission mais son attention est revenue en flèche lorsqu’il a été question de l’informer du nom de son partenaire. C’est à ce moment précis que les choses sont devenues bien plus intéressantes à ses yeux et qu’il a arrêté de se déporter d’un pied à l’autre et a relevé la tête, un sourire au coin des lèvres. Amos, ce prénom dont il passe sa vie à se moquer à cause de sa consonance romantique et de sa rupture nette avec le personnage que l’homme tente de se forger. Mais soit, qu’il se nomme comme il le souhaite, cela n’empêchera en rien Tobias de faire de sa vie un enfer. Ou de sa journée, au moins.

Une heure de retard semble être un délai acceptable. Une heure, c’est bien assez pour enrager un homme qui n’a déjà pas beaucoup de patience. Une heure, c’est assez pour que Tobias jubile dans son coin, imaginant les mille et unes manières par lesquelles son partenaire pourrait être doucement en train de sombrer dans la folie. Il aura de l’alcool et autres drogues à profusion face à lui ; avec un peu de chance il fera un savant mélange et facilitera à Tobias le reste du processus. Le brun n’a besoin d’aucune raison pour faire de la vie de l’inconnu un enfer mais il ne peut pas nier que si on lui en donne réellement une, cela ne pourrait être que d’autant plus amusant. Qu’il le frappe, qu’il hurle, qu’il perde ses moyens et qu’il se rende compte la seconde suivante qu’il vient de perdre la bataille face à Tobias : c’est ça dont il rêve pour aujourd’hui.

C’est la bouche en coeur et un air satisfait imprimé sur le visage que le Doherty franchit le seuil de la porte, fier comme un paon. Il est en retard et il voit déjà à l’attitude d’Amos que ce dernier l’a très bien remarqué, pour le plus grand bonheur de son partenaire. Il y ajoute un côté dramatique en tapotant sa montre comme si ça allait pouvoir changer quoi que ce soit au retard du brun et ce dernier se contente de hausser les épaules avec désinvolture - oh allez, partenaire, fais pas la gueule, c’est pas si grave que ça, souris ! Il ne sourit jamais, Amos, pourtant. Toujours trop sérieux, toujours trop droit dans ses bottes pour réellement appartenir à un gang. Oh, qu’il est ennuyant, qu’il est tout sauf drôle. Heureusement que Tobias peut remédier à tout ça, la vie serait bien morne sinon. ”Désolé, une p’tite blonde m’a retenu.” Il est tout sauf désolé, bien sûr, tout dans son attitude d’enfant amusé le démontre bien. ”Oh merde t’as commencé à boire sans moi ? T’es nul, en part’naire, faut que j’te rattrape maintenant.” Autant dire que la mission qui leur a été confiée est loin d’être la priorité de Tobias, lui dont l’haleine trahit l’idée selon laquelle il n’a pas encore bu d’alcool. Un bras presque amical passe autour des épaules de l’homme alors qu’il se sert d’une bouteille tirée au hasard dans un verre choisi tout autant au hasard. ”T’as l’air tendu, dis, tu devrais t’trouver quelqu’un toi aussi.”


I hate you ! D57f63ab46f01fbd00c94307e6e8198f

I hate you ! 0q9c4Id
I hate you ! 981744criminal
I hate you ! ZsxbA8o
I hate you ! YtxTUla
I hate you ! YC2z5ge
I hate you ! D5bNV5u5_o
Revenir en haut Aller en bas
Amos Taylor
Amos Taylor
l'infiltré
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 42 ans (02/05/1977)
SURNOM : Quelle idée !
STATUT : Séparé, mais il reste marié à son épouse aux yeux de la loi.
MÉTIER : Il gère, à l'essai et pour le compte du Club, un casino clandestin.
LOGEMENT : Redcliff
I hate you ! Tumblr_inline_p9m8jkKtZo1sccn28_250
POSTS : 794 POINTS : 9020

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : + Il ne cuisine pas, mais il sait faire à manger + C'est un excellent nageur. + Après l'accident, il n'a plus jamais plongé. Depuis qu'il a son bateau, il songe à recommencer.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : I hate you ! FyX8QDUl_o
VIII
You're so easy to look at, so easy to hold, so easy to touch you honey, so hard to let go. My love, easy to want you that I can't get enough Tell me why do you have to be so hard to love ?
Dimension zombie
Amelyn #1
I hate you ! 4rED6WVZ_o
Chad #1
I hate you ! Source
Olivia#1
If this world makes you crazy and you've taken all you can bear. You call me up because you know, I'll be there and I'll see your true colors.
I hate you ! 10s3
Lola#2 / Maeve#1 / Talia#1 / Justin#1 / Charlie#1 / Greg#1 / Tobias#1 / Les militaires#1 / Kelly#1 / Luc#1 / Peter / Kerri#1 / Eavan#1 / Saül#1/ Nolan#1/Arthur VDL#1



RPs TERMINÉS : I hate you ! Tumblr_mlry9x5YJS1rf5vsao1_400
Et trois nuits par semaine, c'est sa peau contre ma peau, et je suis avec elle. Trois nuits par semaine, mais bon Dieu qu'elle est belle.
____
Lola#1

______
RP ABANDONNES
Jimena#1/Carter#1 / Adele#1


PSEUDO : Ci!
AVATAR : Bradley cooper
CRÉDITS : Blindness(avatar) Tumblr (gif)
DC : Nope
INSCRIT LE : 16/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28495-amos-taylor-my-senses-have-been-stripped

I hate you ! Empty
Message(#) Sujet: Re: I hate you ! I hate you ! EmptyMer 19 Fév 2020 - 16:55





I HATE YOU
EVERYTHING ABOUT YOU
@Tobias Doherty
Qu’il soit en retard ? Très bien. Un âne, harnaché comme un cheval, n’en restera pas moins un canasson, même si c’est agaçant, même si ça me rend mauvais et qu’il est difficile de contenir ma mauvaise humeur. Ça l’est tellement que je suis incapable de ne pas pointer le cadran de ma montre de mon index, histoire de lui rappeler les bonnes manières. Toutefois, si je crève d’envie de lui coller mon poing dans la figure, ce n’est pas à cause de son manque de ponctualité. C’est son arrogance qui réveille ma tendance à la violence. C’est entendre sortir de sa bouche qu’il a été retenu au profit d’une petite blonde. Une petite blonde ! Le monde en porte des millions. Brisbane en compte son lot. Sauf que je n’en vois qu’une, une seule avec laquelle on lui prête une aventure : Raelyn. Et, déjà, je vois des images salaces dont ils sont les deux protagonistes et ça me prend à la gorge. Je ne suis pas possessif. Je n’ai rien à attendre de cette femme. Elle me court après parce que je lui résiste. Je suis son nouveau caprice et on ne couche même pas ensemble. Je m’y oppose, fermement. Dès lors, non, cette rage, qui m’anime, n’a rien à voir avec de la jalousie. Mon ego est simplement frustré parce que si elle est capable de s’ébrouer dans les draps de ce gosse, elle n’a que peu d’estime pour elle-même et moins encore pour moi. L’avantage, c’est que si je m’accroche à cette idée, je pourrai rester loin d’elle, très loin, aussi loin que le Club me l’autorisera.

Quelque fois, Mitchell réserve de mauvaises surprises à nous déplacer tel des pions sur un échiquier. La preuve en est, je dois fréquenter de près l’arrogance de ce blondinet, mal élevé et pétri dans un culot innommable. Pour qui il se prend exactement ? Qui est-il pour sous-entendre que c’est moi l’emmerdeur, le félon, l’incompétent parce que j’ai siroté un verre en l’attendant ? Intérieurement, je peste, mais je contiens mon irritation, préférant souffrir mille morts plutôt que de satisfaire son égo en haussant le ton. « Oui. Il me fallait bien ça pour tuer mon impatience. » Pas celle de le voir évidemment. « J’aurais aimé que tu te souviennes que plus vite on commence, plus on sera débarrassé l’un de l’autre. » Pourquoi mentir ? Nous en sommes là ce sale gamin et moi. « J’imagine qu’elle devait avoir une paire de seins à se damner pour que tu te pointes si tard. » C’est une dépense en énergie considérable que de paraître sympathique. Je ne transpire pas de bonhomie en général. Aujourd’hui ne fera pas l’exception dès lors que sa main glisse sur mon épaule. Je réprime un mouvement de recul un rien trop brusque au profit d’un coup d’épaule juste bon à me dégager. « Je ne suis pas tendu. » infirmais-je en lui tendant mon verre, qu’il le remplisse, ce qui était somme tout idiot. Les chances pour qu’il agisse comme un gosse d’à peine dix piges en ignorant mon verre n’aurait rien eu d’étonnant. « Je suis juste pressé d’y aller, qu’on puisse en finir rapidement. J’ai d’autres choses à foutre que de jouer les baby-sitters. Mon pied quitta le tabouret et je me levai. « Mitch m’a dit qu’il t’avait filé les adresses, qu’il t’avait expliqué ce qu’il attendait de nous. Alors, je t’écoute… » Erreur du boss. Ce gamin était-il capable d’enregistrer, dans sa cervelle vide, autre chose que des répliques moqueuses pour gonfler son ego ? Un numéro de téléphone contient déjà trop d’informations pour sa mémoire limite






Ace of Spades
I hate you ! 2929714247

I hate you ! JLuMeCF

I hate you ! Lt0t
I hate you ! C9dw
I hate you ! Hcfw
I hate you ! Apkw
I hate you ! 9otb
I hate you ! H0nh
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

I hate you ! Empty
Message(#) Sujet: Re: I hate you ! I hate you ! Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

I hate you !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: le club
-