AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-42%
Le deal à ne pas rater :
PANDA Lit enfant cabane brut – Bois pin massif naturel – ...
129.99 € 225 €
Voir le deal

 We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Primrose Anderson
Primrose Anderson
la ruée vers l'or
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (25/07)
SURNOM : Poppy et Primousse
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Etudiante en droit et strip-teaseuse
LOGEMENT : #500 Spring Hill avec son frère depuis qu'elle a dû quitter son appartement pour rembourser une dette importante
We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément Tumblr_inline_ofh70nyphc1uok566_500
POSTS : 1764 POINTS : 410

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Amoureuse du luxe ஐ Prête à trahir les siens pour de l'argent ஐ Toujours dans la merde ஐ Vend des stups à ses camarades d'université ஐ Fait des extras au club de striptease pour gagner plus ஐ Cherche à renouer avec sa famille ஐ Se sent coupable après coup lorsqu'elle fait quelque chose de stupide
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (7/5) Caleb et Romy #2Mitchell #1Romy #3Joseph #2Clément #7Abel #7Jamie #2
RPs TERMINÉS : Asher #1Joseph #1Clément #1Yoko #1Joey #1Raelyn #1Harvey #1Yoko #2Clément #2Harvey #2Clément et Yoko #1Abel #1Clément #3Charlie #1Abel #2Raelyn #2Alex #1John #1Clément #4Itziar #1Abel #3Caleb et Romy #1Charlie #2Raelyn #3Clément #5Caleb #1Alex #2Yoko #4Romy et Joey #1Romy #2Abel #4Caleb #2Abel #5Clément #6Alex #3Jamie #1Raelyn #4Abel #6Caleb #3
PSEUDO : Watermelon
AVATAR : Natalia Dyer
CRÉDITS : lux aeterna
DC : Juliana Rhodes et Eirlys Walsh
INSCRIT LE : 27/12/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22778-double-dealing-primrose-alias-poppy https://www.30yearsstillyoung.com/t22826-double-dealing-primrose-alias-poppy#926785 https://www.30yearsstillyoung.com/t22823-primrose-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t22825-primrose-anderson#926770

We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément Empty
Message(#) Sujet: We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément EmptyJeu 6 Fév - 21:49



 
Clément & Primrose

We should not give up and we should not allow the problem to defeat us
A chaque fois que je fais une bêtise, je finis toujours par m’en mordre les doigts et par me promettre que c’est la dernière et que je ne me ferais jamais plus avoir de la sorte. Pourtant, j’en reviens toujours au même point, quelques semaines ou quelques mois après. Aujourd’hui encore, je ne peux m’en prendre qu’à moi-même si ma vie a pris un tournant qui ne joue pas en ma faveur et même si c’est dur à accepter pour moi, je n’ai pas encore trouvé de solution miracle permettant à mon quotidien de revenir à la normale. J’ai essayé d’occulter le fait que je venais de m’éloigner des seules personnes qui avaient vu en moi autre chose qu’une catastrophe ambulante. Je fais abstraction de la solitude que je ressens depuis quelques jours, voire quelques semaines, et je continue à gérer ma vie du mieux que je peux pour éviter d’enchainer les déceptions et les faux-pas. Raelyn m’en veut et ne m’accordera plus sa confiance aussi facilement, j’en ai bien conscience. Je n’ai plus aucune nouvelle d’Abel et je crois que je n’en aurais jamais plus vu la manière dont s’est terminée notre dernière conversation. Mon frère me fuit comme si j’étais porteuse d’une maladie incurable et extrêmement contagieuse. Romy nage trop dans le bonheur pour prêter attention aux problèmes d’autrui. Yoko se trouve désormais à des milliers de kilomètres et bien que je comprenne parfaitement sa décision, je suis triste de son départ qui me laisse un vide immense que je n’ai pas encore été capable de combler. Clément, lui aussi, est aux abonnés absents, nous nous sommes réconciliés mais j’ai toujours la sensation que notre amitié est bizarre, comme si les propos que nous avons tenus lui et moi ne sont toujours pas digérés et qu’après ces longs mois à essayer de se retrouver sans vraiment y arriver, prendre une distance entre nous est le seul moyen que nous avons trouvé, faute d’entrevoir une meilleure solution. C’est triste d’en arriver là, je suis triste d’en arriver là. Je prouve encore une fois que je suis capable de perdre petit à petit toutes les personnes pour lesquelles je compte et toutes celles qui comptent pour moi. Je ne suis pas capable de faire les choix qui s’imposent et lorsqu’enfin j’arrive à m’y résoudre, c’est souvent le mauvais qui s’impose à moi. Je dois avoir un vrai problème, je ne vois pas d’autre explication possible. Peut-être que je devrais voir un professionnel, quelqu’un qui pourrait m’aider à mettre de l’ordre dans ma vie vu que je ne semble pas capable de le faire toute seule. Mais non, je préfère me cacher derrière de fausses excuses, croire que des jours meilleurs arriveront sans que j’en sois à l’origine et que le simple fait de me lever le matin et d’affronter une nouvelle journée suffit. Pourtant, je sais que ce n’est pas le cas, les jours passent, les semaines aussi et rien n’a réellement changé pour moi. Mon frère me déteste. Mon petit-ami n’en est plus un. Mes amis sont partis. Je suis seule au monde.

C’est pour ça que ce soir, je me trouve devant la porte de l’appartement de Clément, sûrement parce que, de toutes les personnes que j’ai réussi à me mettre à dos ces derniers temps, il est celui qui me déteste le moins à l’heure actuelle et que j’ai désespérément besoin de sentir la présence de quelqu’un à mes côtés, même pour quelques heures, seulement. Je veux croire qu’il m’accueillera avec le sourire, qu’il n’aura pas envie de me mettre à la porte tout de suite et que, contrairement aux autres, il se montrera compréhensif. Il est le seul dans mon entourage qui ne me regarde pas comme si j’étais une abomination depuis qu’il sait que je suis une prostituée, le seul à ne pas avoir vu ma profession comme la définition de la personne que je suis, le seul à ne pas me fuir comme si je risquais de le contaminer. Malgré cela, nous n’arrivons pas à nous rapprocher vraiment, peut-être parce que je vis encore mal qu’il ait rejeté l’aveu de mes sentiments, ou peut-être parce qu’il ne sait pas gérer ces sentiments qu’il ne ressent pas à mon égard. Il a tort. Je suis passée à autre chose. Je suis prête à reprendre notre amitié là où nous l’avons laissée et à nous donner une deuxième chance. Mais ce n’est pas pour cela que je suis là, aujourd’hui, je suis venue parce que j’ai besoin d’une épaule et qu’après des jours à me prétendre plus forte que je ne le suis, je le reconnais enfin. Je frappe et j’attends une réponse qui me semble tarder à venir. Je croise les doigts pour que la porte s’ouvre, et surtout pour que ce soit bien lui qui m’ouvre, je ne sais pas ce que je ferais si ce n’est pas le cas, ni comment j’aurais le courage de faire demi-tour. Je me vois même très bien attendre, assise devant la porte, que Clément rentre chez lui. J’aurais sûrement dû lui envoyer un message, lui demander s’il était occupé ou s’il était présent. Peut-être qu’il est parti en voyage à l’autre bout du monde et qu’il ne m’a pas prévenue ? Je suis encore en train d’élaborer des milliers d’hypothèses lorsque la porte s’ouvre, dévoilant le visage de celui qui a été un de mes plus proches amis. « Salut. » Je souffle, en laissant mon regard le détailler des pieds à la tête, comme si je cherchais à le scanner pour savoir ce qu’il ressent en ce moment. « J’ai amené du vin. » Je continue, brandissant la bouteille de rouge que je tiens fermement à la main et qui a dû me faire passer pour une alcoolique alors que je parcourais les rues de Brisbane sans avoir pris la peine de la mettre dans un sac. « Est-ce que je peux entrer ? » J’ai besoin qu’il m’accorde ce temps, qu’il me laisse exprimer cette tristesse que j’intériorise depuis des semaines, voire des mois, pour que je m’en libère enfin. S’il-te-plait, laisse-moi entrer.

Code by Fremione.






Smash everything you find
Get out of your mind


We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément H9vsIC0
We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément 981744criminal
We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément Nl6guHT
We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément YtxTUla
We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément HFtay3q

We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément 73Ln5tgm_o
Revenir en haut Aller en bas
Clément Winchester
Clément Winchester
la bombe à retardement
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 25 ans (9.9.1994)
SURNOM : Wolf, Clem
STATUT : craque pour son partenaire de danse
MÉTIER : danseur et comédien pour la Northlight company
LOGEMENT : Un appartement à Fortitude valley, en colocation avec Sybbie et Elora
We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément Giphy
POSTS : 8718 POINTS : 975

PETIT PLUS : Je fais parti des survivants du Tsunami qui a touché la Thaïlande en 2004. Nous étions, avec mes parents et mon frère, parti là-bas car nous voulions changer de notre traditionnel Noël en Nouvelle Zélande. Jamais nous n'aurions dû changer nos habitudes. La première vague nous a séparée : mon père et mon frère d'un côté, ma mère et moi de l'autre. S'en est suivi tout un mois de recherche, de désespoir, de galère, d'espoir, de douleur pour finalement nous retrouver fin janvier 2005. Aussi incroyable que cela puisse paraître, je m'en suis sorti seulement avec quelques égratignures et une fracture
RPs EN COURS : 9/∞
Cian #3Sybbie #3Wolvy #9Murphy #2Auden #1Allan #7Loan #4Malachi #1PrimentDaniel #1Peter #1
RPs TERMINÉS : Prim & yoko #1Charlie #1AmeliaLéoAmbroise & SybbiePrimrose #3Yoko #2Romy #1Yoko #3Charlie #3Primrose #4Wolvy #5HeïanaDemo de BreakdanceCian#1 Wolvy #2Nea #1Caleb #1Oliver #1 (fb)Priment #5 Charlie & Léo & IsaacCian #2Wren #1
Bailey #1Sky #Wolvy #5Wolvy #6 ○○FinnleyAllan #1 (FB)
Yoko #4Joseph #1Robin #2Charlie #4Oakley #1Sky #2Sybille #2Charlie #5 ○ ○ Wolvy #8Loan #2Murphy #1 (FB)Sybille et EloraAllan #5 (FB) Loan #3Allan #6Elora #1 ○ ○ Eliott #1 (FB)
PSEUDO : sundae
AVATAR : Tom Holland
CRÉDITS : avatar @Freya ♥, UB @Loonywaltz,
DC : Thomas & Martin
INSCRIT LE : 06/09/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t16743-standing-on-the-ledge-i-show-the-wind-how-to-fly-clement#top https://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas https://www.30yearsstillyoung.com/t16757-clement-winchester https://www.30yearsstillyoung.com/t16801-clement-winchester

We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément Empty
Message(#) Sujet: Re: We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément EmptySam 8 Fév - 19:18


Aujourd'hui devait être une soirée tranquille et seul. Je ne suis pas un solitaire de base mais j'avoue que parfois j'aime beaucoup passer une soirée rien qu'avec moi-même et Moana qui passe un peu trop en second plans ces derniers temps. Alors, lorsqu'après une longue balade de presque deux heures dans les montagnes non loin de Brisbane, je reviens à l'appartement je découvre ce dernier désert. Seul un petit mot de Sybbie me fait comprendre que les filles sont de sortie en ce vendredi soir et qu'elles ne rentreront que bien plus tard. Heureux d'avoir l'appartement pour moi ce soir, je passe rapidement à la douche, puis me pose sur le canapé en jogging et t-shirt afin de commander une quelque chose à manger. Après avoir raccrocher avec le livreur de pizza, j'autorise Moana à monter sur le canapé et s'allonger à mes côtés en attendant que je choisisse une série ou un film à regarder ce soir.

Je crois bien que mes hésitations concernant mes choix cinématographique prenne bien trop temps car la sonnette de mon appartement retentis. Pourtant on m'avait dit que la pizza serait livré dans une trentaine de minutes ? Persuadé d'être tombé dans une faille spatio temporelle, je me lève et me dirige vers la porte, attrapant mon porte feuille au passage.  « vous êtes rapide auj...» que je commente, pensant naïvement que je me retrouverais face au livreur.

Mais, à moins que Primrose ait abandonné le strip tease pour s'orienter vers la livraison de bouffe, je n'aurais pas encore ma pizza maintenant. Elle n'attend pas longtemps avant de me demander si elle peut entrer, précisant ne pas débarquer avec les mains vides. Un peu surprit par la brusque apparition de celle qui a toujours été une très bonne amie, je ne me ressaisis que lorsque Moana arrive pour saluer la nouvelle arrivée.  «Je ...hum...oui, bien sûr, vient, entre  » l'invitais-je en me décalant, affichant un sourire aimable avant de refermer la porte derrière elle.  «Le salon est tout droit au bout du couloir » expliquais-je, étant dans l'impossibilité de savoir si elle est déjà venue ici ou non. Je la laisse se diriger vers la pièce principale de l'appartement et m'en vais dans la cuisine pour revenir avec deux verres et un tire bouchon.  «ça va ? » demandais-je, mon ton se faisant presque inquiet.

Si nous nous sommes réconcilié elle et moi, notre amitié est loin d'être comme avant. Nous avons beau essayé de gérer nos différents et essayer de reprendre là où nous nous étions arrêté avant que Primrose ne fasse sa déclaration et que je rejette ses aveux sans réellement réfléchir, mais il faut croire que c'était bien plus facile à dire qu'à faire. D'autant plus qu'entre temps ma vie n'a pas été de tout repos entre mon accident, ma rééducation, mon séjour de trois semaines en Ecosse et mes hésitations concernant Loan -hésitations qui étaient parfaitement infondées- j'avoue ne pas avoir réellement eu le temps de prendre des nouvelles de Primrose. Bien qu'elle n'ait, elle non plus, pas fait de premier pas vers moi, j'avoue me sentir un peu mal à l'idée de ne pas m'être prit le temps de l’appeler plus souvent  «J'attends une pizza » reprenais-je en attrapant la bouteille de vin  « on pourra se la partager si tu veux» comme on le faisait avant lorsque nous passions encore nos soirées ensemble, que ce soit à la pizzeria ou chez l'un ou chez l'autre.

@Primrose Anderson


With great power comes great responsibility
Don’t do anything I would do, and definitely don’t do anything I wouldn’t do. There’s a little grey area there, and that’s where you operate.


We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément 1542980520 :
 


Revenir en haut Aller en bas
Primrose Anderson
Primrose Anderson
la ruée vers l'or
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (25/07)
SURNOM : Poppy et Primousse
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Etudiante en droit et strip-teaseuse
LOGEMENT : #500 Spring Hill avec son frère depuis qu'elle a dû quitter son appartement pour rembourser une dette importante
We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément Tumblr_inline_ofh70nyphc1uok566_500
POSTS : 1764 POINTS : 410

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Amoureuse du luxe ஐ Prête à trahir les siens pour de l'argent ஐ Toujours dans la merde ஐ Vend des stups à ses camarades d'université ஐ Fait des extras au club de striptease pour gagner plus ஐ Cherche à renouer avec sa famille ஐ Se sent coupable après coup lorsqu'elle fait quelque chose de stupide
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (7/5) Caleb et Romy #2Mitchell #1Romy #3Joseph #2Clément #7Abel #7Jamie #2
RPs TERMINÉS : Asher #1Joseph #1Clément #1Yoko #1Joey #1Raelyn #1Harvey #1Yoko #2Clément #2Harvey #2Clément et Yoko #1Abel #1Clément #3Charlie #1Abel #2Raelyn #2Alex #1John #1Clément #4Itziar #1Abel #3Caleb et Romy #1Charlie #2Raelyn #3Clément #5Caleb #1Alex #2Yoko #4Romy et Joey #1Romy #2Abel #4Caleb #2Abel #5Clément #6Alex #3Jamie #1Raelyn #4Abel #6Caleb #3
PSEUDO : Watermelon
AVATAR : Natalia Dyer
CRÉDITS : lux aeterna
DC : Juliana Rhodes et Eirlys Walsh
INSCRIT LE : 27/12/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22778-double-dealing-primrose-alias-poppy https://www.30yearsstillyoung.com/t22826-double-dealing-primrose-alias-poppy#926785 https://www.30yearsstillyoung.com/t22823-primrose-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t22825-primrose-anderson#926770

We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément Empty
Message(#) Sujet: Re: We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément EmptyMer 12 Fév - 21:24



 
Clément & Primrose

We should not give up and we should not allow the problem to defeat us
Lorsque Clément ouvre la porte, je me rends compte qu’il s’attendait à voir une toute autre personne mais je ne relève pas, de peur qu’il me dise qu’il attend du monde et qu’il n’a pas le temps de discuter avec moi aujourd’hui. C’est égoïste, j’en ai parfaitement conscience, mais je n’ai de toute façon jamais été réputée pour mon sens de l’écoute et mon altruisme. J’ai vraiment besoin de parler à quelqu’un aujourd’hui et voir un visage connu en face de moi qui ne me regarde pas avec dégoût me réchauffe le cœur plus que ça ne le devrait. Il faut dire que ces derniers jours ont été incroyablement compliqués à vivre, je ne peux pas le nier, mais je pensais sincèrement – jusqu’à quelques heures auparavant – réussir à surmonter ça toute seule. Heureusement, malgré le nombre de personnes que j’ai réussi à me mettre à dos en l’espace de quelques jours – ou quelques mois – Clément reste un ami fidèle sur lequel je peux compter. Je n’aurais pas parié dessus par le passé, pourtant, nous avons eu une relation conflictuelle pendant un temps du fait de nos sentiments différents, mais c’est heureusement du passé, à présent, et je ne le remercierais jamais assez d’avoir accepté de se battre autant que moi pour qu’on conserve cette amitié pourtant sacrément mise à mal. « Merci. » Je souffle, avant de pénétrer dans l’appartement puisqu’il s’écarte de la porte pour me laisser entrer. Le soulagement se lit sur mon visage. Je ne serais pas toute seule ce soir, pour la première fois depuis un moment. « Ta colocataire n’est pas là ? » Je demande, plus pour m’assurer que nous serons bien tous les deux que pour être certaine de ne pas déranger. Après tout, en débarquant sans prévenir, j’imagine que je dérange déjà un petit peu mon ami qui va devoir revoir ses projets pour la soirée, mais je me sens bien trop mal en point pour être capable de penser à lui avant de penser à moi. « Vous êtes bien deux seulement, c’est ça ? » J’avoue avoir eu un peu de mal à suivre les aventures immobilières de mon ami, un cours de rattrapage s’impose. Je suis déjà venue ici par le passé, mais Clément m’indique tout de même la direction à suivre pour me rendre dans le salon, alors qu’il s’éclipse en direction de la cuisine. Je laisse mon regard glisser sur la décoration de la pièce, appréciant le goût avec lequel elle a été réalisée et l’espace qu’il y a dans ce salon confortable. Je me souviens avoir été envieuse de cet appartement alors que je possédais encore mon petit studio qui s’apparentait davantage à un placard à balais, d’ailleurs, maintenant, le loft de mon frère m’offre un confort tout autre mais je n’oublie pas que je ne suis pas chez moi et compte tenu de nos relations actuelles, je vais peut-être devoir rapidement faire une croix sur le logement gratuit et la présence rassurante de l’ainé des Anderson.

Mon ami me rejoint rapidement, deux verres à la main et un tire-bouchon dans l’autre que je récupère pour m’atteler à la périlleuse tâche d’ouvrir la bouteille. La question qu’il me pose n’est pas étonnante et même banale, mais c’est probablement la dernière à laquelle j’ai envie de répondre. J’interromps mon geste, quelques instants, pour le regarder, rassemblant tout mon courage pour faire preuve d’un peu d’honnêteté, pour une fois. « Non, pas du tout. » J’admets, la boule au ventre, alors que je prononce ces mots avec sincérité pour la première fois depuis que tous ces événements que je ne relaterais pas – ou en tout cas pas en étant sobre – sont venus bouleverser mon quotidien si parfait. « Tout s’est écroulé et je ne sais plus quoi faire. » Enigmatique, certes, pour quelqu’un qui n’a pas vraiment suivi le déroulé de ma vie, ces derniers temps, mais ô combien véridique. J’ai l’impression que ma vie entière a sombré dans un précipice sans fin et que malgré tous mes efforts, je ne parviens pas à arrêter cette chute interminable. Je voudrais me relever, aller de l’avant et essayer de m’en sortir, mais je n’y arrive pas seule, contrairement à ce que j’ai pu penser, je vais avoir besoin d’un vrai coup de main. « Et toi, comment tu vas ? » Je lui demande, en essayant de sourire un peu pour ne pas rendre la situation plus dramatique qu’elle ne l’est. « T’as plutôt l’air en forme. » Je constate, en me souvenant des hospitalisations difficiles auxquelles il a dû faire face et de ses problèmes de santé – psychologique ou physiques, je n’ai jamais trop su si ce n’était pas les deux en même temps –. Je réalise que nous avons conservé notre amitié tout en mettant une certaine distance entre nous, et c’est triste, mais peut-être que ne pas tout savoir l’un sur l’autre pendant un petit moment m’a permis de mettre de côté les sentiments amoureux que je pensais ressentir à son égard. « Ce serait gentil. » Non pas que je meurs d’envie d’avaler une pizza, mais la nourriture a toujours été un bon refuge pour oublier un peu ma tristesse et même si je sais que je dois faire attention à ce corps qui reste encore aujourd’hui mon outil de travail malgré que je réalise qu’il va falloir que j’arrête toutes ces conneries si je ne veux pas perdre toutes les personnes que j’aime, je crois que j’ai le droit de lâcher un peu de lest en ce moment. Je m’acharne de nouveau à essayer d’utiliser le tire-bouchon avant de repousser la bouteille à Clément en la faisant glisser sur la table basse sur laquelle je l’avais posée. « Je suis vraiment nulle avec ces trucs. » Je commente, le laissant œuvrer pour nous permettre de remplir ces verres avant le surlendemain compte tenu de mon absence de talent en la matière. La vérité, c’est qu’il n’y a pas que pour ouvrir une bouteille que je suis nulle, je pense malheureusement que c’est un mot qui me définit bien, de manière générale, et j’aimerais sincèrement que ça change. Le problème, c’est que je ne sais pas comment changer. Je suis dans une impasse.

Code by Fremione.






Smash everything you find
Get out of your mind


We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément H9vsIC0
We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément 981744criminal
We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément Nl6guHT
We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément YtxTUla
We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément HFtay3q

We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément 73Ln5tgm_o
Revenir en haut Aller en bas
Clément Winchester
Clément Winchester
la bombe à retardement
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 25 ans (9.9.1994)
SURNOM : Wolf, Clem
STATUT : craque pour son partenaire de danse
MÉTIER : danseur et comédien pour la Northlight company
LOGEMENT : Un appartement à Fortitude valley, en colocation avec Sybbie et Elora
We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément Giphy
POSTS : 8718 POINTS : 975

PETIT PLUS : Je fais parti des survivants du Tsunami qui a touché la Thaïlande en 2004. Nous étions, avec mes parents et mon frère, parti là-bas car nous voulions changer de notre traditionnel Noël en Nouvelle Zélande. Jamais nous n'aurions dû changer nos habitudes. La première vague nous a séparée : mon père et mon frère d'un côté, ma mère et moi de l'autre. S'en est suivi tout un mois de recherche, de désespoir, de galère, d'espoir, de douleur pour finalement nous retrouver fin janvier 2005. Aussi incroyable que cela puisse paraître, je m'en suis sorti seulement avec quelques égratignures et une fracture
RPs EN COURS : 9/∞
Cian #3Sybbie #3Wolvy #9Murphy #2Auden #1Allan #7Loan #4Malachi #1PrimentDaniel #1Peter #1
RPs TERMINÉS : Prim & yoko #1Charlie #1AmeliaLéoAmbroise & SybbiePrimrose #3Yoko #2Romy #1Yoko #3Charlie #3Primrose #4Wolvy #5HeïanaDemo de BreakdanceCian#1 Wolvy #2Nea #1Caleb #1Oliver #1 (fb)Priment #5 Charlie & Léo & IsaacCian #2Wren #1
Bailey #1Sky #Wolvy #5Wolvy #6 ○○FinnleyAllan #1 (FB)
Yoko #4Joseph #1Robin #2Charlie #4Oakley #1Sky #2Sybille #2Charlie #5 ○ ○ Wolvy #8Loan #2Murphy #1 (FB)Sybille et EloraAllan #5 (FB) Loan #3Allan #6Elora #1 ○ ○ Eliott #1 (FB)
PSEUDO : sundae
AVATAR : Tom Holland
CRÉDITS : avatar @Freya ♥, UB @Loonywaltz,
DC : Thomas & Martin
INSCRIT LE : 06/09/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t16743-standing-on-the-ledge-i-show-the-wind-how-to-fly-clement#top https://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas https://www.30yearsstillyoung.com/t16757-clement-winchester https://www.30yearsstillyoung.com/t16801-clement-winchester

We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément Empty
Message(#) Sujet: Re: We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément EmptyDim 16 Fév - 20:39


La déception de ne pas voir le livreur de pizza se dissipe bien vite lorsque je fais face à Primrose qui semble sincèrement aller mal. C'est donc, sans aucune hésitation que je la laisse entrer. En vrai, elle n'avait même pas besoin d'emmener une bouteille comme ticket d'entrée, car je l'aurais invité dans tous les cas. Lorsqu'elle passe devant moi, je remarque sans problème ses traits tirés et son teint blafard qui montrent bien à quel point elle est mal.  «Non, Sybille n'est pas là. Elle est de sortie » confirmais-je, lui indiquant automatiquement la direction du salon  «Et non, il y a Elora qui a prit la place d'Ambroise dans la coloc depuis … plusieurs mois déjà » expliquais-je, alors que je m'en vais dans la cuisine avant de revenir vers mon amie avec deux verres et un ouvre bouteille.

M'installant à mon tour sur le canapé, je l'observe s'affairer à essayer d'ouvrir la bouteille avant de stopper son geste et de soupirer, répondant sincèrement que, non, ça ne va pas, disant que 'tout s'est écroulé'.  «Comment ça … ? » demandais-je. Même si elle ne semble pas réellement avoir envie d'en parler, elle n'a quand même pas fait le déplacement pour que nous parlions, de moi, non ? Malgré tout, je commence à la connaître, cette Primrose. Elle va tout faire pour éviter le sujet.

Et effectivement, il ne lui faut pas trente secondes de plus pour me demander comment je vais, ayant remarqué que je semble être en forme. Je retiens un soupire et lui offre, à la place, un sourire, en hochant doucement la tête  « Je vais bien, oui. Physiquement mais aussi moralement, ça va vraiment bien» je me sens un peu ignoble de dire ça que je vais bien alors que ce n'est pas le cas pour Primrose, mais au final elle m'a posé la question elle-même, elle va bien pouvoir accepter ce genre de réponse, non ? D'autant plus que même si je n'allais pas bien je ne le lui dirais sans doute pas, n'ayant pas envie de m'épancher sur ma vie alors que celle de Prim semble être en chute libre.

Elle fini par abandonner l'envie d'ouvrir la bouteille et je récupère le tout pour retirer le bouchon avec une certaine facilité. Je nous sers deux verres puis en tend un à mon amie  «Écoute je me doute bien que tu n'as pas forcément envie de parler de tes problèmes et je ne vais pas t'y obligé. Alors voilà ce que je te propose : on boit cette bouteille, on mange la pizza, on se regarde une série et si tu le sens à un moment donner on stoppera le tout et tu parles » je pose mon regard sur Prim puis fronce légèrement les yeux, affichant une moue de réflexion  « Tu fumes ? Je crois qu'il me reste encore un peu d'herbe que Léo a ramené la dernière fois» si ça peut aider Primrose à se détendre, pourquoi pas après tout ?

@Primrose Anderson


With great power comes great responsibility
Don’t do anything I would do, and definitely don’t do anything I wouldn’t do. There’s a little grey area there, and that’s where you operate.


We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément 1542980520 :
 


Revenir en haut Aller en bas
Primrose Anderson
Primrose Anderson
la ruée vers l'or
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (25/07)
SURNOM : Poppy et Primousse
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Etudiante en droit et strip-teaseuse
LOGEMENT : #500 Spring Hill avec son frère depuis qu'elle a dû quitter son appartement pour rembourser une dette importante
We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément Tumblr_inline_ofh70nyphc1uok566_500
POSTS : 1764 POINTS : 410

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Amoureuse du luxe ஐ Prête à trahir les siens pour de l'argent ஐ Toujours dans la merde ஐ Vend des stups à ses camarades d'université ஐ Fait des extras au club de striptease pour gagner plus ஐ Cherche à renouer avec sa famille ஐ Se sent coupable après coup lorsqu'elle fait quelque chose de stupide
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (7/5) Caleb et Romy #2Mitchell #1Romy #3Joseph #2Clément #7Abel #7Jamie #2
RPs TERMINÉS : Asher #1Joseph #1Clément #1Yoko #1Joey #1Raelyn #1Harvey #1Yoko #2Clément #2Harvey #2Clément et Yoko #1Abel #1Clément #3Charlie #1Abel #2Raelyn #2Alex #1John #1Clément #4Itziar #1Abel #3Caleb et Romy #1Charlie #2Raelyn #3Clément #5Caleb #1Alex #2Yoko #4Romy et Joey #1Romy #2Abel #4Caleb #2Abel #5Clément #6Alex #3Jamie #1Raelyn #4Abel #6Caleb #3
PSEUDO : Watermelon
AVATAR : Natalia Dyer
CRÉDITS : lux aeterna
DC : Juliana Rhodes et Eirlys Walsh
INSCRIT LE : 27/12/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22778-double-dealing-primrose-alias-poppy https://www.30yearsstillyoung.com/t22826-double-dealing-primrose-alias-poppy#926785 https://www.30yearsstillyoung.com/t22823-primrose-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t22825-primrose-anderson#926770

We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément Empty
Message(#) Sujet: Re: We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément EmptyHier à 21:44




 
Clément & Primrose

We should not give up and we should not allow the problem to defeat us

Je dois vraiment faire peur à voir pour que Clément me regarde de cette façon, ou alors il est en train de se demander pourquoi est-ce que c’est lui que je viens voir alors que le monde entier semble avoir tout fait pour nous éloigner récemment. S’il savait qu’il est probablement l’ami le plus proche qu’il me reste, même après tous les conflits que nous avons dû affronter, ça le ferait sûrement rigoler. Mais heureusement, il ne me pose pas de questions – ou du moins, pas encore – et il me laisse entrer dans l’appartement que je ne connais pas très bien mais dont j’ai quelques souvenirs suite aux passages que j’ai pu faire. Je ne connais pas sa colocataire et ça ne me dérangerait pas du tout de la rencontrer, mais j’admets que, ce soir, particulièrement, je n’ai pas vraiment envie de sourire et de faire l’effort de tenir une conversation avec quelqu’un de nouveau. Ça ne me ressemble pas vraiment, au contraire, j’aime faire de nouvelles rencontres et je suis suffisamment curieuse pour m’intéresser à tout le monde et poser les questions que je jute pertinentes même si elles ne le sont pas réellement. Heureusement, Clément me rassure sur ce point et je soupire de soulagement en avançant dans le couloir. « Elle est cool, Elora, tu l’aimes bien ? » Je demande, alors qu’il m’informe qu’Ambroise a finalement été remplacé, ce qui n’est sûrement pas plus mal pour aller de l’avant. « J’imagine qu’elle n’est pas là, elle non plus ? » Je m’informe, une fois de plus, sachant pourtant qu’il aurait sûrement précisé si elle devait nous rejoindre à l’improviste. Enfin, en l’occurrence, c’est ma présence à moi qui est improvisée, je ne devrais pas être exigeante sur le nombre de personnes présentes. Toutefois, le sort semble jouer en ma faveur, pour une fois, et je ne vais pas m’en plaindre.

Alors que Clément a gentiment fait un détour pour récupérer de quoi entamer cette bouteille, il finit évidemment par s’intéresser à ma présence ici et je me dois de préciser la réponse énigmatique que je lui ai donnée précédemment. Je suis là pour parler, après tout, et pleurer sur mon sort, aussi, il faut bien que j’extériorise, un peu, pour changer. « Je me suis embrouillé avec mon frère. » Je commence, sans trop apporter de détails. « Et avec mon copain, aussi. » Je continue, en réalisant pourtant que ce n’est pas vraiment la vérité, et que celle-ci est d’ailleurs plus dure que je ne voudrais l’admettre. « Enfin larguée serait plus juste. » Je corrige, alors qu’au fond, je n’en ai pas du tout envie. Je crois que je vis encore dans le déni de cette fin de relation qui m’a extrêmement marquée malgré le peu de temps que nous avons passé ensemble. Nos chemins ont beau s’être séparés depuis un moment, maintenant, mon amour pour lui est resté intact et c’est bien le plus compliqué. J’ai du mal à occulter les souvenirs que je peux avoir, bon comme mauvais, et j’oscille entre la nostalgie et la souffrance ce qui n’augure rien de bon pour la suite. « J’ai l’impression que tout le monde finit toujours par m’abandonner. » Je souffle, finalement, le regard rivé vers la table basse où se trouve la bouteille. J’ai conscience que c’est de ma faute si les gens finissent par me tourner le dos, parce que je suis douée pour faire les mauvais choix et que leurs conséquences impactent souvent mes proches, indépendamment de ma volonté. Si je le pouvais, bien sûr que je ferais tout pour les préserver, mais tout ce que je peux mettre en œuvre n’est pas suffisant et la réalité me rattrape à chaque fois, quoi que je puisse faire. Je ne sais même pas comment expliquer ça à Clément, tout reste confus dans ma tête et j’imagine que si déjà moi-même, je n’arrive pas à y voir clair, j’aurais bien du mal à me justifier auprès des personnes qui attendent ces explications que je passe mon temps à fuir.

Au moins l’un de nous deux va bien, et c’est le principal. Je suis heureuse que Clément ait enfin surmonté tous les problèmes qu’il a pu avoir par le passé. J’imagine qu’il doit être très fier d’être passé au-dessus de tout ça et d’avoir franchi tous les obstacles qui se dressaient sur sa route. Il a de quoi être fier de lui, en réalité, lorsque je l’ai vu allongé sur ce lit d’hôpital pour la première fois, je n’aurais pas pu parier sur un tel rétablissement et pourtant, il l’a fait. « Qu’est-ce que tu fais maintenant ? » Je me rends compte que sa vie a dû encore beaucoup évoluer depuis qu’il a laissé tomber la fac et même si nous nous sommes brièvement croisés depuis, je n’ai pas vraiment eu l’occasion de prendre de ses nouvelles de manière plus approfondie. Le sujet de mes malheurs revient cependant vite sur la table et finalement je suis reconnaissante qu’il insiste un peu et me pousse à m’ouvrir puisque c’est justement pour ça que je suis là, à l’origine. « Ce n’est pas que je n’ai pas envie d’en parler, je ne sais juste pas trop quoi dire. » J’avoue, parce que j’ai du mal à mettre de l’ordre dans mes pensées. Ce serait plus simple s’il pouvait lire directement dans ma tête. « Je crois que mes choix de vie ne sont pas compatibles avec ma vie de famille et mes relations, de manière plus générale. » J’en suis même sûre et depuis longtemps, je ne trouve juste pas de solution. « Le truc, c’est que je ne trouve pas ça si horrible, ce que je fais, ça ne m’a jamais empêchée d’être là pour ceux que j’aime. » Je crois qu’en une seule et même journée, j’arrive à penser tout et son contraire et c’est évidemment un problème. Je ne peux pas me fixer parce que j’ignore quel est le juste choix qui rendra heureux mes proches tout en contribuant également à mon bonheur. « Non merci, tu fumes, toi ? C’est nouveau ? » Je demande, intriguée, encore quelque chose que j’ignorais au sujet de Clément et quelque chose me dit que je ne suis pas au bout de mes surprises.

Code by Fremione.






Smash everything you find
Get out of your mind


We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément H9vsIC0
We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément 981744criminal
We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément Nl6guHT
We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément YtxTUla
We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément HFtay3q

We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément 73Ln5tgm_o
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément Empty
Message(#) Sujet: Re: We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

We should not give up and we should not allow the problem to defeat us ஐ Clément

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: logements
-