AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-17%
Le deal à ne pas rater :
TOSHIBA 43UA3A63DG TV 4K UHD – 43″
305.99 € 369.99 €
Voir le deal

 The real story of how confinement breaks the strongest friendship || Loan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Martin Murphy
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : le cape des 30 ans est passé en douceur
SURNOM : Martin
STATUT : fraîchement divorcé d'Eirean, j'ai retrouvé ma liberté de cilibataire
MÉTIER : Globetrotter à la retraite, kinésithérapeute/ostéopathe, militant écologique et pour le droit des animaux, membre des sea shepherd
The real story of how confinement breaks the strongest friendship || Loan 42805b37f44a4a8a87e4716e5f23ef85
POSTS : 149 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : 4/4Quinn #1 (FB)Eirlys #1Loan #3Yelahiah #2
RPs TERMINÉS : Caelan #1Loan #1Yele #1Charlie #1
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Adam Gallagher
DC : Thomas & Clément
INSCRIT LE : 27/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26627-pirates-des-mers-insoumis-volontaires-martin https://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas https://www.30yearsstillyoung.com/t26733-martin-murphy

The real story of how confinement breaks the strongest friendship || Loan Empty
Message(#) Sujet: The real story of how confinement breaks the strongest friendship || Loan The real story of how confinement breaks the strongest friendship || Loan EmptyDim 22 Mar - 15:39



Voyager avec Loan est un sacré défis de base déjà, voyager avec lui à ma manière est quelque chose d'assez incroyable. Là où moi je me laisse porter par la vie, nos rencontres et le chemin qui s'offre à nous, lui a toujours été du genre à tout planifier. Là où moi je ne rechigne pas devant le fait de dormir dehors à la belle étoiles, Loan a au moins besoin d'un toit et un matelas. Là où moi je peux facilement me laver dans les rivières, le côté maniaque de l'hygiène se réveil en Loan. Mais il a sut prendre sur lui et je suis sincèrement fier de lui.

Toute cette aventure a commencée alors qu'après m'avoir sorti de prison, il m'a proposé d'aller en Allemagne. Même si l'idée était fortement tentante, mes principes m'interdisent d'entre prendre ce genre de voyage. Je veux bien allez dans notre pays d'origine, mais ce serait un voyage d'au moins un an, le temps de faire l'aller et le retour sans avion et passer un peu de temps sur place. Loan a bien insisté un peu, mais je suis resté campé sur mes idéaux qui ne changeront plus. Je n'ai pas fait Dublin-Brisbane sans avion et je ne me bat pas pour les océans ou contre le réchauffement climatique pour reprendre l'avion juste pour mon plaisir personnel.

Mais du coup j'ai lancé le défit à Loan de voyagé comme moi, avec un budget très restreint et en ne comptant que sur la bonté des gens. ET IL A ACCEPTE ! Contre toute attente, Loan a accepté de se prendre 4 semaines de vacances et partir avec moi en Indonésie. Notre départ s'est donc fait il y a trois semaines. Nous avons trouvé un bateau qui traversais  la mer de Timor, puis celle de Bando pour finalement atteindre L'île de Molona. La traversé à duré plus d'une semaine et le couple avec qui nous avons embarqué nous on fait la proposition de rentrer à nouveau avec eux dans une semaine. Nous avons donc, en tout, deux semaine pour découvrir un peu cette partie de l'Indonésie. Et tout se passait parfaitement bien. Nous visiter l'île de long en large puis avons rejoint la terre ferme ou nous avons enchaîné les trek dans les montagnes et dans la jungle, les nuits passées dans les petites auberges et celle passées dans notre hamac respectif.

Mais au bout d'une semaine les merdes ont commencé à s'enchaîner. Le couple a décidé de rentré plus tôt et n'ont pas pu nous attendre. Nous avons chercher d'autre alternatives et avons presque réussi lorsqu'un confinement général a été annoncé, autant en Australie qu'en Indonésie. C'est donc dans une auberge à Bau Bau que nous avons élue domicile depuis une semaine. Et j'ai cessé de compter nos prises de tête après la 10e.

En me réveillant ce matin, je me suis dit qu'aujourd'hui marquera le jour où je prendrais sur moi et que nous ne nous engueulerons pas. Mais cette promesse est mise à mal lorsque je suis arrivé dans notre salon et que j'ai vu la tronche que tirait Loan.  «Bonjour » lançais-je sur le ton plus aimable possible, avant de passer à côté de lui et attraper la cafetière. Qui est vide. Je prend une profonde inspiration mais ne dit rien ...jusqu'à ce que je découvre que le paquet de café est vide.  «putain … t'es sérieux Loan ? » demandais-je en me retournant vers lui  « Genre t'aurais pas pu me laisser un peu de café ? Pour juste une tasse ? Je ...» je me tais  et ferme les yeux en me pinçant l'arrête du nez  « Non. Non j'ai dit qu'on allait pas se prendre la tête. Je vais me faire du thé, à moins que tu l'ai aussi vidé » marmonnais-je en me dirigeant vers l'armoire.  «Va falloir allez faire des courses, parce que ça commence à être juste là »

@Loan Severide


Our heroes are icons that mellow with age
Do you still believe in all the things that you stood by before? I hope they're on the front lines or at home keeping score. Do you care to be the layer of the bricks that seal your fate or would you rather be the architect of what we might create?  

The real story of how confinement breaks the strongest friendship || Loan KmjTp4r

The real story of how confinement breaks the strongest friendship || Loan 3836688744:
 
Revenir en haut Aller en bas
Loan Severide
Loan Severide
le rêve d'une vie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans - (28.12.1989)
SURNOM : je n'ai pas réellement de surnom, seul mes amis les plus proches m'appelle par mon deuxième prénom : Fox.
STATUT : en couple avec son partenaire de scène.
MÉTIER : comédien, danseur et chanteur. un véritable touche à tout.
LOGEMENT : #223 toowong avec mon papa.
The real story of how confinement breaks the strongest friendship || Loan Source
POSTS : 500 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : australien de naissance, il a cependant grandi en allemagne △ amoureux de la scène depuis ses 11 ans △ a une relation très fusionnel avec son père △ n'as encore jamais obtenu de premier rôle, c'est son objectif avant ses 30 ans △ grand romantique △ il peut parler de comédie musicale pendant des heures △ aimerait apprendre à surfer △ militant lgbtq+
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : The real story of how confinement breaks the strongest friendship || Loan Tumblr_ptzf411FjO1xr6avgo1_500
CLEMENT #5 △ sweet like candy to my soul. sweet you rock, and sweet you roll. lost for you, i'm so lost. for you. and you come crash into me.

The real story of how confinement breaks the strongest friendship || Loan 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f416242364942694c723661796e513d3d2d3237323133383332302e313439356261383332336235656530623935393939353838323132372e676966?s=fit&w=720&h=720
[color=https://www.30yearsstillyoung.com/t29496-so-full-of-spark-keep-you-til-the-end-loan]GINNY #2[/url]△ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother

The real story of how confinement breaks the strongest friendship || Loan Source
MARTIN #3 △ open a window, let the breeze blow in. forget everything. yea, those will be the days that i will be missing when i'm old and when i'm gray and when i stop working i hope that i can say, when all my days are done, we were just having fun.

SohanChloeArrowOakley #2ObaidSixtine

RPs TERMINÉS : Clément #1Clément #2Ginny #1Martin #1Clément #3Oakley #1Clément #4Martin #2
PSEUDO : paindep.
AVATAR : darren criss.
CRÉDITS : (avatar) lonewolf
DC : cian, elora, bailey & hugo.
INSCRIT LE : 04/10/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26793-it-comes-and-goes-in-waves-loan https://www.30yearsstillyoung.com/t26874-cian-elora-bailey-loan-fiche-commune https://www.30yearsstillyoung.com/t26880-loan-severide#1137018 https://www.30yearsstillyoung.com/t26993-loan-severide

The real story of how confinement breaks the strongest friendship || Loan Empty
Message(#) Sujet: Re: The real story of how confinement breaks the strongest friendship || Loan The real story of how confinement breaks the strongest friendship || Loan EmptyHier à 22:01


J’avais lancé l’idée d’un voyage sur un coup de tête. Je voulais aller en Europe, retourner un peu sur les traces de notre enfance. C’était sans compter sur les principes de Martin. Il a été rapide à me proposer quelque chose de bien différents. De vraiment différent pour moi. J’ai hésité. Puis Clément a voulu reprendre son rôle et la question ne se posait plus vraiment. J’allais avoir besoin de me changer les idées et la proposition de mon meilleur ami tombait à pic. Cette fois, c’est moi qui prenais mon envol pour un temps.

J’ai laissé Martin s’occuper de tout. Absolument tout. Pour une fois, je voulais me laisser guider dans son monde à lui. Alors, il a trouvé un couple qui partait en direction de l’Indonésie en bateau. Je ne sais comment il a fait pour les convaincre de nous accepter à bord, mais nous sommes partis avec eux. Et après, ça a été le dépaysement le plus total pour moi. Je me suis complètement laissé entraîner dans l’aventure sans jamais rechigner. Une aventure sur l’eau puis en trek dans la jungle indonésienne. Au fur et à mesure que l’on s’enfonçait dans les terres, notre amitié reprenait de la force. J’ai réussi à oublier ce qui m’attendait à Brisbane. J’ai oublié Clément, nos soucis, la santé de mon père. Tout. On était bien dans notre jungle à vivre à notre rythme.

Mais bien entendu, il a fallu que les choses se corsent et depuis tout s’accélère. Je voudrais que l’on rentre pour être en confinement chez nous, mais Martin refuse de prendre l’avion. Le couple nous a lâché, on est coincé en Indonésie sans savoir quand on va pouvoir retourner en Australie et surtout si on va pouvoir le faire. La moitié du monde est en train de fermer ses frontières, mais cela ne semble pas inquiéter Martin le moins du monde. Alors, on se prend la tête, constamment.

Et ça ne loupe pas ce matin encore. Il se lève en râlant au bout de deux minutes parce qu’il n’y a plus de café et il m’énerve. Et je me retiens pas. « J’ai pas eu de café non plus Martin ! » Commence pas à me prendre la tête dès le matin. « On a tout fini hier, personne n’a fait attention. » Voilà. On a fait notre dernière cafetière et c’est tout, mais forcément, il fallait que je sois le coupable. Je sais que je l’énerve avec mon envie de rentrer, mais c’est une situation un peu stressante. « Et y a du thé… » dis-je en pointant du doigt la boîte que j’avais laissé dehors. « Ils ont annoncé que les choses allaient devenir plus compliquées. » Je soupire un peu et lève les yeux vers mon meilleur ami. « Si tu veux rester ici, il va falloir faire de vraies provisions. » On est des étrangers et cela se voit sur nos visages. On va commencer à être pointé du doigt dans pas longtemps. « Et prier que le mec de l’accueil ne nous dénonce pas. »



dance with me
The choices we make change the path that we take, but I know, That somewhere out there there's a path that we chose. There's a life that we share, there's a love and it grows

The real story of how confinement breaks the strongest friendship || Loan PhAHXv8
The real story of how confinement breaks the strongest friendship || Loan 9p9VwN9

Revenir en haut Aller en bas
 

The real story of how confinement breaks the strongest friendship || Loan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-