AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-87%
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
19.20 € 149.99 €
Voir le deal

 Lets be psychos together || Oliva & Ezra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thomas Beauregard
Thomas Beauregard
le changement de bord
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans
SURNOM : Tom, Tomus, Tommy
STATUT : célibataire, fraîchement divorcé pour la deuxième fois, bien décidé de mettre sa vie sentimentale en berne. Quoique ...
MÉTIER : Amiral de la Royal Navy et est de retour sur les bancs de l'école pour passer vice amiral
LOGEMENT : heureux locataire d'un duplex à Toowong, un peu trop grand maintenant qu'il y est seul
Lets be psychos together || Oliva & Ezra 0kkf
POSTS : 4917 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : amiral de la royal navy, la mer à longtemps été sa maison • Père de deux enfants, ex mari de leur mère, son mariage ne le rendait plus heureux • Ses enfants sont tout pour lui • Ainé des Beauregard, il donnerait sa vie pour ses frères • Fils aimé, fils prodige, Thomas sait qu'il décevra son père avec son divorce • Il joue de la guitare, aime le bon vin et a de nombreuses histoires à raconter • Avec un divorce, les enfants d'un foyer malheureux à deux foyer heureux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : 05/∞
Cian #8Cian & Amos(FB)Allan & Cian (FB)Allan #4Gregory #1Olivia & Ezra



RPs TERMINÉS : CharlieCian #3Cian #2 (fb)ElwynAuden #1Elora #3Freya #1EzraAlex #1Casey #1 (FB) Casey #1 (FB)Cian #5Cian #6Cassandra #1Allan #1 Levi #1Jasper #1JamesonBroregard • • Allan • ○Cian #7Cian #9

PSEUDO : Sundae
AVATAR : Tom- WayTooSexy- Hiddleston
CRÉDITS : Avatar moi, dessin du profil Joseph ♥
DC : Clément & Martin & Louisa
INSCRIT LE : 12/03/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t1034-tom-o-etre-a-l-heure-c-est-deja-etre-en-retard https://www.30yearsstillyoung.com/t30863-thomas-o-clement-o-martin-o-louisa

Lets be psychos together || Oliva & Ezra Empty
Message(#) Sujet: Lets be psychos together || Oliva & Ezra Lets be psychos together || Oliva & Ezra EmptyVen 27 Mar - 10:53



Parfois, le hasard fait quand même vachement bien les choses car je ne serais pas seul lors de ma prochaine viré dans la nature Australienne. Et cette sortie je l'attendais avec une très grande impatience ! Il faut dire ce qu'il en est, entre les feux qui ont ravagés une grande partie des forêts du Queensland et du reste du pays puis les pluies torrentielles qui ont causées des inondations et finalement ce foutu virus qui fait, lui aussi, des ravages, je crois que notre pays a bien donné et nous, le corps militaire, aussi. Évidemment, ce n'est pas fini pour nous, les guerres ne se mettant pas non plus en pause, au contraire, j'ai parfois l'impression que nos ennemis qui ne sont pas trop touché redouble d'efforts et de meurtres.

Après avoir travaillé sans relâche ces dernières semaines et ne pas avoir compter mes heures, si bien que j'ai même parfois été forcé de dormir sur la base, je dois avouer que ma semaine de permission vient à point nommé et que je n'ai envie que de deux choses : dormir pendant 48h puis quitter la ville pour quelques jours. Ayant assez rapidement fait la première chose, j'ai ensuite appelé Olivia, une collègue de l'armée de terre et très bonne amie, pour prendre de ses nouvelles et savoir comment elle vivait la situation. Et je dois avouer que savoir que toute cette situation est compliquée et éreintante pour tout le monde, me rassure quelque peu. Nous avons discuté pendant de longues minutes avant qu'elle ne me parle de son escapade du week-end prochain. De fil en aiguille, elle fini par me proposer de l'accompagner et j'accepte sans aucune hésitation. Mes enfants sont chez Ida jusqu'à nouvel ordre étant donné que mon statut d'amiral me prend beaucoup de temps actuellement, que leur école est fermée et que j'aurais du rester à la maison ce qui, clairement, est impossible. Mais du coup je suis totalement libre de faire ce que je veux cette semaine !

Au fur et à mesure que les jours qui me séparent de vendredi, jour du grand départ, passent (j'avoue que je les comptes, ces jours), c'est une autre idée qui me vient : Ezra. Lui non plus n'a pas vraiment de travail étant donné que venir réparer ses voitures n'est pas la plus grande des priorités actuellement. Donc il doit sans aucun doute bien s'emmerder chez lui ! Du coup, j'ai passé un appel mercredi et je lui ai dis de se joindre à Olivia et moi pour le week-end. J'avoue avoir fait le plein d'arguments qui joueraient en ma faveur pour le convaincre de venir avec nous, connaissant bien la larve qu'est mon cadet. Toutefois, en vrai, il a juste râlé pour le principe et à très facilement confirmé sa venue ! Je voulais, de ce fait, prévenir mon amie qu'on sera à trois, sauf qu'avec toutes les préparations je n'y ais plus pensé.

C'est donc ainsi que je me retrouve, le vendredi matin à 7h du matin, à sonner à la porte de la maison de mon frère. Il n'est même pas surprit de me voir aussi tôt car de toute façon il connaît ma ponctualité légendaire. Je l'accueille avec un large sourire et un  «Salut ! » qui démontre ma joie et ma motivation de me retrouver dans la nature, avant de retourner à ma voiture. Ensemble, nous prenons place sur nos sièges et je reprend la route vers l'habitat d'Olivia.

 « Ah putain ….» soufflais-je en voyant la militaire qui nous attend déjà sur le trottoir.  « J'ai totalement zappé de lui dire que tu venais» je grimace avant d'hausser les épaules d'un air entendu  «Bof, elle dira rien. Ça lui fera sûrement plaisir de passer le week-end avec ses deux frères préférés » que je rayes avec un sourire en me garant face à Olivia avant de sortir de l'habitacle de la voiture  «Salut ! » m'exclamais-je avec un large sourire, contournant le véhicule pour aller à la rencontre de la jeune femme  « J'ai oublié de te prévenir qu'Ezra sera aussi de la partie» ça te dérange pas, hein ? De toute manière t'as pas vraiment le choix que celui d'accepter la situation, que je continue dans ma tête.

@Olivia Marshall & @Ezra Beauregard


And when you call, Brother, I’m right here,
Brother let me be your shelter never leave you all alone I can be the one you call when you're low. Brother let me be your fortress when the night winds are driving on, be the one to light the way bring you home

Lets be psychos together || Oliva & Ezra QfrX6mOQ_o
Lets be psychos together || Oliva & Ezra DukhMfv

Lets be psychos together || Oliva & Ezra 371680844:
 
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Marshall
Olivia Marshall
la loyauté partielle
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-cinq ans.
SURNOM : Olivia continue de résonner sobrement dans la bouche de son père. Liv est adopté par le plus grand nombre.
STATUT : mariée à Jacob depuis cinq ans. deux lignes parallèles n’étant jamais plus vouées à se croiser. elle s’emmêle à d’autres sans jamais s’attacher.
MÉTIER : inspectrice de police, unité criminelle de Brisbane. ancienne militaire de l’australian army.
LOGEMENT : #13 parkland boulevard, spring hill. en coup de vent. avec son mari, souvent absent lui aussi.
Lets be psychos together || Oliva & Ezra PI0q4zcz_o
POSTS : 1935 POINTS : 45

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : flic borderline ; mère orpheline d’une petite fille depuis mars 2018 ; couple en perdition ; fume trop ; boit trop ; ancienne enfant battue ; ancienne militaire ; addict au sport ; diplômée en sciences politiques (études payées par son mari) ; a toujours un paquet d’allumettes et un autre de chewing-gum à la menthe sur elle ; motarde ; passionnée de littérature, possède une collection de bonnets et chapeaux ; a un chien de rhodésie, Loki ; père général et mère dépressive ; fière avant toute chose ; infidèle à son mari ; loyale à en mourir sinon ; rongée par le deuil.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (10/5) jacob (1) ; blaze (1) ; ; amos (4) ; amos (5) ; hannah (1) ; lex (1) ; thomas+ezra ; anwar ; halsey (1) ; yasmine (2)


RPs EN ATTENTE : birdie ; edge ; marius ; rowie ; joseph (3)

RPs TERMINÉS : Lets be psychos together || Oliva & Ezra AyxyLiki_o
jacob (1)we’re still alive but we’re barely breathing ; just praying to a god that we don’t believe in. please believe that i will find my way back to us.

Lets be psychos together || Oliva & Ezra UFXXnjiQ_o
amos (1) ; (2) + raelyn ; (3)life cuts deep, let me help pick up the pieces. you're not alone, i'm by your side. don't you know, i'll walk through fire with you. no matter what, we’ll make it right.

Lets be psychos together || Oliva & Ezra 3c8Y5HdO_o
lex (1)call it a clan, call it a network, call it a tribe, call it a family. whatever you call it, whoever you are, you need one.

seth ; joseph fb (1) ; ; yasmine (1) ; joseph (2) ; dominic ; jo (1)


AVATAR : Sophia Bush
CRÉDITS : code signature (astra). gifs (mine). dessin (la Confiserie, Joseph)
DC : non.
INSCRIT LE : 15/01/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28494-pathetic-fallacy-liv https://www.30yearsstillyoung.com/t28607-look-up-here-im-in-danger-o-liv https://www.30yearsstillyoung.com/t28667-olivia-marshall

Lets be psychos together || Oliva & Ezra Empty
Message(#) Sujet: Re: Lets be psychos together || Oliva & Ezra Lets be psychos together || Oliva & Ezra EmptyDim 29 Mar - 20:35




@Thomas Beauregard & @Ezra Beauregard ✻✻✻ Je m’étais réveillée avant l’aube et, si cela était pourtant le cas chaque jour, les préparatifs d’avant départ donnaient à cette matinée-ci un goût plaisant, non pas lénifiant mais stimulant. Comme à chaque fois. Ce départ était pourtant particulier, presque planifié lorsque je me laissais d’ordinaire portée par l’envie ou le besoin. Lorsque le silence venait à m’envelopper plus que ce que je n’étais capable de le supporter. Lorsqu’un trop plein de jours similaires s’était mis à s’amasser, insidieusement, s’enrouler autour d’un quotidien dont l’air brûlant et nocif parvenait à brûler l’éclat des plus simples des choses. Lorsque l’atmosphère même en venait à me prendre à la gorge et qu’il semblait nécessaire de retourner s’enfermer dans un autre bocal, un plus frais, plus vivant, plus réel. Un où le silence était présent, toujours, mais prêt à nous envelopper d’une douceur que l’on en venait presque à oublier. Mon mari avait toujours été capable de les percevoir avant moi, ces moments. Cette fois-ci n’avait pas dérogé à la règle alors qu’il m’en avait fait part, m’autorisant presque à prendre la route, un sac à dos entre mes jambes, ne se proposant pas de se joindre à moi néanmoins. Cela, il ne le faisait plus depuis de nombreux mois. Sans doute était-ce pour cette raison que j’avais décliné son idée, une, deux, trois, quatre fois. Jusqu’à  récemment où cela avait été son tour de s’en aller pour ses affaires, une valise à la place d’un baluchon, un costume à la place de chaussures de randonnées, et l’absence d’appels téléphoniques qui m’avait fait serrer les dents dès le lendemain, perdue dans une maison trop grande pour mon unique personne, trop grande pour deux à vrai dire. Je serais partie sur l’instant, consciente de ce besoin de la quitter et de m’évader, loin, dès lors que je me retrouvais ainsi, rendue à la solitude, celle que l’on ressentait même au cœur d’une ville éveillée et frémissante. La veille au soir, sans doute étais-je encore en train de faire les cent pas au milieu du salon, tel un lion en cage n’attendant qu’une seule chose, pouvoir regagner l’extérieur et laisser les kilomètres s’enchaîner et creuser la distance entre lui et ce qui lui servait d’enclos.

L’appel des grands espaces avait toujours été présent, galvanisant. Je le retrouvais lorsque le bruit du claquement de porte atteignit mes oreilles et que je m’avançais sur le chemin menant au portail, laissant mon regard s’attarder sur les poussières matinales s’envolant vers un ciel qui, quoique brumeux, commençait déjà à apparaître. L’heure matinale offrait à ma sortie des rues encore désertes, un quartier endormi au sein duquel régnait à ce moment précis une atmosphère paisible. Je dégageai mes cheveux pour laisser tomber mon sac à mes pieds et émis un sifflement discret afin d’alerter Loki encore allongé sous la balançoire naturelle que Jacob n’avait jamais eu le temps de finir d’aménager. Celle pour laquelle il n’y avait plus de raisons de le faire, celle qui était alors devenue le repère de mon chien et de ses trésors. Il répondit à mon appel en venant se poster à mes côtés, pressentant le départ. Les excursions n’avaient pas le temps de s’espacer pour qu’il ne perde l’habitude de ressentir les premières manifestations de nos escapades. Je l’observai coller sa truffe à la toile de mon sac, curieux de ce qui pouvait bien s’y dissimuler. Les lampadaires de la rue positionnés entre chaque arbre taillé luisaient encore faiblement dans les brumes du petit matin lorsqu’un vrombissement éveilla enfin le paysage endormi. Je laissai ma main s’égarer au sommet du crâne de Loki, chassant les brins d’herbe s’étant accrochés à son poil sombre, et me redressai alors pour accueillir l’entrain de Thomas. « Salut ! » Un sourire s’esquissa sur mes lèvres pour lui répondre alors que mon regard errait déjà de l’autre côté du véhicule duquel une deuxième silhouette ne tarda pas à s’en extirper. « J'ai oublié de te prévenir qu'Ezra sera aussi de la partie. » Mes yeux se plissèrent une seconde avant que je ne me baisse pour ramasser mon sac. « Deux Beauregard pour le prix d’un. » laissai-je échapper d’entre mes lèvres tout en me redressant pour leur faire face, un air presque flatté sur le visage. « Si je suis pas la femme la plus chanceuse de Queensland. » Ils en avaient l’habitude, n’est-ce pas ? De cette espièglerie dont je brodais volontairement ma voix, autrefois. Ou n’avaient pas eu l’occasion espérais-je, à défaut du temps, de la perdre depuis qu’elle se faisait plus rare. Je ne la forçais pas aujourd’hui, même sous la surprise.

Je n’attendais qu’une seule chose, celle de partir et l’entrain de Thomas était communicatif. Partir, au calme, loin, et même pas seule sans que cela ne semble me déranger le moins du monde, au contraire. Qu’est-ce qui t’arrive, Liv ? D’aucun aurait sans doute eu un air perplexe peint sur le visage, en effet, mais il n’y avait personne d’autre que nous trois sur l’instant. « Deux questions. » commençai-je en réimposant le poids de mon sac sur mon épaule, contournant Thomas pour qu’il m’ouvre son coffre, le voyage en moto définitivement remis à une autre fois dès l’instant où je m’étais surprise à lui proposer de m’accompagner. « La première, est-ce que Loki peut faire partie du voyage ? Il est impressionnant comme ça mais il sait se faire discret. » Je désignai d’un signe de tête mon chien tout à sa guise de rencontrer de nouveaux compagnons, réfrénant ses ardeurs comme s’il comprenait que son sort dépendait de sa première impression. Cela aussi, je n’avais pas eu le temps de le préciser à Thomas au téléphone. Notre décision avait été spontanée et loin d’être l’objet premier de notre appel. L’information avait glissé d’entre mes lèvres, bien vite suivie de la proposition à laquelle il avait répondu sans hésiter. Ce genre de décisions se prenait rarement en réfléchissant, en outre. J’appréciais Thomas pour cela également, cette spontanéité que je possédais et que je retrouvais en lui. Je lâchai mon sac dans l’habitacle avant de me retourner vers les deux hommes, un air amusé sur le visage alors que je m’arrêtai finalement sur le plus jeune. « Et la deuxième pour toi, Ezra. La dernière fois qu’on s’est aventurés un peu trop loin, il t’a fallu une semaine pour te remettre de notre face à face avec un varan, comment tu vas faire dans les Monts Bunya ? » Une manière comme une autre de leur annoncer notre destination. Une comme une autre également de l'aborder ainsi, presque frontalement pour la première fois depuis un nombre d'années indéterminé à y réfléchir. Une avec humour plus que démonstrative, ce n’était pas mon genre. C’était à peine juste, en outre. La dernière fois évoquée, Ezra et moi avions dix ans et la longueur du varan en question nous dépassait largement en taille. Il n’avait pas été le seul, impressionné, mais les souvenirs d’enfance étaient faits pour être réécrits.

 


solosands




Grasping for salvation.
How deep is too deep ? ☽ Black has depth. It’s like a little egress, you can go into it, and because it keeps continuing to be dark, the mind kicks in, and a lot of things that are going on there become manifest.

Lets be psychos together || Oliva & Ezra F5bLVgW7_o
Revenir en haut Aller en bas
Ezra Beauregard
Ezra Beauregard
la poutre ultime
la poutre ultime
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-cinq étés colorés, né une certaine fête nationale australienne de quatre-vingt cinq.
STATUT : le soleil se lève de nouveau doucement au dessus de l'horizon - autrement dit, célibataire au coeur plus léger.
MÉTIER : el boss chez mecanor, garage auto/moto situé dans le quartier de toowong. donne des coups de mains occasionnels à l'association beauregard.
LOGEMENT : ap. 159, oxlade drive - fortitude valley.
Lets be psychos together || Oliva & Ezra Tumblr_inline_nzdiiqlzz11rifr4k_500
POSTS : 35769 POINTS : 365

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : la famille avant tout › n'était pas donneur compatible de rein, don qui avait pour but de sauver son fils › cora coverdale est la plus belle, et bee scott beauregard › a rencontré son fils (2017); coup de foudre au premier regard, comme on dit › après une longue lutte pour le petit, pour Ginny, et finalement pour lui, Noah est enfin tiré d'affaire de cette maladie qui a failli lui coûter la vie grâce à une greffe de rein (octobre 2017).
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Lets be psychos together || Oliva & Ezra Tenor
EZRAUDEN › My loneliness is killing me, and I must confess I still believe. When I'm not with you I lose my mind. Give me a sign. Hit me, baby, one more time.

(quatorze) – present: aliceauden #3cora #7 › hannah #2 › jillian #2katherinematt #5matt #6 › violetolivia + thomasboys will be boys | past: ginny #14ginny #9  | alternative: ginny #15

Lets be psychos together || Oliva & Ezra Tenor

RPs EN ATTENTE : allan › nino #2 › sophia #2
RPs TERMINÉS : auden › lovden #2caelancaliecora #1cora #2cora #3cora #4 › cora #5 › cora #6edge › edge #2evelynginny #1ginny #2ginny #3ginny #4 (réalité alternative)ginny #5ginny #6 (dimension zombie)ginny #7ginny #8ginny #10ginny #11ginny #12ginny #13hannahharvey › jamesonjamiejillianjoanne › lonniematt #1 (fb)matt #2matt #3matt #4ninosophiathomas #1thomas #2 › thomas #3thomas #4yasminebroregard #1broregard #2broregard #3family reunion › #pinkteam (battles2016)#teammalaise
and now the chapter is closed and done:
 


et là, un petit géranium:
 

PSEUDO : luleaby.
AVATAR : sam claflin.
CRÉDITS : Stolen Paradise (avatar) › loonywaltz (userbars) › stairsjumper (le petit géranium)
DC : diana rhodes (ana de armas).
INSCRIT LE : 07/04/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t31212- https://www.30yearsstillyoung.com/t1495-ezra-beauregard

Lets be psychos together || Oliva & Ezra Empty
Message(#) Sujet: Re: Lets be psychos together || Oliva & Ezra Lets be psychos together || Oliva & Ezra EmptyJeu 9 Avr - 21:32




@Olivia Marshall & @Thomas Beauregard ✻✻✻ Bien sûr qu’Ezra avait encore les traces de l’oreiller sur le visage lorsqu’il vint ouvrir la porte à son frère. Quel être humain normalement constitué se levait volontairement si tôt un jour de repos ? Il n’avait jamais compris ces habitudes que pouvaient prendre les gens. Lui, s’il le pouvait, il passerait toutes ses matinées sous la couette - mais il avait un garage à faire tourner, alors ça n’arrivait que les weekends. Aujourd’hui était cependant différent. Face au sourire abruti que portait Thomas, il vint émettre un grognement. « Salut ! » Sa bonne humeur lui faisait mal aux yeux. Un second grognement s’échappa d’entre ses lèvres alors que Thomas reprenait déjà place dans sa voiture. La seule raison pour laquelle il avait accepté cette randonnée sur plusieurs jours, c’était parce-qu’il avait besoin de s’aérer l’esprit. Les dernières semaines n’avaient pas été de tout repos, que ce soit sur le plan professionnel tant que sur le plan personnel, et l’invitation de son frère tombait à pic. Mais Ezra savait très bien qu’il allait le maudire à peine ils auraient fait quelques kilomètres de marche. Et également, Tom lui avait dit que Olivia les attendrait au lieu de rendez-vous - et ça faisait trop longtemps qu’il n’avait pas eu d’occasion de voir la jeune femme. Alors, avec beaucoup d’efforts et le trajet en voiture aidant, Ezra portait un semblant de sourire lorsqu’ils arrivèrent sur place. Olivia fut d’ailleurs surprise de voir le plus jeune frère Beauregard - en tous cas, c’était ce que disait son regard lorsqu’elle l’eut posé sur Ezra. « Salut ! J'ai oublié de te prévenir qu'Ezra sera aussi de la partie. » Ce fut au tour du regard d’Ezra d’aller faire un tour du côté de son frère, avec un message très clair - tu te fous de ma gueule ?. Déjà qu’il avait dû se motiver pour venir, en plus il y avait une mince chance que Olivia n’ait pas spécialement envie de le voir ici ? Finalement, secouant légèrement la tête, il vint esquisser un sourire d’excuses envers la jeune femme, qui semblait délibérer quand au fait d’avoir un autre Beauregard dans les pattes pour les jours à venir. « Deux Beauregard pour le prix d’un. Si je suis pas la femme la plus chanceuse de Queensland. » Sourire d’excuses qui se transforma en sourire soulagé sur le visage d’Ezra, avant qu’il ne vienne lever légèrement les yeux au ciel. L’instant d’après, il claquait une bise sur la joue de la jeune femme. « Profites en pas trop non plus, hein. » Parce-que les blagues et l’espièglerie avait toujours fait partie de leur quotidien lorsqu’ils se fréquentaient il y a déjà bien des années de ça, ce n’était pas aujourd’hui qu’Ezra agirait différemment. « Deux questions. » Tout en parlant, Olivia vint installer ses affaires dans la voiture de Thomas, et Ezra la regardait, les bras croisés sur son torse, attendant qu’elle continue de parler. « La première, est-ce que Loki peut faire partie du voyage ? Il est impressionnant comme ça mais il sait se faire discret. » Il eut un petit rire. « Etant donné que Thomas avait oublié de te dire que je venais, on sera quittes comme ça. Même si ça veut dire que je viens de me comparer à ton chien, on va rester sur le fait qu’on soit quittes. » Tout en parlant, il avait levé une main en direction de ses deux acolytes des prochains jours, les arrêtant avant même qu’ils aient eu le temps de faire une réflexion. Mais apparemment, Olivia avait déjà anticipé tout ça, à entendre les mots qu’elle prononça à la suite. « Et la deuxième pour toi, Ezra. La dernière fois qu’on s’est aventurés un peu trop loin, il t’a fallu une semaine pour te remettre de notre face à face avec un varan, comment tu vas faire dans les Monts Bunya ? » Ezra vint hausser un sourcil, bien trop haut, sur son front. Un fin rictus se fit entrapercevoir, et il dut retenir pour de vrai le rire qui allait de paire. « Ah, ah. Outch. » Il fallait bien qu’il défende son égo, qu’il fasse semblant d’être touché - alors que clairement, il ne gardait que le bon côté du souvenir que la jeune femme venait d’évoquer. « C’était un grand varan, ok ? Et j’étais petit à l’époque, j’ai grandi depuis. » Il vint serrer davantage ses bras contre son torse, laissant entrapercevoir ses biceps à travers son tee-shirt. A dire vrai, Olivia n’avait pas tout à fait tord. Si Ezra avait des muscles, c’était parce-qu’il avait eu la chance d’avoir une bonne génétique et de faire un métier manuel et qui pouvait se trouver physique. En dehors de ça, il n’avait aucune condition physique digne d’un sportif - même pas le sportif du dimanche, Edge avait tenté de le sortir de sa zone de confort et il avait failli faire un infarctus. « Et je vais tenir sans soucis, tu verras, tu seras étonnée ! » Le petit sourire n’avait su être retenu cette fois ci, et ce fut en riant à moitié qu’il vint monter à bord de la voiture de Thomas de nouveau.


solosands



:bee: :
 

Revenir en haut Aller en bas
Thomas Beauregard
Thomas Beauregard
le changement de bord
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans
SURNOM : Tom, Tomus, Tommy
STATUT : célibataire, fraîchement divorcé pour la deuxième fois, bien décidé de mettre sa vie sentimentale en berne. Quoique ...
MÉTIER : Amiral de la Royal Navy et est de retour sur les bancs de l'école pour passer vice amiral
LOGEMENT : heureux locataire d'un duplex à Toowong, un peu trop grand maintenant qu'il y est seul
Lets be psychos together || Oliva & Ezra 0kkf
POSTS : 4917 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : amiral de la royal navy, la mer à longtemps été sa maison • Père de deux enfants, ex mari de leur mère, son mariage ne le rendait plus heureux • Ses enfants sont tout pour lui • Ainé des Beauregard, il donnerait sa vie pour ses frères • Fils aimé, fils prodige, Thomas sait qu'il décevra son père avec son divorce • Il joue de la guitare, aime le bon vin et a de nombreuses histoires à raconter • Avec un divorce, les enfants d'un foyer malheureux à deux foyer heureux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : 05/∞
Cian #8Cian & Amos(FB)Allan & Cian (FB)Allan #4Gregory #1Olivia & Ezra



RPs TERMINÉS : CharlieCian #3Cian #2 (fb)ElwynAuden #1Elora #3Freya #1EzraAlex #1Casey #1 (FB) Casey #1 (FB)Cian #5Cian #6Cassandra #1Allan #1 Levi #1Jasper #1JamesonBroregard • • Allan • ○Cian #7Cian #9

PSEUDO : Sundae
AVATAR : Tom- WayTooSexy- Hiddleston
CRÉDITS : Avatar moi, dessin du profil Joseph ♥
DC : Clément & Martin & Louisa
INSCRIT LE : 12/03/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t1034-tom-o-etre-a-l-heure-c-est-deja-etre-en-retard https://www.30yearsstillyoung.com/t30863-thomas-o-clement-o-martin-o-louisa

Lets be psychos together || Oliva & Ezra Empty
Message(#) Sujet: Re: Lets be psychos together || Oliva & Ezra Lets be psychos together || Oliva & Ezra EmptyJeu 23 Avr - 19:34



Ne pas avoir prévenu Olivia que j'embarquerais Ezra avec nous dans l'aventure, me semble, tout à coup, être la pire erreur de ma vie. Bien que dans le fond je sais qu'Olivia n'y verra aucun inconvénient, je dois avouer que, quelque part, j'ai un peu peur qu'elle prenne mal le fait d'avoir été mit au pied du mur, elle qui aime bien tout contrôler. Sans pour autant être une control freak, je sais qu'elle préfère que tout soit bien organisé. Toutefois, lorsque je vois son compagnon à quatre pattes qui attend bien sagement à côté et que je me dis qu'il est là parce qu'il nous accompagnera, j'ai l'impression que nous sommes quitte tous les deux : chacun de nous ayant quelqu'un qu'on impose à l'autre.

M'avançant vers elle après être sorti de ma voiture, je la prend dans mes bras en une joyeuse étreinte et lui apprend, en même temps, qu'Ezra sera de la partie. Après que ce dernier lui ait réservé le même genre d'accueil, Olivia pose deux questions : la première par rapport à Loki, son chien, qui serait heureux de nous accompagné. C'est Ezra qui répond en mettant des mots sur mes pensées et j'hoche la tête  «Comme ça on aura chacun notre animal de compagnie ! » renchérissais-je en allant ébouriffer les cheveux de mon petit frère  « On verra lequel sera le plus énervant d'ici ce soir» je laisse échapper un rire.

Rire qui se fait bien plus franc lorsqu'Olivia nous rappelle cette histoire hilarante où Ezra a prit peur d'un varan.  « J'avais presque oublié ça !» m'exclamais-je alors que mon petit frère essaie de se justifier en comparant sa taille de l'époque à celle du varan et je roule des yeux. Du coin de l'oeil je l’aperçois qui essaie de rouler des biceps et je secoue la tête en le poussant légèrement du coude  « Qu'est-ce que j'aurais donné pour voir ta tête à ce moment là. » c'est un de mes regrets, de pas les avoir accompagné à l'époque.  « Mais on trouveras bien quelque chose pour te faire flipper à nouveau.»  dis-je, assuré  « une huntsman par exemple ? Ou peut-être un émeu ? » j'incline légèrement ma tête sur le côté et observe Ezra avant d'hausser les épaules et retourner à la voiture, offrant quelques caresses à Loki au passage

J'attends que tout le monde soit installé et attaché avant de reprendre la route  « Les Monts Bunya t'as dit, c'est ça ?» demandais-je en en lançant un coup d’œil à Olivia à travers le rétro viseur. A sa confirmation, je porte furtivement mon attention sur Ezra et lui file mon portable  « Tu t'occupes du GPS ? Je t'interdis par contre de toucher à ma playlist. Déjà que Cian a utilisé mon spotify pour sa musique de merde ...» ce n'est qu'une pique de plus, je sais parfaitement qu'Ezra et moi partageons 'plus ou moins' les mêmes goûts musicaux.  «Bon raconte Olivia ! Comment ça va depuis ...depuis ben la dernière fois qu'on s'est vu » je fronce les sourcils, réfléchissant sincèrement à la dernière date où nous avons été amené à nous voir en live, et non par écran interposé ou photos diverses et variées.

@Olivia Marshall & @Ezra Beauregard


And when you call, Brother, I’m right here,
Brother let me be your shelter never leave you all alone I can be the one you call when you're low. Brother let me be your fortress when the night winds are driving on, be the one to light the way bring you home

Lets be psychos together || Oliva & Ezra QfrX6mOQ_o
Lets be psychos together || Oliva & Ezra DukhMfv

Lets be psychos together || Oliva & Ezra 371680844:
 
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Marshall
Olivia Marshall
la loyauté partielle
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-cinq ans.
SURNOM : Olivia continue de résonner sobrement dans la bouche de son père. Liv est adopté par le plus grand nombre.
STATUT : mariée à Jacob depuis cinq ans. deux lignes parallèles n’étant jamais plus vouées à se croiser. elle s’emmêle à d’autres sans jamais s’attacher.
MÉTIER : inspectrice de police, unité criminelle de Brisbane. ancienne militaire de l’australian army.
LOGEMENT : #13 parkland boulevard, spring hill. en coup de vent. avec son mari, souvent absent lui aussi.
Lets be psychos together || Oliva & Ezra PI0q4zcz_o
POSTS : 1935 POINTS : 45

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : flic borderline ; mère orpheline d’une petite fille depuis mars 2018 ; couple en perdition ; fume trop ; boit trop ; ancienne enfant battue ; ancienne militaire ; addict au sport ; diplômée en sciences politiques (études payées par son mari) ; a toujours un paquet d’allumettes et un autre de chewing-gum à la menthe sur elle ; motarde ; passionnée de littérature, possède une collection de bonnets et chapeaux ; a un chien de rhodésie, Loki ; père général et mère dépressive ; fière avant toute chose ; infidèle à son mari ; loyale à en mourir sinon ; rongée par le deuil.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (10/5) jacob (1) ; blaze (1) ; ; amos (4) ; amos (5) ; hannah (1) ; lex (1) ; thomas+ezra ; anwar ; halsey (1) ; yasmine (2)


RPs EN ATTENTE : birdie ; edge ; marius ; rowie ; joseph (3)

RPs TERMINÉS : Lets be psychos together || Oliva & Ezra AyxyLiki_o
jacob (1)we’re still alive but we’re barely breathing ; just praying to a god that we don’t believe in. please believe that i will find my way back to us.

Lets be psychos together || Oliva & Ezra UFXXnjiQ_o
amos (1) ; (2) + raelyn ; (3)life cuts deep, let me help pick up the pieces. you're not alone, i'm by your side. don't you know, i'll walk through fire with you. no matter what, we’ll make it right.

Lets be psychos together || Oliva & Ezra 3c8Y5HdO_o
lex (1)call it a clan, call it a network, call it a tribe, call it a family. whatever you call it, whoever you are, you need one.

seth ; joseph fb (1) ; ; yasmine (1) ; joseph (2) ; dominic ; jo (1)


AVATAR : Sophia Bush
CRÉDITS : code signature (astra). gifs (mine). dessin (la Confiserie, Joseph)
DC : non.
INSCRIT LE : 15/01/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28494-pathetic-fallacy-liv https://www.30yearsstillyoung.com/t28607-look-up-here-im-in-danger-o-liv https://www.30yearsstillyoung.com/t28667-olivia-marshall

Lets be psychos together || Oliva & Ezra Empty
Message(#) Sujet: Re: Lets be psychos together || Oliva & Ezra Lets be psychos together || Oliva & Ezra EmptyLun 27 Avr - 21:57




@Thomas Beauregard & @Ezra Beauregard ✻✻✻ « Profites en pas trop non plus, hein. » Je haussai les épaules, esquissant à peine un sourire pour crédibiliser la suite. « Je peux rien promettre. » N’était-ce pas là tout l’intérêt de ce genre de retraites, en outre. Ne rien prévoir, ne rien attendre, ne rien promettre. Se laisser porter par l’inconnu et les aléas que la nature finissait toujours par poser en travers de notre chemin, enorgueillie de reprendre ses droits sur l’Homme qui s’aventurait en dehors de ses terrains conquis. J’enchaînais déjà de toute façon, usant de la dérision pour masquer la nostalgie. Celle que nous avions en commun, celle que nous pouvions ranimer en quelques sourires pour effacer la distance certaine que nous avions laissé s’installer entre nous. Entre moi et eux. L’esprit humain était étrange. Les visages des frères apparaissaient devant mes yeux et je me revoyais, enfant, courant à en perdre haleine entre les maisons de la base pour échapper à la surveillance des adultes. Je me revoyais en la compagnie d’Ezra, feignant de faire nos devoirs à plat ventre dans l’herbe lorsque les seuls problèmes de mon existence se résumaient à des équations irrésolues. En celle de Thomas, plus âgé que nous, dont je suivais les aventures de plus loin, enthousiaste toujours lorsqu’il nous proposait de l’accompagner pour certaines d’entre elles. Je nous revoyais, simplement, passer le temps lorsque nos pères s’absentaient plusieurs semaines, plusieurs mois ; sachant pertinemment, du haut de nos quelques années, ce que cela impliquait réellement. Les années étaient passées à présent et chaque instant de mon enfance passé sur la base militaire de Sydney avait été singulier. Les années étaient passées et j’avais longtemps gardé l’impression que cette parenthèse à laquelle ils avaient été associés était empreinte de candeur, de simplicité incomplète mais suffisante pour que cela demeure plaisant, égayant. Les années étaient passées et je me surprenais, dans le fond, à me retrouver aujourd’hui avec eux, n’ayant que trop bien réussi à faire le vide autour de moi au cours de ces derniers mois. Mais Thomas était l’armée, et l’armée ne me quittait jamais réellement. Et Ezra, une surprise que j’acceptais sans ciller, me retournant dans sa direction alors qu’il renchérissait à son tour. « Etant donné que Thomas avait oublié de te dire que je venais, on sera quittes comme ça. Même si ça veut dire que je viens de me comparer à ton chien, on va rester sur le fait qu’on soit quittes. » Il nous ôtait les mots de la bouche et si j’était prête à m’en contenter, amusée, cela ne parut pas être le cas de son frère. « Comme ça on aura chacun notre animal de compagnie ! On verra lequel sera le plus énervant d'ici ce soir. » « Loki, sans aucun doute. » Était-il nécessaire de le préciser ? Je feignais que oui, m’alliant à Ezra avec malice. « J’ai menti sur sa discrétion. Il ronfle, il pique dans mes réserves et il est bien trop demandeur de caresses. Tout le temps. » Je les regardais en levant mes paumes devant moi, me dédouanant d’une potentielle hésitation de leur part. « Mais vous avez dit oui. »

« Ah, ah. Outch. » « J'avais presque oublié ça ! » Ezra relevant le menton, décidé à défendre son honneur d’il y a plus de vingt ans et Thomas, toujours disposé à lui rentrer dans les côtes prouvait une chose s’il le fallait. Eux au moins n’avaient pas changé. « C’est pour ça que je suis là. » commentai-je, en refermant le coffre. « C’était un grand varan, ok ? Et j’étais petit à l’époque, j’ai grandi depuis. » Un sourire amusé vint s’esquisser sur mes lèvres, au souvenir de cette fois où nous avions abandonné nos provisions, espérant contenter l'animal assez longtemps pour nous permettre de rejoindre nos vélos. Deux semaines avaient séparé ce jour de la mutation de mon père pour la base de Victoria. « C’est vrai. Pas sûre que je t’aurais reconnu. » Je plaisantais, à peine, laissant mon regard s’attarder un peu plus longtemps sur son visage qu’il ne me semblait pas avoir vu depuis des années. Combien, exactement ? J’étais bien incapable de m’en souvenir avec précision, le temps semblant avoir été redéfini de mon côté depuis deux années déjà. « Mais on trouveras bien quelque chose pour te faire flipper à nouveau. Une huntsman par exemple ? Ou peut-être un émeu ? » Thomas en rajoutait, ou non, ce n’était de toute façon pas le moment d’approuver quoique ce soit susceptible de démotiver son cadet. J’esquissai un sourire tout en secouant la tête vaguement en direction d’Ezra, comme pour infirmer ses dires. Aucun risque, semblais-je lui dire en rejoignant à mon tour la voiture après m’être assurée que Loki trouve sa place à l’arrière. Mais les mensonges suggérés avec un sourire menaçaient toujours de ne pas être crus.

La voiture s’élançait enfin sur la nationale et j’ouvris la fenêtre arrière, laissant l’aube envahir l’espace, songeuse comme à chaque fois que cela m’était permis. Souvent, donc. Chaque jour. Nous avions manqué de peu le lever du soleil mais l’effet était toujours là. L’instant de quiétude qui prenait place à cette heure-ci également, renforcé par l’impression de s’éloigner à grande vitesse à des kilomètres de la réalité. Loki vint loger sa tête près de moi et j’inspirais lentement. Je sentais l’air balayer mes cheveux. L’odeur du bitume avalé, de la chaleur assourdissante au fur et à mesure des heures passant, et des étendues de terre et d’arbustes sauvages suffiraient bientôt également à faire choir certaines de mes afflictions. Pas toutes. Juste assez pour continuer. « Les Monts Bunya t'as dit, c'est ça ? » La voix de Thomas me tira de mes pensées et j’accrochais son regard dans le rétroviseur en dégageant mes cheveux emmêlés. « Vous connaissez ? » Je me laissais aller de profil contre le dossier, appuyant mon dos sur la portière. « Ça grimpe, souvent. Mais la vue qu’on aura d’ici la fin de la journée vaudra le coup, promis. » L’une de celles qui se méritait. L’une de celles qui se faisait rare en Australie où les plaines dominaient. « Tu t'occupes du GPS ? Je t'interdis par contre de toucher à ma playlist. Déjà que Cian a utilisé mon spotify pour sa musique de merde ... » Je laissais échapper un rire silencieux anticipant déjà le retour d’Ezra. Plusieurs heures de route me semblaient être bien assez pour qu’il ne résiste à l’envie de faire précisément ce que son aîné venait de lui interdire. Et s’il ne le faisait pas, j’allais m’en charger. « Bon raconte Olivia ! Comment ça va depuis ...depuis ben la dernière fois qu'on s'est vu. » Je croisais son regard dans le rétroviseur, celui qu’il ne m’accorda pas, concentré sur la route, perplexe également sur ce que cette dernière fois signifiait. Je levais une main par la fenêtre, laissant l’air naviguer entre mes doigts quelques secondes. Si Thomas disposait des informations les plus évidentes, je ne m’étais pas demandé ce qu’il en était pour Ezra. « Tu sais ce que c’est. » finis-je par répondre en haussant les épaules. « Donnez-moi un sac à dos, une paire de rangers et quelques bières pour faire passer les kilomètres. Et ça ira. » Un sourire à peine marqué vint se loger sur mes lèvres. « Vous avez pensé aux bières ? » lançais-je alors, avant même de leur retourner la question à laquelle j’avais à peine répondu.

 


solosands




Grasping for salvation.
How deep is too deep ? ☽ Black has depth. It’s like a little egress, you can go into it, and because it keeps continuing to be dark, the mind kicks in, and a lot of things that are going on there become manifest.

Lets be psychos together || Oliva & Ezra F5bLVgW7_o
Revenir en haut Aller en bas
Ezra Beauregard
Ezra Beauregard
la poutre ultime
la poutre ultime
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-cinq étés colorés, né une certaine fête nationale australienne de quatre-vingt cinq.
STATUT : le soleil se lève de nouveau doucement au dessus de l'horizon - autrement dit, célibataire au coeur plus léger.
MÉTIER : el boss chez mecanor, garage auto/moto situé dans le quartier de toowong. donne des coups de mains occasionnels à l'association beauregard.
LOGEMENT : ap. 159, oxlade drive - fortitude valley.
Lets be psychos together || Oliva & Ezra Tumblr_inline_nzdiiqlzz11rifr4k_500
POSTS : 35769 POINTS : 365

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : la famille avant tout › n'était pas donneur compatible de rein, don qui avait pour but de sauver son fils › cora coverdale est la plus belle, et bee scott beauregard › a rencontré son fils (2017); coup de foudre au premier regard, comme on dit › après une longue lutte pour le petit, pour Ginny, et finalement pour lui, Noah est enfin tiré d'affaire de cette maladie qui a failli lui coûter la vie grâce à une greffe de rein (octobre 2017).
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Lets be psychos together || Oliva & Ezra Tenor
EZRAUDEN › My loneliness is killing me, and I must confess I still believe. When I'm not with you I lose my mind. Give me a sign. Hit me, baby, one more time.

(quatorze) – present: aliceauden #3cora #7 › hannah #2 › jillian #2katherinematt #5matt #6 › violetolivia + thomasboys will be boys | past: ginny #14ginny #9  | alternative: ginny #15

Lets be psychos together || Oliva & Ezra Tenor

RPs EN ATTENTE : allan › nino #2 › sophia #2
RPs TERMINÉS : auden › lovden #2caelancaliecora #1cora #2cora #3cora #4 › cora #5 › cora #6edge › edge #2evelynginny #1ginny #2ginny #3ginny #4 (réalité alternative)ginny #5ginny #6 (dimension zombie)ginny #7ginny #8ginny #10ginny #11ginny #12ginny #13hannahharvey › jamesonjamiejillianjoanne › lonniematt #1 (fb)matt #2matt #3matt #4ninosophiathomas #1thomas #2 › thomas #3thomas #4yasminebroregard #1broregard #2broregard #3family reunion › #pinkteam (battles2016)#teammalaise
and now the chapter is closed and done:
 


et là, un petit géranium:
 

PSEUDO : luleaby.
AVATAR : sam claflin.
CRÉDITS : Stolen Paradise (avatar) › loonywaltz (userbars) › stairsjumper (le petit géranium)
DC : diana rhodes (ana de armas).
INSCRIT LE : 07/04/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t31212- https://www.30yearsstillyoung.com/t1495-ezra-beauregard

Lets be psychos together || Oliva & Ezra Empty
Message(#) Sujet: Re: Lets be psychos together || Oliva & Ezra Lets be psychos together || Oliva & Ezra EmptySam 2 Mai - 0:21




@Olivia Marshall & @Thomas Beauregard ✻✻✻ Il aurait du s’arrêter là, ne pas mentionner la présence de Loki et surtout ne pas venir la comparer à la sienne ici aujourd’hui. Si Olivia serait assez polie pour ne surement rien dire à ce propos, Ezra savait d’avance que la blague allait venir du côté de Thomas dans trois, deux, un… « Comme ça on aura chacun notre animal de compagnie ! On verra lequel sera le plus énervant d'ici ce soir. » Perdant un instant son sourire, Ezra vint lancer un regard noir à Thomas - il n’eut cependant pas le temps de dire quoi que ce soit, car Olivia vint directement à son secours. « Loki, sans aucun doute. J’ai menti sur sa discrétion. Il ronfle, il pique dans mes réserves et il est bien trop demandeur de caresses. Tout le temps. » Son regard passa alors de noir en direction de Thomas, à espiègle en direction de la jeune femme. « Mais vous avez dit oui. » Il aurait bien lancé à son frère un dans tes dents, mais ils n’avaient pas encore quitté leur point de rendez-vous et le but étaient qu’ils reviennent tous les trois en vie. Et puis, alors qu’il la pensait dans son camp, Olivia vint raviver un souvenir qui ne lui faisait pas grâce. Le varan était, à sa décharge, vraiment grand pour l’espèce. Et lui, vraiment jeune à l’époque - il essayait de se convaincre, vraiment. « J’avais presque oublié ça ! » Thomas ne manquait pourtant jamais une occasion de se rappeler de ce genre de détails, afin de pouvoir les ressortir au meilleur - pire - moment. Il devait feindre cet oubli, Ezra ne voulait pas d’autre solution. « C’est vrai. Pas sûre que je t’aurais reconnu. » Le regard du jeune homme qui vint croiser celui de la brune un instant, quelque peu espiègle, mais teinté d’une vérité tranchant le reste. Il aurait été capable de ne pas la reconnaître non plus, s’il devait être pleinement honnête. « Mais on trouveras bien quelque chose pour te faire flipper à nouveau. Une huntsman par exemple ? Ou peut-être un émeu ? » Il vint lever les yeux au ciel, de façon exagérée, et un long soupire se fit entendre pour venir ponctuer son autre geste. Mais bien sûr, il n’avait su effacer le petit sourire en coin qui se glissait, là. Il ferait attention, s’il était Thomas. Ils pouvaient effectivement rencontrer ce genre de bestioles pas très sympathiques. « Je donne pas cher de ta peau si on en voit ouais, tu feras moins le malin tu verras. » Il tentait de mettre du sérieux dans son regard, il tentait vraiment de faire en sorte que Thomas le croit - mais ce fut peine perdue au bout d’un instant, même pas plus. Les pas de son frère l’avaient déjà menés à la voiture, et Ezra ne retint plus son rire lorsqu’il fit l’expression qu’abordait Olivia - clairement amusée également pas cette situation. Et ça lui faisait du bien, à Ezra. Juste ça, là. Son frère, des vannes un peu vaseuses et une vieille amie qui prenait son parti comme elle l’aurait fait à l’époque. Il se sentait redevenir enfant, et ça faisait du bien. Il savait que ça ne saurait durer, car l’enfance était une période bien loin désormais, mais il ne nierait pas les effets positifs que ça faisait au moral. Ils avaient beau ne pas s’être vus depuis longtemps - bien trop longtemps -, Olivia et lui, il y avait toujours cette vague d’espièglerie qui les entourait lorsqu’ils se retrouvaient présents ensemble. L’instant d’après, ils étaient tous les trois - quatre - bien installés dans le véhicule de Thomas. « Les Monts Bunya t'as dit, c'est ça ? » Le nom ne sonnait absolument aucune cloche dans l’esprit d’Ezra et c’était tant mieux. Au moins, ça lui permettrait de couper complètement pendant les prochains jours. Il ne se rappelait même plus la dernière fois qu’il s’était autorisé de vraies vacances comme ça. Sans boulot à rattraper, sans famille à recomposer - rien qu’une poignée d’aventures à l’horizon. « Vous connaissez ? » Il vint secouer légèrement la tête. « Pas du tout personnellement. Mais personne ne va être surpris, je suis sûr. » Même s’ils ne s’étaient pas vu pendant tout ce temps, il était persuadé que Olivia n’avait aucune attente particulière concernant sa condition physique. Après tout, c’était Thomas celui d’eux deux qui s’était retrouvé à l’armée, les entrainements sportifs obligatoires avec. « Ça grimpe, souvent. Mais la vue qu’on aura d’ici la fin de la journée vaudra le coup, promis. » Un petit rire amusé vint siffler entre les dents d’Ezra. Ils allaient surement le récupérer en un seul morceau. « D’ici à la fin de journée, hein ? J’espère que vous êtes prêts à me supporter vraiment alors. » Il détourna le regard vers Olivia, à l’arrière de la voiture, avant de le poser sur Thomas - prenant soin cependant d’ajouter ce petit sourire en coin qui voulait dire ne vous inquiétez pas, ça ira. Pour de vrai, il allait les ralentir et même Loki serait meilleur compagnon de randonnée. Mais maintenant qu’il avait embarqué, pas question de faire demi-tour. Finalement, son frère porta son attention un instant en sa direction, avant de lui tendre son téléphone portable. « Tu t'occupes du GPS ? Je t'interdis par contre de toucher à ma playlist. Déjà que Cian a utilisé mon spotify pour sa musique de merde... » Il tenta de cacher au regard du plus vieux Beauregard son sourire espiègle, qui s’était frayé naturellement un chemin. « Yep, yep, yep. » Oh, bien sur qu’il n’allait rien écouter, depuis quand devrait-il écouter les dires de son grand frère ? Son plus grand plaisir avait toujours été de lui désobéir, de toutes façons. Il n’allait cependant pas attaquer de front, laisser du temps couler, alors il lança le GPS avec le nom de leur point d’arrivée, et une playlist pré-conçue par Thomas. Pour le moment. La voiture prenait enfin un peu de vitesse, le vent presque frais pour la matinée s’engouffrait dans l’habitacle, la liberté s’offrait à eux d’une grande route déserte et d’animaux sauvages courant le long des voies. « Bon raconte Olivia ! Comment ça va depuis ...depuis ben la dernière fois qu'on s'est vu. » Ezra releva son attention de l’écran du téléphone, étant déjà parti fouiller dans les méandres de l’application pour trouver la pire playlist à infliger à son frère. La question que ce dernier venait de poser l’intéressait, à vrai dire. S’il n’était pas mécontent de partager cette aventure avec Olivia - qu’il remerciait silencieusement de ne pas avoir refusé à sa vue, sachant parfaitement que sa présence changeait la donne de l’activité -, il n’avait pas eu de ses nouvelles depuis des lustres. Le peu d’informations qu’il avait eu au fil du temps, c’était par Thomas, et les deux se voyaient principalement lors du travail s’il ne se trompait pas. Faisant mine de porter son attention au-delà du pare-brise, vers l’étendue sauvage, il l’avait en fait toute focalisée sur les prochaines paroles de la jeune femme. « Tu sais ce que c’est. » Tu sais ce que c’est ? Il se mordit la langue pour ne pas plonger la tête la première dans cette phrase pleine de mystères. « Donnez-moi un sac à dos, une paire de rangers et quelques bières pour faire passer les kilomètres. Et ça ira. » Il se tourna légèrement, afin qu’il puisse désormais avoir le regard porté à la fois sur Tom qui conduisait, et sur Olivia qui occupait la banquette arrière. Une référence à une expérience militaire ? C’était possible. Elle venait d’offrir là la réponse qu’Ezra avait reçu de nombreuses fois lorsqu’il s’était osé à interroger ses frères sur leurs expériences dans l’armée. C’est comme ça, Ezra, tu sais - non justement, il ne savait pas, il ne connaissait pas. Il pouvait simplement imaginer - et ça lui allait très bien comme ça. « Vous avez pensé aux bières ? » Ses pensées revinrent au présent, à l’instant partagé, lorsque la jeune femme vint poser sa question. Haussant un sourcil, il se trouva quelque peu dans une impasse. Une main vint passer dans  ses cheveux, grattant un instant sa nuque, esquissant un petit sourire. « Euh… Oui ? Non ? Je connais pas la bonne réponse ? » Il vint hausser les épaules, tournant cette fois-ci un visage avec un sourire tout à fait forcé en direction de Liv. « C’est Thomas qu’a fait les provisions, je devais me contenter d’amener mes affaires personnelles, alors… » Alors il espérait que son frère avait pensé aux bières, oui, car s’il devait se décarcasser à monter des pentes et descendre des côtes, à suer en plein soleil pour finalement voir ce dernier ‘échouer derrière l’horizon mais à un endroit différent de sur la Brisbane River, il se devait d’être récompensé par une bière à l’arrivée. « Thomas ? » Ses yeux qui se déplacèrent, s’ancrèrent sur le visage de son frère, attendant qu’il leur donne la bonne réponse.

Spoiler:
 


solosands



:bee: :
 

Revenir en haut Aller en bas
Thomas Beauregard
Thomas Beauregard
le changement de bord
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans
SURNOM : Tom, Tomus, Tommy
STATUT : célibataire, fraîchement divorcé pour la deuxième fois, bien décidé de mettre sa vie sentimentale en berne. Quoique ...
MÉTIER : Amiral de la Royal Navy et est de retour sur les bancs de l'école pour passer vice amiral
LOGEMENT : heureux locataire d'un duplex à Toowong, un peu trop grand maintenant qu'il y est seul
Lets be psychos together || Oliva & Ezra 0kkf
POSTS : 4917 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : amiral de la royal navy, la mer à longtemps été sa maison • Père de deux enfants, ex mari de leur mère, son mariage ne le rendait plus heureux • Ses enfants sont tout pour lui • Ainé des Beauregard, il donnerait sa vie pour ses frères • Fils aimé, fils prodige, Thomas sait qu'il décevra son père avec son divorce • Il joue de la guitare, aime le bon vin et a de nombreuses histoires à raconter • Avec un divorce, les enfants d'un foyer malheureux à deux foyer heureux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : 05/∞
Cian #8Cian & Amos(FB)Allan & Cian (FB)Allan #4Gregory #1Olivia & Ezra



RPs TERMINÉS : CharlieCian #3Cian #2 (fb)ElwynAuden #1Elora #3Freya #1EzraAlex #1Casey #1 (FB) Casey #1 (FB)Cian #5Cian #6Cassandra #1Allan #1 Levi #1Jasper #1JamesonBroregard • • Allan • ○Cian #7Cian #9

PSEUDO : Sundae
AVATAR : Tom- WayTooSexy- Hiddleston
CRÉDITS : Avatar moi, dessin du profil Joseph ♥
DC : Clément & Martin & Louisa
INSCRIT LE : 12/03/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t1034-tom-o-etre-a-l-heure-c-est-deja-etre-en-retard https://www.30yearsstillyoung.com/t30863-thomas-o-clement-o-martin-o-louisa

Lets be psychos together || Oliva & Ezra Empty
Message(#) Sujet: Re: Lets be psychos together || Oliva & Ezra Lets be psychos together || Oliva & Ezra EmptyJeu 7 Mai - 11:24



En même pas 3 minutes, nous mettons le ton sur lequel se déroulera ce week-end : la joie, la bonne humeur, la difficulté physique et le retour des souvenirs. Si Olivia en évoque un qui ne la concerne qu'elle et Ezra, je sais que d'ici quelques heures nous aurons commencé à parler de notre jeunesse insouciante, de toute ses parties de cache cache que nous faisions dans la base militaire et toutes les autres conneries que nous avions pu faire. C'est donc, sourire éternel sur les lèvres, que je prends place derrière le volant de ma voiture et attends que tout le monde soit installé pour démarrer, prenant la direction de la nord de la ville.  «ça me dit quelque chose » dis-je lorsque Olivia nous demande si nous connaissons les Monts Bunya. Je lance un coup d’œil furtif à mon frère qui, lui, par contre, ne semble avoir absolument aucune idée de ce qui l'attend. Moins que moi en tout cas  « Je crois que j'ai déjà fait une randonné dans les environs il y a plusieurs années, mais je ne suis pas totalement sûr » haussais-je les épaules alors que je j'attrape mon portable pour le tendre, déverrouillé, à Ezra, lui demandant de gérer le GPS sans pouvoir m'empêcher de faire une remarque concernant ma musique. Remarque, qui, évidemment, ne sera pas prise en compte, je le connais.

Reportant mon attention sur Olivia lorsque celle-ci reprend la parole, mon sourire refait surface  «C'est parfait ! » m'exclamais-je  «Rien ne vaut un p'tit challenge physique de temps en temps, pas vrai Ezra ?» je donne un coup de coude à mon frère en lui lançant un regard espiègle avant d'éclater de rire quand il nous demande si nous sommes près à te supporter.  «ça fait 35 ans que je te supporte, j'ai de l'entraînement t'inquiète pas pour ça » et pis ce n'est pas non plus la première fois qu'on part en randonné ensemble.

Après cette dernière pique, je regarde vers Olivia à travers mon rétroviseur et lui demande comme elle va depuis la dernière fois que nous nous sommes vu. Si je me doute qu'elle ne va pas forcément très bien et que moralement ce n'est pas trop ça, j'avoue que sa réponse engendre un certain malaise en moi. Malaise que je décide de cacher en reportant mon attention sur la route, sans pour autant perdre une miette de sa réponse plus qu'évasive. Olivia a toujours eu cette manie d'éviter les questionnements lorsque ceux-ci concernent sa propre personne ce que, pour ma part, j'ai toujours accepté. Ce n'est donc pas aujourd'hui que ça va changer.

Ainsi, c'est un doux sourire qui vient gentiment étirer mes lèvres avant que je ne hoche la tête  « ça va être génial» assurais-je. Si mon amie ne souhaite pas répondre avec franchise, ce n'est pas grave. Je pourrais au moins m'assurer de lui changer les idées et me fait la promesse que ce week-end sera placé sous le signe de l'amusement et du divertissement afin d'égayer les pensées de l'ancienne militaire.

Celle-ci, d'ailleurs, semble pressée de changer de sujet et nous demande si nous avons pensé aux bières. C'est Ezra qui se perd dans ses propos en premier, expliquant que c'est moi qui ai fait les provisions et qu’apparemment je lui aurais dit de seulement prendre ses affaires personnelles  «Mais je pensais que la bière faisait partie de tes affaires personnelles ... » dis-je, presque dépité avant d'hausser les épaules  « Mais oui, j'ai tout prévu. Il faudra juste qu'on répartisse le tout dans nos sac à dos à l'arrivée» je me redresse et roule légèrement mes épaules pour détendre ma nuque  «J'ai pu choper trois rations militaire de 48h » j'observe la réaction de mon frangin du coin de l'oeil  «Et cesse de grimacer ! T'as jamais goûter nos bonnes rations ! » que je m'exclame lorsque je vois son visage se renfrogner de dégoût  « Elles sont pas mauvaises en plus. Je crois qu'on va avoir droit à du ragoût de kangourou ce soir» j'hausse les épaules et freine légèrement pour prendre à gauche sur l'autoroute  «ça va Loki ? Il est pas du genre à être malade en voiture ? De toute manière je crois qu'on on en a pour plus ou moins 3h » je regarde vers Ezra  «Si mon copilote prenait son rôle un peu plus au sérieux » je grogne pour lui signifier de se dépêcher un peu.

@Olivia Marshall & @Ezra Beauregard


And when you call, Brother, I’m right here,
Brother let me be your shelter never leave you all alone I can be the one you call when you're low. Brother let me be your fortress when the night winds are driving on, be the one to light the way bring you home

Lets be psychos together || Oliva & Ezra QfrX6mOQ_o
Lets be psychos together || Oliva & Ezra DukhMfv

Lets be psychos together || Oliva & Ezra 371680844:
 
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Marshall
Olivia Marshall
la loyauté partielle
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-cinq ans.
SURNOM : Olivia continue de résonner sobrement dans la bouche de son père. Liv est adopté par le plus grand nombre.
STATUT : mariée à Jacob depuis cinq ans. deux lignes parallèles n’étant jamais plus vouées à se croiser. elle s’emmêle à d’autres sans jamais s’attacher.
MÉTIER : inspectrice de police, unité criminelle de Brisbane. ancienne militaire de l’australian army.
LOGEMENT : #13 parkland boulevard, spring hill. en coup de vent. avec son mari, souvent absent lui aussi.
Lets be psychos together || Oliva & Ezra PI0q4zcz_o
POSTS : 1935 POINTS : 45

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : flic borderline ; mère orpheline d’une petite fille depuis mars 2018 ; couple en perdition ; fume trop ; boit trop ; ancienne enfant battue ; ancienne militaire ; addict au sport ; diplômée en sciences politiques (études payées par son mari) ; a toujours un paquet d’allumettes et un autre de chewing-gum à la menthe sur elle ; motarde ; passionnée de littérature, possède une collection de bonnets et chapeaux ; a un chien de rhodésie, Loki ; père général et mère dépressive ; fière avant toute chose ; infidèle à son mari ; loyale à en mourir sinon ; rongée par le deuil.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (10/5) jacob (1) ; blaze (1) ; ; amos (4) ; amos (5) ; hannah (1) ; lex (1) ; thomas+ezra ; anwar ; halsey (1) ; yasmine (2)


RPs EN ATTENTE : birdie ; edge ; marius ; rowie ; joseph (3)

RPs TERMINÉS : Lets be psychos together || Oliva & Ezra AyxyLiki_o
jacob (1)we’re still alive but we’re barely breathing ; just praying to a god that we don’t believe in. please believe that i will find my way back to us.

Lets be psychos together || Oliva & Ezra UFXXnjiQ_o
amos (1) ; (2) + raelyn ; (3)life cuts deep, let me help pick up the pieces. you're not alone, i'm by your side. don't you know, i'll walk through fire with you. no matter what, we’ll make it right.

Lets be psychos together || Oliva & Ezra 3c8Y5HdO_o
lex (1)call it a clan, call it a network, call it a tribe, call it a family. whatever you call it, whoever you are, you need one.

seth ; joseph fb (1) ; ; yasmine (1) ; joseph (2) ; dominic ; jo (1)


AVATAR : Sophia Bush
CRÉDITS : code signature (astra). gifs (mine). dessin (la Confiserie, Joseph)
DC : non.
INSCRIT LE : 15/01/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28494-pathetic-fallacy-liv https://www.30yearsstillyoung.com/t28607-look-up-here-im-in-danger-o-liv https://www.30yearsstillyoung.com/t28667-olivia-marshall

Lets be psychos together || Oliva & Ezra Empty
Message(#) Sujet: Re: Lets be psychos together || Oliva & Ezra Lets be psychos together || Oliva & Ezra EmptyDim 10 Mai - 22:09




@Thomas Beauregard & @Ezra Beauregard ✻✻✻ Les éclats d’une enfance étaient pleins, riches, flamboyants. Les éclats d’une enfance étaient capables de nous faire sourire, des années durant. Je n’étais pas dupe pour autant, n’oubliant rien de ce qui avait constitué la mienne. Tous n’étaient pas à classer du côté de la vie. Celle que j’avais partagée en compagnie des deux hommes devant moi n’était pas uniquement peuplée de rêves, d’imaginaires, de rires et de questionnements innocents. Il y avait eu des vides, de nombreux vides, déjà présents au sein du foyer que je rejoignais tous les soirs, dans le leur sûrement aussi car ceux-là n’épargnaient personne. Pourtant, je les revoyais et ce n’était pas à ces derniers que je repensais. Je les revoyais et il y avait le reste trouvant la force de primer, de prendre le dessus sur ce qui méritait d’être oublié. À cinq ans, nous imaginions que les amis partageant notre quotidien seraient les amis de toute une vie. À sept ans, nous arrêtions d’y penser, l’évidence semblant remporter la partie, les questionnements inutiles sur ce qui nous paraissait immuable. À dix ans, la candeur disparaissait. Plus si enfantins, plus si innocents au point de le formuler à voix haute, espérant tout de même au fond de nous que la vie ne viendrait pas nous prouver que rien n’était aussi facile, que les amis d’aujourd’hui ne seraient pas forcément ceux de demain. Surtout dans l’armée. À dix ans, l’on continuait de vivre dans l’illusion de ce qui était peut-être possible ailleurs pour quelques rares élus et nous trois avions profité de chaque instant, me remémorais-je avec le sourire. De chaque instant à vitesse accélérée, conscients que le temps nous était compté. Parfois de manière stupide, souvent espiègle et aventureuse, toujours ensemble néanmoins jusqu’à ce que nous ne puissions plus, les kilomètres venant s’immiscer entre nous nous forçant à recréer ça ailleurs. Ce n’était pas si grave, dans le fond, si toutes ces choses semblaient s’être détachées de moi à l’instant où j’avais décidé de cesser d’y croire. Je m’étais rendue compte avec le temps que je pouvais toujours décider, toujours me convaincre, toujours désirer, je demeurais fidèle à mon passé, celui-ci se redessinant dans mon esprit avec une précision désarmante lorsque je l’autorisais à la nostalgie.

« Ça me dit quelque chose. Je crois que j'ai déjà fait une randonné dans les environs il y a plusieurs années, mais je ne suis pas totalement sûr. » Les cheveux châtains d’Ezra vinrent s’agiter au-dessus de l’appui-tête de droite, m’indiquant que ses souvenirs, eux, étaient plus certains que ceux de son frère. « Pas du tout personnellement. Mais personne ne va être surpris, je suis sûr. » Ma main vint s’égarer sous la gueule de Loki lorsque celui-ci poussa mes jambes pour venir se faire une place contre elles. « J’y suis allée pour la première fois quand j’avais une dizaine d’années avec mon père. Et il y a encore des endroits qui restent à explorer. » précisais-je à l’attention des garçons en haussant les épaules. Nous étions à égalité, je comptais bien également en découvrir un nouveau aujourd’hui encore, m’aventurer ailleurs. L’endroit m’avait paru immense la première fois, consciente avec le temps que l’enfance possédait cette faculté de rendre l’insignifiant extraordinaire, l’étriqué spacieux. Mais cette impression n’avait jamais disparu. L’immense avait perduré. Un immense qui se méritait, leur précisais-je néanmoins, anticipant déjà le tic d’Ezra à cette information. « Rien ne vaut un p'tit challenge physique de temps en temps, pas vrai Ezra ? » La réaction de Thomas également était prévisible mais n’empêcha pas une lueur amusée de venir se loger dans mon regard alors que son coude s’enfonçait dans les côtes de son frère. « D’ici à la fin de journée, hein ? J’espère que vous êtes prêts à me supporter vraiment alors. » « Ça fait 35 ans que je te supporte, j'ai de l'entraînement t'inquiète pas pour ça. » Je m’immisçai de nouveau plus pour la forme qu’autre chose. Ils n’avaient définitivement pas besoin de moi pour ça. « Si l’un ne décide pas de perdre l’autre avant la fin de la journée, je considèrerais la sortie comme réussie. » Une seconde à peine vint ponctuer mes mots avant que je ne me redresse pour venir appuyer mes avant-bras entre les deux fauteuils avant. « Et c’est moi qui aie la carte donc n’envisagez même pas de me semer, moi. » Ma menace résonna faussement dans l’habitacle avant que je ne retrouve ma position initiale à l’arrière, le vent de la fenêtre ouverte dans mon dos, les cheveux déjà emmêlés puisqu’il ne devait pas en être autrement, jamais, lors de ces excursions.

Les lueurs croissantes se dessinaient dans l’horizon, annonçant la présence du soleil dans toute sa splendeur pour la journée à venir. Le véhicule semblait glisser sur ses rayons alors que nous prenions la direction de la nationale principale. De nombreuses étendues d'eau s’étendaient sur plusieurs dizaines de kilomètres à l’intérieur des terres et je plissai les yeux lorsque Brisbane s’élevait désormais derrière nous. Le paysage habituel allait pouvoir défiler sous mes yeux à présent, et à chaque minute qui passerait, resterait de moins en moins de moi-même. Je pouvais, déjà, répondre autrement à l’interrogation de Thomas, m’élever au-dessus de ce qui était toujours susceptible de m’obliger à me renfermer. Et si certains sourires étaient capables de transmettre des messages erronés, mon message avait sa part de vérité. Ça irait. Je partais pour cela, pour les kilomètres et le renouveau. Les similarités d’esprit avec Thomas se manifestèrent à cet instant, bien entendu. Lui aussi connaissait ce goût de l’ailleurs, ne l’avait jamais quitté par ailleurs, le plaçant toujours au centre de sa carrière militaire contrairement à moi. Je ne regrettais pas mon choix de reconversion, jamais, mais respectais sa capacité de pouvoir concilier sa vie à l’armée et son rôle de père de famille. « Euh… Oui ? Non ? Je connais pas la bonne réponse ? » « Il n’y a qu’une bonne réponse, Ezra. » laissai-je échapper d’un ton sérieux malgré le sourire amusé venant s’esquisser sur mes lèvres pour atténuer le tout. « C’est Thomas qu’a fait les provisions, je devais me contenter d’amener mes affaires personnelles, alors… Thomas ? » Le même air dépité vint se loger aux creux des traits de Thomas et j’anticipais déjà le suspens qu’il allait désirer faire durer. « Mais je pensais que la bière faisait partie de tes affaires personnelles ... » Elles auraient dû l’être, elles devaient toujours l’être lorsque l’on s’aventurait ainsi loin de tous commerces à plusieurs dizaines de kilomètres alentours, eue-je envie de rajouter afin de rendre la situation plus dramatique qu’elle ne l’était réellement.

Mais Thomas mit fin à l’hésitation en un rire, l’instant d’après. « Mais oui, j'ai tout prévu. Il faudra juste qu'on répartisse le tout dans nos sac à dos à l'arrivée. J'ai pu choper trois rations militaire de 48h. » Je dégageai mes cheveux d’un air distrait et feignis la curiosité. « Celles au thon ou au canard ? » Comme si cela faisait une différence. Comme s’il était possible de sentir la différence sembla de son côté penser Ezra alors que la mimique venant déformer son visage n’échappa à personne. « Et cesse de grimacer ! T'as jamais goûter nos bonnes rations ! Elles sont pas mauvaises en plus. Je crois qu'on va avoir droit à du ragoût de kangourou ce soir. » N’étais-je pas supposée commencer à culpabiliser à cet instant précis ? Les mauvaises nouvelles semblaient s’enchaîner pour lui et je haussai les épaules lorsque mon regard croisa le sien. « Ça aurait pu être pire, on aurait pu se retrouver à chasser. » tentais-je sans pouvoir dissimuler l’ironie dans ma voix. Thomas pensait aux rations militaires et je pensais aux chips dans l’un des sacs au fond du coffre sans que cela ne me paraisse nécessaire, étrangement, de le signifier dès à présent. « Ça va Loki ? Il est pas du genre à être malade en voiture ? De toute manière je crois qu'on on en a pour plus ou moins 3h. Si mon copilote prenait son rôle un peu plus au sérieux. » Je jetai un coup d’œil au chien déjà endormi, bercé par les balancements de la voiture sur le macadam. « Il est habitué, c’est pas son premier rodeo. » Mes doigts s’attardaient avec lenteur et douceur entre ses deux oreilles relevées, venant taquiner ses expressions ensommeillées, tantôt rêveuses, tantôt absentes alors que je relevai mon regard vers le rétroviseur. « Tu t’arrêtes quand tu veux pour qu’on te relaie au volant. » précisai-je sur le ton de l’évidence. « Si ça peut me donner l’occasion de vous séparer en plus de ça. » Je raillais pour ponctuer alors qu’Ezra me paraissait bien trop concentré sur le téléphone de son frère pour faire quoique ce soit d’honnête dans ses playlists si précieusement organisées. Les trois heures passeraient vite, il n’y avait aucun doute sur ce dernier état de fait.

 


solosands




Grasping for salvation.
How deep is too deep ? ☽ Black has depth. It’s like a little egress, you can go into it, and because it keeps continuing to be dark, the mind kicks in, and a lot of things that are going on there become manifest.

Lets be psychos together || Oliva & Ezra F5bLVgW7_o
Revenir en haut Aller en bas
Ezra Beauregard
Ezra Beauregard
la poutre ultime
la poutre ultime
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-cinq étés colorés, né une certaine fête nationale australienne de quatre-vingt cinq.
STATUT : le soleil se lève de nouveau doucement au dessus de l'horizon - autrement dit, célibataire au coeur plus léger.
MÉTIER : el boss chez mecanor, garage auto/moto situé dans le quartier de toowong. donne des coups de mains occasionnels à l'association beauregard.
LOGEMENT : ap. 159, oxlade drive - fortitude valley.
Lets be psychos together || Oliva & Ezra Tumblr_inline_nzdiiqlzz11rifr4k_500
POSTS : 35769 POINTS : 365

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : la famille avant tout › n'était pas donneur compatible de rein, don qui avait pour but de sauver son fils › cora coverdale est la plus belle, et bee scott beauregard › a rencontré son fils (2017); coup de foudre au premier regard, comme on dit › après une longue lutte pour le petit, pour Ginny, et finalement pour lui, Noah est enfin tiré d'affaire de cette maladie qui a failli lui coûter la vie grâce à une greffe de rein (octobre 2017).
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Lets be psychos together || Oliva & Ezra Tenor
EZRAUDEN › My loneliness is killing me, and I must confess I still believe. When I'm not with you I lose my mind. Give me a sign. Hit me, baby, one more time.

(quatorze) – present: aliceauden #3cora #7 › hannah #2 › jillian #2katherinematt #5matt #6 › violetolivia + thomasboys will be boys | past: ginny #14ginny #9  | alternative: ginny #15

Lets be psychos together || Oliva & Ezra Tenor

RPs EN ATTENTE : allan › nino #2 › sophia #2
RPs TERMINÉS : auden › lovden #2caelancaliecora #1cora #2cora #3cora #4 › cora #5 › cora #6edge › edge #2evelynginny #1ginny #2ginny #3ginny #4 (réalité alternative)ginny #5ginny #6 (dimension zombie)ginny #7ginny #8ginny #10ginny #11ginny #12ginny #13hannahharvey › jamesonjamiejillianjoanne › lonniematt #1 (fb)matt #2matt #3matt #4ninosophiathomas #1thomas #2 › thomas #3thomas #4yasminebroregard #1broregard #2broregard #3family reunion › #pinkteam (battles2016)#teammalaise
and now the chapter is closed and done:
 


et là, un petit géranium:
 

PSEUDO : luleaby.
AVATAR : sam claflin.
CRÉDITS : Stolen Paradise (avatar) › loonywaltz (userbars) › stairsjumper (le petit géranium)
DC : diana rhodes (ana de armas).
INSCRIT LE : 07/04/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t31212- https://www.30yearsstillyoung.com/t1495-ezra-beauregard

Lets be psychos together || Oliva & Ezra Empty
Message(#) Sujet: Re: Lets be psychos together || Oliva & Ezra Lets be psychos together || Oliva & Ezra EmptyMer 20 Mai - 19:07




@Olivia Marshall & @Thomas Beauregard ✻✻✻ « Rien ne vaut un p'tit challenge physique de temps en temps, pas vrai Ezra ? » Il eut un petit rire moqueur. « Tu te démerderas pour expliquer aux médecins ce qui s’est passé si je fais un arrêt alors hein. » Il en rajoutait des couches et des montagnes, se laissait aller quelque peu à ce côté moqueur et un brin dramaqueen dont il savait faire preuve de temps à autres. « Ça fait 35 ans que je te supporte, j'ai de l'entraînement t'inquiète pas pour ça. » Il leva les yeux au ciel. « Si l’un ne décide pas de perdre l’autre avant la fin de la journée, je considèrerais la sortie comme réussie. Et c’est moi qui aie la carte donc n’envisagez même pas de me semer, moi. » Son regard alla cette fois ci dans la direction de la jeune femme, à l’arrière de la voiture. « Tu as deviné mes plans, dommage ! » Parce-qu’il était hors de question qu’il ne soit taquin qu’avec Thomas, il y en aurait pour tous les gouts et toutes les couleurs - surtout qu’Ezra savait qu’Olivia saurait lui rendre comme il le fallait. « Il n’y a qu’une bonne réponse, Ezra. » Désormais, la discussion portait sur le fait de savoir si Ezra avait pensé à prendre des bières. Etrangement, ce n’était pas la première pensée qui lui était venu lorsqu’il avait fait son sac le matin même, les yeux à peine ouverts et encore couverts de sommeil. « Mais je pensais que la bière faisait partie de tes affaires personnelles ... » « Elles le sont quand je sais dans quoi je m’embarque ! Je sais même pas pour combien de jours on part, j’ai juste dit à mes collègues que si d’ici une semaine ils ont pas e nouvelles de ma part, faudrait qu’ils s’inquiètent. » Il avait le ton rieur, Ezra, et celui de l’amusé également. Il jouait de la blague, il jouait de la taquinerie. C’était facile et ça faisait du bien. Et surtout parce-que la blague sur les bières, il pouvait facilement la comprendre et y répondre, celle sur les portions militaires dont Thomas fit mention à la suite, ce fut au tour de Olivia de prendre la blague au moment où elle passa. « Mais oui, j'ai tout prévu. Il faudra juste qu'on répartisse le tout dans nos sac à dos à l'arrivée. J'ai pu choper trois rations militaire de 48h. » « Celles au thon ou au canard ? » Il ne put s’empêcher d’avoir une légère grimace de dégout. Encore une partie de la carrière de ses compagnons d’aventure du jour qu’il n’enviait en rien. « Et cesse de grimacer ! T'as jamais goûter nos bonnes rations ! Elles sont pas mauvaises en plus. Je crois qu'on va avoir droit à du ragoût de kangourou ce soir. » « Ça aurait pu être pire, on aurait pu se retrouver à chasser. » Là, il tourna carrément la tête vers Olivia. Aucun des mots qu’elle venait de prononcer était rassurant. « A chasser ? » Et la voix d’Ezra était bien trop aiguë pour être dans les tonalités normales. L’idée de devoir se retrouver à chasser ne l’enchantait guère. Il avait déjà donné dans ce domaine, quelques années plus tôt, et les souvenirs se retrouvaient ancrés à jamais dans sa peau - littéralement, la cicatrice qu’il portait à l’épaule gauche témoignait de la dangerosité de trainer dans les contrés de certaines tribus, toujours présentes en territoire australien. Il vint se replacer correctement ensuite sur son siège, laissant un instant ses yeux se déporter dans le vague, dans quelques déplaisant souvenirs. Réellement, chasser n’était vraiment pas quelque-chose qu’il attendait avec grande hâte, et il était vraiment heureux que Thomas ait pensé comme un militaire pour le moment. Ne désirant pas continuer ce voyage le long de la vallée des souvenirs, Ezra préféra reporter son attention sur le téléphone de Thomas et ses précieuses playlists. Bien sûr qu’il allait les trafiquer, qu’il allait tout détraquer. Il était fidèle au gamin qu’il avait une fois été, surtout avec son frère. « Ça va Loki ? Il est pas du genre à être malade en voiture ? De toute manière je crois qu'on on en a pour plus ou moins 3h. Si mon copilote prenait son rôle un peu plus au sérieux. » Il releva le regard vers son frère, sourcil bien trop haussé pour être de circonstance, venant tirer à la suite en simultané un sourire étriqué et son plus beau majeur en direction de son frère. « Tout droit tant que je dis pas le contraire. » Et il se laissa replongé dans les méandres de Spotify. Il avait tout de même jeté un coup d’oeil au GPS avant de donner de tells indications quand à la route à prendre. « Il est habitué, c’est pas son premier rodeo. Tu t’arrêtes quand tu veux pour qu’on te relaie au volant. Si ça peut me donner l’occasion de vous séparer en plus de ça. » L’attention d’Ezra était toute dévouée à dénicher les pires idées de musique, si bien qu’il ne perçut en rien l’attaque amusée de Olivia. Il devrait se méfier pourtant, il se doutait qu’elles pouvaient tomber rapidement ici et là, ramenant à eux des souvenirs de quand ils étaient enfants. Bingo ! Il n’eut pas le temps de s’y attarder un instant de plus cependant, alors qu’il trouvait enfin la musique parfaite, celle qui allait donner encore plus le ton de cette aventure - et qui allait surement faire dérailler son frère; il risquait de faire dérailler la voiture également, celle dont il tenait le volant entre ses mains. Thomas allait pour sur avoir envie de l’étriper, et ses playlists Spotify ne seraient plus les mêmes à la suite de ce choix si singulier de musique. « Si t’avais pas encore de quoi te moquer de Tom, Olivia, je te présente l’une de ses musiques préférées. » C’était couru d’avance qu’il tendait le bâton pour se faire battre, alors que les premières notes de In the navy des Village People se mettaient à résonner dans l’habitacle. Si certains souvenirs un peu sombres avaient été à deux doigts de l’emporter quelques instants plus tôt, il avait retrouvé désormais un sourire qui mangeait son visage de part en part. Sourire moqueur, sourire rieur, sourire fier de son comportement. En attendant, il s’était acculé le plus possible à la portière de la voiture, tentant d’être hors de portée de main de Thomas lorsqu’il reconnaitrait la musique qu’il venait de lancer.


solosands



:bee: :
 

Revenir en haut Aller en bas
Thomas Beauregard
Thomas Beauregard
le changement de bord
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans
SURNOM : Tom, Tomus, Tommy
STATUT : célibataire, fraîchement divorcé pour la deuxième fois, bien décidé de mettre sa vie sentimentale en berne. Quoique ...
MÉTIER : Amiral de la Royal Navy et est de retour sur les bancs de l'école pour passer vice amiral
LOGEMENT : heureux locataire d'un duplex à Toowong, un peu trop grand maintenant qu'il y est seul
Lets be psychos together || Oliva & Ezra 0kkf
POSTS : 4917 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : amiral de la royal navy, la mer à longtemps été sa maison • Père de deux enfants, ex mari de leur mère, son mariage ne le rendait plus heureux • Ses enfants sont tout pour lui • Ainé des Beauregard, il donnerait sa vie pour ses frères • Fils aimé, fils prodige, Thomas sait qu'il décevra son père avec son divorce • Il joue de la guitare, aime le bon vin et a de nombreuses histoires à raconter • Avec un divorce, les enfants d'un foyer malheureux à deux foyer heureux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : 05/∞
Cian #8Cian & Amos(FB)Allan & Cian (FB)Allan #4Gregory #1Olivia & Ezra



RPs TERMINÉS : CharlieCian #3Cian #2 (fb)ElwynAuden #1Elora #3Freya #1EzraAlex #1Casey #1 (FB) Casey #1 (FB)Cian #5Cian #6Cassandra #1Allan #1 Levi #1Jasper #1JamesonBroregard • • Allan • ○Cian #7Cian #9

PSEUDO : Sundae
AVATAR : Tom- WayTooSexy- Hiddleston
CRÉDITS : Avatar moi, dessin du profil Joseph ♥
DC : Clément & Martin & Louisa
INSCRIT LE : 12/03/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t1034-tom-o-etre-a-l-heure-c-est-deja-etre-en-retard https://www.30yearsstillyoung.com/t30863-thomas-o-clement-o-martin-o-louisa

Lets be psychos together || Oliva & Ezra Empty
Message(#) Sujet: Re: Lets be psychos together || Oliva & Ezra Lets be psychos together || Oliva & Ezra EmptyMar 26 Mai - 18:00



 «T'inquiète, j'ai même déjà prévu le discours que je dirais à ton enterrement » souriais-je avec malice lorsqu'Ezra me dit que je devrais m'occuper d'expliquer au médecin la raison de son arrêt cardiaque. Le ton est à la rigolade, l'atmosphère est détendue et nous nous sommes tous les trois mit silencieusement d'accord sur le fait que l'humour et la bonne humeur seront de la partie. Ezra se montre taquin avec moi mais aussi avec Olivia et nous lui rendons la pareille en double. Après que nous ayons évoquer l'endurance peu présente chez Ezra, nous passons au fait que oui j'ai pensé à la bière et nous nous attardons un peu, avec Olivia, sur les rations militaires qu'on nous sert à l'armée.  « aucune idée» haussais-je les épaules alors qu'Olivia me demande si j'ai prévu celles au thon ou au canard  «Ce sera la surprise, j'ai piqué au piffe dans nos réserves » Je lance un coup d'oeil vers Ezra puis soupire doucement  «C'est fort dommage, j'aurais imaginé qu'on avait encore quelques rations que l'armée Française nous a donné la dernière fois qu'on a du faire une mission avec eux. Leurs repas sont en haut du top 3 des meilleurs rations militaires du monde. Ils ont même droit aux croissants au petit déjeuné quoi !  »

C'est alors qu'Olivia part dans l'exagération et rassure Ezra avec le fait qu'on aurait pu être amené à chasser. Le cris aiguë qu'il pousse me fait éclater d'un rire sincèrement moqueur  «Petit bébé innocent » que je dis en faisant une moue faussement compatissante  « exprès, Olivia, je propose qu'on lui fasse une séance de chasse, t'en pense quoi ?» demandais-je en l'observant à travers le rétro  «Genre pour l'initier et tout » je souris largement en reportant furtivement mon attention sur mon frère  « En fait on t'as pas dit mais on t'emmène en mission commando »  reprenais-je avec sérieux.  «Avec 15kg de chargement sur le dos et tout, tu vois ? La totale quoi ! » Malheureusement, ce mensonge est bien trop gros pour qu'Ezra y croit.

Je m'inquiète un instant pour Loki qui risque peut-être de se sentir mal en voiture mais apparemment il a l'habitude. Et c'est ce moment là qu'Ezra choisi pour mettre en la première chanson en route. Franchement, je m'attendais à ce qu'il ne respecte pas mes conditions pour utiliser mon portable et mes playlist soigneusement rangées, mais jamais, Oh non jamais je n'aurais imaginé qu'il puisse mettre cette chanson et j'imagine bien que mon cris d'horreur lorsque j'entends les premières notes de la musique aurait pu s'entendre de dehors.  « ARRETE CA PUTAIN !» que je hurle alors que j'essaie d'une main d'atteindre mon portable mais entre le fait qu'Ezra et se soit réfugié à l'autre bout de la voiture, qu'il le tienne fermement entre ses mains et surtout le fait que je doive me concentrer sur la route pour pas risquer la vie de mon frère et Olivia (surtout Olivia en vrai) je me rabat sur la tablette tactile de ma tesla, mais Ezra est plus rapide et me repousse là aussi. Du coup tout ce que je parviens à faire c'est augmenter le volume et après quelques secondes de combat acharné avec les mains du salaud qui me sert de frère, j'abandonne dans un soupire et grimace en détournant le regard alors que je le vois du coin de l'oeil qui bouge joyeusement sur le rythme de la pire chanson du monde  « La vengeance va être horrible » que je grogne à son attention  « sois en sûr ...» et je ne rigole. Je suis un homme de parole qui tient chacune de ses promesses.

@Ezra Beauregard Lets be psychos together || Oliva & Ezra 1934907072 & @Olivia Marshall Lets be psychos together || Oliva & Ezra 1949770018


And when you call, Brother, I’m right here,
Brother let me be your shelter never leave you all alone I can be the one you call when you're low. Brother let me be your fortress when the night winds are driving on, be the one to light the way bring you home

Lets be psychos together || Oliva & Ezra QfrX6mOQ_o
Lets be psychos together || Oliva & Ezra DukhMfv

Lets be psychos together || Oliva & Ezra 371680844:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Lets be psychos together || Oliva & Ezra Empty
Message(#) Sujet: Re: Lets be psychos together || Oliva & Ezra Lets be psychos together || Oliva & Ezra Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Lets be psychos together || Oliva & Ezra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-