AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-50%
Le deal à ne pas rater :
XIAOMI Mi band 5 – Montre Connectée
29.99 € 59.99 €
Voir le deal

 What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes. Barman qui cherche sa nouvelle voie.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) 55b767dcb0377cbcacad0ead6038197afa19d890
POSTS : 23892 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) 0265

deborah ¤ deborah (ua) ¤ gabriel#3 ¤ deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme) ¤ nea (fb) ¤ maze#4 ¤ ava ¤ gabriel (ua3) ¤ maxence

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Wraze1

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : yanisa
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2)
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : L'écureuil.
DC : Elwyn, Timothy, Ludwig & Zeke.
INSCRIT LE : 02/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t28823-wren-elwyn-tim-sky-zeke-daydream https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Empty
Message(#) Sujet: What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) EmptyMar 31 Mar - 22:05



Combien de temps cela faisait-il? Wren n’aurait su le dire, une année ou juste six bons mois? Il avait perdu toute notion des semaines et des minutes depuis qu’il enchaînait les gardes à répétition, se refusant à penser à l’enfer dans lequel il s’était fichu en débutant une relation vouée à l’échec. Maze n’avait plus du tout confiance à lui et Wren, justement, n’avait vraiment eu confiance en lui-même pour gérer quelque chose d’aussi sérieux alors, l’histoire s’était arrêtée là avant que l’un d’eux ne finisse totalement brisé. Il avait eu du mal à l’accepter pour sûr, lui qui s’était donné pour une fois avant de faire vivre quelque chose qui n’ait aucun rapport avec l’alcool, la drogue ou le feu mais le destin avait décidé que c’était mieux en allant de l’avant avant que toute douleur ne devienne paralysante. Résultat des courses: il se retrouvait à devoir pallier à son ennui devant des programmes abrutissants à la télévision, le désespoir était proche chez le Doherty, du moins jusqu’à ce qu’il se lance dans une série de SMS avec la fameuse Deborah. Il aurait beaucoup à en dire sur cette beauté brune qui avait transformé une de ses journées les plus banales en feu d’artifice qu’on ne vivait qu’une seule fois dans une vie comme la sienne. Il se refusait à penser à elle habituellement parce qu’ils s’étaient bien amusés une nuit ensemble et que c’était le contrat implicite qu’ils avait signé, rien de plus. Pourtant, le suédois était content d’avoir de ses nouvelles et surtout, une invitation à manger une part de pizza chez elle. Allez savoir s’il y avait un message subliminal derrière tout cela mais il s’avérait que la brunette avait envie d’apprendre à le connaître, qu’avait-il à perdre? Pas grand chose, à part sa chemise mais il en avait plein dans son armoire alors, ce n’était pas un problème d’envergure. Il en avait choisi une noire, pour le principe et s’était vite dirigé vers l’adresse qu’elle lui avait indiqué. Point d’étonnement supplémentaire, elle habitait dans la rue voisine ou presque, autant dire que la tentation de s’y rendre pourrait le happer à l’avenir mais hop, un nouvelle fois, pensée effacée alors qu’il sonnait à la porte, sans s’attendre à grand chose. Si, à une pizza, bien sûr, parce qu’ils avaient parlé de pizza, non? A moins qu’il avait halluciné toute la conversation mais en voyant la porte qui s’ouvrait sur une Brody pour le moins splendide et il essaya de continuer à respirer pour le principe. ”On m’a promis une pizza? Et j’ai ramené du vin, j’espère que t’aimes ça… Sinon, j’ai plus qu’à faire demi tour et retourner devant Netflix, je suppose.” Est-ce qu’il était en train de faire son putain de sourire charmeur? Sûrement, en bon Doherty qu’il était et il savait parfaitement comment en abuser dans ce genre de circonstances, bien sûr.

@Deborah Brody


What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) WJBxV7Q
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) YC2z5ge
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) UNIyvHM
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) YtxTUla
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) ZsxbA8o
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) 1thrvMD

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Deborah Brody
Deborah Brody
la touche à tout
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-deux ans. (26.02)
SURNOM : Debra. Deb. Debbie. Parfois Brody.
STATUT : L'affection est naturellement née pour Camil mais elle ne ressent pas de sentiments amoureux. Pas pour lui en tout cas.
MÉTIER : Être en couple n'a jamais été aussi rentable.
LOGEMENT : Appartement au #151 à Oxlade Drive (Fortitude Valley) avec Joseph, de temps en temps, quand il est décidé à dormir dans un lit digne de ce nom.
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Tumblr_lym40o6fT51qcsk0xo1_500
POSTS : 7677 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis l'été 2016. Avant ça, elle a toujours vécu à Dublin en Irlande. • Elle a un frère (Benjamin) et une sœur (Rebecca) tous les deux plus âgés qu'elle. • Elle vient d'une famille très catholique mais elle est athée. • C'est une touche à tout. • Elle a donné naissance à un petit garçon le 20 avril 2017 qu'elle a mis à l'adoption. Ses parents n'ont jamais été mis au courant. • Elle fuit les responsabilités. • Elle cache sa sensibilité derrière une attitude de je m'en foutiste et du cynisme. • Elle n'a jamais eu de relation longue bien qu'elle soit un véritable cœur d'artichaut.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Bf037a688f7393ffd069ec5e98290faa
KEEDY – Ce qui rend les amitiés indissolubles et double leur charme, est un sentiment qui manque à l'amour, la certitude.

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Hytv
SMIDY – Un jeu de crétins? Peut-être bien, mais c'était notre jeu!

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) B31947752de73ce698ad35deab78ecc3
DODY – One night can make a difference.

2019 – Elwyn#1Allie & Nino#1Mitchell#2Wren#2Wren#UA
2020 – Wren#3Isaac#UACamil#4 (& Sixtine#1)Camil#5Jax#2

RPs EN ATTENTE : Elias (voir fiche de liens) • Svetlana
RPs TERMINÉS :
2018 –
Joseph#1Ben#1Vitto#1Kane & Wren#1
2019 – Mitchell#1Austin#1Camil#1Raelyn#1Raelyn & Joseph#2Joseph#2Raelyn#3One shotJoseph#3Calie#1Camil#2Adorjan#1Joseph#4
2020 – Camil#3Joseph#UAJoseph#5Jax#1

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Tumblr_lychbksWXH1qat4nno1_500
AVATAR : Daisy Lowe.
CRÉDITS : cocaïne (kit) • the parish of space dust (gifs) • bat'phanie (code sign)
DC : /
INSCRIT LE : 28/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22389-acid-candy-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22455-notebook-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22582-deborah-brody#918039 https://www.30yearsstillyoung.com/t22593-deborah-brody https://rpgressource.tumblr.com/

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Empty
Message(#) Sujet: Re: What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) EmptyMer 1 Avr - 23:32


Elle ne savait pas bien ce qu’il lui avait pris en envoyant ce sms. Certes, elle était un peu pompette pour le premier mais pourquoi avait-elle continué la discussion par la suite ? Surtout pour proposer une pizza un jour où la pizzeria dont elle avait parlé était fermée… paye ta honte dans le genre teubé Debbie. Du coup, le dernier verre à prendre chez elle qu’elle avait plus ou moins laissé entendre comme récompense à la possible sagesse de Wren allait se faire bien plus tôt que prévu. La pizza d’un professionnel se transformait en pizza maison et ils allaient faire avec les moyens du bord. C’est ce qu’on appelait faire les choses à l’arrache et ça ne l’étonnait qu’à moitié que ce soit le cas. Elle n’était pas la reine de l’organisation et Wren semblait vivre au jour le jour, pour ce qu’elle en savait en tout cas – autrement dit, pas grand-chose. C’était d’ailleurs toute la raison de la soirée : elle comptait bien apprendre à le connaître le louveteau. Au final, l’intimité de son appartement pour se faire, ce n’était pas plus mal. Ils allaient avoir l’occasion de discuter d’absolument tout, sans aucun tabou – parce qu’elle doutait farouchement qu’il puisse en avoir des tabous et que, de son côté, elle n’en avait que trop peu – et sans aucun risque d’être dérangés par qui que ce soit. Austin, son colocataire, n’était pas là et n’allait pas rentrer de tout le weekend. Tranquille.

Si tranquille qu’elle ne s’était pas apprêtée plus que ça. De toute façon, il l’avait déjà vu pas coiffée, pas maquillée, même pas habillée… c’était bon quoi, il avait vu le pire, elle ne pouvait faire que mieux. C’était donc simplement habillée d’un jean et d’un haut blanc un peu loose, très légèrement maquillée, qu’elle s’était mise en cuisine. S’il y avait bien une seule chose qu’elle avait pris le temps de faire avec un minimum de sérieux, c’était la pâte pour les deux pizzas. Elle était si loin d’être une experte qu’elle ne voulait pas se planter, suivant étape par étape un tutoriel sur internet. On trouvait vraiment tout là-dessus. A présent, il ne restait plus qu’à les garnir. Moment opportun qu’avait choisi le grand brun pour sonner à sa porte. Elle abandonnait alors la cuisine pour aller lui ouvrir, non sans un sourire sur les lippes, secouant légèrement la tête à ses mots, clairement amusée. « Je suis pas difficile comme fille, t’inquiètes pas pour ça... et me regarde pas comme ça, tricheur. » Bien sûr qu'elle l'avait remarqué son sourire charmeur, difficile de passer à côté. Elle ouvrait alors la porte un peu plus grand, une invitation silencieuse à entrer. « Et puis même si ce n’était pas le cas, il y a Netflix ici aussi. Tu es coincé, Doherty. » des mots qu’elle scellait presque de façon dramatique en refermant la porte derrière lui. Elle était bien partie pour raconter que des conneries tout le long de la soirée. « Tu arrives pile au bon moment. J’étais en train de garnir les pizzas, tu vas pouvoir choisir ce que tu veux mettre dans la tienne. » disait-elle en se dirigeant vers la cuisine, probablement suivi de son invité. Ça éviterait de se retrouver avec une pizza qu’il n’allait pas aimer ou pire, lui faire avaler une pizza à laquelle il serait potentiellement allergique. « Commencer par apprendre ce que tu aimes manger... ça commence bien cette soirée, je trouve. » Debbie et son amour de la bouffe… on ne refait pas une équipe qui gagne n’est-ce pas ?



this is about love
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes. Barman qui cherche sa nouvelle voie.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) 55b767dcb0377cbcacad0ead6038197afa19d890
POSTS : 23892 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) 0265

deborah ¤ deborah (ua) ¤ gabriel#3 ¤ deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme) ¤ nea (fb) ¤ maze#4 ¤ ava ¤ gabriel (ua3) ¤ maxence

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Wraze1

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : yanisa
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2)
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : L'écureuil.
DC : Elwyn, Timothy, Ludwig & Zeke.
INSCRIT LE : 02/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t28823-wren-elwyn-tim-sky-zeke-daydream https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Empty
Message(#) Sujet: Re: What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) EmptyJeu 2 Avr - 17:35


Il n'allait pas s'arrêter de sourire, pas devant Deborah, pas après six mois sans pouvoir capter son regard si enjôleur. Elle savait très bien s'en servir, elle lui avait déjà prouvé par le passé et là, Brody essayait certainement de donner le change, de lui montrer qu'elle n'était pas si faible qu'il pouvait le penser. Effectivement, Wren en avait déjà abusé, de ces fameux charmes, lorsqu'ils s'étaient rencontrés et les conséquences avaient certainement été inédites pour la brune, qui s'était retrouvée dans une position des plus déconcertantes, pour le plus grand plaisir du suédois, par contre. Alors, la revoir aussi simplement vêtue, sans chercher à le séduire, peut être que cela faisait remonter un certain nombre de souvenirs et ce fichu sourire tâchait de lui communiquer. C'était bien vil de sa part, d'en jouer à peine une minute après avoir toqué à sa porte mais il n'avait jamais vraiment su comment jouer le jeu de manière fair-play, ou alors, le nordique n'était tout simplement pas réputé pour ce fait. "Pour tricher, Brody, encore faudrait-il qu'on joue à quelque chose, non?" Il ne stoppait pas le moins du monde, bien évidemment, se frayant un chemin à l'intérieur de l'appartement de la brune, non sans la frôler avec ses yeux si verts et si déstabilisants. Au moins, Doherty prit le temps d'observer l'environnement dans lequel Deborah avait choisi d'évoluer et ce qu'il voyait lui plaisait. C'était elle, du moins ce qu'il en avait vu mais de toute façon, le suédois avait toujours su qu'elle n'aurait pas été capable de lui mentir le jour où ils s'étaient connus. Les choses s'étaient faites de manière particulièrement spontanées et Wren ne l'avait pas regretté le moins du monde, gardant pour lui son sac et sa bouteille de vin, pour le moment. "Serait-ce de la séquestration, madame?" Comme s'il allait en être dérangé de devoir rester en compagnie de Deborah toute la soirée. Il était venu après tout, non? Puis, la brune devait se douter qu'entre eux, il n'y avait pas franchement de secrets ni de retenue alors, elle savait fort bien qu'il avait très envie d'être là. Elle se dirigeait bien vite vers la cuisine et Doherty vint se poster à ses côtés, déposant vin et cabas sur le comptoir, non sans s'y adosser pour écouter patiemment les dires de Deborah. "Je te propose autre chose, un petit jeu. Je sais que t'adores ça, non? Tu garnis une pizza comme tu les aimes, j'en garnis une et on mange celui de l'autre pour tout découvrir à la fin... Comme ça, on saura tous les deux la pizza préférée de l'autre et il y aura un petit défi de goût." Il lui fit un clin d'oeil en lui tournant le dos pour préparer ladite pizza, en sachant bien sûr qu'il avait un avantage de taille. Il avait ramené de quoi faire sa fameuse pizza suédoise, lui, l'accro à la cuisine qui se cachait très bien. Éparpillant le saumon, l'aneth, l'estragon et la crème fraîche, il mit bien vite sa recette dans le four en observant Deborah avec ses yeux de lynx. "Et pendant les petites minutes de cuisson, on fait quoi? Je peux découvrir quoi sur toi que je ne sais pas déjà?" Mine de rien, Wren avait appris quelques petits détails sur sa partenaire de crime au cours d'une seule et unique soirée et surtout, il savait comment la faire sourire, lui servant un verre de vin sans la lâcher des yeux. Peut être qu'il préférait la regarder, elle, que de s'abreuver jusqu'à la lie tout seul.


What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) WJBxV7Q
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) YC2z5ge
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) UNIyvHM
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) YtxTUla
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) ZsxbA8o
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) 1thrvMD

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Deborah Brody
Deborah Brody
la touche à tout
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-deux ans. (26.02)
SURNOM : Debra. Deb. Debbie. Parfois Brody.
STATUT : L'affection est naturellement née pour Camil mais elle ne ressent pas de sentiments amoureux. Pas pour lui en tout cas.
MÉTIER : Être en couple n'a jamais été aussi rentable.
LOGEMENT : Appartement au #151 à Oxlade Drive (Fortitude Valley) avec Joseph, de temps en temps, quand il est décidé à dormir dans un lit digne de ce nom.
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Tumblr_lym40o6fT51qcsk0xo1_500
POSTS : 7677 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis l'été 2016. Avant ça, elle a toujours vécu à Dublin en Irlande. • Elle a un frère (Benjamin) et une sœur (Rebecca) tous les deux plus âgés qu'elle. • Elle vient d'une famille très catholique mais elle est athée. • C'est une touche à tout. • Elle a donné naissance à un petit garçon le 20 avril 2017 qu'elle a mis à l'adoption. Ses parents n'ont jamais été mis au courant. • Elle fuit les responsabilités. • Elle cache sa sensibilité derrière une attitude de je m'en foutiste et du cynisme. • Elle n'a jamais eu de relation longue bien qu'elle soit un véritable cœur d'artichaut.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Bf037a688f7393ffd069ec5e98290faa
KEEDY – Ce qui rend les amitiés indissolubles et double leur charme, est un sentiment qui manque à l'amour, la certitude.

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Hytv
SMIDY – Un jeu de crétins? Peut-être bien, mais c'était notre jeu!

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) B31947752de73ce698ad35deab78ecc3
DODY – One night can make a difference.

2019 – Elwyn#1Allie & Nino#1Mitchell#2Wren#2Wren#UA
2020 – Wren#3Isaac#UACamil#4 (& Sixtine#1)Camil#5Jax#2

RPs EN ATTENTE : Elias (voir fiche de liens) • Svetlana
RPs TERMINÉS :
2018 –
Joseph#1Ben#1Vitto#1Kane & Wren#1
2019 – Mitchell#1Austin#1Camil#1Raelyn#1Raelyn & Joseph#2Joseph#2Raelyn#3One shotJoseph#3Calie#1Camil#2Adorjan#1Joseph#4
2020 – Camil#3Joseph#UAJoseph#5Jax#1

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Tumblr_lychbksWXH1qat4nno1_500
AVATAR : Daisy Lowe.
CRÉDITS : cocaïne (kit) • the parish of space dust (gifs) • bat'phanie (code sign)
DC : /
INSCRIT LE : 28/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22389-acid-candy-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22455-notebook-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22582-deborah-brody#918039 https://www.30yearsstillyoung.com/t22593-deborah-brody https://rpgressource.tumblr.com/

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Empty
Message(#) Sujet: Re: What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) EmptySam 25 Avr - 23:53


« Tu me la fera pas à moi, tu joues toujours quand l’occasion se présente à toi sur un plateau. » Elle avait largement eu le temps de l’apprendre lors de cette nuit torride qu’ils avaient partagé. Il avait d’abord usé de ses charmes naturels sur elle : ses regards taquins, ses sourires enjôleurs, ses mots suaves qui faisaient vibrer ses tympans d’une façon bien particulière. Il avait ensuite joué de charmes plus travaillés, un peu plus poussés : la défier pour l’entraîner dans son sillage, lui faire passer les limites de ses retranchements luxurieux, la faire patienter pour l’enrager d’envie, la rendre fou de lui. Elle ne comptait plus le nombre de fois où Doherty avait joué parce qu’il était impossible de compter. Il était toujours dans le jeu, toujours dans la séduction – peut-être parfois malgré lui d’ailleurs, allez savoir, peu importe. Ce soir n’avait pas l’air de faire exception. Il suffisait d’observer ce regard qu’il lui lançait en entrant, son sourire un peu trop charmeur pour ne pas comprendre qu’il le faisait exprès. « Il faudrait que tu sois contre pour que ce soit de la séquestration. Au contraire, je t’ouvre les portes de ton petit paradis personnel. » Elle se faisait rire toute seule tant ses mots sonnaient avec vanité. Ça ne lui ressemblait tellement pas de parler ainsi d’elle-même. Certes, elle ne manquait pas de confiance en elle mais elle n’était pas du genre non plus à se gonfler les chevilles en osant affirmer que le paradis c’était une pizza, du vin, netflix et elle. Il ne fallait pas exagérer non plus. « Frappe-moi si un jour je te lance ce genre de connerie sérieusement, je compte sur toi. » Ces mots-là étaient davantage spontanés et bien plus réalistes. Qu’est-ce qu’elle pouvait détester ce genre de personnes qui s’aiment tant, à se croire indispensable au bonheur des autres. Oui, qu’on la frappe si elle devenait comme ça, vraiment.

« Tu me connais bien... » lançait-elle dès qu’il parlait de son amour pour les jeux. C’était les mêmes sur ce point-là, elle ne disait jamais non, bien que le ton de sa voix laissait savoir qu’elle était curieuse et potentiellement inquiète de ce qu’il allait lui sortir. C’était Doherty, le même mec avec qui elle avait fricoté dans un lieu public puis sur son lieu de travail, évidemment qu’elle s’attendait à tout, au meilleur comme au pire de la connerie. « Oh, j’aime cette idée, ça peut être intéressant. J’irais chercher de quoi nous bander les yeux, ça sera encore plus drôle. » En grande amoureuse de la bouffe qu’elle était, évidemment qu’elle trouvait ça cool comme idée et elle s’empressait de prendre une des plaques du four avec une des pâtes pour aller faire sa pizza de son côté. « Je tiens juste à te prévenir que je risque d’être amoureuse de toi le temps de la dégustation de la pizza si elle est super bonne. » elle en riait, encore, mais elle ne croyait pas si bien dire, elle qui était bien ignorante de ce que le Suédois avait dans son sac. Elle s’attendait à ce qu’il utilise des ingrédients qu’elle avait elle-même préparés/découpés/mis à disposition mais que nenni. Elle en aurait la surprise très bientôt. Elle s’affairait à faire la sienne de pizzas et puisqu’elle était très loin d’être un cordon bleu, c’était assez classique de son côté finalement : sauce tomate, viande hachée, fromage, oignons, poivrons et sa petite touche personnelle : tomates cerise et épinard. Ok, les épinards c’était davantage pour la couleur que pour le goût mais il était là quand même. Elle profitait alors de connaître son four par cœur pour enfourner sa plaque après celle de Wren, sans jeter un seul coup d’œil, jouant le jeu jusqu’au bout, tandis qu’il ouvrait la bouteille du vin.

Attrapant les verres à pied dans le placard, elle les posait face à lui et forcément… elle se noyait dans ce foutu regard ! « J’adore tes yeux... » presque un souffle, un aveu à demi-mots avant qu’elle ne se mette à sourire, presque rire. « Mais ça, je suis sûre que tu le sais déjà, je ne t’apprends rien. » Vite, une gorgée de vin avant de s’enfoncer dans la contemplation. Elle était la bienvenue cette bouteille. « J’ai trente-et-un ans. J’ai un frère aîné avec qui je suis comme cul et chemise. J’ai une sœur aînée aussi avec qui je m’entends moins mais sans la détester pour autant, on est juste terriblement différentes. J’imagine que tu l’as entendu mais l’Australie n’est pas ma terre patrie. Chez moi, on tourne à la bière et ça nous fait voir des petits lutins verts avec leurs chaudrons d’or qui slaloment entre nos moutons. » Ah l’Irlande, sa chère Irlande, elle lui manquait parfois. « Oh ! Je bosse à la mairie aussi et ça grouille de monde, tout le temps, alors je suis désolée mais on ne pourra pas faire un échange de bons procédés là-dessus. » Coucher avec lui à la mairie, ce n’était pas envisageable. Le faire avec son patron par contre, ça l’était un peu plus, d’autant plus quand on constatait le jeu du chat et de la souris dans lequel ils étaient entrés, bien que Deborah ne lui avait toujours pas cédé – et qu’elle ne comptait pas le faire, pas dans un tel contexte en tout cas. « A ton tour. Je veux tout savoir, dans les moindres détails. » Qu’elle disait en faisant le tour du comptoir de la cuisine, direction canapé au lieu de rester debout comme deux crétins.



this is about love
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes. Barman qui cherche sa nouvelle voie.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) 55b767dcb0377cbcacad0ead6038197afa19d890
POSTS : 23892 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) 0265

deborah ¤ deborah (ua) ¤ gabriel#3 ¤ deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme) ¤ nea (fb) ¤ maze#4 ¤ ava ¤ gabriel (ua3) ¤ maxence

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Wraze1

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : yanisa
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2)
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : L'écureuil.
DC : Elwyn, Timothy, Ludwig & Zeke.
INSCRIT LE : 02/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t28823-wren-elwyn-tim-sky-zeke-daydream https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Empty
Message(#) Sujet: Re: What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) EmptyDim 26 Avr - 0:41


Est-ce qu’il allait pouvoir nier les dires de la belle brune? Absolument pas. Wren était un joueur notoire et si son vice ne constituait pas à dépenser tout son porte-monnaie dans des jeux d’argent, il trouvait un substitut des plus incroyable dans toutes les sortes de défis qu’il se créait au quotidien pour contrer l’ennui. Avec Deborah, ce fameux jeu était toujours là, latent, même quand ils tâchaient d’avoir de réelles discussions, il n’était jamais très loin, ce qui amenait un large sourire sur les lippes du suédois en entendant la remarque de Brody. Elle avait raison et il n’allait rien dire de plus, simplement se concentrer sur la suite de ce divertissement qui valait déjà grandement le détour. Doherty n’avait pas spécialement eu d’attente en répondant aux messages de la brune car ils ne se connaissaient que très peu, si on excluait l’aspect sexuel de leur relation qu’ils avaient déjà bien exploré au cours d’une nuit. Cela dit, Wren savait que ce qu’il percevait chez Deborah était tout ce qui lui plaisait chez une femme: il ne parlait pas que de son physique même si celui-là même était idéalement à son goût, non, il pouvait aussi mentionner ses espiègleries toujours à la hauteur des siennes, son expressivité dans le moindre mot et le moindre geste, les limites qu’elle ne se mettait jamais totalement parce qu’elle se doutait qu’elle était friable. Comme Wren. Ils avaient au moins cela en commun dans leur mode de vie qui ne devait pas être tout à fait identique mais ce qui importait le plus, c’était le trait d’humour qu’ils partageaient, le suédois ne pouvant que sourire de manière taquine après une telle réplique. ”Je suis certain que je pourrais trouver d’autres manières de te châtier qui ne nécessite aucune violence, va, mais certes, on est assez proche de mon idée de paradis à deux ou trois vêtements près.” Il se distrayait déjà, un clin d’oeil enjôleur happant le regard de Brody avant qu’ils ne s’intéressent à leur pizza respective. La brune avait déjà des idées pour la découverte du mets à venir et Doherty la laisserait sans aucun dout gérer l’aspect technique de leur petit défi du soir. Il mit littéralement la main à la pâte, s’offrant des petits coups d’oeil à la silhouette de Deborah lorsqu’elle parlait avec lui. ”Quel enfer pour toi, vraiment. Tous ces petits moments furtifs où tu te retrouves amoureuse de moi…” Il n’était pas choqué pour un sou, pas plus que effrayé parce que tout cela faisait partie de leur petit jeu, de ces instants où leur duo ne contrôlait plus rien du tout, ni fait ni geste, pas même la moindre pensée. La preuve, Brody se lançait à coeur perdu dans ce qu’elle avait en tête, la silhouette de Wren la toisant et ce fameux regard qui devenait encore plus électrisant alors qu’elle essayait tant bien que mal de se raccrocher à son verre de vin mais c’était déjà trop tard puisque le nordique avait tout entendu, tout enregistré dans sa caboche maline. ”C’est un début ça, Brody… J’attends d’en apprendre plus sur ce que tu aimes chez moi et mes yeux verts te montreront certainement ce qu’ils pensent de toi en retour.” Beaucoup de choses très positives puisque Wren ne ratait pas franchement une occasion de la dévorer du regard, elle qu’il trouvait si belle, si intéressante, une surprise perpétuelle dont il ne semblait pas prêt de se lasser. Il la suivit finalement jusqu’au divan, s’asseyant à ses côtés alors que les pizzas chauffaient tout doucement au fond du four. Pour la première fois, ils apprenaient réellement à se connaître, Wren ne la lâchant pas des yeux tout au long de son récit, un sourire spontané collant à ses lèvres. ”Une Brody irlandaise en plusieurs exemplaires, je note… Oh, tu sais, il y a toujours des salles de réunions vides pour les fameux échanges de bons procédés.” Il souleva les sourcils en ayant un léger rire parce qu’ils étaient capables de tester même le pire, comme si l’idée de se faire attraper dans une position embarrassante les aidait à s’emmener vers le septième ciel. ”Doherty, un poil irlandais moi aussi mais je me considère comme un suédois pur souche de par ma mère. J’ai une soeur et un frère, des jumeaux cadets infernaux, t’en voudrais même pas en photo… Sinon, je crois que tu sais déjà où je travaille, non?” Comme s’il avait besoin d’en parler à nouveau pour que Deborah s’en rappelle. Cela dit, le nordique n’eut pas le temps de surenchérir que le gong du four se fit entendre. ”Prête pour en savoir plus en termes gustatifs?” Pas de sous entendus là dedans, jamais avec Wren Doherty, surtout pas quand il avait ce genre de regard posé sur elle.


What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) WJBxV7Q
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) YC2z5ge
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) UNIyvHM
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) YtxTUla
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) ZsxbA8o
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) 1thrvMD

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Deborah Brody
Deborah Brody
la touche à tout
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-deux ans. (26.02)
SURNOM : Debra. Deb. Debbie. Parfois Brody.
STATUT : L'affection est naturellement née pour Camil mais elle ne ressent pas de sentiments amoureux. Pas pour lui en tout cas.
MÉTIER : Être en couple n'a jamais été aussi rentable.
LOGEMENT : Appartement au #151 à Oxlade Drive (Fortitude Valley) avec Joseph, de temps en temps, quand il est décidé à dormir dans un lit digne de ce nom.
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Tumblr_lym40o6fT51qcsk0xo1_500
POSTS : 7677 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis l'été 2016. Avant ça, elle a toujours vécu à Dublin en Irlande. • Elle a un frère (Benjamin) et une sœur (Rebecca) tous les deux plus âgés qu'elle. • Elle vient d'une famille très catholique mais elle est athée. • C'est une touche à tout. • Elle a donné naissance à un petit garçon le 20 avril 2017 qu'elle a mis à l'adoption. Ses parents n'ont jamais été mis au courant. • Elle fuit les responsabilités. • Elle cache sa sensibilité derrière une attitude de je m'en foutiste et du cynisme. • Elle n'a jamais eu de relation longue bien qu'elle soit un véritable cœur d'artichaut.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Bf037a688f7393ffd069ec5e98290faa
KEEDY – Ce qui rend les amitiés indissolubles et double leur charme, est un sentiment qui manque à l'amour, la certitude.

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Hytv
SMIDY – Un jeu de crétins? Peut-être bien, mais c'était notre jeu!

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) B31947752de73ce698ad35deab78ecc3
DODY – One night can make a difference.

2019 – Elwyn#1Allie & Nino#1Mitchell#2Wren#2Wren#UA
2020 – Wren#3Isaac#UACamil#4 (& Sixtine#1)Camil#5Jax#2

RPs EN ATTENTE : Elias (voir fiche de liens) • Svetlana
RPs TERMINÉS :
2018 –
Joseph#1Ben#1Vitto#1Kane & Wren#1
2019 – Mitchell#1Austin#1Camil#1Raelyn#1Raelyn & Joseph#2Joseph#2Raelyn#3One shotJoseph#3Calie#1Camil#2Adorjan#1Joseph#4
2020 – Camil#3Joseph#UAJoseph#5Jax#1

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Tumblr_lychbksWXH1qat4nno1_500
AVATAR : Daisy Lowe.
CRÉDITS : cocaïne (kit) • the parish of space dust (gifs) • bat'phanie (code sign)
DC : /
INSCRIT LE : 28/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22389-acid-candy-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22455-notebook-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22582-deborah-brody#918039 https://www.30yearsstillyoung.com/t22593-deborah-brody https://rpgressource.tumblr.com/

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Empty
Message(#) Sujet: Re: What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) EmptyMar 29 Sep - 3:08


Etrangement, la brune avait sa petite idée que la façon dont Wren pourrait la châtier sans même utiliser la violence. Elle se contentait alors d’un sourire entendu, ne s’attardant pas sur ce détail, préférant mettre son intérêt sur un autre qui la faisait quelque peu tiquer. « Deux-trois vêtements près ? C’est-à-dire ? Il fallait que je prévoie une soirée nudisme au lieu d’une soirée pizza ? » Elle n’avait pas idée à quel point ils étaient les mêmes sur ce point, encore une fois. Encore plus depuis qu’elle était en Australie avec des chaleurs à crever parfois. Elle n’arrivait pas à comprendre à quel point la société pouvait sexualiser un corps dénudé. Tout le monde est né ainsi, ça ne peut pas être plus naturel que ça de se promener nus. Et pourtant, avec les siècles, les vêtements se sont imposés. D’abord pour nous protéger du froid et du soleil, puis au fil du temps, c’était devenu normal et la nudité était devenue pudique. Elle ne parvenait pas à comprendre – et ne voulait pas le comprendre – d’autant plus que les vêtements étaient davantage gênants en réalité. Ils rendaient compliqué la régularisation de la chaleur corporelle, il faisait suer là où un corps dépourvu de vêtements n’aurait pas eu besoin de le faire, ils gênaient aussi la liberté de mouvement. Bref, c’était de la merde. « Qui t’a dit qu’il y avait eu plusieurs moments comme ça ? » Ok, elle était très mauvaise menteuse pour le coup. Son cœur d’artichaut avait craquelé plusieurs fois, comme avec d’autres hommes et femmes d’ailleurs. Elle était bien faible dès qu’il s’agissait d’apprécier un quelconque moment à la complicité exacerbée. « J’admets… mais tu n’imagines pas à quel point c’est agaçant. Quoi que… est-ce que tu sais à quel point c’est agaçant ? » disait-elle en se tournant un peu plus vers lui. Question intéressante. Elle ne précisait pas plus mais c’était une façon pour elle de lui demander s’il avait déjà été amoureux et/ou s’il était comme elle vis-à-vis de ce duo improbable qu’ils formaient, à être amoureux de certains instants particuliers.

« Je ferais attention à ta place, ils ont tendance à parler pour toi beaucoup plus que tu ne le crois. » disait-elle dans un murmure en le frôlant malignement. Ses yeux émeraudes qui se braquaient souvent sur elle, cette tendance qu’il avait de la dévorer du regard, il pouvait dire tout ce qu’il voulait, ses yeux parlaient bien avant qu’il l’ait lui-même décidé. A vrai dire, l’un et l’autre pouvait être aveugle que ça ne changerait pas la situation : ils s’appréciaient l’un l’autre, au-delà du physique, une évidence bien marquée mais tout aussi bien cachée derrière leur jeu de grands gamins. Le manque de sérieux, ça aussi c’était un point qu’ils partageaient en commun. Je suis déjà en train de faire un planning de salles vides... » disait-elle pour la blague en riant. Non, bien entendu qu’elle ne faisait pas un planning pour s’envoyer en l’air au boulot. De toute façon, elle connaissait déjà quelques tranches horaires de salle vide dans la semaine : on remerciera Camil et ses sous-entendus de plus en plus équivoques auxquels elle s’amusait à répondre avec provocation. Mais elle ne développait pas davantage, elle préférait tendre l’oreille, porter de l’attention à ce qu’il lui disait. Elle l’avait invité pour ça après tout, apprendre à le connaître un peu mieux, ne pas passer à côté d’une possible amitié par exemple. Ça serait dommage pour une histoire de sexe et de coutume débile qui veut qu’on se quitte comme deux amants et ne jamais se revoir. « ça pour le connaître, je le connais ton lieu de travail. » Un rire plus tard et elle ajoutait : « Tu en as pas une de photos de ton frère et de ta sœur ? Je suis curieuse. » Elle ignorait si Wren s’entendait avec sa famille. De son côté, c’était plus important que le reste. Cette complicité qu’elle partageait avec son frère, elle ne l’échangerait pour rien au monde.

« Je suis toujours prête quand il s’agit de manger ! Et ne dit rien… je le sais… je suis ton dessert préféré. » Ni une, ni deux, elle levait son fessier du canapé, après avoir déposé son verre sur la table basse, et à l’instar de la mise au four, elle sortait sa plaque sans regarder celle de Wren et la déposait sur un des plans de travail. Pour éviter la tricherie, elle déposait un torchon propre pour cacher sa pizza. « Je te laisse sortir la tienne, je reviens de suite. Et ne triche pas ! » Elle trottinait alors vers sa chambre pour aller chercher un masque de nuit et revenait immédiatement dans la cuisine. Comme lorsqu’ils faisaient leurs pizzas, chacun de leurs côtés, la jeune femme prenait le temps de couper une part de la pizza en petits morceaux. Ça serait plus facile pour lui faire manger que de le faire croquer dans une part. « Je suis prêteeeee. » le ton de sa voix laissait paraître une excitation sans pareille. On pourrait aisément croire à une gamine ouvrant son cadeau de noël… Décidément, elle était trop amoureuse de la nourriture. Armé de son assiette recouverte d’un torchon, elle retournait sur la table basse du salon pour s’asseoir dans le sofa. « Je commence ! » Le masque sur les yeux, elle s’impatientait de goûter ce qu’il avait préparé. « Ca sent tellement bon. Si seulement on ne les avait pas cuite en même temps, j’aurais deviné à l’odeur, je suis trop conne. » Instinctivement, elle tendait la main à sa recherche. « Tu es où ? Je vais commencer sans toi. »



this is about love
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes. Barman qui cherche sa nouvelle voie.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) 55b767dcb0377cbcacad0ead6038197afa19d890
POSTS : 23892 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) 0265

deborah ¤ deborah (ua) ¤ gabriel#3 ¤ deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme) ¤ nea (fb) ¤ maze#4 ¤ ava ¤ gabriel (ua3) ¤ maxence

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Wraze1

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : yanisa
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2)
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : L'écureuil.
DC : Elwyn, Timothy, Ludwig & Zeke.
INSCRIT LE : 02/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t28823-wren-elwyn-tim-sky-zeke-daydream https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Empty
Message(#) Sujet: Re: What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) EmptyMar 29 Sep - 21:30


Elle ne se doutait même pas à quel point Wren pouvait être le cliché du suédois typique et pourtant, il n’avait jamais habité dans le pays de ses racines. Cela dit, dans ce fichu pays, il avait toujours eu chaud. Trop chaud, autant dire que la présence de Deborah dans la même pièce que lui ne l’aidait pas le moins du monde à trouver la fraîcheur mais c’était un détail qu’il tentait de conserver dans un coin très secret de sa caboche. En été comme en hiver, du moins ce qu’on pouvait qualifier d’hiver pour l’Australie, Doherty se traînait avec ses vêtements comme s’il s’agissait d’un camisole de force, rien de moins glamour à ses yeux et apparemment, Deborah le comprenait fort bien sur le sujet, une aubaine pour lui qui affrontait les pudiques au quotidien avec son incompréhension constante. ”Cette soirée-là est très sympathique aussi, n’en doute pas, mais effectivement, quand je suis chez moi, hors du cadre de cette société pudique, je me trimballe pas trop habillé. On est moins à l’aise, non?” Est-ce qu’elle partagerait son avis alors qu’il se mettait à faire des gestes, se trouvant clairement limité dans sa belle chemise et son pantalon noirs. Wren en faisait peut être des tonnes mais il savait qu’il parlait à une coéquipière parfaitement équipée pour gérer ses excès de bêtises. Enfin, quand elle n’essayait pas de se sortir de l’impasse dans laquelle elle s’était mise toute seule et une idée furtive traversa le cerveau dérangé du Doherty: la fichue envie de l’embrasser pour la faire taire et arrêter de la faire réfléchir à ces petits moments, à leur côté agaçant quand tout pouvait être parfaitement merveilleux quand on coupait toute alimentation avec ses neurones. Il se contint par contre, son envie se lisant peut être une demie seconde dans son regard vert d’eau. ”Une petite intuition, on va dire… C’est effectivement agaçant quand tu m’aguiches et que je me retrouve dans l’impossibilité physique et morale de te résister, Brody.” Un peu de charme dans le timbre de sa voix et Doherty pouvait continuer sa route l’air de rien, alors que l’affaire était certainement bien différente sous sa carcasse de peau, de muscles et d’os. ”Je les laisse beaucoup s’exprimer mais si ça te dérange, je peux essayer de les mettre en mod muet, t’en penses quoi?” Il n’y était jamais parvenu avec Deborah dans la même pièce que lui jusqu’ici mais il y avait peut être un début à tout ce soir-là, alors qu’il riait légèrement en imaginant la belle brune tenir un agenda précis des salles de sa mairie qui pouvaient être utilisées pour des activités extra-professionnelles. Elle plaisantait pour sûr, tout le monde n’était pas un Doherty qui se servait de son lieu de travail comme un endroit d’extase. Il termina son verre de vin au moment où la jolie Brody l’interrogeait sur les jumeaux, Wren s’autorisant à sortir son téléphone pour lui montrer le seul cliché qui devait traîner d’eux dans un tas de ferraille. ”Ils sont pas beaux à voir, je te préviens.” Il lui fit un clin d’oeil en lui montrant la photographie quelques secondes, rangeant son portable au moment où les pizzas rappelaient leur présence. Il vit bien vite Deborah s’atteler pour éteindre le four et mettre de côté sa pizza secrète. ”J’allais dire mon plat de résistance aussi mais certes…” Il ne l’avait pas dit fort, peut être qu’il espérait qu’elle n’entende pas puisqu’elle était très occupée à gérer la nourriture sans encombre. Dès qu’elle quitta la pièce pour aller chercher le fameux masque, Wren alla s’occuper de sa pizza, découpant une part délicatement et emmenant le tout jusqu’à la table, sans essayer de regarder ce qu’il y avait sous le torchon de la brune, c’était une surprise après tout. Au bout du compte, il attrapa la part découpée et l’amena vers les lèvres de Deborah, l’observant attraper un bout, son visage proche du sien à ce moment-là alors qu’elle prenait le temps certainement de mâchouiller pour savoir ce qu’il avait fait. Néanmoins, Wren s’autorisa à retirer le cache de ses yeux avec une grande délicatesse, ses doigts glissant entre ses mèches quitte à le faire frissonner, son regard transparent croisant le sien quelques instants. ”Alors, le verdict? Et pas de mensonge, pour aucun de nous, c’est la règle, sinon châtiment à base d’enfermement dans les toilettes jusqu’au matin. Tout seul bien évidemment.” Il lui fit un clin d’oeil en déposant la part de pizza dans l’assiette, ses yeux se portant à nouveau vers elle et bon sang, il n’aurait pas dû, mais là encore, cette envie le tiraillait… Il la trouvait si belle.


What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) WJBxV7Q
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) YC2z5ge
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) UNIyvHM
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) YtxTUla
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) ZsxbA8o
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) 1thrvMD

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Deborah Brody
Deborah Brody
la touche à tout
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-deux ans. (26.02)
SURNOM : Debra. Deb. Debbie. Parfois Brody.
STATUT : L'affection est naturellement née pour Camil mais elle ne ressent pas de sentiments amoureux. Pas pour lui en tout cas.
MÉTIER : Être en couple n'a jamais été aussi rentable.
LOGEMENT : Appartement au #151 à Oxlade Drive (Fortitude Valley) avec Joseph, de temps en temps, quand il est décidé à dormir dans un lit digne de ce nom.
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Tumblr_lym40o6fT51qcsk0xo1_500
POSTS : 7677 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis l'été 2016. Avant ça, elle a toujours vécu à Dublin en Irlande. • Elle a un frère (Benjamin) et une sœur (Rebecca) tous les deux plus âgés qu'elle. • Elle vient d'une famille très catholique mais elle est athée. • C'est une touche à tout. • Elle a donné naissance à un petit garçon le 20 avril 2017 qu'elle a mis à l'adoption. Ses parents n'ont jamais été mis au courant. • Elle fuit les responsabilités. • Elle cache sa sensibilité derrière une attitude de je m'en foutiste et du cynisme. • Elle n'a jamais eu de relation longue bien qu'elle soit un véritable cœur d'artichaut.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Bf037a688f7393ffd069ec5e98290faa
KEEDY – Ce qui rend les amitiés indissolubles et double leur charme, est un sentiment qui manque à l'amour, la certitude.

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Hytv
SMIDY – Un jeu de crétins? Peut-être bien, mais c'était notre jeu!

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) B31947752de73ce698ad35deab78ecc3
DODY – One night can make a difference.

2019 – Elwyn#1Allie & Nino#1Mitchell#2Wren#2Wren#UA
2020 – Wren#3Isaac#UACamil#4 (& Sixtine#1)Camil#5Jax#2

RPs EN ATTENTE : Elias (voir fiche de liens) • Svetlana
RPs TERMINÉS :
2018 –
Joseph#1Ben#1Vitto#1Kane & Wren#1
2019 – Mitchell#1Austin#1Camil#1Raelyn#1Raelyn & Joseph#2Joseph#2Raelyn#3One shotJoseph#3Calie#1Camil#2Adorjan#1Joseph#4
2020 – Camil#3Joseph#UAJoseph#5Jax#1

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Tumblr_lychbksWXH1qat4nno1_500
AVATAR : Daisy Lowe.
CRÉDITS : cocaïne (kit) • the parish of space dust (gifs) • bat'phanie (code sign)
DC : /
INSCRIT LE : 28/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22389-acid-candy-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22455-notebook-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22582-deborah-brody#918039 https://www.30yearsstillyoung.com/t22593-deborah-brody https://rpgressource.tumblr.com/

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Empty
Message(#) Sujet: Re: What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) EmptyMer 14 Oct - 13:13


Il la faisait rire cet idiot, à se dandiner dans ses vêtements pour une démonstration de mouvements limités. « On est bien d’accord là-dessus. Même si je dois admettre que les vêtements ont ce petit côté plaisir d’effeuiller l’autre… bon, pour ma part, ce n’est pas tous les jours que j’effeuille des gens donc je suis plus pour le côté être dans son plus simple appareil que de celui de porter des vêtements tous les jours. Si tu veux te mettre à l’aise, fais-toi plaisir. » Un haussement d’épaules, comme si ça lui paraissait naturel et normal. Jusqu’à ce que son visage se transforme et prenne plus la tête d’une personne faussement choquée. « Depuis quand tu résistes à qui ou à quoi que ce soit, Doherty ? C’est nouveau ça, surtout pour une question de moralité. Ce n’est pas ma faute si tu t’interdis des choses, je t’ai connu plus sauvageon et moins sage. Je suis presque déçue tu sais. » Est-ce qu’elle le cherchait pour le faire réagir ? Très certainement. C’était toujours comme ça entre eux. Quand ils ne jouaient pas ensemble, ils étaient l’un contre l’autre, sans pour autant être méchants mais juste de quoi pimenter la discussion et les pousser à l’honnêteté. C’était leur mode de fonctionnement depuis qu’ils s’étaient rencontrés et ça avait plutôt l’air de fortement bien marcher. « J’en pense que tu n’as pas intérêt à faire ça. Si je peux plus lire dans tes yeux, tu auras l’avantage sur tous les plans et ce n’est clairement pas dans mon intérêt. » Parce que son visage à elle était trop expressif, qu’elle était trop expressive elle-même – à lui balancer ce qu’elle aime chez lui sans même avoir un foutu filtre dans ses mots – si Wren parvenait à l’empêcher de lire dans son regard, c’était terminé. Elle n’aurait plus le moyen de savoir s’il était sérieux ou non dans ses mots, s’il cherchait à la séduire pour le jeu ou simplement parce qu’il en avait réellement envie. Donnant donnant.

Curiosité oblige, la jeune femme s’emparait du téléphone de son complice et faisait un zoom sur la bouille des jumeaux Doherty, non sans un rire sur la réflexion de leur aîné. « Ta sœur est pas si affreuse que ça tu sais. Tu le saurais si ce n’était pas ta sœur. » Clairement, en tant que bisexuelle, elle la trouvait même à son goût mais Wren n’avait pas à savoir que l’Irlandaise était sous le charme des Doherty. De toute façon, ils n’avaient pas le temps de s’attarder là-dessus, ils avaient une dégustation de pizza à faire ! Et Deborah était si pressée qu’elle n’avait pas entendu l’aveu à demi-mots du Suédois. Dommage… En contrepartie, quelques minutes seulement était suffisante pour que tout soit prêt. Le jeu pouvait commencer et Deborah y plongeait tête la première. Dès l’instant où Wren lui présentait la pizza, elle en croquait un morceau, non sans lever ses mains sous ladite part par pur réflexe, frôlant naturellement ceux du géant, dans un rire qu’elle contrôlait à peine. Elle devait avoir une de ces têtes, passant de la surprise, à la grimace, au visage un peu plus ravi. « C’est chaud, c’est chaud c’est chauuuud… C’est bizarre je reconnais rien, la pâte est croustillante mais la garniture a moins de mâche… attends, il y a du poisson là-dedans mais j’ai pas préparé de poisson… » Elle commençait à réaliser qu’il avait ramené des ingrédients de chez lui et sans aucune retenue ni aucun filtre, elle exprimait ce qui lui venait à l’esprit. « Awwww c’est trop gentil ! »

Moment choisi par le cuisinier pour lui retirer son bandeau avec une délicatesse qu’elle ne lui connaissait pas. Ses doigts s’accrochaient un peu à quelques-uns de ses cheveux et son regard trouvait de nouveau le sien, sans aucun mal. Elle ne riait plus, la poupée. Comme un instant suspendu, volé au temps. L’atmosphère faisait un 360 et elle se retrouvait pendue à ses lèvres, à ses mots. Quelques secondes d’inattention où elle admirait d’un peu trop près son visage. « Tu ne sais même pas où sont mes toilettes. » retrouver son humour, à tout prix, pour ne pas sombrer dans ses iris trop clairs pour elle, un sourire presque provocateur avant qu’elle ne lâche enfin les informations qu’il attendait. « Je pense que c’est du saumon parce qu’il est rare de mettre un autre poisson que du saumon dans une pizza. Je parie sur de la crème fraîche parce que c’est gras et que le gras, c’est la vie. Après pour le reste, je devine des épices mais je ne suis pas assez bonne en cuisine pour les deviner dès qu’elles sont mélangées. Quoi qu’il en soit, je suis un peu amoureuse de toi présentement. » Une jolie façon de dire que sa pizza était délicieuse. « Résultat ? » Avait-elle raison ou tort ? Qu’avait-elle oublié qui faisait sûrement l’essentiel de cette pizza ?

« A ton tour. » avant que son estomac ne se torde un peu trop d’envie pour lui à la regarder comme ça. Elle lui enfilait alors le bandeau et attrapait une des morceaux de la pizza sous le torchon. Quand les lèvres de Wren s’ouvraient sous sa demande, elle glissait le morceau dans sa bouche, lui laissant le temps de mâcher pour tenter de deviner de quoi elle était faite. De son côté, elle profitait un peu trop de l’aveuglement du brun. Son regard s’attardait sur ses cheveux parfaitement rangés, il glissait sur sa peau pour redessiner un court instant les courbes de son nez, il s’échappait un peu plus sur le côté pour frôler la ligne de sa mâchoire, provoquant un soupir silencieux chez elle et instinctivement, il revenait au principal centre d’intérêt. « Tes lèvres. J’aime beaucoup tes lèvres. » Elle n’avait probablement pas écouté un seul mot de ce qu’il venait de lui dire mais qu’importe. C’était idiot mais au fond, elle se sentait protégée qu’il ne puisse pas la regarder à cet instant alors elle en profitait. Délicatement, ses doigts trouvaient son visage, sa main se stoppait sur son menton, son pouce sur ses lippes, des souvenirs dans la tête. « Autant parce qu’elles sont bien fournies et terriblement bien dessinées, je suis presque jalouse d’ailleurs, que parce qu’elles te permettent de t’exprimer et j’aime beaucoup ce que tu exprimes pour le moment. » Sa personnalité faisait écho à la sienne d’une façon bien étrange et terriblement agréable à la fois. Ils étaient différents mais elle se reconnaissait aussi en lui. Comme un puzzle, deux pièces qui s’assemblent sans mal quand on ne les suspectait pas d’aller si bien ensemble. « On devrait manger avant que ce soit froid... » des mots raisonnables qui ne trouvaient pas leur soutien dans les gestes. Son pouce avait quitté ses lèvres, ses doigts s’étaient emparés du masque pour le lui retirer mais elle ne bougeait pas pour autant. S’attarder, encore un peu, pour l’admirer sans une once de timidité.



this is about love
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes. Barman qui cherche sa nouvelle voie.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) 55b767dcb0377cbcacad0ead6038197afa19d890
POSTS : 23892 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) 0265

deborah ¤ deborah (ua) ¤ gabriel#3 ¤ deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme) ¤ nea (fb) ¤ maze#4 ¤ ava ¤ gabriel (ua3) ¤ maxence

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Wraze1

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : yanisa
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2)
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : L'écureuil.
DC : Elwyn, Timothy, Ludwig & Zeke.
INSCRIT LE : 02/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t28823-wren-elwyn-tim-sky-zeke-daydream https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Empty
Message(#) Sujet: Re: What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) EmptyMer 14 Oct - 13:15


Il retournait peut être en enfance, le temps d’une minute ou deux, pas une de plus car Wren tenait à faire respecter le peu de réputation qu’il avait encore… En réalité, avec Deborah, il semblait n’avoir peur de rien, pas de ses réactions quand il faisait l’imbécile, pas plus qu’il n’avait l’air effrayé de lui offrir un regard plus réceptif qu’à d’autres. Doherty aurait certainement dû être bien plus sur ses gardes, au contraire, puisqu’il jouait à un jeu intimement dangereux en osant se rapprocher toujours un peu plus d’elle, écaillant ses défenses naturelles pour lui faire une petite place dans son univers bien morne. Elle était tellement facile à aimer, la jolie Brody, elle qui pouvait parler de nudisme sans exposer le moindre embarras, un nouveau point commun entre deux êtres qui n’auraient pas dû en avoir un seul de prime abord. Ce qu’ils avaient partagé au tout début, c’était un simple pari au fond de l’eau, leur regard se croisant comme si c’était le défi de toute leur existence mais peut être que tout ceci n’avait pas été seulement un jeu. Peut être que tout cela n’avait pas été une unique nuit non plus,mais Wren était loin de l’entendre de la sorte, pas alors qu’il était fortement concentré pour donner le change à sa belle hôtesse. ”Je te rassure, j’adore aussi l'effeuillage, rappelle toi de cette histoire d’uniforme… Déjà en train de me proposer de me dévêtir, Brody? Ta résistance s’affaiblit de minute en minute.” La sienne n’avait peut être existé qu’une petite minute, jusqu’au moment où elle lui avait ouvert la porte parce qu’il n’arrivait pas réellement à se détacher de ses yeux, ni à se taire alors qu’il savait qu’il ne devait absolument pas surenchérir face aux propos de Deborah, c’était toujours de cette manière que la situation lui échappait totalement. Pourtant, il ne pouvait pas faire autrement, juste être faible une fois de plus, quitte à ce qu’il se convainc que cela devienne la toute dernière. ”J’ai peut être un plan d’attaque différent cette fois, tu sais, mais je vais pas tout dévoiler dès la bande annonce, si?” Il n’avait absolument rien prévu et Deborah avait clairement raison: la volonté et la résistance n’avaient jamais été ses points forts, tout l’inverse même. Il aurait pu ne pas répondre aux messages, il aurait pu refuser, il aurait pu ne pas la regarder de la sorte, ne pas rentrer dans ce jeu au fond de l’océan… Tant de “il aurait pu” qui ne tiendraient jamais la route en présence d’une telle brune. ”Hum, comme ça, t’aimes pas quand j’ai l’avantage sur tous les plans? Jamais? Sûre?” Non, il n’était pas du tout en train de faire un aller simple vers Memory Lance et cette fameuse douche qui avait plus ou moins prouvé tout l’inverse mais comme à son habitude, le suédois faisait exprès de déformer les propos de Brody pour la désarçonner. Il savait qu’il y arrivait en constatant ses réactions parce qu'elle était lisible, Deborah, quand on prenait le temps de l’observer. Non, de la voir en réalité et Wren ne faisait absolument que cela lorsqu’elle était à à côté de lui. Perdu dans ses pensées durant un petit temps, il ne releva pas ce commentaire sur sa soeur, ce qui était mieux ainsi vu le peu d’envie qu’il avait de l’imaginer comme autre chose que sa soeur, justement. Puis, les pizzas reprirent leur place dans l’équation, l’atelier dégustation révélant déjà une maîtrise très approximative de ses émotions du côté du nordique. Il l’avait dévorée des yeux alors qu’elle en faisait de même avec la part de pizza et Wren n’était plus très sûr lui même des ingrédients qu’il y avait mis, peut être parce que la chair de poule avait perturbé son épiderme quelques instants parce qu’il avait retiré ce fichu bandeau, qu’elle avait géré le deal comme une chef et qu’il n’était qu’un faible homme. ”Pizza suédoise. Aneth et estragon mais tu passes le test avec une note d’excellence.” Et il ne disait pas cela parce qu’il venait de passer une bonne minute à la regarder et lui sourire avant de se retrouver sans sa vue à son tour. Il avala un bout de la pizza en prenant le temps de se concentrer sur chaque élément qui laissait une douc saveur sur sa langue. ” Base sauce tomate, pas mal de viande hachée, l’éternel fromage, une petite poignée d’oignons, de poivrons et sa petite touche personnelle et les filaments… Epinard? T’es partie sur du classique dis moi mais ça marche tou…” Elle venait de lui couper la chique et la respiration par la même occasion car Doherty avait senti ses doigts se promener sur les lignes de son visage au moment où elle affichait son amour pour ses lèvres. Elle osa même déposer son pouce sur les fautives, charnues, un Wren silencieux recueillant son discours comme si elle était le Messie, là, tout de suite. Elle avait gagné, elle venait de le désarçonner au moment où il s’y attendait le moins. Ce qu’il exprimait pour le moment? Si par ces mots, elle voulait dire qu’elle le rendait dingue, il n’avait plus qu’à lancer un bingo, jackpot, Brody car c’était parfaitement ce qu’il exprimait à l’intérieur en tout cas. Manger? Ils devaient manger? Ah oui, il y avait des pizzas qui traînaient quelque part mais l’estomac du suédois les avait totalement oubliés, surtout à l’instant où le bandeau chuta et son regard se perdit dans le sien. Celui de Déborah était si vif et il ne lui taisait rien alors celui de Wren prit la même tournure, comme une évidence qui le marqua jusqu’à la moindre fibre de son être. ”J’aime ton honnêteté. C’est pas un détail physique, je sais, parce que mes yeux ont déjà tout dit à ce sujet.” Il était lui aussi sacrément sincère pour le coup parce que le vert d’eau de son regard n’avait pas tu à quel point il trouvait Deborah à son goût… La pizza paraissait effectivement bien plus fade à côté. ”C’est grave si c’est froid? Parce que je veux aussi voir ce que ça donne ma pizza là...” Il lui avait susurré ces quelques mots, sa main voguant vers sa joue alors que son pouce prétexta un léger bout de saumon qui traînait sur sa lippe supérieure pour venir l’y déloger. Il aurait pu prendre une part, il en restait plein, c’aurait été d’une logique implacable mais il était joueur, le nordique, en la regardant avec des yeux si vifs à son tour et il était gourmand aussi, Wren, incroyablement gourmand pour que les lippes fournies qu’elle décrivait si bien viennent y laisser leurs traces, sentir le parfum de la pizza suédoise sur les lèvres délicieuses de sa comparse, dans un baiser qui laissait présager que le poisson ou la viande hachée n’avait absolument pas le moindre intérêt à côté de Deborah Brody à ses yeux électrisants mais il fallait bien que l’excuse de la pizza fut excellente pour qu’il ose un tel acte qui disait bien plus que ce que montrait cette réalité espiègle. Toujours avec eux.


What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) WJBxV7Q
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) YC2z5ge
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) UNIyvHM
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) YtxTUla
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) ZsxbA8o
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) 1thrvMD

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Deborah Brody
Deborah Brody
la touche à tout
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-deux ans. (26.02)
SURNOM : Debra. Deb. Debbie. Parfois Brody.
STATUT : L'affection est naturellement née pour Camil mais elle ne ressent pas de sentiments amoureux. Pas pour lui en tout cas.
MÉTIER : Être en couple n'a jamais été aussi rentable.
LOGEMENT : Appartement au #151 à Oxlade Drive (Fortitude Valley) avec Joseph, de temps en temps, quand il est décidé à dormir dans un lit digne de ce nom.
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Tumblr_lym40o6fT51qcsk0xo1_500
POSTS : 7677 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis l'été 2016. Avant ça, elle a toujours vécu à Dublin en Irlande. • Elle a un frère (Benjamin) et une sœur (Rebecca) tous les deux plus âgés qu'elle. • Elle vient d'une famille très catholique mais elle est athée. • C'est une touche à tout. • Elle a donné naissance à un petit garçon le 20 avril 2017 qu'elle a mis à l'adoption. Ses parents n'ont jamais été mis au courant. • Elle fuit les responsabilités. • Elle cache sa sensibilité derrière une attitude de je m'en foutiste et du cynisme. • Elle n'a jamais eu de relation longue bien qu'elle soit un véritable cœur d'artichaut.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Bf037a688f7393ffd069ec5e98290faa
KEEDY – Ce qui rend les amitiés indissolubles et double leur charme, est un sentiment qui manque à l'amour, la certitude.

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Hytv
SMIDY – Un jeu de crétins? Peut-être bien, mais c'était notre jeu!

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) B31947752de73ce698ad35deab78ecc3
DODY – One night can make a difference.

2019 – Elwyn#1Allie & Nino#1Mitchell#2Wren#2Wren#UA
2020 – Wren#3Isaac#UACamil#4 (& Sixtine#1)Camil#5Jax#2

RPs EN ATTENTE : Elias (voir fiche de liens) • Svetlana
RPs TERMINÉS :
2018 –
Joseph#1Ben#1Vitto#1Kane & Wren#1
2019 – Mitchell#1Austin#1Camil#1Raelyn#1Raelyn & Joseph#2Joseph#2Raelyn#3One shotJoseph#3Calie#1Camil#2Adorjan#1Joseph#4
2020 – Camil#3Joseph#UAJoseph#5Jax#1

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Tumblr_lychbksWXH1qat4nno1_500
AVATAR : Daisy Lowe.
CRÉDITS : cocaïne (kit) • the parish of space dust (gifs) • bat'phanie (code sign)
DC : /
INSCRIT LE : 28/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22389-acid-candy-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22455-notebook-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22582-deborah-brody#918039 https://www.30yearsstillyoung.com/t22593-deborah-brody https://rpgressource.tumblr.com/

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Empty
Message(#) Sujet: Re: What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) EmptyMer 14 Oct - 13:19


Elle riait de bon cœur dès qu’il la suspectait de vouloir le mettre à nu, littéralement, argumentant son propos en appuyant sur l’idée que sa résistance était faible le concernant. Est-ce qu’elle en avait déjà eu de la résistance pour lui ? En dehors de leur jeu où la résistance était de mise seulement pour plus de plaisir à l’arrivée, d’un point de vue générale, non, elle n’avait pas pour objectif de vraiment lui résister. Elle restait simplement naturelle à ses côtés, exprimait ses envies sans difficulté et si elle l’avait voulu à poil dès maintenant, elle lui aurait clairement exprimé. « Je propose seulement si tu en as envie, tu fais ce que tu veux de cette proposition. Je l’ai toujours cet uniforme… » bien installé dans sa penderie, au milieu de ses vêtements. Sans surprise, à chaque fois qu’elle posait les yeux dessus, cela faisait remonter de délicieux souvenirs de cette journée entière unique en son genre, c’était le moins qu’on puisse dire. « Qu’est-ce que tu as fait de mon sous-vêtement d’ailleurs ? Ne me dit pas que tu l’as offert à une de tes meufs, je préférerais encore que tu l’ais mis à la poubelle. » Le fameux string qui avait dépassé de sa poche toute la soirée et qu’elle lui avait finalement cédé. Elle se demandait bien ce qu’il avait pu en faire après tout ce temps et elle ne pouvait s’empêcher de penser à mille scénarios – plus drôles qu’autre chose d’ailleurs parce qu’elle n’imaginait pas une once de dramatique s’écouler de leur histoire commune. Ça ne pouvait pas en être autrement, si ?

La désarçonner, ça, par contre, il savait parfaitement le faire. Il serait bien utopique de croire qu’il n’était pas capable de lui couper la chique et ça se constater dès qu’il évoquait cette fameuse douche où elle avait clairement beaucoup trop apprécié son côté dominant. Si pendant quelques secondes, elle ne pipait plus un mot, les couleurs qui lui montaient aux joues la trahissaient farouchement, à tel point qu’elle se retrouvait obligée de réagir pour ne pas rougir davantage. Montrer ses émotions, même positives, Deborah avait un peu de mal avec ça, alors forcément, elle cherchait un moyen de les contrer ou en tout cas de ne pas les montrer en faisant porter l’intérêt sur autre chose. C’est de cette façon qu’elle se retrouvait à lui porter un coup à l’épaule et à le pousser légèrement, non sans un sourire qui laissait voir que ce n’était pas un coup qui avait pour destinée de lui faire mal. « Espèce de petit enfoiré, c’est ça ton plan d’attaque ? Me faire honte ? » Oui, clairement, ce soir-là elle s’était découverte une autre facette de sa sexualité et elle en était ressortie un peu honteuse. Aimer se faire dominer – quand bien même la domination en question restait acceptable et très loin d’être hardcore – en le découvrant sur le tard, ça avait ce petit côté d’interdit à cacher, il lui fallait du temps pour l’accepter. Il fallait dire qu’en six mois, elle n’avait pas eu le temps de s’y habituer puisqu’il était le dernier à l’avoir touché.

Une pensée vite envolée au profit de la dégustation de pizza qui prenait vite une tournure différente. Elle aurait pu l’embrasser immédiatement, n’en avoir que faire du reste et juste laisser parler ses envies, oublier les pizzas et ne s’en tenir qu’à lui. Elle s’était montrée raisonnable et pensait à tort qu’en lui cachant la vue à son tour, ça lui laisserait un moment pour se concentrer et arrêter de le dévorer des yeux. Grossière erreur. Elle était davantage captivée. Il s’agissait d’un instant où elle n’avait pas à parler puisqu’il était censé deviner les ingrédients qu’il y avait dans sa pizza. Il manquait les tomates cerises à son descriptif. Elle n’avait même pas fait attention à tout ça, complètement absorbée par les traits de son visage qu’elle semblait découvrir pour la première fois alors qu’elle l’avait déjà un peu trop regardée quelques mois plus tôt. Pourquoi est-ce qu’elle n’était pas fichue de le regarder le plus naturellement du monde ? Pourquoi est-ce qu’il fallait qu’elle soit attirée par lui sans savoir passer une soirée sans évoquer cette attirance évidente pour tout le monde, y compris lui ? Elle ne l’expliquait pas – et ne voulait pas l’expliquer de toute façon – c’était là, entre eux, et Wren ne faisait que le confirmer quand il avouait aimer chez elle son honnêteté parce que pour le reste, il suffisait de se référer à ce regard qu’il n’avait pas cessé de poser sur elle depuis qu’elle lui avait ouvert la porte.

Finalement, c’était lui qui prenait les devants. Une question qui n’attendait pas de réponse et l’aveu de vouloir l’embrasser en prétextant la dégustation de pizza à travers ses lèvres. Evidemment qu’il ne s’agissait que d’une excuse mais elle ne la relevait pas, bien trop absorbée par la contemplation de ses lèvres qui s’approchaient des siennes sans qu’elle n’omette aucune résistance. Ce contact, aussi doux soit-il, avait alors le même effet que leur premier baiser : son palpitant loupait quelques battements dans son accélération soudaine, son épiderme frissonnant et sa raison qui éclatait en peau de chagrin. Elle n’était jamais raisonnable quand sa peau entrait en contact avec la sienne et ce n’était pas ses mains qui venaient encadrer son visage et glisser dans son cou pour prolonger ce baiser qui allaient prouver le contraire. Elle en avait tellement envie depuis quelques minutes, qu’elle refusait de lâcher ses lippes. Naturellement, son corps s’approchait un peu beaucoup plus du sien. La brune s’autorisait à envahir entièrement son espace personnel en se glissant à califourchon sur lui, profitant d’être ainsi à genoux au-dessus de lui pour se faire plus grande et naturellement dominante. Une main dans ses cheveux, l’autre contre son torse, ses lèvres ne se séparaient des siennes que pour une question. « Alors ? Qu’est-ce que tu en dis ? Tu l’as réussi cette pizza ? » Non mais c’était sûr, primordiale comme question… ou astucieux moyen de s’empêcher de céder entièrement à la tentation de partager un nouveau moment intime avec lui à même le canapé.

« Si reprendre les choses où on les a laissé la dernière fois serait un très agréable bonus à cette soirée, j’ai vraiment envie d’apprendre à te connaître. » Et risquer de l’apprécier davantage, certes. « Et si on commence la soirée par le bonus, on sait très bien tous les deux que ça n’en finira pas. » disait-elle dans un rire, souvenir à leur rencontre qui avait complétement dérapé, à cette fois qui devait être unique et qui c’était finalement transformée en une nuit entière. Elle se penchait alors quelque peu en arrière pour verser du vin dans le verre vide de son compagnon et le lui tendre, avant d’attraper son propre verre et un morceau de pizza à la viande pour la fourrer dans la bouche de Doherty. No choice, poussin ! « Ça a été quoi ta plus grosse bêtise ? Sans compter tes aventures sexuelles avec des inconnues à ton boulot ou dans la mer. » Sourire malicieux avant de croquer à son tour dans la part que Wren lui avait fait entamé quelques minutes plus tôt. Est-ce qu’elle bougeait de sa place pour autant ? Non, elle était très bien où elle se trouvait.



this is about love
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes. Barman qui cherche sa nouvelle voie.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) 55b767dcb0377cbcacad0ead6038197afa19d890
POSTS : 23892 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) 0265

deborah ¤ deborah (ua) ¤ gabriel#3 ¤ deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme) ¤ nea (fb) ¤ maze#4 ¤ ava ¤ gabriel (ua3) ¤ maxence

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Wraze1

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : yanisa
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2)
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : L'écureuil.
DC : Elwyn, Timothy, Ludwig & Zeke.
INSCRIT LE : 02/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t28823-wren-elwyn-tim-sky-zeke-daydream https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Empty
Message(#) Sujet: Re: What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) EmptyMer 14 Oct - 13:20


Il fallait qu’ils arrivent sur ce fameux terrain glissant des souvenirs d’une nuit qu’ils avaient partagé six mois auparavant. Wren ne l’avait clairement pas oublié: même s’il avait essayé de le faire, de toute évidence, il n’aurait pas abouti à un moindre résultat. Ce qu’il avait partagé avec Deborah était unique, une volupté intense, une complicité alchimique, quelque chose qu’il n’aurait jamais pu imaginer vivre en un million d’années. Peut être même que cet instant l’avait changé, en tout cas, il la regardait comme si elle était le monde: on aurait pu croire que c’était un stratagème mesquin pour la faire retomber entre ses bras mais même pas, plus cette fois, pas alors qu’il ne pouvait s’empêcher de sourire en l’écoutant parler. ”Et tu le mets de temps en temps, ça te fait quoi?” Est-ce que c’était vraiment une bonne idée de l’interroger à ce sujet? Est-ce qu’il avait vraiment envie de savoir alors qu’il tâchait par dessus tout de calmer ses ardeurs? Wren ne pouvait pas vraiment y réfléchir de toute manière car les mots lui échappaient toujours lorsqu’il était avec elle, surtout quand il s’agissait de raviver la mèche, remettre sur le tapis les événements qu’ils avaient pu vivre… Et qu’ils les avaient transcendé sans aucun doute. ”Non, t’en fais pas, je l’ai gardé précieusement dans mes affaires. Comme toi avec l’uniforme, je suppose.” Il ne l’avait pas jeté, bien sûr que non et Doherty le garderait certainement jusqu’à son dernier souffle parce qu’on parlait d’un souvenir merveilleux qu’il ne voulait jamais voir périr par manque de preuves qu’il l’avait vécu. Il lui fit un clin d’oeil empli de sous-entendus parce qu’ils avaient tous les deux gardé leur trophée de cette soirée, apparemment, mais qu’aucun d’eux ne semblait fin prêt à faire face à la vérité. Pour quelles raisons garder ce genre d’items si cette soirée n’était rien d’autre qu’un regain d’érotisme dans une vie morne? Wren n’aurait pas gardé le string d’une autre femme qu’elle et pourtant, il avait eu diverses conquêtes mais il n’avait jamais eu envie de garder la moindre chose. ”Te faire honte? Te faire honneur plutôt, Brody.” Il aimait penser qu’il l’avait sublimée cette nuit là, que son plaisir avait été le sien, que leurs instants charnels avaient eu plus d’impact que tout ce qu’ils pouvaient penser, que toutes les autres personnes avec qui ils avaient pu coucher jusque là. Avec Brody, l’affaire était radicalement différente pour Wren en tout cas, en témoignait la manière dont il la dévorait des yeux après cette fameuse dégustation de pizzas qui n’irait probablement pas vers une destination qu’ils attendait, ni l’un ni l’autre. Wren avait tâché de tenir le choc pendant que c’était la brune qui s’attardait sur les diverses saveurs du morceau de croûte mais l’inverse fut apparemment plus difficile. Il la sentait proche de lui, il écoutait ses mots et le suédois en oubliait clairement le goût des ingrédients, offusquant le monde entier en zappant la tomate cerise, ce qui était sûrement le plus simple à deviner. Clairement, il avait oublié toute notion de concentration au moment où il voyait apparaître les traits de Deborah de nouveau. Là, l’ambiance se feutra encore un peu plus parce qu’il constatait qu’elle le voulait autant que lui, que leurs lèvres s’appelaient irrémédiablement, comme si elles étaient des aimants dont le magnétisme n’était pas prêt de s’user. Wren était apparemment le plus faible des deux, laissant son discours sur l’honnêteté de Deborah lui faire gagner une petite minute de répit avant que les vannes ne rompent totalement et que ses lippes s’approchent doucement de celles de la brune. C’était doux au début, pas hésitant pour autant parce qu’il savait ce qu’il voulait, le nordique, il attendait juste que Deborah lui réponde, ce qu’elle fit à merveille en approfondissant leur baiser avec une envie non feinte. A ce moment là, Doherty s’autorisa à poser une main sur sa joue, la seconde se perdant dans ses cheveux, oubliant totalement qu’il aurait sûrement besoin de reprendre son souffle à un moment ou un autre. Plus tard, franchement plus tard. Sa large main sur sa joue glissa jusqu’à son dos dès l’instant où il la sentit prendre possession de ses genoux pour la rapprocher encore plus, ne pas laisser une once de distance entre leurs deux corps jusqu’à ce que Deborah se détache de lui, aussi pantelante qu’il pouvait l’être après un tel échange fougueux. Wren l’observait à nouveau et il devait résister à cette envie très intense de reprendre ses lippes, de venir picorer son cou dégagé, voire de passer ses mains sous son tee shirt pour enfin avoir la douceur du reste de sa peau à disposition. Finalement, heureusement que Brody réagit en lui mettant un verre dans la main et un morceau de pizza dans la bouche, cela permit au nordique de reprendre à moitié possession de ses moyens pour se concentrer sur ce qu’elle pouvait bien lui marmonner. ”Je croyais qu’on était multitâches et qu’on pouvait gérer et le bonus et la découverte de l’autre… En tout cas, oui, ma pizza est très délicieuse, j’en redemande.” Au sens figuré bien sûr parce que, même si c’était une réussite dans la recette, ce n’était pas tant la nourriture qui l’avait marqué là. Mais Deborah, toujours Deborah, encore Deborah. Il sentait son parfum et il en était fou. Il sentait son corps sur le sien et il s’en retrouvait d’autant plus torturé mais il donnait le change, question de principe. ”Des bêtises? Mais je fais jamais de bêtise, Brody. Ou alors, je les assume toutes comme des moments normaux de ma vie alors je peux pas les considérer comme ça… Et puis, tu parles quand même au type qui court dans les buildings en flamme sans l’autorisation. Et toi, des bêtises, des regrets? Non, mieux encore… Des secrets? Outre le fait que tu aies honte quand je te fais tant plaisir, bien sûr...” Il en parlait à nouveau, relevant les sourcils d’un air suggestif en terminant le bout de pizza pour relever les yeux vers elle et sentir son coeur rater un ou deux battements au passage. Il voyait la couronne vert d’eau autour de ses pupilles ébène et c’était un détail qu’il n’avait jamais pu prendre le temps d’enregistrer jusque là, encore une singularité qui le rendait plus fou de ce qu’elle lui montrait. Encore et toujours. ”T’as déjà invité une de tes conquêtes fastueuses d’une nuit pour une soirée pizza, Netflix and chill?” Il savait que ce n’était pas le cas, qu’elle était comme lui, que lorsqu’elle choisissait l’option une nuit, il n’y avait pas de second round. Pourtant, Wren en désirait une troisième déjà avec Brody, avant même d’avoir terminé la seconde, sa main terminant sur la hanche de la belle brune, résistant à l’envie de la faire bouger sur lui, sinon il serait foutu. Ne l’était-il pas déjà totalement alors que ses yeux se baladaient à tous les endroits où il avait désespérément envie de poser ses lippes?


What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) WJBxV7Q
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) YC2z5ge
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) UNIyvHM
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) YtxTUla
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) ZsxbA8o
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) 1thrvMD

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Deborah Brody
Deborah Brody
la touche à tout
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-deux ans. (26.02)
SURNOM : Debra. Deb. Debbie. Parfois Brody.
STATUT : L'affection est naturellement née pour Camil mais elle ne ressent pas de sentiments amoureux. Pas pour lui en tout cas.
MÉTIER : Être en couple n'a jamais été aussi rentable.
LOGEMENT : Appartement au #151 à Oxlade Drive (Fortitude Valley) avec Joseph, de temps en temps, quand il est décidé à dormir dans un lit digne de ce nom.
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Tumblr_lym40o6fT51qcsk0xo1_500
POSTS : 7677 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis l'été 2016. Avant ça, elle a toujours vécu à Dublin en Irlande. • Elle a un frère (Benjamin) et une sœur (Rebecca) tous les deux plus âgés qu'elle. • Elle vient d'une famille très catholique mais elle est athée. • C'est une touche à tout. • Elle a donné naissance à un petit garçon le 20 avril 2017 qu'elle a mis à l'adoption. Ses parents n'ont jamais été mis au courant. • Elle fuit les responsabilités. • Elle cache sa sensibilité derrière une attitude de je m'en foutiste et du cynisme. • Elle n'a jamais eu de relation longue bien qu'elle soit un véritable cœur d'artichaut.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Bf037a688f7393ffd069ec5e98290faa
KEEDY – Ce qui rend les amitiés indissolubles et double leur charme, est un sentiment qui manque à l'amour, la certitude.

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Hytv
SMIDY – Un jeu de crétins? Peut-être bien, mais c'était notre jeu!

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) B31947752de73ce698ad35deab78ecc3
DODY – One night can make a difference.

2019 – Elwyn#1Allie & Nino#1Mitchell#2Wren#2Wren#UA
2020 – Wren#3Isaac#UACamil#4 (& Sixtine#1)Camil#5Jax#2

RPs EN ATTENTE : Elias (voir fiche de liens) • Svetlana
RPs TERMINÉS :
2018 –
Joseph#1Ben#1Vitto#1Kane & Wren#1
2019 – Mitchell#1Austin#1Camil#1Raelyn#1Raelyn & Joseph#2Joseph#2Raelyn#3One shotJoseph#3Calie#1Camil#2Adorjan#1Joseph#4
2020 – Camil#3Joseph#UAJoseph#5Jax#1

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Tumblr_lychbksWXH1qat4nno1_500
AVATAR : Daisy Lowe.
CRÉDITS : cocaïne (kit) • the parish of space dust (gifs) • bat'phanie (code sign)
DC : /
INSCRIT LE : 28/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22389-acid-candy-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22455-notebook-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22582-deborah-brody#918039 https://www.30yearsstillyoung.com/t22593-deborah-brody https://rpgressource.tumblr.com/

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Empty
Message(#) Sujet: Re: What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) EmptyMer 14 Oct - 13:22


Immanquablement, son esprit s’évadait dans les limbes de ses souvenirs, pas spécialement anciens mais pas très récents non plus. Cette nuit qu’ils avaient vécu avait été fantastique. Il serait aisé de croire que c’était exagéré mais non, ça avait été clairement unique, pour elle tout du moins. Cette nuit-là, Wren n’avait pas fait que prendre, il avait donné aussi, énormément, et c’était rare – pour ne pas dire inexistant la concernant pour ses coups d’un soir – alors forcément, elle s’était naturellement gravée dans sa mémoire, dans les moindres détails. Ses mots, ses lèvres sur les siennes, ses mains contre sa peau, ses regards sur elle, avant, pendant, après. La nuit entière, du début à la fin avait été parfaite. « Si j’osais la mettre ça me rendrait sûrement kinky mais j’ai pas envie de remplacer nos souvenirs par d’autres alors je ne l’enfile jamais. Je me contente de la regarder, de la frôler de mes doigts, de me souvenir et d’aimer beaucoup ça à en sourire. » C’était bête, peut-être même plus mièvre qu’elle l’avait voulu mais c’était la réalité. Cette veste la faisait sourire pour tous les souvenirs qu’elle appelait, leurs souvenirs. Elle la faisait sourire tout comme lui y parvenait sans aucune difficulté. Par ses mots, par ses regards, par ses lèvres sur les siennes, encore une fois, une énième fois mais unique à chaque fois. Un baiser aux allures de retrouvailles, doux et immédiatement plus fougueux. Dès l’instant où ses lèvres appelaient les siennes, Deborah ne résistait pas. Non seulement parce qu’elle n’avait aucune raison valable pour résister mais surtout parce que le sentiment était partagé. Avec lui, elle ne faisait pas semblant. Elle en avait eu tout autant envie de ce baiser, à tel point qu’elle se retrouvait au plus proche de lui, son corps entier épousant le sien l’espace d’intenses secondes auxquelles elle mettait fin, non sans quelques miettes d’irrésistible désir de remettre ça.

Il n’était pas là pour ça, de base tout du moins. Elle savait que si elle cédait à ces pulsions qu’ils avaient en commun l’un envers l’autre, ça serait fichu pour le connaître davantage. C’était évident qu’une fois qu’ils commençaient à s’unir, ils peinaient à revenir à quelque chose de plus sérieux, s’amourachant de cet état de légèreté post-sexe qu’ils refusaient de quitter comme deux gamins entêtés. « Tu es presque attendrissant de croire qu’on est capable d’un telle prouesse. Et puis tu sais déjà tout sur le plan connaissance du bonus… » Un instant de flottement, un sourire taquin et elle s’empressait de rajouter : « Presque tout. » Il était loin d’avoir connaissance de sa bisexualité, de sa position préférée ou encore de ses plus fous fantasmes. Ils avaient le temps pour ça, elle en était intimement persuadée. « Tu pourras regoûter à ta pizza seulement quand je l’aurais terminée. » Paradoxal mais ils se comprenait très certainement. Part de pizza qu’elle s’empressait de reprendre pour la manger tout en écoutant ce que Wren pouvait lui dire. Il assumait ce que la société qualifiait de bêtises comme des moments normaux de sa vie. C’était intéressant vu sous cet angle mais… « Est-ce que tu es en train de me dire que ta vie est tellement jonchée de bêtises que c’est devenu ton quotidien ? » Est-ce qu’elle partageait une pizza avec un truant de la street ? L’idée la faisait rire mais en soi, elle n’était étonnée qu’à moitié : leur rencontre était une preuve formelle qu’il faisait pas mal de bêtises et que ça lui semblait tout à fait naturel.

« Des secrets, des secrets, des secrets... » Deux mots qu’elle répétait, feintant la réflexion comme si elle était du genre à n’avoir aucun secret, tandis qu’elle quittait ses genoux pour s’asseoir près de lui. Il fallait bien lui laisser le champ libre pour attraper de la pizza et manger… ou c’était peut-être aussi un bon moyen pour ne pas craquer de nouveau au contact de sa main sur sa hanche, délicate certes mais empreinte à faire rompre ses résistances à tout moment. « Pour commencer, non, je n’ai jamais invité une conquête à partager une pizza et encore moins mon compte Netflix. » Elle le partageait déjà avec son coloc et avec Joseph – si jamais il parvenait à mettre la .main sur un ordi – et c’était bien suffisant. C’est qu’il faisait encore exception aux règles le Doherty. « J’ai presque envie de te répondre la phrase typique ‘si je te les disais, ça serait plus des secrets’ mais c’est nul et en plus c’est beauf. » Est-ce qu’elle jugeait fort ceux qui osait dire encore ça ? Oui. « Un premier petit secret : je t’ai menti. » Intentionnellement, elle laissait un instant de silence s’installer, son regard dans le sien, son verre de vin au bord des lèvres qu’elle s’amusait bien trop à goûter pour faire retarder le moment. Quelle saloperie ! « Le premier sms que je t’ai envoyé pour cette soirée, j’étais absolument pas pompette, comme j’ai prétendu l’être, quand je te l’ai envoyé. » Un haussement d’épaules puis un aveu. « J’avais juste envie de te voir et c’était la bonne excuse pour éviter de mal prendre une éventuelle veste de ta part. » Une veste, un râteau, un vent, bref, une bonne excuse pour ne pas se vexer d’un possible refus parce que pour sûr qu’elle l’aurait été, elle et sa petite fierté. « Je t’en raconte un gros si tu m’en racontes un à ton tour. » Donnant donnant, évidemment.



this is about love
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes. Barman qui cherche sa nouvelle voie.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) 55b767dcb0377cbcacad0ead6038197afa19d890
POSTS : 23892 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) 0265

deborah ¤ deborah (ua) ¤ gabriel#3 ¤ deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme) ¤ nea (fb) ¤ maze#4 ¤ ava ¤ gabriel (ua3) ¤ maxence

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Wraze1

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : yanisa
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2)
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : L'écureuil.
DC : Elwyn, Timothy, Ludwig & Zeke.
INSCRIT LE : 02/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t28823-wren-elwyn-tim-sky-zeke-daydream https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Empty
Message(#) Sujet: Re: What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) EmptyMer 14 Oct - 13:23



Elle s’en rappelait aussi bien que lui, un détail qui n’échappa pas le moins du monde au grand suédois. Quelque part, il l’avait marquée, sa brune pulpeuse et c’était immanquablement sa plus grande réussite. Deborah n’était effectivement pas une femme commune qu’on pouvait se targuer de posséder et Wren n’avait même pas essayé de le penser deux petites minutes car il appréciait énormément son côté forte tête et sa flagrante indépendance. Personne ne jouait avec les émotions de Brody sans en payer le prix et Wren avait la sensation qu’elle avait réussi l’impossible en s’imposant aussi naturellement dans sa piètre existence car, contrairement à toutes les autres avant elle et celles qui viendraient après elle, on ne pouvait pas l’oublier. Pas totalement, parce qu’il était toujours possible d’enfermer l’instant dans une boîte au fond d’un tiroir mais dès lors qu’on croisait de nouveau son regard, tout revenait instantanément. C’était ce qui s’était passé dès l’instant où elle avait ouvert la porte pour le faire entrer dans son appartement, Doherty s’était rappelé du moindre toucher, de chaque seconde où leurs corps s’étaient simplement frôlés et il en avait d’ores et déjà perdu complètement la tête. Il ne désirait pas le montrer, forcément, mais il n’y pouvait pas grand chose quand ses yeux faisaient le travail sans véritablement le consulter. Deborah était clairement la fautive dans cette affaire car c’était elle qui venait d’insister sur le mot kinky, elle qui le remettait dans un décor ô combien rafraîchissant pour lui mais aussi très dangereux. ”Au pire des cas, on peut se faire un deal et se dire que tu pourras le remettre un jour quand je serai là, pour voir si on peut lui créer d’autres souvenirs à cet uniforme.” Dire qu’il avait eu une autre vie qui incluait les flammes et désormais, il était entres les mains de Brody, à subir encore et toujours ce que le duo de son ancien et sa nouvelles propriétaires arrivaient à créer lorsqu’ils étaient ensemble. La preuve puisque leurs lèvres s’étaient ensuite scellées dans un jeu grisant qui avait rendu Doherty plus fou que jamais. Cela dit, la brune avait encore suffisamment la tête sur les épaules pour proposer qu’ils en restent à une version d'eux parfaitement habillés le temps qu’ils discutent réellement et en apprennent un peu plus l’un sur l’autre, comme si Wren était capable de lui refuser quelque chose. Le passé avait prouvé que la réponse était négative et qu’une Deborah en pleine possession de ses moyens pouvait le faire craquer au moindre instant. ”Tu as si peu en foi en nous, Deborah mais soit, sache que ce presque tout sera doucement mais sûrement transformé en tout… J’espère que ta gourmandise joue sur ta rapidité à manger un repas dans ce cas.” En réalité, Wren pouvait être incroyablement patient, il aimait juste jouer avec ses limites autant qu'avec celles des autres. ”On peut supposer que c’est ça mais je donnerai aucune preuve. Non, il se contenterait juste de la regarder avec insistance alors qu’elle quittait ses genoux et faisait instantanément regretter au Doherty la chaleur de son corps si proche du sien. Est-ce qu’elle pouvait lui manquer en étant encore si proche? Rien que l’idée aurait pu perturber le suédois mais il ne put s’y attarder puisque sa concentration devait être au top pour suivre le récit de la brune qui le toisait d’un air espiègle. ”Hum, ça c’est une vérité intéressante, Brody avait peur d’un râteau me concernant… Je dois te dire que je t’ai menti aussi.” Il s’était justement approché de son visage, le frôlant avec son regard si insidieux, pour venir lui murmurer la suite. ”C’est clairement pas ma pizza que je voulais goûter.” Il savait que Deborah avait ce fait bien en tête mais lui dire le libérait d’un certain poids parce que, peut être, qu’il n’avait pas à cacher ses envies la concernant. Peut être que tout ce qu’il ressentait était parfaitement normal. ”Sinon, un secret… Quand j’étais petit, j'voulais ouvrir mon restaurant et appeler tous les plats par un nom de la mythologie, peut être que je suis un nerd caché.” Effectivement, personne ne connaissait ce côté plus mignon du Doherty, celui qui avait encore des rêves avant d’entrer dans la phase terrible de l'adolescence. ”A toi, Brody, surprends moi.” Ne l’avait-il pas déjà dit cela? Si, avec elle, Wren répétait des discours mais dans des contextes qui se voulaient différents. Enfin, sur le papier car, en réalité, ses yeux étaient toujours vissés dans les siens et Doherty ne contrôlait pas le moins du monde le message qui y circulait, celui qu’il lui montrait nécessairement.


What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) WJBxV7Q
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) YC2z5ge
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) UNIyvHM
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) YtxTUla
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) ZsxbA8o
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) 1thrvMD

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Deborah Brody
Deborah Brody
la touche à tout
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-deux ans. (26.02)
SURNOM : Debra. Deb. Debbie. Parfois Brody.
STATUT : L'affection est naturellement née pour Camil mais elle ne ressent pas de sentiments amoureux. Pas pour lui en tout cas.
MÉTIER : Être en couple n'a jamais été aussi rentable.
LOGEMENT : Appartement au #151 à Oxlade Drive (Fortitude Valley) avec Joseph, de temps en temps, quand il est décidé à dormir dans un lit digne de ce nom.
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Tumblr_lym40o6fT51qcsk0xo1_500
POSTS : 7677 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis l'été 2016. Avant ça, elle a toujours vécu à Dublin en Irlande. • Elle a un frère (Benjamin) et une sœur (Rebecca) tous les deux plus âgés qu'elle. • Elle vient d'une famille très catholique mais elle est athée. • C'est une touche à tout. • Elle a donné naissance à un petit garçon le 20 avril 2017 qu'elle a mis à l'adoption. Ses parents n'ont jamais été mis au courant. • Elle fuit les responsabilités. • Elle cache sa sensibilité derrière une attitude de je m'en foutiste et du cynisme. • Elle n'a jamais eu de relation longue bien qu'elle soit un véritable cœur d'artichaut.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Bf037a688f7393ffd069ec5e98290faa
KEEDY – Ce qui rend les amitiés indissolubles et double leur charme, est un sentiment qui manque à l'amour, la certitude.

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Hytv
SMIDY – Un jeu de crétins? Peut-être bien, mais c'était notre jeu!

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) B31947752de73ce698ad35deab78ecc3
DODY – One night can make a difference.

2019 – Elwyn#1Allie & Nino#1Mitchell#2Wren#2Wren#UA
2020 – Wren#3Isaac#UACamil#4 (& Sixtine#1)Camil#5Jax#2

RPs EN ATTENTE : Elias (voir fiche de liens) • Svetlana
RPs TERMINÉS :
2018 –
Joseph#1Ben#1Vitto#1Kane & Wren#1
2019 – Mitchell#1Austin#1Camil#1Raelyn#1Raelyn & Joseph#2Joseph#2Raelyn#3One shotJoseph#3Calie#1Camil#2Adorjan#1Joseph#4
2020 – Camil#3Joseph#UAJoseph#5Jax#1

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Tumblr_lychbksWXH1qat4nno1_500
AVATAR : Daisy Lowe.
CRÉDITS : cocaïne (kit) • the parish of space dust (gifs) • bat'phanie (code sign)
DC : /
INSCRIT LE : 28/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22389-acid-candy-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22455-notebook-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22582-deborah-brody#918039 https://www.30yearsstillyoung.com/t22593-deborah-brody https://rpgressource.tumblr.com/

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Empty
Message(#) Sujet: Re: What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) EmptyMar 20 Oct - 3:53


Sa réflexion sur l’uniforme ne pouvait que la faire rire. Discrètement, elle se mordait l’intérieur de la joue. Elle ne devrait pas dire ça mais ça devait plus fort qu’elle. Avec lui, elle était toujours directe, toujours dans l’honnêteté, trop parfois peut-être. « ‘Un autre jour quand tu seras là’, ça sonne très ce soir quand même. » Qu’on se le dise, elle se demandait même s’il ne l’avait pas fait exprès pour la pousser à le remettre dès ce soir et à lui créer d’autres souvenirs comme il le disait si bien. Elle notait également que si ce n’était pas le but du jeune homme, il s’imaginait déjà qu’ils allaient se revoir après ce soir mais si Debbie n’était pas capable de l’assumer, son cœur se réjouissait de cette perspective. Est-ce que ça l’étonnait vraiment après le baiser qu’ils venaient d’échanger ? C’était à peine s’ils ne s’étaient pas embrassés à s’en étouffer, leurs lèvres ne quittant celles de l’autre que pour respirer presque de façon essoufflée. Alors oui, évidemment, elle ne leur faisait pas confiance quant à leur capacité de résistance de l’un envers l’autre. Là-dessus, elle ne voilait pas la face : il y avait clairement un magnétisme physique inexplicable – ou qu’elle ne veut pas expliquer – entre eux, bien incapables de rester loin l’un de l’autre bien longtemps, un besoin irrépressible de toucher l’autre, d’embrasser l’autre. La preuve en était que même si elle avait quitté ses genoux, elle s’était posée pas bien loin de lui. Il lui suffirait de se pencher pour l’embrasser encore, une demande express qu’elle refusait à son corps quémandeur sans savoir s’empêcher de se pincer les lippes entre elles, comme pour goûter encore un peu à l’empreinte laissée par celles de Wren. « J’espère que ta patience équivaut à ta gourmandise. » disait-elle dans un sourire, bien déterminée à en apprendre plus sur lui avant la fin de cette pizza qui sonnerait sûrement le gong d’une partie de soirée plus physique.

Un sourire presque gêné sur le visage tant il était proche d’elle, elle riait doucement à sa pseudo révélation. « Tu m’en diras tant, je ne l’avais absolument pas deviné. » Evidemment qu’il n’avait pas voulu goûter sa pizza à travers ses lèvres, il avait voulu goûter ses lèvres tout court et elle l’avait bien compris. Elle aurait pu prendre ses lèvres de nouveau à cet instant précis mais elle se faisait force pour ne pas craquer et demandait alors un secret maintenant qu’elle lui en avait dit un. Un sourire tendre venait alors teinter son visage. Elle imaginait aisément le petit garçon qu’il avait pu être, des idées de recettes plein la tête, un bouquin sur la mythologie entre les mains. « Qu’est-ce qui t’a empêché de le faire ? » Parce qu’après tout, même môme, il tenait un vrai concept pour le coup. En tant qu’adulte, elle aurait pu trouver ça sympa mais sur le moment, ce qui l’intéressait, c’est ce qui l’avait empêché de réaliser ce rêve. Chaque enfant a eu un rêve brisé au moins une fois dans sa vie. Y compris elle.

Immanquablement, lorsqu’il lui demandait un gros secret – puisque c’est ce qu’elle avait promis s’il lui en disait un – elle ne pouvait pas s’empêcher de penser à cette grossesse qu’elle avait vécu, à cet enfant qu’elle avait abandonné sans se retourner de peur d’en souffrir plus qu’elle n’en avait souffert. C’était son plus gros secret, celui-là même dont même ses parents n’étaient pas au courant mais elle ne se voyait pas lui dire en plus de ne pas se voir bousiller l’ambiance. Elle omettait cette idée, cherchait davantage dans son passé. Peut-être qu’un secret qui le concernait plus ou moins directement était bien plus approprié sur le coup. « On me prête beaucoup de conquêtes mais c’est faux. Je suis une grande séductrice, je peux le nier. J’aime le jeu de séduction, j’aime plaire comme tout à chacun mais tu fais partie des rares avec qui je suis allée jusqu’au bout. Avant d’arriver en Australie, j’étais plus du genre sexfriends tu vois. Ici, j’ai un peu plus de coups d’un soir mais ça reste rare, ce n’est pas un concept qui me plait tant que ça. » Elle haussait un peu les épaules, se rendant alors compte d’une chose, rire au bord des lèvres, prête à se moquer de sa propre personne. « Seigneur, c’est nul comme gros secret. Ça sonnait tellement plus gros dans ma tête mais pas du tout maintenant que je te l’ai dit. » Elle se sentait ridicule. Elle n’était clairement pas assez sage pour avoir ce type de secret comme étant un gros secret. « Oh je sais ! J’ai honte de le dire parce que c’est ridicule mais mon casier judiciaire n’est pas vierge… Violation de propriété privée quand j’étais jeune. Avec des potes, on est rentrés dans une maison abandonnée qui, visiblement, ne l’était pas. Le voisin a appelé les flics, le propriétaire s’est ramené et voilà. » Est-ce qu’elle allait vraiment lui raconter toute sa vie juste pour passer à côté du plus gros de ses secrets dont elle n’était pas capable de parler ? Peut-être bien. « Ça fait deux petits secrets, ça compte comme un gros non ? » Rattrapes-toi Debbie, rattrapes-toi… mieux valait pour elle de prendre une autre part de pizza pour se taire, ce qu’elle ne tardait pas à faire.



this is about love
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes. Barman qui cherche sa nouvelle voie.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) 55b767dcb0377cbcacad0ead6038197afa19d890
POSTS : 23892 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) 0265

deborah ¤ deborah (ua) ¤ gabriel#3 ¤ deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme) ¤ nea (fb) ¤ maze#4 ¤ ava ¤ gabriel (ua3) ¤ maxence

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Wraze1

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : yanisa
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2)
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : L'écureuil.
DC : Elwyn, Timothy, Ludwig & Zeke.
INSCRIT LE : 02/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t28823-wren-elwyn-tim-sky-zeke-daydream https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Empty
Message(#) Sujet: Re: What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) EmptyVen 23 Oct - 20:03


Wren ne se contenterait probablement pas de si peu, pas avec la femme qu'il avait présentement à ses côtés. Il ne le dirait sûrement pas mais il avait déjà la sensation d'avoir tout ressenti avec Deborah lors de leur première rencontre. Quelque chose de fort s'était directement installé entre les deux joueurs mais aucun d'eux n'était en mesure de poser le moindre mot sur leur réalité. Ce ne serait pas le suédois qui le ferait ce soir-là, même s'il était certainement le plus heureux des hommes d'avoir reçu une telle invitation de la part de la brune. Ils se connaissaient peut être peu mais le nordique avait toutefois l'impression que Deborah n'était pas du genre à inviter une de ses conquêtes à la maison et il la comprenait. De son côté, il ne l'avait strictement jamais fait: ce n'était que ses petites amies qui avaient eu ce droit de prendre part un tout petit peu à la construction de l'espace intime du Doherty, un privilège qui était clairement difficile à obtenir tant le jeune homme était décidé à ne plus s'engager dans la moindre relation sérieuse. Néanmoins, il ne pouvait pas tromper le monde entier avec le regard qu'il posait à Deborah depuis son arrivée dans son appartement, encore moins depuis qu'il l'avait embrassée, lui laissant ce fameux goût de trop peu à l'intérieur. Il avait envie de tellement plus venant d'elle, de ressentir à nouveau cette explosion de sensations qu'il n'avait connu absolument qu'avec elle. A croire que se voiler la face était la meilleure chose à faire pour ne pas paraître totalement ridicule dans un tel tourbillon de sentiments qui semblait l'habiter. Wren ne le montrerait pas, non, à la place, il allait prouver qu'il était infiniment joueur, ramenant sur le tapis les souvenirs qu'ils avaient partagé dans une caserne puis dans une chambre d'hôtel, histoire de faire renaître le brasier chez Brody. "Je serai pas contre voir ça ce soir, je dois l'avouer." Tout comme il ne serait pas réticent à recevoir la belle brune sur ses genoux pour l'embrasser à nouveau, la toucher et la sublimer. Doherty le narrait avec ses yeux, c'était déjà beaucoup trop à vivre pour le commun des mortels mais il était convaincu que Deborah aurait les mêmes oeillères que lui sur la question et c'était un fait qui lui allait à la perfection. l'ambiance était somme toute particulière, au fur et à mesure que la conversation s'engageait vers des détails plus intimes de part et d'autre car il était bel et bien question de se dévoiler ce soir-là, plus qu'il ne l'avaient déjà fait en termes de physique pur et simple lors de leur première entrevue, en tout cas. "C'est vrai que je suis incroyablement subtil comme garçon, autant que je suis patient d'ailleurs." Le message subliminal était fort et Wren n'avait aucun doute que Deborah saisirait la force du sous entendu: il la voulait et ne s'en cachait aucunement, à croire que c'était un fait établi entre eux dès les prémisses, sur cette fameuse plage qui avait vu naître une relation hors du commun, une relation que l'on connaissait sûrement une seule et unique fois dans une vie. Heureusement, en un sens, le suédois ne le réalisait aucunement, ce qui lui laissait le loisir de s'épancher sur cette question de secret sans trop appréhender les retombées en termes de sentiments, un impératif qui ne lui venait pas même à l'esprit à l'heure actuelle, trop concentré qu'était le brun sur l'interrogation de la jolie Brody. "La vie, je pense. Je sais pas, je sui devenu pompier naturellement et j'ai totalement oublié que j'aimais autant la cuisine que la mythologie mais merci de me l'avoir rappelé ce soir, Deborah, ça pourra peut être servir à l'avenir, qui sait?" Etait-il en train de lui proposer de goûter à nouveau à un de ses mets dans un futur plus ou moins proche? Il n'y avait aucun réel moyen de le savoir tant le nordique tenait à rester mystique dans le ton de sa voix. De toute manière, il se tut bien vite pour laisser la jeune femme se révéler à son tour, son regard perçant d'intensité ne la lâchant pas d'une semelle durant tout ce temps. Il captait un trouble fort chez Deborah, comme si elle cherchait à lui terrer la véritable information dans un flot plus ou moins soutenu, une compensation nécessaire pour elle. Il ne commenterait pas à ce sujet car elle était clairement libre de choisir les souvenirs qu'elle voulait échanger avec un parfait inconnu, ou presque. "Tu dirais que c'est quoi alors qui t'as fait craquer avec moi sur la plage?" Le brun posait les vraies questions, ses doigts s'échappant de son contrôle pour aller caresser tout doucement le bras de Deborah, sans qu'il ne le réalise vraiment, la perte de maîtrise à son apogée encore une fois. "Je trouve que c'est un bon début. J'ai donc affaire à une délinquante, hein? Si je te dis que j'en ai été un aussi... Tu crois que ça nous rapprocherait un peu plus?" Il avait relâché son jeu contre son bras, observant Deborah manger sa pizza, laissant une trace de crème contre sa lèvre inférieure, une raison supplémentaire pour le Doherty d'aller l'effacer d'une caresse du pouce, avec ses yeux toujours si profonds et si enjôleurs, une caractéristique qui devenait toujours plus intense aux côtés de Brody. "Si je te dis que j'avais jamais rien fait dans un lieu public avant toi, ça t'étonne comme secret ou pas?" En un sens, c'en était un, clairement beaucoup moins gros que tout ce qui s'était dit jusque là mais Wren, de toute façon, en avait déjà trop partagé. Bientôt, Deborah serait en mesure de le comprendre, de le connaître et surtout, de le vaincre et si le danger était imminent, le pompier n'était apparemment pas en mesure de l'éviter instantanément.


What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) WJBxV7Q
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) YC2z5ge
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) UNIyvHM
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) YtxTUla
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) ZsxbA8o
What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) 1thrvMD

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Empty
Message(#) Sujet: Re: What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

What is life, it comes to me, without the occasional risk of pizza? ¤ Dody (spring 2019)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-