AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-48%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS SHB3175BK/00 Casque Bluetooth technologie BASS+, – 12 h ...
35.69 € 68.37 €
Voir le deal

 Can beauty come out of ashes?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chad Taylor
Chad Taylor
l'ancien bon parti
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (29 Jan 1983)
STATUT : divorcé de Kelly Ward, officiellement sorti du placard
MÉTIER : coach sportif et pompier volontaire
LOGEMENT : #32 (logan city) recherche colocataire
Can beauty come out of ashes? Tumblr_p0biseqhoZ1qcbny4o6_250
POSTS : 1799 POINTS : 35

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : en plus de préserver les siens, Chad est une tombe lorsqu'il s'agit de garder un secret. Il est redoutable au poker
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (7/4)
Can beauty come out of ashes? 7AAWAiZ
TAYLOR BROTHERS
Liam & AmosLiamZach

Kelly#3Evie#4Quinn • Casey#5
RPs EN ATTENTE : Colleen
RPs TERMINÉS : Andy#1Joanne#1Evie#1Kelly#1Leo#1Casey#1Joanne#2Jaylen#1Andy#2 & Leo#2Evie#2Hassan#1Evie#3Kelly#2LeneCasey#4Amos#1

abandonnés : Casey#2LeenaCasey#3 • Aedan#1#2
PSEUDO : TiPiT
AVATAR : Armie Hammer
CRÉDITS : (c) avengedinchains
DC : Scarlett Warren
INSCRIT LE : 03/12/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t17683p30-chad-dancing-with-our-hands-tied https://www.30yearsstillyoung.com/t17733-chad-taylor-just-a-lost-boy-not-ready-to-be-found https://www.30yearsstillyoung.com/t21033-chad-taylor

Can beauty come out of ashes? Empty
Message(#) Sujet: Can beauty come out of ashes? Can beauty come out of ashes? EmptyVen 1 Mai - 8:48



Ça sentait encore l'été. Après des mois infernaux, Chad avait à cœur de se recueillir dans un bout de nature intact. Là où les feuilles flétrissaient au gré des saisons et non des flammes. Il demeurait encore quelques étendues épargnées, et quoique l'hiver pointait le bout de son nez, la terre semblait encore embrasée. C'était un sentiment réconfortant sur le moment. Une chaleur indicible qui lui réchauffait les entrailles, et annonçait des jours meilleurs. Vêtu d'un short et d'une chemise négligemment déboutonnée, – ce qui lui ressemblait si peu d'ordinaire –  lunettes de soleil vissées sur le nez, Chad avait le menton levé vers le ciel, si dégagé en ce début d'après-midi. Planté à l'orée du vignoble, il ne s'embarrassa même pas de prétendre être absorbé dans la rédaction d'un quelconque message sur son portable pour se justifier d'être seul. Il était devenu un homme nouveau. Se réveiller à l'hôpital lui avait servi d'électrochoc. Une sorte de seconde chance que lui offrait la vie. Un symbole presque criard de renaissance. Sa discussion si peu prometteuse avec Kelly l'avait déchargé du poids de sa culpabilité. Des excuses avaient été formulées, un peu tardivement il devait l'admettre. Ces mois d'éloignement, mêlés à son propre sentiment d'aliénation, lui avaient ironiquement permis de se mettre deux minutes à la place de celle qui avait dû subir ses mensonges pendant plus d'une décennie. Même si la virulence de Kelly n'était que le produit de croyances qu'il n'était plus capable de cautionner, son amertume n'était pas totalement illégitime. Il avait fait un pas vers elle, et n'avait définitivement plus à se reprocher de la retenir en otage de son déni. Mais c'était avant tout sa relation de plus en plus intime avec Casey qui le rendait si guilleret. Rien n'avait tout à fait changé. Avec lui, il se sentait toujours aussi libre. Sauf qu'il était prêt désormais à assumer cette liberté hors des murs qui avaient autrefois emprisonnés et bridés leurs sentiments. Chad n'avait pas choisi ce lieu par hasard. Il avait pour lui une connotation toute particulière dans son amitié avec Evelyn. Cette dernière avait quitté la colocation, mais n'avait pas emporté avec elle les souvenirs et tous les efforts d'un attachement laborieusement bâti. C'était ici qu'ils s'était ouvert à elle, et avait perçu toute l'étendue de l'honnêteté avec laquelle elle s'enquérait de sa vie. Avec elle, il n'y avait ni jugement, ni hypocrisie. Juste le parfait dosage de sagesse et de bienveillance. Il l'adorait sincèrement, et ne savait comment la remercier d'avoir été présente lors de son séjour à l'hôpital. Peut-être s'en voulait-il un peu de lui demander encore des conseils. Encore des services alors qu'il avait l'impression de ne rien donner en retour. Mais il n'y avait personne d'autre, à cet instant, avec qui il avait envie de partager les angoisses et l'excitation de son prochain rendez-vous avec Casey. Il le savait, Evelyn était assez lucide pour deviner que ces moments confidentiels passés avec elle étaient sa façon à lui de communiquer sa gratitude. Il était expansif, mais tout de même assez secret pour faire la part des choses entre dissertation et confession. Elle arriva enfin, et machinalement il ôta ses lunettes pour la saluer d'une accolade. Derrière eux, la route serpentait entre les vignobles jusqu'au bar à vin qu'ils avaient choisi pour se retrouver. Chad avait promis d'emporter une bouteille pour accompagner son prochain tête-à-tête avec Casey, mais ce n'était finalement qu'un prétexte pour s'éloigner un peu d'une routine dans laquelle il s'était enfermé avant son accident. Les rues de Brisbane lui paraissaient étrangement étroites, et sa maison de plus en plus grande. Même si Evelyn avait mis la bar assez haut, il hésitait à la consulter pour retenter l'expérience. Elle aurait peut-être des contacts à lui proposer, avant qu'il ne considère vraiment de déménager. Ce qui serait sans doute le coup de massue pour Kelly. Ou une libération.. « Merci d'être venue. » dit-il avec courtoisie, tout en l'observant du haut de son mètre quatre vingt seize. « Je sais que c'est un peu loin et que ça ressemble un peu trop à du boulot, mais je me suis senti nostalgique. » Chad avait beau être changé, il n'en demeurait pas moins le même. Difficile pour lui de faire autrement que de se justifier de lui imposer un cadre quand n'importe quel bar de Brisbane aurait fait l'affaire. Et après tout, à peine avait-il mentionné Casey que c'était elle qui avait insisté pour lui prêter main forte.

@Evelyn Pearson  :l:



I'm done hating myself for feeling

Can beauty come out of ashes? IcdDGTz
Can beauty come out of ashes? 901199fireman

Can beauty come out of ashes? 908854lgbt
Can beauty come out of ashes? RzhrAU5
Can beauty come out of ashes? CG4jJfI
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la "fille de"
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (21.09.85)
SURNOM : evie par la majorité, frankie par sa mère, vivie par ses neveux et nièces
STATUT : look up in the mirror like damn she the one
MÉTIER : calligraphe de formation, wedding planner par vocation, assistée par la douce lucia. elles répandent bons conseils et sourires dans l'agence qui porte son nom et qui est située à la périphérie de spring hill
LOGEMENT : après une colocation de deux ans avec chad, elle l'a enfin quitté pour occuper un bel appartement avec sa cousine préférée, lara. adresse: #70 st pauls terrace, spring hill
Can beauty come out of ashes? Tumblr_olhkyjPRnE1vnbx6ao9_250
POSTS : 4310 POINTS : 320

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Can beauty come out of ashes? 02b3c381b411d3cea79c517187665b4f34c94778
PEARSON² ◦ so don't you forget about the little girl that you met now the one that's in your spirit she still got your back yeah don't you let the world take back all the love that you gave her this is all her world now this is all your world now
Can beauty come out of ashes? Ee7a5b69e46a1b81cbd6d6f447157571de3d178f
BAMBI ◦ you're not alone together we stand i'll be by your side you know i'll take your hand when it gets cold and it feels like the end there's no place to go you know i won't give in keep holding on

carlisle#4 ◦ nicholas#1lara#6bambi#3lucia#3chad#4

RPs EN ATTENTE : knox#2 ◦ siloë#1 ◦ elizabeth#2 ◦ joanne#3
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
PSEUDO : ssoveia
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©tearsflight (av) ◦ ©serpentiinequeen&demctozdemir&rostovarps (gifs profil&sign) ◦ ©siren charms (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : yasmine khadji & jo carter
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now https://www.30yearsstillyoung.com/t28922-evelyn-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t23917-famille-f-les-pearson#9

Can beauty come out of ashes? Empty
Message(#) Sujet: Re: Can beauty come out of ashes? Can beauty come out of ashes? EmptySam 9 Mai - 5:46




≈ ≈ ≈
{can beauty come out of ashes?}
crédits gif et code fiche/ (tumblr & malibu) ✰ w/ @Chad Taylor

Se laisser porter par l'imprévu n'avait jamais été chose aisée pour Evie. Chaque minute, chaque seconde de son emploi du temps ne devait échapper à son contrôle. Ça reflétait au mieux une tendance obsessionnelle pour l'ordre qui était tout à son honneur finalement, au pire une névrose ancrée si profondément en elle que la pointer du doigt à ce sujet rouvrirait des blessures qu'elle tachait tant à dissimuler sous le verni luisant du travail acharné. Dans les deux cas, ça faisait autant partie d'elle que ces petites choses constituant son être, laissant dans son sillage une aura indéfinissable de gestion de son existence telle la femme forte et indépendante qu'elle était devenue, prétendument guérie du deuil atroce qu'elle avait vécu durant son enfance. Elle ne s'était jamais imaginée qu'on lui reprocherait un jour d'avoir autant à cœur la maîtrise de sa vie, elle qui au contraire avait longtemps été fustigée pour ne pas être capable de savoir où elle allait et avec qui. Pourtant, c'était ce qu'Owen avait fait. Un peu comme s'il avait attendu qu'elle mette les pieds dans le plat pour lui faire remarquer combien ça la déstabilisait de ne pas être celle dont le veto compterait, il avait réussi à la blesser assez pour qu'elle mette un point d'honneur à revenir à ses valeurs mises de côté un temps. Floutées par le panorama incertain de cette idylle romanesque à souhait, ces dernières avaient refaits leur apparition pour la rendre plus hermétique que jamais à la possibilité de laisser entrer un homme dans sa vie bien rangée.
Le bas de sa robe fleurie entre les doigts, réalisant là le seul effort sportif notable de son année en grimpant la colline du vignoble sur des semelles compensées de douze centimètres, Evelyn se laissa happer par cette pensée. Le seul homme qu'elle n'avait pas réussi à tenir à distance depuis son retour à Brisbane, il se trouvait à ses côtés à cet instant : c'était Chad. Elle ne savait pas quel genre de sorcellerie le jeune homme avait en lui pour être devenu aussi important pour elle au point qu'elle ne pouvait pas imaginer évoluer ici sans lui, mais sous la douceur de son allure de gendre idéal, il recelait d'une force mystique à laquelle elle se soumettait volontiers. Elle s'était inquiétée pour lui. Ces derniers mois n'avaient pas été de tout repos pour son ancien colocataire, aussi à l'inquiétude s'était ajoutée une franche culpabilité à l'idée de l'avoir abandonné au mauvais moment pour voguer ailleurs. Pensant d'abord qu'une fracture nette dans leur quotidien commun l'obligerait à enfin se dépêtrer de la morosité dans laquelle son coming-out l'avait d'abord plongé, elle avait brièvement regretté de l'avoir lâchement abandonné quand quelques semaines plus tard, il avait été hospitalisé. Rien que pour lui, elle avait accepté de bousculer son emploi du temps pour lui rendre visite et occuper ses longues journées en le gratifiant des derniers potins sur les couples qui défilaient dans son bureau ; à ça s'ajoutait les parts de gâteaux qu'elle lui apportait pour égayer les menues fades du St-Vincent, bien décidée à lui faire reprendre les quelques grammes qu'il avait perdu. Elle avait espéré lui remonter le moral, tachant à la fois, et secrètement, d'amortir ses propres inquiétudes lorsqu'elle posait ses yeux sur lui en se demandant s'il allait réussir à remonter la pente de toutes ces épreuves qu'il avait vécu en un laps de temps trop court pour qu'elle non plus ne puisse rien voir venir.

Il était sorti maintenant, Dieu merci – était-elle encore en droit d'invoquer le Tout-Puissant ? Rien n'était moins sûr. Sur ce coup-ci, elle prenait le gauche et tant pis pour la punition divine. Ils se voyaient moins, ça rendait leurs accolades plus chaleureuses ; encore quelque chose qu'elle lui autorisait contrairement aux autres de qui elle restait toujours à distance, peu encline à supporter la moiteur et les bons sentiments. Toutefois, ils ne perdaient jamais le contact trop longtemps, un fait qui lui fit répondre au jeune homme, un sourire fendant son visage pendant qu'elle plissait les yeux, indisposée par le soleil qui dardait ses rayons sur leur moindre faits et geste comme un projecteur de cinéma ; la scène était jolie, le cadre s'y prêtait "Tu parles comme si on se trouvait à un entretien d'embauche." Sa propre nostalgie se mêla à celle du jeune homme quand elle songea au ton formel de leur première rencontre. Son sourire se perdit dans sa contemplation du chemin qu'ils foulaient tranquillement, et doucement elle relâcha le bas de sa robe pour saisir le bras de Chad auquel elle s'accrocha doucement, suivant ses pas de géants en cadence. C'était elle qui avait insisté pour qu'ils se voient à l'instant où Chad avait mentionné Casey et un potentiel rendez-vous galant. Elle n'était pas douée pour la valse des sentiments, elle savait cependant peaufiner les apparences avec un talent inné – qui devait certainement lui venir de sa mère par ailleurs, mais inutile de le préciser "C'est un bel endroit. Mais tu sais… j'étais complètement saoule la dernière fois qu'on est venus ici." avoua-t-elle en levant la tête vers lui, un nouveau sourire faisant s'allumer ses yeux sombres et son teint caramel. Elle observa un instant les traits reposés de son ancien colocataire avant, la mine plus facétieuse, de reprendre la parole pour lui demander "Aloooors, ce Casey ?" Elle ne lui laissa pas le temps de dire quoi que ce soit, elle ajouta, laissant une justification prononcée sur le ton un peu pompeux qui était le sien lorsqu'elle revêtait sa parure d'organisatrice de mariage "J'ai besoin de savoir quel genre d'homme il est avant de me lancer dans un plan de conquête." Ou de reconquête ? Que savait-elle de cette histoire entre Chad et ce jeune homme après tout ?


    - - cause baby i could build a castle out of all the bricks they threw at me, and every day is like a battle, but every night with us is like a dream. baby, we're the new romantics come on, come along with me...
    Can beauty come out of ashes? P043axop_o

    Can beauty come out of ashes? 1949770018:
     
Revenir en haut Aller en bas
Chad Taylor
Chad Taylor
l'ancien bon parti
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (29 Jan 1983)
STATUT : divorcé de Kelly Ward, officiellement sorti du placard
MÉTIER : coach sportif et pompier volontaire
LOGEMENT : #32 (logan city) recherche colocataire
Can beauty come out of ashes? Tumblr_p0biseqhoZ1qcbny4o6_250
POSTS : 1799 POINTS : 35

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : en plus de préserver les siens, Chad est une tombe lorsqu'il s'agit de garder un secret. Il est redoutable au poker
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (7/4)
Can beauty come out of ashes? 7AAWAiZ
TAYLOR BROTHERS
Liam & AmosLiamZach

Kelly#3Evie#4Quinn • Casey#5
RPs EN ATTENTE : Colleen
RPs TERMINÉS : Andy#1Joanne#1Evie#1Kelly#1Leo#1Casey#1Joanne#2Jaylen#1Andy#2 & Leo#2Evie#2Hassan#1Evie#3Kelly#2LeneCasey#4Amos#1

abandonnés : Casey#2LeenaCasey#3 • Aedan#1#2
PSEUDO : TiPiT
AVATAR : Armie Hammer
CRÉDITS : (c) avengedinchains
DC : Scarlett Warren
INSCRIT LE : 03/12/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t17683p30-chad-dancing-with-our-hands-tied https://www.30yearsstillyoung.com/t17733-chad-taylor-just-a-lost-boy-not-ready-to-be-found https://www.30yearsstillyoung.com/t21033-chad-taylor

Can beauty come out of ashes? Empty
Message(#) Sujet: Re: Can beauty come out of ashes? Can beauty come out of ashes? EmptyJeu 21 Mai - 7:14



La voir s'approcher l'avait réconcilié avec une réalité à laquelle il ne croyait plus. La dernière fois qu'il avait croisé Evelyn, elle avait dû se pencher au chevet de son lit d'hôpital, et même si sa visite n'aurait pas pu lui faire plus plaisir, elle avait difficilement pu lui faire oublier celles qui lui avaient précédé. La résilience d'Amos, au même titre que l'hostilité de Kelly, avait achevé le peu de force qu'il avait cru récupérer. Depuis son retour à la maison, Chad s'était appliqué à renouveler ses principes, mais sa discussion avec son frère continuait de l'obséder. Avait-il manqué sa chance de se racheter auprès de sa considération ? En le rabrouant, il avait eu l'impression de perdre des points plutôt que de gagner du temps. S'éloigner un peu de toutes ces préoccupations procurait un bien qu'il savait passager à sa conscience. Rien de plus qu'un pansement pour masquer la morsure de ses élucubrations. Chad était pourtant déterminé à en profiter. Les vignobles avaient le don de raviver une pluie de souvenirs heureux. Impossible d'associer à cet endroit autre chose que les plus beaux aspects de Kelly, ou la naissance de son amitié avec Evie. Ou même les joies son mariage, qui lui évoquaient aussi l'été et le vin. L'odeur de la nature qui pétille au soleil, et le son de la vie qui crépite. Il y avait toujours un petit instant de flottement, mais Evelyn ne rechignait jamais à accueillir ses accolades. C'était une mauvaise habitude dont il avait du mal à se débarrasser. Un côté tactile et chaleureux hérité de sa famille, et auquel il s'accrochait malgré lui pour ne pas totalement rompre le lien qui l'enchaînait à sa modeste éducation. Les étreintes étaient souvent aussi révélatrices qu'une poignée de main. Elles pouvaient être fermes ou lâches, et avaient cette capacité à orienter la suite de ses interactions avec les gens. Le ton employé par Evelyn décida à sa place, et Chad étira un sourire à la fois contraint et amusé. Il avait cette manie à être très formel, et il appréciait la façon dont elle le soulignait sans jamais l'incriminer. L'image de leur première rencontre s'imprima dans son esprit, comme elle le faisait sans doute tout aussi vivace dans celui de la jeune femme. Après tout, n'avaient-ils pas été séduits par leur bienséance respective à l'époque ? « Je note, ne pas aborder les gens comme à un entretien d'embauche. » ironisa-t-il tandis qu'Evelyn enlaça d'elle-même son bras dans le sien. Foulant le chemin de terre dans leurs habits mondains, ils auraient pu passer à nouveau pour de futurs mariés en quête d'un lieu de cérémonie. Les insectes entamaient leur orchestre invisible autour d'eux, et Chad pria pour qu'aucun serpent de ne se déroule en travers de leur chemin. « Vraiment ? » rétorqua-t-il avec une rhétorique affectée. Il était plutôt saoul lui aussi, et il ne doutait pas qu'Evelyn le savait. Tant qu'elle ne lui avouait pas avoir oublié une partie de leurs échanges, il était prêt à vivre avec cette vérité. « Moi j'étais tout à fait sobre. » dit-il tout à fait sarcastique, avant de reprendre une mine un peu plus sage, quoique pas tout à fait mature, quand elle le questionna sur son rendez-vous. Elle n'hésitait pas à mettre les pieds dans le plat lorsqu'il était question d'organiser des événements, et à vrai dire il n'en avait pas attendu moins de sa part. Chad eut trop de mal à bouder son plaisir de lui conter la vie de son amant d'autrefois. Il ne savait pas comment qualifier leur relation aujourd'hui. Était-il devenu un ami ? Un flirt ? Ou seulement une figure qui lui inspirait sa vie de demain ? Son sourire, quoique subtil, illuminait le ton qu'il s'apprêtait à employer. Il rit cependant face à la franchise passionnée de son ancienne colocataire, qui tenait sincèrement à contribuer à sa stratégie pour regagner le cœur de Casey. « On dirait toujours un entretien d'embauche tu vois. » railla-t-il pour s'assurer quelques secondes de réflexion. Le portrait de Casey était déjà sans équivoque dans son esprit. Il avait eu tout le temps de d'observer des qualités qu'il lui prêtait déjà dans ses souvenirs. « Comment te le décrire... Il est un peu plus jeune que moi. Photographe de profession, d'ailleurs je lui ai déjà parlé de toi. Il est... d'une grande générosité et il sait ce qu'il veut. La preuve, il a acheté et retapé une maison à Logan City pour héberger des jeunes en difficulté. On peut avoir l'impression que c'est un grand enfant mais il sait toujours être responsable quand il le faut. Débrouillard. Et tenace. Il a construit sa vie sans l'aide de personne. » s'était-il emporté, visualisant avec clarté le sourire invincible du jeune homme. « C'est bizarre de parler de lui comme ça. Librement. Pendant longtemps il a été un secret. » conclut-il en haussant les épaules, l'air un peu badin et le regard perdu dans l'horizon, avant de tourner la tête à nouveau vers Evelyn pour jauger son ressenti.



I'm done hating myself for feeling

Can beauty come out of ashes? IcdDGTz
Can beauty come out of ashes? 901199fireman

Can beauty come out of ashes? 908854lgbt
Can beauty come out of ashes? RzhrAU5
Can beauty come out of ashes? CG4jJfI
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la "fille de"
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (21.09.85)
SURNOM : evie par la majorité, frankie par sa mère, vivie par ses neveux et nièces
STATUT : look up in the mirror like damn she the one
MÉTIER : calligraphe de formation, wedding planner par vocation, assistée par la douce lucia. elles répandent bons conseils et sourires dans l'agence qui porte son nom et qui est située à la périphérie de spring hill
LOGEMENT : après une colocation de deux ans avec chad, elle l'a enfin quitté pour occuper un bel appartement avec sa cousine préférée, lara. adresse: #70 st pauls terrace, spring hill
Can beauty come out of ashes? Tumblr_olhkyjPRnE1vnbx6ao9_250
POSTS : 4310 POINTS : 320

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Can beauty come out of ashes? 02b3c381b411d3cea79c517187665b4f34c94778
PEARSON² ◦ so don't you forget about the little girl that you met now the one that's in your spirit she still got your back yeah don't you let the world take back all the love that you gave her this is all her world now this is all your world now
Can beauty come out of ashes? Ee7a5b69e46a1b81cbd6d6f447157571de3d178f
BAMBI ◦ you're not alone together we stand i'll be by your side you know i'll take your hand when it gets cold and it feels like the end there's no place to go you know i won't give in keep holding on

carlisle#4 ◦ nicholas#1lara#6bambi#3lucia#3chad#4

RPs EN ATTENTE : knox#2 ◦ siloë#1 ◦ elizabeth#2 ◦ joanne#3
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
PSEUDO : ssoveia
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©tearsflight (av) ◦ ©serpentiinequeen&demctozdemir&rostovarps (gifs profil&sign) ◦ ©siren charms (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : yasmine khadji & jo carter
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now https://www.30yearsstillyoung.com/t28922-evelyn-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t23917-famille-f-les-pearson#9

Can beauty come out of ashes? Empty
Message(#) Sujet: Re: Can beauty come out of ashes? Can beauty come out of ashes? EmptyDim 24 Mai - 12:07




≈ ≈ ≈
{can beauty come out of ashes?}
crédits gif et code fiche/ (tumblr & malibu) ✰ w/ @Chad Taylor

S'immiscer dans la vie sentimentale des gens, Evelyn en avait fait un business florissant. Elle n'était jamais très indiscrète, sachant mieux que quiconque combien cet aspect-là de la vie de tout un chacun pouvait être intime pour ainsi consentir à la donner en pâture volontairement. Pour autant, pour bien faire son travail, il lui fallait des détails sur les couples qu'elle accueillait avec toute la bienveillance qui était la sienne. C'était un chantier de longue haleine durant lequel la confiance finissait par s'installer pour que, très souvent, elle finisse par prendre des allures de très bonne amie à qui l'on confiait tout et n'importe quoi – parfois même des choses dont elle n'avait pas besoin d'être mise au courant et qui finissaient dans sa boîte mentale d'anecdotes savoureuses. Elle ne savait pas si c'était un vrai talent chez elle d'être autant à l'écoute, cependant elle l'avait tout de même cultivé, ce pseudo-don, pour que, malgré ses propres attentes à ce sujet, elle puisse être capable d'en user avec instinct et naturel… et ça faisait sa bonne réputation, elle le savait.
Elle s'était demandé un temps si le matrimonial ne lui aurait pas davantage convenu que l'organisation de mariage. Mais elle ne trouvait pas la finalité du matchmaking aussi gratifiante que celle de voir un projet tel que le mariage prendre forme au fil des mois de dur labeur qu'elle abattait chaque fois, toujours avec le même enthousiasme. Ici, elle se prêtait à l'exercice tout simplement parce que Chad avait laissé sous-entendre que le lien qui l'unissait à Casey était déjà affirmé. Inutile donc de parader pour le convaincre de se laisser charmer par les atouts indiscutables de son anciens colocataires… en même temps, ça lui faisait plaisir de prendre part à ce rituel pour aider le jeune homme à explorer le nouveau champ de possibles qui s'était ouvert à lui à l'instant où il avait fait son coming-out. Aussi plus qu'une envie de l'accompagner dans sa nouvelle vie, c'était une mission pour elle de lui faire sentir qu'elle était là pour jouer les bonnes copines prête à entendre tout ce qu'il avait à dire au sujet de ce prétendant si spécial. Les hostilités lancées par sa propre initiative, n'en pouvant plus d'attendre pour en savoir davantage sur cette histoire bien mystérieuse entre les deux jeunes hommes, elle s'accrocha davantage à son bras.

Elle leva un doigt devant son propre nez, empruntant un ton de maîtresse d'école qui lui allait plutôt pas mal au demeurant "Les prémices de notre grand plan de conquête plutôt. Sois précis avec le vocabulaire, c'est un moment qui restera gravé dans ta mémoire." Surjouant un peu, elle laissa un rire poindre en le laissant enfin parler. Elle s'arrêta sur le premier détail qu'il laissa échapper, laissant supposer qu'il avait un petit penchant pour les petits jeunes. Ça l'amusa un peu, et elle l'exprima avec, dans ses grands yeux noisette, quelques sous-entendus qu'elle tut parce que définitivement, Evie était plus élégante que ça "Et bien, et bien…" roucoula-t-elle avant de lever les sourcils et de lui demander en apprenant qu'il avait parlé d'elle "En bien, j'espère ? Tu lui as parlé de mes nombreux talents et de mon teint resplendissant ? Tout est naturel si tu te poses la question. OK, ce n'est pas le sujet… proceed." l'encouragea-t-elle à reprendre, une main leste lui montrant la marche à suivre tandis qu'elle redressait la tête et qu'elle continuait à l'écouter attentivement.
Foulant en rythme le sol bien entretenu du vignoble, la voix de Chad accompagna leur balade avec la cadence rassurante du conte de fées. Elle ne put s'empêcher d'émettre un comparatif dans son esprit, se remémorant brièvement la manière dont il lui avait parlé de Kelly à l’époque. Elle avait dénoté une grande tendresse chaque fois qu'il laissait des informations filer au sujet de son ex-épouse, mais là… c'était différent. Sa voix s'emballait, elle pouvait le déceler rien qu'en tendant l'oreille, alors dans quel état devait se trouver son cœur à ce moment-là ? Elle pouvait l'imaginer pulser si fort dans sa poitrine qu'un nouveau sourire fendit son visage "Un fonceur au grand cœur. Je l'aime déjà beaucoup." ponctua-t-elle le discours de son ancien colocataire vers qui elle tourna la tête pour ajouter avec douceur "Tu parles de lui comme d'un personnage de roman." Ils portaient tous les deux des lunettes de soleil, mais elle pouvait très bien anticiper les étoiles qu'il avait dans les yeux. Ça lui fit froncer le haut de son nez piqueté de taches de rousseur, et pousser un léger soupir que sa reprise de paroles tronqua délicatement "J'ai appris une chose au cours de ces dernières années ; les secrets sont faits pour être révélés de toute façon." Et elle savait de quoi elle parlait. Elle n'épilogua pas sur le sujet cependant, préférant se concentrer pleinement sur Chad et son histoire qu'elle connaissait mieux désormais, chaque fois qu'ils se voyaient prenant des airs de grandes confessions qu'elle chérissait sans se faire prier "Que tu le fasses de ton plein gré, c'est la meilleure chose qui puisse t'arriver. Ça aurait été pénible autrement." Une très courte pause qui lui permit de poser un regard d'ensemble sur l'environnement qui les accueillait, et elle joignit son autre main à celle qui entourait le bras du jeune homme "Et sois tranquille, je suis suffisamment curieuse pour t'obliger à m'en dire encore plus à son sujet et à t'enlever cette impression désagréable de grand secret. D'ailleurs…" Elle prit des airs de conspiratrice, baissant le ton pour qu'il ne devienne plus qu'un chuchotis qu'eux seuls pouvaient discerner "Je sais qu'on est sensé dire que ce n'est pas important, que c'est l'intérieur qui compte et que l'âme fait l'homme… mais il est comment ?" Un ange passa. Elle secoua la tête pour mieux expliciter, sa voix devenant légèrement aigue "Physiquement, je veux dire ? Que je sache s'il est digne de ces beaux yeux bleus et de ce sourire de prince charmant." Posant plus longtemps ses yeux sur Chad, elle constata à quel point il avait meilleure mine ; ses joues s'étaient remplies, merci les parts de wedding cakes. En même temps, ne pouvant ignorer les rides d'expressions induites par les sourires qu'il distribuait comme des bonbons depuis que le nom de Casey avait été mentionné, elle lui demanda "Tu l'aimes vraiment beaucoup, non ?"


    - - cause baby i could build a castle out of all the bricks they threw at me, and every day is like a battle, but every night with us is like a dream. baby, we're the new romantics come on, come along with me...
    Can beauty come out of ashes? P043axop_o

    Can beauty come out of ashes? 1949770018:
     
Revenir en haut Aller en bas
Chad Taylor
Chad Taylor
l'ancien bon parti
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (29 Jan 1983)
STATUT : divorcé de Kelly Ward, officiellement sorti du placard
MÉTIER : coach sportif et pompier volontaire
LOGEMENT : #32 (logan city) recherche colocataire
Can beauty come out of ashes? Tumblr_p0biseqhoZ1qcbny4o6_250
POSTS : 1799 POINTS : 35

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : en plus de préserver les siens, Chad est une tombe lorsqu'il s'agit de garder un secret. Il est redoutable au poker
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (7/4)
Can beauty come out of ashes? 7AAWAiZ
TAYLOR BROTHERS
Liam & AmosLiamZach

Kelly#3Evie#4Quinn • Casey#5
RPs EN ATTENTE : Colleen
RPs TERMINÉS : Andy#1Joanne#1Evie#1Kelly#1Leo#1Casey#1Joanne#2Jaylen#1Andy#2 & Leo#2Evie#2Hassan#1Evie#3Kelly#2LeneCasey#4Amos#1

abandonnés : Casey#2LeenaCasey#3 • Aedan#1#2
PSEUDO : TiPiT
AVATAR : Armie Hammer
CRÉDITS : (c) avengedinchains
DC : Scarlett Warren
INSCRIT LE : 03/12/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t17683p30-chad-dancing-with-our-hands-tied https://www.30yearsstillyoung.com/t17733-chad-taylor-just-a-lost-boy-not-ready-to-be-found https://www.30yearsstillyoung.com/t21033-chad-taylor

Can beauty come out of ashes? Empty
Message(#) Sujet: Re: Can beauty come out of ashes? Can beauty come out of ashes? EmptyMar 2 Juin - 14:58


Rapidement ils s'engagèrent sur la route bordée de vignes. Leur insouciance dénotait autant de leur intérêt pour les récits de l'autre que de leur familiarité avec les lieux. Tantôt Chad regardait au loin, tantôt il pivotait vers son amie qui, contrairement à lui, s'efforçait de ne jamais être d'une humeur placide. De toute façon Evelyn avait le don d'inhiber tous ses talents de joueur de poker. Ses yeux pétillaient d'une complaisance que pas même la défiance ne pouvait méprendre pour de l'opportunisme. Chad devait bien se reconnaître un certain manque de lucidité à propos de la jeune femme, qui était de toute évidence aussi douée que lui pour ne manifester que les aspects les plus estimables de sa personnalité. Comment pouvait-il faire autrement alors qu'aucun semblant de discordance n'avait ébranlé leurs mois de vie commune ? Leurs caractères étaient aussi similaires que complémentaires. Evelyn était finalement le reflet le plus flatteur de qualités qu'il s'appliquait lui-même à entretenir. Une ode à sa propre personne, plus candide que vaniteuse. Son bras accroché au sien s'apparenta bientôt, aussi frêle fut-il en comparaison, à celui de Casey. C'était sans doute le genre de démonstration affective qu'il attendait de sa part, et cette perspective lui paraissait désormais moins effrayante que séduisante. Comment un acte si innocent avait-il pu lui sembler autrefois si inconcevable ? Et tandis qu'il déroulait le portrait rayonnant de Casey, il se remémorait avec amertume tout ce à quoi il avait renoncé pour poursuivre le protocole d'une vie sans remous. Sa fougue, son ambition, sacrifiés pour le bien d'une estime qui n'avait de sens que dans les yeux des autres. Cette résignation avait aujourd'hui des allures de vanité. Même s'il n'avait pas envie de tirer un trait sur son mariage, Kelly lui rendait la tâche difficile. Elle était si appliquée dans son rôle qu'il se demandait s'il n'y avait pas une ambition secrète derrière ce ton prédicatif. Alors il faisait en sorte de se concentrer sur l'avenir, et c'était ce qui rendait chaque évocation de son béguin si réjouissante. A cet instant, Evelyn n'était pas plus une oreille à contenter que Casey une histoire qu'il avait envie de conter. Une histoire dont il avait envie de se vanter même. Chad avait laissé la jeune femme l'interrompre, mais il était trop transporté pour lui prêter davantage qu'un sourire de circonstance. Il ne tourna la tête qu'à la fin de son éloge, et malgré les lunettes qui dissimulaient les yeux d'Evie, il devina une lueur de compassion résignée étirer le haut de son visage. Elle allongeait le suspense, et Chad resta suspendu à son approbation. Il soupira à son tour, alors qu'elle admit que son portrait était digne de son amitié. Chad ne pouvait nier que leur histoire était romanesque sur bien des plans. De leur rencontre à leur séparation jusqu'à leurs retrouvailles providentielles dans le voisinage, elle était aussi rythmée qu'un classique de la littérature britannique. « J'ai dû m'assoupir sur un roman de Charlotte Brönte la nuit dernière. » plaisanta-t-il à moitié, sans soupçonner un instant qu'elle aurait pu l'accuser de grossir le trait. Evelyn n'était pas née de la dernière pluie, et elle savait sans doute aussi bien que lui à quel point des sentiments ravivés pouvaient obscurcir la raison. La route bifurquait en face d'eux, et au bout de quelques mètres se dessinaient les escaliers qui menaient à la plate-forme sur laquelle était juchée le bar. Derrière sa leçon de sagacité, Evie laissa se révéler une faille qu'elle s'empressa de refermer. Chad était lui-même assez avisé et respectueux pour ne pas se montrer intrusif, mais il sentait bien qu'elle avait subi des déboires qu'elle n'était pas encore prête à partager avec lui. Loin d'être offusqué, il se résolut à aborder la question à un moment plus propice. Ses mots si doux poussaient à la confession. Si Chad était si enclin à livrer ses secrets, c'était avant tout parce qu'elle était la seule à pouvoir lui dire ce qu'il voulait entendre. Il étouffa un rire au moment où elle s'apprêtait à l'assaillir d'une nouvelle salve de questions. A quoi ressemblait-il ? C'était le genre de sujet qu'il s'était justement attendu à aborder. Le contraire l'aurait déçu. Et pas plus pas fierté que pour mettre des mots sur ses sentiments. Elle sema un compliment en route, que Chad accepta en roulant des yeux avec une fausse modestie. « Il est assez petit. Enfin, je sais pas si je suis très légitime pour en décider... » commença-t-il en baissant les yeux du haut de sa grande taille. « Maintenant que j'y pense tu pourrais tout aussi bien visualiser mon opposé. Châtain, les yeux marrons... barbu, c'est important de le mentionner. Mais ce qui m'a le plus marqué c'est son sourire. Je sais pas, quand il sourit c'est... comme si plus rien d'autre ne comptait. Comme si tout s'arrêtait. » La conversation les tenait en haleine. Ils se figèrent en bas des escaliers, dans l'expectative. L'heure était sensiblement venue de mettre le doigt sur une évidence. « Oui, je crois bien que je suis sacrément entiché. » accorda-t-il le regard perdu dans le vide, et un sourire naïf pendu aux lèvres.



I'm done hating myself for feeling

Can beauty come out of ashes? IcdDGTz
Can beauty come out of ashes? 901199fireman

Can beauty come out of ashes? 908854lgbt
Can beauty come out of ashes? RzhrAU5
Can beauty come out of ashes? CG4jJfI
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la "fille de"
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (21.09.85)
SURNOM : evie par la majorité, frankie par sa mère, vivie par ses neveux et nièces
STATUT : look up in the mirror like damn she the one
MÉTIER : calligraphe de formation, wedding planner par vocation, assistée par la douce lucia. elles répandent bons conseils et sourires dans l'agence qui porte son nom et qui est située à la périphérie de spring hill
LOGEMENT : après une colocation de deux ans avec chad, elle l'a enfin quitté pour occuper un bel appartement avec sa cousine préférée, lara. adresse: #70 st pauls terrace, spring hill
Can beauty come out of ashes? Tumblr_olhkyjPRnE1vnbx6ao9_250
POSTS : 4310 POINTS : 320

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Can beauty come out of ashes? 02b3c381b411d3cea79c517187665b4f34c94778
PEARSON² ◦ so don't you forget about the little girl that you met now the one that's in your spirit she still got your back yeah don't you let the world take back all the love that you gave her this is all her world now this is all your world now
Can beauty come out of ashes? Ee7a5b69e46a1b81cbd6d6f447157571de3d178f
BAMBI ◦ you're not alone together we stand i'll be by your side you know i'll take your hand when it gets cold and it feels like the end there's no place to go you know i won't give in keep holding on

carlisle#4 ◦ nicholas#1lara#6bambi#3lucia#3chad#4

RPs EN ATTENTE : knox#2 ◦ siloë#1 ◦ elizabeth#2 ◦ joanne#3
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
PSEUDO : ssoveia
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©tearsflight (av) ◦ ©serpentiinequeen&demctozdemir&rostovarps (gifs profil&sign) ◦ ©siren charms (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : yasmine khadji & jo carter
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now https://www.30yearsstillyoung.com/t28922-evelyn-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t23917-famille-f-les-pearson#9

Can beauty come out of ashes? Empty
Message(#) Sujet: Re: Can beauty come out of ashes? Can beauty come out of ashes? EmptyJeu 4 Juin - 10:53




≈ ≈ ≈
{can beauty come out of ashes?}
crédits gif et code fiche/ (tumblr & malibu) ✰ w/ @Chad Taylor

Elle ne ressentait pas le besoin de s'épancher sur ses propres déboires amoureux, parce qu'au-delà de ses secrets si profondément enfouis, Evelyn était une femme pudique émotionnellement. Enfin, c'était un moyen poli de dire qu'elle n'était pas très bien construite sur ce plan, mais chacun avait ses travers après tout. Elle avait grandi dans un foyer où l'amour de ses parents était si inconditionnel, que même après le décès brutal de l'un d'eux, il perdurait comme la preuve irréfutable qu'ils étaient faits l'un pour l'autre, qu'importe ce que les astres avaient décidé pour eux. Alors comment rivaliser avec cette histoire, comment être sûre que la sienne serait aussi digne que celle qui avait permis sa naissance ? Elle ne s'était jamais dit que sa propension à rester célibataire relevait d'un quelconque complexe à propos du modèle qu'elle avait eu sous les yeux au cours des six premières années de sa vie, néanmoins c'était un fait à soulever, davantage devant un thérapeute que devant un ami, d'ailleurs. Elle le savait, c'était ancré en elle comme la majorité des traits qui formaient le tout, charmant peut-être, complexe surtout, qu'elle était : jamais elle ne trouverait quelqu'un à aimer comme sa mère avait aimé son père, comme elle continuait à l'aimer encore aujourd'hui, c'était une certitude qui dormait profondément en elle, et un but auquel elle se disait ne vouloir jamais aspirer, mais qu'elle ne repousserait pas s'il lui tombait dessus sans qu'elle ne puisse l'anticiper. Quelque part, dans la région de sa conscience dans laquelle elle évitait de se perdre trop souvent, évidemment ça la faisait rêver.
Elle avait cru être amoureuse parfois, elle avait cru ses sentiments assez forts pour s'autoriser à abandonner ses principes et mettre un terme à la solitude dans laquelle elle disait se complaire depuis des années. Mais la déception n'avait été que plus grande de s'apercevoir que dans le fond, la naïve adolescente qu'elle avait été dans le passé s'était laissé charmer par la perspective de retrouver ce qu'elle avait perdu autrefois – au contraire de sa mère qui ne retrouverait jamais son père, elle avait, pour la première fois, foulé un terrain qui lui était infranchissable en retombant, elle, sur un homme qu'elle avait beaucoup aimé. Pourtant, après des mois à cultiver le secret de retrouvailles aussi enthousiasmantes que celles de Chad et de Casey, Owen ne resterait qu'un souvenir. Méritait-il vraiment qu'elle s'épanche à son sujet alors qu'elle s'était toujours fait une mission de ne pas s'appesantir sur ses regrets ? Elle le savait, Chad saurait l'écouter, apaiser la tristesse relative qu'elle nourrissait à force de ruminer les derniers mots qu'ils avaient échangé… mais à quoi ça servirait, si ce n'était lui faire entendre qu'elle avait été stupide de s'y accrocher ?
L'histoire contée par son ancien colocataire était la distraction idéale finalement. Comme une élève qui dévorait le livre chevet préféré de son coup de cœur du moment pour se sentir plus proche de lui, elle se lança dans une analyse verbale des informations qu'il avait laissé échapper, ne lui laissant guère le temps de prévoir tout ce qu'elle mourrait d'envie d'apprendre au sujet de l'homme qu'il dépeignait comme un héros romanesque d'une littérature d'un autre temps. Il la faisait sourire, elle ne l'avait jamais vu comme ça ; aussi heureux de partager quelque chose d'important avec elle, eux qui avaient mis un point d'honneur à rester à distance durant les premiers mois de leur colocation, effrayés par la perspective de faire entrer véritablement quelqu'un dans leur vie.

"Ce n'est pas difficile d'être plus grand que toi." rétorqua-t-elle tout de suite après lui, arborant la mine relative aux faux reproches dont elle l'assénait souvent pour pointer du doigt sa silhouette longue et massive. S'arrêtant en même temps que lui, elle balaya sa frange avec ses lunettes de soleil pour dégager son regard, tandis qu'elle les fixait finalement sur le haut de sa tête. Elle se tourna vers le jeune homme qui répondit à son interrogation à propos du physique de Casey – elle fit mine de ne pas voir la grimace qu'il avait laissé échapper face à ses compliments, car elle n'était pas sans savoir que Chad Taylor n'était pas un as de l'estime de soi… et pourtant, il avait tout pour "La barbe, c'est le maquillage pour les hommes. Assure-toi qu'il soit aussi beau avec que sans, sinon la déception sera rude quand il décidera de s'en débarrasser." Elle plaisantait, elle n'était pas si portée sur le physique qu'elle le laissait sous-entendre. Mais la finalité de leur conversation était si réjouissante qu'elle ne pouvait s'empêcher de faire le clown.
Les choses étaient sérieuses cependant, assez pour qu'elle ressente chaque vibration positive émaner du corps de son colocataire qu'elle lâcha enfin pour grimper sur la première marche de l'escalier devant lequel ils s'étaient arrêtés. Quand enfin il apposa la conclusion qu'elle avait senti venir et qui la fit sourire pour de bon "Tu sais, je ne suis pas experte en la matière, mon domaine se situe plutôt dans l'après, mais…" Il jouait sur le suspens, alors elle aussi. Elle arbora son expression qui laissait toutefois entrevoir qu'elle en avait assez sous la semelle pour se considérer comme bon juge ; des amoureux, elle en côtoyait plus que n'importe qui. C'est ce qui lui permit de reprendre, lui demandant avec malice "Entiché, ce n'est pas un peu faible pour exprimer ce qui se passe là-dedans en ce moment ?" Et par là-dedans, elle se risqua à pointer du doigt sa poitrine du côté gauche, là où elle s'imaginait que tout un tas de feux d'artifices résonnaient quand Casey se mettait à sourire. Elle aussi sourit, penchant la tête sur le côté quand elle commença à monter les marches de l'escalier, le sollicitant à nouveau en vérifiant qu'il la suivait bel et bien "Tu comptes lui parler de ce que tu ressens vraiment pour lui ?"


    - - cause baby i could build a castle out of all the bricks they threw at me, and every day is like a battle, but every night with us is like a dream. baby, we're the new romantics come on, come along with me...
    Can beauty come out of ashes? P043axop_o

    Can beauty come out of ashes? 1949770018:
     
Revenir en haut Aller en bas
Chad Taylor
Chad Taylor
l'ancien bon parti
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (29 Jan 1983)
STATUT : divorcé de Kelly Ward, officiellement sorti du placard
MÉTIER : coach sportif et pompier volontaire
LOGEMENT : #32 (logan city) recherche colocataire
Can beauty come out of ashes? Tumblr_p0biseqhoZ1qcbny4o6_250
POSTS : 1799 POINTS : 35

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : en plus de préserver les siens, Chad est une tombe lorsqu'il s'agit de garder un secret. Il est redoutable au poker
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (7/4)
Can beauty come out of ashes? 7AAWAiZ
TAYLOR BROTHERS
Liam & AmosLiamZach

Kelly#3Evie#4Quinn • Casey#5
RPs EN ATTENTE : Colleen
RPs TERMINÉS : Andy#1Joanne#1Evie#1Kelly#1Leo#1Casey#1Joanne#2Jaylen#1Andy#2 & Leo#2Evie#2Hassan#1Evie#3Kelly#2LeneCasey#4Amos#1

abandonnés : Casey#2LeenaCasey#3 • Aedan#1#2
PSEUDO : TiPiT
AVATAR : Armie Hammer
CRÉDITS : (c) avengedinchains
DC : Scarlett Warren
INSCRIT LE : 03/12/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t17683p30-chad-dancing-with-our-hands-tied https://www.30yearsstillyoung.com/t17733-chad-taylor-just-a-lost-boy-not-ready-to-be-found https://www.30yearsstillyoung.com/t21033-chad-taylor

Can beauty come out of ashes? Empty
Message(#) Sujet: Re: Can beauty come out of ashes? Can beauty come out of ashes? EmptyMar 16 Juin - 13:09



Ce n'était pas autant la modestie qui l'empêchait de se confier que l'habitude d'une vie clandestine. Pendant trop longtemps Chad s'était efforcé de séparer sa vérité de celle qu'il avait exhibée avec une ostentation suspecte. Les séquelles de l'apitoiement avaient la peau dure. Tous ces secrets l'avaient tourmenté des décennies, et il trouvait aujourd'hui une satisfaction certaine à les révéler à ceux qu'il estimait digne de les comprendre. Il espérait foncièrement qu'Evelyn ne verrait pas son égocentrisme comme un moyen d'éluder ses propres problèmes. Au contraire, plus le temps passait et plus il se rendait compte à quel point le poids de leurs confidences était déséquilibré. S'il se retenait de dénoncer l'inégalité de tous ces petits détails qu'ils savaient de l'autre, c'était avant tout pour ne pas contrarier sa pudeur, qu'il craignait d'effaroucher avec des questions importunes. Il aurait aimé qu'elle lui parle spontanément de son père comme il lui avait fait part de ses drames familiaux, ou encore qu'elle lui fasse assez confiance pour s'épancher sur des relations sentimentales qu'une femme de son acabit était forcée de connaître. Cela dit, il était assez mal placé pour avoir la prétention de lui servir de thérapeute. Il était donc loin de se plaindre de cette attention cupide qu'elle portait à sa vie comme elle suivait une série à la télévision. Au fond, il était bien trop présomptueux pour se lasser de parler de lui. Evelyn était plutôt habile pour tendre des perches. Ses sourires et la dose parfaite de sarcasme qu'elle distillait dans ses répliques pouvaient enchanter n'importe qui. Comme cette remarque qu'elle décocha sur sa taille, un sujet dont ils ne tarissaient jamais de blagues. Il était le premier à le dire, et pouvait difficilement résister à l'idée d'en rire avec elle. D'un accord tacite ils ôtèrent leurs lunettes pour mieux jauger leurs regards respectifs. Il aperçut bien vite la lueur de malice qui étincelait dans le sien, même s'il aurait pu le deviner au ton un peu badin qu'elle employait. Ses iris clairs avaient eu besoin d'un temps d'adaptation, aussi Chad plissa les yeux. Il n'aurait pas su dire si l'humeur taquine de la jeune femme n'était qu'un moyen de masquer son propre malaise, ou si c'était sa façon à elle de composer avec ses sentiments. Lorsque ses yeux apprivoisèrent la lumière, il s'autorisa à relever le menton. « Oh t'en fais pas pour ça, il en avait pas à l'époque et il était déjà totalement à mon goût. » avait-il laissé échappé, comme s'il avait fallu toutes ces années pour que sa vie passée prenne son sens. C'était curieux, de parler d'elle comme si elle avait eu une incidence logique sur le présent. Il n'avait pas vraiment évoqué leur première rencontre, parce qu'il estimait qu'elle était le dernier vestige d'une honte sur laquelle il avait tiré un trait. Casey avait compté à l'époque, mais il comptait bien plus aujourd'hui. Parce que tous les deux étaient enfin prêts à s'épanouir ensemble sans la menace d'un scandale qu'il n'avait jamais craint. Chad réservait le passé à ceux qui se posaient des questions, et déroulait le présent aux autres. Ceux qui lui épargnaient les raisons de ses choix antérieurs et préféraient se focaliser sur les choix de son avenir. Ils entamèrent la montée des marches. Quelques voix perçaient déjà au-dessus d'eux, et des verres tintaient au son des rires complices. Evelyn avait baissé d'un ton, comme pour lui soutenir que cette conversation n'était pas vouée à être partagée. Qu'à l'image de la plupart de leurs discussions les plus honnêtes, celle-ci n'était qu'un secret qu'ils préserveraient jalousement. Et peut-être aussi par bienséance. Elle n'avait pas tort. Ses euphémismes n'étaient-ils pas symptomatiques d'une passion qu'il avait dû brider trop longtemps ? Elle était elle aussi trop modeste pour se qualifier d'experte. Pourtant, si Chad s'en remettait à elle, c'était parce qu'elle semblait bien plus légitime à ses yeux pour la conseiller que n'importe quel autre membre de son entourage. « Tu devrais t'accorder plus de crédit. Pour planifier l'après tu as besoin d'analyser le présent. » gratifia-t-il, conscient qu'il avait peut-être un peu esquivé la question de ses sentiments, et qu'il savait qu'il ne pouvait pas y échapper. Tôt ou tard il devrait y faire face. Parce qu'il les avait déjà fuis toute sa vie. « Tu as raison cela dit, je crois que je sous-estime un peu mes sentiments... c'est un peu nouveau. J'ai jamais été aussi proche d'un consensus... Enfin, je suis à peu près sûr des miens mais je peux pas en dire autant des siens. Même si j'ai bon espoir, on n'est jamais dans la tête de l'autre. Ça fait partie du jeu j'imagine... » fulmina-t-il alors qu'ils arrivaient enfin au niveau du bar. Une serveuse les installa au bord de la terrasse, avec une vue imprenable sur le vignoble. « Bon alors, ça t'inspire quoi tout ça ? Je crois bien que j'ai envie de lui dire ce que je ressens, et j'ai besoin pour ça de la parfaite configuration. Tu me connais... » conclut-il en roulant des yeux, plutôt lucide sur sa condition d'éternel maniaque de la planification.



I'm done hating myself for feeling

Can beauty come out of ashes? IcdDGTz
Can beauty come out of ashes? 901199fireman

Can beauty come out of ashes? 908854lgbt
Can beauty come out of ashes? RzhrAU5
Can beauty come out of ashes? CG4jJfI
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la "fille de"
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (21.09.85)
SURNOM : evie par la majorité, frankie par sa mère, vivie par ses neveux et nièces
STATUT : look up in the mirror like damn she the one
MÉTIER : calligraphe de formation, wedding planner par vocation, assistée par la douce lucia. elles répandent bons conseils et sourires dans l'agence qui porte son nom et qui est située à la périphérie de spring hill
LOGEMENT : après une colocation de deux ans avec chad, elle l'a enfin quitté pour occuper un bel appartement avec sa cousine préférée, lara. adresse: #70 st pauls terrace, spring hill
Can beauty come out of ashes? Tumblr_olhkyjPRnE1vnbx6ao9_250
POSTS : 4310 POINTS : 320

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Can beauty come out of ashes? 02b3c381b411d3cea79c517187665b4f34c94778
PEARSON² ◦ so don't you forget about the little girl that you met now the one that's in your spirit she still got your back yeah don't you let the world take back all the love that you gave her this is all her world now this is all your world now
Can beauty come out of ashes? Ee7a5b69e46a1b81cbd6d6f447157571de3d178f
BAMBI ◦ you're not alone together we stand i'll be by your side you know i'll take your hand when it gets cold and it feels like the end there's no place to go you know i won't give in keep holding on

carlisle#4 ◦ nicholas#1lara#6bambi#3lucia#3chad#4

RPs EN ATTENTE : knox#2 ◦ siloë#1 ◦ elizabeth#2 ◦ joanne#3
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
PSEUDO : ssoveia
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©tearsflight (av) ◦ ©serpentiinequeen&demctozdemir&rostovarps (gifs profil&sign) ◦ ©siren charms (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : yasmine khadji & jo carter
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now https://www.30yearsstillyoung.com/t28922-evelyn-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t23917-famille-f-les-pearson#9

Can beauty come out of ashes? Empty
Message(#) Sujet: Re: Can beauty come out of ashes? Can beauty come out of ashes? EmptyJeu 2 Juil - 8:09




≈ ≈ ≈
{can beauty come out of ashes?}
crédits gif et code fiche/ (tumblr & malibu) ✰ w/ @Chad Taylor

C'était plutôt ironique, qu'ils soient là à discuter du présent alors que de son côté, Evelyn s'était longtemps accrochée au passé en ne parvenant pas à s'en défaire. Elle s'en était donnée les moyens pourtant, de rompre avec le deuil qui s'était abattu sur la petite fille qu'elle avait été pour se construire un avenir plein de promesses. Seulement, elle y revenait toujours, se demandant ce que serait devenue sa vie si la mort de son père n'était pas survenue si prématurément. Elle n'aurait probablement pas ressenti le besoin de se rebeller ni de s'en aller pour retrouver la part d'elle-même qu'elle avait perdue en grandissant, meurtrie par le peu de crédit accordé par son entourage proche, placée dans l'ombre de son défunt père, de sa légende, et de ses sœurs qu'elle avait toujours accusées de ne pas être assez ambitieuses en se cramponnant à l'idée qu'elles devaient à tout prix satisfaire les désirs de leur mère pour avoir son attention. Peut-être qu'ainsi, dans sa version fantasmée d'un passé où le deuil n'avait pas sa place, elle aurait trouvé son équilibre ici, en Australie, et pas là-bas, en Angleterre, là où le temps était plus maussade, où il lui avait toujours paru plus doux toutefois, soustraite à la chaleur étouffante des longs étés, mais aussi de l'attention de ceux qui l'avaient peu à peu détruite, la forçant à laisser son âme se contorsionner pour mieux guérir et avancer en marge des projecteurs braqués dans sa direction depuis sa naissance. Cette Evelyn-là, aurait-elle suivi le modèle de ses sœurs en devenant une imminente figure de la haute société Australienne ? Et comment Celie aurait-elle pris l'ascendant sur ses filles si Kai n'était pas parti ? Lui alors, aurait-il toujours été aussi bon malgré l'image de colosse qu'il renvoyait pour faire le spectacle ? C'était curieux que, lorsqu'elle songeait à cet univers-là, elle préférait se questionner sur son entourage et pas tout à fait sur elle-même. Quelque part, elle ne voulait pas ruminer sur l'idée qu'elle serait sans doute mariée à un homme avec les mêmes valeurs de travail acharné que Kai, mère de deux ou trois enfants qu'elle s'évertuerait à protéger de la folie du monde dans lequel ils les avaient propulsés sans leur demander leur avis, à jouir de la passion qui l'avait faite quitter Brisbane, mais qu'elle avait perdue au détriment d'une vocation dans laquelle elle se complaisait sans mal, qui lui laissait parfois la sensation de l'avoir un peu choisi par défaut cependant. C'était une certitude ancrée en elle si profond, que c'en était un peu douloureux : tout aurait été tellement différent. Mais est-ce que tout aurait été mieux ? Avait-elle besoin de répondre à tout ça maintenant ? Pas vraiment.

Elle prit une légère inspiration, la bouche très subtilement entrouverte, se détournant de son passé pour s'agripper férocement au présent de Chad sur qui elle posa de nouveau un regard attendri "C'est pour cette raison précise qu'ils ont mis au point une toute nouvelle technique qui s'appelle la communication." lui dit-elle sur le ton de la confidence, baissant la voix pour la transformer en un murmure qu'eux seuls pouvaient discerner.  S'accrochant de nouveau à son bras, elle le lâcha lorsqu'ils arrivèrent à la table indiquée par une serveuse qu'Evie remercia avec une bienséance innée, la mine aussi radieuse que la conversation le lui permettait. Un sourire aux lèvres, elle finit par poser ses lunettes de soleil sur la table, puis joignant les mains sur le triangle formé par sa longue robe, elle continua comme si elle ne s'était pas interrompue "Il paraît que c'est le meilleur moyen pour se faire plus qu'une idée de ce que pense les autres. Tu devrais essayer avec Casey, histoire de savoir à quoi t'en tenir. Tu m'en diras des nouvelles." l'encouragea-t-elle encore une fois avec malice, donnant l'impression de le rancarder sur un tout nouveau prototype.
Doucement, elle laissa un très léger rire lui échapper, quand penchant graduellement la tête sur le côté, elle rassembla toutes ses pensées pour les concentrer sur la demande faite par son ancien colocataire "Tu me fais suffisamment confiance pour me confier les clefs de ton avenir imminent ?" fit-elle en premier, posant une main sur le haut de son buste pour feindre une émotion qui se transforma rapidement en enthousiasme visible et assumé que ses fossettes rendirent on ne peut plus sincère. Elle se redressa avec élégance, repoussant une longue mèche de cheveux par-dessus son épaule qu'elle fit pivoter pour embrasser du regard le panorama qui s'offrait à eux "D'après mon expérience, le dîner aux chandelles reste le cadre parfait pour ce genre de confidence." commença-t-elle, se souvenant que l'un des derniers dîner aux chandelles auquel elle avait participé s'était soldé par une frustration nette et inassouvie depuis. Mais ainsi allait la vie. Chad Taylor était sans doute plus doué qu'elle ne l'était ; il avait été marié, aussi ça prouvait qu'il était moins frileux face à l'engagement, quand bien même il s'y était enfermé pendant de nombreuses années. Restait qu'il était prêt à s'investir, une qualité qu'elle n'avait pas en dehors de son travail malheureusement "Pas au restaurant, ce n'est pas assez intime. A la maison, sur la terrasse arrangée de façon à la rendre encore plus douillette ; guirlandes de lumières, bougies parfumées et musique de fond…je peux te donner un coup de main pour ça, j'ai mes astuces." Elle revêtit la mine d'organisatrice qu'elle était, se perdant un instant dans la contemplation du vignoble avant de revenir sur terre et de retourner ses grands yeux bruns sur le profil aiguisé de Chad qu'elle fixa avec douceur sans émettre aucun doute quant à la réussite de son entreprise ; elle serait – elle était déjà – tellement heureuse pour lui "Pas trop formel, pas trop casual non plus au niveau du code vestimentaire. Menu cuisiné par tes soins et grand cru… je te laisse le choix du dessert, c'est toi l'expert en petites douceurs." sous-entendit-elle avec un léger sourire en coin, la tête toujours inclinée du même côté "Si ça ne débouche pas sur… comment j'ai appelé ça déjà ?" feignit-elle alors, s’interrogeant brièvement avant de le pointer d'un doigt à l'ongle naturellement arrondit, brillant d'un lilas de bon goût, et ce sous le coup de la fausse illumination "Ah oui ! Sur de la communication, je ne mérite clairement pas ma bonne réputation."


    - - cause baby i could build a castle out of all the bricks they threw at me, and every day is like a battle, but every night with us is like a dream. baby, we're the new romantics come on, come along with me...
    Can beauty come out of ashes? P043axop_o

    Can beauty come out of ashes? 1949770018:
     
Revenir en haut Aller en bas
Chad Taylor
Chad Taylor
l'ancien bon parti
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (29 Jan 1983)
STATUT : divorcé de Kelly Ward, officiellement sorti du placard
MÉTIER : coach sportif et pompier volontaire
LOGEMENT : #32 (logan city) recherche colocataire
Can beauty come out of ashes? Tumblr_p0biseqhoZ1qcbny4o6_250
POSTS : 1799 POINTS : 35

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : en plus de préserver les siens, Chad est une tombe lorsqu'il s'agit de garder un secret. Il est redoutable au poker
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (7/4)
Can beauty come out of ashes? 7AAWAiZ
TAYLOR BROTHERS
Liam & AmosLiamZach

Kelly#3Evie#4Quinn • Casey#5
RPs EN ATTENTE : Colleen
RPs TERMINÉS : Andy#1Joanne#1Evie#1Kelly#1Leo#1Casey#1Joanne#2Jaylen#1Andy#2 & Leo#2Evie#2Hassan#1Evie#3Kelly#2LeneCasey#4Amos#1

abandonnés : Casey#2LeenaCasey#3 • Aedan#1#2
PSEUDO : TiPiT
AVATAR : Armie Hammer
CRÉDITS : (c) avengedinchains
DC : Scarlett Warren
INSCRIT LE : 03/12/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t17683p30-chad-dancing-with-our-hands-tied https://www.30yearsstillyoung.com/t17733-chad-taylor-just-a-lost-boy-not-ready-to-be-found https://www.30yearsstillyoung.com/t21033-chad-taylor

Can beauty come out of ashes? Empty
Message(#) Sujet: Re: Can beauty come out of ashes? Can beauty come out of ashes? EmptySam 1 Aoû - 7:06


Ses sentiments n'était pas plus réels qu'avant, mais décuplés par la conviction nouvelle qu'ils étaient admissibles. Jusqu'à s'en perdre Chad s'était enfermé dans le rôle d'une vie normée, comme un acteur imprégné de son personnage des mois après le tournage, hanté par des envies et des souvenirs qui n'étaient pas les siens. Il avait évidemment imaginé sa vie autrement. S'il n'avait pas choisi Kelly à cette époque et avait assumé plus tôt ces pulsions qu'on lui avait définies contre nature, et qu'il avait fatalement considérées avec le même dégoût, la même révulsion que celle qu'il devinait dans les yeux de ses proches. Quelle cruauté, de se contredire soi-même. Aujourd'hui, s'il s'en voulait énormément d'avoir volé dix ans de sa vie à son ancienne épouse, il ne pouvait s'empêcher de croire que le gâchis était mutuel. Que même si cet aveu aurait ruiné des amitiés, sa famille, et peut-être même son emploi, il lui aurait apporté des bénéfices insoupçonnés. Des choses authentiques, comme la relation qu'il continuait de développer avec Evie, et qui restait sans doute la plus belle preuve qu'un coming out n'était pas voué à saboter une vie, mais juste à faire prendre conscience qu'il y avait d'autres chemins possibles. Dans cette alternative, la maison que Casey avait décidé de remettre sur pieds était la leur. Leurs réussites respectives étaient partagées, et seuls les gens les plus ouverts d'esprit se tenaient à leur côté. Peut-être que le contact avec sa mère était rompu. Peut-être même qu'il ne parlait plus à son plus jeune aîné. Au fond, cela lui donnerait simplement une excuse valable de s'épargner une communication déjà sporadique. Se préserver des relations toxiques qui n'apportaient rien d'autre à sa vie que la certitude d'avoir échoué quelque chose. Il comprenait pourquoi Evelyn demeurait secrète sur certains détails de sa vie. C'était une lutte spirituelle que personne ne pouvait forcer de l'extérieur. Il ne pouvait pas lui en vouloir d'être la forteresse qu'il avait juste cessé d'être lui-même, ou se permettre de faire preuve de l'impatience à laquelle elle ne l'avait jamais condamné. Il arrivait tout juste à une période de sa vie où il se sentait à l'aise dans son corps et dans sa tête, et restait persuadé qu'elle réaliserait un jour que certains maux valaient mieux d'être exprimés. D'ailleurs qu'en savait-il ? Peut-être qu'il n'avait pas l'étoffe d'un confident et que ce n'était pas un rôle forcé d'être réciproque. Il rit un peu jaune quand elle feignit lui révéler le secret du siècle. La communication n'était clairement pas leur fort, et il se demandait si elle avait saisi toute l'ironie de ses conseils. « Vous venez de mettre le doigt sur le problème de ma vie, docteur. » railla-t-il à son tour en jetant un œil distrait à la carte des vins érigée sur la table. « J'ai tellement besoin de plaire aux gens que parfois je préfère rester dans le déni. » renchérit-il avec le ton de ceux qui prenaient soudainement conscience de l'étendu de leurs défauts. C'était une évidence qu'il n'avait jamais formulée à voix haute. Et pourtant, Chad avait toujours su à quel point l'approbation des autres – inconnus ou pas – avait gouverné sa vie. Un simple mécanisme de défense destiné à le convaincre que, malgré tout, il pouvait être apprécié du monde. Apprécié pour ce qu'il était plutôt que pour ce qu'il avait prétendu être trop longtemps. Il n'était pas prêt à changer sans cette certitude d'être soutenu. « Évidemment. » avait-il répondu lorsque Evelyn s'était gaussée d'avoir carte blanche dans son avenir sentimental. A vrai dire, il lui faisait davantage confiance qu'à lui-même dans ce domaine. Il l'écouta donc lui dresser la liste de ses idées. Une liste qui ne faisait que le conforter dans le choix qu'il avait déjà étudié d'inviter Casey chez lui, sans jamais évoquer que cette maison avait un jour abrité son mariage. « J'aime bien cette stratégie. Je suis déjà allé plusieurs fois chez lui alors que je ne l'ai encore jamais invité... j'avais un peu peur que ce soit gênant, étant donné mon histoire avec Kelly. » dit-il avant de réaliser qu'elle n'avait peut-être pas toutes les billes pour comprendre les enjeux de cette invitation. « Comment dire... ils n'ont jamais été très amis tous les deux. Mais pour un peu d'intimité c'est la seule option, si on exclut l'hôtel qui me donnerait un peu l'impression d'être dans une relation extra conjugale. » D'autant plus que ce serait un aveu implicite qu'il n'était toujours pas disposé à l'assumer dans sa vie. « Ton aide sera la bienvenue en tout cas. C'est toujours chez toi. » conclut-il sans la moindre amertume. Ce n'était pas plus pour la faire culpabiliser d'être partie que pour lui signifier que la place restait vacante pour le moment.



I'm done hating myself for feeling

Can beauty come out of ashes? IcdDGTz
Can beauty come out of ashes? 901199fireman

Can beauty come out of ashes? 908854lgbt
Can beauty come out of ashes? RzhrAU5
Can beauty come out of ashes? CG4jJfI
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la "fille de"
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (21.09.85)
SURNOM : evie par la majorité, frankie par sa mère, vivie par ses neveux et nièces
STATUT : look up in the mirror like damn she the one
MÉTIER : calligraphe de formation, wedding planner par vocation, assistée par la douce lucia. elles répandent bons conseils et sourires dans l'agence qui porte son nom et qui est située à la périphérie de spring hill
LOGEMENT : après une colocation de deux ans avec chad, elle l'a enfin quitté pour occuper un bel appartement avec sa cousine préférée, lara. adresse: #70 st pauls terrace, spring hill
Can beauty come out of ashes? Tumblr_olhkyjPRnE1vnbx6ao9_250
POSTS : 4310 POINTS : 320

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Can beauty come out of ashes? 02b3c381b411d3cea79c517187665b4f34c94778
PEARSON² ◦ so don't you forget about the little girl that you met now the one that's in your spirit she still got your back yeah don't you let the world take back all the love that you gave her this is all her world now this is all your world now
Can beauty come out of ashes? Ee7a5b69e46a1b81cbd6d6f447157571de3d178f
BAMBI ◦ you're not alone together we stand i'll be by your side you know i'll take your hand when it gets cold and it feels like the end there's no place to go you know i won't give in keep holding on

carlisle#4 ◦ nicholas#1lara#6bambi#3lucia#3chad#4

RPs EN ATTENTE : knox#2 ◦ siloë#1 ◦ elizabeth#2 ◦ joanne#3
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
PSEUDO : ssoveia
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©tearsflight (av) ◦ ©serpentiinequeen&demctozdemir&rostovarps (gifs profil&sign) ◦ ©siren charms (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : yasmine khadji & jo carter
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now https://www.30yearsstillyoung.com/t28922-evelyn-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t23917-famille-f-les-pearson#9

Can beauty come out of ashes? Empty
Message(#) Sujet: Re: Can beauty come out of ashes? Can beauty come out of ashes? EmptyMer 19 Aoû - 12:14



≈ ≈ ≈
{can beauty come out of ashes?}
crédits gif et code fiche/ (tumblr & malibu) ✰ w/ @Chad Taylor

"Peut-être parce que c’est le mien aussi. Vous prenez combien pour la psychanalyse, docteur Taylor ?" rétorqua-t-elle en sautant sur la perche que lui tendit Chad, se laissant porter par le moment pour admettre qu’elle n’était pas sans failles, elle non plus. Elle fit passer le tout avec un léger rire, son nez se retroussant comme si elle était un peu gênée.
Ses yeux opérèrent une halte sur le paysage qu’elle admira un long instant. Elle donnait souvent l’air d’être le genre de prototype sur lequel on base toute une nouvelle et prometteuse série, et pourtant elle recelait de bugs qu’elle était la seule à connaître, la liste s’étendant sur des pages et des pages qu’elle s’obstinait à dissimuler aux yeux de tous. C’était la première fois qu’elle donnait l’impression d’être comme tout le monde, de ne pas être parfaite ; non pas qu’elle cultivait cette image, loin d’être froide et calculatrice, mais elle n’aimait pas se montrer vulnérable - elle avait assez pratiqué la pitié des gens pour la quémander, aujourd’hui elle l’exécrait. On lui avait toutefois appris à l’être, vulnérable, entraînée à user de ses émotions pour faire plier les mécènes et les bons samaritains. En fait, rien n’était vraiment difficile à déchiffrer chez Evelyn, encore fallait-il qu’elle consente à se laisser approcher : tout avait à voir avec le traitement qu’elle avait subi dès la disparition de son père, c’était aussi simple que ça.
"On veut tous plaire aux autres, c’est le mal du siècle. Pourquoi tu crois qu’on passe autant de temps sur les réseaux sociaux à l’affût du moindre like ? Ça rassure d’un côté, de se sentir validé par ses pairs. C’est pas sain, mais c’est comme ça." Mais c’est comme ça, une conclusion qui lui avait suffi durant de nombreuses années lorsqu’elle avait compris que quoi qu’elle ferait, sa mère ne lui accorderait jamais suffisamment d’attention pour qu’elle se sente importante, pour qu’elle se sente aimée. Non, elle n’était pas mieux lotie que ceux qui grappillaient des likes sur les réseaux sociaux ; elle avait eu sa période où elle manquait tellement d’attention que la seule solution valable à ses yeux avaient été de dépasser les bornes, de tirer sur la corde. Elle s’en était sortie, elle avait grandi… mais la blessure était encore à vif, elle la sentait grouiller dans la région de son coeur qu’elle avait verrouillé à double-tour pour que personne ne puisse prélever ce qu’il en restait.
 
"Je comprends. Ça reste votre ancien nid, les souvenirs sont toujours là." lui répondit-elle en retournant son attention sur lui, se satisfaisant que la conversation reprenne sa ligne directive, et revienne sur le sujet qui les avait menés jusqu’ici : Chad, Casey… et Kelly "Tu as déjà pensé à partir ?" Elle ne lui avait jamais posé la question durant leur colocation, elle ne s’était jamais sentie assez légitime pour s’étonner ouvertement qu’un époux divorcé trouve du réconfort dans l’idée de errer dans la maison qui avait abrité un bonheur révolu.
Elle ne se sentait pas plus légitime aujourd’hui, aussi se hâta d’elle de reprendre, comme pour se corriger d’une bévue qu’elle n’avait pas vraiment commise, qui lui laissa cependant la sensation d’avoir outrepassé un droit "C’est toi qui y vis en attendant, tu as le droit de réinvestir les lieux sans te soucier de trahir Kelly. C’est facile à dire dans la position que j’occupe, je ne suis qu’une observatrice… mais il faut tourner la page." concéda-t-elle sans jugement, imitant le jeune homme en s’intéressant à la carte des vins qu’elle lui subtilisa lorsqu’il eut terminé "Tu es sur la bonne voie. Tu as tout pour toi, et si cet homme là te plaît…" Elle haussa les épaules "Je t’aiderai. Mais on laisse définitivement tomber l’hôtel. Si je peux parler en terme d’expérience, on ne sort jamais glorieux d’un moment passé à l’hôtel, mauvaise compagnie ou pas." C’était pire qu’une marche de la honte, concéda-t-elle dans l’intimité de ses pensées, le souvenir de son départ de l’hôtel qu’Owen avait réservé pour eux la dernière fois qu’ils s’étaient vus lui revenant en mémoire, et lui faisant se racler la gorge tant elle avait eu, effectivement, l’impression d’être une vulgaire maîtresse qui faisait entendre son droit à plus d’égard, à plus de respect qu’un petit coup rapide entre le vin et l’hostie "La maison, c’est très bien. Tu le fais entrer dans une intimité, dans ton intimité… ce que tu n’as pas accordé à beaucoup de monde ces dernières années, c’est tellement symbolique." compléta-t-elle, délaissant la carte des vins pour poser à nouveau son regard sur Chad. Elle analysa ses traits si doux pendant une poignée de secondes à la fin de laquelle elle lui accorda un sourire, avant de déroger à sa règle stipulant que les contacts physiques ne faisait pas partie de son mode de fonctionnement, et tendit la main pour la poser sur la sienne et serrer ses doigts dans une tentative sincère, bien qu’un peu maladroite, de l’encourager davantage à aller de l’avant "C’est effrayant, mais ça va aller tu sais."


    - - cause baby i could build a castle out of all the bricks they threw at me, and every day is like a battle, but every night with us is like a dream. baby, we're the new romantics come on, come along with me...
    Can beauty come out of ashes? P043axop_o

    Can beauty come out of ashes? 1949770018:
     
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Can beauty come out of ashes? Empty
Message(#) Sujet: Re: Can beauty come out of ashes? Can beauty come out of ashes? Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Can beauty come out of ashes?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: bayside :: Sirromet Wines
-