AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 slipping away in every way (daniley)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Danika Riley
Danika Riley
la poigne de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans
SURNOM : Dani
STATUT : Un coeur en miette, une tempête de rage.
MÉTIER : Barmaid au DBD depuis juillet 2020, est propriétaire d'un dojo familial dans lequel elle a longtemps donné des cours.
LOGEMENT : Redcliffe
POSTS : 938 POINTS : 360

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Co-propriétaire d'un Dojo de karaté et d'une société commercialisant du matériel pour sports de combat.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Raphael - Rudy - Lena - Ariel - Clyde #2 - Yelahiah - Asher - Wim - Zach #2
RPs EN ATTENTE : jessian #3
RPs TERMINÉS : Keith #1 ; Keith #2 - Keith #3 (fb) - Amy - Jessian - Helena - Keith #4 -Swann - Leena - Jessian 2 -Clyde #1 - Bailey - Jordan - Mia - Dylane - Ginny -Hayden- Keith #5 (fb) - Keith #6 - Zach - Vittorio - Helena #2 - Keith #8 - - Keith #7
AVATAR : Demi Lovato
CRÉDITS : lux aetherna
DC : Alec Strange & Peter Mulligan
INSCRIT LE : 06/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32298-danika-riley-alec-strange-technicolour-beat https://www.30yearsstillyoung.com/t32938-danika-riley

slipping away in every way (daniley)  Empty
Message(#) Sujet: slipping away in every way (daniley) slipping away in every way (daniley)  EmptyJeu 7 Mai - 11:18




@HARLEY COLE & DANIKA RILEY
I'M SLIPPING AWAY IN EVERY WAY
⤜⤐⤞

Certaines personnes étaient dans la vie de quelqu’un pour être une échappatoire. C’était ce qu’Harley Cole représentait pour elle.  Un ami, un amant, une manière de sortir de son esprit quand tout était plus bas. C’était sûrement pour ça qu’elle s’était rendue à son club de boxe ce soir-là après avoir bossé l’après-midi dans le bar où elle travaillé à présent. La journée avait été courte, car elle avait enchaîné le boulot ces dernières semaines, gardant peu de temps pour elle.

C’était toujours étrange de se retrouver dans une salle comme celle-ci où tout lui criait de s’entraîner, de mettre des gants et d’enfin libérer toute la colère et la peine qu’elle gardait enfermée depuis deux mois, incapable de l’évacuer sans l’art martial, sans combats, prisonnière de ses émotions par ses propres choix.

Le club est sombre à cette heure-ci. La plupart des membres étaient partis. Comme souvent dans les salles comme celle-ci où respiraient une énergie beaucoup trop masculine, deux hommes la dévisagèrent de haut en bas comme un morceau de viande assorti d’un air interrogatif. L’air sûrement de se demandait ce qu’une femme venait faire ici un soir. Mais Danika était habituée à ces regards machistes, pire elle avait appris à en jouer, leur balançant un sourire carnassier qui en aurait fait tomber plus d’un à la renverse. Elle était habituée au milieu du sport, encore plus au milieu masculin des sports de combat et elle avait depuis longtemps appris que si elle voulait être respectée, une confiance en elle à toute épreuve était indispensable.

Cela faisait un moment qu’elle n’était pas venue, n’y avait en vérité pas mis les pieds depuis la mort de son père. La dernière fois qu’elle avait vu Harley avait été dans les semaines qui avaient suivies. Elle s’était pointée chez lui un soir, lui qui habitait dans le même quartier qu’elle, comme un robot sans émotions. Elle avait dû annoncer alors que son père était mort, sans doute pour expliquer les traits tirés, le manque de vie dans son regard. Comme souvent ils s’étaient compris, il avait été clair que c’était le réconfort de ses bras qu’elle était venue chercher, pour oublier, pour s’oublier le temps d’une nuit. Elle n’avait voulu parler de la peine qu’elle préférait mettre de côté, de tout ce qu’elle avait choisi de quitter. Ce n’était que le lendemain qu’elle lui avait dit que l’art martial était terminé pour elle, comme une évidence.

Depuis Danika n’avait pas vraiment donné de nouvelles, fuyant ses amis, mettant de la distance pour tenter d’échapper à sa vie. Peut-être Harley plus que d’autres, lui qui semblait de plus en plus investi dans la boxe. Le sport de combat lui rappelait douloureusement la vie d’il y a deux mois et il avait été clair qu’elle avait cherché à l’éviter.

Mais aujourd’hui elle s’était décidée, consciente d’avoir ignoré ses messages trop de fois ce dernier mois. Elle le voit de loin alors, ses cheveux roux reconnaissables à mille lieux en train de s’entraîner contre un punchingball. Il était tard pourtant elle avait été sûre de le trouver ici. Elle suivait encore les compétitions qu’il faisait, savait pertinemment qu’une aurait lieu prochainement et qu’avec un boulot à plein temps cela ne lui laissait pas beaucoup de temps de s’entraîner.

« Bah alors Harley t’es en train de perdre contre le punching ball ou c’est moi ? » Sa voix raisonne moqueuse dans la pièce pour attirer son attention. Une guise de bonjour.  Pas d’excuses de son absence, ça non elle a probablement trop de fierté, trop d’égo. « J’ai ramené du ravitaillement ! » C’était la seule excuse qu’il aurait. Un sac qu’elle venait de lever, contenant des bières, mais aussi des boissons non alcoolisées s’il préférait et des trucs à grignoter.


⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

slipping away in every way (daniley)  Empty
Message(#) Sujet: Re: slipping away in every way (daniley) slipping away in every way (daniley)  EmptyVen 8 Mai - 4:09



She's slipping away in every way
Harley ne se mettait jamais en colère de façon expressive. Ce n’était pas très sain, mais il refusait de se laisser emporter devant qui que ce soit. Quand il avait accumulé trop de ces émotions négatives, il devait trouver quelque chose pour y échapper, pour décompresser. Et en général, ce quelque chose était Danika Riley. Elle avait été une constante dans sa vie depuis quelques années (outre les périodes, généralement assez courtes, où il était dans une « vraie » relation), il savait qu’il pouvait sur compter sur elle quand il avait besoin de décompresser et de se livrer à des plaisirs simples et charnels.

Cependant, Harley a toujours été intrigué par Danika, il a toujours voulu en apprendre plus sur elle, il a toujours essayé de la faire s’ouvrir à lui, mais c’était une des rares personnes avec qui il ne rencontrait aucun succès dans ce genre de tentatives. La dernière fois qu’il l’avait vue, il avait dû se retenir pour ne pas engager de discussion sérieuse avec elle par rapport aux évènements récents de sa vie. C’était d’ailleurs principalement pour ça qu’il se trouvait au club de boxe cette nuit, sans compter le fait que des tournois approchaient. Il avait besoin de se défouler, de décompresser, et il ne voulait pas venir quémander du réconfort dans la chaleur de son corps alors qu’elle était en plein deuil. Bon, il lui avait envoyé plusieurs messages avant d’arriver à cette conclusion, mais le fait qu’ils aient été ignorés lui a fait comprendre qu’il devait lui laisser le temps de revenir vers lui.

Et donc il était là, frappant le punchingball rapidement et puissamment, beaucoup plus qu’il était supposé le faire en entraînement. Le stress qu’il avait accumulé dans les derniers jours ressortait avec chacun de ses coups de poing. Des gouttes de sueur perlaient sur son front, descendant le long de son visage qui se déformait avec chacun de ses mouvements. Et alors qu’il était en plein milieu d’un coup de poing, il se figea en reconnaissant une voix qu’il ne connaissait que trop bien. Il eut un petit sourire et se retourna pour faire face à Danika.

Et elle se tenait là, soulevant un sac de nourriture et de boisson, comme si rien ne s’était passé les 2 derniers mois. C’en était presque charmant, et ça fit sourire Harley qui s’essuya le visage avec une serviette. « Je te ferais savoir que je n’étais pas en train de perdre, j’étais en train de la laisser gagner, je suis un gentleman. », dit-il en rigolant alors qu’il se rapprochait d’elle. Il jeta un œil au contenu du sac et se frotta les mains. « T’arrives au meilleur moment, c’est vraiment épuisant de laisser quelqu’un gagner en boucle comme ça. » Il s’assit sur le bord du ring central en tapotant la place à côté de lui, signalant à Danika qu’il voulait qu’elle s’assoie à côté de lui. « Ça fait du bien de te voir Dani. », lui dit Harley en sortant une bière. Il la décapsula avec les bords du ring et s’empressa d’en prendre deux ou trois grandes gorgées.

« Tu sais je pourrais m’habituer à ça, ça te dérangerait de venir chaque semaine avec un sac comme ça ? » Il rigola pour ensuite prendre une autre gorgée, jetant des regards subtils – enfin, pas si subtils que ça – à Danika. Elle était très attirante, il ne pouvait pas le nier, mais il y avait tout ce mystère l’entourant qui le distrayait. « T’es pas venue ici juste pour m’apporter de la bière, j’imagine ? » Il savait que c’était risqué de poser cette question avec elle. Il avait appris rapidement que le moins de question dans ce genre était posée, le plus elle était satisfaite, mais il ne pouvait pas s’en empêcher. « T’as envie de t’entraîner ? Pas avec le grand con là-bas j’espère. », dit-il en rigolant et en pointant discrètement un des deux hommes qui l’avaient sifflée quand elle était rentrée.
Codage par Libella sur Graphiorum
Harley Cole x @Danika Riley


Dernière édition par Harley Cole le Ven 22 Mai - 3:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Danika Riley
Danika Riley
la poigne de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans
SURNOM : Dani
STATUT : Un coeur en miette, une tempête de rage.
MÉTIER : Barmaid au DBD depuis juillet 2020, est propriétaire d'un dojo familial dans lequel elle a longtemps donné des cours.
LOGEMENT : Redcliffe
POSTS : 938 POINTS : 360

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Co-propriétaire d'un Dojo de karaté et d'une société commercialisant du matériel pour sports de combat.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Raphael - Rudy - Lena - Ariel - Clyde #2 - Yelahiah - Asher - Wim - Zach #2
RPs EN ATTENTE : jessian #3
RPs TERMINÉS : Keith #1 ; Keith #2 - Keith #3 (fb) - Amy - Jessian - Helena - Keith #4 -Swann - Leena - Jessian 2 -Clyde #1 - Bailey - Jordan - Mia - Dylane - Ginny -Hayden- Keith #5 (fb) - Keith #6 - Zach - Vittorio - Helena #2 - Keith #8 - - Keith #7
AVATAR : Demi Lovato
CRÉDITS : lux aetherna
DC : Alec Strange & Peter Mulligan
INSCRIT LE : 06/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32298-danika-riley-alec-strange-technicolour-beat https://www.30yearsstillyoung.com/t32938-danika-riley

slipping away in every way (daniley)  Empty
Message(#) Sujet: Re: slipping away in every way (daniley) slipping away in every way (daniley)  EmptySam 9 Mai - 12:29




@HARLEY COLE & DANIKA RILEY
I'M SLIPPING AWAY IN EVERY WAY
⤜⤐⤞

La salle l’oppresse et la galvanise. Comme un appel qu’elle est incapable d’ignorer.  Les rings, l’odeur de sueur, l’énergie électrique d’une salle où les combats étaient constants. C’était normalement dans cet élément qu’elle se sentait chez elle. Pourtant même si l’envie était là, le cœur lui se serrait comme si elle n’en avait plus le droit. C’était idiot elle le savait, mais elle était incapable de faire disparaître le sentiment.

Harley ne semble pas lui porter rigueur de ces deux mois d’absence et le sourire qui étire son visage suffit à renforcer le sien. Elle ricane quand il annonce qu’il était en réalité en train de laisser gagner le punchingball. « C’est ça on y croit ! » Elle sait qu’elle a fait le bon choix d’amener des ravitaillements en guise d’excuses quand Harley se frotte les mains face au contenu du sac. Elle le rejoint alors se hissant avec facilité au bord du ring central, le sac entre leurs corps.  Elle aurait dû s’excuser alors quand il mentionne qu’il est content de la voir. S’excuser de ne pas être là, ne disparaître dès que les choses devenaient trop difficiles pour elle et finalement de revenir uniquement lorsque ça l’arrangeait. Elle en était incapable.  Alors elle choisit de ne pas croiser son regard,  de sortir une bière elle aussi et de boire une gorgée.

Elle lui assène un coup de poing gentil sur son épaule quand il lui demande de venir chaque semaine, le visage moqueur. « C’est ça, pour que tous tes muscles se transforment en bière et que j’ai la lourde responsabilité de te voir perdre ton prochain combat, tu parles. » Le regard d’Harley sur son regard ne la gênait pas le moins du monde. Il faut dire que le sien était probablement identique quand elle regardait les larges épaules de l’homme, le corps saillant, le souvenir de leurs nuits toujours bien présent dans sa tête lorsque ses yeux parcouraient sa peau.

Pourquoi était-elle venue ? Par solitude peut-être, elle qui repoussait tout le monde depuis plus de deux mois maintenant.  Pour trouver une échappatoire hors de sa propre tête que seul lui était capable de lui donner. Mais pourquoi était-elle venue ici et pas chez lui ? De nouveau le sentiment d’être dans son élément la prend, titille ses muscles. « J’avais envie de voir ce que ton entraînement donnait, j’ai misé tout mon argent sur ton prochain combat t’as intérêt à me rendre riche. » Un demi-mensonge, elle avait effectivement misé un peu d’argent, mais n’était pas stupide non plus. Danika d’une certaine manière se rattachait à la compétition d’Harley elle qui avait arrêté sa carrière professionnelle trois ans auparavant et qui continuait à s’entraîner et à donner des cours mais sans la pression de la compétition sportive. Enfin du moins jusqu’à quelques mois. Car Danika était bien loin de la femme qui vivait pour les sports de combats, elle n’avait pas enfilé de gants depuis bien trop longtemps et ne voulait même pas entendre parler de son kimono.  

Danika retrouve son sourire carnassier quand Harley pointe l’homme qui l’avait regardé comme un simple morceau de viande. « Pff, des mecs comme lui j’en bouffe au petit dej, il ne tiendra pas trois secondes il sera distrait dès que mes seins vont se retrouver dans son champ de vision et on le retrouvera à terre avec la trace de mon poing dans sa figure. » Danika avait toujours eu une confiance en elle débordante quand il s’agissait de son physique, conscience de son corps musclé, des formes avantageuses qui la mettaient en valeur. Mais elle avait aussi confiance en ses talents de combattante malgré la différence de taille.  Bien qu’aujourd’hui vu le manque d’entraînement de ces trois derniers mois ça ne serait probablement pas la même chose. « J’avais envie de prendre de tes nouvelles, tu me manquais. » Elle hausse les épaules, ça serait le plus proche d’une excuse qu’il aurait. Elle boit une nouvelle gorgée de bière ses yeux allant ensuite se balader sur le ring. L’envie est là elle le sait. Elle a juste peur de l’exprimer. De faire un pas vers sa vie passé.




⇜ code by bat'phanie ⇝


Like a river always running i keep losing you. like a fire always burning, i'll be here for you.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

slipping away in every way (daniley)  Empty
Message(#) Sujet: Re: slipping away in every way (daniley) slipping away in every way (daniley)  EmptyDim 24 Mai - 22:26



She's slipping away in every way
Harley n’avait pas une relation normale avec les sports de combats. Contrairement à certains, il n’était pas né dans ce milieu, et contrairement à d’autres il n’avait pas eu à apprendre à se battre par nécessité. Parfois, il avait l’impression que ça le rendait illégitime à participer à certaines compétitions. C’est vrai, la plupart des gens le voyait comme l’homme dans une situation aisée qui n’était là que pour se distraire. Est-ce que c’était faux ? Pas complètement, il devait se l’avouer. Il était allé vers la boxe parce qu’il était frustré de tomber dans une certaine routine, donc oui, c’était une distraction à la base, mais maintenant c’était plus une échappatoire qu’autre chose. C’est pour ça qu’il se présentait aux gens en tant que journaliste, pas boxeur. C’était une partie de sa vie séparée, où il pouvait se permettre d’oublier le reste. Mais est-ce qu’il en avait toujours besoin ? Ça il ne pouvait pas le dire.

Au moins, ça donnait à une raison à Danika de venir le voir. Harley savait que ce n’était pas vraiment pour « voir ce que son entraînement donnait » qu’elle était là, mais il était habitué à ne pas recevoir de réponses claires quand il lui parlait. Il sourit en faisant non de la tête alors qu’elle lui dit qu’elle avait parié pour lui. « T’es pas sérieuse j’espère, t’as vu le type que je vais devoir me taper ? Un monstre, il paraît qu’il faisait partie de la mafia russe, je me demande même s’il en fait pas encore partie. Tu peux dire adieu à ton argent là. », dit Harley en rigolant, prenant une autre gorgée de bière. Bien qu’il agît comme s’il avait déjà perdu, Harley était particulièrement motivé à gagner. C’était quelqu’un qui pouvait s’avérer assez compétitif, malgré ses airs calme et légèrement détaché, c’était probablement ce qui faisait qu’il était si déterminé pour tous ses combats et tournois.

Il rit à haute voix quand elle se vanta de pouvoir mettre à terre l’homme qu’il avait désigné plus tôt. Il savait que c’était vrai, mais c’était tout de même amusant de voir Danika affirmer son caractère combattif et confiant d’une telle manière. « Écoute, pour sa défense… tes seins peuvent être assez distrayant parfois, et vu la manière dont il te regarde depuis tout à l’heure il a déjà été ensorcelé par ton magnétisme surhumain. », dit-il avec un ton blagueur, remarquant que les yeux de la combattante étaient en train de regarder le ring. Il fut surpris en entendant les premières paroles réellement sincères sortir de la bouche de Danika.

« Tu m’as manqué aussi. » Il prit une pause, prenant une autre gorgée de bière. « De façon totalement platonique bien sûr. » Il rajouta ça avec un sourire en coin, ses yeux posés sur le mur en face de lui. Il savait qu’elle fuyait tout attachement émotionnel, et il trouvait ça drôle d’insister sur ce point de temps en temps. Harley, voyant que Danika regardait toujours le ring de façon distraite, soupira. Il finit sa bière d’un trait et la posa à côté du sac, se relevant d’un bond et rentrant dans le ring.

« Bon, je te vois faire les yeux doux à ce ring depuis tout à l’heure, et la jalousie est en train de m’emporter. » Harley parlait d’un ton sarcastique et joueur, alors qu’il marchait en effleurant les bords du ring. « Qu’est-ce qu’il faudrait que je fasse pour que tu te concentres sur moi ? Faut que je te botte les fesses ? » Harley savait bien qu’elle n’avait pas fait ce genre de chose depuis la mort de son père, il l’avait compris par les quelques fois où il avait essayé de la trouver à son dojo, mais il ne pouvait s’empêcher de se dire qu’elle en avait envie. C’était peut-être une supposition un peu trop grande, mais elle était clairement concentrée sur le ring depuis tout à l’heure, elle était venue le rejoindre ici, pour lui elle n’arrivait simplement pas à faire le premier pas, et dans ce cas-là, Harley allait le faire pour elle. Si elle ne voulait vraiment pas, elle refuserait, tout simplement, Harley ne perdrait rien à essayer.
Codage par Libella sur Graphiorum
Harley Cole x @Danika Riley
Revenir en haut Aller en bas
Danika Riley
Danika Riley
la poigne de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans
SURNOM : Dani
STATUT : Un coeur en miette, une tempête de rage.
MÉTIER : Barmaid au DBD depuis juillet 2020, est propriétaire d'un dojo familial dans lequel elle a longtemps donné des cours.
LOGEMENT : Redcliffe
POSTS : 938 POINTS : 360

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Co-propriétaire d'un Dojo de karaté et d'une société commercialisant du matériel pour sports de combat.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Raphael - Rudy - Lena - Ariel - Clyde #2 - Yelahiah - Asher - Wim - Zach #2
RPs EN ATTENTE : jessian #3
RPs TERMINÉS : Keith #1 ; Keith #2 - Keith #3 (fb) - Amy - Jessian - Helena - Keith #4 -Swann - Leena - Jessian 2 -Clyde #1 - Bailey - Jordan - Mia - Dylane - Ginny -Hayden- Keith #5 (fb) - Keith #6 - Zach - Vittorio - Helena #2 - Keith #8 - - Keith #7
AVATAR : Demi Lovato
CRÉDITS : lux aetherna
DC : Alec Strange & Peter Mulligan
INSCRIT LE : 06/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32298-danika-riley-alec-strange-technicolour-beat https://www.30yearsstillyoung.com/t32938-danika-riley

slipping away in every way (daniley)  Empty
Message(#) Sujet: Re: slipping away in every way (daniley) slipping away in every way (daniley)  EmptyVen 29 Mai - 15:39




@HARLEY COLE & DANIKA RILEY
I'M SLIPPING AWAY IN EVERY WAY
⤜⤐⤞

Elle rit à sa remarque sur le pari qu’elle a fait.  « J’ai toute confiance en tes talents de boxeur. La mafia russe, pff, des petits joueurs voyons. Harley Cole, journaliste, va le battre à plate couture ! » Un clin d’œil, un sourire moqueur. Il avait beau en parler comme si c’était un combat perdu d’avance, elle connaissait trop bien ce regard. Parce qu’elle avait toujours eu le même. Celui qui criait qu’il avait envie de gagner, que la détermination était là, le poussant en avant. C’était peut-être pour ça qu’elle l’encourageait autant vers la boxe, parce que ce qui faisait la différence entre un boxeur talentueux et un champion était probablement cette détermination et il la possédait.

Elle lui tire la langue quand il mentionne ses seins, mais Danika ne peut s’empêcher de sourire, charmeuse. Elle n’allait pas se mentir, elle appréciait l’attention. Surtout la sienne. Beaucoup plus respectueuse et agréable que l’autre idiot qui l’avait reluqué à son arrivée. Elle avait toujours apprécié leur relation, comme un hameau rassurant, une amitié améliorée qui avait réussi à rester comme telle, non marquée par les conflits ou la jalousie. Peut-être parce qu’ils avaient toujours été assez honnêtes l’un envers l’autre.

Elle claque gentiment son poing contre son épaule le poussant légèrement quand il se moque ouvertement de son refus de s’attacher. « Moque toi. Je te ramènerais plus de bières si tu continues. »
Danika est distraite, attirée par le ring sur lequel elle est assise, incapable de pas ressentir cette énergie qu’elle connaissait trop bien.  Il se lève et elle le regarde faire le tour du ring, observant ce corps entièrement dans son élément et la beauté de cet homme qui l’avait séduite.

Elle se lève avec un sourire. Son regard se fait plus prédateur. Elle vient effleurer d’une main son torse avec un air moqueur : « Qui te dit que c’est pas moi qui vais te botter les fesses ? » Beaucoup de bravado, l’homme était un géant face à elle et elle ne s’était pas entraîner depuis trois mois, elle n’était pas assez idiote pour croire qu’elle aurait pu le battre mais était quand même assez douée pour au moins rendre le combat intéressant. Et puis un peu de bravado mêlée de séduction ne faisait de mal à personne. Sa main remonte et vient effleurer son menton , elle susurre « Si ça se trouve c’est toi qui va finir déconcentré. »  Mais déjà elle s’est éloignée,  allant à son tour faire le tour du ring. Danika a détourné la question, n’y a pas répondu, tout simplement parce qu’elle hésite. Elle sait ce qu’il sous-entend. Elle pourrait s’entraîner avec lui ce soir, elle le sait. Elle en a envie mais la peur aussi est là. Elle n’ose pas, malgré l’invitation. Pourtant elle continue de tourner autour du ring, n’ayant pas décidé d’en descendre, sa main glissant sur les bords.

Danika laisse l’ambiance du ring la prendre aux tripes, imagine les combats qui ont lieu tous les jours, son regard pétille aux souvenirs d’un passé révolu sur le tatami. Pourtant elle sourit quand elle dit d’un air absent : « Si tu savais ce que je donnerais pour faire encore de la compétition. Mon dieu, l’adrénaline, le jeu. Je ne comprends pas pourquoi tu ne fais pas ça à plein temps. » Son regard se pose de nouveau sur lui qui n’avait finalement découvert la boxe que depuis peu. Elle était née dans le karaté, avait grandi dans la compétition, avait testé elle ne savait même plus combien de sports de combats pour parfaire son entraînement. Mais sa carrière compétitive s’était arrêtée bien brutalement après une grave blessure au genou il y a trois ans. Bien sûr elle était déjà heureuse d’avoir pu continuer à s’entraîner jusqu’ici. Mais si cela avait été un choix, elle n’aurait jamais abandonné la compétition. Danika était au meilleur d’elle-même dans le jeu, dans le défi de se dépasser. L’esprit de compétition la rendait meilleur dans tout ce qu’elle entreprenait.  Elle ne comprenait pas totalement les raisons pour lesquelles Harley ne se lançait pas à pieds joints dans ce monde, pour lequel il était clairement doué. Un sourire moqueur apparaît sur son visage « Tu sais la compétition ça ne dure qu’un temps après tu seras un vieux papy, là tu pourras aller écrire des histoires sur les dojos de Brisbane et sur les belles demoiselles que tu y rencontres. » Un clin d’œil à leur première rencontre. Elle se moquait bien sûr mais elle respectait son travail. Simplement son cœur allait toujours aller vers ce qu’elle connaissait, et quand on avait un tel talent pour la boxe, cela aurait été un crime de le gâcher.


⇜ code by bat'phanie ⇝


Like a river always running i keep losing you. like a fire always burning, i'll be here for you.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

slipping away in every way (daniley)  Empty
Message(#) Sujet: Re: slipping away in every way (daniley) slipping away in every way (daniley)  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

slipping away in every way (daniley)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley
-