AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-40%
Le deal à ne pas rater :
Sosh : forfait mobile 80 Go sans engagement à 14,99€ (même après ...
14.99 € 24.99 €
Voir le deal

 walking the wire (amos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cían Atwood
Cían Atwood
le vert marine
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante ans - (21.04.1980)
SURNOM : Cici par sa nièce, "mon lapin" par son idiot de meilleur ami. Pour les autres ce sera Cían
STATUT : Père célibataire depuis peu.
MÉTIER : Amiral au sein de la Royal Navy, pilote de l'aéronautique navale.
LOGEMENT : Un loft à spring hill, #51.
walking the wire (amos) Tumblr_n6vkt1gDh91sdd7w6o2_250
POSTS : 4064 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Irlandais pur souche, est à Brisbane depuis ses 15 ans △ a perdu sa petite sœur il y a 24 ans. c’était un accident, mais Cian se sent responsable et ne s’en ai jamais réellement remis △ végétarien △ fume beaucoup trop et continue à consommer de l’herbe occasionnellement △ parle gaélique et jure constamment dans cette langue △ est bénévole auprès des enfants malades à l’hôpital St-Vincent △ considère sa nièce comme sa fille △ a fait le tour du monde en naviguant avec la navy.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : walking the wire (amos) V4Gz0b7
CHARLIE △ i would walk a million miles, just to see you smile until the day i die. oh, i need you by my side, we get high on life, until the day we die.

walking the wire (amos) Tumblr_o8iw5ws4Q11ra8x1ao4_500
THOMAS #10 △ if i was dying on my knees. you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother.


RPs EN ATTENTE : Charlie #8
RPs TERMINÉS : Thomas #1 (fb)Thomas #2 (fb)Charlie #1Freya #1Léo #1John #1Charlie #2Clément #1Charlie #3Thomas #3Eavan #1Clément #2eavan & freyajessian #1Thomas #4Clément #3Thomas #6Eavan #3Oakley #1Clément #4Charlie #4Thomas #7Charlie #5Eavan #4Thomas #8Eavan #5Oakley #2Charlie #6Eavan #6Chloe #1Charlie #7Thomas #9Eavan #7Léo #3Tim
PSEUDO : paindep.
AVATAR : Aaron Paul.
CRÉDITS : (avatar) shiya (dessin) joseph
DC : elora, bailey, loan & hugo
INSCRIT LE : 26/12/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t24111-craving-something-i-can-feel-cian https://www.30yearsstillyoung.com/t26874-cian-elora-bailey-loan-fiche-commune https://www.30yearsstillyoung.com/t24301-cian-atwood https://www.30yearsstillyoung.com/t24715-cian-atwood

walking the wire (amos) Empty
Message(#) Sujet: walking the wire (amos) walking the wire (amos) EmptyDim 10 Mai 2020 - 15:34



Cigarette pendue à mes lèvres, je fais les cent pas. L’endroit est calme, les touristes commencent à déserter et seuls les propriétaires de bateau restent encore à quai. Au loin, on entend le bruit des vagues, l’Océan est agité ce soir, peut-être qu’un orage va se former, je n’ai pas spécialement prêté attention au bulletin météo. J’attends Amos. Vieil ami du temps de l’armée, la vie avait fini par nous séparer avec le temps et surtout après son accident. Je suis restée engagé, les yeux dans le guidon, toujours disponible pour l’armée. Il a perdu pied, puis perdu sa fille et je n’ai jamais vraiment été capable d’être pleinement présent pour lui. Pourtant… On a toujours conservé un semblant de lien sous forme de message une fois tous les six mois, quelques appels à l’année. Rien d’extraordinaire, rien de significatif, mais un lien malgré tout. Il y a peu, je suis tombé sur une photo de nous trois : Amos, Thomas et moi. Et j’ai voulu renouer le lien. Véritablement cette fois, pas simplement à la surface, pas uniquement dans l’idéal. Alors, j’attends Amos et j’allume une deuxième cigarette ou peut-être est-ce bien la troisième ? Je ne les compte plus vraiment ces derniers temps. Je les enchaîne en prétextant que cela me permet d’être calme. Calme alors que la femme que j’aimais est partie. Calme alors qu’elle a abandonné sa fille. Un faux semblant de calme alors qu’à l’intérieur j’ai envie de hurler à m’en casser la voix. Ce soir, Ailis est avec Oakley. Ce soir, je ne suis pas le père. Je suis juste Cian. Celui qui se retrouve complètement paumé, celui qui ne sait plus vraiment quel chemin prendre. Celui qui aurait bien besoin des conseils d’un vieil ami plus âgé que lui. Et on fera tout cela sur le pont du voilier, parce qu’il est comme moi Amos, il a toujours aimé la mer. C’est un endroit qui apaise, qui détends. C’est un peu le seul endroit où j’ai envie d’être actuellement.

J’entends la portière d’une voiture claquer derrière moi et me tourne pour faire face à mon ami. Rapidement, j’écrase mon mégot pour le jeter à la poubelle. « Bonsoir. » Je lui souris un peu et comme il y a des années en arrière, on fait se check stupide que l’on avait inventé lors d’une soirée probablement trop arrosée. « Comment tu vas ? » A mes pieds un sac contenant assez de victuailles pour nous deux ainsi que quelques bières. « Je me suis dit que le pont d’un bateau, c’était pas mal pour la soirée, non ? » Que je lui demande alors que déjà, je l’amène vers le voilier qui est mien. Ce sera une bonne soirée.




Revenir en haut Aller en bas
Amos Taylor
Amos Taylor
l'infiltré
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 43 ans (02/05/1977)
SURNOM : Quelle idée !
STATUT : Elle est la meilleure chose qui lui soit arrivé depuis des années. (Séparé, en attente d'un divorce)
MÉTIER : Il gère, à l'essai et pour le compte du Club, un casino clandestin.
LOGEMENT : Redcliff
walking the wire (amos) Tze2
POSTS : 2368 POINTS : 185

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : + Il ne cuisine pas, mais il sait faire à manger + C'est un excellent nageur. + Après l'accident, il n'a plus jamais plongé. Depuis qu'il a son bateau, il songe à recommencer.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : walking the wire (amos) WvGbVrTy_o
Amelyn 19 (&Liam)20UA 2DZ ▬ You're so easy to look at, so easy to hold, so easy to touch you honey, so hard to let go. My love, easy to want you that I can't get enough Tell me why do you have to be so hard to love ?

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 131415161718

walking the wire (amos) Ja7y
Taylor family Liam & ChadLiam 3 ▬ citation à venir.


walking the wire (amos) Fb9e306d12cab402d6c8531ecfe47a46
Olivia 45 ▬ If this world makes you crazy and you've taken all you can bear. You call me up because you know, I'll be there and I'll see your true colors.

1(FB)23

walking the wire (amos) AdvancedTanBoutu-size_restricted
Molly 3DZ ▬ A venir
12
walking the wire (amos) Tumblr_m174hkbsaI1qcpaygo1_500
Les militairesSaülLeo DFHalsey DZMitchellHalsey 2Halsey UALouCianLoreley FBAliceKatherineGreg 3Maeve 2Rowie 2Jack 2NoâmAndreaJaneHeïanaAriane 2JacobCharlie 2River 3Lennon (DZ)Rowie 2Talia 2PeteJustin 2SiennaKelly 2


RPs TERMINÉS : walking the wire (amos) 1a5e2715b07f6c89b8066115ab82df3f
Amelyn 1Amelyn 2Amelyn 3Amelyn 4Amelyn 5Amelyn 6Amelyn 7Amelyn 8Amelyn 9Amelyn 10Amelyn 11Amelyn 12Amelyn 13Amelyn 1 (UA) Liv 1(FB) Liv 2 Liv 3 Lola 1 Lola 2 Lola 3 Halsey 1Greg #1Greg #2Luc 1Luc 2Charlie Maeve 1JustinKellyPeterEavan TaliaChadRiverAriane 1Jack 1ChloeWayneRiver 2Jack 3Greg 4


RP ABANDONNES : JimenaCarterAdeleKerri TobiasArthur VDL#1NolanTamsinLewis

PSEUDO : Ci!
AVATAR : Bradley cooper
CRÉDITS : Schyzophrenic (avatar) Sunflower (gif)
DC : Loris Baumann
INSCRIT LE : 16/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28495-amos-taylor-my-senses-have-been-stripped https://www.30yearsstillyoung.com/t28558-amos-taylor-ace-of-spades

walking the wire (amos) Empty
Message(#) Sujet: Re: walking the wire (amos) walking the wire (amos) EmptyDim 10 Mai 2020 - 23:27






Walking the wire
Cian

@Cían Atwood   
Mon père, dans sa grande sagesse, n’avait de cesse de répéter que le manque de ponctualité était l’apanage des impolis et, ce soir, j’expérimente l’adage avec au cœur un malaise grandissant. Certes, j’ai été retenu par Raelyn de la plus tendre des manières, mais que peut bien représenter cette justification face à Cian ? Lui et moi sommes amis de longue date et, si le temps et les drames de ma vie ont pris l’allure d’un ciel de traîne sur notre amitié, ils n’ont pas suffi à l’obscurcir. Ils nous auront à peine distancés, car je suis toujours en mesure de percevoir, dans les inclinations de son timbre, lorsqu’il n’est pas au mieux de sa forme, le militaire. Il ne brillait pas de cet enthousiasme propre à sa personnalité ou à l’image du souvenir que j’en avait gardé de l’époque où nous fréquentions la même caserne et, par la suite, le même régiment. Aussi, ai-je appuyé sur la pédale de l’accélérateur pour rejoindre la marina et réduire l’écart de mon retard. Certes, je me suis montré prudent. L’heure n’est jamais à l’accident, mais je me suis hâté plus encore à mesure que j’approchais. J’ai garé la voiture sur mon emplacement habituel et, loin d’être surpris qu’il m’attende de pied ferme, une cigarette au bec, je me suis confondu en humbles excuses. « Pardonne-moi. J’ai fait au plus vite. » ai-je déclaré, penaud, préférant taire toute explication aux mensonges insultants. D’instinct, je l’ai salué de cette vieille clé de main qui ressemble désormais à un réflexe et, sourire aux lèvres, j’ai ajouté que : « Je suis contente de te voir. Et, moi aussi, j’ai pensé aux ravitaillements. » Dans mon coffre était rangé un pack de six pour compléter ma collection. Chez moi, ça ne manque jamais d’alcool malheureusement. J’avais toujours peur d’en manquer et, tandis que je récupère les bouteilles, je lui assure qu’en ce qui me concerne, tout va pour le mieux. La réponse la plus juste aurait été : “autant que faire se peut“, mais je n’avais aucune intention d’être le cœur de cette soirée entre vieux frères d’armes. « Et toi ? Je te trouve une mine… patraque. » J’ai fait un effort considérable pour choisir un mot éloquent sans être injurieux. Nul n’aime s’entendre dire qu’il a les traits tirés par une fatigue constante. « C’est la petite ? Je présume qu’elle ne fait pas encore ses nuits. » Il avait fallu près de six mois pour que Sofia dorme près de six heures d’affilée et, cette simple évocation, comme à l’accoutumée, a éveillé mon cœur d’un pincement douloureux. « Et, le pont d’un bateau, c’est en effet parfait. Tu vas voir, j’ai bien bossé. » La rénovation m’avait coûté un bras. J’ai littérairement vendu un rein à Maeve Fox pour m’offrir ce bijou. « Viens, je vais te faire visiter, ce n’est pas très loin, mais assez pour avoir l’impression d’être seul au monde, comme avant. » ai-je promis en ouvrant la marche.  




Ace of Spades
walking the wire (amos) 2929714247
walking the wire (amos) Qsba
walking the wire (amos) JLuMeCF

walking the wire (amos) Lt0t
walking the wire (amos) C9dw
walking the wire (amos) Hcfw
walking the wire (amos) 9otb
walking the wire (amos) H0nh
Revenir en haut Aller en bas
Cían Atwood
Cían Atwood
le vert marine
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante ans - (21.04.1980)
SURNOM : Cici par sa nièce, "mon lapin" par son idiot de meilleur ami. Pour les autres ce sera Cían
STATUT : Père célibataire depuis peu.
MÉTIER : Amiral au sein de la Royal Navy, pilote de l'aéronautique navale.
LOGEMENT : Un loft à spring hill, #51.
walking the wire (amos) Tumblr_n6vkt1gDh91sdd7w6o2_250
POSTS : 4064 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Irlandais pur souche, est à Brisbane depuis ses 15 ans △ a perdu sa petite sœur il y a 24 ans. c’était un accident, mais Cian se sent responsable et ne s’en ai jamais réellement remis △ végétarien △ fume beaucoup trop et continue à consommer de l’herbe occasionnellement △ parle gaélique et jure constamment dans cette langue △ est bénévole auprès des enfants malades à l’hôpital St-Vincent △ considère sa nièce comme sa fille △ a fait le tour du monde en naviguant avec la navy.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : walking the wire (amos) V4Gz0b7
CHARLIE △ i would walk a million miles, just to see you smile until the day i die. oh, i need you by my side, we get high on life, until the day we die.

walking the wire (amos) Tumblr_o8iw5ws4Q11ra8x1ao4_500
THOMAS #10 △ if i was dying on my knees. you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother.


RPs EN ATTENTE : Charlie #8
RPs TERMINÉS : Thomas #1 (fb)Thomas #2 (fb)Charlie #1Freya #1Léo #1John #1Charlie #2Clément #1Charlie #3Thomas #3Eavan #1Clément #2eavan & freyajessian #1Thomas #4Clément #3Thomas #6Eavan #3Oakley #1Clément #4Charlie #4Thomas #7Charlie #5Eavan #4Thomas #8Eavan #5Oakley #2Charlie #6Eavan #6Chloe #1Charlie #7Thomas #9Eavan #7Léo #3Tim
PSEUDO : paindep.
AVATAR : Aaron Paul.
CRÉDITS : (avatar) shiya (dessin) joseph
DC : elora, bailey, loan & hugo
INSCRIT LE : 26/12/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t24111-craving-something-i-can-feel-cian https://www.30yearsstillyoung.com/t26874-cian-elora-bailey-loan-fiche-commune https://www.30yearsstillyoung.com/t24301-cian-atwood https://www.30yearsstillyoung.com/t24715-cian-atwood

walking the wire (amos) Empty
Message(#) Sujet: Re: walking the wire (amos) walking the wire (amos) EmptyMar 12 Mai 2020 - 21:08



Je ne cesse de tirer sur ma cigarette comme si la prochaine bouffée allait finir par me détendre. Je me berce d'illusions, mais en même temps, c'est nécessaire. Ce soir, j'ai promis de me changer les idées. Ailis est avec Oakley, je sais qu'elle est en sécurité et que la blondinette m'appellera s'il y a le moindre souci. Ce soir, je dois me concentrer sur mon ami que je n'ai pas vue depuis bien trop longtemps pour que ce soit acceptable. « Pardonne-moi. J’ai fait au plus vite. » Je lance un sourire à Amos. « T'en fais pas, je ne suis pas là depuis longtemps. » Le nombre de mégots dans la poubelle à proximité suffirait à faire tomber mon mensonge, mais je ne lui en veux pas. Habituellement, c'est moi qui suis toujours en retard, alors en quoi je pourrais me plaindre. « Je suis content de te voir. Et, moi aussi, j’ai pensé aux ravitaillements. » A nous deux, on aura de quoi tenir jusqu'au bout de la nuit, c'est certain. « Parfait alors ! » Il a un peu changé Amos ou alors je l'ai simplement pas vu depuis trop longtemps.

« Et toi ? Je te trouve une mine… patraque. » Ça se voit sur ma gueule alors. Je soupire et passe une main sur mon visage. Je suis fatigué et mes cernes doivent certainement faire six pieds de long. Je ne pensais pas débuter la soirée en parlant de moi, mais il reprend Amos. « C’est la petite ? Je présume qu’elle ne fait pas encore ses nuits. » Je secoue la tête. « Elle dort plutôt bien en vrai. » C'est vrai que là-dessus, je n'ai pas à me plaindre. Ou alors, elle cherche à se faire un peu oublier Ailis. Je ne sais pas trop. « C'est... On en parlera peut-être avec une bière à la main. » C'est peut-être mieux comme ça dans le fond, je ne sais pas.

Au moins, on se dirige vers les bateaux et il semble fier de me montrer son travail Amos. « Viens, je vais te faire visiter, ce n’est pas très loin, mais assez pour avoir l’impression d’être seul au monde, comme avant. » « C’est tout ce qu’il me faut ce soir. » Je me faufile derrière mon ami, jusqu’au bout du ponton où se cache son bateau. « Oh ça me plaît déjà. » Oui, vraiment, on sera bien ici ce soir. On pourra discuter et refaire le monde sans que personne ne vienne nous déranger. On monte tous les deux sur le pont et je pose le sac que j’avais à la main. J’inspire longue l’air frais qui nous proviens de l’Océan avant d’enfiler mon sweat. L’envie d’allumer une autre clope me démange, mais je me retiens. Je sens bien que le regard d’Amos ne me quitte jamais vraiment. Je dois sincèrement avoir une sale gueule. Je soupire un peu alors que mon regard croise le sien. « Eavan est partie. »




Revenir en haut Aller en bas
Amos Taylor
Amos Taylor
l'infiltré
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 43 ans (02/05/1977)
SURNOM : Quelle idée !
STATUT : Elle est la meilleure chose qui lui soit arrivé depuis des années. (Séparé, en attente d'un divorce)
MÉTIER : Il gère, à l'essai et pour le compte du Club, un casino clandestin.
LOGEMENT : Redcliff
walking the wire (amos) Tze2
POSTS : 2368 POINTS : 185

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : + Il ne cuisine pas, mais il sait faire à manger + C'est un excellent nageur. + Après l'accident, il n'a plus jamais plongé. Depuis qu'il a son bateau, il songe à recommencer.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : walking the wire (amos) WvGbVrTy_o
Amelyn 19 (&Liam)20UA 2DZ ▬ You're so easy to look at, so easy to hold, so easy to touch you honey, so hard to let go. My love, easy to want you that I can't get enough Tell me why do you have to be so hard to love ?

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 131415161718

walking the wire (amos) Ja7y
Taylor family Liam & ChadLiam 3 ▬ citation à venir.


walking the wire (amos) Fb9e306d12cab402d6c8531ecfe47a46
Olivia 45 ▬ If this world makes you crazy and you've taken all you can bear. You call me up because you know, I'll be there and I'll see your true colors.

1(FB)23

walking the wire (amos) AdvancedTanBoutu-size_restricted
Molly 3DZ ▬ A venir
12
walking the wire (amos) Tumblr_m174hkbsaI1qcpaygo1_500
Les militairesSaülLeo DFHalsey DZMitchellHalsey 2Halsey UALouCianLoreley FBAliceKatherineGreg 3Maeve 2Rowie 2Jack 2NoâmAndreaJaneHeïanaAriane 2JacobCharlie 2River 3Lennon (DZ)Rowie 2Talia 2PeteJustin 2SiennaKelly 2


RPs TERMINÉS : walking the wire (amos) 1a5e2715b07f6c89b8066115ab82df3f
Amelyn 1Amelyn 2Amelyn 3Amelyn 4Amelyn 5Amelyn 6Amelyn 7Amelyn 8Amelyn 9Amelyn 10Amelyn 11Amelyn 12Amelyn 13Amelyn 1 (UA) Liv 1(FB) Liv 2 Liv 3 Lola 1 Lola 2 Lola 3 Halsey 1Greg #1Greg #2Luc 1Luc 2Charlie Maeve 1JustinKellyPeterEavan TaliaChadRiverAriane 1Jack 1ChloeWayneRiver 2Jack 3Greg 4


RP ABANDONNES : JimenaCarterAdeleKerri TobiasArthur VDL#1NolanTamsinLewis

PSEUDO : Ci!
AVATAR : Bradley cooper
CRÉDITS : Schyzophrenic (avatar) Sunflower (gif)
DC : Loris Baumann
INSCRIT LE : 16/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28495-amos-taylor-my-senses-have-been-stripped https://www.30yearsstillyoung.com/t28558-amos-taylor-ace-of-spades

walking the wire (amos) Empty
Message(#) Sujet: Re: walking the wire (amos) walking the wire (amos) EmptyMer 13 Mai 2020 - 20:42





Walking the wire
Cian

@Cían Atwood   
En toute franchise, je doute qu’il n’ait pas végété sur le parking de la Marina moins de quinze minutes. Toutefois, je me fie à son sourire engageant et je me détends, peu à peu, pour mieux cesser de me confondre en excuses. Il n’était pas là pour ça, Cian. La fatigue de ses traits sous-entendait qu’il avait surtout besoin d’un ami à ses côtés, quelqu’un qui saurait écouter ce qui le tracasse sans le juger, quelqu’un qui pourrait, une fois l’heure des confidences écoulées, l’aider à se changer les idées. D’instinct, j’ai considéré que sa lassitude était liée à la fille d’Eavan. L’allaitement retarde le jour où les bébés s’endorment pour plus de six heures d’affilée. « Ah oui ? Déjà ? C’est plutôt une bonne nouvelle, ça. Non ? » Pourquoi dès lors tire-t-il une tête de six pieds de long ? Et que s’apprêtait-il à dire avant de s’interrompre tandis que je referme mon coffre ? Si j’en crois son besoin d’alcool pour partager les faits – quoiqu’il n’ait rien d’un addict de la boisson – j’en déduis que son souci est grave, bien assez pour qu’il puise dans le fond d’une bouteille un peu de courage. « Ça marche. Sur le pont dans ce cas. » Avec vue sur l’océan et l’odeur des embruns pour compagnon.

Mon bateau est idéalement situé pour les vieux loups de mer que nous sommes. Loin sur la grève, l’horizon semblait s’être agenouillé à nos pieds, ce qui rend la solitude plus douce et plus appréciable. Souvent, lorsque je suis la proie de mes démons, je me pose sur le pont pour scruter le panorama d’un ciel couchant ou d’un soleil levant. « Alors ? Qu’est-ce que tu en penses ? Il a été vandalisé avant que je le récupère. Et, tu n’as pas vu le boulot à l’intérieur encore, mais ce sera pour plus tard, quand il fera trop frais ». D’un signe de la main, je lui ai proposé de s’asseoir alors que je pose, près des deux transats à disposition, le sac de ravitaillement. J’ai pioché à l’intérieur en m’installant et je lui ai tendu une canette au préalable ouverte. C’est une invitation à se lancer, à lâcher la bombe et ça n’a pas coupé. Eavan avait donc fait ses malles et, en toute franchise, je n’ai su qu’en penser. Je doutais que mes jugements de valeur ait pu l’influencer d’une quelconque façon. En revanche, je sais ô combien il tenait à cette femme, mon frère d’arme. Nul doute qu’à l’intérieur, il doit souffrir d’une profonde affliction. « Je vois. » ai-je lancé non sans avoir avalé une gorgée de cette boisson au houblon. Ce n’est pas ma préférée, mais elle fera l’affaire. « Quand ? Sans la petite ? Elle t’a donné une explication ? » Loin de moi l’envie de le mettre mal à l’aise, mais je soupçonnais qu’un coup de pouce, afin qu’il crache le morceau, ne sera pas de trop. « Je l’ai croisée, un jour. Elle t’a dit ? Parce qu’elle avait l’air bien accrochée. » Comme une sangsue me suis-je gardé d’ajouter. « Vous êtes disputés ? »

 




Ace of Spades
walking the wire (amos) 2929714247
walking the wire (amos) Qsba
walking the wire (amos) JLuMeCF

walking the wire (amos) Lt0t
walking the wire (amos) C9dw
walking the wire (amos) Hcfw
walking the wire (amos) 9otb
walking the wire (amos) H0nh
Revenir en haut Aller en bas
Cían Atwood
Cían Atwood
le vert marine
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante ans - (21.04.1980)
SURNOM : Cici par sa nièce, "mon lapin" par son idiot de meilleur ami. Pour les autres ce sera Cían
STATUT : Père célibataire depuis peu.
MÉTIER : Amiral au sein de la Royal Navy, pilote de l'aéronautique navale.
LOGEMENT : Un loft à spring hill, #51.
walking the wire (amos) Tumblr_n6vkt1gDh91sdd7w6o2_250
POSTS : 4064 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Irlandais pur souche, est à Brisbane depuis ses 15 ans △ a perdu sa petite sœur il y a 24 ans. c’était un accident, mais Cian se sent responsable et ne s’en ai jamais réellement remis △ végétarien △ fume beaucoup trop et continue à consommer de l’herbe occasionnellement △ parle gaélique et jure constamment dans cette langue △ est bénévole auprès des enfants malades à l’hôpital St-Vincent △ considère sa nièce comme sa fille △ a fait le tour du monde en naviguant avec la navy.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : walking the wire (amos) V4Gz0b7
CHARLIE △ i would walk a million miles, just to see you smile until the day i die. oh, i need you by my side, we get high on life, until the day we die.

walking the wire (amos) Tumblr_o8iw5ws4Q11ra8x1ao4_500
THOMAS #10 △ if i was dying on my knees. you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother.


RPs EN ATTENTE : Charlie #8
RPs TERMINÉS : Thomas #1 (fb)Thomas #2 (fb)Charlie #1Freya #1Léo #1John #1Charlie #2Clément #1Charlie #3Thomas #3Eavan #1Clément #2eavan & freyajessian #1Thomas #4Clément #3Thomas #6Eavan #3Oakley #1Clément #4Charlie #4Thomas #7Charlie #5Eavan #4Thomas #8Eavan #5Oakley #2Charlie #6Eavan #6Chloe #1Charlie #7Thomas #9Eavan #7Léo #3Tim
PSEUDO : paindep.
AVATAR : Aaron Paul.
CRÉDITS : (avatar) shiya (dessin) joseph
DC : elora, bailey, loan & hugo
INSCRIT LE : 26/12/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t24111-craving-something-i-can-feel-cian https://www.30yearsstillyoung.com/t26874-cian-elora-bailey-loan-fiche-commune https://www.30yearsstillyoung.com/t24301-cian-atwood https://www.30yearsstillyoung.com/t24715-cian-atwood

walking the wire (amos) Empty
Message(#) Sujet: Re: walking the wire (amos) walking the wire (amos) EmptyDim 17 Mai 2020 - 21:35


« Ah oui ? Déjà ? C’est plutôt une bonne nouvelle, ça. Non ? » Parfois, j'oublie, le temps d'un instant, qu'Amos a été père bien avant moi, qu'il a déjà traversé tout cela et que visiblement, il se souvient très bien des étapes de la vie d'un nourrisson. Elle n’a pas un sommeil parfait Ailis, parfois, elle se réveille en hurlant et je suis bien incapable de la rendormir. C'était comme ça, aussi, lorsqu'Eavan était encore là, mais on gérait à deux et surtout Ailis pouvait s’apaiser au sein avant de sombrer dans le sommeil. Aujourd’hui, tout est réellement différent et peut-être que je gère moins bien que ce que je pensais. « Enfin… Elle a un bon sommeil, mais ça dépend des jours. » Elle fait ses nuits, mais ce n’est jamais régulier et ce n’est clairement pas le plus gros problème du moment. « Ça marche. Sur le pont dans ce cas. » Au moins, il n’insiste pas, Amos, il comprend que je vais vouloir en parler, mais que ce n’est pas le moment idéal. Je lui souris pour le remercier et déjà lui emboîte le pas.

On arrive à son bateau que j’observe attentivement. Il ressemble pas mal au voilier que l’on a acheté avec Thomas et qui se trouve un peu plus loin, de l’autre côté de la marina. Le bois est reluisant et on voit que mon ami a mis tout son cœur à l’ouvrage. « Alors ? Qu’est-ce que tu en penses ? Il a été vandalisé avant que je le récupère. Et, tu n’as pas vu le boulot à l’intérieur encore, mais ce sera pour plus tard, quand il fera trop frais » Je laisse mes doigts courir le long de la coque avant de rejoindre mon frère d’arme sur le pont pour faire un petit tour du propriétaire. J’aime beaucoup ce bateau. « T’as vraiment fait du bon boulot ! » Je voudrais le voir en plein jour, mais il faut dire que les lumières du soleil couchant rendent tout autant justice au voilier. « Il est vraiment beau. » Et on s’accorde sur le fait que l’intérieur restera une surprise pour le moment, mais s’il s’agit du reflet de l’extérieur, je crois que je vais être bluffé. On s’installe tranquillement et Amos me tend une bière et j’ouvre les vannes. Je pensais commencer la conversation en douceur, mais j’ai déjà laissé échapper des indices, et même si cela va paraître égoïste, mais j’ai besoin de vider mon sac. « Quand ? Sans la petite ? Elle t’a donné une explication ? » Les questions sont légitimes, mais elles me serrent le cœur. Je n’ai pas le temps de répondre quoique ce soit que mon ami enchaîne. « Je l’ai croisée, un jour. Elle t’a dit ? Parce qu’elle avait l’air bien accroché. Vous êtes disputés ? » J’attends quelques secondes, Amos ne dit plus rien. Il est temps de répondre sans laisser toutes les émotions sortir en même temps. Sans craquer trop rapidement. « Il y a deux semaines, elle m’a laissé la petite et une simple lettre. » C’est probablement ce qui fait le plus mal. « Le jour de mon anniversaire, j’ai signé les papiers pour adopter Ailis étant donné que son père a abandonné tous les droits. » Un soupir m’échappe. « Un peu plus d’une semaine après elle se faisait abandonner par sa propre mère. » Et elle est là ma colère et elle s’entends dans le fond de ma voix. Je ne pense pas à moi, mais à Ailis, avant tout. « Elle ne m’a pas dit t’avoir vu non. Et on s’est pas disputé non plus… » Enfin, pour moi, tout allait très bien. « Elle a écrit ne pas vouloir être mère, ne pas vouloir de cette vie. » Je baisse les yeux sur ma bière et joue un peu avec la bouteille de manière nerveuse. « Je t’avoue ne pas vraiment tout comprendre. D’où les cernes et la gueule de six pieds de long, je dors pas vraiment, je me torture l’esprit et j’essaye d’être un père en même temps. » Et mon regard croise le sien. « Désolé, je m’étais juré de pas lancer la conversation là-dessus, excuse moi. »




Revenir en haut Aller en bas
Amos Taylor
Amos Taylor
l'infiltré
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 43 ans (02/05/1977)
SURNOM : Quelle idée !
STATUT : Elle est la meilleure chose qui lui soit arrivé depuis des années. (Séparé, en attente d'un divorce)
MÉTIER : Il gère, à l'essai et pour le compte du Club, un casino clandestin.
LOGEMENT : Redcliff
walking the wire (amos) Tze2
POSTS : 2368 POINTS : 185

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : + Il ne cuisine pas, mais il sait faire à manger + C'est un excellent nageur. + Après l'accident, il n'a plus jamais plongé. Depuis qu'il a son bateau, il songe à recommencer.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : walking the wire (amos) WvGbVrTy_o
Amelyn 19 (&Liam)20UA 2DZ ▬ You're so easy to look at, so easy to hold, so easy to touch you honey, so hard to let go. My love, easy to want you that I can't get enough Tell me why do you have to be so hard to love ?

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 131415161718

walking the wire (amos) Ja7y
Taylor family Liam & ChadLiam 3 ▬ citation à venir.


walking the wire (amos) Fb9e306d12cab402d6c8531ecfe47a46
Olivia 45 ▬ If this world makes you crazy and you've taken all you can bear. You call me up because you know, I'll be there and I'll see your true colors.

1(FB)23

walking the wire (amos) AdvancedTanBoutu-size_restricted
Molly 3DZ ▬ A venir
12
walking the wire (amos) Tumblr_m174hkbsaI1qcpaygo1_500
Les militairesSaülLeo DFHalsey DZMitchellHalsey 2Halsey UALouCianLoreley FBAliceKatherineGreg 3Maeve 2Rowie 2Jack 2NoâmAndreaJaneHeïanaAriane 2JacobCharlie 2River 3Lennon (DZ)Rowie 2Talia 2PeteJustin 2SiennaKelly 2


RPs TERMINÉS : walking the wire (amos) 1a5e2715b07f6c89b8066115ab82df3f
Amelyn 1Amelyn 2Amelyn 3Amelyn 4Amelyn 5Amelyn 6Amelyn 7Amelyn 8Amelyn 9Amelyn 10Amelyn 11Amelyn 12Amelyn 13Amelyn 1 (UA) Liv 1(FB) Liv 2 Liv 3 Lola 1 Lola 2 Lola 3 Halsey 1Greg #1Greg #2Luc 1Luc 2Charlie Maeve 1JustinKellyPeterEavan TaliaChadRiverAriane 1Jack 1ChloeWayneRiver 2Jack 3Greg 4


RP ABANDONNES : JimenaCarterAdeleKerri TobiasArthur VDL#1NolanTamsinLewis

PSEUDO : Ci!
AVATAR : Bradley cooper
CRÉDITS : Schyzophrenic (avatar) Sunflower (gif)
DC : Loris Baumann
INSCRIT LE : 16/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28495-amos-taylor-my-senses-have-been-stripped https://www.30yearsstillyoung.com/t28558-amos-taylor-ace-of-spades

walking the wire (amos) Empty
Message(#) Sujet: Re: walking the wire (amos) walking the wire (amos) EmptyDim 24 Mai 2020 - 16:53




Walking the wire
Cian

@Cían Atwood   
Rien d’étonnant à ce que le sommeil d’Ailis soit irrégulier. A cet âge – d’autant que j’ai cru comprendre qu’Eavan allaitait – ces adorables petits monstres ne sont pas réglés comme des horloges dans ces conditions. Le biberon aide, mais ce n’est plus à la mode. Je me souviens que Sarah s’était régulièrement insurgée contre la pression qui repose sur les femmes, les jeunes mamans qui refuseraient, à l’heure actuelle, de nourrir au sein leur enfant. Moi, je ne comprenais pas bien. Je n’y entends pas grand-chose de plus aujourd’hui d’ailleurs. « En grandissant, elle va trouver son équilibre et tu verras, ça va te manquer de plus te lever la nuit au bout d’un moment. » Les premiers jours, on est soulagé. A terme, on est frappé de plein fouet par une réalité : les mômes, ça pousse trop vite et, ce sentiment, il est tellement angoissant, assez pour que mes traits ressemblent à ceux de Cian aujourd’hui. La différence, c’est qu’il ne semble pas inquiet pour une futilité. Au contraire, il ne repousserait pas l’heure de trancher dans le vif du problème. Respectueux, je ne le pousse pas dans ses retranchements. Je patiente parce qu’il en a gros sur le cœur, que c’est tangible et qu’il y viendra lui-même lorsqu’il sera prêt. En attendant, je tue le temps avec des futilités. Je lui montre mon bateau, je le commente et je prends les compliments avec un sourire enjoué. « Merci. Depuis le temps que je le voulais. » Je m’étais endetté jusqu’au cou, mais je n’ai nulle envie d’y songer pour l’instant. Je me concentre sur l’invitation à picoler et à bavasser devant l’horizon avec, pour autres compagnons, le parfum d’iode, les clapotis des vagues et l’océan qui s’étend à perte de vue.

Bavasser ! Le verbe est mal choisi. Il ne convenait qu’à l’hypothétique. Cian accouche de ses emmerdes sans que je n’aie à le brûler et je prie pour qu’il se souvienne qu’il est bien tombé. Je suis une bonne oreille. Je ne juge pas et tout me va tant que je peux éviter de parler de moi. Ceci étant, je dois bien admettre que je suis sur les fesses de ce que j’entends. Eavan, partie, sans sa gosse. Eavan, qui me jurait dans une épicerie qu’elle mesurait sa chance, a abandonné sa famille parce qu’elle détestait son rôle de mère… Je suis conciliant, mais je ne peux m’empêcher de tiquer et ma grimace est éloquente. « Une lettre ? C’est tout ? » L’histoire manque de cohérence et, si jamais je ne remettrais en cause les aveux de mon ami, je m’interroge sur la duplicité de cette femme. Est-il bon de lui soumettre l’hypothèse qu’elle a versé dans l’adultère ? Non ! Il est déjà à terre. Inutile d’en rajouter avec des présomptions qui le blesseront plus qu’elles ne l’aideront. « Putain, j’en reviens pas. » Pauvre gosse… délaissée par les siens… une tragédie alors que sa vie commence à peine. « Tu fais bien de l’adopter. » ai-je ponctué dans l’espoir de le rassurer alors que, dans les faits, je me doute que mon avis sur cette question l’intéresse peu. Sa décision serait prise et, qui plus est, elle est louable. Je bois donc une gorgée de bière en l’honneur de son bon cœur. «  Ne sois pas désolé. Tu as bien fait de commencer par là. C’est le genre de truc que de vieux amis peuvent entendre, tu sais. » J’étais certain que Thomas, premier averti, s’était montré autant à l’écoute que je ne l’étais moi-même. « Elle t’a laissé un numéro où tu pourrais la joindre ? Une adresse ? Pas tant que je te conseillerais de l’appeler, mais la gamine. Elle pourrait avoir envie de savoir d’où elle vient un jour ou l’autre. » Et, est-ce à ce jour utile de se projeter. « Enfin, tu vas me dire, c’est pas le plus important pour l’instant, mais ça me fait de la peine pour la gosse. » Pour lui aussi, mais je respecte trop sa dignité pour l’exprimer par la compassion. « Et, toi ? Comment tu te sens ? Tu arrives à gérer ?  Est-ce que tu m’en voudrais si je te dis que… je suis surpris qu’elle ait lâché sa gamine, mais pas tant qu’elle ait fini par te quitter ? » Je ne veux pas lui faire du mal, mais quitte à ce qu’il soit en colère, je lui souhaite de tout cœur qu’accepter qu’Eavan n’était pas quelqu’un pour lui. « Je pensais qu’elle l’aurait fait différemment par contre, qu’elle aurait au moins été attentive à te donner de vraies explications, de vive voix. » Car la théorie de la peur, celle d’être retenue contre son gré, je ne m’y fie pas pour un sou. Des foutaises à mes yeux.

 




Ace of Spades
walking the wire (amos) 2929714247
walking the wire (amos) Qsba
walking the wire (amos) JLuMeCF

walking the wire (amos) Lt0t
walking the wire (amos) C9dw
walking the wire (amos) Hcfw
walking the wire (amos) 9otb
walking the wire (amos) H0nh
Revenir en haut Aller en bas
Cían Atwood
Cían Atwood
le vert marine
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante ans - (21.04.1980)
SURNOM : Cici par sa nièce, "mon lapin" par son idiot de meilleur ami. Pour les autres ce sera Cían
STATUT : Père célibataire depuis peu.
MÉTIER : Amiral au sein de la Royal Navy, pilote de l'aéronautique navale.
LOGEMENT : Un loft à spring hill, #51.
walking the wire (amos) Tumblr_n6vkt1gDh91sdd7w6o2_250
POSTS : 4064 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Irlandais pur souche, est à Brisbane depuis ses 15 ans △ a perdu sa petite sœur il y a 24 ans. c’était un accident, mais Cian se sent responsable et ne s’en ai jamais réellement remis △ végétarien △ fume beaucoup trop et continue à consommer de l’herbe occasionnellement △ parle gaélique et jure constamment dans cette langue △ est bénévole auprès des enfants malades à l’hôpital St-Vincent △ considère sa nièce comme sa fille △ a fait le tour du monde en naviguant avec la navy.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : walking the wire (amos) V4Gz0b7
CHARLIE △ i would walk a million miles, just to see you smile until the day i die. oh, i need you by my side, we get high on life, until the day we die.

walking the wire (amos) Tumblr_o8iw5ws4Q11ra8x1ao4_500
THOMAS #10 △ if i was dying on my knees. you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother.


RPs EN ATTENTE : Charlie #8
RPs TERMINÉS : Thomas #1 (fb)Thomas #2 (fb)Charlie #1Freya #1Léo #1John #1Charlie #2Clément #1Charlie #3Thomas #3Eavan #1Clément #2eavan & freyajessian #1Thomas #4Clément #3Thomas #6Eavan #3Oakley #1Clément #4Charlie #4Thomas #7Charlie #5Eavan #4Thomas #8Eavan #5Oakley #2Charlie #6Eavan #6Chloe #1Charlie #7Thomas #9Eavan #7Léo #3Tim
PSEUDO : paindep.
AVATAR : Aaron Paul.
CRÉDITS : (avatar) shiya (dessin) joseph
DC : elora, bailey, loan & hugo
INSCRIT LE : 26/12/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t24111-craving-something-i-can-feel-cian https://www.30yearsstillyoung.com/t26874-cian-elora-bailey-loan-fiche-commune https://www.30yearsstillyoung.com/t24301-cian-atwood https://www.30yearsstillyoung.com/t24715-cian-atwood

walking the wire (amos) Empty
Message(#) Sujet: Re: walking the wire (amos) walking the wire (amos) EmptyLun 1 Juin 2020 - 19:12


« En grandissant, elle va trouver son équilibre et tu verras, ça va te manquer de plus te lever la nuit au bout d’un moment. » Un léger rire m'échappe. Je le crois, Amos, parce que je la vois cette nostalgie empreint de tristesse dans son regard. Il parle d'expérience, il a déjà traversé toutes ces étapes lui. Et dans le fond, même si je me l'avouerai jamais vraiment, c'est peut-être pour cela que j'ai accepté de le voir ce soir. Malgré les longs silences et les absences, je sais qu'Amos sera à l'écoute, je sais qu'il pourra prodiguer des conseils. J'ai besoin de m'entourer de gens comme lui, qui ont vécu et surtout qui savent écouter sans jamais juger.

Mais d'abord, on fait le tour de son bateau et je la ressens sa fierté à me montrer le fruit de son dur labeur. Il a de quoi être fier l'ancien militaire, il a vraiment fait du bon boulot. « Tu l'as déjà emmené en mer ? » J'espère que cette beauté a au moins pu aller goûter à l'Océan, ce n'est pas le genre de bateau qui mérite de rester au port, surtout pas alors que l'Océan a tant à offrir autour de Brisbane.

J'aurais pu parler bateau et chiffon pour le reste de la soirée. Prétendre que tout allait bien dans le meilleur des mondes, m'intéresser à la vie de mon ami que je n'ai pas vu depuis une éternité, mais je crois que, égoïstement, j'avais besoin de faire sortir ce que je garde en moi. Il avait remarqué Amos que ça n'allait pas, il allait probablement poser des questions, alors autant arracher le pansement quand moi, je m'en sentais la force de le faire. « Une lettre ? C’est tout ? » « C'est tout... » Et je vois bien que tout comme moi, Amos a du mal à y croire. Les éléments ne s'alignent pas de manière logique. Cette fuite ne colle en rien avec les propos tenus par Eavan. Cela correspond encore moins à la vie familiale que l'on vivait depuis quelque temps. Rien ne sonne juste dans cette histoire et pourtant la réalité est bel et bien là. Eavan est partie en nous laissant derrière elle. Et ça fait mal. « Putain, j’en reviens pas. » Bêtement, je hoche la tête. Personne ne s'attendait à cela, moi le premier... Encore une fois, il faut croire, je n'ai pas été capable de lire les signes avant-coureur. « Tu fais bien de l’adopter. » « Je l'aime comme si c'était la mienne, tu sais. » Comme si... Un jour, il faudra que je change de discours. Je ne regrette pas d'avoir adopté Ailis, bien au contraire, mais j'ai encore du mal à m'enlever de la tête qu'elle est la fille d'un autre. Il me rassure Amos, mais ses questions me déstabilisent. « Elle t’a laissé un numéro où tu pourrais la joindre ? Une adresse ? Pas tant que je te conseillerais de l’appeler, mais la gamine. Elle pourrait avoir envie de savoir d’où elle vient un jour ou l’autre. » Comment je vais bien pouvoir lui raconter son histoire. Fruit d'un adultère. Fille d'un homme qui n'a jamais voulu d'elle et d'une mère qui a préfère partir plutôt que de l'aimer. « Elle a rien laissé du tout, mais je pense qu'elle est repartie en Irlande. » J'en suis même persuadé. « Et je t'avoue que pour le moment, j'évite de penser au jour où il faudra que je raconte son histoire à la petite. » Je hausse les épaules, bien sûr que ça fait mal au cœur. Elle n'avait rien demandé de tout cela Ailis, elle n'avait pas demandé de naître dans ce bordel. Personne n'a voulu tout cela si ce n'est Eavan et aujourd'hui elle s’est rendu compte qu'elle était incapable d'assumer ses actes...

« Et, toi ? Comment tu te sens ? Tu arrives à gérer ? Est-ce que tu m’en voudrais si je te dis que… je suis surpris qu’elle ait lâché sa gamine, mais pas tant qu’elle ait fini par te quitter ? Je pensais qu’elle l’aurait fait différemment par contre, qu’elle aurait au moins été attentive à te donner de vraies explications, de vive voix. » Sa dernière question me fait rire nerveusement. Je lève les yeux au ciel et prends une longue gorgée de ma bière. Je ne sais plus vraiment quoi penser. J'avais enfin réussi à lui pardonner et elle abat sa dernière carte en partant sans se retourner. Une chose est sure, elle a tout brisé. « Elle avait des problèmes avec ma profession, elle ne me l'a jamais dit. Elle m'a trompé et m'a fait croire que le bébé qu'elle attendait était de moi. Elle m'a probablement encore trompé au milieu de tout ça avant de me demander si je voulais adopter sa fille. » C'est la première fois que je dis tout cela à voix haute et putain... Ça fait mal. Le masque s'effrite, les morceaux brisés ne tiennent plus ensemble. Elle est là, la vérité. Celle qui est si dure à accepter. « J'ai été trop con, c'est ça ? » Dis le Amos. Il faut que quelqu'un le fasse de toute manière. Une nouvelle fois, je soupire et préfère coller mon regard à l'horizon. « Je saurais même pas te dire comment je me sens... Entre plus bas que terre et empli de rage. Probablement résigné. Complètement déterminé à faire passer le bonheur d'Ailis avant le mien. » Je hausse les épaules. « Rien de bien positif pour le moment. » On verra plus tard, ça prend du temps ces choses-là. Non ? « Je voulais tellement que ça marche, que je me suis laissé aveugler encore une fois. »




Revenir en haut Aller en bas
Amos Taylor
Amos Taylor
l'infiltré
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 43 ans (02/05/1977)
SURNOM : Quelle idée !
STATUT : Elle est la meilleure chose qui lui soit arrivé depuis des années. (Séparé, en attente d'un divorce)
MÉTIER : Il gère, à l'essai et pour le compte du Club, un casino clandestin.
LOGEMENT : Redcliff
walking the wire (amos) Tze2
POSTS : 2368 POINTS : 185

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : + Il ne cuisine pas, mais il sait faire à manger + C'est un excellent nageur. + Après l'accident, il n'a plus jamais plongé. Depuis qu'il a son bateau, il songe à recommencer.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : walking the wire (amos) WvGbVrTy_o
Amelyn 19 (&Liam)20UA 2DZ ▬ You're so easy to look at, so easy to hold, so easy to touch you honey, so hard to let go. My love, easy to want you that I can't get enough Tell me why do you have to be so hard to love ?

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 131415161718

walking the wire (amos) Ja7y
Taylor family Liam & ChadLiam 3 ▬ citation à venir.


walking the wire (amos) Fb9e306d12cab402d6c8531ecfe47a46
Olivia 45 ▬ If this world makes you crazy and you've taken all you can bear. You call me up because you know, I'll be there and I'll see your true colors.

1(FB)23

walking the wire (amos) AdvancedTanBoutu-size_restricted
Molly 3DZ ▬ A venir
12
walking the wire (amos) Tumblr_m174hkbsaI1qcpaygo1_500
Les militairesSaülLeo DFHalsey DZMitchellHalsey 2Halsey UALouCianLoreley FBAliceKatherineGreg 3Maeve 2Rowie 2Jack 2NoâmAndreaJaneHeïanaAriane 2JacobCharlie 2River 3Lennon (DZ)Rowie 2Talia 2PeteJustin 2SiennaKelly 2


RPs TERMINÉS : walking the wire (amos) 1a5e2715b07f6c89b8066115ab82df3f
Amelyn 1Amelyn 2Amelyn 3Amelyn 4Amelyn 5Amelyn 6Amelyn 7Amelyn 8Amelyn 9Amelyn 10Amelyn 11Amelyn 12Amelyn 13Amelyn 1 (UA) Liv 1(FB) Liv 2 Liv 3 Lola 1 Lola 2 Lola 3 Halsey 1Greg #1Greg #2Luc 1Luc 2Charlie Maeve 1JustinKellyPeterEavan TaliaChadRiverAriane 1Jack 1ChloeWayneRiver 2Jack 3Greg 4


RP ABANDONNES : JimenaCarterAdeleKerri TobiasArthur VDL#1NolanTamsinLewis

PSEUDO : Ci!
AVATAR : Bradley cooper
CRÉDITS : Schyzophrenic (avatar) Sunflower (gif)
DC : Loris Baumann
INSCRIT LE : 16/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28495-amos-taylor-my-senses-have-been-stripped https://www.30yearsstillyoung.com/t28558-amos-taylor-ace-of-spades

walking the wire (amos) Empty
Message(#) Sujet: Re: walking the wire (amos) walking the wire (amos) EmptyMar 2 Juin 2020 - 13:21





Walking the wire
Cian

@Cían Atwood   
Sa question provoque en moi une vive émotion de marin à la retraite heureux de renouer avec ses réflexes de matelot. L’émoi brille dans mes yeux : il ressemble à de la fierté et de l’enthousiasme. Il reflète également les souvenirs de cette journée – était-elle plus longue – où Raelyn et moi avons vogué en tête à tête et joué comme des gosses. Je me rappelle parfaitement de son aveu – je tiens à toi – et c’est un sourire qui habille mes lèvres désormais. « Ouais. Et j’étais en excellente compagnie. » n’ai-je m’empêcher d’ajouter, loin d’imaginer que la tête de six pieds de long de l’ami Cian est la conséquence d’une rupture lâche, une rupture que sa compagne lui a imposée sans lui demander son reste, sans même lui permettre de se défendre d’une quelconque accusation. Elle a choisi, est partie et, qui plus est, a abandonné derrière elle un enfant conçu avec un autre. « Je ne veux pas minimiser, mais si on relativise, vaut mieux une lettre qu’un texto… ou rien du tout. » ai-je répliqué sans cacher mon mépris envers ce comportement irrespectueux à mon sens. Eavan, que je n’aimais pas beaucoup tant elle m’a semblé hypocrite au premier jour, a enfoncé le clou de sa discourtoisie et, quoique je ne sois pas surpris qu’elle soit capable d’une telle bassesse, je regrette sincèrement que mon ami en ait fait les frais. C’est compliqué de prendre soin d’un enfant qui est le fruit de la douleur d’un chagrin d’amour. Pourtant, je e suis pas étonné qu’il envisage d’adopter la petite. Elle est innocence. Il la voit grandir depuis le jour de sa naissance. Il s’y est attaché et moi, en l’encourageant, je salue son honneur et la beauté de son âme. « Je sais ! Tu es un type bien, Cian. Tu l’as toujours été. Elle n’a pas mesuré sa chance. Elle regrettera un jour. » Elles finissent toutes par revenir en arrière, honteuses de leur propre décision. Elle se pointe devant notre porte la bouche en cœur en imaginant que notre vie s’est arrêtée au moment où elles nous ont abandonnés. « Elle va revenir, tu le sais ? » Il me dira sans doute non et je tordrai les mots, qu’ils prennent la forme d’hypothèse. « Quand elle a reconnecté son cerveau à la réalité, elle se rappellera celui que tu es, sa fille va lui manquer, elle va vouloir retrouver sa place. » J’en mettrais ma main au feu. « Il faut que tu t’y prépares pour prendre la meilleure décision le moment venu ». Pour ma part, je lui conseillerais bien d’emblée de ne pas lui tendre la main, mais est-ce bien mon rôle ? « Tu as raison. Je m’avance en besogne. Je te projette et ce n’est pas forcément ce dont tu as besoin, mais je n’ai pas envie que tu restes dans le déni trop longtemps. Crois-moi, ça fait des ravages. » J’en suis l’exemple vivant. Je n’ai pas voulu affronter mon divorce et, aujourd’hui, je peine à me débarrasser d’un mariage dont je ne veux plus. Je subis l’inconséquence et l’instabilité de Sofia. Raelyn n’est pas au courant. Je ne sais pas comment le lui avouer. Je refoule beaucoup, mais quand ça me rattrape, l’angoisse est douloureuse. Nul doute que je dois avoir plus ou moins la même tête que lui, présentement, alors que je comprends que ce départ est la face cachée de l’Iceberg : il a l’impression d’avoir été trahi, de lui avoir servi de bouée pendant qu’elle s’acoquinait avec d’autres. J’en reste bouche bée. Je suis incapable de cacher mon effarement et je me demande aussitôt si Sarah m’a trompé pendant la période la plus noire de notre vie. Je ne l’exclus pas… C’est possible. « Non, Cian. Pas du tout. » Je dépose ma main sur son épaule avec l’espoir de le réconforter. « Ce n’est pas toi le problème. Tu ne peux pas t’en vouloir de l’aimer et d’avoir pardonné. Ce sont de belles valeurs. Le monde a commencé à mal tourner quand c’est devenu une tare que d’être comme toi. » Et comme tous ses hommes blessés par un coup de couteau dans le dos. « Et tu as raison. Accroche-toi à la gamine. Elle te fera du bien. Il n’y a rien de plus beau que de voir grandir son môme. » Un voile de nostalgie a glissé sur mes yeux. « Tu connais un avocat ? Pour les papiers ? Tu vas demander à sa mère la déchéance de ses droits ? »




 




Ace of Spades
walking the wire (amos) 2929714247
walking the wire (amos) Qsba
walking the wire (amos) JLuMeCF

walking the wire (amos) Lt0t
walking the wire (amos) C9dw
walking the wire (amos) Hcfw
walking the wire (amos) 9otb
walking the wire (amos) H0nh
Revenir en haut Aller en bas
Cían Atwood
Cían Atwood
le vert marine
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante ans - (21.04.1980)
SURNOM : Cici par sa nièce, "mon lapin" par son idiot de meilleur ami. Pour les autres ce sera Cían
STATUT : Père célibataire depuis peu.
MÉTIER : Amiral au sein de la Royal Navy, pilote de l'aéronautique navale.
LOGEMENT : Un loft à spring hill, #51.
walking the wire (amos) Tumblr_n6vkt1gDh91sdd7w6o2_250
POSTS : 4064 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Irlandais pur souche, est à Brisbane depuis ses 15 ans △ a perdu sa petite sœur il y a 24 ans. c’était un accident, mais Cian se sent responsable et ne s’en ai jamais réellement remis △ végétarien △ fume beaucoup trop et continue à consommer de l’herbe occasionnellement △ parle gaélique et jure constamment dans cette langue △ est bénévole auprès des enfants malades à l’hôpital St-Vincent △ considère sa nièce comme sa fille △ a fait le tour du monde en naviguant avec la navy.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : walking the wire (amos) V4Gz0b7
CHARLIE △ i would walk a million miles, just to see you smile until the day i die. oh, i need you by my side, we get high on life, until the day we die.

walking the wire (amos) Tumblr_o8iw5ws4Q11ra8x1ao4_500
THOMAS #10 △ if i was dying on my knees. you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother.


RPs EN ATTENTE : Charlie #8
RPs TERMINÉS : Thomas #1 (fb)Thomas #2 (fb)Charlie #1Freya #1Léo #1John #1Charlie #2Clément #1Charlie #3Thomas #3Eavan #1Clément #2eavan & freyajessian #1Thomas #4Clément #3Thomas #6Eavan #3Oakley #1Clément #4Charlie #4Thomas #7Charlie #5Eavan #4Thomas #8Eavan #5Oakley #2Charlie #6Eavan #6Chloe #1Charlie #7Thomas #9Eavan #7Léo #3Tim
PSEUDO : paindep.
AVATAR : Aaron Paul.
CRÉDITS : (avatar) shiya (dessin) joseph
DC : elora, bailey, loan & hugo
INSCRIT LE : 26/12/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t24111-craving-something-i-can-feel-cian https://www.30yearsstillyoung.com/t26874-cian-elora-bailey-loan-fiche-commune https://www.30yearsstillyoung.com/t24301-cian-atwood https://www.30yearsstillyoung.com/t24715-cian-atwood

walking the wire (amos) Empty
Message(#) Sujet: Re: walking the wire (amos) walking the wire (amos) EmptySam 13 Juin 2020 - 17:48


Il a cette âme de vieux loup de mer Amos. Il a quitté nos rangs depuis ce qui me semble être une éternité, mais la navigation a toujours fait partie de sa vie. Je suis heureux de constater qu'il a pu réaliser son rêve et que ses sorties en mer semble lui provoque autant de plaisir. Il le mérite Amos, après tout ce qu'il a vécu. « Ouais. Et j'étais en excellente compagnie. » Et mon sourire s'agrandit à ses propos. « Je suis vraiment heureux pour toi, Amos. » Rien n'est plus sincère.

Elle dérive bien trop rapidement notre conversation. Il était, probablement, temps que je vide mon sac auprès de quelqu'un de confiance. Je sais qu'il m'écoute avec attention mon ancien camarade. Il a bien plus d'expérience de vie et pendant des années, je l'ai vu comme un véritable exemple. Il était le plus posé d'entre nous, Amos, il avait sa famille et agissait parfois comme un grand-frère envers nous. J'ai beaucoup appris à ses côtés et ce soir encore, je réalise que cela me rassure de pouvoir me confier à lui aussi librement.

« Je ne veux pas minimiser, mais si on relativise, vaut mieux une lettre qu’un texto… ou rien du tout. » « Je te l'accorde. » que je réplique en hochant doucement la tête. Au moins, Eavan à laisser quelque chose derrière elle. Un semblant d'explication même si tout me semble être un écran de fumée. Plus les jours défilent, plus je réalise qu'elle n'a probablement jamais réellement été honnête avec moi. Les jours où tout va réellement, mal, j'en viens également à me demander, si elle m'a un jour aimé comme elle le prétendait parfois. J'en doute de plus en plus... Mes pensées me ramènent toujours au même moment tournant de notre relation : l'adoption d'Ailis. Tout a basculer à cet instant précis, je pense, sans que je n'aie le temps de réaliser quoique ce soit. « Je sais ! Tu es un type bien, Cian. Tu l'as toujours été. Elle n'a pas mesuré sa chance. Elle regrettera un jour. » Je l'espère. J'espère encore qu'elle va regretter et que demain elle viendra frapper à ma porte en pleurant et en s'excusant. Je n'ai pas encore fait le deuil de la relation, je ne me sens pas capable. Cela me paraît insurmontable. J'attends. Tout simplement, j'attends qu'elle revienne encore. Et comme s'il avait lu dans mes pensées, Amos enchaîne avec un uppercut. « Elle va revenir, tu le sais ? Quand elle a reconnecté son cerveau à la réalité, elle se rappellera celui que tu es, sa fille va lui manquer, elle va vouloir retrouver sa place. Il faut que tu t’y prépares pour prendre la meilleure décision le moment venu. Tu as raison. Je m'avance en besogne. Je te projette et ce n'est pas forcément ce dont tu as besoin, mais je n'ai pas envie que tu restes dans le déni trop longtemps. Crois-moi, ça fait des ravages. » Oh ces mots... Comme je n'étais pas prêt à les entendre aussi dur et aussi cru. Pourtant, il a parfaitement raison Amos. Il ne pense pas à mal, bien au contraire. Je le sais et malgré tout, je lui lance un regard noir, c'est plus fort que moi. « Je ne suis pas dans le déni. » Oh qu'il est gros le mensonge, mais je refuse d'admettre qu'elle soit partie pour de bons. Je n'y arrive pas.

Alors, en attendant, je me cherche des défauts, me demande ce qui cloche chez moi pour que ce soit la deuxième fois que notre relation s'effondre au plus bas. Il ne semble pas de mon avis Amos. « Non, Cian. Pas du tout. Ce n’est pas toi le problème. Tu ne peux pas t’en vouloir de l’aimer et d’avoir pardonné. Ce sont de belles valeurs. Le monde a commencé à mal tourner quand c’est devenu une tare que d’être comme toi. » J'ai pardonné. Il a mis le doigt sur le problème qui me ronge depuis le départ de la blonde. J'ai pardonné alors que cela me paraissait impossible, je lui ai donné ma confiance et voilà comment tout se termine. « Dire qu'au départ, je m'étais juré de jamais lui pardonner... J'aurais dû en rester là. » Ailis ne serait pas dans ma vie, mais ça ferait peut-être un peu moins mal. Dans le fond, je sais qu'il a raison Amos. Il faut que je me préparer au retour d'Eavan, sans lui pardonner cette fois. « Au fond de moi, je sais que, cette fois-ci, je ne pourrais pas lui pardonner. Elle a été trop loin... M'abandonner moi, je pouvais encore l'accepter, mais Ailis, c'est le coup de trop. » Ce fut la goutte de trop pour moi. Alors quand mon ami me dit de me raccrocher à la gamine, je ne peux que hocher la tête en signe d'approbation. « Plus j'y pense, plus on en parle et... Plus je me dis qu'elle est partie avec un autre, encore une fois... Que la vie rangée de famille ça ne lui plaisait pas et au lieu d'en parler elle a préféré aller voir ailleurs. J'ai jamais été assez bien pour elle. » Et ça fait mal... Terriblement mal d'admettre tout cela.

« Tu connais un avocat ? Pour les papiers ? Tu vas demander à sa mère la déchéance de ses droits ? » « Tu penses que je devrais ? » Et une fois encore, je m'en remets à son expérience, au fait qu'il soit totalement extérieur à la situation également. En quelques minutes, seulement, l'ancien militaire est devenu un véritable guide et lorsque nos regards se croisent, je finis par lui sourire malgré tout. « Merci Amos... » Ce n'est pas grand-chose, mais ces quelques mots sont tout ce qu'il y a de plus sincère. « J'ai un peu gâché l'ambiance de notre soirée, non ? » Je ricane même si mes yeux sont probablement un peu trop humides pour que cela puisse matcher avec mon sourire.




Revenir en haut Aller en bas
Amos Taylor
Amos Taylor
l'infiltré
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 43 ans (02/05/1977)
SURNOM : Quelle idée !
STATUT : Elle est la meilleure chose qui lui soit arrivé depuis des années. (Séparé, en attente d'un divorce)
MÉTIER : Il gère, à l'essai et pour le compte du Club, un casino clandestin.
LOGEMENT : Redcliff
walking the wire (amos) Tze2
POSTS : 2368 POINTS : 185

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : + Il ne cuisine pas, mais il sait faire à manger + C'est un excellent nageur. + Après l'accident, il n'a plus jamais plongé. Depuis qu'il a son bateau, il songe à recommencer.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : walking the wire (amos) WvGbVrTy_o
Amelyn 19 (&Liam)20UA 2DZ ▬ You're so easy to look at, so easy to hold, so easy to touch you honey, so hard to let go. My love, easy to want you that I can't get enough Tell me why do you have to be so hard to love ?

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 131415161718

walking the wire (amos) Ja7y
Taylor family Liam & ChadLiam 3 ▬ citation à venir.


walking the wire (amos) Fb9e306d12cab402d6c8531ecfe47a46
Olivia 45 ▬ If this world makes you crazy and you've taken all you can bear. You call me up because you know, I'll be there and I'll see your true colors.

1(FB)23

walking the wire (amos) AdvancedTanBoutu-size_restricted
Molly 3DZ ▬ A venir
12
walking the wire (amos) Tumblr_m174hkbsaI1qcpaygo1_500
Les militairesSaülLeo DFHalsey DZMitchellHalsey 2Halsey UALouCianLoreley FBAliceKatherineGreg 3Maeve 2Rowie 2Jack 2NoâmAndreaJaneHeïanaAriane 2JacobCharlie 2River 3Lennon (DZ)Rowie 2Talia 2PeteJustin 2SiennaKelly 2


RPs TERMINÉS : walking the wire (amos) 1a5e2715b07f6c89b8066115ab82df3f
Amelyn 1Amelyn 2Amelyn 3Amelyn 4Amelyn 5Amelyn 6Amelyn 7Amelyn 8Amelyn 9Amelyn 10Amelyn 11Amelyn 12Amelyn 13Amelyn 1 (UA) Liv 1(FB) Liv 2 Liv 3 Lola 1 Lola 2 Lola 3 Halsey 1Greg #1Greg #2Luc 1Luc 2Charlie Maeve 1JustinKellyPeterEavan TaliaChadRiverAriane 1Jack 1ChloeWayneRiver 2Jack 3Greg 4


RP ABANDONNES : JimenaCarterAdeleKerri TobiasArthur VDL#1NolanTamsinLewis

PSEUDO : Ci!
AVATAR : Bradley cooper
CRÉDITS : Schyzophrenic (avatar) Sunflower (gif)
DC : Loris Baumann
INSCRIT LE : 16/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28495-amos-taylor-my-senses-have-been-stripped https://www.30yearsstillyoung.com/t28558-amos-taylor-ace-of-spades

walking the wire (amos) Empty
Message(#) Sujet: Re: walking the wire (amos) walking the wire (amos) EmptyMar 16 Juin 2020 - 1:35






Walking the wire
Cian

@Cían Atwood   
Du bateau à l’allusion à mes amours heures, le train de la conversation déraille et d’une triste façon. Au travers le récit de Cian, je devine sa peine et sa détresse. Je ressens son sentiment d’injuste et d’incompréhension également et, l’espace d’un instant, me sachant peu doué avec les mots, j’ai cherché quoi lui répondre de moins pragmatique que ces quelques aveux sans important sur ma rencontre avec Eevan dans une épicerie. J’ai fouillé dans ma tête quelque chose d’intelligent à avancer et, s’il m’accorde qu’il vaut mieux une lettre à l’indifférence, je ne suis pas tout à fait idiot. Je me rends bien compte que ça n’avait rien de délicat ou de réconfortant. Alors, j’ai changé mon fusil d’épaule. De la tête je suis passée au cœur. Je lui ai rappelé qu’il était quelqu’un de bien. J’ai insisté sur ce que cette femme qui a abandonné sa propre fille et son père adoptif n’avait rien compris. Je me suis gardé de la comparer à un âne, mais je l’ai pensé trop fort. Il ne méritait pas ça, mon frère d’armes. Il y a de la noblesse dans cet homme, de la noblesse de cœur et d’esprit. Bien triste soit-elle de n’avoir su préserver celui qui aurait pu la rendre définitivement heureuse et lorsqu’elle s’en rendra compte, elle grattera à la porte de mon ami tel un chat errant qui mendierait une coupe de lait. C’est évident. Ça pue à des kilomètres. Elle l’a déjà fait et ça a fonctionné. Pourquoi ne recommencerait-elle pas ? Pourquoi se priverait-elle de cette audace ? Et moi, ne serais-je pas pleutre de ne pas le mettre en garde ? Qu’importe que je me trompe ou non. Au moins il s’y sera préparé et agir en conséquence. A moins qu’il l’espère ce retour de la femme prodigue. J’en bien l’impression. Je crois le deviner dans ce regard de biais qu’il me jette et est-ce mon rôle de le secouer ? Plus tard ! Peut-être. Sur l’heure, je ne relève pas. Je m’attarde plutôt sur la question du pardon puisqu’elle est sensible elle aussi. Il regrette ces choix et, à mon sens, il prend le problème à l’envers. « En rester là ? » Je hoche doucement de la tête par la négative. « Mais, tu n’aurais jamais su comment l’histoire aurait fini et tu aurais passé ta vie avec des remords. Tu aurais passé ta vie à te demander si tu n’avais pas laissé passer ta chance en refusant de lui accorder à nouveau ta confiance. » Et mes pupilles assombries par l’obscurité le détaille tandis que j’avale une gorgée de ma bière. Elle est légère. De la limonade au vu de ma consommation habituelle d’alcool. « Pour l’avenir, je ne suis pas certain d’être le bien placé pour te dire ce que tu pardonneras ou non ou ce que tu dois pardonner ou non. Mais, ce que je peux te conseiller, c’est de rester fidèle à toi-même quoiqu’il arrive. De ne pas te mentir, même si elle arrivait à t’attendrir. Si tu dois l’être, il faut que ça soit avec conviction et pas par empathie. » Suis-je bien clair cependant ? Les mots me manquent si souvent qu’à les aligner aussi adroitement m’interroge sur la cohérence du discours, mais n’avons-nous toute la nuit pour l’éclaircir s’il le faut ? Ne pourrions-nous pas commencer par cette intuition qui dessine un O sur mes lèvres. « Attends. Attends. Tu crois qu’elle est partie avec un autre ? Mais, avec qui ? » J’ai pivoté mon corps dans sa direction et j’ai creusé la question plus allant. Inutile qu’il s’ajoute la douleur d’avoir été trahi charnellement en plus de l’abandon traître et lâche. J’ai peur que sa fierté ne s’en relève pas. « C’est une hypothèse ou tu as des semblants de preuve ? Tu as remarqué des trucs ? » On raconte qu’il y a des signes qui ne trompent pas lorsqu’il est question d’adultère. Que souvent, les effarés sont ceux qui portent les œillères les plus opaques. Et dans ces conditions, comment ne pas lui proposer de prendre contact avec un conseil ? « Si elle refait sa vie… » Et elle le fera. « Et qu’elle se met en tête qu’elle est dans une situation stable ou je ne sais quelle autre raison, pourquoi ne le ferait-elle pas ? Elle l’a mise au monde cette gamine. » Elle a sué sang et eaux pour l’accoucher en bonne santé. «  Moi, à ta place, j’hésiterais pas. Je prendrais au moins mes renseignements. Je ne voudrais pas que tu te retrouves avec un avocat au cul sans que tu aies pu anticiper. Ni que tu te retrouves à devoir partager la petite une semaine sur deux. » ai-je conclu en reportant mon attention sur la houle qui danse au pied de mon bateau. Lui, il me remercie et moi, je balaie sa reconnaissance d’un revers de l’ami. « Qu’est-ce que tu racontes, Cian. J’ai rien fait. » J’ai juste parlé avec mon cœur, sans réfléchir, parce que c’est lui et qu’il mérite mes efforts de communication. « Et comment veux-tu avoir gâcher une soirée qui commence à peine ? Vide ton sac, Cian. Te gêne pas. Vide-le et envoie tout par le fond. »

 


Ace of Spades
walking the wire (amos) 2929714247
walking the wire (amos) Qsba
walking the wire (amos) JLuMeCF

walking the wire (amos) Lt0t
walking the wire (amos) C9dw
walking the wire (amos) Hcfw
walking the wire (amos) 9otb
walking the wire (amos) H0nh
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

walking the wire (amos) Empty
Message(#) Sujet: Re: walking the wire (amos) walking the wire (amos) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

walking the wire (amos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: bayside :: Manly Boat Harbour
-