AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Borderlands 3 pour PS4
Voir le deal
6.99 €

 (RIVELL) Satan said dance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
River Shears
River Shears
les questions qui dérangent
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (16.02.1985)
SURNOM : Collègues et amis d'enfance l'appellent Shears, ses proches Riv, son mari l'appelait Rivy.
STATUT : Trop facile depuis le début, faussement compatibles, un mariage dont elle est le fantôme.
MÉTIER : Sa carrière de journaliste d’investigation est sa priorité absolue.
LOGEMENT : Une maison moderne cachée par les buissons, avec jardin privé au 267 Princess Street dans le quartier de Logan City
(RIVELL) Satan said dance Tumblr_plrkv4KYvR1rsofcfo2_400
POSTS : 1822 POINTS : 0

PETIT PLUS : Végétarienne † Obsessionnelle † Semble plus jeune qu'elle ne l'est † Adore conduire en écoutant de la musique † Ne porte que TRÈS rarement de la couleur † Habituée aux mondanités de part sa famille, elle ne porte pas les conventions sociales dans son cœur † Pudique sur ses sentiments † Excentrique introvertie † Personnalité "Architecte" ? † Son père fût le conseiller d'Annastacia Palaszczuk , beaucoup ayant considérés le rôle du patriarche Shears comme primordial dans la reconquête du Queensland par l'ALP , il s'est ensuite détaché de l'ombre et est élu député à la Chambre des Représentants
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
(RIVELL) Satan said dance Giphy
R E L L I E#3-
Whenever I'm alone with you, you make me feel like I am young again. Whenever I'm alone with you, you make me feel like I am fun again, you make me feel like I am home again. Whenever I'm alone with you, you make me feel like I am free again.
12



(RIVELL) Satan said dance Tumblr_oiv76eBIGH1qzhvd4o1_400
J I V E R#4 - J I V E R#5 -
Home is where I want to be. Pick me up and turn me around. I feel numb, born with a weak heart. I guess I must be having fun, the less we say about it the better. Make it up as we go along, feet on the ground, head in the sky. It's okay, I know nothing's wrong, nothing. Home, is where I want to be but I guess I'm already there. I guess that this must be the place. I can't tell one from the other, I find you, or you find me?
123


(RIVELL) Satan said dance Tumblr_inline_nvq0x1vEgm1qlt39u_250
R I V E L L#2 -
Past the square, past the bridge, past the mills, past the stacks on a gathering storm comes a tall handsome man in a dusty black coat with a red right hand.
1





☽ ☽ ☽


Mimi
Dahlia#1
Molly
Anwar
Joanne
Auden

RPs EN ATTENTE : Jamie, Ellie, Ivy, Elise

(RIVELL) Satan said dance Tumblr-mnbpud-LTD71qmm8t3o8-250
RPs TERMINÉS : Jiver#1(fb)Rivell#1Amos#1Amos#2, Jiver#2 -ROA-, Amos#3Simon#1Elise#1Bears#1Jiver#3Jamie#1CoryLoris#1Amos - Rellie - Jiver

(RIVELL) Satan said dance Tumblr-onqbckcdi11w15fe5o4-r1-1280
☽ ☽ ☽
a l t e r n a t i f
Amos (Z), Amos (M)
PSEUDO : lagression
AVATAR : rooney mara
CRÉDITS : ROGERS, viceroy, murdock, doom days (ava); Loonywaltz (ub)
DC : nope
INSCRIT LE : 05/05/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30902-everything-has-a-face-river#1358472 https://www.30yearsstillyoung.com/t31068-river#1366461

(RIVELL) Satan said dance Empty
Message(#) Sujet: (RIVELL) Satan said dance (RIVELL) Satan said dance EmptyMer 20 Mai - 21:20



Satan said dance
⤜⤐⤞

Gentleman. Il avait été gentleman face au "refus" de River quant à l'idée de manger de la viande, et même tout au long de leur entretien. A sa manière sans doute. Plus elle s'était éloignée du sujet, plus il s'était livré bien qu'elle n'avait pas été sûre, en quittant le restaurant de Mitchell Strange, que les informations qui lui avait fournies lui serait utile. Beaucoup répondre sans totalement répondre était une sorte de technique que la jeune femme avait déjà affrontée maintes fois le long de sa carrière.
Comme prévu, River ne fût pas disponible pour la visite de ferme que Liberty faisait avec sa crèche, si son temps officiel était libre, son temps réel était désormais consacré à la préparation de son prochain entretien avec Strange, à la décortication du précédent, et à la recherche d'informations en plus. Le temps lui était d'autant plus compté qu'en ce samedi elle avait un déjeuner de famille à honorer, déjeuner qu'elle avait totalement oublié, par chance celui-ci se déroulant dans le domaine Shears : la brune savait qu'elle pouvait amener son travail chez ses parents pour avancer avant le dîner convenu avec Strange. Ce dernier l'intriguait plus encore maintenant qu'elle avait grappillé une information, la seule qui représentait une réelle plus-value à ce stade. Ses proches l'avaient trouvée agitée, Liam avait eut la mine serrée quand elle avait lâché "J'ai découvert que le roi de l'immobilier a fait un an de prison", il savait qu'un rien mettait la puce à l'oreille de sa femme, et qu'un simple papier pouvait vite virer en idée fixe. Tu ne te changes pas ? Lui avait-il lâche dans la voiture alors qu'ils rentraient chez eux. Je n'ai pas le temps, déjà que je dois repasser par la maison pour récupérer la voiture... Il n'avait rien ajouté.


Après avoir couché Liberty et embrassé son époux, la journaliste quitta la maison sans se retourner. Les questionnements autour de Mitchell Strange dansaient dans sa tête, il n'avait pas dit d'où il venait, il n'avait été qu'imprécis quant à ses sponsors et le premier bon plan en immobilier qu'il avait trouvé. Il s'était aussi bien passé de mentionner son passage dans le milieu carcéral, mais pouvait-elle vraiment lui en vouloir ? River espérait que suite à ce dîner elle pourrait être fixée quant à la marche à suivre. Soit elle ne sortirait pas le papier et se penchait plus sérieusement sur Strange, soit elle sortirait le papier mais continuerait d'enquêter. Finalement, qu'importe le résultat de la rencontre à venir, elle jugeait qu'il serait difficile de faire l'impasse sur la sortie d'un papier à propos des affaires immobilières de Strange; c'était ce que son journal lui avait demandé de faire, et cela lui permettrait de se consacrer pleinement à ses fouilles. Locataires, policiers, elle ressassait tellement ses idées que pour une rare fois elle n'avait même pas réellement fait attention à la musique qu'elle avait mit dans sa voiture.

Arrivée à l'adresse la jeune femme trouva une place sans trop de difficultés. Saisissant son sac, attrapant son manteau au bras -à quoi bon l'enfiler pour l'enlever trois minutes après- ainsi que la bouteille de vin qu'elle avait attrapée à la volée dans le frigo, River referma sa voiture et pénétra dans l'enceinte du bâtiment. Ses talons claquèrent sur le sol du hall d'entrée quand elle aperçut l'Américain. Bonsoir Strange. dit-elle alors qu'elle s'avançait vers lui, tenant son manteau et la bouteille dans ses mains. J'allais regretter de ne pas vous avoir demandé l'étage mais je vois que vous êtes à l'heure cette fois. Vous n'êtes vraiment pas du matin alors. Ironisa-t-elle légèrement.
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Mitchell Strange
Mitchell Strange
le grand méchant loup
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante et un ans. (20 Juin) . Il a eu du mal à passer le cap de la trentaine et ça serait mentir de dire qu'il vit très bien la quarantaine. Il déteste ça, il n'aime pas le fait de vieillir et figerait le temps s'il le pouvait.
SURNOM : Mitch. Diminutif de son faux non. Les plus intimes l'appel Alex, de son vrai nom.
STATUT : Veuf. Il a perdu sa femme suite à une overdose. À présent il s'en est remit, il peut affirmer être célibataire.
MÉTIER : Il investi dans l'immobilier, il gère un restaurant avec son frère, de simples couvertures pour son activité criminelle. Il est à la tête du Club, pègre de Brisbane.
LOGEMENT : Un appartement à Fortitude Valley.
(RIVELL) Satan said dance 39140a105ecfb0993f07299816b774b1
POSTS : 690 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
(RIVELL) Satan said dance G5GQs1bW_o
→ STRANGERLINE

(RIVELL) Satan said dance YNH3nPc4_o
RIVELL
THE PERFECT ILLUSION

1 - 2

(RIVELL) Satan said dance G6aHJZ0w_o
LE CLUB -



Deborah#2 + Anwar#2 + Norah #3 + Heïana #2 + Alec (fb) + Alice + Alec#2 + Raelyn#5 + Naomi#1
RPs TERMINÉS : Lubya#1 + Lubya#2 + Raelyn + Raelyn#2 + Lou + Norah + Anwar+ Club & Manthas + Deborah + Lubya#3 + Lubya#4 + Heïana + .Norah#2 + Primrose + Nino + Raelyn#4 + Alec + Raelyn#3 + Amos + Lou#2
Autres dimensions : Raelyn (Dimension zombie)
PSEUDO : London
AVATAR : Tom Hardy
CRÉDITS : anomie(avatar) London (crackships) signature Cyndel icon signature : miserunt Userbar : Loonywaltz
DC : Nop
INSCRIT LE : 09/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22907-i-m-not-the-devil-but-i-serve-him-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t22999-dance-with-me-in-the-dark-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t23736-mitchell-strange#966794

(RIVELL) Satan said dance Empty
Message(#) Sujet: Re: (RIVELL) Satan said dance (RIVELL) Satan said dance EmptyJeu 21 Mai - 22:42


Satan said dance
River & Mitchell

« Excuse-moi, mais j’ai un rendez-vous, j’espère que tu seras plus bavard demain. » Il donnait un coup de poing bien franc à l’homme qui se trouvait assis attaché à la chaise face à lui. Un homme qui avait voulu faire cavalier seul sur l’une des affaires de l’Américain, pensant pouvoir s’échapper avec un joli butin sans être retrouvé. Mitchell levait les yeux au ciel avant de regarder sa main pleine de sang. « Je ne comprend vraiment pas ce qui leur passe par la tête à ces types ! Tu leur donne ce qu’il faut pour vivre et ils veulent t’entuber par derrière ! » Qu’il disait à l’un de ses hommes de main. « Faites le parler, je veux savoir s’il y en a d’autres, puis si ça tourne mal faites ce qu’il faut, je ne veux pas être dérangé ce soir. » Qu’il ajoutait avec sévérité avant de quitter l’entrepôt dans lequel il se trouvait, prenant le soin de s’essuyer les mains avec un vieux chiffon présent. S’en prendre à ce type lui avait laissé quelques marques sur les mains et il espérait que ça allait s’atténuer rapidement. Il regardait les alentours et quittait les lieux à bord de son véhicule pour rejoindre l’un de ses appartements à Spring Hill ou il avait donné rendez-vous à la journaliste qu’il avait rencontré la veille. Sur le chemin il s’était arrêté dans une superette pour y faire quelques courses, se creusant les méninges sur le fait que la jeune femme est végétarienne et que ça ne faisait pas partie de son jargon question cuisine. Après avoir laissé son imagination faire le travail, il reprenait enfin la route et se retrouvait sur les lieux en fin d’après-midi. Cet appartement il le gardait sous le coude pour une utilisation personnelle, il y organisait de temps en temps des soirées poker ou recevait des femmes qu’il ne voulait pas emmener chez lui. L’appartement était largement meublé et les placards étaient remplis de tout ce qu’il fallait, de quoi se replier en cas d’urgence. L’appartement offrait une belle vue via les grandes baies vitrées et était même doté d’une grande terrasse, un luxe. Après avoir rangé les provisions, il prit le temps de se changer, la vision de quelques tâches de sang sur ses vêtements ne lui plaisait guère. Il se mit à cuisiner qu’une heure avant l’heure de rendez-vous, profitant de ce moment de répit pour écouter quelques classiques qui lui rappelait fortement son pays natal. C’était rare ce genre d’instant, rare de voir Mitchell au fourneau et pourtant il y mettait du cœur, il aimait de temps en temps s’échapper dans l’art culinaire, ça lui permettais de laisser ses problèmes à l’extérieur et ça lui donnait en partie l’impression d’être un homme lambda.

Quelques minutes avant l’heure pile de rendez-vous, il se changeait à nouveau afin d’arboré une tenue plus élégante que la précédente, il se parfumait et rejoignait le hall d’entrée de l’immeuble de trente étages afin d’y attendre la journaliste. Il entendant chaque claquement de ses talons résonner jusqu’à qu’elle arrive à son niveau. C’est avec le sourire qu’il l’accueillit. « Bonsoir. » Qu’il disait simplement. « Plutôt du soir, le monde ne s’arrête pas de tourner après 20h.» Qu’il plaisantait. « Je peux vous aider ? » Qu’il demandait en tendant ses mains pour qu’elle lui tende la bouteille qu’elle avait entre les mains. « Suivez-moi. » Qu’il ajoutait avec sympathie, s’avançant jusqu’à l’ascenseur ou il passa une carte magnétique pour le faire monter. « Ah et vous êtes très ravissante. » Un compliment des plus naturel après qu’il ait pris le temps de l’observer de haut en bas pendant que l’ascenseur montait jusqu’au dernier étage. « J’espère que vous n’avez pas le vertige. » Il avançait en sa compagnie jusqu’à l’entrée de l’appartement ou l’odeur du [url=x]repas[/url] s’échappait déjà.


(c) DΛNDELION


@River Shears :l:




C R I M I N A L
Vous pouvez obtenir plus avec des paroles aimables et un bon flingue qu'avec des paroles aimables seulement - AL CAPONE



(RIVELL) Satan said dance QY6mrp83_o(RIVELL) Satan said dance 1cRHfkVs_o

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
River Shears
River Shears
les questions qui dérangent
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (16.02.1985)
SURNOM : Collègues et amis d'enfance l'appellent Shears, ses proches Riv, son mari l'appelait Rivy.
STATUT : Trop facile depuis le début, faussement compatibles, un mariage dont elle est le fantôme.
MÉTIER : Sa carrière de journaliste d’investigation est sa priorité absolue.
LOGEMENT : Une maison moderne cachée par les buissons, avec jardin privé au 267 Princess Street dans le quartier de Logan City
(RIVELL) Satan said dance Tumblr_plrkv4KYvR1rsofcfo2_400
POSTS : 1822 POINTS : 0

PETIT PLUS : Végétarienne † Obsessionnelle † Semble plus jeune qu'elle ne l'est † Adore conduire en écoutant de la musique † Ne porte que TRÈS rarement de la couleur † Habituée aux mondanités de part sa famille, elle ne porte pas les conventions sociales dans son cœur † Pudique sur ses sentiments † Excentrique introvertie † Personnalité "Architecte" ? † Son père fût le conseiller d'Annastacia Palaszczuk , beaucoup ayant considérés le rôle du patriarche Shears comme primordial dans la reconquête du Queensland par l'ALP , il s'est ensuite détaché de l'ombre et est élu député à la Chambre des Représentants
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
(RIVELL) Satan said dance Giphy
R E L L I E#3-
Whenever I'm alone with you, you make me feel like I am young again. Whenever I'm alone with you, you make me feel like I am fun again, you make me feel like I am home again. Whenever I'm alone with you, you make me feel like I am free again.
12



(RIVELL) Satan said dance Tumblr_oiv76eBIGH1qzhvd4o1_400
J I V E R#4 - J I V E R#5 -
Home is where I want to be. Pick me up and turn me around. I feel numb, born with a weak heart. I guess I must be having fun, the less we say about it the better. Make it up as we go along, feet on the ground, head in the sky. It's okay, I know nothing's wrong, nothing. Home, is where I want to be but I guess I'm already there. I guess that this must be the place. I can't tell one from the other, I find you, or you find me?
123


(RIVELL) Satan said dance Tumblr_inline_nvq0x1vEgm1qlt39u_250
R I V E L L#2 -
Past the square, past the bridge, past the mills, past the stacks on a gathering storm comes a tall handsome man in a dusty black coat with a red right hand.
1





☽ ☽ ☽


Mimi
Dahlia#1
Molly
Anwar
Joanne
Auden

RPs EN ATTENTE : Jamie, Ellie, Ivy, Elise

(RIVELL) Satan said dance Tumblr-mnbpud-LTD71qmm8t3o8-250
RPs TERMINÉS : Jiver#1(fb)Rivell#1Amos#1Amos#2, Jiver#2 -ROA-, Amos#3Simon#1Elise#1Bears#1Jiver#3Jamie#1CoryLoris#1Amos - Rellie - Jiver

(RIVELL) Satan said dance Tumblr-onqbckcdi11w15fe5o4-r1-1280
☽ ☽ ☽
a l t e r n a t i f
Amos (Z), Amos (M)
PSEUDO : lagression
AVATAR : rooney mara
CRÉDITS : ROGERS, viceroy, murdock, doom days (ava); Loonywaltz (ub)
DC : nope
INSCRIT LE : 05/05/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30902-everything-has-a-face-river#1358472 https://www.30yearsstillyoung.com/t31068-river#1366461

(RIVELL) Satan said dance Empty
Message(#) Sujet: Re: (RIVELL) Satan said dance (RIVELL) Satan said dance EmptyDim 24 Mai - 18:39



Satan said dance
⤜⤐⤞

De toutes les entrevues faites pour son travail, celle-ci semblait être la moins professionnelle. Pourtant la jeune femme avait incarné un personnage entier lors de son enquête à Albuquerque. Elle s’était faite passer pour une junkie, mit les pieds dans des lieux plus sombres qu’elle n’aurait pu l’imaginer, sa dégaine l’avait rendue méconnaissable et pourtant il y avait quelque chose de plus dérangeant encore dans son rendez-vous avec Mitchell Strange. D’une manière autant naturelle qu’imprévue, cet homme se mêlait déjà à sa vie privée. Elle le voyait pour la deuxième fois en à peine plus de 24 heures, le rejoignait juste après un déjeuner de famille avec sa propre voiture, ils se disaient bonsoir et tout ressemblait à un rencard : de la tenue qu’elle n’avait pas enlevée contrairement à ce que son mari lui avait suggéré à celle que portait son sujet en passant par la bouteille de vin et le concept même de cette réunion : un dîner dans un appartement. Qu’est-ce que je suis en train de faire ? River s’était surprise à sourire en retour, à remarquer le parfum et l’allure différente que Mr Strange avait ce soir. Si son mari savait qu’elle n’avait eut aucune limite dès lors que quelque chose concernait son travail, la question du flirt ne s’était jamais réellement posée. Il lui était arrivé quelquefois de jouer le jeu de la séduction, mais ce n’était jamais aussi poussé, ça avait toujours été momentané, très léger, sans conséquences. Et surtout, la plupart de ces personnes lui avaient inspirée du dégoût, du mépris ou encore de l’indifférence. Mais Strange l’intriguait, et cette curiosité l'inquiétait d’autant plus qu’elle savait désormais qu’il avait fait de la prison. Les a priori ayant la vie dure la jeune femme ne pouvait s’empêcher de se demander comment avec une telle réputation Strange avait-il pu se faire une telle place dans le monde de l’immobilier. Ces gens là ne se renseignaient-ils jamais ? Ou bien était-ce l’argent qui les intéressaient avant toute chose, sans se poser aucune question ?

A qui le dites vous. Répondit-elle simplement lorsque l’homme rebondit sur la remarque qu’elle lui avait fait. Elle aussi faisait parti de ces oiseaux de nuit, et en avait passé de nombreuses à travailler et enquêter comme une acharnée. Après l’avoir remercié quant à la bouteille, elle le suivit dans l’ascenseur. Le bâtiment était plus luxueux qu’elle ne l’avait imaginé, l’espace d’un instant elle avait presque l’impression de ne pas s’être “assez” habillée, un paramètre qui ne lui avait jamais réellement importé auparavant, pas même le jour de son mariage; mais cette sensation lui plaisait car ce qui la mènerait à découvrir Strange serait composé à la fois d’éléments factuels que de ressenti. Si le restaurant que l’Américain possédait était modeste, l’immeuble qu’il avait choisit pour leur entretien ne l’était pas. Il était sans doute fier de cette acquisition, la vanité l’avait peut-être poussé à choisir cet endroit, et ces questionnements menèrent River à se demander qui pouvait loger dans cet immeuble, qui étaient ses locataires et si les autres biens de Strange ressemblaient à celui-ci. Il était évident que la valeur d’un pareil bâtiment rapportait de l’argent, pourquoi ne pas avoir légué le restaurant à son frère dans ce cas ?  

La brune tourna la tête vers son hôte alors qu’il venait de la complimenter. Pourtant habituée à porter des crop-top elle se toucha légèrement le peu de peau que sa tenue dévoilait comme si elle souhaitait l’espace d’un instant que celle-ci soit couverte. Ce qui la perturbait était la facilité déconcertante avec laquelle le brun l’avait flattée. Cela ne ressemblait pas au baratin habituel et River avait toujours été pudique face aux compliments tout comme elle n’était pas à l’aise à en faire non plus. Mitchell était charmant dans sa chemise et son pantalon ajusté. Elle qui n’était habituellement pas charmée par les vêtements devait s’admettre que ceux-ci jouaient en la faveur de l’Américain. Ce vieux truc ? Répondit-elle alors, souriante; elle avait sorti cette vieille réponse totalement clichée par humour, plus à l’aise à l’idée de répondre sur ce ton plutôt que de répondre honnêtement. Sur ces mots, River baissa légèrement la tête et glissa légèrement son regard sur Strange avant de s’arrêter un instant sur les mains de ce dernier. J’espère que vous n’avez pas le vertige. Heureusement que non en effet.

Ils entrèrent dans l’appartement et l’odeur de la cuisine envahit ses narines. Ça sent bon, dit-elle les yeux brillants, je me demande ce que vous m’avez réservé. Son regard balaya le meublé tandis qu’elle accrochait son manteau. Tout était parfaitement rangé, elle qui était aussi maniaque que son mari ne réussissait pas à entretenir autant sa maison avec son travail. Cette pensée mise à part, la jeune femme mit un instant sur pause ses réflexions et avança vers la baie vitrée afin d’admirer la vue. Si votre cuisine est ratée je repartirais au moins avec un beau souvenir. Plaisantait-elle avant de se retourner vers son hôte. Aurais-je dû apporter un dessert ? demanda-t-elle alors, sincère et amusée, avant de croiser les bras en se rapprochant de la cuisine. N'espérez pas que j'oublie pourquoi je suis ici. Devait-elle le cuisiner pendant ou après avoir mangé ?

⇜ code by bat'phanie ⇝



@Mitchell Strange (RIVELL) Satan said dance 2523491165






she's two sides of the same coin
by wiise

(RIVELL) Satan said dance MUoDGko


:l::
 




Revenir en haut Aller en bas
Mitchell Strange
Mitchell Strange
le grand méchant loup
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante et un ans. (20 Juin) . Il a eu du mal à passer le cap de la trentaine et ça serait mentir de dire qu'il vit très bien la quarantaine. Il déteste ça, il n'aime pas le fait de vieillir et figerait le temps s'il le pouvait.
SURNOM : Mitch. Diminutif de son faux non. Les plus intimes l'appel Alex, de son vrai nom.
STATUT : Veuf. Il a perdu sa femme suite à une overdose. À présent il s'en est remit, il peut affirmer être célibataire.
MÉTIER : Il investi dans l'immobilier, il gère un restaurant avec son frère, de simples couvertures pour son activité criminelle. Il est à la tête du Club, pègre de Brisbane.
LOGEMENT : Un appartement à Fortitude Valley.
(RIVELL) Satan said dance 39140a105ecfb0993f07299816b774b1
POSTS : 690 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
(RIVELL) Satan said dance G5GQs1bW_o
→ STRANGERLINE

(RIVELL) Satan said dance YNH3nPc4_o
RIVELL
THE PERFECT ILLUSION

1 - 2

(RIVELL) Satan said dance G6aHJZ0w_o
LE CLUB -



Deborah#2 + Anwar#2 + Norah #3 + Heïana #2 + Alec (fb) + Alice + Alec#2 + Raelyn#5 + Naomi#1
RPs TERMINÉS : Lubya#1 + Lubya#2 + Raelyn + Raelyn#2 + Lou + Norah + Anwar+ Club & Manthas + Deborah + Lubya#3 + Lubya#4 + Heïana + .Norah#2 + Primrose + Nino + Raelyn#4 + Alec + Raelyn#3 + Amos + Lou#2
Autres dimensions : Raelyn (Dimension zombie)
PSEUDO : London
AVATAR : Tom Hardy
CRÉDITS : anomie(avatar) London (crackships) signature Cyndel icon signature : miserunt Userbar : Loonywaltz
DC : Nop
INSCRIT LE : 09/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22907-i-m-not-the-devil-but-i-serve-him-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t22999-dance-with-me-in-the-dark-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t23736-mitchell-strange#966794

(RIVELL) Satan said dance Empty
Message(#) Sujet: Re: (RIVELL) Satan said dance (RIVELL) Satan said dance EmptyMar 2 Juin - 21:18



Satan said dance
River & Mitchell

Il avait fait un effort, l’Américain ce soir. Il ne savait pas si c’était dû à son désir de lire un beau papier sur sa personne dans le journal ou si parce que le sourire de la journaliste avait attiré son regard. Ou peut-être même les deux. Il se méfiait à un point des journalistes qu’il n’avait pas osé se livrer à cent pour-cent, bien que la présence de la brune, la veille, ciblait uniquement sa carrière dans l’immobilier et non tout ce qu’il y avait derrière. C’était là qu’étais la limite du brun. Il avait beau tout mettre en œuvre pour différencier le bien du mal, il arrivait toujours un instant ou les deux mondes se percutaient. Dans ce cas, c’était la peur de voir apparaître tout sauf ce pourquoi il avait donné son accord pour l’article. Il n’était pas dupe et pensait bien que tout journaliste qui se respect irait fouiller dans sa vie passée. Dieu merci, mise à part un ou deux papiers citant son arrestation, tout était clean. Mitchell Strange n’existait pas sur les réseaux sociaux, ni même Alexander à vrai dire. C’était un fantôme et seul les gens le connaissant de près pouvait témoigner sure lui, ou encore les stups qui devaient avoir un dossier pas plus gros qu’un cahier de vacance sur lui. Il n’avait pas peur, mais voulait s’assurer que cette River Shears ne fouille pas trop loin par précaution. Il lui avait proposé un dîner, un moyen pour lui de lui parler en toute intimité, loin d’oreilles qui voudraient par la suite l’arrêter au coin de la rue pour lui fournir de nombreuses information sur l’homme qu’elle a interviewée. Il avait retenu qu’elle ne mangeait pas de viande et s’était renseigner pour lui offrir un repas agréable à manger qui ne finirait pas à la poubelle. Il avait pris le soin de s’apprêter beaucoup mieux que la veille, à croire qu’il comptait entrer dans un jeu interdit avec la journaliste. Il n’était pas indifférant à son charme, il ne le niait pas, puis faut dire qu’il a toujours été attiré par ce genre de femme, ce n’était pas une surprise. La seule différence, c’était que cette femme n’avait pas besoin de son aide, elle ne lui demandait aucune faveur si ce n’est des paroles sincères pour son article. Elle avait une bonne situation, une vie de famille, une maison, l’addition d’une vie réussite. Rien qui le laissait croire qu’elle lui causerait des problèmes. Il avait reçu un petit rapport de son homme de main le plus proche et s’engageait dans la soirée sans le moindre stress.

Il l’avait attendu dans le hall de l’immeuble, ne s’était pas retenu de la complimenter, observant sa réaction avec le sourire. C’était sa façon d’être à Mitchell, séducteur dans l’âme, il était plutôt à l’aise lorsqu’il s’agissait de faire du charme. Elle rétorquait par quelques mots qui le fit presque rire. Était-elle le genre de femme qui n’avait pas confiance en elle ? Non, impossible qu’il se disait, elle ne serait pas journaliste dans ce cas. « Ça vous va à ravir, même s’il s’agit d’un vieux truc comme vous dites. » Qu’il disait simplement avec sincérité sans pour autant perdre son sourire. Finalement, ils arrivaient au sein de l’appartement, il jouait de la hauteur de celui-ci pour ajouter une petite touche d’humour au sujet du vertige. Elle ne l’avait pas. Tant mieux, au pire ne pas regarder en bas était une solution. L’odeur du repas prenait le dessus, elle se demandait ce qu’il avait réservé et c’est tout en déposant la bouteille de vin sur la table qui était déjà dressée qu’il répondit. « Quelque chose qui devrait vous correspondre. » Qu’il disait avec un sourire avant de l’inviter à s’installer. « Mais avant de vous faire part du menu, je vous propose de boire un petit verre. » Tout repas devait commencer par un apéritif, du moins chez Strange. « Qu’est-ce que je peux vous servir ? » Qu’il demandait en se rendant derrière le bar présent dans la pièce. « Ce n’est pas pour me vanter, mais je rate rarement ce que j’entreprends. » Il s’était lancé le défi de concocter un plat végétarien et y avait mis beaucoup d’énergie –mine de rien- il ne l’avait pas raté et il était sûr de lui. « Ne vous en faites pas pour le dessert, j’ai prévu ce qu’il faut, si du moins vous êtes toujours présente pour le dessert, je pense pouvoir vous faire part de ce qu’il faut pour l’article avant d’en arriver à ce stade. » Qu’il ajoutait tout en s’agitant derrière le bar pour servir les boissons. « Et non, je n’oublie pas. Je suis prêt à répondre à vos questions. » Qu’il disait en revenant vers elle verres à la main.



(c) DΛNDELION


@River Shears :l:




C R I M I N A L
Vous pouvez obtenir plus avec des paroles aimables et un bon flingue qu'avec des paroles aimables seulement - AL CAPONE



(RIVELL) Satan said dance QY6mrp83_o(RIVELL) Satan said dance 1cRHfkVs_o

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
River Shears
River Shears
les questions qui dérangent
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (16.02.1985)
SURNOM : Collègues et amis d'enfance l'appellent Shears, ses proches Riv, son mari l'appelait Rivy.
STATUT : Trop facile depuis le début, faussement compatibles, un mariage dont elle est le fantôme.
MÉTIER : Sa carrière de journaliste d’investigation est sa priorité absolue.
LOGEMENT : Une maison moderne cachée par les buissons, avec jardin privé au 267 Princess Street dans le quartier de Logan City
(RIVELL) Satan said dance Tumblr_plrkv4KYvR1rsofcfo2_400
POSTS : 1822 POINTS : 0

PETIT PLUS : Végétarienne † Obsessionnelle † Semble plus jeune qu'elle ne l'est † Adore conduire en écoutant de la musique † Ne porte que TRÈS rarement de la couleur † Habituée aux mondanités de part sa famille, elle ne porte pas les conventions sociales dans son cœur † Pudique sur ses sentiments † Excentrique introvertie † Personnalité "Architecte" ? † Son père fût le conseiller d'Annastacia Palaszczuk , beaucoup ayant considérés le rôle du patriarche Shears comme primordial dans la reconquête du Queensland par l'ALP , il s'est ensuite détaché de l'ombre et est élu député à la Chambre des Représentants
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
(RIVELL) Satan said dance Giphy
R E L L I E#3-
Whenever I'm alone with you, you make me feel like I am young again. Whenever I'm alone with you, you make me feel like I am fun again, you make me feel like I am home again. Whenever I'm alone with you, you make me feel like I am free again.
12



(RIVELL) Satan said dance Tumblr_oiv76eBIGH1qzhvd4o1_400
J I V E R#4 - J I V E R#5 -
Home is where I want to be. Pick me up and turn me around. I feel numb, born with a weak heart. I guess I must be having fun, the less we say about it the better. Make it up as we go along, feet on the ground, head in the sky. It's okay, I know nothing's wrong, nothing. Home, is where I want to be but I guess I'm already there. I guess that this must be the place. I can't tell one from the other, I find you, or you find me?
123


(RIVELL) Satan said dance Tumblr_inline_nvq0x1vEgm1qlt39u_250
R I V E L L#2 -
Past the square, past the bridge, past the mills, past the stacks on a gathering storm comes a tall handsome man in a dusty black coat with a red right hand.
1





☽ ☽ ☽


Mimi
Dahlia#1
Molly
Anwar
Joanne
Auden

RPs EN ATTENTE : Jamie, Ellie, Ivy, Elise

(RIVELL) Satan said dance Tumblr-mnbpud-LTD71qmm8t3o8-250
RPs TERMINÉS : Jiver#1(fb)Rivell#1Amos#1Amos#2, Jiver#2 -ROA-, Amos#3Simon#1Elise#1Bears#1Jiver#3Jamie#1CoryLoris#1Amos - Rellie - Jiver

(RIVELL) Satan said dance Tumblr-onqbckcdi11w15fe5o4-r1-1280
☽ ☽ ☽
a l t e r n a t i f
Amos (Z), Amos (M)
PSEUDO : lagression
AVATAR : rooney mara
CRÉDITS : ROGERS, viceroy, murdock, doom days (ava); Loonywaltz (ub)
DC : nope
INSCRIT LE : 05/05/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30902-everything-has-a-face-river#1358472 https://www.30yearsstillyoung.com/t31068-river#1366461

(RIVELL) Satan said dance Empty
Message(#) Sujet: Re: (RIVELL) Satan said dance (RIVELL) Satan said dance EmptySam 6 Juin - 21:27



Satan said dance
⤜⤐⤞

Il est difficile pour River de cerner la volonté ou bien les simples pensées de Mitchell Strange. Est-il trop poli ou simplement trop séducteur ?  Premier degrés ou plutôt entêté ? Elle avait tourné en dérision le compliment qu’il lui avait lancé, et il ne s’était pas démonté. Peut-être faisait-il “mine de rien”, comme un roc sur lequel sarcasmes, cynismes et autres joyeusetés glissent telle l’eau sur les plumes d’un canard. Loin d’être une victime de la mode, River a ses petits péchés mignons, elle craque parfois pour un vêtement dont elle n’a pas besoin, ou passe commande sur internet par flemme. Aussi ce qu’elle portait était plutôt récent, mais elle ne comptait pas se justifier ou expliquer sa “vanne”, la brune s’était contenté d’arquer un sourcil : mi déconcertée mi amusée par l’espèce d’insouciance/drague -elle ne s’était pas encore décidée- de Strange. L’odeur, la lumière, l’espace, la vue. Le lieu de l’entretien aux allures d’appartement témoin s’était présenté à elle via un envahissement de tous ses sens, il y avait beaucoup et si peu à découvrir à la fois. Son chemin tout tracé vers la baie vitrée lui avait semblé évident, mais le rappel aux affaires triviales du quotidien l’avaient ramenée sur la bonne voie : celle des secrets de Strange.
Un martini avec des glaçons et une tranche de citron s’il vous plaît. Répond-t-elle lorsqu’il lui demande ce qu’elle compte boire pour commencer les hostilités. Il fait preuve d’assurance le Strange, quelque part c’était plus ou moins en accord avec leur précédente entrevue, mais River décerne cette fois ci un peu plus de ce à quoi elle s’était attendue en allant au restaurant de l’Américain : une personne sûre d’elle, peut-être même un peu trop. Ironique, de mentionner la volonté de ne pas se vanter en amont, de la fausse modestie, qu’elle se surprit à penser, fixant Strange du regard sans effacer le sourire mutin qui s’était installé sur son visage de poupée. La moto, la restauration, l’immobilier, la cuisine. Quelles ont étés vos autres entreprises ? Observant l’hôte s’atteler au service de l’apéritif, River avance de quelques pas : elle contourne la table et ses yeux se baladent sur les moindres meubles ou semblant de décorations. Oh je vois… nonchalante face aux remarques qu’il lui fait à propos du dessert. C’est un simulacre de dîner, je n’avais pas saisi. Feint-elle alors que ses doigts s’attardent sur le pan d’un rideau plus léger qu’il ne semblait l’être. Si elle était déçue, tenterait-il de la rassurer ?
La voix de Strange se rapprochant, la journaliste se retourne et attrape l’un des verres en remerciant Strange, Dans ce cas…, avant de le lever, comme pour trinquer : à la vôtre, s’interrompt-elle elle-même avant de boire une gorgée du martini puis de reprendre : C’était comment la prison ? Ses mots sonnaient comme une question des plus banales, la pluie, le beau temps, l’actualité, tout ça à la fois mais il n’en n’était rien. Elle reprend une gorgée de martini, tandis qu’elle garde le regard fixé sur le visage de Mitchell, scrutant ses réactions, dégustant l’effet de surprise, attendant avec impatience sa réponse.


⇜ code by bat'phanie ⇝



@Mitchell Strange






she's two sides of the same coin
by wiise

(RIVELL) Satan said dance MUoDGko


:l::
 




Revenir en haut Aller en bas
Mitchell Strange
Mitchell Strange
le grand méchant loup
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante et un ans. (20 Juin) . Il a eu du mal à passer le cap de la trentaine et ça serait mentir de dire qu'il vit très bien la quarantaine. Il déteste ça, il n'aime pas le fait de vieillir et figerait le temps s'il le pouvait.
SURNOM : Mitch. Diminutif de son faux non. Les plus intimes l'appel Alex, de son vrai nom.
STATUT : Veuf. Il a perdu sa femme suite à une overdose. À présent il s'en est remit, il peut affirmer être célibataire.
MÉTIER : Il investi dans l'immobilier, il gère un restaurant avec son frère, de simples couvertures pour son activité criminelle. Il est à la tête du Club, pègre de Brisbane.
LOGEMENT : Un appartement à Fortitude Valley.
(RIVELL) Satan said dance 39140a105ecfb0993f07299816b774b1
POSTS : 690 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
(RIVELL) Satan said dance G5GQs1bW_o
→ STRANGERLINE

(RIVELL) Satan said dance YNH3nPc4_o
RIVELL
THE PERFECT ILLUSION

1 - 2

(RIVELL) Satan said dance G6aHJZ0w_o
LE CLUB -



Deborah#2 + Anwar#2 + Norah #3 + Heïana #2 + Alec (fb) + Alice + Alec#2 + Raelyn#5 + Naomi#1
RPs TERMINÉS : Lubya#1 + Lubya#2 + Raelyn + Raelyn#2 + Lou + Norah + Anwar+ Club & Manthas + Deborah + Lubya#3 + Lubya#4 + Heïana + .Norah#2 + Primrose + Nino + Raelyn#4 + Alec + Raelyn#3 + Amos + Lou#2
Autres dimensions : Raelyn (Dimension zombie)
PSEUDO : London
AVATAR : Tom Hardy
CRÉDITS : anomie(avatar) London (crackships) signature Cyndel icon signature : miserunt Userbar : Loonywaltz
DC : Nop
INSCRIT LE : 09/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22907-i-m-not-the-devil-but-i-serve-him-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t22999-dance-with-me-in-the-dark-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t23736-mitchell-strange#966794

(RIVELL) Satan said dance Empty
Message(#) Sujet: Re: (RIVELL) Satan said dance (RIVELL) Satan said dance EmptyMer 24 Juin - 19:49


Satan said dance
River & Mitchell

L’Américain transpirait la confiance en lui et pourtant, il était troublé par cette journaliste qu’il avait invité à dîner ce soir. Allait-elle aller au-delà de ce qui lui avait été demandé pour l’article ? Là était sa crainte. Il avait beau se rassurer en se basant sur l’apparence “sainte” de la jeune femme, une part de lui, lui chuchotait de se méfier. Il servait le Martini en la gardant à l’œil, elle était curieuse et ça ne passait pas inaperçu. Heureusement, il l’avait invité ici, là ou le peu de meuble présent témoignait que l'appartement était quasiment inhabité ou appartenait à une maniaque maladive. “Vous ne trouvez pas que c’est assez ?” Qu’il demandait en fronçant légèrement les yeux. “Je pense avoir fait le tour, puis que dirait-on de moi si je me retrouvais à faire de tout et n’importe quoi.” Bien sûr, la réalité était tout autre. Mitchell Strange était un touche-à-tout et ne comptait pas s’arrêter en si bon chemin. Si sa petite “entreprise” avait débuté via la vente de produits illicite dans les rues tels que la drogue, il avait su tirer son épingle du jeu en ajoutant à l’équation, le trafic d’armes, la prostitution et un petit commerce de faux papiers. Il réfléchissait déjà à un nouveau business qui lui ferait gagner du terrain face à la Ruche qui prenait de l’ampleur dans les rues. “Vous l’aurez compris, je ne suis pas un pro pour la déco.” Qu’il disait en s’approchant pour lui tendre son verre. “Bien sûr, si mes réponses ne vous conviennent pas, libre à vous de rester dîner avec moi ou pas après notre entrevue.” Il jouait Strange. “Je vous ai convié avant tout pour répondre à vos questions, disons que le dîner est un bonus.” Il trinquait avec un sourire en coin. “À la vôtre !” Buvant une gorgée lentement, il se retenu d’avaler de travers lorsqu’elle déposa un sujet qu’il n’attendait pas sur la table. Il posa son verre délicatement sur le bar avant de la fixer du regard quelques secondes. Elle avait fouillé la brune et elle avait trouvé ce qu’elle souhaitait sûrement trouver. Un peu de croustillant pour un article banal, c’était compréhensible, mais savait-elle vraiment dans quoi, elle s'embarque en s’interrogeant sur de tels sujets ? “Je vois que vous êtes une très bonne détective.” Qu’il disait en tournant autour d’elle tel un vautour pour rejoindre le côté cuisine qui se trouvait à quelques pas. “La prison ...” Il faisait mine de réfléchir sans perdre le sourire. “Pas très jovial comme moment, je l’avoue.” Il prenait finalement un air plus sérieux. De la pure comédie. “J’ai mis du temps à m’y faire et à m’en remettre surtout.” Toute histoire tragique devait être racontée avec les formes. Il vérifiait l’état du plat qui mijotait tranquillement et s’approcha à nouveau d‘elle, d’un pas presque théâtrale. “J’ai engagé un type qui trempait dans des trucs pas très net, il dealait à ses heures perdu.” Il marquait une petite pause, pas trop longue, mais assez courte pour maintenir un petit suspens. “Il a stocké de la marchandise dans l'arrière-boutique, puis un jour les flics ont débarqué et m'ont embarqué en pensant que c’était moi le cerveau de tout ça. Il a fallu un an pour que l’affaire se retrouve classée sans suite. Il n’y avait aucune preuve.” Il repensait brièvement à son séjour en prison. Il ne l’avait pas vraiment mal vécu, mais était tout de même content d’être en liberté. “C’est une histoire que je préfère oublier et qui heureusement n’a pas ruiner ma carrière. Bien sûr, je compte sur vous pour ne pas en parler dans votre article.” Allait-elle gober toute son histoire ? Il l'espérait, puis de toute façon la vérité n’était pas trouvable aussi facilement. Avait-elle autre chose sur lui ? Il se le demandait et allait être très attentif à la suite.




(c) DΛNDELION


@River Shears :l:




C R I M I N A L
Vous pouvez obtenir plus avec des paroles aimables et un bon flingue qu'avec des paroles aimables seulement - AL CAPONE



(RIVELL) Satan said dance QY6mrp83_o(RIVELL) Satan said dance 1cRHfkVs_o

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
River Shears
River Shears
les questions qui dérangent
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (16.02.1985)
SURNOM : Collègues et amis d'enfance l'appellent Shears, ses proches Riv, son mari l'appelait Rivy.
STATUT : Trop facile depuis le début, faussement compatibles, un mariage dont elle est le fantôme.
MÉTIER : Sa carrière de journaliste d’investigation est sa priorité absolue.
LOGEMENT : Une maison moderne cachée par les buissons, avec jardin privé au 267 Princess Street dans le quartier de Logan City
(RIVELL) Satan said dance Tumblr_plrkv4KYvR1rsofcfo2_400
POSTS : 1822 POINTS : 0

PETIT PLUS : Végétarienne † Obsessionnelle † Semble plus jeune qu'elle ne l'est † Adore conduire en écoutant de la musique † Ne porte que TRÈS rarement de la couleur † Habituée aux mondanités de part sa famille, elle ne porte pas les conventions sociales dans son cœur † Pudique sur ses sentiments † Excentrique introvertie † Personnalité "Architecte" ? † Son père fût le conseiller d'Annastacia Palaszczuk , beaucoup ayant considérés le rôle du patriarche Shears comme primordial dans la reconquête du Queensland par l'ALP , il s'est ensuite détaché de l'ombre et est élu député à la Chambre des Représentants
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
(RIVELL) Satan said dance Giphy
R E L L I E#3-
Whenever I'm alone with you, you make me feel like I am young again. Whenever I'm alone with you, you make me feel like I am fun again, you make me feel like I am home again. Whenever I'm alone with you, you make me feel like I am free again.
12



(RIVELL) Satan said dance Tumblr_oiv76eBIGH1qzhvd4o1_400
J I V E R#4 - J I V E R#5 -
Home is where I want to be. Pick me up and turn me around. I feel numb, born with a weak heart. I guess I must be having fun, the less we say about it the better. Make it up as we go along, feet on the ground, head in the sky. It's okay, I know nothing's wrong, nothing. Home, is where I want to be but I guess I'm already there. I guess that this must be the place. I can't tell one from the other, I find you, or you find me?
123


(RIVELL) Satan said dance Tumblr_inline_nvq0x1vEgm1qlt39u_250
R I V E L L#2 -
Past the square, past the bridge, past the mills, past the stacks on a gathering storm comes a tall handsome man in a dusty black coat with a red right hand.
1





☽ ☽ ☽


Mimi
Dahlia#1
Molly
Anwar
Joanne
Auden

RPs EN ATTENTE : Jamie, Ellie, Ivy, Elise

(RIVELL) Satan said dance Tumblr-mnbpud-LTD71qmm8t3o8-250
RPs TERMINÉS : Jiver#1(fb)Rivell#1Amos#1Amos#2, Jiver#2 -ROA-, Amos#3Simon#1Elise#1Bears#1Jiver#3Jamie#1CoryLoris#1Amos - Rellie - Jiver

(RIVELL) Satan said dance Tumblr-onqbckcdi11w15fe5o4-r1-1280
☽ ☽ ☽
a l t e r n a t i f
Amos (Z), Amos (M)
PSEUDO : lagression
AVATAR : rooney mara
CRÉDITS : ROGERS, viceroy, murdock, doom days (ava); Loonywaltz (ub)
DC : nope
INSCRIT LE : 05/05/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30902-everything-has-a-face-river#1358472 https://www.30yearsstillyoung.com/t31068-river#1366461

(RIVELL) Satan said dance Empty
Message(#) Sujet: Re: (RIVELL) Satan said dance (RIVELL) Satan said dance EmptyDim 28 Juin - 16:41



Satan said dance
⤜⤐⤞

Sa réponse l'amuse et elle ne s'en cache pas, elle a pouffé quand Mitchell a mit en avant la diversité déjà incroyable de ses actions. Il marque un point, elle s'en veut presque de le lui avoir offert trop facilement puisqu'une fois encore les réponses ne tombent pas toutes crues. On dirait que vous êtes de ces génies qui transforment tout ce qu'ils touchent en or. Ça ne vous tente pas ? Elle le nargue un peu, admet sa propre défaite sans lâcher le morceau tout à fait, bien qu'elle s'efforce de ne pas être trop directe, pour l'instant.
Elle l'a écouté se justifier sur le dîner, n'a rien ajouté, presque déçue qu'il n'aille pas dans son sens, quoique consciente de ses vas et viens entre le chaud et le froid. Rien de bien étonnant, finalement, ils se connaissent depuis à peine plus de vingt-quatre heures, quelque chose comme ça, qu'il tente de la retenir l'aurait peut-être poussée à s'en aller. River se surprend à se demander comment Gaïa aurait joué, quelle carte elle aurait avancée, quel regard lancer, quels espoirs initier ? Ne pouvant s'en empêcher, trop impatiente et trop curieuse, elle se décide à le bousculer en évoquant la prison. Il paraît que je devrais me lancer dans le privé. Rétorque-t-elle du tac au tac, un sourire en coin, faussement enthousiaste à l'idée de passer son temps à photographier des époux infidèles et surtout peu flattée tellement l'information avait été presque trop facile à dégoter comparé à tout le reste encore inconnu et introuvable.
River ne bouge pas quand l'Américain la prend pour épicentre, elle n'est pas intimidée pour le moment mais ne peut s'empêcher de se sentir soudainement très fragile à ses côtés. Il est massif et ses muscles sont  bien plus perceptibles avec sa chemise ajustée que le pull de la veille; sa voix est un souffle et le sourire qu'elle traduit la concerne. Il n'est pas inquiété Mitchell, elle jurerait l'avoir aperçut tressaillir quand elle avait balancé le morceau mais l'attitude qu'il a dès lors crie tout l'inverse. Vous m'avez l'air parfaitement remit, en effet. Répond-t-elle alors qu'il s'est éloigné pour enfin lui répondre, elle s'en veut encore de lui avoir laissé l'opportunité de gagner du temps, elle s'en veut encore d'avoir eut frisson quand il est passé derrière elle, et pour tout ça elle ne le quitte pas du regard et ce même lorsqu'il revient rôder à ses côtés. C'est généreux de votre part de ne pas regarder le casier judiciaire de vos futurs employés. Ironise-t-elle, consciente que ce soit-disant employé pouvait effectivement n'avoir jamais été arrêté. Mais si Mitchell peut à nouveau réfléchir avant de répondre et parjurer sa spontanéité ou simplement rire et s'amuser de sa présence, elle avancerait. Sur un plan ou l'autre, peut-être pas aujourd'hui mais demain. Pourquoi ? Un accusé à tort ça a pourtant tendance à attiser compassion et lumières vous savez. Elle s'approche finalement de lui, plus assurée lorsque c'est elle qui initie, vide son verre et lui attrape la main pour le lui donner. River regarde au passage les traces sur les phalanges de son hôte. Mais vous attirez peut-être assez d'attention comme ça ? Si pour elle cette question est presque suscitée par les marques qui habillent les poings de l'Américain, son ton, léger et presque naïf ne dévoile que son soit-disant intérêt pour les biens immobiliers de Strange. Elle sourit puis s'éloigne. Qui est l'investisseur qui vous a mit sur le fameux bon plan, celui venu dîner un jour à votre restaurant ?
⇜ code by bat'phanie ⇝


(RIVELL) Satan said dance 3922047296
@Mitchell Strange






she's two sides of the same coin
by wiise

(RIVELL) Satan said dance MUoDGko


:l::
 




Revenir en haut Aller en bas
Mitchell Strange
Mitchell Strange
le grand méchant loup
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante et un ans. (20 Juin) . Il a eu du mal à passer le cap de la trentaine et ça serait mentir de dire qu'il vit très bien la quarantaine. Il déteste ça, il n'aime pas le fait de vieillir et figerait le temps s'il le pouvait.
SURNOM : Mitch. Diminutif de son faux non. Les plus intimes l'appel Alex, de son vrai nom.
STATUT : Veuf. Il a perdu sa femme suite à une overdose. À présent il s'en est remit, il peut affirmer être célibataire.
MÉTIER : Il investi dans l'immobilier, il gère un restaurant avec son frère, de simples couvertures pour son activité criminelle. Il est à la tête du Club, pègre de Brisbane.
LOGEMENT : Un appartement à Fortitude Valley.
(RIVELL) Satan said dance 39140a105ecfb0993f07299816b774b1
POSTS : 690 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
(RIVELL) Satan said dance G5GQs1bW_o
→ STRANGERLINE

(RIVELL) Satan said dance YNH3nPc4_o
RIVELL
THE PERFECT ILLUSION

1 - 2

(RIVELL) Satan said dance G6aHJZ0w_o
LE CLUB -



Deborah#2 + Anwar#2 + Norah #3 + Heïana #2 + Alec (fb) + Alice + Alec#2 + Raelyn#5 + Naomi#1
RPs TERMINÉS : Lubya#1 + Lubya#2 + Raelyn + Raelyn#2 + Lou + Norah + Anwar+ Club & Manthas + Deborah + Lubya#3 + Lubya#4 + Heïana + .Norah#2 + Primrose + Nino + Raelyn#4 + Alec + Raelyn#3 + Amos + Lou#2
Autres dimensions : Raelyn (Dimension zombie)
PSEUDO : London
AVATAR : Tom Hardy
CRÉDITS : anomie(avatar) London (crackships) signature Cyndel icon signature : miserunt Userbar : Loonywaltz
DC : Nop
INSCRIT LE : 09/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22907-i-m-not-the-devil-but-i-serve-him-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t22999-dance-with-me-in-the-dark-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t23736-mitchell-strange#966794

(RIVELL) Satan said dance Empty
Message(#) Sujet: Re: (RIVELL) Satan said dance (RIVELL) Satan said dance EmptyVen 7 Aoû - 21:23


Satan said dance
River & Mitchell

Il suivait la jeune femme dans son amusement en souriant de la même façon. Si ce qu’il touchait se transformait en or, il ne serait sûrement pas à la place qu’il occupe à diriger un gang, à faire du trafic de drogue et du proxénétisme parmi d’autres tâches toutes aussi illégale les unes que les autres. “Si c’était vraiment le cas, je ne serais pas là, je pense que je me laisserais vieillir sur une île au soleil, quoi que, je pense que l’ennui m'attendait trop rapidement, je n’aime pas rester à rien faire.” Mitchell n’était pas du genre à attendre que le temps passe, il avait besoin d’être occupé, encore plus depuis la mort de sa femme. “Est-ce que je devrais avoir peur de vous ? Vais-je vous croiser à un coin de rue et vous surprendre à prendre des photos contre ma volonté ?” Qu’il demandait d’un ton amusé, bien que sa question reflétait une part de vérité. Il ne s’attardait pas sur la prison, à quoi bon ? Il y avait fait le temps nécessaire, il n’avait rien de plus à dire. Il se contentait d’un hochement de tête pour confirmer ce qu’elle avançait. Malgré la prison, son casier judiciaire restait vierge, le comble quand on savait tous les crimes qu’il commettait. Bien sûr, la plupart de ses employées avaient un casier, c’était d’ailleurs l’un des critères recherché à vrai dire. À croire que le destin le soutenait dans sa criminalité. “Tout le monde a le droit à une seconde chance, vous ne pensez pas ?” Il souriait amusé de ce commentaire qu’elle faisait qui n’était pas totalement erroné. Habituellement, les accusés à tort obtenaient la compassion, mais les histoires de drogue étaient rarement plébiscitées par le public, innocent ou non, ce genre d’histoire ne faisait pas toujours la une des journaux et cela arrangeait Mitchell qui s’était assuré de ne pas voir son nom en grand sur la première page d’un journal local. Son image d’homme d’affaire aurait été tâchée, et même si quelques aimables citoyens se posent la question sur sa réelle activité, beaucoup étaient crédule et croyait réellement ce qu’il laissait apercevoir. Il s’entendait bien avec la mamie habitant au coin de la rue du restaurant et côtoyait même des familles, des connaissances qui n'imaginait pas une seule seconde que cet homme touchait à ce genre de saloperie et encore moins qu’il avait les mains couvertes de sang. Il cachait bien son jeu Mitchell, il portait un masque quotidiennement et seul voulant vraiment fouiller dans sa vie pouvait tomber sur la vérité. C’était le cas de River. Elle avait sûrement dû chercher des informations sur l’Américain et avait l’air d’en vouloir plus. À présent, c’était à lui de mener le jeu dans le sens qu’il désirait et il avait intérêt à gagner, car les secrets qu’ils gardaient étaient bien trop gros pour une journaliste. “Je ne suis pas du genre à accepter la pitié des gens, puis je dois avouer que j’ai eu beaucoup de chance, j’aurai pu y rester en prison et je ne serai pas là ce soir à vous préparer un dîner.” Qu’il répondait finalement en prenant une gorgée dans son verre avant qu’elle lui attrape la main pour y glisser son verre vide. Il ne manqua pas la direction que prit son regard et elle ne tarda pas à commenter ce qu’elle avait vu. Rien ne lui y échappait. Il allait devoir être prudent. “Vous savez, même l’homme le plus sage au monde peut déraper lors d’une soirée, je ne suis pas là pour vous dire que je suis un saint, de nos jours, c’est difficile de l’être. Je suis Américain, j’ai un fort tempérament et oui, j'attire facilement l’attention je ne le cache pas. Je suis humain tout simplement.” Il se justifiait ainsi, il n’allait pas lui faire part des détails, bien qu’elle n’avait pas clairement formulé l’envie d’en savoir plus à ce sujet, il avait été assez observateur pour se rendre compte qu’elle avait remarquée les traces sur sa main. Il baissa le regard vers sa main avant de lui remplir son verre. “Vous comprenez que je ne peux pas vous donner son nom, mais vous pouvez l’appeler John Smith, c’est très courant comme pseudonyme et de nos jours beaucoup de personne souhaite rester anonyme.” Il marquait une petite pause. “Puis l’article parle de moi non ? Donc peu importe son nom. Ce qu’il faut retenir, c’est que cet homme m’a permis d’acquérir mon premier bien et qu’après ça, je n’ai pas cessé d’agrandir mon patrimoine.” Il savait qu’elle voulait en savoir bien plus sur cette transaction, mais il était en droit de ne pas en parler. “Est-ce que vous êtes propriétaire ? Une maison, un appartement ?” Qu’il demandait avec un sourire. Il connaissait déjà la réponse suite à la petite enquête faite avant de la rencontrer pour s’assurer qu’il n’y avait pas de piège, mais cela n’empêchait pas de faire la conversation.



(c) DΛNDELION


@River Shears :l:




C R I M I N A L
Vous pouvez obtenir plus avec des paroles aimables et un bon flingue qu'avec des paroles aimables seulement - AL CAPONE



(RIVELL) Satan said dance QY6mrp83_o(RIVELL) Satan said dance 1cRHfkVs_o

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
River Shears
River Shears
les questions qui dérangent
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (16.02.1985)
SURNOM : Collègues et amis d'enfance l'appellent Shears, ses proches Riv, son mari l'appelait Rivy.
STATUT : Trop facile depuis le début, faussement compatibles, un mariage dont elle est le fantôme.
MÉTIER : Sa carrière de journaliste d’investigation est sa priorité absolue.
LOGEMENT : Une maison moderne cachée par les buissons, avec jardin privé au 267 Princess Street dans le quartier de Logan City
(RIVELL) Satan said dance Tumblr_plrkv4KYvR1rsofcfo2_400
POSTS : 1822 POINTS : 0

PETIT PLUS : Végétarienne † Obsessionnelle † Semble plus jeune qu'elle ne l'est † Adore conduire en écoutant de la musique † Ne porte que TRÈS rarement de la couleur † Habituée aux mondanités de part sa famille, elle ne porte pas les conventions sociales dans son cœur † Pudique sur ses sentiments † Excentrique introvertie † Personnalité "Architecte" ? † Son père fût le conseiller d'Annastacia Palaszczuk , beaucoup ayant considérés le rôle du patriarche Shears comme primordial dans la reconquête du Queensland par l'ALP , il s'est ensuite détaché de l'ombre et est élu député à la Chambre des Représentants
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
(RIVELL) Satan said dance Giphy
R E L L I E#3-
Whenever I'm alone with you, you make me feel like I am young again. Whenever I'm alone with you, you make me feel like I am fun again, you make me feel like I am home again. Whenever I'm alone with you, you make me feel like I am free again.
12



(RIVELL) Satan said dance Tumblr_oiv76eBIGH1qzhvd4o1_400
J I V E R#4 - J I V E R#5 -
Home is where I want to be. Pick me up and turn me around. I feel numb, born with a weak heart. I guess I must be having fun, the less we say about it the better. Make it up as we go along, feet on the ground, head in the sky. It's okay, I know nothing's wrong, nothing. Home, is where I want to be but I guess I'm already there. I guess that this must be the place. I can't tell one from the other, I find you, or you find me?
123


(RIVELL) Satan said dance Tumblr_inline_nvq0x1vEgm1qlt39u_250
R I V E L L#2 -
Past the square, past the bridge, past the mills, past the stacks on a gathering storm comes a tall handsome man in a dusty black coat with a red right hand.
1





☽ ☽ ☽


Mimi
Dahlia#1
Molly
Anwar
Joanne
Auden

RPs EN ATTENTE : Jamie, Ellie, Ivy, Elise

(RIVELL) Satan said dance Tumblr-mnbpud-LTD71qmm8t3o8-250
RPs TERMINÉS : Jiver#1(fb)Rivell#1Amos#1Amos#2, Jiver#2 -ROA-, Amos#3Simon#1Elise#1Bears#1Jiver#3Jamie#1CoryLoris#1Amos - Rellie - Jiver

(RIVELL) Satan said dance Tumblr-onqbckcdi11w15fe5o4-r1-1280
☽ ☽ ☽
a l t e r n a t i f
Amos (Z), Amos (M)
PSEUDO : lagression
AVATAR : rooney mara
CRÉDITS : ROGERS, viceroy, murdock, doom days (ava); Loonywaltz (ub)
DC : nope
INSCRIT LE : 05/05/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30902-everything-has-a-face-river#1358472 https://www.30yearsstillyoung.com/t31068-river#1366461

(RIVELL) Satan said dance Empty
Message(#) Sujet: Re: (RIVELL) Satan said dance (RIVELL) Satan said dance EmptyDim 30 Aoû - 16:29



Satan said dance
⤜⤐⤞


C’est ce qu’on a tendance à penser, qu’une fois l’argent brassé il s’accumule assez pour n’avoir rien à faire, mais à moins d’être rentier ce n’est pas nécessairement vrai. Vous pourriez être au soleil à vous faire dorer la pilule entre une douzaine de coup de fils importants pour gérer toutes vos affaires lucratives. L’immobilier lui-même vous obligerait à travailler entre deux vacances, je crois que l’appât du gain contraint l’Homme à toujours vouloir plus, mais j’entends bien que vous avez un certain goût pour contrarier mes semblants d’opinion. River sourit en concluant sa tirade avant de rire à la réponse de l’Américain. Non, ne vous inquiétez pas ça n’arrivera pas. Dit-elle en reprenant son sérieux avant d’ajouter, par pur esprit de malice : vous ne me croiserez pas. Le rendre méfiant à coup de piques n’est pas dans son intérêt, mais elle le fait quand même, car c’est le reflet le plus sincère de sa propre personnalité, River semble choisir ses mots mais laisse en vérité plus de place à la spontanéité, et ce naturel, cette honnêteté dans le jeu donne de l’humanité à leur échange. Qu’il la prenne au sérieux ou non n’a que peu d’importance pour l’instant, ils se côtoient à peine, elle ne sait pas encore ce qu’elle cherche en tant que faits ou d’éléments alors River cherche à le connaître dans sa personnalité, son phrasé, son esprit. Pour les faits, c’est une impasse.

Pas tout le monde. Répond-t-elle du tac au tac, Appleby lui revenant en tête très clairement à cette question, avant d’ajouter : Enfin, ça dépend de quelle manière. Je ne demanderais pas à un voleur de surveiller mes affaires par exemple, mais peut-être que je lui confierais les fourneaux de ma cuisine pour me faire un bon repas, après expression de sa part d’une volonté de se racheter. Elle marque une pause à l’échange de verre avant de lui répondre : Je vous remercie pour le dîner d’ailleurs.
Finalement, la belle entreprend de s’installer sur un fauteuil, de prendre ses aises dans cet appartement témoin qui n’a de chaleureux que la présence de Mitchell. Ce dernier se justifie artificiellement de ses blessures aux mains, ce à quoi River répond, nonchalante : je ne comprends pas bien, vous attirez les ennuis ou bien vous vous emportez pour bien peu ? L’alcool ne va pas à tout le monde, j’aurais dû apporter de l’eau gazeuse peut-être ? Sur ces mots, elle plante ses yeux dans les siens tout en prenant une gorgée de vin qu’il lui a précédemment servi. On croit toujours que le journalisme est une ligne droite, l’article parle de vous, ceux qui vous connaissent parlent de vous, ce qui vous concerne de près comme de loin demeure vous. D’un point de vue journalistique j’entend. Sous entendu, essaie de te justifier comme tu veux, ça ne prend pas. Tu ne veux pas en parler, et c’est très transparent, crois que ça marche peut-être, mais tu sais pertinemment que ça ne fonctionne pas.
C’est comme les origin story de super héros, tout le monde veut savoir comment Spiderman est devenu Spiderman, mais je suis visiblement contrainte de ne pas pouvoir dresser un tel portrait vous concernant. Elle soupire de manière théâtrale. Quel papier ennuyeux vous me forcez à écrire. River décroise ses jambes pour les croiser à nouveau dans l’autre sens cette fois. J’ai une maison. Une gorgée de vin en plus et elle regarde sa montre. Et j’ai faim, vous me permettez une cigarette en attendant ? Sur ces mots elle se relève, pose son verre et entreprend de se diriger vers son sac à main.

⇜ code by bat'phanie ⇝


(RIVELL) Satan said dance 3922047296
@Mitchell Strange






she's two sides of the same coin
by wiise

(RIVELL) Satan said dance MUoDGko


:l::
 




Revenir en haut Aller en bas
Mitchell Strange
Mitchell Strange
le grand méchant loup
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante et un ans. (20 Juin) . Il a eu du mal à passer le cap de la trentaine et ça serait mentir de dire qu'il vit très bien la quarantaine. Il déteste ça, il n'aime pas le fait de vieillir et figerait le temps s'il le pouvait.
SURNOM : Mitch. Diminutif de son faux non. Les plus intimes l'appel Alex, de son vrai nom.
STATUT : Veuf. Il a perdu sa femme suite à une overdose. À présent il s'en est remit, il peut affirmer être célibataire.
MÉTIER : Il investi dans l'immobilier, il gère un restaurant avec son frère, de simples couvertures pour son activité criminelle. Il est à la tête du Club, pègre de Brisbane.
LOGEMENT : Un appartement à Fortitude Valley.
(RIVELL) Satan said dance 39140a105ecfb0993f07299816b774b1
POSTS : 690 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
(RIVELL) Satan said dance G5GQs1bW_o
→ STRANGERLINE

(RIVELL) Satan said dance YNH3nPc4_o
RIVELL
THE PERFECT ILLUSION

1 - 2

(RIVELL) Satan said dance G6aHJZ0w_o
LE CLUB -



Deborah#2 + Anwar#2 + Norah #3 + Heïana #2 + Alec (fb) + Alice + Alec#2 + Raelyn#5 + Naomi#1
RPs TERMINÉS : Lubya#1 + Lubya#2 + Raelyn + Raelyn#2 + Lou + Norah + Anwar+ Club & Manthas + Deborah + Lubya#3 + Lubya#4 + Heïana + .Norah#2 + Primrose + Nino + Raelyn#4 + Alec + Raelyn#3 + Amos + Lou#2
Autres dimensions : Raelyn (Dimension zombie)
PSEUDO : London
AVATAR : Tom Hardy
CRÉDITS : anomie(avatar) London (crackships) signature Cyndel icon signature : miserunt Userbar : Loonywaltz
DC : Nop
INSCRIT LE : 09/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22907-i-m-not-the-devil-but-i-serve-him-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t22999-dance-with-me-in-the-dark-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t23736-mitchell-strange#966794

(RIVELL) Satan said dance Empty
Message(#) Sujet: Re: (RIVELL) Satan said dance (RIVELL) Satan said dance EmptyJeu 15 Oct - 22:57


Satan said dance
River & Mitchell

“Sur ce point je ne vais pas vous contrarier madame Shears. L'appât du gain c’est un bon moteur et ce même en ayant atteint un certain seuil.” Sur cette terre rare était ceux qui se permettait une retraite anticipé sans même tenter de faire croître leur argent. Certain faisait des placements et misait tout sur la bourse, d’autres comme Strange préférait le terrain et avait choisi une voie peu recommandable. S’il le souhaitait il pouvait disparaître du jour au lendemain. Il pouvait se permettre de s’exiler sur un autre continent avec une nouvelle identité afin de bâtir une nouvelle vie ou il ne serait pas l’objet de nombreuses enquêtes, oui il le pouvait tout quitter sans regarder en arrière, mais il n’y parvenait pas. Il était attaché à cette vie sans même comprendre pourquoi il tenait tant à en avoir toujours plus. Se ranger du bon côté serait tellement plus simple et pourtant il poursuit son chemin vers l’enfer, se croyant toujours au top du top alors que la plupart des personnes l’entourant se méfiait déjà de lui en silence. Il avait changé l’Américain au fil des années et pas en bien. Il s’était enfoncé dans ce personnage méfiant et psychopathe et avait fait l’impasse sur bien des détails. “Puis il faut dire que quand on a beaucoup d’argent l’ennui arrive très vite. Faire le tour du monde, prendre du bon temps au soleil, ça va cinq minutes, mais pour un homme comme moi il faut de l’action. La routine est mauvaise pour l’esprit !” Qu’il disait un brin songeur à cette vie qu’il n’allait pas s’offrir. Ils poursuivaient la conversation et Mitchell ne manqua pas de lui demander s’il risquait de la croiser à un coin de rue en train de l’espionner. Sa réponse ne se fit pas attendre et le fit sourire en coin. “Pas vu pas pris, n’est-ce pas !” Plaisantait-il.

Le sujet de la prison presque évité, la journaliste rebondissait sur le droit ou non à une seconde chance. Chacun avait son opinion à ce sujet. Il était certain que les plus rudes criminels n’y avaient pas le droit, alors qu’un petit voleur lui, pouvait y prétendre. Il ne savait pas vraiment ou se placer. Il avait de nombreux crimes sur les bras, de tout genre, le pardon n’était pas une chose qu’il comptait chercher un jour dans sa vie, c’était peine perdu. “Je vous avoue que je n’ouvrirai même pas la porte à un voleur, bien qu’il n’y ai pas grand chose à voler ici.” Qu’il riait en regardant l’appartement qui certes, était digne d’un appartement témoin. “Je pense que la seconde chance à plusieurs valeurs, tout dépend du pourquoi et du comment. Ça pourrait être un débat sans fin.” Il l’observait s’installer sur le fauteuil tout en savourant son verre. “C’est avec plaisir.” Qu’il disait en levant son vers elle, avant de finalement rejoindre l’arrière du plan de travail pour jeter un oeil au plat.

Il ne la pensait pas si observatrice et pourtant il aurait dû se méfier l’Américain en invitant une journaliste à dîner. Elle n’était pas passé outre les marques sur ses mains et tentait d’en savoir plus. Elle y était,  elle venait de citer deux traits de la personnalité du brun et ne manqua d’y laisser un sourire. “Je tiens très bien l’alcool, mais j’ai tendance à m’emporter vite. Vous l’aurez compris, j’aime avoir un oeil sur tout et si quelque chose m’échappe je peux m’emporter facilement, heureusement ça arrive rarement !” Il n’avait pas envie d’entrer dans les grands détails de sa vie et regrettait presque d’avoir accepté d’être le sujet d’un article. “Il y a toujours une limite à ne pas franchir, certain se livreront à coeur ouvert d’autres seront plus discret. Je veux bien parler de moi, mais j’ai aussi envie de garder quelques détails pour moi.” Qu’il disait avec franchise. “Et ce n’est pas moi qui vous force à écrire un tel papier, c’est votre patron.” c’était pas drôle, mais c’était sortie naturellement. “Trouver les bonnes questions et vous aurez de belles réponses pour l’article.” Ajoutait-il avec un regard relevant du défis. Elle était dans son élément, ça se voyait et même si l’Américain aimait les femmes avec du tempérament et il commençait réellement à se méfier d’elle. “Vous avez déjà pensé à une résidence secondaire ?” Qu’il demandait tout en sortant son paquet de cigarette de sa poche. “je vous accompagne.” Qu’il disait tout en s’approchant de la baie vitré donnant sur la terrasse, qu’il ouvrit. “On pourra passer à table juste après.” Qu’il disait avec sympathie avant d’observer la vue. “Avant d’arriver là ou j’en suis, je vivais avec mon frère dans un petit studio, un vrai taudis ! Je m’étais juré de nous sortir de là et c’est ce que j’ai fait. J’ai travaillé d’arrache pied et je n’ai jamais abandonné. Puis le jour ou j’ai fait la rencontre de cet homme, ma vie à changer. Il bossait dans l’immobilier, il avait de nombreux biens qui avaient été saisi.” Il soufflait la fumé de sa cigarette vers le haut. Lui donner un peu plus de détails c’était un moyen de la faire passer à autre chose. Il pouvait inventer l’histoire qu’il voulait, mais il savait qu’elle irait vérifier derrière. “Vous avez des frères et soeurs ?” Il rebondissait aussi vite sur autre chose et ne la perdait pas du regard.



(c) DΛNDELION


@River Shears :l:




C R I M I N A L
Vous pouvez obtenir plus avec des paroles aimables et un bon flingue qu'avec des paroles aimables seulement - AL CAPONE



(RIVELL) Satan said dance QY6mrp83_o(RIVELL) Satan said dance 1cRHfkVs_o

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
River Shears
River Shears
les questions qui dérangent
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (16.02.1985)
SURNOM : Collègues et amis d'enfance l'appellent Shears, ses proches Riv, son mari l'appelait Rivy.
STATUT : Trop facile depuis le début, faussement compatibles, un mariage dont elle est le fantôme.
MÉTIER : Sa carrière de journaliste d’investigation est sa priorité absolue.
LOGEMENT : Une maison moderne cachée par les buissons, avec jardin privé au 267 Princess Street dans le quartier de Logan City
(RIVELL) Satan said dance Tumblr_plrkv4KYvR1rsofcfo2_400
POSTS : 1822 POINTS : 0

PETIT PLUS : Végétarienne † Obsessionnelle † Semble plus jeune qu'elle ne l'est † Adore conduire en écoutant de la musique † Ne porte que TRÈS rarement de la couleur † Habituée aux mondanités de part sa famille, elle ne porte pas les conventions sociales dans son cœur † Pudique sur ses sentiments † Excentrique introvertie † Personnalité "Architecte" ? † Son père fût le conseiller d'Annastacia Palaszczuk , beaucoup ayant considérés le rôle du patriarche Shears comme primordial dans la reconquête du Queensland par l'ALP , il s'est ensuite détaché de l'ombre et est élu député à la Chambre des Représentants
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
(RIVELL) Satan said dance Giphy
R E L L I E#3-
Whenever I'm alone with you, you make me feel like I am young again. Whenever I'm alone with you, you make me feel like I am fun again, you make me feel like I am home again. Whenever I'm alone with you, you make me feel like I am free again.
12



(RIVELL) Satan said dance Tumblr_oiv76eBIGH1qzhvd4o1_400
J I V E R#4 - J I V E R#5 -
Home is where I want to be. Pick me up and turn me around. I feel numb, born with a weak heart. I guess I must be having fun, the less we say about it the better. Make it up as we go along, feet on the ground, head in the sky. It's okay, I know nothing's wrong, nothing. Home, is where I want to be but I guess I'm already there. I guess that this must be the place. I can't tell one from the other, I find you, or you find me?
123


(RIVELL) Satan said dance Tumblr_inline_nvq0x1vEgm1qlt39u_250
R I V E L L#2 -
Past the square, past the bridge, past the mills, past the stacks on a gathering storm comes a tall handsome man in a dusty black coat with a red right hand.
1





☽ ☽ ☽


Mimi
Dahlia#1
Molly
Anwar
Joanne
Auden

RPs EN ATTENTE : Jamie, Ellie, Ivy, Elise

(RIVELL) Satan said dance Tumblr-mnbpud-LTD71qmm8t3o8-250
RPs TERMINÉS : Jiver#1(fb)Rivell#1Amos#1Amos#2, Jiver#2 -ROA-, Amos#3Simon#1Elise#1Bears#1Jiver#3Jamie#1CoryLoris#1Amos - Rellie - Jiver

(RIVELL) Satan said dance Tumblr-onqbckcdi11w15fe5o4-r1-1280
☽ ☽ ☽
a l t e r n a t i f
Amos (Z), Amos (M)
PSEUDO : lagression
AVATAR : rooney mara
CRÉDITS : ROGERS, viceroy, murdock, doom days (ava); Loonywaltz (ub)
DC : nope
INSCRIT LE : 05/05/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30902-everything-has-a-face-river#1358472 https://www.30yearsstillyoung.com/t31068-river#1366461

(RIVELL) Satan said dance Empty
Message(#) Sujet: Re: (RIVELL) Satan said dance (RIVELL) Satan said dance EmptyJeu 12 Nov - 21:39



Satan said dance
⤜⤐⤞


Leur petit jeu finit par devenir une réelle conversation, sur un sujet plutôt général en somme, l’avidité de l’Homme, la notion de retraite, les motivations de la vie. Finalement, River croyait ne faire que des suppositions mais elle laissait entrevoir des bribes d’opinions et plus naturellement qu’ils ne l’auraient sans doute tout deux imaginé, Mitchell faisait de même. Sa manière de répondre amusait encore la jeune femme, qui ne pu que hocher la tête quand il mentionna que l’ennui était la mort de l’âme. Une pensée que River se découvrait à partager avec l’Américain, une base probablement fondamentale dans leur personnalité et qu’ils avaient en commun. Elle eut un rire sincère quand il ne sembla pas se formaliser quant à la possibilité que River puisse l’espionner, elle imaginait bien que ce n’était que de la forme, un moyen léger de ne rien dire et de juste rire, et c’était efficace, le bourru et chaleureux Mitchell se révélait charmant, petit à petit. Ce qu’il annonçait sur les voleurs, elle ne le releva pas, se contentant d’en prendre bonne note dans son esprit, sans s’imaginer combien elle aurait à lui dire si elle savait qui il était vraiment.
Quant à son impulsivité, elle saisit la perche. Faites attention, un employé pourrait porter plainte contre vous, et si sur le lieux de travail, c’est un malus pour vous. Elle n’imagine pas Mitchell Strange tabasser un employé pour un steak mal servi, mais la rigueur qu’il mentionne ne lui fait pas penser à autre chose, qu’est-ce qui pourrait lui échapper dans son quotidien au point de s’emporter et d'entacher ses poings ? Un regard de travers ? Peut-être, mais ce serait un peu ridicule, Mitchell ne lui semble pas faire parti de ces hommes à l’égo fragile qui ne peuvent s’affirmer qu’en humiliant autrui pour des broutilles d’adolescents. Elle hausse alors les épaules River, balayant d’elle-même le sujet et acceptant que de façade la volonté du ricain de garder des détails pour lui, fronçant les sourcils quand il remet les choses à leurs place, rappelant à la journaliste pourquoi l’idée de se mettre à son propre compte l’avait travaillée ces dernières années. Touché. Dit-elle, mi- amusée, mi- amère.
Satanées questions. Vous allez me vexer. Dit-elle doucement, s’investissant trop sérieusement dans ce défi qu’il lance sans doute comme un appât pour l’éloigner, mais qu’elle prend au pied de la lettre.

Une résidence secondaire ? Répète-t-elle, l’air évasive. Pas vraiment. Se surprend-t-elle à répondre, car c’est finalement la première fois qu’elle se pose la question. Pour quoi faire ? Lâche-t-elle naïvement.
Ils se retrouvent tout deux face à la fenêtre, recrachent leur fumée en même temps, et sans le regarder, River l’écoute. Spiderman a fonctionné, Mitchell se dévoile un peu. C’est très humain, aucun scandale, aucun fait précis, pas de détails, mais une sensation, des émotions. J’ai un grand frère et une petite sœur. Matthew et Dahlia. Finit-elle par avouer à son tour, donnant-donnant.


⇜ code by bat'phanie ⇝


(RIVELL) Satan said dance 3922047296
@Mitchell Strange






she's two sides of the same coin
by wiise

(RIVELL) Satan said dance MUoDGko


:l::
 




Revenir en haut Aller en bas
Mitchell Strange
Mitchell Strange
le grand méchant loup
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante et un ans. (20 Juin) . Il a eu du mal à passer le cap de la trentaine et ça serait mentir de dire qu'il vit très bien la quarantaine. Il déteste ça, il n'aime pas le fait de vieillir et figerait le temps s'il le pouvait.
SURNOM : Mitch. Diminutif de son faux non. Les plus intimes l'appel Alex, de son vrai nom.
STATUT : Veuf. Il a perdu sa femme suite à une overdose. À présent il s'en est remit, il peut affirmer être célibataire.
MÉTIER : Il investi dans l'immobilier, il gère un restaurant avec son frère, de simples couvertures pour son activité criminelle. Il est à la tête du Club, pègre de Brisbane.
LOGEMENT : Un appartement à Fortitude Valley.
(RIVELL) Satan said dance 39140a105ecfb0993f07299816b774b1
POSTS : 690 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
(RIVELL) Satan said dance G5GQs1bW_o
→ STRANGERLINE

(RIVELL) Satan said dance YNH3nPc4_o
RIVELL
THE PERFECT ILLUSION

1 - 2

(RIVELL) Satan said dance G6aHJZ0w_o
LE CLUB -



Deborah#2 + Anwar#2 + Norah #3 + Heïana #2 + Alec (fb) + Alice + Alec#2 + Raelyn#5 + Naomi#1
RPs TERMINÉS : Lubya#1 + Lubya#2 + Raelyn + Raelyn#2 + Lou + Norah + Anwar+ Club & Manthas + Deborah + Lubya#3 + Lubya#4 + Heïana + .Norah#2 + Primrose + Nino + Raelyn#4 + Alec + Raelyn#3 + Amos + Lou#2
Autres dimensions : Raelyn (Dimension zombie)
PSEUDO : London
AVATAR : Tom Hardy
CRÉDITS : anomie(avatar) London (crackships) signature Cyndel icon signature : miserunt Userbar : Loonywaltz
DC : Nop
INSCRIT LE : 09/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22907-i-m-not-the-devil-but-i-serve-him-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t22999-dance-with-me-in-the-dark-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t23736-mitchell-strange#966794

(RIVELL) Satan said dance Empty
Message(#) Sujet: Re: (RIVELL) Satan said dance (RIVELL) Satan said dance EmptyMar 17 Nov - 20:45


Satan said dance
River & Mitchell

Contre toute attente, la conversation devenait de plus en plus intéressante au fil des minutes qui passaient. La journaliste présente avant tout pour étoffer son article sur l'Américain se retrouvait à rire des dires du brun et cela le faisait sourire. Il n'avait jamais eu de mal à faire rire ou même sourire autrui, il était plutôt avenant comme homme et se trouvait même être chaleureux la plupart du temps. Sa double personnalité lui avait permis d'ouvrir de nombreuses portes et il ne s'en plaignait pas. Il pouvait très bien rire avec la mamie du coin de la rue quelques minutes et se retrouver quelques minutes plus tard à tabasser un homme au sang. Et même si certains pouvaient imaginer qu'il se comportait ainsi pour éviter les interrogations, ils se trompaient. Il n'avait pas à se forcer, ça faisait partie de lui, tout simplement.

L'impatience pouvait expliquer son manque de sang froid à certains instants. Il ne le cachait pas réellement, bien qu'il déguisait la vérité face à la journaliste. Il se mordait la lèvre inférieur tout en souriant alors qu'elle lui conseillait de faire attention à une possible plainte d'un employé. Il riait intérieurement. Il n'en était bien sûr jamais arrivé là puisque là plainte n'était pas envisageable. Dans son monde, la mort faisait office de procès, sa position le protégeait plus ou moins et personne mise à part Lou l'avait fait arriver devant la justice. «Pour ce qu'est la justice, je ne pense pas arriver à ce stade un jour, mais merci pour votre avertissement, j'en prend note.» Qu'il disait avec un grand manque de sérieux. Ils passèrent rapidement à un tout autre sujet et Mitchell ne manqua pas de charrier la jeune femme avec beaucoup de plaisanterie. Elle affirmait qu'il allait la vexer et Mitchell rajouta une petite couche avant de reprendre son sérieux. «C'est vous qui avez commencé !» Qu'il disait sur ton enfantin avant de mettre sa main gauche sur sa poitrine comme pour prêter serment. «Mon but n'est pas de vous vexer.» Ils s'étaient tout les deux rendu face à la baie vitrée, fumant une cigarette tout en appréciant la vue. Il haussait les épaules alors qu'elle lui demandait à quoi pourrait lui servir une résidence secondaire. «Ça peut toujours servir, puis ça vous permet d'avoir un patrimoine.» Il ne savait pas lui-même pourquoi il lui avait posé cette question. Sûrement pour faire la conversation et éviter de se confesser, bien qu'il ne tarda pas à le faire en parlant de son passé. Elle disait avoir un frère et une sœur. Une information qui pouvait être utile pour l'Américain et qu'il garda dans un coin de sa tête. «Et que pense votre famille de votre métier ?» Qu'il demandait avec un regard curieux. Une fois encore une question qui n'allait pas lui apporter grand chose mise à part d'en savoir un peu plus sur la jeune femme à qui il avait préparé un dîner végétarien. Une première. Il écrasait sa cigarette dans le cendrier présent et lui fit signe de prendre place à table. «Je meurs de faim !» Il attrapait la bouteille de vin au passage et servait deux verres avant d'observer son téléphone vibrer sur la table. C'était John, sûrement pour lui faire part d'un incident. Mitchell fronça les sourcils et prit l'appel. «Excusez-moi.» Il s'éloignait assez rapidement pour pouvoir discuter loin des oreilles de la brune. «J'ai dis que je ne voulais pas être dérangé.» Qu'il disait d'un ton assez sévère avant d'entendre le récit que lui offrait John au bout du fil. Mitchell serrait les poings au fil de la conversation. «Démerdez-vous» Qu'il disait avant de raccrocher. L'homme qui plus tôt se faisait tabasser avait réussi à se faire la malle, ce qui ne lui plaisait guère. Il envoyait rapidement un sms à un de ses hommes de main pour qu'il se mette au boulot et retrouver River avec un sourire. Un faux sourire. «Désolé c'était le boulot.»  Qu'il disait avant de prendre place face à la jeune femme.


(c) DΛNDELION


@River Shears :l:




C R I M I N A L
Vous pouvez obtenir plus avec des paroles aimables et un bon flingue qu'avec des paroles aimables seulement - AL CAPONE



(RIVELL) Satan said dance QY6mrp83_o(RIVELL) Satan said dance 1cRHfkVs_o

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(RIVELL) Satan said dance Empty
Message(#) Sujet: Re: (RIVELL) Satan said dance (RIVELL) Satan said dance Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(RIVELL) Satan said dance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-