AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -8%
Climatiseur réversible mobile BEKO BX112H (3400 ...
Voir le deal
599.99 €

 take me back to a simpler time (grace)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jessian Reed
Jessian Reed
la reine des podiums
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans (15/05/1992).
SURNOM : jess' par ci, jess' par là, tu en oublierais presque ton prénom.
STATUT : célibataire, ta fille de cinq ans te rappelle que tu as été mariée, un divorce dont tu parles peu.
MÉTIER : mannequin internationale, tu vis ton rêve de gamine bien consciente qu'il peut s'envoler à tout moment.
LOGEMENT : n°30, pine street à bayside, il suffit de frapper à la porte jaune canari.
take me back to a simpler time (grace) Tumblr_pz9aozHrBv1tfdgl2o5_r1_400
POSTS : 1436 POINTS : 80

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : née à brisbane, a quitté la ville à 17 ans avant d'y revenir en 2015 ● joue du piano depuis l'enfance et aime beaucoup chanter ● a vécu 3 ans à Londres ● a une fille de cinq ans nommée Morgane ● a un coquelicot tatoué sur la hanche droite ● est végétarienne ● cours trois fois par semaine et fait autant de sport que possible.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (2019) cora.2nate
(2020) oscarerinheather.2jasper.2helenagingergrace.3miadanika.2bryn

RPs EN ATTENTE : hannah ● dimitri.4 ● zelda ● clément ● tamsin ●

RPs TERMINÉS : (2020) exposition de gracejordan (fb)grace.2danika
(2019) abeljohncoralukàfreyaskyabel.2dimitrieavanheïana (fb)evelynlullabycíandimitri.2camiljohn et abeljasperhadèssky.2dimitri.3heatherlizziegracematthias
PSEUDO : mollywobbles, #emma.
AVATAR : naomi scott.
CRÉDITS : villetchuckie (avatar), tumblr (gifs), siren charms (signature), loonywaltz (ub).
DC : marius warren.
INSCRIT LE : 03/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24370-jessian-always-remember-us-this-way https://www.30yearsstillyoung.com/t24437-jessian-love-is-an-open-door

take me back to a simpler time (grace) Empty
Message(#) Sujet: take me back to a simpler time (grace) take me back to a simpler time (grace) EmptyJeu 21 Mai - 15:16



Morgane fraîchement déposée chez son père, tu trépignes. Parce qu’Abel avait un concert dans un bar vendredi soir, tu as gardé Morgane avec toi jusqu’au samedi matin la lui laissant dimanche soir en échange. Il n’a pas encore abordé l’idée de changer votre mode de garde mais tu sais qu’il y pense, tu peux le voir dans son regard à chaque fois qu’il dépose sa fille le dimanche soir ou quand il passe la voir les week-en où elle n’est pas avec lui. Tu n’es pas prête à affronter cette discussion, tu n’es pas prête à faire face à cette demande malgré le fait que tu en aies parlé à Grace la dernière fois que vous vous étiez vues. Tu ne seras pas celle qui amènera le sujet sur la table, tu seras patiente pour une fois. Morgane étant avec son père, tu ne rentres pas à Bayside. A la place, tu prends la direction du sud de Brisbane pour prendre l’autoroute qui t’amènera à ta destination. Un sourire en coin sur les lèvres, il te tarde déjà d’y être et de pouvoir y retrouver Grace. Tu ne sais pas exactement à quelle heure elle a prévu d’y arriver, elle aussi était occupée ce matin mais vous y serez toutes les deux en début d’après-midi et c’est le plus important. Te retrouver avec Grace un week-end, loin de Brisbane, tu en avais besoin. Depuis l’ouverture de son exposition de photo, tu n’avais pas eu la chance de la voir pour la questionner au sujet de Lola et de ce qui se passait réellement entre la brune et la blonde. A tes yeux, elles formaient un couple ce soir là mais la discussion que tu avais eue avec Grace quand elle était rentrée d’Islande te laissait penser que ce n’était sans doute pas aussi simple que cela. Peu importe ce qui se passait, tu étais bien décidée à percer le mystère. Et si entre temps Grace t’offrait quelques séances photos, c’était encore mieux ! Parce que oui, dans la valise que tu avais mise dans le coffre, il y avait quelques maillots de bains et quelques ensembles de lingerie tous droit sortis de tes derniers shoots qui n’avaient pas encore été publiés. Tu aimais garder les ensemble quand on te le permettait et qu’ils te plaisaient. Peut-être que vous ne les utiliseriez pas, peut-être que Grace préfèrerait les ensembles que tu as amenés avec toi. Tu n’en savais rien mais tu ne voulais fermer aucune possibilité. Dans les derniers messages de ton amie, tu avais cru comprendre que son boulot ne se passait pas aussi bien que prévu et si elle avait besoin de rebooster sa motivation, tu voulais bien essayer de l’y aider.

C’est toi qui avais réservé l’Aibnb à Burleigh Heads à un peu plus d’une heure de Brisbane. Une maison au bord de l’eau, un peu en dehors de la ville mais pas assez loin pour que vous ne puissiez pas rentrer à pied si vous décidiez de sortir. Tu avais envoyé les photos à Grace en lui proposant un week-end entre filles et quand sa réponse positive t’était arrivée, tu avais été soulagée. La réservation s’était déroulée de manière simple et tu étais désormais en route pour un week-end loin de tes responsabilités. Tu les fuyais comme la peste en ce moment. Tu t’occupais toujours autant de Morgane mais à côté, tu te laissais porter par des choix douteux dans l’espoir de ne plus être la fille parfaite, la mannequin parfaite, la mère parfaite que tout le monde voyait et attendait. Tu n’avais pas envie de l’être, tu n’étais pas parfaite et en ce moment tu le montrais. Oh tu n’avais encore rien fait de bien grave mais tu prenais bien plus de risques que d’habitude comme la mise en péril de ton amitié avec Danika. Tu ne lui avais pas parlé depuis votre aventure sur la plage et tu n’avais pas envie d’avouer qu’elle t’avait blessée et que c’était certainement de ta faute. Chassant ces pensées de ton esprit, tu accompagnes la radio en chantant le dernier tube à succès.

Après avoir roulé pendant une heure et demie, tu arrives enfin à Burleigh Heads et tu suis les indications de ton GPS pour trouver la maison réservée. Quand tu passes le portail électrique avec le code donné par le site, un grand sourire se dessine sur ton visage. Tu te gares devant la maison, attrape ta valide que tu traines dans la maison. Le fait que cette dernière soit ouverte t'indique que Grace est déjà là. La maison est magnifique et exactement comme sur les photos. Alors que tu entres dans le salon, Grace apparaît dans la pièce et tu vas la prendre dans tes bras avant de déposer un baiser sur sa joue. « Salut toi ! » Lui dis-tu tout sourire. Etre ici, dans cette maison, avec Grace avait quelque chose de grisant et peut-être d’interdit. Cela te rappelle l’époque où chaque moment passé en la compagnie de la belle brune était une aventure. C’était exactement ce que tu ressentais aujourd’hui. « Comment tu vas ? Tu as fait bonne route ? » Demandas-tu en allant te servir un verre d’eau dans la cuisine ouverte à quelques mètres de là.


@Grace Coughlin :l:


take me back to a simpler time (grace) EL6VcCls_o
- - another day of sun with you.

take me back to a simpler time (grace) JRATd1d
take me back to a simpler time (grace) TCo7T0w
take me back to a simpler time (grace) YlMyvG3
take me back to a simpler time (grace) Q5VAeIp
take me back to a simpler time (grace) 2eDseF9
take me back to a simpler time (grace) DukhMfv
Revenir en haut Aller en bas
Grace Coughlin
Grace Coughlin
le coeur fragile
le coeur fragile
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (12/10).
SURNOM : coughlin, pour tous ses potes et collègues. gracie pour sa famille qui la voit pas grandir.
STATUT : i've been trying to find out if anyone feels super sure that they're deserving of someone, cause i always seem to give it up, provided that i can get some.
MÉTIER : photographe de plateau sur le déclin. ses stagiaires la remplacent, la passion s'en va.
LOGEMENT : #47 james street, fortitude valley.
take me back to a simpler time (grace) 4e2ec00926397d0c90496fe05498dd58b9af479a
POSTS : 1273 POINTS : 70

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : "les avc c'est un truc de vieux", qu'on lui avait dit, et elle y a bêtement cru. sa main droite repliée et sa démarche déséquilibrée perdurent comme témoins de son inconscience passée. un bête accident qui n'arrive qu'aux autres.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : 13/5 pris (no comment)

take me back to a simpler time (grace) 200w
WRIGHLIN#9 i take a jump off the fire escape to make the black dog go away, at least you know that i'm trying but that's what makes it terrifying - it's so cruel, what your mind can do for no reason.

take me back to a simpler time (grace) 200
JORACE the brother of my heart lives in you, i know ; as long as they beat i will always have a safe retreat.

take me back to a simpler time (grace) Giphy
REEDLIN#3 girls like her are the kind you know will break your heart, but some fern-green part of you holds onto the idea she might stay awhile, just once.

LéonieGaïaSixtine (fb)Yohan (fb)Mira#1 & Jordan#3IsobelRen & EmmaLeena (ua espace)CrystalHeather#2Jada#1
RPs EN ATTENTE : Alfie & Clément • Adèle • Chloe • Justin • Raphael •
RPs TERMINÉS : Lola#1 (fb)GregAsh (event)Lola#2 (fb)Nico (event)Jordan #2 (event)Lola #3Lola#4 & Ginny & Jill & AudenJessian #1Lola#6Heather#1 (fb)rp expositionLola#8Jordan#4Jordan#1 (fb)Jessian#2Jill & Bailey & Lola#5

take me back to a simpler time (grace) A05e59d62d375e294d0fbfc6468786109c28a07b
PSEUDO : (an)kana
AVATAR : adelaide kane la parfaite
CRÉDITS : ava (c) amor fati, crackships (c) greg/mira
DC : irina, la ruskov éventreuse.
INSCRIT LE : 30/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27680-grace-c-bite-your-face-to-spite-your-nose https://www.30yearsstillyoung.com/t27779-grace-love-it-if-we-made-it https://www.30yearsstillyoung.com/t27917-grace-coughlin https://www.30yearsstillyoung.com/t28955-grace-coughlin

take me back to a simpler time (grace) Empty
Message(#) Sujet: Re: take me back to a simpler time (grace) take me back to a simpler time (grace) EmptySam 23 Mai - 1:09



Jessian avait raison : la maison est tout aussi belle que sur les photos, voire plus encore ; le petit jardin qui la borde et qui annonce la plage avec une humilité presque désarmante est le premier détail qu’elle remarque en descendant du Uber qui l’a amenée jusqu’à Burleigh Heads. Grace s’est bien dévoilée de révéler ses plans de fin de semaine à qui que ce soit : sa fratrie aurait mis sa tête sur le bûcher, de la savoir aussi près d’eux sans qu’elle ne daigne venir les voir. Avec raison, sûrement : ça faisait longtemps, qu’elle n’avait pas donné signe de vie, et si son réflexe premier en temps difficile était de se réfugier parmi les siens, elle n’avait pas envie de se retrancher à Gold Coast, cette fois-ci. Non, cette fois-ci, elle a décidé de dédier sa journée et demi de repos à Jessian. La jeune femme est la seule personne qu’elle a envie de voir, de toute façon ; principalement parce que c’est la seule de son entourage qu’elle se sent d’affronter.

La proposition de week-end est venue se poser comme une libération dans un quotidien devenu étouffant. Si elle avait pu lui dire en ces termes exacts, Grace l’aurait fait, mais elle le sent : il y a trop de passif à cet endroit-là pour qu’elle ne s’autorise à disserter quant aux raisons de sa piètre humeur. Au lieu de ça, elle s’est contentée d’une gratitude tacite sous forme de présents : elle traîne plusieurs bouteilles de vin dans son sac à dos, avec ses affaires de rechange ; son matériel photo est blindé de victuailles diverses au cas où elles n’aient pas envie de cuisiner, et elle coince sous son bras comme elle peut un sac isotherme avec sûrement moins de précautions que ce qu’elle ne devrait entretenir. Cinq minutes de galère pour récupérer la clé, ouvrir la porte sans ne rien faire tomber et passer la petite marche de l’entrée sans s’y aplatir et Grace découvre l’intérieur de la maison, au moins aussi impressionnant que l’extérieur : s’avère que non, la proximité plage n’était pas l’atout-charme de la propriété, à moins que chaque pièce en elle-même ne compte comme atout-charme. Le salon tout en baies vitrées offre une ouverture imprenable sur la mer, et la cuisine spacieuse et ouverte promettrait le même type d’ambiance, si ce n’était pas la pièce que Grace évitait le plus au monde. La jeune femme expédie le rangement, pose en vrac ses affaires dans le salon et monte rapidement faire le tour du propriétaire en haut : une large chambre peu personnalisée, aux murs blancs, faisant face à une salle de bains tout aussi blanche avec baignoire et douche italienne. Retour en bas avec une moue d’approbation : Jessian n’avait pas fait les choses à moitié.

« Salut toi ! »

La voix chaleureuse de la jeune femme l’accueille immédiatement, l’enveloppe dans cet autre monde qu’elle a commencé à se forger lors de la visite : ici, le quotidien n’a pas sa place, et les soucis qui vont avec non plus. “Oh, merde ! Je t’avais pas entendue arriver. T’es là depuis longtemps ?” Son plus grand sourire, pour Jess. Toujours. Elle répond à son étreinte, réfugie son nez dans son cou une demi-seconde puis se détache, à regret. Une main secoue ses cheveux : “Je viens d’arriver, en fait. J’ai un peu fait le tour. T’as pas déconné avec la déco !” Elle désigne l’espace de sa main valide avec un air qui se veut admiratif. Elle n’a même pas tiqué sur la présence d’une seule chambre ; autant mettre ça sur l’habitude. “Ca va. Longue semaine de boulot. Et toi ?” Ne pas s’étendre, sous peine de ne plus en sortir : Grace préfère slalomer autour des sujets qui fâchent, laisser son engueulade aux relents de rupture derrière, sa carrière au point mort en arrière plan, ses aventures avec une femme mariée encore plus loin, si possible… Ici, rien de tout ça n’a sa place : elle a envie d’être loin de tout, d’être avec Jessian avant tout, et celle-ci a toujours su faire en sorte que ce voeu se réalise. “Merci, au fait, d’avoir proposé ce week-end. J’avais besoin de m’évader et t’es tombée pile au bon moment. Comment tu fais ça ?” Sourire de diversion : ce n’est rien d’important si elle ne leur donne pas d’importance. La jeune femme lève d’un coup un index, virevolte jusqu’à la cuisine jusqu’à faire une courbette en ouvrant la porte du frigo : à l’intérieur de celui-ci, un gâteau gise au milieu des quelques fruits qu’elle a ramenés. “Bon anniversaire, au fait. En retard. Mais en face, cette fois.” Elle n’aurait pas toléré de s’acquitter que d’un SMS pour l’occasion, pas alors qu’elle n’aurait jamais imaginé célébrer un autre anniversaire avec Jess un jour ou l’autre. “J’ai ramené du champagne, aussi. Et du vin. Et de quoi faire deux-trois joints. Je savais pas exactement ce que t’avais prévu comme emploi du temps pour ce weekend.


- praise the mutilated world and the gray feather a thrush lost, and the gentle light that strays and
vanishes and returns.


take me back to a simpler time (grace) 3287410889:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jessian Reed
Jessian Reed
la reine des podiums
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans (15/05/1992).
SURNOM : jess' par ci, jess' par là, tu en oublierais presque ton prénom.
STATUT : célibataire, ta fille de cinq ans te rappelle que tu as été mariée, un divorce dont tu parles peu.
MÉTIER : mannequin internationale, tu vis ton rêve de gamine bien consciente qu'il peut s'envoler à tout moment.
LOGEMENT : n°30, pine street à bayside, il suffit de frapper à la porte jaune canari.
take me back to a simpler time (grace) Tumblr_pz9aozHrBv1tfdgl2o5_r1_400
POSTS : 1436 POINTS : 80

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : née à brisbane, a quitté la ville à 17 ans avant d'y revenir en 2015 ● joue du piano depuis l'enfance et aime beaucoup chanter ● a vécu 3 ans à Londres ● a une fille de cinq ans nommée Morgane ● a un coquelicot tatoué sur la hanche droite ● est végétarienne ● cours trois fois par semaine et fait autant de sport que possible.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (2019) cora.2nate
(2020) oscarerinheather.2jasper.2helenagingergrace.3miadanika.2bryn

RPs EN ATTENTE : hannah ● dimitri.4 ● zelda ● clément ● tamsin ●

RPs TERMINÉS : (2020) exposition de gracejordan (fb)grace.2danika
(2019) abeljohncoralukàfreyaskyabel.2dimitrieavanheïana (fb)evelynlullabycíandimitri.2camiljohn et abeljasperhadèssky.2dimitri.3heatherlizziegracematthias
PSEUDO : mollywobbles, #emma.
AVATAR : naomi scott.
CRÉDITS : villetchuckie (avatar), tumblr (gifs), siren charms (signature), loonywaltz (ub).
DC : marius warren.
INSCRIT LE : 03/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24370-jessian-always-remember-us-this-way https://www.30yearsstillyoung.com/t24437-jessian-love-is-an-open-door

take me back to a simpler time (grace) Empty
Message(#) Sujet: Re: take me back to a simpler time (grace) take me back to a simpler time (grace) EmptyLun 25 Mai - 7:51



Retrouver Grace c’était toujours un bonheur parce que quand tu la voyais, tu avais l’impression que tu pouvais laisser tous tes problèmes derrière toi, tu avais l’impression que tout allait bien se passer. Le lien qui t’unissait à la jeune femme faisait qu’elle était une des personnes qui te connaissait le mieux et cela te permettait de pouvoir être toi-même sans avoir peur d’être jugée. Même si tu ne laissais pas le regard des autres te dicter ta conduite, quand on est sous le feu des projecteurs, on ne peut pas tout se permettre non plus. Ce week-end loin de Brisbane, tu ne te voyais le passer avec personne d’autre que ton amie. Quand elle avait acceptée, tu avais été soulagée. Après tout, elle aurait pu avoir envie de passer son week-end avec Lola, ce serait compréhensible vu que c’était sa petite-amie mais tu étais bien heureuse de lui voler Grace pour quelques heures pour l’avoir rien que pour toi. Egoïste ? Peut-être mais cela ne te dérangeait pas le moins du monde. La maison était aussi belle que ce que tu avais vu sur les photos. Lumineuse, spacieuse, un jardin qui semblait être très mignon … Il te tardait d’en découvrir plus mais pas avant d’avoir salué ton amie que tu ne tardas pas à trouver alors qu’elle descendait les marches pour revenir au salon. « Oh, merde ! Je t’avais pas entendue arriver. T’es là depuis longtemps ? » Tu n’hésites pas à prendre Grace dans tes bras pour la saluer. C’est même un passage obligatoire à tes yeux. Tu te sens toute excitée à l’idée de ce week-end que vous allez passer ici. Tu as des questions pour Grace, bien sûr que tu veux savoir ce qui se passe avec Lola mais en même temps, tu as envie de profiter de l’océan, de profiter de ton amie et de faire quelques photos si vous en aviez l’occasion. « Je viens de passer la porte ! Même sans avoir vu le reste de la maison, je sais que j’ai fait le bon choix, c’est magnifique. L’étage est tout aussi beau ? » Demandas-tu à la jolie brune vu qu’elle en descendait. Tu pris ensuite de ses nouvelles en lui demandant si le voyage s’était bien passé. Tu savais qu’en demandant de ses nouvelles ainsi, tu donnais à Grace l’opportunité de ne pas vraiment répondre à la question si elle n’allait pas bien mais si c’était le cas, tu le sauras bien assez tôt. « Je viens d’arriver, en fait. J’ai un peu fait le tour. T’as pas déconné avec la déco ! Ca va. Longue semaine de boulot. Et toi ? » La réponse vague de Grace ne te disait rien qui vaille mais tu n’étais pas là pour jouer au détective. Si ton amie voulait se confier, elle pourrait le faire plus tard, quand vous vous seriez installées. Tu te dirigeas vers la cuisine pour y prendre un verre d’eau avant de lui répondre : « Je ne fais jamais les choses à moitié, tu devrais le savoir. » Lui dis-tu avec un clin d’oeil. Tu ne savais pas si c’était une bonne chose vu que c’était ce genre d’attitude qui t’avait poussée à te marier si rapidement avec Abel mais tu n’allais pas changer soudainement. « Je vais bien, toujours aussi occupée avec Morgane et mon boulot d’où la nécessité de tout mettre sur pause le temps d’un week-end. » Dis-tu en haussant les épaules. Cela ne te dérangeait pas de faire preuve de vulnérabilité et de dire que tu avais besoin de faire un break de tout ce qui se passait à Brisbane. Alors que tu venais de fêter tes vingt-huit ans, l’approche de la trentaine commençait à se faire sentir et tu commençais à te remettre sérieusement en question. « Merci, au fait, d’avoir proposé ce week-end. J’avais besoin de m’évader et t’es tombée pile au bon moment. Comment tu fais ça ? » Un sourire amusé se dessina sur ton visage. Tu étais apparemment tombée au bon moment si tu en croyais ton amie et cela te faisait plaisir. Toutefois, c’était un pur hasard. « C’est mon intuition, elle ne se trompe jamais. » Répondis-tu à Grace un sourire en coin sur les lèvres. Il était évident que c’était une coïncidence mais tu n’avais aucun problème à rentrer dans le jeu de ton amie. Cette dernière ne tarda pas à se lever pour ouvrir le frigo dans lequel tu découvris un gâteau : « Bon anniversaire, au fait. En retard. Mais en face, cette fois. J’ai ramené du champagne, aussi. Et du vin. Et de quoi faire deux-trois joints. Je savais pas exactement ce que t’avais prévu comme emploi du temps pour ce weekend. » Un grand sourire illumine ton visage alors que ton coeur bat un peu plus vite. Tu ne t’étais pas attendue à ce genre d’attention et cela te touchait beaucoup. Tu n’avais pas fait grand chose pour ton anniversaire à part le fêter en famille et sortir ensuite avec quelques amis mais cela avait été minimaliste comparé aux fêtes que tu organisais quand tu n’étais pas maman à plein temps. « Tu n’aurais pas dû mais merci. » Dis-tu à Grace en la prenant de nouveau dans tes bras. Tu avais toujours été quelqu’un de très tactile, tu ne pouvais pas t’en empêcher. « Je n’ai rien prévu de spécial pour ce week-end, je voulais voir avec toi ce qui te tentait. J’ai principalement envie de profiter de ta présence, du calme et du charme de cette maison. La plage est jolie ? » Demandas-tu à Grace mais elle n’avait peut-être pas été visité cette partie de la maison. Tu ouvres donc la baie vitrée pour arriver dans le jardin où se trouve un jacuzzi que tu n’avais pas remarqué sur les photos mais pourquoi pas ? Tu suivis le petit chemin tracé dans le sable et bientôt, tu arrivais les pieds dans le sable, devant un portillon qui ouvrait sur la grande place australienne. « C’est vraiment très beau. Je connaissais pas ce coin mais c’est magnifique. Tu veux faire quelque chose en particulier toi ? » Demandas-tu à Grace en posant ton regard sur elle alors qu’elle t’a rejoint. « J’ai aussi amené quelques trucs, on peut toujours faire notre petit fête à deux. » Lui dis-tu avec un clin d’oeil.


@Grace Coughlin :l:


take me back to a simpler time (grace) EL6VcCls_o
- - another day of sun with you.

take me back to a simpler time (grace) JRATd1d
take me back to a simpler time (grace) TCo7T0w
take me back to a simpler time (grace) YlMyvG3
take me back to a simpler time (grace) Q5VAeIp
take me back to a simpler time (grace) 2eDseF9
take me back to a simpler time (grace) DukhMfv
Revenir en haut Aller en bas
Grace Coughlin
Grace Coughlin
le coeur fragile
le coeur fragile
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (12/10).
SURNOM : coughlin, pour tous ses potes et collègues. gracie pour sa famille qui la voit pas grandir.
STATUT : i've been trying to find out if anyone feels super sure that they're deserving of someone, cause i always seem to give it up, provided that i can get some.
MÉTIER : photographe de plateau sur le déclin. ses stagiaires la remplacent, la passion s'en va.
LOGEMENT : #47 james street, fortitude valley.
take me back to a simpler time (grace) 4e2ec00926397d0c90496fe05498dd58b9af479a
POSTS : 1273 POINTS : 70

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : "les avc c'est un truc de vieux", qu'on lui avait dit, et elle y a bêtement cru. sa main droite repliée et sa démarche déséquilibrée perdurent comme témoins de son inconscience passée. un bête accident qui n'arrive qu'aux autres.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : 13/5 pris (no comment)

take me back to a simpler time (grace) 200w
WRIGHLIN#9 i take a jump off the fire escape to make the black dog go away, at least you know that i'm trying but that's what makes it terrifying - it's so cruel, what your mind can do for no reason.

take me back to a simpler time (grace) 200
JORACE the brother of my heart lives in you, i know ; as long as they beat i will always have a safe retreat.

take me back to a simpler time (grace) Giphy
REEDLIN#3 girls like her are the kind you know will break your heart, but some fern-green part of you holds onto the idea she might stay awhile, just once.

LéonieGaïaSixtine (fb)Yohan (fb)Mira#1 & Jordan#3IsobelRen & EmmaLeena (ua espace)CrystalHeather#2Jada#1
RPs EN ATTENTE : Alfie & Clément • Adèle • Chloe • Justin • Raphael •
RPs TERMINÉS : Lola#1 (fb)GregAsh (event)Lola#2 (fb)Nico (event)Jordan #2 (event)Lola #3Lola#4 & Ginny & Jill & AudenJessian #1Lola#6Heather#1 (fb)rp expositionLola#8Jordan#4Jordan#1 (fb)Jessian#2Jill & Bailey & Lola#5

take me back to a simpler time (grace) A05e59d62d375e294d0fbfc6468786109c28a07b
PSEUDO : (an)kana
AVATAR : adelaide kane la parfaite
CRÉDITS : ava (c) amor fati, crackships (c) greg/mira
DC : irina, la ruskov éventreuse.
INSCRIT LE : 30/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27680-grace-c-bite-your-face-to-spite-your-nose https://www.30yearsstillyoung.com/t27779-grace-love-it-if-we-made-it https://www.30yearsstillyoung.com/t27917-grace-coughlin https://www.30yearsstillyoung.com/t28955-grace-coughlin

take me back to a simpler time (grace) Empty
Message(#) Sujet: Re: take me back to a simpler time (grace) take me back to a simpler time (grace) EmptyVen 29 Mai - 17:38



Le week-end arrive comme une bouffée d'air sur une fin de journée caniculaire et Grace a l'impression d'avoir retenu son souffle toute la semaine jusqu'à cet après-midi là. Depuis la proposition de Jessian, en réalité, elle n'avait pas pensé à grand-chose d'autre qu'à ça. Par confort, bien sûr, par lâcheté, aussi ; c'était plus facile d'ignorer le désagréable dans toute son actualité et de se projeter à un événement futur bien plus plaisant. Ç'avait été une constante, dans les six mois depuis leurs retrouvailles, et surtout quelque chose qu'elle avait retrouvé avec un soulagement flagrant après huit ans : tout était toujours simple, avec Jess ; rien ne nécessitait de questions complexes et de sujets fâcheux, parce qu'il n'y avait rien de plus facile que de simplement être avec elle sans se soucier du reste. Ce qui était leur motto à l’époque était resté ancré comme une évidence dans leurs rapports : retrouver la jeune femme signifiait se retrouver elle-même avec huit ans de moins et toute l’insouciance du monde. Un soulagement vécu comme une salvation, aux vus peu probants de ses perspectives d’emploi, de relation, et d’amitiés stables. Pour l’instant, elle aimait autant prétendre que ça n’avait pas plus d’importance qu’à l’époque.

« C’est mon intuition, elle ne se trompe jamais. »

Jessian rentre dans son jeu sans plus de questions et Grace sent ses épaules se décrisper un peu plus. Elle se permet, sans craindre de s’exposer à un retour de flammes, de rester vague sur son état actuel : pas besoin de commencer le week-end sur cette note. Certes, son job l’ennuie au possible, présence divertissante de Heather ou non, sa relation avec Lola baigne dans des miasmes incertains et peu prometteurs dont elle se détache au mieux par instinct de survie, et cette solitude retrouvée la ramène à l’époque où elle passait ses semaines à l’hôpital, mais l’objectif de l’excursion est justement de penser à autre chose. Si possible, d’y revenir lundi matin avec un regard nouveau et plus optimiste, bien que pour le coup, ce fut franchement risible de naïveté. Elle balaie l’idée d’un revers de main mental et valse jusqu’à la cuisine, soucieuse de passer à autre chose une bonne fois pour toutes : c’était l’anniversaire de Jessian, quelques jours avant, et elles n’ont pas pu fêter ça dignement. “Tu déconnes ! Le premier qu’on passe ensemble en huit ans, j’allais pas laisser passer ça.” Elle se détache de l’étreinte et s’appuie contre le plan de travail à côté du frigidaire, adressant son sourire le plus large à la jeune femme. Elle est sincère : Jessian a toujours été une des présences les plus importantes dans sa vie et c’est moins un cadeau d’anniversaire qu’un remerciement pour ces retrouvailles.

Pas vu la plage, encore. Enfin, de loin, mais elle a l’air tout à fait charmante.

Nouveau large sourire fier : on est presque en territoire de Gold Coast, ici, et elle en connaît les plages aussi bien que les recoins de sa chambre d’enfance. La jeune femme suit la mannequin à l’extérieur, main en pare-soleil pour protéger ses yeux. “Y a même un jacuzzi ! Y a trop de choses à faire en si peu de temps.” Un week-end, une semaine, un mois, rien n’aurait suffi à Grace, de toute façon. “En particulier… Non, rien, mais maintenant que j’ai vu le jacuzzi, je vais être un tout petit peu plus exigeante”, déclare-t-elle avec un sourire de gamine. Tout ce qui touche au luxe l’a toujours un peu impressionnée, qu’importe ses origines relativement aisées, et maintenant qu’elle vit dans un 35m², la vénalité de la chose ne lui échappe pas. Loin d’elle l’idée de s’en excuser, cependant. “T’as amené quoi ?” relance-t-elle à la remarque de la jeune femme, piquée de curiosité. Leur conversation à propos de la séance photo lui revient, et si elle aussi est venue préparée, elle n’est pas sûre d’être prête.

J’ai envie de tester la mer. Pas toi ? En plus, ça me donnera une raison d’étrenner mon nouveau maillot de bain.

La pointe de fierté dans sa voix n’aurait échappé à personne et pourtant, Grace, dans toute sa splendeur de je-m’en-foutiste de carrière, n’avait aucun complexe à traîner trois jours en dessous chez elle et à la fenêtre si elle estimait que le temps y était adapté. L’achat de nouveaux maillots, presque trois ans après ses dernières dépenses dans le domaine, l’avait poussée à se reprendre un peu, de manière globale : plus question de se laisser traîner comme après l’AVC, ou d’entretenir à moitié ce temple du déchet qu’était son corps. D’une main habile, elle ôte son haut pour se retrouver directement en maillot. “En plus”, ajoute-t-elle non sans un sourire, “je suis manchote, mais je sais super bien tenir les bouteilles de champagne au-dessus des vagues.” Boire à la bouteille tout en étant dans l’océan était une sacrée performance, mais elle se pratiquait facilement avec un peu d’habitude. Elle est presque sûre de l’avoir perdue, mais qu’importe. Elle retourne à l’intérieur, sort son paquet de cigarettes de son sac et extirpe une bouteille du frigo. “A moins que tu veuilles bronzer ?” lance-t-elle, plus fort, le temps de revenir à l’extérieur. “Si t’es toujours partante, pour les photos, je pense qu’avec le coucher du soleil, ce sera au top. Sur la plage ou à l’intérieur, avec les baies vitrées.” Elle glisse une cigarette entre ses lèvres, l’allume et tend par réflexe son paquet à Jessian. Son jean s’échoue prestement sur la table et, pour la première fois depuis longtemps, la brise du bord de mer réveille son épiderme. Elle débouche d’une main experte la bouteille, rappel intemporel des soirées qu’elles avaient passées dans les piscines privées et les plages des hôtels à foutre du champagne ou du vin dans l’eau par mégarde. “J’ai même pas eu le temps de te demander. T’en as pensé quoi, de l’expo, au fait ?

@Jessian Reed take me back to a simpler time (grace) 2523491165


- praise the mutilated world and the gray feather a thrush lost, and the gentle light that strays and
vanishes and returns.


take me back to a simpler time (grace) 3287410889:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jessian Reed
Jessian Reed
la reine des podiums
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans (15/05/1992).
SURNOM : jess' par ci, jess' par là, tu en oublierais presque ton prénom.
STATUT : célibataire, ta fille de cinq ans te rappelle que tu as été mariée, un divorce dont tu parles peu.
MÉTIER : mannequin internationale, tu vis ton rêve de gamine bien consciente qu'il peut s'envoler à tout moment.
LOGEMENT : n°30, pine street à bayside, il suffit de frapper à la porte jaune canari.
take me back to a simpler time (grace) Tumblr_pz9aozHrBv1tfdgl2o5_r1_400
POSTS : 1436 POINTS : 80

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : née à brisbane, a quitté la ville à 17 ans avant d'y revenir en 2015 ● joue du piano depuis l'enfance et aime beaucoup chanter ● a vécu 3 ans à Londres ● a une fille de cinq ans nommée Morgane ● a un coquelicot tatoué sur la hanche droite ● est végétarienne ● cours trois fois par semaine et fait autant de sport que possible.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (2019) cora.2nate
(2020) oscarerinheather.2jasper.2helenagingergrace.3miadanika.2bryn

RPs EN ATTENTE : hannah ● dimitri.4 ● zelda ● clément ● tamsin ●

RPs TERMINÉS : (2020) exposition de gracejordan (fb)grace.2danika
(2019) abeljohncoralukàfreyaskyabel.2dimitrieavanheïana (fb)evelynlullabycíandimitri.2camiljohn et abeljasperhadèssky.2dimitri.3heatherlizziegracematthias
PSEUDO : mollywobbles, #emma.
AVATAR : naomi scott.
CRÉDITS : villetchuckie (avatar), tumblr (gifs), siren charms (signature), loonywaltz (ub).
DC : marius warren.
INSCRIT LE : 03/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24370-jessian-always-remember-us-this-way https://www.30yearsstillyoung.com/t24437-jessian-love-is-an-open-door

take me back to a simpler time (grace) Empty
Message(#) Sujet: Re: take me back to a simpler time (grace) take me back to a simpler time (grace) EmptyDim 31 Mai - 11:01



La fuite n’est jamais la solution. C’est quelque chose que tu sais et pourtant, tu es bien consciente que Grace comme toi étiez en train de profiter de ce week-end pour fuir la réalité qu’était votre vie à Brisbane. Pendant quelques heures, vous alliez pouvoir laisser vos responsabilités derrière vous, comme vous aviez l’habitude de le faire à l’époque. L’idée de ce week-end t’était venue lors d’une discussion avec ton agent qui essayait de te remonter le moral après que tu aies été rejetée une nouvelle fois pour un contrat. Il t’avait fait remarquer que changer d’air pouvait te faire du bien. Mais tu n’aimais pas être seule face à toi-même et le nom de Grace comme compagnon de week-end s’était imposé sans peine. Tu sentais qu’elle aussi était heureuse de pouvoir fuir la ville quelques temps et tu préférais pour l’instant ne pas la questionner sur ces sujets. Si cela arrivait naturellement dans la conversation, pourquoi pas mais sinon, tu ne comptais pas aborder le sujet. Le gâteau que Grace te montra dans le frigo pour fêter ton anniversaire te toucha beaucoup. Tu n’avais pas fait de grande fête pour ce dernier mais tu avais passé la barre des vingt-huit ans quelques jours plus tôt. « Tu déconnes ! Le premier qu’on passe ensemble en huit ans, j’allais pas laisser passer ça. » Effectivement, vous étant perdues de vue, c’était le premier de tes anniversaires que vous passiez ensemble et tu espérais que ce n’était pas le dernier. Tu ne voyais pas comment cela pouvait l’être car tu comptais bien ne plus jamais perdre Grace de vue si c’était possible. « Le premier mais pas le dernier ! » Dis-tu à la jolie brune avec un clin d’oeil. Tu savais qu’avec Grace à tes côtés, tu n’allais pas t’ennuyer ce week-end. Grace avait toujours eu de bonnes idées pour ne jamais s’ennuyer et puis tu n’étais plus la jeune femme timide et peu sûre d’elle que tu étais autrefois. « Pas vu la plage, encore. Enfin, de loin, mais elle a l’air tout à fait charmante. » Tu n’en douais pas une seule seconde ! Si elle l’était autant que la maison dans laquelle vous vous trouviez, cela promettait de grandes choses. Et comme tu prévoyais de passer un peu de temps sur la plage, ce serait parfait si elle était agréable. Vous vous dirigez vers l’extérieur pour que tu puisses admirer le petit jardin qui vous y attendait. « Y a même un jacuzzi ! Y a trop de choses à faire en si peu de temps. En particulier… Non, rien, mais maintenant que j’ai vu le jacuzzi, je vais être un tout petit peu plus exigeante » Le jacuzzi avait attiré ton attention également. Ce n’était pas une activité qui t’attirait dans la journée mais plus tard, ce soir, ce serait très agréable surtout qu’il avait vue sur la plage. « Qu’est-ce que tu comptes faire en particulier Grace ? » Lui demandas-tu en levant un sourcil un sourire en coin sur les lèvres. Tu n’avais pas manqué son interruption et l’envie de la taquiner était trop forte pour résister. « Le jacuzzi est un sacré plus, l’idée de m’y plonger ce soir avec un petit verre est irrésistible. » Cela faisait longtemps que tu n’avais pas mis les pieds dans un jacuzzi prenant peu le temps d’aller dans des spas avec ton emploi du temps chargé. Tu dis ensuite à Grace que tu avais amené des choses avec toi pour que vous puissiez faire la fête mais pas que : « T’as amené quoi ? » La curiosité de ton interlocutrice ne te surprit pas, tu ne comptais pas lui cacher le contenu de ta valise de toute manière. « J’ai amené quelques trucs à boire et à grignoter et quelques petites choses si tu veux prendre des photos. » Lui dis-tu avec un clin d’oeil. Tu comptais bien être à ton avantage pour ces photos. Même si tu savais que vous prendriez aussi des photos bien moins professionnelles et juste pour vous amuser, si vous vous lanciez dans une forme de photoshoot, tu voulais être à ton avantage et offrir à Grace ton meilleur profil.

« J’ai envie de tester la mer. Pas toi ? En plus, ça me donnera une raison d’étrenner mon nouveau maillot de bain. En plus je suis manchote, mais je sais super bien tenir les bouteilles de champagne au-dessus des vagues. » A peine Grace prononce-t-elle cette phrase qu’elle enlève son haut. Cela ne te surprend pas que son maillot de bain se trouve dessous. Tu secoues la tête amusée. Quand tu avais dit que tu n’avais rien de prévu, ce n’était pas une blague, tu étais venue sans rien de planifié, juste pour profiter. « A moins que tu veuilles bronzer ? Si t’es toujours partante, pour les photos, je pense qu’avec le coucher du soleil, ce sera au top. Sur la plage ou à l’intérieur, avec les baies vitrées. » Tu laisse Grace bouger dans tous les sens pour récupérer ce dont elle a besoin. Toi, tu restes appuyée contre la table, le regard perdu vers la plage quelques instants. Tu ne devrais pas être surprise et pourtant, comme il y a des années, tu n’as envie que d’une chose, c’est de faire tout ce que Grace te propose parce que tu as envie qu’elle t’entraine avec elle, tu n’as jamais envi d’être un pas derrière elle. L’entendant derrière toi, tu te retournais pour la voir enlever son pantalon et ouvrir ensuite la bouteille de champagne. « On aura le temps de bronzer une fois qu’on aura pris l’eau, commençons par la mer. » Dis-tu avant d’enlever ton haut à ton tour. Tu n’as jamais été pudique et cela n’avait pas du tout changé. « Je n’ai pas bu au milieu des vagues depuis la dernière fois que je l’ai fait avec toi, il va falloir reprendre le coup de main. » Ajoutas-tu amusée. Tu enlevais ensuite ton pantalon pour te retrouver les pieds dans l’herbe et en maillot. La brise qui soufflait te faisait du bien et quand Grace te tendit son paquet de cigarettes, tu pris le temps de l’observer dans son nouveau maillot de bain. Tu savais que c’était impoli, que c’était peut-être interdit même vu que ce genre de regards devait être réservé à Lola mais tu ne pus t’en empêcher. « Très bon choix, ce maillot te va à ravir. » Lui dis-tu un sourire sur les lèvres en prenant une cigarette à ton tour. Tu ne fumes qu’accompagnée, en soirée ou quand l’occasion se présente. C’est une habitude que tu as dû mettre derrière toi quand tu es tombée enceinte. « Tu sais que je suis toujours partante pour des photos, c’est quand tu veux, où tu veux, j’ai veillé à prendre plusieurs ensembles. » Tu étais prête, toujours, surtout quand c’était Grace qui allait potentiellement te prendre en photo. Tu n’allumais pas ta cigarette de suite car tu retournais à l’intérieur de la maison pour récupérer deux serviettes de plage avant de ressortir alors que Grace te demandait : « J’ai même pas eu le temps de te demander. T’en as pensé quoi, de l’expo, au fait ? » Les serviettes posées à tes côtés, tu allumais la cigarette et te mis à fumer. Un soupir de contentement s’échappa de tes lèvres et tu plongeais ton regard dans celui de Grace : « C’était vraiment superbe. Tes photos étaient magnifiques et vous aviez monté une très belle exposition. Morgane et moi avons été très impressionnées. » Dis-tu sincèrement à ton amie. Tu étais heureuse qu’elle ait réussi à mettre ce projet sur pied, vraiment. « Je suis désolée que nous ayons dû partir un peu précipitamment mais Morgane commençait à faire n’importe quoi. » Tu n’avais pas pris le temps de saluer Grace avant de quitter la galerie, cette dernière était de toute manière très sollicitée et occupée quand tu étais partie. « D’ailleurs en parlant de l’exposition, est-ce que Lola et toi vous êtes un couple ou est-ce que j’ai mal interprété ce que j’ai vu ? » Avec la discussion que vous aviez eue avant l’exposition, tu n’avais pu t’empêcher d’imaginer que Lola était celle qui donnerait le courage à Grace de se lancer de nouveau dans une histoire. Attrapant de nouveau les serviettes, tu pris la direction de la place : « Tu viens ? Je voudrais pas me jeter à l’eau sans toi. » Lui dis-tu avec un clin d’oeil.


@Grace Coughlin :l:


take me back to a simpler time (grace) EL6VcCls_o
- - another day of sun with you.

take me back to a simpler time (grace) JRATd1d
take me back to a simpler time (grace) TCo7T0w
take me back to a simpler time (grace) YlMyvG3
take me back to a simpler time (grace) Q5VAeIp
take me back to a simpler time (grace) 2eDseF9
take me back to a simpler time (grace) DukhMfv
Revenir en haut Aller en bas
Grace Coughlin
Grace Coughlin
le coeur fragile
le coeur fragile
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (12/10).
SURNOM : coughlin, pour tous ses potes et collègues. gracie pour sa famille qui la voit pas grandir.
STATUT : i've been trying to find out if anyone feels super sure that they're deserving of someone, cause i always seem to give it up, provided that i can get some.
MÉTIER : photographe de plateau sur le déclin. ses stagiaires la remplacent, la passion s'en va.
LOGEMENT : #47 james street, fortitude valley.
take me back to a simpler time (grace) 4e2ec00926397d0c90496fe05498dd58b9af479a
POSTS : 1273 POINTS : 70

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : "les avc c'est un truc de vieux", qu'on lui avait dit, et elle y a bêtement cru. sa main droite repliée et sa démarche déséquilibrée perdurent comme témoins de son inconscience passée. un bête accident qui n'arrive qu'aux autres.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : 13/5 pris (no comment)

take me back to a simpler time (grace) 200w
WRIGHLIN#9 i take a jump off the fire escape to make the black dog go away, at least you know that i'm trying but that's what makes it terrifying - it's so cruel, what your mind can do for no reason.

take me back to a simpler time (grace) 200
JORACE the brother of my heart lives in you, i know ; as long as they beat i will always have a safe retreat.

take me back to a simpler time (grace) Giphy
REEDLIN#3 girls like her are the kind you know will break your heart, but some fern-green part of you holds onto the idea she might stay awhile, just once.

LéonieGaïaSixtine (fb)Yohan (fb)Mira#1 & Jordan#3IsobelRen & EmmaLeena (ua espace)CrystalHeather#2Jada#1
RPs EN ATTENTE : Alfie & Clément • Adèle • Chloe • Justin • Raphael •
RPs TERMINÉS : Lola#1 (fb)GregAsh (event)Lola#2 (fb)Nico (event)Jordan #2 (event)Lola #3Lola#4 & Ginny & Jill & AudenJessian #1Lola#6Heather#1 (fb)rp expositionLola#8Jordan#4Jordan#1 (fb)Jessian#2Jill & Bailey & Lola#5

take me back to a simpler time (grace) A05e59d62d375e294d0fbfc6468786109c28a07b
PSEUDO : (an)kana
AVATAR : adelaide kane la parfaite
CRÉDITS : ava (c) amor fati, crackships (c) greg/mira
DC : irina, la ruskov éventreuse.
INSCRIT LE : 30/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27680-grace-c-bite-your-face-to-spite-your-nose https://www.30yearsstillyoung.com/t27779-grace-love-it-if-we-made-it https://www.30yearsstillyoung.com/t27917-grace-coughlin https://www.30yearsstillyoung.com/t28955-grace-coughlin

take me back to a simpler time (grace) Empty
Message(#) Sujet: Re: take me back to a simpler time (grace) take me back to a simpler time (grace) EmptyMar 2 Juin - 22:05



« Qu’est-ce que tu comptes faire en particulier Grace ? »

Elle hausse les sourcils, arborant une expression aussi surprise et innocente que possible - le truc qui marchait à l’époque, parce qu’on n’aurait jamais soupçonné la jeune adulte qu’elle était de faire autant de conneries, avec sa bouille d’ange. Le problème, c’était que personne à part Jessian ne la connaissait aussi bien. Sa question suffisait à le prouver. “L’idée de dormir dans le jacuzzi est pas mal, non plus”, souffle-t-elle en réponse à sa deuxième remarque. N’importe quoi qui puisse la détendre, au fond : du moment qu’elle pouvait laisser de côté le reste, que ce soit dans la mer, dans le jacuzzi ou dans un lit à Burleigh Heads, elle ne dirait pas non.

« J’ai amené quelques trucs à boire et à grignoter et quelques petites choses si tu veux prendre des photos. »

Encore une fois, le clin d’oeil est sans équivoque : l’idée du photoshoot, bien qu’amateur, n’était pas tombé dans l’oreille d’une sourde. Et puis, elles n’allaient pas passer à côté d’une de leurs activités principales de l’époque après si longtemps sans s’y être tenues. Grace avait évolué dans ses photos, s’était tournée vers le politique et le militant, rejetant le superficiel qu’elle avait trouvé dans les photos de mannequinat à l’époque, mais finalement, si elle voulait abandonner sa couverture de militante engagée deux secondes, ça lui manquait. Ca restait un art qui avait son esthétique, ses complexités, et dans lequel toute une alchimie pouvait être ressentie - la Grace de cette époque-là avait été beaucoup plus douce et tendre que la Grace aux photos énervées et inquiètes pour le monde de demain. “Là, tu parles à mon coeur”, lance-t-elle en portant une main à sa poitrine, l’air solennel. Pour rester sur sa lancée, elle se débarrasse de ses vêtements et suggère d’aller dans l’eau. Comme toujours, elle court après le temps : aucune minute ne doit être gâchée.

« Je n’ai pas bu au milieu des vagues depuis la dernière fois que je l’ai fait avec toi, il va falloir reprendre le coup de main. »

Elle non plus, en réalité. Elle ne s’est pas autorisée grand-chose de sa vie d’avant, depuis son retour en Australie. Mais elle préfère ne pas le mentionner comme ça. Au lieu de quoi : “Mon Dieu, mais qu’est-ce que tu as fait d’amusant, alors, pendant ces huit dernières années ? Ca a du être dur, sans moi”, se désole-t-elle, l’air faussement grave. Elle secoue encore la tête quand Jessian la complimente sur son maillot. “Oh, merci. Achat récent.” La flatterie l’a prise de court et la cigarette qui s’est figée entre ses lèvres en témoigne. “Toi aussi. Mais tu es toujours magnifique, quoi que tu portes.” C’est sincère, mais elle garde son regard bien au loin plutôt que de se tourner vers elle. Le flirt ne sied pas forcément à la situation. Jess s’absente quelques secondes et pendant ce temps, Grace pousse le soupir qu’elle retenait.

« C’était vraiment superbe. Tes photos étaient magnifiques et vous aviez monté une très belle exposition. Morgane et moi avons été très impressionnées. »

Parler de l’exposition, voilà qui semble plus simple. Au compliment, cette fois, Grace fait semblant d’enlever un chapeau de sa tête et se penche en avant pour remercier son amie. La clope à ses lèvres recommence à diminuer de façon régulière : la respiration est de retour. “T’excuse pas, pour Morgane. Je conçois que ce soit pas l’éclate pour une enfant de son âge. C’était déjà génial de passer”, remercie-t-elle à son tour. Rien n’avait plus importé à ses yeux que le fait que Jessian voit son évolution. Quoique sa mère arrivait en proche seconde, et là non plus, elle ne s’était pas montrée à la hauteur. « D’ailleurs en parlant de l’exposition, est-ce que Lola et toi vous êtes un couple ou est-ce que j’ai mal interprété ce que j’ai vu ? » Décidément, Jessian a décidé de la prendre par surprise - la clope s’arrête encore dans sa progression, finit par se consumer toute seule. Quelle réponse apporter à cela ? “Tu sais quoi ? Eau d’abord, conversations fâcheuses après”, décrète-t-elle, écrasant son mégot et reprenant la bouteille de champagne en main. Elle la débouchonne rapidement et se dirige d’un pas décidé vers l’eau, où elle rentre sans s’interrompre. L’eau fraîche lui fait du bien, détend ses muscles, lui coupe la respiration un instant. Une fois l’eau jusqu’aux clavicules, elle tend la bouteille à Jessian :

A toi l’honneur. Si ça se trouve, il est dégueulasse, autant que tu testes avant moi.

Le champagne premier prix la connaissait mieux que le bon goût en alcool, alors en soi, la publicité n’était pas mensongère. Elle profite quelques secondes des vaguelettes qui ondulent contre le haut de son corps, prend une grande inspiration avant de se relancer dans ledit sujet fâcheux. “Je pensais pas  parler de tout ça avec toi”, rit-elle, un ton plus bas. “Mais voilà : je sais pas trop, en fait. J’ai fait la conne et on a pas vraiment parlé depuis.” Elle adresse à la plus jeune un pauvre sourire, de ceux qui disent prévisible, non ? Jessian était la mieux placée pour voir combien les doutes l’avaient habitée. Elles en avaient parlé deux minutes, mais certaines choses chez Grace ne trompait pas, comme le vocabulaire choisi, le pli au coin de ses lèvres ou sa réticence à en dire plus, elle qui était toujours si expansive. “Je sais pas si c’est par rapport à mon ex, ou juste à ma vie aujourd’hui, en général. Mais j’ai pris peur et j’ai plus rien contrôlé.” Elle hausse les épaules, se fait après-coup la réflexion que Jess ne l’aura sûrement pas vu, mais tant pis. “En y repensant, y a pleins de choses que j’ai jamais pris le temps de régler.” La rupture, par exemple. Ou tout le reste : sa vie était un bordel sans nom, dans lequel sa mère reprenait une place incertaine sans qu’elle sache si elle ressentait davantage d’appréhension ou de rancoeur. Où Lola était arrivée rapidement et avait fait renaître en elle l’envie de sortir de la coquille qu’elle s’était forgée, tout autant que la peur de se relancer dans quoi que ce soit. Où Jessian avait repris une place importante dans ses pensées, aussi. Rien ne semblait clair nulle part et rien n’était propice à une nouvelle relation. Ou alors elle se cherchait des excuses et dans ce cas, ça signifiait qu’elle n’était pas prête.

Tu vois, j’ai pas tant changé que ça, au final. Toujours peur du sérieux, du concret, et de donner trop de moi-même.” Ce qui à l’époque relevait surtout de l’immaturité prenait aujourd’hui ses racines surtout dans sa rupture avec Alexandria, finalement. “Quoique à l’époque, ça me dérangeait pas de donner beaucoup de moi-même avec toi.” Elle s’était toujours un peu voilé la face sur ce point précis, mais en rétrospective, rien n’était plus évident. Elle retrouve la bouteille de champagne et en boit quelques gorgées. Pas mauvais, en soi, mais Grace était toujours loin de comprendre pourquoi un truc qui pétillait si fort coûtait si cher. “Pourquoi cette question, simple curiosité ?” se risque-t-elle à demander, inclinant la tête vers le soleil.

@Jessian Reed take me back to a simpler time (grace) 2523491165


- praise the mutilated world and the gray feather a thrush lost, and the gentle light that strays and
vanishes and returns.


take me back to a simpler time (grace) 3287410889:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jessian Reed
Jessian Reed
la reine des podiums
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans (15/05/1992).
SURNOM : jess' par ci, jess' par là, tu en oublierais presque ton prénom.
STATUT : célibataire, ta fille de cinq ans te rappelle que tu as été mariée, un divorce dont tu parles peu.
MÉTIER : mannequin internationale, tu vis ton rêve de gamine bien consciente qu'il peut s'envoler à tout moment.
LOGEMENT : n°30, pine street à bayside, il suffit de frapper à la porte jaune canari.
take me back to a simpler time (grace) Tumblr_pz9aozHrBv1tfdgl2o5_r1_400
POSTS : 1436 POINTS : 80

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : née à brisbane, a quitté la ville à 17 ans avant d'y revenir en 2015 ● joue du piano depuis l'enfance et aime beaucoup chanter ● a vécu 3 ans à Londres ● a une fille de cinq ans nommée Morgane ● a un coquelicot tatoué sur la hanche droite ● est végétarienne ● cours trois fois par semaine et fait autant de sport que possible.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (2019) cora.2nate
(2020) oscarerinheather.2jasper.2helenagingergrace.3miadanika.2bryn

RPs EN ATTENTE : hannah ● dimitri.4 ● zelda ● clément ● tamsin ●

RPs TERMINÉS : (2020) exposition de gracejordan (fb)grace.2danika
(2019) abeljohncoralukàfreyaskyabel.2dimitrieavanheïana (fb)evelynlullabycíandimitri.2camiljohn et abeljasperhadèssky.2dimitri.3heatherlizziegracematthias
PSEUDO : mollywobbles, #emma.
AVATAR : naomi scott.
CRÉDITS : villetchuckie (avatar), tumblr (gifs), siren charms (signature), loonywaltz (ub).
DC : marius warren.
INSCRIT LE : 03/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24370-jessian-always-remember-us-this-way https://www.30yearsstillyoung.com/t24437-jessian-love-is-an-open-door

take me back to a simpler time (grace) Empty
Message(#) Sujet: Re: take me back to a simpler time (grace) take me back to a simpler time (grace) EmptyHier à 11:22



« L’idée de dormir dans le jacuzzi est pas mal, non plus » Tu laisses échapper un petit rire. Dormir dans le jacuzzi ne te semble pas une très bonne idée à vraie dire mais tu doutais que Grace allait le faire de toute manière. Tu ne doutais pas par contre que Grace saurait te surprendre au cours de ce week-end avec des idées toujours plus folle l’une que l’autre. Enfin folle, disons plutôt des choses que tu n’aurais jamais osé faire si elle n’avait pas été là, à tes côtés. Tu lui confiais ensuite avoir amené à manger, à grignoter, à boire mais également de possibles tenues pour votre photoshoot. Tenues était un bien grand mot quand tu avais l’habitude de poser en maillot de bain ou en sous-vêtements mais tu avais amené quelques robes de soirées également, tu voulais que Grace puisse avoir le choix de te photographie dans ce qui l’inspirait le plus. Te laisser manipuler par un photographe lors d’un photoshoot était un plaisir pour toi. « Là, tu parles à mon coeur » Tant mieux alors ! Grace et toi n’aviez pas vraiment eu l’occasion de refaire de photoshoot depuis que vous vous étiez retrouvées et une partie de toi le regrettait. Ce serait comme remonter le temps en quelques sortes mais vous feriez cela plus tard. Pour l’instant, vous sortiez les maillots de bain pour vous jeter à l’eau, au sens propre du terme. « Mon Dieu, mais qu’est-ce que tu as fait d’amusant, alors, pendant ces huit dernières années ? Ca a du être dur, sans moi » Tu ris à cette remarque. Oh tu en avais vécu des aventures depuis que tu avais quitté Grace pour emménager à Londres. Mais ces aventures avaient été bien différentes et avaient eu u cadre plus urbain que toutes les conneries que vous faisiez avec Grace sur les plages où vous shootiez des photos et dans les hôtels paradisiaques où vous passiez vos nuits. « Très dur, j’ai beaucoup souffert, il était temps que nos chemins se croisent de nouveau. » Lui répondis-tu théâtralement aussi. Tu étais sincère cependant, avoir de nouveau Grace dans ta vie était quelque chose que tu appréciais énormément et tu ne comptais pas la laisser s’échapper de nouveau. « Oh, merci. Achat récent. Toi aussi. Mais tu es toujours magnifique, quoi que tu portes. » Ça tu en doutais. Il y avait des choses qui ne t’allaient pas du tout et tu l’acceptais sans problème. Tu préférais ne pas répondre et laisser ton amie aller chercher la bouteille de champagne qui allait être utiliser pour ce baptême de l’océan en face de vous.

Grace te surprit en te demandant comment tu avais trouvé l’exposition. Cela te rappela que vous n’en aviez pas réellement discuté toutes les deux et tu t’empressais de rassurer ton amie, ses photos étaient magnifiques mais ça tu n’en avais jamais douté. « T’excuse pas, pour Morgane. Je conçois que ce soit pas l’éclate pour une enfant de son âge. C’était déjà génial de passer » Il n’avait pas vraiment été question de ne pas emmener Morgane, ta fille ne te l’aurait pas pardonné. Tu n’avais pas eu envie de la priver de cet événement même si tu avais su que tu ne pourrais pas totalement en profiter. Tu ne regrettais rien cependant. « Elle a insisté, encore plus une fois que je lui ai donné ton bracelet. Elle ne le lâche plus. » Dis-tu à Grace avec un sourire amusé. Il fallait peu de choses pour rendre Morgane heureuse mais ce petit geste avait beaucoup compté pour elle et il t’était impossible de lui enlever ce bracelet désormais. Tu profitais de parler de l’exposition pour questionnaire Grace sur Lola. Face à la surprise sur le visage de ton interlocutrice et son hésitation, tu compris que ce n’était peut-être pas une bonne idée. « Tu sais quoi ? Eau d’abord, conversations fâcheuses après » Tu n’allais pas chercher à la contredire et tu ne voulais pas la forcer à te parler non plus si elle ne s’en sentait pas prête. Tu hochais la tête et suivis son exemple en finissant ta cigarette et en la suivant vers l’océan. L’eau était fraîche mais l’air extérieur était bien chaud ce qui faisait un contracte agréable. Tu msi un peu plus de temps que Grace à rentrer complètement dans l’eau mais tu ne tardas pas à la rejoindre et elle te tendit la bouteille : « A toi l’honneur. Si ça se trouve, il est dégueulasse, autant que tu testes avant moi. » Tu t’en saisis et bus une première gorgée. Ce n’était pas le meilleur champagne que tu avais goûté, très loin de là mais il fera l’affaire pour aujourd’hui. « Tu aurais pu trouver mieux mais ça fera l’affaire. On le regrettera pas si la moitié fini dans les vagues. » Lui répondis-tu un sourire amusé sur les lèvres. Pour l’instant, l’océan semblait plutôt tranquille, du moins aussi tranquille que pouvait l’être un océan, mais les vagues pouvaient rapidement devenir plus fortes. Grace reprit ensuite la parole et te surprit avec ses paroles : « Je pensais pas parler de tout ça avec toi. Mais voilà : je sais pas trop, en fait. J’ai fait la conne et on a pas vraiment parlé depuis. » Vous êtes en train de parler de Lola et tu comprends que c’est compliqué. Plus compliqué que ce que tu pensais car tu t’étais mis en tête que la réponse à cette question était tout simplement ‘oui’. Tu attendis de voir si Grace allait continuer à t’expliquer et tu l’écoutais attentivement quand elle le fit en prenant quelques gorgées de champagne de temps en temps : « Je sais pas si c’est par rapport à mon ex, ou juste à ma vie aujourd’hui, en général. Mais j’ai pris peur et j’ai plus rien contrôlé. En y repensant, y a pleins de choses que j’ai jamais pris le temps de régler. » Vu votre discussion à son appartement avant l’exposition, tu n’étais pas complètement surprise de l’aveu de la jeune femme. Tu regrettais qu’elle soit dans cette position cependant parce que tu voulais que Grace soit heureuse avant tout et si c’était Lola qui pouvait la rendre heureuse, il serait idiot de passer complètement à côté. « Je suis désolée de l’apprendre … Je pensais vraiment que … » Tu aimerais aider Grace, lui permettre de passer au-dessus de ses peurs et de ses angoisses mais la vérité c’était que tu ne savais pas comment l’aider et tu risquais de faire plus de dégâts qu’autre chose. « Tiens, à ton tour tu sembles en avoir besoin. » Lui dis-tu avant de lui tendre la bouteille de champagne après en avoir pris une dernière gorgée. « Tu vois, j’ai pas tant changé que ça, au final. Toujours peur du sérieux, du concret, et de donner trop de moi-même. Quoique à l’époque, ça me dérangeait pas de donner beaucoup de moi-même avec toi. » Tu relevais les yeux vers Grace à ces paroles. Cela avait été la même chose pour toi. Tu n’avais pas réfléchi à la chose à l’époque, tu avais donné à Grace tout ce qu’elle te demandait. Elle avait réussi à te faire accepter que tu étais attirée par les femmes, que tu pouvais les aimer alors que tu te l’étais toujours refusé. Et elle s’était laissée allée avec toi, l’entendre te le dire te faisait plaisir. « Pourquoi cette question, simple curiosité ? » Tu sentis le rouge te monter aux joues à cette question et pendant quelques secondes tu avais l’impression de revenir toutes ces années en arrière. Il y avait une grande part de curiosité mais il n’y avait pas que cela non plus derrière cette question. Tu n’arrivais pas vraiment à savoir comment définir ta relation avec Grace et tu n’étais pas certaine d’en avoir envie mais ce serait mentir de dire que l’imaginer avec une autre ne te faisait pas mal. C’était ridicule et puéril peut-être mais … « Après notre discussion chez toi, je voulais savoir si tu avais réussi à trouver cette personne. » Dis-tu en haussant les épaules. Cela aurait pu fonctionner avec Lola mais si cela avait été le cas, est-ce que Grace aurait accepté de te suivre pour ce week-end ? Tu n’en savais rien et tu n’avais pas envie de te poser trop de questions. Tendant la main, tu la poses sur celle de Grace qui tient la bouteille et tu diriges la bouteille vers ta bouche pour en prendre une nouvelle gorgée avant de dire presque d’un murmure : « C’est mieux que je sache tout de suite où sont les limites. » Parce que t’amuser ne te dérangeait pas, tu n’avais pas besoin d’engagement pour cela. Mais tu n’avais pas envie de briser un couple, peu importe qu’il soit encore fragile ou quoi que ce soit. Il était inutile de nier que tu étais attirée par Grace, c’était indéniable. Tu l’avais toujours été, elle était l’aimant auquel tu ne pouvais pas résister. Et s’il fallait des limites dans ce week-end, tu voulais les connaître de suite. Te rendant compte de ce que tu venais de dire, tu lâchais la bouteille qui était toujours dans la main de Grace et te reculais légèrement avant de dire : « Désolé, je … » Tu redevenais cette adolescente qui ne savait pas quoi dire, qui ne savait pas comment agir. C’était minable mais inévitable malheureusement …


@Grace Coughlin :l:


take me back to a simpler time (grace) EL6VcCls_o
- - another day of sun with you.

take me back to a simpler time (grace) JRATd1d
take me back to a simpler time (grace) TCo7T0w
take me back to a simpler time (grace) YlMyvG3
take me back to a simpler time (grace) Q5VAeIp
take me back to a simpler time (grace) 2eDseF9
take me back to a simpler time (grace) DukhMfv
Revenir en haut Aller en bas
Grace Coughlin
Grace Coughlin
le coeur fragile
le coeur fragile
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (12/10).
SURNOM : coughlin, pour tous ses potes et collègues. gracie pour sa famille qui la voit pas grandir.
STATUT : i've been trying to find out if anyone feels super sure that they're deserving of someone, cause i always seem to give it up, provided that i can get some.
MÉTIER : photographe de plateau sur le déclin. ses stagiaires la remplacent, la passion s'en va.
LOGEMENT : #47 james street, fortitude valley.
take me back to a simpler time (grace) 4e2ec00926397d0c90496fe05498dd58b9af479a
POSTS : 1273 POINTS : 70

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : "les avc c'est un truc de vieux", qu'on lui avait dit, et elle y a bêtement cru. sa main droite repliée et sa démarche déséquilibrée perdurent comme témoins de son inconscience passée. un bête accident qui n'arrive qu'aux autres.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : 13/5 pris (no comment)

take me back to a simpler time (grace) 200w
WRIGHLIN#9 i take a jump off the fire escape to make the black dog go away, at least you know that i'm trying but that's what makes it terrifying - it's so cruel, what your mind can do for no reason.

take me back to a simpler time (grace) 200
JORACE the brother of my heart lives in you, i know ; as long as they beat i will always have a safe retreat.

take me back to a simpler time (grace) Giphy
REEDLIN#3 girls like her are the kind you know will break your heart, but some fern-green part of you holds onto the idea she might stay awhile, just once.

LéonieGaïaSixtine (fb)Yohan (fb)Mira#1 & Jordan#3IsobelRen & EmmaLeena (ua espace)CrystalHeather#2Jada#1
RPs EN ATTENTE : Alfie & Clément • Adèle • Chloe • Justin • Raphael •
RPs TERMINÉS : Lola#1 (fb)GregAsh (event)Lola#2 (fb)Nico (event)Jordan #2 (event)Lola #3Lola#4 & Ginny & Jill & AudenJessian #1Lola#6Heather#1 (fb)rp expositionLola#8Jordan#4Jordan#1 (fb)Jessian#2Jill & Bailey & Lola#5

take me back to a simpler time (grace) A05e59d62d375e294d0fbfc6468786109c28a07b
PSEUDO : (an)kana
AVATAR : adelaide kane la parfaite
CRÉDITS : ava (c) amor fati, crackships (c) greg/mira
DC : irina, la ruskov éventreuse.
INSCRIT LE : 30/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27680-grace-c-bite-your-face-to-spite-your-nose https://www.30yearsstillyoung.com/t27779-grace-love-it-if-we-made-it https://www.30yearsstillyoung.com/t27917-grace-coughlin https://www.30yearsstillyoung.com/t28955-grace-coughlin

take me back to a simpler time (grace) Empty
Message(#) Sujet: Re: take me back to a simpler time (grace) take me back to a simpler time (grace) EmptyHier à 16:00



« Tu aurais pu trouver mieux mais ça fera l’affaire. On le regrettera pas si la moitié fini dans les vagues. » Elle offre à peine un sourire désolé en réponse, trop contente de retrouver la mer et leurs vieilles habitudes. L’eau salée et fraîche lui fait du bien, la laisse enfin exhaler un souffle qu’elle retenait depuis trop longtemps - peut-être qu’elles sont vraiment dans un univers alternatif, finalement. Ou ce n’est que ce que la présence de Jessian lui laisse entendre, la ramenant à une autre vie vieille de près d’une décennie ; mais ici, la champagne a exactement la bonne place dans sa main, l’eau est à une température parfaite et la compagnie de la jeune femme est entièrement suffisante.
C’est peut-être cette aisance nouvellement acquise qui la pousse à parler, à revenir sur Lola : Jessian lui a demandé, certes, mais elle aurait pu se contenter du strict minimum. Elle s’ouvre plus qu’elle n’escomptait le faire et elle sent un autre poids quitter ses épaules : outre Jordan, Jessian est la première personne avec laquelle elle se permet d’être ainsi transparente.

« Je suis désolée de l’apprendre … Je pensais vraiment que … »

La mannequin n’a pas besoin de terminer sa phrase : Grace l’anticipe mentalement. Elle pensait qu’il y avait moyen que ça marche, elle aussi, elle pensait qu’elle était prête à passer autre chose sans faire de mal à quelqu’un, sans se renfermer comme une huître au moindre signe de vulnérabilité. Elle avait progressé, en quelques sortes, de ce côté-là, mais comme les précédentes, elle avait fini par se rétracter totalement et deux semaines après leur conversation, elle ne se sentait toujours pas prête à faire face à la situation. “Y a pas de raison d'être désolée. C’est moi qui ai merdé.” Elle hausse les épaules une seconde fois, toujours imperceptiblement. Elle n’a pas envie qu'on la plaigne : c’est sa faute, ce qui se passe. C’est son incapacité à s’attacher à nouveau qui est en cause. Ce sont ses démons qui se sont réveillés et qu'importe combien elle avait mis Yelahiah en tort, elle n'était pas à ce point naïve pour croire qu'il était la raison de ses peurs. Une partie peut-être, une parmi tant d'autres : la peur de voir son cœur être brisé à nouveau, la peur de décevoir quelqu'un avec un comportement qu'elle maîtrisait à peine, la confusion qu'elle ressentait toujours face à sa plus récente relation. Si elle voulait être honnête, Jessian aussi, avait son importance dans tout ça. La retrouver lui avait fait un peu plus perdre pied avec la routine qu'elle essayait d'instaurer, et on ne faisait pas mourir de si vieux sentiments comme ça.

L’air de rien, reprenant une gorgée de champagne, la jeune femme demande à son amie l’origine de toutes ces questions. Leurs quelques conversations autour des relations, après tout, sont restées relativement vagues, gardées au strict minimum. Par gêne mutuelle ? Jess n’était pas nécessairement la personne à qui Grace voulait s’ouvrir comme elle le ferait avec une amie, parce que ça signifierait l’enfermer dans cette case et elle ne s’était jamais vraiment résolue à le faire. Ca ne l’avait pas frappée avant, mais c’était une évidence qu’elle ne pouvait plus éviter maintenant. « Après notre discussion chez toi, je voulais savoir si tu avais réussi à trouver cette personne. » Elle hoche distraitement la tête : la fameuse suite de la conversation. Dans un autre monde, un où elle n’aurait pas laissé son traumatisme s’étendre et prendre toute la place plutôt que de prendre le taureau par les cornes, elle aurait sûrement pu répondre oui. Elle ne sait pas si ç’aurait été une bonne chose ou non. Elle lui offre un sourire impuissant pour toute réponse : non, elle ne l’avait pas trouvée. Ou peut-être que si, mais qu’elle n’en avait pas le courage. Elle n’avait pas envie de se torturer avec des nuances qui ne changeaient rien à son incapacité à se bouger. La main de Jessian se pose sur la sienne, lui vole la bouteille de champagne. « C’est mieux que je sache tout de suite où sont les limites. » Ses dernières paroles glissent presque inaperçues dans le flot des vagues, cristallisant l’instant où le temps s’arrête et où leurs mains enchevêtrées retrouvent une position presque naturelle pour elles.

Grace ne réagit que quand Jessian retire sa main et s’excuse, manifestement confuse par son accès d’audace. “Jess…” C’est tout ce qui lui vient, sur le coup. Ca, et une flopée de pensées toutes plus désordonnées les unes que les autres, auxquelles elle s’astreint à ne pas donner suite : rien que pour ce week-end, elle n’a pas envie de se torturer avec des réflexions qui ne l’ont rendue jusque-là que plus malheureuse encore. “Non, t’as pas à t’excuser.” Si quoi que ce soit, elle était fautive aussi : ni l’une ni l’autre n’avait vraiment rien mis au clair, ni posé de limites à leur nouvelle relation, quoi qu’elle fût. Peut-être par volonté implicite de ne pas se limiter, se laisser une porte ouverte à une possible nouvelle histoire, tout au moins un rapprochement. C’est tout ce qu’elle peut lui faire comprendre, rapprochant sa main libre de sa joue avec une certaine difficulté. Elle ferme volontairement la distance entre elles, laisse leurs corps se toucher. Ses lèvres, elles, s’approchent des siennes et les frôlent seulement pour y murmurer :  “Tu devrais savoir qu'avec moi, il y a peu de limites.” Il lui faut beaucoup de retenue pour s’arrêter là, pour s’écarter, mais elle y parvient sans renverser la moitié du champagne dans l’eau ni remplir la bouteille d’eau salée. Ses joues, elles, restent rosies de l’échange, mais si gêne elle ressent, elle n’en fait rien.

Je vais retourner fumer une clope, tu veux venir ?

Elle laisse la gêne partir aussi rapidement qu’elle est arrivée, brandissant la bouteille en l’air pour sortir de l’eau sans la faire tomber. Elle remonte avec une certaine pénibilité jusqu’à la plage, ne jette même pas un regard aux serviettes et fonce droit sur son paquet. Elle hésite un instant, puis en sort plutôt un joint - voilà longtemps qu’elle n’a pas commencé aussi tôt, mais puisqu’elles sont déjà au champagne, ça ne l’ébranle pas outre mesure. “On partage ?” lance-t-elle en entendant Jessian arriver derrière elle. Elle allume la cigarette roulée avec une certaine difficulté, puis la tend à la jeune femme. “Tu sais quoi ? On devrait limite prendre des photos maintenant, avant que je sois trop défoncée pour le faire correctement”, suggère-t-elle quand ses yeux se perdent du côté de la jeune femme. L’eau perle sur son corps et c’est dur de détourner son regard. “Je te laisse m’impressionner, niveau tenues. T’as carte blanche.” La photographe reprend le joint, cherche distraitement du regard un endroit où elle puisse lire l’heure. “T’as mangé, au fait ? Je peux commander, sinon. Y a un vietnamien pas mal à Gold Coast, j’imagine qu’ils doivent livrer par ici.

@Jessian Reed take me back to a simpler time (grace) 2523491165


- praise the mutilated world and the gray feather a thrush lost, and the gentle light that strays and
vanishes and returns.


take me back to a simpler time (grace) 3287410889:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

take me back to a simpler time (grace) Empty
Message(#) Sujet: Re: take me back to a simpler time (grace) take me back to a simpler time (grace) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

take me back to a simpler time (grace)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-