AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -83%
Hub USB LAB.C – Chargeur USB universel 5 portes
Voir le deal
4.99 €

 It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elizabeth Warren
Elizabeth Warren
la main de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans
SURNOM : Beth pour la famille, Eli pour les amis proches
STATUT : Le coeur brisé
MÉTIER : Directrice de la programmation pour la chaîne d'information ABC News 24
LOGEMENT : Spring Hill, Edward Street, #127
POSTS : 1045 POINTS : 810

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Caractère: franche - bosseuse - séductrice - têtue - pas très bavarde - féministe - loyale - autoritaire - déterminée - control freak - esprit critique - négociatrice hors-pair - rigoureuse - audacieuse - ambitieuse - impatiente - réfléchie - réaliste - consciencieuse - prudente - à l'écoute - solitaire - méfiante - sportive - féminine - mauvaise perdante - dépensière 
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : 12/15 : Marius n°2, Tommy, Scarlett n°2, Cade, Allan (Blanc-RP-Coco), Cody, Heather, Hayden n°2, Stella, Tony n°2, Chevy, Birdie
RPs EN ATTENTE : Je ne vous oublie pas, promis je reviendrai vers vous dès que je peux <3

Auden, Olivia, Nicolas, Gregory n°2, Ash n°2, Lennon, Jamie, Wim, Zachary, Evelyn n°2
RPs TERMINÉS : Connor n°1, Gregory n°1, Ash n°1, Hayden n°1, Marius n°1, Connor n°2, Tony n°1, Scarlett n°1, Evelyn n°1
PSEUDO : Pinkie
AVATAR : Anne Hathaway
DC : Pas de dédoublement de la personnalité à mentionner ^^
INSCRIT LE : 25/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28120-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again https://www.30yearsstillyoung.com/t28188-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again#1219654 https://www.30yearsstillyoung.com/t28190-elizabeth-warren#1219658

It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) Empty
Message(#) Sujet: It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) EmptyMer 3 Juin 2020 - 10:35



Elizabeth avait décidé qu’il était temps pour elle d’apprendre quelques nouvelles techniques en cuisine. Elle savait déjà certaines bases mais elle ne s’en servait presque jamais donc il n'était pas étonnant que la machine rouille un peu à force. Elle ne s’attendait clairement pas à devenir un grand chef mais cela pouvait se révéler utile d’avoir des connaissances pour les jours exceptionnels. Et puis, soyons honnête, son ego en prenait un coup de ne pas arriver à suivre certaines recettes…

Elizabeth n’était pas une grande fan de demander de l’aide. Elle était le clichée de la femme indépendante qui voulait tout faire elle-même. Mais cette fois-ci elle avait demandé l’assistance de son frère aîné Marius. Celui-ci avait hérité de tous les dons culinaires de leur mère. Dès petit, il adorait la suivre partout dans la cuisine et l'accompagner dans la préparation des repas et pâtisseries.

La relation entre Marius et Elizabeth était compliquée, comme l’était celle avec son autre frère et sa sœur. Mais la différence entre lui et les autres c’est que c’était le seul à qui elle en voulait, envers qui elle ressentait de la rancœur, de la frustration. Comment avait-il pu l’abandonner comme il l’a fait ? N’aurait-il pas pu se tourner vers elle ? Elle aurait été là pour lui, elle l’aurait soutenu…Mais non, il avait décidé de partir comme un lâche se réfugier à Paris. Puis il n’avait donné presque aucune nouvelle, laissant dans le cœur d’Elizabeth un immense vide.

Marius avait fini par refaire surface il y a maintenant environ 2 ans. Si Elizabeth avait été très dure avec lui dans un premier temps, elle s’adoucissait avec le temps mais sans pour autant lui pardonner totalement. Marius faisait des efforts pourtant mais Elizabeth n’arrivait pas à dépasser cet événement. Leur relation était tendue, cordiale. Marius et Elizabeth ne retrouvaient pas la complicité qu’ils partageaient jadis.

Car avant son départ pour Paris, Marius et Elizabeth étaient très proches et ce depuis qu’Elizabeth avait quitté le foyer familial. Elle s’était rendu compte grâce à la prise de distance en allant à l’université que Marius n’avait rien à voir avec cette compétition malsaine que leurs parents leur infligeaient entre eux. Ce déclic avait été très important pour eux. Durant leur parcours universitaire, ils avaient pu nettement se rapprocher même si déjà à la base Elizabeth était tout de même plus proche de Marius que de Tommy ou Scarlett.

Elizabeth avait acheté tous les ingrédients sur la liste que Marius lui avait proposée. Elle avait nettoyé rapidement sa cuisine, même si elle n’en avait pas vraiment besoin vu son taux d’utilité au quotidien. En préparant certains ustensiles, Elizabeth se perdit dans ses pensées. Elle voulait sincèrement que ça aille mieux avec Marius, qu’ils mettent toute cette histoire enfin derrière eux mais elle n’y arrivait pas…Avait-elle trop pris sur elle ? Elle n’avait jamais eu la force de dire tout ce qu’elle avait sur le cœur. Elle ne voulait pas blesser son frère de façon définitive et le perdre. Mais elle avait accumulé trop de colère en elle. Pourrait-elle un jour passer au dessus ? Une phrase bien connue dit que quand on veut, on peut, mais peut-on vraiment lorsqu’il s’agit d’émotions que nous ne contrôlons pas ? Elizabeth aimait se bercer de l’illusion qu’elle contrôlait ce qu’elle ressentait mais elle savait au fond d’elle-même que ce n’était pas tout à fait vrai…La sonnerie de la porte d’entrée la sortit de ses réflexions. Elle alla ouvrir la porte.

« Salut toi » fit-elle en souriant à son frère




" De tous les maux, les plus douloureux sont ceux que l'on s'est infligés à soi-même. "

Sophocle



Working Girl:
 
Revenir en haut Aller en bas
Marius Warren
Marius Warren
le syndrome de l'aîné
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : quarante-trois ans (11/11/1976)
SURNOM : jamais enclin aux surnoms, ton prénom est rarement écorché.
STATUT : célibataire, un coeur verrouillé qui commence petit à petit à s'ouvrir de nouveau.
MÉTIER : professeur d'histoire de l'art à l'University of Queensland.
LOGEMENT : loft numéro 613 sur water street (spring hill).
It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) Tumblr_inline_oc99s2Ckry1rifr4k_500
POSTS : 1159 POINTS : 340

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : aîné et fils adoré d'une fratrie de quatre enfants, un rôle qui te pèse toujours aujourd'hui ● tu détestes le sport à l'exception du surf, tu es un citadin élitiste et tu le revendiques ● tu dessines et peins depuis ta plus tendre enfance, ta spécialité réside dans les aquarelles ● tu as étudié à Paris en 2002 pendant un an, ville où tu es revenu t'exiler en 2016 ● tu as une nièce de onze ans pour qui tu déplacerais des montages, elle est le trait d'union entre ton frère et toi. ● de retour à Brisbane en janvier 2018 ● ta loyauté est sans faille, la trahir ne rend ta rancoeur que plus tenace.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : quinn.2jacobtommy.2eve.2allan.2keith (fb)jodie.2scarlett.2liamgregorybeth.2mayjoanne.3simonaugustoliviamargotcolleen.5tommy.3

It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) Hm1i
malleen ❥ I've been spending the last couple years thinking all love ever does is break and burn and end but with you in my life I watched it begin again

RPs EN ATTENTE : auden.3 ● elie ● livia.2 ● elia ● jane ● colleen.6 ●

RPs TERMINÉS : (2020) colleeneveallancolleen.2jodieauden.2 (fb)bethliviajoanne.2colleen.3malleeniacolleen.4
(2019) evelynjoannequinn (fb)justinetommyauden (fb)scarlettpaul

PSEUDO : mollywobbles, #emma.
AVATAR : michael fassbender.
CRÉDITS : odistole (avatar), tumblr (gifs), siren charms (signature), loonywaltz (ub), bleeding_light (crackship), Captain Rogers (dessin).
DC : jessian reed.
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26175-pride-and-prejudice-marius https://www.30yearsstillyoung.com/t26247-marius-sense-and-sensibility

It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) Empty
Message(#) Sujet: Re: It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) EmptyJeu 4 Juin 2020 - 21:23


Quand Elizabeth t’avait contacté pour te demander de l’aide en cuisine, tu avais été très surpris. Il y avait deux choses très surprenantes dans cette affaire. La première était que Beth soit celle qui prenne la peine de t’appeler. En général, c’était plutôt toi qui l’appelais pour lui proposer un dîner ou une sortie. C’était la première fois que Beth t’avait appelée pour autre chose que pour te forcer à te réconcilier avec Tommy. Malgré toute la bonne volonté de ta sœur, ses tentatives n’avaient pas porté leurs fruits. Enfin, la relation avec ton frère allait un peu mieux mais cela n’était pas dû qu’aux efforts de Beth. Qu’importe, tu t’étais assuré cette fois qu’elle n’essayait pas de t’attirer dans un guet-apens comme l’avait fait ta mère quelques jours plus tôt. Tu avais du mal à comprendre comment vous en étiez encore à ce genre de manipulation. Mais Tommy comme toi aviez tous les deux soufferts de cette après-midi en famille et aucun de vous n’en était ressorti grandi. Votre relation par contre s’était légèrement améliorée car pour la première fois depuis que Tommy avait vu le jour, vous aviez fait front commun face à vos parents en vous soutenant mutuellement. Un miracle que tu comptais garder pour toi car tu n’étais toujours pas certain que tu ne l’es pas rêvé. La deuxième surprise que Beth t’avait réservée c’était le fait de demander de l’aide. Elle voulait que tu l’aides à préparer à manger, que tu lui apprennes à préparer un plat simple mais qu’elle pourrait refaire seule ensuite. Vous en aviez parlé lors de votre dernière soirée entre frères et sœurs mais tu avais pris cela pour une petite plaisanterie qui n’amènerait jamais à rien de concret. Parce que tu savais que ta sœur t’en voulait encore d’être parti à Paris. Tu savais qu’elle ne comprenait toujours pas ce qui t’avait poussé à le faire, qu’elle ne comprenait pas que tu aies eu besoin de te couper de tout le monde, même d’elle. C’était peut-être cruel de ta part mais tu en avais eu besoin. Tu n’avais jamais prétendu être quelqu’un de courageux, au contraire même. Beth était habituée à regarder d’adversité dans les yeux et à ne pas détourner le regard, ce n’était pas ton cas. En quittant Brisbane, tu avais évité de retomber dans une dépression qui te guettait, tu avais évité d’être tenté de nouveau de noyer tes soucis dans une bouteille de whiskey mais surtout, tu avais pu te convaincre que tu ne voyais pas Moïra parce qu’elle était à l’autre bout du monde et pas parce que ton frère t’empêchait de la voir. C’était de ta faute, tu n’aurais pas dû couper tout contact entre le père et la fille mais tu n’arrivais pas à le regretter, pas totalement. Pas quand ta vie était encore dictée par cette trahison qui t’empoisonnait. Tu en avais assez, tu étais lassé … Tu en avais assez de devoir t’excuser, de devoir faire des efforts tout le temps, de devoir te rattraper. Tu avais fait du mieux que tu pouvais. Tout ce que tu voulais à l’époque c’était d’être là pour tes frères et sœurs mais ils ne l’ont jamais compris. Ils ont pris tes tentatives maladroites pour de la condescendance et tu n’as eu droit qu’à du mépris. Beth est la seule sur qui tu as pu t’appuyer, la seule qui t’a soutenue mais même elle a fini par te tourner le dos. Alors tu continues d’essayer sans rien espérer de précis.

Il y a quelques jours tu as envoyé à Beth une liste de courses à faire pour votre soirée en cuisine. Tu avais fini par décider que vous alliez préparer des pâtes aux légumes. Pourquoi ? Parce que les pâtes c’est quelque chose de difficile à louper et que ce sera une manière pour ta sœur de manger des légumes en même temps. Tu lui avais donc demandé d’acheter des champignons, une courgette, un poivron et une carotte mais également des oignons parce que ta sœur ne cuisinant pas, elle ne devait pas avoir de condiments non plus. De ton côté, tu avais acheté une bouteille de vin pour accompagner le dîner et tu avais été chercher des pâtisseries dans la boulangerie française que tu fréquentais depuis plusieurs années. Ce n’était peut-être pas le meilleur choix quand on savait que Beth t’en voulait d’être parti à Paris mais justement, il était peut-être temps que vous ayez cette conversation. Et si elle ne la lançait pas, les pâtisseries seraient une occasion de le faire. Ta soeur n’habitant pas très loin de chez toi, tu t’étais rendu chez elle à pied. Une fois devant son immeuble tu rentrais le code d’entrée qu’elle t’avait donné avant de monter jusqu’à son appartement où tu frappais à la porte. Elle ne tarda pas à venir t’ouvrir : « Salut toi » Le sourire que tu vis te dessiner sur les lèvres de ta soeur te sembla être un bon signe. Tu déposais un baiser sur sa joue avant de lui dire : « Salut Beth. Comment vas-tu ? » C’était bateau comme introduction mais en même temps, la réponse t’intéressait réellement. « Je nous ai amené une bouteille de vin et des pâtisseries pour le dessert. » Lui dis-tu en lui montrant tes deux mains prises. « Prête à cuisiner ? J’espère que tu as fait les courses. » Ajoutas-tu pou la taquiner un peu. Ce n’était pas souvent que ta soeur devait aller faire les courses …


@Elizabeth Warren :l:


- - anything that is successful is a series of mistakes

It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) Udv22bR
It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) DqM3eSK
It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) EIhyBXy

:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Warren
Elizabeth Warren
la main de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans
SURNOM : Beth pour la famille, Eli pour les amis proches
STATUT : Le coeur brisé
MÉTIER : Directrice de la programmation pour la chaîne d'information ABC News 24
LOGEMENT : Spring Hill, Edward Street, #127
POSTS : 1045 POINTS : 810

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Caractère: franche - bosseuse - séductrice - têtue - pas très bavarde - féministe - loyale - autoritaire - déterminée - control freak - esprit critique - négociatrice hors-pair - rigoureuse - audacieuse - ambitieuse - impatiente - réfléchie - réaliste - consciencieuse - prudente - à l'écoute - solitaire - méfiante - sportive - féminine - mauvaise perdante - dépensière 
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : 12/15 : Marius n°2, Tommy, Scarlett n°2, Cade, Allan (Blanc-RP-Coco), Cody, Heather, Hayden n°2, Stella, Tony n°2, Chevy, Birdie
RPs EN ATTENTE : Je ne vous oublie pas, promis je reviendrai vers vous dès que je peux <3

Auden, Olivia, Nicolas, Gregory n°2, Ash n°2, Lennon, Jamie, Wim, Zachary, Evelyn n°2
RPs TERMINÉS : Connor n°1, Gregory n°1, Ash n°1, Hayden n°1, Marius n°1, Connor n°2, Tony n°1, Scarlett n°1, Evelyn n°1
PSEUDO : Pinkie
AVATAR : Anne Hathaway
DC : Pas de dédoublement de la personnalité à mentionner ^^
INSCRIT LE : 25/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28120-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again https://www.30yearsstillyoung.com/t28188-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again#1219654 https://www.30yearsstillyoung.com/t28190-elizabeth-warren#1219658

It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) Empty
Message(#) Sujet: Re: It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) EmptyLun 22 Juin 2020 - 12:45


« Salut Beth. Comment vas-tu ? »

Elizabeth était contente de voir son frère. Malgré tout ce qui s’était passé, il restait son frère et il avait sa place dans son cœur. Elle se décala pour le laisser entrer. Elle sentit son parfum, cette odeur familière qui lui apportait jadis du réconfort...Marius se retourna vers elle en mettant en avant une boîte et une bouteille de vin.

« Je nous ai amené une bouteille de vin et des pâtisseries pour le dessert. »

Elizabeth prit les desserts de la main de Marius et les plaça dans son frigo. Elle était ravie de constater que son frère avait pensé à apporter une bouteille de vin. Cela lui apporterait du baume au cœur de boire un grand cru en cas d’échec lamentable de sa part ! Et puis, l’ambiance avec son frère était labile. Si parfois c’était encore un peu bizarre entre eux, parfois ils pouvaient retrouver la complicité qu’ils partageaient jadis. Alors un petit coup d'alcool ne ferait pas de mal pour détendre tout ça...

« Quelle bonne idée pour la bouteille ! Et puis c'est très important pour accompagner un bon repas. Enfin..j'espère qu'il le sera, bon »

Elizabeth avait sorti un cahier et un stylo. Elle prenait toujours des notes lors des réunions, elle avait donc cette habitude de noter qui la suivait partout. Et la cuisine était bien plus difficile que tout ce qu'elle pouvait entreprendre au travail alors il lui fallait au moins cette aide-là...

« Prête à cuisiner ? J’espère que tu as fait les courses. »

Elizabeth était plus que prête. Elle était très motivée pour arriver à faire un plat qui ressemblait à quelque chose et qui n’était pas bon à jeter à la poubelle…Depuis quelques jours, elle avait retrouvé Connor. Ils avaient décidé de se laisser une chance. Il avait réussi à faire valdinguer ses barrières. Elle n’avait pas pu résister à son charme et son investissement. Cette fois-ci, cela semblait bien être parti pour du sérieux. Elle attendait encore de ses nouvelles depuis qu’elle lui avait laissé son numéro mais elle se doutait bien qu’il n’allait pas tarder pour la contacter. Et il était fort à parier qu’ils se retrouveraient dans une ambiance intime. Elizabeth s’était donc imaginé un repas, posés tous les deux à l’intérieur dans l’un de leurs appartements. Et il était hors de question de montrer dès le départ sa défaillance en cuisine. Elle avait donc eu l’idée de contact son frère Marius.

« Les courses sont ok, je n’ai eu aucune difficulté à trouver ce que tu m’as indiqué. Je suis prête à vous suivre chef ! »

Elizabeth sourit. Même si elle n’en disait rien, elle avait bien remarqué les efforts que tentait son frère Marius pour reconquérir son cœur. Et même si elle n’arrivait pas totalement à lui pardonner intérieurement, elle voulait l’encourager dans cette voie. Elle savait également que lui et Tommy avançaient tout doucement. Et puis, voir Marius était l’occasion de lui redonner un coup de motivation concernant Tommy. Elizabeth avait une volonté de fer lorsqu’il s’agissait de réunir sa famille. Elle ne lâcherait rien, quitte à y perdre des plumes au passage.


@Marius Warren




" De tous les maux, les plus douloureux sont ceux que l'on s'est infligés à soi-même. "

Sophocle



Working Girl:
 
Revenir en haut Aller en bas
Marius Warren
Marius Warren
le syndrome de l'aîné
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : quarante-trois ans (11/11/1976)
SURNOM : jamais enclin aux surnoms, ton prénom est rarement écorché.
STATUT : célibataire, un coeur verrouillé qui commence petit à petit à s'ouvrir de nouveau.
MÉTIER : professeur d'histoire de l'art à l'University of Queensland.
LOGEMENT : loft numéro 613 sur water street (spring hill).
It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) Tumblr_inline_oc99s2Ckry1rifr4k_500
POSTS : 1159 POINTS : 340

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : aîné et fils adoré d'une fratrie de quatre enfants, un rôle qui te pèse toujours aujourd'hui ● tu détestes le sport à l'exception du surf, tu es un citadin élitiste et tu le revendiques ● tu dessines et peins depuis ta plus tendre enfance, ta spécialité réside dans les aquarelles ● tu as étudié à Paris en 2002 pendant un an, ville où tu es revenu t'exiler en 2016 ● tu as une nièce de onze ans pour qui tu déplacerais des montages, elle est le trait d'union entre ton frère et toi. ● de retour à Brisbane en janvier 2018 ● ta loyauté est sans faille, la trahir ne rend ta rancoeur que plus tenace.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : quinn.2jacobtommy.2eve.2allan.2keith (fb)jodie.2scarlett.2liamgregorybeth.2mayjoanne.3simonaugustoliviamargotcolleen.5tommy.3

It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) Hm1i
malleen ❥ I've been spending the last couple years thinking all love ever does is break and burn and end but with you in my life I watched it begin again

RPs EN ATTENTE : auden.3 ● elie ● livia.2 ● elia ● jane ● colleen.6 ●

RPs TERMINÉS : (2020) colleeneveallancolleen.2jodieauden.2 (fb)bethliviajoanne.2colleen.3malleeniacolleen.4
(2019) evelynjoannequinn (fb)justinetommyauden (fb)scarlettpaul

PSEUDO : mollywobbles, #emma.
AVATAR : michael fassbender.
CRÉDITS : odistole (avatar), tumblr (gifs), siren charms (signature), loonywaltz (ub), bleeding_light (crackship), Captain Rogers (dessin).
DC : jessian reed.
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26175-pride-and-prejudice-marius https://www.30yearsstillyoung.com/t26247-marius-sense-and-sensibility

It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) Empty
Message(#) Sujet: Re: It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) EmptySam 27 Juin 2020 - 0:02


Cuisiner n’était pas une activité que tu avais commencé à pratiquer de gaité de coeur. Certes, tu avais toujours été attentif aux faites et gestes de ta mère dans la cuisine en grandissant mais tu n’avais jamais eu très envie de te lancer. Tu l’avais souvent aidée et puis tu avais pris ton envol, commencé tes études. Comme tous les étudiants, tu n’avais pas mangé très équilibré, tu n’avais pas cherché à cuisiner. Tout ton temps, tu le passais dans tes études où avec ton entourage de l’époque. Tu rentrais régulièrement manger chez tes parents de toute façon. Et puis tu avais continué à grandir et tu t’étais envolé pour Paris. Et là tu en eus assez de toujours manger les mêmes plats préparés, les mêmes choses alors tu avais décidé de t’y mettre. Il s’était avéré que les heures passées avec ta mère en cuisine avaient porté leurs fruits car tu n’avais pas vraiment eu de problème à arriver à un résultat concluant lors de ton premier essai. Oh tu ne prétendais pas être un grand cuisinier, ta cuisine était simple et basique mais au moins, tu arrivais à manger équilibré ce qui était le principal. Au fil du temps, tu avais découvert que c’était une activité qui te détendait énormément quand tu rentrais le soir un peu excédé de la journée. Tu ne savais pas si tu pourrais passer tout cela à Beth mais tu allais au moins essayer de lui apprendre à cuisiner des pâtes aux légumes pour qu’elle puisse au moins réaliser ce plat rapide, simple et à peu près équilibré. Tu avais donc chargé ta soeur de faire les courses et tu venais de te présenter à son appartement avec une bouteille de vin et des pâtisseries pour le dessert. « Quelle bonne idée pour la bouteille ! Et puis c'est très important pour accompagner un bon repas. Enfin..j'espère qu'il le sera, bon » Tu allais tout faire pour qu’il le soit ! Tu ne comptais pas laisser ta soeur dans l’embarras, le but était de lui apprendre les bases, pas de la regarder échouer comme tu aurais pu laisser Tommy le faire si vous vous étiez retrouvés dans cette situation. Tu remarquais le carnet de ta soeur avec son stylo et les courses qui attendaient dans la cuisine et cela te fit sourire. Beth était toujours prête, elle ne se faisait que très rarement prendre au dépourvu. « Le repas sera bon, nous allons préparer des pâtes aux légumes, pas un poulet rôti et son accompagnement. » Ne pus-tu t’empêcher de faire remarquer à Beth avec un sourire sur les lèvres. Quand tu la taquinais ainsi, tu arrivais presque à oublier que tu étais encore au purgatoire. Ni en enfer, ni au paradis, un peu entre les deux en attendant que Beth fasse son choix. « Les courses sont ok, je n’ai eu aucune difficulté à trouver ce que tu m’as indiqué. Je suis prête à vous suivre chef ! » Parfait ! Cela tombait bien, enseigner était ton métier et tu allais devoir pouvoir transmettre tes bases en cuisine à ta soeur. Tu ne savais pas ce qui la poussait à vouloir soudainement se mettre aux fourneaux mais tu n’allais pas la décourager bien au contraire ! Tu passais donc derrière ta soeur pour récupérer les légumes dans le frigo pour les poser sur le plan de travail. « Commençons tout de suite alors ! La première étape est assez simple. Il faut laver les légumes, les peler si besoin et les découper en petits morceaux. » Tu avais conscience que c’était des instructions assez vagues mais tu comptais bien montrer à Beth l’exemple. Attrapant une courgette, tu la passais sous l’eau avant de demander à ta soeur : « Il y a une raison spécifique pour laquelle tu veux apprendre à cuisiner ou tu cherches à tenter de nouvelles choses ? » Ta soeur s’approchait de la quarantaine et peu importe ce que les gens avaient tendance à dire, il n’y avait pas que les hommes qui avaient tendance à faire des crises existentielles à cet âge là. Ta soeur n’avait toujours vécu que pour sa carrière mais tu ne lui avais jamais demandé si cela lui suffisait ou si elle aurait voulu autre chose. Des fois la vie avait une drôle de manière de faire les choses … Tu pensais à ta meilleure amie qui avait été maman alors qu’elle ne voulait qu’être célèbre et reconnue dans son métier, tout l’inverse de ta soeur. May avait sacrifié beaucoup pour arriver là où elle en était aujourd’hui mais elle ne semblait pas le regretter. « Et tu ne m’as pas répondu. Tout va bien ? » Tu ne pouvais t’empêcher de t’inquiéter un peu. D’habitude, la personne répond toujours qu’elle va bien pour au moins pousser l’autre à ne rien demander.


@Elizabeth Warren :l:


- - anything that is successful is a series of mistakes

It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) Udv22bR
It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) DqM3eSK
It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) EIhyBXy

:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Warren
Elizabeth Warren
la main de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans
SURNOM : Beth pour la famille, Eli pour les amis proches
STATUT : Le coeur brisé
MÉTIER : Directrice de la programmation pour la chaîne d'information ABC News 24
LOGEMENT : Spring Hill, Edward Street, #127
POSTS : 1045 POINTS : 810

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Caractère: franche - bosseuse - séductrice - têtue - pas très bavarde - féministe - loyale - autoritaire - déterminée - control freak - esprit critique - négociatrice hors-pair - rigoureuse - audacieuse - ambitieuse - impatiente - réfléchie - réaliste - consciencieuse - prudente - à l'écoute - solitaire - méfiante - sportive - féminine - mauvaise perdante - dépensière 
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : 12/15 : Marius n°2, Tommy, Scarlett n°2, Cade, Allan (Blanc-RP-Coco), Cody, Heather, Hayden n°2, Stella, Tony n°2, Chevy, Birdie
RPs EN ATTENTE : Je ne vous oublie pas, promis je reviendrai vers vous dès que je peux <3

Auden, Olivia, Nicolas, Gregory n°2, Ash n°2, Lennon, Jamie, Wim, Zachary, Evelyn n°2
RPs TERMINÉS : Connor n°1, Gregory n°1, Ash n°1, Hayden n°1, Marius n°1, Connor n°2, Tony n°1, Scarlett n°1, Evelyn n°1
PSEUDO : Pinkie
AVATAR : Anne Hathaway
DC : Pas de dédoublement de la personnalité à mentionner ^^
INSCRIT LE : 25/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28120-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again https://www.30yearsstillyoung.com/t28188-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again#1219654 https://www.30yearsstillyoung.com/t28190-elizabeth-warren#1219658

It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) Empty
Message(#) Sujet: Re: It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) EmptyVen 10 Juil 2020 - 17:00


Marius annonça le menu du jour. Elizabeth avait déjà fait ses suppositions et elle ne fut pas surprise par l’annonce de son frère.

« Le repas sera bon, nous allons préparer des pâtes aux légumes, pas un poulet rôti et son accompagnement. »

Elle était tout de même soulagée d’entendre qu’à priori son frère avait choisi un repas faisable…Elle était motivée comme jamais. Mais quel sort lui avait lancé Connor pour qu’elle ait autant envie de faire des efforts ? Elizabeth en avait-elle marre de ne partager sa vie avec aucun homme ? Mais une relation…cela demandait tellement d’investissement. Elle n’était pas sûre d’être encore prête pour cela. La situation avec ses frères et sa sœur lui prenait déjà beaucoup d’énergie.

« Commençons tout de suite alors ! La première étape est assez simple. Il faut laver les légumes, les peler si besoin et les découper en petits morceaux. »

Jusque là c’était faisable…Marius avait déposé les légumes récupérés du frigo sur le plan de travail. Elizabeth prit une planche à découper et elle prit les devants en commençant à laver les légumes. Marius prit une courgette, la passa sous l'eau et se mit à réaliser une découpe. Mais Elizabeth, en bonne élève qui aime la précision, demanda une indication à son frère.

« Comment on procède, tu fais et je regarde ? Je fais et tu regardes en me guidant ? On fait ensemble en même temps ? C’est toi le chef, c’est toi qui décides »

Effectivement, Elizabeth se dit qu’elle ne savait pas vraiment comment voulait procéder son frère. Elle partait du principe que c’était lui qui détenait la connaissance et qu’il était là pour la guider. Il était donc le plus apte à savoir quelle solution était la plus pertinente. Bon, après, il est vrai qu’Elizabeth était plus efficace quand elle était dans l’action mais elle était aussi parfaitement capable d’observer.

« Il y a une raison spécifique pour laquelle tu veux apprendre à cuisiner ou tu cherches à tenter de nouvelles choses ? »

Elizabeth ne savait pas comment répondre à cette question. Devait-elle mentionner Connor ? Elle voulait faire des efforts avec son frère mais de là à parler d’elle...à lui confier des éléments de sa vie intérieure…Comment arriver à s'ouvrir davantage à son frère ? Comment essayer de enfin passer à autre chose concernant son départ pour la France ? Elizabeth se demandait si un jour ils dépasseraient ce comportement passif-agressif qu'ils pouvaient avoir. Entre une Elizabeth aux répliques cinglantes et un Marius partagé entre culpabilité et ras-le-bol d'en prendre plein le visage, ces deux-là étaient encore loin de retrouver un équilibre...

« Et tu ne m’as pas répondu. Tout va bien ? »

Est-ce que tout va bien ? C’était une bonne question…Son monde était chamboulé, elle ne savait pas quoi faire, elle était perdue. Elle avait envie d’aller plus loin avec Connor, c’est certain, mais est-ce que le risque en valait vraiment la peine ? Et comment se comporter avec Marius ? Elizabeth était définitivement perdue dans ses pensées.

« Pas vraiment de raison. Ca peut être sympa de savoir cuisiner un truc qui ressemble à quelque chose à mon âge. Oui ça va, j’ai connu mieux mais ça va. J’ai beaucoup à gérer en ce moment »

Elle resta dans le flou. Pourtant, elle voulait essayer de parler à son frère…mais quelque chose la retenait. Elle n’arrivait pas totalement à lui refaire confiance. Elle était toujours sur la réserve à ses côtés. Même elle, ça la fatiguait…Et il y avait fort à parier que Marius allait sentir la distance de sa soeur.


@Marius Warren




" De tous les maux, les plus douloureux sont ceux que l'on s'est infligés à soi-même. "

Sophocle



Working Girl:
 
Revenir en haut Aller en bas
Marius Warren
Marius Warren
le syndrome de l'aîné
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : quarante-trois ans (11/11/1976)
SURNOM : jamais enclin aux surnoms, ton prénom est rarement écorché.
STATUT : célibataire, un coeur verrouillé qui commence petit à petit à s'ouvrir de nouveau.
MÉTIER : professeur d'histoire de l'art à l'University of Queensland.
LOGEMENT : loft numéro 613 sur water street (spring hill).
It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) Tumblr_inline_oc99s2Ckry1rifr4k_500
POSTS : 1159 POINTS : 340

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : aîné et fils adoré d'une fratrie de quatre enfants, un rôle qui te pèse toujours aujourd'hui ● tu détestes le sport à l'exception du surf, tu es un citadin élitiste et tu le revendiques ● tu dessines et peins depuis ta plus tendre enfance, ta spécialité réside dans les aquarelles ● tu as étudié à Paris en 2002 pendant un an, ville où tu es revenu t'exiler en 2016 ● tu as une nièce de onze ans pour qui tu déplacerais des montages, elle est le trait d'union entre ton frère et toi. ● de retour à Brisbane en janvier 2018 ● ta loyauté est sans faille, la trahir ne rend ta rancoeur que plus tenace.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : quinn.2jacobtommy.2eve.2allan.2keith (fb)jodie.2scarlett.2liamgregorybeth.2mayjoanne.3simonaugustoliviamargotcolleen.5tommy.3

It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) Hm1i
malleen ❥ I've been spending the last couple years thinking all love ever does is break and burn and end but with you in my life I watched it begin again

RPs EN ATTENTE : auden.3 ● elie ● livia.2 ● elia ● jane ● colleen.6 ●

RPs TERMINÉS : (2020) colleeneveallancolleen.2jodieauden.2 (fb)bethliviajoanne.2colleen.3malleeniacolleen.4
(2019) evelynjoannequinn (fb)justinetommyauden (fb)scarlettpaul

PSEUDO : mollywobbles, #emma.
AVATAR : michael fassbender.
CRÉDITS : odistole (avatar), tumblr (gifs), siren charms (signature), loonywaltz (ub), bleeding_light (crackship), Captain Rogers (dessin).
DC : jessian reed.
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26175-pride-and-prejudice-marius https://www.30yearsstillyoung.com/t26247-marius-sense-and-sensibility

It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) Empty
Message(#) Sujet: Re: It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) EmptyLun 20 Juil 2020 - 8:12


Il fut un temps où Beth était la seule personne dans la famille avec qui tu n’avais pas à marcher sur des oeufs, avec qui tu n’avais pas à penser au moindre mot prononcé, avec qui tu pouvais être toi-même. Avec Scarlett et Tommy, tu avais l’impression de devoir jouer un jeu, presque comme s’il t’était nécessaire d’endosser le rôle qu’ils voulaient que tu aies depuis toujours. Avec Beth, c’était différent parce qu’elle t’avait compris quand les autres semblaient incapable de le faire. Tu t’étais appuyé sur Beth au fil des années et tu lui devais de fières chandelles comme la fois où elle t’a sorti de ton début d’alcoolisme et de ta dépression chronique. Et tu as été là pour elle aussi au fil des années alors qu’elle grimpait les échelons à ABC. La réussite de ta soeur ne t’a jamais mis mal à l’aise. Elle méritait cette récompense après tous les efforts qu’elle avait fait et vos parents étaient des idiots de ne pas l’apprécier à sa juste valeur. Mais depuis que tu avais soudainement quitté Brisbane pour Paris, les choses avaient changé. Beth était devenue aussi distante que Scarlett, comme si vous vous connaissiez à peine et cela faisait mal. Parce que depuis ton retour, tu essayais inlassablement de te rattraper, de faire mieux, de te faire pardonner mais cela ne semblait jamais suffisant. Le fait que Beth t’ait invitée chez elle aujourd’hui était un pas en avant car tu n’avais pas reçu de telle invitation depuis deux ans et demi mais en même temps, tu sentais qu’elle n’était pas complètement à l’aise en ta compagnie, même chez elle. « Comment on procède, tu fais et je regarde ? Je fais et tu regardes en me guidant ? On fait ensemble en même temps ? C’est toi le chef, c’est toi qui décides » Tu regardais la courgette que tu tenais dans ta main et tu réfléchis à la meilleure manière de procéder. Tu n’avais jamais appris à personne à cuisiner alors tu ne savais pas quelle était la meilleure technique. « Je vais d’abord découper une partie de la courgette pour te montrer puis ensuite tu t’y mets et je te guiderai. Regarder c’est bien mais pratiquer c’est mieux. » Il n’y a qu’en faisant que l’on apprend, surtout en cuisine. Mais tu connais ta soeur et elle sera plus rassurée si elle a un exemple à suivre. Tu coupais donc la courgette en deux puis en quatre et tu te mis à découper de petits morceaux dans le quart que tu avais entre les mains. Une fois terminé, tu mis les morceaux dans une assiette devant toi avant de dire à ta soeur : « A ton tour ! » Tu allais la guider bien entendu mais il fallait qu’elle se jette à l’eau. Et s’il y avait une chose que ta soeur avait du mal à faire, c’était de se lancer dans l’inconnu sans trop savoir ce qu’elle devait faire. Heureusement, tu comptais bien être l’élastique qui l’empêcherait de tomber aujourd’hui. Intrigué de savoir ce qui motivait ta soeur à se mettre à la cuisine après toutes ces années à t’assurer qu’elle pouvait très bien faire sans, tu lui posais la question. Mais cette dernière resta sans réponse alors que Beth sembla plongée dans ses pensées. Tu te demandais ce qui pouvait la faire hésiter ainsi mais tu ne cherchais pas à la forcer à répondre non plus même si cela t’attristait. Et puis tu finis par insister un peu mais pas sur ta première question, simplement pour savoir si elle allait bien car encore une fois, elle n’avait pas répondu. « Pas vraiment de raison. Ca peut être sympa de savoir cuisiner un truc qui ressemble à quelque chose à mon âge. Oui ça va, j’ai connu mieux mais ça va. J’ai beaucoup à gérer en ce moment » Tu ne savais pas ce qui était le pire. De ne pas avoir de réponse ou d’en avoir une aussi vague et qui ne te disait rien du tout ce qui tourmentait ta soeur. Posant le couteau que tu tenais dans ta main, tu te tournais vers ta soeur avant de lui demander : « Est-ce que tu penses pouvoir me pardonner un jour Beth ? » Tu avais conscience de mettre les pieds dans le plat mais il était temps d’aborder ce sujet avec la jeune femme, de mettre les choses au clair et d’arrêter de tourner autour du pot. « J’ai déjà fait tout mon possible pour me rattraper, je ne pourrai pas faire mieux. Alors si tu ne penses pas être capable de me pardonner, dis-le moi tout de suite et je saurai à quoi m’en tenir. » Cela te briserait le coeur mais au moins tu arrêteras d’espérer quelque chose qui n’allait pas arriver. « Je sais que c’était égoïste de ma part de partir brutalement et sans un mot mais sur le moment, c’était à mes yeux le seul moyen d’échapper à mes démons qui ne sont jamais loins. Il était plus facile pour moi d’accepter de ne pas voir Moïra parce que j’étais à l’autre bout du monde et pas parce que mon frère ne voulait pas que je la vois alors que j’étais tout près. » C’était cette situation que tu avais cherché à fuir. Tommy et son retour du Canada … Pas Beth, pas tout ton entourage même s’ils en avaient souffert eux aussi.


@Elizabeth Warren :l:


- - anything that is successful is a series of mistakes

It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) Udv22bR
It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) DqM3eSK
It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) EIhyBXy

:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Warren
Elizabeth Warren
la main de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans
SURNOM : Beth pour la famille, Eli pour les amis proches
STATUT : Le coeur brisé
MÉTIER : Directrice de la programmation pour la chaîne d'information ABC News 24
LOGEMENT : Spring Hill, Edward Street, #127
POSTS : 1045 POINTS : 810

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Caractère: franche - bosseuse - séductrice - têtue - pas très bavarde - féministe - loyale - autoritaire - déterminée - control freak - esprit critique - négociatrice hors-pair - rigoureuse - audacieuse - ambitieuse - impatiente - réfléchie - réaliste - consciencieuse - prudente - à l'écoute - solitaire - méfiante - sportive - féminine - mauvaise perdante - dépensière 
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : 12/15 : Marius n°2, Tommy, Scarlett n°2, Cade, Allan (Blanc-RP-Coco), Cody, Heather, Hayden n°2, Stella, Tony n°2, Chevy, Birdie
RPs EN ATTENTE : Je ne vous oublie pas, promis je reviendrai vers vous dès que je peux <3

Auden, Olivia, Nicolas, Gregory n°2, Ash n°2, Lennon, Jamie, Wim, Zachary, Evelyn n°2
RPs TERMINÉS : Connor n°1, Gregory n°1, Ash n°1, Hayden n°1, Marius n°1, Connor n°2, Tony n°1, Scarlett n°1, Evelyn n°1
PSEUDO : Pinkie
AVATAR : Anne Hathaway
DC : Pas de dédoublement de la personnalité à mentionner ^^
INSCRIT LE : 25/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28120-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again https://www.30yearsstillyoung.com/t28188-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again#1219654 https://www.30yearsstillyoung.com/t28190-elizabeth-warren#1219658

It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) Empty
Message(#) Sujet: Re: It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) EmptyMer 22 Juil 2020 - 22:40


Marius décida de montrer à Elizabeth avant qu’elle réalise elle-même la découpe. Si elle n’avait pas été trop préoccupée par ses pensées, elle se serait trouvée ridicule de devoir avoir un modèle pour reproduire une découpe de légume…Mais c’est ainsi, cela la rassurait. Elizabeth n’avait jamais été très à l’aise de sortir de sa zone de confort en dehors du cadre professionnel. Elle n’avait pas peur mais elle était tellement habituée à être au top de sa forme au travail que d’être vulnérable quand elle commençait quelque chose de nouveau dans sa vie privée la déroutait.

Elle avait pris le temps de répondre à Marius mais elle sentait qu’elle n’arrivait pas à s’ouvrir. Elle était comme une fleur, pleine de beauté et de complexité à l’intérieur, mais encore trop repliée sur elle-même pour partager. A ce moment, elle s’attendait à ce que Marius la laisse tranquille. Depuis son retour, le pauvre était toujours en train de marcher sur des œufs alors il ne prenait pas vraiment de risque de tout casser. Elle pensait qu’il allait changer le sujet, parler de leur parent ou de son travail par exemple. Mais ce ne fut pas le cas…

« Est-ce que tu penses pouvoir me pardonner un jour Beth ? »


Elizabeth continua de couper la courgette. A quoi jouait-il ? A quoi s’attendait-il de sa part ? A ce qu’elle lui réponde non ? Mais en y réfléchissant bien, elle comprit qu’il avait besoin de poser cette question. Car elle-même se la posait aussi…

« J’ai déjà fait tout mon possible pour me rattraper, je ne pourrai pas faire mieux. Alors si tu ne penses pas être capable de me pardonner, dis-le moi tout de suite et je saurai à quoi m’en tenir. »

Ce n’était pas aussi simple que ça…Elizabeth était complètement perdue dans ce qu’elle pouvait ressentir envers son frère. Elle l’aimait et elle le détestait en même temps. Il l’avait laissé, comme ils l’ont tous laissée. Mais elle ne pouvait pas dire tout ça.

« Je ne sais pas quoi te dire Marius. Je n’ai moi-même pas la réponse à cette question. Crois moi au moins sur le fait que j’essaye de tout mon cœur de passer à autre chose »

Elle était sincère, elle voulait lui pardonner, elle voulait que tout redevienne comme avant. Mais il fallait accepter que ça ne serait jamais le cas…Elizabeth commençait à avoir du mal à respirer. Tout cette tristesse et cette colère envers son frère l’étouffaient. Marius reprit son discours de plus bel, ne ménageant pas les émotions de la belle. Elle sentait la pression montée à l’intérieur d’elle.

« Je sais que c’était égoïste de ma part de partir brutalement et sans un mot mais sur le moment, c’était à mes yeux le seul moyen d’échapper à mes démons qui ne sont jamais loins. Il était plus facile pour moi d’accepter de ne pas voir Moïra parce que j’étais à l’autre bout du monde et pas parce que mon frère ne voulait pas que je la vois alors que j’étais tout près. »

C’en était trop, l’écoute de ces mots fit déborder le vase. Il en avait trop dit.

« Et mes démons à moi alors ? Tout le monde m’abandonne ! Tu étais le seul qui me soutenait, qui était là pour moi. Et toi aussi tu m’as laissé ! Egoïste, oui, on peut dire ça oui. Tu n’as pas un seul instant pensé à ce que cela pourrait me provoquer. Tu aurais très bien pu aller dans une autre ville des Etats-Unis mais tu as choisi de t’exiler. Tu as choisi de te rendre injoignable. »

Elizabeth lâcha tout et mit ses mains sur sa tête. Elle la sentait exploser et c’était très douloureux.

« Pourquoi m’avoir rayée de ta vie à ce moment-là ? Qu’est-ce que j’ai fait pour le mériter ? C’est à peine si j’avais de tes nouvelles bon sang, tu ‘attendais à quoi en revenant ? Tu es devenu un étranger pour moi Marius. Parce que quelqu’un qui ne sait rien de ma vie actuelle, c’est tout comme un étranger »

Elizabeth savait qu’elle était dure dans ses mots mais la douleur était trop vive et intense.

« Tu m’as tellement blessée que je te déteste de m’avoir fait aussi mal. Et le pire dans l’histoire c’est que je me déteste de te détester, parce que ça va à l’encontre de qui je suis. Je suis toujours fidèle à ma famille quoiqu’il arrive mais au final, qu’est-ce que je reçois en retour à part du rejet et de l’abandon ? Et moi alors ? Est-ce que vous pensez à moi tous ? »

Elle qui n'était pas très loquace en temps normal, la voilà qui était désormais incontrôlable dans ses mots. Mais peut-être était-ce mieux ainsi. La politesse n’avait jamais aidé à panser les blessures…


@Marius Warren




" De tous les maux, les plus douloureux sont ceux que l'on s'est infligés à soi-même. "

Sophocle



Working Girl:
 
Revenir en haut Aller en bas
Marius Warren
Marius Warren
le syndrome de l'aîné
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : quarante-trois ans (11/11/1976)
SURNOM : jamais enclin aux surnoms, ton prénom est rarement écorché.
STATUT : célibataire, un coeur verrouillé qui commence petit à petit à s'ouvrir de nouveau.
MÉTIER : professeur d'histoire de l'art à l'University of Queensland.
LOGEMENT : loft numéro 613 sur water street (spring hill).
It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) Tumblr_inline_oc99s2Ckry1rifr4k_500
POSTS : 1159 POINTS : 340

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : aîné et fils adoré d'une fratrie de quatre enfants, un rôle qui te pèse toujours aujourd'hui ● tu détestes le sport à l'exception du surf, tu es un citadin élitiste et tu le revendiques ● tu dessines et peins depuis ta plus tendre enfance, ta spécialité réside dans les aquarelles ● tu as étudié à Paris en 2002 pendant un an, ville où tu es revenu t'exiler en 2016 ● tu as une nièce de onze ans pour qui tu déplacerais des montages, elle est le trait d'union entre ton frère et toi. ● de retour à Brisbane en janvier 2018 ● ta loyauté est sans faille, la trahir ne rend ta rancoeur que plus tenace.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : quinn.2jacobtommy.2eve.2allan.2keith (fb)jodie.2scarlett.2liamgregorybeth.2mayjoanne.3simonaugustoliviamargotcolleen.5tommy.3

It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) Hm1i
malleen ❥ I've been spending the last couple years thinking all love ever does is break and burn and end but with you in my life I watched it begin again

RPs EN ATTENTE : auden.3 ● elie ● livia.2 ● elia ● jane ● colleen.6 ●

RPs TERMINÉS : (2020) colleeneveallancolleen.2jodieauden.2 (fb)bethliviajoanne.2colleen.3malleeniacolleen.4
(2019) evelynjoannequinn (fb)justinetommyauden (fb)scarlettpaul

PSEUDO : mollywobbles, #emma.
AVATAR : michael fassbender.
CRÉDITS : odistole (avatar), tumblr (gifs), siren charms (signature), loonywaltz (ub), bleeding_light (crackship), Captain Rogers (dessin).
DC : jessian reed.
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26175-pride-and-prejudice-marius https://www.30yearsstillyoung.com/t26247-marius-sense-and-sensibility

It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) Empty
Message(#) Sujet: Re: It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) EmptyLun 27 Juil 2020 - 8:03


Assumer tes erreurs, tu l’avais fait. Depuis ton retour à Brisbane tu ne faisais que ça. Tu avais avoué à Tommy avoir mal agis avec Moïra, tu avais avoué à Scarlett ne pas avoir fait le nécessaire pour créer une véritable relation avec elle et tu venais d’avouer à Beth que tu étais désolé d’être parti ainsi. Depuis deux ans et demi, tu essayais de tout faire pour effacer les tords que tu avais causés mais tu ne pouvais pas continuer à marcher constamment sur des oeufs. Pas avec Beth. C’était épuisant pour toi de passer du temps avec un ou plusieurs membres de ta famille et tu avais envie que cela cesse. Tu avais besoin de savoir ce que Beth pensait réellement de la situation, ce qui la préoccupait pour essayer d’arranger les choses même si tu doutais pouvoir faire plus que ce que tu avais fait actuellement. Beth avait toujours voulu rassembler votre famille mais tu n’excluais pas le fait qu’elle était arrivée à la conclusion que ce n’était pas possible et que les blessures que vous vous infligiez les uns les autres étaient trop profondes pour être réparées. Tu vis sur le visage de ta soeur qu’elle était surprise que tu lui poses directement cette question. Pourrait-elle te pardonner ? C’était une question que tu te posais depuis de longs mois et tu avais besoin de savoir à quoi t’en tenir. Avais-tu perdu à jamais la seule personne dans ta famille qui avait toujours été là pour toi ? Tu n’excluais aucune possibilité alors c’était tout à fait possible. « Je ne sais pas quoi te dire Marius. Je n’ai moi-même pas la réponse à cette question. Crois moi au moins sur le fait que j’essaye de tout mon cœur de passer à autre chose » Ton sort n’était pas complètement tranché, voilà ce que tu en déduisais. Comme d’habitude, Elizabeth essayait de réparer de ses petites mains ce que tu avais brisé en partant mais cette fois, cela ne semblait pas aussi simple que ça. Et toi, tu avais l’impression d’avoir le cul entre deux chaises ne sachant jamais si ce que tu allais dire ou faire était la bonne manière de procéder. Ces derniers temps, tu avais pris des risques. Tu t’étais jeté à l’eau et tu avais prononcé des mots qui auraient pu creuser le fossé entre Tommy et toi ou entre Scarlett et toi. Et ce risque avait payé. Enfin, vos relations ne s’étaient pas miraculeusement arrangées mais au moins, tu avais dit ce que tu avais sur le coeur et expliqué à ta manière ton comportement. Qu’il ne le comprenne pas ou ne veuille pas l’accepter était leur choix mais au moins, tu auras essayé. C’est donc ce que tu fis avec Beth mais tu ne t’étais pas attendu à ce que ces quelques phrases déclenchent en elle un torrent de colère : « Et mes démons à moi alors ? Tout le monde m’abandonne ! Tu étais le seul qui me soutenait, qui était là pour moi. Et toi aussi tu m’as laissé ! Egoïste, oui, on peut dire ça oui. Tu n’as pas un seul instant pensé à ce que cela pourrait me provoquer. Tu aurais très bien pu aller dans une autre ville des Etats-Unis mais tu as choisi de t’exiler. Tu as choisi de te rendre injoignable. » Tu ne pouvais pas nier qu’elle avait raison, c’était exactement ce que tu avais fait. Tu t’étais rendu injoignable … Ton égoïsme allait te coûter cher, tu le savais mais tu ne t’étais pas attendu à ce que Beth attaque de cette manière. Toutefois, c’était sans doute bénéfique car tu n’étais pas sûr de supporter encore longtemps ses paroles distantes. Alors que tu allais ouvrir la bouche, elle te coupa en enchainant : « Pourquoi m’avoir rayée de ta vie à ce moment-là ? Qu’est-ce que j’ai fait pour le mériter ? C’est à peine si j’avais de tes nouvelles bon sang, tu ‘attendais à quoi en revenant ? Tu es devenu un étranger pour moi Marius. Parce que quelqu’un qui ne sait rien de ma vie actuelle, c’est tout comme un étranger » Tu ne t’attendais à rien de bien glorieux en revenant. C’est pour cela que tu t’étais demandé si tu allais vraiment revenir. La question avait été réelle pour toi pendant plusieurs mois. L’Ecole des Beaux Arts avait proposé de te garder mais … Mais finalement, tu avais décidé de rentrer sachant très bien que tu ne serais pas accueilli à bras ouverts. La souffrance de Beth était réelle et elle te brisait le coeur. Ce n’était pas ce que tu avais voulu mais il était trop tard pour revenir en arrière. « Tu m’as tellement blessée que je te déteste de m’avoir fait aussi mal. Et le pire dans l’histoire c’est que je me déteste de te détester, parce que ça va à l’encontre de qui je suis. Je suis toujours fidèle à ma famille quoiqu’il arrive mais au final, qu’est-ce que je reçois en retour à part du rejet et de l’abandon ? Et moi alors ? Est-ce que vous pensez à moi tous ? » Dans votre famille, vous aviez tous abandonné le concept de famille unie qui était là pour les autres. Chacun avait toujours fait ce qu’il voulait de son côté. Chacun mais pas Beth. Elle était celle qui vous faisait tous passer avant elle et cela se retournait encore et encore contre elle. Voir ta soeur dans cet état te brisait le coeur et même si tu savais que tu l’avais blessée, tu ne pensais pas que tu l’avais fait à ce point. Dans tous les cas, cela n’avait pas été ton intention. Le silence s’installa entre vous alors que tu réfléchissais à la meilleure manière de lui répondre tout en digérant les informations qu’elle venait de te donner. La vérité c’est que tu ne pouvais rien répondre qui allait miraculeusement arranger la situation. Les blessures étaient trop profondes, tu ne pouvais qu’espérer un jour aider Beth à les refermer mais tu commençais à comprendre que peut-être que tu avais été trop loin cette fois. « Tu as le droit de me détester Beth, tu as le droit de m’en vouloir, c’est même normal. Je ne t’ai pas rayée de ma vie parce que tu le méritais. J’ai rayé tout le monde de ma vie parce que c’était ma manière à moi de ne pas perdre les pédales et d’essayer de surmonter la situation dans laquelle je m’étais mis. » Parce que c’était ça le plus tragique, tu avais été à l’origine du désastre qui t’avait amené à quitter précipitamment Brisbane. « Je sais que tu ne comprendras pas pourquoi mon exil devait se faire à Paris mais je ne pouvais pas l’envisager autrement. J’avais besoin d’ailleurs et tu sais à quel point j’aime cette ville. » Quand tu étais rentré de ton année de doctorat passée en France, tu n’avais pas arrêté de parler de Paris et des aventures que tu avais vécues là-bas. « Mais tu as raison. Je n’ai pensé qu’à moi dans cette histoire. Tu as toujours été la plus forte d’entre nous, je ne pensais pas que mon départ t’affecterait autant … » Tu aurais dû le savoir pourtant, tu aurais dû savoir que la force de caractère de Beth avait des limites … « Je n’ai pas d’excuse à part le fait d’avoir voulu échapper au mal qui me rongeait. Depuis mon retour j’essaie de réparer mes erreurs et je ne m’attendais pas à ce que tu m’accueilles à bras ouverts. » Passant une main sur ton visage, tu finis par plonger ton regard dans celui de ta soeur avant de lui dire : « Je suis sincèrement désolé. Tu ne méritais pas d’être abandonnée. Tu es la meilleure d’entre nous Beth et je suis désolé de t’avoir fait du mal. Mais j’ai toujours tout merdé avec vous tous, ce n’était qu’une question de temps avant que cela arrive avec toi. » Lui dis-tu avec un petit sourire triste sur les lèvres. Une tentative d’humour bien noire car tu commençais à comprendre qu’aucune parole et aucun geste ne pourra rattraper le mal que tu as causé à ta soeur en partant.


@Elizabeth Warren :l:


- - anything that is successful is a series of mistakes

It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) Udv22bR
It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) DqM3eSK
It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) EIhyBXy

:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Warren
Elizabeth Warren
la main de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans
SURNOM : Beth pour la famille, Eli pour les amis proches
STATUT : Le coeur brisé
MÉTIER : Directrice de la programmation pour la chaîne d'information ABC News 24
LOGEMENT : Spring Hill, Edward Street, #127
POSTS : 1045 POINTS : 810

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Caractère: franche - bosseuse - séductrice - têtue - pas très bavarde - féministe - loyale - autoritaire - déterminée - control freak - esprit critique - négociatrice hors-pair - rigoureuse - audacieuse - ambitieuse - impatiente - réfléchie - réaliste - consciencieuse - prudente - à l'écoute - solitaire - méfiante - sportive - féminine - mauvaise perdante - dépensière 
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : 12/15 : Marius n°2, Tommy, Scarlett n°2, Cade, Allan (Blanc-RP-Coco), Cody, Heather, Hayden n°2, Stella, Tony n°2, Chevy, Birdie
RPs EN ATTENTE : Je ne vous oublie pas, promis je reviendrai vers vous dès que je peux <3

Auden, Olivia, Nicolas, Gregory n°2, Ash n°2, Lennon, Jamie, Wim, Zachary, Evelyn n°2
RPs TERMINÉS : Connor n°1, Gregory n°1, Ash n°1, Hayden n°1, Marius n°1, Connor n°2, Tony n°1, Scarlett n°1, Evelyn n°1
PSEUDO : Pinkie
AVATAR : Anne Hathaway
DC : Pas de dédoublement de la personnalité à mentionner ^^
INSCRIT LE : 25/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28120-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again https://www.30yearsstillyoung.com/t28188-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again#1219654 https://www.30yearsstillyoung.com/t28190-elizabeth-warren#1219658

It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) Empty
Message(#) Sujet: Re: It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) EmptySam 1 Aoû 2020 - 0:55


« Tu as le droit de me détester Beth, tu as le droit de m’en vouloir, c’est même normal. Je ne t’ai pas rayée de ma vie parce que tu le méritais. J’ai rayé tout le monde de ma vie parce que c’était ma manière à moi de ne pas perdre les pédales et d’essayer de surmonter la situation dans laquelle je m’étais mis. »

Encore heureux qu’elle avait le droit de lui en vouloir…Qui aurait pu pardonner en un claquement de doigts un frère qui part à l’autre bout du monde ? Elizabeth n’avait pas été tendre non plus avec Tommy mais c’est certain qu’elle l’avait été davantage avec Marius car elle avait toujours été plus proche de lui. Il était donc parti pour essayer de surmonter la situation…Mais l’avait-il réellement surmontée ? C’est à peine s’il avait adressé la parole à Tommy en revenant. Et revoir Moïra avait été très compliqué…

« Je sais que tu ne comprendras pas pourquoi mon exil devait se faire à Paris mais je ne pouvais pas l’envisager autrement. J’avais besoin d’ailleurs et tu sais à quel point j’aime cette ville. »

Au fond, il est vrai qu’Elizabeth pouvait comprendre pourquoi Marius avait choisi Paris. Il en parlait toujours avec tellement d’amour. Entre le vin, la bonne cuisine, la culture autour de l’art…Comment pouvait-il ne pas s’y épanouir là-bas ? Elle pouvait le comprendre mais pas l’accepter…Elle devait sans doute s’estimer heureuse qu’il n’y soit pas resté mais elle avait tellement de mal à se concentrer sur le positif…

« Mais tu as raison. Je n’ai pensé qu’à moi dans cette histoire. Tu as toujours été la plus forte d’entre nous, je ne pensais pas que mon départ t’affecterait autant … »

Comment avait-il pu être aussi égoïste ? L’oublier autant ? Elizabeth avait terriblement envie de boire, elle n’avait pas envie de se confronter à tout ça. Elle voulait faire comme elle avait toujours fait face aux émotions : fuir. Et donc boire semblait être une solution adéquate. Pas de là à devenir ivre, mais assez pour pouvoir arriver à respirer un peu car elle semblait avoir de plus en plus de mal à trouver son souffle.

Elizabeth était une fan incontournable de whisky mais en cet instant n’importe quel alcool aurait fait l’affaire. Que ce soit de la vodka, de la tequila, du martini, du gin, du malibu, de la manzana…Mais occasionnellement elle appréciait aussi certains cocktails comme un cosmo à la Sex & the City, un mojito, une pina colada, un daïquiri, un ti punch. M’enfin là, cela aurait été difficile de faire un cocktail…De toute façon, honnêtement, là, tout de suite, même une bière aurait pu aider. Ah mais tiens, Marius avait apporté du vin. Elizabeth décida d’ouvrir la bouteille pendant que Marius continuait son monologue. Et puis, avec le dessert, elle pourrait sûrement sortir du champagne. Cela valait le coup de fêter le flot de paroles qui sortait, non ? On pouvait célébrer toute cette frustration qui sortait enfin…Drôle de célébration mais pour Elizabeth c’était un événement exceptionnel. Elle avait envie de taper Marius pour passer ses nerfs sur lui…La colère l’envahissait tel un volcan en explosion.

« Ah ben non bien sûr, le départ de mon frère le plus proche n’allait certainement pas me rendre mal…Non mais à quoi pensais-tu ? »

Le pauvre Marius ne devait plus savoir comment parler ou réagir. Toutes ses paroles étaient bonnes pour rajouter de l’essence sur le feu…Elle l'entendait mais elle ne l'écoutait pas. Et elle n'arrivait certainement pas à le comprendre...

« Je n’ai pas d’excuse à part le fait d’avoir voulu échapper au mal qui me rongeait. Depuis mon retour j’essaie de réparer mes erreurs et je ne m’attendais pas à ce que tu m’accueilles à bras ouverts. »

Il essayait peut-être effectivement de réparer ses erreurs mais ce n’était pas suffisant…Il devait faire plus. Au fond d’elle, Elizabeth savait que c’était ridicule de penser ça. Il en faisait déjà pas mal mais la colère l’aveuglait dans ses pensées. Et puis il devait aussi rattraper ses tords auprès de @Tommy Warren et @Scarlett Warren .

« Je suis sincèrement désolé. Tu ne méritais pas d’être abandonnée. Tu es la meilleure d’entre nous Beth et je suis désolé de t’avoir fait du mal. Mais j’ai toujours tout merdé avec vous tous, ce n’était qu’une question de temps avant que cela arrive avec toi. »

Et là, cette phrase…pile cette phrase. Cela déclencha quelque chose en Elizabeth. Si il était persuadé de tout gâcher avec elle dès le départ, ce n’était qu’une question de temps avant que cela arrive. Et Elizabeth connaissait bien ce sentiment puisqu’elle vivait la même chose dans toutes ses relations amoureuses. Cette sensation de ne pas mériter l’amour…Avec @Cody Shephard, avec @Nicolas Rollins …Alors elle se tournait vers des relations sans engagement, comme avec @Gregory Morton , @Allan Winchester . Ou alors elle se lançait dans des plans foireux comme avec @Tony Adams , ce qui n’arrangeait certainement pas son estime d’elle-même. Ou encore quand elle s’était amusée à jouer avec @Cade Grimes , alors qu’elle savait très bien que ça ne menait à rien. Ou qu’elle s’était laissée draguée par ce cher @Wim Coster alors qu’il était bien trop jeune pour elle. Oui, Elizabeth n’avait pas fait des choix glorieux dans sa vie amoureuse. Et tout ça parce qu’elle avait peur qu’on l’abandonne, alors elle préférait quitter le navire avant. Elle comprit enfin pourquoi @Marius Warren était parti. Après tout ce temps, elle saisissait enfin la nuance qui lui manquait, la pièce du puzzle qui venait le compléter…Marius avait préféré saboter sa vie.

Elizabeth passa soudainement de la colère à la pitié. Le changement dans son regard était radical. Il avait du probablement se sentir très seul. Marius la regarda curieusement, comme s’il saisissait la modification d’énergie émotionnelle à l’intérieur d’Elizabeth.

« Je comprends…Je sais que ça semble sortir de nulle part mais je comprends. »

Elizabeth sentait la pression qui redescendait nette.

« Je veux juste que tu comprennes à quel point cela a été dur pour moi. Je pensais vraiment que tu t’en fichais de moi, de ce que je pouvais ressentir…Que Tommy fasse ça, ça me surprends moins mais toi et moi on formait un vrai duo. Je ne me suis pas sentie écoutée par mon grand frère et ça m’a fait très mal »

Elizabeth se dirigea vers le canapé pour s’asseoir. Elle avait besoin de se poser.

« Tu as du te sentir très seul toi aussi et ça me fait de la peine d'imaginer ce que tu as pu vivre... »


@Marius Warren


Hehe:
 




" De tous les maux, les plus douloureux sont ceux que l'on s'est infligés à soi-même. "

Sophocle



Working Girl:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) Empty
Message(#) Sujet: Re: It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

It's about time we talk (ft Marius Warren, n°2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-