AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Sings precious memories | Amos&Rae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liam Taylor
Liam Taylor
le témoin du temps
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans (09/06/1981) et il le vit très bien
SURNOM : Liam est déjà assez court comme prénom. Vous pouvez vous risquer à lui en donner un, mais il n'aime pas trop ça!
STATUT : Éternel célibataire, il attend patiemment la personne qui pourra le supporter lui et sa grande gueule.
MÉTIER : Conservateur au Queensland Museum. Il anime aussi des conférences sur un thème principal : la réception de l'antiquité.
LOGEMENT : #205 orchid street, Redcliffe
Sings precious memories | Amos&Rae Ezgif-11
POSTS : 1615 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il a un doctorat en Histoire de l'art & Archéologie ainsi qu'un master d'Histoire - Si vous ne l'arrêtez pas, il pourra enchaîner les anecdotes historiques, attention! - Vous ne verrez pas Liam courir après les filles, non pas qu'il s'en désintéresse, c'est simplement pas son truc. - Toutes les raisons sont bonnes pour faire la fête avec ses amis, mais vous ne le verrez quasiment jamais en boite de nuit.
RPs EN COURS : 10 - Leam1 & Noa1 * Noa2 * Taylor Family&Co * Ciara * Marius2

Sings precious memories | Amos&Rae 7AAWAiZ
Taylor Family (Chad3 * Amos4) ▬ Understand the things I say, don't turn away from me 'cause I've spent half my life out there, you wouldn't disagree. Do you see me? Do you see? Unhappiness, where's when I was young.


Sings precious memories | Amos&Rae RLEwQA9
Liana2 * Liana3 ▬ Will we ever stay high long enough to survive these lows? Would you give me a sign? Should I stay or just let you go? Tell me, how would I know? They say you'll feel it when it's right.


Sings precious memories | Amos&Rae MaBtAMh
Leam3 ▬ I remember dancing in the street the first time I showed you Springsteen. You told me you love me and us on the hilltop we used to meet when the whole world was fast asleep. Yeah, our fingers, they were tracing every constellation that brought you to me.

Sings precious memories | Amos&Rae Jck1
Liauden ▬ When we hit the bottom, nothin' gon' stop us. Climb to the top with you, we could be the greatest ones who never made it. They tryna hate, but we won't change anything at all.

RPs TERMINÉS : Kane1 * Kane3 * Kelly&Loan&Kane * Kane4 * Kane5 * WeekendChill1 * Amos3 * Paintball (ROA) * Auden&Ginny (fb 2006) * Linny1(fb) * Liana1 * Amos&Rae * Amos&Chad * Jiliana & Auden *Chad1 * Marius1 * Color2&Leam2 * Color1 * Molly1 *

Abandonné:
 

AVATAR : Josh Hartnett
CRÉDITS : UB: loonywaltz - Avatar: - Dessin: JOSEPH KEEGAN - Gif: harley.
DC : Giovanni Medici
PSEUDO : Pti' Biscuit aka KD
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 13/05/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t31052-liam-taylor-la-meilleure-chose-a-faire-est-depouser-un-archeologue-plus-vous-vieillirez-et-plus-il-vous-aimera https://www.30yearsstillyoung.com/t31151-liam-we-can-rp-if-we-want-to https://www.30yearsstillyoung.com/t31155-liam-taylor https://www.30yearsstillyoung.com/t32360-liam-taylor#1437891

Sings precious memories | Amos&Rae Empty
Message(#) Sujet: Sings precious memories | Amos&Rae Sings precious memories | Amos&Rae EmptyJeu 18 Juin - 22:51






Sings precious memories
Cette visite à l’hôpital a été plus qu’un événement. Je ne m’attendais pas vraiment à ce qu’Amos s’ouvre à moi, enfin pas à ce qu’il m’avoue tout sur le plan cœur et sur la présence de cette fameuse Raelyn dans sa vie. J’étais plutôt sceptique au début à l’idée de savoir qu’il abandonne comme ça sa relation avec Sarah alors qu’ils sont toujours mariés et ce même si elle lui a claqué la porte au nez il y a quelque temps maintenant. Vous pouvez me croire, je m’attendais à tout sauf à apprendre que mon frère voyait une autre femme. Je ne m’attendais même pas à ce qu’il s’ouvre comme ça à moi, mais ça me fait plaisir, ça montre au moins que mes efforts commencent petit à petit à payer et ça me motive encore plus à continuer. Tout ça pour dire qu’Amos m’a envoyé un message pour me dire de venir le rejoindre au port, première surprise, qu’est-ce qu’il peut bien faire au port ? Mais en plus de ça il précise de le rejoindre sur son bateau sur tel quai. Depuis quand il a un bateau le frangin ? Et surtout depuis quand il a de l’argent pour s’en payer un ? À tous les coups c’est qu’un petit voilier et je sens déjà que je vais me manger la voile dans la gueule au moindre changement de vent. Je le suis vraiment. Content je veux dire, peut-être qu’il me parlera un peu plus en détail de cette fameuse " sorcière " que notre mère m'a décrite, peut-être même qu’il y aura aussi Chad et qu’on va se dorer la pilule au soleil, enfin, il faudra déjà qu’il se montre.

Je commence à me préparer, une veste à capuche classique, jogging, basket, rien de mieux pour être décontracté. Je n’ai pas besoin de passer au musée, Rüya m’a promis de s’occuper de tout, ce qui en soi devrait peut-être me faire peur quand je vois sa rigueur baisser à vu d’œil, on va dire que c’est le bonheur de rejoindre mon frère qui passe au-dessus de mes craintes.  Thucy me regarde fixement, assise par terre et la queue balayant le sol à une vitesse folle, elle sait que je vais partir et elle me présente sa laisse dans sa gueule. « Tu crois que les chiens sont autorisés peut-être ? » Que je lui dis en la narguant. La tête déprimée, elle commence à baisser la tête comprenant vite qu’elle ne pourra pas venir avec moi. Je ne vais quand même pas l’imposer alors qu’elle n’est pas invitée non mais. Je ne suis vraiment qu’un faible, j’allais refermer la porte, mais le visage dépité de mon toutou, ses oreilles baissées, son petit couinement, elle me force la main là on est d’accord ? Je lui fais signe de la tête qu’elle peut venir et voilà qu’en une seconde top chrono elle se retrouve sur le pallier de l’appart, déposant sa laisse dans ma main. « T’es vraiment pas possible toi, j’ai l’air de quoi moi maintenant ? »

On arrive à Bayside quelques minutes plus tard au volant de ma voiture et je cherche l’emplacement de ce fameux quai afin de me garer le plus proche possible. Je vois l’écriteaux au loin, mais ce n’est pas un simple bateau que je vois aussi…. Je m’en rapproche, Thucy à mes pieds, toute contente d’être venue avec moi. Je m’avance doucement, je regarde autour de moi, je ne me suis pas trompé, c’est bien ici, mais c’est un catamaran qui est à la place du voilier auquel je m’attendais. Je monte sur le pont principal de ce fameux bateau, j’en fais le tour vite fait, mais personne. Je me dirige donc vers la porte qui doit amener à la grande cabine intérieure, mon paquet de bière à la main, Thucy toujours à mes pieds et je frappe enfin pour signaler ma présence. Toujours rien, je refrappe une nouvelle fois et j’entends finalement le bruit de pas se diriger vers la porte. J’ai le dos tourné au moment où elle s’ouvre, beaucoup trop captivé par l’immensité qui se trouve devant moi. Enfin, la personne qui m’accueille me surprend encore plus. « Euh…. Vous n’êtes pas mon frère vous. » Merci captain obvious. C’est une jolie femme aux cheveux blond platine qui me fait face, je me suis trompé de bateau ? Je me disais bien aussi, impossible qu’Amos ait un bien aussi imposant. « Excusez-moi de vous avoir dérangé, je dois m’être trompé de bateau. » Je m’excuse sincèrement, me retrouver ici en face d’une femme que je ne connais ni d’Adam ni d’Eve, sur sa propriété, ça fait putain de pervers. Pour moi un bateau de cette taille c’est comme une maison, je n’aimerais pas qu’un inconnu s’amuse à venir dessus comme ça sans rien demander, sans prévenir. Thucy a l’air plus joyeuse que moi, la présence de la blonde ne la dérange pas, même pas du tout, elle me donne même l’impression de reconnaître une odeur ? « Je suis désolé de vous demander ça, mais, Amos ne serait pas présent ici par hasard ? » Question conne, bien sûr que non, mais je ne sais pas, je ne peux pas m’empêcher de savoir au cas où. J’arrive à peine à comprendre ce qu’il se passe, alors que je replace une mèche imaginaire derrière mon oreille, un coup du malaise que je ressens actuellement ça.





Sings precious memories | Amos&Rae IoSQNtK
Sings precious memories | Amos&Rae D3SLCSZ
Sings precious memories | Amos&Rae 982718museum2


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Raelyn Blackwell
Raelyn Blackwell
le mont des vanités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (23.12.1986) - capricorne ascendant scorpion
SURNOM : Raelyn est le prénom qu'elle s'est choisi, elle est née Rachel-Lynn.
STATUT : Elle a un coeur finalement et elle l'a mis entre les mains d'Amos. La grossesse n'était pas prévue au programme, elle la dissimule tant que c'est encore possible.
MÉTIER : Boss du Club, la pègre de Brisbane, depuis février 2021. Copropriétaire avec Amos de l'Octopus, un Casino qui a ouvert ses portes en avril 2021.
LOGEMENT : Avec Amos, dans un vieil entrepôt transformé en luxueux loft au 721 Daisy Hill Road à Logan City. L'adresse de leur logement est un secret que le couple garde jalousement.
Sings precious memories | Amos&Rae Npvl
POSTS : 19696 POINTS : 10460

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : petit modèle, charismatique, magnétique, il est facile de se faire berner par son charmant minois › diplomate, elle possède des nerfs d'acier › accro à la cigarette, alcoolique à ses heures perdues, elle luttera toute sa vie contre son addiction à la cocaïne › opportuniste et prête à tout pour servir ses propres intérêts, elle possède des notions de bien et de mal bien à elle › terrorisée par la solitude, elle l'a longtemps fuie dans les bras d'inconnus avant de tomber amoureuse d'Amos › a récupéré le contrôle du Club en février 2021, devenant le leader de l’organisation criminelle
RPs EN COURS :
Sings precious memories | Amos&Rae 75d82c2c37b882e371ff586ea0e0b75e85da754b
amelyn #58 & #59 & #48 I don't know just how it happened, I let down my guard, swore I'd never fall in love again but I fell hard. You came into my crazy world like a cool and cleansing wave. Before I knew what hit me, baby, you were flowing though my veins. I'm addicted to you, hooked on your love, like a powerful drug I can't get enough of. ☽ 1234567891011121314151617181920212223242526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859

Sings precious memories | Amos&Rae Ubj6
spencer #1 You know there's still a place for people like us, the same blood runs in every hand. Take another walk out of your fake world, please put all the drugs out of your hand. You'll see that you can breathe without no back up, so much stuff you got to understand.

Sings precious memories | Amos&Rae B6fb1cb466973b6ee80fa251209ee74621998ab8
sasha #2 Cause I was born, I was born to the night. In the night, I survive all the poison, the pleasure, the highs. Dusk 'til dawn, in the city where the wild things are. When the wolves are out, no doubt they're cryin' out my name.

Sings precious memories | Amos&Rae Dywz
Destiny was for fools. She would not wait for her life to happen. She would make it happen.

(07) sasha #2 (2019)taylor brothers & cogabriellespencer #1amos #58amos #59chad #2

UNIVERS ALTERNATIFS :

(03) zombie amelynamelyn UA #3leolyn #2 (UA la faucheuse)

Sings precious memories | Amos&Rae 9435847c0657cbf122d08ab57dc71844

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens

POUR INFO :
dialogues en indianred.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard

AVATAR : Lady Gaga
CRÉDITS : bambieyes (avatar) loonywaltz (UB) & harley (crackship)
DC : Megan Monroe, l’œil de la tempête (ft. Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/02/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23235-raelyn-the-badest-thing-around-town-5 https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t23333-raelyn-blackwell https://www.30yearsstillyoung.com/t24159-raelyn-blackwell

Sings precious memories | Amos&Rae Empty
Message(#) Sujet: Re: Sings precious memories | Amos&Rae Sings precious memories | Amos&Rae EmptyVen 19 Juin - 10:08




Sings precious memories
Raelyn Blackwell & @Amos Taylor & @Liam Taylor Sings precious memories | Amos&Rae 873483867

La journée qui vient de s’écouler a quelque chose de surréel et si je suis certaine d’une chose, c’est qu’elle a scellé, ou confirmé, la complicité écrasante qu’il existait déjà entre mon amant et moi. Débarrassé de son plâtre et de ses douleurs résiduelles, résultat de sa côte fêlée, Amos en entreprit de mettre en application la décision que nous avons prise sur Fraser Island : m’initier à la plongée. Moi, au delà de l'activité en elle même et des sensations qu’elle procure, c’est de m’introduire un peu plus dans l’univers de mon amant qui m’intéresse. Alors je l’ai écouté attentivement pendant des jours tandis qu’il tentait de m’inculquer la théorie, je l’ai regardé, concentrée, me montrer comment utiliser le matériel de plongé qu’il a récemment acquis et aujourd’hui pour la première fois pour moi et la première fois depuis des années pour lui, nous avons pris le large pour nous aventurer sous la surface. Cette balade hors du temps a duré moins d’une heure, pour une initiation Amos a jugé qu’il était bon de commencer doucement et si le récif était d’une beauté à couper le souffle, si les sensations sont telles qu’il les avait décrites, l’impression d’être légère et de pénétrer dans un univers hors du temps, ce sont les émotions fortes et particulières que j’ai ressentie chez mon compagnon qui m’ont le plus touchées. Il n’avait pas plongé depuis douze ans, il me l’a dit, et j’ai senti que ce jour était plus particulier encore pour lui qu’il ne l’était pour moi. Je l’ai senti quand il a posé son regard sur moi après m’avoir donné les dernière consigne et avant que je ne me jette à l’eau, je l’ai senti quand sous la surface il a attrapé ma main dans la sienne et je l’ai senti quand dans ses caresses, dans nos baisers et nos ébats une fois remontés sur le catamaran. J’en perçu l’émotion dans sa voix, et j’ai également perçu son appréhension quand il s’est enquit de mon ressenti : il voulait que ça me plaise, il était nerveux à l’idée que cela puisse ne pas être le cas, et je l’ai rassuré en l’attirant contre moi. Comment aurais-je pu passer une après midi déplaisante alors qu’il était là à mes côtés et que sa fébrilité, touchante, transpirait par tous ses pores ?

Rentrés au port nous avons commandé à manger, des pizzas puisqu’il semble que cela soit la base de notre alimentation, nous sommes douchés, avons joué les prolongations sur le canapé de la pièce principale avant de nous endormir nus dans le bras l’un de l’autre. Les coups contre la porte de la cabine m’ont réveillée la première et en me redressant j’ai passé une main dans mes cheveux encore humides pour les discipliner avant de récupérer le caleçon de mon amant entre mes doigts pour le lui tendre. A moitié endormi il a grogné, et j’ai sourit en secouant la tête et en me mettant en quête de vêtements à passer sur mon dos. « Enfile ça, c’est surement le livreur. » Et même si je me présente à la porte nous ne sommes pas dans la chambre à l’abri des regards, alors il vaut mieux qu’il se rhabille. J’enfile rapidement mon bas en dentelle et fini par mettre la main sur son t-shirt qui, étant donné ma taille, me tombe plus bas que le milieu des cuisses et je décide qu’il fera l’affaire, avant de remonter les quelques marches qui mènent à la porte de la cabine. « Euh…. Vous n’êtes pas mon frère vous. » Et si j’en crois ses mains vides de tout carton de pizza, il n’est pas le livreur. Un peu surprise je lève un sourcil en l’observant de haut en bas. Il a quelque chose de familier le blond qui se trouve face à moi, mais je suis persuadée de ne jamais l’avoir croisé. « Excusez-moi de vous avoir dérangée, je dois m’être trompé de bateau. » J’esquisse un sourire avant de secouer la tête. « Y’a pas de mal, je passe mon temps à lui dire qu’avec une boite au lettre et une adresse ce serait plus simple pour tout le monde, surtout pour les livreurs. » Je m’apprête à refermer la porte quand l’inconnu poursuit finalement. « Je suis désolé de vous demander ça, mais, Amos ne serait pas présent ici par hasard ? » Vous n’être pas mon frère vous, Amos ne serait pas présent ?, le rapprochement n’est pas bien compliqué à faire et me révèle la raison pour laquelle mon interlocuteur me semblait familier. J’esquisse un sourire, amusée avant de hocher la tête. « Tu t’es pas trompé de bateau. » Même si j’ignorais qu’on attendait de la visite. « Il est là, rentre, je suis Raelyn. » Je ne sais si mon prénom lui rélèvera mon identité, mais il me semble être un bon début.

J’abandonne le vouvoiement, je suis familière et il est de toute façon rare que je l’emploie, avant de faire demi tour en l’invitant d’un signe de tête à me suivre. Dieu soit loué Amos a enfilé le caleçon que je lui ai tendu mais semble déjà de nouveau assoupi. Le frère - à défaut de connaître son prénom - sur les talons, je m’approche de mon amant pour le réveiller à nouveau. Je pose ma main sur son épaule et je n’ai pas le temps de prononcer le moindre mot que la sienne s’aventure déjà sous le t-shirt trop grand qui me sert d’unique vêtement pour remonter le long de ma cuisse. « T’es habillée ? » Je l’arrête en attrapant son poignet : je ne suis pas une femme pudique, mais j’entrevois déjà le malaise que ressentira mon amant un fois qu’il aura pris conscience que son frère, l’un de ses frères, il m’a confié en avoir plusieurs, est dans la pièce. Je me penche vers lui avant de murmurer, d’un ton amusé. « Pour rencontrer ton frère, je me suis dit que ça serait mieux. » L’aspect inédit de la situation me fait sourire, presque rire, et rapidement il se redresse, interpellé par mes paroles. « Même s’il va sans dire que j’aurais enfilé autre chose si j’avais été au courant. » Je doute que mon amant m’ait caché volontairement cette information : il avait oublié ou il s’agit d’une visite surprise, mais je me plais toutefois à le taquiner à ce sujet. Je le dévore des yeux une seconde supplémentaire avant de reprendre, m’adressant cette fois ci aux deux hommes. « Je vais me changer si vous le permettez, je reviens tout de suite. » Je dépose un baiser dans le cou de mon amant avant de disparaître dans la chambre pour enfiler quelque chose d’un peu plus couvrant, déjà curieuse de savoir comment les choses vont se passer.







Sings precious memories | Amos&Rae 1949770018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Amos Taylor
Amos Taylor
les raisins de la colère
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 44 ans (02/05/1977)
SURNOM : Quelle idée !
STATUT : Elle a gommé ses ratures, effacé ses coquilles. Elle lui a rappelé que derrière le tragique se terrent parfois de belles histoires d'amour.
MÉTIER : Propriétaire d'un casino que Raelyn a appelé "Octopus"
LOGEMENT : Il vit depuis janvier avec Raelyn au 721 Daisy Hill Road à Logan City, dans un loft dont il tait l’adresse.
Sings precious memories | Amos&Rae 6rNDln61_o
POSTS : 3740 POINTS : 2015

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Il ne cuisine pas, mais il sait faire à manger › C'est un excellent nageur › Après l'accident, il n'a plus plongé pendant des années. Il a recommencé récemment grâce à Raelyn › Alcoolique notoire. Il arrive qu'il l'admette.
RPs EN COURS : Sings precious memories | Amos&Rae BmXhphe3_o
Amelyn 485557UA 2 (chp 3)DZDS ▬ Every breath you take and every move you make, every bond you break, every step you take, i'll be watching you.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 1314151617181920212223252627282930313233343536373839404142434445464748495051525354555657


Sings precious memories | Amos&Rae RlLeW9k7_o
Taylor family Liam 4 › ▬ By faith, being moved by the fear of God, he made ready an ark for the salvation of his family
Chad 1Liam 3Liam 4Chad 3

Sings precious memories | Amos&Rae Tumblr_m174hkbsaI1qcpaygo1_500


UNIVERS ALTERNATIFS :

(4/5)Amelyn DSUA 2 (chp 3)Amelyn DZLenoreLou

Sings precious memories | Amos&Rae 6f03ff49043057a25e4c741f9ad6e144

RPs EN ATTENTE : Marius › Casey › Cian › Chad









RPs TERMINÉS : Liste mise à jour dans la fiche de liens.


AVATAR : Bradley cooper
CRÉDITS : Tearsflight (avatar) Sunflower (gif) Clem (code signature)
DC : Nope
PSEUDO : Ci!
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28495-amos-taylor-my-senses-have-been-stripped https://www.30yearsstillyoung.com/t28558-amos-taylor-ace-of-spades https://www.30yearsstillyoung.com/t29131-amos-taylor

Sings precious memories | Amos&Rae Empty
Message(#) Sujet: Re: Sings precious memories | Amos&Rae Sings precious memories | Amos&Rae EmptySam 20 Juin - 21:39







SINGS PRECIOUS MEMORIES
Amelyn #19 & Liam Taylor

@RAELYN BLACKWELL @Liam Taylor
Cette journée fut un concentré d’appréhension et d’excitation, un shot d’adrénaline et de doutes également. Et si je n’y arrivais pas ? Si je la décevais ? Et si, de l’échec, je n’avais plus pour elle que les saveurs insipides de la neige ? Et si… ? Bien sûr, j’ai puisé dans le puits de nos conversations autour de la théorie assez d’eau que pour éteindre mes angoisses, mais une fois l’heure de nous jeter à la mer, je n’y serais jamais arrivé sans Raelyn. Je ne l’aurais pas fait à cause des images de cet accident qui ne me quitteront jamais plus. Elles sont imprimées dans ma rétine et semblent toujours de plus en plus réelles. Lors de ma dernière tentative, l’angoisse a empoigné mes poumons jusqu’à transformer ma respiration en râle. Mais en ce début d’après-midi, dès lors que je me suis interdit de reculer pour elle, pour le regard engorgé d’enthousiasme de cette femme, j’ai repoussé aussi loin que possible les conséquences de mes traumas et je me suis lancé. Je n’avais besoin que d’un peu d’élan finalement, une impulsion, le souffle d’un vent nouveau dans mon dos. Elle aura été celui-là et, de retour à la surface, enivré par ce cocktail d’émotions, tous deux désencombré des bouteilles d’oxygène, je me souviens m’être adossé au bastingage et d’avoir caché mes yeux de la paume de mes mains. Pas d’elle. Non. Mon ébranlement est palpable  et ma pudeur perd du terrain chaque jour qui passe. Je me suis arrêté pour mieux les canaliser, les encaisser et le digérer. Je me suis stoppé pour rétablir le rythme de mon cœur à une vitesse normale tant il est enhardi par le goût du sel sur mes lèvres, par le ballet des poissons du récif, par ce trop-plein de sensations que je décris parfaitement, mais que j’ai eu peur d’affronter à nouveau. Tout était semblable à mon souvenir à une différence près : je ne suis pas remonté de mauvaise grâce parce qu’on est mieux sous l’eau qu’à la surface, mais de gré, avec au creux des tripes un foyer incandescent de curiosité. A-t-elle aimé, Raelyn ? Voudra-t-elle recommencer ? A-t-elle eu peur ? S’est-elle émerveillée de ce monde caché à la plèbe ? Lorsque je serai redescendu, sans doute lui poserais-je la question. Plus tard cependant. D’abord, je me redresse l’attire à moi pour l’enlacer, l’embrasser et lui chuchoter à l’oreille l’aveu de ma reconnaissance. Ensuite, nous évacuerons, ensemble, ces ressentis chargés comme un atome, du seul langage que nous maîtrisons et sans craindre la maladresse. Sans cela, je crois que je n’aurais jamais trouvé la volonté de rentrer au port puisqu’il n’est qu’en mer que je me sente entièrement serein. Ici, c’est vide d’agression de toute sorte pour ma faible tolérance aux bruits parasites par exemple.

Fourbu par cette journée proche du surnaturel, je n’ai pas trouvé la foi de nous cuisiner quelque chose et, comme souvent, nous nous sommes tournés vers la facilité : commander une pizza grâce à l’application magique de ma partenaire. En deux coups de clic, l’affaire était pliée et, insatiable de convoitise vis-à-vis du corps de l’autre, je me suis endormi, après l’effort, dans mon canapé. En toute franchise, j’aurais préféré m’assoupir plutôt que de tremper tout entier dans le bain du repos. Au moins aurais-je entendu les coups répétés contre ma porte. Or, ils sont passés inaperçus et je l’ai découvert de la plus inconvenante des façons. Lorsque Raelyn m’a secoué, doucement, j’ai grogné quelques mots de frustration de l’avoir retrouvée habillée et ailleurs que dans mes bras, bras ankylosés de n’être tout à fait réveillés,  mais qui agissent avec une spontanéité presque machinale. La spontanéité. C’est grâce à elle que j’ai enfilé mon boxer sans réfléchir lorsqu’elle me l’a lancé. C’est à cause d’elle que j’ai glissé ma main le long de sa cuisse sous les yeux de mon frère. Mon petit frère. Et c’est elle que je maudis à présent que mon retour à la réalité est brutal. « Quel frère ? » Je me suis redressé d’emblée et j’ai sondé la pièce d’un regard circulaire pour le trouver là, juste derrière elle, sans doute aussi mal à l’aise que je ne le suis moi-même. Le sang m’a instantanément monté aux joues et bien qu’elles n’aient pas rosi, je me sens pris d’une sueur froide.  Mon invitation, je l’ai tout bonnement oubliée d’avoir transi de rencontrer une vieille amie. « Ouais ! J’ai mal géré. » me suis-je adressé autant à elle qu’à lui en cherchant des yeux mon jeans qui gît quelque part entre le salon et la porte d’entrée. « Tu vas bien ? Je suis désolé, je me suis endormi…et… » Je me suis raclé la gorge tandis que je balaie toujours la pièce, mes pupilles transformées en radar. J’ai aperçu le tas de denim juste derrière la jambe de mon frangin alors que Rae a embrassé mon cou avant de s’éclipser. Elle ne semble pas froissée. Je dirais plutôt qu’elle est amusée par la situation et que mon air à mi-chemin entre l’hébétement de la victime arrêtée à tort et l’expression du gosse surpris la main dans le sac d’un vol de bonbon dans un magasin la ravit. Tant mieux ! C’est déjà ça de pris, ai-je songé alors que je contourne mon invité. « Je suis désolé. Je n’ai pas vu l’heure passé. » Plus correct que d’admettre que j’ai omis notre petit arrangement. « Mais surtout, ne t’en fais pas. On a commandé de la pizza en plus. » Peut-être même qu’il en reste de la veille ou que nous pourrons compléter la commande. Rae est doué pour la négociation. Sa voix de velours arriverait à convaincre tout homme qu’il serait fou de lui refuser un service aussi menu que celui-là. « Reste avec nous, tu ne nous déranges pas. Excuse-moi, si ça t'ennuie pas, je vais récupéré ça. » Je me suis avancé vers lui, enfin, et j'ai enfilé à la hâte mon bien ramassé non sans avoir profité d'être à hauteur de l'encolure de son chien pour la flatter. « Je te sers quelque chose à boire ? » J’ignore s’il est choqué, déçu, embêté ou désarçonné, mais je le trouve anormalement calme, mon jeune frère, et je ne sais plus quoi inventer comme ânerie pour combler le silence alors, je fais ce pour quoi je suis le plus doué : la franchise. « Je sais que c’est bizarre. Et que ça l’aurait été même sans ça. » Sans moi à moitié nu pris la main dans le sac… où sous le t-shirt de Raelyn. «J’aurais voulu te la présenter différemment. » ai-je conclu en haussant les épaules. « Mais, reste, ça me fera plaisir. »  Parce qu’il est le seul de mes frères à être au courant des détails de cette relation – quoiqu’ils soient incomplets – et qu’au-delà de la forme, dans le fond, c’est un honneur qu’il puisse faire sa connaissance, si tant est qu’elle n’en soit pas dérangée.







Sings precious memories | Amos&Rae JLuMeCF
Sings precious memories | Amos&Rae Lw486ESk_o

Sings precious memories | Amos&Rae 330286babygirl

Sings precious memories | Amos&Rae 981744criminal
Sings precious memories | Amos&Rae H0nh
Sings precious memories | Amos&Rae CbfkK5SM_o
Sings precious memories | Amos&Rae C9dw

Sings precious memories | Amos&Rae 2929714247:
 
Revenir en haut Aller en bas
Liam Taylor
Liam Taylor
le témoin du temps
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans (09/06/1981) et il le vit très bien
SURNOM : Liam est déjà assez court comme prénom. Vous pouvez vous risquer à lui en donner un, mais il n'aime pas trop ça!
STATUT : Éternel célibataire, il attend patiemment la personne qui pourra le supporter lui et sa grande gueule.
MÉTIER : Conservateur au Queensland Museum. Il anime aussi des conférences sur un thème principal : la réception de l'antiquité.
LOGEMENT : #205 orchid street, Redcliffe
Sings precious memories | Amos&Rae Ezgif-11
POSTS : 1615 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il a un doctorat en Histoire de l'art & Archéologie ainsi qu'un master d'Histoire - Si vous ne l'arrêtez pas, il pourra enchaîner les anecdotes historiques, attention! - Vous ne verrez pas Liam courir après les filles, non pas qu'il s'en désintéresse, c'est simplement pas son truc. - Toutes les raisons sont bonnes pour faire la fête avec ses amis, mais vous ne le verrez quasiment jamais en boite de nuit.
RPs EN COURS : 10 - Leam1 & Noa1 * Noa2 * Taylor Family&Co * Ciara * Marius2

Sings precious memories | Amos&Rae 7AAWAiZ
Taylor Family (Chad3 * Amos4) ▬ Understand the things I say, don't turn away from me 'cause I've spent half my life out there, you wouldn't disagree. Do you see me? Do you see? Unhappiness, where's when I was young.


Sings precious memories | Amos&Rae RLEwQA9
Liana2 * Liana3 ▬ Will we ever stay high long enough to survive these lows? Would you give me a sign? Should I stay or just let you go? Tell me, how would I know? They say you'll feel it when it's right.


Sings precious memories | Amos&Rae MaBtAMh
Leam3 ▬ I remember dancing in the street the first time I showed you Springsteen. You told me you love me and us on the hilltop we used to meet when the whole world was fast asleep. Yeah, our fingers, they were tracing every constellation that brought you to me.

Sings precious memories | Amos&Rae Jck1
Liauden ▬ When we hit the bottom, nothin' gon' stop us. Climb to the top with you, we could be the greatest ones who never made it. They tryna hate, but we won't change anything at all.

RPs TERMINÉS : Kane1 * Kane3 * Kelly&Loan&Kane * Kane4 * Kane5 * WeekendChill1 * Amos3 * Paintball (ROA) * Auden&Ginny (fb 2006) * Linny1(fb) * Liana1 * Amos&Rae * Amos&Chad * Jiliana & Auden *Chad1 * Marius1 * Color2&Leam2 * Color1 * Molly1 *

Abandonné:
 

AVATAR : Josh Hartnett
CRÉDITS : UB: loonywaltz - Avatar: - Dessin: JOSEPH KEEGAN - Gif: harley.
DC : Giovanni Medici
PSEUDO : Pti' Biscuit aka KD
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 13/05/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t31052-liam-taylor-la-meilleure-chose-a-faire-est-depouser-un-archeologue-plus-vous-vieillirez-et-plus-il-vous-aimera https://www.30yearsstillyoung.com/t31151-liam-we-can-rp-if-we-want-to https://www.30yearsstillyoung.com/t31155-liam-taylor https://www.30yearsstillyoung.com/t32360-liam-taylor#1437891

Sings precious memories | Amos&Rae Empty
Message(#) Sujet: Re: Sings precious memories | Amos&Rae Sings precious memories | Amos&Rae EmptyJeu 2 Juil - 12:56







SINGS PRECIOUS MEMORIES
Amelyn & Liam Taylor

@RAELYN BLACKWELL @Amos Taylor
Etrange sensation que de remarquer le fait qu’on fasse comme si de rien n’était, comme si l’on avait toujours été proche. J’ai toujours respecté son choix de s’isoler, de nous rejeter les uns après les autres et ce parce que je ne pourrais jamais comprendre ce qu’il a vécu. J’ai moi aussi perdu une nièce à qui je tenais énormément, avec qui j’étais plus ou moins proche, mais est-ce que je peux comparer cette tristesse à celle d’un père qui a perdu sa raison d’être ? Je ne pourrais jamais le prétendre. Seulement, je ne pensais pas qu’il s’ouvrirait si facilement après autant d’année à me repousser. J’aurais pu abandonner, mais finalement, n’est-ce pas le fruit de nos efforts ? J’espère simplement que tout ceci ne soit pas simplement de la poudre de perlimpinpin, qu’il soit vraiment dans une optique de vouloir arranger les choses. Si j’ai été compréhensif à l’époque je ne sais pas si je vais bien pouvoir l’être encore très longtemps. Je me suis lancé dans une croisade dont je ne sais même pas si mes frères désirent vraiment y participer, on ne peut pas vraiment dire que j’ai été grandement aidé et ce n’est pas la dernière altercation avant l’hôpital entre Amos et Chad qui va me persuader du contraire. C’est la tête remplie de questions que j’arrive sur les quais de Bayside, là où je suis censé retrouver Amos, l’aîné de la famille. Les surprises continuent de s’enchainer sous mes yeux, un catamaran, une femme aux cheveux blonds platine qui m’accueille dessus visiblement tout aussi étonnée que moi de me retrouver face à elle. Si dans un premier temps je commence à me poser des questions sur si je suis bien au bon endroit, la réaction de Thucy qui réagit comme si elle reconnaissait des odeurs me met un doute, alors je préfère poser la question, au risque de me montrer trop insistant. Ce n’est pas vraiment le genre de situation que j’apprécie vraiment, je déteste mettre les gens mal à l’aise. « Raelyn ? » Je ne pose pas plus de question et je suis la jeune femme à l’intérieur tout en faisant attention à ne pas me montrer trop intrusif. Je suis peut-être légèrement naïf, mais la tenue de la jeune femme de me laisse aucun doute. Je ne suis peut-être pas passé au bon moment finalement. Il ne me faut pas longtemps pour remarquer la vieille carcasse qui me sert de frère allongé sur le divan. Sa réaction décomplexée avec son amante me surprend légèrement alors que je détourne mon regard pour éviter d’assister à une scène qui pourrait rendre la situation encore plus bizarre. « Je constate que tu as totalement oublié que je devais passer. » J’essaie de m’en amuser alors qu’il se relève tel un gamin étonné de voir sa mère débarquer plus tôt que prévu. Je ne sais plus trop où me mettre, alors que Thucy elle s’agite dans tous les sens à la vue de son oncle. « J’aurais peut-être dû envoyer un message pour être certain que c’était toujours bon. Je suis vraiment désolé de voir avoir dérangé dans votre… euh… vos affaires. » Mes excuses sont sincères alors que je me gratte l’arrière du crâne, réflexe habituel quand la gêne monte un peu trop en moi. Comment je vais me sortir de cette embarrassante rencontre. J’ai bien saisi et reconnu qui était Raelyn par rapport à ce que mon frère m’a raconté à l’hôpital, mais je ne m’attendais pas vraiment à la rencontrer aussi rapidement et en de telles circonstances également. « Ne te dérange pas pour moi, je peux repasser à un autre moment, je ne veux pas m’imposer. Je ne me doutais pas que mon frère oublierait ma venue, ce n’est pas un Taylor pour rien. » Mon frère insiste pour que je reste alors que sa blonde part se mettre autre chose sur le dos. Je n’en reviens pas qu’il ne m’ait pas prévenu qu’elle serait présente. « Je vais bien ? T’es bête ou quoi, je ne me suis jamais senti aussi gêner de toute ma vie. » Une petite tape derrière la tête devrait le réveiller et ça lui apprendra à ne pas me prévenir que ses projets ont changé. C’est l’heure de la petite remontrance, j’essaie de me faire le plus silencieux possible pour que ça ne s’entende pas dans la pièce à côté. « De quoi j'ai l’air moi à débarquer comme ça ? » On ne peut pas dire que ça donne une bonne première impression. Finalement, il arrive plus à m’en faire rire qu’autre chose, il est tout aussi ou même peut-être plus, gêné que moi par la situation, je relève alors le pack de bières présent dans mon autre main alors qu’il me propose quelque chose à boire. « J’aurais bien aimé moi aussi. De toute façon le jour où l’on fera quelque chose de correctement dans la famille ça sera à inscrire sur un calendrier et il deviendra férié pour nous. » J’arrive enfin à me détendre un peu plus, sûrement le fait de le voir un habiller m’aide beaucoup. Raelyn nous rejoint plutôt rapidement et ne semble pas vraiment contre le fait que je reste, une chose que je n’aurais pas aimé voir est une scène de ménage entre elle est mon frère. « Vous êtes sûr que je ne dérange pas ? » J’en oublie presque que je ne m’étais pas encore présenté à la jeune femme, je ne sais pas si Amos lui a parlé de notre famille en détail ou non, mais visiblement elle était au moins au courant qu’il avait des frères au vu du sourire qu’elle m’avait lancé devant la porte. « Je ne suis qu’un idiot, j’ai presque oublié le plus important. Liam, c’est un plaisir de te rencontrer, même si les circonstances sont pour le moins originales. » Je lui tends ma main en signe de salutation, même si c’est un peu trop tard pour ça. J’espère qu’elle n’est pas vraiment contre le fait que je la tutoie, j’enchaîne les bourdes là non ? « Bon tu nous sers à boire ? J’ai plein de questions à vous poser moi. Ça fait combien de temps vous deux ? » Je laisse finalement ma gêne légendaire pour laisser place à ma curiosité qui est à toute épreuve.






Sings precious memories | Amos&Rae IoSQNtK
Sings precious memories | Amos&Rae D3SLCSZ
Sings precious memories | Amos&Rae 982718museum2


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Amos Taylor
Amos Taylor
les raisins de la colère
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 44 ans (02/05/1977)
SURNOM : Quelle idée !
STATUT : Elle a gommé ses ratures, effacé ses coquilles. Elle lui a rappelé que derrière le tragique se terrent parfois de belles histoires d'amour.
MÉTIER : Propriétaire d'un casino que Raelyn a appelé "Octopus"
LOGEMENT : Il vit depuis janvier avec Raelyn au 721 Daisy Hill Road à Logan City, dans un loft dont il tait l’adresse.
Sings precious memories | Amos&Rae 6rNDln61_o
POSTS : 3740 POINTS : 2015

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Il ne cuisine pas, mais il sait faire à manger › C'est un excellent nageur › Après l'accident, il n'a plus plongé pendant des années. Il a recommencé récemment grâce à Raelyn › Alcoolique notoire. Il arrive qu'il l'admette.
RPs EN COURS : Sings precious memories | Amos&Rae BmXhphe3_o
Amelyn 485557UA 2 (chp 3)DZDS ▬ Every breath you take and every move you make, every bond you break, every step you take, i'll be watching you.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 1314151617181920212223252627282930313233343536373839404142434445464748495051525354555657


Sings precious memories | Amos&Rae RlLeW9k7_o
Taylor family Liam 4 › ▬ By faith, being moved by the fear of God, he made ready an ark for the salvation of his family
Chad 1Liam 3Liam 4Chad 3

Sings precious memories | Amos&Rae Tumblr_m174hkbsaI1qcpaygo1_500


UNIVERS ALTERNATIFS :

(4/5)Amelyn DSUA 2 (chp 3)Amelyn DZLenoreLou

Sings precious memories | Amos&Rae 6f03ff49043057a25e4c741f9ad6e144

RPs EN ATTENTE : Marius › Casey › Cian › Chad









RPs TERMINÉS : Liste mise à jour dans la fiche de liens.


AVATAR : Bradley cooper
CRÉDITS : Tearsflight (avatar) Sunflower (gif) Clem (code signature)
DC : Nope
PSEUDO : Ci!
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28495-amos-taylor-my-senses-have-been-stripped https://www.30yearsstillyoung.com/t28558-amos-taylor-ace-of-spades https://www.30yearsstillyoung.com/t29131-amos-taylor

Sings precious memories | Amos&Rae Empty
Message(#) Sujet: Re: Sings precious memories | Amos&Rae Sings precious memories | Amos&Rae EmptyLun 6 Juil - 20:47







SINGS PRECIOUS MEMORIES
Amelyn #19 & Liam Taylor

@RAELYN BLACKWELL @Liam Taylor
Un autre, plus susceptible, se serait probablement offusqué que son hôte, instigateur de cette rencontre, l’ait complètement oubliée. Un autre aurait pris ses jambes à son cou pour réclamer son reste le lendemain, par téléphone et avec mauvaise humeur. Pas Liam. J’aurais mérité des remontrances cependant. Je les aurais encaissées sans broncher d’ailleurs. Mais il semble davantage mal à l’aise que froisser mon frère et ne le serais-je pas à sa place ? Il est évident que nous n’avons passé cette fin d’après-midi à jouer à la bataille navale. S’il devait lui subsister le moindre doute, la course de ma main, gentiment repoussée par mon amante, les aura tous levés. Autant dire que je ne suis pas fier de moi. Je redoute que Rae se s’imagine prise au piège et que Liam ait l’impression d’être de trop dans ma propre vie. Alors, je m’emploie à la rassurer du mieux que je le peux, usant d’excuses somme toute vraies, mais qui sonneraient faux aux oreilles de tout interlocuteur. Je me suis endormi, j’ai mal géré, je n’ai pas vu l’heure : bêtises. La réalité, c’est que cette journée est en décalage total avec ma réalité habituelle. Elle se situe quelque part hors du temps, mais comment le formuler ? Comment expliquer que je suis un peu hébété, hagard et groggy par l’ivresse de mes passions, soit la plongée et Raelyn ? Comment définir que, plus tard, je marquerai d’une croix blanche cette date dans le calendrier car s’il en est désormais une qui ne me rebutera pas, ce sera celle-là ? Ces élans de sentimentalisme me ressemblent si peu que Liam s’engouffrerait dans la brèche. Rae s’en sentirait mal à son tour et je refuse de nous assembler en brochette sur un pique d’embarras. Aussi, ai-je insisté en réitérant mon invitation, mon regard s’hasardant de Liam à ma nymphe aux jambes nues qui s’échappent dans la chambre. Je souviens m’être fait la réflexion qu’elle était trop souriante pour être fâchée après moi et j’ai soupiré d’aise tandis que mon frère, profitant de notre solitude, m’administre une tape derrière la tête. « Ouais ! Je te l’accorde. J’ai été bête sur ce coup-là. » Malgré la surprise et l’amusement, ce geste, réminiscence de notre vie d’antan – quoique je dispensais plus que je ne recevais de mes frères -  est bon pour le moral et j’en souris à pleines dents en frottant l’arrière de mon crâne. « Si ça peut te rassurer, je suis aussi gêné que toi. Elle, elle a l’air de bien le vivre, non ? » me suis-je enquis, présupposant deux hypothèses aussi ridicules l’une que l’autre : Mon frère maîtrisant le langage des femmes et connaissant Rae mieux que moi. « Et puis, c’est pas toi, c’est moi qui ait fait une bourde d’agenda. » Est-ce mal néanmoins ? Sarah s’est chargée de colporter l’information par rapport à mon couple. Au moins, mon frère pourra-t-il se faire une idée par lui-même de qui est la femme qui partage aujourd’hui ma vie. Certes, j’aurais souhaité que la situation soit un rien plus formelle – pas trop – mais c’est trop tard à présent. Nous nous contenterons de l’imprévu né de ma bourde. « Bah, c’est que ça devait aller comme ça. » ai-je conclu d’un haussement d’épaules. «Te prends pas la tête, tu veux ? » Et, récupérant le pack de bière gisant dans le fond du sac pendu aux doigts de mon frère, je me fis la réflexion que l’assertion était valable autant pour lui que pour moi.

Dès lors que Raelyn est reparue, plus vêtue, je me suis saisis de mon T-shirt qu’elle m’a ramené. Avant de l’enfiler, je l’ai remerciée d’un sourire et, j’ai hésité avant de rétorquer à notre invité-surprise qu’il n’était pas un intrus. J’ai préféré sonder ma complice du regard et, n’ayant rien trouvé d’anormal, ni sans sur ses traits, ni dans son regard, je me suis lancé : « Ce qui me dérange, c’est que c’est la troisième fois que tu poses la question. Tu ne veux pas que je te supplie non plus ? » ai-je ponctué d’un clin d’œil nous entraînant ailleurs qu’à la cuisine. « On a commandé il y a longtemps ? » A présent, c’est à la seule femme en ces lieux que je m’adresse et je suis convaincu qu’elle a deviné le sens caché de ma question : commander une pizza supplémentaire. Et maintenant ? Que faire ? Mon inexpérience en matière de relations humaines s’est éclairée par mon trouble. Dois-je les présenter en bonne et due forme ? Je n’ai jamais eu à vivre ce genre de situation auparavant : Sarah était familière au Taylor. Mes yeux bleus se sont illuminés d’une lueur de reconnaissance envers Liam quand il prit la parole. Il a mis un terme à mes tergiversations et, une caresse pour Thucy plus tard, j’ai invité cette joyeuse bande à prendre l’air : « Il fait beau encore. On sera mieux sur le pont, non ? » L’air du large contribuera à me détendre et, en attendant qu’une décision soi prise, j’ai décapsulé trois bière. J’ai tendu la première à Rae et la seconde à mon frère et j’ai manqué de m’étouffer avant d’avaler la première gorgé. Le ton était donné. La curiosité de mon cadet n’a d’égale que celle de Rae en d’autres circonstances et, si je ne rechigne pas vraiment à lui répondre, j’ai dû opérer un compte rapide qui n’a pas eu le temps d’aboutir. Le chiffre est tombé. Il se décline en mois et j’en fus le premier stupéfait. Pour peu, j’aurais commenté d’un “tout ça ?“ tant j’ai l’impression de l’avoir rencontrée hier ou d’un “si peu ? “ nourri par la sensation de la connaître depuis toujours. A défaut, j’ai répété le résultat en dévisageant mon amante, perplexe, en bug technique avant de saisir que la question suivante risquerait d’être plus problématique. Où nous sommes-nous rencontrés exactement ? Aurons-nous un mensonge monté comme une pièce montée à servir ou la vérité pourra-t-elle être déformée ? Au moins, les circonstances peuvent rester inchangées : je n’ai pas aimé qu’un homme lui colle les mains aux fesses. Seules les causes réelles sont un secret pour tous et, celui-là, il sera jalousement gardé. « Alors ? Pont ou salon ? Parce qu’il y a plus sympa que debout au milieu de la cuisine… » ai-je tenté avec l’espoir vain de retarder l’interrogatoire qui surviendrai, fatalement, sans qu’il ne me dérange réellement, mais qui aura tôt fait de me faire sourire niais ou coquin, selon le cas.








Sings precious memories | Amos&Rae JLuMeCF
Sings precious memories | Amos&Rae Lw486ESk_o

Sings precious memories | Amos&Rae 330286babygirl

Sings precious memories | Amos&Rae 981744criminal
Sings precious memories | Amos&Rae H0nh
Sings precious memories | Amos&Rae CbfkK5SM_o
Sings precious memories | Amos&Rae C9dw

Sings precious memories | Amos&Rae 2929714247:
 
Revenir en haut Aller en bas
Raelyn Blackwell
Raelyn Blackwell
le mont des vanités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (23.12.1986) - capricorne ascendant scorpion
SURNOM : Raelyn est le prénom qu'elle s'est choisi, elle est née Rachel-Lynn.
STATUT : Elle a un coeur finalement et elle l'a mis entre les mains d'Amos. La grossesse n'était pas prévue au programme, elle la dissimule tant que c'est encore possible.
MÉTIER : Boss du Club, la pègre de Brisbane, depuis février 2021. Copropriétaire avec Amos de l'Octopus, un Casino qui a ouvert ses portes en avril 2021.
LOGEMENT : Avec Amos, dans un vieil entrepôt transformé en luxueux loft au 721 Daisy Hill Road à Logan City. L'adresse de leur logement est un secret que le couple garde jalousement.
Sings precious memories | Amos&Rae Npvl
POSTS : 19696 POINTS : 10460

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : petit modèle, charismatique, magnétique, il est facile de se faire berner par son charmant minois › diplomate, elle possède des nerfs d'acier › accro à la cigarette, alcoolique à ses heures perdues, elle luttera toute sa vie contre son addiction à la cocaïne › opportuniste et prête à tout pour servir ses propres intérêts, elle possède des notions de bien et de mal bien à elle › terrorisée par la solitude, elle l'a longtemps fuie dans les bras d'inconnus avant de tomber amoureuse d'Amos › a récupéré le contrôle du Club en février 2021, devenant le leader de l’organisation criminelle
RPs EN COURS :
Sings precious memories | Amos&Rae 75d82c2c37b882e371ff586ea0e0b75e85da754b
amelyn #58 & #59 & #48 I don't know just how it happened, I let down my guard, swore I'd never fall in love again but I fell hard. You came into my crazy world like a cool and cleansing wave. Before I knew what hit me, baby, you were flowing though my veins. I'm addicted to you, hooked on your love, like a powerful drug I can't get enough of. ☽ 1234567891011121314151617181920212223242526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859

Sings precious memories | Amos&Rae Ubj6
spencer #1 You know there's still a place for people like us, the same blood runs in every hand. Take another walk out of your fake world, please put all the drugs out of your hand. You'll see that you can breathe without no back up, so much stuff you got to understand.

Sings precious memories | Amos&Rae B6fb1cb466973b6ee80fa251209ee74621998ab8
sasha #2 Cause I was born, I was born to the night. In the night, I survive all the poison, the pleasure, the highs. Dusk 'til dawn, in the city where the wild things are. When the wolves are out, no doubt they're cryin' out my name.

Sings precious memories | Amos&Rae Dywz
Destiny was for fools. She would not wait for her life to happen. She would make it happen.

(07) sasha #2 (2019)taylor brothers & cogabriellespencer #1amos #58amos #59chad #2

UNIVERS ALTERNATIFS :

(03) zombie amelynamelyn UA #3leolyn #2 (UA la faucheuse)

Sings precious memories | Amos&Rae 9435847c0657cbf122d08ab57dc71844

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens

POUR INFO :
dialogues en indianred.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard

AVATAR : Lady Gaga
CRÉDITS : bambieyes (avatar) loonywaltz (UB) & harley (crackship)
DC : Megan Monroe, l’œil de la tempête (ft. Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/02/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23235-raelyn-the-badest-thing-around-town-5 https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t23333-raelyn-blackwell https://www.30yearsstillyoung.com/t24159-raelyn-blackwell

Sings precious memories | Amos&Rae Empty
Message(#) Sujet: Re: Sings precious memories | Amos&Rae Sings precious memories | Amos&Rae EmptyLun 6 Juil - 22:29




Sings precious memories
Raelyn Blackwell & @Amos Taylor & @Liam Taylor Sings precious memories | Amos&Rae 873483867

« Quel frère ? Ouais ! J’ai mal géré. Tu vas bien ? Je suis désolé, je me suis endormi…et… » La surprise qui peint les traits d’Amos est délicieuse, plus encore lorsqu’elle est remplacée par une profonde gêne. Je ne réponds pas à sa première question, le brun ne s’est de toute façon pas présenté, et je me contente d’observer son visage changer. Il ne rougit pas mais je le connais assez pour savoir qu’ils s’enfoncerait dans le sol s’il le pouvait et moi, si je n’avais pas autant d’estime et de respect pour lui, je crois que j’enfoncerais le clou en lui dérobant un baiser langoureux pour le mettre plus mal à l’aise encore. Je n’en fais rien, je me contente de l’écouter marmonner des excuses et des explications dans sa barbe sans que je ne sache si elles s’adresse à moi, à son frère ou à nous deux, et j’ai du mal à dissimuler mon amusement, à réprimer le sourire qui s’étire progressivement sur mes lèvres.

Si j’avais été élevée dans une famille classique et si je suivais les bonnes moeurs, moi aussi je n’aurais su où me mettre. Mais ce n’est pas le cas et la seule raison pour laquelle je m'éclipse c’est le confort de mon amant : si de mon côté je serais capable d’échanger avec son frère à moitié vêtue de la sorte sans me départir de ma répartie et de mon répondant, je sais qu’il ne sera pas à son aise tant que je ne serais pas un peu plus habillée. Je m’éclipse donc, et au langoureux baiser que j’avais en tête se substitue un autre plus sage déposé du bout des lèvres dans son cou tandis que ma main caresse sa joue. Il n’a pas dix ans, son frère, il a certainement deviné ce que nous étions occupés à faire avant qu’il n’arrive, et je me fais la réflexion qu’un chaste baiser ne devrait pas trop le perturber. Dans la chambre, je traîne volontairement pour leur laisser le temps d’échanger, de se dire ce qu’ils ont à se dire et de régler ce qu’ils ont potentiellement à régler. Je remplace le t-shirt de mon amant par un body noir aux fines bretelles, échancré dans le dos mais qui couvre entièrement mon décolleté et je glisse un jean le long de mes jambes nues, plus désireuse de ne pas agacer ou réveiller la possessivité de mon avant que de faire une bonne impression : dans la mesure du possible j’aimerais que le frère d’Amos m’apprécie, mais je ne suis pas de celles qui se changent ou se glissent dans un rôle pour plaire et rallier les foules. S’il m’apprécie, il m’appréciera moi, entière et telle que je suis. Je passe un coup de brosse dans ma crinière encore humide de la douche avant de reparaître, le t-shirt du brun entre les doigts que je lui tends, une sourire amusé sur les lèvres. Maintenant que la gêne initiale causée par la surprise et la situation dans laquelle son frère nous a trouvés, je ne lis aucune honte ou aucun embarras dans les yeux de mon complice et j’en tire du soulagement, plus que ce que je n’aurais cru. Je n’aurais pas aimé qu’il ressente ce genre de sentiment à l’idée que je rencontre l’un de ses proches, et je réalise qu’il s’agit de la première fois, la petite artiste ne compte pas et Sarah a perdu le droit d’être qualifiée en tant que telle. « Vous êtes sûr que je ne dérange pas ? » Amos capte mon regard avant de répondre, et je hoche la tête en souriant afin d’appuyer ses paroles. Je n’ai rien contre l’idée d’entrer un peu plus dans la vie de mon amant, et je suis curieuse de le découvrir ce frère qui a partagé ses jeunes années.


Si je lui trouve un visage moins équilibré et séduisant, je suis obligée de reconnaître qu’ils ont un air de famille. Le cadet n’a pas les yeux d’un bleu profond de son aîné, ceux là même qui me font tourner la tête à chaque fois qu’ils se posent sur moi empreints de désir, mais il ont ce regard doux en commun. Ils ne semblent donc pas sorti du même moule, mais il est évident en posant les yeux sur eux qu’ils ont été élevés ensemble, je suis observatrice et leur langage corporel crie leur proximité ainsi qu’une certaine gêne, que je me garde d’interpréter : Amos n’est pas allé jusque là dans ses confidences concernant sa famille. « Je ne suis qu’un idiot, j’ai presque oublié le plus important. Liam, c’est un plaisir de te rencontrer, même si les circonstances sont pour le moins originales. » Je sers la main qu’il me tend sans me démordre de mon sourire avant de rajouter, sur un ton amusé. « Raelyn donc. Avec des vêtements cette fois ci. » Au cas ou la surprise l’aurait empêché de saisir mon identité la première fois. « Et ne t’en fais pas, t’es le bienvenu. » Une jeune femme courtoise et de bonne éducation aurait rajouté qu’elle s’en veut de déranger des plans vraisemblablement établis au préalables et oubliés par mon amant. Moi, j’évolue en permanence sans cette impression de déranger ou de gêner, à l’aise quel que soit le bassin dans lequel on me jette et irradiant d’assurance quelles que soient les circonstances. « On a commandé il y a longtemps ? » Je reçois le message que mon amant me fait passer en plongeant ses yeux dans les miens et j’attrape mon téléphone entre mes doigts. « Je m’en occupe. » J’écoute distraitement leur discussion en composant le numéro de la pizzeria pour en rajouter une. L’opération ne prend qu’une minute et lorsque je m’approche à nouveau des deux frères, Amos semble toujours aussi décontenancé, sans trop savoir comment réagir. Est-ce de nous voir tous les deux dans la même pièce Liam et moi qui le trouble à ce point ? Est-il en train de se demander à qui son cadet fera son rapport et ce qu’il dira me concernant ? Son opinion, à quel point compte-t-elle ? Au point que je sois folle de ne pas envisager cette soirée improvisée comme un test ? « Il fait beau encore. On sera mieux sur le pont, non ? » Il se dirige vers la cuisine dans un premier temps et moi je l’observe, à la fois amusée et attendrie par les réactions de mon partenaire. C’est la première fois que je le vois si troublé ou impressionné, je ne sais pas encore, et je l’observe tandis qu’il tente de comprendre comme évoluer dans cette situation qui le décontenance. « Bon tu nous sers à boire ? J’ai plein de questions à vous poser moi. Ça fait combien de temps vous deux ? » Amos décapsule trois bière et j’attrape la mienne en déposant une caresse sur le dos de sa main pour l’apaiser. Face à la question de son frère il me glisse un regard en coin, semblant hésite sur la réponse à lui apporter. Et à nouveau la tendresse me frappe de plein fouet, et je réponds pour lui éviter l’embarras d’un silence qui les gênerait tout les deux. « Quelques mois. Cinq, six ? » Je réalise en le disant que cela me semble à la fois peu au regard de mes sentiments pour lui, et une éternité par rapport à mon expérience personnelle avec les gente masculine. Si j’en crois le regard que pose le brun sur moi, il fait le même constat, et nos échangeons un regard troublé, ému peut-être et, consciente que nous pouvons donner l’impression de nous couper du reste du monde et d’exclure tout éventuel interlocuteur dans ces moments là je brise à regret le contact visuel pour poser mes yeux sur Liam. « Je vais laisser Amos raconter dans quelles circonstances nous nous sommes rencontrés puis qu’il aime se présenter comme un chevalier en armure avec cette histoire. » C’est faux, mais je ne suis pas idiote et je sais que la version officielle et entière conviendrait mal à la situation et qu’il préfèrera une version édulcoré, c’est pourquoi j’essaye de l’habiller d’un peu d’humour. « Alors ? Pont ou salon ? Parce qu’il y a plus sympa que debout au milieu de la cuisine… » Il me semble incapable de se décider, tâtonner sans trop savoir où mettre les pieds, si bien que je prends les devants. « Le pont, ça sera parfait non ? » Je laisse passer Liam devant pour glisser ma main sur l’épaule de mon amant et venir souffler près de son oreille. « Tu avais peur de dire une bêtises hein ? » Quand il m’a laissé répondre à la question, celle concernant notre relation et quand elle avait débuté. Un sourire provocateur au creu des lèvres je plisse le nez avant de suivre notre invité dans l’escalier qui quitte la cabine pour nous mener au pont du catamaran.







Sings precious memories | Amos&Rae 1949770018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Liam Taylor
Liam Taylor
le témoin du temps
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans (09/06/1981) et il le vit très bien
SURNOM : Liam est déjà assez court comme prénom. Vous pouvez vous risquer à lui en donner un, mais il n'aime pas trop ça!
STATUT : Éternel célibataire, il attend patiemment la personne qui pourra le supporter lui et sa grande gueule.
MÉTIER : Conservateur au Queensland Museum. Il anime aussi des conférences sur un thème principal : la réception de l'antiquité.
LOGEMENT : #205 orchid street, Redcliffe
Sings precious memories | Amos&Rae Ezgif-11
POSTS : 1615 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il a un doctorat en Histoire de l'art & Archéologie ainsi qu'un master d'Histoire - Si vous ne l'arrêtez pas, il pourra enchaîner les anecdotes historiques, attention! - Vous ne verrez pas Liam courir après les filles, non pas qu'il s'en désintéresse, c'est simplement pas son truc. - Toutes les raisons sont bonnes pour faire la fête avec ses amis, mais vous ne le verrez quasiment jamais en boite de nuit.
RPs EN COURS : 10 - Leam1 & Noa1 * Noa2 * Taylor Family&Co * Ciara * Marius2

Sings precious memories | Amos&Rae 7AAWAiZ
Taylor Family (Chad3 * Amos4) ▬ Understand the things I say, don't turn away from me 'cause I've spent half my life out there, you wouldn't disagree. Do you see me? Do you see? Unhappiness, where's when I was young.


Sings precious memories | Amos&Rae RLEwQA9
Liana2 * Liana3 ▬ Will we ever stay high long enough to survive these lows? Would you give me a sign? Should I stay or just let you go? Tell me, how would I know? They say you'll feel it when it's right.


Sings precious memories | Amos&Rae MaBtAMh
Leam3 ▬ I remember dancing in the street the first time I showed you Springsteen. You told me you love me and us on the hilltop we used to meet when the whole world was fast asleep. Yeah, our fingers, they were tracing every constellation that brought you to me.

Sings precious memories | Amos&Rae Jck1
Liauden ▬ When we hit the bottom, nothin' gon' stop us. Climb to the top with you, we could be the greatest ones who never made it. They tryna hate, but we won't change anything at all.

RPs TERMINÉS : Kane1 * Kane3 * Kelly&Loan&Kane * Kane4 * Kane5 * WeekendChill1 * Amos3 * Paintball (ROA) * Auden&Ginny (fb 2006) * Linny1(fb) * Liana1 * Amos&Rae * Amos&Chad * Jiliana & Auden *Chad1 * Marius1 * Color2&Leam2 * Color1 * Molly1 *

Abandonné:
 

AVATAR : Josh Hartnett
CRÉDITS : UB: loonywaltz - Avatar: - Dessin: JOSEPH KEEGAN - Gif: harley.
DC : Giovanni Medici
PSEUDO : Pti' Biscuit aka KD
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 13/05/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t31052-liam-taylor-la-meilleure-chose-a-faire-est-depouser-un-archeologue-plus-vous-vieillirez-et-plus-il-vous-aimera https://www.30yearsstillyoung.com/t31151-liam-we-can-rp-if-we-want-to https://www.30yearsstillyoung.com/t31155-liam-taylor https://www.30yearsstillyoung.com/t32360-liam-taylor#1437891

Sings precious memories | Amos&Rae Empty
Message(#) Sujet: Re: Sings precious memories | Amos&Rae Sings precious memories | Amos&Rae EmptyMar 21 Juil - 12:39







SINGS PRECIOUS MEMORIES
Amelyn & Liam Taylor

@RAELYN BLACKWELL @Amos Taylor
Je n’en demandais pas tant à mon frère, me présenter son amante comme ça alors que l’on commence à peine à de nouveau se confier l’un à l’autre. Blague à part, j’ai très bien compris qu’il a oublié notre petite entrevue d’aujourd’hui et je ne lui en veux pas trop, il aurait seulement pu me prévenir si jamais il avait finalement quelque chose d’autre à faire et au vu de leurs tenues je n’ai pas vraiment de mal à imaginer ce qui se passait ici, enfin non, je ne préfère même pas imaginer… Il n’arrête pas de s’excuser et même si j’apprécie le geste, il n’en reste pas moins que je ne me suis jamais senti aussi gêné de ma vie et c’est quelque chose que je vais retenir dans un petit coin de ma tête. La jeune femme finit par prendre congé le temps de se changer. Amos sait très bien que je n’apprécie pas tellement ce genre de situation inattendue, mais je ne peux m’empêcher de m’en vouloir, j’aurais dû passer un coup fil ou lui envoyer un message pour savoir si c’était toujours bon. Ça m’apprendra à compter sur sa mémoire. « Heureusement qu’elle n’a pas l’air de le prendre mal. Il n’aurait manqué plus que ça et j’étais bon pour sauter par-dessus bord de honte. » Même si je m’essaie à rigoler de la situation, il n’en reste pas moins que j’étais à deux doigts de le faire et le regard que me lance Thucy après son coup de museau me fait comprendre qu’elle a aussi très bien compris que ce n’est pas une situation où je suis à mon aise. « T’inquiètes pas c’est bon, il va seulement me falloir deux ou trois bières avant d’oublier, mais ça devrait le faire, il n’y a pas de raison. » Je ne suis plus cet ado de treize ou douze ans qui restait bouche bée pour un oui ou pour un non, je devrais me contenter du fait que mon frère ne me pousse pas à la porte afin que je ne fasse pas un pseudo rapport à maman Taylor sur ce que je peux bien penser de sa nouvelle ennemie numéro une. Rôle que j’ai bien évidemment tout de suite refusé quand elle me l’a proposé, ce n’est pas comme si j’avais que ça à faire d’être son petit espion. « On va essayer, mais sache que j’oublie rarement, je te le ferai payer ! » Que je lui dis sur un ton ironique alors que je secoue ma tête de haut en bas. Je sais que je peux paraître lourd, surtout quand j’insiste sur le fait d’espérer ne pas déranger, mais je ne peux m’en empêcher alors qu’on commence enfin à reprendre une dynamique qui me parle beaucoup plus, comme il y a plusieurs années. Il a tout perdu et j’y ai aussi perdu ma nièce, peut-être qu’il a enfin réussi à comprendre qu’il n’était pas le seul à souffrir, même si sa douleur doit être incommensurablement plus grande. « Ok, ok. Je capitule, tu as gagné. On va pouvoir se les boire ces bières ! » Je lève les mains en signe de capitulation devant mon frère. Raelyn, ça doit être ça si je me souviens bien, se joint de nouveau à nous alors que je me présente, sûrement un peu trop tard, mais maintenant elle saura avec quel frère plus que gêné elle vient de faire la rencontre. « Tant que ça ne vous dérange pas, ça me va. Après tout ça me fait plaisir de te rencontrer après tous ces mots plus qu’élogieux que mon benêt de frère m’a sortis pour me parler de toi. » Amos enchaîne directement sur le sujet de la pizza sans demander son reste sur mes derniers mots. Je ne lui en veux pas, je sais très bien qu’il n’aime pas trop qu’on parle de lui, mais je suis bien décidé à en savoir un peu plus sur eux, après-tout autant profiter du fait que son amante soit présente à ses côtés, au moins je suis certain qu’il ne me sortira pas le dernier bobard sorti tout droit de son imagination. Je brise à mon tour le silence et il met du temps à me répondre. Je ne sais pas si c’est qu’il est gêné par la question ou qu’il ne se souvient même plus de la réponse, mais c’est sa blonde qui met fin à ma petite curiosité. Je remarque alors que c’est plus que récent entre eux, on pourrait même dire que ça date d’hier et j’arque un sourcil, étonné de part sa réponse. De ce qu’Amos pouvait bien me dire sur la jeune femme à l’hôpital ça me donnait l’impression que leur relation était plus ancienne que ça. « C’est tout récent alors. Heureusement que je ne me suis pas fié à ma première impression après notre petite entrevue à l’hôpital avec Chad. » Je m’adresse à mon frère pour le coup, un grand sourire niais affiché sur mon visage comme si je cherchais à mon tour à le mettre encore plus mal à l’aise qu’il ne devait déjà l’être il y a plusieurs minutes de ça maintenant. De mon côté, je suis déjà plus décontracté, peut-être est-ce parce que la jeune femme n’hésite pas à m’adresser quelques mots ou peut-être est-ce parce que je n’ai plus cette image qui a presque failli envahir mon esprit quand je suis rentré dans la cabine. « Amos, faire le chevalier servant ? ça ne m’étonne qu’à peine ça. Il faisait déjà comme s’il était un sauveur quand on avait à peine dix ans avec nos frères. »  Cette fois-ci mon regard croise celui de Raelyn alors que mon aîné propose une nouvelle fois de changer de pièce. Je fais signe comme quoi ça m’importe peu, je leur laisse le libre choix de nous l’endroit où ils voudront bien s’installer. Une gorgée de bière et un sifflement plus tard pour appeler Thucy et nous voilà sur le pont du catamaran. Mes yeux s’écarquillent alors que je n’arrive toujours pas à me dire que tout ceci appartient à mon frère. « Je n’ai toujours pas oublié que tu me dois de plus amples explications. » Je pose ma main sur son épaule, un grand sourire aux lèvres alors que je le force, presque, à s’asseoir. « Non, mais sans rire, tu sais très bien que j’adore les petits potins et je veux en apprendre un peu plus sur vous deux. » Je suis direct, peut-être un peu trop, mais je trouve personnellement que c’est simplement de la perte de temps que de tourner autour du sujet avant de l’aborder. Je veux en savoir plus sur eux, mais avant tout plus sur elle. Sur celle qui a réussi à s’emparer du petit cœur de mon frère. Maintenant je comprends un peu mieux pourquoi Sarah a tourné de l’œil quand elle l’a vu et que maman l’a traité de sorcière la dernière fois que je l’ai eu au téléphone. Des tatouages sur tout le corps, une femme qui doit bien avoir dix ans de moins qu’Amos et en plus de ça, une amante, on ne peut pas dire que ça part très bien sur ce point-là. Je laisse Amos me décrire leur rencontre, comment il a réussi à sauver la jeune femme d’un terrible sort, mes yeux n'arrivant pas à s’empêcher de guetter les réactions de la seule femme présente ici. J’avais bien précisé à mon frère que je n’étais pas fan de cette relation alors qu’il était encore marié, mais je laisse rarement une première impression occulter mon jugement. « Ça s’est vraiment passé comme ça ? » Je me retourne une énième fois vers Raelyn, attendant qu’elle prenne à son tour la parole. Ce n’est pas tellement le fait que je n’apprécie pas le talent d’orateur de mon frère, mais j’espère arriver un peu mieux à la cerner en engageant la conversation avec au lieu de la laisser de coter. « Vous n’êtes pas en train de me mener en bateau par hasard ? » Mon doigt accompagnant mes mots alors que je suis déjà prêt à m’excuser pour mon jeu de mot, dire qu’il était nul ne serait qu’un doux euphémisme. J’apporte ma bière à mes lèvres alors que Thucy se décide finalement à se coucher à mes pieds après avoir couru un peu partout chassant les oiseaux. « Pardon... »






Sings precious memories | Amos&Rae IoSQNtK
Sings precious memories | Amos&Rae D3SLCSZ
Sings precious memories | Amos&Rae 982718museum2


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Amos Taylor
Amos Taylor
les raisins de la colère
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 44 ans (02/05/1977)
SURNOM : Quelle idée !
STATUT : Elle a gommé ses ratures, effacé ses coquilles. Elle lui a rappelé que derrière le tragique se terrent parfois de belles histoires d'amour.
MÉTIER : Propriétaire d'un casino que Raelyn a appelé "Octopus"
LOGEMENT : Il vit depuis janvier avec Raelyn au 721 Daisy Hill Road à Logan City, dans un loft dont il tait l’adresse.
Sings precious memories | Amos&Rae 6rNDln61_o
POSTS : 3740 POINTS : 2015

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Il ne cuisine pas, mais il sait faire à manger › C'est un excellent nageur › Après l'accident, il n'a plus plongé pendant des années. Il a recommencé récemment grâce à Raelyn › Alcoolique notoire. Il arrive qu'il l'admette.
RPs EN COURS : Sings precious memories | Amos&Rae BmXhphe3_o
Amelyn 485557UA 2 (chp 3)DZDS ▬ Every breath you take and every move you make, every bond you break, every step you take, i'll be watching you.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 1314151617181920212223252627282930313233343536373839404142434445464748495051525354555657


Sings precious memories | Amos&Rae RlLeW9k7_o
Taylor family Liam 4 › ▬ By faith, being moved by the fear of God, he made ready an ark for the salvation of his family
Chad 1Liam 3Liam 4Chad 3

Sings precious memories | Amos&Rae Tumblr_m174hkbsaI1qcpaygo1_500


UNIVERS ALTERNATIFS :

(4/5)Amelyn DSUA 2 (chp 3)Amelyn DZLenoreLou

Sings precious memories | Amos&Rae 6f03ff49043057a25e4c741f9ad6e144

RPs EN ATTENTE : Marius › Casey › Cian › Chad









RPs TERMINÉS : Liste mise à jour dans la fiche de liens.


AVATAR : Bradley cooper
CRÉDITS : Tearsflight (avatar) Sunflower (gif) Clem (code signature)
DC : Nope
PSEUDO : Ci!
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28495-amos-taylor-my-senses-have-been-stripped https://www.30yearsstillyoung.com/t28558-amos-taylor-ace-of-spades https://www.30yearsstillyoung.com/t29131-amos-taylor

Sings precious memories | Amos&Rae Empty
Message(#) Sujet: Re: Sings precious memories | Amos&Rae Sings precious memories | Amos&Rae EmptyDim 30 Aoû - 21:44







SINGS PRECIOUS MEMORIES
Amelyn #19 & Liam Taylor

@RAELYN BLACKWELL @Liam Taylor
J’ai autant redouté la mauvaise humeur de l’un que celle de l’autre et j’ai soupiré d’aise après mon aparté avec mon frère – il ne m’en veut pas. Ses menaces sont des plaisanteries -  et les présentations plus formelles d’une Rae plus décemment vêtue. Sans doute ont-ils tous deux été séduits pas le cocasse de la situation. Provoquée par ma négligence, j’en viens à la considérer comme une chance finalement. Ma complice n’est pas mon vilain petit secret. Je n’ai pas honte d’elle non plus. S’il me subsiste l’ombre d’une inquiétude, c’est que ces deux-là ne s’entendent pas. Certes, Liam a bon caractère. Il a hérité de la douceur des Taylor quand j’ai reçu en cadeau la susceptibilité de ma mère. Mais, n’ai-je pas manqué de prévenance ? N’avons-nous pas frôlé la catastrophe si mes mains baladeuses s’étaient montrées plus insistantes, faute à l’hébètement post-sommeil ? Qu’à cela ne tienne, le pire a été évident et, maintenant que chacun sait qu’il est parfaitement à sa place, je sors les verres, récupère la bière, fouille placard et frigo pour nous concocter sur le pouce un impératif et manifeste auprès de mon amante mon désir qu’elle use et abuse de son don de la persuasion pour compléter notre commande auprès du restaurateur. Elle part avec deux avantages : nous sommes des habitués et elle lui a tapé dans l’œil, ce qui lui vaudrait tous mon mépris, au pizzaïolo si, d’aventures, je n’y trouvais pas un bénéfice. Princesse parmi les femmes, elle a réglé la question en deux coups de cuillère à pot et, jusqu’ici affairé à ma tâche, je l’ai presque supplié du regard pour qu’elle s’occupe de la suivante. Je n’ai pas tenu de compte précis par rapport à notre relation et, quoique Liam ne verse pas dans l’indiscrétion, mais dans l’intérêt sain, j’admets que je suis mal à l’aise parce que les contours de la genèse de notre histoire sont un peu flous. Quand a-t-elle commencé ? Lorsque j’ai goûté à la saveur de sa peau pour la première fois ou après que je lui ai posé un ultimatum en lien à la fidélité ? Est-ce au contraire cette soirée au cours de laquelle elle a confessé que nous formions un véritable couple ou quand elle m’a pardonné mon mensonge à propos de Sarah ? C’est pour moi compliqué, si bien que mon cadet ne fut pas le seul à détailler Rae avec intérêt.

Cinq ou six mois. Où en étions-nous à cette époque ? Tout mouvements suspendus au-dessus de mon plan de travail, je rassemble mes souvenirs et je me maudis d’avoir une mémoire aussi sélective. Fasciné par son corps et sa personnalité, je pourrais répéter au mot près quelques-unes de ses révélations et décrire avec exactitude ce qu’elle portait sur le dos à chaque fois qu’elle a déshabillé son cœur. Du reste, où étions-nous le 17 février, c’est un grand mystère…et je regrette que ça le soit quand Liam en révèle d’autres. L’information a mis du temps à grimper au cerveau. Maintenant qu’elle a gravit les échelons, je m’en défends. « Ce n’était pas élogieux, c’était vrai. Et…. Ouais, c’est récent, ouais. Ce qui explique cela. » Autrement dit la surprise de nous avoir débusqué à demi-nu. « Et non, je n’ai jamais été un chevalier servant… vous êtes mes frères, c’était normal que je veille sur vous. Vous n’étiez pas fichu de le faire vous-même. » Mes yeux ont roulé dans leur orbite. Dois-je envisagé d’établir des règles sous forme de chantage en début de soirée ? Pour préserver l’intégrité de l’enfant que je fus, est-il utile de rappeler à mon frère que chaque dossier balancé lui en vaudra un autre ? Ici, maintenant et lorsque cette situation sera renversée ? N’a-t-il pas, à l’hôpital, fait allusion à une jeune femme qui justifierait qu’il n’embarque pas dans un avion à la poursuite de ses rêves ? Où en est-il ce projet, d’ailleurs ? Quelle décision a-t-il finalement pris ? Nul doute que je ne tarderai pas à lui poser la question lorsque nous aurons enfin déterminé si nous converserons sur le pont et dans la cabine. En tout état de cause, ils ont retenu la première option pour mon plus grand plaisir – un sourire s’épanouit sur mes lèvres – et, grimpant en file indienne les quelques marches qui nous séparent de l’avant du catamaran, Raelyn se tourne vers moi, espiègle à souhait et, bien entendu, je fonds. « Pas de dire une bêtise, mais des conséquences. J’ai eu peur du piquet de grève si je m’étais planté. » lui ai-je chuchoté, penché vers son oreille, un doigt glissant sur sa hanche puisque je ferme le peloton.

Dans l’absolu, je crois que j’aurais espéré que l’interruption aurait ôté du crâne de mon frère son désir d’en apprendre plus sur notre rencontre. Sauf qu’il m’a houspillé et j’ai fini par lui narrer les circonstances, censurant les questions de drogue, réel objet de ce rendez-vous. Loin d’être dupe, j’ai aperçu chacune de ses œillades dénuées de charme vers Rae. Il la jauge pour récuser sa première opinion. Ce qui lui déplaît, à Liam, c’est la conjecture, pas la femme qu’il a sous les yeux et qui n’est pas la mienne le mariage et, au plus il se décrispe, au plus je suis optimiste pour la suite. « Et non, non, je te jure, ça s’est passé comme ça. » ai-je confirmé, esquissant une grimace mi divertie ni consternée par son jeu de mots. « J’ai réagi sans trop réfléchir, mais ça lui a plu. » Un rien trop, quoique je ne regrette pas qu’elle m’ait fait un plat éhonté. « Mais, ça remonte à plus de six mois ça. » C’est bien la seule date dont je me souviens, non par romantisme, mais parce qu’elle marque le début de mon projet de vacances, ce que chacun ici – hormis moi – ignore. « Madame est une femme difficile. Il lui en faut plus pour l’impressionner. » ai-je menti histoire de la taquiner. C’est moi qui ai fait la fine bouche, mais n’était-ce pas pour de bonnes intentions quand elle me plaisait un soupçon trop pour ma santé mentale ? « D’autres questions ou on peut en revenir à ta proposition de boulot ? » Celle dont j’ai entretenu Rae sur le champ, qu’elle puisse suivre le fil de cette discussion d’une légèreté plaisante. Depuis quand n’était-ce plus arrivé entre Liam et moi ? Une éternité, à n’en point douter.  







Sings precious memories | Amos&Rae JLuMeCF
Sings precious memories | Amos&Rae Lw486ESk_o

Sings precious memories | Amos&Rae 330286babygirl

Sings precious memories | Amos&Rae 981744criminal
Sings precious memories | Amos&Rae H0nh
Sings precious memories | Amos&Rae CbfkK5SM_o
Sings precious memories | Amos&Rae C9dw

Sings precious memories | Amos&Rae 2929714247:
 
Revenir en haut Aller en bas
Raelyn Blackwell
Raelyn Blackwell
le mont des vanités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (23.12.1986) - capricorne ascendant scorpion
SURNOM : Raelyn est le prénom qu'elle s'est choisi, elle est née Rachel-Lynn.
STATUT : Elle a un coeur finalement et elle l'a mis entre les mains d'Amos. La grossesse n'était pas prévue au programme, elle la dissimule tant que c'est encore possible.
MÉTIER : Boss du Club, la pègre de Brisbane, depuis février 2021. Copropriétaire avec Amos de l'Octopus, un Casino qui a ouvert ses portes en avril 2021.
LOGEMENT : Avec Amos, dans un vieil entrepôt transformé en luxueux loft au 721 Daisy Hill Road à Logan City. L'adresse de leur logement est un secret que le couple garde jalousement.
Sings precious memories | Amos&Rae Npvl
POSTS : 19696 POINTS : 10460

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : petit modèle, charismatique, magnétique, il est facile de se faire berner par son charmant minois › diplomate, elle possède des nerfs d'acier › accro à la cigarette, alcoolique à ses heures perdues, elle luttera toute sa vie contre son addiction à la cocaïne › opportuniste et prête à tout pour servir ses propres intérêts, elle possède des notions de bien et de mal bien à elle › terrorisée par la solitude, elle l'a longtemps fuie dans les bras d'inconnus avant de tomber amoureuse d'Amos › a récupéré le contrôle du Club en février 2021, devenant le leader de l’organisation criminelle
RPs EN COURS :
Sings precious memories | Amos&Rae 75d82c2c37b882e371ff586ea0e0b75e85da754b
amelyn #58 & #59 & #48 I don't know just how it happened, I let down my guard, swore I'd never fall in love again but I fell hard. You came into my crazy world like a cool and cleansing wave. Before I knew what hit me, baby, you were flowing though my veins. I'm addicted to you, hooked on your love, like a powerful drug I can't get enough of. ☽ 1234567891011121314151617181920212223242526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859

Sings precious memories | Amos&Rae Ubj6
spencer #1 You know there's still a place for people like us, the same blood runs in every hand. Take another walk out of your fake world, please put all the drugs out of your hand. You'll see that you can breathe without no back up, so much stuff you got to understand.

Sings precious memories | Amos&Rae B6fb1cb466973b6ee80fa251209ee74621998ab8
sasha #2 Cause I was born, I was born to the night. In the night, I survive all the poison, the pleasure, the highs. Dusk 'til dawn, in the city where the wild things are. When the wolves are out, no doubt they're cryin' out my name.

Sings precious memories | Amos&Rae Dywz
Destiny was for fools. She would not wait for her life to happen. She would make it happen.

(07) sasha #2 (2019)taylor brothers & cogabriellespencer #1amos #58amos #59chad #2

UNIVERS ALTERNATIFS :

(03) zombie amelynamelyn UA #3leolyn #2 (UA la faucheuse)

Sings precious memories | Amos&Rae 9435847c0657cbf122d08ab57dc71844

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens

POUR INFO :
dialogues en indianred.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard

AVATAR : Lady Gaga
CRÉDITS : bambieyes (avatar) loonywaltz (UB) & harley (crackship)
DC : Megan Monroe, l’œil de la tempête (ft. Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/02/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23235-raelyn-the-badest-thing-around-town-5 https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t23333-raelyn-blackwell https://www.30yearsstillyoung.com/t24159-raelyn-blackwell

Sings precious memories | Amos&Rae Empty
Message(#) Sujet: Re: Sings precious memories | Amos&Rae Sings precious memories | Amos&Rae EmptyMar 1 Sep - 0:16




Sings precious memories
Raelyn Blackwell & @Amos Taylor & @Liam Taylor Sings precious memories | Amos&Rae 873483867

« Après tout ça me fait plaisir de te rencontrer après tous ces mots plus qu’élogieux que mon benêt de frère m’a sortis pour me parler de toi. » Touchée, je me contente de tourner mes yeux vers Amos pour l’observer d’un regard amusé. Je me fiche que Liam ait parlé de mots élogieux tant je réalise que c’est le fait qu’il ait parlé de moi tout court qui me fait ressentir un drôle de sentiment. Je ne suis pas une adolescente et je crois même qu’en grandissant, j’ai oublié de me conduire comme telle. Je n’ai jamais eu des papillons dans le ventre à l’idée de plaire à un garçon où à celle qu’il parle de moi à ceux qui lui sont proches, et si je sais déjà de la petite peintre qu’Amos ne dissimule pas mon existence, il s’agit ici de son frère, et je sais que c’est différent pour un homme comme mon compagnon qui contrairement à moi, accorde de l’importance aux liens du sang. Liam a entendu parler de moi, il ne me découvre pas comme un vilain secret ou comme on surprend la maîtresse de son frère marié avec lui, et je ne saurais dire pourquoi l’idée me plait. « C’est tout récent alors. Heureusement que je ne me suis pas fié à ma première impression après notre petite entrevue à l’hôpital avec Chad. » J’ignore ce qu’a pu dire Amos qui ait poussé le brun à croire que nous nous fréquentions depuis plus longtemps, mais je me promets de le houspiller à ce sujet. Du reste, je me retiens de dire que pour quelqu’un comme moi, six mois ça n’a plus grand chose de récent et qu’au contraire il s’agit de l’une de mes uniques relation qui comptent. Je ne suis pas persuadée que cela m’aiderait à faire bonne impression auprès de la famille de mon amant. « Amos, faire le chevalier servant ? ça ne m’étonne qu’à peine ça. Il faisait déjà comme s’il était un sauveur quand on avait à peine dix ans avec nos frères. » « Ça c’est une histoire que j’ai envie d’entendre. » J’ai plus envie encore de constater la gêne du brun qui tout d’un coup, semble ne plus savoir où se mettre. Je le trouve touchant, et je suis prise de l’envie de me lover dans ses bras. J’y résiste simplement pas considération pour son cadet qui se remet encore de la petite scène à laquelle il a eu le droit il y a quelques minutes. « Ce n’était pas élogieux, c’était vrai. Et…. Ouais, c’est récent, ouais. Ce qui explique cela. Et non, je n’ai jamais été un chevalier servant… vous êtes mes frères, c’était normal que je veille sur vous. Vous n’étiez pas fichu de le faire vous-même.  » Derrière sa façade d’homme bourru et bougon, je le connais assez pour savoir qu’il dissimule de la gêne, et mon sourire s'agrandit. Je le laisse en paix pour l’instant, mais lorsque nous serons seuls tous les deux je ne manquerai pas de revenir sur ces propos élogieux mais vrais qu’il a tenu à mon propos auprès de sa fratrie.

Je ne me permet qu’une remarque mutine lorsque nous empruntons l’escalier pour monter sur le pont en me retournant vers lui. « Pas de dire une bêtise, mais des conséquences. J’ai eu peur du piquet de grève si je m’étais planté. » J’esquisse un sourire et je profite que son frère découvre le pont du bateau pour déposer un chaste baiser sur les lèvres de mon complice. « Depuis quand je suis ce genre de femme ? » Je me retourne, un air mutin sur le visage, pour gravir les dernières marches. Quel genre de femme ? Susceptible ? Bien sur que je le suis, même si je me targue du contraire et si je suis capable d’être raisonnée.

Sur le pont, nous nous installons sur les canapé d’extérieur et si je reste sage, si je ne laisse pas mes doigts vagabonder sur le corps de mon amant de façon distraite, je m’installe tout de même contre lui tandis qu’il passe son bras autour de mes épaules. J’ai le sentiment d’être cette petite amie que l’on présente à sa famille et, contre toute attente, je crois que j’aime ça. Je n’ai jamais vécu d’expérience similaire et ce qui s’en rapproche peut-être le plus reste mon introduction au sein du Club par Aaron, mais la scène dans laquelle nous nous trouvons tous les trois aujourd’hui n’a rien à voir. Elle brille de par sa… Sa normalité, celle qui m’aurait fait frémir en temps normal et que je laisse me gagner aujourd’hui, parce que c’est lui. « Tu sais très bien que j’adore les petits potins et je veux en apprendre un peu plus sur vous deux. » Liam ne perd pas le nord, et cette fois ci je laisse bon soin à mon amant de narrer sa version des faits. J’ai envie de l’entendre et puisqu’il s’agit de sa famille je préfère le laisser maître de la narration. Il s’éloigne peu de la vérité finalement, puisqu’il parle bien de ce malotru qui a claqué ma fesse, et il précise qu’il lui a infligé une correction. Le Club et la drogue mis à part, je n’ai rien à ajouter.

« Ça s’est vraiment passé comme ça ? Vous n’êtes pas en train de me mener en bateau par hasard ? »
« Et non, non, je te jure, ça s’est passé comme ça. J’ai réagi sans trop réfléchir, mais ça lui a plu. » Evidemment que ça m’a plus. Ça m’a rendu folle de désir.
« Tu t’attendais à quelque chose de plus conventionnel ? » Habituée à ce que ma présence et mon franc parlé mettent mal à l’aise mes interlocuteur, je ne résiste pas à l’idée de tenter de voir ce qu’il a dans le ventre, le jeune Taylor. Comme son frère, possède-t-il quelques travers qui n’en sont pas chez Amos à mes yeux, où sa vie suit-elle un cours qui respecte plus les bonnes moeurs ? « Mais, ça remonte à plus de six mois ça. Madame est une femme difficile. Il lui en faut plus pour l’impressionner. » Je manque d’éclater de rire devant l’audace du brun quand la vérité veut que ce soit lui qui m’ait faite tourner en bourrique pendant des mois, soufflant le chaud puis le froid dans la même phrase. « Je t’aurais pas intéressée longtemps si j’avais cédé tout de suite. » Est-ce ce qu’il pense ? Que s’il été tombé dans mes bras comme les autres nous n’en serions pas là ? « D’autres questions ou on peut en revenir à ta proposition de boulot ? » Prévenant, le brun ne manque pas de me mettre à jour concernant les projets de son frère et la dite proposition. Moi, je me tais et j’écoute, consciente qu’il s’agit plus du genre de sujet de conversation dont je ne peux pour l’instant d’être qu’une spectatrice.








Sings precious memories | Amos&Rae 1949770018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Liam Taylor
Liam Taylor
le témoin du temps
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans (09/06/1981) et il le vit très bien
SURNOM : Liam est déjà assez court comme prénom. Vous pouvez vous risquer à lui en donner un, mais il n'aime pas trop ça!
STATUT : Éternel célibataire, il attend patiemment la personne qui pourra le supporter lui et sa grande gueule.
MÉTIER : Conservateur au Queensland Museum. Il anime aussi des conférences sur un thème principal : la réception de l'antiquité.
LOGEMENT : #205 orchid street, Redcliffe
Sings precious memories | Amos&Rae Ezgif-11
POSTS : 1615 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il a un doctorat en Histoire de l'art & Archéologie ainsi qu'un master d'Histoire - Si vous ne l'arrêtez pas, il pourra enchaîner les anecdotes historiques, attention! - Vous ne verrez pas Liam courir après les filles, non pas qu'il s'en désintéresse, c'est simplement pas son truc. - Toutes les raisons sont bonnes pour faire la fête avec ses amis, mais vous ne le verrez quasiment jamais en boite de nuit.
RPs EN COURS : 10 - Leam1 & Noa1 * Noa2 * Taylor Family&Co * Ciara * Marius2

Sings precious memories | Amos&Rae 7AAWAiZ
Taylor Family (Chad3 * Amos4) ▬ Understand the things I say, don't turn away from me 'cause I've spent half my life out there, you wouldn't disagree. Do you see me? Do you see? Unhappiness, where's when I was young.


Sings precious memories | Amos&Rae RLEwQA9
Liana2 * Liana3 ▬ Will we ever stay high long enough to survive these lows? Would you give me a sign? Should I stay or just let you go? Tell me, how would I know? They say you'll feel it when it's right.


Sings precious memories | Amos&Rae MaBtAMh
Leam3 ▬ I remember dancing in the street the first time I showed you Springsteen. You told me you love me and us on the hilltop we used to meet when the whole world was fast asleep. Yeah, our fingers, they were tracing every constellation that brought you to me.

Sings precious memories | Amos&Rae Jck1
Liauden ▬ When we hit the bottom, nothin' gon' stop us. Climb to the top with you, we could be the greatest ones who never made it. They tryna hate, but we won't change anything at all.

RPs TERMINÉS : Kane1 * Kane3 * Kelly&Loan&Kane * Kane4 * Kane5 * WeekendChill1 * Amos3 * Paintball (ROA) * Auden&Ginny (fb 2006) * Linny1(fb) * Liana1 * Amos&Rae * Amos&Chad * Jiliana & Auden *Chad1 * Marius1 * Color2&Leam2 * Color1 * Molly1 *

Abandonné:
 

AVATAR : Josh Hartnett
CRÉDITS : UB: loonywaltz - Avatar: - Dessin: JOSEPH KEEGAN - Gif: harley.
DC : Giovanni Medici
PSEUDO : Pti' Biscuit aka KD
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 13/05/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t31052-liam-taylor-la-meilleure-chose-a-faire-est-depouser-un-archeologue-plus-vous-vieillirez-et-plus-il-vous-aimera https://www.30yearsstillyoung.com/t31151-liam-we-can-rp-if-we-want-to https://www.30yearsstillyoung.com/t31155-liam-taylor https://www.30yearsstillyoung.com/t32360-liam-taylor#1437891

Sings precious memories | Amos&Rae Empty
Message(#) Sujet: Re: Sings precious memories | Amos&Rae Sings precious memories | Amos&Rae EmptyLun 12 Oct - 14:31







SINGS PRECIOUS MEMORIES
Amelyn & Liam Taylor

@RAELYN BLACKWELL @Amos Taylor

Si un jour on m’avait dit que je serais ici aujourd’hui, à attendre que mon frère décapsule trois bières et non deux je ne l’aurais sûrement pas cru. C’est peut-être mon côté un peu trop conventionnel et le côté Taylor un peu intégriste qui parle, mais je ne peux m’empêcher de me sentir mal pour ma belle-sœur ou plutôt mon ex belle-sœur ? je ne sais même plus trop de quelle façon je dois approcher cette situation et pourtant Amos me l’a bien décrite de long en large. Pourtant, je suis là à les observer faire eux et leur complicité, là à me surprendre de penser que c’est une situation tout à fait normale, qu’il n’y a rien d’étonnant. Est-ce une simple façade pour me la faire accepter ou est-ce tout simplement naturel ? Dans tous les cas je ne pense pas que mon opinion compte beaucoup et en soi je n’ai pas grand-chose à dire, leur relation ne les regarde qu’eux et même s’il s’agit de mon frère je n’ai pas vraiment à me mêler de ce qu’il peut bien faire. C’est sûrement cette pensée qui m’aide à un peu plus accepter ou tout du moins à faire l’effort de le comprendre. Mon aîné arrive à m’arracher un sourire, là où si situait un peu plus tôt l’expression d’un malaise. « Non, mais écoutez le parler. Je ne me souviens pas de la même chose ! » Le ton est à la plaisanterie saupoudré d’un peu de provocation. Je connais bien mon frère et je sais qu’il n’aime pas vraiment ça, c’est ma petite façon à moi de lui rappeler que rien n’a changé depuis les fois où on arrivait encore à se retrouver tous ensemble. « Pour sûr il y a un sacré nombre d’histoires à raconter, mais ça sera pour une prochaine fois, je pense que si je continue je vais terminer au fond du port. » Je continue de les observer, de les voir faire et je me surprends à ressentir quelque chose que je n’ai que très rarement eu à faire comme sentiment : une petite once de jalousie. J’ai ces citations qui tournent en boucle dans ma tête depuis quelques temps, Pascal pensait que l’Homme était par nature prédestinée à vivre seul – ce dont je me suis toujours contenté jusqu’à présent -, mais Aristote lui pensait tout le contraire, l’Homme est un animal social qui a besoin de ce contact pour se sentir heureux. Les soirées, les amis, la famille, tout ceci est bien beau, mais au bout du compte quand je rentre chez moi c’est le noir en ouvrant la porte et un lit froid et vide de toute présence. Je ne me suis jamais pris la tête sur le sujet étant beaucoup trop pris par mon travail, mais plus le temps passe et plus je vois mes amis se marier, avoir des enfants, construire un foyer. On va me dire que c’est surement la crise de la quarantaine qui approche à grands pas et c’est peut-être le cas et pourtant je ne peux que penser que c'est aussi à cause de ces deux femmes qui hantent mes nuits. Je reviens rapidement à moi après m’être quelque peu perdu dans mes pensées alors que l’on s’installe sur le pont principal. « On va dire que c’est plus ou moins original et ça montre bien qu’on peut ressentir quelque chose de fort, intense à n’importe quel moment sans même connaître la personne au préalable. C’est presque romantique toute votre histoire. » Je lève ma bière pour trinquer avant de la porter jusqu’à mes lèvres et d’en boire une gorgée alors qu’ils continuent d’échanger ensemble. Puis mon frère s’adresse de nouveau à moi et sans même me prévenir qu’il allait aborder cette question. Je manque d’avaler de travers et toussote ma main libre devant la bouche. « Euh oui, tu te souviens de ça ? » Il est vrai que j’en avais déjà parlé à quelques personnes comme Amos, Marius ou bien Chloe, mais je ne m’attendais pas à ce qu’il s’y intéresse plus que ça. L’incertitude ne m’a pas quitté depuis que l’on s’est vu à l’hôpital et comment aborder le sujet sans aborder le reste et si Amos n’est pas friand de parler de sa vie sentimentale, je le suis probablement encore moins. Comment prendre une décision aussi importante qui pourrait impacter autant ma vie professionnelle que personnelle ? Et surtout pourquoi maintenant ? « Pour tout vous avouer, non je n’ai toujours pas pris de décision et il ne me reste que quelques semaines pour la prendre… » Mon visage se ferme un peu plus, l’effet du doute qui continue de m’envahir alors qu’il y a aussi sûrement une part de dénie quand au plus profond de moi et en me souvenant de là où j’ai toujours mis mes priorités je sais déjà ce que je dois faire. Mes doigts parcourent le goulot de ma bière. « C’est le rêve de n’importe quel historien de partir dans une université aussi prestigieuse que Cambridge surtout avec son centre de recherche, mais je ne sais pas. Est-ce que je n’ai pas déjà trop pensé au travail avant de penser à moi-même et… » Je m’arrête, je réfléchis à ce que j’allais bien pour ajouter, mais à quoi ça servirait d’aller plus loin ? Je sais très bien que ça sera difficile pour lui de me répondre alors que la communication entre nous a été plus que compliqué jusqu’à il y a peu et Raelyn me connait encore moins bien que mon frère. « Ça doit bien te faire rire de me voir comme ça alors que je suis toujours le premier à prendre des décisions rapides. » Cette fois je m’arrache moi-même un sourire alors victime de ma propre ironie.







Sings precious memories | Amos&Rae IoSQNtK
Sings precious memories | Amos&Rae D3SLCSZ
Sings precious memories | Amos&Rae 982718museum2


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Amos Taylor
Amos Taylor
les raisins de la colère
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 44 ans (02/05/1977)
SURNOM : Quelle idée !
STATUT : Elle a gommé ses ratures, effacé ses coquilles. Elle lui a rappelé que derrière le tragique se terrent parfois de belles histoires d'amour.
MÉTIER : Propriétaire d'un casino que Raelyn a appelé "Octopus"
LOGEMENT : Il vit depuis janvier avec Raelyn au 721 Daisy Hill Road à Logan City, dans un loft dont il tait l’adresse.
Sings precious memories | Amos&Rae 6rNDln61_o
POSTS : 3740 POINTS : 2015

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Il ne cuisine pas, mais il sait faire à manger › C'est un excellent nageur › Après l'accident, il n'a plus plongé pendant des années. Il a recommencé récemment grâce à Raelyn › Alcoolique notoire. Il arrive qu'il l'admette.
RPs EN COURS : Sings precious memories | Amos&Rae BmXhphe3_o
Amelyn 485557UA 2 (chp 3)DZDS ▬ Every breath you take and every move you make, every bond you break, every step you take, i'll be watching you.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 1314151617181920212223252627282930313233343536373839404142434445464748495051525354555657


Sings precious memories | Amos&Rae RlLeW9k7_o
Taylor family Liam 4 › ▬ By faith, being moved by the fear of God, he made ready an ark for the salvation of his family
Chad 1Liam 3Liam 4Chad 3

Sings precious memories | Amos&Rae Tumblr_m174hkbsaI1qcpaygo1_500


UNIVERS ALTERNATIFS :

(4/5)Amelyn DSUA 2 (chp 3)Amelyn DZLenoreLou

Sings precious memories | Amos&Rae 6f03ff49043057a25e4c741f9ad6e144

RPs EN ATTENTE : Marius › Casey › Cian › Chad









RPs TERMINÉS : Liste mise à jour dans la fiche de liens.


AVATAR : Bradley cooper
CRÉDITS : Tearsflight (avatar) Sunflower (gif) Clem (code signature)
DC : Nope
PSEUDO : Ci!
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28495-amos-taylor-my-senses-have-been-stripped https://www.30yearsstillyoung.com/t28558-amos-taylor-ace-of-spades https://www.30yearsstillyoung.com/t29131-amos-taylor

Sings precious memories | Amos&Rae Empty
Message(#) Sujet: Re: Sings precious memories | Amos&Rae Sings precious memories | Amos&Rae EmptyDim 8 Nov - 22:58







SINGS PRECIOUS MEMORIES
Amelyn #19 & Liam Taylor

@RAELYN BLACKWELL @Liam Taylor
Evidemment qu’elle est curieuse, Rae. Elle voit en Liam la promesse d’en apprendre plus sur moi, sur l’adolescent que j’étais. Il l’intrigue, je le sais : elle m’a souvent houspillé pour que je crache le morceau. Ce fut vain et, tandis qu’elle la tient, son occasion de percer mes mystères, elle ne lâchera pas. Elle s’accrochera et moi, pour pallier le problème, je menace - quoique gentiment - mon frère d’un regard qui en dit long. Il préside sur un “tais-toi” qui sous-entend que je me vengerai lorsqu’il rencontrera celle qui fera battre son coeur. Je profite également d’une remarque de mon cadet pour apaiser la soif d’apprendre de ma complice pour affirmer que je me suis contenté de la décrire à l’aide de vérités. Je ne l’ai pas encensée pour que le tableau paraisse plus beau quand il n’est qu’une croûte dessinée par un amateur. J’ai respecté qu’il est à mes yeux un chef-d’oeuvre, que notre couple est probablement ce que j’ai de plus cher aujourd’hui. Les facéties de Raelyn, ses provocations et ses petites attentions qu’elle sème autour de nous contribue à ce bonheur avec lequel je renoue à peu à peu et, tandis que Liam nous devance en direction du pont, je ponctue sa remarque d’un : « Depuis que j’ai oublié de te prévenir que mon frère devait passer ? » enrobée d’une pointe d’appréhension teintée d’amusement. J’ai conclu d’un baiser sur sa tempe. Dans le salon extérieur, j’enroule un bras autre des épaules de Rae. Pas d’autres étreintes. Pas d’embrassade. Pas de mièvreries devant témoin. Mon historien de frère compare déjà notre rencontre avec un scène romantique que les films vendent aux gamines qui, les yeux ébahis devant une toile, rêvent aux princes charmants ou aux chevaliers servants. Je maintiens que je n’en suis pas et, alors que Rae interroge Liam sur ce ces allusions, je soupire. Je lèverais bien les yeux au ciel si je n’avais pas peur d’en faire trop. Moi, je suis conscient qu’elle n’a rien de beau, cette rencontre. Elle a été le fruit d’une manigance. C’était un piège que je n’ai certes pas prémédité mais qui m’aura arrangé. Je dois l’avaler, néanmoins. Je ne peux le confier à personne, si bien que je songe, pour me laver de ma culpabilité, d’appeler Olivia à la première occasion pour lui rapporter ma culpabilité. Qu’importe qu’elle n’apprécie pas ma relation avec son ennemie, elle est la seule à pouvoir l’entendre et, sur l’heure, pour donner le change, j’inverse les rôles. Je prétends qu’elle a joué les difficiles quand c’est moi qui ai fait la fine bouche par la faute des circonstances, mais qu’importe… nous trinquons. Nous levons nos bières à cette fortuite rencontre qui se déroule pour le mieux. D’autres auraient porté un toast. Nous, nous arrêtons sur la simplicité et j’en viens à me concentrer sur mon frère. Je m’inquiète de sa situation, de ce qu’il est parvenu à faire des choix dans sa vie et si, d’aventures, il ne les regrette pas puisqu’il semble évident qu’il a refusé l’opportunité qui s’offrait à lui. « OUi ! J’avoue que ça me surprend de ta part.» Je suis étonné qu’il ait hésité et qu’il ait moins pensé à sa carrière qu’à lui en tant qu’homme. Peut-être a-t-il envie de se construire une relation stable et fiable. D’instinct et par pudeur, je range dans un coin de ma tête de lui poser la question, plus tard, quand nous serons seuls. En attendant, j’abandonne Rae et Liam le temps d’un instant pour récupérer les pizza. Nous les avons mangées sur le pont, en riant et en partageant quelques souvenirs. En cours de soirée, je me suis fait la réflexion que c’était étrange et appréciable qu’ils aient l’air de s’entendre. Intérieurement, j’ai remercié Liam d’être assez ouvert d’esprit pour ne pas se fier aux jugements de maman et Raelyn de m’aimer assez pour ne pas s’offusquer de ma bévue. Elle se prête au jeu et, à la nuit tombée, alors que mon cadet a pris congé, je lui ai manifesté toute mon affection et ma gratitude à l’aide du seul langage que nous maîtrisons à la perfection.

SUJET CLOTURE




Sings precious memories | Amos&Rae JLuMeCF
Sings precious memories | Amos&Rae Lw486ESk_o

Sings precious memories | Amos&Rae 330286babygirl

Sings precious memories | Amos&Rae 981744criminal
Sings precious memories | Amos&Rae H0nh
Sings precious memories | Amos&Rae CbfkK5SM_o
Sings precious memories | Amos&Rae C9dw

Sings precious memories | Amos&Rae 2929714247:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Sings precious memories | Amos&Rae Empty
Message(#) Sujet: Re: Sings precious memories | Amos&Rae Sings precious memories | Amos&Rae Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Sings precious memories | Amos&Rae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-