AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-67%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe à induction Samsung avec charge rapide sans fil ...
9.99 € 29.99 €
Voir le deal

 First step of a new start ※ JACOB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liliana Bárcenas
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans
SURNOM : Lili
STATUT : C'est un peu le cadet de ses soucis en ce moment
MÉTIER : Serveuse à The Big Corner, restaurant vintage de fast food situé à Redcliffe.
LOGEMENT : 212 orchid street ~ Redcliffe
First step of a new start ※ JACOB Tumblr_pq89ep9S7n1y6arl3o2_400
POSTS : 513 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Mexicaine en fuite sous une fausse identité
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : 3/4
Léo - Luna - Jacob

First step of a new start ※ JACOB DFQ45ZxZ_o
AVATAR : Gina Rodriguez
CRÉDITS : raspberry-panda
DC : Victoria, le glaçon norvégien.
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29738-liliana-memory-is-the-devil https://www.30yearsstillyoung.com/t29800-liliana-this-flame-that-burns-inside-of-me#1308569

First step of a new start ※ JACOB Empty
Message(#) Sujet: First step of a new start ※ JACOB First step of a new start ※ JACOB EmptyVen 26 Juin 2020 - 11:19



First step of a new start 

Jacob & Liliana

▼▲▼

Posée dans un canapé, Liliana trouvait le temps particulièrement long. Elle était toute seule dans l’appartement de son ami, qui était à son travail tandis que son frère et sa sœur cherchaient du boulot un peu partout. La jeune femme quant à elle avait gardé cette journée pour visiter des appartements, de toute manière elle n’avait aucun babysitting à faire alors elle était pleinement disponible, un peu trop même. Elle avait déjà réalisé le ménage ainsi que les courses, ne pouvant s’empêcher de rendre service à celui qui l’hébergeait gratuitement. Depuis qu’elle avait découvert son logement, elle ne pouvait s’empêcher de ressentir de la tristesse pour lui. Premièrement parce qu’elle voyait des photos de lui et de sa femme décédée, deuxièmement parce qu’il y avait une deuxième chambre quasiment vide, qui était certainement destinée à un futur enfant. Un rêve avorté, tout comme le sien, même si perdre la possibilité d’exercer le métier pour lequel elle avait étudié de nombreuses années n’était pas aussi grave que sa situation à lui. Elle se retenait de lui parler de ça, de lui dire qu’il pouvait se reposer sur son épaule, car leur amitié était bien trop récente pour qu’elle puisse se permettre une telle indiscrétion. Il n’était d’ailleurs pas le seul à ne pas s’épancher, puisqu’elle n’avait quasiment pas parlé de son père depuis l’assassinat de celui-ci. Pas un seul jour ne passait sans qu’elle ne pense à lui, à sa joie de vivre et à son envie irrépressible de devenir grand-père. Elle en était devenue peinée, elle regrettait de ne pas avoir pu lui apporter ce bonheur parce qu’elle avait d’autres priorités, il l’avait d’ailleurs encouragé à poursuivre ses études d’archéologie, mais elle ne pouvait oublier la lueur d’espoir qu’il avait dans les yeux lorsqu’elle s’était fiancée à un américain. Liliana secoua sa tête, il fallait qu’elle cesse de penser à tout cela, remuer le couteau dans la plaie n’allait pas faire avancer les choses. La jeune femme regarda l’horloge, elle avait encore une heure devant elle avant de devoir sortir, alors elle saisit son téléphone et regarda une nouvelle fois les photos de ce qu’elle allait visiter. Elle n’était pas bien emballée, l’idée de ne pouvoir prendre qu’un deux pièces ne la réjouissait pas, mais elle ne pouvait pas squatter éternellement chez un policier qui la logeait dans l’illégalité la plus complète. Liliana eu l’impression d’avoir un culot de folie de se rendre dans une agence immobilière, elle avait d’ailleurs été regardé d’un drôle d’œil de la part d’un des agents, mais elle fut rappelée par un de ses collègues ce qui voulait dire qu’il n’avait pas dû confirmer ses soupçons. Malgré tout, elle ne pouvait s’empêcher de stresser, et si elle pouvait obtenir un appartement mais qu’on se rendait compte juste avant qu’elle n’était pas qui elle prétendait être ? Elle se mit à expirer, elle avait déjà fait l’exploit de rentrer sur le territoire sans se faire prendre, il fallait qu’elle croit en elle ou son nouvel agent immobilier se mettra à avoir des doutes à son tour. La demoiselle se leva, rejoignit la salle de bain et vérifia qu’elle était assez propre sur elle. Vêtue d’un petit haut blanc et d’une jupe noire, on pouvait quasiment croire qu’elle se rendait à un entretien d’embauche. « Tout va bien se passer. » Se dit-elle en regardant droit dans le miroir. Cela pouvait paraître stupide, mais à défaut d’avoir quelqu’un pour la rassurer, elle avait besoin de le faire elle-même.  Elle quitta les lieux pour se rendre à Fortitude Valley, qui était déjà le quartier de prédilection de son frère, ce qui n’était pas très bon signe puisqu’il aimait les endroits animés alors qu’elle préférait le calme. Une fois en plein milieu de celui-ci, Liliana ne cru voir que des bars et des boîtes de nuit, pourvu qu’aucun des appartements ne se trouve au-dessus de l’un d’eux… Elle avait un peu de mal à trouver la première adresse, elle jeta un œil à Google Maps et se rendit dans une petite rue un peu cachée. La mexicaine vit un homme au loin, une personne un peu trop bien habillée pour être un simple passant lambda. Elle s’approcha de lui, doucement mais sûrement pour ne pas le surprendre. Une fois qu’elle capta son regard, elle s’adressa à lui. « Bonjour, êtes-vous monsieur Copeland ? » Elle n’avait pas vu ce visage parmi les personnes présentes lorsqu’elle était à l’agence, elle préféra donc vérifier son identité.


CODAGE PAR AMATIS




★ She was two sides of the same coin ★
You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.

First step of a new start ※ JACOB IfjSGV7
Revenir en haut Aller en bas
Jacob Copeland
Jacob Copeland
le calme après la tempête
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans, en pleine crise. pas la sienne, ceci dit.
SURNOM : jake pour les plus proches, monsieur copeland pour les autres.
STATUT : marié à Olivia, désespérément seul. père d'une petite fille décédée en mars 2018.
MÉTIER : agent immobilier ; le grand patron, à la tête de dizaines d'agences australiennes et d'une vingtaine dans le monde.
LOGEMENT : #13 parkland boulevard, spring hill, toujours en mouvement : le quartier des affaires, ça lui correspond bien à lui et à sa femme. la maison est plus souvent vide qu'autre chose, même la nuit.
First step of a new start ※ JACOB Tumblr_inline_oycpi1trIA1u3u0uv_250
POSTS : 1468 POINTS : 230

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : First step of a new start ※ JACOB Svgp
olivia #2, #3 j'ai vu dans ma tête qu'on allait se fâcher, qu'on allait se lâcher tout en laissant faire ce qu'on voulait pourtant cacher, chérie s'il fallait se taire alors j'ai vraiment tout gâché. j'aimerais que tu cèdes à mes propositions, éloignons-nous d'ici, prends ça comme une mission, devenons invisibles. je lui ai dit "à tout à l'heure", elle a pris ça comme un missile

First step of a new start ※ JACOB Tumblr_inline_pcd5r1DJ221rfmocr_250
lex et sur ta peau abîmée, j'effacerai tes blessures, c'est ma bataille. et je marcherai à tes côtés où que tu sois, où que tu ailles. tout au bout du monde, au bord du vide, je te tendrai les bras. et toutes mes secondes, je te les donne, si t'as besoin de moi

19/10, ça fait mal › byron #2 FBhalsey  › colleenyasmine ›  ivyeveadèleamoselisekieran & elias ROAlilianakeith FBbirdiemy girlseagleava
RPs TERMINÉS : First step of a new start ※ JACOB Tumblr_inline_oycpihZriq1u3u0uv_250
WSML › she hides away, like a ghost. does she know that we bleed the same? don't wanna cry but i break that way

oliviajordonbyronmariusauden FBjordon #2
PSEUDO : beaulafolie.
AVATAR : justin hartley.
CRÉDITS : tearsflight (ava), sirens charms (signa), captain rogers (dessin), loonywaltz (ub), bleeding_light (crackship).
DC : rudy gutiérrez.
INSCRIT LE : 10/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30309-garde-le-sourire-plus-rien-n-est-grave-jacob https://www.30yearsstillyoung.com/t30446-nos-desirs-font-desordre-jacob#1338384 https://www.30yearsstillyoung.com/t33208-jacob-copeland#1468072

First step of a new start ※ JACOB Empty
Message(#) Sujet: Re: First step of a new start ※ JACOB First step of a new start ※ JACOB EmptyVen 24 Juil 2020 - 15:56



Une immigrée, je vous dis, elle n’a rien à faire ici. Et je vais la dénoncer. C’était les derniers mots de son employé avant que Jacob ne referme la porte de son bureau et lui passe un sermon. Il lui avait demandé pour qui il se prenait, qui il pensait être, au juste, pour se permettre de juger ses clients de la sorte ? Le racisme n’a jamais été toléré dans les agences de Jacob et ne le sera jamais. Sur ses mots, il a prié son employé de quitter son bureau, son agence, et d’aller voir si quelqu’un d’autre acceptait de l’embaucher. Autrement dit, il a évincé cet homme dans l’espoir qu’il ne s’amuse pas à répandre des rumeurs qui pourraient atteindre l’intégrité de Jacob, sa réputation. Son père est juge, sa femme est policière, il n’a clairement pas envie de côtoyer l’illégalité, ni de prendre des décisions concernant des immigrés. Et pourtant, il a pris le temps de rappeler cette jeune femme, de peur que son – ancien – employé l’ait renvoyé trop méchamment. Il lui a dit qu’il avait repris son dossier et qu’il avait un bien à lui faire visite durant la semaine prochaine. Et la semaine prochaine, c’est aujourd’hui. Il a décidé d’être en avance – pour une fois – et est arrivé avant sa cliente du jour. Il regarde la façade de l’immeuble où se trouve le logement qu’il va lui faire visité, un peu inquiet. Il faut qu’il lui pose la question, même s’il n’y a pas pire indiscrétion, même si elle risque de partir loin de lui et d’essayer de ne plus jamais croiser sa route. Lui, il ne lui veut aucun mal, s’il n’avait aucune conscience, il aurait laissé son employé appeler l’immigration et s’occuper de son cas, si elle est réellement ce qu’il prétendait qu’elle est. Il a besoin de savoir, au moins pour lui-même, il ne le notera pas et n’en parlera pas. Mais lui, personnellement, ça le concerne. Bonjour, êtes-vous monsieur Copeland ? La voix le surprend, bien qu’il avait déjà croisé son regard. Parce qu’il n’avait pas encore décroché de ses pensées et ne s’était pas réellement rendu compte de sa présence. C’est bien moi, et je suppose que vous êtes mademoiselle Bárcenas ? Un sourire amical se dessine sur ses lèvres tandis qu’il lui tend sa main, pour une poignée ferme, efficace. J’espère qu’on va réussir à trouver votre bonheur aujourd’hui, dit-il, pour commencer. Mais avant il faut que je vous pose une question, tant qu’on est ici, que tous les deux. La ruelle empruntée, c’était un stratagème pour qu’ils puissent n’être qu’entre eux, sans d’autres personnes aux alentours. La véritable entrée de l’immeuble se trouve de l’autre côté de la rue, là où il y a une route bien plus passante. Vous avez rencontré mon employé en venant ici, la première fois.. et il m’a rapporté quelque chose d’assez délicat, je ne vais pas vous poser la question par respect pour vous et parce que je pense que nous savons tous les deux de quoi je parle si tel est le cas. Est-ce que c’est vrai ? Il faut juste qu’il le sache, ensuite, il fera comme si de rien n’était. Je ne suis pas ici pour vous porter préjudice, loin de là, on va visiter ce bien et voir ce qu’on peut faire, mais j’aime avoir toutes les informations en ma possession, vous comprenez. Il pense qu’elle comprend, parce que c’est légitime de sa part, d’après lui.

@Liliana Bárcenas :l:


- - tu m'as demandé de regarder les cieux, avant qu'ils ne se mettent à pleurer, qu'ils nous inondent. au lieu de ça j'ai plongé dans tes deux yeux, aucun regard avant celui-ci n'avait valu toutes les nuits du monde    

First step of a new start ※ JACOB Lq7fMMk
First step of a new start ※ JACOB A7lPtC7
First step of a new start ※ JACOB YtxTUla
First step of a new start ※ JACOB FximBIO
First step of a new start ※ JACOB 1thrvMD
Revenir en haut Aller en bas
Liliana Bárcenas
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans
SURNOM : Lili
STATUT : C'est un peu le cadet de ses soucis en ce moment
MÉTIER : Serveuse à The Big Corner, restaurant vintage de fast food situé à Redcliffe.
LOGEMENT : 212 orchid street ~ Redcliffe
First step of a new start ※ JACOB Tumblr_pq89ep9S7n1y6arl3o2_400
POSTS : 513 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Mexicaine en fuite sous une fausse identité
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : 3/4
Léo - Luna - Jacob

First step of a new start ※ JACOB DFQ45ZxZ_o
AVATAR : Gina Rodriguez
CRÉDITS : raspberry-panda
DC : Victoria, le glaçon norvégien.
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29738-liliana-memory-is-the-devil https://www.30yearsstillyoung.com/t29800-liliana-this-flame-that-burns-inside-of-me#1308569

First step of a new start ※ JACOB Empty
Message(#) Sujet: Re: First step of a new start ※ JACOB First step of a new start ※ JACOB EmptyJeu 13 Aoû 2020 - 6:01


First step of a new start 

Jacob & Liliana

▼▲▼

Il était à la fois rassurant et effrayant de n’avoir personne à ses côtés, rassurant parce qu’il n’y avait pas son frère ou sa sœur pour commettre une gourde, effrayant car s’il y avait bien une personne dans la fratrie qui mentait mal c’était bien elle. D’ailleurs elle n’avait pas su comment réagir face à l’agent immobilier réticent, elle avait été désarçonnée par un simple regard de travers. Liliana avait pourtant rencontré des personnes bien plus impressionnantes que cela au Mexique, mais il lui arrivait souvent de faire des cauchemars dans lesquels elle finissait par être balancée dans un camp et où elle serait séparée du reste de sa famille. Cependant c’était un peu de sa faute, puisqu’elle avait visionné plusieurs reportages sur les frontières américaines et leurs manières de traiter les siens. Elle ne pouvait s’empêcher de penser que ça ne pourrait qu’être pire qu’ici, car elle risquait d’être prisonnière plusieurs semaines avant qu’on ne l’embarque dans un avion en direction de son pays natal. Liliana s’était jetée à l’eau, réalisant son devoir d’aînée de leur donner un meilleur avenir. « Oui c’est bien moi, enchantée. » Elle lui sourit à son tour tout en empoignant sa main. Il avait l’air bien plus chaleureux que le précédent agent, il ne semblait que vouloir l’aider dans sa démarche. « Je l’espère aussi. » S’il savait à quel point il était difficile pour elle de trouver un logement, il la prendrait peut-être en pitié. Elle avait hâte de découvrir ce fameux bien, mais il ne semblait pas décider à l’y amener puisqu’il lui annonça qu’il avait une question à lui poser. Cela raisonna comme un « il faut qu’on parle » dans un couple qui battait de l’aile. Désormais elle comprit pourquoi il avait choisi cet endroit perdu en particulier, il avait des soupçons qu’il devait éclaircir. Elle essaya au maximum de contenir sa panique intérieurement, elle l’écouta avec attention. La jeune mexicaine apprit que sa précédente rencontre avait joué au rapporteur, pourquoi ne s’en était-elle pas doutée avant ? Pourquoi n’avait-elle pas changé d’agence immobilière ? Elle aurait dû mieux se renseigner que cela. Il n’énonçait pas clairement le problème, parce qu’elle savait pertinemment duquel il s’agissait, elle ne pouvait pas faire l’autruche. Liliana se demanda si ce n’était pas un piège qu’on lui tendait, s’il n’y avait pas des policiers prêts à l’emprisonner dans les environs. Jacob ajouta qu’il n’était pas là pour lui faire du mal, qu’il voulait juste tout savoir avant d’entamer quoique ce soit. Après réflexion, elle cru comprendre que ce n’était pas une machination, car il n’avait pas attendu que les Bárcenas soient au complet. Il aurait été idiot de l’attraper maintenant, son frère et sa sœur auraient compris qu’il se passait quelque chose et se seraient cachés. « Je ne vais pas vous mentir. Premièrement parce que je ne veux pas vous causer du tort et deuxièmement parce que je n’arriverais pas à être crédible, je dois l’avouer. » Jusqu’à présent elle avait réussi à s’introduire sur le territoire australien et à trouver des petits boulots, c’était déjà pas mal, mais elle n’avait pas accompli tout cela seule. « Mais je peux vous assurer que nous sommes des personnes sérieuses, qui se donnent du mal pour gagner leurs vies. J’ai toujours payé mes loyers à temps et cela ne changera pas dans ce pays. » Liliana lui faisait une belle promesse alors qu’aucun d’entre eux n’avait de travail à temps complet, mais elle préférait se montrer optimiste. « Cependant si vous craignez que cela pose des problèmes à votre agence, je peux le comprendre, je m’en irai. »


CODAGE PAR AMATIS




★ She was two sides of the same coin ★
You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.

First step of a new start ※ JACOB IfjSGV7
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

First step of a new start ※ JACOB Empty
Message(#) Sujet: Re: First step of a new start ※ JACOB First step of a new start ※ JACOB Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

First step of a new start ※ JACOB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-