AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 married in a gold rush (clysey #1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Clyde Wakefield
Clyde Wakefield
les faux-semblants
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans.
STATUT : célibataire papillonnant, car personne ne retient son attention bien longtemps, et s'engager n'est pas vraiment son genre.
MÉTIER : journaliste d'investigation pour abc news 24 & abc radio, arnaqueur en compagnie de sa bonnie le reste du temps.
LOGEMENT : à l'hôtel dans le quartier de spring hill, car il n'est pas vraiment certain quant à son avenir en ville pour l'instant.
married in a gold rush (clysey #1) Tumblr_inline_ny21sgQ3Cj1qf0bzr_250
POSTS : 689 POINTS : 1505

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
married in a gold rush (clysey #1) 0nip
clysey#1 (fb) & #2 & #6 & #7 & ariane (fb)but i want to burn with you tonight, hurt me, there's two of us, we're certain with desire, the pleasure's pain and fire, burn me.

(12 + 2) halsey #2audenjessianrionaaugusthalsey #6danika #2jillraelyn #2
(fb) halsey #1haltonbitches #2
(ua) saül & arianeraelyn

RPs TERMINÉS :
married in a gold rush (clysey #1) Tumblr_inline_ny21ryjEkg1qf0bzr_250
(2020) raelyn #1danika #1lenahalsey #5ariane #1halsey #4 (fb)bitches #1victoireivynea
AVATAR : garrett hedlund.
CRÉDITS : blossom (ava), tumblr (gifs), loonywaltz (ub), moi (code signa).
DC : livia.
INSCRIT LE : 29/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32018-clyde-eternal-sunshine-of-the-spotless-mind https://www.30yearsstillyoung.com/t32068-livia-clyde-set-a-fire-in-my-head-tonight

married in a gold rush (clysey #1) Empty
Message(#) Sujet: married in a gold rush (clysey #1) married in a gold rush (clysey #1) EmptyJeu 2 Juil - 18:43




HALSEY & CLYDE
Married in a gold rush
Something's happening in the country
And the government's to blame
We got married in a gold rush
And the rush has never felt the same


2012, Perth. Cette journée était interminable, et pourtant Clyde savait se montrer patient et imperturbable. Ce mariage, ils l’avaient préparés pendant des mois avec Halsey, et cette dernière avait travaillé sa victime au corps - littéralement - pour arriver à ses fins. Voilà que quelques heures auparavant, il lui avait passé la bague au doigt, tout sourire tandis qu’elle répliquait du même air ravi sur son visage angélique. Si seulement le pauvre Jack savait. Sous ses airs de princesse tombée du ciel, la brune était la plus redoutable des manipulatrices - Clyde le savait bien, puisqu’il s’était aussi laissé prendre au jeu. A la différence près, c’est qu’il avait au moins conscience de s’être fait entraîner dans ses filets, et tentait de maintenir l’apparence qu’elle ne le contrôlait en rien. Mais la vérité, c’est qu’elle lui avait fait perdre la tête, même si lui-même ne se l’avouait pas complètement. Il ne lui faisait pas confiance - le pourrait-il un jour totalement, alors qu’elle pouvait mentir comme elle respirait ? - mais il avait besoin d’elle, envers et contre tout. Même lorsqu’elle se montrait bornée et à la limite de l’insupportable, il trouvait encore le moyen de penser qu’elle n’était définitivement pas comme les autres. Devant elle, évidemment, il se contentait de lui préciser qu’elle faisait du bon boulot, et que l’idée de s’associer tous les deux avait été fructueuse - il avait creusé, trouvé le poisson, et elle l’avait ferré d’une main de maître. Le problème qui se posait désormais, c’est que Clyde devait supporter la vue de cette dernière dans les bras du dernier des imbéciles, et les voir virevolter sur un slow à la con qu’il n’aurait même pas dansé si on l’avait payé pour. Il n’avait pas réalisé à quel point cette vue était désagréable jusqu’à ce qu’il y soit confronté des heures durant : elle, souriante, dans les bras d’un autre. Aussi factice que son sourire puisse être, et il savait bien que c’était le cas, cette vision ne faisait pas partie de ses favorites. Mais il n’avait pas son mot à dire, et n’avait qu’à se concentrer sur la suite du plan pour se rafraîchir les idées et se rappeler pourquoi ils avaient fait tout ça. Le chèque de fin, qui promettait d’être leur plus beau coup jusque là, vu le compte en banque du pauvre type qui s’était fait avoir. Alors, lorsqu’Halsey daigna enfin lui accorder un regard et s’approcher de lui en quittant son ‘mari’ parti se réconforter dans les bras de sa grande-tante, il fit mine de s’ennuyer, mais d’apparaître tout de même ravi que tout se déroule comme prévu. “T’as ça dans le sang, faudrait penser à te marier plus souvent.” Quoi que, peut-être pas tout de suite pour le round numéro deux. Qu’il ait le temps de se faire à l’idée. “Montre l'alliance ?” Histoire de trouver quelque chose à redire. “Y a même pas de diamant, ça sert à quoi de se marier ?” Il essayait de donner le change, préférant verser dans le sarcasme que dans la frustration.
@Halsey Blackwell


+ :
 


Dernière édition par Clyde Wakefield le Ven 28 Aoû - 13:15, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Halsey Blackwell
Halsey Blackwell
la gold digger
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (03.08.89)
SURNOM : Halsey se suffit à lui-même, même si lui l'appelle Bonnie quand ça lui chante.
STATUT : Divorcée par deux fois et a rompu avec le candidat numéro 3 par texto avant de s'envoler pour Brisbane. Car il veut des enfants et elle, tout ce qu'elle voulait, c'était son argent. Il aurait pu faire un effort quand même.
MÉTIER : Assistante juridique dans la legal team de la société de Saül Williams et arnaqueuse professionnelle à ses heures perdues, Halsey est une femme occupée.
LOGEMENT : Spring Hill (more details to come)
married in a gold rush (clysey #1) 1598818887-tumblr-inline-o148c6yiwd1rifr4k-500
POSTS : 914 POINTS : 760

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Caméléon aussi bien dans son attitude que dans son apparence lorsque cela s'avère nécessaire ༄ Ne pense qu'à elle et à ce qu'elle pourrait retirer des gens qu'elle côtoie ༄ Possède un don inné pour l'improvisation ༄ Extrêmement susceptible sur le sujet de son père et de son abandon ༄ Jamais sans son paquet de cigarettes ༄ A beaucoup d'humour (noir) ༄ Ne s'attache pas à grand chose, sauf peut-être aux biens matériels ༄ Constamment dans le calcul.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : married in a gold rush (clysey #1) 1595603114-tumblr-o9v2hyqtve1rsv47uo2-500
Clysey - #1#3fb#1
So baby, pull me closer in the backseat of your Rover
That I know you can't afford
Bite that tattoo on your shoulder
Pull the sheets right off the corner
Of the mattress that you stole
From your roommate back in Boulder
We ain't ever getting older


married in a gold rush (clysey #1) 1595603197-0efa4f927addb02918b2f43bfac56524
Blackwell sisters - Halsyn#4
It ain't easy growing up in World War three
Never knowing what love could be, you'll see
I don't want love to destroy me like it has done my family
Can we work it out, can we be a family?


[12/10]

Saül#1Kieran#1Poppy#1Yelahiah#1Olivia#1JacobLenaAriane & Clyde#2

UA

Van-HalsynZombie HalmosUA HalmosZombie ChalseyHalsyn UA
RPs TERMINÉS : Amos#1Halsyn#1Auden#1Liliana#1 Jessalyn#1#2Amos#2fb#2Halsyn#2Ariane & ClydeHalsyn#3Ariane#1

Abandonnés
Spoiler:
 

AVATAR : Marie Avgeropoulos
DC : Leah & Hannah
INSCRIT LE : 14/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29595-i-got-that-fire-in-my-soul-halsey https://www.30yearsstillyoung.com/t21340-leah-baumann-hannah-whitemore-halsey-blackwell?nid=961#1372353

married in a gold rush (clysey #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: married in a gold rush (clysey #1) married in a gold rush (clysey #1) EmptyVen 3 Juil - 17:31





Married in a gold rush - Perth, 2012.
Sourires factices, mine réjouie… Halsey avait préparé son arsenal d’expressions faciales un nombre incalculable de fois, s’entraînant devant le miroir – allant même jusqu’à sortir la robe blanche afin de parfaire l’illusion – jusqu’à se trouver elle-même convaincante pour le jour J. Ce dernier arriva rapidement et la brune ne put s’empêcher de plaindre toutes ces filles qui prenaient un réel plaisir à se faire emporter par le tourbillon des préparatifs qui lui avaient surtout donné une migraine abominable la plupart du temps. Elle était d’ailleurs parvenue à cacher son désintérêt pour la chose en arguant qu’engager une organisatrice de mariage était la meilleure chose à faire pour que ce jour frôle la perfection – comme l’amour qu’ils partageaient. Difficile de croire que quiconque puisse avaler ces salades, et pourtant, Jack Fawell était tombé dans le panneau et plutôt deux fois qu’une. Certains disaient de leur mariage qu’il s’agissait du plus beau jour de leur vie, mais pour Halsey, il s’agissait du plus long et du plus fastidieux qui lui eût été donné de vivre. Aucune émotion particulière ne l’avait envahie lorsqu’elle avait revêtu sa robe hors de prix, encore moins quand elle avait traversé l’allée jusqu’à l’autel et à présent, elle rêvait déjà de noyer la douleur de ses zygomatiques dans l’alcool. Laissant son cher mari entre les griffes de sa belle-famille, la brunette s’avança vers un Clyde qui paraissait s’ennuyer à mourir – et comme elle le comprenait. Elle croisa un serveur et s’empara de deux flûtes de champagne – hors de prix lui aussi – armée d’un sourire plutôt satisfait qui lui, n’avait rien d’une façade destinée au grand public, et en tendit une à son acolyte, de grands yeux innocents posés sur lui. “T’as ça dans le sang, faudrait penser à te marier plus souvent.” Un léger rire s’échappa de ses lèvres tandis qu’elle se tournait pour jeter un coup d’œil rapide à leur pigeon de prédilection, leur plus gros coup jamais joué jusqu’ici. « Tu n’as pas honte de me dire ça alors que ma lune de miel n’a même pas encore commencé ? » Faire craquer Jack pour elle n’avait pas été difficile, mais le pousser à lui passer la bague au doigt avait exigé un savoir-faire dont elle ne se pensait même pas capable – seigneur, cette fausse humilité. A présent, la partie se resserrait et Halsey allait devoir la jouer fine. “Montre l’alliance ?” Haussant un sourcil, la jeune femme obtempéra en lui tendant sa main manucurée sans le lâcher du regard, amusée. “Y a même pas de diamant, ça sert à quoi de se marier ?” Récupérant sa main, la brunette prit un air faussement outré – ça aurait pu la toucher si seulement elle en avait eu quelque chose à faire de ce pauvre Jack – avant de plonger ses lèvres dans sa coupe de champagne, savourant ce qui s’annonçait comme le début de la richesse. « Parce que tu aurais fait mieux, peut-être ? » Elle fronça le nez dans sa direction avant de prendre un ton enjoué, celui qu’elle avait utilisé durant toute la journée. Celui de Madame Halsey Fawell. « C’est un saphir, parce que ça lui rappelle la couleur de mes yeux et que rien n’a plus de valeur à ses yeux que l’amour qu’il peut lire dedans. » Elle se mit à battre des cils avant d’éclater de rire en secouant la tête ; à croire qu’il avait lu cette réplique dans un roman de gare avant de la demander en mariage. Pathétique.

Spoiler:
 




 
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr











married in a gold rush (clysey #1) 667269207:
 
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Wakefield
Clyde Wakefield
les faux-semblants
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans.
STATUT : célibataire papillonnant, car personne ne retient son attention bien longtemps, et s'engager n'est pas vraiment son genre.
MÉTIER : journaliste d'investigation pour abc news 24 & abc radio, arnaqueur en compagnie de sa bonnie le reste du temps.
LOGEMENT : à l'hôtel dans le quartier de spring hill, car il n'est pas vraiment certain quant à son avenir en ville pour l'instant.
married in a gold rush (clysey #1) Tumblr_inline_ny21sgQ3Cj1qf0bzr_250
POSTS : 689 POINTS : 1505

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
married in a gold rush (clysey #1) 0nip
clysey#1 (fb) & #2 & #6 & #7 & ariane (fb)but i want to burn with you tonight, hurt me, there's two of us, we're certain with desire, the pleasure's pain and fire, burn me.

(12 + 2) halsey #2audenjessianrionaaugusthalsey #6danika #2jillraelyn #2
(fb) halsey #1haltonbitches #2
(ua) saül & arianeraelyn

RPs TERMINÉS :
married in a gold rush (clysey #1) Tumblr_inline_ny21ryjEkg1qf0bzr_250
(2020) raelyn #1danika #1lenahalsey #5ariane #1halsey #4 (fb)bitches #1victoireivynea
AVATAR : garrett hedlund.
CRÉDITS : blossom (ava), tumblr (gifs), loonywaltz (ub), moi (code signa).
DC : livia.
INSCRIT LE : 29/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32018-clyde-eternal-sunshine-of-the-spotless-mind https://www.30yearsstillyoung.com/t32068-livia-clyde-set-a-fire-in-my-head-tonight

married in a gold rush (clysey #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: married in a gold rush (clysey #1) married in a gold rush (clysey #1) EmptyVen 3 Juil - 18:27



Il voyait clairement qu’Halsey prenait toute cette masquarade à la rigolade, bien qu’elle ait tout géré d’une main de maître et affiché une illusion parfaite aux yeux de tous. Clyde, dans le lot, n’était désormais plus qu’un invité comme les autres, un bon ami dont Jack n’avait pas à se méfier car assurément, c’était un mec bien et sans histoires qui connaissait juste Halsey depuis longtemps. Assurément, oui. “Tu n’as pas honte de me dire ça alors que ma lune de miel n’a même pas encore commencé ?” Si Clyde n’avait pas su à quoi s’attendre réellement, il aurait presque avalé l’air satisfait et ravi de la brune qui donnait bien le change. Sûrement était-elle vraiment ravie, mais il espérait que c’était pour la même raison que lui, et pas dans l’optique de passer dix jours à l’autre bout du monde avec ce pigeon. Il ne releva pas, préférant se focaliser sur l’alliance qu’il ressentait le besoin viscéral de critiquer - après tout, Jack n’était pas supposé être à la hauteur d’Halsey, et son choix de bijoux était donc assurément critiquable. Il ne savait même pas qu’elle préférait les diamants, ce qui était pourtant la base de (presque) toutes choses avec Halsey. “Parce que tu aurais fait mieux, peut-être ?Bim. La pique le toucha, étrangement, mais il ne se laissa pas démonter, préférant balayer la salle d’un regard indéchiffrable, ne lui laissant pas le loisir de lire dans ses yeux tandis qu’il lui répondait d’une voix qui se voulait laconique, avec un soupçon de moquerie. “Non, parce que j’suis pas un pigeon.” Le mariage c’était pour les imbéciles, et ça, il le pensait vraiment. “C’est un saphir, parce que ça lui rappelle la couleur de mes yeux et que rien n’a plus de valeur à ses yeux que l’amour qu’il peut lire dedans.” Il aurait mimé qu’il avait la gerbe si l’endroit avait été davantage adapté. Même s’il fallait avouer qu’elle avait de jolis yeux, mais il se retenait bien de donner raison à l’autre. “Pathétique. Heureusement que ça nous arrange.” Oui, au moins ça, et malgré toutes ses remarques acerbes, il ne fallait pas oublier qu’il s’agissait du but premier de l’opération.

Puis, se retournant vers elle, il la fixa cette fois d’un air satisfait. “Tu sais bien que j’ai pas besoin d’une bague pour retenir une femme.” Il n’était pas du genre à se vanter de ses conquêtes aux oreilles d’Halsey, mais ce n’était un secret pour aucun des deux que le brun avait un certain besoin de séduire et qu’il n’avait souvent aucun mal à obtenir ce qu’il voulait, et qui il voulait - à peu près la même chose que pour la brune, en somme. En revanche, de dire qu’il avait réussi à retenir une femme bien longtemps, ce n’était que foutaises - mais avant tout parce que lui-même n’avait jamais cherché cette issue là à une quelconque relation. “Et alors cette lune de miel, vous partez où ?” lâcha-t-il d’un ton moqueur qui se voulait pourtant curieux, même si en réalité, il s’en fichait royalement - du moins voulait-il le croire. “Comment j’vais faire chanter les autres imbéciles sans ma Bonnie ?” Il avait lâché ça du ton le plus détendu du monde, mais la vérité était qu’il avait besoin d’elle dans ses plans. Et aussi dans sa vie.
@Halsey Blackwell


+ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Halsey Blackwell
Halsey Blackwell
la gold digger
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (03.08.89)
SURNOM : Halsey se suffit à lui-même, même si lui l'appelle Bonnie quand ça lui chante.
STATUT : Divorcée par deux fois et a rompu avec le candidat numéro 3 par texto avant de s'envoler pour Brisbane. Car il veut des enfants et elle, tout ce qu'elle voulait, c'était son argent. Il aurait pu faire un effort quand même.
MÉTIER : Assistante juridique dans la legal team de la société de Saül Williams et arnaqueuse professionnelle à ses heures perdues, Halsey est une femme occupée.
LOGEMENT : Spring Hill (more details to come)
married in a gold rush (clysey #1) 1598818887-tumblr-inline-o148c6yiwd1rifr4k-500
POSTS : 914 POINTS : 760

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Caméléon aussi bien dans son attitude que dans son apparence lorsque cela s'avère nécessaire ༄ Ne pense qu'à elle et à ce qu'elle pourrait retirer des gens qu'elle côtoie ༄ Possède un don inné pour l'improvisation ༄ Extrêmement susceptible sur le sujet de son père et de son abandon ༄ Jamais sans son paquet de cigarettes ༄ A beaucoup d'humour (noir) ༄ Ne s'attache pas à grand chose, sauf peut-être aux biens matériels ༄ Constamment dans le calcul.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : married in a gold rush (clysey #1) 1595603114-tumblr-o9v2hyqtve1rsv47uo2-500
Clysey - #1#3fb#1
So baby, pull me closer in the backseat of your Rover
That I know you can't afford
Bite that tattoo on your shoulder
Pull the sheets right off the corner
Of the mattress that you stole
From your roommate back in Boulder
We ain't ever getting older


married in a gold rush (clysey #1) 1595603197-0efa4f927addb02918b2f43bfac56524
Blackwell sisters - Halsyn#4
It ain't easy growing up in World War three
Never knowing what love could be, you'll see
I don't want love to destroy me like it has done my family
Can we work it out, can we be a family?


[12/10]

Saül#1Kieran#1Poppy#1Yelahiah#1Olivia#1JacobLenaAriane & Clyde#2

UA

Van-HalsynZombie HalmosUA HalmosZombie ChalseyHalsyn UA
RPs TERMINÉS : Amos#1Halsyn#1Auden#1Liliana#1 Jessalyn#1#2Amos#2fb#2Halsyn#2Ariane & ClydeHalsyn#3Ariane#1

Abandonnés
Spoiler:
 

AVATAR : Marie Avgeropoulos
DC : Leah & Hannah
INSCRIT LE : 14/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29595-i-got-that-fire-in-my-soul-halsey https://www.30yearsstillyoung.com/t21340-leah-baumann-hannah-whitemore-halsey-blackwell?nid=961#1372353

married in a gold rush (clysey #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: married in a gold rush (clysey #1) married in a gold rush (clysey #1) EmptySam 4 Juil - 2:08





Married in a gold rush - Perth, 2012.
La brune pouvait bien duper qui elle voulait, Clyde ne faisait plus partie du lot depuis bien longtemps. D’ailleurs, Halsey commençait à croire qu’il était bien la seule personne à voir clair dans jeu en toute circonstance, ou presque. La plupart du temps, elle ne se forçait pas à être quelqu’un d’autre en sa présence, mais tous ces mensonges et ces faux-semblants pouvaient faire tourner la tête à n’importe qui. Parfois il lui arrivait même de s’y perdre elle-même, elle n’osait imaginer ce que lui pouvait bien ressentir de l’extérieur. Une chose était certaine cependant ; feindre des sentiments n’en avait jamais créé et à ce stade, elle ressentait davantage de pitié que de passion à l’encontre de son nouveau mari. Cette comédie durait depuis de longs mois et la jeune femme n’aurait jamais pensé qu’un tel investissement soit nécessaire pour parvenir à ses fins, mais l’enjeu était trop important. C’était d’ailleurs ce but qu’elle gardait en tête à chaque fois que ses mains frôlaient sa peau et qu’elle pouvait lire le désir dans ses yeux, autant de choses auxquelles elle ne pouvait se soustraire sans que cela ne jette la lumière sur l’immense duperie qu’était toute cette relation, depuis son commencement. Heureusement, elle pouvait compter sur Clyde pour la soutenir et lui rappeler pourquoi ils faisaient tout ça, non pas qu’elle éprouve quelques remords que ce soit vis-à-vis de Jack ; qui avait besoin d’autant d’argent, sérieusement ? Le brun gardait les yeux fixés sur l’alliance qu’elle portait au doigt, y voyant probablement le premier signe de la réussite de leur entreprise, même si son air affichait tout le contraire. C’était quoi son problème ?Non, parce que j’suis pas un pigeon.” A nouveau, Halsey se fendit d’un sourire avant de reprendre une gorgée de champagne, observant le caillou à son doigt en faisant exprès de le faire miroiter sous le nez de son acolyte. « Je te le rappellerai le jour où tu passeras la bague au doigt d’une femme… » Lança-t-elle en haussant un sourcil amusé, même si une part d’elle espérait que ce jour n’arriverait jamais. Qu’adviendrait-il de leur duo si une tierce personne rentrait dans l’équation ? Une chose était certaine, elle ferait en sorte de ne jamais avoir à se poser la question. “Pathétique. Heureusement que ça nous arrange.” Elle hocha la tête en jetant un regard en biais à Jack. Il était vrai que ce mec était aussi facile à manipuler qu’une marionnette, ce qui avait rendu les choses faciles et un brin ennuyeuses, pour tout avouer. « La prochaine fois, j’espère qu’on trouvera une cible à la hauteur de mon talent. » Argua-t-elle en reportant son attention sur lui, parfaitement sérieuse. “Tu sais bien que j’ai pas besoin d’une bague pour retenir une femme.” Il était vrai que Clyde faisait partie de ces hommes qui n’avaient qu’à claquer du doigt pour avoir une femme à ses côtés, mais de là à la retenir… Une lueur amusée dansa dans les yeux de la brunette tandis qu’elle se rapprochait de lui pour déposer sa coupe vide derrière lui, en profitant pour susurrer à son oreille. « Alors pourquoi tu ne m’as jamais présenté la moindre de tes conquêtes Wakefield ? » Elle se redressa rapidement – il ne fallait pas que l’on interprète mal (ou plutôt à juste titre) son attitude envers son cher ami – et elle plongea son regard dans le sien, attrapant la coupe qu’elle lui avait mit dans les mains et à laquelle il n’avait pas touché. Il n’avait pas l’air d’humeur très festive. “Et alors cette lune de miel, vous partez où ?” Jouant avec nonchalance avec la robe démesurée sur laquelle elle avait jeté son dévolu pour l’occasion, elle pencha légèrement la tête sur le côté avant de répondre sur le même ton que lui ; toute cette organisation maritale était à mourir de rire. « Aux Bahamas. » Quel cliché. “Comment j’vais faire chanter les autres imbéciles sans ma Bonnie ?” Un rien plus sérieuse, elle soupira légèrement ; partir à l’étranger ne l’arrangeait en rien, surtout pas avec ce qu’ils avaient d’autre sur le feu. « Je n’en sais rien, mais foire pas tout s’il te plaît. » Elle fit une grimace amusée, sachant pertinemment qu’il se débrouillerait très bien sans elle, ce qui n’était pas vraiment pour lui plaire. « Je vais te manquer ? » Ajouta-t-elle, continuant sur la voie de l’humour même si cette question demeurait relativement sincère, sur le fond.

Spoiler:
 




 
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr











married in a gold rush (clysey #1) 667269207:
 
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Wakefield
Clyde Wakefield
les faux-semblants
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans.
STATUT : célibataire papillonnant, car personne ne retient son attention bien longtemps, et s'engager n'est pas vraiment son genre.
MÉTIER : journaliste d'investigation pour abc news 24 & abc radio, arnaqueur en compagnie de sa bonnie le reste du temps.
LOGEMENT : à l'hôtel dans le quartier de spring hill, car il n'est pas vraiment certain quant à son avenir en ville pour l'instant.
married in a gold rush (clysey #1) Tumblr_inline_ny21sgQ3Cj1qf0bzr_250
POSTS : 689 POINTS : 1505

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
married in a gold rush (clysey #1) 0nip
clysey#1 (fb) & #2 & #6 & #7 & ariane (fb)but i want to burn with you tonight, hurt me, there's two of us, we're certain with desire, the pleasure's pain and fire, burn me.

(12 + 2) halsey #2audenjessianrionaaugusthalsey #6danika #2jillraelyn #2
(fb) halsey #1haltonbitches #2
(ua) saül & arianeraelyn

RPs TERMINÉS :
married in a gold rush (clysey #1) Tumblr_inline_ny21ryjEkg1qf0bzr_250
(2020) raelyn #1danika #1lenahalsey #5ariane #1halsey #4 (fb)bitches #1victoireivynea
AVATAR : garrett hedlund.
CRÉDITS : blossom (ava), tumblr (gifs), loonywaltz (ub), moi (code signa).
DC : livia.
INSCRIT LE : 29/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32018-clyde-eternal-sunshine-of-the-spotless-mind https://www.30yearsstillyoung.com/t32068-livia-clyde-set-a-fire-in-my-head-tonight

married in a gold rush (clysey #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: married in a gold rush (clysey #1) married in a gold rush (clysey #1) EmptySam 4 Juil - 11:32


Clyde voyait bien qu’Halsey n’en avait strictement rien à faire de ce prétendu mari qui dansait au loin, jetant régulièrement des regards passionnés dans sa direction. Le brun n’avait pas à s’inquiéter de cette attention maritale, car il savait bien que de loin, leur discussion paraissait aussi banale que l’échange de formalités entre amis ne s’étant pas vus depuis longtemps. Halsey elle-même donnait extrêmement bien le change, s’amusant à faire miroiter sa bague sous les yeux de Clyde. Il savait qu’elle aimait les bijoux - ou plutôt les choses chères en général, et cette situation lui confirmait que le mot ‘aimer’ n’était sûrement même pas suffisant vu le regard qu’elle portait à sa main. Pour autant, il n’était pas dupe et voyait bien qu’elle faisait aussi ça pour l’agacer un peu. “Je te le rappellerai le jour où tu passeras la bague au doigt d’une femme…” Cette fois-ci, il éclata d’un rire franc non contenu - s’il lui arrivait peu souvent d’exprimer réellement toute l’ampleur de ses émotions, c’était pourtant le cas à moment-là, tant l’absurdité de la phrase le faisait rire. Il espérait qu’elle ne le voyait pas comme un mec capable de s’écraser dans un mariage, car ce n’était définitivement pas son genre. Son rire suffirait sans doute à faire comprendre à la brune que la question ne se posait même pas - et il ne voyait même pas comment il pourrait changer d’avis un jour, même dans de longues années. Elle, en revanche, semblait bien s’amuser de toute cette mascarade - et c’est pour cela qu’il l’admirait encore plus qu’au premier jour, même s’il n’avait aucune intention de lui préciser, parce qu’elle se saisirait du compliment pour en faire des caisses. Elle était capable de choses qu’il se serait clairement refusé à faire, tel qu’entretenir une relation factice pendant des mois - et c’était sans doute ce que les rendait si complémentaires, car bien que semblables, ils avaient chacun leurs spécialités. Et elle, c’était clairement la manipulation émotionnelle, bien davantage que lui. Une raison de plus qui le poussait à conserver encore une certaine dose de méfiance envers elle, malgré l’attrait qu’elle exerçait sur lui. “La prochaine fois, j’espère qu’on trouvera une cible à la hauteur de mon talent.” Il releva les sourcils d’un air moqueur. “Avant de parler de prochaine fois, mène cette histoire à bout déjà, Madame Fawell.” Rien de prononcer ce nom lui raclait la gorge, et il espérait qu’elle grimace autant que lui à cette évocation. Elle avait beau faire la fière, il fallait quand même qu’elle n’oublie pas que leur stratagème était loin d’être arrivé à son terme, et il préférait le lui rappeler. Elle devrait encore supporter son pigeon quelques mois et jouer parfaitement son rôle dans la demande de divorce. Clyde avait beau avoir confiance en elle et ne pas douter de ses capacités, il s’agissait tout de même de leur première arnaque de cette ampleur, et ils se devaient donc d’être prudents et méticuleux.

La brune était d’humeur taquine ce soir, et il voyait bien qu’elle menait la danse de la conversation, sans qu’il n’ait ni l’envie ni le pouvoir de réellement la remettre à sa place. Elle avait l’air de s’amuser de tout ça, et lui aurait dû être extatique puisqu’il était à l’origine de l’idée - et pourtant, il avait ce goût amer dans la bouche et ce voile sur le regard qui tranchaient étrangement avec la réussite de leur opération. “Alors pourquoi tu ne m’as jamais présenté la moindre de tes conquêtes Wakefield ?” lâcha-t-elle en chuchotant à son oreille, s’était soudainement rapprochée sans qu’il n’ait pu rien faire. Lorsqu’il réalisa qu’elle ne faisait que poser sa coupe de champagne derrière lui, il se félicita de n’avoir pas réagi d’une quelconque manière - elle jouait avec le feu, et si elle comptait sur lui pour s’y brûler, c’était bien mal connaître son self-control. Mais alors, pourquoi ne pas lui avoir présenté ses conquêtes ? Pour plein de raisons, notamment celle que ça ne la regardait absolument pas. “Mes conquêtes ? Qu’est-ce qui te dit qu’il n’y a pas quelqu’un de sérieux dans ma vie maintenant ?” Tout, absolument tout - si ce n’est le fait, qu’en effet, elle ne lui ait jamais posé la question, et qu’il n’en ai jamais parlé, ce qui ne rendait pas la chose impossible. Il savait très bien qu’il aurait du mal à la rouler sur ça, mais il pouvait bien essayer de maintenir son regard d’un air de défi et laisser flotter cette possibilité, histoire de lui rappeler qu’elle ne savait pas tout sur sa vie et que surtout, il ne lui devait rien. C’était toujours mieux que de lui répondre qu’il n’avait jamais présenté personne car il n’avait jamais trouvé une femme qu’il pensait à la hauteur de rencontrer Halsey - mais ça l’aurait clairement emmerdé de lui avouer, ou même de se l’avouer à lui-même.

Dire qu’elle allait partir se faire bronzer la pilule aux Bahamas tandis qu’il se coltinerait plutôt des journées entières derrière l’ordinateur à amasser toujours plus d’informations contre leurs prochaines victimes. “T’as vraiment la meilleure partie du deal.” Même si lui n’en aurait pas voulu, de sa partie à elle. Il n’aurait plus qu’à se débrouiller sans elle, même s’il redoutait déjà l’ennui des prochains jours. “Je n’en sais rien, mais foire pas tout s’il te plaît.” “Quand même, un peu de respect s’il te plaît.” lâcha-t-il en la fixant d’un air amusé, un sourire discret au bout des lèvres. Ils avaient beau avoir désormais l’habitude de monter tous leurs plans à deux, il ne l’avait pas attendue pour mener ce genre de vie, et autant dire qu’il saurait continuer sans elle - même s’il n’en avait pas envie. “Je vais te manquer ?” Sans répondre, il finit enfin par se saisir de la coupe qu’elle lui avait donné puis repris, et avala plusieurs gorgées à la suite - le temps passerait peut-être plus vite ainsi. “Pas plus que j’vais te manquer.” A elle de décider ce que ça voulait bien dire.
@Halsey Blackwell


+ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Halsey Blackwell
Halsey Blackwell
la gold digger
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (03.08.89)
SURNOM : Halsey se suffit à lui-même, même si lui l'appelle Bonnie quand ça lui chante.
STATUT : Divorcée par deux fois et a rompu avec le candidat numéro 3 par texto avant de s'envoler pour Brisbane. Car il veut des enfants et elle, tout ce qu'elle voulait, c'était son argent. Il aurait pu faire un effort quand même.
MÉTIER : Assistante juridique dans la legal team de la société de Saül Williams et arnaqueuse professionnelle à ses heures perdues, Halsey est une femme occupée.
LOGEMENT : Spring Hill (more details to come)
married in a gold rush (clysey #1) 1598818887-tumblr-inline-o148c6yiwd1rifr4k-500
POSTS : 914 POINTS : 760

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Caméléon aussi bien dans son attitude que dans son apparence lorsque cela s'avère nécessaire ༄ Ne pense qu'à elle et à ce qu'elle pourrait retirer des gens qu'elle côtoie ༄ Possède un don inné pour l'improvisation ༄ Extrêmement susceptible sur le sujet de son père et de son abandon ༄ Jamais sans son paquet de cigarettes ༄ A beaucoup d'humour (noir) ༄ Ne s'attache pas à grand chose, sauf peut-être aux biens matériels ༄ Constamment dans le calcul.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : married in a gold rush (clysey #1) 1595603114-tumblr-o9v2hyqtve1rsv47uo2-500
Clysey - #1#3fb#1
So baby, pull me closer in the backseat of your Rover
That I know you can't afford
Bite that tattoo on your shoulder
Pull the sheets right off the corner
Of the mattress that you stole
From your roommate back in Boulder
We ain't ever getting older


married in a gold rush (clysey #1) 1595603197-0efa4f927addb02918b2f43bfac56524
Blackwell sisters - Halsyn#4
It ain't easy growing up in World War three
Never knowing what love could be, you'll see
I don't want love to destroy me like it has done my family
Can we work it out, can we be a family?


[12/10]

Saül#1Kieran#1Poppy#1Yelahiah#1Olivia#1JacobLenaAriane & Clyde#2

UA

Van-HalsynZombie HalmosUA HalmosZombie ChalseyHalsyn UA
RPs TERMINÉS : Amos#1Halsyn#1Auden#1Liliana#1 Jessalyn#1#2Amos#2fb#2Halsyn#2Ariane & ClydeHalsyn#3Ariane#1

Abandonnés
Spoiler:
 

AVATAR : Marie Avgeropoulos
DC : Leah & Hannah
INSCRIT LE : 14/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29595-i-got-that-fire-in-my-soul-halsey https://www.30yearsstillyoung.com/t21340-leah-baumann-hannah-whitemore-halsey-blackwell?nid=961#1372353

married in a gold rush (clysey #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: married in a gold rush (clysey #1) married in a gold rush (clysey #1) EmptyDim 5 Juil - 14:03





Married in a gold rush - Perth, 2012.
Pourquoi s’amusait-elle à le provoquer de la sorte, elle-même n’en avait pas la moindre idée. Cette bague n’avait pas la moindre valeur à ses yeux – à part celle de la revente d’ici quelques mois – mais la faire miroiter ainsi sous les yeux du brun sous prétexte de rentrer toujours plus dans le rôle de la mariée absolument conquise par les attentions de son cher et tendre ajoutait un peu plus à la satisfaction que lui offrait déjà cette journée. Essayait-elle de le faire réagir ? Probablement. Est-ce que son manque de réaction avait tendance à l’irriter ? Certainement. Clyde était l’un des seuls hommes à ne pas tomber sous son charme et sans savoir pourquoi, cela ne faisait qu’attiser son besoin de le faire réagir, d’une manière ou d’une autre. Continuant sur sa lancée, elle prétendit le visualiser comme étant capable de se laisser avoir lui aussi un jour par une femme – alors qu’elle connaissait parfaitement sa position sur le sujet, il n’y avait qu’à voir ce qu’il se passait avec la plupart des couples mariés qu’ils surveillaient (rien de bon, en l’occurrence) – et cette réflexion le poussa à éclater d’un rire tonitruant qui arracha un énième sourire amusé à la brune. Perdre le contrôle au profit de sentiments, c’était un acte de faiblesse, ils le savaient tous les deux. C’était d’ailleurs là-dessus que se basait leur petite entreprise, il n’y avait pas la moindre chance qu’ils se brûlent des doigts à ce petit-jeu là, eux-aussi. « Mais où est donc passé ton romantisme. » Déplora-t-elle en levant les yeux au ciel face à cette vision qu’ils partageaient pourtant, restant cantonnée dans son rôle de femme amoureuse et planant sur son petit nuage – un cachet n’aurait d’ailleurs pas fait de mal pour l’aider à supporter cette journée qui n’en finissait plus. “Avant de parler de prochaine fois, mène cette histoire à bout déjà, Madame Fawell.Quelle horreur. Halsey ne put retenir une moue dubitative en entendant ce nom associé à sa personne et elle plissa les lèvres avant de secouer la tête, retrouvant rapidement sa mine réjouie, celle que tout le monde attendait d’elle qu’elle porte en permanence, puisqu’il s’agissait prétendument du plus beau jour de sa vie. Ces gens avaient vraiment une drôle de perception du bonheur, sérieusement. « C’est dans la poche, on devrait d’ailleurs réfléchir à comment l’amener à fauter. C’est cette clause du contrat qui le mènera à sa perte, lui qui pensait qu’elle serait simplement dissuasive de mon côté… Mais je serai la plus fidèle des femmes. » Argua-t-elle en levant la main droite, comme si elle jurait sur son honneur – un concept qu’elle maîtrisait, en théorie.

S’approchant de lui pour déposer sa coupe vide, elle ne pût s’empêcher de créer un contact qui l’électrisa suffisamment pour allumer cette lueur dans les yeux qu’elle n’avait jamais spontanément en les posant sur ce cher Jack mais qui avait tendance à s’allumer en présence de Clyde, surtout lorsqu’il était ainsi d’humeur morose. Le style revêche, ça lui donnait un truc en plus. “Mes conquêtes ? Qu’est-ce qui te dit qu’il n’y a pas quelqu’un de sérieux dans ma vie maintenant ?” Halsey était pratiquement certaine qu’il la faisait marcher, mais rien n’était jamais sûr avec lui et en l’occurrence, sa vie personnelle était entourée d’une brume opaque qu’il conservait volontairement à son égard. Elle en ignorait d’ailleurs la raison, la pensait-il capable d’évincer chaque femme qu’il lui présenterait ? Si tel était le cas, il avait bien raison. Serrant les dents, elle préféra continuer sur sa lancée en se persuadant qu’une telle chose était ridicule et qu’il ne jugerait jamais une femme suffisamment à la hauteur que pour faire partie de sa vie de façon permanente. « Est-ce que c’est une tentative destinée à me laisser croire que je ne sais rien sur toi, parce que ça ne prend pas. » En fait si, un peu. Il était vrai que la plupart de leurs discussions étaient axées sur leurs différents projets professionnels, et même s’ils se laissaient parfois aller à la distraction en abordant d’autres banalités, le duo ne partageait aucune anecdote personnelle, ou presque pas. Halsey ne s’en était jamais formalisé, tout simplement parce qu’elle non plus ne désirait pas se livrer plus que nécessaire, jugeant que son passé lui appartenait et que de trop en dire risquait probablement de gâcher ce lien privilégié qu’ils avaient. “T’as vraiment la meilleure partie du deal.” Lança-t-il après avoir appris la destination de la brune, et elle haussa un sourcil avant de prendre un air offensé. « On voit que ce n’est pas toi qui doit supporter ça à chaque réveil. » Entre son appétit sexuel particulièrement développé et des idées qui frôlaient parfois la limite du raisonnable, Halsey avait dû puiser dans des ressources de patience insoupçonnées pour faire face – et aussi à un tas d’excuses toutes plus recherchées les unes que les autres pour s’y soustraire, d’ailleurs. Mais son imagination avait des limites et plus vite ce divorce arriverait, mieux elle se porterait – tout comme son compte en banque. L’idée de s’absenter ne lui plaisait absolument pas, car elle se retrouverait coincée et sans la moindre échappatoire avec Jack – qui lui n’aurait plus son travail où disparaître pour la laisser un peu tranquille – et elle abandonnerait le navire à Clyde, ce qui lui donnait un sentiment étrange qu’elle ne parvenait pas à définir. “Quand même, un peu de respect s’il te plaît” Elle se fendit à nouveau d’un sourire à son égard en haussant les sourcils par pur esprit de provocation ; ils savaient tous les deux ce que l’autre valait. « Tu fais un bon assistant. » Toujours plus loin, Halsey aimait jouer avec les limites – rien que Clyde ne sache déjà, cependant. Tandis qu’elle l’interrogeait sur ce qu’il ressentirait à son départ, il s’empara de la coupe qu’elle lui avait reprise avant de boire quelques gorgées, ce qui fit penser à la brune qu’elle donnerait beaucoup pour pouvoir s’éclipser avec une bouteille de l’un de ces champagnes; un vrai délice. “Pas plus que j’vais te manquer.” Un sourire en coin étira ses lèvres alors qu’elle hésitait à lui lancer une pique destinée à le faire douter, du style « Alors ça devrait aller. » mais elle n’en pensait pas le moindre mot, et étrangement, l’idée qu’il la croie la dérangeait. « Tu me réserveras ta journée pour mon retour ? » Un subtil changement de direction dans la conversation, typique. « Pour que tu me racontes en long et en large comment tu nous as fait perdre de l’argent à cause de mon absence, ce genre de chose. » Elle haussa un nouveau sourcil avant de se retourner et de chercher le serveur du regard, ravie de constater que Jack n’était plus dans les parages. Sans doute était-il entrain de faire des photos débiles avec sa bande potes débiles, c’était bien son genre. « Tu crois qu’on pourrait voler une bouteille ? Je commence à avoir besoin d’aide pour terminer la journée sans tuer quelqu’un. » Le terme « voler » n’était sans doute pas le plus approprié puisque d’une certaine façon, ces bouteilles lui appartenaient. Légalement. A cinquante pourcents du moins. Quelle belle connerie le mariage.

Spoiler:
 




 
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr











married in a gold rush (clysey #1) 667269207:
 
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Wakefield
Clyde Wakefield
les faux-semblants
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans.
STATUT : célibataire papillonnant, car personne ne retient son attention bien longtemps, et s'engager n'est pas vraiment son genre.
MÉTIER : journaliste d'investigation pour abc news 24 & abc radio, arnaqueur en compagnie de sa bonnie le reste du temps.
LOGEMENT : à l'hôtel dans le quartier de spring hill, car il n'est pas vraiment certain quant à son avenir en ville pour l'instant.
married in a gold rush (clysey #1) Tumblr_inline_ny21sgQ3Cj1qf0bzr_250
POSTS : 689 POINTS : 1505

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
married in a gold rush (clysey #1) 0nip
clysey#1 (fb) & #2 & #6 & #7 & ariane (fb)but i want to burn with you tonight, hurt me, there's two of us, we're certain with desire, the pleasure's pain and fire, burn me.

(12 + 2) halsey #2audenjessianrionaaugusthalsey #6danika #2jillraelyn #2
(fb) halsey #1haltonbitches #2
(ua) saül & arianeraelyn

RPs TERMINÉS :
married in a gold rush (clysey #1) Tumblr_inline_ny21ryjEkg1qf0bzr_250
(2020) raelyn #1danika #1lenahalsey #5ariane #1halsey #4 (fb)bitches #1victoireivynea
AVATAR : garrett hedlund.
CRÉDITS : blossom (ava), tumblr (gifs), loonywaltz (ub), moi (code signa).
DC : livia.
INSCRIT LE : 29/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32018-clyde-eternal-sunshine-of-the-spotless-mind https://www.30yearsstillyoung.com/t32068-livia-clyde-set-a-fire-in-my-head-tonight

married in a gold rush (clysey #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: married in a gold rush (clysey #1) married in a gold rush (clysey #1) EmptyDim 5 Juil - 16:18



Halsey aurait beau prétendre ce qu’elle voulait et veiller à garder son sourire de façade face à tous les invités qui les entouraient et ne manquaient sûrement pas de jeter un œil vers la mariée à l’occasion - lui n’avalait pas une seule seconde ses remarques dégoulinantes de romantisme. Après avoir passé la journée dans une (fausse) bulle d’amour, elle n’arrivait visiblement même plus à se départir de ce rôle - même s’il lui collait à la perfection, il fallait le dire. “Mais où est donc passé ton romantisme.Il n’a jamais existé, pour commencer ? Une fois de plus, Clyde lâcha un rire discret devant la mine de la demoiselle qui paraissait si sérieuse alors qu’il savait pertinemment ce qu’elle cachait en réalité dessous - et les deux visages de la brune détonaient tellement qu’il ne pouvait s’empêcher d’en être amusé. La plupart du temps lorsqu’ils se retrouvaient en face de personnes à qui vendre leurs salades et faire leur numéro de charme, ils fonctionnaient seuls, chacun de leur côté - l’un récoltait les infos, l’autre séduisait, puis les menaces s'enchaînaient, et l’échange de bons précédés (ou plutôt de fric) clôturait le tout. S’il avait déjà vu Halsey en action, car il n’aurait au grand jamais imaginé s'associer avec elle s’il n’avait pas vu de ses propres yeux ce dont elle était capable, leur duo se retrouvait peu souvent sur le terrain. Alors, ce soir-là, il voyait pour la première fois depuis un moment à quel point elle était douée pour tromper son monde, et déjà prévoir la prochaine étape de cette machination terrible, alors même qu’elle était encore coincée dans sa robe duveteuse. “C’est dans la poche, on devrait d’ailleurs réfléchir à comment l’amener à fauter. C’est cette clause du contrat qui le mènera à sa perte, lui qui pensait qu’elle serait simplement dissuasive de mon côté… Mais je serai la plus fidèle des femmes.” “Vu la manière dont il te regarde, je le vois pas fauter tout de suite. Si ça arrive pas on inventera un truc et on filera un chèque, ça devrait pas être compliqué.” Il l’avisa d’un air amusé, recouvrant tout de même un peu son sérieux. Il ne s’agissait pas que le plan foire parce que la brune n’arrivait pas à se retenir. “Par contre je compte sur toi pour être fidèle Blackwell. Tu penses être au niveau ou c’est trop pour toi ?” Il savait bien qu’en se moquant d’elle ainsi, il risquait un retour de bâton, mais c’était bien trop tentant. Bien qu’il ne puisse s’empêcher d’être fier, et absolument ravi que leur plan ait si bien fonctionné, il ne pouvait ignorer le fait que cette soirée lui rappelait une fois de plus que cette fille était le diable en personne. Enfin, peut-être pas, mais à peu de choses près. Et pourtant, malgré tout, il trouvait ce petit jeu de dupes terriblement séduisant - même s’il préférait ignorer son regard brillant et regarder au loin d’un air indéchiffrable, pour ne pas lui donner la satisfaction de savoir qu’elle lui faisait de l’effet, et ce depuis quelques temps désormais. Clyde avait toujours supposé que la fierté de la brune devait en prendre un coup lorsqu’elle voyait bien qu’il ne comptait pas céder à ses avances déguisées - tout comme elle ne cédait pas aux siennes, même si ce jeu émanait plutôt d’Halsey. Il s’en amusait, et même si cela ne faisait que rendre la tentation plus grande, elle le confortait aussi dans sa volonté de tenir tête à la brune.


Et lui tenir tête passait encore et toujours par le fait de garder sa vie secrète autant que possible, et ne lui révéler que ce qui avait réellement son importance dans leur petite entreprise. En soit, il ne refusait pas de lui parler de sa vie, mais leur pacte avait toujours plus ou moins comporté cette distance qu’ils gardaient mutuellement. Alors, au milieu de tous ses secrets, il pouvait bien s’amuser à lui faire croire qu’elle en pensait encore moins qu’elle ne pouvait bien le croire. “Est-ce que c’est une tentative destinée à me laisser croire que je ne sais rien sur toi, parce que ça ne prend pas.Vraiment ? Elle ne laissait rien paraître, et il était donc difficile pour Clyde d’estimer à quel point elle ne le prenait vraiment pas au sérieux, mais la situation l’amusait suffisamment pour qu’il tente de la faire marcher encore un peu. D’autant plus qu’il doutait qu’elle ait pris la peine de relever la remarque à ce point si elle n’était pas un minimum touchée par la pique. “Oh y a pas de tentative, parce qu’en effet tu sais pas grand chose sur ce point-là. A moins que t’aies mis une caméra dans ma chambre ?” Cela dit, que ça n’aille pas lui donner des idées. Il la jaugea d’un air de défi, les sourcils arqués en attente d’une réponse. Pas de caméra, pas de preuve, donc que pouvait-elle bien penser connaître de la manière dont il passait son temps libre ? A sa connaissance à lui, ce n’était pas dans son lit à elle, alors que pouvait-elle bien savoir concernant son lit à lui ? Son lit à elle, en revanche, ne semblait pas si intéressant, à en voir son air offensé quand il avait osé lui rappeler qu’elle avait plutôt le bon rôle, avec son voyage aux Bahamas. “On voit que ce n’est pas toi qui doit supporter ça à chaque réveil.” Pas tout à faux - et même s’il n’allait pas avouer qu’il n’aimerait pas être à sa place, il hocha la tête en acquiesçant d’une moue qui avait l’air de dire “ouais, bon courage pour ça”.

Elle, en revanche, ne laissait pas passer ses remarques si facilement, et semblait se complaire dans ses provocations permanentes. Elle pouvait dire ce qu’elle voulait de cette soirée - elle était clairement en forme. “Tu fais un bon assistant.” Il lâcha un rire sarcastique. “Du coup le prochain mariage je te laisse gérer seule ?” Il savait bien qu’elle avait tout autant besoin de lui qu’il avait besoin d’elle, du moins pour le type d’arnaques dans lequel ils avaient choisi de se lancer depuis presque deux ans désormais. C’était sans doute pour cela que leur duo fonctionnait si bien, car ils étaient essentiels l’un à l’autre, peu importe ce qu’ils pouvaient bien en dire. Elle ne semblait pas décidée à le lâcher de sitôt, alors même qu’elle aurait dû se concentrer sur sa lune de miel - en théorie. “Tu me réserveras ta journée pour mon retour ?” “Ouais, on ira se faire une manucure puis du shopping”. Il la fixa d’un sourire ravageur, à défaut de pouvoir lui dire non, car lui-même savait bien que la réponse à cette question n’était autre que ‘oui’. Mais depuis quand étaient-ils vraiment honnêtes l’un envers l’autre ? “Pour que tu me racontes en long et en large comment tu nous as fait perdre de l’argent à cause de mon absence, ce genre de chose.” “A cause de ton absence ? Tu veux plutôt dire, comment je nous aurais trouvé de nouvelles pistes grâce à ton absence, parce que je n’aurais personne dans les pattes pour m’embêter ?” Clyde devait bien avouer que même si la soirée avait commencé sur un ton morose, Halsey avait le don de le mettre en forme avec peu de choses - quelques piques pas trop mal placées, et il était aussi lancé qu’elle. Il la vit se retourner, cherchant du regard quelque chose ou quelqu’un - il espérait simplement qu’elle ne comptait pas retourner danser avec son mari et l’abandonner une nouvelle fois à son sort. Si elle osait s’éclipser de sitôt, il saurait lui faire repayer le peu d’attention qu’elle portait au cerveau de cette opération toute entière. “Tu crois qu’on pourrait voler une bouteille ? Je commence à avoir besoin d’aide pour terminer la journée sans tuer quelqu’un.” Cette idée-là, ça lui plaisait déjà davantage, même s’il entretenait une relation parfois distante avec l’alcool, et surtout le trop plein d’alcool. Mais pour le coup, il s’entendait avec Halsey sur l’idée que quelques verres de plus aideraient peut-être à rendre cette masquarabe plus supportable. “Voler ? T’as juste besoin de faire les yeux doux et on t’en donnerait dix des bouteilles.” Pour autant, il se chargea de répondre seul à cette question. Alors qu’ils se trouvaient dans un coin de la salle - loin de lui l’idée de se mêler à la foule - il ne lui fallu que quelques secondes pour passer derrière les grandes bâches blanches servant de cloison avec la partie plus logistique de la soirée. Puisque le culot était parfois ce qui marchait le mieux, il s’empara de deux magnum de champagne et d’un ouvre-bouteille sans même s'embarrasser de plus d’explications en direction des serveurs que ‘c’est pour la famille du marié’, ce qui suffit à leur faire écarquiller les yeux mais pas à l’arrêter avant qu’il ne s’éclipse, pour revenir aux côtés d’Halsey, son butin à la main. “Suffisait de le demander.” S'il avait su que l'alcool suffisait à satisfaire Halsey, il aurait bossé pour une brûlerie, pas un journal. Il déboucha la première bouteille, un air satisfait ayant refait surface sur ses traits. “Vos désirs sont des ordres, Madame.” Enfin, dans une certaine limite, tout de même.
@Halsey Blackwell


+ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Halsey Blackwell
Halsey Blackwell
la gold digger
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (03.08.89)
SURNOM : Halsey se suffit à lui-même, même si lui l'appelle Bonnie quand ça lui chante.
STATUT : Divorcée par deux fois et a rompu avec le candidat numéro 3 par texto avant de s'envoler pour Brisbane. Car il veut des enfants et elle, tout ce qu'elle voulait, c'était son argent. Il aurait pu faire un effort quand même.
MÉTIER : Assistante juridique dans la legal team de la société de Saül Williams et arnaqueuse professionnelle à ses heures perdues, Halsey est une femme occupée.
LOGEMENT : Spring Hill (more details to come)
married in a gold rush (clysey #1) 1598818887-tumblr-inline-o148c6yiwd1rifr4k-500
POSTS : 914 POINTS : 760

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Caméléon aussi bien dans son attitude que dans son apparence lorsque cela s'avère nécessaire ༄ Ne pense qu'à elle et à ce qu'elle pourrait retirer des gens qu'elle côtoie ༄ Possède un don inné pour l'improvisation ༄ Extrêmement susceptible sur le sujet de son père et de son abandon ༄ Jamais sans son paquet de cigarettes ༄ A beaucoup d'humour (noir) ༄ Ne s'attache pas à grand chose, sauf peut-être aux biens matériels ༄ Constamment dans le calcul.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : married in a gold rush (clysey #1) 1595603114-tumblr-o9v2hyqtve1rsv47uo2-500
Clysey - #1#3fb#1
So baby, pull me closer in the backseat of your Rover
That I know you can't afford
Bite that tattoo on your shoulder
Pull the sheets right off the corner
Of the mattress that you stole
From your roommate back in Boulder
We ain't ever getting older


married in a gold rush (clysey #1) 1595603197-0efa4f927addb02918b2f43bfac56524
Blackwell sisters - Halsyn#4
It ain't easy growing up in World War three
Never knowing what love could be, you'll see
I don't want love to destroy me like it has done my family
Can we work it out, can we be a family?


[12/10]

Saül#1Kieran#1Poppy#1Yelahiah#1Olivia#1JacobLenaAriane & Clyde#2

UA

Van-HalsynZombie HalmosUA HalmosZombie ChalseyHalsyn UA
RPs TERMINÉS : Amos#1Halsyn#1Auden#1Liliana#1 Jessalyn#1#2Amos#2fb#2Halsyn#2Ariane & ClydeHalsyn#3Ariane#1

Abandonnés
Spoiler:
 

AVATAR : Marie Avgeropoulos
DC : Leah & Hannah
INSCRIT LE : 14/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29595-i-got-that-fire-in-my-soul-halsey https://www.30yearsstillyoung.com/t21340-leah-baumann-hannah-whitemore-halsey-blackwell?nid=961#1372353

married in a gold rush (clysey #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: married in a gold rush (clysey #1) married in a gold rush (clysey #1) EmptyDim 5 Juil - 22:03





Married in a gold rush - Perth, 2012.
La brune se complaisait dans ce rôle, comme dans à peu près toutes les situations dans lesquelles elle devait devenir une autre pour les besoins du duo. Il y avait pire que d’être la reine de la soirée en revêtant une robe blanche hors de prix que chaque femme présente devait observer en bavant de jalousie, mais Halsey gardait en tête qu’il ne s’agissait là que d’une étape passée ; il en restait encore beaucoup d’autres. Ceci étant dit, elle voyait cette journée comme une fête – pas au sens de celle pour laquelle les invités étaient venu aujourd’hui – et une part d’elle était déçue de voir que Clyde restait fidèle à lui même en jouant la discrétion au fond de la salle. Mais s’il y avait une chose à savoir avec la jeune femme, c’était qu’elle ne le laissait jamais être dans cet état bien longtemps, qu’il le veuille ou non. Décidée à le titiller jusqu’à ce qu’il réagisse, elle se lança sur la pente du romantisme dont elle le savait dépourvu mais qui eût au moins le mérite de le faire rire, encore. Ils devaient sans doute être le duo le moins romantique de l’assemblée puisque la vie les avait forcé à se montrer pragmatiques au vu de ce de quoi ils avaient été témoins. Les sentiments avaient tendance à précipiter la fin de toute chose, Halsey en était intimement convaincue et elle se doutait que le brun partageait son avis, et plutôt deux fois qu’une, comme l’indiquait également le sourire cynique qu’il conservait en permanence sur sa gueule d’ange. “Vu la manière dont il te regarde, je le vois pas fauter tout de suite. Si ça arrive pas on inventera un truc et on filera un chèque, ça devrait pas être compliqué.” La brune acquiesça, considérant elle aussi que cette partie là de leur plan ne serait sans doute pas ce qu’il y aurait de plus compliqué à mettre en place. Au fond d’elle, pousser son mari à la tromperie était un jeu auquel elle se réjouissait de jouer, mais il fallait que le tout se fasse de manière si insidieuse qu’il ne réalise même pas ce qu’il lui arrive. Pas avant qu’ils soient à huit clos avec leurs avocats et qu’il s’apprête à lui faire un chèque. “Par contre je compte sur toi pour être fidèle Blackwell. Tu penses être au niveau ou c’est trop pour toi ?” Est-ce qu’elle ferait quoique ce soit pour mettre en péril ce pour quoi elle avait tant travaillé ? Sérieusement. Halsey se fendit d’un sourire en plongeant ses yeux bleus dans les siens, une lueur de défi y dansant tandis qu’elle étudiait ses traits amusés avec attention. « Y a rien qui pourrait me faire craquer Wakefield, pas même toi. » Elle lui adressa un clin d’œil volontairement destiné à retourner la situation à son avantage avant de laisser glisser le fait qu’il ne lui avait jamais présenté la moindre femme, ce qui à son sens en disait suffisamment long sur son envie de se poser dans une relation sérieuse ; cela n’arriverait tout simplement pas. La liste des raisons étaient longues comme son bras et pourtant, Clyde semblait s’obstiner à lui faire croire qu’elle ne savait pas tout sur lui et que, peut-être, il lui cachait une relation de longue date. Cette simple idée parvenait à l’irriter plus que de raison, même si elle n’en montra rien, conservant le sourire qui dévoilait ses dents blanches qu’elle offrait à quiconque jetait un regard dans leur direction. Une vraie mariée épanouie.Oh y a pas de tentative, parce qu’en effet tu sais pas grand chose sur ce point-là. A moins que t’aies mis une caméra dans ma chambre ?” La brunette haussa une nouvelle fois un sourcil perplexe, se demandant si cette question était la meilleure proposition qu’elle ait jamais entendue de sa bouche ou s’il s’amusait encore à tenter de la faire marcher. « Qui sait. » Elle fronça le nez dans sa direction en laissant volontairement planer le mystère, car il y avait une chose qu’ils savaient tous les deux ; elle était à peu près capable de tout. Qu’est-ce qui lui disait qu’elle n’avait pas récolté des images compromettantes sur lui également, qu’elle n’avait pas un dossier Wakefield entreposé quelque part et n’attendant que d’être dévoilé au grand jour ? Voilà tout ce qui se lisait dans son regard tandis qu’elle ne le quittait pas des yeux, bien décidée à le faire douter à son tour.  

Du coup le prochain mariage je te laisse gérer seule ?” Être relégué théoriquement au rôle d’assistant ne semblait pas lui plaire et elle éclata de rire à son tour en voyant son air sombre. Gérer seule n’avait jamais été un problème jusque là, mais elle devait bien avouer que l’avoir dans sa vie rendait tout de suite les choses plus faciles et moins stressantes – et ce même si les coups devenaient de plus en plus ambitieux. « C’est pas toi qui m’a dit d’attendre que celui-là soit terminé avant de penser au suivant ? » Répliqua-t-elle avant de lui demander, l’air de rien, s’il lui réserverait sa journée pour son retour – sous couvert d’une débriefing attendu des deux côtés, bien évidemment. “Ouais, on ira se faire une manucure puis du shopping”. Parfait. Elle lui rendit son sourire, faisant abstraction de l’ironie feinte de sa voix ; il serait là. “A cause de ton absence ? Tu veux plutôt dire, comment je nous aurais trouvé de nouvelles pistes grâce à ton absence, parce que je n’aurais personne dans les pattes pour m’embêter ? » Halsey secoua la tête en prenant un air déconfit, passant une main dans ses cheveux qu’elle avait volontairement laissés détachés pour la cérémonie – il était hors de question de porter une coiffure stricte qui lui aurait fait penser à sa mère – en jetant un regard de biais à la salle avant de reporter son attention vers le brun, plissant légèrement les lèvres, amusée par la raillerie. « Tu vas t’emmerder comme un rat mort pendant mon absence, j’en suis certaine. C’est moi qui apporte tout le fun dans ce duo… Je crains que tu ne dépérisses avant mon retour des Bahamas. » Elle se retourna, une idée fugace lui traversant l’esprit ; boire pour oublier, ça avait toujours bien fonctionné, pas vrai ? “Voler ? T’as juste besoin de faire les yeux doux et on t’en donnerait dix des bouteilles.” S’il avait probablement raison, cela ne l’empêcha pas de prendre les devants et de se diriger lui-même vers l’endroit où le personnel de la soirée planquait l’alcool, ce qui grisa la jeune femme qui ne le quitta pas une seconde des yeux ; elle appréciait tout particulièrement quand il prenait des initiatives dans ce genre-là. “Suffisait de le demander. Vos désirs sont des ordres, Madame.” Il déboucha la première bouteille tandis que la brune lui tendait sa coupe dans un petit rire, commençant enfin à se détendre pour la première fois de la journée. Cette dernière commençait enfin à entamer sa dernière ligne droite, mais ce n’était pas comme s’ils étaient déjà sortis d’affaire. Halsey avait fait avalé à Jack qu’elle n’avait aucune famille – ce qui n’était qu’un demi-mensonge compte tenu du fait qu’elle n’avait que sa mère – et la majorité des invités étaient de son côté à lui. Seuls quelques étudiants et « amis » - ce concept était vécu différemment de leur côté et de celui de la brune – représentaient le camp Blackwell et finalement, seul Clyde était une figure connue à la fois de Jack et de la jeune femme. Avalant une gorgée démesurée de champagne, Halsey failli s’étouffer en entendant une voix s’élever dans son dos. « C’était donc ici que vous vous cachiez madame Fawell. » Seigneur dieu tout puissant. Jetant un regard blasé à Clyde, la brunette prit une inspiration avant de se tourner vers son mari avec un air réjoui pondu à la seconde – car le fait qu’il interrompe ce moment l’ennuyait énormément, même si elle n’en montra rien. « Chéri. » Lança-t-elle d’une voix suave avant de lever sa coupe en direction de Clyde et de reprendre la parole. « Il se sentait un peu seul, j’étais entrain de lui suggérer d’inviter une des demoiselles d’honneur à danser, mais il est bien trop timide. » Ces mots lui écorchaient presque les lèvres tant ils étaient hilarants. « Dans ce cas Wakefield, tu devrais inviter Halsey pour te mettre en jambe. Je dois encore discuter avec d’autres collègues d’un deal important, et je ne veux pas que ma femme se sente délaissée le jour de son mariage. Je compte sur toi. » Lança-t-il dans un clin d’œil comme s’il venait de leur faire une fleur en leur suggérant comment passer leur temps. La jeune femme se mordit la lèvre pour ne pas éclater de rire en le voyant repartir discuter affaire et elle se tourna vers Clyde en se resservant un verre, adoptant un air défait. « Et voilà. Je suis officiellement une femme esseulée qui passera son temps à attendre que son mari rentre de voyage d’affaire et qui finira pas se taper le jardinier. C’est bien ma veine. » Elle leva son verre et le vida une nouvelle fois d’un trait avant de secouer la tête en riant – parce qu’au final, c’était presque la meilleure chose qui pouvait arriver.


Spoiler:
 




 
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr











married in a gold rush (clysey #1) 667269207:
 
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Wakefield
Clyde Wakefield
les faux-semblants
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans.
STATUT : célibataire papillonnant, car personne ne retient son attention bien longtemps, et s'engager n'est pas vraiment son genre.
MÉTIER : journaliste d'investigation pour abc news 24 & abc radio, arnaqueur en compagnie de sa bonnie le reste du temps.
LOGEMENT : à l'hôtel dans le quartier de spring hill, car il n'est pas vraiment certain quant à son avenir en ville pour l'instant.
married in a gold rush (clysey #1) Tumblr_inline_ny21sgQ3Cj1qf0bzr_250
POSTS : 689 POINTS : 1505

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
married in a gold rush (clysey #1) 0nip
clysey#1 (fb) & #2 & #6 & #7 & ariane (fb)but i want to burn with you tonight, hurt me, there's two of us, we're certain with desire, the pleasure's pain and fire, burn me.

(12 + 2) halsey #2audenjessianrionaaugusthalsey #6danika #2jillraelyn #2
(fb) halsey #1haltonbitches #2
(ua) saül & arianeraelyn

RPs TERMINÉS :
married in a gold rush (clysey #1) Tumblr_inline_ny21ryjEkg1qf0bzr_250
(2020) raelyn #1danika #1lenahalsey #5ariane #1halsey #4 (fb)bitches #1victoireivynea
AVATAR : garrett hedlund.
CRÉDITS : blossom (ava), tumblr (gifs), loonywaltz (ub), moi (code signa).
DC : livia.
INSCRIT LE : 29/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32018-clyde-eternal-sunshine-of-the-spotless-mind https://www.30yearsstillyoung.com/t32068-livia-clyde-set-a-fire-in-my-head-tonight

married in a gold rush (clysey #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: married in a gold rush (clysey #1) married in a gold rush (clysey #1) EmptyLun 6 Juil - 0:52



Si Halsey le cherchait, elle allait le trouver, et Clyde savait bien que c’était justement ce qu’elle attendait de lui. Dès lors qu’il ne lui portait pas l’attention qu’elle pensait mériter, ou qu’elle le trouvait un peu trop bougon à son goût, elle avait cette manie de venir de l’embêter pour le faire réagir - et il devait bien avouer que cela marchait. Elle avait par ailleurs sans doute moyennement apprécié le fait qu’il ne se joigne pas à la soirée mais préfère rester dans son coin plutôt que de participer aux festivités - l’esprit de fête émanant de raisons bien différentes pour le duo et le reste des invités. Pour autant, jusqu’à ce qu’elle vienne le titiller pour le faire réagir plutôt que de le laisser s’assoupir d’ennui, il n’avait pas envisagé une seconde de faire un effort pour ses beaux yeux. La première partie du plan était actée, son avenir en était assuré, et il avait donc tout à fait le droit de maudire cette soirée dans son coin, ressassant l’amertume qui lui brûlait la gorge sans qu’il ne puisse réellement expliquer son origine. Du moins, sans qu’il ne veuille réellement l’admettre. Cependant, tenir tête à Halsey était l’une de ses activités favorites, et douter de ses capacités dans l’exécution de leurs plans encore plus. Il savait bien qu’elle ne se laisserait pas démonter devant ses accusations visant à s’assurer qu’elle était à la hauteur, et l’air outré de la brune ne faisait que l’amuser davantage. “Y a rien qui pourrait me faire craquer Wakefield, pas même toi.C'était un défi ? Elle ne savait pas sur quelle pente dangereuse elle s’engageait en le taquinant ainsi, accompagnant sa remarque d’un clin d’oeil qui signifiait si peu et bien trop à la fois. S’ils avaient l’habitude de s’envoyer des piques en permanence, une grande majorité de leur relation étant basée sur le fait qu’ils considéraient l’autre comme étant justement capable de supporter ce challenge constant, ils ne plaisantaient pas souvent sur ce genre de choses. Qu’elle se moque de ses conquêtes, ou qu’il lui fasse des remarques acerbes sur les siennes, c’était une chose. En revanche, de toucher du doigt le fait qu’ils se résistaient mutuellement sans qu’aucun des deux n’ait pour autant jamais réellement mis l’autre au défi de le repousser ou de céder, c’était bien différent. Plus le temps passait, plus Clyde ressentait sa détermination s’effriter quant au fait que leur relation était purement professionnelle, et le regard de la brune ne l’aida pas à se contenir. Mais elle ne l’aurait pas - du moins pas si facilement. “Je comptais pas essayer. J’aime pas gagner trop facilement” lâcha-t-il d’un air détaché en baladant son regard au loin - car s’il la fixait trop longtemps, elle allait bien finir par réaliser qu’il la regardait avec des yeux brûlants dans lesquels ne transparaissait pas que du respect pour une collègue.

Pour s’assurer de garder Halsey à une distance raisonnable et lui rappeler en permanence qu’il était tout aussi insaisissable qu’elle, il se plut à lui rappeler qu’elle ne savait tout pas de sa vie privée - et même qu’elle ne savait rien, potentiellement. La brune n’eut pas l’air de le croire, arquant les sourcils à l’évocation d’un espionnage de sa part - seule chose qui pourrait expliquer qu’elle en sache autant qu’elle le prétendait. “Qui sait.Qui sait, en effet ? Il la jaugea du regard, réalisant une fois de plus qu’elle avait cette facilité déconcertante à retourner la situation à son avantage, alors qu’il pensait être en position de force et réussir à la faire douter elle. Mais il n’avait nullement l’intention de lui donner le plaisir de croire qu’elle avait pu le déstabiliser si facilement, et il se donc contenta d’hausser les épaules comme si elle lui avait annoncé la température du lendemain. Il se plaisait à croire qu’elle ne soit pas capable d’une chose pareille, et qu’il était surtout suffisamment précautionneux pour ne laisser entrer personne chez lui en son absence, pas même elle. Cependant, l’idée de vérifier à l’occasion que son appartement était exempt de micros et caméras lui traversa l’esprit - ou alors, il pourrait prétendre la trahir, et jauger à sa réaction si elle avait réellement pu l’espionner. Mais il s’agissait d’une inquiétude pour un autre jour, à laquelle il ne pouvait donner suite pour l’instant, du moins non sans plomber l’ambiance de la soirée qui laissait déjà à désirer. Au lieu de s’inquiéter, il préférait lui rappeler une fois de plus quel était son rôle à lui dans toute cette machination, et le fait qu’elle devrait se débrouiller seule si elle se moquait un peu trop. Ce qui n’arriverait pas, car leur duo fonctionnait trop bien pour cela - mais il pouvait toujours rentrer dans son jeu, qui était bien plus agréable que passer la soirée seul à observer tous ces inconnus dont il n’avait rien à faire. “C’est pas toi qui m’a dit d’attendre que celui-là soit terminé avant de penser au suivant ?Touché. “Joue pas sur les mots Blackwell.” Il avait beau tenter de la remballer gentillement, elle allait très certainement lui manquer lors de son absence, et elle le savait bien - si bien qu’elle se sentit obligée d’enfoncer le clou, alors qu’il venait de lui donner la satisfaction d’avouer à demi-mot qu’il serait là à l’attendre à son retour. “Tu vas t’emmerder comme un rat mort pendant mon absence, j’en suis certaine. C’est moi qui apporte tout le fun dans ce duo… Je crains que tu ne dépérisses avant mon retour des Bahamas.” Elle ne lâchait rien, il devait bien lui reconnaître ça. “J’te rappelle que je m’en sortais très bien seul avant que tu débarques, t’inquiète pas pour moi.” Et un clin d’oeil en prime, qu’elle n’oublie pas qu’il avait une vie sans elle - moins fun, en effet, mais bien existante, et qui lui avait convenu pendant longtemps sans qu’il n’ait à s’en plaindre. “Je crains que tu fasses un transfert, c'est toi qui va t'emmerder à passer des journées entières sur la plage à rien faire.” Pour une fille comme elle qui se complaisait dans une vie active et surbookée, nul doute que faire la sardine des après-midis durant n’était peut-être en tête de liste de ses activités favorites. Il aurait bien rajouté qu’il avait une panoplie de contacts féminins à appeler en cas d’ennui, mais cela serait peut-être quelque peu contre-productif avec l’idée précédente qu’il avait essayé de lui faire passer - lui, casé. Quelle idée ridicule.

Alors que Clyde avait profité d’une demande de la brune et de la lenteur de réaction des serveurs pour aller piquer deux bouteilles qu’Halsey s’était empressée de transférer dans leurs coupes, il vit Jack s’approcher au loin et prit un plaisir évident à ne pas prévenir Halsey qui tournait le dos à la piste de danse. Il préférait largement la voir s’étouffer avec son champagne, quitte à serrer les dents en laissant l’autre imbécile s’approcher, tout sourire. Evidemment, cela ne manqua pas, tandis que la brune lui lançait un regard d’exaspération profonde avant de se retourner vers son mari qui la fixait avec des yeux d’amour dégoulinant. “Chéri.” Clyde sentit ses dents grincer, au point qu’il dût se forcer à sourire pour laisser un peu de répit à sa mâchoire. “Il se sentait un peu seul, j’étais entrain de lui suggérer d’inviter une des demoiselles d’honneur à danser, mais il est bien trop timide.” Plusieurs remarques plus acerbes les unes que les autres lui brûlaient la langue, mais le brun se retint d’ajouter quoi que ce soit - il n’était pas question de démentir les dires de la star du jour. Il se contenta alors de hausser les épaules et d’afficher une moue défaite, l’air de valider le triste constat d’Halsey. Il était timide, le pauvre. “Dans ce cas Wakefield, tu devrais inviter Halsey pour te mettre en jambe. Je dois encore discuter avec d’autres collègues d’un deal important, et je ne veux pas que ma femme se sente délaissée le jour de son mariage. Je compte sur toi.” Oui et non. Qu’il reparte, le pigeon sur pattes, mais qu’il ne s’attende pas à voir Clyde se traîner sur la piste de danse - car il y avait peu de choses qui l’affligeaient, et de forcer des pas de danse en faisait partie. “Tu peux compter sur moi, Jack” répondit-il poliment en acquiesçant. Lorsque Jack s’éloigna, le brun vit bien qu’Halsey se retenait d’éclater de rire - évidemment qu’elle ne pouvait être qu’amusée de voir son mari se comporter en imbécile jusqu’au bout. Aurait-il pu être plus naïf ? Pourtant, et contre toutes attentes, il avait toujours semblé plutôt bien apprécier Clyde, qui faisait mine de lui rendre bien. “Et voilà. Je suis officiellement une femme esseulée qui passera son temps à attendre que son mari rentre de voyage d’affaire et qui finira pas se taper le jardinier. C’est bien ma veine.” “Pas le jardinier, quand même. L’avocat ou le comptable, plutôt ? Vise le fric, toujours.” Il pouvait bien tenter d’en rire, mais le fait était que Jack lui avait donné une mission, et qu’il voyait désormais difficilement comment il pouvait se défiler. Si ce dernier ne les voyait pas sur la piste de danse d’ici quelques minutes, nul doute qu’il viendrait à nouveau les déranger - non merci - ou qu’il penserait que sa femme devait s’ennuyer - ce serait encore pire. Il fallait maintenir les apparences, et Clyde se retrouvait emporté contre son gré dans cette masquarade. Il n’avait pas le souvenir d’avoir avoué à Halsey qu’il détestait danser, mais son absence d’engouement devait se voir sur son visage, même s’il tentait de faire bonne figure. Il finit donc par descendre une nouvelle coupe de champagne - l’alcool commençait à lui monter légèrement à la tête, et s’il n’y était pas habitué, cela l’aiderait néanmoins à supporter ce qui s’apprêtait à suivre. “Fais gaffe de pas craquer, je les fais toutes tomber avec mes pas de danse.Que de la gueule, Wakefield. Faisant fi de ce pouvait bien en dire la mariée, il ne lui laissa pas le choix et prit sa main avant de l’entraîner sur la piste de danse, puis de l’attirer à lui par la taille. Remettant en place des mèches de la brune qui venaient lui chatouiller le visage, ses doigts se perdirent brièvement sur son cou, laissant une trace brûlante sur sa peau, avant de reprendre sagement leur place dans la main de la jeune femme. Ils avaient rarement été si proches - pour ne pas dire jamais - et il aurait menti s’il avait tenté de faire croire que le sensation était désagréable. Bien au contraire.
@Halsey Blackwell


+ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Halsey Blackwell
Halsey Blackwell
la gold digger
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (03.08.89)
SURNOM : Halsey se suffit à lui-même, même si lui l'appelle Bonnie quand ça lui chante.
STATUT : Divorcée par deux fois et a rompu avec le candidat numéro 3 par texto avant de s'envoler pour Brisbane. Car il veut des enfants et elle, tout ce qu'elle voulait, c'était son argent. Il aurait pu faire un effort quand même.
MÉTIER : Assistante juridique dans la legal team de la société de Saül Williams et arnaqueuse professionnelle à ses heures perdues, Halsey est une femme occupée.
LOGEMENT : Spring Hill (more details to come)
married in a gold rush (clysey #1) 1598818887-tumblr-inline-o148c6yiwd1rifr4k-500
POSTS : 914 POINTS : 760

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Caméléon aussi bien dans son attitude que dans son apparence lorsque cela s'avère nécessaire ༄ Ne pense qu'à elle et à ce qu'elle pourrait retirer des gens qu'elle côtoie ༄ Possède un don inné pour l'improvisation ༄ Extrêmement susceptible sur le sujet de son père et de son abandon ༄ Jamais sans son paquet de cigarettes ༄ A beaucoup d'humour (noir) ༄ Ne s'attache pas à grand chose, sauf peut-être aux biens matériels ༄ Constamment dans le calcul.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : married in a gold rush (clysey #1) 1595603114-tumblr-o9v2hyqtve1rsv47uo2-500
Clysey - #1#3fb#1
So baby, pull me closer in the backseat of your Rover
That I know you can't afford
Bite that tattoo on your shoulder
Pull the sheets right off the corner
Of the mattress that you stole
From your roommate back in Boulder
We ain't ever getting older


married in a gold rush (clysey #1) 1595603197-0efa4f927addb02918b2f43bfac56524
Blackwell sisters - Halsyn#4
It ain't easy growing up in World War three
Never knowing what love could be, you'll see
I don't want love to destroy me like it has done my family
Can we work it out, can we be a family?


[12/10]

Saül#1Kieran#1Poppy#1Yelahiah#1Olivia#1JacobLenaAriane & Clyde#2

UA

Van-HalsynZombie HalmosUA HalmosZombie ChalseyHalsyn UA
RPs TERMINÉS : Amos#1Halsyn#1Auden#1Liliana#1 Jessalyn#1#2Amos#2fb#2Halsyn#2Ariane & ClydeHalsyn#3Ariane#1

Abandonnés
Spoiler:
 

AVATAR : Marie Avgeropoulos
DC : Leah & Hannah
INSCRIT LE : 14/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29595-i-got-that-fire-in-my-soul-halsey https://www.30yearsstillyoung.com/t21340-leah-baumann-hannah-whitemore-halsey-blackwell?nid=961#1372353

married in a gold rush (clysey #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: married in a gold rush (clysey #1) married in a gold rush (clysey #1) EmptyLun 6 Juil - 12:41





Married in a gold rush - Perth, 2012.
Cette première victoire n’avait clairement pas la même saveur sans Clyde dans les parages avec qui la partager, et même s’il était présent, le fait qu’il ne se montre que peu réactif à cette journée procurait un brin de frustration chez Halsey qui estimait avoir droit à un peu plus de reconnaissance de sa part. Après tout, il était à l’origine des présentations et des recherches sur lesquelles elle s’était basée pour que Jack tombe amoureux – il avait fallu qu’elle s’imprègne de ses passions et de ce qu’il aimait pour qu’il voit en elle la femme parfaite – et il lui paraissait important qu’il célèbre cette journée de la même façon qu’elle. La deuxième partie de leur plan se dessinait et avec elle, le devoir de fidélité qui incombait désormais à la brune si elle voulait honorer son contrat de mariage – ainsi que ses vœux, mais elle avait croisé les doigts en les prononçant – pour pouvoir toucher le jackpot une fois le divorce prononcé. Comme elle le fit savoir à Clyde, rien ne se mettrait au travers de son but – pas même lui, une précision qu’elle jugea utile de prononcer à haute voix sans se départir de son sourire en coin. Une lueur de défi s’était allumée dans les yeux d’Halsey tandis que son regard se perdait avec assurance sur les traits du brun, se demandant malgré elle ce que pourrait bien provoquer le contact de ses lèvres sur les siennes. Le grand frisson ? Ou une profonde déception ? Ce n’était pas nouveau, une fois le fruit défendu obtenu, ce dernier perdait de son attrait. Une part d’elle savait qu’il s’agissait là d’une très mauvaise idée, mais l’autre lui soufflait que de garder un homme de son entourage capable de lui tenir tête et de ne pas céder à ses avances n’était pas très bon pour son égo. “Je comptais pas essayer. J’aime pas gagner trop facilement” La brune hocha la tête d’un air entendu, plissant légèrement les lèvres tout en dégageant une mèche de cheveux de son visage. « C’est ce que tu te répètes tous les soirs pour te rassurer ? » Argua-t-elle sur le ton de l’amusement appréciant un peu trop cette discussion qui jouait clairement avec le feu. Le simple fait qu’il évite son regard en disait suffisamment long pour elle ; il ne le soutenait jamais lorsqu’il ne voulait pas perdre.  

Laissant volontairement planer le doute sur sa capacité à dépasser les limites au point de se rendre chez lui en son absence afin d’y laisser des dispositifs de surveillance, la brunette conserva son air mystérieux, juste pour qu’il hésite. En fin de compte, il ignorait totalement ce dont elle était réellement capable et dans quelle mesure il était protégé de son détachement concernant ce qui était bien ou mal, même dans une relation professionnelle qui durait depuis près de deux ans. En son for intérieur, Halsey ne s’imaginait pas une seule seconde se retourner contre lui, mais le fait qu’il l’en pense capable la rassurait quelque peu. Sa confiance en lui était loin d’être démesurée – c’était même tout l’inverse – et s’aménager une porte de sortie n’avait jamais fait de mal à personne, loin de là. “Joue pas sur les mots Blackwell.” Mais c’était ce qu’elle préférait, justement. « Je me destine à une grande carrière dans le droit, je m’entraîne c’est tout. » Ces paroles furent ponctuées d’un petit haussement d’épaule, sachant pertinemment qu’elle ne risquerait pas de devenir avocate – ce n’était pas l’envie qui manquait mais cette profession était trop chronophage et en l’occurrence, elle avait mieux à faire pour gagner sa vie – mais manier les mots avait toujours été une grande passion chez elle. D’où lui venait-elle par contre, là résidait toute la question. Sa mère lui avait acheté un scrabble une fois quand elle avait cinq ans, peut-être que ça venait de là – non pas qu’elle ait eu l’opportunité de beaucoup y jouer à cet âge-là, mais sa génitrice avait toujours eu un peu de mal avec la notion de l’âge ou encore avec le concept d’anniversaire, alors… Chassant ses pensées qu’elle préférait garder enfouies aussi loin que possible, Halsey reporta son attention sur lui avant d’avancer qu’il s’ennuierait plus que probablement sans elle. C’était une certitude ; elle avait bousculé sa vie en entrant dedans à pieds joints, qu’il le reconnaisse ou non. “J’te rappelle que je m’en sortais très bien seul avant que tu débarques, t’inquiète pas pour moi.” Il lui retourna son clin d’œil, ce qui la fit rire à défaut de le croire. Il s’en sortait peut-être bien, mais maintenant c’était encore mieux. “Je crains que tu fasses un transfert, c'est toi qui va t'emmerder à passer des journées entières sur la plage à rien faire.” Touché. Une moue boudeuse se posa sur son visage à cette perspective, se demandant ce qu’elle allait bien pouvoir faire pour occuper ses journées en compagnie d’un homme qu’elle n’aimait pas et qui n’avait pas le moindre talent pour la faire rire – sauf à ses dépens. « Y aura peut-être des gens à arnaquer aux Bahamas, je vais ouvrir notre business là-bas. » Plaisanta-t-elle, une lueur amusée dans le regard. Il y avait des personnes qui étaient accro à leur travail, c’était un peu pareil pour la brunette sauf que sa vie entière tournait autour de ce mode de fonctionnement ; l’adrénaline de ces instants était pratiquement devenue une addiction.

Bien décidée à donner une nouvelle impulsion à la soirée qui se profilait – assommante à souhait – la brunette suggéra que d’inviter une bouteille de champagne à leur table ne serait sans doute pas de trop. Et il n’en fallu pas plus à Clyde pour s’éclipser derrière le grand rideau destiné à camoufler les petites mains qui s’occupaient du service pour le mariage afin de s’emparer de deux magnums, pour le plus grand plaisir d’Halsey qui ne put contenir sa joie en le voyant revenir. Elle savait qu’il n’était pas un grand consommateur d’alcool, mais parfois il fallait prendre le taureau par les cornes. Toute occupée à faire en sorte que leur coupe ne soit jamais vide bien longtemps, la jeune femme se fit surprendre par la voix de Jack qui s’éleva derrière elle. Et si la brune manqua de recracher le contenu de son verre dans celui-ci, Clyde ne parut pas plus étonné que ça, signe qu’il avait volontairement omis de préciser que Fawell approchait. L’enfoiré. Elle lui jeta un regard qui en disait long sur ce qui l’attendait la prochaine fois qu’elle aurait l’occasion de lui rendre la pareille, avant de se tourner vers son mari pour voir ce qu’il leur voulait. N’avait-il pas des photos stupides à prendre avec ses amis ? Ou d’autres personnes à importuner par sa présence ? Elle prétendit être entrain de donner des conseils de vie à Clyde concernant sa timidité maladive – douce vengeance – afin d’expliquer pourquoi elle s’était isolée avec lui – non pas qu’elle ait des comptes à lui rendre, mais mieux valait assurer ses arrières. La réaction de son cher et tendre manqua de la faire s’étouffer dans un éclat de rire incontrôlé et elle se retint tout juste en regardant ailleurs pour ne pas voir la tête que devait tirer Clyde au moment où Jack lui demandait littéralement de l’emmener sur la piste de danse. “Tu peux compter sur moi, Jack.Tu parles Charles. Elle ne l’avait jamais vu danser, et quelque chose lui disait que ça devait être pour une très bonne raison. Comment Jack pouvait-il avoir ainsi une confiance aveugle en la seule personne de l’entourage d’Halsey qui se montrait aussi proche de sa femme, sérieusement ? Il y avait un pas entre la naïveté et la stupidité, et Fawell l’avait franchi depuis un moment déjà. “Pas le jardinier, quand même. L’avocat ou le comptable, plutôt ? Vise le fric, toujours.” Toujours. Elle hocha la tête dans un petit sourire, même si dans son esprit, se taper le jardinier était totalement faisable tout en visant une cible plus appétissante financièrement. « Un comptable ? Plutôt mourir. Même moi j’ai mes limites. » Argua-t-elle dans un rire avant de se réemparer de sa coupe de champagne, décidée à reprendre là où elle en était avant l’interruption hilarante de Jack. Mais c’était sans compter la nouvelle folie de Clyde qui lui lança un “Fais gaffe de pas craquer, je les fais toutes tomber avec mes pas de danse.” qui lui fit hausser un sourcil, ouvrant légèrement la bouche pour lui demander ce qu’il voulait dire par là avant de se faire embarquer sur la piste sans qu’elle n’ait le temps de dire quoique ce soit pour l’en empêcher. Surprise, elle se raidit légèrement avant de laisser ses épaules retomber en sentant sa main repousser quelques mèches rebelles avant de redescendre lentement le long de son cou, puis de reprendre sa main pour la faire se rapprocher de lui. Il était rare qu’il parvienne à la faire taire, mais il s’agissait clairement de l’un de ces moments où ses pensées se bousculaient sans qu’elle ne trouve quoi dire. Quoique. « Quand tu dis que tu les fais toutes tomber, c’est au sens propre, pas vrai ? » Chuchota-t-elle à son oreille, ne pouvant s’empêcher de lancer une énième pique, juste pour qu’il ne pense pas qu’elle appréciait réellement cet instant. En vérité, il se débrouillait plutôt bien pour quelqu’un qui n’aimait pas ça – la tête qu’il tirait en cet instant en disait plus que les mots – et elle se redressa légèrement pour l’observer, amusée. « Alors le voilà mon cadeau de mariage ? Je pensais que tu m’offrirais un service à thé ou une connerie du genre, mais ça, c’est beaucoup mieux. » Souffla-t-elle en battant des cils avant de poser sa tête sur son épaule dans un sourire ; il allait forcément craquer.



Spoiler:
 




 
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr











married in a gold rush (clysey #1) 667269207:
 
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Wakefield
Clyde Wakefield
les faux-semblants
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans.
STATUT : célibataire papillonnant, car personne ne retient son attention bien longtemps, et s'engager n'est pas vraiment son genre.
MÉTIER : journaliste d'investigation pour abc news 24 & abc radio, arnaqueur en compagnie de sa bonnie le reste du temps.
LOGEMENT : à l'hôtel dans le quartier de spring hill, car il n'est pas vraiment certain quant à son avenir en ville pour l'instant.
married in a gold rush (clysey #1) Tumblr_inline_ny21sgQ3Cj1qf0bzr_250
POSTS : 689 POINTS : 1505

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
married in a gold rush (clysey #1) 0nip
clysey#1 (fb) & #2 & #6 & #7 & ariane (fb)but i want to burn with you tonight, hurt me, there's two of us, we're certain with desire, the pleasure's pain and fire, burn me.

(12 + 2) halsey #2audenjessianrionaaugusthalsey #6danika #2jillraelyn #2
(fb) halsey #1haltonbitches #2
(ua) saül & arianeraelyn

RPs TERMINÉS :
married in a gold rush (clysey #1) Tumblr_inline_ny21ryjEkg1qf0bzr_250
(2020) raelyn #1danika #1lenahalsey #5ariane #1halsey #4 (fb)bitches #1victoireivynea
AVATAR : garrett hedlund.
CRÉDITS : blossom (ava), tumblr (gifs), loonywaltz (ub), moi (code signa).
DC : livia.
INSCRIT LE : 29/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32018-clyde-eternal-sunshine-of-the-spotless-mind https://www.30yearsstillyoung.com/t32068-livia-clyde-set-a-fire-in-my-head-tonight

married in a gold rush (clysey #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: married in a gold rush (clysey #1) married in a gold rush (clysey #1) EmptyMar 7 Juil - 17:18



Clyde avait détourné les yeux pour éviter de devoir soutenir le regard de la brune lorsqu’il prononcé avec une conviction évidente et un faux détachement qu’il n’avait jamais songé une seule seconde à essayer de la séduire. La réalité tenait davantage au fait qu’il n’avait jamais songé sérieusement à cette possibilité, car Halsey le faisait fuir autant qu’elle l’attirait, et pour chaque chose qui allumait une lueur de désir en lui, une autre lui rappelait à quel point il s’agirait d’une très mauvaise idée. Leur situation était claire, leur affaire tournait bien, et il n’avait aucune raison de mettre cela en péril en cédant aux plaisirs de la chair - et il était suffisamment réfléchi pour ne pas se laisser avoir. En revanche, de prétendre qu’il n’avait jamais imaginé ce qu’il pourrait ressentir en réussissant à attirer la brune à lui aurait été faux, mais cela était toujours resté dans le domaine de l’imagination sans jamais franchir le seuil de la possibilité. “C’est ce que tu te répètes tous les soirs pour te rassurer ?” Il n’avait pas besoin de se le rappeler tous les soirs, car il n’y songeait pas tous les soirs, heureusement pour lui. “J’ai autre chose à faire de mes soirées que de penser à toi, Halsey” lâcha-t-il en se retournant vers elle, feignant l’indifférence face aux yeux de la brune qui brûlaient d’un air de défi, comme la convaincre de chasser de son esprit ce challenge dont elle ne ressortirait pas gagnante ce soir.

Non contente d’essayer de le pousser à craquer face à ses piques incessantes, elle ne pouvait en plus s’empêcher de relever tout ce qu’il disait et de le mettre face à ses propres incohérences. S’ennuyait-elle suffisamment durant son propre mariage pour considérer qu’une manière appropriée de passer la soirée était de l’embêter ? Clyde s’en amusait, et il y voyait là le signe que malgré les attaques de la brune, elle n’était pas indifférente à ce qu’il pouvait penser d’elle. Lorsqu’il l’avait rencontrée, elle évoluait en solo tout comme lui, et n’avait au départ eu aucune intention de se départir de cette liberté. Si leur duo avait mis un moment à se former et à trouver ses marques, il ne faisait désormais (presque) aucun doute qu’elle accordait tout autant d’importance et de respect à Clyde qu’il en avait pour elle - bien qu’elle ne se laisse pas souvent aller à le reconnaître. “Je me destine à une grande carrière dans le droit, je m’entraîne c’est tout.” La brune avait réponse à tout, même lorsqu’elle avait tord, et il le savait. S’il se plaisait à rebondir sur ses piques lorsqu’il était d’humeur, il préférait largement jouer la carte de la nonchalance et de l’ignorance lorsqu’elle avait touché une corde sensible ou qu’il était tenté de lui rendre la monnaie de sa pièce et de l’embêter à son tour. Ils avaient beau être faits du même bois, leurs mécanismes de défense différaient, et celui de Clyde jouait en sa faveur - car il n’y avait rien de plus satisfaisant que de regarder Halsey attendre une réponse qu’elle n’obtiendrait jamais, avant qu’elle ne réalise qu’elle venait simplement de se prendre une gifle d’ignorance en plein visage. Et s’il y avait quelque chose que la brune n’appréciait pas, c’était qu’il l’ignore alors qu’elle cherchait à capter son attention - ce qui ne donnait que plus envie à Clyde de continuer. Il se contenta alors de lâcher un soupir en secouant la tête, l’air de lui accorder la victoire sans que cette dernière n’ait pourtant beaucoup de saveur puisqu’il lui avait abandonnée.

Il ne tarda pourtant pas à se dérider lorsqu’il lui rappela que contrairement à ce qu’elle voulait bien croire, aller se dorer la pilule aux Bahamas n’était peut-être pas la meilleure des possibilités lorsqu’on parlait d’eux, habitués à être toujours en mouvement. “Y aura peut-être des gens à arnaquer aux Bahamas, je vais ouvrir notre business là-bas.” Il voyait bien qu’il avait touché juste et qu’Halsey lui donnait raison avec son air boudeur, bien qu’elle se soit évidemment sentie obligée de s’aménager une porte de sortie - elle n’avait jamais tord, vraiment. Clyde ne put s’empêcher de rire à la remarque de la jeune mariée, préférant néanmoins préciser - de manière détournée, évidemment - qu’il préférait qu’elle revienne un jour. “Je pense que Perth a beaucoup plus d’avenir dans le milieu. Mais j’dis ça pour toi, évidemment.Evidemment. Alors qu’il venait de s’emparer de deux bouteilles à la demande la brune - même s’il ne disait lui-même pas non à quelques coupes de plus en espérant que cela pousse le temps à se contracter  - il vit Jack s’approcher. Faisant mine de continuer sa conversation comme si de rien n’était, il reporta son attention sur Halsey, tout ça pour la voir manquer de s’étouffer et le fusiller du regard lorsque son mari les interrompit. L’envie de se venger pourrait lui venir à l’esprit, mais elle n’aurait qu’une marge de manoeuvre limitée ce soir, et il ne craignait donc pas grand chose en s’exposant au courroux de la brune - à part la satisfaction de l’avoir prise par surprise, ce qui était rare. Malheureusement pour lui, le rire fut de courte durée lorsque Jack lui fit promettre de s’occuper de sa femme en bonne et due forme - l’idiot - en l’invitant à danser. Clyde avait beau afficher un air satisfait aux yeux d’Halsey, il détestait cette activité, même s’il pouvait se targuer de se débrouiller suffisamment bien pour ne pas se faire remarquer sur la piste de danse - pour une fois, il se contentait du minimum, ce qui n’était pourtant pas dans ses principes.

Entraînant la brune avant qu’elle n’ait eu le temps d’en placer une, il l’attira à lui en geste qui eut le don de la faire taire un instant - un instant seulement, mais cela signifiait déjà beaucoup pour Halsey qui ne manquait jamais une occasion d’en placer une. “Quand tu dis que tu les fais toutes tomber, c’est au sens propre, pas vrai ?Elle avait tenu quoi, deux, trois secondes ? Trop peu, de l’avis de Clyde, mais il y avait du progrès - un jour arriverait-il peut-être à la faire taire. Il lâcha un rire discret en réponse aux chuchotements de la demoiselle - car il n’était pas question que leur danse et leur proximité attire les regards. Lorsqu’elle se redressa, amusée, il la fixa d’un air curieux. Avait-elle encore quelque chose à rajouter, ne pouvait-elle pas profiter de l’instant pour se calmer deux minutes ? Visiblement pas, et il aurait dû s’en douter. “Alors le voilà mon cadeau de mariage ? Je pensais que tu m’offrirais un service à thé ou une connerie du genre, mais ça, c’est beaucoup mieux.” S’il ne la connaissait pas aussi bien, il aurait pu croire que ce n’était qu’une autre pique, mais cela ressemblait davantage à la volonté de combler le silence pour ne pas laisser flotter l’idée qu’il l’avait réellement surprise en l’attirant ainsi à lui. “Je pensais pas que t'étais si facile à satisfaire.” Profitant du fait que la chanson touchait à sa fin, il ressera son étreinte sur la taille de la brune tout en s’inclinant vers elle de manière à ce qu’elle n’ait d’autre choix que de se courber vers l’arrière, tandis que son voile balayait le sol d’un nuage de dentelles. Il aurait pu se contenter de s’éloigner d’elle doucement pour conclure la danse, mais l’envie de la déstabiliser un peu plus le prit, sans qu’il ne puisse s’en empêcher. A cet instant-là, il oublia qu’ils étaient entourés d’une assemblée qui incluait le mari de la demoiselle, mais celui-ci était tellement aveugle qu’il pourrait croire en sa bonne volonté de vouloir offrir à la mariée une danse digne de ce nom. S’approchant légèrement de son oreille alors qu’elle ne pouvait lui échapper et n’était retenue que par ses mains, il murmura “C’est le moment où je les fais toutes tomber.” Sauf qu’elle, il ne la ferait ni ne la laisserait tomber. Jamais, il l’espérait. Au bout de quelques secondes, jugeant qu’elle avait passé suffisamment de temps à sa merci, il entreprit de se redresser pour attirer à nouveau la brune à lui. Un sourire en coin sur les lèvres, il leva un sourcil interrogateur. “Est-ce que Madame Fawell me juge suffisamment à la hauteur pour m’accorder une autre danse ?” Malgré ses pas parfois hésitants, il devait avouer que le moment ne lui déplaisait pas, et il l’aurait volontiers fait durer.
@Halsey Blackwell


+ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Halsey Blackwell
Halsey Blackwell
la gold digger
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (03.08.89)
SURNOM : Halsey se suffit à lui-même, même si lui l'appelle Bonnie quand ça lui chante.
STATUT : Divorcée par deux fois et a rompu avec le candidat numéro 3 par texto avant de s'envoler pour Brisbane. Car il veut des enfants et elle, tout ce qu'elle voulait, c'était son argent. Il aurait pu faire un effort quand même.
MÉTIER : Assistante juridique dans la legal team de la société de Saül Williams et arnaqueuse professionnelle à ses heures perdues, Halsey est une femme occupée.
LOGEMENT : Spring Hill (more details to come)
married in a gold rush (clysey #1) 1598818887-tumblr-inline-o148c6yiwd1rifr4k-500
POSTS : 914 POINTS : 760

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Caméléon aussi bien dans son attitude que dans son apparence lorsque cela s'avère nécessaire ༄ Ne pense qu'à elle et à ce qu'elle pourrait retirer des gens qu'elle côtoie ༄ Possède un don inné pour l'improvisation ༄ Extrêmement susceptible sur le sujet de son père et de son abandon ༄ Jamais sans son paquet de cigarettes ༄ A beaucoup d'humour (noir) ༄ Ne s'attache pas à grand chose, sauf peut-être aux biens matériels ༄ Constamment dans le calcul.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : married in a gold rush (clysey #1) 1595603114-tumblr-o9v2hyqtve1rsv47uo2-500
Clysey - #1#3fb#1
So baby, pull me closer in the backseat of your Rover
That I know you can't afford
Bite that tattoo on your shoulder
Pull the sheets right off the corner
Of the mattress that you stole
From your roommate back in Boulder
We ain't ever getting older


married in a gold rush (clysey #1) 1595603197-0efa4f927addb02918b2f43bfac56524
Blackwell sisters - Halsyn#4
It ain't easy growing up in World War three
Never knowing what love could be, you'll see
I don't want love to destroy me like it has done my family
Can we work it out, can we be a family?


[12/10]

Saül#1Kieran#1Poppy#1Yelahiah#1Olivia#1JacobLenaAriane & Clyde#2

UA

Van-HalsynZombie HalmosUA HalmosZombie ChalseyHalsyn UA
RPs TERMINÉS : Amos#1Halsyn#1Auden#1Liliana#1 Jessalyn#1#2Amos#2fb#2Halsyn#2Ariane & ClydeHalsyn#3Ariane#1

Abandonnés
Spoiler:
 

AVATAR : Marie Avgeropoulos
DC : Leah & Hannah
INSCRIT LE : 14/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29595-i-got-that-fire-in-my-soul-halsey https://www.30yearsstillyoung.com/t21340-leah-baumann-hannah-whitemore-halsey-blackwell?nid=961#1372353

married in a gold rush (clysey #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: married in a gold rush (clysey #1) married in a gold rush (clysey #1) EmptyMer 8 Juil - 10:18





Married in a gold rush - Perth, 2012.
S’il estimait pouvoir la faire tomber dans ses filets aussi facilement qu’il le croyait, il se mettait le doigt dans l’œil. Halsey avait une furieuse envie de lui faire ravaler ses paroles, de lui faire comprendre qu’elle jouait avec le feu uniquement pour le provoquer, mais qu’elle comptait bien ne jamais se laisser brûler. Mais elle n’en fit rien, se contentant de rester sur la ligne de conduite qu’elle adoptait avec lui à chaque fois que leur conversation déviait sur autre chose que sur leur prochain coup ; la provocation. Elle aimait chatouiller ses limites autant que possible, analyser les moindres de ses réactions à chaque attaque lancée avec une ferveur non-dissimulée jusqu’à découvrir ce qui se cachait derrière ce visage imperméable aux émotions. “J’ai autre chose à faire de mes soirées que de penser à toi, Halsey” La jeune femme fit mine de réfléchir quelques secondes avant de répliquer, sans se départir de ce sourire qui lui collait aux lèvres depuis qu’elle était sortie de chez elle en robe blanche, prête à embrasser le début de sa nouvelle vie en tant que Madame Fawell. « Non vraiment, j’ai beau chercher, je vois pas ce que tu aurais de mieux à faire que ça. » Lança-t-elle finalement d’un air perplexe. S’il espérait la toucher en jouant la carte de la nonchalance, ça ne fonctionnerait pas ; ses regards ne trompaient pas, eux. La brune était consciente que d’adopter cette attitude le jour de son mariage n’était pas exactement ce que l’on attendait de la mariée, mais personne ne l’entendait et étonnamment, personne ne semblait soupçonner ce qu’il se tramait entre eux. Pourtant, Halsey était intimement persuadée que l’alchimie qui régnait entre eux devait forcément se ressentir, mais le fait que la famille Fawell & co soient de vrais représentants de la crédulité n’était désormais plus à établir – ils étaient tous aveugles. Son répondant sembla toutefois agacer le brun qui décida soudainement de ne plus prendre la peine de lui répondre, sachant sans doute qu’il s’agissait de la pire chose à faire avec elle. La jeune femme aimait avoir l’attention, les regards sur elle et en l’occurrence, le fait qu’il préfère se concentrer sur ce qu’il se passait à l’intérieur de la salle – c’est-à-dire pas grand-chose – plutôt que de lui répondre avait le don de l’irriter, même si elle s’efforça de ne rien montrer, encore. Son besoin obsessionnel de toujours gagner le moindre échange verbal avait probablement de quoi le rendre chèvre, mais il savait bien à quoi il s’engageait en la laissant entrer dans sa vie, et maintenant il était coincé – non pas que ça ait l’air de lui déplaire plus que ça, même s’il soupirait en secouant la tête en jouant au typé blasé.

La perspective de la savoir entrain de tourner en rond sur les plages des Bahamas sembla raviver la flamme en lui, puisqu’il pointa ce détail avec un sourire presque satisfait, obligeant Halsey à rebondir en prétextant qu’elle userait de son trop plein de temps pour élargir leurs horizons en trouvant d’autres victimes sur place. “Je pense que Perth a beaucoup plus d’avenir dans le milieu. Mais j’dis ça pour toi, évidemment.” Rétorqua-t-il dans un petit rire, apparemment pas convaincu du bienfondé de son idée. « Évidemment. » Répéta-t-elle en hochant la tête, comme si ça tombait sous le sens. S’expatrier aux Bahamas n’était pas vraiment ce qu’elle avait en tête de toute façon, et même le choix de la destination en lui-même pour une lune de miel ne la faisait pas exactement sauter de joie. Disons simplement qu’elle aurait préféré autre chose, mais que les désirs de Jack étaient la priorité – pour l’instant. Et puisque ce dernier n’était toujours pas dans les parages, le duo en profita pour dérober du champagne afin de passer la soirée à leur manière, espérant l’un et l’autre que le temps passerait plus vite de cette façon. Mais c’était sans compter le sixième sens – absolument pas développé – du blond qui débarqua derrière elle, la surprenant sous le regard moqueur de Clyde qui lui l’avait vu venir de loin. Halsey cru un instant qu’il allait les interrompre, mais ce fut tout l’inverse qui se produisit puisqu’il demanda explicitement au brun de s’occuper de divertir la jeune femme en la faisant danser, puisque lui était apparemment trop occupé pour le faire lui-même – et encore une fois, ce n’était pas pour lui déplaire qu’il soit un minimum indépendant et qu’il ne lui colle pas au basque durant toute la fête. Il ne fallait pas être devin pour voir que le Wakefield n’était pas des plus ravis de devoir se traîner sur la piste et Halsey continua de remplir leurs coupes, persuadée qu’il ne ferait jamais ce que Jack lui avait demandé. Mais par esprit de contradiction ou uniquement dans le but de la prendre de court, il lui attrapa la main et l’entraîna sur la piste, la laissant sans voix l’espace d’un instant. Afin de combler ce qui ressemblait étrangement à du trouble, la brune reprit contenance en lui balançant une vanne sur ce qu’il venait de lui dire un peu plus tôt et Clyde laissa échapper un rire en l’observant, l’air de dire « t’en as encore beaucoup des comme ça en réserve ? » La réponse était oui, évidemment, mais elle se contenta de lui rendre son sourire avant de se laisser aller contre son épaule en ajoutant que cette danse lui convenait comme cadeau de mariage – ça avait au moins le mérite de changer de ce qu’elle allait recevoir des autres invités. “Je pensais pas que t'étais si facile à satisfaire.” Elle non plus, mais elle conserva le silence en laissant son regard se perdre au loin en profitant de la carrure du brun pour observer l’assemblée, l’air de rien. Son étreinte ajoutait encore un peu plus à la tension sous-jacente qui régnait entre eux, mais Halsey prenait sur elle de conserver un visage impassible ; plutôt mourir que de le laisser croire qu’il avait un quelconque effet sur elle. Les dernières notes se firent entendre et la jeune femme amorça un geste de recul, une nouvelle fois persuadée que cette chanson aurait suffit à apaiser les désirs de Jack, mais une nouvelle fois, Clyde en décida autrement en la serrant davantage contre lui. Cette pression la fit se cambrer légèrement, n’étant finalement retenue que par le bon-vouloir du brun qui la dominait du regard, semblant apprécier cet instant plus que de raison. Légèrement ébranlée, elle soutint son regard sans un mot, ayant presque l’impression que le temps se figeait l’espace d’une seconde avant qu’il ne s’approche avec une lenteur toute calculée jusqu’à son oreille, la faisant frissonner sous son souffle. “C’est le moment où je les fais toutes tomber.” Fermant un instant les yeux, elle capitula en soupirant légèrement, soulagée de se sentir reprendre un semblant d’équilibre tandis qu’il la redressait pour l’attirer une nouvelle fois contre lui. « Je me demande bien pourquoi. » Mentit-elle en se laissant aller contre lui ; à son tour de ne pas soutenir son regard, au moins le temps de retrouver ses esprits – ce qui ne prenait jamais bien longtemps. “Est-ce que Madame Fawell me juge suffisamment à la hauteur pour m’accorder une autre danse ?Oh, il semblait plutôt fier de son coup. Elle plissa légèrement les lèvres avant de se reculer légèrement afin de pouvoir observer son air satisfait et de plonger ses yeux azurs dans les siens, une lueur amusée dans le regard. «Uniquement parce que t’as encore besoin d’entraînement.» Concéda-t-elle finalement, ayant retrouvé suffisamment de panache pour lui tenir tête. Il était parvenu à la déstabiliser, elle n’allait pas le nier, mais elle ne lui avouerait pas à voix haute; ça lui ferait bien trop plaisir. « Tu as prévu quoi pour la fin de la soirée? » Demanda-t-elle ensuite, espérant vivre par procuration des plans bien plus intéressants que ce que [sa fin de soirée lui réservait à elle. Soupirant une nouvelle fois, elle reposa sa tête contre lui en profitant de l’instant avant de se redresser en voyant une nouvelle fois Jack leur foncer dessus. Cette fois-ci, c’était clair; il allait leur faire une réflexion. “Ma chérie, j’ai une terrible nouvelle à t’annoncer…” Quoi encore? Se retenant de lever les yeux au ciel, elle interrompit - a regret, elle devait bien l’avouer - sa danse avec Clyde pour étudier les traits de son mari, se demandant ce qui pouvait bien se passer pour qu’il ait l’air plongé dans un tel désarroi. Quelqu’un était mort? Si tel était le cas, ça ferait au moins un rebondissement dans cette journée qui frôlait le record de l’ennui - pour elle, en tout cas. « Qu’est ce qu’il se passe? Tout va bien? » Elle fronça les sourcils en adoptant son meilleur air concerné, délaissant l’étreinte du brun pour se diriger vers Jack afin de caresser son bras d’un effleurement destiné à le rassurer. Ce dernier secoua la tête en passant une main embarrassée dans ses cheveux, son regard oscillant entre Halsey et Clyde tandis qu’il rassemblait ses pensées pour enfin lâcher le morceau. « Tu sais le deal que j’essaie de conclure depuis des semaines? » La brunette se rappelait vaguement d’une histoire dans ce goût la en effet, mais ce n’était pas comme si elle prêtait une attention toute particulière à ce qui pouvait bien sortir de la bouche de ce pigeon plein de fric. Cependant, elle hocha la tête comme si elle voyait exactement de quoi il parlait, haussant un sourcil interloqué en se demandant ce que cette histoire de contrat pouvait bien avoir à faire avec une « terrible nouvelle ». Non parce que, d’habitude, c’était elle la drama queen. « J’ai enfin la possibilité de signer, mais je dois être à New-York demain à la première heure. » Oh. Oh. Vite, une moue dépitée. « Mais Jack, t’es entrain de me dire que tu vas me laisser le soir de notre nuit de noce? Sérieusement? » Et l’oscar de la meilleure actrice était décerné à… « Je suis vraiment désolé, je me rattraperai, je... » Halsey leva la main pour l’interrompre, désormais à fond dans son rôle de femme délaissée; que c’était amusant, enfin un peu d’action. « C’est bon. Je comprends… Il y a des priorités dans la vie, pas vrai? » Il plissa les lèvres en esquissant un geste dans sa direction, mais elle tourna la tête pour l’ignorer; il n’allait pas s’en sortir à si bon compte, en théorie du moins… en pratique, elle s’en fichait totalement et se demandait déjà ce qu’elle allait pouvoir faire de sa soirée de liberté. Jack soupira et se tourna cette fois vers Clyde, celui qui s’était déjà posé en sauveur à ses yeux durant la soirée. « Tu voudras bien la ramener? Je n’ai même pas le temps de repasser chez moi, je file directement à l’aéroport... » Et sans attendre, il plaqua un baiser sur les lèvres de la jeune femme avant de lui murmurer à l’oreille des paroles supposées la rassurer, ainsi que des promesses sur les différentes façons dont il prévoyait se rattraper. Passionnant, vraiment. Elle le regarda partir avec un air mauvais - toujours dans son rôle - et une fois sa tête blonde disparue, elle se tourna vers Clyde avec un large sourire. « Bon, on se le boit ce champagne? » Les festivités pouvaient enfin commencer.



Spoiler:
 




 
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr











married in a gold rush (clysey #1) 667269207:
 
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Wakefield
Clyde Wakefield
les faux-semblants
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans.
STATUT : célibataire papillonnant, car personne ne retient son attention bien longtemps, et s'engager n'est pas vraiment son genre.
MÉTIER : journaliste d'investigation pour abc news 24 & abc radio, arnaqueur en compagnie de sa bonnie le reste du temps.
LOGEMENT : à l'hôtel dans le quartier de spring hill, car il n'est pas vraiment certain quant à son avenir en ville pour l'instant.
married in a gold rush (clysey #1) Tumblr_inline_ny21sgQ3Cj1qf0bzr_250
POSTS : 689 POINTS : 1505

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
married in a gold rush (clysey #1) 0nip
clysey#1 (fb) & #2 & #6 & #7 & ariane (fb)but i want to burn with you tonight, hurt me, there's two of us, we're certain with desire, the pleasure's pain and fire, burn me.

(12 + 2) halsey #2audenjessianrionaaugusthalsey #6danika #2jillraelyn #2
(fb) halsey #1haltonbitches #2
(ua) saül & arianeraelyn

RPs TERMINÉS :
married in a gold rush (clysey #1) Tumblr_inline_ny21ryjEkg1qf0bzr_250
(2020) raelyn #1danika #1lenahalsey #5ariane #1halsey #4 (fb)bitches #1victoireivynea
AVATAR : garrett hedlund.
CRÉDITS : blossom (ava), tumblr (gifs), loonywaltz (ub), moi (code signa).
DC : livia.
INSCRIT LE : 29/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32018-clyde-eternal-sunshine-of-the-spotless-mind https://www.30yearsstillyoung.com/t32068-livia-clyde-set-a-fire-in-my-head-tonight

married in a gold rush (clysey #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: married in a gold rush (clysey #1) married in a gold rush (clysey #1) EmptyJeu 9 Juil - 14:55



Depuis qu’il connaissait Halsey, il ne se lassait pas de lui rappeler quotidiennement qu’elle ne s’adressait pas au dernier des pigeons mais à quelqu’un capable de lire à travers son petit jeu et de lui tenir tête - ce qui semblait agacer tout autant que plaire à la jeune femme. Néanmoins, Clyde ne partageait pas le besoin constant de la brune d’avoir le dernier mot dans chacune de leurs conversations, et il lui laissait donc parfois volontiers la dernière répartie - tout en prenant le soin de lui faire comprendre qu’il abandonnait davantage pour l’énerver que par manque de répartie. “Non vraiment, j’ai beau chercher, je vois pas ce que tu aurais de mieux à faire que ça.” Fidèle à lui-même, il finit par lever les yeux au ciel, puisque la jeune femme ne semblait pas vouloir entendre raison. A moins qu’elle n’espère justement qu’il pense à elle tous les soirs, et soit déçue que ce ne soit pas le cas ? Plutôt que de continuer à jouer au jeu du chat et de la souris, il prit la tangente, lui offrant un sourire en coin et un regard énigmatique qui faisait tout son charme et lui servirait en l'occurrence à laisser planer le doute de ce qu’il pouvait bien faire le soir, et s’il arrivait qu’Halsey occupe ses pensées à ce moment-là. Elle n’avait qu’à croire ce qu’elle voulait, il ne lui ferait pas le plaisir de lui accorder cette certitude qui n’en était pas une, car il était encore assez conscient pour ne pas laisser la brune envahir ses pensées plus que de mesure.

Alors que la soirée continuait à se dérouler sans accroc et que la brune laissait flotter l’idée que malgré son départ pour les Bahamas, elle pensait déjà au retour, Clyde ne put s’empêcher de se saisir l’opportunité pour la prendre à son propre jeu. Si elle tentait de le déstabiliser, elle semblait avoir oublié qu’elle prenait le risque de se brûler elle-même, puisque ses propres mots ne trompaient pas - il savait bien qu’elle lui accordait davantage de crédit et d’importance qu’elle voulait bien l’avouer. Le brun avait donc profité de l’invitation de Jack, cet idiot aveugle, pour mener Halsey sur la piste de danse et l’attirer à lui - au sens premier du terme, cette fois - ce qui avait eu pour effet de faire taire momentanément la brune. Pas suffisamment longtemps au goût du brun, cependant, qui avait profité d’un nouvel effet de surprise pour la garder un instant supplémentaire auprès de lui, à la merci de ses bras. Cette fois, il avait enfin réussi à obtenir d’elle un instant dénué de toutes paroles, alors que les yeux de la brune s’accrochaient aux siens dans un regard qui en disait davantage que nombre de ses moqueries. A cette seconde-là, alors qu’il inversait les rôles et profitait d’une relative position de faiblesse d’Halsey pour jouer sur ses nerfs, il réalisa qu’elle n’était pas aussi insensible qu’elle tentait de lui faire paraître. Il s’était toujours convaincu que les piques incessantes que la brune lui lançait, quant au fait de n’avoir aucun mal à résister à ses charmes, relevaient du besoin constant de provocation d’Halsey qui vivait de la déstabilisation qu’elle pouvait provoquer chez autrui. S’il voulait bien croire qu’elle le trouvait peut-être à son goût, physiquement, il était persuadé qu’elle jouait avec lui plus qu’autre chose, et qu’elle était bien trop maître de son propre jeu pour s’y brûler. Mais peut-être y avait-elle perdu pied, de la même manière que lui, sans qu’aucun des deux ne soit enclin à l’avouer. Il chassa cette pensée aussi rapidement qu’elle lui était venue, se contentant d’afficher un petit sourire satisfait.

Je me demande bien pourquoi.” La Halsey qu’il connaissait était de retour, tandis qu’il se redressait pour clore la danse. Contre toute attente, elle finit par détourner les yeux, comme si pour une fois son regard n’était pas suffisant pour appuyer sa répartie. Elle pouvait prétendre tout ce qu’elle voulait, il la connaissait assez pour savoir qu’il avait fait mouche, ne serait-ce que l’espace d’un instant. Si elle avait pensé réussir à se jouer de lui sans qu’il ne tente de répliquer, elle l’avait clairement sous-estimé. Pourtant, elle ne tarda pas à reprendre ses esprits lorsqu’il lui proposa une autre danse, s’amusant à nouveau de lui. “Uniquement parce que t’as encore besoin d’entraînement.Bien sûr. Il sourit tout en se plaçant auprès d’elle pour entamer la nouvelle danse - en fin de compte, il y aurait presque pris goût. “Tu as prévu quoi pour la fin de la soirée ?” La question semblait cette fois dénuée de toute moquerie, mais Clyde se sentait galvanisé par son semblant de victoire et voulut profiter du fait que la brune avait sa tête posée sur son épaule et ne pouvait lire son regard, pour répondre le plus simplement du monde “Une de tes demoiselles d’honneur avait l’air d’avoir quelques idées. Chloe, je crois ? A moins que ce ne soit Megan.” Demoiselles d’honneur qu’Halsey connaissait à peine, si ce n’était pas ironique. “Jack sera ravi de savoir que tu as réussi à me faire surmonter ma timidité.” En parlant du loup, il vit Jack s’avancer à nouveau vers eux, l’air dévasté. Est-ce que le final de la danse avait été de trop ? Tendu, Clyde réalisa bien vite que cela n’avait rien à voir avec lui. “Ma chérie, j’ai une terrible nouvelle à t’annoncer…” Le brun laissa Halsey se retourner vers son mari, tandis qu’il s’écartait légèrement pour leur donner un peu d’intimité - tout en restant suffisamment proche pour entendre ce qu’ils se disaient. Cette histoire promettait d’être drôle. Il observa Halsey ressortir sa meilleure comédie tandis que le blond lui faisait part d’une histoire de deal qui l’obligeait à quitter la soirée précipitamment, ce qui eut le don de bouleverser la mariée. La pauvre, elle avait vraiment l’air dépitée. Impassible, Clyde observa Halsey tenter de faire culpabiliser le pauvre homme qui semblait plus bas que terre, si bien qu’il promit de se rattraper, avant de s’approcher de Clyde. Quoi encore ?Tu voudras bien la ramener ? Je n’ai même pas le temps de repasser chez moi, je file directement à l’aéroport...” Il y avait des hommes crédules et naïfs, aveuglés par l’amour, et puis il y avait Jack, encore un niveau au-dessus. “Bien sûr, elle est entre de bonnes mains t’inquiète pas pour ça. Bonne chance pour ton deal.Bonne chance, ouais. Qu’il se fasse encore plus de blé, ça ne ferait qu’ajouter au pactole que le duo comptait bien lui soutirer.

Lorsque le blond eut enfin tourné les talons, il vit le visage d’Halsey se transformer à nouveau - aussi ironique que cela puisse paraître, elle donnait l’impression d’enfin commencer à se détendre réellement, maintenant qu’elle était débarrassée de son mari. “Bon, on se le boit ce champagne ?” Dommage, Clyde aurait bien continué sur sa lancée, puisque ses pas de danse avaient l’air de fonctionner sur la jeune femme. Roulant des yeux faussement indignés qu’elle soit aussi enthousiaste après ce que Jack venait de lui annoncer, il se dirigea vers la table qu’ils occupaient quelques secondes auparavant, et où trônaient encore les deux magnums à peine entamés. Leur versant à nouveau une coupe chacun - il allait falloir réduire la cadence, car lui ne tiendrait pas bien longtemps - il se retourna vers Halsey d’un air navré. “Ça m’arrange pas trop cette affaire, je devais ramener Chloe du coup.” Chloe dont il n’était même pas sûr du prénom, pour ne rien arranger. “Mais bon, j’pourrais te déposer au passage. Tu dois commencer à fatiguer après cette journée, non ?” Il avala une gorgée de champagne pour masquer son sourire narquois, puis lança un clin d’œil à la brune, bien conscient qu’elle n’apprécierait pas de se faire reléguer à l’arrière de la voiture, et encore moins de finir la soirée sur une victoire manquée après cette danse qui l’avait vue plus déstabilisée que jamais.
@Halsey Blackwell


+ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Halsey Blackwell
Halsey Blackwell
la gold digger
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (03.08.89)
SURNOM : Halsey se suffit à lui-même, même si lui l'appelle Bonnie quand ça lui chante.
STATUT : Divorcée par deux fois et a rompu avec le candidat numéro 3 par texto avant de s'envoler pour Brisbane. Car il veut des enfants et elle, tout ce qu'elle voulait, c'était son argent. Il aurait pu faire un effort quand même.
MÉTIER : Assistante juridique dans la legal team de la société de Saül Williams et arnaqueuse professionnelle à ses heures perdues, Halsey est une femme occupée.
LOGEMENT : Spring Hill (more details to come)
married in a gold rush (clysey #1) 1598818887-tumblr-inline-o148c6yiwd1rifr4k-500
POSTS : 914 POINTS : 760

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Caméléon aussi bien dans son attitude que dans son apparence lorsque cela s'avère nécessaire ༄ Ne pense qu'à elle et à ce qu'elle pourrait retirer des gens qu'elle côtoie ༄ Possède un don inné pour l'improvisation ༄ Extrêmement susceptible sur le sujet de son père et de son abandon ༄ Jamais sans son paquet de cigarettes ༄ A beaucoup d'humour (noir) ༄ Ne s'attache pas à grand chose, sauf peut-être aux biens matériels ༄ Constamment dans le calcul.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : married in a gold rush (clysey #1) 1595603114-tumblr-o9v2hyqtve1rsv47uo2-500
Clysey - #1#3fb#1
So baby, pull me closer in the backseat of your Rover
That I know you can't afford
Bite that tattoo on your shoulder
Pull the sheets right off the corner
Of the mattress that you stole
From your roommate back in Boulder
We ain't ever getting older


married in a gold rush (clysey #1) 1595603197-0efa4f927addb02918b2f43bfac56524
Blackwell sisters - Halsyn#4
It ain't easy growing up in World War three
Never knowing what love could be, you'll see
I don't want love to destroy me like it has done my family
Can we work it out, can we be a family?


[12/10]

Saül#1Kieran#1Poppy#1Yelahiah#1Olivia#1JacobLenaAriane & Clyde#2

UA

Van-HalsynZombie HalmosUA HalmosZombie ChalseyHalsyn UA
RPs TERMINÉS : Amos#1Halsyn#1Auden#1Liliana#1 Jessalyn#1#2Amos#2fb#2Halsyn#2Ariane & ClydeHalsyn#3Ariane#1

Abandonnés
Spoiler:
 

AVATAR : Marie Avgeropoulos
DC : Leah & Hannah
INSCRIT LE : 14/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29595-i-got-that-fire-in-my-soul-halsey https://www.30yearsstillyoung.com/t21340-leah-baumann-hannah-whitemore-halsey-blackwell?nid=961#1372353

married in a gold rush (clysey #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: married in a gold rush (clysey #1) married in a gold rush (clysey #1) EmptyMar 14 Juil - 11:30




Married in a gold rush - Perth, 2012.
Comme souvent lorsque le débat commençait à l’ennuyer, Clyde préféra baisser les armes en cessant de jouer l’offensive, préférant jouer la carte de l’ignorance la plus totale tout en sachant pertinemment que c’était bien cette façon de faire qui finirait par énerver la brune. Le duo partageait un caractère fort et un goût certain pour la provocation et en l’occurrence, ils ne se lassaient pas de s’entraîner l’un sur l’autre. Le ton acerbe du brun attirait immanquablement l’attrait de la bravade chez Halsey qui ne manquait jamais une occasion de le remettre à sa place, elle aussi. La réciproque était vraie cela dit, et Clyde semblait déterminé à lui faire croire qu’il ne pensait jamais à elle de quelque façon que ce soit, mais la brune était loin d’être convaincue. Sans doute était-ce dû à une étincelle de narcissisme ou encore à l’éclat qu’elle pensait parfois apercevoir dans son regard, mais le résultat était le même. Poussant plus loin l’envie de le défier, elle ne récolta finalement qu’un coup d’oeil en direction du ciel, un peu comme s’il prenait celui à parti face au comportement de la brune à son égard. Armé d’un sourire énigmatique, il se conforta dans son silence, refusant de céder un pouce de terrain à la jeune femme qui n’insista pas et dévia la conversation sur cette lune de miel qui s’annonçait comme ennuyeuse à mourir. Halsey avait toujours été une femme active et même si lézarder au bord de l’eau demeurait une activité agréable l’espace de quelques heures, elle n’était tout de même pas prête à y passer toutes ses journées. Et connaissant Jack, il risquait de continuer à travailler à distance à l’ombre d’un parasol en levant de temps en temps un œil en direction du corps dénudé de sa femme, juste pour se rassurer et se dire qu’il avait bien fait de lui passer la bague au doigt. Bref, un vrai moment de bonheur en perspective. La brunette pensait déjà à son retour en ville et sans trop de surprise, elle avoua à haute voix que la première personne qu’elle comptait voir en premier, c’était lui. Sous couvert d’une réunion professionnelle, bien entendu, mais ni l’un ni l’autre n’était vraiment dupe sur ses motivations premières. L’intervention de Jack mit fin à cet instant et finalement, Clyde l’entraîna sur la piste sans qu’elle ne s’y attende, cherchant sans doute à la déstabiliser à sa façon. Elle n’en montra rien, mais on pouvait dire qu’il avait plutôt bien réussi son coup pour quelqu’un qui jurait ne pas savoir danser ni se sentir très à l’aise sur une piste de danse. Si aucune parole ne vint troubler ce moment durant quelques secondes, cet instant de lucidité de quelques secondes vint perturber la brunette qui peina à retrouver contenance pour lui balancer la première pique qui lui vint à l’esprit. Fort heureusement, ce genre de chose lui venaient avec un naturel déconcertant. Le brun ne quittait plus son sourire satisfait et la jeune femme se retint de lever les yeux au ciel à son tour, se contentant de se laisser aller dans ses bras sans plus soutenir son regard fier. Désireuse de pallier l’émotion qui s’emparait d’elle, Halsey changea brusquement de sujet pour revenir à une réalité d’une banalité rassurante. “Une de tes demoiselles d’honneur avait l’air d’avoir quelques idées. Chloe, je crois ? A moins que ce ne soit Megan.” Un petit soupir s’échappa de ses lèvres et elle se redressa quelque peu pour accrocher son regard, une lueur amusée dans le sien. « Je ne saurais pas t’aider, même moi je m’y perds. » La brune n’accordait sa confiance et son amitié à personne, ou presque, et ces filles étaient là uniquement parce qu’elle ne pouvait décemment pas se marier sans une ribambelle de demoiselles d’honneur pour appuyer une vie sociale qui n’existait qu’en apparence. “Jack sera ravi de savoir que tu as réussi à me faire surmonter ma timidité.” Un rire s’échappa de ses lèvres tandis qu’elle secouait la tête, reprenant bien vite ses esprits en réalisant que Jack fonçait droit sur eux avec une tête de six pieds de long. L’idée qu’il puisse faire une quelconque remarque sur leur soudaine complicité la fit se tendre d’un seul coup, mais elle fut bien vite rassurée ; Jack était toujours aussi naïf qu’au début, dieu merci. Clyde s’effaça de quelques pas et Halsey se replongea dans son rôle l’espace de cette conversation, comprenant très vite qu’il allait prendre la tangente et la planter le soir même de leur mariage. Heureusement pour lui qu’elle n’avait pas le moindre sentiment à son égard, sans quoi elle lui aurait fait sa fête à sa manière. Jouant la carte de la culpabilité, la brune parvint sans mal à le plonger dans une détresse approximative – elle aurait d’ailleurs juré qu’il s’était mis à transpirer – et ce dernier se tourna finalement vers  Clyde pour lui demander de ramener la jeune femme, puisqu’il comptait effectivement partir directement à l’aéroport. “Bien sûr, elle est entre de bonnes mains t’inquiète pas pour ça. Bonne chance pour ton deal.Hein hein. L’observant partir, elle se tourna finalement vers le brun, ne pouvant retenir l’expression de joie qui était désormais la sienne maintenant qu’elle savait qu’elle n’aurait pas à rentrer auprès de Jack cette nuit. Ils retournèrent vers le table après qu’elle ait suggéré qu’ils reprennent là où ils en étaient avec ce fameux champagne – et même si Clyde posa un regard faussement indigné sur elle, il la suivit de bon cœur – et tout en leur servant une coupe chacun, le jeune homme reprit la parole dans un “Ça m’arrange pas trop cette affaire, je devais ramener Chloe du coup.” Qui la fit hausser un sourcil dans sa direction. Qu’il fasse attention à ce qu’il allait dire ensuite.Mais bon, j’pourrais te déposer au passage. Tu dois commencer à fatiguer après cette journée, non ?” Il termina cette phrase dans un clin d’œil provocateur et la brune l’imita en avalant une gorgée du liquide doré avant de reposer sa coupe d’un geste sec sur la table, sans s’arrêter de sourire. « Tu vas laisser Chloe là où elle est et tenir tes engagements, Wakefield. » Elle attrapa le poignet du brun pour regarder l’heure à sa montre avant de relever le menton dans sa direction. « La mariée est dévastée par le départ de son mari et te demande de la ramener maintenant ; elle n’a pas envie de craquer devant tous ses invités. » Si seulement ses paroles ne contrastaient pas avec l’énorme sourire qui illuminait son visage. Maintenant que Jack n’était plus dans les parages, elle n’avait aucune raison de traîner elle aussi. Elle avait mieux à faire. « Mais on reprend ça avec nous. » Son index désigna le magnum de champagne, signe évident qu’elle ne comptait pas en rester là pour ce soir.


Spoiler:
 




 
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr











married in a gold rush (clysey #1) 667269207:
 
Revenir en haut Aller en bas
Clyde Wakefield
Clyde Wakefield
les faux-semblants
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans.
STATUT : célibataire papillonnant, car personne ne retient son attention bien longtemps, et s'engager n'est pas vraiment son genre.
MÉTIER : journaliste d'investigation pour abc news 24 & abc radio, arnaqueur en compagnie de sa bonnie le reste du temps.
LOGEMENT : à l'hôtel dans le quartier de spring hill, car il n'est pas vraiment certain quant à son avenir en ville pour l'instant.
married in a gold rush (clysey #1) Tumblr_inline_ny21sgQ3Cj1qf0bzr_250
POSTS : 689 POINTS : 1505

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
married in a gold rush (clysey #1) 0nip
clysey#1 (fb) & #2 & #6 & #7 & ariane (fb)but i want to burn with you tonight, hurt me, there's two of us, we're certain with desire, the pleasure's pain and fire, burn me.

(12 + 2) halsey #2audenjessianrionaaugusthalsey #6danika #2jillraelyn #2
(fb) halsey #1haltonbitches #2
(ua) saül & arianeraelyn

RPs TERMINÉS :
married in a gold rush (clysey #1) Tumblr_inline_ny21ryjEkg1qf0bzr_250
(2020) raelyn #1danika #1lenahalsey #5ariane #1halsey #4 (fb)bitches #1victoireivynea
AVATAR : garrett hedlund.
CRÉDITS : blossom (ava), tumblr (gifs), loonywaltz (ub), moi (code signa).
DC : livia.
INSCRIT LE : 29/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32018-clyde-eternal-sunshine-of-the-spotless-mind https://www.30yearsstillyoung.com/t32068-livia-clyde-set-a-fire-in-my-head-tonight

married in a gold rush (clysey #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: married in a gold rush (clysey #1) married in a gold rush (clysey #1) EmptyMar 14 Juil - 12:58


Si Clyde avait espéré déstabiliser Halsey quelques secondes de plus, la brune avait définitivement retrouvé son assurance et plongea son regard dans le sien à l’évocation de ses demoiselles d’honneur. “Je ne saurais pas t’aider, même moi je m’y perds.” Son rictus amusé ne laissait filtrer aucun agacement, contrairement à ce que Clyde aurait espéré - après tout, peut-être avait-il imaginé chez la jeune femme une sensibilité qui n’avait jamais existé et qui lui était apparue car il espérait retrouver en elle ses propres doutes. Avant que le brun n’ait pu pousser plus loin la réflexion, Jack s’approcha d’eux pour annoncer à sa femme d’un air catastrophé qu’il devait quitter la réception pour un voyage d’affaires de dernière minute. Cela signifiait qu’Halsey allait se retrouver seule pour sa nuit de noces - ce qui ravirait sûrement cette dernière, contrairement à ce qu’elle essayait de faire croire à son mari qui ne savait plus où se mettre. Il avait alors chargé Clyde de la ramener, alors qu’il s’attendait plutôt à avoir droit à une remarque désobligeante - mais y avait-il une limite à la naïveté de cet homme qui les avait à chaque fois surpris relativement proches, le jour même de son propre mariage, et qui semblait pourtant se montrer toujours plus aveugle ? Si Jack était la personnification de l’amour, Clyde se portait très bien de ne jamais y avoir cédé et de n’avoir aucune intention de s’y laisser prendre.

Alors qu’Halsey lui offrait le plus ravi des sourires dans lequel transparaissait un réel soulagement d’être libérée du carcan dans lequel elle devait se fondre en présence de son mari, Clyde leur servit de nouvelles coupes de champagne à sa demande. Pour autant, cela ne l’empêcha pas de continuer sur sa lancée concernant les grands plans qu’il avait pour sa fin de soirée - qui étaient absolument fictifs jusque là, mais pourraient potentiellement devenir concrets s’il s’en donnait les moyens. “Tu vas laisser Chloe là où elle est et tenir tes engagements, Wakefield.” “Mes engagements envers Jack ? Tu veux dire, de la même manière que tu vas tenir tes voeux et l’aimer pour toujours ?” A ces paroles, il lui lança un sourire narquois visant à lui faire comprendre qu’elle ne l’aurait pas sur le terrain de l’éthique - pas alors que tout ce mariage n’était qu’un leurre destiné à servir un plan bien plus machiavélique sur le long terme. Pourtant, Halsey ne sembla pas se démonter, allant jusqu’à saisir sa montre pour appuyer ses paroles, tandis qu’elle le fixait d’un air autoritaire. “La mariée est dévastée par le départ de son mari et te demande de la ramener maintenant ; elle n’a pas envie de craquer devant tous ses invités.” Elle avait beau être la mariée, cela ne lui donnait pas tous les droits, et certainement pas celui de se servir de Clyde comme laquet - même s’il devait avouer qu’il préférait toujours cette situation que de la voir s’éclipser aux bras de Jack et de s’imaginer la suite tandis qu’il rentrerait seul. Mais surtout, le sourire satisfait qu’elle affichait laissait transparaître qu’elle était loin d’être aussi malheureuse qu’elle voulait se prétendre, et qu’elle cherchait simplement à se servir de lui pour combler son temps qui s’était soudainement libéré. Après tout, elle ne semblait pas en avoir grand chose à faire de cette fameuse Chloe - tout comme Clyde, en réalité - et aucune jalousie ne transparaissait sur ses traits. Sans doute voulait-elle simplement pousser le vice de cette soirée jusqu’à son déclin, et rester le centre de l’attention du brun en ce jour si spécial - mais il n’était pas décidé à baisser les armes, car la meilleure manière de se faire bouffer par Halsey était de lui céder, et il l’avait appris à ses dépens.

Il se contenta donc de la fixer d’un air détaché, n’ayant pas encore décidé si les efforts qu’elle avait mis en place pour mener à ce mariage méritaient pour autant qu’elle se serve de lui sans vergogne - après tout, il avait aussi eu son rôle à jouer dans l’exécution de cette affaire. Cela n’empêchait pas la brune de conserver son assurance, tandis qu’elle pointait du doigt le magnum de champagne. “Mais on reprend ça avec nous.” Il allait céder et acquiescer en traînant des pieds, lui rappelant à quel point il venait peut-être de laisser passer sa chance de connaître lui aussi le grand amour - ou pas - lorsqu’il se saisit d’une raison évidente de refuser la demande d’Halsey. “Avec ce que tu m’as fait boire j’te ramène pas à l’autre bout de la ville. Je tiens à ma vie.” Et à celle de la brune, mais inutile de le préciser. Si son appartement à elle se situait à plusieurs dizaines de kilomètres du lieu où se tenait le mariage, celui de Clyde était bien plus proche. A elle de décider si elle préférait prendre un taxi, ou si elle tenait absolument à avoir le brun à sa botte jusqu’au bout. “Mais si tu tiens vraiment à ce qu’on tombe la bouteille, y a de la place sur mon canapé.Au pire, évidemment. Son sourire amusé laissait transparaître le fait qu'il s’il se doutait qu’Halsey avait davantage d’exigences que de passer sa nuit de noces sur un canapé, et qu’elle préférerait sans doute la terminer chez elle, tout de même. “Au moins j’pourrai toujours proposer à Chloe de passer après.Cette provocation était de trop, non ?
@Halsey Blackwell


+ :
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

married in a gold rush (clysey #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: married in a gold rush (clysey #1) married in a gold rush (clysey #1) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

married in a gold rush (clysey #1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-