AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -48%
Xiaomi Redmi Airdots – Ecouteurs sans fils
Voir le deal
10.49 €

 (Callex) When we first met

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lex Hamilton
Lex Hamilton
la comète fracturée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans (08/08/1980).
SURNOM : Son vrai prénom est Alexa mais pratiquement plus personne ne l'utilise.
STATUT : Son cœur est célibataire même si en réalité, elle a perdu en début d'année celle qui était sa compagne depuis quatre ans.
MÉTIER : Ingénieure en aérospatial (avionique), d'abord pour la NASA et depuis 2015 pour BSA (Black Sky Aerospace).
LOGEMENT : Un loft dans une ancienne usine rénovée, au N°248 Edward Street à Spring Hill.
(Callex) When we first met Dn8kjtG03p4UF-1ZloxEMqe64rg
POSTS : 595 POINTS : 250

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Elle aime son métier et ce qui touche à l'univers plus que tout. ≈ C'est une ex-astronaute : elle a passé plusieurs mois dans l'espace en 2014. ≈ Elle déteste cuisiner et se contente de plats à réchauffer au micro-ondes. En outre, elle adore les pâtes, les pizzas et les burgers. ≈ Pour se détendre, elle aime jouer aux jeux vidéos, parfois en ligne. ≈ Elle fait du sport régulièrement à la salle proche de chez elle. ≈ Elle carbure exclusivement au café noir. ≈ Victime d'un accident de voiture début février 2020, elle fait une amnésie rétrograde et ne se souvient pas des 4 dernières années.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (Callex) When we first met 9tml
CALLEXWe are all water from different rivers. That's why it's so easy to meet. We are all water in this vast, vast ocean. And you and I get closer everytime I feel your heartbeart.

(Callex) When we first met Lexia2
JALEX & JALEXIAWhen everything is wrong I'll come talk to you. You make things alright when I'm feeling blue. You are such a blessing and I won’t be messing with the one thing that brings light to all of my darkness.

(Callex) When we first met Giphy
MILEXWhen you feel embarrassed, then I'll be your pride. When you need directions, then I'll be the guide. For all time.

(RW)KateDianaNicoVictoire.
RPs EN ATTENTE : Adam.
RPs TERMINÉS : Olivia 1.
PSEUDO : Lumen.
AVATAR : Eliza Dushku.
CRÉDITS : shiya (ava) & tik tok (sign).
DC : Quinn, la gardienne des océans & Maeve, la louve alpha.
INSCRIT LE : 08/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29492-lex-always-reach-for-the-stars https://www.30yearsstillyoung.com/t30838-quinn-o-maeve-o-lex-fiche-unique

(Callex) When we first met Empty
Message(#) Sujet: (Callex) When we first met (Callex) When we first met EmptyJeu 16 Juil - 13:59


When we first met
Lex & Callen

Jeudi 16 Juillet 2020.

Comme chaque soir de semaine, Julian Hudson effectue un arrêt-minute devant l'une des anciennes usines réhabilitées en logements sur Edward Street. Et, comme chaque soir de semaine, Lex Hamilton le remercie avant de descendre de la berline pour retrouver son loft au dernier étage.
Trois mois et demi se sont écoulés depuis son retour à la BSA. Trois mois et demi à se reposer sur la générosité de ses pairs - et plus particulièrement celle de son collègue mathématicien qui vit aussi à Spring Hill - pour l'emmener et la ramener sur une base quasi-quotidienne. Le bus étant, bien évidemment, une solution non envisageable. Aucun transport en commun ne compte l'immense forêt à l'est de Jimboomba sur son trajet, au coeur de laquelle se niche la société aérospatiale embauchant Lex.
Pourtant, elle déteste se sentir aussi redevable, aussi dépendante. Mais ses nombreux essais en vue de conduire à nouveau se sont jusque-là soldés par de cuisants échecs. Coeur qui bat à cent à l'heure, tremblements voire nausées, elle doit se rendre à l'évidence : elle est encore incapable de se mettre derrière un volant sans devenir un véritable danger public. Et il est hors de question qu'elle se force. Qu'elle provoque un accident, arrache une vie. Une autre vie.

Une demi-heure plus tard, elle est confortablement installée au creux de son sofa, la télévision en sourdine. Ses doigts pianotent sur le clavier du Mac portable calé sur ses genoux. Il ne lui reste plus que deux mails à envoyer avant de pouvoir enfin éteindre l'ordinateur et satisfaire les sollicitations incessantes de son estomac.
En un mouvement leste, la boule de poils qu'elle a adoptée fin avril la rejoint en ronronnant avant de se frotter contre ses jambes. Bien qu'elle ne soit pas encore une experte en matière de félins, Lex sait aisément reconnaître le message qu'Orion veut lui transmettre. « Toi aussi, t'as faim, petit monstre ? Allez, t'as raison, tout ça peut attendre demain. » Elle referme le PC, se lève et le dépose sur le bureau, décidée à profiter de la soirée pour se mettre à jour sur sa série du moment.

Elle est en train de remplir la gamelle du chaton lorsqu'une voix étouffée - et à priori, plutôt mécontente - s'élève du couloir. Si Lex choisit de ne pas s'en mêler immédiatement, elle finit par céder à sa curiosité et s'approche de l'entrée. Cette fameuse voix, qui lui parvient plus clairement, ne lui est pas inconnue : l'ingénieure a rencontré son propriétaire une vingtaine de jours plus tôt, sur le palier, et a ainsi fait la connaissance de celui qui est désormais le nouvel occupant de l'appart à droite du sien. Callen.
Elle ouvre la porte, cale sa hanche contre le chambranle latéral et, les bras croisés, attend que l'intéressé se retourne dans sa direction. « Salut, voisin. Alors, on a oublié ou perdu ses clefs ? » Elle ne cherche même pas à dissimuler son sourire en coin, presque railleur. Consciente cependant que la situation doit être moins amusante de son point de vue à lui, elle ajoute, un brin plus sérieuse. « Je peux faire quelque chose ? » A supposer qu'il redouble de malchance, elle s'imagine parfaitement une batterie de téléphone à plat par-dessus le marché. Auquel cas, celui de la brunette pourrait s'avérer utile afin de le sortir de ce mauvais pas…

@Callen Vogel :l:




More:
 
Revenir en haut Aller en bas
Callen Vogel
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans (08 Feb. 1979)
SURNOM : Cal'
STATUT : Veuf depuis 2009 - Célibataire depuis 2014
MÉTIER : Agent de sécurité ; ancien militaire reconverti après mise à pied pour incapacité
LOGEMENT : Spring Hill, 250 Edward Street. En théorie seul. Dans les faits, sa nièce y est plus souvent que lui...
POSTS : 125 POINTS : 85

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Vit avec le coeur de Samuel Hamilton depuis sa transplantation en septembre 2014
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (Callex) When we first met 3143854326_1_4_rbvqfc9v
LEX ❀ Let's have some serious talk about this : savagnin, pinot, chardonnay, merlot, sylvaner, crémant, muscat, aligoté, chasselat,... Do you want me to go on coz' i can keep it all night long ? PART I

(Callex) When we first met 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f4e4d784b696879334c6d753476413d3d2d3739303130343133312e313563393964386437636333373064343134333937333336393439352e676966
AVALON ❀ It's never at ease when people start to make you think you could for once be the therapist but you never asked for it to be SCENE I
RPs EN ATTENTE : (Callex) When we first met Tumblr_oq7wwedlK01uujbcio1_500
ELLIE ❀ Y a des bugs dans ma tête quand j'écrase ma cigarette
PSEUDO : Butterƒly 惃ects
AVATAR : Joel Kinnaman
CRÉDITS : Schizophrenic
DC : -
INSCRIT LE : 05/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32133-only-the-heart-truly-binds-cal https://www.30yearsstillyoung.com/t32283-come-undone-x-callen

(Callex) When we first met Empty
Message(#) Sujet: Re: (Callex) When we first met (Callex) When we first met EmptyDim 19 Juil - 17:29


When we first met
Lex & Callen

Jeudi 16 Juillet 2020.

Pas de clé sous le paillasson, porte verrouillée, pas de Tess chez moi ce soir. C'est qu'elle a prévu de dormir là et a chapardé ce seul moyen d'accéder à l'appartement en toute sérénité à son retour probablement prévu dans le beau milieu de la nuit comme à son accoutumée. Après pareille situation déjà survenue il y a presque un mois, ainsi que les différentes fois où Tess s'est retrouvée à sonner à ma porte sans que je sois présent pour lui ouvrir, je devrais vraiment songer à faire un double de cette unique sésame donnant accès à ma propriété. Tout peut se résoudre en un coup de fil que je passe à ma nièce. Aucune réponse lors de ma première tentative, je réessaie quelques minutes plus tard avec plus de succès. Allô. Allô, Callen ? Elle s'éloigne du bruit autour d'elle pour m'entendre lui demander d'abord si elle va bien puis l'heure à laquelle elle compte rentrer. Je sais pas, mais ne t'en fais pas j'ai les clés, il n'y a aucun problème. Je n'ai plus beaucoup de batterie Callen, ça va couper. « ok ok. Rappelle moi quand tu l'as mis en charge. Je suis ... » Je n'ai pas mon chargeur ! Ne t'en fais pas ça ira. « Ecoute Tess, dis moi où tu es. Je viens de rent... » Le silence s'est installé à l'autre bout du fil. « Allô ? Tess ?? » La poisse. Ces portables modernes qui se déchargent après trois heures d'utilisation, l'époque des éphémères quand même !

A l'évidence, la lucidité de téléphoner ne m'est pas venue automatiquement à l'esprit. Devant le constat que je ne pouvais rentrer là où je vis, j'ai assez fortement tambouriné dans l'espoir de croire que l'unique personne capable de venir m'accueillir soit présente. Le résultat est que j'ai réveillé ou dérangé selon leur occupation les personnes alentours, dont la plus proche et plus vulnérable au moindre bruit qui se trame chez moi. Je me prends les cheveux entre les doigts en l'apercevant : « Bonsoir voisine. » Son prénom ? Déjà oublié depuis la fois précédente qui remonte à plusieurs semaines en arrière. « Je sais qui les a, mais pas elles où elles sont en ce moment-même... » Adossé contre le mur du couloir, je m'y tape l'arrière du crâne d'un geste de dépit retenu. Si la situation peut prêter à l'amusement, la vivre est moins marrant bien que je m'y conformerai. Je n'avais qu'à prendre d'autres dispositions pour ne pas en arriver là. Celle qui vient de se moquer proposerait-elle soudainement de l'aide ? Comment pourrait-elle ? J'en souris à mon tour de me l'imaginer résoudre cette impasse. Je toussote un rictus en crachant les hypothétiques éventualités qui me traversent l'esprit : « Vous êtes capable de crocheter une serrure ? Allez-y », je lui montre le dessous de la poignée de ma porte avec une évidence sans pareille. Je suis sûr que c'est une chose simple pour des brigands occasionnels, ce qui ne m'encourage pas plus que de raison de fermer à double tour quand je suis chez moi. Je ne dors de toute manière que d'un oeil, donc à l'exception des moments que je passe sous la douche, j'entendrais n'importe qui s'introduire dans le loft.

Persuadé que la voisine d'à côté prendrait ma remarque à la légère et s'effacerait pour me laisser cogiter, j'extrais le paquet de cigarettes de la poche extérieure de mon parka pour m'en glisser une entre les lèvres. A tâtons dans tous les autres compartiments de mes vêtements, mes mains ne retrouvent pas de briquet, resté dans la voiture où je vais finir par passer la nuit. Décidément. Pour la peine, Miss Hamilton - son nom m'est revenu - pourrait me dépanner tout de suite. « Vous avez du feu ? », je m'avance dans sa direction, le cylindre empli de goudron avec ses vertus trop largement vantées coincé entre le majeur et l'annulaire. A défaut de solutionner mon problème, apaiser ma frustration serait déjà une chose plus qu'appréciable de la part de ces gens qui prônent l'entraide au sein de la communauté.

@Lex Hamilton  :toastlol:
Revenir en haut Aller en bas
Lex Hamilton
Lex Hamilton
la comète fracturée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans (08/08/1980).
SURNOM : Son vrai prénom est Alexa mais pratiquement plus personne ne l'utilise.
STATUT : Son cœur est célibataire même si en réalité, elle a perdu en début d'année celle qui était sa compagne depuis quatre ans.
MÉTIER : Ingénieure en aérospatial (avionique), d'abord pour la NASA et depuis 2015 pour BSA (Black Sky Aerospace).
LOGEMENT : Un loft dans une ancienne usine rénovée, au N°248 Edward Street à Spring Hill.
(Callex) When we first met Dn8kjtG03p4UF-1ZloxEMqe64rg
POSTS : 595 POINTS : 250

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Elle aime son métier et ce qui touche à l'univers plus que tout. ≈ C'est une ex-astronaute : elle a passé plusieurs mois dans l'espace en 2014. ≈ Elle déteste cuisiner et se contente de plats à réchauffer au micro-ondes. En outre, elle adore les pâtes, les pizzas et les burgers. ≈ Pour se détendre, elle aime jouer aux jeux vidéos, parfois en ligne. ≈ Elle fait du sport régulièrement à la salle proche de chez elle. ≈ Elle carbure exclusivement au café noir. ≈ Victime d'un accident de voiture début février 2020, elle fait une amnésie rétrograde et ne se souvient pas des 4 dernières années.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (Callex) When we first met 9tml
CALLEXWe are all water from different rivers. That's why it's so easy to meet. We are all water in this vast, vast ocean. And you and I get closer everytime I feel your heartbeart.

(Callex) When we first met Lexia2
JALEX & JALEXIAWhen everything is wrong I'll come talk to you. You make things alright when I'm feeling blue. You are such a blessing and I won’t be messing with the one thing that brings light to all of my darkness.

(Callex) When we first met Giphy
MILEXWhen you feel embarrassed, then I'll be your pride. When you need directions, then I'll be the guide. For all time.

(RW)KateDianaNicoVictoire.
RPs EN ATTENTE : Adam.
RPs TERMINÉS : Olivia 1.
PSEUDO : Lumen.
AVATAR : Eliza Dushku.
CRÉDITS : shiya (ava) & tik tok (sign).
DC : Quinn, la gardienne des océans & Maeve, la louve alpha.
INSCRIT LE : 08/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29492-lex-always-reach-for-the-stars https://www.30yearsstillyoung.com/t30838-quinn-o-maeve-o-lex-fiche-unique

(Callex) When we first met Empty
Message(#) Sujet: Re: (Callex) When we first met (Callex) When we first met EmptyMar 21 Juil - 9:40


Manifestement, Callen n'est pas aussi amusé que sa voisine à l'idée de passer son début de soirée sur le pas de sa porte. Son soupir en dit long sur la frustration qui le tenaille, et Lex finit par retrouver un semblant de sérieux pour lui proposer une éventuelle assistance. « Je sais qui les a, mais pas où elles sont en ce moment-même... » Une partie du problème semble résolu : le fameux trousseau n'est pas égaré quelque part dans les rues de la ville. Dos au mur, le dépit gravé sur ses traits, Callen finit par décrocher un sourire railleur à l'attention de la brunette en désignant le dessous de la poignée. « Vous êtes capable de crocheter une serrure ? Allez-y. » Un peu tendu, le dernier arrivant de l'immeuble, non ? Lex s'esclaffe et rétorque, essayant d'adoucir l'atmosphère. « Je suis certaine que ce n'est pas aussi simple en réalité que ce qu'ils veulent bien nous faire croire dans les films… Je passe mon tour, désolée. » Lex se redresse, prête à l'abandonner à son sort alors qu'il récupère un paquet de clopes dans la poche de sa veste. Le sésame n'ayant pas été perdu, son propre portable se révélant inutile, elle considère que la situation est sous contrôle. Elle ne voit donc aucune raison de lui tenir la jambe sur le palier jusqu'à ce que quelqu'un vienne lui ouvrir, d'autant qu'il ne semble pas emballé à l'idée de faire la conversation. Sois un peu compréhensive, si t'étais à sa place, tu serais dans le même état de nerfs. Surtout après une grosse journée de boulot. L'ingénieure desserre les lèvres pour lui adresser un petit mot d'au-revoir, mais il la devance d'une fraction de seconde. « Vous avez du feu ? » Elle se retient de hausser un sourcil des plus réprobateurs et de lui lancer ce qui lui passe alors par la tête. Ce serait pas interdit, de fumer dans les parties communes ? A la place, puisqu'il a besoin de se détendre, elle décide plutôt de se montrer sympa en lui offrant une alternative, qu'elle considère comme plus intéressante que celle de poireauter dans un couloir sombre. « Non, mais j'ai des bières au frais si ça vous tente... en attendant de pouvoir rentrer chez vous. » Lex n'attend même pas de réponse de sa part et fait volte-face, puis pousse la porte en grand et traverse le seuil, s'attendant à ce qu'il lui emboîte le pas.

Dans un coin de la grande pièce de vie regroupant cuisine ouverte, salon et salle à manger ainsi qu'un bureau dont elle ne se sert jamais (sauf pour y accumuler sa paperasse), Orion est en train de terminer son repas sans prêter attention à ce qui se passe autour de lui. Une chose est sûre : s'il ressemble à sa maîtresse, le monde pourrait sombrer que ça ne l'empêcherait pas de remplir son estomac. Lex attrape la télécommande de l'écran plat gisant sur l'assise du canapé. Réalisant que durant sa très courte absence, son émission favorite s'est terminée et a été remplacée par un documentaire sur les écureuils, elle décide de couper l'appareil au lieu de le mettre en sourdine, et entreprend ensuite de faire un brin de rangement sur la table basse. Son PC toujours allumé sur sa boîte mail, elle le referme, laissant apparaître le sticker de sa mission ISS sur le capot, et le décale à l'extrémité de la surface. Enfin, elle se retourne pour faire face à Callen. Sa main vient désigner le large sofa couleur bordeaux, l'invitant ainsi silencieusement à prendre place. Elle lui aurait bien proposé la table si cette dernière n'était pas noyée sous les dizaines de magazines traitant de l'espace, dont elle avait fait l'acquisition quatre mois plus tôt histoire de remédier un tant soit peu à la défaillance de sa mémoire. « Blanche, Lager blonde ou ambrée, Ale ? » Demande-t-elle à son invité de dernière minute en se dirigeant vers l'espace cuisine.

@Callen Vogel (Callex) When we first met 237690403017212




More:
 
Revenir en haut Aller en bas
Callen Vogel
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans (08 Feb. 1979)
SURNOM : Cal'
STATUT : Veuf depuis 2009 - Célibataire depuis 2014
MÉTIER : Agent de sécurité ; ancien militaire reconverti après mise à pied pour incapacité
LOGEMENT : Spring Hill, 250 Edward Street. En théorie seul. Dans les faits, sa nièce y est plus souvent que lui...
POSTS : 125 POINTS : 85

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Vit avec le coeur de Samuel Hamilton depuis sa transplantation en septembre 2014
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (Callex) When we first met 3143854326_1_4_rbvqfc9v
LEX ❀ Let's have some serious talk about this : savagnin, pinot, chardonnay, merlot, sylvaner, crémant, muscat, aligoté, chasselat,... Do you want me to go on coz' i can keep it all night long ? PART I

(Callex) When we first met 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f4e4d784b696879334c6d753476413d3d2d3739303130343133312e313563393964386437636333373064343134333937333336393439352e676966
AVALON ❀ It's never at ease when people start to make you think you could for once be the therapist but you never asked for it to be SCENE I
RPs EN ATTENTE : (Callex) When we first met Tumblr_oq7wwedlK01uujbcio1_500
ELLIE ❀ Y a des bugs dans ma tête quand j'écrase ma cigarette
PSEUDO : Butterƒly 惃ects
AVATAR : Joel Kinnaman
CRÉDITS : Schizophrenic
DC : -
INSCRIT LE : 05/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32133-only-the-heart-truly-binds-cal https://www.30yearsstillyoung.com/t32283-come-undone-x-callen

(Callex) When we first met Empty
Message(#) Sujet: Re: (Callex) When we first met (Callex) When we first met EmptyVen 24 Juil - 17:15


La différence entre ce que les réalisateurs veulent nous faire croire ou espérer et la réalité est conséquente, et je ne la connais que trop bien lorsqu'il s'agit de guerre. De petit banditisme moins, ce n'est pas le monde dans lequel je baigne, bien que la nuit regorge de ses amateurs passionnés par l'illégal et le voyeurisme. C'est donc un non de la part de Miss Hamilton, pas branchée de ce côté là, un peu plus en alcool d'après sa contre-proposition qui s'annonce à une heure quelque peu dérangeant de la nuit pour le commun des mortels. S'il s'agit de pitié d'avoir compris que j'étais condamné à attendre que la personne en possession des clés de mon appartement revienne, je n'en voudrais pas. Mais ce n'est pas Patricia, la résidente d'en face de nos numéros pairs, qui sortira de sa cachette à cette heure bien plus tardive que raisonnable pour son grand âge. Quelqu'un comme la voisine dans la trentaine - ou la fin de la vingtaine, je l'ignore exactement - qui me laisse sa porte ouverte en retournant à l'intérieur donne à la scène un meilleur crédit. M'inviter à patienter autour d'une mousse ? « I don't want to disturb so late », je me présente sur le pas de sa porte bien plus accueillante que la mienne, sans toutefois pénétrer en ses lieux. J'ai le temps d'habituer mes yeux à la lumière et aux zones d'ombres de son intérieur entre le moment où elle semble ranger des affaires et celui où elle propose différentes options, la main sur la poignée du frigo prêt à révéler … un contenu assez commun. Soit. Une petite bibine tuera un peu le temps et ne devrait pas trop la gêner, ce qu'elle me dirait j'ose l'espérer si tel serait le cas. « Amber, thanks. » La blanche, pas à mon goût. Et les blondes seulement au bar avec les anciens collègues ou connaissances de comptoir. Les brunes gardent ma préférence, avec cette flamme rougeâtre dans la robe et l'abîme de leur corps. ne pas connaître le vocabulaire exact dans le domaine des bières n'a jamais empêché quiconque d'en déguster !

Voilà que je me laisse guider, tends le bras pour attraper la bouteille en verre qui m'est tendue puis me déplace d'à peine une foulée ou deux de l'entrée que je laisse béante pour entendre le retour de Tess d'ici je ne sais pas trop combien de temps. Une main placée de revers dans mon dos, s'appuyant contre le mur alors que mes pieds sont ancrés parallèle à même le sol, mes doigts autour du goulot de la bière soulève celle-ci vers mon hôte de ce moment de pure inactivité. « To patience. » Difficile d'émettre un sourire pendant que j'ai l'impression de la déranger et que, sans lui dire, mes vertèbres connaissent très bien la structure du siège de ma voiture pour s'y être habituées. Le mot choisi paraît banal alors que nos regards se fixent pendant que nous sifflons un peu de ce breuvage chacun d'un côté de la table occupant une certaine partie de l'espace. « Fascinated ? » Je décroche finalement pour regarder ailleurs, portant mes yeux et mon doigt par-dessus les couvertures jonchées çà et là. « What for ? Rather engineering or discoveries ? » Je m'approche du rebord et tire un exemplaire pour en feuilleter des pages aléatoires. Poireauter, j'en suis capable, même des heures s'il le faut. Mais seul. Pas en compagnie de quelqu'un que, de surcroît, je ne connais pas et semble meubler par considération de me trouver enfermé dehors. Le débit de descente de l'ambrée s'accélère entre chaque gorgée ; bientôt le fond que j'accompagnerai ensuite des remerciements par sympathie de souci.

@Lex Hamilton  (Callex) When we first met 1f369  



(Callex) When we first met IUJCx06
(Callex) When we first met ZsxbA8o
Revenir en haut Aller en bas
Lex Hamilton
Lex Hamilton
la comète fracturée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans (08/08/1980).
SURNOM : Son vrai prénom est Alexa mais pratiquement plus personne ne l'utilise.
STATUT : Son cœur est célibataire même si en réalité, elle a perdu en début d'année celle qui était sa compagne depuis quatre ans.
MÉTIER : Ingénieure en aérospatial (avionique), d'abord pour la NASA et depuis 2015 pour BSA (Black Sky Aerospace).
LOGEMENT : Un loft dans une ancienne usine rénovée, au N°248 Edward Street à Spring Hill.
(Callex) When we first met Dn8kjtG03p4UF-1ZloxEMqe64rg
POSTS : 595 POINTS : 250

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Elle aime son métier et ce qui touche à l'univers plus que tout. ≈ C'est une ex-astronaute : elle a passé plusieurs mois dans l'espace en 2014. ≈ Elle déteste cuisiner et se contente de plats à réchauffer au micro-ondes. En outre, elle adore les pâtes, les pizzas et les burgers. ≈ Pour se détendre, elle aime jouer aux jeux vidéos, parfois en ligne. ≈ Elle fait du sport régulièrement à la salle proche de chez elle. ≈ Elle carbure exclusivement au café noir. ≈ Victime d'un accident de voiture début février 2020, elle fait une amnésie rétrograde et ne se souvient pas des 4 dernières années.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (Callex) When we first met 9tml
CALLEXWe are all water from different rivers. That's why it's so easy to meet. We are all water in this vast, vast ocean. And you and I get closer everytime I feel your heartbeart.

(Callex) When we first met Lexia2
JALEX & JALEXIAWhen everything is wrong I'll come talk to you. You make things alright when I'm feeling blue. You are such a blessing and I won’t be messing with the one thing that brings light to all of my darkness.

(Callex) When we first met Giphy
MILEXWhen you feel embarrassed, then I'll be your pride. When you need directions, then I'll be the guide. For all time.

(RW)KateDianaNicoVictoire.
RPs EN ATTENTE : Adam.
RPs TERMINÉS : Olivia 1.
PSEUDO : Lumen.
AVATAR : Eliza Dushku.
CRÉDITS : shiya (ava) & tik tok (sign).
DC : Quinn, la gardienne des océans & Maeve, la louve alpha.
INSCRIT LE : 08/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29492-lex-always-reach-for-the-stars https://www.30yearsstillyoung.com/t30838-quinn-o-maeve-o-lex-fiche-unique

(Callex) When we first met Empty
Message(#) Sujet: Re: (Callex) When we first met (Callex) When we first met EmptyMar 28 Juil - 19:21


Sa main se referme sur la télécommande et une seconde plus tard, les écureuils disparaissent de son écran. Dans son dos, Callen semble inquiet de la déranger. Il est encore dans l'embrasure de la porte. « You're not. » Le rassure-t-elle simplement en fermant son ordinateur portable. Dans le cas contraire, elle aurait mis un terme à leur échange sur le palier, point. Elle ne considère pas son invitation de dernière minute comme une obligation, une marque de politesse à laquelle il lui est impossible de déroger mais dont elle se serait bien passée. Car Lex n'est pas de ce genre-là. De son point de vue, cette bière est une opportunité de faire connaissance avec son nouveau voisin, installé depuis mai et croisé une seule fois en coup de vent. Et si sa proposition permet au passage à Callen de ne pas patienter seul dans le couloir en attendant ses clefs, alors tant mieux.

Lex attrape deux bières ambrées bien fraîches dans le frigo, les décapsule et retourne près de Callen pour lui tendre la sienne. Il choisit de porter un toast à la patience. Un sourire amusé flotte sur les lèvres de la jeune ingénieure alors qu'elle lève sa propre bouteille. Ils prennent leur première gorgée de concert, s'observant en silence. Se jaugeant, réellement. Le regard de Callen finit par rencontrer les magazines éparpillés par dizaines sur la table. Certains sont encore ouverts, et presque tous ont des post-it de différentes couleurs dépassant de leurs tranches. « What for ? Rather engineering or discoveries ? » Il en attrape un, le feuillette rapidement sans laisser entrevoir le moindre intérêt potentiel pour son contenu. Une chose est sûre : s'ils ont des points communs, l'espace ne sera pas l'un d'entre eux. « Both. Although in the end, I became an engineer. » Ses yeux glissent imperceptiblement vers l'espace bureau, où trône la photo officielle pré-départ des membres de la mission 41 vers l'ISS. Son séjour de cinq mois à quatre cent kilomètres de la Terre a été le seul moment de toute son existence où elle a remis son choix de carrière en question. Où elle a été tentée de changer de branche, d'abandonner le développement de matériel spatial pour se rapprocher de l'astrophysique. Et puis, elle est rentrée. Et face à la nouvelle qui l'attendait au sol, ses envies d'un ailleurs professionnel ont été balayées en une fraction de seconde.

« What about you ? » Demande-t-elle finalement en reportant son attention sur l'intéressé. « What's with the odd working hours ? » Elle l'a déjà entendu rentrer ou partir à des heures plutôt décousues, voire considérées comme indues pour la grande majorité des actifs. « The walls here are thin. But you probably already know that by now. » Outre cela, Lex a une bonne oreille et un sommeil léger qui la fuit depuis un certain temps. Il n'est pas rare que les bruits dans les communs la réveillent parce qu'elle s'est endormie devant sa télé plutôt qu'au fond de son lit. Et elle est sûre que Callen a déjà (au moins) aperçu la vieille dame qui vit en face d'eux : Patricia, dont le manque de discrétion n'a d'égal que son amour pour les ragots.


@Callen Vogel 🍕




More:
 
Revenir en haut Aller en bas
Callen Vogel
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans (08 Feb. 1979)
SURNOM : Cal'
STATUT : Veuf depuis 2009 - Célibataire depuis 2014
MÉTIER : Agent de sécurité ; ancien militaire reconverti après mise à pied pour incapacité
LOGEMENT : Spring Hill, 250 Edward Street. En théorie seul. Dans les faits, sa nièce y est plus souvent que lui...
POSTS : 125 POINTS : 85

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Vit avec le coeur de Samuel Hamilton depuis sa transplantation en septembre 2014
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (Callex) When we first met 3143854326_1_4_rbvqfc9v
LEX ❀ Let's have some serious talk about this : savagnin, pinot, chardonnay, merlot, sylvaner, crémant, muscat, aligoté, chasselat,... Do you want me to go on coz' i can keep it all night long ? PART I

(Callex) When we first met 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f4e4d784b696879334c6d753476413d3d2d3739303130343133312e313563393964386437636333373064343134333937333336393439352e676966
AVALON ❀ It's never at ease when people start to make you think you could for once be the therapist but you never asked for it to be SCENE I
RPs EN ATTENTE : (Callex) When we first met Tumblr_oq7wwedlK01uujbcio1_500
ELLIE ❀ Y a des bugs dans ma tête quand j'écrase ma cigarette
PSEUDO : Butterƒly 惃ects
AVATAR : Joel Kinnaman
CRÉDITS : Schizophrenic
DC : -
INSCRIT LE : 05/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32133-only-the-heart-truly-binds-cal https://www.30yearsstillyoung.com/t32283-come-undone-x-callen

(Callex) When we first met Empty
Message(#) Sujet: Re: (Callex) When we first met (Callex) When we first met EmptyDim 2 Aoû - 16:07


Ne jamais parier sur la profession de quelqu'un uniquement sur base de son physique. Rien ne m'est plus une surprise de découvrir ce que je n'aurais que trop peu pu penser, mais je ne l'aurais pas imaginée ingénieur. Cela me parait d'une évidence après coup, avec tous ces indices étalés et puis les dernières notes audibles rendues par une chaîne télévisée diffusant un documentaire avant son extinction. Les gens sont tellement devenus séries à notre époque, attachés à des personnages aux traits poussés afin d'en faire des idéaux pour qui souhaite se retrouver dans telle peau ou tel apparat le temps de quelques épisodes le long d'une série diffusée au compte goutte chaque semaine sur des antennes cryptées permises à ceux qui s'abonnent. Souscrire à cette vie, à la contemplation d'un des reflets de la société, j'aurais pu suivre ce chemin là. Mais ma facilité dans l'histoire, c'est que j'ai été pour un temps le personnage principal de ce quotidien de série dans lequel j'aurais fait un excellent premier rôle. Ou second. Du moment qu'il était révolté et perdu dans les méandres de sa propre conception et des choses qui l'entourent, aidé par l'un ou l'autre héros que le script aura choisi de lui attribuer, ce costume m'aurait convenu comme un gant. Quel intérêt de vivre à travers des séries quand tout n'est qu'exposition entre réel et irréel. J'y ai trop baigné, grâce aux médicaments qui m'ont anesthésié le cerveau à un certain point. C'est du passé, mais les séries resteront un point noir du monde moderne auquel je ne m'habituerai pas. Tess en regarde, s'est créé un compte en ligne pour avoir accès à toute une bibliothèque de nouveautés dès qu'elles sortent, et se connecte depuis ma box à l'appartement. Le calme m'allait bien avant elle, alors je m'y fais pour le peu de fois où de toute manière nous sommes en même temps chez moi.

La voisine semble passionnée autant qu'elle affiche une mine de remords quelque part, teintée d'une possible nostalgie à évoquer le sujet de son activité professionnelle. Des regrets ? Des décisions dures à prendre ? Mal placé pour aborder ce genre d'état d'âme, je fais abstraction de mon espèce de curiosité qui finirait intrusive dans la vie de cette femme qui m'accueille le simple temps de revoir Tess rentrer. D'ailleurs, sa gentillesse avérée à cette heure peu commune ne mérite cependant pas que j'en abuse. J'estime, le cadran de ma montre au poignet en référence pour mes calculs, qu'une quinzaine de minutes suffiront quant au dérangement. Vingt grand maximum. Un tout autre confort prendra le relai pour le reste de la nuit. M'avait-elle invité à prendre mes aises dans ce sofa qui occupe une vaste partie de sa pièce principale ? Alors qu'il me le semblait bien, le jeu de ping-pong débute. A une question, deux réponses : la sienne puis la mienne en rythme. Mon corps avait entamé sa chute en retenue sur le tissu tendu et brossé pour y asseoir les convives. Je ne décline ma profession qu'une fois avoir atterri. « Security. I am the bad one who throws the kind ones out for no serious reason. » Il s'agit là d'une façon de voir notre métier, avec les mots de jeunes rebelles escortés un soir de match pour lequel ils n'avaient pas les accréditations nécessaires.

La suite des questions se poursuit de la bouche de Miss Hamilton - si je m'en sors sans devoir me souvenir de son prénom, le bref passage n'en sera que réussi - qui, évidemment, ne manque pas de pointer mes allées et venues tardives comme c'est le cas là ou même parfois nocturnes. Sa remarque sur l'insonorisation ne m'évoque rien de particulier ni qui aurait pu m'interpeler. Mais elle a raison sur le fait que les murs porteurs ne désignent que des termes techniques et que la structure du bâtiment n'est pas celle d'un mur de résistance en double ou triple épaisseur. Les promoteurs immobiliers ne se sont pas foulé sur le choix des matériaux ni le travail de pose des cloisons à chaque lotissement. « My job comes with flexible hours depending the day. Today shift started at 3 in the afternoon. » La tête tournée dans sa direction, qui la suit se mouvoir dans ses quartiers, je vérifie qu'il me reste ce fond de bière tourmentée par le remous brassé de ma main l'agitant. Mes yeux reportés sur ce qui fera l'office d'une dernière gorgée, mes mots partent à l'aveugle pour qui les entendra : « I don't do mornings. Otherwise I can be out in town for noons or nights. » Avant d'en terminer avec le futur cadavre en verre, je me rends compte qu'il s'agissait peut-être d'un reproche dissimulé. « You hear me often when I come back, right ? » Peut-être ne suis pas assez discret ni inquiet de mon voisinage pour rentre chez moi comme si tout était normal. Peut-être entend-elle quand Tess ou Avalon sont là. Il y aurait une sensibilisation à faire pour améliorer ce désagrément.

Je tiens difficilement en place en compagnie d'inconnus, d'autant plus en si petit comité. Redressé sur le tapis du salon, j'avale ce fameux fond puis regarde celle qui me l'avait sortie du bac dans la réfrigérateur. Je retourne déjà vers le plan de la cuisine où poser la consigne sans avoir trouvé où la ranger dans l'idée du tri sélectif. Ma main se pose sur la poignée qui décolle sa ventouse pour m'offrir à nouveau le même choix qu'à mon entrée. Je continue sur ma lancée, me pencher pour attraper une autre bière. « Mind ? », je lui affiche mon butin frais tenu entre mes doigts, paré à dégoupiller grâce à l'accessoire devant moi sur la table. Deux. Je lui revaudrai puisque j'ai toujours tenu à ce que les comptes se règlent entre amis ou peu importe qui qui se montre généreux.

@Lex Hamilton  (Callex) When we first met 1f36f   



(Callex) When we first met IUJCx06
(Callex) When we first met ZsxbA8o
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(Callex) When we first met Empty
Message(#) Sujet: Re: (Callex) When we first met (Callex) When we first met Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(Callex) When we first met

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-