AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mitchell Strange
Mitchell Strange
le grand méchant loup
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante et un ans. (20 Juin) . Il a eu du mal à passer le cap de la trentaine et ça serait mentir de dire qu'il vit très bien la quarantaine. Il déteste ça, il n'aime pas le fait de vieillir et figerait le temps s'il le pouvait.
SURNOM : Mitch. Diminutif de son faux non. Les plus intimes l'appel Alex, de son vrai nom.
STATUT : Veuf. Sa femme est morte d'une overdose il y a peu et pourtant il continue de jouer au séducteur, Ce n'est pas un sentimentale.
MÉTIER : Il investi dans l'immobilier, il gère un restaurant avec son frère, de simples couvertures pour son activité criminelle. Il est à la tête du Club, pègre de Brisbane.
LOGEMENT : Un appartement à Fortitude Valley.
Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  70691621c7154601daa55af13d97d204
POSTS : 626 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  YNH3nPc4_o
RIVELL
THE PERFECT ILLUSION

1 - 2

Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  G6aHJZ0w_o
LE CLUB -

Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  OEBxsnly_o
→ STRANGERLINE

Lou#2 + Raelyn#3 + Deborah#2 + Amos + Anwar#2 + Norah #3 + Heïana #2 + Alec + Alice
RPs TERMINÉS : Lubya#1 + Lubya#2 + Raelyn + Raelyn#2 + Lou + Norah + Anwar+ Club & Manthas + Deborah + Lubya#3 + Lubya#4 + Heïana + .Norah#2 + Primrose + Nino + Raelyn#4 + Alec

Autres dimensions : Raelyn (Dimension zombie)
PSEUDO : London
AVATAR : Tom Hardy
CRÉDITS : siren charms(avatar) London (crackships) signature Cyndel icon signature : miserunt Userbar : Loonywaltz
DC : Nicolas Rollins, le pilote.
INSCRIT LE : 09/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22907-i-m-not-the-devil-but-i-serve-him-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t22999-dance-with-me-in-the-dark-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t23736-mitchell-strange#966794

Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  Empty
Message(#) Sujet: Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec) Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  EmptyJeu 23 Juil - 23:21


Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux
Alec & Mitchell

Cela faisait maintenant quelques années que les deux frères vivaient ici, dans l’état du Nouveau-Mexique. Une nouvelle vie qu’ils s’étaient offerte après le drame qui avait eu lieu à Las Vegas, leur ville natale. Mitchell repensait souvent à l'événement qui avait fait tout basculer. Il repensait au sang qui avait coulé et qui avait causé leur fuite. La mort de leur père causé par son petit frère qui en avait eu assez de ses actes de violences. Regrettait-il le choix qu’il avait fait ce jour-là, lorsqu’il avait découvert Alec sous le choc ? Non. Il ne l’avait jamais regretté, car il méprisait leur père, il le haïssait et si Alec n’avait fait ce qu’il faut, il aurait sûrement commis l’irréparable un jour. La famille Strange avait évolué dans la violence. Il se souvenait de la violence avec laquelle Nick Strange battait sa mère. Enfant, il ne pouvait pas faire grand chose, à part fermer les yeux et imaginer un monde meilleur loin de tout ça. Il ne comprenait pas, Mitchell, que sa mère tenait à résister, pour le bien de leur famille qu’elle disait. Il ne comprenait pas pourquoi elle avait eu deux autres enfants avec ce monstre pour au final finir à terre, baignant dans son propre sang. Cette image était restée gravé dans sa tête, bien trop à vrai dire. S’il est devenu ce qu’il est aujourd’hui, c’est en parti à cause de cet événement qui avait chamboulé son âme d’enfant. Trouver sa mère morte ne pouvait pas le laisser indifférent et les conséquences devaient se faire ressentir un jour. Il était pourtant destiné à un bel avenir l'aîné des Strange. Une carrière dans la moto qui se dessinait de jour en jour, le destin lui avait joué des tours et il s’était retrouvé entiché de la femme qui avait ouvert la boîte de Pandore, le côté obscur de l’Américain. Mavis. Blonde ravageuse, elle l’avait entraîné dans des magouilles qui ne ressemblait pas à Mitchell, l’entrainant dans un trafic de drogue en volant une voiture appartenant à Hogan, elle avait créée le monstre qu’il était aujourd’hui. À l’image de son père qu’il se laissait penser de temps en temps. Il devait être fier Nick que son fils avait emprunté le mauvais chemin après son accident de moto, il devait être fier de voir qu’il ne valait pas mieux que lui. La fuite des deux frères avait été justifiée par le crime dont ils étaient complice et avait été motivée par la crainte de Mitchell de tomber nez à nez avec Hogan. Double intérêt pour l’ainé qui à ce moment-là ne savait pas ce qu’il allait devenir.

Les années passées au Nouveau-Mexique furent sûrement les meilleures pour les deux frères, Alec découvrait sa passion pour la cuisine et Mitchell poursuivait sa passion pour la moto, mais cette fois-ci de l’autre côté. Le garage qui l’engageait lui permettait de gagner sa vie de façon modeste, mais assez pour vivre. Il se laissait tenter par quelques jobs lui permettant d’arrondir les fins de mois, il savait Hogan en prison et cela lui permettait de vraiment découvrir le monde de la pègre. Il aimait cette nouvelle vie Mitchell, mais gardait les pieds sur terre, du moins jusqu’à ce que le passé le rattrapa. Mavis l’informait du retour d’Hogan suite à sa sortie de prison. Il avait peur à cette époque et fuir était la seule option. Il savait qu’Alec se sentait bien, qu’il était heureux et pourtant, il ne s’imaginait pas partir sans lui, non, il ne l’aurait pas fait. Son frère, c’était son point de repère. Alec avait accepté et sans tarder, ils avaient fui, encore, jusqu’à Brisbane cette fois-ci, assez loin pour ne pas être retrouvé. Logeant dans un petit appartement en attendant de gagner suffisamment d’argent pour prétendre à une vie meilleure, Mitchell venait de prendre contact avec le Club avec l’appui de Mavis. Un bon plan, il paraissait, un bon plan pour se faire du fric. “j’ai peut-être un bon plan pour nous sortir de cette merde.” Disait Mitchell à son frère tout en s’ouvrant une bière. “Mavis a un contact dans un gang du coin qui pourrait nous permettre de gagner bien plus d’argent.” Il savait que ce n’était pas le genre d’Alec, mais avaient-ils le choix ? Mitchell était novice et était encore innocent à cette époque.




(c) DΛNDELION


@Alec Strange :l:




C R I M I N A L
Vous pouvez obtenir plus avec des paroles aimables et un bon flingue qu'avec des paroles aimables seulement - AL CAPONE



Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  QY6mrp83_oQuand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  1cRHfkVs_o

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alec Strange
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans
SURNOM : Alec est bien assez court, les rares qui connaissent sa vie d'avant l'appellent parfois Finn (diminutif de Finnegan), mais il s'est habitué à Alec.
STATUT : Célibataire, n'ayant que des relations superficielles, rêvant de plus.
MÉTIER : Chef cuisinier pour le restaurant qu'il gère avec son frère. Mafieux, bras droit du Club le reste du temps.
LOGEMENT : Toowong
POSTS : 119 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Bras droit du Club - Chef cuisinier assez connu sur Brisbane - S'il est quelqu'un de calme c'est parce qu'il se force à être toujours en contrôle, sanguin et colérique il peut devenir violent - Fait beaucoup de sport pour se contrôler, notamment la course à pied et la boxe - reste éloigné de tout ce qui touche à la drogue - loyauté sans failles pour son frère Mitchell et pour Raelyn - a de plus en plus de doutes concernant son implication dans le Club - rêve d'une vie plus simple.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  6hVs
MITCHALEC 1 (fb) ►  There's an endless road to rediscover, know the water's sweet but blood is thicker. Oh, if the sky comes falling down, for you, there's nothing in this world I wouldn't do.

Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  Tumblr_nzhm5t4ZGV1rv6sroo2_540
RAELEC 1 (fb)  &2 ► I'll be lying awake counting all the mistakes I've made.

Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  Giphy
STRANGREL 3 ► If I could take your hand, oh if you could understand that I can barely breath the air is thin, I fear the fall and where we'll land. We fight every night for something, when the sun sets we're both the same, half in the shadows, half burned in flames.

Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f655f414167767a46713850572d673d3d2d3637383534333232312e313537376331376236363736653664353933323234353135353333372e676966?s=fit&w=720&h=720
ALDRÉA 1 ►Tell me what it takes to let you go. Tell me how the pain’s supposed to go.

Mia #2 - Byron - Elizabeth - Ichabod - Amos -
RPs TERMINÉS : Jessian #1 - Alice #1 (fb) - Alice 2 (fb) - Jessian #2 - Mia
AVATAR : Henry Cavill
CRÉDITS : jenesaispas (avatar) ; tumblr( gif) ; signa 'b
DC : Danika Riley
INSCRIT LE : 11/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32211-alec-strange-violent-ends https://www.30yearsstillyoung.com/t32298-danika-riley-alec-strange-technicolour-beat

Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec) Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  EmptyDim 26 Juil - 23:31





@MITCHELL STRANGE & ALEC STRANGE
QUAND LA VIE NE NOUS FAIT PAS DE CADEAUX
⤜⤐⤞


Alec est à la fenêtre du petit appartement, fumant une clope, regardant la ville de Brisbane d’un air tout sauf impressionné. Il était incapable d’aimer la ville pour le moment. Depuis qu’ils étaient arrivés, il voyait tout d’une vision négative. Brisbane n’était pas le Nouveau-Mexique.  Il avait quitté le restaurant où il commençait enfin à évoluer. Il avait quitté une femme qu’il aimait. Deux ans de répis. Deux ans à penser que la vie qu’il avait créée pour Alec Strange n’était pas si mal, qu’elle était même idéale. Il lui avait fallu deux ans pour réellement arriver à dépasser la mort de leur père dont il était responsable. Il avait eu beau détester l’homme, le fait de l’avoir tué lui avait foutu un sacré coup et la culpabilité l’avait dévoré pendant des mois, l’empêchant de dormir. C’était en partir pour ça qu’il s’était investi corps et âme dans ce restaurant, dans cette relation avec cette femme, Julia. Il s’était réfugié dans la vie créée de toute pièce d’Alec Strange pour oublier le souvenir de Finnegan Strange dont il ne voulait plus entendre parler.

Et voilà qu’il avait de nouveau tout quitté, suivant son aîné à l’autre bout du monde. Cela avait été son choix. Il avait été facile. Pourtant aujourd’hui parfois, les regrets le tiraillaient.  C’était peut-être pour ça que toute la ville lui semblait recouverte d’un nuage noir, comme s’il n’arrivait pas à se défaire de l’image négative qu’il en avait. Qui avait-il pour lui ici ? Il n’y avait que cet appartement miteux qu’il partageait avec son frère et Mavis. Il n’y avait que ce frère pour qui il aurait tout donné sans hésitations. C’était pour lui qu’il était parti. Pour lui qu’il se trouvait là. Pourtant malgré tout, Alec ne pouvait s’empêcher de se demander s’il avait fait le bon choix. Était-il à sa place à l’autre bout du monde, loin de la jeune femme qu’il avait laissée ? Julia lui manquait chaque jour un peu plus, mais il ne l’appelait pas, se forçait à se souvenir des mots qu’il avait prononcé avec dureté pour lui annoncer son départ, pour lui dire que c’était terminé et qu’il ne reviendrait pas. Il avait été obligé de mentir encore et toujours, de prétendre que s’il la quittait c’était bien à cause d’elle finalement. Et pas pour le frère à qui il devait tout et qu’il n’aurait jamais accepté de laisser derrière lui.

« J’ai peut-être un bon plan pour nous sortir de cette merde. » Alec le regarde sortir une bière, tirant sur sa clope sans rien dire. Le bon plan ne lui disait rien de bon. Il avait le souvenir que Mitchell avait aussi prononcé cette phrase quand ils étaient arrivés au Nouveau Mexique. Cette merde par contre était le bon mot.  Ils habitaient dans un trou à rat et leurs réserves s’amenuisaient lentement.

« Mavis a un contact dans un gang du coin qui pourrait nous permettre de gagner bien plus d’argent. » Évidemment. Alec n’avait jamais particulièrement apprécié Mavis. Il était cordial par respect pour son aîné qui lui en était fou amoureux. Mais il n’avait jamais eu l’impression qu’elle ait eu une bonne influence sur son frangin. S’il ne disait rien, c’était en grande partie parce que Mavis les avait sortis plus d’une fois de la panade et que finalement Alec tout comme Mitchell avait pu bénéficier de ses combines.
Il soupire. « Et Mavis a pas un plan qui n’implique pas qu’on se crée de nouveau des emmerdes ? » Il était irritable depuis qu’ils étaient arrivés à Brisbane il le savait. L’illégalité encore et toujours, comme si ce n’était pas finalement ce qui les avaient poussés à partir de Las Vegas puis du Nouveau Mexique. Il soupire, conscient de ne pas être  très agréable, sa voix se fait plus amicale. « Ca impliquerait quoi Mitch ? » Alec avait encore du mal à s’habituer à leurs nouveaux noms mais après deux ans, cela commençait enfin à venir même en privé. « Sinon je pourrais juste essayer de me trouver un poste dans un restaurant, et toi tu pourrais retravailler dans un garage non ? » Alec n’était pas naïf, ce n’était pas comme ça qu’ils allaient gagner leur vie, pourtant il ne peut s’empêcher de lancer cette idée d’une vie normale, malgré tout, comme une possibilité.



⇜ code by bat'phanie ⇝


strange
Yeah, does anybody feel like me? Show of hands, I don't need a lot, I just wanna find my peace. Yeah, why you throwin' rocks, oh, you wanna kill my dreams? Okay, tell me everything I'm not. You think I didn't know those things? Always been a little lost and I still might be.


Dernière édition par Alec Strange le Ven 21 Aoû - 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mitchell Strange
Mitchell Strange
le grand méchant loup
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante et un ans. (20 Juin) . Il a eu du mal à passer le cap de la trentaine et ça serait mentir de dire qu'il vit très bien la quarantaine. Il déteste ça, il n'aime pas le fait de vieillir et figerait le temps s'il le pouvait.
SURNOM : Mitch. Diminutif de son faux non. Les plus intimes l'appel Alex, de son vrai nom.
STATUT : Veuf. Sa femme est morte d'une overdose il y a peu et pourtant il continue de jouer au séducteur, Ce n'est pas un sentimentale.
MÉTIER : Il investi dans l'immobilier, il gère un restaurant avec son frère, de simples couvertures pour son activité criminelle. Il est à la tête du Club, pègre de Brisbane.
LOGEMENT : Un appartement à Fortitude Valley.
Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  70691621c7154601daa55af13d97d204
POSTS : 626 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  YNH3nPc4_o
RIVELL
THE PERFECT ILLUSION

1 - 2

Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  G6aHJZ0w_o
LE CLUB -

Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  OEBxsnly_o
→ STRANGERLINE

Lou#2 + Raelyn#3 + Deborah#2 + Amos + Anwar#2 + Norah #3 + Heïana #2 + Alec + Alice
RPs TERMINÉS : Lubya#1 + Lubya#2 + Raelyn + Raelyn#2 + Lou + Norah + Anwar+ Club & Manthas + Deborah + Lubya#3 + Lubya#4 + Heïana + .Norah#2 + Primrose + Nino + Raelyn#4 + Alec

Autres dimensions : Raelyn (Dimension zombie)
PSEUDO : London
AVATAR : Tom Hardy
CRÉDITS : siren charms(avatar) London (crackships) signature Cyndel icon signature : miserunt Userbar : Loonywaltz
DC : Nicolas Rollins, le pilote.
INSCRIT LE : 09/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22907-i-m-not-the-devil-but-i-serve-him-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t22999-dance-with-me-in-the-dark-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t23736-mitchell-strange#966794

Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec) Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  EmptyLun 10 Aoû - 18:34


Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux
Alec & Mitchell

En venant à Brisbane Mitchell avait deux options. Il pouvait suivre le chemin fraîchement tracé par sa petite amie Mavis, un chemin rempli d’épine qui ne présageait rien de bon ou alors il pouvait se créer son propre chemin, un chemin neutre que lui seul pouvait agrémenté. Il y avait pensé durant leur voyage, laissé de côté cette fâcheuse idée à tremper dans les problèmes et faire ce qu’il aime vraiment. Il pouvait travailler dans un garage, vivre de sa passion pour la moto, tout était possible. Ici il n’était personne, qu’un Américain fraîchement arrivé et pourtant il se laissait aller vers la mauvaise option, en ayant conscience que ce n’était pas le bon choix. Il savait qu’un jour il finirait derrière les barreaux à ce rythme et pourtant il se laissait aveugler par le charme de la blonde qui avait des rêves bien trop gros pour lui. Il ne pouvait pas dire qu’elle lui avait fait un lavage de cerveau, non, ce qu’il faisait c’était par amour pour elle. Lorsqu’il avait volé cette voiture à Las Vegas, c’était pour elle, quand il a quitté le Nouveau-Mexique c’était aussi pour elle, tout pour elle. Il se rendait pas compte que ses actes étaient égoïste vis à vis de son frère qui lui avait réussi à trouver le bonheur et la quiétude après ce qu’ils avaient vécu à Las vegas. Mitchell avait besoin de son frère à ses côtés, quitte à détruire sa vie pour améliorer la sienne.

Ici à Brisbane il avait envie de réussir, il avait envie de gagner suffisamment d’argent pour avoir une vie confortable et ce que Mavis lui avait proposé ne l’avait pas fait hésité longtemps. Rejoindre un gang, dealer, c’était assez simple sur le papier et ça allait leur permettre d’avancer. Il n’avait pas tardé à rejoindre son frère pour lui faire part de la nouvelle et n’y était pas allé par quatre chemins. Il s'empressait de faire savoir à Alec qu’il avait un bon plan pour les sortir de ce taudis qui leur servait d’appartement. Bien sûr la tâche était bien plus difficile qu’il le pensait. Alec se montrait réticent et c’était légitime, mais cela n’arrêtait pas l’ainé des Strange. “Arrête, tout ce qu’elle veut c’est qu’on s’en sorte.” Il défendait sa belle, bien qu’au final tout ce qui arrivait était de sa faute à elle. “Si elle ne nous avait pas prévenu on serait sûrement mort à ce jour.” Qu’il rappelait à Alec avant de prendre une gorgée de sa bière. “Il n’y a rien de dangereux. On livre la marchandise et on est payé pour ça. C’est pas plus compliqué que ça.” Le seul danger était de se faire arrêter par la police, mais il ne mentionnait pas. Il grimaçait à la proposition de son frère, bien qu’au fond il avait envie de lui dire oui, que c’était de cette vie là qu’il voulait. “Franchement, j’en ai ma claque de travailler pour que dalle. Là ça nous permettrait d’avoir un appartement digne de ce nom, de vivre une vie meilleure. Depuis Vegas, notre vie a été médiocre. J’ai plus envie de ça, j’aimerai pouvoir offrir une belle bague à Mavis, pouvoir m’acheter une moto ... ” Mitchell n’avait jamais été très porté sur l’argent, mais là c’était une question de survie pour lui et rien de ce que pouvait dire son frère le ferait changer d’avis. “On pourrait au moins essayer, voir ce que ça donne. T’aimerai pas pouvoir être le chef de ton propre restaurant un jour ?” Qu’il lui demandait, sachant qu’il le prenait par les sentiments en disant cela. “Ça serait bien de pouvoir gagner assez d’argent pour ensuite faire notre propre truc, réaliser nos rêves. Je trouve qu’on a assez galéré.” Qu’il ajoutait en regardant son frère droit dans les yeux.  

(c) DΛNDELION


@Alec Strange :l:




C R I M I N A L
Vous pouvez obtenir plus avec des paroles aimables et un bon flingue qu'avec des paroles aimables seulement - AL CAPONE



Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  QY6mrp83_oQuand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  1cRHfkVs_o

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alec Strange
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans
SURNOM : Alec est bien assez court, les rares qui connaissent sa vie d'avant l'appellent parfois Finn (diminutif de Finnegan), mais il s'est habitué à Alec.
STATUT : Célibataire, n'ayant que des relations superficielles, rêvant de plus.
MÉTIER : Chef cuisinier pour le restaurant qu'il gère avec son frère. Mafieux, bras droit du Club le reste du temps.
LOGEMENT : Toowong
POSTS : 119 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Bras droit du Club - Chef cuisinier assez connu sur Brisbane - S'il est quelqu'un de calme c'est parce qu'il se force à être toujours en contrôle, sanguin et colérique il peut devenir violent - Fait beaucoup de sport pour se contrôler, notamment la course à pied et la boxe - reste éloigné de tout ce qui touche à la drogue - loyauté sans failles pour son frère Mitchell et pour Raelyn - a de plus en plus de doutes concernant son implication dans le Club - rêve d'une vie plus simple.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  6hVs
MITCHALEC 1 (fb) ►  There's an endless road to rediscover, know the water's sweet but blood is thicker. Oh, if the sky comes falling down, for you, there's nothing in this world I wouldn't do.

Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  Tumblr_nzhm5t4ZGV1rv6sroo2_540
RAELEC 1 (fb)  &2 ► I'll be lying awake counting all the mistakes I've made.

Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  Giphy
STRANGREL 3 ► If I could take your hand, oh if you could understand that I can barely breath the air is thin, I fear the fall and where we'll land. We fight every night for something, when the sun sets we're both the same, half in the shadows, half burned in flames.

Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f655f414167767a46713850572d673d3d2d3637383534333232312e313537376331376236363736653664353933323234353135353333372e676966?s=fit&w=720&h=720
ALDRÉA 1 ►Tell me what it takes to let you go. Tell me how the pain’s supposed to go.

Mia #2 - Byron - Elizabeth - Ichabod - Amos -
RPs TERMINÉS : Jessian #1 - Alice #1 (fb) - Alice 2 (fb) - Jessian #2 - Mia
AVATAR : Henry Cavill
CRÉDITS : jenesaispas (avatar) ; tumblr( gif) ; signa 'b
DC : Danika Riley
INSCRIT LE : 11/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32211-alec-strange-violent-ends https://www.30yearsstillyoung.com/t32298-danika-riley-alec-strange-technicolour-beat

Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec) Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  EmptyDim 16 Aoû - 16:55




@MITCHELL STRANGE & ALEC STRANGE
QUAND LA VIE NE NOUS FAIT PAS DE CADEAUX
⤜⤐⤞


Qu’ils s’en sortent mais à quel prix ? Alec ait eu l’espoir futile d’une vie nouvelle. D’un changement de tout ce qu’ils avaient été. Mais les frères semblaient voués à continuer sur cette voie peu importe le pays et peu importe l’identité. Mitchell défend la belle Mavis, après tout il l’aime. Il l’aime comme lui aime cette femme qu’il a laissé au Nouveau Mexique.  A la différence que Mitchell a pu rester avec la femme qu’il aime et que Alec lui a dû tout quitter pour son frère, encore et toujours.   Mitchell avait raison bien sûr. Mais n’était-ce pas aussi à cause de Mavis qu’ils s’étaient tournés vers l’illégalité en premier lieu ? Son regard se porte sur cette ville qu’il n’apprécie pas particulièrement. Le nouveau Mexique lui manque. Il a à peine l’impression de s’être acclimaté à ce nouvel État qu’il doit recréer une vie entière à l’autre bout du monde.   Il réfléchit en tirant sur sa cigarette comme si cela lui donnerait la réponse qu’il cherche.

Accuser Mavis, accuser son frère de tous les maux était facile. Facile quand c’était lui qui finalement avait commis le crime le plus grave en mettant fin à la vie de Nick Strange autant par violence que par accident.  Son frère précise que l’entreprise n’a rien de dangereux rien de compliqué et cela lui arrive un sourire cynique. Il écrase son mégot dans le cendrier. Il n’y croyait pas une seule seconde. Un boulot pas dangereux ni compliqué mènerait vite au suivant qui lui le serait et c’était à partir de ce premier pas que les ennuis allaient commencer. Après tout, les ennuis semblaient toujours les rattraper.  « Tu sais très bien comment ca va finir. »  Alec n’est pas naïf et son ainé avait beau lui recouvrir le gateau empoissonné de sucre glace, cela restait du poison.  Mais Mitchell soulignait un point important. Leur appartement était miteux. Leur vie médiocre. L’américain en avait marre des appartements miteux, des salaires qui leur permettaient à peine de survivre, sans jamais leur permettre de s’élever, comme s’ils étaient incapables de sortir du trou que leur père avait creusé.  Il l’écoute parler de son envie d’offrir enfin une belle bague à sa belle, de s’acheter une moto et se dirige vers le frigo, sort à son tour une bière, qu’il décapsule et vient tirer la chaise en face de son frère, de l’autre côté de la table.  Mais elle est là l’attaque fatale à laquelle il ne pourra pas résister. Cela prend la forme d’un restaurant. Réaliser leurs rêves.  Avaient-ils vraiment les mêmes ?  Étaient-ils compatibles ? Alec ne détourne pas le regard face au regard perçant de son aîné.  La question ne se posait pas, car il ne se voyait pas vivre sans lui, c’était bien pour ça qu’il l’avait suivi jusqu’à cette ville à l’autre bout du monde.  Il se force à admettre. « C’est vrai qu’on pourrait ouvrir un restaurant… Je pourrais faire les recettes que je veux… » Il détestait travailler sous les ordres de quelqu’un en cuisine, trop perfectionniste, trop indépendant dans sa manière de travailler avec les ingrédients. Son frère savait parfaitement qu’il jouait  sur la corde sensible, à lui faire miroiter un rêve devant ses yeux. « J’en pouvais plus de bosser sous les ordres de Caleb. » Son ancien patron dans le restau dans lequel il bossait au Nouveau Mexique. « Dire que j’allais avoir une promotion. » Il soupire. Il ne pouvait plus retourner en arrière à présent.  Son regard observe l’appartement miteux. « J’en peux déjà plus de cet endroit, cette appart on dirait celui de Vegas en pire. » Il boit une nouvelle gorgée. « Tu crois pas qu’on devrait faire profil bas plutôt ? Moi aussi j’en ai ras le bol de cette vie Alex, mais putain des Hogan il y en a pas que là bas. » Alec n’arrive pas à effacer les doutes, l’envie d’arrêter d’être sur ses gardes, d’arrêter de fuir.  Il avait de l’ambition Alec, une envie d’ouvrir un restaurant, d’avoir une belle maison, d’avoir une vie, une vraie. Et la plus éloignée possible de celle qu’ils avaient eu à Vegas.


⇜ code by bat'phanie ⇝


strange
Yeah, does anybody feel like me? Show of hands, I don't need a lot, I just wanna find my peace. Yeah, why you throwin' rocks, oh, you wanna kill my dreams? Okay, tell me everything I'm not. You think I didn't know those things? Always been a little lost and I still might be.
Revenir en haut Aller en bas
Mitchell Strange
Mitchell Strange
le grand méchant loup
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante et un ans. (20 Juin) . Il a eu du mal à passer le cap de la trentaine et ça serait mentir de dire qu'il vit très bien la quarantaine. Il déteste ça, il n'aime pas le fait de vieillir et figerait le temps s'il le pouvait.
SURNOM : Mitch. Diminutif de son faux non. Les plus intimes l'appel Alex, de son vrai nom.
STATUT : Veuf. Sa femme est morte d'une overdose il y a peu et pourtant il continue de jouer au séducteur, Ce n'est pas un sentimentale.
MÉTIER : Il investi dans l'immobilier, il gère un restaurant avec son frère, de simples couvertures pour son activité criminelle. Il est à la tête du Club, pègre de Brisbane.
LOGEMENT : Un appartement à Fortitude Valley.
Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  70691621c7154601daa55af13d97d204
POSTS : 626 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  YNH3nPc4_o
RIVELL
THE PERFECT ILLUSION

1 - 2

Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  G6aHJZ0w_o
LE CLUB -

Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  OEBxsnly_o
→ STRANGERLINE

Lou#2 + Raelyn#3 + Deborah#2 + Amos + Anwar#2 + Norah #3 + Heïana #2 + Alec + Alice
RPs TERMINÉS : Lubya#1 + Lubya#2 + Raelyn + Raelyn#2 + Lou + Norah + Anwar+ Club & Manthas + Deborah + Lubya#3 + Lubya#4 + Heïana + .Norah#2 + Primrose + Nino + Raelyn#4 + Alec

Autres dimensions : Raelyn (Dimension zombie)
PSEUDO : London
AVATAR : Tom Hardy
CRÉDITS : siren charms(avatar) London (crackships) signature Cyndel icon signature : miserunt Userbar : Loonywaltz
DC : Nicolas Rollins, le pilote.
INSCRIT LE : 09/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22907-i-m-not-the-devil-but-i-serve-him-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t22999-dance-with-me-in-the-dark-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t23736-mitchell-strange#966794

Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec) Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  EmptyMar 18 Aoû - 22:30


Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux
Alec & Mitchell

Quitter le Nouveau-Mexique, c’était un moyen de fuir en premier lieu, mais c’était également un moyen de débuter une nouvelle vie. L'aîné espérait que cette nouvelle vie soit meilleure que la précédente. C’était pour lui une chance d’enfin faire quelque chose pour s’en sortir, d’enfin se sentir bien et de ne plus regarder derrière son épaule. Changer de pays lui avait permit de laisser une partie de ses craintes derrière lui. Hogan n’était pas prêt de le trouver et les drames familiaux étaient restés à Vegas. Seuls les quelques cauchemars qui le réveillaient en pleine nuit faisaient encore partie intégrante de sa vie. Du sang, toujours du sang. C’était devenu une routine dans son sommeil et ça aidait à lui rappeler d’où il venait et ce qu’il avait vécu, de quoi le motiver à aller de l’avant pour avoir une vie meilleure. Bien sûr, il n’imaginait pas poser les armes, se trouver un travail lui permettant de vivre sur le pouce chaque mois et encore moins de fonder une famille pour avoir une vie rangée. D’ailleurs avoir des enfants ne faisait pas partie de ses plans de vie. Il n’était pas fait pour ça, il en était certain. À quoi bon ? Il n’avait pas même les moyens de subvenir à ses propres besoins, puis imaginer Mavis mère l’aidait à avancer à reculons. Il était persuadé qu’il pouvait faire quelque chose de grand ici à Brisbane, il lui fallait juste de quoi concrétiser ses projets.

Alec était réticent à l’idée de se lancer à nouveau dans des magouilles pour s’en sortir, mais Mitchell était déterminé à le convaincre, car même s’il était prêt à se lancer sans lui, il avait quand même de son petit frère à ses côtés. C’était pour lui une force qui l’aidait à avancer chaque jour. Il trouvait toujours les mots pour le raisonner, bien que ce soir ça allait être compliqué. Il levait les yeux au ciel lorsque son petit frère lui faisait remarquer qu’il savait comment ça allait se finir. Le brun fit quelques pas dans la pièce avant de se tourner vers son frère pour lui exposer son point de vu avec de grands gestes. “Non, je ne le sais pas. Ça pourrait se finir bien, on aurait tout ce qu’il nous faut. Je te l’accorde, ça pourrait aussi mal tourner, on n'est jamais à l’abri de toute façon, mais je me sentirai mieux en prison en étant logé, nourri, blanchi plutôt qu’ici avec un frigo vide.” Il avait du mal à imaginer la vie derrière les barreaux. Tout ce qu’il en savait, c’était ce qu’il apercevait dans des films et bizarrement ça ne l’effrayait pas vraiment, car il était persuadé que son plan n’allait pas les diriger vers cette case. “Ce n'est pas nous les gros poissons, on est des crevettes pour les flics, on n'aura pas de problème.” Il le regardait droit dans les yeux en disant cela. Il faisait son possible pour se montrer persuasif et ça avait l’air de fonctionner. Alec avait l’air d’y voir la possibilité de réaliser ses rêves et cela faisait sourire Mitchell. “Bien sûr que tu pourrais, tout est possible, il faut juste se donner les moyens !” Et il était prêt à tout pour parvenir à réaliser leurs rêves. Prêt à prendre des risques quitte à finir derrière les barreaux. “C’est un con ce type, je ne sais pas comment tu as fait pour tenir.” Qu’il disait alors qu’il parlait de son ancien boss. “Si j’ai appris une chose avec le temps, c’est d’arrêter de regarder en arrière. L’avenir nous réserve de belles choses, j’en suis certain.” Il avait de belles paroles l’Américain, mais lui-même ne savait pas ou tout cela allait les mener. “Ce n’est qu’une question de temps” Qu’il ajoutait tout en regardant autour de lui. Il était vrai que l’appartement n’était pas le plus confortable, mais au moins ils avaient un toit au-dessus de la tête. “Je ne me fais pas de soucis au sujet des Hogan, il va leur falloir du temps avant de nous trouver et d’ici j’ose espérer qu’on aura de quoi les contrer.” Mitchell imaginait déjà se faire des contact dans la pègre qui lui permettrait de se défendre contre d'éventuels ennemis du passé et quand ça arrivera, les Hogan n’auront qu’à bien se tenir. Il attrapait son téléphone afin d’envoyer un sms à Mavis. C’est bon, Alec nous suit. Il souffla un coup avant de s’allumer une nouvelle cigarette. “Elle te manque ?” Qu’il demandait à son petit frère, sachant que ça ne devait pas être facile pour lui d’avoir tout quitté du jour au lendemain.

(c) DΛNDELION


@Alec Strange :l:




C R I M I N A L
Vous pouvez obtenir plus avec des paroles aimables et un bon flingue qu'avec des paroles aimables seulement - AL CAPONE



Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  QY6mrp83_oQuand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  1cRHfkVs_o

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alec Strange
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans
SURNOM : Alec est bien assez court, les rares qui connaissent sa vie d'avant l'appellent parfois Finn (diminutif de Finnegan), mais il s'est habitué à Alec.
STATUT : Célibataire, n'ayant que des relations superficielles, rêvant de plus.
MÉTIER : Chef cuisinier pour le restaurant qu'il gère avec son frère. Mafieux, bras droit du Club le reste du temps.
LOGEMENT : Toowong
POSTS : 119 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Bras droit du Club - Chef cuisinier assez connu sur Brisbane - S'il est quelqu'un de calme c'est parce qu'il se force à être toujours en contrôle, sanguin et colérique il peut devenir violent - Fait beaucoup de sport pour se contrôler, notamment la course à pied et la boxe - reste éloigné de tout ce qui touche à la drogue - loyauté sans failles pour son frère Mitchell et pour Raelyn - a de plus en plus de doutes concernant son implication dans le Club - rêve d'une vie plus simple.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  6hVs
MITCHALEC 1 (fb) ►  There's an endless road to rediscover, know the water's sweet but blood is thicker. Oh, if the sky comes falling down, for you, there's nothing in this world I wouldn't do.

Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  Tumblr_nzhm5t4ZGV1rv6sroo2_540
RAELEC 1 (fb)  &2 ► I'll be lying awake counting all the mistakes I've made.

Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  Giphy
STRANGREL 3 ► If I could take your hand, oh if you could understand that I can barely breath the air is thin, I fear the fall and where we'll land. We fight every night for something, when the sun sets we're both the same, half in the shadows, half burned in flames.

Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f655f414167767a46713850572d673d3d2d3637383534333232312e313537376331376236363736653664353933323234353135353333372e676966?s=fit&w=720&h=720
ALDRÉA 1 ►Tell me what it takes to let you go. Tell me how the pain’s supposed to go.

Mia #2 - Byron - Elizabeth - Ichabod - Amos -
RPs TERMINÉS : Jessian #1 - Alice #1 (fb) - Alice 2 (fb) - Jessian #2 - Mia
AVATAR : Henry Cavill
CRÉDITS : jenesaispas (avatar) ; tumblr( gif) ; signa 'b
DC : Danika Riley
INSCRIT LE : 11/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32211-alec-strange-violent-ends https://www.30yearsstillyoung.com/t32298-danika-riley-alec-strange-technicolour-beat

Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec) Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  EmptySam 22 Aoû - 17:32




@MITCHELL STRANGE & ALEC STRANGE
QUAND LA VIE NE NOUS FAIT PAS DE CADEAUX
⤜⤐⤞

Mitchell avait raison au fond, se lancer sur cette voie avait deux options. Et si l’une d’elle était de finir derrières des barreaux, l’autre pouvait tout aussi bien être la réalisation de leurs rêves. La fin d’une vie difficile à courir derrière le moindre centime, à avoir du mal à payer le loyer et à rien ne pouvoir se payer. Alec réfléchissait à cette autre option, celle où il pourrait s’acheter un appartement, ouvrir son propre restaurant, ne plus jamais avoir à s’inquiéter de finir le mois. Le prix semblait être faible à payer. Livrer la marchandise, être payé. Rester discret. Il n’y avait aucune raison que ça se termine mal. Ils ne s’étaient pas fait prendre jusqu’ici. Le risque finalement était surtout que son aîné veuille plus. Il savait pertinemment que quoiqu’il en dise, Mitchell allait se lancer dans ce boulot pour un des gangs de Brisbane. Il ne pourrait rien dire pour l’en empêcher. Cela faisait plusieurs années qu’il avait compris que les choses se passaient mieux quand ils faisaient les choses à deux. Que sans lui pour lui poser des questions, Mitchell pouvait aller trop loin. Les Strange était une entité dont l’équilibre n’était atteint qu’à deux.

Son frère était persuadé qu’ils n’auraient pas de problèmes, et Alec ne pouvait s’empêcher d’avoir un air dubitatif. Il devait reconnaitre que Mitchell savait se montrer persuasif. Il savait présenter les choses pour lui montrer que tout était possible, qu’ils pouvaient tout réussir, réaliser leurs rêves, ne jamais être pris. Il avait un talent pour transformer un rêve une réalité possible, une qu’il pouvait toucher des doigts. C’était peut-être pour ça qu’Alec était en train de se laisser convaincre. « T’as sans doute raison. De toute façon ça peut être pire qu’avant. » Il dit avec un petit rire en parlant de l’avenir. On ne pouvait pas dire que leur vie avait été facile, il se disait qu’à force, il fallait bien qu’il y ait un équilibre. Peut-être que dans cette ville tout se passerait bien.

Hogan restait un fantôme qui pouvait revenir les hanter à n’importe quel moment mais l’aîné des Strange n’avait pas l’air inquiet, persuadé, que ce qu’ils trouveraient ici leur permettrait de faire face à cette possible menace. Alec boit une gorgée de sa bière. « Ok je suis partant. Mais je te préviens, rien de trop dangereux, des petits boulots, rien de plus, c’est pas d’une prison que je vais pouvoir lancer un restaurant. » Il avait le sentiment que cela ne serait pas suffisant pour son frère, qu’il voudrait plus toujours. Mais, Alec était trop conscient du fait que c’était finalement à deux qu’ils fonctionnaient le mieux, et à deux qu’ils pourraient s’en sortir.

« Elle te manque ? » Il le regarde alors, son regard plus froid. Une façon de se protéger. Mais face à l’ainé, le regard se détourne vite en réalité. Une part de lui avait envie de crier « Tout est de ta faute. » Il avait tout quitté à cause de lui, il l’avait quitté elle pour lui. « Ouais. » Il boit une gorgée de bière. Un mot. Et la douleur le prend, lui serre le cœur. Il avait balancé son vieux portable, en avait acheté un autre. Il n’avait même plus son numéro. Il l’avait fait disparaître comme il avait disparu de sa vie. Il y avait une seule photo qu’il avait gardé, qu’il avait transféré sur le nouveau téléphone et parfois il se prenait à regarder son visage et à se demander s’il avait fait le bon choix. Mais le reste il avait effacé, les messages, les photos d’eux, une vie entière une nouvelle fois jetée aux oubliettes.

« Ca aurait fini par foirer, elle savait rien. » Sur lui, sur eux, sur toute cette vie qu’Alec ne montrait finalement à personne. Il y avait eu des moments où il avait failli s’ouvrir et lui dire, qui il était, ce qu’il faisait. Mais il n’avait jamais réussi. Il se disait que c’était pour la protéger, quand peut être aussi c’était la peur de la perdre. C’était beaucoup plus facile de la quitter avant que ça n’arrive. Avant de devoir être honnête sur la personne qu’il était et les sentiments qu’il ressentait. Julia avait été laissée derrière lui. Et aujourd’hui, il se demandait encore s’il avait fait le bon choix.

Il ne peut s’empêcher de lui demander alors. « Tu l’aurais fait ? Si ça avait été le contraire ? Si je t’avais demandé de partir à l’autre bout du monde et que t’avais dû laisser Mavis derrière toi tu l’aurais fait ? » Alec ne savait pas pourquoi il posait la question quand il n’était pas sûr de vouloir entendre la réponse.



⇜ code by bat'phanie ⇝


strange
Yeah, does anybody feel like me? Show of hands, I don't need a lot, I just wanna find my peace. Yeah, why you throwin' rocks, oh, you wanna kill my dreams? Okay, tell me everything I'm not. You think I didn't know those things? Always been a little lost and I still might be.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec) Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Quand la vie ne nous fait pas de cadeaux. (Alec)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-