AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-50%
Le deal à ne pas rater :
Lot de 2 Oreillers à mémoire de forme matelassés 60×60 cm
12.60 € 24.99 €
Voir le deal

 (calalon) used to be there

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Callen Vogel
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans (08 Feb. 1979)
SURNOM : Cal'
STATUT : Après s'être longtemps considéré veuf, il est désormais célibataire depuis plus de cinq ans même si son nouveau cœur n'empêche pas son esprit de rester cadenassé au passé.
LOGEMENT : Spring Hill, 250 Edward Street. En théorie seul. Dans les faits, sa nièce y est plus souvent que lui...
POSTS : 116 POINTS : 40

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Vit avec le coeur de Samuel Hamilton depuis sa transplantation en septembre 2014
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (calalon) used to be there 3143854326_1_4_rbvqfc9v
LEX ❀ Let's have some serious talk about this : savagnin, pinot, chardonnay, merlot, sylvaner, crémant, muscat, aligoté, chasselat,... Do you want me to go on coz' i can keep it all night long ? PART I
PSEUDO : Butterƒly 惃ects
AVATAR : Joel Kinnaman
CRÉDITS : ddstv
DC : -
INSCRIT LE : 05/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32133-only-the-heart-truly-binds-cal https://www.30yearsstillyoung.com/t32283-come-undone-x-callen

(calalon) used to be there Empty
Message(#) Sujet: (calalon) used to be there (calalon) used to be there EmptyDim 26 Juil 2020 - 14:57



La pile de vêtements à repasser avait triplé ces derniers jours, bien aidée par des affaires de Tess qu'elle laissait de plus en plus traîner alors qu'avant elle les ramenait toujours chez sa mère qui, elle, ne rechignait jamais à laver et ranger pantalons et débardeurs de sa fille. Avec, les choses étaient différentes : la manne de linge propre trônait dans un con de la salle de bains jusqu'à je trouve le temps et la motivation de brancher le fer pour me lancer dans une ou deux heures de corvée. Je ne désespère pas de voir ma nièce se responsabiliser dans cette tâche, et pourquoi pas soulager son oncle en l'aidant, mais c'est sûrement encore de trop. Pas trop tôt, elle qu n'est plus une enfant non plus, pourrait s'y mettre. Juste dans d'autres trips, dans un autre monde duquel elle finira peut-être par prendre conscience que tout ce qui arrive survient parce qu'on s'est motivé à l'avoir et à le provoquer. Je sais que je suis mal placé pour en placer, moi qui ait voulu rejoindre la mort et qui n'ai eu droit qu'à la vie là où d'autres aspiraient à l'inverse. L'objet ménager en forme de triangle entre les mains, j'aplatis la face métallique qui propulse sa vapeur sur les plis d'un tee-shirt porté i y a déjà une semaine de cela. Au bruit de la réaction compressée de l'eau vient se superposer la sonnette annonçant de la visite. Tess ne prend pas cette peine là, alors c'est forcément quelqu'un pour qui je dois arrêter mon activité et me présenter à la porte que j'entrouvre. Sur le perron : Avalon. Sans un mot, je lui donne le champ libre pour qu'elle s'engouffre pendant que je retourne débrancher la prise du fer. Précaution au vu du moment qui risque fortement de tourner sur une longue discussion. Quoi qu'il en soit, je n'allais pas poursuivre derrière ma table de repassage alors que quelqu'un vient chez moi. J'ignore si elle vient pour me dire que les choses s'améliorent ou empirent dans sa vie, ce serait une question intéressante à laquelle poser des réponses. La jeune femme sait qu'elle trouvera l'oreille pour l'écouter avec moi, même si je la surprendrais presque à placer un peu beaucoup d'espoir en moi qui n'ai rien d'un psychologue. Au contraire, je ne suis qu'un homme lambda avec ses faiblesses et ses incapacités à rassurer ; raison pour laquelle je ne parle que très peu et que mes épaules ne sont pas aussi larges qu'on pourrait le croire. Depuis la fin de l'année dernière et notre rencontre on ne pouvait plus fortuite à une heure et un lieu aléatoires, je croisais quelques bribes de son existence qu'elle dévoilait. Et qu'importe si c'en ne sont que des fragments ou des parties assez complètes, cela ne me donne que ttrop d'importance. Déjà rien que par le fait de venir me voir, de louer ce temps à chercher ce dont j'ignore à mes côtés. Aujourd'hui, elle est venue sans prévenir, et je n'ai aucune idée sur ce que cela peut présager tandis que je ne lui distille qu'un « Salut » dans une étreinte que Tess ne me permettrait pas toujours. Je ne suis un sauveur en rien, mais au moins j'évite un maximum de créer le mal autour de moi. J'en connais la douleur que je ne souhaite à personne de ressentir. Alors je m'affiche comme un mur devant lequel crier ses lamentations, ses pleurs et ses joies quand elles s'exclament. Un mur qui ne juge pas, qui restera toujours droit aussi longtemps que je ne mélange ma souffrance passée à celle que j'entends. Pas un roc, pas un pilier... Juste un mur qui se tait et reçoit, debout au milieu de la pièce principale de mon appartement ; pour ceux qui veulent vivre ou survivre.


@Avalon Healey (calalon) used to be there 3070942404



(calalon) used to be there IUJCx06
(calalon) used to be there ZsxbA8o
Revenir en haut Aller en bas
 

(calalon) used to be there

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-