AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Dear diary, my friend is a bastard [hally]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raphael Elly
Raphael Elly
le dilemme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-huit ans mais coincé dans le corps d'un adolescent qui en a pas profité assez. 11 décembre 1992.
SURNOM : Raph, Rafi pour ceux qui aiment les surnoms qui se terminent avec une voyelle.
STATUT : Célibataire qui garde ses yeux rivés vers Diana sans comprendre pourquoi. Il s'est toujours empêché de s'ouvrir à d'autres personnes.
MÉTIER : Professeur de danse pour les tout petits mais ça lui arrive aussi d'accepter des contrats pour des publicités ou des fêtes d'enfants : quel bonheur.
LOGEMENT : Un appartement de taille médiocre à Spring Hill. Sur son tibia, il a une collection d'ecchymoses provoquées par les coins des meubles. Depuis récemment, il doit supporter la présence envahissante d'un ancien pote qu'il aurait préféré oublier : Rudy, le Diable en personne.
Dear diary, my friend is a bastard [hally] Homr
POSTS : 3012 POINTS : 685

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Artiste dans l’âme mais perdu à l’extérieur • ne danse que très rarement devant un public et prétend avoir envie d’une carrière internationale • élevé par deux pères trop peu sévères qui lui ont permis de faire tout ce qu’il désirait • impulsif et compétitif, c’est assez facile de réveiller le brasier en lui • gay refoulé en admiration devant les femmes • obsédé par Diana depuis qu’il a cinq ans, incapable de mettre les mots sur cette émotion qu’il ressent pour elle • style vestimentaire très aléatoire, prône les couleurs par-dessus tout • socialement handicapé, un malaise sur deux jambes.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Dear diary, my friend is a bastard [hally] Enpv
DIANAEL [2] • They shall share a dance.

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Rdm0
HALLY [3] • Feeling dizzy.

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Kgf6
RADY [3][FB] - RADY [4] • You used to be home, now we don't belong.

(jecompteplus/6 oups) - Cora - Sage - Adelina - Ellie - Danika - Gafi - Max - Swann [2]
RPs EN ATTENTE : Spidey - Gaby
RPs TERMINÉS : Mirael - Dianael - Swann [lettres FB] - Swann [2] - Ginny [2][FB] - Rady - Rady [2] - Laoise - Adèle - Jess - Mirael [2] - Hally - Hally [2][FB]
PSEUDO : Captain Rogers.
AVATAR : George Mackay.
CRÉDITS : Harley ♥
DC : Jo le raton.
INSCRIT LE : 06/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29466-dancing-my-way-in-raph https://www.30yearsstillyoung.com/t29501-five-little-steps-raphael#1291750 https://www.30yearsstillyoung.com/t29500-raphael-elly https://www.30yearsstillyoung.com/t32279-raphael-elly

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Empty
Message(#) Sujet: Dear diary, my friend is a bastard [hally] Dear diary, my friend is a bastard [hally] EmptyMar 28 Juil 2020 - 19:02


Raphael jette un coup d’œil à son téléphone lorsque celui-ci vibre. Il s’agit de Kieran qui confirme son arrivée dans quelques minutes au parc. Le plus jeune est déjà arrivé sur les lieux et a pris soin d’apporter avec lui un sac rempli de collations : croustilles en tout genre, fruits pré coupés, bouteilles d’eau. Il fait très chaud ce midi et le soleil surplombe le parc. Il sait qu’il arrive souvent à Kieran d’oublier l’essentiel – quel lunatique – alors il a aussi amené son tube de crème solaire au cas où l'autre a omis de protéger sa peau. Les lunettes posées sur le bout de son nez, Raphael observe les alentours, installé près d’un arbre, sur le sol. Il vaut mieux pour lui de profiter de l’ombre naturel que ce dernier lui offre. Il a la peau trop pâle pour laisser les rayons la charcuter. Sentant l’appétit gratter le fond de son estomac, il plonge sa main dans son sac pour en sortir un paquet de chips qu’il ouvre habillement. Ce genre de calories ne fait habituellement pas partie de son régime de danseur mais il lui arrive de se permettre leur consommation lors des grandes occasions. Dans exactement une semaine, jour pour jour, les deux amis roulent ensemble le long de la frontière australienne pour atteindre Darwin, la dernière destination où ils profiteront des plages et de l’eau turquoise. Raphael n’est habituellement pas un aventurier mais, cette fois, quand Kieran a eu l’idée de célébrer leur amitié, il n’a hésité que cinq secondes (en temps normal il aurait hésité dix minutes pour finalement ne jamais répondre à la proposition). Il a hâte et, bien qu’il soit légèrement nerveux à l’idée de quitter le nid douillet que représente Brisbane, il compte les jours avec enthousiasme. « Hey ! » Il soulève la main en apercevant Kieran à quelques mètres de là. Il se trémousse un peu pour que son ami le perçoive dans son champ de vision. N’arrivant pas à capter son attention, il finit par hurler « Kieran ! », une solution d’extraverti qui fait automatiquement rougir ses joues. Mais, au moins, ça a l'avantage de fonctionner et le plus vieux l’aperçoit enfin.  


Dear diary, my friend is a bastard [hally] Bc5g
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
le paumé de service
le paumé de service
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un ans (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : le premier qui tente « kiki » aura le droit aux aboiements et autres morsures qui vont avec le surnom.
STATUT : il devait lui dire oui le 18 avril. il a voulu la fuir, elle ne cesse de le hanter depuis.
MÉTIER : dessinateur/scénariste de comics attendant de devenir le prochain stan lee, enseignant d'arts visuels pour payer les jeux vidéo.
LOGEMENT : bayside, chez son ancienne famille d’accueil en attendant de retomber sur ses pieds.
Dear diary, my friend is a bastard [hally] Tumblr_pbuq19GJJ71wkzcn7o3_400
POSTS : 789 POINTS : 295

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, proche des familles qui l’ont élevé, considère qu’il a une infinité de parents et frères/sœurs ≈ souffre de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ vient de quitter sa fiancée, prend le mauvais rôle de cette rupture, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Dear diary, my friend is a bastard [hally] Giphy
miran ⊹ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe.

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Aqgz
kieve ⊹ she's so magnetic, you know she's so magnetic. she pulled you 'round, you try to push away, you know she'll pull you back again.

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Tumblr_mr3w6b0cUN1rt3g7zo2_250
kiesla ⊹ i'm only up when you're not down don't wanna fly if you're still on the ground.

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Gif?url=https%3A%2F%2Fimages.hellogiggles.com%2Fuploads%2F2016%2F08%2F18063659%2Frelationship-1
autumn ⊹ people said i'd be dead from the sorrow that i felt when you left, but i lived, ain't that nice ?

ichabod (2001)raphael (2015)keith (2019)hannah (2019)raphaeldylanehalseyjessalynivy #4elias #6elias #7 & ava #1lexlucia

(15/06)
j'ai jamais été douée en maths, pardon

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Mm5t
RACE OF AUSTRALIA
birdie & eliasjacob & eliaselias #2ivy #3sienna #1elias #5team grisy

Dear diary, my friend is a bastard [hally] 629bc353b5f562bc657a76bc213bffd286bc1244

RPs EN ATTENTE : tommy › rudy › lena › victoria › rhea › ana
RPs TERMINÉS : eve #1

abandonnés
miranmavi

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Kx4f
RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1ivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #3suite s2elias #4
AVATAR : dan bb smith.
CRÉDITS : homemade (ava), flowerysl (gifs), cham & padawan & bleeding_light (crackships), loonywaltz (ub)
DC : le roux de secours (finnley coverdale) et la pile électrique (alfie maslow).
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Empty
Message(#) Sujet: Re: Dear diary, my friend is a bastard [hally] Dear diary, my friend is a bastard [hally] EmptyMer 29 Juil 2020 - 15:03



Il n’a pas dormi de la nuit.
Ce n’est pas la première fois, ce ne sera probablement pas la dernière ; mais d’ordinaire ses nuits blanches sont dues à une overdose de jeux vidéo – suivies des réprimandes d’Autumn. Cette fois-ci, ce sont les réprimandes de sa petite amie qui l’ont mené à s’évader dans un monde virtuel jusqu’au petit matin. Lorsque le jour a pointé et que son téléphone a vibré pour lui rappeler ses obligations (toutes les alarmes du monde étant réglées sur son portable, du fait de se lever au simple fait de manger – tête en l’air qu’il est) ; Kieran a hésité de longues minutes quant au message à envoyer à Raphael. Certes, d’ordinaire le jeune homme réfléchit beaucoup au contenu de ses propos (écrits ou verbaux), c’est une occupation à part entière, mais aujourd’hui s’avère particulièrement rude pour le garçon. Il s’est retrouvé dans cette position qu’il n’apprécie pas ; celle il va inévitablement décevoir quelqu’un et faire basculer l’opinion d’autrui sur lui – négativement, de préférence. Il doit seulement décider qui sera la victime collatérale de son incapacité à satisfaire tout le monde (et Dieu sait qu’il a tout tenté pour trouver un terrain d’entente qui saurait convenir à tout le monde – enfin, tous, sauf lui). Il s’oublie souvent, Kieran, au profit des autres et aujourd’hui ne fait pas exception à la règle. D’un point de vue extérieur, on peut supposer que ce qu’il s’apprête à faire vise à servir ses propres intérêts ; le but étant de préserver une relation au détriment d’une autre (reste seulement à déterminer laquelle). Pour autant, Kieran n’y trouve aucune satisfaction dans ce choix, sans quoi il aurait pu trouver le sommeil au petit matin, une fois Autumn et ses arguments disparus pour la journée. Mais il a été incapable de se reposer, exténué par le débat interne qui maltraite son esprit ; et à qui il est supposé donner raison dans toute cette affaire. La réponse évidente serait lui-même, mais sait-il seulement ce qu’il désire réellement ? Il n’a pas la réponse à cette question, Kieran et il ne le sait pas à cet instant précis, mais des années plus tard, il ne l’aura toujours pas. Une seconde vibration le rappelle à lui et l’oblige à se préparer ; il est trop tard pour annuler et la voix de sa petite amie résonne dans sa tête, lui donnant l’impulsion et la motivation nécessaire quant au choix qu’il doit faire. Il n’est pas pour autant évident, mais il lui semble justifié, c’est là le plus important.

Le trajet jusqu’au lieu de rendez-vous lui semble interminable alors que, pour une fois, Kieran est incapable de dresser une liste des scénarios qui pourraient se dérouler pour mieux anticiper ceux-ci. Il ne parvient pas non plus à donner une voix à Raphael pour mieux développer ses propres justifications. Non, il est absolument incapable de réfléchir sur toute la question ; probablement parce qu’il sait pertinemment, au fond, que le choix qu’il s’apprête à faire est le mauvais. Pas parce qu’il estime que les arguments de sa petite amie ne se tiennent pas, elle a totalement raison et s’il doit choisir, évidemment que passer du temps avec elle lui semble plus important. Mais parce qu’il sait aussi qu’il regrettera de se décommander auprès de Raphael, après avoir tant espéré de ce voyage. Il ne reste plus qu’à l’annoncer, mais son ami devrait pouvoir lui pardonner d’être, pour la première fois de sa vie, aussi heureux et amoureux, n’est-ce pas ?

« Hey. » Il rétorque lorsqu’il entend son prénom, se dirigeant vers Raphael avec un grand sourire, sa main qui se glisse dans celle de son ami pour l’attirer vers lui et venir frapper leurs deux épaules avant de se reculer. « Désolé du retard. » Il se justifie, son sourire qui s’amenuise, tandis qu’il enchaîne bien vite ; « comment tu vas ? » Et peut-être que ce n’est pas la question à poser, en réalité.


Dear diary, my friend is a bastard [hally] OCO9Xmnx_o

Dear diary, my friend is a bastard [hally] 383200artist
Dear diary, my friend is a bastard [hally] 480954teachers
Dear diary, my friend is a bastard [hally] EIhyBXy
Dear diary, my friend is a bastard [hally] QqLqwzn
Dear diary, my friend is a bastard [hally] NZd8ug4
Dear diary, my friend is a bastard [hally] Cn4FJZV
Dear diary, my friend is a bastard [hally] XXVvg8f
Revenir en haut Aller en bas
Raphael Elly
Raphael Elly
le dilemme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-huit ans mais coincé dans le corps d'un adolescent qui en a pas profité assez. 11 décembre 1992.
SURNOM : Raph, Rafi pour ceux qui aiment les surnoms qui se terminent avec une voyelle.
STATUT : Célibataire qui garde ses yeux rivés vers Diana sans comprendre pourquoi. Il s'est toujours empêché de s'ouvrir à d'autres personnes.
MÉTIER : Professeur de danse pour les tout petits mais ça lui arrive aussi d'accepter des contrats pour des publicités ou des fêtes d'enfants : quel bonheur.
LOGEMENT : Un appartement de taille médiocre à Spring Hill. Sur son tibia, il a une collection d'ecchymoses provoquées par les coins des meubles. Depuis récemment, il doit supporter la présence envahissante d'un ancien pote qu'il aurait préféré oublier : Rudy, le Diable en personne.
Dear diary, my friend is a bastard [hally] Homr
POSTS : 3012 POINTS : 685

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Artiste dans l’âme mais perdu à l’extérieur • ne danse que très rarement devant un public et prétend avoir envie d’une carrière internationale • élevé par deux pères trop peu sévères qui lui ont permis de faire tout ce qu’il désirait • impulsif et compétitif, c’est assez facile de réveiller le brasier en lui • gay refoulé en admiration devant les femmes • obsédé par Diana depuis qu’il a cinq ans, incapable de mettre les mots sur cette émotion qu’il ressent pour elle • style vestimentaire très aléatoire, prône les couleurs par-dessus tout • socialement handicapé, un malaise sur deux jambes.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Dear diary, my friend is a bastard [hally] Enpv
DIANAEL [2] • They shall share a dance.

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Rdm0
HALLY [3] • Feeling dizzy.

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Kgf6
RADY [3][FB] - RADY [4] • You used to be home, now we don't belong.

(jecompteplus/6 oups) - Cora - Sage - Adelina - Ellie - Danika - Gafi - Max - Swann [2]
RPs EN ATTENTE : Spidey - Gaby
RPs TERMINÉS : Mirael - Dianael - Swann [lettres FB] - Swann [2] - Ginny [2][FB] - Rady - Rady [2] - Laoise - Adèle - Jess - Mirael [2] - Hally - Hally [2][FB]
PSEUDO : Captain Rogers.
AVATAR : George Mackay.
CRÉDITS : Harley ♥
DC : Jo le raton.
INSCRIT LE : 06/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29466-dancing-my-way-in-raph https://www.30yearsstillyoung.com/t29501-five-little-steps-raphael#1291750 https://www.30yearsstillyoung.com/t29500-raphael-elly https://www.30yearsstillyoung.com/t32279-raphael-elly

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Empty
Message(#) Sujet: Re: Dear diary, my friend is a bastard [hally] Dear diary, my friend is a bastard [hally] EmptyMer 29 Juil 2020 - 17:25


Il le voit arriver du haut de ses 1m86 et, plus il se rapproche, plus les cernes sur son visage sont perceptibles. Raphael commence à avoir l’habitude de le découvrir comme ça tous les jours. Il connait ses addictions presque malsaines mais ne tire jamais mot. Son ami peut bien faire ce qu’il veut de sa vie : si ce sont les jeux vidéo qui submergent son cerveau de dopamine,  qu’il en soit ainsi. Jamais Raphael ne s’est fait réprimander de « trop danser » - peut-être parce qu’il s’agit là d’un sport mais inutile de se lancer dans un débat. Kieran est bien assez grand pour savoir ce qu’il fait, pas vrai ? « Désolé du retard. » Il s’excuse tout de suite, conscient que cela fait plusieurs longues minutes que le plus jeune observe les passants en cherchant une source de divertissement. « Oh, ça va, c’est une belle journée. Je t’en aurais voulu si je t’avais attendu sous la pluie. » Il tape amicalement son épaule en retour, un sourire –presque – naturel soulevant la commissure de ses lèvres, puis il l’invite à s’installer lui aussi près du gros tronc qu’il a judicieusement choisi en arrivant au parc. Un arbre au feuillage épais filtrant les rayons du soleil qui lui évite de porter un chapeau – il a la tête d’un scout à chaque fois qu’il porte un couvre-chef. « comment tu vas ? » La question se pose d’elle-même. À vrai dire, Raphael est excité comme un gamin à l’idée du voyage à venir mais il n’est pas le genre de garçon à afficher physiquement son impatience. Il se contente de sourire en hochant la tête parce qu’il va bien. « C’est plutôt à moi de te poser la question ! Tu sais que t’as des cernes qui descendent jusqu’à la hauteur de ton menton ? » Il demande en l’interrogeant du regard, faussement sérieux. « Oh, j’ai apporté de la bouffe, si jamais t’as pas encore mangé. Je te connais, hein. Y’a des fruits, des chips et… » Il glisse sa main dans le sac en plastique qui contient toutes ses provisions. Il en sort fièrement une bouteille d’eau fraîche qu’il tend à son ami, sauveur qu’il est. « De l’eau ! T’as encore oublié qu’on habite dans l’un des pays les plus chauds. Je te jure, si tu me fais un coma parce que t’as pas assez bu pendant le voyage, je te laisse au premier hôpital qu’on croise et je continue sans toi ! » Il le menace faussement. Seulement, il lui arrive de se la jouer maman poule envers les personnes auxquelles il tient. Kieran est l’un de ses plus vieux potes, il lui rappelle son enfance, son adolescence, les tubes de déodorant, la crème contre l’acné, les résultats des tests de maths, les tentatives de séduction ratées dans les premiers bars… Toutes ces choses qui ont fait de lui ce qu’il est aujourd’hui.  


Dear diary, my friend is a bastard [hally] Bc5g
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
le paumé de service
le paumé de service
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un ans (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : le premier qui tente « kiki » aura le droit aux aboiements et autres morsures qui vont avec le surnom.
STATUT : il devait lui dire oui le 18 avril. il a voulu la fuir, elle ne cesse de le hanter depuis.
MÉTIER : dessinateur/scénariste de comics attendant de devenir le prochain stan lee, enseignant d'arts visuels pour payer les jeux vidéo.
LOGEMENT : bayside, chez son ancienne famille d’accueil en attendant de retomber sur ses pieds.
Dear diary, my friend is a bastard [hally] Tumblr_pbuq19GJJ71wkzcn7o3_400
POSTS : 789 POINTS : 295

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, proche des familles qui l’ont élevé, considère qu’il a une infinité de parents et frères/sœurs ≈ souffre de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ vient de quitter sa fiancée, prend le mauvais rôle de cette rupture, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Dear diary, my friend is a bastard [hally] Giphy
miran ⊹ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe.

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Aqgz
kieve ⊹ she's so magnetic, you know she's so magnetic. she pulled you 'round, you try to push away, you know she'll pull you back again.

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Tumblr_mr3w6b0cUN1rt3g7zo2_250
kiesla ⊹ i'm only up when you're not down don't wanna fly if you're still on the ground.

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Gif?url=https%3A%2F%2Fimages.hellogiggles.com%2Fuploads%2F2016%2F08%2F18063659%2Frelationship-1
autumn ⊹ people said i'd be dead from the sorrow that i felt when you left, but i lived, ain't that nice ?

ichabod (2001)raphael (2015)keith (2019)hannah (2019)raphaeldylanehalseyjessalynivy #4elias #6elias #7 & ava #1lexlucia

(15/06)
j'ai jamais été douée en maths, pardon

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Mm5t
RACE OF AUSTRALIA
birdie & eliasjacob & eliaselias #2ivy #3sienna #1elias #5team grisy

Dear diary, my friend is a bastard [hally] 629bc353b5f562bc657a76bc213bffd286bc1244

RPs EN ATTENTE : tommy › rudy › lena › victoria › rhea › ana
RPs TERMINÉS : eve #1

abandonnés
miranmavi

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Kx4f
RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1ivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #3suite s2elias #4
AVATAR : dan bb smith.
CRÉDITS : homemade (ava), flowerysl (gifs), cham & padawan & bleeding_light (crackships), loonywaltz (ub)
DC : le roux de secours (finnley coverdale) et la pile électrique (alfie maslow).
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Empty
Message(#) Sujet: Re: Dear diary, my friend is a bastard [hally] Dear diary, my friend is a bastard [hally] EmptyVen 31 Juil 2020 - 0:28


Il n’a jamais brillé par sa confiance en lui, le brun, mais ça n’a jamais été handicapant dans son quotidien. Pour preuve ; il a eu la surprise, quelques semaines plus tôt, de faire la connaissance de cette fille, Autumn et malgré son potentiel séduction proche du néant, il est le premier surpris quant à ce début de relation qui naît entre eux. C’est tout récent, c’est ce qui rend ce lien d’autant plus précieux. Il pourrait parler des heures sur les multiples raisons qui font qu’il s’est autant attaché à elle, qu’il est plein d’espoir quant à leur futur. Pas que Kieran s’imagine déjà marié avec des enfants, même s’il est particulièrement doué pour faire des plans sur la comète et imaginez un nombre incalculable de scénarios pour chaque situation, il n’est pas totalement inconscient : il sait qu’il est encore difficile de poser un statut sur ce qu’il commence à construire avec la jeune blonde et qu’il doit être prudent. Ça tombe bien, il l’a toujours été. Souvent à l’excès, parfois par dépit, comme aujourd’hui alors qu’il réfléchit à la manière d’annoncer les choses à Raphael sans heurter et prendre le risque de perdre l’affection de son ami. Ce n’est pas une tâche facile ; raison pour laquelle il préfère user d’humour lorsqu’il s’adresse au danseur. « Ça t’aurait fait du bien vu ton odeur. » Qu’il se permet avec un léger sourire, remontant ses lunettes sur son nez avant de croiser le regard de Raphael, dans une tentative de lire dans celui-ci, d’y déceler le moindre indice qui pourrait l’aider à se sentir en paix avec lui-même quant à la décision qu’il s’apprête à prendre. Au fond, lui non plus n’a pas vraiment envie de ce voyage, n’est-ce pas ? Suivant le blond jusqu’à y trouver un coin d’ombre, la question lui échappe des lèvres par automatisme ; comme souvent avec Kieran. Des questions prévisibles, classiques ; comme à peu près tout avec le grand brun. Les banalités d’usage, les nécessités pour commencer une conversation : aucune folie, ne surtout pas s’écarter du chemin : ce serait prendre le risque de surprendre son camarade, amenant à des réactions et des réponses imprévisibles qu’il n’aurait pas anticipé, lui faisant perdre le contrôle de la conversation. C’est impensable, encore moins aujourd’hui. « Hein ? » Qu’il glisse par automatisme alors que son ami lui pose à son tour une question, le brun revenant dans une conversation de laquelle il s’est échappé. « Ah ouais, ouais, non c’est juste que j’ai saigné le dernier Witcher toute la nuit, désolé. » Il hausse les épaules en affichant un léger sourire, avant que celui-ci ne se transforme en rires. « Tu me connais, mais tu m’apportes des fruits, va comprendre. » Il s’amuse avant que son regard ne se porte sur la bouteille d’eau sortie comme un st-graal du sac de Raphael. Il s’en empare alors que son sourire disparaît à l’évocation de ce voyage. « Merci. » Il débute, tentant de gagner du temps avant de tendre le bras et secouer le bout des doigts. « Maintenant, passe le plus important, les chips. » Les priorités, comprenez. Les priorités, justement et ce voyage auquel il devra tôt ou tard faire référence. Si possible plus tard que tôt, mais la raison lui impose d’en parler le plus rapidement possible ; comme une tentative d’arracher le pansement pour limiter la douleur – pourtant, cette astuce ne fonctionne jamais. « Tiens, d’ailleurs. » Une gorgée d’eau, quelques secondes gagnées. « Le voyage. » Une poignée de chips, de nouvelles secondes à son avantage. « Oui, le voyage. » Eau. « Ça tombe bien. » Chips. « Il faut que... » Eau. « ... on en parle. » Chips. « Ah, ah. » Eau. « À ce propos... » Chips.

Grande inspiration. Effondrement interne.
« Mon agenda est un peu chamboulé. »


Dear diary, my friend is a bastard [hally] OCO9Xmnx_o

Dear diary, my friend is a bastard [hally] 383200artist
Dear diary, my friend is a bastard [hally] 480954teachers
Dear diary, my friend is a bastard [hally] EIhyBXy
Dear diary, my friend is a bastard [hally] QqLqwzn
Dear diary, my friend is a bastard [hally] NZd8ug4
Dear diary, my friend is a bastard [hally] Cn4FJZV
Dear diary, my friend is a bastard [hally] XXVvg8f
Revenir en haut Aller en bas
Raphael Elly
Raphael Elly
le dilemme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-huit ans mais coincé dans le corps d'un adolescent qui en a pas profité assez. 11 décembre 1992.
SURNOM : Raph, Rafi pour ceux qui aiment les surnoms qui se terminent avec une voyelle.
STATUT : Célibataire qui garde ses yeux rivés vers Diana sans comprendre pourquoi. Il s'est toujours empêché de s'ouvrir à d'autres personnes.
MÉTIER : Professeur de danse pour les tout petits mais ça lui arrive aussi d'accepter des contrats pour des publicités ou des fêtes d'enfants : quel bonheur.
LOGEMENT : Un appartement de taille médiocre à Spring Hill. Sur son tibia, il a une collection d'ecchymoses provoquées par les coins des meubles. Depuis récemment, il doit supporter la présence envahissante d'un ancien pote qu'il aurait préféré oublier : Rudy, le Diable en personne.
Dear diary, my friend is a bastard [hally] Homr
POSTS : 3012 POINTS : 685

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Artiste dans l’âme mais perdu à l’extérieur • ne danse que très rarement devant un public et prétend avoir envie d’une carrière internationale • élevé par deux pères trop peu sévères qui lui ont permis de faire tout ce qu’il désirait • impulsif et compétitif, c’est assez facile de réveiller le brasier en lui • gay refoulé en admiration devant les femmes • obsédé par Diana depuis qu’il a cinq ans, incapable de mettre les mots sur cette émotion qu’il ressent pour elle • style vestimentaire très aléatoire, prône les couleurs par-dessus tout • socialement handicapé, un malaise sur deux jambes.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Dear diary, my friend is a bastard [hally] Enpv
DIANAEL [2] • They shall share a dance.

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Rdm0
HALLY [3] • Feeling dizzy.

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Kgf6
RADY [3][FB] - RADY [4] • You used to be home, now we don't belong.

(jecompteplus/6 oups) - Cora - Sage - Adelina - Ellie - Danika - Gafi - Max - Swann [2]
RPs EN ATTENTE : Spidey - Gaby
RPs TERMINÉS : Mirael - Dianael - Swann [lettres FB] - Swann [2] - Ginny [2][FB] - Rady - Rady [2] - Laoise - Adèle - Jess - Mirael [2] - Hally - Hally [2][FB]
PSEUDO : Captain Rogers.
AVATAR : George Mackay.
CRÉDITS : Harley ♥
DC : Jo le raton.
INSCRIT LE : 06/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29466-dancing-my-way-in-raph https://www.30yearsstillyoung.com/t29501-five-little-steps-raphael#1291750 https://www.30yearsstillyoung.com/t29500-raphael-elly https://www.30yearsstillyoung.com/t32279-raphael-elly

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Empty
Message(#) Sujet: Re: Dear diary, my friend is a bastard [hally] Dear diary, my friend is a bastard [hally] EmptyVen 31 Juil 2020 - 1:12


Il ne doit pas être si fatigué que ça, Kieran, s’il se lance directement dans les boutades amicales – enfin, on espère que ce soit du sarcasme sinon Raphael devra changer de déodorant. « C’est toi qui dit ça ? Je te rappelle que tu as déjà passé des journées entières sans te laver parce que tu n’arrivais pas à tuer l’un des boss de ton jeu. Justement, je ne serais pas surpris d’apprendre que ça fait trois jours que t’as pas touché un savon. » Il renvoie, sûr de sa répartie. Il est bien celui qui ne peut s’empêcher de se doucher tous les soirs, parfois même le matin, pour se débarrasser des odeurs de l’effort physique. Tentant de tout de suite attirer l’attention de son ami vers la nourriture qu’il a apporté, il remarque rapidement que ce dernier est toujours aussi lunatique. Pour le ramener à lui, il fait claquer ses doigts à côté de ses oreilles. « Hein ? » Il l’observe de ses deux grands yeux en forme de melon. « Ah ouais, ouais, non c’est juste que j’ai saigné le dernier Witcher toute la nuit, désolé. » Levant les yeux au ciel, Raphael fait claquer sa langue contre son palet. Il ne peut malheureusement pas lui faire la morale parce qu’il est lui non plus pas le plus responsable des jeunes adultes. « Quelle surprise ! » Il lance, ironique, posant sa main devant ses lèvres pour mimer une expression choquée « Tu me connais, mais tu m’apportes des fruits, va comprendre. » Il sourit, amusé, et précise rapidement : « Ouais, non, les fruits c’était carrément pour moi, mais j’avais espoir que t’aies un éclair de lucidité et que t’arrêtes de bouffer toutes ces merdes. » Il repose le sac et en sort une orange qu’il épluche habillement, regrettant toutefois de condamner ses ongles à l’acidité. « Maintenant, passe le plus important, les chips. » Il ne doutait pas une seconde que l’estomac de Kieran s’agripperaient au sac de chips : il a d’ailleurs fait exprès de choisir sa saveur préférée parce que, lui, il compte remplir son estomac de fruits. Il prend sa santé à cœur, le petit, et il continue d’espérer qu’un bon régime lui permettra d’enfin être accepté dans l’école de ses rêves. Même s’il commence à se faire un peu trop vieux pour les auditions. La plupart du temps, il n’est entouré que de gamins mineurs parfois plus talentueux que lui. C’est enrageant, mais il n’abandonne pas. Dans un mouvement moi, il balance le sac de chips qui atterri sur les cuisses de son ami. « Tiens, d’ailleurs. » Il marmonne, s’élançant à la suite des plaisanteries de Raphael concernant le voyage qu’ils ont prévu depuis des mois. Le concerné hausse un sourcil et l’interroge du regard en croquant dans un quartier d’orange juteux. Il observe ensuite sa comédie alors qu’il coupe sa phrase sans arrêt, s’empiffrant de chips sans goûter leur saveur, avalant gorgée après gorgée sans profiter de l’hydratation. Il lève les yeux au ciel, conscient que son attitude louche cache quelque chose qui ne le plaira pas. Kieran n’agissait pas ainsi s’il avait une bonne nouvelle à annoncer. « Mon agenda est un peu chamboulé. » Le plus jeune déglutit alors que ses yeux se détachent des siens pour se perdre au milieu des milliers de brins d’herbe. Il s’attend déjà au pire. « Quoi, Kieran ? » Son ton est sévère parce qu’il le connait, son ami. Il invente des excuses sans relâche, change ses plans à la dernière minute parce qu’il a soudainement « des maux de gorge ». Toutefois incapable de lire la réponse dans ses iris avant qu’il ne la prononce à voix haute, il continue de fixer le sol.


Dear diary, my friend is a bastard [hally] Bc5g
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
le paumé de service
le paumé de service
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un ans (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : le premier qui tente « kiki » aura le droit aux aboiements et autres morsures qui vont avec le surnom.
STATUT : il devait lui dire oui le 18 avril. il a voulu la fuir, elle ne cesse de le hanter depuis.
MÉTIER : dessinateur/scénariste de comics attendant de devenir le prochain stan lee, enseignant d'arts visuels pour payer les jeux vidéo.
LOGEMENT : bayside, chez son ancienne famille d’accueil en attendant de retomber sur ses pieds.
Dear diary, my friend is a bastard [hally] Tumblr_pbuq19GJJ71wkzcn7o3_400
POSTS : 789 POINTS : 295

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, proche des familles qui l’ont élevé, considère qu’il a une infinité de parents et frères/sœurs ≈ souffre de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ vient de quitter sa fiancée, prend le mauvais rôle de cette rupture, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Dear diary, my friend is a bastard [hally] Giphy
miran ⊹ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe.

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Aqgz
kieve ⊹ she's so magnetic, you know she's so magnetic. she pulled you 'round, you try to push away, you know she'll pull you back again.

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Tumblr_mr3w6b0cUN1rt3g7zo2_250
kiesla ⊹ i'm only up when you're not down don't wanna fly if you're still on the ground.

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Gif?url=https%3A%2F%2Fimages.hellogiggles.com%2Fuploads%2F2016%2F08%2F18063659%2Frelationship-1
autumn ⊹ people said i'd be dead from the sorrow that i felt when you left, but i lived, ain't that nice ?

ichabod (2001)raphael (2015)keith (2019)hannah (2019)raphaeldylanehalseyjessalynivy #4elias #6elias #7 & ava #1lexlucia

(15/06)
j'ai jamais été douée en maths, pardon

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Mm5t
RACE OF AUSTRALIA
birdie & eliasjacob & eliaselias #2ivy #3sienna #1elias #5team grisy

Dear diary, my friend is a bastard [hally] 629bc353b5f562bc657a76bc213bffd286bc1244

RPs EN ATTENTE : tommy › rudy › lena › victoria › rhea › ana
RPs TERMINÉS : eve #1

abandonnés
miranmavi

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Kx4f
RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1ivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #3suite s2elias #4
AVATAR : dan bb smith.
CRÉDITS : homemade (ava), flowerysl (gifs), cham & padawan & bleeding_light (crackships), loonywaltz (ub)
DC : le roux de secours (finnley coverdale) et la pile électrique (alfie maslow).
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Empty
Message(#) Sujet: Re: Dear diary, my friend is a bastard [hally] Dear diary, my friend is a bastard [hally] EmptySam 1 Aoû 2020 - 10:36


« Justement, j’ai une réputation à tenir, moi. » La boutade est accentuée par un sourire amusé ; pourtant, au fond, une vérité se décèle : Kieran n’a aucune intention de contester la place qu’il pense être la sienne, autant que les clichés qui lui sont associés. Si le monde entier persiste à le voir comme le roi des paresseux, obsédé par le virtuel, incapable de s’épanouir dans les relations sociales ; qu’il en soit ainsi. Kieran a toujours fonctionné ainsi, s’enfermant de son plein gré dans des cases déterminées par son entourage et pour Raphael il occupera ainsi celle de l’adolescent attardé qui passe ses nuits devant un écran et ne prend une douche que lorsque les plantes qui se fanent à côté de lui indiquent que cela en devient nécessaire. Cela ne rend pas le rôle plus aisé à porter que de savoir qu’il correspond aux attentes d’autrui, mais cela le rend sécurisant et c’est très exactement ce que Kieran recherche. Un objectif de vie prédéfini, tracé de par les traumatismes d’enfance du grand brun : la sécurité d’être apprécié passera toujours avant ses propres envies et son propre bonheur ; comme une tentative inespérée d’avoir une vie épanouie après un début chaotique et tant pis si cet épanouissement n’est pas sincère. C’est le même raisonnement qui l’amène à laisser échapper un bref rire à la surprise surjouée de son ami, bien qu’il se mure dans le silence un instant, se contentant d’un « jamais » d’opposition quant à son régime alimentaire. Conscient que cette manière de vivre est de plus en plus sujette aux critiques, le mutisme lui apparait comme la solution idéale quant à ce malaise qu’il ressent lorsque son comportement d’adolescent (alors qu’il a vingt-six ans) est pointé du doigt. Assumé en apparence, négocié à l’interne, ces questionnements persistants quant à son identité n’ont jamais cessé de perturber son conscient. Mais une accalmie semble se dessiner depuis quelques semaines, inespérée autant qu’elle fut attendue, personnifiée par la présence de cette fille dans sa vie. Autumn. Un peu plus jeune que lui et pourtant tant à lui apprendre, à lui, Kieran, constamment à la recherche de son identité sans jamais parvenir à s’identifier à quoi que ce soit. Mais elle parvient à lui donner l’impression, depuis leur rencontre, de peut-être avoir sa place quelque part, ou dans ce cas de figure, auprès de quelqu’un. Un sentiment qu’il n’avait jamais ressenti par le passé autant qu’il ne s’était jamais autorisé à le ressentir : la peur de l’abandon l’obligeant inévitablement à prendre ses distances, alors même que ses pensées et comportements exercent l’inverse. Peut-être est-ce la raison pour laquelle ce début de relation lui est si précieux et nécessite d’être préservé; peu importe si cela implique de revoir l’ordre de ses priorités. Car, à cet instant, la sienne est évidente : elle fait un peu plus d’un mètre soixante, est blonde  et l’aide à faire la paix avec ses démons antérieurs. Autumn n’est dans sa vie que depuis quelques semaines, pourtant elle lui apporte bien plus que tant d’autres ayant gravité autour de lui depuis des années. Il ne reste plus qu’à l’expliquer à Raphael et espérer qu’il puisse comprendre. « Je vais t’expliquer. » Il annonce, avec un fin sourire, dans une tentative de conciliation avant l’heure. Mais comment expliquer quelque chose qu’il ne comprend pas lui-même ? Cette confiance qui semble enfin lui être accessible grâce à cette idylle naissante, ce bonheur auquel il a toujours couru sans y accéder. Tout lui semble enfin possible, mais ce n’est pas grace à Raphael. Alors il lui apparait de plus en plus évident au fil de ses réflexions que ce dernier est la personne à décevoir ; jamais il ne pourrait faire cela à Autumn, pas en prenant en compte tout ce qu’elle lui apporte. « C’est juste qu’il y a un léger détail qui a changé depuis qu’on a commencé à planifier ce voyage. » Il annonce, un peu confus, se mordant la lèvre, avant de reprendre rapidement, autant impatient d’arracher le pansement qu’il ne l’est d’annoncer cette grande nouvelle à celui qu’il considère comme un ami cher. « J’ai rencontré quelqu’un. » Il marque un temps d’arrêt, sourire béat aux lèvres alors que les papillons dans son ventre s’activent à nouveau. « Et je... enfin, crois-moi qu’on va le faire ce voyage, il n’est pas question de l’annuler, seulement de.. le repousser ? » Il interroge avec un sourire pincé, son tic nerveux voulant qu’il remonte encore une fois ses lunettes sur le bout de son nez. « Je sais que je suis le plus grand des connards, là, mais je... j’aimerais vraiment donner une chance à cette relation et partir pile à ce moment-là... » Il se tait un instant, songeant à cette perspective ; celle où Autumn lui échapperait. Parce qu’elle se serait rendue compte en son absence d’à quel point il est inintéressant, banal et qu’il n’a que très peu à offrir, contrairement à elle. Et cette pensée lui serre le coeur et attriste son regard. « J’ai peur que ça gâche tout. » Et il soutient le regard de Raphael, de son ami et non de son partenaire de voyage, le sourire aux lèvres et les étoiles dans les yeux, néanmoins embrumés par ce nuage noir qui trône au-dessus de sa tête s’il venait à se tromper de décision et à privilégier Raphael. « Et je ne peux pas tout gâcher. » Pas cette fois, pas alors que, pour la première fois de sa vie, il touche cette utopie du bout des doigts ; et ce rêve brisé tant de fois auparavant, qui lui a échappé malgré tous ses espoirs et qu’il n’a jamais cessé de poursuivre. À raison, car enfin, il a l’impression de se rapprocher de la réponse à cette question qu’il s’est posé si souvent : qui est-il ?

Et à cet instant, être un amoureux transit lui semble être la plus belle des réponses.


Dear diary, my friend is a bastard [hally] OCO9Xmnx_o

Dear diary, my friend is a bastard [hally] 383200artist
Dear diary, my friend is a bastard [hally] 480954teachers
Dear diary, my friend is a bastard [hally] EIhyBXy
Dear diary, my friend is a bastard [hally] QqLqwzn
Dear diary, my friend is a bastard [hally] NZd8ug4
Dear diary, my friend is a bastard [hally] Cn4FJZV
Dear diary, my friend is a bastard [hally] XXVvg8f


Dernière édition par Kieran Halstead le Lun 3 Aoû 2020 - 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Raphael Elly
Raphael Elly
le dilemme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-huit ans mais coincé dans le corps d'un adolescent qui en a pas profité assez. 11 décembre 1992.
SURNOM : Raph, Rafi pour ceux qui aiment les surnoms qui se terminent avec une voyelle.
STATUT : Célibataire qui garde ses yeux rivés vers Diana sans comprendre pourquoi. Il s'est toujours empêché de s'ouvrir à d'autres personnes.
MÉTIER : Professeur de danse pour les tout petits mais ça lui arrive aussi d'accepter des contrats pour des publicités ou des fêtes d'enfants : quel bonheur.
LOGEMENT : Un appartement de taille médiocre à Spring Hill. Sur son tibia, il a une collection d'ecchymoses provoquées par les coins des meubles. Depuis récemment, il doit supporter la présence envahissante d'un ancien pote qu'il aurait préféré oublier : Rudy, le Diable en personne.
Dear diary, my friend is a bastard [hally] Homr
POSTS : 3012 POINTS : 685

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Artiste dans l’âme mais perdu à l’extérieur • ne danse que très rarement devant un public et prétend avoir envie d’une carrière internationale • élevé par deux pères trop peu sévères qui lui ont permis de faire tout ce qu’il désirait • impulsif et compétitif, c’est assez facile de réveiller le brasier en lui • gay refoulé en admiration devant les femmes • obsédé par Diana depuis qu’il a cinq ans, incapable de mettre les mots sur cette émotion qu’il ressent pour elle • style vestimentaire très aléatoire, prône les couleurs par-dessus tout • socialement handicapé, un malaise sur deux jambes.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Dear diary, my friend is a bastard [hally] Enpv
DIANAEL [2] • They shall share a dance.

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Rdm0
HALLY [3] • Feeling dizzy.

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Kgf6
RADY [3][FB] - RADY [4] • You used to be home, now we don't belong.

(jecompteplus/6 oups) - Cora - Sage - Adelina - Ellie - Danika - Gafi - Max - Swann [2]
RPs EN ATTENTE : Spidey - Gaby
RPs TERMINÉS : Mirael - Dianael - Swann [lettres FB] - Swann [2] - Ginny [2][FB] - Rady - Rady [2] - Laoise - Adèle - Jess - Mirael [2] - Hally - Hally [2][FB]
PSEUDO : Captain Rogers.
AVATAR : George Mackay.
CRÉDITS : Harley ♥
DC : Jo le raton.
INSCRIT LE : 06/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29466-dancing-my-way-in-raph https://www.30yearsstillyoung.com/t29501-five-little-steps-raphael#1291750 https://www.30yearsstillyoung.com/t29500-raphael-elly https://www.30yearsstillyoung.com/t32279-raphael-elly

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Empty
Message(#) Sujet: Re: Dear diary, my friend is a bastard [hally] Dear diary, my friend is a bastard [hally] EmptySam 1 Aoû 2020 - 18:35


« Justement, j’ai une réputation à tenir, moi. » Il sait que ce ne sont que des plaisanteries, qu’il vient d’affubler Kieran des pires clichés qu’on attribue aux gamers faute de comprendre leur univers. Il faut dire que Raphael a été surpris de découvrir des centaines de jeux empilés quand il a visité pour la première fois la demeure de son ami mais il n’a pas tiré un seul mot. Parce qu’il sait ce que ça fait d’être ne serait-ce que moindrement différent des autres. Il a subit les moqueries de ceux qui n’arrivaient pas à accepter cette lumière dans ses yeux lorsqu’il dansait, peut-être parce qu’ils étaient jaloux de le voir si heureux – du moins, c’est ce que ses parents lui ont répété sans arrêt pour protéger le petit garçon fragile qu’il était du monde extérieur. Parce qu’il avait le droit de devenir ce qu’il souhaite devenir, tout comme Kieran peut rouler tes pouces sur une manette si ça le fait sourire. Mais, malgré tout, les boutades sont inévitables entre les deux garçons à la fois différents et semblables, alors Raphael ne peut s’empêcher d’approcher discrètement son nez de lui pour faire semblant d’humer l’air qui l’entoure. Il fait ensuite un pouce en l’air pour confirmer que sa réputation se porte à merveille. En fait, il n’a pu que sentir l’odeur des chips, rien de bien repoussant.

Il aurait aimé que la journée se continue dans cette lancée agréable. S’il a invité son ami au parc, aujourd’hui, c’est bien pour passer un bon moment avec lui. Pour rigoler, pour bouffer, pour bien s’hydrater – c’est important – et pour rêvasser au sujet du voyage à venir. Mais, rapidement, l’expression de Kieran se change quand il admet que son agenda est chamboulé. Raphael a déjà compris qu’il s’apprête à lui annoncer une mauvaise nouvelle mais il remarque une lueur différente dans ses iris bleus et c’est la raison pour laquelle il le laisse parler sans jamais l’interrompre. Il y a quelque chose de nouveau, une variable ajoutée à l’équation. « C’est juste qu’il y a un léger détail qui a changé depuis qu’on a commencé à planifier ce voyage. » Il élabore déjà des théories dans sa tête dans l’espoir d’être moins déçu une fois que Kieran lui admettra la raison derrière ce changement de plan. Un nouvel emploi ? Un ami malade ? L’adoption d’un chien rescapé ? « J’ai rencontré quelqu’un. » Il fixe ses yeux, un après l’autre, les lèvres pincées. Lorsqu’on emploie cette phrase, c’est pour dire qu’il y a plus que de l’amitié qui se forme entre nous et la personne rencontrée. Malgré tout, Raphael ne peut s’empêcher de se dire, injustement, qu’il n’aurait pas pu rencontrer une fille en restant enfermé chez lui derrière les jeux vidéo, non ? Ce doit être la jalousie qui parle pour lui à cet instant-même, lui qui rêve encore et toujours de la même fille alors qu’il ne l’a pas vue depuis presque un an. « Et je... enfin, crois-moi qu’on va le faire ce voyage, il n’est pas question de l’annuler, seulement de.. le repousser ? » La phrase empoisonnée tombe. Le voyage n’est plus. Le premier réflexe du plus jeune et de plisser les paupières en portant son ongle à sa bouche pour le gruger. Les plans étaient officiels, ses vacances obtenues, les économies placées de côté. Cela faisait des semaines qu’il n’utilisait que son vélo pour se rendre sur son lieu de travail simplement pour récupérer l’argent des billets d’autobus. Une heure trente de pédalage, aller-retour, tous les jours. Des soupes instantanées, il en a consommé par centaine pour se payer les restaurants dispendieux pendant le road trip. Et c’est maintenant que Kieran lui tire une balle en plein milieu du front ?  « Je sais que je suis le plus grand des connards, là, mais je... j’aimerais vraiment donner une chance à cette relation et partir pile à ce moment-là... » Longue pause silencieuse durant laquelle Raphael fixe la verdure. « J’ai peur que ça gâche tout. » Il relève la tête pour plonger son regard dans celui de Kieran. Certes, il les voit, les foutues étoiles. Il entend les notes de la chanson d’Elton John dans sa tête. Et c’est à ce moment qu’il décide de ne pas exploser. Il garde en lui son envie de l’insulter, de le traiter du pire des amis, et il arbore un léger sourire pour finalement chantonner : « L’amour brille… sous les étoiles… » Sa voix est faible parce qu’on l’entend contenir sa véritable émotion. Mais, toute sa vie, il a espéré de mettre sa main dans celle d’une jolie fille. Il ne voudrait pas gâcher cette chance qu’a obtenue Kieran même si, il faut l’admettre, il aurait apprécié qu’il lui parle de cette personne beaucoup plus tôt. C’est donc sur un ton compréhensif – mais en réalité contrarié – qu’il conclue : « Tu as rencontré l’amour, alors. » Un mélange de jalousie et de joie discrète. Il serait tellement heureux pour lui si ce n’était pas de la situation actuelle, s’il ne venait pas de se faire carrément jeter à la poubelle pour se faire remplacer par des cheveux plus longs et des lèvres plus roses. Mais, tout ce qui l’importe pour le moment, c’est de ne pas être le pire des deux. Alors, s’il a envie de se lever et de foutre le camp, il ne bronche pas, ne bouge pas le moindre muscle. « Comment elle s’appelle ? » qu’il demande finalement avant s’enfoncer un quartier d’orange dans la bouche pour s’empêcher de broyer l’air.


Dear diary, my friend is a bastard [hally] Bc5g
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
le paumé de service
le paumé de service
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un ans (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : le premier qui tente « kiki » aura le droit aux aboiements et autres morsures qui vont avec le surnom.
STATUT : il devait lui dire oui le 18 avril. il a voulu la fuir, elle ne cesse de le hanter depuis.
MÉTIER : dessinateur/scénariste de comics attendant de devenir le prochain stan lee, enseignant d'arts visuels pour payer les jeux vidéo.
LOGEMENT : bayside, chez son ancienne famille d’accueil en attendant de retomber sur ses pieds.
Dear diary, my friend is a bastard [hally] Tumblr_pbuq19GJJ71wkzcn7o3_400
POSTS : 789 POINTS : 295

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, proche des familles qui l’ont élevé, considère qu’il a une infinité de parents et frères/sœurs ≈ souffre de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ vient de quitter sa fiancée, prend le mauvais rôle de cette rupture, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Dear diary, my friend is a bastard [hally] Giphy
miran ⊹ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe.

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Aqgz
kieve ⊹ she's so magnetic, you know she's so magnetic. she pulled you 'round, you try to push away, you know she'll pull you back again.

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Tumblr_mr3w6b0cUN1rt3g7zo2_250
kiesla ⊹ i'm only up when you're not down don't wanna fly if you're still on the ground.

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Gif?url=https%3A%2F%2Fimages.hellogiggles.com%2Fuploads%2F2016%2F08%2F18063659%2Frelationship-1
autumn ⊹ people said i'd be dead from the sorrow that i felt when you left, but i lived, ain't that nice ?

ichabod (2001)raphael (2015)keith (2019)hannah (2019)raphaeldylanehalseyjessalynivy #4elias #6elias #7 & ava #1lexlucia

(15/06)
j'ai jamais été douée en maths, pardon

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Mm5t
RACE OF AUSTRALIA
birdie & eliasjacob & eliaselias #2ivy #3sienna #1elias #5team grisy

Dear diary, my friend is a bastard [hally] 629bc353b5f562bc657a76bc213bffd286bc1244

RPs EN ATTENTE : tommy › rudy › lena › victoria › rhea › ana
RPs TERMINÉS : eve #1

abandonnés
miranmavi

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Kx4f
RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1ivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #3suite s2elias #4
AVATAR : dan bb smith.
CRÉDITS : homemade (ava), flowerysl (gifs), cham & padawan & bleeding_light (crackships), loonywaltz (ub)
DC : le roux de secours (finnley coverdale) et la pile électrique (alfie maslow).
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Empty
Message(#) Sujet: Re: Dear diary, my friend is a bastard [hally] Dear diary, my friend is a bastard [hally] EmptyMar 18 Aoû 2020 - 22:41



Toutes ses relations se sont construites sur de mauvaises bases : trop fragiles, trop forcées, trop blessantes ; Kieran n’a jamais eu l’opportunité d’apprendre à se lier à autrui par simple envie de le faire, par intérêt naturel pour l’autre. Ses parents n’avaient pas les capacités de l’accueillir, configurant un lien indestructible – de par leur ombre qui continue de planer sur lui et de régir sa vie même quinze ans après les avoir vus pour la dernière fois – mais surtout destructeur, qui l’a façonné d’une manière qu’il n’accepte pas – même s’il refuse de l’admettre. Les foyers et les familles d’accueil dans lesquels il a séjourné n’ont permis qu’un lien de surface, superficiel, construit autour d’une obligation de le prendre en charge. Même avec Mira, la personne la plus importante du monde à ses yeux, les choses se sont faites par le biais de Lex ; et aucun des enfants n’avait osé aller vers l’autre. Il en va de même avec Raphael et cette amitié que Kieran a forcé dans leur jeunesse, jusqu’à ce que Raphael concède à lui l’accorder quelques temps plus tard. Et même si aujourd’hui ces liens sont appréciables et lui semblent évidents, ça n’a pas toujours été ainsi. Un détail que Kieran ne parvient pas à oublier de par le fait que cela concrétise ses peurs les plus profondes ; et le fait qu’il n’est et ne sera jamais assez bien pour les autres. Qu’il restera toujours sur la touche malgré tous les efforts qu’il peut fournir ; et qu’il ne sera jamais qu’un figurant dans la vie des autres – n’ayant pas le droit de prétendre à un rôle plus important. Trop souvent déçu, trop souvent délaissé, il s’est construit autour de l’idée que tout n’était qu’éphémère et que tôt ou tard, la déception arriverait : mais ce n’est pas lui qui serait déçu des autres, c’est bien eux qui ouvriront les yeux sur lui et sur sa personnalité, donnant lieu à un abandon qu’il ne supportera pas, comme tous ceux dont il a déjà été victime au cours des années. Et il ne sait pas pourquoi il prend ce risque avec Raphael aujourd’hui, car il lui semble évident que c’est la conséquence qu’il s’apprête à subir ; et que malmener ainsi son ami s’accompagnera forcément d’un délaissement bien mérité. C’est ce qu’il se dit dans un premier temps et lorsque vient le moment d’évoquer la raison derrière son envie de décaler leur voyage, la réponse lui paraît évidente. Il sait très bien pourquoi il fait cela à Raphael aujourd’hui.

Un prénom, Autumn et un sourire ravageur sont à l’origine de tout ceci.

Parce qu’avec elle, tout est naturel. Pour la première fois, il n’a pas à se soucier de ce qu’il va dire, de ce qu’il va faire, pour ne pas la heurter et pour s’assurer son affection. Il n’a pas le devoir de constamment peser ses mots pour mieux séduire son interlocuteur, pour mieux s’assurer d’être dans ses bons papiers. Il n’a pas l’obligation de prétendre être un autre pour mieux se vendre, pour mieux être accepté. Il peut être Kieran, avec ses forces et, surtout, ses faiblesses, sans que celles-ci ne soient retournées contre lui. Il peut être timide, réservé, maladroit, complètement stupide ; elle ne s’en offusque pas, elle arrive même à s’en satisfaire, lui permettant de baisser sa garde. Pour la première fois depuis des années, peut-être même depuis son existence : et ce sentiment vaut tout l’or du monde, toutes les amitiés du monde, y compris celle de Raphael. « Oui. » Il confirme à l’affirmation de Raphael, un sourire timide. Il dirait bien que c’est un peu tôt pour parler d’amour ; pourtant c’est la vérité. Il s’est déjà amouraché d’elle et à vrai dire, il le fut dès le premier jour. « Enfin, je ne sais pas vraiment ce que ça va donner, mais... » Et son sourire d’idiot reprend place sur ses lèvres. Mais il a envie d’essayer, pour une fois dans sa vie, de donner une chance à quelqu’un, à quelque chose qui le concerne. « Autumn. » Qu’il répond avant de reprendre, toujours son sourire sur les lèvres. « Je lui ai fait une blague foireuse sur le fait que c’était paradoxal alors qu’elle est née au printemps, elle s’est pas vexée. » Il s’amuse avec un léger rire. « C’est tout mon opposé, c’est bien pour ça qu’elle est incroyable. » Il précise, toujours le sourire aux lèvres. C’est un fait ; elle est exubérante là où il est réservé, elle est directe là où il est timide, elle est casse-cou là où il est prudent, elle est drôle là où il est banal, tout les oppose et pourtant, ils se complètent parfaitement. « Avec elle, j’ai l’impression d’être différent. » Il reprend et ses yeux brillants accompagnent désormais son sourire. « Enfin, pas dans le sens où je suis quelqu’un d’autre, mais ... où je-j’ai l’impression d’être moi-même. » Il continue, son sourire qui s’élargit – et peut-être qu’il pourrait se briser la mâchoire à force de montrer autant ses dents.

Parce qu’il est heureux, Kieran. Pour la première fois depuis longtemps. Et qu’il en profite, le brun, parce que ce ne sera qu’éphémère et que celle qui lui apporte tant de bonheur aujourd’hui sera aussi celle à l’origine de toutes ses peines dans le futur.  


Dear diary, my friend is a bastard [hally] OCO9Xmnx_o

Dear diary, my friend is a bastard [hally] 383200artist
Dear diary, my friend is a bastard [hally] 480954teachers
Dear diary, my friend is a bastard [hally] EIhyBXy
Dear diary, my friend is a bastard [hally] QqLqwzn
Dear diary, my friend is a bastard [hally] NZd8ug4
Dear diary, my friend is a bastard [hally] Cn4FJZV
Dear diary, my friend is a bastard [hally] XXVvg8f
Revenir en haut Aller en bas
Raphael Elly
Raphael Elly
le dilemme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-huit ans mais coincé dans le corps d'un adolescent qui en a pas profité assez. 11 décembre 1992.
SURNOM : Raph, Rafi pour ceux qui aiment les surnoms qui se terminent avec une voyelle.
STATUT : Célibataire qui garde ses yeux rivés vers Diana sans comprendre pourquoi. Il s'est toujours empêché de s'ouvrir à d'autres personnes.
MÉTIER : Professeur de danse pour les tout petits mais ça lui arrive aussi d'accepter des contrats pour des publicités ou des fêtes d'enfants : quel bonheur.
LOGEMENT : Un appartement de taille médiocre à Spring Hill. Sur son tibia, il a une collection d'ecchymoses provoquées par les coins des meubles. Depuis récemment, il doit supporter la présence envahissante d'un ancien pote qu'il aurait préféré oublier : Rudy, le Diable en personne.
Dear diary, my friend is a bastard [hally] Homr
POSTS : 3012 POINTS : 685

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Artiste dans l’âme mais perdu à l’extérieur • ne danse que très rarement devant un public et prétend avoir envie d’une carrière internationale • élevé par deux pères trop peu sévères qui lui ont permis de faire tout ce qu’il désirait • impulsif et compétitif, c’est assez facile de réveiller le brasier en lui • gay refoulé en admiration devant les femmes • obsédé par Diana depuis qu’il a cinq ans, incapable de mettre les mots sur cette émotion qu’il ressent pour elle • style vestimentaire très aléatoire, prône les couleurs par-dessus tout • socialement handicapé, un malaise sur deux jambes.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Dear diary, my friend is a bastard [hally] Enpv
DIANAEL [2] • They shall share a dance.

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Rdm0
HALLY [3] • Feeling dizzy.

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Kgf6
RADY [3][FB] - RADY [4] • You used to be home, now we don't belong.

(jecompteplus/6 oups) - Cora - Sage - Adelina - Ellie - Danika - Gafi - Max - Swann [2]
RPs EN ATTENTE : Spidey - Gaby
RPs TERMINÉS : Mirael - Dianael - Swann [lettres FB] - Swann [2] - Ginny [2][FB] - Rady - Rady [2] - Laoise - Adèle - Jess - Mirael [2] - Hally - Hally [2][FB]
PSEUDO : Captain Rogers.
AVATAR : George Mackay.
CRÉDITS : Harley ♥
DC : Jo le raton.
INSCRIT LE : 06/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29466-dancing-my-way-in-raph https://www.30yearsstillyoung.com/t29501-five-little-steps-raphael#1291750 https://www.30yearsstillyoung.com/t29500-raphael-elly https://www.30yearsstillyoung.com/t32279-raphael-elly

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Empty
Message(#) Sujet: Re: Dear diary, my friend is a bastard [hally] Dear diary, my friend is a bastard [hally] EmptySam 22 Aoû 2020 - 3:54


Sourire, hocher de la tête, garder ses yeux rivés dans ceux de Kieran, sourire encore, prétendre que tout va bien et que rien au monde ne pourrait vexer Raphael. Si son ami est heureux, il devrait l’être aussi : c’est la moindre des choses pour réellement se considérer comme des frères de cœur. Mais qu’est-ce qu’il a envie de prendre le sachet de chips du geek pour les lui balancer à la tronche et le laisser nettoyer toutes les miettes collantes dans ses cheveux. Il mâche nerveusement un bâtonnet de carotte qu’il s’est coincé entre les dents tout en écoutant d’une seule oreille les aveux d’un amoureux aux yeux en forme de cœur. « Enfin, je ne sais pas vraiment ce que ça va donner, mais... » Il ne sait pas ce que ça va donner alors il préfère annuler sa vie sociale dans les mois à venir ? Le danseur ne trouve pas de sens dans la décision qu’il a prise mais il lui laisse le bénéfice du doute. Peut-être que l’amour est réellement magique, comme le décrivent les bouquins et les films. Peut-être qu’il annulerait tous ses plans lui aussi s’il daignait à enfin approcher celle qui nourrit ses rêves depuis qu’il est assez grand pour se souvenir de sa première danse. Ses jambes si souples, ses bras qui bercent l’air et son regard à la fois détendu et concentré. Ses cheveux remontés en chignons qui bondissent sur son crâne au même rythme que ses sauts calculés. « Autumn. » Il doit lui donner quelques points : elle a un joli nom. « Je lui ai fait une blague foireuse sur le fait que c’était paradoxal alors qu’elle est née au printemps, elle s’est pas vexée. » Il n’est pas surpris d’apprendre qu’il a tenté une telle approche. Il ne saurait dire lequel des deux garçons a le plus d’handicaps lorsqu’il s’agit de draguer la gente féminine. Il faut croire que Kieran est tombé sur une fille qui se fiche du niveau d’absurdité dans ses propos. Ce doit être le genre de personne qui trouve de la mignonnerie dans la maladresse. « Je me serais vexé. » Le jeune homme admet sur un ton amusé tout aussi forcé que ses sourires. « C’est tout mon opposé, c’est bien pour ça qu’elle est incroyable. » Croquant enfin à pleines dents dans la carotte qu’il grignotait comme un hamster depuis quelques secondes, il souffle, sarcastique, dans le but de détendre l’air – ou de se détendre lui tout simplement : « Elle devrait bien me plaire aussi, alors. » C’est son seul moyen de défense à présent. Insulter faussement son ami comme ils le font toujours, comme si deux garçons ne pouvaient pas être potes et afficher de l’affection sans qu’ils ne soient traités de tapettes. Seulement, à cet instant, l’insulte n’est pas que plaisanterie. Il le pense un peu car la nouvelle de l’annulation du voyage est trop fraîche. Il lui faudra quelques journées pour jeter sa déception dans la cuvette, lui qui attendait ce road trip avec l’impatience d’un chat attendant que son maître lui remplisse sa gamelle. « Avec elle, j’ai l’impression d’être différent. » S’il ne dit rien, s’il ne lui fait pas part de sa contrariété, c’est bien parce qu’il semble tellement sincère dans ses propos. La brillance de ses yeux lui suffit pour comprendre qu’il nage dans un autre monde, son ami. « Enfin, pas dans le sens où je suis quelqu’un d’autre, mais ... où je-j’ai l’impression d’être moi-même. » Il baisse légèrement la tête, les lèvres pincées en un sourire, comme toujours. Il fait danser un autre légume entre ses doigts pour chasser ses pensées. Ça fait mal d’être un humain, parfois. « Je pensais que j’avais toujours le vrai Kieran devant moi. » Il déclare en relevant les yeux pour noter la réaction de son ami. Mais il secoue rapidement la tête de droite à gauche pour annuler ses dires. CTRL + Z. « Je suis content pour toi, vraiment. Tu me la présenteras, pas vrai ? » Il ajoute, affichant un intérêt qui en est pas réellement un. « Et j’espère que t’as prévu de reporter le road trip avant Noël parce que je ne pourrai pas me retenir d’utiliser le mille dollars que j’ai mis de côté pour l’occasion. » Là est la vraie question. Mais il sent que Kieran va lui inventer la pire des raisons pour ne pas lui donner de prochaine date. Du moins, il ne serait pas surpris d’entendre les excuses qu’il donne lorsqu’il n’a pas envie de sortir de chez lui.


Dear diary, my friend is a bastard [hally] Bc5g
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
le paumé de service
le paumé de service
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un ans (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : le premier qui tente « kiki » aura le droit aux aboiements et autres morsures qui vont avec le surnom.
STATUT : il devait lui dire oui le 18 avril. il a voulu la fuir, elle ne cesse de le hanter depuis.
MÉTIER : dessinateur/scénariste de comics attendant de devenir le prochain stan lee, enseignant d'arts visuels pour payer les jeux vidéo.
LOGEMENT : bayside, chez son ancienne famille d’accueil en attendant de retomber sur ses pieds.
Dear diary, my friend is a bastard [hally] Tumblr_pbuq19GJJ71wkzcn7o3_400
POSTS : 789 POINTS : 295

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, proche des familles qui l’ont élevé, considère qu’il a une infinité de parents et frères/sœurs ≈ souffre de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ vient de quitter sa fiancée, prend le mauvais rôle de cette rupture, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Dear diary, my friend is a bastard [hally] Giphy
miran ⊹ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe.

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Aqgz
kieve ⊹ she's so magnetic, you know she's so magnetic. she pulled you 'round, you try to push away, you know she'll pull you back again.

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Tumblr_mr3w6b0cUN1rt3g7zo2_250
kiesla ⊹ i'm only up when you're not down don't wanna fly if you're still on the ground.

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Gif?url=https%3A%2F%2Fimages.hellogiggles.com%2Fuploads%2F2016%2F08%2F18063659%2Frelationship-1
autumn ⊹ people said i'd be dead from the sorrow that i felt when you left, but i lived, ain't that nice ?

ichabod (2001)raphael (2015)keith (2019)hannah (2019)raphaeldylanehalseyjessalynivy #4elias #6elias #7 & ava #1lexlucia

(15/06)
j'ai jamais été douée en maths, pardon

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Mm5t
RACE OF AUSTRALIA
birdie & eliasjacob & eliaselias #2ivy #3sienna #1elias #5team grisy

Dear diary, my friend is a bastard [hally] 629bc353b5f562bc657a76bc213bffd286bc1244

RPs EN ATTENTE : tommy › rudy › lena › victoria › rhea › ana
RPs TERMINÉS : eve #1

abandonnés
miranmavi

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Kx4f
RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1ivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #3suite s2elias #4
AVATAR : dan bb smith.
CRÉDITS : homemade (ava), flowerysl (gifs), cham & padawan & bleeding_light (crackships), loonywaltz (ub)
DC : le roux de secours (finnley coverdale) et la pile électrique (alfie maslow).
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Empty
Message(#) Sujet: Re: Dear diary, my friend is a bastard [hally] Dear diary, my friend is a bastard [hally] EmptyDim 30 Aoû 2020 - 13:30



Son cœur s’accélère, ses pommettes se réchauffent, son sourire s’élargit et ses yeux brillent, à Kieran, quand il parle d’Autumn, de l’incroyable Autumn, celle qui est rapidement devenue sa petite-amie (la première, pour dire vrai), celle qui s’est rapidement imposée comme son roc alors même qu’il ne la connaît pas tant que ça, au final. Et il le sait, cette petite voix à l’intérieur de lui ne cesse de le répéter ; il ne devrait pas être aussi pressé, il ne devrait pas se brûler les ailes et griller les étapes comme il le fait. L’expérience lui a prouvé à de nombreuses reprises que la chute en était des plus douloureuses, mais il ne peut pas s’en empêcher, Kieran, trop aveuglé par le fait d’être parvenu à susciter autant d’intérêt chez autrui, chez une fille qui plus est. C’est le problème lorsqu’on est un gamin perdu qui n’a jamais eu l’amour des personnes censées l’en couvrir ; il grapille l’affection là où il peut, s’y accroche comme si sa vie en dépendait, même s’il ne s’agit que de poussières. Mais avec Autumn, ce ne sont pas que des poussières, ce sont des bribes entières d’amour auxquelles il peut enfin prétendre, pour la première fois depuis des années et il se jette à corps perdu dans ce qu’elle peut lui offrir – car c’est tellement plus que ce que tout le monde lui a offert jusqu’ici. Alors il en perd le sens des réalités et des priorités, Kieran, tandis que son amitié avec Raphael ne fait pas le poids face à sa relation avec Autumn. Bien sûr, il a conscience de ne pas être l’ami du siècle avec une telle décision, mais son malaise et ses doutes sont très vite oubliés lorsqu’il compare les deux situations. Sa petite amie ne l’a jamais fait courir après son affection ; et certes, tout est récent entre eux, mais Raphael n’a pas été le meilleur des amis, non plus, en lui refusant son intérêt et en faisant galérer le plus jeune avant qu’ils arrivent enfin à se lier. Kieran avait forcé les choses – et cela lui revient à l’esprit à cet instant alors qu’il tente de se trouver des justifications. La blonde, elle, ne l’a jamais fait. Elle l’a accepté d’entrée, avec ses faiblesses et sa maladresse – Raphael ne peut pas en dire autant et des années d’amitié n’y changeront rien ; parce qu’il a toujours l’impression de marcher sur des œufs avec le blond. Il ne remet pas en question leur amitié, il remet en doute sa capacité à l’abandonner comme tant d’autres avant lui. Il ne voulait pas vraiment être son ami, lorsqu’ils étaient plus jeunes et que Kieran a tenté de s’approcher de ce garçon aussi perdu que lui dans la cour de l’école, pour lui verbaliser sa demande à être amis. Il l’avait refusé ; pourquoi est-ce qu’il ne pourrait pas à nouveau décider, un jour ou l’autre, qu’ils ne peuvent pas être proches ? Il y a ce doute qui persiste et qui persistera toujours, développé par le biais des problématiques de Kieran, qui se prétend optimiste, mais ne cesse d’imaginer les pires scénarios possibles. Alors oui, il faut qu’il trouve un remplaçant à Raphael, parce qu’il ne peut pas se jeter dans cette amitié sans avoir l’assurance qu’elle perdurera. Il ne peut pas en faire autant avec Autumn, mais leur relation a encore du temps devant elle avant qu’il ne doive trouver une issue pour se préparer à toute éventualité. Alors aussi ingrat soit-il, il n’est pas en mesure de réfléchir correctement, le jeune homme et certainement qu’il le regrettera. Mais pas aujourd’hui, pas alors qu’il y a cette incroyable jeune femme qui occupe toutes ses pensées et qui commence à influencer ses décisions. Une décision mûrement réfléchie et prise en parfaite connaissance de cause, qu’il assume pleinement, évidemment. « Une chance que ce ne soit pas toi que je draguais, alors. » Il s’amuse avec un sourire, ne voyant pas le malaise de Raphael – ou ne voulant pas le voir. Aveugle à tout le reste hormis à son propre bonheur, alors qu’il a terriblement mal choisi son moment pour être égoïste, lui qui ne l’est pourtant jamais. « Back off, Elly. » Il poursuit sur le même ton, même si le cœur n’est plus à l’amusement ; Kieran n’est pas certain d’avoir compris la réflexion de son âme et dans le doute, il préfère l’ignorer plutôt que de se risquer à le questionner et faire face à des réponses qu’il ne voudrait pas entendre.

Des réponses, c’est surtout à lui d’en donner alors qu’il tente de formuler les choses, tentant d’expliquer à quel point la présence de la jeune femme est importante dans sa vie, pourquoi elle est rapidement devenue si essentielle à son quotidien. Il n’est pas certain que s’ouvrir à ce point à Raphael soit adéquat, ni même que son ami soit l’interlocuteur approprié pour de telles confessions, mais il a besoin de verbaliser les choses, Kieran, de poser des mots sur son bonheur. Ce n’est pas seulement de l’amour, c’est surtout une sérénité qui lui est offerte alors qu’il ne la pensait pas accessible, ni même existante. Un tel aveu coûte beaucoup à Kieran, qui se heurte néanmoins au scepticisme de Raphael, ce qui ne fait que concrétiser cette idée selon laquelle leur amitié n’est peut-être pas aussi forte qu’il tend à le penser. Le piégeant face à sa confession, le plus vieux se sent mal à l’aise, baissant la tête alors que le rose lui monte – une fois encore – aux joues. « Oui, oui, c’est le cas, mais je... » Non. Ce n’est pas le cas, mais personne ne peut se vanter d’avoir eu le vrai Kieran devant soi, lui-même ignore réellement qui il est, malgré tout ce qu’il prétend. Mais aux côtés d’Autumn, il espère trouver les réponses aux questions qu’il se pose depuis son enfance. « Oui, bien-sûr. » Il préfère rebondir sur la question de son ami, acquiesçant vivement de la tête. Bien sûr qu’il la présentera à Raphael, il la présentera au reste du monde s’il le faut. « Oui, ne t’inquiète pas. » Il assure à Raphael, un fin sourire aux lèvres. « C’est juste cet été qui est... compliqué. » Il souligne avant de reprendre rapidement. « Je t’assure qu’on le fera, ce voyage, Raph’, alors t’as pas intérêt à tout dépenser.» Regard désapprobateur, index pointé sur lui, il finit par laisser échapper un rire avant de poursuivre. « Remarque, peut-être que comme ça, l’un d’entre nous passera son permis d’ici-là et ce sera encore mieux. » Il suggère, avant de hausser les épaules. « Je suis désolé, Raphael. » Une moue sur le visage, il baisse la tête un court instant avant de la relever, croisant avec difficulté le regard de son ami. « Si ça fonctionne bien avec Autumn, je t’assure que tu seras mon témoin de mariage, pour la peine. » Un énième projet balancé à la va-vite, une énième promesse qu’il ne tiendra pas à cause d’elle.  


Dear diary, my friend is a bastard [hally] OCO9Xmnx_o

Dear diary, my friend is a bastard [hally] 383200artist
Dear diary, my friend is a bastard [hally] 480954teachers
Dear diary, my friend is a bastard [hally] EIhyBXy
Dear diary, my friend is a bastard [hally] QqLqwzn
Dear diary, my friend is a bastard [hally] NZd8ug4
Dear diary, my friend is a bastard [hally] Cn4FJZV
Dear diary, my friend is a bastard [hally] XXVvg8f
Revenir en haut Aller en bas
Raphael Elly
Raphael Elly
le dilemme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-huit ans mais coincé dans le corps d'un adolescent qui en a pas profité assez. 11 décembre 1992.
SURNOM : Raph, Rafi pour ceux qui aiment les surnoms qui se terminent avec une voyelle.
STATUT : Célibataire qui garde ses yeux rivés vers Diana sans comprendre pourquoi. Il s'est toujours empêché de s'ouvrir à d'autres personnes.
MÉTIER : Professeur de danse pour les tout petits mais ça lui arrive aussi d'accepter des contrats pour des publicités ou des fêtes d'enfants : quel bonheur.
LOGEMENT : Un appartement de taille médiocre à Spring Hill. Sur son tibia, il a une collection d'ecchymoses provoquées par les coins des meubles. Depuis récemment, il doit supporter la présence envahissante d'un ancien pote qu'il aurait préféré oublier : Rudy, le Diable en personne.
Dear diary, my friend is a bastard [hally] Homr
POSTS : 3012 POINTS : 685

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Artiste dans l’âme mais perdu à l’extérieur • ne danse que très rarement devant un public et prétend avoir envie d’une carrière internationale • élevé par deux pères trop peu sévères qui lui ont permis de faire tout ce qu’il désirait • impulsif et compétitif, c’est assez facile de réveiller le brasier en lui • gay refoulé en admiration devant les femmes • obsédé par Diana depuis qu’il a cinq ans, incapable de mettre les mots sur cette émotion qu’il ressent pour elle • style vestimentaire très aléatoire, prône les couleurs par-dessus tout • socialement handicapé, un malaise sur deux jambes.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Dear diary, my friend is a bastard [hally] Enpv
DIANAEL [2] • They shall share a dance.

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Rdm0
HALLY [3] • Feeling dizzy.

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Kgf6
RADY [3][FB] - RADY [4] • You used to be home, now we don't belong.

(jecompteplus/6 oups) - Cora - Sage - Adelina - Ellie - Danika - Gafi - Max - Swann [2]
RPs EN ATTENTE : Spidey - Gaby
RPs TERMINÉS : Mirael - Dianael - Swann [lettres FB] - Swann [2] - Ginny [2][FB] - Rady - Rady [2] - Laoise - Adèle - Jess - Mirael [2] - Hally - Hally [2][FB]
PSEUDO : Captain Rogers.
AVATAR : George Mackay.
CRÉDITS : Harley ♥
DC : Jo le raton.
INSCRIT LE : 06/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29466-dancing-my-way-in-raph https://www.30yearsstillyoung.com/t29501-five-little-steps-raphael#1291750 https://www.30yearsstillyoung.com/t29500-raphael-elly https://www.30yearsstillyoung.com/t32279-raphael-elly

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Empty
Message(#) Sujet: Re: Dear diary, my friend is a bastard [hally] Dear diary, my friend is a bastard [hally] EmptyJeu 17 Sep 2020 - 1:02


Il a l’impression que Kieran l’a enfermé dans un pot de cornichons pour le faire mariner un peu. Il lui impose une pause, un trou dans son horaire, un temps mort qu’il ne pourra jamais récupérer. Deux semaines qu’il devra passer seul dans son appartement en comptant les secondes. Il devrait peut-être se trouver deux rochers entre lesquels se glisser pour rejoindre la flore rupestre et ainsi attendre de faner comme la plante sans artifice qui est trop souvent ignorée – on pense là au pissenlit qui tente en vain d’épater avec la couleur du soleil mais qui se fait écraser par une semelle inattentive.

Ou, alors, il pourrait rappeler l’école à laquelle il bosse pour leur annoncer qu’il sera finalement disponible pour enseigner les soirs de semaine habituels. Mais ça voudrait dire que le voyage est officiellement annulé, et Raphael continue à croire qu’il y a un minuscule espoir que Kieran admette enfin que tous ces aveux n’étaient que plaisanterie et qu’il n’était pas assez stupide pour annuler des vacances prévues depuis des mois simplement parce qu’il a rencontré quelqu’un.

Mais on dirait bien qu’il est assez stupide. Aveuglé par l’amour, comme Raphael l’a trop souvent été en observant les pieds de Diana caresser le sol de la salle de danse. Alors il devrait arriver à le comprendre, lui et ses émotions qui lui retournent l’estomac. « Une chance que ce ne soit pas toi que je draguais, alors. » Il se force à rigoler bien que la blague réveille en lui aucun amusement. Il n’arrive plus à n’afficher que des émotions honnêtes en ce moment parce que, s’il le faisait, Kieran serait surpris de voir à quel point son ami peut être franc et direct quand il le veut. Il refuse de dire la vérité simplement parce qu’il ne veut blesser personne. Et ça ne servirait à rien de bousiller leur amitié même si c’est le plus vieux qui a fait un premier pas vers sa destruction. « Back off, Elly. » Il souffle son air par ses narines et balaie l’air du revers de la main pour lui faire comprendre qu’il n’a pas l’intention de se la jouer mauvais pote : le rôle a, de toute façon, déjà été donné.

Ainsi, Kieran se lance dans des explications tout aussi mielleuses les unes que les autres. Pendant un moment, Raphael se croirait dans un Disney où le prince trouve finalement la princesse dans le haut de sa tour. Il admet qu’il ne s’est jamais senti aussi vrai qu’en la compagnie d’Autumn et le danseur ne peut s’empêcher de passer un commentaire. « Oui, oui, c’est le cas, mais je... » Voyant qu’il n’a aucune réponse à lui donner, il se pince les lèvres et hoche légèrement la tête, se voulant compréhensif. Il essaye de ne pas s’imaginer le pire parce qu’il n’est pas dans la tête de Kieran. Ils se ressemblent un peu sans pour autant penser de la même façon. « Oui, bien-sûr. » Il répond avec enthousiasme, probablement pour ne pas laisser Raphael penser qu’il sera mis de côté. Il pourra rencontrer la responsable : c’est déjà ça.  Ne voulant pas laisser ses émotions le trahir plus longtemps, il relance le sujet du roadtrip et son ami le rassure tout de suite. Il lui promet même que ce voyage se fera un jour ou l’autre et ces mots sont ancrés dans la tête du bouclé. « Remarque, peut-être que comme ça, l’un d’entre nous passera son permis d’ici-là et ce sera encore mieux. » Il marque un point, cette fois. Ils pourront partir en voiture et être beaucoup plus libre alors que les horaires de trains étaient bien plus stricts. « J’ose espérer que ce sera toi. » Il avoue, n’ayant jamais désiré une voiture, préférant de loin les balades en vélo qui lui permettent de rester en forme même les journées où il ne s’entraîne pas. « Je suis désolé, Raphael. » Alors qu’il baisse la tête, le visage réellement désolé, Raphael se pince les lèvres et expire doucement dans le but de chasser la négativité qui s’est accumulée dans le fond de sa gorge. Il finit par soupirer fortement et à souffler pour mettre fin à sa culpabilité : « T’inquiète, t’inquiète. On fait tous des conneries, parfois. » Il souffle avec un sourire mesquin, blagueur. « Si ça fonctionne bien avec Autumn, je t’assure que tu seras mon témoin de mariage, pour la peine. » Ses deux sourcils s’haussent machinalement et il soulève son petit doigt pour le présenter à Kieran, voulant officialiser la promesse comme deux gamins dans la cours de récréation se jurent de ne jamais s’oublier. Lorsque le plus vieux enroule son doigt au sien, il serre doucement en souriant, chassant les dernières ombres de reproches qui l’habitaient, loin, très loin.


Dear diary, my friend is a bastard [hally] Bc5g
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Dear diary, my friend is a bastard [hally] Empty
Message(#) Sujet: Re: Dear diary, my friend is a bastard [hally] Dear diary, my friend is a bastard [hally] Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Dear diary, my friend is a bastard [hally]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-