AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -28%
Disque dur SSD interne 1 To Samsung 870 QVO ...
Voir le deal
78.99 €

 Tinder date ft Kieran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un ans (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : ils ont compris qu’il ne mordait pas ; ils abusent allégrement de « kiki ».
STATUT : plonge à corps (et cœur) perdu dans les relations les plus destructrices possibles. c’est ainsi qu’il a appris à être aimé, alors c’est normal d’avoir aussi mal, pas vrai ?
MÉTIER : illustrateur freelance, prof d’arts visuels et dessinateur de presse pour le courier-mail. pas sa plus grande fierté, mais ça éponge les dettes.
LOGEMENT : 178 oxlade drive (fv), avec molly qui l’a sauvé de son insupportable solitude.
Tinder date ft Kieran - Page 2 Tumblr_otqdhrtAtU1w9txg9o9_r2_400
POSTS : 1263 POINTS : 340

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, proche des familles qui l’ont élevé, considère qu’il a une infinité de parents et frères/sœurs ≈ souffre de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ vient de quitter sa fiancée, prend le mauvais rôle de cette rupture, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Tinder date ft Kieran - Page 2 Tumblr_inline_pey54q8Q391u0e8ku_250
autumn ⊹ people said i'd be dead from the sorrow that i felt when you left, but i lived, ain't that nice ?

Tinder date ft Kieran - Page 2 Nhc1JWP
halloway ⊹ i sat alone, in bed till the morning, i'm crying, "they're coming for me" and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

Tinder date ft Kieran - Page 2 Aqgz
kieve #6 ⊹ she's so magnetic, you know she's so magnetic. she pulled you 'round, you try to push away, you know she'll pull you back again.

Tinder date ft Kieran - Page 2 629bc353b5f562bc657a76bc213bffd286bc1244
kivy #5 & kivy #6 ⊹ stroke my head and i'm fine, it's really simple, i'm feeling good, i feel myself and i'm feeling understood.

Tinder date ft Kieran - Page 2 C9ln
kieyer #2 ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

(23/06 - les calculs sont pas bons, kevin)hannah (ua)archie #2sashabirdiedylanejessalyn (+ sawyer)elias #6mollylenailariamolly #2jordan halsey #2hannah #2ichabod #2raphael #5rheaclyde #2ally

Tinder date ft Kieran - Page 2 Giphy
miran ⊹ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe.

RPs EN ATTENTE : victoria › helena › scarlett › lucia #2

RPs TERMINÉS : (2001) ichabod (2015) raphael #2 (2016) archie #1 (2019) reese #1hannahkeith (2020) sawyer #1eve #1raphael #1eve #3ivy #4lucia #1projet xeve #4 › › anastasiaava #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1 (2021) peter

abandonnés
miranmavihalseylexelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellison

Tinder date ft Kieran - Page 2 Kx4f
RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : kawaiinekoj (ava), b-astilledan-blog (gifs), cham & padawan & bleeding_light (crackships), loonywaltz (ub)
DC : le roux de secours (finnley coverdale) et le jardin du vice (alfie maslow).
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

Tinder date ft Kieran - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Tinder date ft Kieran Tinder date ft Kieran - Page 2 EmptyVen 27 Nov - 18:13


« Hum j'avoue mais si tu savais comme je me fous des choses matérielles. C'est bien d'en avoir mais ça fait pas le bonheur non plus. » Kieran acquiesce silencieusement avec un léger sourire, convaincu qu’effectivement, les possessions matérielles ne font pas le bonheur. Vraiment ? Tu peux peut-être duper Dylane, mais tu ne peux pas en faire de même avec moi, Kieran. Je sais quand il ment, je sais quels sont ses désirs les plus profonds et à cet instant, il s’agirait de posséder la richesse sous-entendue par Dylane au cours de leur échange. Oh, bien sûr, il ne se considère pas comme matérialiste et je peux en attester, mais si la chance lui était donnée de le devenir, nulle ne doute qu’il la saisirait. D’ailleurs, la jeune femme se reprend, de quoi provoquer une légère grimace au brun. « Ça se comprend. » Oui, bien sûr que ça se comprend – et tous ceux qui prétendent pouvoir se satisfaire du minimum sont des menteurs, lui le premier. Il fuit le regard de Dylane, pourtant elle occupe ses pensées ; et comme toujours, Kieran se met à imaginer la vie de ceux qui sont face à lui à défaut de véritablement la connaître et il s’interroge sur cette fameuse richesse. Pas qu’il soit intéressé (même si l’était, il s’empêcherait de penser de la sorte – et je l’aiderai), mais il est curieux. Curieux de connaître les moyens qui lui ont permis d’en arriver là, curieux de savoir exactement de quoi se compose cette richesse et comment elle se traduit, l’imaginant déjà faire du roller dans les grands couloirs sans fin de sa demeure, persuadé de toucher à la réalité. Dans la même demeure rêvée, composée d’une multitude de chambres et d’une infinité de salle de bain, se trouve également une pièce exclusivement réservée au piano de Madame et finalement il est plus que logique qu’elle possède un tel instrument si elle peut se targuer d’avoir un certain nombre de biens matériels, le piano est obligatoire sur la liste. « Oh, je suis certain que si tu lui demandes gentiment, il sera pas contre. » Il rétorque en haussant les épaules. Je ne me surprends pas qu’il ne propose pas d’en formuler la demande, c’est toujours ainsi avec lui : les autres doivent prendre les devants et lui se contente de la place appréciée et sécurisante d’observateur à distance. Néanmoins, il est persuadé qu’en fin de soirée – encore faudrait-il être toujours présent, je te trouve un peu optimiste d’imaginer cette perspective Kieran en sachant que tu as le don de changer d’état d’esprit en quelques secondes – il sera possible de s’asseoir derrière l’instrument. Un beau sourire (Dylane en a un très joli), une politesse exacerbée, une petite moue boudeuse (elle est très douée aussi) et ils arriveront à leurs fins. Ou plutôt, Dylane arrivera à ses fins et il sera heureux d’avoir le droit à une démonstration de ses talents – et à cette pensée, même si elle est restée dans le cadre de son esprit, il rougit face à la maladresse de ses propos. Irrécupérable, le gamin, je vous dis.

Tout comme ses mensonges le sont, alors qu’il les enchaîne, que je laisse faire – rien ne présage qu’ils se reverront et si cela peut l’aider d’être un autre homme le temps d’une soirée pour rivaliser avec Dylane et la haute impression qu’elle a sur lui, qu’il en soit ainsi. Un mensonge, un deuxième, puis finalement le plus sincère ; celui que j’aurais voulu ne pas en être un : s’il n’était jamais tombé amoureux, nous n’en serions pas là aujourd’hui. « Oh, je comprends mieux. » Qu’il glisse, soudainement plus sérieux, lorsque les pièces du puzzle s’assemblent et qu’il comprend que le pessimiste de Dylane est proportionnel à la peine de cœur qu’elle semble avoir subi. Et si Kieran n’est pas d’accord avec son discours, de mon côté je ne peux qu’appuyer les propos de la jeune femme ; et me demander de quelle sorte de déception il s’agit. « Je suis désolé. » Il ajoute, un sourire léger, mais sincère, sur les lèvres. Elle a l’air d’une chouette fille, Dylane. Et même si je sais que Kieran pense ceci de tous les individus qui croisent son chemin et que bien souvent il comprend avoir eu tort dans un certain nombre de cas, j’appuie cette pensée. Elle est marrante, la petite brune, elle est gentille ; mieux, elle n’a pas fui face à sa maladresse. Elle est rassurante, elle est confrontante autant qu’elle peut être douce. Et n’allez pas croire qu’il tombe sous son charme – il tombe de toute évidence sous le charme de chaque personne étant gentille avec lui – simplement, la liste de ses qualités semble bien plus fournie que celle de ses défauts et il est normal de lui souhaiter, en ce sens, de ne jamais plus revivre la même déception. « Mais, euh, merci... » Qu’il dit avec hésitation, alors qu’elle lui a souhaité de tomber sur la bonne personne. « Et je te souhaite aussi de tomber sur la bonne personne, celle qui pourra effacer cette déception. » Il souligne, conscient du caractère déprimant que la conversation prend désormais, mais tenant à lui retourner de tels vœux – car, encore une fois, elle le mérite. Et la gêne d’une conversation bien trop sérieuse pour un tel rendez-vous est vite remplacée par une gêne liée au compliment qu’elle lui fait, alors qu’il s’enterre encore un peu plus, rentrant sa tête dans ses épaules, son menton qui vient toucher son sternum alors qu’il se contente de glisser un « ah, ah » gêné.

Heureusement, la nécessité de trouver l’œuvre musicale qu’ils détruiront ensemble lui permet de regagner contenance... un court instant seulement, tandis que il écarquille les yeux à sa plaisanterie. « Euh, je... » dirais pas ça comme ça, qu’il songe, tandis qu’il jette un coup d’œil autour de lui – il ne voudrait pas encore avoir le droit à une telle réputation en plus de toutes les autres. Finalement, son rire se joint au sien lorsqu’il comprend qu’il ne s’agit que d’une plaisanterie. « Oh, t’en fais pas. J’ai-j’ai juste failli m’étouffer, mais rien de grave. » Il s’amuse plutôt que d’admettre qu’il n’avait pas compris, la faute à cette capacité à tout interpréter au premier degré. Ils sont appelés à rejoindre la scène et si Kieran prétend être à l’aise en suivant le mouvement, il n’en est rien et il lui faut plusieurs longues secondes pour parvenir à oublier où il se trouve... et une capacité à fermer les yeux pendant de longues minutes ou à simplement porter son regard partout, sauf sur les personnes assises devant lui. « Quoi ? Mais je t’ai entendue... Il s’arrête un instant, comprend son plan et se veut surpris murmurer. » Il avait un retour, suffisant pour lui, pas assez pour les autres – et il préfère ne pas s’attarder sur le sujet pour ne pas être plus couvert de honte qu’il ne l’est déjà. Embarqué à l’extérieur en vue d’une pause bienvenue, il lui est difficile de porter son choix sur un plat, le fait qu’il puisse manger tout ce qu’il trouve n’aidant évidemment pas à être sélectif. « Wow, ouaaaais, là je crois qu’on abuse un peu. » Il souligne lorsqu’elle commande une nouvelle portion – pourtant, il n’est pas sans savoir qu’il est bien capable de manger trois hamburgers à lui tout seul, alors à deux ils y arriveront probablement. Le repas servi, ils s’installent un peu à l’écart, tout en poursuivant la conversation. « Pas faux. » Il rétorque avec un sourire avant d’être atrocement gêné lorsqu’elle lui tend une serviette et lui fait remarquer qu’il a de la sauce sur la joue. « Oh merde, je- désolé. » Essuyant rapidement sa peau, il pince les lèvres ; il sait qu’ils ne sont pas là pour se draguer, pour autant il apprécierait de ne pas avoir l’air d’un idiot face à elle. Le silence se mettant entre eux, il rompt rapidement celui-ci en lui posant une question qui lui semble parfaite compte tenu du contexte dans lequel ils sympathisent. Il ne répond rien lorsqu’elle prétend qu’il aurait pu lui plaire ; à vrai dire le fait qu’elle précise le fond de sa pensée répond à son affirmation. « Oh, tu vois, dans cette optique ou pas, ça n’aurait pas fonctionné, j’ai pas de caractère. » Il rétorque pour tenter d’oublier cette gêne ressentie quelques instants plus tôt – maintenant qu’il est certain qu’il ne peut lui plaire, différente optique ou non, il se sent mieux. « Je sais que je te connais pas vraiment, mais j’ai de la peine à imaginer que tu puisses être ‘’méga chiante’’ ou ‘’pas facile à vivre’’. » Il précise en reprenant ses mots ; difficile en effet pour lui d’envisager qu’elle puisse être aussi insupportable qu’elle le laisse penser. « Enfin, pas que je veuille une démonstration d’à quel point tu peux être chiante. » Il poursuit, réalisant bien vite le contenu de ses propos. « Enfin... pas que je trouve que tu le sois, hein, comme je viens de le dire, j’imagine pas trop que... Ouais, t’as compris, quoi. » Pitié. « Euh, moi... » Il s’interrompt un instant, remettant de l’ordre dans sa gêne et ses pensées. « Je compense mon manque de caractère avec des filles qui en ont beaucoup. » Pas que ce soit une réussite, ceci dit. « J’ai un peu besoin d’être dirigé, alors euh... » Un peu ? Beaucoup, plutôt. Il a conscience de ne pas se présenter comme le meilleur parti – ce qui ne le gêne pas puisqu’il se sait justement ne pas l’être. « Et je... ouais, mon historique dit que j’ai un truc pour les blondes. » C’est peut-être le seul critère physique, même s’il semblerait que ce soit plus un hasard qu’une vraie recherche de sa part. Et il s’apprête à s’excuser en réalisant qu’elle n’est pas blonde et qu’elle pourrait s’en vexer, mais il ne s’agit pas de ça entre eux, ce qui l’empêche de se rendre encore plus ridicule qu’il ne l’est déjà, préférant croquer dans son hot-dog, cette fois-ci, de nouveau accaparé et terrifié par ce silence qui s’installe. « Ah ouais, elle est terrible cette saucisse. » Et je vous assure qu’à cet instant, mes yeux imaginaires se lèvent au ciel jusqu’à s’en bloquer.



:l: :
 

Revenir en haut Aller en bas
Dylane Bradford
Dylane Bradford
la poupée abîmée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans (15 Janvier 1997)
SURNOM : Dydy mais seul ses frères sont autorisés à l'appeler comme ça
STATUT : Je te dirais pas que je t'aime mais je te le montrerais ... Je te dirais pas que tu manques mais je viendrais te chercher ... Je te dirais pas que j'ai peur mais je m'éloignerais ... Ne me fais rien regretter
MÉTIER : Ambulancière à défaut de ne plus être danseuse pro
LOGEMENT : Une villa bien trop grande pour elle à Bayside avec ses deux chiens Lucky et Black bien que Pete ne va pas tarder à prendre ses aises
Tinder date ft Kieran - Page 2 Tumblr_inline_pjwu0pGuBY1rqmlml_400
POSTS : 2277 POINTS : 130

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Sa fête préférée est Noël mais plus pour la nourriture que les cadeaux – Elle aime sa famille plus que tout au monde et mourrait pour eux – Elle n'a pas beaucoup d'amis mais ceux qu'elle a, elle les chérit comme jamais – L'amour, elle l'a connu une fois et depuis elle le fuit – Sous son sale caractère se trouve une sensibilité qu'elle aime cacher – Son péché mignon est l'ice-tea, elle ne boit que ça – Elle tient l'alcool, un peu trop bien même. Bien que le lendemain, elle n'assumera pas ce qu'elle a dit ou fait – Elle aime faire la fête mais aussi passer des soirées cosy
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Tinder date ft Kieran - Page 2 0y01Dylias#9Dylias#10 J'ai perdu à ce jeu qu'on a initié ... Je te donne mon coeur, tâche de pas le blesser
Tinder date ft Kieran - Page 2 Ho0a
Nick#2 & Mason Pour y croire, il faudrait tout oublier. On joue mais j'ai trop joué ...
Tinder date ft Kieran - Page 2 S42rIJm
Ashane#1 Elles sont énervantes les filles d'aujourd'hui et malheureusement j'en fais partie ... Et pourtant t'es toujours là.
Tinder date ft Kieran - Page 2 ICUrusQ
Miane#7 T'es ma soeur de sang différent. Toujours présente dans les bons comme les mauvais moments.
Tinder date ft Kieran - Page 2 DqyIjoX
∞ Wiane T'es celui avec qui j'partage mes peines et mes joies peu importe le temps ou l'endroit.


Mes petits rp : 9/7

Isaac#1Bailey#2Lena#4
Kieran#2

Flashback


Univers Alternatif





RPs EN ATTENTE : Geo - You ?
RPs TERMINÉS :

Pete & MiaMason#1Mason#2Nick#1

Année 2020:
 


Rp abandonnés:
 

AVATAR : Danielle Campbell
CRÉDITS : Homemade (Avatar) Tumblr (Gif) Homemade & Bleeding_Light (Crackship) Loonywaltz (UB)
DC : Ava & Zoey
INSCRIT LE : 15/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t31694-let-me-saving-lifes https://www.30yearsstillyoung.com/t37520-dylane-zoey-ellie https://www.30yearsstillyoung.com/t31777-dylane-bradford https://www.30yearsstillyoung.com/t31827-dylane-bradford

Tinder date ft Kieran - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Tinder date ft Kieran Tinder date ft Kieran - Page 2 EmptyVen 15 Jan - 23:38




Tinder date ft @Kieran Halstead
☆ ★ ☆
L'argent, un bête bout de papier en soi mais qui cause tellement de problèmes autant qu'il en résout. Dylane en a plein son compte en banque et ce n'est pas pour autant qu'elle est plus heureuse. Non du tout même. Cela n'a pas empêché qu'elle souffre, qu'elle fasse des conneries, qu'elle perde des gens qu'elle aime ... Alors oui, elle serait ingrate de dire qu'elle n'en profite pas mais de là à dire que cela fait le bonheur, non du tout. Autant les personnes ayant peu de moyen aimerait en avoir, que de son côté, elle pense, peut-être à défaut, qu'elle serait heureuse avec son salaire d'ambulancière. Dans le fond, elle ne le saura jamais car elle sait que sa famille a les moyens et que jamais son père ne la laissera avec des revenus de la sorte.
Elle hausse les épaules la brune quand il parle du piano, instrument dont elle n'a plus joué depuis un long moment et qui pourtant trône dans son salon à prendre la poussière. « Peut-être mais je pense pas lui demander » Attention, elle n'a pas dit qu'elle n'irait pas en jouer mais demander la permission, c'est pas réellement son truc à Dylane. Elle fait ce qu'il lui plaît quand ça lui plaît et c'est sûrement un tort dans sa façon d'être. Un jour, ça lui causera des problèmes et elle le sait bien. Pourtant, elle s'en fout et continue. Après tout, elle n'a que 23 ans et toute la vie devant elle pour s'assagir un peu, juste un peu.

Alors que la discussion avait des allures joviales, tout est détruit quand ils parlent d'amour. Cet terme bien trop vite employé dans des situations qui n'ont pas lieu d'être. Elle est jeune et pourtant son coeur a déjà été brisé. Si bien qu'elle n'y croit plus. Qu'elle met quasi tous les mecs dans le même panier et qu'elle est persuadée que celui qui saura faire péter les verrous n'est pas encore né. Le futur lui montrera le contraire mais ça, elle n'en sait rien encore et c'est sûrement mieux car si elle avait pu lire les cartes, elle aurait fui de toute évidence. «  Faut pas que tu le sois, t'es pas comme eux, enfin comme lui » Qu'elle lâche avec un léger sourire. Bon, elle ne le connaît pas vraiment Kieran et elle dirait certainement autre chose, si elle savait qu'il ment mais là, elle le sent bien. Elle le voit pas comme ces mecs qui font tout pour avoir une fille dans leur lit ou encore qui vont tromper à tout va. Elle se trompe peut-être mais elle en doute à vrai dire. Car il a montré autre chose ce soir justement et qu'il a dit de suite ne rien vouloir. Et ça, Dylane apprécie car elle était pas présente pour ça non plus, la curiosité l'a fait venir et elle doit avouer passer un bon moment. «  Je sais pas trop si la bonne personne existe tu sais mais merci » Dit-elle pour reprendre. «  Enfin il y a des personnes bien, je dis pas le contraire mais celle qui nous comprend et tout ça, je sais pas trop si ça existe » Car elle en a pas encore rencontré au point de vue amoureux, amicalement, si et elle est heureuse de les avoir dans sa vie. «  T'y crois toi ? » Demande-t-elle simplement sans penser à mal, voulant juste avoir l'avis d'une personne qui dit ne pas être tomber amoureux de sa vie.

Est ce que Dylane fait attention à ce qu'elle dit car Kieran est timide ? Pas vraiment et la preuve est là quand elle fait une plaisanterie des plus bizarres et l'assume complètement juste après. «  Tu t'étoufferas plus tard, on doit aller chanter » Dit-elle pour ensuite le tirer vers la scène. Le show fait, elle avoue qu'elle n'a pas chanté mais fait semblant. Avec une voix comme la sienne, il fallait qu'il se fasse entendre et si elle lui avait dit, elle doute qu'il aurait apprécié ou même tenté l'expérience. «  Hum ouais les premières phrases mais après je t'écoutais et je faisais du air chant enfin si ça existe » Dit-elle en pensant à l'air guitar sur le coup. Ce secret dévoilé, elle l'emmène dehors car elle a faim la brune et puis c'est la bonne occasion pour se faire pardonner non ?! La commande passée, commande qui pourrait nourrir quatre personnes et non deux, elle se pose à une table et commence à manger sans retenue car c'est pas son genre de faire des chichis de toute façon. Elle est pas à un gala de son père et même là, ça l'emmerde de devoir faire attention. D'ailleurs, elle voit vite de la sauce sur la joue du jeune homme et le souligne pour qu'il puisse l'essuyer. «  Sois pas désolé, ça prouve que c'est bon » Dit-elle en lui tirant la langue et recommençant à manger tout en prenant de temps en temps une gorgée de sa boisson. Son type de mec, elle sait pas trop quoi dire mais elle tente tout de même. Son sourcil se hausse quand elle l'entend se dénigrer. «  Nan je dirais pas ça moi. Je dirais juste que tu as ton caractère à toi mais que tu oses pas le montrer peut-être enfin je sais pas, je peux me montrer. Ou alors t'es juste trop gentil et c'est bien et pas bien à la fois » Car être gentil c'est aussi se laisser marcher dessus par moment. Dylane est gentille mais avec mesures et pas avec tout le monde. Mais ça, elle a appris à l'être très tôt vu les jalousies et autres que sa famille a fait naître dans la tête de ses camarades de classe. Dés lors, elle s'est forgée une carapace. Kieran n'a peut-être pas eu cette chance ou alors il s'est pas rendu compte qu'il était trop gentil. Un petit rire sort d'entre ses lèvres. «  La preuve que tu me connais pas pour dire ça car si je suis chiante quand je m'y mets. Demande à mes frères, ils se feront un plaisir de te le dire. » Enfin Nick pense-t-elle car Mason lui dirait bien des choses mais beaucoup plus méchantes et ça, elle a pas envie d'en parler. «  Je te rassure j'ai pas envie de l'être, du moins pour le moment » Car l'alcool jouera peut-être en sa défaveur plus loin dans la soirée et qu'elle ne sait pas ce qui se passera dans cinq minutes. «  Dirigé ... «  Dit-elle avec un regard coquin pour ensuite éclater de rire.  «  Sérieusement, tu n'oses pas t'affirmer ou tu n'aimes pas ça ? » Demande-t-elle simplement mais voulant connaître la réponse car il a éveillé sa curiosité mine de rien. «  Ha bah tu vois je suis brune donc j'aurais jamais pu te plaire mais je connais des blondes si ça te tente » Dit-elle avec un sourire malicieux. Et voilà qu'il fuit et parle de saucisse ce qui fait glousser l'ambulancière pendant qu'elle secoue la tête. Son attention se dévie un peu du brun et ses lèvres forment un o d'étonnement. «  Hooooo on doit aller chanter dans pas longtemps, j'ai entendu le mec dire Barbie Girl » Car il hurle le dj de ce soir et que même dehors, ils entendent tout ce qu'il dit. Mais maintenant, elle a pas entendu leur prénom, si ça se trouve ce sont d'autres personnes qui ont mis cette chanson bien que cela serait étonnant vu le peu de participants malgré le monde présent. A croire qu'ils ont peur de se lâcher sur scène. Mais Kieran, est ce qu'il voudra encore y aller alors qu'elle a pas chanté juste avant, elle va vite le savoir.
⇜ code by bat'phanie ⇝


Une poupée abîmée ∞ Plonge au coeur de moi. Au fond de mes abîmes. Dis moi ce que tu vois.




Tinder date ft Kieran - Page 2 IcdDGTz
Tinder date ft Kieran - Page 2 577022hopital
Tinder date ft Kieran - Page 2 MGSbLAu
Tinder date ft Kieran - Page 2 3yMbGgA
Tinder date ft Kieran - Page 2 Pf8cX3Q
Tinder date ft Kieran - Page 2 H87FacK
Tinder date ft Kieran - Page 2 895480membre
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un ans (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : ils ont compris qu’il ne mordait pas ; ils abusent allégrement de « kiki ».
STATUT : plonge à corps (et cœur) perdu dans les relations les plus destructrices possibles. c’est ainsi qu’il a appris à être aimé, alors c’est normal d’avoir aussi mal, pas vrai ?
MÉTIER : illustrateur freelance, prof d’arts visuels et dessinateur de presse pour le courier-mail. pas sa plus grande fierté, mais ça éponge les dettes.
LOGEMENT : 178 oxlade drive (fv), avec molly qui l’a sauvé de son insupportable solitude.
Tinder date ft Kieran - Page 2 Tumblr_otqdhrtAtU1w9txg9o9_r2_400
POSTS : 1263 POINTS : 340

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, proche des familles qui l’ont élevé, considère qu’il a une infinité de parents et frères/sœurs ≈ souffre de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ vient de quitter sa fiancée, prend le mauvais rôle de cette rupture, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Tinder date ft Kieran - Page 2 Tumblr_inline_pey54q8Q391u0e8ku_250
autumn ⊹ people said i'd be dead from the sorrow that i felt when you left, but i lived, ain't that nice ?

Tinder date ft Kieran - Page 2 Nhc1JWP
halloway ⊹ i sat alone, in bed till the morning, i'm crying, "they're coming for me" and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

Tinder date ft Kieran - Page 2 Aqgz
kieve #6 ⊹ she's so magnetic, you know she's so magnetic. she pulled you 'round, you try to push away, you know she'll pull you back again.

Tinder date ft Kieran - Page 2 629bc353b5f562bc657a76bc213bffd286bc1244
kivy #5 & kivy #6 ⊹ stroke my head and i'm fine, it's really simple, i'm feeling good, i feel myself and i'm feeling understood.

Tinder date ft Kieran - Page 2 C9ln
kieyer #2 ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

(23/06 - les calculs sont pas bons, kevin)hannah (ua)archie #2sashabirdiedylanejessalyn (+ sawyer)elias #6mollylenailariamolly #2jordan halsey #2hannah #2ichabod #2raphael #5rheaclyde #2ally

Tinder date ft Kieran - Page 2 Giphy
miran ⊹ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe.

RPs EN ATTENTE : victoria › helena › scarlett › lucia #2

RPs TERMINÉS : (2001) ichabod (2015) raphael #2 (2016) archie #1 (2019) reese #1hannahkeith (2020) sawyer #1eve #1raphael #1eve #3ivy #4lucia #1projet xeve #4 › › anastasiaava #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1 (2021) peter

abandonnés
miranmavihalseylexelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellison

Tinder date ft Kieran - Page 2 Kx4f
RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : kawaiinekoj (ava), b-astilledan-blog (gifs), cham & padawan & bleeding_light (crackships), loonywaltz (ub)
DC : le roux de secours (finnley coverdale) et le jardin du vice (alfie maslow).
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

Tinder date ft Kieran - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Tinder date ft Kieran Tinder date ft Kieran - Page 2 EmptyJeu 4 Fév - 16:45


Je sens qu’il n’est pas aussi à l’aise avec ses mensonges qu’il ne le prétend, Kieran, alors qu’il s’était pourtant convaincu que cette rencontre n’a pas pour but de donner lieu à une seconde. En ce sens, il devrait pouvoir être qui il veut ce soir, des détails les plus importants comme son métier, aux plus insignifiants comme ses passions. Il pourrait prétendre jouer d’un instrument, je pense que ça lui ferait même du bien de jouer un tel rôle le temps d’une soirée. Je sais bien que cette fille n’a pas demandé à être l’objet de ses fourberies, mais puisqu’il n’est pas prévu qu’ils se revoient, est-ce qu’il peut réellement s’en vouloir de la personne qu’il serait amené à lui présenter ? La réponse est oui, parce que Kieran s’en veut toujours, pour tout. D’un autre côté, la réponse devrait être non selon moi : il est vrai que je ne suis pas toujours d’accord avec la manière dont il fait usage du mensonge, mais je suis surpris de la créativité dont il peut user et, dans un sens, c’est une manière d’être sur laquelle je n’interfère pas – c’est suffisamment rare pour être encouragé, peu importe si cela nuit à certaines valeurs morales. La société n’en a pas beaucoup à l’égard de Kieran, pourquoi devrait-il en avoir pour elle ? Oh bien sûr, vous allez me dire que mon discours révolté est biaisé et vous aurez bien raison, pour autant, au moment où ils évoquent cet instrument dont elle joue, je lui souffle le regret de ne pas avoir profité du sujet pour accentuer un peu plus ce Kieran biologiste, diablement intelligent, presque intéressant et surtout, véritablement heureux. Il hausse les épaules avec un sourire pincé en guise de réponse, signe qu’elle fait bien ce qu’elle veut – contrairement à lui, qui s’interdit toujours tout. De toute évidence, qu’elle veuille jouer ou non, tout lui convient, il n’a jamais de préférence pour une option ou une autre, Kieran et même s’il devait choisir entre la peste et le choléra il trouverait des avantages aux deux. La soirée donnera raison à l’une ou l’autre des options, il se contente d’espérer que ce soit la première, mais il sera aussi heureux avec la seconde.

Et cette version-là de Kieran n’est jamais tombée amoureuse, douce ironie quand on sait à quel point il n’arrive pas à faire le deuil de son premier (et probablement) unique amour. Méduse (non, n’insistes pas, jamais je n’utiliserai son prénom) demeure la priorité de ses pensées, quand j’aimerais la réduire au silence. Le travail qui m’attend est titanesque, mais j’aime la perspective que, pour un soir, elle n’existe plus, même si cela relève du mensonge. Il est néanmoins sincère quand il lui souhaite de trouver la bonne personne, autant qu’elle semble l’être quand elle le souligne également pour lui. « Si je peux me permettre, il a été con de te laisser partir. » Heureusement qu’il s’est montré hésitant, puisqu’il se reprend aussitôt la phrase lâchée. « Enfin... je te drague pas, ou je dis pas que c’est bien ou pas, d’ailleurs c’est pas comme si mon avis importait, hein, juste que, enfin t’as l’air d’être une fille cool. » Sans vouloir vexer la jeune femme, de toute évidence Kieran apprécie tous ceux qui se montrent un tant soit peu sympathique avec lui, évidemment qu’elle a l’air d’être une fille cool dans de telles circonstances. Pour autant, sans m’avancer car je n’oublie pas que nous ne la connaissons guère, elle est plutôt chouette, il est vrai. « J’ose espérer que ça existe. » Il ajoute avec un léger sourire aux lèvres ; oh oui, il espère que ça existe, mais jusqu’ici, il s’inscrit dans la même lignée que Dylane. Il croyait l’avoir trouvée, cette fille qui le comprenait, qui le faisait rêver et pour qui il aurait tout fait. « Je ne sais pas, pour être honnête. » Bien sûr qu’il y croit, mais ce soir, le Kieran qu’il montre est plutôt détaché de tout ça et contraste avec celui qu’il est au quotidien, qui souffre tous les jours d’y avoir cru et d’avoir été malmené. « Comme j’ai dit, j’ai envie d’y croire. Je pense qu’on a tous besoin d’une personne sur laquelle s’appuyer autant qu’elle nous pousse à être la meilleure version de nous-même. Et j’aime croire qu’on peut être cette personne pour quelqu’un d’autre. » Il hausse les épaules, détaché, mais pas trop, il sait que son discours pourrait contraster avec ses belles paroles s’il se voulait totalement sceptique sur la question. Et là, il ne ment qu’à moitié, Kieran.

Il manque de s’étouffer à sa plaisanterie et si la jeune femme peut penser qu’elle a fait preuve d’un cynisme appelant cette réaction, la vérité est tout autre : il n’a pas vraiment compris où elle voulait en venir, lui qui peine souvent à comprendre le second degré. Néanmoins, sa remarque le fait sourire, une fraction de seconde avant que l’anxiété de chanter sur scène ne revienne à lui. Il se laisse emmener vers la scène et je vous jure qu’il y a un bouton on/off sur ce type que je n’arrive moi-même pas à commander avec l’aisance dont je voudrais disposer : il n’y a que lui qui y parvienne et il rend muette cette timidité, cette réserve et cette gêne qui le caractérisent d’ordinaire pour profiter du moment. Oh, bien sûr, il n’en est pas à danser sur les tables ou que sais-je, néanmoins l’effort est là et il arrive à chantonner sans tomber dans les pommes (un exploit, donc). Un exploit d’autant plus impressionnant suite aux révélations de Dylane. « C’est un concept à breveter, tiens. » Il préfère (essayer de) faire usage d’humour pour masquer son malaise. Si le air guitar existe et qu’il y en a des compétitions, pourquoi pas le air chant, tiens. Quoi qu’il en soit, il arrive à capter son regard lorsqu’il s’agit de lui dire : « ne me refais pas le coup pour la seconde chanson, par contre. » Son ton est doux et ses yeux suppliants, contrastant à ses paroles qui ressemblent presque à des ordres. C’est pourtant lui qui la suit jusqu’à l’extérieur pour reprendre des forces avant le second tour. Retrouver une certaine contenance dans la nourriture semble être une perspective appréciée par Kieran qui se retrouve avec de la sauce sur la joue. Oh, évidemment que ce commentaire ne manque pas de le gêner, même si je souligne que cela peut arriver à tout le monde ; trop tard, il est persuadé d’être terriblement ridicule. Et je l’apprécie de plus en plus, cette Dylane, alors qu’elle trouve toujours les mots pour éviter une syncope à Kieran – et je vous le dis, c’est pas une mince affaire. Il laisse échapper un léger rire nerveux à sa grimace qui ponctue sa réflexion, alors que le sujet redevient plus sérieux lorsqu’ils évoquent leurs préférences. Il est tenté de lui répondre qu’il ignore lui-même quelle hypothèse est la bonne, car il est le premier à avoir l’impression de ne pas se connaître, mais cela n’est pas cohérent avec le Kieran que tu veux être aujourd’hui, pas vrai ? « Gentil, sûrement. Trop calme, c’est certain. » Il souligne avec un fin sourire. Belle courbette, Kieran, faire passer ton manque de caractère pour une qualité recherchée par beaucoup. Pourtant, elle n’a pas tort, Dylane. Il n’ose pas montrer son caractère ; je vous assure que s’il exprimait tout ce qu’il exprime à mon encontre, en sécurité dans les murs de son esprit, il ne serait pas la même personne. Et l’on pourrait assurément considérer qu’il n’a rien de calme, malgré les apparences. Sa timidité et sa réserve sont bien réelles ; mais je sais qu’il menace d’exploser à chaque instant. Alors non, il n’est pas calme, Kieran, mais si ce soir il veut le prétendre parce qu’il recherche la sérénité qui va de pair avec cet adjectif, grand bien lui fasse. Le temps d’un soir, il peut être qui il veut, qu’il en profite. « D’accord, je compte sur toi pour me donner leurs numéros afin que je les appelle à la fin de la soirée. » Il glisse avec un léger sourire, signe aussi qu’il apprend à la connaître, doucement, alors qu’il se permet de demander : « Seule fille de la fratrie ? » À moins que la sœur ou les sœurs, elle(s), ne la juge(nt) pas chiante, mais c’est la déduction à laquelle il parvient. « Et je t’en remercie. » Un nouveau rire nerveux s’échappe d’entre ses lèvres ; même s’il ne la croit pas quand elle prétend être chiante, il n’a aucune envie d’en avoir la preuve (ou non). Et lorsque son regard confronte le sien en répétant le terme qu’il a utilisé, Kieran fronce les sourcils ; il n’est pas vraiment mal à l’aise pour une fois parce qu’il ne saisit pas l’allusion. Tout ce qu’il comprend, c’est que cela semble drôle et à son rire, il ajoute le sien, dans son habitude d’imiter les réactions des autres. « Je n’aime pas ça. » Il n’ose pas, donc, puisqu’il se présente comme le contraire de ce qu’il est. « Je dis pas que je me laisse marcher dessus. » Si, pour les mêmes raisons mentionnées plus haut. « Mais j’ai pas d’intérêt à perdre de l’énergie à vouloir m’affirmer dans des situations où c’est perdu d’avance. J’aime la tranquillité. » Et pourtant, sa vie est l’exacte opposé de ce terme. Il prend toujours les mêmes mauvaises décisions, surtout sentimentalement parlant et le résultat est ce qu’il est. « Avoir un truc pour les blondes ne veut pas dire que c’est un critère immuable. » Il souligne en haussant les épaules ; à vrai dire elle lui plaît, c’est certain – mais n’allez pas voir de la drague, seulement un constat. Et il ne se reprend pas cette fois-ci, supposant que le fait de baisser les yeux et de se sentir rougir est une réponse suffisante. « Je te remercie, mais ça ira. » Bonne réponse, Kieran, si je veux que tu retrouves la confiance et l’amour d’autrui, ce n’est pas pour autant que te précipiter est la solution adéquate ; et si tu n’avais pas refusé, je l’aurais fait pour toi. Quoi qu’il en soit, il se marche dessus lorsqu’il s’avère à nouveau gêné, faisant preuve d’un humour aussi douteux que celui de la jeune femme plus tôt, mais qu’il assume beaucoup moins. Fort heureusement, ils sont littéralement sauvés par le gong. « Oublie pas ce que je t’ai dit. » Qu’elle ne le lâche pas pour cette seconde chanson ; mais bien sûr qu’elle pourra si elle le souhaite, jamais il n’osera lui dire quoi que ce soit, c’est quelque chose qu’elle doit avoir repéré tant c’est évident, malgré ses mensonges qui prétendent le contraire.

@Dylane Bradford :l:



:l: :
 

Revenir en haut Aller en bas
Dylane Bradford
Dylane Bradford
la poupée abîmée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans (15 Janvier 1997)
SURNOM : Dydy mais seul ses frères sont autorisés à l'appeler comme ça
STATUT : Je te dirais pas que je t'aime mais je te le montrerais ... Je te dirais pas que tu manques mais je viendrais te chercher ... Je te dirais pas que j'ai peur mais je m'éloignerais ... Ne me fais rien regretter
MÉTIER : Ambulancière à défaut de ne plus être danseuse pro
LOGEMENT : Une villa bien trop grande pour elle à Bayside avec ses deux chiens Lucky et Black bien que Pete ne va pas tarder à prendre ses aises
Tinder date ft Kieran - Page 2 Tumblr_inline_pjwu0pGuBY1rqmlml_400
POSTS : 2277 POINTS : 130

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Sa fête préférée est Noël mais plus pour la nourriture que les cadeaux – Elle aime sa famille plus que tout au monde et mourrait pour eux – Elle n'a pas beaucoup d'amis mais ceux qu'elle a, elle les chérit comme jamais – L'amour, elle l'a connu une fois et depuis elle le fuit – Sous son sale caractère se trouve une sensibilité qu'elle aime cacher – Son péché mignon est l'ice-tea, elle ne boit que ça – Elle tient l'alcool, un peu trop bien même. Bien que le lendemain, elle n'assumera pas ce qu'elle a dit ou fait – Elle aime faire la fête mais aussi passer des soirées cosy
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
Tinder date ft Kieran - Page 2 0y01Dylias#9Dylias#10 J'ai perdu à ce jeu qu'on a initié ... Je te donne mon coeur, tâche de pas le blesser
Tinder date ft Kieran - Page 2 Ho0a
Nick#2 & Mason Pour y croire, il faudrait tout oublier. On joue mais j'ai trop joué ...
Tinder date ft Kieran - Page 2 S42rIJm
Ashane#1 Elles sont énervantes les filles d'aujourd'hui et malheureusement j'en fais partie ... Et pourtant t'es toujours là.
Tinder date ft Kieran - Page 2 ICUrusQ
Miane#7 T'es ma soeur de sang différent. Toujours présente dans les bons comme les mauvais moments.
Tinder date ft Kieran - Page 2 DqyIjoX
∞ Wiane T'es celui avec qui j'partage mes peines et mes joies peu importe le temps ou l'endroit.


Mes petits rp : 9/7

Isaac#1Bailey#2Lena#4
Kieran#2

Flashback


Univers Alternatif





RPs EN ATTENTE : Geo - You ?
RPs TERMINÉS :

Pete & MiaMason#1Mason#2Nick#1

Année 2020:
 


Rp abandonnés:
 

AVATAR : Danielle Campbell
CRÉDITS : Homemade (Avatar) Tumblr (Gif) Homemade & Bleeding_Light (Crackship) Loonywaltz (UB)
DC : Ava & Zoey
INSCRIT LE : 15/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t31694-let-me-saving-lifes https://www.30yearsstillyoung.com/t37520-dylane-zoey-ellie https://www.30yearsstillyoung.com/t31777-dylane-bradford https://www.30yearsstillyoung.com/t31827-dylane-bradford

Tinder date ft Kieran - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Tinder date ft Kieran Tinder date ft Kieran - Page 2 EmptyVen 19 Fév - 5:13




Tinder date ft @Kieran Halstead
☆ ★ ☆
Quand Dylane est arrivée dans ce bar et a rencontré Kieran, elle aurait parié que la soirée n'aurait duré que le temps d'une bière et encore bue à une vitesse rapide comme l'éclair. Et là, ils sont occupés de discuter de tout et même d'amour ce qui n'est pas réellement son sujet de prédilection. Pas qu'elle n'aime pas l'amour, elle n'y croit simplement pas ou plus. Bien sur qu'elle y a cru aux comptes de princesses dans son enfance. Elle aussi a voulu trouver son prince et un jour porter cette robe blanche avec une traînée à en faire pâlir les mariages princiers. Et pourtant à seulement 23 ans, elle a mis tout cela au placard. Quand Kieran lui dit qu'il n'a jamais été amoureux, elle en vient même à penser qu'il a de la chance car cela veut aussi dire qu'il n'a jamais souffert de ce sentiment. Si la brune devait choisir entre un bras cassé et une peine de coeur, son choix serait vite fait. Un bras cela se répare tandis qu'un coeur, c'est différent. Il guérit mais une trace reste toujours présente, une cicatrice qu'aucune chirurgie ne pourra jamais effacer. Son regard se lève sur le brun «  J'en sais rien ... J'ai sûrement eu mes torts aussi » Lesquels, elle ne sait pas vu qu'en soi, c'est lui qui était fiancé et non elle mais si elle veut être honnête avec elle-même, elle savait que quelque chose clochait mais a préféré se mettre des oeillères, ce qu'elle ne fera plus à l'avenir, du moins elle l'espère. «  Ton avis compte autant que n'importe lequel tu sais et je sais que tu ne me dragues pas, je crois que tu me l'as cinq fois au moins » Qu'elle lance avec un sourire amusé. C'est fou comme il peut avoir peur qu'elle pense avoir une ouverture avec lui. Est ce que ça la dérangerait ? Pas vraiment même si elle n'est pas venue dans cette optique. «  Je te le souhaite en tout cas » Qu'elle répond car ce n'est pas car elle n'y croit pas que cela n'existe pas après tout. La façon dont il décrit ça la laisse rêveuse. «  C'est beau comme tu en parles ! Tu mérites une fille bien dans ta vie » Dit-elle sincèrement et sans aucune arrière pensée.

La chanson passée, Dylane avoue qu'elle n'a pas chanté et fait ce qu'elle appelle de l'air chant, chose qui n'existe clairement pas. Mais c'est bien son genre de dire des conneries de la sorte. La Bradford n'a peur de rien et encore moins du ridicule et ça le brun va devoir s'y faire le restant de la soirée. Et peut-être même plus tard s'ils viennent à se revoir ce qui n'est aucunement prévu au moment présent. «  Totalement, je vais aller le faire demain » Qu'elle lance presque sérieuse. Quoiqu'elle en serait capable mais elle se fera vite refoulée en disant son idée plus saugrenue qu'autre chose. «  Hummm je sais paaas ... Mais non va, je ferais la barbie t'en fais pas » Un rôle qui pourrait lui coller quand on ne la connaît que par les magazines à scandales grâce à sa famille. Heureusement Kieran n'a pas l'air du genre de personne qui juge au premier regard et c'est tant mieux et bizarrement, elle le voit très mal avoir ce genre de lecture. Son estomac criant famine, elle emmène le jeune homme dehors et commande en démesure tout ce qui lui fait envie. Après tout quand il y a de la gêne, il n'y a pas de plaisir et ce n'est certainement pas les regards outrés de certains curieux qui vont arrêter Dylane, ce serait mal la connaître mais vu que Kieran ne la connaît pas, il ne peut pas le savoir. Et même si elle a tenté de le mettre à l'aise au début, elle estime que là, c'est fait, peut-être à tort. Surtout quand elle ose lui dire qu'il a de la sauce sur la joue ce qui équivaut à rendre ses joues aussi rouge que la sauce qui était posée sur sa peau. Heureusement, le sujet change vite   dans le sens ou Dylane essaye tout de même d'en apprendre plus sur lui. Un ami de plus ne lui fera pas de mal après tout, sait-on jamais que cela puisse aboutir à ce cas de figure un jour vu que de son côté, elle n'émet pas le fait de ne pas le revoir un jour sans pour autant le dire à haute voix ne voulant pas qu'il pense qu'elle a des vues sur lui ou tout autre chose du genre. «  C'est bien d'être gentil, je dis pas le contraire mais l'être de trop, c'est ... Comment dire ... Enfin faut l'être avec les bonnes personnes quoi. » Une chose qu'elle a appris à ses dépends au court de son parcours de vie qui paraît mince vu son âge et pourtant c'est tout le contraire. «  Calme par contre, je sais pas comment tu fais. C'est pas un reproche hein mais comme tu peux le voir, je sais pas rester en place plus de cinq minutes d'affilée » Les seules fois où la brune est calme, c'est pendant son boulot car elle se doit de garder la tête froide devant les blessés et leurs familles. «  Je peux déjà te les donner maintenant ! «  Dit-elle en plongeant sa main dans la poche de son jeans pour en sortir son portable.«  Naaan je déconne et  oui et c'est pas toujours une joie, je peux te l'assurer. Nick mon frère le plus âgé est tellement protecteur. Genre s'il sait que je t'ai vu, je vais avoir un interrogatoire de A à Z sur toi » Qu'elle dit en riant pour ensuite se reprendre. » Mais je lui dirais rien hein, pas de stress » Le téléphone remis en place, elle croque à nouveau dans son hamburger et pouffe de rire en entendant le mot dirigé de la bouche de Kieran ayant de suite des pensées beaucoup moins catholiques même s'il n'a pas l'air d'avoir saisi et c'est sûrement mieux comme ça. «  T'as peut-être raison en vrai mais quand tu sais que tu as raison et la personne en face a tort, t'as pas envie de te battre pour montrer que c'est toi qui gagne ? » Demande-t-elle vu que cela est son cas. Beaucoup trop fière que pour s'avouer vaincue la Bradford, aussi bien une qualité qu'un défaut à certains moments. «  Ho attends donc je peux t'envoyer des numéros de brune aussi ! Super ça » Elle perd pas le nord Dylane et n'a même pas penser qu'il pouvait parler d'elle à une seul moment. Faut avouer qu'il a pas arrêté de la repousser sans même qu'elle aille vers lui donc cela serait prétentieux de sa part de penser de la sorte. Mais en fait, il veut pas et du coup, elle fait une moue boudeuse. «  Tant pis pour toi » Sa langue tirée, elle rit bien entendu. C'est tout à fait son droit de ne pas avoir envie qu'elle lui mette dans les pattes une demoiselle. «  Mais si tu changes d'avis «  Qu'elle ose dire tout de même ayant toujours son téléphone en mais et regardant les numéros un à un.  » Alors elle non trop conne ! Elle trop chiante ! Elle trop instable » La voilà en pleine recherche occupée de switcher sur tous les noms qu'elle a dans son répertoire. «  Elle est prise. Mia ... Hum non ça collerait pas, elle est pas calme non plus. «  Elle fait une moue ne trouvant pas de suite et ça l'agace la brune. «  Oui bon en fait, non t'as raison de dire non» Sa langue se délie surtout et elle se rend compte qu'à part deux ou trois exceptions, elle n'est pas proche de la plupart de son répertoire qui est pourtant long comme jamais. Et dans tous les cas, c'est à leur tour de retourner sur scène. Sans plus attendre, elle entre à nouveau dans le bar son hamburger en main, pas question de gaspiller. Le dj leur fait un signe pour qu'ils montent sur scène, ce qu'ils font. Dylane attrape un micro d'une main et continue de manger tranquillement comme si c'était tout à fait normal. Cependant la chanson commence et comment dire ... Les premières phrases ne ressemblent à rien. Chanter la bouche pleine, ce n'est pas pratique mais extrêmement marrant vu les rires de la salle. Sa bouchée enfin avalée, elle s'y met correctement et s'amuse à jouer le rôle de la parfaite barbie, il ne lui manque que la perruque blonde pour être parfaite. Comme promis, elle n'a pas lâcher Kieran sur cette chanson et s'est réellement bien amusée. Le dj les remercie et annonce la fin de la session karaoké. Pourtant la brune n'a pas encore quitté la scène le regard fixé sur le piano. Elle a bien dit qu'elle ne demanderait pas et c'est ce qu'elle fait en s'y installant et commençant à glisser ses doigts sur les notes. Elle se mord la lèvre. «  Et puis merde » Le petit tabouret tiré, elle s'y installe et commence à jouer un air qu'elle aime particulièrement invitant le brun d'un regard à chanter, du moins s'il connaît la chanson.
⇜ code by bat'phanie ⇝


Une poupée abîmée ∞ Plonge au coeur de moi. Au fond de mes abîmes. Dis moi ce que tu vois.




Tinder date ft Kieran - Page 2 IcdDGTz
Tinder date ft Kieran - Page 2 577022hopital
Tinder date ft Kieran - Page 2 MGSbLAu
Tinder date ft Kieran - Page 2 3yMbGgA
Tinder date ft Kieran - Page 2 Pf8cX3Q
Tinder date ft Kieran - Page 2 H87FacK
Tinder date ft Kieran - Page 2 895480membre
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un ans (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : ils ont compris qu’il ne mordait pas ; ils abusent allégrement de « kiki ».
STATUT : plonge à corps (et cœur) perdu dans les relations les plus destructrices possibles. c’est ainsi qu’il a appris à être aimé, alors c’est normal d’avoir aussi mal, pas vrai ?
MÉTIER : illustrateur freelance, prof d’arts visuels et dessinateur de presse pour le courier-mail. pas sa plus grande fierté, mais ça éponge les dettes.
LOGEMENT : 178 oxlade drive (fv), avec molly qui l’a sauvé de son insupportable solitude.
Tinder date ft Kieran - Page 2 Tumblr_otqdhrtAtU1w9txg9o9_r2_400
POSTS : 1263 POINTS : 340

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, proche des familles qui l’ont élevé, considère qu’il a une infinité de parents et frères/sœurs ≈ souffre de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ vient de quitter sa fiancée, prend le mauvais rôle de cette rupture, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Tinder date ft Kieran - Page 2 Tumblr_inline_pey54q8Q391u0e8ku_250
autumn ⊹ people said i'd be dead from the sorrow that i felt when you left, but i lived, ain't that nice ?

Tinder date ft Kieran - Page 2 Nhc1JWP
halloway ⊹ i sat alone, in bed till the morning, i'm crying, "they're coming for me" and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

Tinder date ft Kieran - Page 2 Aqgz
kieve #6 ⊹ she's so magnetic, you know she's so magnetic. she pulled you 'round, you try to push away, you know she'll pull you back again.

Tinder date ft Kieran - Page 2 629bc353b5f562bc657a76bc213bffd286bc1244
kivy #5 & kivy #6 ⊹ stroke my head and i'm fine, it's really simple, i'm feeling good, i feel myself and i'm feeling understood.

Tinder date ft Kieran - Page 2 C9ln
kieyer #2 ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

(23/06 - les calculs sont pas bons, kevin)hannah (ua)archie #2sashabirdiedylanejessalyn (+ sawyer)elias #6mollylenailariamolly #2jordan halsey #2hannah #2ichabod #2raphael #5rheaclyde #2ally

Tinder date ft Kieran - Page 2 Giphy
miran ⊹ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe.

RPs EN ATTENTE : victoria › helena › scarlett › lucia #2

RPs TERMINÉS : (2001) ichabod (2015) raphael #2 (2016) archie #1 (2019) reese #1hannahkeith (2020) sawyer #1eve #1raphael #1eve #3ivy #4lucia #1projet xeve #4 › › anastasiaava #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1 (2021) peter

abandonnés
miranmavihalseylexelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellison

Tinder date ft Kieran - Page 2 Kx4f
RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : kawaiinekoj (ava), b-astilledan-blog (gifs), cham & padawan & bleeding_light (crackships), loonywaltz (ub)
DC : le roux de secours (finnley coverdale) et le jardin du vice (alfie maslow).
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

Tinder date ft Kieran - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Tinder date ft Kieran Tinder date ft Kieran - Page 2 EmptyVen 19 Mar - 0:00


C’en est presque un univers alternatif, la manière dont il évoque ses expériences passées qui n’ont rien à voir avec la vérité. Son cœur a été brisé une fois ; c’est bien assez alors qu’il tente toujours d’en recoller les morceaux un an après sa rupture. Pourtant, cet état ne diminue pas ses sentiments ; et c’est toujours un amour passionnel qui l’unit à Méduse, quoi qu’il puisse prétendre ce soir. Et s’il aime s’imaginer une réalité où il ne souffrirait pas autant, je ne suis pas certain qu’il voudrait changer les choses, Kieran, s’il avait la possibilité de revenir en arrière. Je ne crois pas que je le souhaiterais moi-aussi, même si sa douleur est la mienne et que je peux vous assurer qu’elle est insupportable. Je crois néanmoins qu’il est forcé de passer par là pour se relever ; et même si je ne suis pas un partisan de ces adages aux tendances ridicules, façonnés pour donner de l’espoir à des gens qui n’en ont plus, je pense que dans certains cas de figures, ils ne sont pas totalement stupides. Et même s’il doit passer par là, même si l’on peut s’étonner de la manière dont il réagit qui contraste cette confrontation à la réalité, je sais que cela fait partie du processus – parce que je sais tout ce qu’il se passe dans sa tête. Pour l’heure, il est néanmoins question de Dylane qui se trouve des torts, information à laquelle il se contente de pincer les lèvres. Il ne la connait pas suffisamment pour s’essayer à une tentative de réconfort qui serait inévitablement mal venue du fait qu’il ne sait rien de son histoire. Et même quand il outrepasse cette réserve qui est la sienne d’ordinaire, qu’il se permet une opinion, il se reprend très rapidement ; je l’en félicite, lui s’en flagelle. Oh, Kieran, je sais bien que tu n’aimes pas mettre ton nez dans la vie des autres, mais il y a fouiller et discuter et en l’occurrence c’est dans cette seconde catégories que tu t’intègres. Un rire nerveux s’échappe d’entre ses lèvres lorsqu’elle souligne que c’est au moins la cinquième fois qu’il précise ne pas lui faire du rentre-dedans ; nous sommes désormais tous les deux d’accord sur le fait que le dating, ce n’est définitivement pas pour aujourd’hui, pas vrai ? « Oh, oui. Désolé, je... bref, désolé. » Le rose lui monte aux joues alors qu’il baisse la tête ; parfois, je m’interroge quant à savoir comment cet individu fait pour avoir une vie amoureuse à peu près remplie. Il y a des mystères qui ne s’expliquent pas, il faut croire. Il se mure à nouveau dans le silence lorsqu’elle fait preuve d’une bienveillance qui s’adresse à un mensonge – mais n’allez pas croire que je donne trop mauvaise conscience à Kieran pour autant – et probablement que si elle avait connaissance de la vérité, jamais elle ne supposerait qu’il mérite une fille bien dans sa vie. Mais puisqu’il n’est pas supposé la revoir après ce soir-là, il se contente de lui adresser un sourire qui se veut reconnaissant.

Il l’est beaucoup moins quand il prend conscience du plan dont elle s’est rendue coupable, le laissant assumer seul sur scène. Bien sûr, il se doutait qu’elle ne donnait que très peu de la voix, mais il n’aurait pas imaginé qu’elle serait complètement silencieuse. L’Air Sing, en voilà un concept qu’il semble important de breveter comme elle acquiesce et un léger rire s’échappe d’entre ses lèvres. Il s’ose néanmoins à une réflexion plus affirmée lorsqu’il s’agit de lui demander de ne pas réitérer la scène lorsqu’ils seront appelés sur scène pour la seconde fois et à sa réponse, il fronce les sourcils un court instant. « Une barbie qui chante, hein, alors. » Il insiste, car dans son esprit étriqué, on ne peut pas dire que la comparaison soit réellement réjouissante. Une poupée barbie, pour lui, ça ne bouge pas, ça n’a pas d’avis, ça n’est pas très intelligent... Tiens, serait-il donc question de toi, Halstead ? Blague à part, il a besoin de s’assurer que cette fois-ci elle ne le lâchera pas ; maintenant qu’il est au courant de son petit jeu, il n’est pas certain de parvenir à l’apprécier une seconde fois. Au contraire, il va se contenter d’anticiper et d’être mal à l’aise à l’idée de chanter, encore plus que lors de leur premier tour de scène. L’avantage de la nervosité, c’est que cela lui ouvre parfois l’appétit et que cela justifie la commande qu’ils font une fois à l’extérieur, qui peut surprendre – mais eh, promis, il n’y aura aucun gâchis. Ce moment de calme lui fait du bien pour reprendre ses esprits, même si la conversation ne manque pas de lui faire à nouveau monter le rose aux joues – il est fatiguant. Lorsque vient le moment de se décrire, la question de la gentillesse semble susciter un débat. « Je suis chanceux, j’ai toujours eu un entourage bienveillant. » Il souligne avec un sourire, n’étant pas à l’abri d’un énième mensonge dans le cadre de cette soirée. Oh, bien sûr que son entourage est bienveillant, évidemment, il n’a jamais subi diverses maltraitances dans cette réalité-là et à cette pensée, c’est un sourire sincère qui se glisse sur son visage. C’est triste, pourtant, comme constat, Kieran. « Mon père est coach de développement personnel à tendance gourou. À la maison, si tu haussais le ton sans raison, t’avais le droit à une méditation de deux heures en punition. » Oh, Kieran, tu ne crois pas que tu vas un peu loin, là ? Mais il n’est plus à ça près, et quitte à s’inventer une vie, il aime l’idée de peaufiner les détails. S’il est aussi calme, c’est grâce à son géniteur, évidemment. La vérité n’est pas si éloignée ; sauf que la peur est à l’origine de son calme. Et lorsqu’elle évoque ses frères, Kieran ne manque pas de poursuivre la conversation, sur le ton de l’humour. Il fronce les sourcils quand elle le prend au mot et qu’elle en sort son téléphone, légèrement rassuré lorsqu’elle souligne la plaisanterie. T’aurais eu l’air bien con, pas vrai ? « Ah oui, d’accord, c’est- » Flippant. Là, c’est le moment où il part en courant, c’est ça ? « Ah, merci, je commençais à chercher la sortie de secours. » Il reprend en laissant échapper un rire. La conversation dérive sur leur genre de partenaires et il ne ment presque pas, Kieran, quand il admet qu’il a besoin d’être dirigé. « Je préfère attendre d’avoir l’opportunité de leur souligner leur erreur en mode passif-agressif dès que l’occasion se présente. » Non, pas du tout. Mais ce soir, il a (presque) du caractère. « Mais à force, tu vas me faire questionner mon calme. » Il souligne avec un léger rire, tandis que matière de critères physiques il se veut franc : les blondes ont toujours eu sa préférence et il ne saurait même pas en expliquer les raisons. Cela ne veut pas dire que Dylane n’est pas charmante (bien au contraire), mais il semblerait qu’il soit plus que faible face à une chevelure dorée. Et quand il s’agit de lui présenter des amies, là-aussi, il se veut presque catégorique. Il répond à sa grimace par un rire, tandis qu’elle fait malgré tout défiler son répertoire. « Ce sont tes amies, t’en es sûre ? » Il interroge, amusé, face aux qualificatifs qu’elle emploie pour les désigner. Elle finit par abdiquer et il hausse les épaules, l’air de lui dire « tu vois, je te l’avais dit ». Le soulagement n’est que de courte durée lorsqu’ils sont à nouveau appelés sur scène et qu’il termine rapidement son hamburger avant de la suivre. Il rit face à l’image de Dylane qui essaie désespérément de chanter en ayant la bouche pleine ; ça a le mérite de faire rire les gens et de lui permettre d’être plus effacé tandis qu’il chantonne plus doucement qu’au premier passage, la remarque de Dylane en tête quant à une voix qu’il ne trouve pas particulièrement belle et une stratégie qui n’est pas particulièrement équitable. Il lâche prise, Kieran, doucement, par habitude quand il s’agit de s’amuser sur scène, les yeux qui se ferment pour ignorer les gens, une certaine tendance à se cacher derrière Dylane à la moindre occasion. Leur tour de chant finit, il réapprend à respirer (et parfois, je me demande bien ce qu’il trouve à cette activité quand on voit la gêne que cela lui procure). Kieran s’apprête à quitter la scène quand il tourne la tête vers une Dylane qui ne le suit pas, bien au contraire, elle s’est mise au piano et il se retrouve gêné par cette spontanéité. Elle l’a vraiment fait. Son regard vacille vers le pianiste qui hausse les épaules, ambiance bon enfant, alors qu’elle se met à jouer et qu’il constate son talent. De là à la suivre alors qu’il n’est pas dans les meilleures dispositions pour cela, le pas est grand et il n’arrive pas à le franchir pour l’heure. Il me faut de nombreuses secondes de discussion avec lui pour qu’il parvienne à m’écouter et à se donner l’impulsion de hausser la voix, d’abord timidement, se cachant derrière le micro à défaut de pouvoir s’effacer derrière Dylane. Son regard se fixe sur elle, admiratif de sa façon de jouer, tout comme cela lui permet d’éviter ceux des quelques spectateurs présents. Au point où il parvient enfin à les oublier après une petite minute, s’autorisant à profiter du moment ; dans la continuité de cette soirée qui finalement n’a pas relevé d’un cauchemar qu’il anticipait. Il serait presque déçu que ce ne soit que l’histoire d’un soir ; mais pour cela il aurait fallu ne pas inventer un personnage d’un soir, justement.  

@Dylane Bradford  Tinder date ft Kieran - Page 2 2523491165



:l: :
 

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Tinder date ft Kieran - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Tinder date ft Kieran Tinder date ft Kieran - Page 2 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Tinder date ft Kieran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-