AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 (isaac) lonely night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adelina Montrose
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Malgré le petit gabarit, les traits enfantins qui la rajeunissent, il y a bien vingt-huit années affichées au compteur.
SURNOM : Parce qu’Adelina, c’est trop long, la plupart des gens se contentent de l’appeler Dell ou Della. Certains s’essaient même à utiliser son deuxième prénom, Baby.
STATUT : Onze petites lettres, elle est célibataire, Della, célibataire chamboulée par une paire d'yeux bleus.
MÉTIER : Mécanicienne chez Mecanor, elle vit de sa passion et passe ses journées à faire ce qu'elle aime, entourée de voitures, les mains pleines de cambouis.
LOGEMENT : C'est dans le quartier de Toowong, au 03 sherwood road, que se situe la maison qu'elle a commencé à rénover.
(isaac) lonely night F9v7
POSTS : 573 POINTS : 40

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : (isaac) lonely night 1n9x
jordan #2 > let your melodies fly in my direction, take me to your paradise, on a musical ride. i'm in love with your music, you're music to my eyes.

(isaac) lonely night 2338
danika > i miss the smiles we had when we were young, i miss us runnin' underneath the sun. i feel like life was so much simpler then, when we had joy and we were innocent.

Présent : jillsiloëezraashsagewimrudyraphaelginnydylanezachary

FB : lenadanikaisy

UA : danika#2
RPs EN ATTENTE : camil
RPs TERMINÉS : jordan #1
PSEUDO : line (pauline).
AVATAR : alexa demie.
CRÉDITS : byme.
DC : //
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32286-c-est-beau-la-folie-adelina-montrose https://www.30yearsstillyoung.com/t32330-adelina-madness-in-a-pretty-package https://www.30yearsstillyoung.com/t32397-adelina-montrose https://www.30yearsstillyoung.com/t32399-adelina-montrose

(isaac) lonely night Empty
Message(#) Sujet: (isaac) lonely night (isaac) lonely night EmptySam 15 Aoû - 1:04


(isaac) lonely night 1weu
 lonely night @isaac jensen (isaac) lonely night 873483867

Il est vingt-et-une heure passé quand elle atterrit dans le hall de son immeuble, Della. Le claquement régulier des escarpins sur le carrelage qui rompt le silence, les lèvres qui fredonnent en rythme avec la musique, elle ne fait pas vraiment attention à ce qui l’entoure. Et c’est peut-être pour ça qu’elle ne remarque pas de suite qu’y a un truc qui cloche, peut-être pour ça qu’elle ne voit pas la silhouette de l’indésirable appuyée contre le mur. Elle allume mécaniquement la lumière, relève brièvement le regard et s’arrête net en apercevant l’intrus. Ses doigts se crispent violemment sur son téléphone, sa main se resserre sur son trousseau de clés. Shit. Il s’avance dans la lumière et elle a le cœur qui fait une embardée, Della, qui oublie un instant comment fonctionner. « T’as rien à foutre ici. » qu’elle lui balance, le nez en l’air, l’indifférence calquée sur le visage. À défaut de pouvoir l’être vraiment, indifférente, elle fait semblant, Della, simule l’apathie, le détachement, le désintérêt. N’importe quoi pourvu qu’il se barre, qu’il abandonne ses plans de reconquête foireux. Ça fait longtemps qu’elle n’écoute plus son palpitant quand elle le voit, Emory, longtemps qu’elle ne se laisse plus avoir par le baratin qu’il dépose au creux de l’oreille. Il s’avance, elle recule, secoue la tête de droite à gauche et lève la main entre eux. Trop dangereux de l’avoir aussi proche. Trop risqué de le laisser envahir son espace alors qu’ils sont seuls, alors qu’il sait parfaitement comment lui mettre la tête à l’envers. « Va-t-en. J’ai pas envie de te voir. ». La grimace amère qu’elle ne parvient pas à retenir, la voix qu’elle a du mal à contrôler, elle remonte l’anse de son sac sur son épaule, fait un pas en direction de la porte d’entrée. Pourquoi ce foutu hall est si petit ? Elle l’entend appeler son prénom, l’entend supplier. C’est pas réel, qu’elle se répète, sa dernière conquête l’a largué, il se sent seul et se reporte sur son plan B. Comme d’habitude. Elle lui passe à côté sans un regard, la petite brune, tête haute. Tu vaux mieux que ça, mieux que lui. Les doigts tatoués qui s’enroulent autour de son poignet, main de fer dans un gant de velours, elle se crispe, sent la gorge se nouer. Manquait plus que ça. « Tu vas où ? Tu vois quelqu’un ? » qu’il lui demande. Elle lève la tête pour croiser son regard, rire amer qui glisse sur les lèvres. Il n’a pas changé. Pas du tout. « J’crois que j’ai dû louper un épisode. Depuis quand ça t’regarde ? ». Peut-être bien qu’elle a du mal à respirer, Della, qu’elle étouffe, se noie dans la tempête d’émotions qu’il vient de raviver. Elle tire sur son bras, tente de lui faire lâcher prise. Le regard qui plonge dans le sien, le brun qui percute le céruléen, ça fait longtemps que la haine a supplanté l’amour. « Dégage. ». Silence lourd de sens qui pèse sur les épaules, les masques qui tombent, c’est la sonnerie de son téléphone qui brise le duel de regard. Les yeux qui tombent simultanément sur l’écran du portable, Danika. Retour sur terre, il la lâche, avant de s’écarter. « Il faut qu’on parle, reste. S’il te plaît. », qu’il lui dit, la voix redevenue douce, les yeux presque suppliants. Presque. « On a plus rien à se dire. ». Sans un mot de plus, elle détale vers la sortie, résiste à l’envie de jeter un dernier coup d’œil en arrière. Y a plus rien de sain entre eux, juste des souvenirs. Ça ne suffit pas, ne suffit plus. Elle atterrit dans la rue, au milieu des passants, le cœur à vif. Le volume de la musique qu’elle augmente brutalement, elle sait déjà ce qu’elle va faire, Della, bien décidée à oublier. Tout oublier.

La tête et le cœur à l’envers, y a les mains manucurées qui poussent la porte d’un endroit choisi au hasard. Ses doigts triturent distraitement le tissu écarlate de la robe alors qu’elle fait son chemin jusqu’au bar, le regard qui survole les clients, reconnaît quelques habitués. Arrivée à bon port, elle se glisse à une place libre, retire ses écouteurs et abandonne son sac sur le comptoir. Elle penche la tête de côté en apercevant son voisin de siège, en notant les traits tirés, le regard tourmenté. Ce n’est pas la première fois qu’elle le croise, Isaac, pas la première fois qu’ils se retrouvent au même endroit, passent la soirée ensemble à noyer leurs problèmes dans l’alcool. Elle attire l’attention du barman, prononce des mots qu’elle connaît par cœur à force de les avoir répétés. « Cinq shots de tequila pour moi, la même chose pour lui. ». Le menton qui se pose sur la paume de la main, elle l'observe. « T’as une sale tête, Isy. ». La tienne ne doit pas être beaucoup mieux. Dix petits verres s'échouent devant eux et elle en pousse cinq dans sa direction en lui lançant un sourire, un peu vague, un peu creux. « Cadeau, histoire de faire disparaître cette grimace qui t'va pas du tout. ».



   
she's madness in a pretty package. -t.y. ©️by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
 

(isaac) lonely night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-