AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 take me back to the night we met (lendy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rudy Gutiérrez
Rudy Gutiérrez
la case prison
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans, il en enlèverait bien deux, pour récupérer ses années derrière les barreaux.
SURNOM : rude, comme son mode de vie.
STATUT : l'cerveau vide, les yeux vides, le compte vide, le cœur vide.
MÉTIER : serveur dans le restaurant de caleb, il a son ancien dealer comme collègue ; carter.
LOGEMENT : il squatte l'appartement crasseux et désordonné de raphael depuis quelques temps ; il s'dit presque qu'il préférait sa cellule.
take me back to the night we met (lendy) Tumblr_inline_pj9r5wEBcL1w014yu_540
POSTS : 482 POINTS : 215

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : take me back to the night we met (lendy) Ae9750cbfb9cd14e430e1e51db9b327b92c53a75
gutiérrez › un frère, une petite sœur pour voir à l'horizon. reste les murs porteurs pour tenir la maison, pour surmonter ses peurs ou vaincre ses démons.

take me back to the night we met (lendy) 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f72377279656558654a444c4342413d3d2d3438353332353033352e313465666635613561623764656130343539353935303336313031312e676966
lena#3 FB #4 nos deux corps pourraient mourir, j'ai déjà fait le deuil, maint'nant pars loin de moi, une larme cachée dans l’œil. notre histoire n'aurait jamais pu f‌inir dans le calme et la tendresse, je te déteste comme cette phrase qui dit qu'c'était trop beau pour être vrai

take me back to the night we met (lendy) 6525687173c43ff5d4b403378eecf7189fda447a
raphael#3 FB #4 amorce de sourires et de bombes et du mal qu'on se donne. c'est toi contre moi ; on s'y retrouve, on s'y perd. c'est toi contre moi ; on se révolte, on se soumet. mets-toi contre moi ; la guerre encore, on s'y fait. mets-toi contre moi, pourvu qu'on reste les meilleurs ennemis du monde

take me back to the night we met (lendy) Tumblr_inline_pj85qvrBC11s2djns_540
ellie tu crois que, pour moi, c'est un jeu, tellement t'es voulue, mais c'est sur toi que j'ai jeté mon dévolu. mes sentiments, je les cache, laisse-moi te libérer de ta jolie cage

16/10, mince alors › calebadelinaellacartercarter#2 FBbirdieanastasiazacharydanikajillauden
RPs TERMINÉS : lenaraphaellena#2raphael#2jordonjordon#2 UA

take me back to the night we met (lendy) Tumblr_inline_pispu5GxLC1w014yu_540
BAD GUY › je ne fais que fuir, que dieu m'pardonne, du love pour ma team que ma team me r'donne, et la pleine lune m'a fait passer d’humain à loup ; demain, j’aurai changé d'humeur à l’aube
PSEUDO : beaulafolie.
AVATAR : jaime lorente.
DC : jacob copeland.
INSCRIT LE : 13/07/2020

take me back to the night we met (lendy) Empty
Message(#) Sujet: take me back to the night we met (lendy) take me back to the night we met (lendy) EmptySam 15 Aoû - 23:38



Minuit sonne. L’heure du crime pour certains, l’heure de rentrer chez soi pour beaucoup, l’heure d’entamer une bonne nuit de sommeil pour d’autres encore ; un tout, pour Rudy. Son délit est d’avoir passé sa soirée avec des personnes peu fréquentables. Il sait que ces hommes-là, il vaut mieux les avoir en amis qu’en ennemis, mais ce n’est pas sa seule excuse : il apprécie sincèrement leur compagnie et ce qu’ils peuvent lui apporter. À ces soirées-là, il y a de tout pour être heureux : des femmes, de l’alcool, de l’argent et des cylindres fumants comportant toutes sortes de substances. Il ne sait pas ce qu’il a mérité pour avoir l’aval de ces types et avoir le droit de les fréquenter, il aime à se dire que c’est son charisme naturel, sa prestance. Peut-être qu’on lui avait dit vrai en lui promettant qu’il deviendrait le roi de la nuit. Lui, il se contente de jouer les gros bras quand l’ambiance s’échauffe un peu trop à son goût – au leur, surtout – et il semblerait que ce soit suffisant pour gagner le droit de rester auprès d’eux, de fêter avec eux. Il y a eu cette nuit, donc, et la nuit dernière encore, et puis celle d’avant, et il est presque sûr qu’il y aura celle de demain et du jour d’après : il n’aspire pas à grand-chose de plus. Boire, fumer, oublier et recommencer. Encore et encore, jusqu’au jour où il n’arrivera pas à rentrer chez lui, jusqu’au jour où il dépassera les bornes et qu’il fermera les yeux pour ne plus les ouvrir. On lui avait juré qu’il deviendrait un grand, parmi les hommes de la nuit, on lui avait aussi dit qu’il allait mourir d’une overdose. Il l’attend encore, celle-là. Ce ne sera pas pour ce soir, il ne pense pas avoir réellement abusé, pour une fois. Ou juste un peu, car quand il marche sur le trottoir, il semblerait que les voitures dansent et que les lampadaires tanguent. Il semblerait aussi que les immeubles tournent et que les lumières lui sautent dessus. Il ne l’admettra pas de lui-même mais effectivement, peut-être que c’était de trop, peut-être qu’il aurait pu ralentir sur toutes ses consommations, à boire, à fumer ou à sniffer. Minuit est passé, maintenant. Il erre dans la rue sans vraiment savoir où aller, il connaît pourtant le chemin de sa maison mais ça ne semble pas l’inspirer ; il sait que sa mère l’attend, là-bas, qu’elle doit être en train de réciter devant son miroir une énième leçon de morale qu’il n’écoutera pas. Perdu entre une rue et une autre, son regard se pose sur une silhouette, au loin, accompagnée d’un ami à quatre pattes, cool pour lui, il a pas été amputé. Le brun s’arrête et se colle contre le mur, mains derrière le dos, et laisse la silhouette apparaître à la lumière des lampadaires pour devenir une jolie jeune femme, une blondinette qui ne devrait pas traîner dehors à cette heure-ci ; le chien qui protège sa maîtresse des malfaiteurs, ça n’arrive que dans les films. Elle passe devant lui sans lui adresser le moindre regard, pourtant il sait qu’elle l’a vu, car lui, il a pu le faire. Elle doit le juger, le prendre pour un homme dépourvu de domicile, bourré et avec de mauvaises intentions. Bingo, si elle pense réellement ça : elle aurait raison sur deux points, car il a bel et bien un endroit où dormir, ce soir et les autres nuits. Hé, t’vas où comme ça ? Sa voix est plus rauque qu’habituellement, lié à tout ce qu’il a bu, tout ce qu’il a fumé. Il se racle la gorge et se décolle du mur pour se rapprocher d’elle, car il a suffisamment attiré son attention pour qu’elle s’arrête. On va où, comme ça ? Et en une seule phrase, elle passe d’une simple jeune femme à une proie, à une cible à atteindre : il s’inclue avec elle, et il est hors de question qu’il rentre bredouille.

@Lena Edwards :l:



 
- - un connard et un mec bien dans le même corps, un panneau free hugs et un flingue dans le même coffre    
Revenir en haut Aller en bas
Lena Edwards
Lena Edwards
la millenial
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt cinq ans. 22/02/1995
SURNOM : certains l'appellent lenny, surtout ceux qui la suivent sur les réseaux en fait. lena est bien assez court sinon.
STATUT : célibataire plutôt ravie de sa situation, l'amour c'est surfait de toute façon.
MÉTIER : dans l'organisation d’événementiel et payée pour partager sa vie sur les réseaux sociaux.
LOGEMENT : un loft au dernier étage du n°404 beachcrest road, dans le quartier de bayside.
take me back to the night we met (lendy) Tumblr_inline_nuiqymKBOG1szaa83_250
POSTS : 1944 POINTS : 1900

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : élevée dans une école catholique par des nonnes despotiques, Lena en garde de très mauvais souvenirs et en a déclenché une phobie du noir et de la solitude, en plus d'une haine envers la religion.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : take me back to the night we met (lendy) 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f4c70766c626239646644543775413d3d2d3736383831313131352e313562386164633333373030393533323534373834363239363134312e676966
rudy#3 #4 › hate is love, love is hate. whatever's going on I won't be able to forget. please get out of my mind I need to focus on myself.

take me back to the night we met (lendy) Tumblr_p9i4ujAS311wjkf0ao1_400
wim › what we lived was crazy. so crazy that reality hurted too much when she came back. sorry about memories, we can go forward now.

take me back to the night we met (lendy) ComposedElectricCopperbutterfly-max-1mb
jordan#2 › i have this feeling inside that you're the one who's gonna heal me. please, be family. i never had one and you seem to be home.

knox#2leahhalseyludmiladylaneavalonginnynovellamoana (fb)adelinabaileyellieelladanikajonoakley

RPs TERMINÉS : voir fiche de liens.

(darkcyan)
PSEUDO : symhonie.
AVATAR : bryden jenkins.
CRÉDITS : allsouls (avatar) purebloodplayers (gifs) loonywaltz (ub)
DC : alma gutiérrez.
INSCRIT LE : 12/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t31603-under-the-storm-lena#1392857 https://www.30yearsstillyoung.com/t33955-underwater-lena-alma https://www.30yearsstillyoung.com/t31808-lena-edwards#1400668 https://www.30yearsstillyoung.com/t31787-lena-edwards#1399842

take me back to the night we met (lendy) Empty
Message(#) Sujet: Re: take me back to the night we met (lendy) take me back to the night we met (lendy) EmptyMar 18 Aoû - 13:06



take me back to the night we met
@Rudy Gutiérrez & Lena Edwards

L'Australie. La solitude. La vie d'adulte. Lena devait faire face à tant de nouveautés qu'elle ne savait même plus où donner de la tête, qu'elle en oubliait parfois même pourquoi elle avait fait le choix de quitter l'Europe pour l'Océanie. Mais ses raisons étaient valables, elle le savait et aucun retour en arrière n'était possible. Il ne lui restait qu'à subir, qu'à grandir, qu'à évoluer et se construire la vie qu'elle méritait ici, loin de son passé. Elle s'était déjà fait des amis, la blonde. Elle avait déjà commencé ses études à l'université, s'était déjà trouvée un appartement et des petits boulots pour réussir à le payer pour qu'un jour, son père cesse enfin de lui envoyer ces chèques ; pour qu'un jour, le lien soit définitivement coupé. L'un de ceux ci consistait à dog sitter des chiens. Ce n'était clairement pas la carrière qui allait la rendre riche et suffisamment autonome, mais tout est bon à prendre lorsqu'on débarque dans un pays totalement inconnu, à l'autre bout du monde. Elle avait la responsabilité d'un chien pour le week end, d'un joli beagle un peu vieux et aux tendances à baver un peu partout, mais adorable pourtant. Tout s'était bien passé, il ne lui restait qu'un jour avant que la propriétaire ne vienne le récupérer. Elle était sortie pour son dernier tour de piste avant de dormir, la rue était quasiment vide. Seul un jeune homme, adossé contre un mur, semblait profiter de la douceur de la soirée. De sa voix rauque l'inconnu l'interpellait sans qu'elle ne s'y attende. Hé, t’vas où comme ça ? Un long frisson vint parcourir le corps de Lena. Elle tourna la tête vers lui pour voir à qui elle avait à faire et comprit alors qu'elle avait tout intérêt à accélérer le pas, pourtant elle était figée face à lui. Elle ne lui répondit pas, il lui faisait aussi peur qu'il ne la fascinait. Lena, on lui avait appris à ne pas parler à ce genre d'énergumènes, surtout tard dans la nuit, surtout seule dans la rue. Ce n'était pas comme si ce pauvre Dumby allait la défendre, ce chien de canapé n'avait rien de féroce. Le brun qui venait de l'aborder, en revanche, avait l'air de l'être. Et c'est bien pour ça qu'elle s'était arrêtée, comme pour essayer de contrarier les enseignements qu'on lui avait inculqués pendant toutes ces années. On va où, comme ça ? Elle était de moins en moins à l'aise, pas très farouche la petite écossaise. Elle n'était pas préparée à ça, non, Lena n'était pas prête à affronter quoi que ce soit qui puisse s'apparenter à ce genre de situations. Ce n'était pas dans sa grande maison d'enfance entourée de domestiques qu'elle risquait d'apprendre quoi que ce soit, ni enfermée dans ce couvent. Elle savait gérer bien d'autres choses, savait enfouir en elle bien des souffrances, mais pas ça, elle n'avait aucune idée de la façon dont elle allait pouvoir s'en sortir. Parce que s'il voulait lui faire du mal, il y arriverait sans problèmes, c'était sûr et certain. Et parce que si c'est autre chose qu'il attendait, si c'était une tentative de séduction miteuse, elle ne s'en rendrait même pas compte. Ce n'est pas le genre de choses qu'elle comprenait, ce n'est pas le genre de choses qu'elle savait gérer. Alors elle reprit ses esprits, son essence de rébellion déjà effacée. Moi, je vais rentrer chez moi... La promenade de Dumby n'était pas terminée mais qu'importe, elle tremblait presque d'effroi la juvénile. L'on aurait dit une pauvre souris jetée dans la cage d'un serpent vil et dont on ne connaissait pas les réelles intentions - quoi qu'en réalité elle préférait vite s'en aller, et ne pas savoir ce qu'il avait réellement derrière la tête, oublier ce moment, passer à autre chose. Il était affolant de se rendre compte à quel point tout lui faisait peur malgré toutes les horreurs qu'elle avait déjà pu vivre à tout juste dix huit ans. Il est tard, du coup.. vous devriez peut-être rentrer chez vous aussi ? Puis elle se retournait pour faire demi tour, tirant sur la laisse du chien afin qu'il la suive. Tout ce qu'elle voulait était rentrer chez elle, maintenant.




take me back to the night we met (lendy) XTL1gBj
take me back to the night we met (lendy) Mf7aKnj
take me back to the night we met (lendy) L1zV3Kz
take me back to the night we met (lendy) R9wgeok

:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Rudy Gutiérrez
Rudy Gutiérrez
la case prison
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans, il en enlèverait bien deux, pour récupérer ses années derrière les barreaux.
SURNOM : rude, comme son mode de vie.
STATUT : l'cerveau vide, les yeux vides, le compte vide, le cœur vide.
MÉTIER : serveur dans le restaurant de caleb, il a son ancien dealer comme collègue ; carter.
LOGEMENT : il squatte l'appartement crasseux et désordonné de raphael depuis quelques temps ; il s'dit presque qu'il préférait sa cellule.
take me back to the night we met (lendy) Tumblr_inline_pj9r5wEBcL1w014yu_540
POSTS : 482 POINTS : 215

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : take me back to the night we met (lendy) Ae9750cbfb9cd14e430e1e51db9b327b92c53a75
gutiérrez › un frère, une petite sœur pour voir à l'horizon. reste les murs porteurs pour tenir la maison, pour surmonter ses peurs ou vaincre ses démons.

take me back to the night we met (lendy) 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f72377279656558654a444c4342413d3d2d3438353332353033352e313465666635613561623764656130343539353935303336313031312e676966
lena#3 FB #4 nos deux corps pourraient mourir, j'ai déjà fait le deuil, maint'nant pars loin de moi, une larme cachée dans l’œil. notre histoire n'aurait jamais pu f‌inir dans le calme et la tendresse, je te déteste comme cette phrase qui dit qu'c'était trop beau pour être vrai

take me back to the night we met (lendy) 6525687173c43ff5d4b403378eecf7189fda447a
raphael#3 FB #4 amorce de sourires et de bombes et du mal qu'on se donne. c'est toi contre moi ; on s'y retrouve, on s'y perd. c'est toi contre moi ; on se révolte, on se soumet. mets-toi contre moi ; la guerre encore, on s'y fait. mets-toi contre moi, pourvu qu'on reste les meilleurs ennemis du monde

take me back to the night we met (lendy) Tumblr_inline_pj85qvrBC11s2djns_540
ellie tu crois que, pour moi, c'est un jeu, tellement t'es voulue, mais c'est sur toi que j'ai jeté mon dévolu. mes sentiments, je les cache, laisse-moi te libérer de ta jolie cage

16/10, mince alors › calebadelinaellacartercarter#2 FBbirdieanastasiazacharydanikajillauden
RPs TERMINÉS : lenaraphaellena#2raphael#2jordonjordon#2 UA

take me back to the night we met (lendy) Tumblr_inline_pispu5GxLC1w014yu_540
BAD GUY › je ne fais que fuir, que dieu m'pardonne, du love pour ma team que ma team me r'donne, et la pleine lune m'a fait passer d’humain à loup ; demain, j’aurai changé d'humeur à l’aube
PSEUDO : beaulafolie.
AVATAR : jaime lorente.
DC : jacob copeland.
INSCRIT LE : 13/07/2020

take me back to the night we met (lendy) Empty
Message(#) Sujet: Re: take me back to the night we met (lendy) take me back to the night we met (lendy) EmptyDim 20 Sep - 23:44



Moi, je vais rentrer chez moi… Elle n’a pas besoin d’ouvrir une nouvelle fois la bouche pour qu’il sache ce qu’elle va dire. Lui, il doit rentrer chez lui. Chacun chez soi, et tout le monde s’en portera très bien. Rudy n’est pas d’accord avec cette idée-là, il n’y a rien d’amusant à rentrer bredouille. C’est mieux de partir vers l’inconnu, chez une inconnue, là où il n’a très certainement pas sa place et où il ne l’aura jamais. Après une nuit d’un amour impur, il lui promettra de la rappeler un de ces jours et ce jour n’arrivera jamais. Elle le saura, lui aussi, et ce sera la fin de cette aventure. C’est comme ça que Rudy imagine la suite de leur soirée à tous les deux, il n’y a pas de place pour ce qu’elle souhaite, elle. Et pourtant, ces quelques mots devinés, elle ne tarde pas à finalement les prononcer. Il le savait, ça l’agace quand même. Il est tard, du coup.. vous devriez peut-être rentrer chez vous aussi ? Il soupire longuement et bruyamment avant de secouer sa tête de gauche à droite. Ben non, c’est pas c’que j’viens d’te dire. Il le dit comme si elle l’ignorait, comme si elle apprenait la nouvelle en écoutant ses mots les uns après les autres. Pourtant ce n’est pas le cas, elle sait très bien que ce n’est pas ce qu’il espère, que ce n’est pas ce qu’il a insinué il y a quelques secondes. Et, au fond d’elle, elle doit savoir que ce n’est pas ce qu’il va faire. Il ne suffit pas d’exprimer son souhait et de fermer les yeux pour que Rudy disparaisse, bien au contraire, plus il fait peur, plus il s’installe. Mais la jeune femme ne l’écoute pas, elle ne ferme pas les yeux, elle ne ferme pas les poings, sa peur ne se transmet qu’à son aura. Elle se retourne et tire sur la laisse du chien pour qu’il la suive mais il a l’air plus intéressé par les chaussures de Rudy, qu’il sent avec un intérêt particulier. J’ai marché dans d’l’alcool renversé toute la soirée, ça doit lui plaire. Qu’il dit, alors qu’il se baisse vers le chien pour caresser sa tête. S’il a toute l’attention de l’animal, il aura forcément celle de la maîtresse à un moment donné, non ? Il s’avère que là, elle est bloquée, elle ne peut pas s’en aller sans le chien et le chien, il est trop occupé à se faire dorloter par Rudy. J’aime bien ces bêtes-là. Il dit ces quelques mots en le grattant derrière l’oreille avant de se redresser vers Lena. Eux, ils s’méfient pas du monde entier pour n’importe quoi. L’plus petit des chiens peut mordre, l’plus gros peut être agréable. On sait jamais sur c’qu’on va tomber, faut s’y confronter. Et sur ces mots, le brun fait un pas en avant vers la petite blonde. Il parlait autant des hommes que des animaux. Rudy est un loup, un prédateur : et il a une proie sous ses yeux, à elle de s’y frotter, désormais, car ce n’est pas le chien qui va la sortir de ce pétrin. Il se rapproche encore d’un pas et rapidement, il est bien trop près d’elle pour ne pas sentir son parfum, presque imaginer son souffle qui pourrait s’écraser sur sa peau. Alors, tu t’confrontes ? Et il ne lui laisse pas vraiment le temps de répondre, il attrape sa main qui tient la laisse puis la lui arracher et la garder dans la sienne, bien fermée, fixe. Il a le chien, elle ne partira vraiment plus, elle n’a plus vraiment le choix. Rester ou fuir, elle n’a plus que la première option en sa possession.

@Lena Edwards :l:



 
- - un connard et un mec bien dans le même corps, un panneau free hugs et un flingue dans le même coffre    
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

take me back to the night we met (lendy) Empty
Message(#) Sujet: Re: take me back to the night we met (lendy) take me back to the night we met (lendy) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

take me back to the night we met (lendy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-