AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-13%
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
20.95 € 23.95 €
Voir le deal

 this is what makes us girls (lena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Danika Riley
Danika Riley
la poigne de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (31.10.1991)
SURNOM : Dani
STATUT : Célibataire, pas prête à laisser entrer qui que ce soit dans sa vie et celle de son fils.
MÉTIER : Barmaid au Bowling & Billard 8 depuis octobre 2020.
LOGEMENT : 260 Orchid Street, un petit appartement, bien suffisant pour elle et son fils de trois ans.
POSTS : 987 POINTS : 745

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Ancienne figure médiatique. - Boxeuse et karatéka de haut niveau. - Co-propriétaire avec son oncle d’un dojo familial, elle y donnait des cours pendant longtemps. - Elle a enchaîné les petits boulots dans le monde de la restauration depuis son adolescence et n’a pas fait d’études, s’étant concentrée sur sa carrière sportive. - Maman d’un petit garçon de trois ans, Maddox. - Son père est décédé en mars 2020, sa mort l’a beaucoup affectée, aujourd’hui elle paie les dettes qu’il lui a laissées. - Combats illégaux depuis l’été 2020. - Barmaid au Bowling & Billard 8 depuis début octobre 2020.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : this is what makes us girls (lena)  7fb90724ed9c3157b380b75eacc601d0
LOUNIKA 1 ► There is a house built out of stone, wooden floors, walls and window sills. Tables and chairs worn by all of the dust. This is a place where I don't feel alone. This is a place where I feel at home. 'Cause, I built a home, for you, for me.

this is what makes us girls (lena)  JooR
DANIA ► u.c



Rudy -Lena -
Yelahiah

jessian - lou

RPs TERMINÉS :
Spoiler:
 

AVATAR : Kat Graham
CRÉDITS : (c) cherry pour le vava ; loonywaltz pour les ub
DC : Alec Strange & Peter Mulligan
INSCRIT LE : 06/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34923-danika-the-midnight-sky-is-the-road-i-m-takin https://www.30yearsstillyoung.com/t32938-danika-riley

this is what makes us girls (lena)  Empty
Message(#) Sujet: this is what makes us girls (lena) this is what makes us girls (lena)  EmptyMar 18 Aoû - 11:13





@LENA EDWARDS & DANIKA RILEY
THIS IS WHAT MAKES US GIRLS
⤜⤐⤞


Elle est à la porte hésitante, une bouteille de rhum à la main, de quoi faire des cocktails dans son sac. Pourquoi elle est là. Pourquoi elle est là. Le cœur bat un peu trop vite. Elle n’a toujours pas sonné. Elle va faire demi tour. Ca fait trop longtemps qu’elle ne l’a pas vue. Trop longtemps qu’elle a coupé les ponts sans un au revoir. Elle compte dans sa tête. Ca fait deux ans que Rudy est en prison et il vient de sortir.  Mais cela fait un peu plus de deux ans qu’elle n’a pas vu Lena. Car elle a coupé les ponts déjà bien avant ça. Pour se protéger, pour s’éloigner de l’influence du couple et de la perte de contrôle. Alors qu’est-ce qu’elle fout là.

Peut-être que c’était parce que Rudy était sorti. Peut-être que c’était parce qu’elle avait envie de s’occuper l’esprit, de perdre le contrôle cette fois. Peut-être que maintenant qu’elle affrontait son deuil elle avait dû mal à supporter la tristesse et la façon dont elle avait foiré sa vie ces derniers mois.  Elle voulait profiter, être heureuse, s’oublier. Et la seule personne qui lui venait à l’esprit était Lena Edwards et les soirées arrosées qu’elle avait passées avec elle.  

Elle avait commencé à y penser la nuit dernière. Elle était rentrée du boulot tard et s’était glissée dans le lit de Keith sans un bruit, mais elle n’avait pas réussi à dormir. Ses retrouvailles avec Rudy tournaient en boucle dans sa tête. Danika n’avait pas pu s’empêcher de demander si les choses auraient été différentes si elle n’avait pas coupé les ponts. Si elle avait été présente et avait fait le choix d’essayer d’empêcher ses conneries au lieu de juste l’abandonner, incapable de croire qu’elle aurait pu avoir un quelconque impact, choisissant de se protéger. Irrémédiablement, ses pensées s’étaient tournées vers la jeune femme qu’elle avait laissée tombée à la même époque. Le sentiment d’avoir commis une trahison, de ne pas avoir été là,  le fait de lui avoir caché le passage en prison de Rudy, tout avait commencé à revenir et elle n’avait pas réussi à s’endormir, tournant et se retournant dans les draps. Elle était allée s’entraîner au petit matin pour tenter de chasser ces pensées qui prenaient trop de place, mais le sentiment ne l’avait pas quitté de la journée si bien qu’elle s’était pointée à son adresse le soir même.

Dix minutes qu’elle est debout devant cette porte, le corps agité mais ancré dans le sol, incapable de faire le dernier pas.

Danika enfin se décide à sonner. Le corps se détend dans une apparence de nonchalance. La porte s’ouvre, elle tente un grand sourire. Comme si sur un malentendu l’absence pouvait passer inaperçue. Comme si elles ne s’étaient pas quittées il y a plus de deux ans. « Salut Lena. »  Elle ne lui laisse pas le temps de réfléchir, d’hésiter, de lui claquer la porte au nez, déjà sa main bloque la porte et elle est dans l’entrée. Il y a un air de défi dans ses yeux. Tu ne pourras pas me faire partir, le regard crie.  Il y a toujours ce sourire qui n’est qu’apparence, comme si elle avait entamé une comédie. « J’ai amené à boire ! Je me suis dit que ça faisait longtemps. » Longtemps, l’euphémisme de l’année. Elle fait l’innocente Danika, comme si de rien n’était, comme si elle n’avait pas brisé leur amitié, comme si tout pouvait être oublié.  

⇜ code by bat'phanie ⇝


I was born to run, I don't belong to anyone, oh no. I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue.
by wiise


this is what makes us girls (lena)  IcdDGTz
this is what makes us girls (lena)  GZFHSTH
this is what makes us girls (lena)  YtxTUla
this is what makes us girls (lena)  YlMyvG3
this is what makes us girls (lena)  0q9c4Id
this is what makes us girls (lena)  WwvEdsJ
Revenir en haut Aller en bas
Lena Edwards
Lena Edwards
la millenial
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt cinq ans. 22/02/1995
SURNOM : certains l'appellent lenny, surtout ceux qui la suivent sur les réseaux en fait. lena est bien assez court sinon.
STATUT : célibataire plutôt ravie de sa situation, l'amour c'est surfait de toute façon.
MÉTIER : dans l'organisation d’événementiel et payée pour partager sa vie sur les réseaux sociaux.
LOGEMENT : un loft au dernier étage du n°404 beachcrest road, dans le quartier de bayside.
this is what makes us girls (lena)  Lanternes-Celestes-66902
POSTS : 2158 POINTS : 1160

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : élevée dans une école catholique par des nonnes despotiques, Lena en garde de très mauvais souvenirs et en a déclenché une phobie du noir et de la solitude, en plus d'une haine envers la religion.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : this is what makes us girls (lena)  68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f4c70766c626239646644543775413d3d2d3736383831313131352e313562386164633333373030393533323534373834363239363134312e676966
rudy#3 #4 › hate is love, love is hate. whatever's going on I won't be able to forget. please get out of my mind I need to focus on myself.

this is what makes us girls (lena)  Tumblr_p9i4ujAS311wjkf0ao1_400
wim #2 › what we lived was crazy. so crazy that reality hurted too much when she came back. sorry about memories, we can go forward now.

this is what makes us girls (lena)  ComposedElectricCopperbutterfly-max-1mb
jordan#3 › i have this feeling inside that you're the one who's gonna heal me. please, be family. i never had one and you seem to be home.

knox#2dylane #3danikaoakleykieranmabelpennynicky

RPs TERMINÉS : voir fiche de liens.

(darkcyan)
PSEUDO : symhonie.
AVATAR : bryden jenkins.
CRÉDITS : #chevalisse (avatar) purebloodplayers (gifs) loonywaltz (ub)
DC : alma gutiérrez.
INSCRIT LE : 12/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t31603-under-the-storm-lena#1392857 https://www.30yearsstillyoung.com/t33955-underwater-lena-alma https://www.30yearsstillyoung.com/t31808-lena-edwards#1400668 https://www.30yearsstillyoung.com/t31787-lena-edwards#1399842

this is what makes us girls (lena)  Empty
Message(#) Sujet: Re: this is what makes us girls (lena) this is what makes us girls (lena)  EmptyMar 18 Aoû - 11:45


this is what makes us girls
@Danika Riley & Lena Edwards

Des instants chez elle, l'écossaise en avait peu. Bien qu'elle aimait être toujours active, elle les savourait, car chacun d'eux était précieux. Mais ce coup ci, comme souvent ces derniers jours, il fut écourté. On sonna à la porte, mais Lena n'attendait personne. Elle prit une grande respiration avant d'aller ouvrir, trop inquiète de savoir qui pourrait se trouver derrière elle cette fois ci. Parce que les dernières visites qu'elle avait eues n'étaient pas toujours courtoises, elles étaient toujours trop intenses pour elle, en tout cas. La porte s'ouvrit sur un visage qui lui était tout autant familier, et elle comprit que cette rencontre non plus ne serait pas des plus simples. Danika ? Mais qu'est-ce que tu... Elle bloqua la porte de sa main et força l'entrée dans l'appartement de Lena, comme si elle avait peur de se faire renvoyer de chez elle. Leur relation n'était plus celle qu'elles avaient entretenu auparavant, c'était certain, mais jamais la blonde n'aurait claqué la porte au nez d'une ancienne amie - même si elle lui en voulait à un point plutôt élevé de l'avoir, elle aussi, abandonnée. Encore une qui avait estimé que Lena ne valait pas le coup de sa battre, encore une qui avait préféré lui tourner le dos. Et elle se pointait ici, maintenant, de manière totalement impromptue - d'une manière que l'écossaise, même si elle y mettait toutes ses forces, ne comprenait pas en réalité. C'est gentil de ramener à boire mais.. oui, ça fait longtemps ! Plus de deux ans qu'elles ne s'étaient pas vues. Les jeunes femmes se suivaient bien sûr sur les réseaux sociaux, aujourd'hui il faut dire que dans la société connectée dans laquelle elles vivaient, il était dur de couper les ponts à cent pour cent. Pourtant aucun mot n'avait été échangé depuis que Danika avait décidé de ne plus donner de nouvelles, depuis qu'elle avait décidé qu'elle était trop bien pour passer du temps avec la décadente Lena. Je peux savoir ce que tu veux en venant ici ? Il fallait croire que ces derniers temps, toutes les personnes qui avaient abandonné la blonde revenaient vers elle comme des aimants. Elle découvrait même des membres de sa famille, à croire que son entourage était voué à s'étoffer ces derniers temps. Simon et Leah d'abord, puis vint Rudy et sa lettre qui avait tout bouleversé dans le cerveau de la blonde, et enfin Danika. Bien entendu cela lui faisait extrêmement plaisir de se sentir entourée, mais elle aurait préféré qu'il ne s'agisse pas de retrouvailles si dures, si difficiles à vivre. Elle aurait préféré ne pas avoir eu à se séparer d'eux, ne pas avoir vécu les abandons qui l'avaient brisée petit à petit. Elle leur en voulait pour ça, elle en voulait tout autant à Danika. Et ceux, d'autant plus qu'elle aurait eu besoin d'elle alors que Rudy était parti, qu'elle avait essayé de reprendre de ses nouvelles à travers la brune qui l'avait joyeusement renvoyée en disant qu'elle ne savait pas où était le jeune homme. Maintenant qu'il est sorti, avait-il repris contact avec Dani ? Était-elle au courant de son incarcération ? Tant de questions restées en suspend qui surgissaient dans son esprit. Finalement, l'arrivée de la jeune femme chez la blonde était peut être une bonne chose.




:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Danika Riley
Danika Riley
la poigne de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (31.10.1991)
SURNOM : Dani
STATUT : Célibataire, pas prête à laisser entrer qui que ce soit dans sa vie et celle de son fils.
MÉTIER : Barmaid au Bowling & Billard 8 depuis octobre 2020.
LOGEMENT : 260 Orchid Street, un petit appartement, bien suffisant pour elle et son fils de trois ans.
POSTS : 987 POINTS : 745

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Ancienne figure médiatique. - Boxeuse et karatéka de haut niveau. - Co-propriétaire avec son oncle d’un dojo familial, elle y donnait des cours pendant longtemps. - Elle a enchaîné les petits boulots dans le monde de la restauration depuis son adolescence et n’a pas fait d’études, s’étant concentrée sur sa carrière sportive. - Maman d’un petit garçon de trois ans, Maddox. - Son père est décédé en mars 2020, sa mort l’a beaucoup affectée, aujourd’hui elle paie les dettes qu’il lui a laissées. - Combats illégaux depuis l’été 2020. - Barmaid au Bowling & Billard 8 depuis début octobre 2020.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : this is what makes us girls (lena)  7fb90724ed9c3157b380b75eacc601d0
LOUNIKA 1 ► There is a house built out of stone, wooden floors, walls and window sills. Tables and chairs worn by all of the dust. This is a place where I don't feel alone. This is a place where I feel at home. 'Cause, I built a home, for you, for me.

this is what makes us girls (lena)  JooR
DANIA ► u.c



Rudy -Lena -
Yelahiah

jessian - lou

RPs TERMINÉS :
Spoiler:
 

AVATAR : Kat Graham
CRÉDITS : (c) cherry pour le vava ; loonywaltz pour les ub
DC : Alec Strange & Peter Mulligan
INSCRIT LE : 06/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34923-danika-the-midnight-sky-is-the-road-i-m-takin https://www.30yearsstillyoung.com/t32938-danika-riley

this is what makes us girls (lena)  Empty
Message(#) Sujet: Re: this is what makes us girls (lena) this is what makes us girls (lena)  EmptyMar 18 Aoû - 13:57




@LENA EDWARDS & DANIKA RILEY
THIS IS WHAT MAKES US GIRLS
⤜⤐⤞

C’est peut-être l’adrénaline qui la fait sonner. Qui la fait bloquer la porte au cas où. Au cas où la blonde en face d’elle va décider qu’elle ne veut pas de cette visite. Qu’il est trop tard. Elle ne réfléchit pas, ne se dit pas que rien que par politesse Lena ne lui aurait pas fermé la porte au nez. Elle ne pense qu’à la peur dans son estomac de passer ce sale moment, de dépasser ces retrouvailles. Aujourd’hui elle avait passé la journée à regarder l’Instagram de la blonde, à chercher des informations sur ce qu’elle devenait ce qu’elle était aujourd’hui. Cela faisait deux ans qu’elle n’y prêtait pas attention, qu’elle regardait d’un œil distant les réseaux de l’écossaise, n’y prêtant pas attention, préférant l’ignorer, pour se convaincre qu’elle avait fait le bon choix. Un choix nécessaire à l’époque. Et voilà qu’elle débarquait comme une fleur, plantée dans son entrée, une bouteille de rhum à la main comme un trophée. Lena n’est pas virulente, et Dani n’arrive pas à lire autre chose que la surprise sur son visage.

Ce qu’elle voulait ? Danika hausse les épaules, s’avance dans l’appartement comme si de rien était, comme avant, comme si les années n’étaient pas passés. Il fut un temps où ça aurait été normal, elle se serait posée sur le canapé, aurait raconté sa journée tout en ouvrant la première bouteille de bière qui aurait sonné le début d’une soirée arrosée. Mais ce n’était plus normal. Elles étaient loin de s’être quittées en bon termes. Danika pourtant a un air désinvolte, un sourire moqueur, toujours dans l’apparence que l’abandon n’a pas eu lieu, comme si elle l’avait vue la veille. « Je voulais prendre de tes nouvelles. » Elle pose son sac sur la table, sort les ingrédients. « J’ai ramené de quoi faire des cocktails ! » Elle ne sait pas combien de temps elle va tenir la femme en face d’elle avant de l’envoyer bouler. Sûrement pas longtemps. Mais l’australienne teste les limites, veut prétendre que tout va bien le plus longtemps possible. « Je me suis dit qu’une soirée comme au bon vieux temps ça pourrait être sympa non ? » Un sourire qui sonne faux. Elle ne montre pas la tristesse dans le regard, elle ne montre pas la culpabilité non plus Danika fuit ses émotions d’une autre manière. Et ce soir elle a envie de fuir à coup de sourires innocents et de rhum dilués dans des cocktails. « Je fais des cocktails du tonnerre maintenant. » Ce talent là il était récent, acquis dans les bars dans lesquels elle avait travaillé pour oublier le dojo et l’art martial. Pour devenir quelqu’un d’autre. Et la nouvelle personne était ancrée dans le salon de l’écossaise à prétendre qu’elle était encore la Danika d’il y a plus de deux ans et que le temps n’était pas passé.


⇜ code by bat'phanie ⇝


I was born to run, I don't belong to anyone, oh no. I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue.
by wiise


this is what makes us girls (lena)  IcdDGTz
this is what makes us girls (lena)  GZFHSTH
this is what makes us girls (lena)  YtxTUla
this is what makes us girls (lena)  YlMyvG3
this is what makes us girls (lena)  0q9c4Id
this is what makes us girls (lena)  WwvEdsJ
Revenir en haut Aller en bas
Lena Edwards
Lena Edwards
la millenial
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt cinq ans. 22/02/1995
SURNOM : certains l'appellent lenny, surtout ceux qui la suivent sur les réseaux en fait. lena est bien assez court sinon.
STATUT : célibataire plutôt ravie de sa situation, l'amour c'est surfait de toute façon.
MÉTIER : dans l'organisation d’événementiel et payée pour partager sa vie sur les réseaux sociaux.
LOGEMENT : un loft au dernier étage du n°404 beachcrest road, dans le quartier de bayside.
this is what makes us girls (lena)  Lanternes-Celestes-66902
POSTS : 2158 POINTS : 1160

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : élevée dans une école catholique par des nonnes despotiques, Lena en garde de très mauvais souvenirs et en a déclenché une phobie du noir et de la solitude, en plus d'une haine envers la religion.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : this is what makes us girls (lena)  68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f4c70766c626239646644543775413d3d2d3736383831313131352e313562386164633333373030393533323534373834363239363134312e676966
rudy#3 #4 › hate is love, love is hate. whatever's going on I won't be able to forget. please get out of my mind I need to focus on myself.

this is what makes us girls (lena)  Tumblr_p9i4ujAS311wjkf0ao1_400
wim #2 › what we lived was crazy. so crazy that reality hurted too much when she came back. sorry about memories, we can go forward now.

this is what makes us girls (lena)  ComposedElectricCopperbutterfly-max-1mb
jordan#3 › i have this feeling inside that you're the one who's gonna heal me. please, be family. i never had one and you seem to be home.

knox#2dylane #3danikaoakleykieranmabelpennynicky

RPs TERMINÉS : voir fiche de liens.

(darkcyan)
PSEUDO : symhonie.
AVATAR : bryden jenkins.
CRÉDITS : #chevalisse (avatar) purebloodplayers (gifs) loonywaltz (ub)
DC : alma gutiérrez.
INSCRIT LE : 12/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t31603-under-the-storm-lena#1392857 https://www.30yearsstillyoung.com/t33955-underwater-lena-alma https://www.30yearsstillyoung.com/t31808-lena-edwards#1400668 https://www.30yearsstillyoung.com/t31787-lena-edwards#1399842

this is what makes us girls (lena)  Empty
Message(#) Sujet: Re: this is what makes us girls (lena) this is what makes us girls (lena)  EmptyVen 21 Aoû - 7:41


this is what makes us girls
@Danika Riley & Lena Edwards

Il n'y avait aucune logique à ce qui était en train de se passer. Aucune logique à tout les événements qui s'enchaînaient ces temps ci dans la vie de Lena. Aucune logique à ce que Danika débarque ce soir devant chez l'écossaise, sans prévenir, après plus de dans ans de silence radio. Non, il n'y avait rien qui pouvait expliquer l'enchaînement de situations plus cocasses les unes que les autres que Lena devait vivre presque quotidiennement. Elle était bien entendu surprise, alors même que Danika, elle, semblait être la plus naturelle au monde, comme s'il n'y avait rien de plus normal que sa visite surprise. Ce n'est pas comme s'il y avait une raison importante, en plus. Prendre des nouvelles.. comme si cela n'avait pas été possible plus tôt en plus de deux ans. Comme si elle n'avait pas pu le faire avant de disparaître complètement de sa vie, avant de fuir parce que, forcément, Lena n'était à l'époque pas assez bien pour elle. L'était elle aujourd'hui ? Qu'est-ce qui avait bien pu changer pour qu'elle ne décide de revenir comme une fleur aujourd'hui ? Danika pénétra dans l'appartement sans attendre une réaction de la part de la blonde, et commença à déballer toutes les affaires qu'elle avait prévues. De quoi faire des cocktails, il semblait bien que les rôles s'étaient échangés depuis leurs dernières rencontres. Avant, c'était Lena l'incontrôlable, celle qui dépassait les limites, celle qui tirait Danika vers le bas. Aujourd'hui elle essayait de remonter la pente, de ne plus être cette fille là, et bizarrement il fallait croire que c'était la Danika voulant tout contrôler qui était là pour dévergonder l'écossaise. Quelque chose avait changé en elle, c'était clair. Elle la regardait tout déballer dans sa cuisine, muette, surprise. Sympa, oui... mais inattendu surtout. Elle refusait de paraître trop impolie, mais comment dire à une personne qu'elle n'était pas attendue ? Comment dire à cette ancienne amie qu'elle avait perdu le droit d'être si à l'aise au moment où elle avait décidé de sortir de sa vie ? Bon, c'est gentil Danika, j'veux bien goûter à tes cocktails. Qu'elle commençait à dire. Mais tu peux pas débarquer comme ça après plus de deux ans, tu peux pas revenir comme une fleur là. T'abuses. Elle réussissait à dire ça en restant calme, elle réussissait à rester concentrées sur le sujet de leur amitié alors que d'autres questions se bousculaient dans sa tête. Mais elles attendraient. L'important était d'essayer de comprendre Danika avant toutes choses. Tu m'expliques pourquoi tu débarques comme ça sans prévenir après plus de deux ans ? Et d'ailleurs, pourquoi t'as laissé deux ans passer sans nouvelles ?




:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Danika Riley
Danika Riley
la poigne de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (31.10.1991)
SURNOM : Dani
STATUT : Célibataire, pas prête à laisser entrer qui que ce soit dans sa vie et celle de son fils.
MÉTIER : Barmaid au Bowling & Billard 8 depuis octobre 2020.
LOGEMENT : 260 Orchid Street, un petit appartement, bien suffisant pour elle et son fils de trois ans.
POSTS : 987 POINTS : 745

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Ancienne figure médiatique. - Boxeuse et karatéka de haut niveau. - Co-propriétaire avec son oncle d’un dojo familial, elle y donnait des cours pendant longtemps. - Elle a enchaîné les petits boulots dans le monde de la restauration depuis son adolescence et n’a pas fait d’études, s’étant concentrée sur sa carrière sportive. - Maman d’un petit garçon de trois ans, Maddox. - Son père est décédé en mars 2020, sa mort l’a beaucoup affectée, aujourd’hui elle paie les dettes qu’il lui a laissées. - Combats illégaux depuis l’été 2020. - Barmaid au Bowling & Billard 8 depuis début octobre 2020.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : this is what makes us girls (lena)  7fb90724ed9c3157b380b75eacc601d0
LOUNIKA 1 ► There is a house built out of stone, wooden floors, walls and window sills. Tables and chairs worn by all of the dust. This is a place where I don't feel alone. This is a place where I feel at home. 'Cause, I built a home, for you, for me.

this is what makes us girls (lena)  JooR
DANIA ► u.c



Rudy -Lena -
Yelahiah

jessian - lou

RPs TERMINÉS :
Spoiler:
 

AVATAR : Kat Graham
CRÉDITS : (c) cherry pour le vava ; loonywaltz pour les ub
DC : Alec Strange & Peter Mulligan
INSCRIT LE : 06/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34923-danika-the-midnight-sky-is-the-road-i-m-takin https://www.30yearsstillyoung.com/t32938-danika-riley

this is what makes us girls (lena)  Empty
Message(#) Sujet: Re: this is what makes us girls (lena) this is what makes us girls (lena)  EmptySam 22 Aoû - 23:18





@LENA EDWARDS & DANIKA RILEY
THIS IS WHAT MAKES US GIRLS
⤜⤐⤞

Inattendu. C’était le mot. Danika elle-même ne savait pas trop pourquoi elle était là. Ses retrouvailles avec Rudy lui avaient rappelées la jeune femme, leurs soirées partagées, le reste. Elle-même ne comprenait pas bien ce qu’elle faisait dans cet appartement où elle n’avait plus sa place, à prétendre que deux ans n’étaient pas passés. A prétendre que tout allait bien. Quand en réalité c’était l’envie de s’oublier un peu, la culpabilité de l’avoir laissée deux ans auparavant sans explications beaucoup. Un mix d’émotions qu’elle n’arrivait pas à identifier et qui lui était revenu de plein fouet à la figure en retrouvant Rudy. Elle s’était souvenue de leurs soirées où rien n’importait, où la légèreté, l’alcool et la perte de contrôle régnaient et soudain elle s’était prise à vouloir retrouver cette sensation. Elle voulait aller mieux, voulait faire la fête, voulait retrouver la personne pleine de vie qu’elle avait été. Et sonner à la porte de Lena semblait être la solution la plus appropriée.

Lena était gentille, trop gentille quand elle aurait tous les droits de la foutre à la porte. C’était un miracle qu’elle ne l’ait pas déjà fait en réalité. Il faut bien laisser tomber l’air naturel, le grand sourire, comme si tout allait bien. Le visage redevient plus normal, moins faux. Mais elle dévie comme elle peut, répondant à moitié, fuyante encore et toujours. « Est-ce qu’on a vraiment besoin de parler du passé Lena. C’est le passé non ? J’avais besoin de m’éloigner, de toi, de Rudy. » Le mot est sorti avant qu’elle n’ait eu le temps de le rattraper. Elle aurait préféré éviter le sujet du brun autant qu’elle pouvait. Mais le nom était sorti. Elle grimace, consciente de son erreur et immédiatement se force à réadopter le masque sympathique qu’elle avait adopté. « Mais bref ça n’a pas d’importance, je suis là non ? » Le ton est un peu trop aigu pour son timbre naturel. Tout sonne faux. Une comédie où elle prétend qu’il est tout à fait normal qu’elle soit là deux ans plus tard. Elle lève la bouteille de rhum dans les airs avec un grand sourire. Tout va bien, le regard veut crier. Mais elle savait qu’elle était sur une pente glissante et qu’à n’importe quel moment tout pouvait déraper. Elle pousse même le bouchon un peu plus loin. « D’où Lena Edwards refuse des cocktails dans tous les cas voyons ! » Danika ne savait rien de sa vie des deux dernières années, elle était restée sur l’image d’une femme qui n’aurait jamais refusé un verre de plus, une fête de plus, un énième moyen de perdre le contrôle.


⇜ code by bat'phanie ⇝


I was born to run, I don't belong to anyone, oh no. I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue.
by wiise


this is what makes us girls (lena)  IcdDGTz
this is what makes us girls (lena)  GZFHSTH
this is what makes us girls (lena)  YtxTUla
this is what makes us girls (lena)  YlMyvG3
this is what makes us girls (lena)  0q9c4Id
this is what makes us girls (lena)  WwvEdsJ
Revenir en haut Aller en bas
Lena Edwards
Lena Edwards
la millenial
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt cinq ans. 22/02/1995
SURNOM : certains l'appellent lenny, surtout ceux qui la suivent sur les réseaux en fait. lena est bien assez court sinon.
STATUT : célibataire plutôt ravie de sa situation, l'amour c'est surfait de toute façon.
MÉTIER : dans l'organisation d’événementiel et payée pour partager sa vie sur les réseaux sociaux.
LOGEMENT : un loft au dernier étage du n°404 beachcrest road, dans le quartier de bayside.
this is what makes us girls (lena)  Lanternes-Celestes-66902
POSTS : 2158 POINTS : 1160

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : élevée dans une école catholique par des nonnes despotiques, Lena en garde de très mauvais souvenirs et en a déclenché une phobie du noir et de la solitude, en plus d'une haine envers la religion.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : this is what makes us girls (lena)  68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f4c70766c626239646644543775413d3d2d3736383831313131352e313562386164633333373030393533323534373834363239363134312e676966
rudy#3 #4 › hate is love, love is hate. whatever's going on I won't be able to forget. please get out of my mind I need to focus on myself.

this is what makes us girls (lena)  Tumblr_p9i4ujAS311wjkf0ao1_400
wim #2 › what we lived was crazy. so crazy that reality hurted too much when she came back. sorry about memories, we can go forward now.

this is what makes us girls (lena)  ComposedElectricCopperbutterfly-max-1mb
jordan#3 › i have this feeling inside that you're the one who's gonna heal me. please, be family. i never had one and you seem to be home.

knox#2dylane #3danikaoakleykieranmabelpennynicky

RPs TERMINÉS : voir fiche de liens.

(darkcyan)
PSEUDO : symhonie.
AVATAR : bryden jenkins.
CRÉDITS : #chevalisse (avatar) purebloodplayers (gifs) loonywaltz (ub)
DC : alma gutiérrez.
INSCRIT LE : 12/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t31603-under-the-storm-lena#1392857 https://www.30yearsstillyoung.com/t33955-underwater-lena-alma https://www.30yearsstillyoung.com/t31808-lena-edwards#1400668 https://www.30yearsstillyoung.com/t31787-lena-edwards#1399842

this is what makes us girls (lena)  Empty
Message(#) Sujet: Re: this is what makes us girls (lena) this is what makes us girls (lena)  EmptyJeu 27 Aoû - 22:11


this is what makes us girls
@Danika Riley & Lena Edwards

De ses yeux clairs, Lena scrutait consciencieusement Danika. Chacun de ses gestes était analysé, chacune de ses paroles tournaient en boucle dans l'esprit de la blonde pour essayer d'en comprendre les sous entendus, les détails cachés. Le problème avec l'écossaise, c'est qu'elle était bien trop attachée à ceux qui comptaient pour elle, peu importe quand ils avaient comptés, peu importe ce qu'ils avaient bien pu lui faire subir. Elle aurait aimé savoir les détester comme elle essayait de s'en convaincre mais elle en était incapable, sa curiosité et sa fascination prenaient toujours le dessus. Vestiges de son enfance sans doute, de celle dont elle n'avait pas toujours bien compris tous les tenants et les aboutissants, de celles dont elle n'avait pas bien compris les raisons de tous les abandons qu'elle avait subi. Elle aurait pu finir par croire que tout était de sa faute, mais une once d'optimisme subsistait en elle malgré tout, d'autant plus en ces temps compliqués où les fantômes du passé ne cessaient de réapparaître subitement dans son quotidien. Danika était l'un d'eux. La porte ne lui fut pas claquée au nez, même si elle aurait dû. Lena avait même daigné lui offrir un léger sourire, sur le coin de ses lippes. Mais la voir ici lui rappelait trop de souvenirs, faisait remonter des questions. Et elle ne laisserait pas son ami - si elle pouvait être qualifiée comme tel deux ans après - s'en sortir si facilement qu'avec des cocktails. Si, ça a de l'importance Dani. C'est trop facile de vouloir s'éloigner, mais faut assumer ses gestes, un peu. Elle se rendait compte en le disant que fuir ses problèmes était loin d'être la solution, mais elle repenserait à ça plus tard - elle essaierait. L'intrus de la soirée s'installait malgré tout sans faire attention aux remarques de la propriétaire des lieux, bien décidée visiblement à s'incruster pour la soirée. Elle se revoyait, quelques jours auparavant, s'installer de force dans l'appartement de Knox complètement sou - et elle s'en voulait à ce moment précis de lui avoir fait subi ça. Fort heureusement, Danika semblait belle et bien sobre - plus pour longtemps, semblait-il alors qu'elle brandissait la bouteille de rhum qui sortait tout droit de son sac. La remarque à laquelle eu droit la blonde la fit à demi sourire. Voilà donc l'image qu'elle avait gardée - à juste titre en réalité - de Lena. Voilà donc comment elle était perçue. L'on pourrait dire qu'être vue comme la jeune femme fêtarde et libérée qu'elle était pouvait être un bon point, mais en réalité elle ne pouvait s'empêcher de ressentir une pointe de culpabilité alors que les dessous de ses consommations étaient devenus plus que festifs. D'accord, on bois. Mais tu réponds à mes questions, j'en démordrais pas. Elle sortait d'ailleurs deux grands verre du placard de la cuisine, son regard bien trop sérieux pour s'apprêter à boire, mais qu'importe elle n'était plus à une réflexion prêt. Elle les posait devant Danika qui était visiblement prête à préparer des cocktails dont elle avait, selon ses dires, peaufiné la recette. Première question. Tu dis que tu devais t'éloigner de nous. Elle s'arrêta un instant, sa langue paralysée d'avoir utilisé ce mot pour les désigner elle et Rudy. Cela faisait bien longtemps qu'il n'y avait plus eu de nous, qu'il ne restait qu'un vague lui et moi - et encore. Mais elle le chassait de son esprit pour le moment. Tu voulais pas tomber aussi bas, c'est ça ? Et en réalité, pour ça, elle ne pouvait pas lui en vouloir l'écossaise. Elle aurait juste espérer que son amie ne la sauve, elle aussi.




:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Danika Riley
Danika Riley
la poigne de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (31.10.1991)
SURNOM : Dani
STATUT : Célibataire, pas prête à laisser entrer qui que ce soit dans sa vie et celle de son fils.
MÉTIER : Barmaid au Bowling & Billard 8 depuis octobre 2020.
LOGEMENT : 260 Orchid Street, un petit appartement, bien suffisant pour elle et son fils de trois ans.
POSTS : 987 POINTS : 745

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Ancienne figure médiatique. - Boxeuse et karatéka de haut niveau. - Co-propriétaire avec son oncle d’un dojo familial, elle y donnait des cours pendant longtemps. - Elle a enchaîné les petits boulots dans le monde de la restauration depuis son adolescence et n’a pas fait d’études, s’étant concentrée sur sa carrière sportive. - Maman d’un petit garçon de trois ans, Maddox. - Son père est décédé en mars 2020, sa mort l’a beaucoup affectée, aujourd’hui elle paie les dettes qu’il lui a laissées. - Combats illégaux depuis l’été 2020. - Barmaid au Bowling & Billard 8 depuis début octobre 2020.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : this is what makes us girls (lena)  7fb90724ed9c3157b380b75eacc601d0
LOUNIKA 1 ► There is a house built out of stone, wooden floors, walls and window sills. Tables and chairs worn by all of the dust. This is a place where I don't feel alone. This is a place where I feel at home. 'Cause, I built a home, for you, for me.

this is what makes us girls (lena)  JooR
DANIA ► u.c



Rudy -Lena -
Yelahiah

jessian - lou

RPs TERMINÉS :
Spoiler:
 

AVATAR : Kat Graham
CRÉDITS : (c) cherry pour le vava ; loonywaltz pour les ub
DC : Alec Strange & Peter Mulligan
INSCRIT LE : 06/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34923-danika-the-midnight-sky-is-the-road-i-m-takin https://www.30yearsstillyoung.com/t32938-danika-riley

this is what makes us girls (lena)  Empty
Message(#) Sujet: Re: this is what makes us girls (lena) this is what makes us girls (lena)  EmptyDim 6 Sep - 11:57




@LENA EDWARDS & DANIKA RILEY
THIS IS WHAT MAKES US GIRLS
⤜⤐⤞

La porte ne se claque pas au nez. Le visage n’est pas fermé, mais laisse apparaître un sourire léger qui étire le coin de ses lèvres.   Danika tente de nier l’importance des raisons de son départ, de sa fuite, du pourquoi elle est revenue.  Cela devenait une marque de fabrique chez elle. Fuir le deuil, fuir les émotions.  Haussement d’épaule, visage indifférent. « J’assume, je vois pas de quoi tu parles. » Un mensonge, un de plus à rajouter à la liste.

Danika la regarde sortir deux grands verres du placard, le regard de la blonde est trop sérieux, elle fronce les sourcils.  Où était celle qui faisait la fête avec tant de facilité ? Certes elle n’avait pas refusé son invitation à boire, mais ses gestes semblaient être faits à contre cœur. Elle comprenait bien sûr que la femme n’ait pas spécialement envie de la voir. Après tout cela faisait plus de deux ans qu’elles ne s’étaient pas vues.  Mais non elle semblait différente.

Lorsque Lena lui demande si elle ne voulait pas tomber aussi bas qu’eux , le regard de Danika se détourne. Elle n’a pas envie de dire oui. Mais c’était ce qu’elle pensait. Elle choisit de se concentrer sur les cocktails.  Sort les ingrédients qu’elle a amené, prépare des mojitos, ajoute le sucre de canne, le citron, la menthe. Après tout, Rudy était tombé plus bas que terre, l’abruti avait réussi à se retrouver en prison. Et malgré tout l’attachement qu’elle avait pour l’homme qu’elle connaissait depuis le bac à sable, il fallait admettre qu’aujourd’hui ils étaient sur des chemins bien différents. Quant à Lena, elle se souvenait de ces soirées où l’alcool  et les drogues coulaient à flot et que la blonde n’avait plus de retenue. Danika ne savait pas bien comment elle s’était retrouvée avec ces deux-là, elle qui préférait de loin le contrôle de son corps, sportive appréciant de sortir mais sans jamais en abuser. Pourtant avec eux deux, elle s’était laissée entraînée facilement, sans jamais trop en abuser, mais c’était certainement avec le couple que ses soirées avaient le plus dérapé et qu’elle l’avait le plus regretté.  Elle a laissé le silence s’installer, n’a toujours pas répondu, elle finit de servir les deux verres, en tendant un à la demoiselle avant enfin de parler.

« Je m’entrainais Lena. J’avais les compétitions, le dojo. C’était pas que je voulais pas tomber aussi bas que vous, c’est juste que je pouvais plus me permettre de perdre le contrôle comme ça. » Danika est sincère, du moins en partie. Elle ne mentionne pas qu’elle trouvait bien évidemment qu’ils étaient  allé trop loin. Qu’elle en avait eu marre, surtout de Rudy et de son influence à la con, de ce qu’il devenait, puis par extension, de la manière dont Lena et lui s’entraînaient tous les deux chaque jour un peu loin dans la nuit.

Pourtant elle était là aujourd’hui. Ce qui prouvait que quelque chose avait changé. Que ce besoin de contrôle n’était plus là, que toutes ces choses qui l’avaient retenue par le passé n’étaient plus aussi présentes. Que Danika ne cherchait plus le contrôle à tout prix, qu’elle n’en avait plus besoin.  Elle fait apparaître un sourire sur son visage. « Mais tu me manquais ! Ca faisait trop longtemps.  C’est pour ça que je suis là. » Oui et non. Un demi-mensonge, une demie vérité. Elles n’ont toujours pas mentionné l’éléphant dans la pièce et Danika prie pour que le diable de Rudy ne soit pas mentionné. Elle trinque son verre contre le sien. « Santé ! ». Des yeux rieurs, un sourire moqueur, une belle comédie où tout semblait aller bien.

⇜ code by bat'phanie ⇝


I was born to run, I don't belong to anyone, oh no. I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue.
by wiise


this is what makes us girls (lena)  IcdDGTz
this is what makes us girls (lena)  GZFHSTH
this is what makes us girls (lena)  YtxTUla
this is what makes us girls (lena)  YlMyvG3
this is what makes us girls (lena)  0q9c4Id
this is what makes us girls (lena)  WwvEdsJ
Revenir en haut Aller en bas
Lena Edwards
Lena Edwards
la millenial
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt cinq ans. 22/02/1995
SURNOM : certains l'appellent lenny, surtout ceux qui la suivent sur les réseaux en fait. lena est bien assez court sinon.
STATUT : célibataire plutôt ravie de sa situation, l'amour c'est surfait de toute façon.
MÉTIER : dans l'organisation d’événementiel et payée pour partager sa vie sur les réseaux sociaux.
LOGEMENT : un loft au dernier étage du n°404 beachcrest road, dans le quartier de bayside.
this is what makes us girls (lena)  Lanternes-Celestes-66902
POSTS : 2158 POINTS : 1160

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : élevée dans une école catholique par des nonnes despotiques, Lena en garde de très mauvais souvenirs et en a déclenché une phobie du noir et de la solitude, en plus d'une haine envers la religion.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : this is what makes us girls (lena)  68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f4c70766c626239646644543775413d3d2d3736383831313131352e313562386164633333373030393533323534373834363239363134312e676966
rudy#3 #4 › hate is love, love is hate. whatever's going on I won't be able to forget. please get out of my mind I need to focus on myself.

this is what makes us girls (lena)  Tumblr_p9i4ujAS311wjkf0ao1_400
wim #2 › what we lived was crazy. so crazy that reality hurted too much when she came back. sorry about memories, we can go forward now.

this is what makes us girls (lena)  ComposedElectricCopperbutterfly-max-1mb
jordan#3 › i have this feeling inside that you're the one who's gonna heal me. please, be family. i never had one and you seem to be home.

knox#2dylane #3danikaoakleykieranmabelpennynicky

RPs TERMINÉS : voir fiche de liens.

(darkcyan)
PSEUDO : symhonie.
AVATAR : bryden jenkins.
CRÉDITS : #chevalisse (avatar) purebloodplayers (gifs) loonywaltz (ub)
DC : alma gutiérrez.
INSCRIT LE : 12/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t31603-under-the-storm-lena#1392857 https://www.30yearsstillyoung.com/t33955-underwater-lena-alma https://www.30yearsstillyoung.com/t31808-lena-edwards#1400668 https://www.30yearsstillyoung.com/t31787-lena-edwards#1399842

this is what makes us girls (lena)  Empty
Message(#) Sujet: Re: this is what makes us girls (lena) this is what makes us girls (lena)  EmptyDim 20 Sep - 21:32


this is what makes us girls
@Danika Riley & Lena Edwards

Venue pour parler et retrouver son amie ; pourtant Danika semblait intouchable, froide fermée. J’assume, je vois pas de quoi tu parles. Lena observait Danika préparer scrupuleusement les mojitos pour lesquels elle avait amené tous les ingrédients nécessaires. Une précaution toute particulière qu'elle avait visiblement apportée à la préparation de cette soirée, sans doute était elle consciente d'avoir des choses à se faire pardonner - et heureusement, car son arrivée désinvolte aurait pu faire croire le contraire. La brune tenta une explication qui sembla peu honnête aux yeux de l'écossaise. Je m’entrainais Lena. J’avais les compétitions, le dojo. C’était pas que je voulais pas tomber aussi bas que vous, c’est juste que je pouvais plus me permettre de perdre le contrôle comme ça. Des excuses, et pourtant elles ne sonnaient pas comme tel pour la blonde. Elles semblaient fausses, elles semblaient préparées tout comme sa venue et toute cette masquarade. Ouais. En gros tu dis la même chose que moi avec des mots différents pour en atténuer l'effet... mais ça en revient au même. Ses yeux roulaient vers le haut, son air exaspéré était sans doute un peu exagéré pour que Danika ne comprenne, mais exaspérée, elle l'était réellement. Ses doigts pianotaient machinalement sur le plan de travail, manière semi dissimulée pour faire passer ses nerfs de manière délicate et tout en gardant le contrôle. Mais tu me manquais ! Ca faisait trop longtemps.  C’est pour ça que je suis là. Et ça, elle voulait bien le croire Lena. Ce qu'elle avait plus de mal à comprendre et à accepter, c'est pourquoi elle n'était pas venue plus tôt, pourquoi elle n'avait pas répondu à ses SMS - ou du moins, pourquoi elle ne répondait plus que de façon vague et distante. Trop longtemps ! Tu m'as manqué aussi, Dani. Mais j'avais besoin de toi, et t'étais pas là. Un reproche, encore un. Ils n'allaient pas s'arrêter de pleuvoir de si tôt, mais le verre que Danika tendait en direction de Lena sonnait comme un premier pas qu'elle ne pouvait continuer à refuser éternellement. Bref, on y changera rien. Autant trinquer à nos retrouvailles. Lançait-elle avec un sourire presque sincère. Santé ! Son air était rieur, sonnait presque moqueur dans les oreilles de la blonde qui n'arrivait pas à passer à autre chose aussi rapidement. Sa rancœur envers Danika était ancrée malgré toute l'amitié qu'elle pouvait lui porter. Elle avait mis bien trop de temps à revenir vers elle, alors du temps, il en faudrait aussi à Lena pour se remettre de tout ça. Les verres claquaient entre eux dans un tintement clair et sec, puis l'écossaise vint porter son cocktail à ses lèvres pour en prendre une gorgée. J'ai bu, alors question suivante. Elle prit une nouvelle gorgée avant de la poser, celle ci. Sans doute regretterait-elle d'avoir abordé le sujet si vite, mais il fallait bien qu'il arrive un jour, alors autant crever l'abcès de suite. Au moins, si les réponses apportées étaient trop douloureuses à entendre, Lena pourrait se raccrocher à la rancœur qui l'animait. Ses opales se fixèrent sur son amie. Tu savais pour Rudy ? Savait-elle qu'il avait été incarcéré ? Savait-elle ce qui s'était passé ? Avait-elle entendu que Lena était tombée si bas, après son départ, qu'elle avait faillit en mourir ? Et si elle savait tout ça, pourquoi n'était-elle pas venue la prévenir ? Pourquoi tout l'entourage du Gutiérrez semblait s'être dissipé dans la nature juste après cet événement, laissant Lena complètement seule ? Tant de questions sous entendues en une seule, tant de réponses que la blonde rêvait d'avoir depuis si longtemps et que personne ne semblait vouloir lui donner. Ne me mens pas Dani. Ses supplications étaient presque murmures.




:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Danika Riley
Danika Riley
la poigne de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (31.10.1991)
SURNOM : Dani
STATUT : Célibataire, pas prête à laisser entrer qui que ce soit dans sa vie et celle de son fils.
MÉTIER : Barmaid au Bowling & Billard 8 depuis octobre 2020.
LOGEMENT : 260 Orchid Street, un petit appartement, bien suffisant pour elle et son fils de trois ans.
POSTS : 987 POINTS : 745

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Ancienne figure médiatique. - Boxeuse et karatéka de haut niveau. - Co-propriétaire avec son oncle d’un dojo familial, elle y donnait des cours pendant longtemps. - Elle a enchaîné les petits boulots dans le monde de la restauration depuis son adolescence et n’a pas fait d’études, s’étant concentrée sur sa carrière sportive. - Maman d’un petit garçon de trois ans, Maddox. - Son père est décédé en mars 2020, sa mort l’a beaucoup affectée, aujourd’hui elle paie les dettes qu’il lui a laissées. - Combats illégaux depuis l’été 2020. - Barmaid au Bowling & Billard 8 depuis début octobre 2020.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : this is what makes us girls (lena)  7fb90724ed9c3157b380b75eacc601d0
LOUNIKA 1 ► There is a house built out of stone, wooden floors, walls and window sills. Tables and chairs worn by all of the dust. This is a place where I don't feel alone. This is a place where I feel at home. 'Cause, I built a home, for you, for me.

this is what makes us girls (lena)  JooR
DANIA ► u.c



Rudy -Lena -
Yelahiah

jessian - lou

RPs TERMINÉS :
Spoiler:
 

AVATAR : Kat Graham
CRÉDITS : (c) cherry pour le vava ; loonywaltz pour les ub
DC : Alec Strange & Peter Mulligan
INSCRIT LE : 06/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34923-danika-the-midnight-sky-is-the-road-i-m-takin https://www.30yearsstillyoung.com/t32938-danika-riley

this is what makes us girls (lena)  Empty
Message(#) Sujet: Re: this is what makes us girls (lena) this is what makes us girls (lena)  EmptyDim 27 Sep - 12:28




@LENA EDWARDS & DANIKA RILEY
THIS IS WHAT MAKES US GIRLS
⤜⤐⤞

«  Ouais. En gros tu dis la même chose que moi avec des mots différents pour en atténuer l'effet... mais ça en revient au même. » Elle a l’air agacée cette fois, mais Dani se contente d’hausser les épaules.  Elle n’allait pas essayer de la contredire, assez de mensonges par omissions passaient la barrière de ses lèvres ce soir. Lena n’avait pas tort, Danika n’avait jamais voulu tomber aussi bas qu’eux. S’amuser oui, perdre le contrôle non. Cela n’avait jamais été sa façon de faire et elle s’était laissée bien trop entraînée par Rudy et elle à l’époque.  Pourtant aujourd’hui elle aurait aimé que leur trio d’une certaine façon existe encore. Peut-être que cela aurait aidé aujourd’hui.  Elle était donc sincère en disant que la jeune femme lui avait manqué et que cela faisait longtemps.  « Trop longtemps ! Tu m'as manqué aussi, Dani. Mais j'avais besoin de toi, et t'étais pas là. » Une légère grimace effleure ses lèvres, elle n’aime pas qu’on lui rappelle ses erreurs. Elle est trop fière, bien trop fière. Elle hésite, envisage de s’excuser, après tout ce sont des excuses qu’elle lui doit, elle le sait. Mais les mots ne passent pas la barrière de ses lèvres, elle se contente de la regarder, d’écouter les doigts qui pianotent sur la table. « Bref, on y changera rien. Autant trinquer à nos retrouvailles. » Le sourire revient, éclaire de nouveau son visage et elle espère soudain qu’elles puissent passent à autre chose, faire comme si de rien n’était. Le mojito est porté à ses lèvres. L’alcool calme ses nerfs, car si le visage est détendu, la tension dans son corps est bien présente. « J'ai bu, alors question suivante.  Tu savais pour Rudy ? » Et merde. Elle est là la question que Danika attendait et redoutait. Ses yeux immédiatement se détournent du visage de Lena, viennent se poser sur son cocktail devant elle. Si elle n’avait jamais repris contact avec Lena c’était aussi pour éviter d’avoir à répondre à cette question, de s’expliquer, d’assumer qu’elle avait fait un choix en étant finalement un peu plus loyal à Rudy. Danika cherche une excuse, une raison qu’elle pourrait lui donner, un moyen d’échapper à la question, de rester loin encore. Mais rien ne lui semble crédible et si Dani était une adepte de la fuite, mentir encore et encore à ses amis n’aurait jamais été une option qu’elle aurait choisie s’il y en avait d’autres. Et l’autre option était évidente. Difficile bien sûr. Mais évidente.  « Ne me mens pas Dani. » Sa voix n’est qu’un murmure et la brune relève de nouveau son regard vers Lena. Elle vient croiser les bras, soupire. Rudy était sorti à présent. Et Lena était au courant apparemment. La promesse n’avait plus lieu d’être. «  Oui je savais. Et non j’ai pas gardé contact avec lui. Je l’ai vu une fois en prison. Et je l’ai revu là. Il y a quelques jours. J’ai appris il y a pas longtemps qu’il était sorti. » Le ton est honnête pourtant elle n’a dit toujours pas dit la promesse qui avait été faite, celle de cacher son incarcération à la blonde, celle que Dani avait prononcé avant de le laisser derrière les barreaux sans un regard en arrière.




⇜ code by bat'phanie ⇝


I was born to run, I don't belong to anyone, oh no. I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue.
by wiise


this is what makes us girls (lena)  IcdDGTz
this is what makes us girls (lena)  GZFHSTH
this is what makes us girls (lena)  YtxTUla
this is what makes us girls (lena)  YlMyvG3
this is what makes us girls (lena)  0q9c4Id
this is what makes us girls (lena)  WwvEdsJ
Revenir en haut Aller en bas
Lena Edwards
Lena Edwards
la millenial
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt cinq ans. 22/02/1995
SURNOM : certains l'appellent lenny, surtout ceux qui la suivent sur les réseaux en fait. lena est bien assez court sinon.
STATUT : célibataire plutôt ravie de sa situation, l'amour c'est surfait de toute façon.
MÉTIER : dans l'organisation d’événementiel et payée pour partager sa vie sur les réseaux sociaux.
LOGEMENT : un loft au dernier étage du n°404 beachcrest road, dans le quartier de bayside.
this is what makes us girls (lena)  Lanternes-Celestes-66902
POSTS : 2158 POINTS : 1160

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : élevée dans une école catholique par des nonnes despotiques, Lena en garde de très mauvais souvenirs et en a déclenché une phobie du noir et de la solitude, en plus d'une haine envers la religion.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : this is what makes us girls (lena)  68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f4c70766c626239646644543775413d3d2d3736383831313131352e313562386164633333373030393533323534373834363239363134312e676966
rudy#3 #4 › hate is love, love is hate. whatever's going on I won't be able to forget. please get out of my mind I need to focus on myself.

this is what makes us girls (lena)  Tumblr_p9i4ujAS311wjkf0ao1_400
wim #2 › what we lived was crazy. so crazy that reality hurted too much when she came back. sorry about memories, we can go forward now.

this is what makes us girls (lena)  ComposedElectricCopperbutterfly-max-1mb
jordan#3 › i have this feeling inside that you're the one who's gonna heal me. please, be family. i never had one and you seem to be home.

knox#2dylane #3danikaoakleykieranmabelpennynicky

RPs TERMINÉS : voir fiche de liens.

(darkcyan)
PSEUDO : symhonie.
AVATAR : bryden jenkins.
CRÉDITS : #chevalisse (avatar) purebloodplayers (gifs) loonywaltz (ub)
DC : alma gutiérrez.
INSCRIT LE : 12/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t31603-under-the-storm-lena#1392857 https://www.30yearsstillyoung.com/t33955-underwater-lena-alma https://www.30yearsstillyoung.com/t31808-lena-edwards#1400668 https://www.30yearsstillyoung.com/t31787-lena-edwards#1399842

this is what makes us girls (lena)  Empty
Message(#) Sujet: Re: this is what makes us girls (lena) this is what makes us girls (lena)  EmptyMer 21 Oct - 11:08


this is what makes us girls
@Danika Riley & Lena Edwards

En venant la voir, Danika lui avait servi sur un plateau l'occasion qu'elle attendait depuis si longtemps. Avoir eu une lettre de Rudy, être allé le voir en prison n'avait pas suffit à balayer toutes les questions que la blonde ruminait depuis deux ans maintenant. Sa visite à lui, quelques jours auparavant, n'avait rien arrangé non plus. Certes, ils avaient pu s'offrir des adieux en bon et du forme, mais leur rencontre avait laissé un goût amer à Lena. Oui je savais. Et non j’ai pas gardé contact avec lui. Je l’ai vu une fois en prison. Et je l’ai revu là. Il y a quelques jours. J’ai appris il y a pas longtemps qu’il était sorti. Les yeux de l'écossaise s'écarquillaient à mesure que Danika parlait. Elle savait tout, elle était même allé le voir derrière les barreaux. Donc tu savais qu'il était en prison. Sa mâchoire se crispa instantanément.  Et quand je t'ai appelé, t'as jamais daigné répondre alors que tu savais très bien dans quel état tout ça pouvait me mettre ? Le rouge lui montait aux joues au même titre que sa colère grandissait. Elle lui en voulait, la détestait sur le coup. Une amie n'aurait pas agit ainsi. Une amie serait venue la réconforter, serait venue lui parler, surtout elle. Parce que Danika avait fait un bout de chemin avec Lena et Rudy, et bien qu'elle s'était éloignée d'eux pour ne pas sombrer à leurs côtés, elle savait à quel point la blonde était accro. Elle savait à quel point l'avoir loin d'elle pouvait lui faire du mal. Il semblerait pourtant que Rudy avait tout mis en place pour qu'elle ne découvre pas où il se trouvait, pour qu'il puisse couler ses jours à l'ombre tranquillement, loin d'elle. J'ai cru qu'il s'était barré au Mexique, ou je sais pas quoi. Ses mots étaient presque murmures, la colère n'en était pour autant pas moins présente. A l'époque où tout ça était arrivé, tout l'entourage qu'elle avait en commun avec le brun s'était évaporé, ne laissant à la blonde qu'un énorme vide fait d'incompréhensions. J'ai fini à l'hôpital avec ces conneries. Il va s'en dire qu'elle était elle même majoritairement responsable de son overdose, mais Lena voulait que la brune s'en veuille, elle voulait en rajouter une couche de culpabilité ; non, elle ne se laisserait pas amadouer si facilement après tout ce qu'elle avait traversé seule. Elle porta son verre à ses lèvres, buvant encore, cette fois-ci plus parce qu'elle en avait besoin que pour avoir le droit de poser une autre question à Dani.




:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Danika Riley
Danika Riley
la poigne de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (31.10.1991)
SURNOM : Dani
STATUT : Célibataire, pas prête à laisser entrer qui que ce soit dans sa vie et celle de son fils.
MÉTIER : Barmaid au Bowling & Billard 8 depuis octobre 2020.
LOGEMENT : 260 Orchid Street, un petit appartement, bien suffisant pour elle et son fils de trois ans.
POSTS : 987 POINTS : 745

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Ancienne figure médiatique. - Boxeuse et karatéka de haut niveau. - Co-propriétaire avec son oncle d’un dojo familial, elle y donnait des cours pendant longtemps. - Elle a enchaîné les petits boulots dans le monde de la restauration depuis son adolescence et n’a pas fait d’études, s’étant concentrée sur sa carrière sportive. - Maman d’un petit garçon de trois ans, Maddox. - Son père est décédé en mars 2020, sa mort l’a beaucoup affectée, aujourd’hui elle paie les dettes qu’il lui a laissées. - Combats illégaux depuis l’été 2020. - Barmaid au Bowling & Billard 8 depuis début octobre 2020.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : this is what makes us girls (lena)  7fb90724ed9c3157b380b75eacc601d0
LOUNIKA 1 ► There is a house built out of stone, wooden floors, walls and window sills. Tables and chairs worn by all of the dust. This is a place where I don't feel alone. This is a place where I feel at home. 'Cause, I built a home, for you, for me.

this is what makes us girls (lena)  JooR
DANIA ► u.c



Rudy -Lena -
Yelahiah

jessian - lou

RPs TERMINÉS :
Spoiler:
 

AVATAR : Kat Graham
CRÉDITS : (c) cherry pour le vava ; loonywaltz pour les ub
DC : Alec Strange & Peter Mulligan
INSCRIT LE : 06/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34923-danika-the-midnight-sky-is-the-road-i-m-takin https://www.30yearsstillyoung.com/t32938-danika-riley

this is what makes us girls (lena)  Empty
Message(#) Sujet: Re: this is what makes us girls (lena) this is what makes us girls (lena)  EmptyMar 3 Nov - 23:00



J’observe le visage de Lena, prisonnière d’un aveu qui aurait dû être fait déjà depuis longtemps. Ses yeux s’équarquillent, sa machoire se crispe et je ne peux m’empêcher de me dire que je n’aurais sans doute pas dû venir, au lieu de me dire que j’aurais mieux fait de lui parler dès le départ de l’emprisonnement de Rudy.   “Donc tu savais qu'il était en prison. Et quand je t'ai appelé, t'as jamais daigné répondre alors que tu savais très bien dans quel état tout ça pouvait me mettre ?”   Evidemment que je l’avais su, bien trop proche des Gutiérez pour ignorer la nouvelle malgré le fait que je m’étais éloignée de Rudy.

“Rudy m’a fait promettre de pas te le dire Lena..”  Ca n’excuse rien pourtant c’est la seule explication que j’ai à lui offrir. Car j’avais eu beau avoir beaucoup d’affection pour la jolie blonde, mon amitié avec cet emmerdeur de Rudy datait de bien avant, elle était ancrée au fer rouge et malgré toute la colère qu’il m’arrivait parfois de ressentir contre le brun, il fallait bien l’avouer il restait le frère que je n’avais jamais eu. J’avais beau l’avoir abandonné aussi bien que j’avais abandonné Lena, je n’avais pas eu le coeur de briser cette promesse, persuadée que cela n’aurait pas de conséquence, n’ayant à l’époque pas l’intention de revoir la jeune femme.

“J'ai cru qu'il s'était barré au Mexique, ou je sais pas quoi.” J’aurais presque esquissé un sourire si la situation était un peu plus drôle, l’air un peu moins tendu, mais sa voix n’est  plus qu’un murmure respirant une colère que j’avais rarement vu chez la jeunne femme. “Il pensait que c’était la meilleure des solutions… Et je… je m’étais éloignée, c’était pas à moi de te le dire.” Je me trouve des excuses alors qu’une amie en aurait parlé, une amie lui aurait dit. Mais j’avais toujours été plus douée pour garder mes secrets en vérité, ou ceux des autres.

“ J'ai fini à l'hôpital avec ces conneries.” Ces mots pourtant me font enfin réagir, mon visage baissé se redresse pour planter mon regard dans le sien, je ne fuis plus cette fois, la surprise bien visible sur mes traits. “Comment ça ? T’as fini à l’hopital ?” La culpabilité s’insinue en l’absence d’informations, j’imagine déjà le pire, chaque mention de ce lieu amenant des douloureux souvenirs que je préfère oublier. L’idée qu’elle ait pu finir là m’inquiète, je me demande quelle en est la raison, je la regarde boire ce verre trop vite et me surprend à penser que peut être que la fête l’avait rattrapée.

@Lena Edwards  I love you


I was born to run, I don't belong to anyone, oh no. I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue.
by wiise


this is what makes us girls (lena)  IcdDGTz
this is what makes us girls (lena)  GZFHSTH
this is what makes us girls (lena)  YtxTUla
this is what makes us girls (lena)  YlMyvG3
this is what makes us girls (lena)  0q9c4Id
this is what makes us girls (lena)  WwvEdsJ
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

this is what makes us girls (lena)  Empty
Message(#) Sujet: Re: this is what makes us girls (lena) this is what makes us girls (lena)  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

this is what makes us girls (lena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: bayside :: logements
-