AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mitchell Strange
Mitchell Strange
le grand méchant loup
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : Quarante et un ans. (20 Juin) . Il a eu du mal à passer le cap de la trentaine et ça serait mentir de dire qu'il vit très bien la quarantaine. Il déteste ça, il n'aime pas le fait de vieillir et figerait le temps s'il le pouvait.
SURNOM : Mitch. Diminutif de son faux non. Les plus intimes l'appel Alex, de son vrai nom.
STATUT : Veuf. Il a perdu sa femme suite à une overdose. À présent il s'en est remit, il peut affirmer être célibataire.
MÉTIER : Il investi dans l'immobilier, il gère un restaurant avec son frère, de simples couvertures pour son activité criminelle. Il est à la tête du Club, pègre de Brisbane.
LOGEMENT : Un appartement à Fortitude Valley.
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  73e4d392c6ff4c19ddc2e7ba606f7fe8
POSTS : 711 POINTS : 225

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  G5GQs1bW_o
→ STRANGERLINE


Lou (FB) + Lou#4 + Deborah#2 + Heïana #2 + Alec #3 + Naomi#1
RPs EN ATTENTE : Norah #4
Anwar #3
RPs TERMINÉS : Lubya#1 + Lubya#2 + Raelyn + Raelyn#2 + Lou + Norah + Anwar+ Club & Manthas + Deborah + Lubya#3 + Lubya#4 + Heïana + .Norah#2 + Primrose + Nino + Raelyn#4 + Alec + Raelyn#3 + Amos + Lou#2 + Anwar#2 +. Norah #3 + Raelyn#5 + Alec (fb) + Alec#2 + Alice
Autres dimensions : Raelyn (Dimension zombie)
PSEUDO : London
AVATAR : Tom Hardy
CRÉDITS : Avengedinchains (avatar) London (crackships) signature Cyndel icon signature : miserunt Userbar : Loonywaltz
DC : Nop
INSCRIT LE : 09/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22907-i-m-not-the-devil-but-i-serve-him-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t22999-dance-with-me-in-the-dark-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t23736-mitchell-strange#966794

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Empty
Message(#) Sujet: Can you keep this secret ? - 2014 (Lou) Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  EmptyMer 19 Aoû - 16:05


Can you keep this secret ? - 2014
Lou & Mitchell

Le soleil venait de se coucher sur la ville de Brisbane, les lampadaires présents dans les rues animés de la ville venaient de s’allumer, c’était un soir de plus pour l’Américain, similaire aux précédents. Il déambulait avec fierté dans la rue en direction du QG, il pensait à sa réussite qui n’avait pas été facile à construire. Il repensait à cette discussion qu’il avait eue avec son frère au tout début alors qu’ils vivaient tous les deux dans un appartement délabré et qu’ils rêvaient de gloire. Ils en avaient fait du chemin depuis et leurs rêves étaient devenu réalité. Le frigo n’était plus vide et ils n’avaient plus à fuir. Depuis que Mitchell avait pris la tête du Club, les affaires roulaient, l’argent ne cessait de croître et sa réputation était au plus haut auprès de ses troupes. Il était souriant ce soir-là l’Américain, il était heureux et rien ne pouvait se mettre à travers son chemin, pas même Mavis qui comme à son habitude en avait fait des siennes et l’avait poussé à bout avec ses crises de jalousie. Elle était partie, encore une fois, sûrement pour se mettre minable jusqu’à ne plus avoir de quoi tenir. Il s’y attendait à ce qu’elle revienne comme une fleure pour lui demander pardon, c’était devenu une habitude, mais pour une fois Mitchell n’avait pas envie de faire d’effort, il se demandait si mettre une croix définitive sur la blonde ne serait pas une meilleure idée et l’aiderait à aller de l’avant. Quand il y pensait Mavis lui avait apporté que des malheurs. Certes, il lui devait cette vie, car sans elle, il ne serait pas là, mais c’était une fille à problèmes et elle attirait bien trop l’attention sur elle, ce qui pouvait un jour être un gros problème pour l’Américain qui jusque-là tentait de se la jouer discret sur ses activités illégales. Il secouait légèrement la tête pour se débarrasser des pensées négatives qui prenaient place dans son esprit avant de pousser la porte du restaurant qui commençait à accueillitr ses premiers clients de la soirée. D’un geste de la main, il saluait son frère qui se donnait à fond derrière les fourneaux et ne tarda pas à rejoindre le sous-sol qui lui était relativement calme. Le calme avant la tempête. Mitchell aimait bien venir ici avant que le bar se retrouve assiégé par les malfrats de la ville, il aimait bien s’y poser pour boire un verre tranquillement et ne penser à rien. Il s’installa au bar avec une bouteille et s’allumait une cigarette. La calme lui faisait du bien, mais fut de courte durée. Il entendit la porte qui se trouvait en haut des escaliers claquer. Regardant sa montre, il ne s’attendait pas à voir quiconque à cette heure-ci débarquer. La plupart de ses collaborateurs devaient être dans la rue ou en train de livrer de la marchandise. C’est avec curiosité qu’il se retourna et aperçu Lou. “Ma préférée !” Qu’il s’exclamait sourire aux lèvres. “Il est tôt…” Qu’il disait en descendant de son tabouret pour aller à sa rencontre, se demandant si elle avait déjà terminé pour ce soir ou si elle était venue pour une autre raison. “Je te manquais ?” Qu’il disait pour plaisanter avec un grand sourire. Lou c’était comme un rayon de soleil pour Mitchell. Il lui avait sauvé la vie en l’accueillant au sein du Club, en lui offrant un toit et en lui donnant du boulot. Elle ne manquait jamais de rien, elle avait toujours ce qu’il lui faut et se trouvait être sa favorite. Depuis son arrivée, il n’avait d'yeux que pour elle et s’était juré de la protéger coûte que coûte. Suffisamment proche d’elle, il n’hésita pas à passer une main dans ses cheveux. “Cette robe te va à ravir !” Qu’il disait en la regardant dans les yeux. “Mais tu serais bien plus jolie sans !” Taquin, il s’éloignait afin de rejoindre son tabouret tout en lui faisant signe de s'asseoir à côté. “Je te sers quelque chose ?” Qu’il lui demandait tout en écrasant son mégot dans le cendrier présent sur le comptoir.


(c) DΛNDELION


@Lou Aberline :l:




C R I M I N A L
Vous pouvez obtenir plus avec des paroles aimables et un bon flingue qu'avec des paroles aimables seulement - AL CAPONE



Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  QY6mrp83_oCan you keep this secret ? - 2014 (Lou)  1cRHfkVs_o

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lou Aberline
Lou Aberline
l'indomptable
l'indomptable
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (29/10/88)
SURNOM : Aberline, avec un soupir d'exaspération.
STATUT : elle a gardé la porte de ses secrets close ; il a claqué celle de leur relation
MÉTIER : Boss @the Hive. Elle a rangé son costume de scène et déserté le RHPS depuis que ses ennemis ont découvert qu'elle y travaillait.
LOGEMENT : #302 orchid street, redcliffe : un duplex avec vue juste pour elle et Tiny, le chien aux gros problèmes d'agressivité qu'elle vient d'adopter (elle est juste incomprise, elle vous dira)
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Tumblr_oryugbfIgC1rcn1qfo6_r1_400
POSTS : 2652 POINTS : 370

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Son vrai nom est Grimes. Fille unique et choyée d'un couple aisé. Vit mal la solitude et l'ennui, très fêtarde, bavarde. Tombée dans la drogue à 16 ans. Ses parents lui ont coupé les vivres après une overdose. A trahi Mitchell et le Club malgré elle. A vécu dans un squat pendant des mois et s’est prostituée. Sa mauvaise influence a causé plusieurs morts qui la hantent. Après trois ans de sobriété, elle est récemment retombée dans la poudre.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Mitchell #4 (fb) - Mitchell #5 - Ichabod #2 - Joseph #3 - Danika - Finn #7 - James - Solas - Jet #2 9/5

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  OEBxsnly_o
STRANGERLINE ► When you're halfway to hell you could just keep on running or turn around and face yourself.

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  61qb5BK
LOUNEY ► I won't let go, I'll be your lifeline tonight. Cause we all get lost sometimes, you know? It's how we learn and how we grow.

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Rg24hNT
SOLOU ► Oh my God, I'm a giant with an appetite Pushing people to the ground and running 'round the halls at night
RPs EN ATTENTE : Lawrence - Wyatt - Lene #4
RPs TERMINÉS : Jimmy - Aisling - Archer - Archer #2 - Finn - Cole&Nathan - Mitchell - Lene - Finn #2 - Street Cats - Liam - Anwar - Finn #3 - Cole - Lene #2 - Jack - Aisling #2 - Finn #4 - Raelyn - Joseph - Mitchell #2 - Doherty's - Finn #5 - Alice - Mitchell #3 - Amos - Joseph #2 - Jet - Ichabod - Raelyn & Amos - Victoire & Jet - Finn #6 - Amos #3 - Lene #3
PSEUDO : loonywaltz
AVATAR : emily browning
CRÉDITS : lux aeterna
DC : jamie keynes, kelly ward & marcus leckie
INSCRIT LE : 16/05/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t6890-lou-cause-there-s-no-other-way-out-on-this-lonely-town https://www.30yearsstillyoung.com/t11382-love-who-loves-you-back https://www.30yearsstillyoung.com/t7613-lou-aberline#272600 https://www.30yearsstillyoung.com/t7614-lou-aberline#272602

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Can you keep this secret ? - 2014 (Lou) Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  EmptyVen 21 Aoû - 15:20


► CAN YOU KEEP THIS SECRET
@Mitchell Strange & LOU ABERLINE

We keep behind closed doors Every time I see you, I die a little more Stolen moments that we steal as the curtain falls

"Tu tiens compagnie à qui ce soir ?" La robe bien trop courte et le rouge à lèvres flamboyant étaient autant de signaux que ses services de pot de fleur -aussi appelés dealeuse- allaient faire un heureux durant les prochaines heures. Elle ne releva que l'erreur induite ainsi, plutôt que le lourd sous-entendu sur ses moeurs légères -qui n’était pas sans fondement. À l'époque, le féminisme, ce n'était pas encore un top trend sur twitter. "Ta soeur." elle répondit le plus naturellement du monde à Many, un autre dealer et ami squatteur de canapé, en terminant de corriger ses cheveux. Un détaché sophistiqué, c’était bien plus de travail qu'il n'y paraissait. Ses pointes arborent encore cette vieille décoloration platine qui couvrait l'entièreté de son crâne lorsqu’elle avait intégré le Club, signe du temps qui passait dans cette famille grâce à laquelle elle avait appris à s'accepter et tirer tout le potentiel de ses capacités. Ce n’était pas pour la bonne cause, certes, mais partir au Ghana distribuer de la soupe aux pigmés n'était pas connu pour payer les sacs Marc Jacobs, et une consommation de stupéfiants comme la sienne. Et puis, sa fascination naturelle pour le côté obscur de la Force ne l’avait jamais rendue particulièrement altruiste. "C'est pour une livraison." prétexta-t-elle finalement. "Chanceux. Moi aussi je veux bien qu'on me livre un paquet pareil." Le philippin illustra son propos avec une tape sans modération sur le postérieur de la jeune femme. À nouveau, elle demeura impassible, se persuadant qu'il s'agissait d'une flatterie, rien de vilain. Finalement, elle glissa son rouge dans sa pochette et tourna les talons. "Danse bien, ma biche." elle lança à Aisling, amie de longue date, voisine de palier, et désormais strip-teaseuse pour le Club. Une vie qu’elle ne semblait pas apprécier autant que Lou. Elle s'y fera, songeait-elle, elle s'adaptera avec le temps. Elle restera quoi qu'il arrive ; ce n’était pas un milieu qu'on quittait autrement que les pieds devant.

La porte de l’appartement fermé, les étages descendus, le sourire de la jeune femme s’évapora. Elle ne dealerait pas ce soir, elle n’en avait pas le coeur, et se pomponner lui avait à peine changé les idées. Dans l'ascenseur, elle vérifia une nouvelle fois, obsessivement, le reflet que le miroir lui renvoyait. Elle se persuadait tantôt que cette robe était trop moulante pour que quelqu’un ne découvre pas le pot aux roses, ou que personne ne faisait assez attention pour remarquer quoi que ce soit -que c’était dans sa tête, rien de plus. Mais la douzaine de tests de grossesse jetés dans la poubelle de ses toilettes au fil des heures de la matinée, eux, n’étaient pas imaginaires. Et le résultat avait été le même à chaque fois, qu’importe à quel point elle espérait le contraire, attendait un miracle. Elle était dans la merde. Dans la merde jusqu’au cou. Cela n’avait pas fini de l’éclabousser ; désormais, elle devait faire avec, trouver une solution là où il semblait ne pas y en avoir. Au Queensland, dans ce monde qu’elle avait toujours connu, mettre fin à une grossesse était illégal, impensable, impossible. Elle en avait croisé, des amies et des connaissances prises dans ce piège. Elle avait été assez bête pour croire que cela ne lui arriverait jamais, assez stupide pour espérer passer entre les mailles du filet. Lou sentit les larmes de sa détresse grimper jusqu’au bord de ses paupières, embuer son regard. Sa mâchoire se crispa, ses poings se serrèrent. Tout était si irréel et pourtant si palpable. Le pire des bad trips était préférable. Qu’allait-elle faire ? Comment se sortir de là ?

Arrivée au restaurant, Lou prit une grande inspiration. Les choses devaient être comme d’habitude, personne ne devait se douter de quoi que ce soit. Comme toujours, elle entra par la porte de derrière, celle de la cuisine ; traverser la salle et croiser le regard des clients lui donnait à chaque fois la sensation d'être observée, que tout le monde savait ce qu’elle faisait pour payer les factures. Le raccourci lui permettait de saluer Alec, au passage, ou de subtiliser un bout de ci, un croc de ça, un doigt de sauce. Tout ici lui donnait à la fois le sourire, et l'eau à la bouche. Au bout, il y avait la porte du Club et l’escalier vers les bas fonds. Le royaume au flegme sensuel de tous les habitants de cette ville qui ne verront pas la couleur des portes du Paradis, l'air un brin opaque et gris de la fumée de cigarettes, l'odeur anisée laissant deviner qu'il y avait plus que du tabac chez certains. Traverser cette porte, c’était comme arrêter le temps. Tout semblait se stopper de l'autre côté de ces murs, le monde ne tournait plus, les gens ne bougeaient pas. Une illusion grisante de bulle, de dimension parallèle.

Le bar était encore vide à cette heure. Lou y espérait un moment de tranquillité, l'opportunité de souffler, juste elle et elle-même afin de faire le point. Alors elle sursauta comme si le Diable en personne venait de l’appeler d’outre tombe lorsque la voix de Mitchell se mit à résonner, la hélant à la moitié des escaliers d’un ; “Ma préférée !” Pour le moment, songeait-elle. L’australienne n’était pas même encore décidée à lui partager sa condition. Elle craignait bien trop de sa réaction. “Hé, babe.” répondit-elle avec un fin sourire en arrivant au bas des marches. Son coeur engagea un pas de course tandis que le boss du Club venait à elle, tout naturellement ; elle s’en félicitait à chaque fois, d’avoir su retenir son attention, de lui avoir prouvé qu’elle valait mieux que ce que les médisances de Raelyn voulaient faire croire, qu’elle était loyale, dévouée. Et elle l’admirait toujours de la même manière, non seulement pour l’attrait de cette carrure qui faisait naître des papillons dans son ventre, mais aussi pour le leader qu’il était pour le Club, en plus du rang de sauveur qu’il avait à ses yeux. “Je te manquais ? - Tu me manques toujours.” fit-elle, le regard lourd de sous-entendus renvoyant à tous les matins où elle se réveillait dans un lit froid. Au fond, Mitch s’était à son tour imposé comme une drogue en soi pour une Lou éternellement addict aux hommes de sa vie. Elle se laissait entraîner dans des fascinations dévorantes quitte à s’oublier elle-même. “Cette robe te va à ravir. Mais tu serais bien plus jolie sans !” Elle lâcha un petit rire, puis se pinça les lèvres, le regard brillant. "Si t'es sage, tu t'en chargeras toi-même, plus tard." Aurait-il le même discours, si haut et fort, s’il n’étaient pas seuls ? Si Raelyn était dans les parages, ou pire, Mavis ? Oh, la brune ne s’encombrait pas de remords vis-à-vis de la femme de Strange. Tous dans le Club connaissait leur dynamique malsaine. Elle n’était qu’une rouage de plus dans leur mécanique bien huilé. “Je te sers quelque chose ?” lui proposait-il, toujours un brin de galanterie émergeant de son naturel macho. “Le grand Mitchell Strange me ferait le service ? Je ne peux pas refuser.” Elle s’installa alors au comptoir, s’assit sur l’un des tabourets. “Tequila, un glaçon et un citron.” Cela avait toujours été sa boisson de prédilection. Lou n’avait pas assez de considération pour la chose dans son ventre pour se priver d’alcool, et pour enfoncer le clou, elle sortit un pochon de sa propre de son sac, dédié à sa consommation personnelle, dont elle étala une dose de poudre blanche sur le bar. Machinalement, à l’aide de sa carte de crédit, elle tapota, coupa, aligna la cocaïne encore et encore jusqu’à obtention d’une belle ligne finement taillée, en attendant que son verre lui soit servi. Elle aspira le tout par le tube pour cet usage. Elle était rodée, capable d’effectuer tout le rituel les yeux fermés. En inhalant, elle espérait trouver plus de courage. Mais Mitchell allait la tuer s’il savait, sans l’ombre d’un doute. Ou pire, il la virerait du Club. “Qu’est-ce que tu faisais là, tout seul ?” elle demanda. "J'ai envie de croire que tu m'attendais mais... je sais que c'est pas le cas." Et pour parfaire la sainte trinité de toutes les substances à abandonner lorsque l’on est enceinte, Lou s’alluma une cigarette.




So fight on My little bird Oh I'm running jumping flying Gunning faster fighting Faster than the world

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  HM7e7CT
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  LMRsHaF
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  0q9c4Id

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Spg7okK  Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  R3zxRMA
:l::
 

Revenir en haut Aller en bas
Mitchell Strange
Mitchell Strange
le grand méchant loup
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : Quarante et un ans. (20 Juin) . Il a eu du mal à passer le cap de la trentaine et ça serait mentir de dire qu'il vit très bien la quarantaine. Il déteste ça, il n'aime pas le fait de vieillir et figerait le temps s'il le pouvait.
SURNOM : Mitch. Diminutif de son faux non. Les plus intimes l'appel Alex, de son vrai nom.
STATUT : Veuf. Il a perdu sa femme suite à une overdose. À présent il s'en est remit, il peut affirmer être célibataire.
MÉTIER : Il investi dans l'immobilier, il gère un restaurant avec son frère, de simples couvertures pour son activité criminelle. Il est à la tête du Club, pègre de Brisbane.
LOGEMENT : Un appartement à Fortitude Valley.
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  73e4d392c6ff4c19ddc2e7ba606f7fe8
POSTS : 711 POINTS : 225

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  G5GQs1bW_o
→ STRANGERLINE


Lou (FB) + Lou#4 + Deborah#2 + Heïana #2 + Alec #3 + Naomi#1
RPs EN ATTENTE : Norah #4
Anwar #3
RPs TERMINÉS : Lubya#1 + Lubya#2 + Raelyn + Raelyn#2 + Lou + Norah + Anwar+ Club & Manthas + Deborah + Lubya#3 + Lubya#4 + Heïana + .Norah#2 + Primrose + Nino + Raelyn#4 + Alec + Raelyn#3 + Amos + Lou#2 + Anwar#2 +. Norah #3 + Raelyn#5 + Alec (fb) + Alec#2 + Alice
Autres dimensions : Raelyn (Dimension zombie)
PSEUDO : London
AVATAR : Tom Hardy
CRÉDITS : Avengedinchains (avatar) London (crackships) signature Cyndel icon signature : miserunt Userbar : Loonywaltz
DC : Nop
INSCRIT LE : 09/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22907-i-m-not-the-devil-but-i-serve-him-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t22999-dance-with-me-in-the-dark-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t23736-mitchell-strange#966794

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Can you keep this secret ? - 2014 (Lou) Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  EmptyDim 23 Aoû - 15:45


Can you keep this secret ? - 2014
Lou & Mitchell

Lui manquait-elle réellement ? Il ne se posait pas vraiment la question, il était du genre à profiter de l’instant présent. Il la dévorait des yeux, inconsciemment. Il la désirait et si les circonstances étaient différentes il l’aurait sûrement démuni de sa robe en une fraction de seconde, mais ce n’était ni le moment ni l’endroit parfait pour cela. Il se contentait de sourire, un sourire qui en disait beaucoup sur ce qu’il avait en tête. « Je suis toujours sage.» Qu’il disait pour entrer dans son jeu. « Par contre te concernant, je ne suis pas sur que ce soit le cas » Qu’il ajoutait avant de lui proposer quelque chose à boire. Il passait derrière le bar et en sortit une bouteille de Tequila après avoir demandé à la jeune femme ce qu’elle souhaitait boire. Ce n’était pas dans ses habitudes de faire le service, mais en comité restreint il n’hésitait pas à se montrer généreux. « Profites-en !» Qu’il s’exclamait tout en servant le verre qu’il déposa face à la brune. Il ne tarda pas à regagner sa place à côté de la jeune femme, l’observant prendre son rail. Ça lui était arrivé des fois à Mitchell d’en faire autant, mais ce n’était pas vital pour lui, bien au contraire, il pouvait sans passer durant des mois. C’était très occasionnel, il préférait fumer à contrario. Il ne jugeait cependant pas les personnes qui en dépendaient et ils étaient nombreux à travailler pour lui. Du moment qu’ils étaient réglos, il n’y voyait aucun inconvénient. « J’aime bien venir ici quand il n’y a personne, c’est comme un petit rituel que j’ai, je me pose au bar, je bois un verre et je réfléchis. » La plupart de ces plans avaient été élaboré ici même et la plupart de ces décisions bonnes comme mauvaise avaient été réfléchis sur ce tabouret. C’était ici que la magie opérait dans son esprit. Il repensait des fois à la première fois il avait mis les pieds dans ce sous-sol, vide et infesté de rats, nul n’aurait imaginé qu’en quelques mois le sous-sol deviendrait un repère pour les gangsters de la ville et encore un lieu avec du charme. Il avait travaillé dur Mitchell pour avoir ce résultat, mais surtout pour pouvoir acheter le bâtiment. Jeune dealer à ses débuts, son ambition l’avait conduit à un avenir bien diffèrent de ce qu’on aurait pu penser. Assez malin pour gagner la confiance de l’ancien boss, il avait grimper les échelons très rapidement, devenant son bras droit et son prédécesseur lors de son départ. A croire qu’il était fait pour ça, il n’avait pas hésité à agrandir les activités liées au gang qui autrefois ne tournait principalement autour de la drogue, il y ajouta le Traffic d’armes, la prostitution et surtout il créa un QG qui n’en égalait aucun autre sur Brisbane et élimina tout les rivaux les uns après les autres. Lorsqu’il décida d’ouvrir ce bar dans le sous-sol du restaurant, il s’inspira d’une époque qu’il aurait bien aimé connaître, les années 20, là ou régnait la démesure. Il commença, petit, un simple bar quelques tables pour accueillir la pègre, puis avec le temps et surtout au fur et au mesure ou l’argent s’entassait sur les comptes, il y ajouta des shows, à l’Américaine, des filles dansant pour quelques billets, des tables de jeux pour rafler la mise, c’était devenu son empire, son bébé. Il prenait soin des siens, offrait un logement à ceux qui en avaient besoin, leur donnait accès à tout les avantages possibles contre un seul souhait de sa part. Leur loyauté. Ce n’était pas plus compliqué que ça. Du moment que tu respectais les règles, tu étais le bienvenu et tu avais tout ce qu’il te faut pour vivre la grande vie, par contre, à l’inverse, tu finissais six pied sous terre sans même pouvoir dire pitié. « Il y a quelques années ce sous-sol était infesté de rat et j’ai réussi à en faire quelque chose de correct, du coup c’est ici que je trouve l’inspiration.» Qu’il ajoutait afin de justifier son rituel avant de très vite reprendre. « Je n’attend jamais personne, mais ça me fait plaisir que tu soi là, un peu de compagnie ne fait pas de mal.» Il ne s’attendait pas à avoir de la compagnie avant deux, trois heures, mais ne refusait pas celle de Lou, bien au contraire. Il avait réussi au fil des semaines à l’apprécier, à lui faire confiance et imaginait de grandes choses pour elle. Il avait du faire face à quelques commentaires de la part de Raelyn, qui n’avait pas hésité à lui faire remarquer qu’il devrait se méfier de la jeune femme, qu’il ne devait pas se laisser avoir par de belles courbes et un joli sourire, mais comme toujours il faisait le sourd, il était assez grand pour savoir à qui il devait faire confiance ou non. Lou méritait d’être assise là ce soir et même s’il était également attiré charnellement par la jeune femme, il s’était assuré à son arrivé de son passif. « Alors, comment c’était aujourd’hui ? » Qu’il lui demandait faisant référence aux ventes qu’elle avait pu faire. « Ah et tant que j’y pense, un client à demander à t’avoir pour une soirée, une soirée privée je ne sais ou, il paye bien, réserve ta soirée de samedi. » Il lui en parlait comme s’il lui donnait le choix, mais elle ne l’avait pas. Même s’ils partageait tout les deux des moments intimes, il gardait en tête le business et ça passait avant tout.




(c) DΛNDELION


@Lou Aberline :l:




C R I M I N A L
Vous pouvez obtenir plus avec des paroles aimables et un bon flingue qu'avec des paroles aimables seulement - AL CAPONE



Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  QY6mrp83_oCan you keep this secret ? - 2014 (Lou)  1cRHfkVs_o

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lou Aberline
Lou Aberline
l'indomptable
l'indomptable
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (29/10/88)
SURNOM : Aberline, avec un soupir d'exaspération.
STATUT : elle a gardé la porte de ses secrets close ; il a claqué celle de leur relation
MÉTIER : Boss @the Hive. Elle a rangé son costume de scène et déserté le RHPS depuis que ses ennemis ont découvert qu'elle y travaillait.
LOGEMENT : #302 orchid street, redcliffe : un duplex avec vue juste pour elle et Tiny, le chien aux gros problèmes d'agressivité qu'elle vient d'adopter (elle est juste incomprise, elle vous dira)
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Tumblr_oryugbfIgC1rcn1qfo6_r1_400
POSTS : 2652 POINTS : 370

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Son vrai nom est Grimes. Fille unique et choyée d'un couple aisé. Vit mal la solitude et l'ennui, très fêtarde, bavarde. Tombée dans la drogue à 16 ans. Ses parents lui ont coupé les vivres après une overdose. A trahi Mitchell et le Club malgré elle. A vécu dans un squat pendant des mois et s’est prostituée. Sa mauvaise influence a causé plusieurs morts qui la hantent. Après trois ans de sobriété, elle est récemment retombée dans la poudre.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Mitchell #4 (fb) - Mitchell #5 - Ichabod #2 - Joseph #3 - Danika - Finn #7 - James - Solas - Jet #2 9/5

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  OEBxsnly_o
STRANGERLINE ► When you're halfway to hell you could just keep on running or turn around and face yourself.

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  61qb5BK
LOUNEY ► I won't let go, I'll be your lifeline tonight. Cause we all get lost sometimes, you know? It's how we learn and how we grow.

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Rg24hNT
SOLOU ► Oh my God, I'm a giant with an appetite Pushing people to the ground and running 'round the halls at night
RPs EN ATTENTE : Lawrence - Wyatt - Lene #4
RPs TERMINÉS : Jimmy - Aisling - Archer - Archer #2 - Finn - Cole&Nathan - Mitchell - Lene - Finn #2 - Street Cats - Liam - Anwar - Finn #3 - Cole - Lene #2 - Jack - Aisling #2 - Finn #4 - Raelyn - Joseph - Mitchell #2 - Doherty's - Finn #5 - Alice - Mitchell #3 - Amos - Joseph #2 - Jet - Ichabod - Raelyn & Amos - Victoire & Jet - Finn #6 - Amos #3 - Lene #3
PSEUDO : loonywaltz
AVATAR : emily browning
CRÉDITS : lux aeterna
DC : jamie keynes, kelly ward & marcus leckie
INSCRIT LE : 16/05/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t6890-lou-cause-there-s-no-other-way-out-on-this-lonely-town https://www.30yearsstillyoung.com/t11382-love-who-loves-you-back https://www.30yearsstillyoung.com/t7613-lou-aberline#272600 https://www.30yearsstillyoung.com/t7614-lou-aberline#272602

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Can you keep this secret ? - 2014 (Lou) Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  EmptyDim 23 Aoû - 17:00


► CAN YOU KEEP THIS SECRET
@Mitchell Strange & LOU ABERLINE

We keep behind closed doors Every time I see you, I die a little more Stolen moments that we steal as the curtain falls

Il eut soudainement l’air pensif, Strange, le regard glissant sur l’espace le long des meubles et des fantômes des soirées que ce bar avait accueilli. Quelques secondes, il semblait à la fois ici et dans le passé, l’iris brillant d’une lueur nostalgique tandis qu’il mentionnait son rituel personnel. Lou pouvait comprendre qu’il soit plaisant de descendre ici pour un tête à tête avec soi-même -après tout, c’était son programme initial à elle aussi. Profiter du silence, du calme, avant de replonger tête la première dans un univers sombre et violent sous le voile des divers amusements. La jeune femme fermait sciemment les yeux sur la cruauté du milieu, sur les décisions sanglantes de ce patron hypnotisant de charisme, sur la dangerosité et la précarité de la condition des petits travailleurs tels qu’elle. L’idéologie familiale, elle l’avait achetée et en avait fait ses propres dogmes. A la vie à la mort pour ceux qui étaient ses frères et soeurs dans la galère et la came, l’australienne fanatique je jurait plus que par cela. En dehors d’eux, après tout, elle n’avait plus rien. « Il y a quelques années ce sous-sol était infesté de rats et j’ai réussi à en faire quelque chose de correct, du coup c’est ici que je trouve l’inspiration.» narrait Mitchell, transpirant de fierté pour ce projet d’une vie, et plus qu’un accomplissement, un succès sidérant. Il devait lui suffire de remonter le temps de cette manière, se projeter dans ce que local avait été, dans sa remise en état, dans le dur labeur et son résultat, pour se souvenir qu’il réussissait tout ce dans quoi il y mettait sa volonté. Lou le scrutait avec toujours plus d’admiration. « Je n’attend jamais personne, mais ça me fait plaisir que tu soit là, un peu de compagnie ne fait pas de mal.» Elle tira sur sa cigarette, toujours si satisfaite de l’entendre dire qu’il aimait l’avoir dans les parages. Si cela avait été qui que ce soit d’autre, il lui aurait peut-être demandé de le laisser seul -en tout cas, elle aimait le croire et se sentir ainsi spéciale. “Je ne voudrais pas déranger ta quête d’inspiration.” dit-elle avant de porter son verre à ses lèvres. Elle n’en trempa que le bout avant de constater, à son immense regret, que l’odeur lui retournait violemment l’estomac. Son corps rejetait le danger que représentait cette boisson avec une violente nausée. C’étaient ces mêmes relents qui ponctuaient ses journées depuis quelques jours et qui avaient commencé à lui mettre la puce à l’oreille, faute d’avoir un jour pris la peine d’être attentive à son cycle. Elle reposa donc le verre après avoir fait mine d’en boire, masquant parfaitement son dégoût. « Alors, comment c’était aujourd’hui ? » reprit le patron, ce à quoi elle aurait pu s’attendre mais ne s’y était pas préparée. La brune n’avait rien vendu ce jour, du matin au soir. Elle n’en avait pas le coeur, pas la tête ; elle avait préféré faire les cents pas, pleurer et paniquer des heures durant. Elle pensait pouvoir facilement se rattraper le lendemain ou plus tard dans la semaine afin de pallier à ce manque à gagner, ce n’était pas un problème. Tant qu’elle se reprenait en main. Tant qu’elle trouvait une solution. “C’est allé.” mentait-elle alors, demeurant vague au possible et haussant les épaules pour souligner que, vraiment, il n’y avait rien d’autre à en dire. Mitchell lui faisait confiance et elle comptait là-dessus pour qu’il ne creuse pas plus loin. « Ah et tant que j’y pense, un client à demander à t’avoir pour une soirée, une soirée privée je ne sais ou, il paye bien, réserve ta soirée de samedi. » lui annonça-t-il par la suite. Le ventre de Lou se tordit un peu plus. Ce n’était qu’une question de semaines avant que les clients puissent deviner sa condition en un clin d’oeil. Avant que Mitchell ne la découvre lui-même. Elle ne pourrait pas le cacher longtemps, menue comme elle était. Son esprit paniquait, ses mains devinrent moites. “Je ferais rien de plus que tenir compagnie et fournir sa soirée en came.” fit-elle dans une volute de fumée de cigarette. Habituellement, la jeune femme ne prêtait son corps qu’aux clients qui l’inspiraient, l’attiraient ; les autres se contentaient de ses minauderies et d’une branlette dans les toilettes, et elle estimait qu’ainsi ils avaient assez pour leur argent. Même si elle vendait sa présence, elle ne serait jamais une prostituée, songeait-elle alors. L’idée même, de songer aux dizaines de mains d’inconnus partout sur son corps, cela l’écoeurait bien trop. “Et tu sais que j’aimerais arrêter ça, et me concentrer sur le deal. Dis non à ta bande de porcs la prochaine fois.” elle ajouta, le ton ferme, plus vindicative qu’elle ne l’aurait pensé. La peur avait parlé pour elle, celle d’être découverte. Dans d’autres circonstances, si le client lui plaisait, elle n’aurait pas écarté d’office la possibilité d’un extra. Mais elle s’imaginait qu’une fois nue devant lui, il saurait immédiatement. Elle ne pouvait le risquer. Cependant, Lou réalisa que malgré sa relation avec Mitchell et les libertés qu’elle s’accordait avec lui, pareil ton était un abus de ses largesses. Elle baissa immédiatement la tête, nerveuse. “Désolée, je ne voulais pas le dire comme ça.” soufflait-elle, vulnérable. Sa cigarette tremblottait au bord de ses lèvres. Même le goût âpre du tabac n’était d’aucun réconfort.




So fight on My little bird Oh I'm running jumping flying Gunning faster fighting Faster than the world

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  HM7e7CT
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  LMRsHaF
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  0q9c4Id

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Spg7okK  Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  R3zxRMA
:l::
 

Revenir en haut Aller en bas
Mitchell Strange
Mitchell Strange
le grand méchant loup
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : Quarante et un ans. (20 Juin) . Il a eu du mal à passer le cap de la trentaine et ça serait mentir de dire qu'il vit très bien la quarantaine. Il déteste ça, il n'aime pas le fait de vieillir et figerait le temps s'il le pouvait.
SURNOM : Mitch. Diminutif de son faux non. Les plus intimes l'appel Alex, de son vrai nom.
STATUT : Veuf. Il a perdu sa femme suite à une overdose. À présent il s'en est remit, il peut affirmer être célibataire.
MÉTIER : Il investi dans l'immobilier, il gère un restaurant avec son frère, de simples couvertures pour son activité criminelle. Il est à la tête du Club, pègre de Brisbane.
LOGEMENT : Un appartement à Fortitude Valley.
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  73e4d392c6ff4c19ddc2e7ba606f7fe8
POSTS : 711 POINTS : 225

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  G5GQs1bW_o
→ STRANGERLINE


Lou (FB) + Lou#4 + Deborah#2 + Heïana #2 + Alec #3 + Naomi#1
RPs EN ATTENTE : Norah #4
Anwar #3
RPs TERMINÉS : Lubya#1 + Lubya#2 + Raelyn + Raelyn#2 + Lou + Norah + Anwar+ Club & Manthas + Deborah + Lubya#3 + Lubya#4 + Heïana + .Norah#2 + Primrose + Nino + Raelyn#4 + Alec + Raelyn#3 + Amos + Lou#2 + Anwar#2 +. Norah #3 + Raelyn#5 + Alec (fb) + Alec#2 + Alice
Autres dimensions : Raelyn (Dimension zombie)
PSEUDO : London
AVATAR : Tom Hardy
CRÉDITS : Avengedinchains (avatar) London (crackships) signature Cyndel icon signature : miserunt Userbar : Loonywaltz
DC : Nop
INSCRIT LE : 09/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22907-i-m-not-the-devil-but-i-serve-him-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t22999-dance-with-me-in-the-dark-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t23736-mitchell-strange#966794

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Can you keep this secret ? - 2014 (Lou) Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  EmptyMer 14 Oct - 15:05


Can you keep this secret ? - 2014
Lou & Mitchell

Mitchell se perdait facilement dans les souvenirs qui avaient eu lieu entre ces murs. Il était fier de ce qu’il avait construit et ne pouvait le cacher, mais quelques fois, il se demandait si c’était ainsi qu’il voulait réussir. Il avait une main sur l’immobilier, qui sans cet argent sale que procurait le crime, n’aurait jamais été l’un de ses projets réalisable. Il était en quête de nouvelles choses à exploiter et se donnait une bonne année pour avoir de nouveaux projets sur la table. Le sang, allait-il devoir encore couler pour y arriver ? Il se le demandait et espérait ne plus avoir à en arriver à ce stade, un espoir vain, qui lui effleura seulement l’esprit. Dans ce monde qu’il avait conquis, la violence était de mise, sans elle, tout serait anarchie. Quand il regardait Lou, il voyait en elle de l’innocence, il voyait une jeune femme paumé qui avait su trouver son chemin jusqu’à sa porte. Il lui avait tendu la main, lui avait permis d’avoir une meilleure vie tout en nourrissant ses intérêts, mais cela ne l’empêchait pas d’avoir un pas de plus vers le paradis et il le savait que le chemin allait être long depuis l’enfer. Il sortait finalement de ses pensées suite aux paroles de la jeune femme, lui servant un verre, il ne manquait pas de hocher la tête de gauche à droite pour nier le fait qu’elle le dérangeait. “Tu es là maintenant, donc trinquons !” Qu’il disait en levant son verre. Il prenait rapidement une gorgée dans celui-ci tout observant la jeune femme qui ne se jetait pas sur le verre. Contrairement à ce qu’elle aurait fait d’habitude. Il n’en dit rien et se renseigna sur la journée qu’elle avait eu, ce qui signifiait qu’il voulait en savoir plus sur l’argent qu’elle avait empochée pour le Club. La réponse de la brune était vague, suffisamment pour lever quelques interrogations chez l’Américain. Pourquoi n’avait-elle pas donné de davantage de détails ? N’avait-elle pas envie de parler du boulot, ou la vente n’avait pas été fructueuse ? “C’est tout ?” Qu’il demandait avec un air rempli d'interrogations. Il lui faisait confiance, mais trouvait sa réponse bien trop expéditive pour ne pas en demander plus.

Suite à sa propositions -qui n’en était pas vraiment une, Lou s'emballa, s’exclamant ne pas vouloir faire plus que le minimum. Il haussa les sourcils, étonné de la voir réagir ainsi et surtout qu’elle se permette de lui parler d’un ton peu appréciable. “Il veut juste apparaître aux côtés d’une belle jeune femme pour ne pas avoir l’air d’un con face à ses potes.” Qu’il disait d’un ton qui était difficile à décrypter. Était-il en colère ou se jouait-il d’elle ? Il fit quelques pas avant de se tourner vers elle. “Lui tenir compagnie suffira.” Il marquait une petite pause afin de prendre une petite gorgée dans le verre de Lou. “Il veut juste apparaître aux côtés d’une belle jeune femme pour ne pas avoir l’air d’un con face à ses potes. Pour ce qui est de la suite, tu fais ce que tu veux, c’est ton corps chérie !” Qu’il disait. “Ah et ne t’avise plus de me parler comme ça, si je veux que tu te mette à genoux face à un porc tu le fais et c'est tout sinon c'est la porte.” Il reposait le verre sur le bar avec délicatesse tout en la regardant droit dans les yeux. Il reprit la parole d'un ton calme. “Il n’y aucun problème avec ce verre, t’es malade ?” Qu’il demandait soudainement alors qu’il s'interrogeât sur les raisons qui poussait Lou à ne pas boire ce verre à une vitesse habituelle. Il commente rarement la beuverie des gens qui l’entoure, mais était très observateur et lorsqu’une situation lui paraissait anormale, il ne pouvait s’empêcher de se renseigner à ce sujet.    
(c) DΛNDELION


@Lou Aberline :l:




C R I M I N A L
Vous pouvez obtenir plus avec des paroles aimables et un bon flingue qu'avec des paroles aimables seulement - AL CAPONE



Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  QY6mrp83_oCan you keep this secret ? - 2014 (Lou)  1cRHfkVs_o

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lou Aberline
Lou Aberline
l'indomptable
l'indomptable
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (29/10/88)
SURNOM : Aberline, avec un soupir d'exaspération.
STATUT : elle a gardé la porte de ses secrets close ; il a claqué celle de leur relation
MÉTIER : Boss @the Hive. Elle a rangé son costume de scène et déserté le RHPS depuis que ses ennemis ont découvert qu'elle y travaillait.
LOGEMENT : #302 orchid street, redcliffe : un duplex avec vue juste pour elle et Tiny, le chien aux gros problèmes d'agressivité qu'elle vient d'adopter (elle est juste incomprise, elle vous dira)
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Tumblr_oryugbfIgC1rcn1qfo6_r1_400
POSTS : 2652 POINTS : 370

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Son vrai nom est Grimes. Fille unique et choyée d'un couple aisé. Vit mal la solitude et l'ennui, très fêtarde, bavarde. Tombée dans la drogue à 16 ans. Ses parents lui ont coupé les vivres après une overdose. A trahi Mitchell et le Club malgré elle. A vécu dans un squat pendant des mois et s’est prostituée. Sa mauvaise influence a causé plusieurs morts qui la hantent. Après trois ans de sobriété, elle est récemment retombée dans la poudre.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Mitchell #4 (fb) - Mitchell #5 - Ichabod #2 - Joseph #3 - Danika - Finn #7 - James - Solas - Jet #2 9/5

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  OEBxsnly_o
STRANGERLINE ► When you're halfway to hell you could just keep on running or turn around and face yourself.

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  61qb5BK
LOUNEY ► I won't let go, I'll be your lifeline tonight. Cause we all get lost sometimes, you know? It's how we learn and how we grow.

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Rg24hNT
SOLOU ► Oh my God, I'm a giant with an appetite Pushing people to the ground and running 'round the halls at night
RPs EN ATTENTE : Lawrence - Wyatt - Lene #4
RPs TERMINÉS : Jimmy - Aisling - Archer - Archer #2 - Finn - Cole&Nathan - Mitchell - Lene - Finn #2 - Street Cats - Liam - Anwar - Finn #3 - Cole - Lene #2 - Jack - Aisling #2 - Finn #4 - Raelyn - Joseph - Mitchell #2 - Doherty's - Finn #5 - Alice - Mitchell #3 - Amos - Joseph #2 - Jet - Ichabod - Raelyn & Amos - Victoire & Jet - Finn #6 - Amos #3 - Lene #3
PSEUDO : loonywaltz
AVATAR : emily browning
CRÉDITS : lux aeterna
DC : jamie keynes, kelly ward & marcus leckie
INSCRIT LE : 16/05/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t6890-lou-cause-there-s-no-other-way-out-on-this-lonely-town https://www.30yearsstillyoung.com/t11382-love-who-loves-you-back https://www.30yearsstillyoung.com/t7613-lou-aberline#272600 https://www.30yearsstillyoung.com/t7614-lou-aberline#272602

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Can you keep this secret ? - 2014 (Lou) Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  EmptySam 17 Oct - 10:54


► CAN YOU KEEP THIS SECRET
@Mitchell Strange & LOU ABERLINE

We keep behind closed doors Every time I see you, I die a little more Stolen moments that we steal as the curtain falls

“C’est tout ?”
“C’est tout.”
Elle haussa les épaules, abrégea le sujet. L’improductivité de sa journée n’avait aucun intérêt à être explicité aux oreilles de son patron et le ton de sa question laissait planer un certain doute sur l’interprétation qu’il faisait de la brièveté des réponses de la jeune femme. Dans un souci de cohérence, donc, elle n’en dit pas plus, comme si la banalité de son quotidien de dealeuse pour le Club ne méritait pas de bassiner le chef -après tout, il savait mieux que personne en quoi le job consistait. S’il voulait des chiffres, des noms, un itinéraire de ces dernières vingt-quatre heures, elle en inventerait à tour de bras. Lou savait mentir comme elle respirait face à n’importe qui. Sauf peut-être Mitchell dont la présence et le regard avaient le don de la déstabiliser, de la faire sentir encore plus petite et frêle qu’elle ne l’était. Paradoxalement, c’étaient pour ces mêmes raisons qu’elle aimait l’avoir près d’elle. Même s’il transpirait le danger, il était celui auprès duquel elle se sentait le plus en sécurité habituellement. Mais le confort de cette relation était mise à l’épreuve ce jour-là, tandis que le moindre geste, la moindre parole de l’américain lui semblait gorgé de suspicion envers elle et qu’elle tentait de ne pas céder à la paranoïa à tout prix.

Fébrile, bouffée par bouffée de cigarette, Lou se battait contre une tempête d’émotions trop forte pour ses nerfs fragiles, une crainte dévorante, une culpabilité oppressante, une panique qui la tenait par la gorge et qu’elle n’avait d’autre choix que de parvenir à masquer. “Il veut juste apparaître aux côtés d’une belle jeune femme pour ne pas avoir l’air d’un con face à ses potes. Pour ce qui est de la suite, tu fais ce que tu veux, c’est ton corps chérie !” répondait Mitchell aux exigences de la jeune femme avec ce ton entre l’ordre et la plaisanterie que seuls les hommes en charge pouvaient se permettre d’utiliser sur leurs subordonnés, ces enfants dont ils avaient la charge et l’autorité. Le brun emprunta une gorgée dans le verre de Lou, ce qu’elle pensa être une manière supplémentaire pour lui de lui rappeler le rapport hiérarchique entre eux -et qui n’avait pas miraculeusement disparu juste parce qu’il s’était pris d’affection pour elle. “Je… Oui, d’accord...” Le regard de Lou restait bas, malgré le sourire qu’elle forçait dans l’espoir que sa docilité suffirait à se faire pardonner d’avoir haussé le ton. “Ah et ne t’avise plus de me parler comme ça, si je veux que tu te mette à genoux face à un porc tu le fais et c'est tout sinon c'est la porte.” Elle serra les dents et tira sur sa cigarette. “Je suis désolée.” elle répéta, comme si les paroles de Mitchell ne venaient pas de l’égratigner. Il la renvoyait sans vergogne à son statut de sbire, il l’objectifiait, et il n’était rien qu’elle puisse dire ou faire. Elle pouvait bien se bercer d’illusions et croire qu’il la tenait en plus haute estime que cela, qu’elle avait quelque chose de plus, qu’elle était spéciale à ses yeux ; l’affection de Strange apparaissait et disparaissait comme un mirage et il ne la laissait jamais savoir sur quel pied danser.

“Il n’y aucun problème avec ce verre, t’es malade ?” fit-il remarquer. Lou ouvrit des yeux ronds, prise par surprise. Il ne l’avait pas goûté pour prouver quoi que ce soit d’autre que quelque chose clochait chez elle ce jour-là. Et cette simple remarque donnait envie à la jeune femme de hurler toute la vérité tant garder le secret était en train de la ronger ; c’était l’influence qu’il avait sur elle, la facilité déconcertante avec laquelle il pouvait faire ce qu’il voulait d’elle. Elle n’avait pas les armes pour faire face, pas le courage et l’assurance nécessaires pour ne pas craquer. Il lisait en elle, dans ses pensées. Il devinait ses mensonges, elle en était sûre. “Je ne suis pas trop dans mon assiette depuis ce matin.” souffla-t-elle, gorge nouée, à deux doigts de perdre son sang froid. “Ce n’est rien, je t’assure. Tout va bien.” Son sourire tremblotant ne ferait tomber strictement personne dans le panneau, mais elle persistait, espérant gagner du temps. De maigres secondes tout au plus. Elle déglutit et se tourna vers Mitchell. “Je m’occuperais de ton client samedi, t’en fais pas.” fit-elle en passant ses jambes autour de sa taille, posant ses mains sur son torse. “C’est juste que c’est pour toi que je préfère me réserver. Ca te dérange pas de me partager comme ça, toi ?” demanda-t-elle, cils battants, prenant cet air tellement plus niais qu’elle ne l’était vraiment. Mais si Mitchell avait de l’intérêt pour elle, s’il tenait à elle, rien qu’un peu, comme elle l’espérait, alors peut-être, seulement peut-être, n’aurait-il pas envie de la tuer lorsqu’il découvrirait la vérité.





So fight on My little bird Oh I'm running jumping flying Gunning faster fighting Faster than the world

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  HM7e7CT
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  LMRsHaF
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  0q9c4Id

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Spg7okK  Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  R3zxRMA
:l::
 

Revenir en haut Aller en bas
Mitchell Strange
Mitchell Strange
le grand méchant loup
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : Quarante et un ans. (20 Juin) . Il a eu du mal à passer le cap de la trentaine et ça serait mentir de dire qu'il vit très bien la quarantaine. Il déteste ça, il n'aime pas le fait de vieillir et figerait le temps s'il le pouvait.
SURNOM : Mitch. Diminutif de son faux non. Les plus intimes l'appel Alex, de son vrai nom.
STATUT : Veuf. Il a perdu sa femme suite à une overdose. À présent il s'en est remit, il peut affirmer être célibataire.
MÉTIER : Il investi dans l'immobilier, il gère un restaurant avec son frère, de simples couvertures pour son activité criminelle. Il est à la tête du Club, pègre de Brisbane.
LOGEMENT : Un appartement à Fortitude Valley.
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  73e4d392c6ff4c19ddc2e7ba606f7fe8
POSTS : 711 POINTS : 225

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  G5GQs1bW_o
→ STRANGERLINE


Lou (FB) + Lou#4 + Deborah#2 + Heïana #2 + Alec #3 + Naomi#1
RPs EN ATTENTE : Norah #4
Anwar #3
RPs TERMINÉS : Lubya#1 + Lubya#2 + Raelyn + Raelyn#2 + Lou + Norah + Anwar+ Club & Manthas + Deborah + Lubya#3 + Lubya#4 + Heïana + .Norah#2 + Primrose + Nino + Raelyn#4 + Alec + Raelyn#3 + Amos + Lou#2 + Anwar#2 +. Norah #3 + Raelyn#5 + Alec (fb) + Alec#2 + Alice
Autres dimensions : Raelyn (Dimension zombie)
PSEUDO : London
AVATAR : Tom Hardy
CRÉDITS : Avengedinchains (avatar) London (crackships) signature Cyndel icon signature : miserunt Userbar : Loonywaltz
DC : Nop
INSCRIT LE : 09/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22907-i-m-not-the-devil-but-i-serve-him-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t22999-dance-with-me-in-the-dark-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t23736-mitchell-strange#966794

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Can you keep this secret ? - 2014 (Lou) Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  EmptyMar 20 Oct - 15:53


Can you keep this secret ? - 2014
Lou & Mitchell

Allumer cigarette après cigarette autour d’un verre était devenu une habitude. Mitchell écrasait tout juste sa cigarette qu’il envisageait d’en allumer une autre. Avant d’être à la tête du Club, fumer ainsi se faisait rare, à croire que la pression le faisait consommer davantage de nicotine. C’était connu comme un anti-stress et il en avait conscience, il espérait même que ce soit vraiment le cas, mais pour favoriser ses chances, il n’hésitait pas à consommer une bonne quantité d’alcool en plus pour vraiment se sentir détendu. Ce qui fonctionnait réellement au bout de plusieurs verres. Ce soir, il était venu se réfugier dans le sous-sol du Club pour le calme qui y régnait en début de soirée. Il était persuadé de passer quelques heures seul, mais fut très vite interrompu par la présence de Lou. Ça ne le dérangeait pas, pas du tout. Lou occupait une place de choix auprès du boss et avait su retenir son attention. Ils passaient du bons temps ensemble et ça avait l’air de leur convenir à tous les deux, mais ce que Mitchell souhaitait, c’était que chacun reste à sa place en-dehors de leurs parties de jambes en l’air. Ce soir, la jeune femme s’était permis de donner son avis sur un job que l’Américain lui proposait et cela ne lui avait pas plu. Il ne voulait pas la traiter ainsi, mais si elle le cherchait, il ne pouvait pas fermer les yeux. Il y avait une hiérarchie à respecter et il fallait qu’elle s’y tienne et ce peu importe ce qu’ils partageaient en-dehors du Club. La réaction du brun avait été cependant assez calme à contrario de sa réaction de la veille face à une escorte qui en avait fait qu’à sa tête. Il avait beau faire croire qu’il était au-dessus de tout, mais Lou était en position d’avoir bien plus d’avantage que les autres. Elle était spéciale à ses yeux, mais l’avouer serait une faiblesse pour l’Américain. Il l’écoutait s’excuser avec un sourire en coin, hochant sa tête de haut en bas. “Ça va pour cette fois.” Qu’il disait d’un ton froid tout en tirant sur sa cigarette. Il goûtait son verre en se demandant toujours pourquoi elle se comportait de façon différente et n’avait pas tardé à lui demander ce qui n’allait pas. Il ne se doutait pas une seule seconde de la réalité et la réponse de Lou l’en éloigna d’avantage. “T’as sûrement abusé avec la poudre.” Qu’il disait en la regardant droit dans les yeux. “Je ne comprends pas pourquoi tu continues à te mettre mal avec cette merde !” Il s’était installé confortablement et se réservait un verre après l’avoir terminé assez rapidement. Il n’était pas donneur de leçon, mais Lou avait atteint un certain seuil dans l’affection de Mitchell et l’idée qu’elle se détruise ne l'enchantait pas vraiment. “Si tu dis que tout va bien.” Ajoutait-il calmement sans pour autant garder un petit pourcent de suspicion. Il l’observait passer ses jambes autour de sa taille sans perdre une miette de ce que sa robe un tantinet trop courte laissait apparaître. “C’est tout ce que je demande.” Il relevait le regarde vers le sien tout en attrapant l’une de ses mains. Puis elle toucha un point sensible. Le partage. Mitchell faisait passer le business avant tout, ce n’était pas nouveau, mais il n’aimait pas partager ce qui lui était cher. Il n’avait jamais accepté que Mavis se fasse draguer par quiconque et il devait avouer que l’idée de voir Lou se faire tripoter par des hommes ne le tentait pas vraiment, mais il ne pouvait pas fermer les yeux sur le rôle qu’il avait à jouer et les traitements de faveurs pourraient facilement lui faire perdre sa notoriété et pourtant en observant son visage il ne pouvait pas cacher que ça l’embêtait, qu’il y avait bien une jalousie présente dans son esprit qu’il tentait à tout prix de cacher. Mitchell était faible à ce niveau-là, les femmes qui réussissent à entrer dans son cercle privé pouvaient prétendre à beaucoup d’avantages et surtout pouvait faire de lui ce qu’elle voulait avec un peu d’audace. Il passait une main dans ses cheveux sans la quitter du regard, un regard serein et brillant. “Je pense que je vais finalement être présent samedi, j’ai été invité, mais ça ne me tentait pas plus que ça.” Il approchait son visage du sien. “Comme ça, je pourrais veiller à ce qu’il ne se passe rien de déplacer et je te raccompagnerai juste après, sauf si tu estimes vouloir poursuivre avec ton client.” Il parlait doucement, son haleine devait sûrement dégager une odeur de cigarette et d’alcool, rien de bien agréable. “Mais j’avoue que je préférais que tu la termines avec moi.” Sa seconde main descendait le long de son dos jusqu’à arriver au niveau de ses hanches. “Et surtout ne t’habitue pas trop à ce genre de traitement de faveur.” Un sourire en coin, il écrasait sa cigarette qu’il tenait de l’autre main pour la laisser se déposer auprès de la main qui était posée sur ses hanches.   
(c) DΛNDELION


@Lou Aberline :l:




C R I M I N A L
Vous pouvez obtenir plus avec des paroles aimables et un bon flingue qu'avec des paroles aimables seulement - AL CAPONE



Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  QY6mrp83_oCan you keep this secret ? - 2014 (Lou)  1cRHfkVs_o

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lou Aberline
Lou Aberline
l'indomptable
l'indomptable
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (29/10/88)
SURNOM : Aberline, avec un soupir d'exaspération.
STATUT : elle a gardé la porte de ses secrets close ; il a claqué celle de leur relation
MÉTIER : Boss @the Hive. Elle a rangé son costume de scène et déserté le RHPS depuis que ses ennemis ont découvert qu'elle y travaillait.
LOGEMENT : #302 orchid street, redcliffe : un duplex avec vue juste pour elle et Tiny, le chien aux gros problèmes d'agressivité qu'elle vient d'adopter (elle est juste incomprise, elle vous dira)
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Tumblr_oryugbfIgC1rcn1qfo6_r1_400
POSTS : 2652 POINTS : 370

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Son vrai nom est Grimes. Fille unique et choyée d'un couple aisé. Vit mal la solitude et l'ennui, très fêtarde, bavarde. Tombée dans la drogue à 16 ans. Ses parents lui ont coupé les vivres après une overdose. A trahi Mitchell et le Club malgré elle. A vécu dans un squat pendant des mois et s’est prostituée. Sa mauvaise influence a causé plusieurs morts qui la hantent. Après trois ans de sobriété, elle est récemment retombée dans la poudre.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Mitchell #4 (fb) - Mitchell #5 - Ichabod #2 - Joseph #3 - Danika - Finn #7 - James - Solas - Jet #2 9/5

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  OEBxsnly_o
STRANGERLINE ► When you're halfway to hell you could just keep on running or turn around and face yourself.

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  61qb5BK
LOUNEY ► I won't let go, I'll be your lifeline tonight. Cause we all get lost sometimes, you know? It's how we learn and how we grow.

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Rg24hNT
SOLOU ► Oh my God, I'm a giant with an appetite Pushing people to the ground and running 'round the halls at night
RPs EN ATTENTE : Lawrence - Wyatt - Lene #4
RPs TERMINÉS : Jimmy - Aisling - Archer - Archer #2 - Finn - Cole&Nathan - Mitchell - Lene - Finn #2 - Street Cats - Liam - Anwar - Finn #3 - Cole - Lene #2 - Jack - Aisling #2 - Finn #4 - Raelyn - Joseph - Mitchell #2 - Doherty's - Finn #5 - Alice - Mitchell #3 - Amos - Joseph #2 - Jet - Ichabod - Raelyn & Amos - Victoire & Jet - Finn #6 - Amos #3 - Lene #3
PSEUDO : loonywaltz
AVATAR : emily browning
CRÉDITS : lux aeterna
DC : jamie keynes, kelly ward & marcus leckie
INSCRIT LE : 16/05/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t6890-lou-cause-there-s-no-other-way-out-on-this-lonely-town https://www.30yearsstillyoung.com/t11382-love-who-loves-you-back https://www.30yearsstillyoung.com/t7613-lou-aberline#272600 https://www.30yearsstillyoung.com/t7614-lou-aberline#272602

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Can you keep this secret ? - 2014 (Lou) Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  EmptySam 7 Nov - 7:16


► CAN YOU KEEP THIS SECRET
@Mitchell Strange & LOU ABERLINE

We keep behind closed doors Every time I see you, I die a little more Stolen moments that we steal as the curtain falls

Mitchell, sûrement de bonne humeur, passait l’éponge. S’il n’était pas rare que Lou prenne ses aises avec lui, l'insubordination n’était jamais au programme ; connaître sa place et savoir y rester était le meilleur moyen d’être dans ses petits papiers. Et puis, elle était frêle, Lou, elle était naïve, influençable à souhait. Au sein du Club, elle se complaisait dans une forme de sujétion. On lui disait quoi faire et comment le faire, on prenait les décisions à sa place, et elle suivait le mouvement. Cela lui convenait parfaitement. Surtout, elle se sentait à l’abri, en sécurité, couvée. Et elle savait exactement à qui elle devait tout ceci. Strange était son bienfaiteur, son sauveur, son héros. Il avait son respect, son indéfectible loyauté, son affection. Elle l’aimait, Lou, à sa manière. Elle l’aimait et le craignait tout à la fois, ce pourquoi la vérité avait tant de mal à traverser ses lèvres. La cause de sa nervosité, son émotivité, ses nausées lancinantes. La jeune femme attendait le bon moment sans être certaine qu’il en existe un. “T’as sûrement abusé avec la poudre. Je ne comprends pas pourquoi tu continues à te mettre mal avec cette merde !” La conclusion du boss ne pouvait être plus éloignée de la réalité et conforta Lou dans l’idée qu’il ne devinerait jamais, pas tant que son corps ne la trahirait pas. Ce qui lui laissait, quoi, un mois ? Elle craquerait sous la pression bien avant cela, c’était certain. Bien des efforts furent déjà nécessaires pour qu’elle se reprenne ce soir-là et retrouve son petit sourire afin de rassurer Mitchell. Si elle papillonnait des yeux, si elle en montrait juste assez, si elle se faisait docile, tout serait oublié, comme toujours. Quelques minauderies rendaient les hommes amnésiques. “Je pense que je vais finalement être présent samedi, j’ai été invité, mais ça ne me tentait pas plus que ça. Comme ça, je pourrais veiller à ce qu’il ne se passe rien de déplacé et je te raccompagnerai juste après, sauf si tu estimes vouloir poursuivre avec ton client.” conclut Strange à propos de la soirée pour laquelle elle était missionnée samedi. Le savoir dans les parages la rassurerait. Personne n’oserait quoi que ce soit sachant que le patron du Club était là pour surveiller sa brebis. “Mais j’avoue que je préférais que tu la termines avec moi.” il ajouta en confirmant son étreinte. Lou se pinça les lèvres ; cette fameuse soirée qu’elle anticipait venait de prendre une tournure bien plus plaisante. Il était évident qu’aucun client ne pouvait espérer conclure avec elle si la promesse d’une nuit avec Mitchell trottait dans son crâne. Après tout, nul homme ne lui allait à la cheville, dans son estime. Il y avait lui, et il y avait le reste des rats. “C’est toi le boss, c’est toi qui décide de ce genre de choses, non ?” fit-elle en haussant les épaules, les bras autour de son cou, le visage près du sien. Oui, il était le patron. Et le patron la voulait elle. Il n’en fallait pas plus pour gonfler son orgueil et la rassurer quant à la situation. Il ne lui ferait pas de mal. Il ne lui ferait jamais de mal. “Et surtout ne t’habitue pas trop à ce genre de traitement de faveur.” précisa-t-il pourtant, mais y croyait-il lui-même ? Il subissait le crises de jalousie de Mavis et les critiques de Raelyn pour elle. Il les balayait du revers de la main comme si elle en valait le coup, elle qui était peu de chose. Pour quoi ? Pour des parties de jambes en l’air ? Pour la remercier de sa rentabilité ? L’emprise allait dans les deux sens, semblait-il. Du moins, c’était ce que Lou espérait, c’était ce à quoi elle se raccrochait. “Je crois que c’est toi qui ne saurait pas t’en passer.” souffla-t-elle avant de voler un baiser furtif au coin de sa bouche. Puis elle quitta sa chaise et récupéra son sac. Faisant volte face, elle se dirigea vers la sortie d’un pas déterminé et fit un signe de la main à Strange de dos. “A samedi alors.” fit-elle avec un petit rire. Sa petite tête formantait déjà tout un plan. Elle lui dirait samedi. Ils passeraient une excellente soirée, puis une agréable nuit, et alors qu’il sera de la meilleure humeur qui soit, elle lui dirait, et peut-être qu’elle ne sera pas répudiée.

***

“Viens-là, bébé, t’es mon porte-bonheur de la soirée.” Comme c’est original, songea-t-elle. Cependant son sourire de mijaurée maintenait son rôle de façade et la jeune femme s’installa sur les genoux de son client comme une bonne petite godiche. Elle lâcha même un petit rire -pourquoi ? on s’en fichait. Elle passa un bras autour de ses épaules, lui la tenait fermement par la fesse. Il avait pris ses aises après le second whisky, ses élans de mâle alpha éveillés par le Scotch. Strange n’était pas encore arrivé, et Lou se demandait peu à peu s’il viendrait tout court ou s’il l’avait oubliée. La soirée se déroulait dans un casino et le client en était le directeur. L’événement était privé, bourré de gens de la haute -des gens susceptibles de la reconnaître et de rapporter sa présence à ses parents si elle n’était pas maquillée à la truelle et sapée tout en sequins. Les hommes de la sécurité semblaient faire partie de la décoration ; les cachetons et la poudre que Lou avait apportés dans sa pochette inondaient les tables de jeu juste sous leurs yeux sans que cela n’entraîne la moindre réaction. A la table de poker, la partie allait débuter, jonchée de sommes mirobolantes en jetons sur le côté. “Mitchell !” s’exclama le client. Surprise, Lou sursauta et releva son regard, découvrant son patron près d’eux. Son sourire s’élargit immédiatement tandis que lui et le directeur échangeaient une ferme poignée de main. “Tu nous fais l’honneur de te joindre à la partie ?” proposa le client, le nez déjà rougi par l’alcool et les lignes qu’elle lui préparait avec soin. “Qu’est-ce que t’en dis, bébé, je peux dépouiller le grand Mitchell Strange ?” il demanda à Lou cette fois, accompagnant le paternalisme d’une belle tape sur son derrière. Intérieurement, elle lui jetait son whisky à la figure et le saignait à la jugulaire avec les débris de son verre avant de lui cracher dessus. Mais sur son visage, son sourire ne ternit pas, à peine crispé. “Tu peux essayer, hun’.” temporisait-elle pour le plaisir de ne pas caresser son égo dans le sens du poil. Elle jeta un coup d’oeil complice à Strange ; rien ne lui ferait plus plaisir qu’il plume le client, même si cela n’était pas dans leur intérêt.






So fight on My little bird Oh I'm running jumping flying Gunning faster fighting Faster than the world

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  HM7e7CT
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  LMRsHaF
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  0q9c4Id

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Spg7okK  Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  R3zxRMA
:l::
 

Revenir en haut Aller en bas
Mitchell Strange
Mitchell Strange
le grand méchant loup
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : Quarante et un ans. (20 Juin) . Il a eu du mal à passer le cap de la trentaine et ça serait mentir de dire qu'il vit très bien la quarantaine. Il déteste ça, il n'aime pas le fait de vieillir et figerait le temps s'il le pouvait.
SURNOM : Mitch. Diminutif de son faux non. Les plus intimes l'appel Alex, de son vrai nom.
STATUT : Veuf. Il a perdu sa femme suite à une overdose. À présent il s'en est remit, il peut affirmer être célibataire.
MÉTIER : Il investi dans l'immobilier, il gère un restaurant avec son frère, de simples couvertures pour son activité criminelle. Il est à la tête du Club, pègre de Brisbane.
LOGEMENT : Un appartement à Fortitude Valley.
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  73e4d392c6ff4c19ddc2e7ba606f7fe8
POSTS : 711 POINTS : 225

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  G5GQs1bW_o
→ STRANGERLINE


Lou (FB) + Lou#4 + Deborah#2 + Heïana #2 + Alec #3 + Naomi#1
RPs EN ATTENTE : Norah #4
Anwar #3
RPs TERMINÉS : Lubya#1 + Lubya#2 + Raelyn + Raelyn#2 + Lou + Norah + Anwar+ Club & Manthas + Deborah + Lubya#3 + Lubya#4 + Heïana + .Norah#2 + Primrose + Nino + Raelyn#4 + Alec + Raelyn#3 + Amos + Lou#2 + Anwar#2 +. Norah #3 + Raelyn#5 + Alec (fb) + Alec#2 + Alice
Autres dimensions : Raelyn (Dimension zombie)
PSEUDO : London
AVATAR : Tom Hardy
CRÉDITS : Avengedinchains (avatar) London (crackships) signature Cyndel icon signature : miserunt Userbar : Loonywaltz
DC : Nop
INSCRIT LE : 09/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22907-i-m-not-the-devil-but-i-serve-him-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t22999-dance-with-me-in-the-dark-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t23736-mitchell-strange#966794

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Can you keep this secret ? - 2014 (Lou) Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  EmptyMer 11 Nov - 16:33


Can you keep this secret ? - 2014
Lou & Mitchell


Mitchell n'était pas d'humeur à se prendre la tête ce soir, il avait passé une bonne journée et pour une fois qu'il ne jouait pas le parano il passait l'éponge sur le comportement de Lou qui n'avait pas l'air enchanté de devoir tenir compagnie à un client qui avait soigneusement demandé à Mitchell de lui fournir la meilleure. À ses yeux, Lou convenait à ce rôle et il n'avait pas plus réfléchit. C'était le business. Finalement, il lui proposait d'être présent pour veiller à ce que ça ne dérape pas, lui faisant savoir qu'il préférait finir sa soirée avec elle, plutôt qu'elle avec le client et ce même si ça allait rapporter plus d'argent, il s'en fichait. L'idée ne lui plaisait pas. «Dans ce cas-là, c'est un ordre Aberline.» Qu'il disait calmement sans la perdre du regard. Il accordait peu de traitement de faveur et pourtant ces derniers mois, il ne cessait d'en accorder à la jeune femme, croulant sur les avertissements de Raelyn et les crises de Mavis qui ne pouvait plus la voir en peinture. Il était faible avec les femmes Mitchell et c'était sûrement son plus grand défaut. Tout avait commencé avec sa femme qui l'avait entraîné dans tout ça, elle avait fait de lui ce qu'elle voulait et ça se reproduisait avec Lou. Il ne pensait clairement plus avec sa tête dans ces moments-là, mais bien avec ce qu'il a entre les jambes. Il n'ajoutait rien de plus et la regardait partir après qu'elle lui ait donné un baiser rapide.

*****

Il était comme un poisson dans l’eau, du moins en apparence. Pour lui, la haute société était un nid à ordure, rien d'autre qu'un moyen de lui rapporter de l'argent. Il se mêlait facilement à ce monde, son compte en banque pouvant faire foi, il pouvait prétendre en faire partie, mais n'y était pas réellement à son aise. Trop de m'as-tu vu à porté de vue. Si son père n'avait pas fait de la merde autrefois, la famille Strange ferait sûrement partie des bourges de l'Amérique, mais il avait fait le con et ils s'étaient retrouvé à devenir une famille modeste, poussant Mitchell des années plus tard à basculer du mauvais côté pour avoir quelques zéros en plus sur son compte en banque. Il était persuadé que c'était ça, l'argent, qui allait lui procurer le bonheur, mais à ce jour, il ne pouvait pas dire qu'il l'était, l'ironie du sort après avoir basé sa vie sur ce but ultime. Il secouait légèrement la tête tout en avançant au sein du casino qu'il connaissait très bien. Il y venait à vrai dire assez régulièrement pour y passer des soirées à jouer au poker. Il gagnait souvent, mais perdait aussi pas mal de fois, mais il pouvoir se vanter d'être un bon joueur et ce soir, il allait sûrement dépenser un beau petit pactole. Il était persuadé que c'était ça, l'argent, qui allait lui procurer le bonheur, mais à ce jour, il ne pouvait pas dire qu'il l'était, l'ironie du sort après avoir basé sa vie sur ce but ultime. Un puissant homme d'affaire qui ne comptait pas sa consommation de cigare hors de prix et qui lui apportait de nouveaux clients assez régulièrement. Mitchell souriait en continuant d'avancer d’une démarche confiante à la recherche sa petite protégée. Il lui avait assuré d’être présent et ne manquait pas à sa parole. Il fut interpellé par une voix qui lui était familière et s'arrêta dans sa course. Il leva les deux bras tout en s'exclamant. «Peter !» Il lui serrait la main fermement sans le lâcher du regard et surtout sans perdre son sourire qui était fabuleusement faux. Il l'écoutait lui proposer de rejoindre la partie, une proposition qu'il ne pouvait pas refuser, bien qu'il aurait préféré jouer à une autre table que la sienne. Peter étant plutôt insupportable. «Je suis la pour ça !» Qu'il s'exclamait tout en prenant place sur le seul siège de libre qui se trouvait face à Peter, mais surtout Lou qui se trouvait être assise sur ses genoux. Il n’appréciait pas vraiment de la voir si proche de ce prédateur, il n'avait pas manqué les mains baladeuses de l'homme qui avait organisé la soirée. Il serrait les dents avant de rire faussement à la question que son interlocuteur avait posé à Lou, partageant par la même occasion un regard complice avec la jeune femme. «Tu devrais l'écouter, la vérité sort toujours de la bouche des femmes et je ne sais pas pourquoi, mais je me sens plutôt chanceux ce soir.» Il taquinait l'hôte de soirée gentillement, le but n'était pas de se le mettre à dos, non, il ne pouvait pas non plus réagir au sujet de Lou ou montrer une quelconque jalousie. Peter avait payé pour obtenir ses services, c'était le jeu. Il faisait signe à la serveuse qui passait lui demandant un verre sans attendre. Il s'allumait une cigarette, ne partageant pas du tout la même attirance que la plupart des hommes présents envers la coke présente sur la table.

La partie commençait sans attendre, laissant place à un court silence qui fut rompu par l'hôte de soirée qui ne manqua pas de valoriser la jeune femme qu'il ne cessait de ploter depuis le début. «En tous cas, je te félicite, tu m'as fourni du matos de qualité pour la soirée.» Mitchell pouvait parler librement, ici, il était connu pour son activité illégale et non pour son affaire immobilière qui commençait à croître de plus en plus. «Je t'avais promis de la qualités, la meilleure !» Qu'il disait en levant son verre vers lui avant d'en boire une bonne gorgée. Il plaçait les jetons sur la table et la partie commençait, les tours s'enchaînaient et le nombre de personne autour de la table se réduisait. La tension était palpable et une petite pause arriva au bon moment. Mitchell se leva pour se dégourdir les jambes sans s'éloigner de la table pour ne pas perdre Lou du regard. Peter avait bien bu et commençait à avoir des gestes déplacé qui allait très vite l'agacer et pourtant s'il tenait à sa fidélité en tant que client il allait devoir se taire, il le fallait.

(c) DΛNDELION


@Lou Aberline :l:




C R I M I N A L
Vous pouvez obtenir plus avec des paroles aimables et un bon flingue qu'avec des paroles aimables seulement - AL CAPONE



Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  QY6mrp83_oCan you keep this secret ? - 2014 (Lou)  1cRHfkVs_o

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lou Aberline
Lou Aberline
l'indomptable
l'indomptable
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (29/10/88)
SURNOM : Aberline, avec un soupir d'exaspération.
STATUT : elle a gardé la porte de ses secrets close ; il a claqué celle de leur relation
MÉTIER : Boss @the Hive. Elle a rangé son costume de scène et déserté le RHPS depuis que ses ennemis ont découvert qu'elle y travaillait.
LOGEMENT : #302 orchid street, redcliffe : un duplex avec vue juste pour elle et Tiny, le chien aux gros problèmes d'agressivité qu'elle vient d'adopter (elle est juste incomprise, elle vous dira)
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Tumblr_oryugbfIgC1rcn1qfo6_r1_400
POSTS : 2652 POINTS : 370

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Son vrai nom est Grimes. Fille unique et choyée d'un couple aisé. Vit mal la solitude et l'ennui, très fêtarde, bavarde. Tombée dans la drogue à 16 ans. Ses parents lui ont coupé les vivres après une overdose. A trahi Mitchell et le Club malgré elle. A vécu dans un squat pendant des mois et s’est prostituée. Sa mauvaise influence a causé plusieurs morts qui la hantent. Après trois ans de sobriété, elle est récemment retombée dans la poudre.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Mitchell #4 (fb) - Mitchell #5 - Ichabod #2 - Joseph #3 - Danika - Finn #7 - James - Solas - Jet #2 9/5

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  OEBxsnly_o
STRANGERLINE ► When you're halfway to hell you could just keep on running or turn around and face yourself.

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  61qb5BK
LOUNEY ► I won't let go, I'll be your lifeline tonight. Cause we all get lost sometimes, you know? It's how we learn and how we grow.

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Rg24hNT
SOLOU ► Oh my God, I'm a giant with an appetite Pushing people to the ground and running 'round the halls at night
RPs EN ATTENTE : Lawrence - Wyatt - Lene #4
RPs TERMINÉS : Jimmy - Aisling - Archer - Archer #2 - Finn - Cole&Nathan - Mitchell - Lene - Finn #2 - Street Cats - Liam - Anwar - Finn #3 - Cole - Lene #2 - Jack - Aisling #2 - Finn #4 - Raelyn - Joseph - Mitchell #2 - Doherty's - Finn #5 - Alice - Mitchell #3 - Amos - Joseph #2 - Jet - Ichabod - Raelyn & Amos - Victoire & Jet - Finn #6 - Amos #3 - Lene #3
PSEUDO : loonywaltz
AVATAR : emily browning
CRÉDITS : lux aeterna
DC : jamie keynes, kelly ward & marcus leckie
INSCRIT LE : 16/05/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t6890-lou-cause-there-s-no-other-way-out-on-this-lonely-town https://www.30yearsstillyoung.com/t11382-love-who-loves-you-back https://www.30yearsstillyoung.com/t7613-lou-aberline#272600 https://www.30yearsstillyoung.com/t7614-lou-aberline#272602

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Can you keep this secret ? - 2014 (Lou) Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  EmptyMer 18 Nov - 15:08


► CAN YOU KEEP THIS SECRET
@Mitchell Strange & LOU ABERLINE

We keep behind closed doors Every time I see you, I die a little more Stolen moments that we steal as the curtain falls

« En tous cas, je te félicite, tu m'as fourni du matos de qualité pour la soirée. »
« Je t'avais promis de la qualité, la meilleure ! »
Casino ou rayon boucherie du supermarché, difficile de faire la différence à ce stade. L’australienne endossait le rôle de produit d’appel, de tête de gondole. Elle souria, occulta tout ceci de ses pensées. Les hommes étaient ainsi, après tout.
Mitchell à la table de poker, Lou pensait se croire en sûreté. Car Peter était un client qui n’avait pas tardé à prendre ses aises avec elle, qui l’avait immédiatement affublée d’un “bébé” qui la faisait grincer des dents, et qui n’hésitait pas à placer ses mains où bon lui semblait. C’était à peine s’il la laissait effectuer ses ventes auprès du reste des invités tant il se crispait de jalousie à la moindre interaction avec qui que ce soit d’autre. Elle était sa poupée pour la soirée et il le faisait comprendre. Et Lou, jeune et sotte, malgré son malaise, songeait que ce comportement était flatteur, qu’il témoignait de sa beauté, de son charisme, et donc de la satisfaction de son client. Elle souriait niaisement quand elle avait envie d’arracher ses paluches de ses fesses, elle riait lorsqu’il lançait une remarque graveleuse, elle papillonnait des paupières quand il se faisait plus possessif encore. La jeune femme n’oubliait pas son rôle, elle savait très exactement quelle était sa place ; c’était sur ses genoux s’il en avait décidé ainsi, à lui faire croire encore et encore qu’il était le seul, l’unique mâle alpha du casino. C’était de la faire la moue, de passer sa main sur son torse, de lui donner à picorer. Peter appréciait tout particulièrement renifler ses rails de cocaïne sur l’épaule nue de sa chose. Une fois au bout de la ligne, il léchait sa peau du creux de son cou jusqu’à son oreille. Elle frissonnait et lâchait un rire nerveux qui masquait son dégoût. De temps en temps, Lou lançait un regard à Strange et cherchait du réconfort dans sa présence. Tant qu’il était là, ce genre de gestes était le pire qui lui arriverait. Il avait promis.

A la pause, au bout de quelques manches, elle se releva et fut arrêtée net par un Peter fermant ses épais doigts sur son bras pâle. “Je reviens tout de suite, je vais m’arranger au petit coin.” se justifiait-elle, et il daigna la lâcher. Tandis qu’elle se dirigeait vers les toilettes, elle devina son client se pencher vers son boss et lui glisser tout bas, la désignant d’un signe de tête ; "Ça manque de nichons, quand même.” Non, la nature ne l’avait pas gâtée de ce côté-là, mais elle se fichait bien de ce qu’un porc de ce genre pouvait bien penser d’elle tant que la paie était alignée à la fin. Et bon Dieu, comme elle avait hâte que la soirée se termine. Lou prit le temps de se recoiffer et de passer un coup de rouge sur ses lèvres. Elle supposait que, pendant ce temps-là, Mitchell et Peter parlaient business. Ce n’était vraiment pas ses oignons. Au calme, elle dévissa la capsule qui servait de pendentif à son collier et saupoudra sur son pouce un peu de sa poudreuse personnelle. A chaque fois, elle entendait la voix étouffée de sa conscience tenter de l’en empêcher, lui rappelant que cela n’était pas bon pour le bébé. Et heureusement, quelques minutes après sa dose, la voix s’éteignait, absorbée par le vide qui faisait le ménage dans sa tête. Elle n’en avait rien à cirer de ce bébé. Il allait ruiner sa vie, si pas la lui retirer. Alors il était préférable pour tout le monde qu’il finisse dans la cuvette des toilettes avant qu’elle ne se retrouve avec une balle entre les deux yeux.

De retour à la table, bien sûr, Peter la tira sèchement sur ses jambes de nouveau. “Bébé, la partie reprend !” Il semblait particulièrement enthousiaste pour quelqu’un qui n’était pas en veine. Depuis le premier tour, il avait perdu la plupart du temps. La chance n’avait pas tourné après la pause et l’homme fut forcé de céder à nouveau un joli magot à ses adversaires. Qui misait dix mille sur une paire de reines, franchement ? “Ouh, si tu continues comme ça t’auras plus assez de jetons pour acheter ta prochaine ligne, hun’.” taquinait Lou qui prenait un malin plaisir à voir son client se faire plumer. Et celui-ci ne manqua pas de le remarquer, son visage se figeant immédiatement d’une expression menaçante. "T'insinue quoi là ?” Elle sentit son étreinte de refermer sur elle, ses doigts se planter dans sa taille. “R-rien… Rien du tout, hun’.” Il avait un sourire mauvais, inquiétant. Son regard était assombri par ses pupilles dilatées par la poudre. “Non, non, expliques-moi.” Lou secoua négativement la tête et voulut s’écarter, en vain. Ses yeux cherchaient du soutien auprès de Mitchell. Puis une vive douleur lui arracha un petit cri étouffé par la surprise ; les doigts de Pete dans ses cheveux tiraient ses mèches blondes de toutes leurs forces, basculant sa tête en arrière. Visiblement, il n’était pas bon perdant. “T’es à moi. A moi, petite pute. J’ai besoin de te le rappeler ?” Aucun invité ne s’opposait à la scène. Entouré de ses amis, Peter se sentait validé par leur silence et leur immobilisme. Certains souriaient sûrement. D’autres se cachaient derrière leur whisky. Lou, elle, terrorisée par son client, avait oublié les regards posés sur eux. Son cuir chevelu la faisait souffrir, sa nuque tordue malgré elle propageait un tiraillement jusqu’en bas de son dos. Le moindre mouvement se soldait par un gémissement de douleur. Pourtant, la gorge nouée par la panique, elle ne put que secouer la tête pour assurer à Peter qu’elle retenait la leçon. Il la lâcha avec un rire gras. “Allons. Fais pas cette tête. On rigole !” Mais elle ne riait pas. Vide et désarticulée, Lou n’osait plus bouger. Elle passa le dos de sa main sous ses yeux afin de limiter les dégâts de son mascara. Ses cheveux étaient dans un piteux état. Peter la poussa finalement et la fit tituber loin de la table, agacé ; “Retourne t’arranger.”





So fight on My little bird Oh I'm running jumping flying Gunning faster fighting Faster than the world

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  HM7e7CT
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  LMRsHaF
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  0q9c4Id

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Spg7okK  Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  R3zxRMA
:l::
 

Revenir en haut Aller en bas
Mitchell Strange
Mitchell Strange
le grand méchant loup
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : Quarante et un ans. (20 Juin) . Il a eu du mal à passer le cap de la trentaine et ça serait mentir de dire qu'il vit très bien la quarantaine. Il déteste ça, il n'aime pas le fait de vieillir et figerait le temps s'il le pouvait.
SURNOM : Mitch. Diminutif de son faux non. Les plus intimes l'appel Alex, de son vrai nom.
STATUT : Veuf. Il a perdu sa femme suite à une overdose. À présent il s'en est remit, il peut affirmer être célibataire.
MÉTIER : Il investi dans l'immobilier, il gère un restaurant avec son frère, de simples couvertures pour son activité criminelle. Il est à la tête du Club, pègre de Brisbane.
LOGEMENT : Un appartement à Fortitude Valley.
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  73e4d392c6ff4c19ddc2e7ba606f7fe8
POSTS : 711 POINTS : 225

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  G5GQs1bW_o
→ STRANGERLINE


Lou (FB) + Lou#4 + Deborah#2 + Heïana #2 + Alec #3 + Naomi#1
RPs EN ATTENTE : Norah #4
Anwar #3
RPs TERMINÉS : Lubya#1 + Lubya#2 + Raelyn + Raelyn#2 + Lou + Norah + Anwar+ Club & Manthas + Deborah + Lubya#3 + Lubya#4 + Heïana + .Norah#2 + Primrose + Nino + Raelyn#4 + Alec + Raelyn#3 + Amos + Lou#2 + Anwar#2 +. Norah #3 + Raelyn#5 + Alec (fb) + Alec#2 + Alice
Autres dimensions : Raelyn (Dimension zombie)
PSEUDO : London
AVATAR : Tom Hardy
CRÉDITS : Avengedinchains (avatar) London (crackships) signature Cyndel icon signature : miserunt Userbar : Loonywaltz
DC : Nop
INSCRIT LE : 09/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22907-i-m-not-the-devil-but-i-serve-him-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t22999-dance-with-me-in-the-dark-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t23736-mitchell-strange#966794

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Can you keep this secret ? - 2014 (Lou) Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  EmptyJeu 19 Nov - 17:54


Can you keep this secret ? - 2014
Lou & Mitchell

À la pause l'Américain se contenta de discuter business avec Peter, celui-ci voulant organiser plus de soirée de ce genre en partenariat avec le Club. Mitchell appréciait son souhait et lui faisait savoir qu'il ne serait pas déçu. Des promesses de courte durée. Il penchait la tête vers Lou qui s'en allait se rafraichir lorsqu'il lui annonça que ça manquait de nichons. Certes, elle n'était pas bien fournis à ce niveau-là, mais était plutôt douée à d'autres niveaux. «Elle a de bien meilleure qualités, crois-moi.» Se contentait-il de dire avec un petit sourire en coin. Son but n'était pas de lui vendre le corps de Lou, mais de sauver les apparences en prenant son partie sur le moment et pourtant il n'avait qu'une envie. Lui mettre un poing dans la gueule. Heureusement, la partie reprenait assez rapidement et c'est tout en gardant un œil sur Lou que Mitchell commençait à jouer. Les minutes passaient et l'attitude de Peter se dégradait. Il devenait violent et ça ne présageait rien de bon.

Mitchell fronçait les sourcils face à l’attitude de l'hôte de soirée, il serrait les dents, tentant de se convaincre de ne pas réagir. Il n'agissait jamais et ne prêtait même pas attention la plupart du temps, mais pour la brune c'était différent. Il serrait le poing sous la table en gardant à l’esprit qu'il pouvait perdre gros s'il se mettait à défendre Lou qui au finale ce soir n'était qu'une escort de plus envoyé par Mitchell. Il disait qu'elle était à elle, des mots qui faisait bouillir le sang du boss. Il buvait plusieurs gorgée de son verre pour faire passer la pilule face à la violence de Peter, mais lorsqu'il envoya valser Lou lui demandant d'aller s'arranger il ne pu se retenir d'agir, s'en était trop. « Je pense que tu devrais te calmer Peter. Tous le monde a compris ton petit numéro de mâle dominant, mais redescend, t’as payé pour avoir de la compagnie, c’est pathétique !»C’était la première mauvaise décision qu’il prenait. «Reste là ma belle.» Il tentait de se convaincre que Raelyn avait raison, que Lou lui attirerait des problèmes, à ce stade il ne se doutait pas de ce que l'attendait, mais ce choix qu'il avait fait, de s'opposer à un client qui déboursait une bonne somme par semaine au Club était le premier d'une longue liste. Il posait ses cartes sur la table de jeu, abandonnant ainsi sa mise avant de se lever. Il avait joué et ne pouvait pas revenir en arrière. En mettant de côté son rôle, il venait de franchir une limite qu'il n'avait jusque-là jamais franchit. Il observait le regard de Peter, un regard rempli de haine. « J’ai payé donc j’estime avoir le droit au moins à une petite gâterie, qu’en penses-tu petite pute ? » il n’osait pas s’adresser directement au boss. Dénigrer un peu plus la jeune femme était d’avantage dans ses cordes. Mitchell se retenait de ne pas lui en coller une, passant sa main dans sa poche tout en attirant Lou vers lui avec l’autre main. « Tiens ton putain fric ! » L’américain balançait une liasse de billets vers l’hôte de soirée, se disant qu'il avait de la chance d'être sur son terrain, car si ce genre d'attitude c'était déroulé chez-lui, les conséquences n'auraient sûrement pas été les mêmes. « Je pense que je n’ai pas besoin de te préciser que tu n’es plus le bienvenu au Club et si l’envie de parler te traversait l’esprit je me ferai un plaisir de te descendre moi-même » la voix de Mitchell était froide et sérieuse. Il menaçait son fidèle client pour épargner Lou. Terrible erreur. Peter était resté silencieux face à la menace, lançant un regard noir à la jeune femme avant de passer à autre chose, comme si de rien était histoire d'embellir les apparences. Mitchell attrapait Lou par la taille, sa main se posant délicatement sur le bas de son dos comme si elle était sienne, l’entraînant ainsi jusqu’à l’extérieur du casino sans un mot de plus, ignorant quiconque croisait leur chemin.

À l'extérieur, le chauffeur assigné pour la soirée les attendaient déjà. Mitchell se pressa d'ouvrir la portière pour que Lou s'installe dans la voiture avant d'en faire autant. «Dépose nous à Logan» Qu'il disait simplement, ne demandant pas l'avis de la jeune femme qui se trouvait à ses côtés. Dans le quartier de Logan City se trouvait l'un des appartement que possédait l'Américain, un appartement meublé qui servait en cas d'urgence. Sachant Mavis à son véritable domicile, il n'allait pas débarquer avec Lou. Mike qui conduisait lançait un regard au boss via le rétroviseur espérant l'entendre prononcer quelque chose, mais rien, Mitchell restait silencieux tout le long du trajet, le regard froid. Il pensait à ce qu'il venait de faire et savait que les conséquences ne tarderaient pas à arriver. Peter était peut-être con, mais il lui rapportait gros chaque mois via ses propres connaissances. Il déglutissait difficilement avant d'entendre le moteur s'arrêter. Il jeta un œil à Lou lui faisant signe de descendre et donnait quelques billets à Mike avant de descendre à son tour.

Ils arrivèrent assez rapidement dans le vaste appartement. Mitchell s'allumait une cigarette tout en regardant Lou dans les yeux. «Tu m'as mis dans une très mauvaise situation, j'espère que tu en as conscience. » Qu'il disait finalement après un long moment de silence. Il soufflait la fumée de sa cigarette tout en prenant place sur l'un des fauteuil présent. «Je n'aurai jamais dû t'imposer à ce pauvre type.» Ajoutait-il amèrement, se rendant compte qu'il n'avait pas supporté voir Peter ploter sa protégé sous ses yeux. Putain. Qu'était-il entrain de faire ? «Donne moi une bière.» Qu'il disait en balançant son téléphone plus loin sur le canapé. «Et viens par là, je pense avoir mérité un peu de tendresse !» Il avait beau être en colère, lorsqu'il s'adressait à Lou, il le faisait d'un ton plutôt calme, bien qu'on pouvait facilement distinguer sa supériorité dans sa voix.  

(c) DΛNDELION


@Lou Aberline :l:




C R I M I N A L
Vous pouvez obtenir plus avec des paroles aimables et un bon flingue qu'avec des paroles aimables seulement - AL CAPONE



Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  QY6mrp83_oCan you keep this secret ? - 2014 (Lou)  1cRHfkVs_o

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lou Aberline
Lou Aberline
l'indomptable
l'indomptable
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (29/10/88)
SURNOM : Aberline, avec un soupir d'exaspération.
STATUT : elle a gardé la porte de ses secrets close ; il a claqué celle de leur relation
MÉTIER : Boss @the Hive. Elle a rangé son costume de scène et déserté le RHPS depuis que ses ennemis ont découvert qu'elle y travaillait.
LOGEMENT : #302 orchid street, redcliffe : un duplex avec vue juste pour elle et Tiny, le chien aux gros problèmes d'agressivité qu'elle vient d'adopter (elle est juste incomprise, elle vous dira)
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Tumblr_oryugbfIgC1rcn1qfo6_r1_400
POSTS : 2652 POINTS : 370

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Son vrai nom est Grimes. Fille unique et choyée d'un couple aisé. Vit mal la solitude et l'ennui, très fêtarde, bavarde. Tombée dans la drogue à 16 ans. Ses parents lui ont coupé les vivres après une overdose. A trahi Mitchell et le Club malgré elle. A vécu dans un squat pendant des mois et s’est prostituée. Sa mauvaise influence a causé plusieurs morts qui la hantent. Après trois ans de sobriété, elle est récemment retombée dans la poudre.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Mitchell #4 (fb) - Mitchell #5 - Ichabod #2 - Joseph #3 - Danika - Finn #7 - James - Solas - Jet #2 9/5

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  OEBxsnly_o
STRANGERLINE ► When you're halfway to hell you could just keep on running or turn around and face yourself.

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  61qb5BK
LOUNEY ► I won't let go, I'll be your lifeline tonight. Cause we all get lost sometimes, you know? It's how we learn and how we grow.

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Rg24hNT
SOLOU ► Oh my God, I'm a giant with an appetite Pushing people to the ground and running 'round the halls at night
RPs EN ATTENTE : Lawrence - Wyatt - Lene #4
RPs TERMINÉS : Jimmy - Aisling - Archer - Archer #2 - Finn - Cole&Nathan - Mitchell - Lene - Finn #2 - Street Cats - Liam - Anwar - Finn #3 - Cole - Lene #2 - Jack - Aisling #2 - Finn #4 - Raelyn - Joseph - Mitchell #2 - Doherty's - Finn #5 - Alice - Mitchell #3 - Amos - Joseph #2 - Jet - Ichabod - Raelyn & Amos - Victoire & Jet - Finn #6 - Amos #3 - Lene #3
PSEUDO : loonywaltz
AVATAR : emily browning
CRÉDITS : lux aeterna
DC : jamie keynes, kelly ward & marcus leckie
INSCRIT LE : 16/05/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t6890-lou-cause-there-s-no-other-way-out-on-this-lonely-town https://www.30yearsstillyoung.com/t11382-love-who-loves-you-back https://www.30yearsstillyoung.com/t7613-lou-aberline#272600 https://www.30yearsstillyoung.com/t7614-lou-aberline#272602

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Can you keep this secret ? - 2014 (Lou) Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  EmptyMar 5 Jan - 17:06


► CAN YOU KEEP THIS SECRET
@Mitchell Strange & LOU ABERLINE

We keep behind closed doors Every time I see you, I die a little more Stolen moments that we steal as the curtain falls

Pétrifiée sur ses jambes de coton, Lou s’était rattrapée à la table de poker en manquant de trébucher de ses hauts talons sous l’impulsion violente de Peter. Si physiquement, seule sa tête lui était douloureuse et elle devinait la future formation d’un hématome sur sa hanche, il lui semblait pourtant souffrir de toutes parts. Tu es à moi, qu’elle entendait résonner dans son crâne, et cela lui faisait l’effet d’un coup de poing dans le ventre à chaque fois. Cette perpétuelle dépersonnalisation la frigorifiait de l’intérieur. Ses sens engourdis par les lignes de coke rendaient l’odeur des alcools autour de la table plus écoeurants que jamais. Son ventre se retournait. Les sons étaient mous derrière les battements de son coeur terrifié. « Je pense que tu devrais te calmer Peter. Tous le monde a compris ton petit numéro de mâle dominant, mais redescend, t’as payé pour avoir de la compagnie, c’est pathétique ! » La jeune femme devinait la voix de Mitchell, finalement décidé à prendre sa défense après la scène qui venait de se dérouler sous ses yeux. Elle ne l’espérait plus. Non sans mal, elle releva ses yeux et trouva le regard de son patron tandis qu’il lui ordonnait de ne pas bouger. Ce n’était pas plus par obéissance que par la force de cette gravité qui ancraient ses pieds dans le sol du casino qu’elle ne se mouvait pas d'un cil. Autour d’elle, les événements avaient quelque chose d’irréel. Strange s’était levé, menaçant. Peter faisait monter l’altercation d’un cran. Elle sentit la main de l’américain l’attirer vers lui, et elle se laissa faire comme une poupée de chiffon, un animal apeuré. Lorsque les billets volèrent sur la table et le visage du directeur de l’établissement, Lou revint à elle, électrisée par la réalisation de ce que venait de faire son patron ; non seulement avait-il pris son parti, mais il tirait un trait sur un client important. A cause d’elle. Pour elle. Agrippée à lui, elle resserra son étreinte. « Je pense que je n’ai pas besoin de te préciser que tu n’es plus le bienvenu au Club et si l’envie de parler te traversait l’esprit je me ferai un plaisir de te descendre moi-même »

Ils avaient quitté le casino, l’air frais glissant sur ses bras nus permit à Lou de reprendre ses esprits. Elle se glissa sur la banquette arrière de la voiture de Mitchell sans dire un mot, et suivant l’exemple de celui-ci, elle n’émit pas un son de tout le trajet. De temps à autre, le regard de la jeune femme glissait timidement vers lui afin de prendre le pouls de son état d’esprit ; mais il était perpétuellement cloîtré dans une expression fermée qui ne laissait rien paraître du fond de sa pensée. Etait-il en colère contre elle ? Allait-elle passer un sale quart d’heure une fois arrivés -qu’importe où ils se dirigeaient ? Ses lèvres se pincèrent, ses mains jointes sur ses cuisses. Elle pouvait encore deviner l’odeur de Peter flotter autour de son visage comme s’il continuait de murmurer dans son oreille. Elle sentait ses mains sur elle. Et elle s’enfonçait un peu plus dans la banquette, petite, fatiguée, blasée.

Arrivés dans l’appartement, Lou se débarrassa immédiatement de ces escarpins qui lacéraient ses pieds et fit quelques pas, pieds nus, sur le grand tapis du salon. Elle adorait plonger dans les longues fibres, les écraser sous ses orteils en tournoyant. D’un coup d’oeil, l’australienne observa les lieux ; ils n’avaient pas changé depuis la dernière fois. S’ils étaient ici, c’était que Mavis était dans l’autre appartement, devinait-elle. Juste deviner la crise de nerfs de la femme de Strange si elle apprenait qu’ils se trouvaient tous deux ici remit un sourire sur son visage. Un sourire qui s’évapora en un instant. « Tu m'as mis dans une très mauvaise situation, j'espère que tu en as conscience. - Je suis désolée…» Elle répondit machinalement, pas convaincue que l’incident soit véritablement de sa faute, mais n’en doutant pas assez pour contredire Mitch. Avait-elle fait ou dit quelque chose qu’il ne fallait pas ? N’était-elle pas assez bien pour Peter ? Pas assez jolie à son goût ? Pas assez disponible et malléable ? « Je n'aurai jamais dû t'imposer à ce pauvre type. -T’aurais dû envoyer quelqu’un avec un bonnet D. » Elle l’avait entendu se moquer. Cela ne l’avait pas atteint. Elle songeait que bien peu de choses l’atteignaient encore, pourtant Lou était plus à fleur de peau que jamais. Elle avait paniqué, là-bas. Elle s’était laissée dévorer par ses émotions, sa peur, son dégoût pour son client. Désormais le monde était moins bruyant, moins éblouissant, et ce calme l’aidait à retrouver contenance. « Donne moi une bière. Et viens par là, je pense avoir mérité un peu de tendresse ! » La jeune femme acquiesca et se dirigea vers la cuisine, trouva la bière, le décapsuleur, et revint dans le salon avec la bouteille ouverte pour Strange -sourire en prime. Sans se faire prier, elle s’installa sur ses cuisses et passa un bras autour de ses épaules. “Merci, pour tout à l’heure, fit-elle tout bas, faisant glisser ses doigts sur la barbe de Strange qui couvrait sa mâchoire. J’espère que Peter ne va pas t’attirer des problèmes. Je peux aller m’excuser auprès de lui demain, si tu veux.” Elle n’en avait aucune envie, et Dieu savait que mettre son orgueil de côté de la sorte était un véritable sacrifice de sa part, mais en juste retour du geste de Mitchell pour la défendre, cela lui semblait être la moindre des choses. Peut-être pouvait-elle arrondir les angles, avec de la came ou une gâterie. L’idée lui glaçait le sang ; elle posa sa tête sur l’épaule de Mitchell, en quête d’une chaleur humaine qui balayerait ces pensées. “Pourquoi t’as fait tout ça pour moi ? demanda-t-elle finalement, après un court silence. Tu aurais pu laisser couler. Tu aurais dû. Il avait payé.”





So fight on My little bird Oh I'm running jumping flying Gunning faster fighting Faster than the world

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  HM7e7CT
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  LMRsHaF
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  0q9c4Id

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Spg7okK  Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  R3zxRMA
:l::
 

Revenir en haut Aller en bas
Mitchell Strange
Mitchell Strange
le grand méchant loup
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : Quarante et un ans. (20 Juin) . Il a eu du mal à passer le cap de la trentaine et ça serait mentir de dire qu'il vit très bien la quarantaine. Il déteste ça, il n'aime pas le fait de vieillir et figerait le temps s'il le pouvait.
SURNOM : Mitch. Diminutif de son faux non. Les plus intimes l'appel Alex, de son vrai nom.
STATUT : Veuf. Il a perdu sa femme suite à une overdose. À présent il s'en est remit, il peut affirmer être célibataire.
MÉTIER : Il investi dans l'immobilier, il gère un restaurant avec son frère, de simples couvertures pour son activité criminelle. Il est à la tête du Club, pègre de Brisbane.
LOGEMENT : Un appartement à Fortitude Valley.
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  73e4d392c6ff4c19ddc2e7ba606f7fe8
POSTS : 711 POINTS : 225

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  G5GQs1bW_o
→ STRANGERLINE


Lou (FB) + Lou#4 + Deborah#2 + Heïana #2 + Alec #3 + Naomi#1
RPs EN ATTENTE : Norah #4
Anwar #3
RPs TERMINÉS : Lubya#1 + Lubya#2 + Raelyn + Raelyn#2 + Lou + Norah + Anwar+ Club & Manthas + Deborah + Lubya#3 + Lubya#4 + Heïana + .Norah#2 + Primrose + Nino + Raelyn#4 + Alec + Raelyn#3 + Amos + Lou#2 + Anwar#2 +. Norah #3 + Raelyn#5 + Alec (fb) + Alec#2 + Alice
Autres dimensions : Raelyn (Dimension zombie)
PSEUDO : London
AVATAR : Tom Hardy
CRÉDITS : Avengedinchains (avatar) London (crackships) signature Cyndel icon signature : miserunt Userbar : Loonywaltz
DC : Nop
INSCRIT LE : 09/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22907-i-m-not-the-devil-but-i-serve-him-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t22999-dance-with-me-in-the-dark-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t23736-mitchell-strange#966794

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Can you keep this secret ? - 2014 (Lou) Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  EmptySam 16 Jan - 17:05


Can you keep this secret ? - 2014
Lou & Mitchell

Il avait joué gros l’Américain en se retournant contre son client. Un fidèle client qui plus est. Il jouait sa réputation et sa crédibilité et pourtant à aucun moment il s’était demandé si la jeune femme haute comme trois pommes en valait vraiment le coup. Il ne réfléchissait pas, pas assez et laissait son instinct de mâle dominant prendre le dessus. Il allait le regretter un jour, certainement, mais à l’heure actuelle il était sûr de ce qu’il faisait et prendre la défense de Lou était le meilleur choix qu’il pouvait faire. Il avait haussé le ton, suffisamment pour se faire entendre, assez pour que les regards se tournent vers lui et cet idiot de Peter. Son regard était menaçant et cela suffisait à créer des sueurs froides autour de lui. Il reniait l’argent pour un joli sourire et des courbes qui lui plaisait et il ne pouvait même pas dire que c’était la faute à l’alcool qu’il avait bu, puisqu’il était encore sobre, bien trop à son goût pour ce genre de situation. Il effectuait son rôle de –protecteur ?- auprès de sa biche et ne la lâchait pas d’une semelle jusqu’à être arrivé dans la voiture qui démarra assez rapidement en direction de l’appartement à Logan City.

Au sein de l’appartement, il ne tarda pas à lui reprocher sa capacité à le mettre dans des situations délicates. Certes, il avait tendu le bâton pour se faire battre, comme la plupart du temps d’ailleurs. S’il n’avait pas imposé à Lou sa présence auprès de Peter, rien de tout ça serait arrivé, mais le business étant le business, il se devait d’honorer la promesse qu’il avait faite à son client en lui proposant la meilleure –selon lui- et il le regrettait fortement. Il acquiesçait de la tête lorsqu’elle se dit désolé, bien qu’elle n’était pas vraiment fautive et pris la parole assez rapidement après lorsqu’elle ne manqua pas de lui faire savoir qu’il aurait dû envoyer une femme avec un bonnet D. Il croisait les bras tout en la regardant. «J’aurai plutôt dû lui suggérer d’aller aux putes !» Mitchell n’avait jamais toléré ce genre de comportement envers les Escort travaillant pour lui, elles étaient libres de faire ce qu’elles voulaient, coucher avec le client ou pas, mais dès que ça dépassait leur volonté, elles pouvaient compter sur lui pour les défendre. Ce soir, c’était allé beaucoup trop loin, mais les raisons qui l’avait poussé à agir ainsi concernaient surtout l’affection qu’il avait pour Lou. Il ne pouvait pas se prétendre jaloux, mais s’en était pas loin. Voir les mains de ce porc se balader sur son corps faisait bouillir son sang à petit feu.

Il accueillait Lou sur ses cuisses, attrapant la bière et déposant une main sur le bas de son dos tout en plongeant son regard dans le sien. « Je t’avais promis d’être présent pour veiller sur toi, ne me remercie pas. » Il n’avait pas envie de se tracasser à ce sujet, pas maintenant, mais c’était plus fort que lui et si d’apparence il avait l’air plutôt détendu, il réfléchissait déjà à comment il allait accueillir les conséquences de son comportement. «Il va sûrement vouloir semer la zizanie en me rabaissant parce que j’ai pris ton partie, mais j’en ai rien à foutre.» Qu’il disait. «C’est une grande gueule, mais il n’a rien dans le pantalon, il doit sûrement déjà flipper de se prendre une balle dans la tête s’il parle.» Et là-dessus Mitchell ne passera pas par quatre chemins. Il lui collerait une balle dans la tête sans hésitation. Puis elle lui demanda pourquoi. Pourquoi avait-il fait tout ça pour elle ce soir ? Il resta silencieux quelques secondes en la fixant longuement dans les yeux. Il pensa à sa mère durant un court instant. A comment son père la traitait, un comportement qui l’avait toujours mis hors de lui. Il s’était juré de ne jamais être comme lui et pourtant il ne valait pas mieux au final. Sa vie de criminel, son infidélité, sa soif de pouvoir, il avait payé d’avance sa place en enfer. « Parce que je n’aime pas te partager, il t’a manqué de respect et je ne supporte pas ça. » Le comble quand on gagne du fric sur le dos de belles créature payé pour jouer de leur charme auprès des clients. « Puis je me suis dit que tu me le rendrais bien.» Qu’il ajoutait tout en déposant sa bière sur la table à côté avant d’avancer son corps vers le sien pour déposer un léger baiser sur ses lèvres lui laissant parfaitement comprendre ce qu’il suggérait pour la suite de la soirée. «Et si on allait prendre une douche ? » Qu’il lui proposait tout en dénudant son épaule.


(c) DΛNDELION


@Lou Aberline :l:




C R I M I N A L
Vous pouvez obtenir plus avec des paroles aimables et un bon flingue qu'avec des paroles aimables seulement - AL CAPONE



Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  QY6mrp83_oCan you keep this secret ? - 2014 (Lou)  1cRHfkVs_o

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lou Aberline
Lou Aberline
l'indomptable
l'indomptable
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (29/10/88)
SURNOM : Aberline, avec un soupir d'exaspération.
STATUT : elle a gardé la porte de ses secrets close ; il a claqué celle de leur relation
MÉTIER : Boss @the Hive. Elle a rangé son costume de scène et déserté le RHPS depuis que ses ennemis ont découvert qu'elle y travaillait.
LOGEMENT : #302 orchid street, redcliffe : un duplex avec vue juste pour elle et Tiny, le chien aux gros problèmes d'agressivité qu'elle vient d'adopter (elle est juste incomprise, elle vous dira)
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Tumblr_oryugbfIgC1rcn1qfo6_r1_400
POSTS : 2652 POINTS : 370

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Son vrai nom est Grimes. Fille unique et choyée d'un couple aisé. Vit mal la solitude et l'ennui, très fêtarde, bavarde. Tombée dans la drogue à 16 ans. Ses parents lui ont coupé les vivres après une overdose. A trahi Mitchell et le Club malgré elle. A vécu dans un squat pendant des mois et s’est prostituée. Sa mauvaise influence a causé plusieurs morts qui la hantent. Après trois ans de sobriété, elle est récemment retombée dans la poudre.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Mitchell #4 (fb) - Mitchell #5 - Ichabod #2 - Joseph #3 - Danika - Finn #7 - James - Solas - Jet #2 9/5

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  OEBxsnly_o
STRANGERLINE ► When you're halfway to hell you could just keep on running or turn around and face yourself.

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  61qb5BK
LOUNEY ► I won't let go, I'll be your lifeline tonight. Cause we all get lost sometimes, you know? It's how we learn and how we grow.

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Rg24hNT
SOLOU ► Oh my God, I'm a giant with an appetite Pushing people to the ground and running 'round the halls at night
RPs EN ATTENTE : Lawrence - Wyatt - Lene #4
RPs TERMINÉS : Jimmy - Aisling - Archer - Archer #2 - Finn - Cole&Nathan - Mitchell - Lene - Finn #2 - Street Cats - Liam - Anwar - Finn #3 - Cole - Lene #2 - Jack - Aisling #2 - Finn #4 - Raelyn - Joseph - Mitchell #2 - Doherty's - Finn #5 - Alice - Mitchell #3 - Amos - Joseph #2 - Jet - Ichabod - Raelyn & Amos - Victoire & Jet - Finn #6 - Amos #3 - Lene #3
PSEUDO : loonywaltz
AVATAR : emily browning
CRÉDITS : lux aeterna
DC : jamie keynes, kelly ward & marcus leckie
INSCRIT LE : 16/05/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t6890-lou-cause-there-s-no-other-way-out-on-this-lonely-town https://www.30yearsstillyoung.com/t11382-love-who-loves-you-back https://www.30yearsstillyoung.com/t7613-lou-aberline#272600 https://www.30yearsstillyoung.com/t7614-lou-aberline#272602

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Can you keep this secret ? - 2014 (Lou) Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  EmptyMar 19 Jan - 14:54


► CAN YOU KEEP THIS SECRET
@Mitchell Strange & LOU ABERLINE

We keep behind closed doors Every time I see you, I die a little more Stolen moments that we steal as the curtain falls

Ses sourires n’allaient pas rembourser l’argent perdu ce soir-là. Sa moue juvénile pleine d’étoiles dans les yeux n'allait pas suffisamment récompenser Mitchell d’avoir volé à son secours lorsqu’elle en avait besoin. Pourtant, c’était un sourire plus large encore que Lou adressait à son patron tandis qu’il balayait la reconnaissance qu’elle exprimait d’un revers de la main comme quelqu’un qui n’avait fait que son devoir, grimpant un échelon supplémentaire -si cela était encore possible- du piédestal sur lequel la jeune femme le faisait trôner. « Je t’avais promis d’être présent pour veiller sur toi, ne me remercie pas. » Tendrement, elle passait ses doigts sur sa barbe, posait sa main sur son torse. Oui, pour les ennuis qu’elle avait causés ce soir, il avait bien mérité tous les gestes d’affection dont elle était autorisée à le couvrir pendant qu’il descendait sa bière à vitesse grand V. Les nerfs, sûrement, et pour cause ; on ne renvoyait pas un client de la sorte sans s’attendre à des représailles ou un règlement de compte. Peter avait été humilié devant tous ses hôtes, ses clients, à sa propre soirée, dans son casino. Il y avait des chances pour que l’incident ne soit pas oublié après une simple nuit de sommeil, et Strange s’y préparait déjà. «Il va sûrement vouloir semer la zizanie en me rabaissant parce que j’ai pris ton parti, mais j’en ai rien à foutre. C’est une grande gueule, mais il n’a rien dans le pantalon, il doit sûrement déjà flipper de se prendre une balle dans la tête s’il parle.» Est-ce qu’il le ferait ? Est-ce que le brun tuerait un ancien client de la sorte ? Lou avait une bonne idée de la quantité de sang qu’il avait sur les mains et que le Club faisait couler dans son ensemble. Naïve, elle pouvait l’être, mais elle avait parfaitement conscience de l’environnement dans lequel elle évoluait. Les membres de gangs n’étaient pas des enfants de coeur. Alors peut-être que cela passait par une balle dans la tête de quiconque songerait s’accorder le droit de réclamer des comptes au patron. C’était quelque chose qu’elle admirait ; jamais n’aurait-elle le courage de presser sur la détente de la sorte, songeait-elle.

“T’es un bon boss, Mitch.” lui murmura-t-elle. Et elle le pensait, à l’époque, elle en était convaincue. La jeune femme avait toujours eu besoin d’un guide, d’un modèle, d’une personne à suivre jusqu’au bout du monde, et elle avait trouvé cela en lui. Alors qu’elle l’observait avec autant d’affection que d’admiration, cette petite voix qui lui soufflait en permanence qu’elle devait lui parler de sa grossesse, qu’elle devait dire la vérité avant qu’il ne soit trop tard, résonnait comme une alarme. Mais comment pouvait-elle risquer de tout gâcher ? Elle n’en avait pas le courage, l’idée de tout révéler lui glaçait le sang. Il allait la détester, la rejeter. Il ne lui pardonnerait jamais. Alors Lou cherchait à se rassurer autant que possible ; si elle demandait les raisons de l’intervention de Mitchell au casino, c’était avant tout pour savoir s’il avait bien autant d’affection pour elle qu’elle en avait pour lui. S’il y avait une chance que cela l’empêche d’exploser lorsqu’il saura. « Parce que je n’aime pas te partager, il t’a manqué de respect et je ne supporte pas ça. » répondit-il avant de la serrer tout contre lui. « Puis je me suis dit que tu me le rendrais bien.» Instantanément électrisée par le contact de ses lèvres, les inquiétudes de l’australienne s’effacèrent, ses pensées s’envolèrent. «Et si on allait prendre une douche ? » Pas besoin d’en dire plus ; elle se releva, lui prit la main et l’attira vers la salle de bain.

La porte close, le jet d’eau ouvert, elle lui vola un baiser à son tour, perchée sur la pointe de ses pieds. Ses mains firent d’abord glisser hors de ses épaules puis le long de ses bras la veste de son costume, nécessaire au casino mais beaucoup moins désormais. Avec un sourire mutin, délicatement, Lou déboutonna doucement la chemise du brun de haut en bas du bout de ses doigts, dévoilant son torse centimètre par centimètre. “Tu sais à quoi j’aime penser, à chaque fois que je fais ça ?” fit-elle, songeuse, à mi-chemin. “A Mavis. A quel point elle piquerait une crise si elle savait qu’on est ici, si elle nous voyait.” Une bonne idée, de mentionner la cocue à cet instant ? Peut-être pas, elle s’en fichait bien. Il ne fallait pas croire que celle-ci se gênait pour en faire autant de son côté lorsque son mari tournait le dos. Pourtant les esclandres et la jalousie allaient bon train. Elle s’en amusait. Arrivée à la fin de la boutonnière, elle défit chacune des manchettes tour à tour, et ôta la chemise de Mitchell laissant ainsi champ libre à ses mains pour se poser sur sa peau, frôler son torse, détailler ses muscles. “J’aime pas te partager non plus, tu sais. Et j’ai perdu le goût d’être touchée par qui que ce soit d’autre...” Raison pour laquelle il n’était plus question de tenir compagnie à d’autres Peter à l’avenir. Elle n'avait aucune prétention à l'exclusivité de la part de Strange, elle acceptait tout ce que l'alliance à son doigt impliquait. Mais elle ne voulait plus sentir l'haleine alcoolisée d'un client pathétique oser affirmer qu'elle lui appartenait une fois de plus ; ces mots, elle ne les accordait qu'à Mitchell.





So fight on My little bird Oh I'm running jumping flying Gunning faster fighting Faster than the world

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  HM7e7CT
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  LMRsHaF
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  0q9c4Id

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Spg7okK  Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  R3zxRMA
:l::
 

Revenir en haut Aller en bas
Mitchell Strange
Mitchell Strange
le grand méchant loup
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : Quarante et un ans. (20 Juin) . Il a eu du mal à passer le cap de la trentaine et ça serait mentir de dire qu'il vit très bien la quarantaine. Il déteste ça, il n'aime pas le fait de vieillir et figerait le temps s'il le pouvait.
SURNOM : Mitch. Diminutif de son faux non. Les plus intimes l'appel Alex, de son vrai nom.
STATUT : Veuf. Il a perdu sa femme suite à une overdose. À présent il s'en est remit, il peut affirmer être célibataire.
MÉTIER : Il investi dans l'immobilier, il gère un restaurant avec son frère, de simples couvertures pour son activité criminelle. Il est à la tête du Club, pègre de Brisbane.
LOGEMENT : Un appartement à Fortitude Valley.
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  73e4d392c6ff4c19ddc2e7ba606f7fe8
POSTS : 711 POINTS : 225

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  G5GQs1bW_o
→ STRANGERLINE


Lou (FB) + Lou#4 + Deborah#2 + Heïana #2 + Alec #3 + Naomi#1
RPs EN ATTENTE : Norah #4
Anwar #3
RPs TERMINÉS : Lubya#1 + Lubya#2 + Raelyn + Raelyn#2 + Lou + Norah + Anwar+ Club & Manthas + Deborah + Lubya#3 + Lubya#4 + Heïana + .Norah#2 + Primrose + Nino + Raelyn#4 + Alec + Raelyn#3 + Amos + Lou#2 + Anwar#2 +. Norah #3 + Raelyn#5 + Alec (fb) + Alec#2 + Alice
Autres dimensions : Raelyn (Dimension zombie)
PSEUDO : London
AVATAR : Tom Hardy
CRÉDITS : Avengedinchains (avatar) London (crackships) signature Cyndel icon signature : miserunt Userbar : Loonywaltz
DC : Nop
INSCRIT LE : 09/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22907-i-m-not-the-devil-but-i-serve-him-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t22999-dance-with-me-in-the-dark-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t23736-mitchell-strange#966794

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Can you keep this secret ? - 2014 (Lou) Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  EmptyHier à 18:06


Can you keep this secret ? - 2014
Lou & Mitchell

La fierté. L’Américain allait sûrement l’emporter avec lui dans la tombe. Bien qu’il était loyal auprès des siens, il y avait une part de fierté qui prenait le dessus. Humilier Peter c’était la réaction qu’il avait eu à chaud, la réflexion mise de côté, mais avec le recul, il aurait réagi sûrement autrement et il en avait conscience. Il avait laissé son impulsivité prendre le dessus sur la raison et c’était certain qu’il allait le regretter à un moment donné. Bien plus tôt qu’il le pensait. Il lui offrait de belles paroles, mais la sincérité était bien présente. Elle lui appartenait et tout convoiteurs rôdant autour d’elle lui hérissait les poils. Il ne pouvait pas expliquer l’intérêt qu’il lui portait, mais malgré le fait d’essayer de se convaincre du contraire, il tenait à elle, il avait vraiment envie de la protéger du monde dans lequel ils vivaient, malgré le fait d’avoir tendance à la jeter lui-même dans la gueule du loup, comme ce soir, ou il lui avait suggérer d’être la cavalière de Peter. Il savait au fond qu’il faisait une grosse connerie en se comportant ainsi, Raelyn ne s’était pas retenu de le lui faire savoir et pas qu’une fois. Il courrait à sa perte en se laissant ainsi aller face à un joli sourire. A ce stade, il observait Lou qui était installé sur ses genoux avec un sourire qui était apparu peu de temps après la façade de colère qu’il avait montré en quittant la soirée au casino. Il laissait de côté la mésaventure de la soirée avec Peter et se contentait de lui faire part de ce qu’il pensait réellement. Il ne souhaitait pas la partager et il ne le cachait pas. Elle le surestimait en tant que boss et ça nourrissait son égo. Il ne prétendait pas être parfait dans son rôle, mais il se donnait les moyens de le jouer parfaitement. Il avait des moments ou n’importe quelle personne aurait pu lui coller une balle dans la tête pour ses crises de colère ou de paranoïa, mais il était toujours là pour défendre ceux qui le méritait et il traitait chaque personne sous son ail comme un membre de sa famille, les secrets mis de côtés. La seule personne qui était autorisé à connaître chaque détail de la vie de l’Américain était Alec. Son frère, la seule personne qui le connaissait vraiment et qui avait traversé les mêmes épreuves que lui. Raelyn en savait aussi beaucoup sur son passé, il lui faisait confiance, suffisamment pour lui confier quelques détails de sa vie, bien qu’elle en savait d’avantage grâce à Alec avec qui elle partageait une relation amicale très forte. Lou n’était pas à un tel stade, mais il était certain qu’il lui faisait suffisamment confiance, -déjà bien trop-. Il lui avait déjà confié quelques détails sur sa vie, des détails minimes, souvent sous l’influence de l’alcool, mais elle en savait déjà bien plus que quiconque partageait sa vie depuis de nombreuses années.

Il se laissait trainer jusqu’à la salle de bain, sourire aux lèvres, il estimait avoir bien mérité un moment de quiétude après cette folle soirée. L’eau qui coulait se faisait entendre dans la cabine de douche, la buée commençait légèrement à envahir la pièce et le baiser qu’elle déposa sur ses lèvres lui fit oublier tout les soucis qui s’était imposé à lui ces dernières heures. Il la laissait faire, se contentant de l’observer avec un sourire en coin. Elle avait toujours su y faire et le simple contact de sa main sur sa peau le faisait frissonner. Elle laissait échapper quelques mots inattendu, parlant de Mavis et de la réaction qu’elle aurait si elle avait connaissance de ce qu’il se passait dans cette salle de bain. Il haussait les sourcils avec un sourire sarcastique. « Elle te plaquerait sûrement contre la paroi de douche.» Qu’il disait. Mavis était de nature jalouse et il ne comptait plus les crises qu’elle lui faisait. Leur relation avait perdu beaucoup de sens au fils des ans et aujourd’hui seul des éclats de l’amour qu’ils avaient l’un pour l’autre était présent entre eux. « Mais sûrement pas pour te faire ce que je m’apprête à te faire. » Qu’il ajoutait haletant alors qu’elle lui ôtait sa chemise et laissait ses mains prendre possession de sa peau. Il aurait pu débattre longuement sur sa femme, mais la situation actuelle ne le tentait pas vraiment à le faire et alors qu’elle lui affirmait à son tour ne pas aimer le partager il s’empressa de la dévêtir de sa robe, l’attirant contre lui sans la quitter du regard. « Ça n’arrivera plus. » Qu’il disait avant de la mener jusqu’à contre la paroi de douche de façon plutôt violente, laissant le désir qu’il lui portait prendre le dessus. Il laissait ses mains se balader le long des courbes de son corps dénudé, ôtant sans attendre le reste de tissus qui était présent. « Fais moi rêver ma belle.» Qu’il susurrait à son oreille en ouvrant la porte menant à la cabine de douche ou la chaleur se faisait ressentir.


(c) DΛNDELION


@Lou Aberline :l:




C R I M I N A L
Vous pouvez obtenir plus avec des paroles aimables et un bon flingue qu'avec des paroles aimables seulement - AL CAPONE



Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  QY6mrp83_oCan you keep this secret ? - 2014 (Lou)  1cRHfkVs_o

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Can you keep this secret ? - 2014 (Lou) Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-