AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Nintendo Switch Bleue disponible en précommande ...
Voir le deal
199.99 €

 Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lou Aberline
Lou Aberline
l'indomptable
l'indomptable
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (29/10/88)
SURNOM : Aberline, avec un soupir d'exaspération.
STATUT : laisse la poudre et les frissons éphémères lui faire oublier que son cœur n'a pas toujours été aussi vide et froid.
MÉTIER : Boss @the Hive. Elle passe ses journées au BB8 à diriger ses abeilles.
LOGEMENT : #302 orchid street, redcliffe : un duplex avec vue juste pour elle et Tiny, le chien aux gros problèmes d'agressivité qu'elle vient d'adopter (elle est juste incomprise, elle vous dira)
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  - Page 2 2935bf9c643d1ec942f75bbb9df18518616984c5
POSTS : 2856 POINTS : 475

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Son vrai nom est Grimes. Fille unique et choyée d'un couple aisé. Vit mal la solitude et l'ennui, très fêtarde, bavarde. Tombée dans la drogue à 16 ans. Ses parents lui ont coupé les vivres après une overdose. A trahi Mitchell et le Club malgré elle. A vécu dans un squat pendant des mois et s’est prostituée. Sa mauvaise influence a causé plusieurs morts qui la hantent. Après trois ans de sobriété, elle est récemment retombée dans la poudre.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Mitchell #4 (fb) - Mitchell #6 - Joseph #3 - Solas #2 - Jet #2 - Lene #4 - Lawrence - James #2 - Raelyn #3 - Alec - Finn #8 (fb) - Garrett - 12/5 eh zut.

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  - Page 2 ImKlFTg
STRANGERLINE ► When you're halfway to hell you could just keep on running or turn around and face yourself.

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  - Page 2 Ez9s2GX
LOUNEY ► I won't let go, I'll be your lifeline tonight. Cause we all get lost sometimes, you know? It's how we learn and how we grow.

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  - Page 2 VTfCQef
SOLOU ► Oh my God, I'm a giant with an appetite Pushing people to the ground and running 'round the halls at night
RPs EN ATTENTE : Aisling #3
RPs TERMINÉS : Jimmy - Aisling - Archer - Archer #2 - Finn - Cole&Nathan - Mitchell - Lene - Finn #2 - Street Cats - Liam - Anwar - Finn #3 - Cole - Lene #2 - Jack - Aisling #2 - Finn #4 - Raelyn - Joseph - Mitchell #2 - Doherty's - Finn #5 - Alice - Mitchell #3 - Amos - Joseph #2 - Jet - Ichabod - Raelyn & Amos - Victoire & Jet - Finn #6 - Amos #3 - Lene #3 - Victoire #2 - Solas - Danika - Mitchell #5 - Ichabod #2 - James - Finn #7
AVATAR : zoe kravitz
CRÉDITS : loonywaltz
DC : jamie keynes, kelly ward & marcus leckie
PSEUDO : loonywaltz (léa)
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 16/05/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t6890-lou-cause-there-s-no-other-way-out-on-this-lonely-town https://www.30yearsstillyoung.com/t11382-love-who-loves-you-back https://www.30yearsstillyoung.com/t7613-lou-aberline#272600

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Can you keep this secret ? - 2014 (Lou) Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  - Page 2 EmptySam 6 Mar - 17:26



Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  - Page 2 3180130893
► CAN YOU KEEP THIS SECRET
@Mitchell Strange & LOU ABERLINE

We keep behind closed doors Every time I see you, I die a little more Stolen moments that we steal as the curtain falls

Sans craindre le courroux de la femme trompée, Lou, au contraire, s’amusait de ses esclandres. Il lui arrivait de minauder face à Mitchell sous les yeux de Mavis dans l’unique but de voir le rouge de la jalousie lui monter aux joues sans rien pouvoir faire d’autre que pester et menacer dans le vent. Elle ne lui ferait rien et ne pouvait rien lui faire ; ni elle, ni qui que ce soit. Et ce privilège insupportait plus d’une belle blonde dans les rangs du gang tandis que l’australienne ne se privait jamais d’en user et d’en abuser pleinement. Elle se sentait choisie, elle qui n’avait pas plus que n’importe qui, ni en physique ni en personnalité. Pas plus intelligente ou belle qu’une autre, Lou n’avait pour elle que sa loyauté et son dévouement envers le patron. Du moins, c’était son unique hypothèse pour justifier toute l’attention que Mitchell lui portait. Elle n’avait jamais demandé pourquoi moi, se contentant d’un pourquoi pas. Questionner, c’était cracher dans la soupe ; la jeune femme préférait prendre ce qu’on lui donnait et en profiter tant que Strange ne la rejetait pas -chose qui, au final, pouvait potentiellement se produire bien plus tôt qu’elle ne l’aurait prévu. Mais sa suggestion de partager une douche -où il était moins question de se laver que de se souiller- lui offrait une excuse supplémentaire de repousser ce moment. D’oublier jusqu’à l’importance de l’annonce qui lui tordait régulièrement d’estomac d’angoisse. Et il était facile de laisser ses pensées s’envoler auprès de lui lorsqu’il lui affirmait aussi assurément qu’elle n’aurait plus jamais à subir les mains de quelqu’un d’autre sur sa peau, que ce soir-là était la dernière fois. La brune se sentait toute à lui et rien au monde ne pouvait la satisfaire plus que cela. L’instant d’après, son dos entrait en contact avec la paroi de la douche, ses lèvres avec celles de Mitchell et sa peau avec sa poigne ferme. La robe ôtée dans un froissement de tissu fut abandonnée à ses pieds, le sous-vêtement glissa le long de ses jambes maigres. Elle le dénudait à son tour, se délectant du contact de sa peau, de sa chaleur tout contre elle et plus intensément à chaque fois qu’un bout de tissu quittait son corps. La vapeur émanant de la douche avait d’ors et déjà envahi la salle de bain et opacifié les miroirs. Dans la cabine, le jet d’eau vint marteler leurs silhouettes ruisselantes en un instant. Les doigts enfoncés dans la nuque de l’américain, Lou saisissait sa lèvre inférieure entre ses dents. Son coeur tambourinait à l’idée que pour les prochaines minutes, il n’était pas son patron, il n’y avait plus de Club, plus d’épouse, plus de monde extérieur ; il était son amant, à elle seule, et strictement rien n’avait d’importance de l’autre côté de cette vitre dont la buée effaçait tout reste de réalité. Elle plantait ses doigts dans sa peau et sentait ses muscles rouler sous ses paumes. Elle goûtait sa langue, son cou, son torse comme s’il lui avait manqué depuis trop longtemps. Elle devinait la friction de leurs entre-jambes, la palpitation de l’excitation qui flattait son orgueil et attisait son désir. Oui, elle ne pouvait plus se laisser toucher par d’autres. D’autres qu’elle trouvait fades, banals, sans saveur, sans trempe. C’était sa manière à lui de la saisir qui l’obsédait, de prendre ses cheveux, de la dévorer, de lui faire comprendre ses envies et de répondre aux siens. Elle voulait lui plaire, se sentir importante, indispensable, le faire rêver. Et qu’il pense à elle, si d’aventure il venait à désirer une autre. Qu’il songe à son toucher, à ses baisers, à ses griffures félines ; qu’il pense à ses yeux verts, ses lèvres généreuses, son cou pâle ; qu’il sache qu’il obtiendrait toujours tout ce qu’il voulait d’elle, et qu’elle saurait le satisfaire. Il pouvait la plaquer au mur, tirer sa chevelure, l’attraper par le cou si l’envie lui disait. Il pouvait exiger la position qu’il voulait, le lieu, les jouets. Elle ne disait jamais non. Pas à lui. Elle l’avait appris par coeur, Lou. Comment saisir son sexe et le caresser jusqu’à ce que sa respiration devienne brûlante et profonde, comment le prendre en bouche et le flater du bout de la langue. Comme lui donner envie de la prendre, après avoir été rendu vulnérable, et la gratifier de coups de reins qui lui arrachaient des gémissements dont elle ne réprimait jamais le moindre décibel. Elle souriait toujours en coin lorsqu’il jouissait, satisfaite de sa performance. La jeune femme ne songeait jamais à son propre plaisir, ce n’était pas une trend, à l’époque. Elle le laissait se retirer, et quitta la cabine de douche. Enroulée dans une serviette, elle le scruta une dernière fois, des pieds à la tête. Lèvres pincées, elle espérait que cette fois ne serait pas leur dernière.





If you're looking for stable, that'll never be me But I hope that I'm able to be all that you need If you think that I'm someone to give up and leave That'll never be me







Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  - Page 2 Spg7okK Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  - Page 2 R3zxRMA
:l::
 

Revenir en haut Aller en bas
Mitchell Strange
Mitchell Strange
le gars qui fera plus confiance à une femme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante et un ans. (20 Juin 1979) .
SURNOM : Mitch. Diminutif de son faux non. Les plus intimes l'appel Alex, de son vrai nom.
STATUT : Veuf. Il a perdu sa femme suite à une overdose.
MÉTIER : Ancien boss du Club, en fuite. Il gère un restaurant avec son frère qui est sous scellé et investit dans l'immobilier, une affaire qu'il espère ne pas perdre avec ce qu'il se passe.
LOGEMENT : En cavale, il occupe un petit appartement en-dehors de la ville, à l'abri des flics, mais ne pourra pas y rester éternellement.
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  - Page 2 5f73db82295820e41ee7fbb828aedd8e
POSTS : 857 POINTS : 875

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  - Page 2 SSNBwo3r_o
→ Strange Family
It is said that to believe in fate is to renounce your free will; that perseverance does not allow us to counter the fate for which we are destined. When in reality, the only part of destiny that one can truly control is what one decides to inflict on others.
FB+1+2+3+4

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  - Page 2 P9mCRZAn_o
→ STRANGERLINE
Before you embark on a journey of revenge, dig two graves.
1+2+3+4+FB

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  - Page 2 XN1lccuE_o

Sofia#1 Lou (FB) + Lou#5 + Alec#4 + Deborah#2 + Alec #3 + Naomi#1 + Stacey + Stacey#2 + Sujet commun gang + Milo + Naomi#2 + Théo
RPs EN ATTENTE : Nino + Norah #4 + Anwar #3
RPs TERMINÉS : Voir fiche de lien ici
AVATAR : Tom Hardy
CRÉDITS : lux aeterna (avatar) London (crackships) signature Cyndel icon signature : miserunt Userbar : Loonywaltz
DC : Nop
PSEUDO : London
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22907-i-m-not-the-devil-but-i-serve-him-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t22999-dance-with-me-in-the-dark-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t23736-mitchell-strange#966794

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Can you keep this secret ? - 2014 (Lou) Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  - Page 2 EmptyMer 7 Avr - 2:17


Can you keep this secret ? - 2014
Lou & Mitchell

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  - Page 2 3180130893
Ça avait toujours été comme ça. Mitchell ne pouvait se contenter de sa femme et encore moins depuis quelques mois. Mavis, c’était la femme hystérique dont il n’avait pas besoin dans sa vie et pourtant lorsqu’il s’interrogeait sur ses sentiments, il ne pouvait pas nier le fait de l’aimer. C’était sûrement devenu une habitude pour lui, une routine. S’il devait faire sa rencontre aujourd’hui, il était certain qu’il ne tomberait pas sous son charme comme ça a été le cas à Las Vegas. Lorsque le corps de Lou se trouvait contre lui, aucune pensée n’allait envers sa femme, bien au contraire. Il pensait qu’aux mouvements du corps de la jeune femme contre le sien, à son souffle sur sa peau. Son érection montrait clairement qu’elle avait le pouvoir sur lui à ce moment précis. Il était vulnérable et dieu seul savait à quel point elle pouvait faire de lui tout ce qu’elle voulait. Il ne se retenait pas lors de leurs ébats, il avait cette envie de lui donner autant de plaisir qu’elle lui en donnait. Son souffle chaud soufflant sur sa nuque le faisait frissonner et il avait cette impression d’être seule au monde avec elle, oubliant tout ce qui se passait à l’extérieur. Il n’y avait plus de Club, de boss ou quoi que ce soi. Juste eux. Il haletait au simple contant de sa peau contre la sienne, la regardant droit dans les yeux pour lui montrer le plaisir qu’il ressentait. Chaque coup de rein méritait son souffle et son sourire. Il aimait ça, il aimait passer du temps avec la jeune femme qui lui procurait le plaisir voulu.

Il l’observait sortir de la cabine de douche sourire en coin, partageant le regard qu’elle lui lançait. Que c’était bon ! Il terminait rapidement de se rincer avant de faire de même. Il enroulait une serviette autour de sa taille pour la rejoindre dans la pièce qui était envahit de vapeur. Il faisait chaud, l’eau avait coulé durant un moment et se regarder dans le miroir était impossible. Il s’avançait calmement vers elle, passant une main dans ses cheveux humides. « J’espère que tu n’es pas fatiguée. » Qu’il disait laissant sa main se balader sur le bras dénudé de la brune. La nuit n’était pas terminée et il comptait bien en profiter jusqu’à l’aube. Le plaisir sous la douche lui avait ouvert l’appétit et c’était certain, il en voulait encore. Il ne lui laissait pas le temps de réagir, l’embrassant fougueusement tout en l’entrainant jusqu’à la chambre. Ses mains baladeuses laissaient présager de la suite. Ses lèvres tombaient sur son cou, ses mains trouvaient naturellement leur chemin entre ses cuisses, ils atterrissaient sur le lit assez rapidement, l’Américain n’en avait pas fini avec le corps de Lou Aberline et il comptait bien lui faire plaisir à son tour, pour une des rares fois. Il se perdait le long de son corps avec ses lèvres, y déposant des petits baisers sensuels, il s’attardait sur son ventre ne s’imaginant pas une seule seconde ce qu’il s’y tramait, il descendait, doucement, se retrouvant dans le centre du sujet, il allait lui faire du bien et ne se priva pas sur les mouvements de langues. Elle lui appartenait et il le lui faisait comprendre de la sorte. Il levait les yeux vers la brune afin d’observer le bien qu’il lui faisait avant de remonter jusqu’à ses lèvres. « Je ne me lasserais jamais de ce joli petit minois. » Sourire en coin, il déposait un énième baisé sur ses lèvres, corps contre corps, il la dévorait du regard. « J’ai envie de faire des folies de ce corps ! » Qu’il lui susurrait à l’oreille alors que sa peau brûlait encore de leur ébat précédant. Il ne tardait pas à se lancer jusqu’à épuisement, s’endormant juste après son dur labeur avec la jeune femme dans ses bras.

(c) DΛNDELION


@Lou Aberline :l:




R U N A W A Y
Il se produit parfois des événements qui échappent totalement à notre contrôle.


Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  - Page 2 MRLaeuk
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  - Page 2 Nl6guHT_d
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  - Page 2 981744criminal
Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)  - Page 2 4dcIXIB


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Can you keep this secret ? - 2014 (Lou)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-