AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-33%
Le deal à ne pas rater :
Fire TV Stick Lite avec télécommande vocale Alexa
19.99 € 29.99 €
Voir le deal

 If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sohan Khadji
Sohan Khadji
la tête dans les pixels
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans. (24.05.1983)
SURNOM : So'.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Analyste informatique pour la police de Brisbane à temps plein et dépanneur freelance à ses heures perdues.
LOGEMENT : #70 bywong street à Toowong.
If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) Tumblr_pn562aNqcO1w9j4ono1_500
POSTS : 2436 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Né à Brisbane de parents marocains - Parle Anglais, Amazighe et Arabe standard - Passionné d'informatique et de technologie - Très bon cuisinier - Va courir régulièrement - Très réservé au premier abord - Ne boit pas d'alcool - Homosexuel qui ne s'assume qu'à moitié.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) 33411f1054a1640d87d81cd2040ef5f7ee60cf67
KHADJI² ❥ There is a house built out of stone, wooden floors, walls and window sills. Tables and chairs worn by all of the dust. This is a place where I don't feel alone. This is a place where I feel at home

If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) Tumblr_o9now9gDbO1rtwmxqo3_r1_250
SOHASSAN ❥ Can you imagine us, years from today, sharing a park bench quietly? How terribly strange to be seventy. Old friends, memory brushes the same years, silently sharing the same fear.

Hassan#4 - Eve - Yasmine#6 (FB) - Rory - Knox#2
RPs EN ATTENTE : Yasmine&Edge
RPs TERMINÉS : Andy - Chadna - Yasmine - Phoebe - Hassan - Dimension fantôme - Kane - Nadia (Fantôme) - Yasmine#2 - Hassan#2 - Yasmine#3 - Caleb - Lukà - Wren - Edge - Yasmine#4 - Edge#2 - Hassan#3 - Nino - Aaron - Yasmine#5 - Loan - Khadjaafari#1 - Knox - Edge#3
PSEUDO : Sockie.
AVATAR : Rami Malek.
CRÉDITS : Loonywaltz (UB) Lux Aeterna (avatar) Joseph (dessin).
DC : Itziar & Talia.
INSCRIT LE : 14/07/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t20629-sohan-tu-seras-viril-mon-kid-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t20694-sohan-friends-are-the-family-you-choose https://www.30yearsstillyoung.com/t20695-sohan-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t20698-sohan-khadji

If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) Empty
Message(#) Sujet: If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) EmptyLun 5 Oct - 6:14



Brisbane, un soir de décembre 2012.
Ca fait un moment que ça le travaille. Ca a été tout un cheminement. Des remises en question. Des pas en avant. Encore plus de pas en arrière. Il a envie de le dire à Yasmine depuis un moment. Il a failli lui dire l'année dernière, mais il s'est dégonflé au dernier moment. Il a eu peur. Il ne sait pas de quoi, mais il a eu peur. Sans doute qu'elle le regarde différemment. Qu'elle lui dise que ce n'est pas comme ça que leurs parents les ont élevés. Ca lui parait insensé quand il y repense. Il ne peut pas imaginer des mots comme ceux-là sortir de la bouche de sa cadette. Surtout à son encontre. Il a pris peur cependant et il lui a fallu un an pour avoir le courage de se lancer. Cette fois c'est la bonne. Cette fois, il va lui dire. Peu importe la réaction qu'elle pourrait avoir. Il ne peut plus vivre avec ce secret qu'il garde sans pouvoir le partager avec qui que ce soit. Maintenant qu'il est sûr de lui et qu'il a intégré le fait que ça ne changera pas, que ce n'est pas une phase, il a de plus en plus de mal à ne pas le dire à ses proches. La prochaine personne sur la liste sera Hassan. Si tout se passe bien avec Yasmine. C'est son coup d'essai. Il lui a dit qu'il avait quelque chose à lui dire. Il lui a dit de venir dîner chez lui. Elle a voulu avoir plus d'informations, ça ne l'a pas surpris. Il aurait pu lui dire au téléphone. Ca aurait sans doute était plus simple. Il aurait pu lâcher un "je suis gay." ou un "j'aime les hommes" à demi-mot avant de racrocher sans demander son reste. Sans avoir à se soucier de sa réaction. Cependant, il n'avait pas envie de faire ça, parce que la réaction de sa soeur comptait pour lui. Son avis avait une importance et il voulait lui dire en personne. Il se disait aussi qu'il lui devait bien ça. Qu'elle méritait plus qu'une phrase murmurée lors d'un appel téléphonique.

Il s'était mis la pression tout seul. Il ne savait pas pourquoi, il ne pouvait pas se l'expliquer. Il avait passé l'après-midi à cuisiner. Un moyen pour lui de ne pas prêter attention au stress qui l'avait envahi au moment où il avait ouvert les yeux ce matin. Son jogging matinal n'avait rien fait pour dénouer le noeud dans son estomac et il lui était impossible de se vider l'esprit qui tournait à plein régime. Il se jouait dans sa tête les façons dont il pouvait annoncer la chose à Yasmine. Comme s'il cherchait le discours parfait. Il n'y avait cependant pas de discours parfait et il n'avait pas de raison de se torturer l'esprit de la sorte. Cependant, c'était Sohan et il était comme cela. Il avait commencé à se questionner sur sa sexualité quand il était entré au lycée. Il voyait ses amis se rapprocher des filles, s'y intéresser bien plus que de raison. Lui, ça lui passait au-dessus de la tête, il n'éprouvait aucun intérêt pour la gentes féminine sur le plan romantique et commença à remarquer que son regard était bien plus attiré par les corps athlétiques des membres de l'équipe de football australien. Il n'y avait pas prêté attention au départ. Il admirait leurs carrures, lui qui était un peu plus frêle. Voilà ce qu'il se disait au début. Il avait bien essayé de s'intéresser à ses camarades de classe féminine. Il avait même accepté de sortir avec cette fille qui partageait son cours d'anglais, Ava, qui ne semblait avoir d'yeux que pour lui, alors qu'il ne lui trouvait rien de particulier. C'était une bonne amie, certes, mais ça n'allait pas plus loin. Il avait fini par se rendre à l'évidence et avec ça, il en était aussi venu à enfouir cette partie de lui aussi loin que possible. Ce n'était pas compatible avec la façon dont il avait été élevé. Ce n'était pas non plus compatible avec l'enseignement religieux que leur avait inculqué leurs parents depuis qu'ils étaient jeunes. Il ne voulait pas décevoir ses parents et pendant un temps, il s'était dit qu'il pourrait juste faire semblant. Ca ne semblait pas si compliqué que cela. Il se trouverait une fille à qui il plaît et il n'aurait qu'à faire semblant. Ou alors, il resterait célibataire, jusqu'à ce que ses parents force le destin en lui présentant la fille du frère d'un voisin. Il avait tout prévu, sauf le fait que cette perspective d'avenir devienne de plus en plus pesante au point qu'il ait l'impression de vivre enfermé dans sa propre vie. Il ne comptait rien dire à ses parents. Pas pour l'instant. Pas dans un futur proche. Il comptait le dire à Yasmine. Ce soir. Il ne ferait pas machine arrière, pas cette fois, malgré le stress qui le rongeait alors qu'il était assis sur le canapé de son salon, à regarder dans le vide en attendant que sa soeur sonne à la porte. Il a les mains moites et le coeur qui bat à cent à l'heure. Quand il entend la sonnette de la porte, il est envahi par une vague de chaleur. Il s'essuie les mains sur son jean avant de se lever. Il prend une grande inspiration avant d'ouvrir la porte. "Hey !" Lâche t-il quand il voit le visage de Yasmine dans l'entrée. "J'espère que t'as faim, j'ai un peu exagéré sur les quantités je crois." Déclare t-il, faisant de son mieux pour masquer son stress, pas certain de vraiment réussir à duper Yasmine pour autant, mais l'important était d'essayer.


running down to the riptide
I was scared of dentists and the dark. I was scared of pretty girls and starting conversations. Oh, all my friends are turning green. You're the magician's assistant in their dreams ▬ they come unstuck

If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) 3ve2lU9

Revenir en haut Aller en bas
Yasmine Khadji
Yasmine Khadji
le coeur sur la main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (19.02.88)
SURNOM : yas par tout le monde ; khadji par lui ; benthi par ses parents
STATUT : understands now why they lost their minds and fought the wars
MÉTIER : ancienne infirmière-urgentiste au service des urgences du st-vincent's hospital (2010-2020), elle reste tout de même bénévole au service pédiatrique du même hôpital. elle a décidé de prendre ses distances avec la profession suite aux retombées d’un voyage humanitaire de huit mois au niger (octobre 2017-mai 2018). plus de deux ans très difficiles à gérer, aussi bien professionnellement qu’émotionnellement parlant, et un échec inattendu à l’examen d’entrée à l’école de médecine plus tard, elle compte se donner les moyens de profiter de sa démission (mi-juillet 2020) pour faire le point sur son avenir, et surtout, trouver une meilleure façon de donner de sa personne sans que ça ne l’atteigne davantage
LOGEMENT : #221 orchid street, redcliffe, dans un petit appartement qu'elle partage avec une boule de poils qui s'appelle sasha. elle a récemment accueilli une colocataire en la personne de sa collègue et amie, molly, et ça a beau être temporaire, elle se sent un peu moins chez elle depuis, juste de quoi la faire se perdre de plus en plus souvent du côté de toowong et de cette jolie maison située au #45
If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) Tumblr_o6gdp156M71sfeqkko2_400
POSTS : 2194 POINTS : 190

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : marocaine d'origines ☽ musulmane modérément pratiquante ☽ souffre de crises d'angoisses dues à une agression survenue en 2016, plus généralement de PTSD suite à son voyage humanitaire au niger ☽ noob ☽ douée avec les enfants, rêvait de chirurgie pédiatrique ☽ très loyale ☽ proche de sa famille ☽ karaoke queen ☽ conduit une vieille jeep, ne l’échangerait pour rien au monde ☽ sait gérer l'urgence, pas le conflit ☽ parle l'arabe, vaguement le français ☽ bonne chanteuse et conteuse ☽ alcool et porc proscrits ☽ beyoncé stan ☽ croit en la pinky promise ☽ récemment (secrètement) tatouée (اثني عش)
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) DA09Y4tP_o
PRIADJI ☽ boy have i told ya? i swear you put the sun up in my sky when it's cold you pull me closer so hot it's like the middle of july wanna have a little taste so let me lay you down nothing better than your skin on mine and i've been looking for the feeling looking all my life boy you give it to me every time can we make it all night? we don't stop all up on my body babe touch me like a summer night you feel like a holiday
If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) Tumblr_ntsftc5Q0b1qhekpro8_250
KHADJI² ☽ we've taken different paths and traveled different roads i know we'll always end up on the same one when we're old and when you're in the trenches and you're under fire i will cover you if i was dying on my knees you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea i'd give you my lungs so you could breathe i've got you brother
If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) RKhl1BAX_o
YASSAN ☽ it's never quite easy to say goodbye and let go but i promise there will be a new tomorrow so as the day falls and the night rise help me sing you to sleep with this lullaby


RPs EN ATTENTE : jacob#2 ☽ hassan#7 ☽ olivia#3
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
PSEUDO : ssoveia
AVATAR : shanina shaik
CRÉDITS : ©ssoveia (av&gif profil) ☽ ©mymodelsgifs&unknown (gifs profil) ☽ ©siren charms (code sign) ☽ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & jo carter
INSCRIT LE : 01/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19795-land-called-far-away-yasmine https://www.30yearsstillyoung.com/t19812-treacherous-yasmine#777009 https://www.30yearsstillyoung.com/t28923-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t30594-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t26136-f-libre-bryce-dallas-ho

If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) Empty
Message(#) Sujet: Re: If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) EmptyLun 12 Oct - 11:50




≈ ≈ ≈
{if the world was ending you'd come over, right? }
crédits gif et code fiche/ (may0osh & malibu) ✰ w/ @Sohan Khadji

On ne pouvait pas dire qu’être conviée chez son frère pour le dîner représentait une exception, il s’agissait plutôt d’une habitude à laquelle Yasmine ne prêtait plus tellement attention tant elle était ancrée dans la façon dont elle menait sa vie. Depuis qu’ils avaient tous les deux quittés le foyer Khadji pour voler de leurs propres ailes, les enfants d’Amjad et Fatima s’évertuaient à se voir régulièrement, bien incapables de passer plus de quelques jours sans avoir une conversation. Non, cette invitation ne représentait rien d’autre que ce genre de moment où ils se retrouvaient pour parler de leur semaine et se laisser aller à des confidences que seuls un frère et une soeur pouvaient se faire dans le dos de leurs parents omniprésents lors des repas dominicaux. Alors c’était une habitude certes, le sentiment de hâte qu’elle ressentait à l’idée de se retrouver en tête-à-tête avec son frère avait néanmoins illuminé davantage les sourires qu’elle distribuait à tour de bras, déambulant dans les couloirs des urgences avec l’enthousiasme de ceux qui se sentent investis d’une mission.
Et c’était le cas pour elle, c’était indéniable. Yasmine avait terminé ses études deux ans plus tôt, trouvé un poste aussi rapidement au sein de l’hôpital qui l’avait souvent accueillie pour ses stages, et ne regrettait pas d’avoir délaissé ses rêves de médecine dans le sens premier du terme pour revêtir la blouse d’infirmière. Elle aimait son métier qui, de la bouche de ceux qu’elle côtoyait tous les jours maintenant, était fait pour elle. Dans toute sa modestie, elle n’exposait pas les choses de cette manière, elle devait avouer néanmoins qu’à cette époque-là, envisager autre chose pour faire bouillir la marmite, ce n’était même pas une idée qui lui avait déjà frôlé l’esprit. A 24 ans, elle avait une jolie vie. Elle était douée, elle était volontaire, elle avait encore quelques ratés au niveau de ses émotions, mais rien qui ne l’empêchait d’avancer la tête haute dans les couloirs du St-Vincent. A dire vrai, son caractère s’était affirmé, elle paraissait moins sur la réserve qu’à ses débuts quand, pour charrier la toute nouvelle recrue qu’elle était, chacun y aller de son petit commentaire pour lui faire savoir qu’une fille comme elle ne tiendrait pas bien longtemps aux urgences ; elle avait ressenti le besoin fort de leur donner tort à plusieurs occasions, devenant le genre d’élément à qui on se réfère en temps de rush dans le service, toujours prête à recadrer les internes qui n’avaient pas encore assimilés la notion que s’ils pouvaient faire leur travail dans ces conditions, c’était bel et bien grâce aux infirmières.
Elle déposa le bouquet de fleurs qu’elle avait acheté à la boutique de l’hôpital et ses petits affaires sur le siège passager de sa Jeep pour mieux, se retrouvant les mains libres le temps d’un instant, arranger les longs cheveux épais qui lui tombaient dans les yeux, les rassemblant en une natte faite aussi adroitement que rapidement. Elle n’avait pas vérifié l’heure avant de mettre fin à son service, mais elle était persuadée d’être un peu en retard sur l’horaire fixé par son frère. En fait, c’était toujours un peu le cas, elle qui ne comptait pas les heures qu’elle passait ici, elle se laissait souvent distraire par l’amoncellement de taches qu’elle avait à accomplir sans se sentir obligée de le faire toutefois. Sohan comprendrait ; elle n’irait pas jusqu’à dire que le bouquet qu’elle lui réservait avait été acheté pour se faire pardonner d’être si peu ponctuelle, mais il y avait peut-être un peu de ça dans le fond.

"Tadah!" Elle le brandit devant son visage une fois que la porte de l’appartement du jeune homme s’ouvrit tout en lui adressant un sourire dont elle seule avait le secret et qui lui permettait parfois de s’en sortir à bon compte. Yasmine n’en jouait pas vraiment, ce n’était pas son genre, mais comme tout le reste de ce qui constituait la belle femme qu’elle était devenue, il représentait un certain atout, c’était une évidence ; une évidence qui donc avait fait émettre des réserves à  propos de son potentiel chez plusieurs membres de l’équipe qu’elle avait rejointe après ses études ; à croire qu’avoir un semblant de charme vous atrophiait la cervelle que soit dit en passant, elle avait aussi vive que l’éclat charmant dans ses beaux yeux émeraude "Je trouve qu’on offre pas assez de fleurs aux hommes, alors je suis pas venue les mains vides." se justifia-t-elle en jetant un coup d’oeil un peu surjoué aux pétales des jonquilles rose pâle qu’elle avait sous le nez. Enfin, elle reposa son regard sur la bouille de son frère qu’elle trouva… tendu.
Yasmine rentra sans s’y attarder dans la seconde, mais plissa un oeil bordé de longs cils en lui cédant le bouquet qu’elle lui avait apporté tandis que déjà, il lui vantait les mérites d’un repas qu’elle avait attendu toute la journée. Elle le connaissait, elle connaissait les dialogues inutiles dont il usait parfois pour ne pas laisser le silence s’installer - tous n’étaient pas comme elle, à se complaire dans la sérénité d’une pièce silencieuse. Un peu suspicieuse, elle se défit de sa veste qu’elle accrocha dans l’entrée, et presque nonchalamment, Yasmine lui répondit "T’en fais pas pour les quantités. J’ai pas pris le temps de déjeuner ce midi, je suis affamée." Si elle devait être totalement honnête, c’était toujours un peu le cas. Le résultat des vaines tentatives de Fatima de lui faire ingurgiter son poids en tout et n’importe quoi, elle n’était jamais vraiment pleine et en plus de ça, elle n’était pas regardante sur son régime alimentaire ; tant que c’était sucré, elle prenait.
Baissant le bas de son t-shirt ajusté sur le haut de son jean à taille haute, et qu’elle coinça dans le devant de sa ceinture, elle l’observa la guider jusqu’à la cuisine "Mets-les tout de suite dans l’eau." lui conseilla-t-elle d’abord, trouvant rapidement le meuble de cuisine sur lequel elle se percha pour l’observer encore quelques instant, avant de lui demander doucement, cherchant à émousser le manque de subtilité de la question qu’elle lui posa tout de go "T’as un truc à me dire ?" Après tout, le propre d’une infirmière était d’arracher le pansement pour atténuer la douleur, non ?


    - - you're the only one that i want, think i'm addicted to your light, i swore i'd never fall again, but this don't even feel like falling, gravity can't forget to pull me back to the ground again ; it's like i've been awakened, every rule i had you breakin', the risk that i'm takin', i'm never gonna shut you out.

    :burger::
     
Revenir en haut Aller en bas
Sohan Khadji
Sohan Khadji
la tête dans les pixels
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans. (24.05.1983)
SURNOM : So'.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Analyste informatique pour la police de Brisbane à temps plein et dépanneur freelance à ses heures perdues.
LOGEMENT : #70 bywong street à Toowong.
If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) Tumblr_pn562aNqcO1w9j4ono1_500
POSTS : 2436 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Né à Brisbane de parents marocains - Parle Anglais, Amazighe et Arabe standard - Passionné d'informatique et de technologie - Très bon cuisinier - Va courir régulièrement - Très réservé au premier abord - Ne boit pas d'alcool - Homosexuel qui ne s'assume qu'à moitié.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) 33411f1054a1640d87d81cd2040ef5f7ee60cf67
KHADJI² ❥ There is a house built out of stone, wooden floors, walls and window sills. Tables and chairs worn by all of the dust. This is a place where I don't feel alone. This is a place where I feel at home

If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) Tumblr_o9now9gDbO1rtwmxqo3_r1_250
SOHASSAN ❥ Can you imagine us, years from today, sharing a park bench quietly? How terribly strange to be seventy. Old friends, memory brushes the same years, silently sharing the same fear.

Hassan#4 - Eve - Yasmine#6 (FB) - Rory - Knox#2
RPs EN ATTENTE : Yasmine&Edge
RPs TERMINÉS : Andy - Chadna - Yasmine - Phoebe - Hassan - Dimension fantôme - Kane - Nadia (Fantôme) - Yasmine#2 - Hassan#2 - Yasmine#3 - Caleb - Lukà - Wren - Edge - Yasmine#4 - Edge#2 - Hassan#3 - Nino - Aaron - Yasmine#5 - Loan - Khadjaafari#1 - Knox - Edge#3
PSEUDO : Sockie.
AVATAR : Rami Malek.
CRÉDITS : Loonywaltz (UB) Lux Aeterna (avatar) Joseph (dessin).
DC : Itziar & Talia.
INSCRIT LE : 14/07/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t20629-sohan-tu-seras-viril-mon-kid-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t20694-sohan-friends-are-the-family-you-choose https://www.30yearsstillyoung.com/t20695-sohan-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t20698-sohan-khadji

If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) Empty
Message(#) Sujet: Re: If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) EmptyMer 11 Nov - 22:39



Quand il ouvre la porte, il est surpris par les fleurs qu'elle agite devant son visage. Ca le déstabilise même. Jamais elle ne lui a offert des fleurs et il ne comprend pas bien pourquoi elle le fait aujourd'hui. L'espace d'un instant, il se dit qu'elle sait. Il se dit qu'elle a compris qu'il y avait quelque chose, qu'il voulait parler de quelque chose d'important, comme si elle avait un sixième sens. Ca le fait rougir l'espace d'une seconde. Après, elle se justifie et il se sent idiot d'avoir pensé qu'un simple bouquet de fleurs voulait dire quoi que ce soit de plus. Ca ne veut pas dire qu'elle sait. En même temps, elle avait beau avoir un instinct bien particulier quand il s'agissait de lui, elle ne pouvait pas tout deviner. Ca ne voulait rien dire du tout, ne serait-ce qu'effectivement, c'était plutôt les femmes qui avaient l'habitude de recevoir ce genre de présents que ce soit quand elles recevaient des invités ou quand elles se préparaient à un rendez-vous amoureux. Ca ne voulait rien dire de plus ne serait-ce que peut-être le moyen que sa soeur avait trouvé pour s'excuser d'avoir à peine cinq petites minutes de retard. Parce que même s'il lui avait dit encore et encore qu'elle n'avait pas à arriver à vingt heures tapantes, s'était Yasmine et s'il avait dit vingt heures, c'était vingt heures. Il se sentait donc un peu idiot, lui offrit un sourire légèrement crispé avant d'accepter les fleurs et de porter le bouquet à son nez pour les renifler, machinalement, sans vraiment y penser. "Merci ! Je pensais pas recevoir des fleurs un jour, qui plus est de la part de ma propre soeur, mais c'est plutôt cool en fait, je comprends pourquoi ça semble toujours vous faire plaisir." Déclare t-il en souriant, lui faisant signe d'entrer, même si c'était Yasmine et qu'il était donc sous-entendu qu'elle n'avait pas vraiment besoin de sa permission pour rentrer chez lui. Elle avait une invitation permanente qu'il n'y avait pas lieu de réitérer. Yasmine n'est même pas encore complètement rentrée chez lui qu'il s'empresse de lui parler du diner, comme si laisser un blanc laissait la porte ouverte aux questions de sa soeur qui ne lui laisserait pas le temps de se préparer. C'était à lui de choisir le bon moment et il psychotait sans aucun doute, mais il avait l'impression que sa cadette savait, qu'elle n'attendait qu'un blanc pour aborder le sujet et qu'il se trouverait coincé.

Il comptait lui dire ce soir. Il n'allait pas se démonter. Il ne cherchait pas un prétexte pour éviter le sujet ou pour faire machine arrière, mais il avait besoin de temps. Il avait besoin que le moment soit opportun, jusqu'à ce que ce moment se présente à lui, il a décidé de meubler et finalement, il se dit que ce ne doit pas être si difficile que ça, naïvement. "Oh mais attends, t'as pas vu les quantités en question, même maman ne cuisine jamais aussi je sais pas comment j'ai pu sous-estimer autant." Répond-il à Yasmine en souriant. Un sourire un peu plus franc que le précédent, un peu moins crispé aussi. Il a quand même sa petite idée de comment il a pu sous-estimer autant les quantités qu'il était en train de cuisiner. Il était distrait. Il cuisinait en même temps qu'il se préparait mentalement à annoncer son homosexualité à sa soeur. Il avait du mal à s'y faire. A ce mot-là. A cette étiquette qui lui serait immanquablement collée pour le reste de sa vie. Il s'y faisait petit à petit et petit à petit ça sonnait un peu moins comme une malédiction ou quelque chose qu'il aurait préféré laisser à quelqu'un d'autre. Parce qu'il arrivait doucement à la conclusion que ce n'était pas grave en fait. Que ça ne changeait rien à la personne qu'il était. Que ça faisait partie de lui et qu'il ne serait probablement pas le même Sohan Khadji s'il n'y avait pas cet infime détail qui ne regardait personne d'autre que lui. Il pourrait ne rien dire, continuer sa vie comme ça et laisser les autres se poser la question, ou il pourrait s'imposer comme ça, sans prévenir, mais il ne trouvait pas que ça lui correspondait réellement. Il avait envie d'en parler à sa soeur, malgré le stress que cela lui faisait ressentir. Il voulait lui en parler, comme pour avoir son approbation. C'était ce qu'il recherchait par-dessus tout et c'était pour cela que ça lui paraissait si compliqué. Il ne doutait pas qu'elle se montrerait compréhensive et qu'elle ne trouverait peut-être même rien à y redire, cependant, il y avait cette petite part de lui qui n'était pas totalement sûr et c'était pour ça qu'il s'était déjà défilé une fois. Parce que l'avoir dans le flou c'était toujours mieux que de voir la déception sur son visage. Il se dirige vers la cuisine, Yasmine sur les talons. Il ouvre ses placards, à la recherche d'un vase, qui manque cruellement dans sa maison. Il n'achète pas vraiment de fleurs et ça se voit. "Tu crois que ça va dans ça ?" se retourne t-il, une carafe à la main. "J'ai rien d'autre, faudra que j'achète un vase demain." Ou alors, il pourra se contenter de la carafe qui offre un style particulier, sa petite touche personnelle. Celle du type qui n'a vraiment pas l'habitude de recevoir de fleurs, mais qui veut tout de même honorer le cadeau que l'on vient de lui fier et qui s'occupera du bouquet aussi longtemps que possible. A défaut de mieux, il rempli la carafe d'eau pour y déposer les fleurs avant de la poser sur l'îlot central de la cuisine. "Ca fait joli je trouve." commente t-il, alors qu'il se retourne pour éteindre le feu sous la casserole en train de mijoter sur la gazinière. Il s'arrête net cependant, quand il entend la question de sa soeur. "Hein ? Non ? Pourquoi tu dis ça ?" demande t-il, peut-être un peu trop rapidement, un peu trop sur la défensive aussi. "J'ai pas le droit d'inviter ma soeur à dîner et de mettre les petits plats dans les grands sans raison ?" ajoute t-il ne croyant même pas lui-même à l'excuse qu'il est en train d'inventer. Elle lui tendait une perche, il aurait pu la saisir, cracher le morceau et passer à autre chose, mais il avait été pris de court et les mots n'avaient pas pu sortir. Puis il réalise. Elle ne lâchera pas le morceau comme ça, parce qu'il vient de se saborder en quelques mots. "Enfin, je voulais te parler d'un truc, mais on peut manger avant, rien de grave." Parce qu'il se dit que ça, ça va peut-être suffire à ce que Yasmine le laisse tranquille au moins jusqu'au plat de résistance, ce qui ne serait pas de trop.


running down to the riptide
I was scared of dentists and the dark. I was scared of pretty girls and starting conversations. Oh, all my friends are turning green. You're the magician's assistant in their dreams ▬ they come unstuck

If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) 3ve2lU9

Revenir en haut Aller en bas
Yasmine Khadji
Yasmine Khadji
le coeur sur la main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (19.02.88)
SURNOM : yas par tout le monde ; khadji par lui ; benthi par ses parents
STATUT : understands now why they lost their minds and fought the wars
MÉTIER : ancienne infirmière-urgentiste au service des urgences du st-vincent's hospital (2010-2020), elle reste tout de même bénévole au service pédiatrique du même hôpital. elle a décidé de prendre ses distances avec la profession suite aux retombées d’un voyage humanitaire de huit mois au niger (octobre 2017-mai 2018). plus de deux ans très difficiles à gérer, aussi bien professionnellement qu’émotionnellement parlant, et un échec inattendu à l’examen d’entrée à l’école de médecine plus tard, elle compte se donner les moyens de profiter de sa démission (mi-juillet 2020) pour faire le point sur son avenir, et surtout, trouver une meilleure façon de donner de sa personne sans que ça ne l’atteigne davantage
LOGEMENT : #221 orchid street, redcliffe, dans un petit appartement qu'elle partage avec une boule de poils qui s'appelle sasha. elle a récemment accueilli une colocataire en la personne de sa collègue et amie, molly, et ça a beau être temporaire, elle se sent un peu moins chez elle depuis, juste de quoi la faire se perdre de plus en plus souvent du côté de toowong et de cette jolie maison située au #45
If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) Tumblr_o6gdp156M71sfeqkko2_400
POSTS : 2194 POINTS : 190

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : marocaine d'origines ☽ musulmane modérément pratiquante ☽ souffre de crises d'angoisses dues à une agression survenue en 2016, plus généralement de PTSD suite à son voyage humanitaire au niger ☽ noob ☽ douée avec les enfants, rêvait de chirurgie pédiatrique ☽ très loyale ☽ proche de sa famille ☽ karaoke queen ☽ conduit une vieille jeep, ne l’échangerait pour rien au monde ☽ sait gérer l'urgence, pas le conflit ☽ parle l'arabe, vaguement le français ☽ bonne chanteuse et conteuse ☽ alcool et porc proscrits ☽ beyoncé stan ☽ croit en la pinky promise ☽ récemment (secrètement) tatouée (اثني عش)
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) DA09Y4tP_o
PRIADJI ☽ boy have i told ya? i swear you put the sun up in my sky when it's cold you pull me closer so hot it's like the middle of july wanna have a little taste so let me lay you down nothing better than your skin on mine and i've been looking for the feeling looking all my life boy you give it to me every time can we make it all night? we don't stop all up on my body babe touch me like a summer night you feel like a holiday
If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) Tumblr_ntsftc5Q0b1qhekpro8_250
KHADJI² ☽ we've taken different paths and traveled different roads i know we'll always end up on the same one when we're old and when you're in the trenches and you're under fire i will cover you if i was dying on my knees you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea i'd give you my lungs so you could breathe i've got you brother
If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) RKhl1BAX_o
YASSAN ☽ it's never quite easy to say goodbye and let go but i promise there will be a new tomorrow so as the day falls and the night rise help me sing you to sleep with this lullaby


RPs EN ATTENTE : jacob#2 ☽ hassan#7 ☽ olivia#3
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
PSEUDO : ssoveia
AVATAR : shanina shaik
CRÉDITS : ©ssoveia (av&gif profil) ☽ ©mymodelsgifs&unknown (gifs profil) ☽ ©siren charms (code sign) ☽ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & jo carter
INSCRIT LE : 01/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19795-land-called-far-away-yasmine https://www.30yearsstillyoung.com/t19812-treacherous-yasmine#777009 https://www.30yearsstillyoung.com/t28923-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t30594-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t26136-f-libre-bryce-dallas-ho

If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) Empty
Message(#) Sujet: Re: If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) EmptyMer 2 Déc - 14:45



≈ ≈ ≈
{if the world was ending you'd come over, right? }
crédits gif et code fiche/ (may0osh & malibu) ✰ w/ @Sohan Khadji

A la vue de la réaction de son frère face au bouquet de jonquilles qu’elle venait de lui offrir, Yasmine se promit de lui en apporter chaque fois qu’ils se verraient tous les deux. Ce n’était pas grand-chose, mais il y avait des années maintenant qu’ils avaient pris la bonne habitude de faire plaisir à l’autre dès que l’occasion leur était donnée, et ça passait par des petits gestes de ce genre ; dérisoires d’un point de vue extérieur, mais qui comptaient véritablement pour eux qui se réservaient une affection profonde et inégalée. Sohan restait le repère principal de la jeune femme, le pilier dont elle avait besoin pour avancer avec équilibre, et la source intarissable de réconfort dans laquelle elle allait puiser lorsqu’elle ne se sentait pas dans son assiette. On lui avait souvent demandé si elle n’aurait pas préféré avoir une grande soeur, et sa réponse avait toujours été la même ; pour rien au monde elle n’aurait échangé son frère contre quelqu’un d’autre. Ils se se disputaient jamais, se taquinant de temps à autre parce qu’ils pouvaient le faire, mais au-delà de ces petites piques gentillettes qu’ils se lançaient et qui affirmaient leur très grande complicité, ils étaient aussi proches que possible - et ils ne cachaient pas l’amour qu’ils se portaient se soutenant coûte que coûte, parfois au détriment de leurs parents qui les avaient suffisamment bien élevés pour ne pas trouver ça trop agaçant d’avoir des enfants si proches et dévoués l’un à l’autre.
Il y avait peut-être eu une époque où Yasmine s’était sentie un peu délaissée par son aîné qui avait trouvé une place au sein du trio qu’il formait avec Hassan et Qasim. Elle avait alors cherché à se faire une place auprès d’eux, jouant les mignonnes petites casse-cou pour suivre le rythme imposé par leur différence d’âge. Mais à côté de ça, aucun conflit n’avait jamais éclaté au sein de la fratrie Khadji et à vrai dire, Yasmine s’en était vite remise parce que quelque part, c’était inscrit dans son sang : elle savait qu’elle pourrait toujours compter sur Sohan, une garantie à laquelle elle n’était pas prête à renoncer tant elle lui apportait la stabilité, la vraie.

S’installant dans la cuisine aussi rapidement que lui permettait son statut de petite-soeur-grande-habituée-des-lieux, elle se hissa sur l’un des meubles en portant sur son frère un petit regard curieux. Il ressemblait de plus en plus à Amjad ; une force tranquille, cérébrale, qui recelait de secrets qu’il gardait jalousement, se dissimulant sous la couche de timidité dont elle aussi, elle avait été enduite dès la naissance "J’enchaîne quatre services de nuit. On mettra ça dans des boîtes pour les collègues, j’en connais deux ou trois qui seront ravis de manger sur ton compte… et je parle pas uniquement de moi." fit-elle pour le rassurer quant à la montagne de nourritures qu’il avait préparé. Posant l’arrière de sa tête sur le haut d’un meuble, Yasmine croisa les chevilles en racontant, un léger sourire aux lèvres "Maman est venue me rendre visite l’autre fois. Elle a soudoyé la totalité des titulaires avec des pâtisseries orientales pour s’assurer qu’ils me traitent bien." Fatima Khadji était déterminée à ce que le choix de sa fille de travailler dans le milieu médical soit aussi bien accueilli par ses supérieurs que par ses propres parents. Certes, elle n’avait pas espéré un avenir de cette sorte pour elle, mais maintenant qu’elle y était… elle était bien fière de l’avoir autorisée à étudier avec autant d’acharnement. Elle avait peut-être perdu un bon parti entre temps, mais après tout, elle avait l’avenir devant elle ; cela dit si elle pouvait décider de se caser avant qu’elle ne finisse sénile, ça lui ferait plaisir. Yasmine continua "Ça a été un échec, on me traite pas toujours bien… MAIS! Tout le monde adore la cuisine de maman Khadji qui est devenue la mascotte du service, t’y crois à ça." Ce n’était pas difficile à croire en vérité. Leur mère était un animal sociale ; discrète au début, et déterminée à prendre part à tout et n’importe quoi ensuite. Elle avait sa petite réputation dans le quartier, et tout le monde l’appréciait pour sa chaleur et sa fâcheuse tendance à être drôle à ses dépens.
Un peu comme Sohan qui brandit une carafe comme vase de fortune. L’expression que sa soeur lut sur son visage la fit sourire, et elle sauta de son perchoir pour mieux prendre les opérations en mains "Je vais le faire. Occupe-toi de vérifier tes assaisonnements. File-moi des ciseaux en passant." lui fit-elle avant de s’arrêter sur l’autre expression qui animait ses traits, et qui ressemblait étrangement à de la tension. Yasmine n’aimait pas ça. Non seulement parce que ça lui indiquait par un signal invisible que quelque chose n’allait pas du côté de Sohan, mais aussi parce qu’elle avait l’impression qu’il hésitait à lui parler ouvertement de ce qui semblait le tracasser ; il lui semblait pourtant qu’ils n’avaient pas de secret l’un pour l’autre.
S’installant au bord de l’évier pour arranger le bouquet à coup de ciseaux, taillant les tiges en biseaux, elle fronça les sourcils "Pourquoi je dis ça, hein ? T’as l’air presque vert à retenir ce que tu veux me dire… et tes yeux-là, ils sont tout brillants." lui répondit-elle en le suivant des yeux "Et… ils sont fuyants." Ça ne pouvait signifier qu’une seule chose. Elle lâcha ses ciseaux, et dans une expression qui ressemblait étrangement à celle qu’arborait leur mère lorsqu’elle s’apprêtait à monter sur ses grands chevaux, elle posa une main sur sa hanche droite qu’elle avait légèrement déhanché, la langue coincée dans une dent du fond et le regard posé fixement sur le profil de Sohan "OK, où est le cadavre ? On a un interne en ce moment qui fait une obsession sur la thanatopraxie. Je peux essayer de gratter un ou deux conseils si jamais…" Une boutade qui ne détendit pas tellement l’atmosphère, puisque soudain, elle sentit que le jeune homme se tendait davantage. Reprenant son travail de fleuriste du dimanche, elle débroussailla le bouquet tout en lui disant, les yeux agrandit par la réponse fournie par Sohan "Houlà, et il est sur la défensive en plus de ça… signe numéro deux que quelque chose se trame là-dessous." Et elle pointa sa propre tête, tapotant son index peint en rouge bordeaux contre sa tempe… jusqu’à ce qu’il passe à moitié aux aveux, et que se retournant dans sa direction après avoir mis les fleurs dans l’eau et les avoir positionné au centre de l’îlot, elle le montra du doigt "Je le savais. Je suis ta petite soeur, tu crois que je peux passer à côté de ce genre de signes ?" Une question rhétorique que l’observation qu’elle fit de l’expression de son frère rendit inutile.
Soudain, Yasmine se sentit un peu nerveuse, mais pas totalement encore si bien qu’elle ajouta, toujours sous le ton de l’humour pendant quelques secondes "T’es sûr que ça peut attendre ? Parce que je sais aussi reconnaître les signes de la nausée imminente tu sais, et là… si tu dégobilles dans ton assiette, je vais t’en vouloir toute ma vie." Mais quelque chose lui disait que malgré toutes ses tentatives de le détendre, un truc se tramait véritablement. Reprenant son sérieux, s’approchant du jeune homme, Yasmine posa ses deux mains sur ses épaules, et avec la douceur qui faisait sa bonne réputation dans les couloirs des urgences, mais pas que, elle lui demanda "Hey, So… c’est rien que moi et mon humour douteux, d’accord ?" lui dit-elle, essayant de lui arracher un sourire en baissant la tête pour chercher son regard qu’elle ne lâcha pas, pas même pour cligner des yeux. Quand enfin, confrontant son regard bien en face, les mains toujours sur ses deux épaules, elle lui demanda "T’es sûr que c’est rien de grave ?"


    - - you're the only one that i want, think i'm addicted to your light, i swore i'd never fall again, but this don't even feel like falling, gravity can't forget to pull me back to the ground again ; it's like i've been awakened, every rule i had you breakin', the risk that i'm takin', i'm never gonna shut you out.

    :burger::
     
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) Empty
Message(#) Sujet: Re: If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

If the world was ending you'd come over, right? (Khadji²)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-