AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -50%
Nouvel Echo Dot (4e génération), ...
Voir le deal
29.99 €

 1 - Red River - Keyden UA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keith Weddington
Keith Weddington
le coup de poignard
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans
SURNOM : Keith, c'est suffisamment court pour ne pas nécessiter de surnom
STATUT : Qu'un seul nom à l'esprit
MÉTIER : (2012- Mai 2018) Ancien lieutenant des affaires criminelles. // (Depuis Septembre 2019) reconverti en professeur de sciences et de psychologies
LOGEMENT : Toowong, #16 sherwood road
1 - Red River - Keyden UA 4483cf8ff8617c14842618475ce7fbddcae394ad
POSTS : 1503 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : 1 - Red River - Keyden UA Ezgif_11
KEYDEN Ø Ø I don’t know where we’re going but I know we’ve gone too far and I hope it isn’t showing but I think I love you

1 - Red River - Keyden UA Ezgif-10
KEIDREA Said I'm terrified but I'm not leaving I know that I must pass this test, So just pull the trigger


1 - Red River - Keyden UA Ezgif-11
Les chasseurs de frimes Ø So no one told you life was gonna be this way, Your job's a joke, you're broke Your love life's D.O.A. It's like you're always stuck in second gear, When it hasn't been your day, your week, your month or even your year.


Wim - Jacob - Livia - Kieran - Noa - Keithisy - Liz - Amy#3 - Lisbeth#2 - Asher - Marius#2
RPs EN ATTENTE : Edge#2
RPs TERMINÉS : Dani - Dani#2 - (FB) Dani#3-Amy - Helena - Hayden - Dani#4- Leena - Siekeyneston - Byron - Edge- Zachary - Chevy - Dani#6 - Marius - Dani#8 Dani#7- Amy#2 - Lisbeth - Dylane - Keidrea - Helena#2

Les chasseurs de frimes : Saül#1


- ABANDONNE- Ava - Ada - Eve - Loreley - Brianna - Jodie- Thea - Danika - Fb - - Leah - Loris - Dalina - Judith
PSEUDO : P. (Me) pour l'avatar + Ub (Loonywaltz)
AVATAR : Brett Dalton
CRÉDITS : P.
DC : Samuel Siede & Nate Weaver
INSCRIT LE : 16/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30439-shadows-of-my-past-life-keep-me-up-keith-weddington https://www.30yearsstillyoung.com/t33711-keith-weddington-samuel-siede-just-give-me-a-reason

1 - Red River - Keyden UA Empty
Message(#) Sujet: 1 - Red River - Keyden UA 1 - Red River - Keyden UA EmptyMar 6 Oct - 22:33


C’était… insoutenable ? C’était ça le terme adéquat. L’odeur nauséabonde me retournait l’estomac et plus je m’avançais, moins je me retrouvais capable de respirer convenablement. C’était impossible, des rats morts avaient crevé dans les bouches d’égout, cela ne pouvait pas être autrement. Je commençais même à me dire, dans un élan de rationalité qui dépassait le normal, que les gens avaient pris au sérieux les qu’en-dira-t-on qui circulaient actuellement. Une momie, tout droit débarquée d’Egypte, ouverte au beau milieu d’un musée et les esprits effectués des liens avec tous les phénomènes qui pouvaient avoir lieu. En parlant de phénomène, j’étais en train d’effectuer un petit tour de la ville pour tenter de m’aérer l’esprit… A défaut de m’aérer les poumons. Je voulais surtout avoir la preuve de ces sottises. Du moins, jusqu’à ce que je m’arrête au bord du fleuve, me penchant un peu plus vers les barrières pour observer le fleuve qui me semblait s’assombrir. Moment choisi par mon téléphone pour tenter son premier grand saut dans le vide… La technologie n’était pas mon amie ces derniers temps… « Putain… » râlais-je en laissant mon poing s’abattre sur le bois de la rambarde tout en me reculant. Dans ce geste je percutais une personne de plein fouet sans avoir le temps d’apercevoir son visage. La journée avait mal commencé…

« Vous ne pouvez pas regarder où vous mettez les p… » J’hurlais, me retournant vers la coupable de la collision et je me retrouvais pétrifié face à la silhouette de mon ancienne meilleure amie. A tel point que je n’en finissais même pas ma phrase. J’hésitais entre continuer dans la même lignée en rajoutant une touche de rancune ou de partir à l’opposée et jouer sur l’ignorance. « La voilà, la malédiction. » dis-je dans un demi-rire sarcastique, détournant mon regard du sien, espérant qu'elle m'ait entendu. « C’était toi dans le sarcophage ? Pour venir pourrir la vie des gens que tu as abandonné, ça ne peut qu’être ça… » Je glissais mes poings serrés dans le creux des poches de mon jean tandis que j’osais enfin la regarder de nouveau, elle qui ne me semblait pas avoir bougé. Je passais ma main devant son visage à plusieurs reprises. « Londres t’a rendu muette ? » riais-je toujours de façon sombre. Je ne savais même pas pourquoi je perdais mon temps face à cette femme que j’avais décidé d’effacer de ma vie. « C’est probablement ta curiosité mal placée non qui t’a poussé à venir voir ce qui pouvait bien se passer ici… » rajoutais-je comme pour lui faire comprendre que je n’avais toujours pas avalé son départ. « De toute façon, tu te fous assez des gens pour ne pas venir pour eux… » conclus-je en décidant de soupirer. J’en avais oublié l’odeur horrible qui s’échappait du bord du quai, me couvrant le nez à l’aide de l’intérieur de mon coude. « C’est pas possible cette odeur là… C’est quoi ça ? » demandais-je en montrant une forme au loin flottant sur la rivière. « C’est le cadavre de notre amitié ? » ironisais-je en fusillant la jeune femme du regard. Après tout, quitte à être maudit et vouer à mourir, ôtant partir le cœur léger !


Life goes flashing by
by EXORDIUM.

1 - Red River - Keyden UA Tkjz5H3
1 - Red River - Keyden UA Bape0aa
1 - Red River - Keyden UA 72rEhYO
1 - Red River - Keyden UA RpHpVCJ
1 - Red River - Keyden UA UZtPGmC
Revenir en haut Aller en bas
Hayden Siede
Hayden Siede
la star des planches
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans, bien qu'elle préfère compter les années en réussites professionnelles plutôt qu'en temps qui passe.
SURNOM : Les comédiens qu'elle côtoie la surnomme Elphie, en référence au personnage de « Wicked » qu'elle ne désespère pas d'avoir la chance de jouer un jour.
STATUT : Célibataire. Elle vous dira qu'elle n'a pas le temps pour l'amour, et ça ne sera qu'un demi-mensonge.
MÉTIER : Comédienne de musicals. Sa carrière est l'un des piliers centraux de sa vie et rien (ou presque) ne pourrait l'en détourner. Depuis son retour temporaire à Brisbane, elle donne des cours de comédie aux recrues de la Northlight Company.
LOGEMENT : Bayside, plus précisément un appartement au numéro 547 de Wellington Street.
1 - Red River - Keyden UA Thd7
POSTS : 1390 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : 1 - Red River - Keyden UA Voii
SIEDES and i’m on my way : i still remember these old country lanes, and i've not seen the roaring fields in so long. i know i've grown, but i can't wait to go home.

1 - Red River - Keyden UA Nifz
HAYMIE and nobody knows this pain inside me 'cause i've been strong for so long. i never thought how much i needed you : i think i'm lost without you.

1 - Red River - Keyden UA F9w2
KEYDEN i remember we were strangers, so tell me what's the difference between then and now ? and why does this feel like drowning ? trouble sleeping, restless dreaming.


RPs EN ATTENTE :
clément ☾ eagle ☾ andréa

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : Daisy
AVATAR : Olivia Wilde
CRÉDITS : shiya (avatar) - oliviaswilde, taekcck, bard-marley-of-laketown, maurawrites (tumblr - gifs profil) - MingiCodes (code signature), HOODWINK (icon signature), loonywaltz (ubs signature)
DC : /
INSCRIT LE : 23/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29805-hayden-it-s-strange-i-felt-less-lonely-when-i-didn-t-know-you https://www.30yearsstillyoung.com/t29905-hayden-evidemment-que-je-veux-briller-comme-l-or-j-ai-passe-ma-vie-invisible-comme-l-air https://www.30yearsstillyoung.com/t29909-hayden-siede

1 - Red River - Keyden UA Empty
Message(#) Sujet: Re: 1 - Red River - Keyden UA 1 - Red River - Keyden UA EmptyVen 9 Oct - 23:38


Hayden ne savait pas où aller, ni par où commencer. Son vol avait atterri quelques jours plus tôt en provenance directe de Londres, et il lui avait fallu faire des pieds et des mains pour obtenir une place à l’intérieur de l’un des derniers avions qui, le doute n’était plus permis, assurerait la liaison avec Brisbane avant longtemps. C’était comme si la capitale du Queensland était soudainement devenue indésirable, et la comédienne avait mis un certain temps à rassembler les pièces du puzzle entre elles. Au Royaume-Uni, on ne parlait plus que de ça : sa ville natale avait soudainement sombré dans le chaos le plus total à la suite de l’ouverture d’un mystérieux sarcophage et, depuis lors, plus rien ne semblait désormais sous contrôle. Inquiète, Hayden avait vainement tenté de contacter ses parents, mais chacun de ses appels avaient débouché sur le répondeur. Un bref coup de fil à William, en déplacement à l’étranger, l’avait rassuré quand au sort de Blake et de Mia, en sécurité à ses côtés. Mais Samuel et leurs parents, eux, demeuraient introuvables. Ils n’avaient pas eu l’occasion de rejoindre leur fils aîné aussi rapidement qu’ils l’auraient souhaité, avant que les vols extérieurs ne soient définitivement suspendus à la suite de la panique générale qui avait engendré un afflux ingérable de brisbanais à l’intérieur des aéroports aux alentours. Depuis, le couple Siede était injoignable, tout comme Samuel que l’on supposait être à leurs côtés au moment où les premières plaies s’étaient abattues sur la ville. Et si William avait tenté de la rassurer tant bien que mal en évoquant les problèmes des lignes téléphoniques surchargées depuis le début de la catastrophe, il n’avait pas fallu une once d’appréhension supplémentaire pour que la comédienne abandonne provisoirement sa carrière européenne pour rejoindre Brisbane dans l’espoir de porter secours à sa famille. A Londres, tout le monde avait essayé de l’en dissuader, craignant pour sa vie ; c’était mal connaître Hayden qui, malgré toutes les difficultés récentes, aurait littéralement offert la sienne pour sauver la leur.

La découverte d’une maison familiale vidée de ses occupants, manifestement en grande hâte, ne l’avait, hélas, pas rassurée. Elle avait beau accorder une confiance aveugle en Samuel, elle espérait simplement qu’il ne se soit pas laissé dépasser par le temps, et qu’il ait fait appel à son bon sens pour quitter la ville tant qu’il le pouvait encore et mettre le couple Siede à l’abri, quoi qu’il en coûte. Forte de cet espoir nouveau, Hayden avait laissé ses pas la guider presque instinctivement vers le fleuve dont la vision pouvait autrefois lui apporter un réconfort non négligeable. Ce jour-là pourtant, la comédienne sentit la mort bien avant de l’apercevoir. Une odeur âcre vint lui chatouiller les narines à l’approche du cours d’eau, rapidement rejointe par une puanteur qui la saisit à la gorge, soulevant son estomac et déclenchant une nausée quasi instantanée. La vision d’épouvante qui accompagna le véritable bouquet de senteurs qui s’offrait à elle termina de la convaincre que quelque chose ne tournait pas rond, à Brisbane : ci et là se mêlaient les cadavres de poissons aux carcasses de prédateurs et Hayden songea que le monde avait perdu de ses couleurs, tant elle n’apercevait que du rouge à l’horizon. Horrifiée, incapable de détacher son regard du spectacle macabre qui se jouait à perte de vue, la jeune femme percuta Keith par accident, relevant la tête sans que son cerveau ne fasse immédiatement le lien avec son ancien meilleur ami. « Pardonnez-moi, j’étais en train de - » La phrase mourut dans sa gorge. Faire face à celui qui fut autrefois son pilier et qui était dorénavant une figure hostile parmi tant d’autres était signe d’une seule certitude : une malédiction s’était bel et bien abattue sur Brisbane toute entière. Et à en croire le flot ininterrompu d’agressivité verbale qui émanait de l’ancien lieutenant, ce dernier ne semblait pas non plus ravi de la revoir. « Keith ? » Une exclamation purement rhétorique, bien évidemment. Les reproches et la mauvaise foi apparente suffisaient à confirmer à Hayden qu’elle n’était pas victime d’hallucinations. « Tu as faux sur toute la ligne, comme d’habitude. De toute façon, ce n’est pas la première fois que tu acceptes seulement la vérité qui t’arrange le plus. » La comédienne fronça les sourcils, surprise de ses propres paroles, certaine de les avoir pensées sans aucune intention de réellement les prononcer. Sans doute était-ce l’environnement hostile et une dose d’angoisse montante qui contribuaient à ce point à gommer l’ensemble de ses filtres. « Depuis le temps que notre amitié est morte et enterrée, il n’en resterait que de la poussière. Non, ça ressemble plutôt à… » C’en était trop. L’odeur était insoutenable, la vision tout autant, et la crainte de ne pas retrouver une partie de sa famille en vie associée à la présence néfaste de Keith acheva de lui retourner l’estomac. Hayden expulsa le peu de nourriture qu’elle avait réussi à ingérer depuis le début de la journée, réussissant in extremis à tourner le dos au jeune homme pour éviter une humiliation plus conséquente encore. Lorsque son regard s’accrocha de nouveau à celui de son ancien meilleur ami, la pâleur de son visage contrastait avec le rouge du fleuve, tandis qu’elle tentait, en vain, de stopper les tremblements de son corps. « Je crois que c’était un crocodile, avant d’être partiellement dévoré par je ne sais quoi. » Ou je ne sais qui. Mais à bien y réfléchir, la comédienne préférait ne pas y penser. « Tu es définitivement la dernière personne à laquelle j’ai envie de poser cette question mais je suis complètement perdue et tu sembles être la seule âme qui vive dans les alentours. Qu’est-ce qu’il se passe ici, au juste ? » Quelque chose clochait définitivement. Un tel aveu de faiblesse ne lui ressemblait pas, encore moins lorsque son réceptacle se matérialisait sous la forme de Keith Weddington. L’adrénaline était-elle réellement la seule à blâmer dans ce soudain besoin de s’exprimer sous couvert d’une honnêteté la plus totale ?

Spoiler:
 


ah, lips that say one thing, while the heart thinks another.
:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
LE DESTIN
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : des milliers d'années, mais je suis bien conservé.
STATUT : marié au hasard.
MÉTIER : occupé à pimenter vos vies, et à vous rendre fous (a).
LOGEMENT : je vis constamment avec vous, dans vos têtes, dans vos esprits, et j'interviens de partout, dans vos relations, dans vos joies, vos peines.
1 - Red River - Keyden UA Tumblr_n1k4o5kV3c1t04aflo1_400
POSTS : 12147 POINTS : 0

PETIT PLUS : personne ne sera épargné, c'est promis les chéris.
PSEUDO : le destin.
AVATAR : je suis tout le monde.
DC : nope.
INSCRIT LE : 15/12/2014

1 - Red River - Keyden UA Empty
Message(#) Sujet: Re: 1 - Red River - Keyden UA 1 - Red River - Keyden UA EmptyVen 9 Oct - 23:38


Le membre 'Hayden Siede' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé action' :
1 - Red River - Keyden UA AAO1L5H
Revenir en haut Aller en bas
Keith Weddington
Keith Weddington
le coup de poignard
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans
SURNOM : Keith, c'est suffisamment court pour ne pas nécessiter de surnom
STATUT : Qu'un seul nom à l'esprit
MÉTIER : (2012- Mai 2018) Ancien lieutenant des affaires criminelles. // (Depuis Septembre 2019) reconverti en professeur de sciences et de psychologies
LOGEMENT : Toowong, #16 sherwood road
1 - Red River - Keyden UA 4483cf8ff8617c14842618475ce7fbddcae394ad
POSTS : 1503 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : 1 - Red River - Keyden UA Ezgif_11
KEYDEN Ø Ø I don’t know where we’re going but I know we’ve gone too far and I hope it isn’t showing but I think I love you

1 - Red River - Keyden UA Ezgif-10
KEIDREA Said I'm terrified but I'm not leaving I know that I must pass this test, So just pull the trigger


1 - Red River - Keyden UA Ezgif-11
Les chasseurs de frimes Ø So no one told you life was gonna be this way, Your job's a joke, you're broke Your love life's D.O.A. It's like you're always stuck in second gear, When it hasn't been your day, your week, your month or even your year.


Wim - Jacob - Livia - Kieran - Noa - Keithisy - Liz - Amy#3 - Lisbeth#2 - Asher - Marius#2
RPs EN ATTENTE : Edge#2
RPs TERMINÉS : Dani - Dani#2 - (FB) Dani#3-Amy - Helena - Hayden - Dani#4- Leena - Siekeyneston - Byron - Edge- Zachary - Chevy - Dani#6 - Marius - Dani#8 Dani#7- Amy#2 - Lisbeth - Dylane - Keidrea - Helena#2

Les chasseurs de frimes : Saül#1


- ABANDONNE- Ava - Ada - Eve - Loreley - Brianna - Jodie- Thea - Danika - Fb - - Leah - Loris - Dalina - Judith
PSEUDO : P. (Me) pour l'avatar + Ub (Loonywaltz)
AVATAR : Brett Dalton
CRÉDITS : P.
DC : Samuel Siede & Nate Weaver
INSCRIT LE : 16/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30439-shadows-of-my-past-life-keep-me-up-keith-weddington https://www.30yearsstillyoung.com/t33711-keith-weddington-samuel-siede-just-give-me-a-reason

1 - Red River - Keyden UA Empty
Message(#) Sujet: Re: 1 - Red River - Keyden UA 1 - Red River - Keyden UA EmptyDim 18 Oct - 12:04


« Keith ? »

Sa voix me donnait des frissons, ce timbre que j’aurais préféré oublier et ne jamais rencontrer. Cette voix qui fût un temps aurait été le canaliseur de chacun de mes moments de doutes. Aujourd’hui, elle ne venait amplifier ma colère. Mon corps se tendait comme pour se protéger de la menace qu’elle pouvait représenter pour mon cœur bien plus que pour mon intégrité physique. J’avais mis tellement de temps à remonter la pente que je ne voulais pas refrôler les tréfonds du chaos. Je l’avais imaginé morte pour faire mon deuil, je l’avais imaginé heureuse sans moi pour entretenir cette haine. L’abandon était bien plus douloureux quand il était effectué par une personne que l’on estimait. J’aurais préféré pouvoir user de mon esprit critique, mettre en place ma rationalité et tenter de démêler le vrai du faux de cette histoire de malédiction. A en croire que les astres s’étaient alignés pour me passer un message. Le pardon avant le trépas ? La haine aveuglant la raison ? Je ne saurais que dire tant je restais surpris par les propos que tenais mon ancienne meilleure amie. Depuis quand se livrait-elle aussi aisément sans prendre le temps de filtrer ses pensées ? « Comme d’habitude tu ne vois pas le mal que tu fais car tu te fous royalement des autres. L’égoïsme devrait être un synonyme de ton nom. » ripostais-je avant de me pencher vers la balustrade. Je pivotais subitement mon visage dans la direction de la comédienne, encaissant chacune de ses paroles m’apprêtant à répondre avant de me stopper en la voyant s’éloigner face à la scène d’horreur qui s’offrait à nous. Je la laissais revenir vers moi, un sourire presque fier de la voir aussi mal. « Londres t’a rendu fragile. On ne récolte que ce que l’on sème. » lui dis-je en écho à notre amitié passée. Pourtant mon regard s’attardait sur son corps tremblant et je me détestais de ressentir encore une accroche aussi forte comme si sa simple présence venait renverser le château de cartes que j’avais construit en guise de parapet. « Dévorer ? » répétais-je comme si j’avais mal entendu ses mots alors que je ne voulais simplement pas accepter la situation que Brisbane traversait.

Je me reculais de la balustrade, décidant que l’ignorance restait la meilleure des armes face à cette scène. J’étais bien décidé à rentrer chez moi, pratiquer la politique de l’autruche et attendre que les évènements cessent. Pourtant ce n’était sans compter sur la présence d’Hayden, de retour en terre natale sans connaissances de cause de ce qui pouvait bien s’y dérouler. J’écarquillais les yeux, entrouvrant la bouche, estomaqué. « Tu es venue ici sans savoir ? » lui demandais-je en appuyant sur ce fait. « C’est de l’inconscience pure ! Tu as perdu ta capacité de réflexion ? » rajoutais-je sans masquer la pointe de jugement qui émanait de ma voix. « Ta famille t’a abandonné à son tour ? Moi qui aurais cru que tu ne venais ici que pour les flashs infos et te montrer à la suite de cette ouverture de sarco… » repris-je dans un demi rire sarcastique que je cessais bien rapidement en entendant les grognements lointains. Mon regard se fixa dans celui d’Hayden et instinctivement, je me retournais pour apercevoir une forme lointaine, prête à bondir sur nous. Il ne me fallut qu’une fraction de secondes pour décider de fuir de cet endroit où nous étions en danger. Attrapant les jambes d’Hayden, je la soulevais sans trop grandes difficultés et décidais de prendre mes jambes à mon cou, courant aussi vite que je le pouvais pour échapper au dingo qui avait décidé de faire de nous son futur repas. « C’est toi qui as tout calculé, j’en suis sûr ! » réussissais-je à crier en reprenant mon souffle à l’attention de la comédienne présente dans mes bras. Je continuais d’avancer jusqu’à ce que je me retrouve dans un carrefour où le choix à faire me sembler être une question de vie ou de mort. « Merde… » murmurais-je en tournant la tête à maintes reprises dans les trois directions qui s’offraient à nous. Les grognements se faisaient un peu plus sourds et le temps nous était compté.

Dés:
 


Life goes flashing by
by EXORDIUM.

1 - Red River - Keyden UA Tkjz5H3
1 - Red River - Keyden UA Bape0aa
1 - Red River - Keyden UA 72rEhYO
1 - Red River - Keyden UA RpHpVCJ
1 - Red River - Keyden UA UZtPGmC
Revenir en haut Aller en bas
LE DESTIN
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : des milliers d'années, mais je suis bien conservé.
STATUT : marié au hasard.
MÉTIER : occupé à pimenter vos vies, et à vous rendre fous (a).
LOGEMENT : je vis constamment avec vous, dans vos têtes, dans vos esprits, et j'interviens de partout, dans vos relations, dans vos joies, vos peines.
1 - Red River - Keyden UA Tumblr_n1k4o5kV3c1t04aflo1_400
POSTS : 12147 POINTS : 0

PETIT PLUS : personne ne sera épargné, c'est promis les chéris.
PSEUDO : le destin.
AVATAR : je suis tout le monde.
DC : nope.
INSCRIT LE : 15/12/2014

1 - Red River - Keyden UA Empty
Message(#) Sujet: Re: 1 - Red River - Keyden UA 1 - Red River - Keyden UA EmptyDim 18 Oct - 12:04


Le membre 'Keith Weddington' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé action' :
1 - Red River - Keyden UA AAO1L5H
Revenir en haut Aller en bas
Hayden Siede
Hayden Siede
la star des planches
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans, bien qu'elle préfère compter les années en réussites professionnelles plutôt qu'en temps qui passe.
SURNOM : Les comédiens qu'elle côtoie la surnomme Elphie, en référence au personnage de « Wicked » qu'elle ne désespère pas d'avoir la chance de jouer un jour.
STATUT : Célibataire. Elle vous dira qu'elle n'a pas le temps pour l'amour, et ça ne sera qu'un demi-mensonge.
MÉTIER : Comédienne de musicals. Sa carrière est l'un des piliers centraux de sa vie et rien (ou presque) ne pourrait l'en détourner. Depuis son retour temporaire à Brisbane, elle donne des cours de comédie aux recrues de la Northlight Company.
LOGEMENT : Bayside, plus précisément un appartement au numéro 547 de Wellington Street.
1 - Red River - Keyden UA Thd7
POSTS : 1390 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : 1 - Red River - Keyden UA Voii
SIEDES and i’m on my way : i still remember these old country lanes, and i've not seen the roaring fields in so long. i know i've grown, but i can't wait to go home.

1 - Red River - Keyden UA Nifz
HAYMIE and nobody knows this pain inside me 'cause i've been strong for so long. i never thought how much i needed you : i think i'm lost without you.

1 - Red River - Keyden UA F9w2
KEYDEN i remember we were strangers, so tell me what's the difference between then and now ? and why does this feel like drowning ? trouble sleeping, restless dreaming.


RPs EN ATTENTE :
clément ☾ eagle ☾ andréa

RPs TERMINÉS :
PSEUDO : Daisy
AVATAR : Olivia Wilde
CRÉDITS : shiya (avatar) - oliviaswilde, taekcck, bard-marley-of-laketown, maurawrites (tumblr - gifs profil) - MingiCodes (code signature), HOODWINK (icon signature), loonywaltz (ubs signature)
DC : /
INSCRIT LE : 23/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29805-hayden-it-s-strange-i-felt-less-lonely-when-i-didn-t-know-you https://www.30yearsstillyoung.com/t29905-hayden-evidemment-que-je-veux-briller-comme-l-or-j-ai-passe-ma-vie-invisible-comme-l-air https://www.30yearsstillyoung.com/t29909-hayden-siede

1 - Red River - Keyden UA Empty
Message(#) Sujet: Re: 1 - Red River - Keyden UA 1 - Red River - Keyden UA EmptyDim 15 Nov - 0:02


Keith continuait de l’attaquer frontalement, et Hayden ne se sentait même plus le cœur à répliquer. Elle avait fait le deuil de leur amitié il y avait bien longtemps maintenant, et elle n’avait jamais eu la naïveté de s’attendre à un comité d’accueil à la minute où son chemin aurait de nouveau croisé le sien. Dans de telles circonstances, il était hors de question pour elle de s’abaisser à répondre aux attaques qu’elle recevait, bien qu’il lui aurait été possible de les démonter entièrement point par point si elle l’avait souhaité. Mais c’était sans compter sur son cerveau qui semblait déterminé à fonctionner indépendamment de sa volonté, et sa bouche qui se mouvait sans que Hayden n’ait la capacité de la stopper. Il lui semblait avoir entendu quelque chose à ce sujet, dans l’avion qui l’avait amené à Brisbane, et les rares mots d’une discussion captée entre ses voisins de siège prenaient subitement tout leur sens. Les rumeurs parlaient d’une malédiction globale qui apportait à la ville son lot de calamités littéralement tombées du ciel pour quelques-unes, mais également d’un mauvais sort bien plus personnel, ressenti par chacun des habitants de façon individuelle. Ci et là, on constatait des pertes de mémoire, de vision ou d’audition, sans que personne ne puisse expliquer l’origine de ces phénomènes. Se pourrait-il qu’elle aussi, ait succombé à ce mal ? Et comment était-ce scientifiquement explicable, elle qui n’avait posé le pied sur le continent australien que quelques jours plus tôt ? Hayden tentait d’ignorer la petite voix intérieure qui lui soufflait que plus rien n’avait de sens alors qu’elle observait une véritable rivière de sang emplie de carcasses, mais il lui fallait se rendre à l’évidence : quelque chose de supérieur à tout ce qui était connu la poussait à prendre la parole pour s’exprimer le plus honnêtement possible, et elle se sentait incapable d’aller à son encontre. « Je ne suis pas si égoïste que ça, puisque j’ai perdu des années de ma vie à tirer vers le haut une amitié que tu te complaisais à piétiner sans relâche. » Par chance, la comédienne avait toujours été considérablement honnête et savait faire preuve de mordant lorsque la situation l’exigeait. Puisqu'il la connaissait, il lui semblait que Keith ne saisirait peut-être pas la différence avec son comportement habituel, et qu’il mettrait sans nul doute son attaque sur le compte du ressentiment qu’ils éprouvaient l’un à l’égard de l’autre. Il pourrait toujours se réconforter en pensant que la situation déstabilisante lui faisait perdre l’ensemble de ses moyens, en même temps que ses différentes formules de politesse.

Le manque total d’empathie dont faisait preuve son ancien ami à son égard avait été, lui, joué d’avance. Hayden ne se formalisa nullement de n’obtenir qu’un regard de dégoût pour toute réponse à son mal-être physique, sachant pertinemment qu’elle aurait dans tous les cas sèchement refusé une quelconque aide ou compassion qui aurait pu provenir de Keith. Il s’était simplement retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment, confronté à ses interrogations désespérées pour tenter de localiser la cause de ce qui avait fait sombrer la capitale du Queensland dans un véritable chaos. Sans surprise, l’ancien lieutenant était plus intéressé à lâcher des piques plutôt que des informations, et la comédienne avait déjà ouvert la bouche pour répliquer quand les mots vinrent mourir dans sa gorge. Des grognements menaçants résonnèrent à ses oreilles comme si le monde autour avait lui décidé de se taire subitement, et son pouls s’accéléra lorsqu’elle aperçut du coin de l’œil le charognard qui semblait avoir trop faim pour laisser un duo aussi vivant s’échapper sans perdre quelques membres en chemin. Fort heureusement, Keith semblait avoir conservé ses réflexes d’un autre temps, et Hayden n’eut pas le temps de répliquer qu’elle se sentit littéralement soulevée de terre. La vision brouillée par la course effrénée de son ancien meilleur ami, elle n’eut que l’occasion d’espérer qu’ils finissent par semer le dingo, ou qu’il soit arrêté sur son chemin par une carcasse qui lui semblerait plus intéressante. Levant les yeux au ciel autant pour la remarque du jeune homme que pour le carrefour qui se trouvait devant eux, Hayden répliqua de manière cinglante. « Si j’avais tout calculé, crois-moi, j’aurais fait en sorte de ne pas me retrouver dans tes bras. » Ils n’avaient pas le temps de s'écharper pourtant, au risque de laisser l’animal le faire à leur place : la comédienne lui indiqua d’un signe de la main de continuer tout droit, mais le répit fut de courte durée. Elle sentit chuter Keith bien avant de le voir, et ses mains percutèrent violemment le sol, fidèle à son mécanisme de défense qui avait toujours fait en sorte d’éviter que son crâne ne rencontre quelque matière potentiellement dangereuse en premier. La douleur lui arracha une grimace, mais c’est le cri strident du charognard percutant les pierres qui formaient la base du pont qu’ils venaient de rejoindre qui lui fit l’effet d’une piqûre de rappel méritée. Elle ignora le sang qui s’écoulait de ses paumes égratignées, reportant par réflexe son attention sur l’ancien lieutenant qui avait été plus touchée qu’elle, et pour cause : le dingo avait manifestement tenté de faire de sa cheville son hors-d’œuvre, entraînant leur cascade. La morsure ne semblait pas profonde, mais il saignait, et même si Hayden aurait tout donné pour être en compagnie de quelqu’un d’autre, leur passif commun l’obligea à ne pas laisser Keith se vider de son sang devant ses yeux. Elle s’empara de l’écharpe qui ornait son coup et la déchira sans ménagement, tentant tant bien que mal de reproduire un semblant de bandage pouvant servir de compresse. Par chance, la jeune femme avait dû apprendre à effectuer un tel acte le plus fidèlement possible pour un rôle qu’elle avait joué par le passé, et le résultat final paraissait convaincant, malgré ses mains tremblantes et son manque flagrant de pratique. « Tu arrives à marcher ? On devrait s’éloigner tant qu’il est encore assommé, je n’ai aucune envie de me retrouver dans les parages au moment où il se réveillera. » Elle se saisit du bras de son ancien meilleur ami pour lui servir de béquille, ignorant totalement ses protestations, ne répondant seulement qu’aux indications de son instinct de survie. Il leur fallait trouver une solution à toute cette situation, mais puisqu’elle manquait cruellement d’informations, Keith allait devoir faire preuve de coopération, et elle savait que ça n’allait pas être une mince affaire. « Je sais que tu me détestes, mais si tu as des informations sur la situation actuelle ou un avis sur l’endroit où nous pourrions nous réfugier en attendant que les choses se tassent, c’est le moment ou jamais de t’exprimer. » La comédienne ne tenait pas à assister à la vengeance de papa et maman charognard. Comparée à une telle possibilité, supporter l’ancien lieutenant quelques heures de plus lui paraissait une alternative presque agréable.


ah, lips that say one thing, while the heart thinks another.
:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Keith Weddington
Keith Weddington
le coup de poignard
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans
SURNOM : Keith, c'est suffisamment court pour ne pas nécessiter de surnom
STATUT : Qu'un seul nom à l'esprit
MÉTIER : (2012- Mai 2018) Ancien lieutenant des affaires criminelles. // (Depuis Septembre 2019) reconverti en professeur de sciences et de psychologies
LOGEMENT : Toowong, #16 sherwood road
1 - Red River - Keyden UA 4483cf8ff8617c14842618475ce7fbddcae394ad
POSTS : 1503 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : 1 - Red River - Keyden UA Ezgif_11
KEYDEN Ø Ø I don’t know where we’re going but I know we’ve gone too far and I hope it isn’t showing but I think I love you

1 - Red River - Keyden UA Ezgif-10
KEIDREA Said I'm terrified but I'm not leaving I know that I must pass this test, So just pull the trigger


1 - Red River - Keyden UA Ezgif-11
Les chasseurs de frimes Ø So no one told you life was gonna be this way, Your job's a joke, you're broke Your love life's D.O.A. It's like you're always stuck in second gear, When it hasn't been your day, your week, your month or even your year.


Wim - Jacob - Livia - Kieran - Noa - Keithisy - Liz - Amy#3 - Lisbeth#2 - Asher - Marius#2
RPs EN ATTENTE : Edge#2
RPs TERMINÉS : Dani - Dani#2 - (FB) Dani#3-Amy - Helena - Hayden - Dani#4- Leena - Siekeyneston - Byron - Edge- Zachary - Chevy - Dani#6 - Marius - Dani#8 Dani#7- Amy#2 - Lisbeth - Dylane - Keidrea - Helena#2

Les chasseurs de frimes : Saül#1


- ABANDONNE- Ava - Ada - Eve - Loreley - Brianna - Jodie- Thea - Danika - Fb - - Leah - Loris - Dalina - Judith
PSEUDO : P. (Me) pour l'avatar + Ub (Loonywaltz)
AVATAR : Brett Dalton
CRÉDITS : P.
DC : Samuel Siede & Nate Weaver
INSCRIT LE : 16/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30439-shadows-of-my-past-life-keep-me-up-keith-weddington https://www.30yearsstillyoung.com/t33711-keith-weddington-samuel-siede-just-give-me-a-reason

1 - Red River - Keyden UA Empty
Message(#) Sujet: Re: 1 - Red River - Keyden UA 1 - Red River - Keyden UA EmptyDim 15 Nov - 13:28


Je ne pouvais m’en empêcher. Même si je proclamais haut et fort qu’elle n’était que de l’histoire ancienne et que si la vie décidait de faire se recroiser nos chemins, j’aurais la capacité de lui offrir une totale ignorance. C’était plus fort que moi. Je sentais la rancune et la haine bouillonner dans chacun de mes vaisseaux sanguins. Comme si la colère que j’avais gardé en moi depuis trop longtemps ne pouvait qu’exploser là, maintenant, face à elle. Bien entendu j’aurais mis cela sur les circonstances actuelles qui étaient bien entendu atténuantes pour qui le souhaitait, moi le premier. Brisbane perdait la tête, je ne l’avais plus depuis que mon regard avait croisé le sien. Alors j’attaquais. De front, sans rien avoir à cacher. Elle savait pourquoi notre amitié s’était arrêtée. Elle n’avait plus rien à apprendre, et je n’avais plus rien à apporter. Et là où – étonnamment – nos avis se rejoignaient, se trouvait être le temps, que dis-je, les années perdues à ses côtés. J’aurais voulu riposter à cette phrase qui me semblait être déplacée quand elle provenait de la comédienne. J’aurais pu, mais les choses s’étaient déroulées bien plus rapidement que je ne l’aurais souhaité. Et l’instinct repris le dessus. Pas celui de protection de la jeune femme, celui-ci était mort en même temps que mon empathie. Celui de porter secours à autrui. Celui qui avait fait de moi l’ancien lieutenant. Loyal et prêt à tout. Mais pourquoi la sensation d’avoir la jeune femme dans les bras me révulsait plus qu’autre chose ? J’avais eu envie de la laisser sur le bas-côté, quitte à être venue ici même, autant qu’elle n’ait pas fait le trajet pour rien. Comme si cela me débarrasserait également de toutes ces raisons qui faisaient que je la haïssais un peu plus chaque jour. Comme si une disparition aurait pu entraîner l’abandon de toutes ces chaînes que je traînais malgré tout. Pourtant elle était là, dans mes bras, alors que le dilemme me semblait bien trop compliqué à gérer seul. Et je suivais le signe que m’indiquait cette dernière, préférant nous mettre à l’abri avant de régler mes comptes une bonne fois pour toute. C’était sans compter cette fatigue qui me prenait, moi qui n’avais plus l’habitude de courir autant. Je sentais mes jambes se faire lourdes, et avant même que je n’ai le temps de déposer Hayden sur ses deux jambes, l’animal venait d’attraper l’une des miennes, m’arrachant un hurlement, mélange de douleur et de surprise.

Je sentais mon corps partir en avant, entraînant la jeune femme dans ma chute tandis que je me débattais avec la bête bien accrochée à mon mollet. L’adrénaline faisait faire parfois des choses surprenantes. Je réussissais d’un coup de talon à faire se dégager les crocs du dingo et d’un second coup de pieds à le propulser un peu plus loin, butant contre la tranche d’un mur. Le couinement sourd et la chute du corps de l’animal le long du mur m’arracha un soupir de soulagement. Nous étions tranquilles pour un peu de temps. Mais après le soulagement, revint cette douleur lancinante qui provenait de ma jambe, à laquelle je jetais un coup d’œil, comme un mauvais souvenir. Le bas de mon jean était déchiré et laissait apercevoir les traces des crocs de l’animal où s’écoulait mon sang, imbibant mes chaussures au passage. Je n’eus pas le temps de jurer, qu’Hayden était à mes côtés, ne me laissant guère le choix que de me laisser faire tandis que je l’apercevais déchirer son écharpe pour venir panser la plaie. Je ne pus m’empêcher de la fusiller du regard, retirant ma jambe de ses mains une fois la plaie recouverte. Je tentais de me redresser par mes propres moyens, mais j’en étais incapable. « Je peux marcher oui ! » ripostais-je sèchement tandis que je n’avais guère d’autres choix que de m’appuyer sur elle pour me mettre sur mes deux jambes, tentant de transférer tout mon poids sur ma jambe valide. « Lâche moi bordel ! » repris-je, en vain. C’est qu’elle était têtue quand elle s’y mettait. « Je peux même parler tu vois ! Ne perds pas ton temps et casse-toi comme tu sais si bien le faire… » rajoutais-je en écho à ses précédentes paroles auxquelles je n’avais pourtant pas répondu sur le moment. « Va tirer quelqu’un d’autres vers le haut, vu qu’a priori, c’est ce que tu fais… Et tu verras qu’ils finiront par partir, car c’est ce dont à quoi tu es vouée ! » crachais-je tant sous le poids de la douleur que de la colère. Pourtant elle avait raison sur un point : il fallait que nous nous mettions à l’abri. Et elle n’avait pas l’air très décidée de rester seule ou de me laisser là, au milieu de cette rue. Je soupirais, boitillant à ses côtés tandis que je tendais le doigt en direction d’une porte ouverte, qui m’avait l’air vide de toute présence humaine. C’était probablement le seul endroit où nous serions à l’abri actuellement. « Je ne te déteste pas non. » dis-je en continuant à avancer vers l’abri de fortune. « Je te hais. C’est différent » conclus-je tandis que je me séparais de sa présence corporelle une fois que nous étions enfin à l’intérieur, préférant m’appuyer contre les murs présents. « Ferme la porte si tu ne veux pas qu’on finisse en charpie… » lui ordonnais-je presque, me laissant glisser contre le mur, à la recherche d’une position où la douleur serait bien plus supportable. « Parce que tu crois que je sais ce qui se passe ? Tu ne pouvais pas demander à ton gars avant de venir ici ? Je suis sûr que Jamie se serait fait un plaisir de t’indiquer les circonstances dans lesquelles Brisbane se trouve actuellement ! » lui crachais-je à la figure, mon visage étant dénué d’une quelconque marque d’affections. « C’est ta faute tout ça. » repris-je en levant le doigt pour lui montrer l’endroit dans lequel nous nous trouvions. « Tellement égoïste que tu m’entraînes dans ta merde. » rajoutais-je sèchement. « Tu ne peux pas te faire à l’idée que je n’existe plus pour toi sérieux ? Tu attends quoi ? Que je revienne la fleur au fusil en te disant que je regrette ? » lui demandais-je comme si la douleur était en train de délier mes pensées et mes paroles, préférant cracher tout le venin que je gardais en moi, comme si cette entrevue était la dernière chance que j’avais de m’exprimer. « La seule chose que je regrette, c’est de t’avoir accordé ma confiance pour que tu la piétines sans pitié. Tu ne vaux pas mieux que tous ceux que tu détestes et tu le sais… » dis-je alors que mes yeux se fermaient petit à petit, tentant de reprendre un peu de contenance alors que je sentais encore le sang imbiber l’écharpe présente autour de ma jambe. « De toute façon, on ne peut rien faire contre cette momie… C’est ridicule de s’enfermer ici, on finira par crever… » dis-je alors que j’appuyais ma tête contre les pierres froides de mon appui. « C’est la fin… De nous, de toi et de moi… » conclus-je en divaguant, des gouttes de sueur perlant sur mon front. Et finir ma vie aux côtés d’Hayden était presque comme un enfer pour moi.


Life goes flashing by
by EXORDIUM.

1 - Red River - Keyden UA Tkjz5H3
1 - Red River - Keyden UA Bape0aa
1 - Red River - Keyden UA 72rEhYO
1 - Red River - Keyden UA RpHpVCJ
1 - Red River - Keyden UA UZtPGmC
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

1 - Red River - Keyden UA Empty
Message(#) Sujet: Re: 1 - Red River - Keyden UA 1 - Red River - Keyden UA Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

1 - Red River - Keyden UA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: Dimension Momie
-