AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -41%
Clairefontaine – Lot de 9 Cahiers 24×32 ...
Voir le deal
14.82 €

 Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jules Rhodes
Jules Rhodes
l'histoire sans fin
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (23/05)
SURNOM : Jules, à force de l'utiliser, j'en oublie presque mon vrai prénom
STATUT : En couple depuis quatre ans, en équilibre instable depuis plus d'un an
MÉTIER : Bibliothécaire spécialisée dans les romans jeunesses et écrivaine en devenir si je trouve le courage d'arriver au bout de ce que j'ai commencé
LOGEMENT : Appartement #95 à Toowong que je partage avec Alfie, deux rats, une tortue et Anabel, cette petite fille qui n'est pas la mienne mais que je considère de plus en plus comme mon propre enfant
Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Original
POSTS : 1146 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ainée d'une famille de cinq enfants ✿ A perdu son père à l'âge de onze ans ✿ Est passionnée par les livres ✿ Est maniaque et psychorigide mais se soigne ✿ Est amoureuse depuis quatre ans de celui qu'elle considère comme l'homme de sa vie ✿ S'est décidée récemment à reprendre sa passion pour l'écriture et s'est lancée dans la rédaction d'un livre pour enfant ✿ Vit mal de devoir reléguer son désir d'enfant au fin fond de la liste de ses priorités parce que son petit-ami ne se sent pas prêt à être père.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Tumblr_n7ecjkDxmL1tendedo1_500
Alfiana ✿ In all the world, there is no heart for me like yours. In all the world, there is no love for you like mine.

(4/5) Diana #1Caleb #3Edward #1Alfiana #7Melchior #1

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Tolerar-playa
Rhodes' family ✿ Being a family means you are a part of something very wonderful. It means you will love and be loved for the rest of your life.

RPs TERMINÉS : Harvey #1Stephen #1Tad #1Asher #1Leah #1Harvey #2Alfie et Ariane #1Joseph #1Alfie et Joseph #1Asher #2Caleb #1Alfiana #1Alfiana #2Evelyn #1Eva #1Leah #2Alfiana #3Tad #2Ariane #2Norah #1Joseph #2Alfiana #4Caleb #2Alfiana #5Norah #2Hassan #1Alfiana #6
AVATAR : Jenna-Louise Coleman
CRÉDITS : shieldmaiden et loonywaltz
DC : Aucun
PSEUDO : Watermelon
INSCRIT LE : 18/03/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23445-a-room-without-books-is-like-a-body-without-a-soul-juliana-rhodes#950001 https://www.30yearsstillyoung.com/t23470-you-get-in-life-what-you-have-the-courage-to-ask-for-juliana-rhodes#951283 https://www.30yearsstillyoung.com/t23469-juliana-rhodes

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Empty
Message(#) Sujet: Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb EmptyVen 9 Oct 2020 - 22:51



Twenty little fingers and twenty perfect toes
A godmother always has love to give and time to spare.

Complètement surexcitée, je traverse l’appartement sans savoir ce que je cherche, le téléphone coincé entre la joue et l’épaule, écoutant seulement à moitié ce que me raconte ma mère durant un de ces nombreux appels dont j’ai l’habitude et qui ne me dérangent pas habituellement mais a tendance à m’agacer légèrement aujourd’hui. Je fourre dans mon sac un paquet de mouchoirs et mes clés, que je viens de passer cinq minutes à chercher alors qu’elles se trouvaient évidemment à leur place habituelle, avant de refermer ledit sac. « Je vois. » J’essaie de faire acte de présence alors que non, je ne vois pas du tout de quoi ma très chère mère me parle puisque je suis occupée désormais à chercher le téléphone… Qui se trouve toujours coincé contre ma tête. Je soupire. « Maman ? Désolée de te couper, mais je vais devoir y aller. » Un peu abrupte comme approche, mais j’ai laissé tomber depuis longtemps l’idée du faire du politiquement correct avec celle qui ne s’embarrasse jamais des conventions sociales pour me faire savoir ce qu’elle a sur le cœur lorsque c’est le cas. Les remontrances ne se font pas attendre et je lève les yeux au ciel alors qu’elle m’accuse de laisser seule sa pauvre mère qui n’a personne à qui parler toute la journée. Je ravale mes sarcasmes et toutes les saloperies qui me viennent en tête alors qu’elle continue son grand discours larmoyant. « Je sais maman, je suis vraiment désolée, je te rappelle demain, c’est promis. » Je m’écrase, comme d’habitude, parce que j’ai toujours culpabilisé de laisser ma mère seule pour vivre ma vie et je sais pertinemment que mes frères et sœurs s’investissent beaucoup moins que moi pour combler sa solitude. Peut-être que le fait que je la materne autant n’aide pas à lui donner des envies d’émancipations mais c’est plus fort que moi, je ressens le besoin de la protéger et de veiller sur elle comme elle a pu le faire pour moi durant les onze premières années de ma vie. « A demain. » Le téléphone vient s’échouer dans le sac que je rouvre pour l’occasion et je jette un dernier coup d’œil à l’appartement vide avant d’attraper l’énorme sac posé sur le sol et de franchir la porte.

Sur le chemin qui me sépare de la maison de Caleb et Alex, je peine à ne pas sautiller de joie et seul le poids du sac que je porte m’en empêche réellement. J’ai essayé d’être une adulte responsable, je ne me suis pas précipitée à la maternité pour rencontrer Lucy et ma filleule Lena parce que j’ai appris ces dernières années qu’une jeune maman avait besoin de repos plus que d’une tonne de visites. Avec des jumelles, j’imagine que c’est d’autant plus vrai, j’ai donc félicité les jeunes parents par téléphone – grande frustration – attendant bien sagement qu’ils prennent leurs marques à la maison avant de pouvoir m’émerveiller devant les deux nouveau-nés. Je me souviens comme si c’était hier de l’annonce de la grossesse d’Alex, de la joie que j’ai ressenti en voyant le bonheur de Caleb mais également de la jalousie qu’elle m’a procurée. Pourtant, c’est bien le bonheur de mon ami qui me rend heureuse aujourd’hui et je laisse de côté la frustration que le refus d’Alfie me procure encore aujourd’hui. D’autant plus que les amoureux m’ont fait l’honneur de me choisir comme marraine de Lena et rien n’aurait pu me faire plus plaisir. Je sais pertinemment que je vais chouchouter cette petite princesse – et sa sœur, puisqu’il me parait impossible de traiter différemment les deux enfants – et je meurs d’impatience à l’idée de la tenir dans mes bras. Effectuer cette visite avec Alfie aurait pu paraitre logique, mais j’ai toujours du mal à évoquer le sujet des enfants avec lui ou à m’en approcher, de peur qu’il le prenne – sûrement à juste titre – comme une relance implicite de mon souhait le plus cher. J’ai donc choisi exprès un après-midi où je ne travaillais pas et où il était retenu par ses obligations avec Anabel pour me déplacer enfin. Le trajet me parait infiniment long avant que j’arrive enfin devant la maison. En la voyant se dresser devant moi, je réalise à quel point Caleb a fait du chemin ces derniers mois et je suis heureuse que la vie lui sourit de nouveau après tout ce qu’il a eu à traverser.

Oubliant l’idée d’appuyer sur la sonnette – mauvaise idée si les bébés dorment – j’envoie un message à Caleb pour l’informer que je me trouve devant la porte. Il devait guetter mon arrivée car sa réaction ne se fait pas attendre. J’entends du mouvement dans la maison et bientôt la porte s’ouvre devant moi et c’est un Caleb qui a l’air fatigué mais heureux qui m’accueille. « Salut nouveau papa ! » J’amorce, sur un ton qui ne permet pas de douter de mon enthousiasme. « Je vous ai ramené quelques petits trucs. » Je surélève légèrement le sac que je tiens à la main pour lui montrer de quoi je parle. Par quelques petits trucs j’entends des tenues pour les filles, deux hochets de dentition, des cookies d’allaitement pour Alex – faits avec amour – et un T-shirt super papa pour Caleb. C’est kitsch mais je n’en ai rien à faire, tout ce qui est en lien avec leur nouvelle petite bulle de bonheur me parait parfaitement adapté à la situation. « J’ai tellement hâte de les voir ! » Malgré mon enthousiasme, je tente de modérer le volume sonore de ma voix, toujours dans un souci de préserver la paix au sein du foyer. « Tu vas bien ? Enfin, je veux dire, vous allez bien ? » En réalité, il parait évident qu’ils vont bien, mais je veux tout savoir sur les événements de ces derniers jours et surtout rencontrer les deux petites filles qui ont déjà pris tellement de place dans mon cœur. Je les aime déjà la folie et je n’imagine même pas ce que ce sera avec mes propres enfants, mais ça, je ne le saurais que dans un futur lointain – ou pas du tout, d’ailleurs – alors je me contente de savourer le moment présent sans penser à l’avenir.

code by black arrow





We cannot go back. That's why it's hard to choose. You have to make the right choice. As long as you don't choose, everything remains possible.

(c)Miss Pie

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 2eDseF9
Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 872289volunteer
Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Pf8cX3Q

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 73Ln5tgm_o
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente deux ans (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex. Et puis il y a ses filles qui l'appellent "papa" maintenant.
STATUT : Jeune papa de deux merveilleuses petites filles de neuf mois, Lucy et Lena. Fiancé à son premier amour. Amoureux. Heureux. Comblé.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 2106201022543528
POSTS : 7083 POINTS : 1285

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a quatre ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout ≈ fou amoureux de ses deux filles ≈ a repris une thérapie chez un psychothérapeute il y a peu ≈ diagnostiqué avec la maladie de Bouveret
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 8acr
[09/07]

Jules #3
Prim #3 (fb)
Tim #3 (fb)
Elia #1
Prim #4
Auden
Calen #2
Dani #1
HH & Alex


Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 210701072752966576
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #33 (fb) ; Calex #36(UA) ; Calex #40

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 826q
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Caleb
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs EN ATTENTE : Rudy#2, Mason, Birdie (fb), Matt #3, Birdie #3
RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37 ; Rudy #1 ; Eve #3 ; Calen #1 ; Calex #38 ; Calex #39 ; HH #2



HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edif-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Empty
Message(#) Sujet: Re: Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb EmptyVen 16 Oct 2020 - 22:52



Jules & Caleb
“Twenty little fingers and twenty perfect toes”
C’est officiel, je suis l’homme le plus heureux du monde. Lucy et Lena me couvrent toutes les deux de bonheur. Et Alex aussi. Bien sûr, il me semble impossible de ne pas pouvoir la citer. C’est elle qui m’a fait le plus beau cadeau possible en mettant au monde mes filles. Et elles sont belles mes filles. Je peux quelque fois passer des heures et des heures entières à les regarder sans jamais ne m’en lasser et sans que mon sourire ne quitte mes lèvres. De toute façon depuis qu’elles sont nées je souris tout le temps et je ne les quitte plus. Je ne quittais jamais la maternité plus d’une heure, pour l’instant les laisser toute seule ou surtout loin de moi me semble réellement inenvisageable. Leur présence me rend complètement gaga et je me rends de plus en plus compte que je serai prêt à tout pour elles. Même si elles m’empêchent de dormir. Même si elles pleurent tout le temps. Même si j’ai l’impression qu’avec leur arrivée dans nos vies je viens de faire une croix définitive sur notre intimité de couple. Tout ça ne me dérange même pas. Parce qu’elles sont là. Parce qu’elles sont magnifiques. Parce qu’elles sont parfaites. Parce que je les aime déjà bien au-delà du possible. Et si on m’avait prévenu qu’il était possible de ressentir autant d’amour d’un coup je ne suis même pas sûr que j’y aurais cru. Alex vient de partir acheter des couches. Oui, parce que forcément qui dit jumelles, dit, utilisation de deux fois plus de couches et je pense qu’on a encore un peu de mal à savoir gérer un stock correct. Je me retrouve donc seul avec les filles qui semblent plutôt calmes depuis que leur mère est partie. Lucy dort et je viens de donner à Lena son biberon, elle est calme elle aussi on ne l’entend pas. Ce qui est assez rare honnêtement mais un peu de silence me fait le plus grand bien. Jules est censée venir cet après-midi pour pouvoir enfin voir les jumelles et la choisir comme marraine pour Lena m’a semblé comme une évidence. Jules c’est ma meilleure amie et réellement l’une des personnes en qui j’ai le plus confiance. On se ressemble beaucoup. Vraiment beaucoup. On se comprend et elle a toujours été là pour moi, dans les bons comme dans les mauvais moments. Même si, depuis qu’on se connait les mauvais moments ont été plus nombreux maintenant la vie semble enfin me sourire. J’ai deux magnifiques petites filles, j’ai demandé à Alex de m’épouser et je suis maintenant fiancé. Pour la deuxième fois certes, et même si cette pensée me perturbe je ne la laisse cette fois pas être un frein à mon bonheur. Il faudra aussi que je trouve un moment pour lui acheter une bague, parce que des fiançailles sans vraie bague, pour moi, ce ne sont pas des fiançailles.

Je termine de préparer les éclairs au chocolat pour la venue de Jules, une fois tous les éclairs bien nappés de chocolat je les mets au frigo, je termine la vaisselle et je sens mon portable vibrer dans ma poche. Je le sors pour en lire le message ; Elle vient d’arriver, elle m’attend devant la porte. Je laisse tout en plan pour partir lui ouvrir et c’est avec un grand sourire aux lèvres que je lui ouvre la porte. « Salut nouveau papa ! » Mes lèvres s’étirent davantage, je la prends brièvement dans mes bras pour la saluer et me décale un peu pour la laisser entrer. « Je vous ai ramené quelques petits trucs. » Une fois la porte refermée derrière elle je me retourne pour la regarder, toujours un sourire aux lèvres. « Merci, t’es adorable. Mais tu n’étais vraiment pas obligée d’amener quelque chose. » Je prends le sac et regarde rapidement ce qu’il y a dedans, des vêtements pour les filles, des hochets, un t-shirt super papa qui me fait d’ailleurs bien rire et je ressors quelque chose qui semble aider à l’allaitement mais je n’en suis pas trop sûr. « Ça sert à quoi exactement ça ? » Je lui demande les sourcils froncés, l’air un peu confus. « Mais merci beaucoup pour tout, t’es parfaite. » Parce qu’en me disant qu’elle avait acheté quelques petits trucs elle aurait dû me dire qu’elle avait dévalisé le magasin, plutôt. « J’ai tellement hâte de les voir ! » Moi aussi, j’ai hâte qu’elle puisse enfin rencontrer mes filles, c’est plus ou moins ce que je m’empresse de lui dire. « Elles sont dans le salon. » Je lui dis tout en l’y emmenant avec moi ne voulant pas attendre plus longtemps, et je sais qu’elle n’a pas non plus envie de patienter pour pouvoir les avoir dans ses bras. « Tu vas bien ? Enfin, je veux dire, vous allez bien ? » Si je vais bien ? Je n’ai même pas besoin de réfléchir à ce que je vais lui répondre. Je crois même que je ne me suis jamais senti aussi bien de toute ma vie, malgré la fatigue. « J’ai jamais été aussi heureux, si tu savais. Elles sont parfaites. Vraiment parfaites. » Je suis fatigué mais je ne le mentionne même pas, parce que le bonheur que je ressens quand je regarde mes filles est bien plus important que mon manque de sommeil. Je m’approche de leur berceau avec Jules, Lucy dort toujours mais Lena est, elle, réveillée. Je la prends doucement dans mes bras. « Ma chérie, j’ai quelqu’un de très important pour ton papa à te présenter. Et de très important pour toi aussi, d’ailleurs. Jules, je te présente ta filleule, Lena. » Mon sourire ne quitte pas mes oreilles alors que je regarde ma fille qui ouvre grand les yeux pour regarder Jules. « Tu veux la porter ? » Je lui demande, même si connaissant mon amie, la réponse me semble assez évidente.
© nightgaunt






Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 873483867:
 


Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb SjlzVax
Revenir en haut Aller en bas
Jules Rhodes
Jules Rhodes
l'histoire sans fin
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (23/05)
SURNOM : Jules, à force de l'utiliser, j'en oublie presque mon vrai prénom
STATUT : En couple depuis quatre ans, en équilibre instable depuis plus d'un an
MÉTIER : Bibliothécaire spécialisée dans les romans jeunesses et écrivaine en devenir si je trouve le courage d'arriver au bout de ce que j'ai commencé
LOGEMENT : Appartement #95 à Toowong que je partage avec Alfie, deux rats, une tortue et Anabel, cette petite fille qui n'est pas la mienne mais que je considère de plus en plus comme mon propre enfant
Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Original
POSTS : 1146 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ainée d'une famille de cinq enfants ✿ A perdu son père à l'âge de onze ans ✿ Est passionnée par les livres ✿ Est maniaque et psychorigide mais se soigne ✿ Est amoureuse depuis quatre ans de celui qu'elle considère comme l'homme de sa vie ✿ S'est décidée récemment à reprendre sa passion pour l'écriture et s'est lancée dans la rédaction d'un livre pour enfant ✿ Vit mal de devoir reléguer son désir d'enfant au fin fond de la liste de ses priorités parce que son petit-ami ne se sent pas prêt à être père.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Tumblr_n7ecjkDxmL1tendedo1_500
Alfiana ✿ In all the world, there is no heart for me like yours. In all the world, there is no love for you like mine.

(4/5) Diana #1Caleb #3Edward #1Alfiana #7Melchior #1

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Tolerar-playa
Rhodes' family ✿ Being a family means you are a part of something very wonderful. It means you will love and be loved for the rest of your life.

RPs TERMINÉS : Harvey #1Stephen #1Tad #1Asher #1Leah #1Harvey #2Alfie et Ariane #1Joseph #1Alfie et Joseph #1Asher #2Caleb #1Alfiana #1Alfiana #2Evelyn #1Eva #1Leah #2Alfiana #3Tad #2Ariane #2Norah #1Joseph #2Alfiana #4Caleb #2Alfiana #5Norah #2Hassan #1Alfiana #6
AVATAR : Jenna-Louise Coleman
CRÉDITS : shieldmaiden et loonywaltz
DC : Aucun
PSEUDO : Watermelon
INSCRIT LE : 18/03/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23445-a-room-without-books-is-like-a-body-without-a-soul-juliana-rhodes#950001 https://www.30yearsstillyoung.com/t23470-you-get-in-life-what-you-have-the-courage-to-ask-for-juliana-rhodes#951283 https://www.30yearsstillyoung.com/t23469-juliana-rhodes

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Empty
Message(#) Sujet: Re: Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb EmptyVen 13 Nov 2020 - 15:42



Twenty little fingers and twenty perfect toes
A godmother always has love to give and time to spare.

Caleb rayonne de bonheur – et de fatigue aussi, peut-être – et je sais que je ne peux pas du tout imaginer la joie qu’il a dû ressentir en amenant ses deux merveilles à la maison. Je me rappelle à quel point je me suis sentie envieuse lorsqu’il m’a annoncée la grossesse d’Alex, mais aujourd’hui je suis tellement heureuse pour mon meilleur ami et tellement soulagée de voir qu’il s’est sorti du mal-être dans lequel la mort de sa future femme l’avait plongé que tous les sentiments négatifs sont oubliés. Je n’ai qu’une hâte, découvrir ma filleule, tenir dans mes bras ces deux petits êtres venus bouleverser la vie de leurs parents et profiter pendant quelques instants de ce bonheur familial qui est déjà contagieux alors même que je viens seulement de franchir le seuil. « Tu plaisantes, j’étais absolument obligée de ramener quelque chose, il faut que tes petites princesses comprennent dès maintenant qu’elles ont une tata gâteau qui sera toujours dans leurs pattes. » Je plaisante, parfaitement consciente que Lucy et Lena ne vont rien comprendre du tout et sont encore, pour le moment, occupées à manger, dormir et pleurer pour obtenir toute l’attention dont elles ont besoin. Difficile pour deux petits êtres qui ont vécu dans le ventre de leur maman pendant d’aussi longs mois de se confronter au monde extérieur, beaucoup plus froid et nettement moins rassurant. Une chose est sûre, parce que Caleb est mon meilleur ami, je suis déjà très attachée à ces deux petites filles que je n’ai pas encore vues et je sais que je serais là pour les voir grandir et évoluer. Le temps passe extrêmement vite à travers l’évolution des enfants et même si je sais que Lucy et Lena ne sont pas mes filles et que je devrais faire attention à justement ne pas trop m’immiscer dans cette vie de famille qu’ils vont construire à quatre et certainement pas à cinq, j’ai envie de profiter de chaque souvenir que je vais pouvoir créer avec elles. J’imagine que connaitre le passé de Caleb et le chemin sinueux qu’il a parcouru pour en arriver là est ce qui me permet de considérer cette naissance comme un joli miracle. Je pense que si on m’avait dit il y quelques années qu’il en serait là aujourd’hui, je ne l’aurais sans doute pas cru et je suis extrêmement fière de mon ami. « Des gâteaux, enfin des cookies, plus exactement, j’ai suivi une recette spéciale pour femmes allaitantes, il parait que ça favorise la lactation… Ne me demande pas comment, je n’y connais absolument rien. » Je me suis renseignée sur le sujet il y a longtemps déjà, parce que mon désir d’enfant me poussait à envisager mon futur de mère et que je voulais me projeter en me demandant quels étaient les meilleurs choix pour le futur nourrisson que j’aurais dans les bras. Maintenant, j’ai arrêté tout ça, bien sûr, parce que j’ai trop peur que cette projection qui ne deviendra peut-être jamais une réalité soit trop difficile à supporter. « Evidemment que je le suis. » Je plaisante une nouvelle fois alors que Caleb prétend – à tort, bien sûr – que je suis parfaite. Si seulement je l’étais, peut-être qu’il y aurait moins de problèmes dans mon couple ou même dans ma famille car prétendre que tout va bien dans ma vie, en ce moment, serait un énorme mensonge.

Alors que m’extasie d’avance à l’idée de rencontrer les nouveaux membres de la famille, je m’intéresse tout de même à Alex et Caleb. L’arrivée d’un bébé est un véritable chamboulement dans une vie de couple – alors deux bébés, ça doit être un sacré tsunami – et je ne veux pas qu’il ne se sente pas libre d’exprimer auprès de moi les difficultés qu’ils rencontrent si difficultés il y a. Heureusement, Caleb a l’air loin de les connaitre ces fameuses difficultés, il est sur un nuage rose de bonheur et j’en suis ravie pour lui. « Parfaites, hein ? C’est ta nouvelle objectivité paternelle qui parle ? » Je le taquine gentiment alors qu’il m’emmène près du berceau. Il prend dans ses bras ma filleule qu’il me présente avec un sourire tellement immense que je ne peux sourire à mon tour. « Bonjour Lena. » Je lui parle à mon tour, alors que la petite fille semble peiner à garder les yeux ouverts. Je fonds immédiatement devant ses traits parfaits, ses gazouillis de bébés et ses mains tellement minuscules. On dirait une fragile petite poupée. « Je retire ce que j’ai dit, tu étais objectif, elle est vraiment parfaite. » Tout comme sa sœur que j’aperçois encore assoupie. Caleb me propose immédiatement de porter la petite fille et je suis touchée par sa confiance. Je crois que si j’avais un enfant, je voudrais vivre avec lui dans une bulle pour être sûr que personne ne puisse le toucher en dehors de moi – et peut-être d’Alfie mais j’ai actuellement tellement du mal à l’imaginer dans mon futur que la projection dans une vie de famille est impossible –. « Oh oui ! Je peux ? » J’ai presque faille oublier de chuchoter tant je suis heureuse de pouvoir dès à présent tenir ce petit ange dans mes bras. « Je me lave les mains, je reviens. » Un bref aller et retour dans la cuisine et me voilà prête à un premier contact avec ma filleule Lena que j’aime déjà de tout mon cœur. Je tends les bras vers elle alors que Caleb s’approche de moi pour me la confier et je fais attention à bien soutenir sa petite tête, savourant le contact de sa petite peau de bébé contre mes mains. C’est la meilleure sensation au monde et je la contemple sans parler pendant quelques secondes, essayant de figer ce moment dans ma mémoire. « Alors Lena, tu t’es réveillée parce que tu savais que marraine Jules allait venir te rendre visite c’est ça ? » Je lui demande, comme si elle risquait de tenir une véritable conversation avec moi. « Elle est intelligente. » Je reprends, à l’intention de Caleb, cette fois. « Elle doit tenir ça d’Alex. » Petite pique gratuite lui rappelant que ce n’est pas parce qu’il est devenu un adulte accompli en donnant à notre planète deux nouveaux êtres humains à chérir qu’il se sortira indemne des moments que je passerais avec lui. « Quand est-ce que vous êtes rentrés à la maison ? » J’imagine que ça a dû leur faire du bien de sortir de la maternité pour retrouver leur foyer, mais ça veut aussi dire devoir gérer seul sans le soutien du personnel médical et j’imagine que ça doit être un peu effrayant au début. « Tu gères parfaitement le changement de couches, maintenant ? » Le pauvre, je le harcèle de questions. « J’ai lu un article sur une femme extraordinaire qui fait des formations massages sur des nourrissons à destination des jeunes parents, si ça vous tente, je te l’enverrais. » Est-ce que je devrais lui proposer de lui rendre sa fille ou est-il parfaitement confiant de la savoir avec moi ? Une chose est sûre, je pourrais la garder contre moi pendant des heures, et cette petite Lena me rappelle à quel point fonder une famille est important pour moi.

code by black arrow





We cannot go back. That's why it's hard to choose. You have to make the right choice. As long as you don't choose, everything remains possible.

(c)Miss Pie

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 2eDseF9
Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 872289volunteer
Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Pf8cX3Q

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 73Ln5tgm_o
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente deux ans (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex. Et puis il y a ses filles qui l'appellent "papa" maintenant.
STATUT : Jeune papa de deux merveilleuses petites filles de neuf mois, Lucy et Lena. Fiancé à son premier amour. Amoureux. Heureux. Comblé.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 2106201022543528
POSTS : 7083 POINTS : 1285

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a quatre ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout ≈ fou amoureux de ses deux filles ≈ a repris une thérapie chez un psychothérapeute il y a peu ≈ diagnostiqué avec la maladie de Bouveret
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 8acr
[09/07]

Jules #3
Prim #3 (fb)
Tim #3 (fb)
Elia #1
Prim #4
Auden
Calen #2
Dani #1
HH & Alex


Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 210701072752966576
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #33 (fb) ; Calex #36(UA) ; Calex #40

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 826q
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Caleb
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs EN ATTENTE : Rudy#2, Mason, Birdie (fb), Matt #3, Birdie #3
RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37 ; Rudy #1 ; Eve #3 ; Calen #1 ; Calex #38 ; Calex #39 ; HH #2



HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edif-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Empty
Message(#) Sujet: Re: Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb EmptyMer 25 Nov 2020 - 14:57



Jules & Caleb
“Twenty little fingers and twenty perfect toes”
« Tu plaisantes, j’étais absolument obligée de ramener quelque chose, il faut que tes petites princesses comprennent dès maintenant qu’elles ont une tata gâteau qui sera toujours dans leurs pattes. » Un grand sourire s’étire sur mes lèvres alors qu’une main passe dans mes cheveux. Avant même leur naissance je passais déjà le plus clair de mon temps à découvrir tout un tas de magasins et à rentrer les bras chargés de jouets, peluches ou encore vêtements pour mes filles. Parce qu’avoir des enfants c’est quelque chose dont je rêve depuis toujours et ça, particulièrement après la naissance de mes dernières petites sœurs. « Elles ont déjà officiellement la meilleure tata du monde. » Et la meilleure maman, parce qu’Alex est vraiment parfaite avec Lucy et Lena et la voir se comporter comme une maman gaga avec elles me touche énormément. Et je dois dire que je pense que ça semble également multiplier les sentiments que j’avais déjà pour elle. Sûrement la raison pour laquelle je lui ai demandé en mariage quelques heures après la naissance. Submergé par un trop-plein d’émotions positives, d’amour et j’étais clairement sur un petit nuage. J’y suis toujours, d’ailleurs et je ne pense pas que je vais en redescendre d’aussi tôt. La vie de père de famille est parfaite et me comble entièrement de bonheur. Et de fatigue, aussi. Mais ça passe clairement au second plan pour moi. « Des gâteaux, enfin des cookies, plus exactement, j’ai suivi une recette spéciale pour femmes allaitantes, il parait que ça favorise la lactation… Ne me demande pas comment, je n’y connais absolument rien. » Je lâche un petit rire, elle n’y connait rien et je dois bien avouer que malgré les nombreux livres que j’ai pu lire sur la paternité et les nourrissons, l’allaitement je n’y connais pas grand-chose non plus. C’est le domaine d’Alex, ça. Je me contente de m’occuper des biberons de Lena qui elle ne semble pas accepter le sein malgré toutes les tentatives effectuées. « Merci beaucoup, t’es adorable. Alex va adorer. Elle ne devrait pas tarder à rentrer d’ailleurs, elle est partie acheter des couches. » Parce qu’on fait encore l’erreur de ne jamais en acheter assez. Pourtant qui dit jumeaux dit tout acheter en double mais on a beau le savoir, garder un stock nécessaire pour tenir plusieurs jours avec des nourrissons n’est pas aussi facile que ce qu’on pourrait le penser.

Je suis fier de pouvoir les présenter à Jules, parce qu’elle est une personne très importante pour moi mais pas seulement. Aussi parce qu’elle sait à quel point être père un jour était quelque chose d’important dans ma vie et je dois bien dire qu’il s’agissait d’une chose à laquelle je ne croyais plus. Parce qu’en restant avec Alex, après ce qu’elle avait pu faire il y a dix ans, pour moi c’était sûr et certain ; elle ne voulait pas d’enfant et elle n’en voudra jamais. Et pourtant. Et pourtant elle est tombée enceinte et à ma plus grande surprise elle a décidé de les garder. Elle n’a pas envisagé l’avortement, ni l’adoption ou du moins si ces idées lui ont traversé l’esprit elle ne m’en pas tenu informé. Certainement parce qu’elle connaissait très bien mon opinion à ce sujet. « Parfaites, hein ? C’est ta nouvelle objectivité paternelle qui parle ? » Là, elle marque un point. Je ne suis sûrement pas objectif mais comment est-ce que je suis censé l’être ? Elles sont magnifiques et tellement parfaites que je ne pense pas que je pourrais changer d’avis un jour. Toujours en souriant un peu – parce que ce sourire n’a pas quitté mon visage depuis ces derniers jours – je lui réponds. « Non tu verras, elles sont vraiment parfaites. En même temps avec une maman aussi belle qu’Alex c’est pas vraiment étonnant. » Je l’emmène avec moi très vite jusqu’aux berceaux et comme à chaque fois que je les regarde, mes yeux sont remplis d’étoiles et d’amour. Et je souris – encore plus – devant mes filles. Comme ça Jules pourra le constater, elles sont parfaites. Ce sont de loin les plus beaux bébés du monde, en toute objectivité. « Je retire ce que j’ai dit, tu étais objectif, elle est vraiment parfaite. » Bien sûr que j’avais raison, pour une fois que je n’en doute pas. Mon regard est complètement scotché à celui de ma fille qui ouvre les yeux quelques secondes avant de les refermer aussi vite. Elle ne pleure pas – pour une fois – mais ses petits gazouillis me font complètement fondre. Et oui, je suis un véritable papa gaga mais je l’assume complètement. Je lui propose tout de même de prendre sa filleule dans ses bras chose qu’elle accepte sans une once d’hésitation. C’est sans appréhension que je lui confie ma fille, faisant tout de même attention lors du transfert maintenant avec une grande précaution sa nuque. Lena a l’air plutôt bien dans les bras de sa marraine, elle ne bronche pas elle réussit à rester calme, ou du moins pour l’instant et en entendant Jules lui parler je ne peux m’empêcher de sourire – oui encore, je suis sûrement bientôt avoir de grosses douleurs aux zygomatiques, –  la voir ainsi avec ma fille me rappelle que quand je parle avec Lucy ou Lena, je dois vraiment avoir l’air d’un abrutit au vu de l’extérieur. Ma voix et mon ton qui changent, oui, je suis vraiment un papa gaga de ses enfants. « Elle est intelligente. Elle doit tenir ça d’Alex. » Cette petite pique lancée me fait rire et je lui donne en guise de réponse une petite tape sur l’épaule. « Ce qu’elle tient très certainement d’Alex, c’est son sale caractère. » Parce que même si je suis réellement très amoureux d’elle, il est impossible de nier qu’Alex n’a pas le meilleur caractère possible. Elle n’est pas toujours facile à vivre. « Elle pleure toujours. Tout le temps. La nuit c’est presque pire. Là elle fait bonne figure juste parce que tu es là, elle veut se faire bien voir. » Je souris, je rigole et je lance ces piques à ma fille qui ne peut même pas se défendre. Mais en soit je suis presque sérieux. Elle pleure vraiment beaucoup et je n’ai jamais été aussi fatigué de ma vie, les cernes en dessous de mes yeux le prouvent. « Quand est-ce que vous êtes rentrés à la maison ? » Mon regard se détache enfin de Lena et je jette un coup d’œil à Lucy qui elle, dort toujours paisiblement. J’en profite pour la border encore un peu plus en remontant la petite couverture pour m’assurer qu’elle ne puisse pas avoir froid. « Il y a quelques jours. » Et si revenir à la maison était un soulagement, ça a également été une véritable source de stress. Parce que cette fois nous n’étions plus que deux pour tout gérer. « Tu gères parfaitement le changement de couches, maintenant ? J’ai lu un article sur une femme extraordinaire qui fait des formations massages sur des nourrissons à destination des jeunes parents, si ça vous tente, je te l’enverrais. » Elle me pose énormément de questions et elle parle beaucoup, aussi. À croire que c’est une vraie caractéristique féminine. En espérant que les filles seront moins bavardes, parce qu’avoir trois filles qui ne cessent de parler chez moi, ça ne sera sûrement pas facile à gérer pour moi. « Je pourrais changer leurs couches les yeux fermés. » Je lui avoue en riant un petit peu. « Et oui ça m’intéresse carrément. Alex aussi sera sûrement ravie. » Je l’invite à s’installer au salon alors que je disparais dans la cuisine. « J’ai fait des éclairs au chocolat. Tu veux boire un café ? Un thé ? » C’est comme ça avec moi, à chaque fois que je reçois quelqu’un chez moi je me sens presque obligé de cuisiner ou pâtisser quelque chose. Mais ça me fait plaisir, je veux bien les recevoir.

© nightgaunt






Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 873483867:
 


Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb SjlzVax
Revenir en haut Aller en bas
Jules Rhodes
Jules Rhodes
l'histoire sans fin
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (23/05)
SURNOM : Jules, à force de l'utiliser, j'en oublie presque mon vrai prénom
STATUT : En couple depuis quatre ans, en équilibre instable depuis plus d'un an
MÉTIER : Bibliothécaire spécialisée dans les romans jeunesses et écrivaine en devenir si je trouve le courage d'arriver au bout de ce que j'ai commencé
LOGEMENT : Appartement #95 à Toowong que je partage avec Alfie, deux rats, une tortue et Anabel, cette petite fille qui n'est pas la mienne mais que je considère de plus en plus comme mon propre enfant
Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Original
POSTS : 1146 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ainée d'une famille de cinq enfants ✿ A perdu son père à l'âge de onze ans ✿ Est passionnée par les livres ✿ Est maniaque et psychorigide mais se soigne ✿ Est amoureuse depuis quatre ans de celui qu'elle considère comme l'homme de sa vie ✿ S'est décidée récemment à reprendre sa passion pour l'écriture et s'est lancée dans la rédaction d'un livre pour enfant ✿ Vit mal de devoir reléguer son désir d'enfant au fin fond de la liste de ses priorités parce que son petit-ami ne se sent pas prêt à être père.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Tumblr_n7ecjkDxmL1tendedo1_500
Alfiana ✿ In all the world, there is no heart for me like yours. In all the world, there is no love for you like mine.

(4/5) Diana #1Caleb #3Edward #1Alfiana #7Melchior #1

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Tolerar-playa
Rhodes' family ✿ Being a family means you are a part of something very wonderful. It means you will love and be loved for the rest of your life.

RPs TERMINÉS : Harvey #1Stephen #1Tad #1Asher #1Leah #1Harvey #2Alfie et Ariane #1Joseph #1Alfie et Joseph #1Asher #2Caleb #1Alfiana #1Alfiana #2Evelyn #1Eva #1Leah #2Alfiana #3Tad #2Ariane #2Norah #1Joseph #2Alfiana #4Caleb #2Alfiana #5Norah #2Hassan #1Alfiana #6
AVATAR : Jenna-Louise Coleman
CRÉDITS : shieldmaiden et loonywaltz
DC : Aucun
PSEUDO : Watermelon
INSCRIT LE : 18/03/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23445-a-room-without-books-is-like-a-body-without-a-soul-juliana-rhodes#950001 https://www.30yearsstillyoung.com/t23470-you-get-in-life-what-you-have-the-courage-to-ask-for-juliana-rhodes#951283 https://www.30yearsstillyoung.com/t23469-juliana-rhodes

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Empty
Message(#) Sujet: Re: Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb EmptyLun 4 Jan 2021 - 11:49



Twenty little fingers and twenty perfect toes
A godmother always has love to give and time to spare.

Rentrer dans une maison qui respire le bonheur – et la fatigue – me fait un bien fou. J’ai à peine mis les pieds à l’intérieur du domicile d’Alex et Caleb que je ressens déjà tout l’amour de cette famille. Je me sens vraiment bien ici et je pourrais rester pendant des heures. Evidemment, je sais que ce ne sera pas possible, comme tous les jeunes parents, ils ont surtout besoin de leur espace, de leur intimité et du temps pour se faire à cette vie à quatre. Neuf mois ça semble long pour préparer l’arrivée d’un enfant, mais je crois qu’on n’est jamais vraiment prêt à cette nouvelle réalité si différente de celle que l’on vit lorsqu’on a à s’occuper que de sa propre petite personne. Je ne me fais pas de soucis pour Alex et Caleb, je sais qu’ils s’en sortiront parfaitement bien. Caleb est fait pour être père, je le sais depuis que je l’ai rencontré et maintenant qu’il est réellement papa je le trouve vraiment rayonnant. Je souris lorsqu’il prétend que je suis la meilleure tata du monde, touchée par ce compliment qui me va droit au cœur. J’aimerais tellement passer à mon tour du statut de tata à celui de maman. Gâter les enfants des autres a toujours été un réel plaisir pour moi, tout comme participer à des sorties en compagnie des enfants de mes proches, parce que j’adore voir leur innocence et leur émerveillement lorsqu’on leur fait découvrir quelque chose. Désormais, j’aimerais vivre ça moi aussi, pouvoir contribuer au développement et à l’épanouissement d’un petit être humain, lui enseigner ce que je sais tout en lui laissant son libre-arbitre. Etre mère n’est sans doute pas le rôle le plus simple au monde, mais je suis prête à affronter les difficultés, à faire face à tous ces instants d’impuissance que je vais vivre et à surmonter chacun de ces instants pour vivre le bonheur de voir grandir son enfant à ses côtés. « J’espère être à la hauteur. » Un grand sourire chasse les pensées qui n’ont pas lieu d’être en ce jour heureux. J’ai hâte de rencontrer les jumelles et je suis ravie de pouvoir donner à Caleb tous les petits cadeaux que j’ai prévus pour la nouvelle famille. « Oh super, j’ai hâte de la voir elle aussi, je pensais qu’elle était partie dormir, elle a déjà suffisamment d’énergie pour aller faire des courses, elle m’impressionne. » Je n’ose pas imaginer la quantité de couches nécessaires pour des jumelles en si bas âge. « Si jamais, il y a plein de marques qui livrent les couches à domicile, une de mes collègues avait choisi ça l’année dernière pour son petit dernier, c’était son quatrième alors j’imagine que « pratique » était le mot d’ordre pour s’en sortir. » Quatre enfants, ça doit être du travail, surtout lorsqu’ils sont en bas âge, mes parents avaient bien du mérite d’assumer la charge d’une famille nombreuse. Au décès de mon père, j’ai eu un peu de mal à reprendre en main toute cette organisation si bien rodée mais j’ai eu de la chance que mes parents nous aient donné le sens des responsabilités et du travail d’équipe.

Comme à mon habitude, je profite des instants en tête à tête avec mon meilleur ami pour le charrier légèrement, mais sa répartie me fait sourire. Alex et lui ont l’air vraiment amoureux et même si j’étais sceptique quand il m’a annoncé leurs retrouvailles et surtout les motifs du départ de la jeune femme, je suis très heureuse de m’être trompée et de ne pas avoir tenté de m’opposer à leur relation. Caleb a vécu des moments difficiles, faire de nouveau confiance à la jeune femme n’a pas dû être simple mais tout semble s’être envolé maintenant que les filles sont là. Elle a su retrouver une place importante dans son cœur et lui offrir la vie dont il avait toujours rêvé. Je suis tellement heureuse pour lui. « Tu trouves qu’elles lui ressemblent ? » Je demande, posant cette question bateau qui passe par la tête de tout le monde alors qu’il est si difficile de trouver la moindre ressemblance entre un nouveau-né et ses parents. « Et elles se ressemblent toutes les deux ? » Si seulement il pouvait être simple de les différencier, ça m’arrangerait bien mais malheureusement les photos que j’ai reçues me laissent penser le contraire. Un petit écran de téléphone ne suffit pas pour se faire une idée sur le sujet, mais j’ai quand même de sérieux doute sur ma capacité future à les distinguer l’une de l’autre. Caleb me confie rapidement Lena et je suis vraiment touchée par sa confiance. Dès que la petite fille est dans mes bras, je lui parle comme si elle allait me répondre comme n’importe quel adulte. Elle est si petite. Si jolie. Si paisible. Comment ne pas fondre d’amour devant ce petit être ? J’aimerais la garder contre moi pendant des heures. « Alex ? Un sale caractère ? Je n’y crois pas une seconde ! » A dire vrai, si, j’y crois totalement, elle a l’air d’avoir un tempérament de feu qui se marie certainement très bien avec le calme de Caleb. Toutefois, je sais parfaitement que derrière la gentillesse de mon ami, se cache un homme qui sait ce qu’il veut et ne laissera personne lui marcher sur les pieds. Il a construit entièrement seul sa vie professionnelle, s’est relevé d’un immense drame qui a bouleversé sa vie et gère ses trois sœurs qui lui ont bien compliqué la vie, alors je sais que même le caractère fort d’Alex ne l’empêchera jamais de donner son avis. « Ah, c’est donc à Lena que tu dois ces jolies cernes ? » Je plaisante à nouveau, consciente pour autant que les nuits doivent être très difficiles avec un nourrisson qui pleure beaucoup. « Comment vous faites pour la calmer ? » J’imagine qu’il n’y a pas de recette miracle, chaque enfant est unique mais savoir comment m’occuper au mieux de ma filleule me semble primordial et c’est avec un réel intérêt que je pose cette question. « Peut-être qu’elle m’appelait, tout simplement. » Je doute que ce soit ça, mais j’aime l’idée qu’elle se souvienne de sa marraine Jules qui était déjà complètement gaga de ce tout petit bébé à l’annonce de la grossesse d’Alex. Caleb m’invite à m’installer au salon et me propose des éclairs au chocolat ce qui ne manque pas de m’étonner. « Des éclairs ? Tu as eu le temps de faire de la pâtisserie ?! » Je suis incroyablement surprise de leur capacité à gérer leur changement de vie. « Franchement, vous êtes impressionnants tous les deux, le jour où je deviendrais maman, je vous appellerais pour avoir plein de conseils. » Si ce jour arrive, évidemment. « Je vais faire honneur à ta cuisine, tu t’en doutes et je veux bien un thé, mais je peux me le préparer toute seule, tu devrais surtout t’asseoir et économiser tes forces. » Si une nuit compliquée s’annonce, je préfère qu’il prenne du temps pour lui plutôt que pour moi.

code by black arrow





We cannot go back. That's why it's hard to choose. You have to make the right choice. As long as you don't choose, everything remains possible.

(c)Miss Pie

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 2eDseF9
Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 872289volunteer
Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Pf8cX3Q

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 73Ln5tgm_o
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente deux ans (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex. Et puis il y a ses filles qui l'appellent "papa" maintenant.
STATUT : Jeune papa de deux merveilleuses petites filles de neuf mois, Lucy et Lena. Fiancé à son premier amour. Amoureux. Heureux. Comblé.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 2106201022543528
POSTS : 7083 POINTS : 1285

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a quatre ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout ≈ fou amoureux de ses deux filles ≈ a repris une thérapie chez un psychothérapeute il y a peu ≈ diagnostiqué avec la maladie de Bouveret
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 8acr
[09/07]

Jules #3
Prim #3 (fb)
Tim #3 (fb)
Elia #1
Prim #4
Auden
Calen #2
Dani #1
HH & Alex


Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 210701072752966576
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #33 (fb) ; Calex #36(UA) ; Calex #40

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 826q
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Caleb
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs EN ATTENTE : Rudy#2, Mason, Birdie (fb), Matt #3, Birdie #3
RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37 ; Rudy #1 ; Eve #3 ; Calen #1 ; Calex #38 ; Calex #39 ; HH #2



HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edif-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Empty
Message(#) Sujet: Re: Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb EmptyDim 24 Jan 2021 - 21:57



Jules & Caleb
“Twenty little fingers and twenty perfect toes”
« J’espère être à la hauteur. » Bien sûr qu’elle sera à la hauteur, je n’en ai aucun doute. Juliana est faite pour s’occuper d’enfant, la fibre maternelle elle l’a déjà, ça se voit, ça se ressent. Je peux d’ores et déjà affirmer qu’elle sera la meilleure marraine du monde ainsi qu’une tata parfaite. Même si, nous n’avons aucun lien de sang mais c’est presque tout comme. Juliana c’est ma meilleure amie, un peu comme une sœur, et l’une des personnes les plus importantes pour moi. Elle est arrivée dans ma vie dans une période assez fragile, si je peux me permettre de la qualifier ainsi. J’étais triste, déprimé, au bout du rouleau, elle aurait pu facilement couper les ponts et ne plus vouloir avoir le moindre lien avec moi mais elle ne l’a pas fait et pour ça, je pense que je lui en serais éternellement reconnaissant. Avoir un nouveau visage, une nouvelle présence dans ma vie à ce moment-là m’a fait le plus grand bien. Quelqu’un qui ne connaissait pas Victoria, qui ne me regardait pas le regard plein de pitié et d’empathie. Une nouvelle bouffée d’air frais, en somme. « Oh super, j’ai hâte de la voir elle aussi, je pensais qu’elle était partie dormir, elle a déjà suffisamment d’énergie pour aller faire des courses, elle m’impressionne. » Un petit sourire aux lèvres, j’hausse doucement les épaules et je lui réponds. « On a pas vraiment le choix. » S’il ne reste plus de couches, l’un de nous doit forcément se détacher pour aller en acheter un peu. Et c’est ce qu’elle a fait, bien qu’habituellement j’arrive à gérer et tout organiser d’une telle manière pour qu’on ne manque jamais de rien, aujourd’hui, je devais être un peu discret. « Si jamais, il y a plein de marques qui livrent les couches à domicile, une de mes collègues avait choisi ça l’année dernière pour son petit dernier, c’était son quatrième alors j’imagine que « pratique » était le mot d’ordre pour s’en sortir. » Elle m’impressionne, Jules. Elle connait tout un tas de choses super-pratiques. Elle fera vraiment une maman parfaite plus tard, j’en ai aucun doute. « J’ai lu une dizaine de livres et aucun d’entre eux n’a parlé de livraison de couches à domicile, et pourtant, c’est une information super pratique à savoir quand même. » Je lui avoue, en riant un peu. Mais je garde cette information en tête pour me permettre d’en faire des recherches internet ce soir dès qu’on aura un peu de calme.

Et si je suis fatigué depuis la naissance des filles, ce que Juliana ne sait pas – et que personne ne sait, d’ailleurs – c’est que nous aurions normalement dû avoir des triplés. Trois enfants. Deux filles et un garçon ou trois filles, je ne sais pas et on ne le saura jamais, malheureusement. « Tu trouves qu’elles lui ressemblent ? Et elles se ressemblent toutes les deux ? » Je pourrais faire comme à chaque fois qu’on me pose ces questions et que les jumelles ne sont pas avec moi ; sortir mon portable pour montrer une photo de Lucy et Lena afin de laisser mon interlocuteur s’en faire une idée. Mais les filles sont à l’étage et Jules ne devrait pas tarder à les rencontrer. « Elles sont identiques à 100%, et moi je trouve qu’elles ressemblent à Alex mais tout le monde me dit qu’il est trop tôt pour affirmer ce genre de chose. » Et ils ont sûrement raison, mais mon rôle de papa gaga et fou amoureux de ses filles en est sûr : elles ressemblent à leur mère et je peux même déjà voir les points-communs entre elles. Je laisse Juliana en juger par elle-même puisque je lui confie Lena, et Lucy devrait bientôt se faire entendre elle aussi puisqu’elle va bientôt avoir faim à son tour. « Ah, c’est donc à Lena que tu dois ces jolies cernes ? » Je grimace légèrement mais ça ne m’empêche pas de rire avec ma meilleure amie. Je ne peux pas me vexer parce qu’elle ne fait que soulever la vérité : je ne dors pas et je suis donc extrêmement cerné. Indéniable. « Elles sont toujours en train de pleurer toutes les deux, à croire qu’elles se donnent le mot. » Même si je râle la nuit quand Lena réclame son biberon, c’est un moment de complicité que j’aime tout particulièrement partager avec elle. D’autant plus que je ne peux pas le faire avec Lucy qui se nourrit au sein, alors j’en profite encore plus. « Comment vous faites pour la calmer ? » J’hausse simplement les épaules et je lui réponds presque immédiatement après. « Quelque fois elles s’apaisent un peu quand je leur parle. Enfin c’est pas tout le temps comme ça, sinon ça serait beaucoup trop facile. » Je ris doucement alors que mon regard bascule entre ma fille et mon amie. Une image que j’essaie de graver pour la garder en mémoire. Parce que c’est beau. Ma fille, la personne la plus importante dans ma vie – avec sa mère et sa sœur, bien évidement – dans les bras de Juliana. Les yeux de Lena s’ouvrent et se referment sans cesse, elle pleure toujours un peu même si elle semble se calmer un peu, je pars tout de même dans la cuisine pour préparer son biberon et j’en profite pour lui proposer les éclairs au chocolat que j’ai préparés un peu plus tôt dans la journée. « Des éclairs ? Tu as eu le temps de faire de la pâtisserie ?! Franchement, vous êtes impressionnants tous les deux, le jour où je deviendrais maman, je vous appellerais pour avoir plein de conseils. » J’ai pris le temps de faire de la pâtisserie, nuance. Tout à l’heure j’aurais pu profiter du calme qui régnait dans la maison pour dormir un peu mais au lieu de ça j’ai préféré rester un peu aux fourneaux. « Tu me connais, je suis toujours obligé de faire quelque chose. » Surtout quand je reçois quelqu’un. Même s’il s’agit de ma meilleure amie et qu’elle n’en est pas à sa première, ni à sa dernière visite. « Je vais faire honneur à ta cuisine, tu t’en doutes et je veux bien un thé, mais je peux me le préparer toute seule, tu devrais surtout t’asseoir et économiser tes forces. » J’acquiesce d’un signe de tête et prépare tout sur un plateau. Quelques éclairs, deux tasses de thé, une pour elle et une pour moi ainsi que le biberon de Lena. Une fois prêt, je la rejoins au salon et pose le plateau sur la table. « Sers-toi, je vais lui donner son biberon avant qu’elle ne perde sa voix à force de pleurer comme ça. » Toujours avec ce sourire qui ne quitte pas mes lèvres, je rigole doucement tout en récupérant ma fille dans mes bras. Je lui donne son biberon, mes yeux se perdent dans les siens quelques secondes – du moins, j’ai l’impression que ça n’a duré que de courtes secondes ? –  et je finis enfin par reposer mon attention sur mon amie. « Et toi, sinon. Tu vas comment ? » Parce que depuis son arrivée, j’étais tellement subjugué et heureux de lui présenter mes filles que je ne me suis pas encore réellement intéressé à elle.

© nightgaunt






Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 873483867:
 


Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb SjlzVax
Revenir en haut Aller en bas
Jules Rhodes
Jules Rhodes
l'histoire sans fin
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (23/05)
SURNOM : Jules, à force de l'utiliser, j'en oublie presque mon vrai prénom
STATUT : En couple depuis quatre ans, en équilibre instable depuis plus d'un an
MÉTIER : Bibliothécaire spécialisée dans les romans jeunesses et écrivaine en devenir si je trouve le courage d'arriver au bout de ce que j'ai commencé
LOGEMENT : Appartement #95 à Toowong que je partage avec Alfie, deux rats, une tortue et Anabel, cette petite fille qui n'est pas la mienne mais que je considère de plus en plus comme mon propre enfant
Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Original
POSTS : 1146 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ainée d'une famille de cinq enfants ✿ A perdu son père à l'âge de onze ans ✿ Est passionnée par les livres ✿ Est maniaque et psychorigide mais se soigne ✿ Est amoureuse depuis quatre ans de celui qu'elle considère comme l'homme de sa vie ✿ S'est décidée récemment à reprendre sa passion pour l'écriture et s'est lancée dans la rédaction d'un livre pour enfant ✿ Vit mal de devoir reléguer son désir d'enfant au fin fond de la liste de ses priorités parce que son petit-ami ne se sent pas prêt à être père.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Tumblr_n7ecjkDxmL1tendedo1_500
Alfiana ✿ In all the world, there is no heart for me like yours. In all the world, there is no love for you like mine.

(4/5) Diana #1Caleb #3Edward #1Alfiana #7Melchior #1

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Tolerar-playa
Rhodes' family ✿ Being a family means you are a part of something very wonderful. It means you will love and be loved for the rest of your life.

RPs TERMINÉS : Harvey #1Stephen #1Tad #1Asher #1Leah #1Harvey #2Alfie et Ariane #1Joseph #1Alfie et Joseph #1Asher #2Caleb #1Alfiana #1Alfiana #2Evelyn #1Eva #1Leah #2Alfiana #3Tad #2Ariane #2Norah #1Joseph #2Alfiana #4Caleb #2Alfiana #5Norah #2Hassan #1Alfiana #6
AVATAR : Jenna-Louise Coleman
CRÉDITS : shieldmaiden et loonywaltz
DC : Aucun
PSEUDO : Watermelon
INSCRIT LE : 18/03/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23445-a-room-without-books-is-like-a-body-without-a-soul-juliana-rhodes#950001 https://www.30yearsstillyoung.com/t23470-you-get-in-life-what-you-have-the-courage-to-ask-for-juliana-rhodes#951283 https://www.30yearsstillyoung.com/t23469-juliana-rhodes

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Empty
Message(#) Sujet: Re: Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb EmptyVen 26 Fév 2021 - 11:08



Twenty little fingers and twenty perfect toes
A godmother always has love to give and time to spare.
Caleb a raison, ils n’ont pas vraiment le choix et j’ai bien conscience que ne pas avoir la choix peut parfois être salvateur. Les enfants, particulièrement, sont une bonne raison de se lever le matin et de mettre un pied devant l’autre quels que soient les problèmes rencontrés. J’ai peut-être tort de considérer qu’avoir sa propre famille est un excellent moyen de surmonter tous les problèmes qu’on peut rencontrer. Avoir des enfants signifie nécessairement ne plus être centré sur soi-même parce que nous avons des petits êtres à rendre heureux et ils comptent plus que n’importe quoi d’autre au monde. Ce n’est pas pour rien que beaucoup d’enfants pensent que leurs parents ne sont jamais malades, c’est tout simplement parce que lesdits parents n’ont pas le temps de l’être et bien qu’ils le soient – malheureusement donner la vie n’immunise pas et c’est bien dommage – ils font juste en sorte que ça passe inaperçu pour assurer le quotidien. Finalement, la réponse de Caleb ne me surprend pas, donc, mais elle ne me rend pas moins admirative de l’homme formidable, et maintenant du père formidable, qu’il est au quotidien. Mon admiration pour mon meilleur ami ne date pas d’hier, bien sûr, je l’ai connu au plus bas et j’ai vu la force qu’il pouvait déployer pour réussir à remonter la pente et à se reconstruire, rien que pour ça, j’estime qu’il force le respect et il est loin de me faire changer d’avis avec le temps. « Tu as vraiment lu des tonnes de livres ? » Je l’interroge, un peu surprise de ne pas l’avoir vu passer à la bibliothèque avec des tonnes de livres sur la parentalité sous le bras. « Je pensais que la parentalité était innée chez toi. » En réalité, je suis persuadée qu’elle l’est un peu chez tout le monde et qu’il n’y a pas de parents parfaits. Chacun fait ce qu’il veut avec son enfant et sait comment lui donner le meilleur. Pour autant, je pense que j’aurais fait comme Caleb si j’attendais un enfant, à savoir lire tous les livres de tous les auteurs possibles et imaginables pour me préparer à cette arrivée qui représente un réel changement de vie. D’ailleurs, je mentirais en disant que je n’ai jamais rien lu sur le sujet, et je sais que je ne devrais absolument pas compte tenu du fait qu’il est fort probable que mon désir de maternité ne devienne jamais une réalité. Mais aujourd’hui, je ne peux pas me focaliser sur cette vie rêvée qui me parait si inatteignable, les jumelles captent toute mon attention et l’enthousiasme prend le dessus sur la tristesse pour la première fois depuis un moment.

Identiques à cent pour cent, ça ne va pas faciliter mes affaires, ça. J’imagine que comme la plupart des gens dans l’entourage d’Alex et Caleb, je vais avoir bien du mal à différencier les deux petites filles. Evidemment, ce n’est pas comme si j’avais prévu de faire une différence entre elles sous prétexte que l’une est ma filleule et l’autre pas, mais j’imagine que pour leur développement, elles ont besoin d’avoir une personnalité propre et une identité individuelle plutôt que d’être toujours « les jumelles ». Elles sont bien plus que cela et je compte bien faire partie des personnes qui sont capables de les distinguer. « Comment vous faites pour les différencier, alors ? Elles ont un signe distinctif ou vous leur avez mis des petits bracelets ? » Je plaisante, mais à moitié seulement, ayant connaissance d’une sordide histoire dans laquelle des parents avaient choisi de faire tatouer un des bébés pour pouvoir le différencier de l’autre. Quelle horreur. J’imagine que pour Alex et Caleb, l’idée de se tromper doit être une vraie peur si aucun signe ne permet de les différencier l’une de l’autre. « J’imagine que ça ne doit pas toujours être simple à gérer, ces pleurs, d’autant plus que c’est leur seul moyen de communiquer pour le moment. » On doit se sentir tellement impuissant quand on ne parvient pas à contrôler les pleurs de son enfant, je sais déjà que si ça devait m’arriver, je serais au trente-sixième dessous. L’avantage avec les enfants des autres est qu’il suffit de les rendre à leurs parents si on n’arrive plus à gérer, alors que quand c’est à notre tour de devenir parents, on ne peut plus se permettre de le changer de bras en cas de problème. « C’est vrai ce qu’on raconte, alors ? Que quand on devient parent on sait identifier les pleurs de son enfant et ce qu’il veut ? » Je me suis toujours demandé comment faisaient les parents pour comprendre les larmes de leurs enfants et j’ai hâte de savoir ce que mon meilleur ami en pense. Est-ce qu’il teste un peu toutes les solutions jusqu’à arrêt des larmes ou est-ce qu’il peut reconnaitre en fonction de l’intensité des pleurs ou de la couleur du visage ce qui conviendrait le mieux à l’instant T.

Comme d’habitude, Caleb me reçoit comme si j’étais une princesse et non pas une amie venue pour lui prêter main forte et m’extasier sur ses enfants. « Tu aurais dû me dire que tu étais épuisé, j’aurais ramené de quoi manger au lieu de te faire cuisiner. » J’aurais sûrement dû m’en douter moi-même d’ailleurs et proposer d’amener un repas, mais quand on a pas d’enfant, il est difficile d’anticiper l’état dans lequel on va trouver de jeunes parents. « D’ailleurs, si je peux aider pour quoi que ce soit, ménage, vaisselle, rangement, changement de couches, je suis disponible dès maintenant. » Dans certains voisinages où règne une bonne entente, les gens fournissent des repas préparés par leurs soins aux jeunes parents pour qu’ils aient la possibilité – pendant quelques jours – de se focaliser uniquement sur le bouleversement que représente un nouveau-né dans une vie. J’adore cette idée et j’aurais dû faire pareil pour Alex et Caleb, sauf que j’aurais sûrement commandé vu que même faire des pâtes me semble être insurmontable. Evidemment, mon ami ne m’écoute pas et prépare le goûter sous mon regard réprobateur bien qu’il ait quand même droit à un « merci » compte tenu de tout ce qu’il fait pour moi. Voir Caleb donner tendrement son biberon à sa fille est une jolie image que j’espère garder en mémoire et j’en oublie de me servir comme me l’a demandé mon ami. Seule sa question me ramène à la réalité et je sursaute presque en l’entendant parler de nouveau. « Oh, toujours pareil, il n’y a pas grand-chose à raconter. » Je hausse les épaules. En tout cas, il n’y a pas grand-chose à raconter de positif. « On ne peut pas dire que ce soit la meilleure période de ma vie, mais ce n’est pas non plus la pire alors je relativise. » Nouveau haussement d’épaule. « J’ai l’impression d’être déjà vieille et de n’avoir rien accompli dans ma vie. » Ce n’est que la stricte vérité mais l’admettre à haute voix provoque tout de même un nouveau pincement au cœur. Comme j’aurais aimé être aussi heureuse et épanouie que mon ami, mais au lieu de ça, je fais du surplace et mon moral commence à en être réellement affecté.

code by black arrow





We cannot go back. That's why it's hard to choose. You have to make the right choice. As long as you don't choose, everything remains possible.

(c)Miss Pie

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 2eDseF9
Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 872289volunteer
Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Pf8cX3Q

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 73Ln5tgm_o
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente deux ans (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex. Et puis il y a ses filles qui l'appellent "papa" maintenant.
STATUT : Jeune papa de deux merveilleuses petites filles de neuf mois, Lucy et Lena. Fiancé à son premier amour. Amoureux. Heureux. Comblé.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 2106201022543528
POSTS : 7083 POINTS : 1285

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a quatre ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout ≈ fou amoureux de ses deux filles ≈ a repris une thérapie chez un psychothérapeute il y a peu ≈ diagnostiqué avec la maladie de Bouveret
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 8acr
[09/07]

Jules #3
Prim #3 (fb)
Tim #3 (fb)
Elia #1
Prim #4
Auden
Calen #2
Dani #1
HH & Alex


Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 210701072752966576
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #33 (fb) ; Calex #36(UA) ; Calex #40

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 826q
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Caleb
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs EN ATTENTE : Rudy#2, Mason, Birdie (fb), Matt #3, Birdie #3
RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37 ; Rudy #1 ; Eve #3 ; Calen #1 ; Calex #38 ; Calex #39 ; HH #2



HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edif-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Empty
Message(#) Sujet: Re: Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb EmptyJeu 11 Mar 2021 - 18:32


Jules & Caleb
“Twenty little fingers and twenty perfect toes”
Même si je ne le montrais pas, avant la naissance des jumelles j’avais énormément d’appréhension. Peur de ne pas être à la hauteur peur de ne pas réussir à tout gérer, peur de ne pas être un bon père, peur de ne pas réussir à calmer leurs pleurs et leurs angoisses. C’est compliqué, et en soi, j’ai l’impression qu’on n’est finalement jamais réellement prêts. Mais à partir du moment où Lucy et Lena sont nées tout m’a semblé finalement assez naturel. « Tu as vraiment lu des tonnes de livres ? Je pensais que la parentalité était innée chez toi. » Inné non, pas vraiment et je ne sais pas si ça peut réellement l’être. C’est instinctif oui, mais pas inné. « Je crois que j’ai surtout peur de pas être à la hauteur et de pas être le meilleur père possible pour elles. » Pourtant je fais tout pour, je pense à elles avant de penser à moi et leurs besoins c’est tout ce qui a de plus important pour moi. Mais cette peur et cette impression de ne pas être à la hauteur et de ne pas en faire assez me trotte toujours dans la tête. J’entends encore Alex me reprocher de passer trop de temps au travail et de ne pas être assez présent pour elle. Elle m’a fait ces reproches il y a longtemps maintenant et depuis elle s’est déjà excusée en me disant qu’elle ne le pensait pas, mais je reste persuadé qu’il devait forcément avoir une part de vrai là-dedans. Alors je fais encore plus attention maintenant et j’essaie de la mettre elle et les filles avant moi et avant le restaurant. « Comment vous faites pour les différencier, alors ? Elles ont un signe distinctif ou vous leur avez mis des petits bracelets ? » C’est surtout instinctif, savoir qui est Lena et qui est Lucy. Mais il est vrai qu’elles se ressemblent toutes les deux énormément et pouvoir se tromper est une idée complètement inimaginable pour moi. « Lena a un tout petit grain de beauté dans le cou. » Je lui montre pour qu’elle puisse s’en rendre compte plus facilement. « J’imagine que ça ne doit pas toujours être simple à gérer, ces pleurs, d’autant plus que c’est leur seul moyen de communiquer pour le moment. » C’est en partie aussi pour ça que les nuits sont longues. Non, c’est en fait à cent pour cent pour ça que nous ne dormons quasiment plus la nuit depuis la naissance des filles et la fatigue comment à se faire ressentir de plus en plus. « Ça va, on a plutôt de la chance je trouve elles sont toutes les deux assez calmes. Même si Lena a tendance à aimer se faire entendre. » Que je lui réponds en riant un peu, mais c’est la vérité. Elles restent relativement calmes même si Lena reste tout de même assez bruyante. Elle pleure beaucoup. Plus que sa sœur. « C’est vrai ce qu’on raconte, alors ? Que quand on devient parent on sait identifier les pleurs de son enfant et ce qu’il veut ? » Ça c’est une question que je me suis longtemps posé jusqu’à leur naissance et encore aujourd’hui je ne suis même pas sûr d’avoir une vraie réponse à lui apporter. « J’en sais rien... Pour l’instant je t’avoue que j’ai un peu de mal à différencier la raison pour laquelle elles pleurent. Mais selon l’heure qu’il est on comprend facilement si elles ont faim. » Je grimace doucement en lui répondant. Si elles n’ont pas faim et qu’elles pleurent, je panique, j’essaie de les calmer mais malheureusement, je n’y arrive pas toujours.

Il est pour moi impossible de recevoir quelqu’un sans avoir rein préparé avant. C’est plus fort que moi, alors malgré la fatigue et les pleurs des filles j’ai tout de même trouvé le temps de cuisiner quelques éclairs au chocolat pour recevoir comme il se doit ma meilleure amie. « Tu aurais dû me dire que tu étais épuisé, j’aurais ramené de quoi manger au lieu de te faire cuisiner. » Je secoue la tête de droite à gauche et ne tarde pas à lui répondre. « Pouvoir être un peu dans ma cuisine pour faire autre chose que préparer un biberon, crois-moi, ça m’a vraiment fait plaisir. » Parce qu’en ce moment j’ai surtout l’impression de passer mon temps à changer des couches et à donner à Lena son biberon « D’ailleurs, si je peux aider pour quoi que ce soit, ménage, vaisselle, rangement, changement de couches, je suis disponible dès maintenant. » Que Juliana me propose d’apporter son aide ne m’étonne pas du tout et je lui souris un instant avant de reporter mon attention sur sa fille à qui je suis en train de donner son biberon. Et comme à chaque fois pendant ce moment privilégié avec elle, je me perds complètement dans son regard mais je n’en oublie pas pour autant de répondre à ma meilleure amie. « T’es adorable. Mais je vais quand même pas te demander de venir faire mon ménage. » Jamais je n’oserais lui demander une chose pareille, et ce n’est pas parce que ma vie vient d’être bouleversée par la naissance de deux petites princesses que je ne vais plus recevoir mes amies d’une manière digne de ce nom. « Mais si tu veux après j’ai l’impression qu’il faudra changer la couche de Lena. » Si je me permets de lui dire ça c’est aussi parce que je sais qu’elle aime beaucoup les bébés et j’ai pu voir qu’elle se débrouillait plutôt bien avec sa filleule. « Oh, toujours pareil, il n’y a pas grand-chose à raconter. On ne peut pas dire que ce soit la meilleure période de ma vie, mais ce n’est pas non plus la pire alors je relativise. J’ai l’impression d’être déjà vieille et de n’avoir rien accompli dans ma vie. » Lena a attrapé mon doigt qu’elle serre aussi fort qu’elle le peut avec sa toute petite main et alors que je lui donne toujours le biberon tout en portant plus d’attention à mon amie. « Comment ça se passe avec Alfie ? » Parce que je sais que c’est bel et bien le sujet sensible. « Et t’es loin d’être vieille Juliana, t’as que trente-trois ans. » Même si je sais qu’elle me dit ça parce qu’elle aura trente-quatre ans dans quelques mois et qu’Alfie ne semble pas vouloir un enfant tout de suite.
© nightgaunt






Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 873483867:
 


Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb SjlzVax
Revenir en haut Aller en bas
Jules Rhodes
Jules Rhodes
l'histoire sans fin
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (23/05)
SURNOM : Jules, à force de l'utiliser, j'en oublie presque mon vrai prénom
STATUT : En couple depuis quatre ans, en équilibre instable depuis plus d'un an
MÉTIER : Bibliothécaire spécialisée dans les romans jeunesses et écrivaine en devenir si je trouve le courage d'arriver au bout de ce que j'ai commencé
LOGEMENT : Appartement #95 à Toowong que je partage avec Alfie, deux rats, une tortue et Anabel, cette petite fille qui n'est pas la mienne mais que je considère de plus en plus comme mon propre enfant
Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Original
POSTS : 1146 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ainée d'une famille de cinq enfants ✿ A perdu son père à l'âge de onze ans ✿ Est passionnée par les livres ✿ Est maniaque et psychorigide mais se soigne ✿ Est amoureuse depuis quatre ans de celui qu'elle considère comme l'homme de sa vie ✿ S'est décidée récemment à reprendre sa passion pour l'écriture et s'est lancée dans la rédaction d'un livre pour enfant ✿ Vit mal de devoir reléguer son désir d'enfant au fin fond de la liste de ses priorités parce que son petit-ami ne se sent pas prêt à être père.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Tumblr_n7ecjkDxmL1tendedo1_500
Alfiana ✿ In all the world, there is no heart for me like yours. In all the world, there is no love for you like mine.

(4/5) Diana #1Caleb #3Edward #1Alfiana #7Melchior #1

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Tolerar-playa
Rhodes' family ✿ Being a family means you are a part of something very wonderful. It means you will love and be loved for the rest of your life.

RPs TERMINÉS : Harvey #1Stephen #1Tad #1Asher #1Leah #1Harvey #2Alfie et Ariane #1Joseph #1Alfie et Joseph #1Asher #2Caleb #1Alfiana #1Alfiana #2Evelyn #1Eva #1Leah #2Alfiana #3Tad #2Ariane #2Norah #1Joseph #2Alfiana #4Caleb #2Alfiana #5Norah #2Hassan #1Alfiana #6
AVATAR : Jenna-Louise Coleman
CRÉDITS : shieldmaiden et loonywaltz
DC : Aucun
PSEUDO : Watermelon
INSCRIT LE : 18/03/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23445-a-room-without-books-is-like-a-body-without-a-soul-juliana-rhodes#950001 https://www.30yearsstillyoung.com/t23470-you-get-in-life-what-you-have-the-courage-to-ask-for-juliana-rhodes#951283 https://www.30yearsstillyoung.com/t23469-juliana-rhodes

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Empty
Message(#) Sujet: Re: Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb EmptySam 17 Avr 2021 - 14:57



Twenty little fingers and twenty perfect toes
A godmother always has love to give and time to spare.
J’ai l’impression que Caleb a basculé dans un monde parallèle lors de la naissance des jumelles, non pas qu’il soit spécialement différent de celui qu’il est habituellement mais parce que le centre de son univers se situe désormais à quelques mètres de nous et que, malgré tout ce que j’ai pu entendre ou lire sur la parentalité, jamais je ne pourrais vraiment comprendre ce qu’il vit sans l’avoir vécu moi-même. Malgré tout, sn expérience de jeune papa m’intéresse et je le questionne avec plaisir sur sa nouvelle vie qu’il semble aimer me raconter. S’il y a bien une chose dont je suis absolument persuadée, c’est que Caleb fera et fait déjà un excellent père. Fonder une famille est un rêve dont il ne s’est jamais caché et je suis certaine qu’il s’épanouira pleinement dans son nouveau rôle. Je suis tellement heureuse pour lui que j’arrive presque à en oublier le pincement au cœur qui me saisit lorsque je réalise que je ne serais certainement pas à sa place avant plusieurs années. « Si toi tu n’es pas à la hauteur, alors personne ne l’est. » J’affirme, avec conviction, parce que je suis persuadée de ce que j’avance. Il n’y a pas besoin d’autorisation pour devenir parent – malheureusement, dans certains cas – et aucun diplôme ou études ne prépare à ce bouleversement, il va faire exactement comme tout le monde, apprendre avec l’expérience, changer ses plans et se remettre en question, mais il sera un excellent papa malgré toutes les reproches qu’il pourra se faire à lui-même. Les deux petites filles sont magnifiques, j’imagine qu’ils doivent être complètement amoureux de ces deux petits êtres qui ont l’air si fragiles et si forts à la fois. Le problème, c’est que je suis pour le moment bien incapable de leur trouver une différence. « Ce petit grain de beauté me sauve. » Je plaisante, en regardant bien l’endroit que Caleb me montre pour le mémoriser. Les deux fillettes ont l’air très calmes, c’est impressionnant mais mon meilleur ami me détrompe bien vite en parlant des pleurs qui rythment désormais leur quotidien, même si dans l’ensemble les jumelles sont plutôt calmes. Déjà, un seul bébé est parfaitement capable de donner de la voix et de se faire entendre, alors je n’ose même pas imaginer à quoi doit ressembler le quotidien avec deux nouveau-nés. Pour les parents, les premiers mois vont sûrement être compliqués, mais pour les deux petites filles, en revanche, j’estime qu’avoir une jumelle est une vraie chance, j’aurais aimé en avoir une, moi aussi. Au moins, je n’aurais pas été la seule à endosser le rôle d’ainée et de responsable de maison et grandir auprès d’une autre personne qui franchit les mêmes étapes au même moment doit être tellement rassurant. Etre deux pour répondre aux questions qu’on se pose, pour partager les mêmes réflexions et pour s’épauler dans les coups durs, ça doit être vraiment génial. « Quand je reviendrais dans six mois, tu auras appris le langage bébé, j’en suis sûre, je serais bouche-bée. » Je ne m’avance pas trop en faisant un tel pari sur l’avenir, tous les parents que je connais semblent savoir exactement de quoi leur gamin a besoin dès que ce dernier ouvre la bouche. C’est tout juste s’ils n’anticipent pas le moment où il commencera à pleurer. Caleb n’échappera pas à cette règle universelle, il lui faut juste un petit temps d’adaptation.

Je comprends mon ami quand il parle de sa cuisine comme d’une échappatoire pour sortir deux minutes des couches et des biberons. Devenir papa doit être un véritable chamboulement et il est totalement normal qu’il ait besoin de se raccrocher à sa passion première et de la faire exister encore. « Dans quelques années, tu auras deux apprenties cuisinière pour te venir en aide, ça sera trop chouette. » Quelques années, voire même quelques mois si Caleb n’est pas trop regardant sur la qualité de la cuisine effectuée par ses deux petites commis. Toutefois, même si j’entends totalement le besoin de Caleb de prendre du temps pour lui, j’aurais aimé qu’il me laisse prendre soin de lui et profite du peu de temps libre encore à sa disposition pour se reposer. « Tu as tort, je suis très douée pour le ménage. » Je plaisante, avec un léger sourire. Evidemment, ça ne me dérangerait pas du tout de lui venir en aide, au contraire ! « Tu as un peu d’aide quand même ? Tes parents ? Tes sœurs ? » J’imagine que toute la famille doit être ravie d’accueillir les premiers petits-enfants et premières nièces par la même occasion. Rien de tel pour renforcer une famille que des naissances, en tout cas j’espère que ça fonctionne pour la famille Anderson. « Changer une couche, c’est dans mes cordes. » J’acquiesce, ravie de pouvoir servir à quelque chose et encore plus parce que je trouve que c’est une preuve de confiance de la part de Caleb que de m’autoriser à prendre soin de sa fille. « Il faut juste que tu me montres où tu ranges tout le nécessaire. » Et surtout quelle est leur routine de change, parce qu’entre les gens qui sont pro couches lavables, ceux qui mettent des couches jetables, ceux qui utilisent des lingettes, d’autres des gants et j’en passe, j’ai peur de faire une boulette. Je crois que j’aurais d’ailleurs préféré continuer à parler de couches et de biberons plutôt que d’aborder le sujet de ma vie privée. En réalité, je ne suis pas mécontente d’en parler à Caleb qui a toujours été une oreille attentive et d’un très bon conseil sans pour autant me juger, mais compte tenu de ma situation actuelle, j’admets ne pas être très à l’aise avec le sujet. « Mal. » J’admets, tout de même, à contrecœur. « On est devenu des colocataires et encore, je suis sûre que des colocataires passent plus de temps ensemble que nous. » Triste réalité mais une réalité quand même, je crois que je devrais commencer à me dire que c’est le début de la fin, mais c’est quelque chose que je refuse catégoriquement de voir. « Mais trente-trois ans c’est énorme ! » Je proteste vivement. « A cet âge, les femmes ont construit une carrière, elles sont mariées, elles ont des enfants ou vont en avoir rapidement et moi j’ai l’impression d’être une jeune diplômée qui chercher encore sa voie… Pathétique. » Je suis un peu dure avec moi-même mais ce n’est pas nouveau. J’aurais aimé faire plus, trouver mon chemin et être fière de le parcourir mais en vérité, mon avenir me parait juste incertain et instable. C’est déprimant.

code by black arrow





We cannot go back. That's why it's hard to choose. You have to make the right choice. As long as you don't choose, everything remains possible.

(c)Miss Pie

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 2eDseF9
Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 872289volunteer
Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Pf8cX3Q

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 73Ln5tgm_o
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente deux ans (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex. Et puis il y a ses filles qui l'appellent "papa" maintenant.
STATUT : Jeune papa de deux merveilleuses petites filles de neuf mois, Lucy et Lena. Fiancé à son premier amour. Amoureux. Heureux. Comblé.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 2106201022543528
POSTS : 7083 POINTS : 1285

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a quatre ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout ≈ fou amoureux de ses deux filles ≈ a repris une thérapie chez un psychothérapeute il y a peu ≈ diagnostiqué avec la maladie de Bouveret
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 8acr
[09/07]

Jules #3
Prim #3 (fb)
Tim #3 (fb)
Elia #1
Prim #4
Auden
Calen #2
Dani #1
HH & Alex


Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 210701072752966576
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #33 (fb) ; Calex #36(UA) ; Calex #40

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 826q
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Caleb
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs EN ATTENTE : Rudy#2, Mason, Birdie (fb), Matt #3, Birdie #3
RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37 ; Rudy #1 ; Eve #3 ; Calen #1 ; Calex #38 ; Calex #39 ; HH #2



HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edif-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Empty
Message(#) Sujet: Re: Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb EmptyVen 30 Avr 2021 - 22:42


Jules & Caleb
“Twenty little fingers and twenty perfect toes”
« Si toi tu n’es pas à la hauteur, alors personne ne l’est. » Pas réellement sûr d’être d’accord avec elle je préfère hausser simplement les épaules. J’ai toujours voulu des enfants et je me prépare à fonder ma famille depuis déjà quelques années. Sauf que ça ne fait pas de moi un super papa et encore moins un père parfait. Je sais que je suis loin de l’être. Très loin, même. Je ne comprends pas toujours la raison pour laquelle mes filles pleurent pour l’instant et un papa parfait n’aurait pas réellement besoin d’y réfléchir pur savoir ce qu’il doit faire pour calmer ses enfants. Preuve que je suis loin d’être aussi doué qu’elle le sous-entend. « Ce petit grain de beauté me sauve. » Je lâche un petit rire et ne tarde pas à lui répondre. « Il y a Lena qui pleure beaucoup plus que Lucy, c’est aussi un bon signe distinctif. » Malheureusement. Lena a déjà bien son caractère et même s’il est certainement trop tôt pour affirmer ce genre de chose, j’ai déjà l’impression qu’elle ne nous mènera pas la vie facile plus tard. Mais quoiqu’il se passe et quoiqu’il arrive je suis sûr d’une chose : je l’aime déjà à la folie et pour sa sœur et elle, je serai prêt à tout. Les choses ont beaucoup changé en si peu de temps et l’idée de me dire qu’il y a un peu plus d’un an Juliana et moi nous étions en train de noyer notre peine dans l’alcool la même soirée où je lui avais proposé de lui faire des enfants me semble complètement folle. Mais pourtant c’est la vérité. J’en ai fait du chemin ces derniers mois et jamais je n’aurais pensé un jour pouvoir observer ma meilleure amie tenant ma fille dans ses bras. Parce que j’avais sincèrement renoncé à tout ça. Le bonheur, les bébés, l’amour même. Je n’y croyais plus et comme quoi, tout est toujours possible. « Quand je reviendrais dans six mois, tu auras appris le langage bébé, j’en suis sûre, je serais bouche-bée. » J’imagine déjà mes filles me parler dans le langages bébé, comme le dit Jules, et cette image me fait sourire davantage. « J’espère bien ! J’ai envie de pouvoir les comprendre pour prendre soin d’elle parfaitement. » Tout mettre en œuvre pour que mes filles soient heureuses. « Et pour les gâter aussi. » Je lui avoue un riant un peu.

« Dans quelques années, tu auras deux apprenties cuisinière pour te venir en aide, ça sera trop chouette. » Encore une pensée qui me fait sourire toujours plus – je pense sincèrement que je ne devrais pas tarder à avoir sérieusement mal aux zygomatiques tant je souris depuis quelques jours. « Si elles aiment la cuisine je pourrai vraiment leur apprendre tout ce que je sais, ça serait tellement cool, imagine. » Je me vois déjà passer des journées entières en cuisine avec elles en leur apprenant tout ce que j’ai appris lors de mes stages en Europe, leur retransmettre toute ma passion et mon amour pour la cuisine. J’ai commencé tôt, peut-être qu’elles trouveront cette passion elles aussi.  « Tu as un peu d’aide quand même ? Tes parents ? Tes sœurs ? » J’ai la chance d’être bien entouré, là-dessus je n’ai pas à me plaindre. « Mes parents sont fous de leurs premières petites filles et mes sœurs sont super présentes. Prim les chouchoute comme des princesses. » Enfin, premiers petits-enfants c’est vite dit. Je n’oublie pas moi, qu’il y a bientôt dix ans j’ai eu un premier enfant. Mais mes parents n’en savent rien et je ne compte toujours pas leur dire. Mais pour l’instant c’est Jules qui est à mes côtés et elle me propose son aide que j’accepte volontiers. « Changer une couche, c’est dans mes cordes. Il faut juste que tu me montres où tu ranges tout le nécessaire. » Je me lève pour la guider jusqu’à la table à langer tout en lui montrant où sont rangées toutes les affaires pour coucher les couches des filles. Et vu le budget colossal des couches pour deux nouveau-nés je commence d’ailleurs à me demander si nous ne devrions pas passer aux couches lavables. Mais c’est une réflexion que je garde pour moi et je préfère questionner mon amie sur son moral. Je sais qu’elle le cache beaucoup qu’elle sourit et fait comme si tout allait bien, mais je suis pourtant presque sûr que les choses ne sont toujours pas si simples de mon côté. J’ai eu la chance d’avancer et de réaliser mon rêve de fonder une famille mais ce n’est malheureusement pas encore le cas pour elle.  « Mal. » Un mot. Un seul mot. Je grimace alors que je m’accoude sur un meuble tout en la regardant changer la couche de ma fille, attendant par la même occasion plus d’explications. « On est devenu des colocataires et encore, je suis sûre que des colocataires passent plus de temps ensemble que nous. » Ça ne sent pas bon, pas bon du tout, malheureusement. Mais elle mérite le bonheur, Jules. Elle le mérite plus que n’importe qui et là je peux très clairement voir qu’elle n’est plus heureuse. « Mais trente-trois ans c’est énorme ! A cet âge, les femmes ont construit une carrière, elles sont mariées, elles ont des enfants ou vont en avoir rapidement et moi j’ai l’impression d’être une jeune diplômée qui chercher encore sa voie… Pathétique. » Je secoue la tête de droite à gauche, refusant de la laisser dire de telles choses sur elle-même. « Tu es beaucoup trop difficile avec toi-même là. » Une petite précision qui est pourtant plus que primordiale. « Tu mérites le bonheur Jules, et là tu n’as pas franchement l’air heureuse… » Elle le sait et n’a sûrement pas besoin de moi pour lui dire ce genre de chose. « T’as essayé. Enfin, vous avez essayé mais j’ai l’impression que dans cette relation tu te fais plus de mal que de bien. Et j’aime pas te voir comme ça. » C’est la vérité mais c’est difficile à dire et j’espère qu’elle ne va pas m’en vouloir pour mon honnêteté.
© nightgaunt






Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb 873483867:
 


Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb SjlzVax
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Empty
Message(#) Sujet: Re: Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Twenty little fingers and twenty perfect toes ✿ Caleb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-