AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Pack : Manette Xbox sans fil Carbon Black + 3 Jeux ...
Voir le deal
69.99 €

 Let's go for a ride ≈ Geo #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Geo Caulfield
Geo Caulfield
la géolocalisation
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 48
SURNOM : Geo est déjà son pseudonyme.
STATUT : Célibataire dur en affaires.
MÉTIER : Voiturier à l'Emporium Hotel et chauffeur pour le Club.
LOGEMENT : Une maison proche de la mer, au 61 Agnes Street.
POSTS : 227 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Américain ≈ son vrai prénom est Nel ≈ Cicatrice d’une brûlure au bras droit ≈ Génie rebelle qui a déserté les bancs de l'école ≈ Bosse pour des gangs depuis ses 18 ans ≈ Pilote et voleur de voitures hors pair ≈ A voyagé partout dans le monde ≈ Les quelques personnes à ne pas le vouloir mort recommandent ses services, qui se paient cher ≈ A une mémoire eidétique ≈ A quelques milliers de côté ≈ Chauffeur du Club ≈ Impassible ≈ Éternel célibataire ≈ Réfléchi ≈ Secret ≈ Discret ≈ Observateur ≈ Solitaire, il rêve d'une retraite dorée dans un coin paumé ≈ Arrivé à Brisbane en Juillet 2020.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 RhxPm4G
Aᥒdrᥱᥕ ○ Friendship never die. #1#2 ft. mia

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 WhxAlSU
Mιᥲ ○ No matter where I go, I'll never leave your side. You will never be alone. #3

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
Boᥒᥒιᥱ & Cᥣყdᥱ ○ you'll be my bonnie i'll be your clyde. #1

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
Aᥣᥱᥴ ○ Fake smile, real hate. #1#2 ft. mia

RPs en cours : 6/8

RPs EN ATTENTE : Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 LgJDLYx

RP en attente : heïana ○ dylane
RPs TERMINÉS : RPs terminés
Spoiler:
 

PSEUDO : Melofairy
AVATAR : Norman Reedus
DC : Nope
INSCRIT LE : 21/08/2020

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Let's go for a ride ≈ Geo #2 Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 EmptyMer 11 Nov - 15:07




@mia mckullan & geo caulfield


18 juillet 2020
Mia avait prit place sur la moto, Geo était juste derrière elle. Il gèrait les principales commandes et confia l’accélérateur à Mia. Celle-ci s’en réjouit, annonçant que cela lui convenait parfaitement. « On se calme, Fonzie. » lui lança-t-il. Enfin, ça, c’était avant de se rendre compte qu’elle n’aurait probablement pas la référence. Il allait surement se faire surnommer « le vieux » ou « papi » à nouveau. Un frisson lui parcouru le dos. Aux côtés de Mia, il avait parfois cette sensation de se prendre dix piges de plus dans la face.

Mia était prête, elle commença à accélérer timidement. Leur équilibre restait alors encore fragile. En prenant plus d’assurance, Mia se mit à augmenter leur vitesse. L’équilibre commençait à venir. Elle ne se débrouillait pas trop mal, pour une personne n’ayant jamais conduit. C’était même mieux que ça. Après tout, elle avait Geo en poids supplémentaire à gérer. Elle accélère davantage, demande à Geo s’il n’a pas peur. Elle était terrible, cette gamine. Il avait du mal à le lui reprocher, cela dit. Elle semblait vraiment apprécier ce moment, la sensation de vitesse même légère est toujours grisante lorsque l’on débute. Il la laissa conduire jusqu’à leur destination, sans rien ajouter. Il restait cependant vigilant.


Mia les mène à bon port, freine le véhicule. Geo grimace un peu. A l’arrêt, Geo descend. Mia la suit de peu. « Mia. » lui lança-t-il pour tout signe de désapprobation, après avoir ôter son casque. Elle lui demanda aussitôt si elle s’en était bien sortie. La voilà, elle était de retour, l’impatiente Mia. Geo fit non de la tête. « Je t’avais donné des consignes, non ? » Il la regardait. Il était partagé. S’il avait été à la place de Mia, il aurait largement dépassé les trente. Parce qu’il en avait envie, que cela l’intéressait au plus au point. Mais il prenait en compte les paramètres de sécurité, aujourd’hui. Il ne tenait pas à ce que Mia se blesse par sa faute. Il aurait presque pu l’enrouler de mousse, s’il avait pu. « T’as géré, petite ! » Lâcha-t-il contre toute attente, accompagné d’un petit rictus. Il fallait reconnaître qu’elle avait même tenté de freiner. Un peu brutal, mais un arrêt tout de même. Et puis, elle allait bien, elle n’avait pas piqué de pointe violente non plus. Il voyait son visage illuminé par la joie. Ce spectacle était sans prix. Il se revoyait lui-même, gamin, lorsqu’il avait enfin pu faire ses premiers pas à moto. Mia lui attrapa la main et le remercia. Il la regarda. Sa main paraissait si fine comparée à la sienne. « Ne te réjouis pas trop, je vais être extrêmement exigent désormais. » lança-t-il d’un air faussement grave. Il pressa doucement sa main et la lâcha. Il avait encore un peu de mal, avec tout cela.

Déjà, Mia était prête à repartir. Tant mieux, le programme était encore bien chargé. Elle n’en perdait pas le nord, la petite. Effectivement, la suite du programme était une forêt. « Effectivement, McKullan. Mais pas n’importe quelle forêt. » Il s’étira, regarda autour de lui. « Je pense que ça va te plaire. » lança-t-il pour tout indice. Il savait que cela n’étancherait pas la soif de Mia. Flash spécial, c’était volontaire. Geo prit place sur la moto et attendit que Mia fasse de même. Ils roulèrent alors plein sud, direction Gold Coast. Ils longèrent la côte par de petites routes, traversèrent des forêts de pins et quelques quartiers résidentiels plutôt chics. Il finit par s’arrêter à l’orée d’une forêt, tout ce qu’il y a de plus banale, en apparence.

« On va s’arrêter ici un moment. » lui dit-il. Il retira alors sa veste, sortit ses chaussures du top case. Il retira son équipement de protection et enfila ses dockers fatiguées. « On va pas avoir besoin de tout ça. Tu peux laisser tes affaires ici. » lui expliqua-t-il en désignant la boite noire à l’arrière du véhicule. Lorsque Mia fut fin prête, il si dirigea vers l’entrée du sentier. L’air était frais, mais il savait que cela ne durerait pas. Il mit sa capuche sur sa tête et glissa une cigarette entre ses lèvres. « Allez McKullan, dépêche-toi ! » Lui lança-t-il, bras ouverts en croix. Un rictus amusé se dessina sur ses lèvres et il continua sa route. « Journaliste, écrivain… Où s’arrêtent tes talents ? » demanda-t-il. Il y a cinq ans, il avait rencontré une jeune femme au caractère bien trempé. Aujourd’hui, son caractère était inchangé, mais une carrière se dessinait devant elle. « Est-ce qu’un jour je te verrais à la télévision en train de couvrir l’investiture du prochain Président ? » Il fumait sa cigarette tranquillement. Il ajusta le sac à dos qu’il portait. « Enfin, pour ça, il faudrait déjà que ça m’intéresse, mais tu as compris l’idée. » L’atmosphère autour d’eux s’était déjà réchauffée. Quelques fougères avaient fait une discrète apparition. Geo était ravi que Mia n’ait rien remarqué jusque là. Encore quelques minutes de marche et une luxuriante forêt tropicale s’offrirait à eux.





And i'm emotionnaly impaired

And if we ever break these walls down, it's easier said than done, would I be crazy enough to follow? Or let the regret eat me up, 'cause I know my way out. I run, I run, well there is no way out. I'm stuck, I'm fucked, in a cage on a hill that's where I'll rot.



Revenir en haut Aller en bas
Mia McKullan
Mia McKullan
le roman inachevé
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 30 ans
SURNOM : Mia c'est suffisamment court non?
STATUT : Better alone...
MÉTIER : Ecrivain (romans) et journaliste (Brisbane Times)
LOGEMENT : SPRING HILL, #97 St Pauls Terrace, en colocation avec Knox Baxton, son meilleur ami
LA VIE N'EST PAS UN LONG FLEUVE TRANQUILLE
POSTS : 1235 POINTS : 195

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : A toujours vécu à Brisbane ≈ L'année de ses 16 ans, elle a vrillé : fêtes, alcool, drogue ≈ A fait un coma éthylique qui l'a remis sur le droit chemin ≈ 2009-2014 : études à Melbourne ≈ 2014-2015 : tour du monde avec son ex ≈ Fin 2015 : retour à Brisbane ≈ Son premier roman est sorti début juillet 2020 ≈ Elle a une brève relation avec Alec Strange en août ≈ Septembre : son père revient à Brisbane - Elle a un accident de surf ≈ Apprend qu'elle a bien un frère ainé, et ses suspicions se resserrent de plus en plus sur Jax.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
KNOXIA #3 & #4 ≈ So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA, it's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
ADIA #7≈ But then again, if we're not friends, someone else might love you too and then again, if we're not friends, there'd be nothing I could do, and that's why... friends should sleep in other beds. And friends shouldn't kiss me like you do. And I know that there's a limit to everything. But my friends won't love me like you.

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
DANIA #1 ≈ U.C

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
MIANE #5 ≈ The little sis' i never had. Be there for you always and forever.

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
PEMIA #1 ≈ U.C.

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
DAD #2 ≈ There’s a river full of memory, sleep, my darling, safe and sound, for in this river, all is found , in her waters, deep and true, lie the answers and a path for you.

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
MIALEC #4 (FB août) + #5≈ I'm rather be you, feeling nothing, nothing at, i don't wanna feel this anymore, i know, i'd rather be you...

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
JAXIA #4 ≈ Bound by blood, we ignored it all this time

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
GEOMIA #2 (FB juillet) ≈ Remember when I told you "No matter where I go, I'll never leave your side, You will never be alone"

PRESENT
Septembre : ∆ MaxenceKaya & Adam

Octobre : ∆ JessianLouisaWim #2Nea

Novembre : ∆ Geo & Alec

FLASHBACK
2006Jill & Ginny
2018Victoria
2019Cade

UA
MomieElias


RPs EN ATTENTE : Tamsin ∆ Joy ∆ Tessa ∆ ...
RPs TERMINÉS : AudenAdam #1Dylane#1Adam #2Dylane #2Jax #1KnoxDylane UA #1Danika Adam #3Dylane #3 WrenJax #2Mialec #1TimRp de groupeMialec #2Adam&KnoxGeo #1 (FB)Mialec #3Wim GinnyKnox & WimJax #3Dylane #4Adam #4Adam #5Adam #6

EVENT HALLOWEEN
PLAIE 1PLAIE 2PLAIE 3PLAIE 4PLAIE 5
AVATAR : Claire Holt
CRÉDITS : @ all souls
DC : Nop
INSCRIT LE : 04/05/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30882-mia-mckullan-is-in-da-place https://www.30yearsstillyoung.com/t34508-mia-remember-the-words-you-told-me-love-me-til-the-day-i-die#1539065 https://www.30yearsstillyoung.com/t30939-mia-mckullan https://www.30yearsstillyoung.com/t32237-mia-mckullan

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Let's go for a ride ≈ Geo #2 Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 EmptyMer 11 Nov - 21:20







Let's go for a ride

Geo & Mia #2

« On se calme Fonzie ». Je ris alors sous mon casque, ne comprenant pas la référence de Geo. J’aurai pu encore me permettre une remarque à ce sujet mais je suis bien trop excitée à l’idée de pouvoir enfin conduire sa moto. Je suis contente de voir qu’il me fait suffisamment confiance pour me permettre ce privilège. Alors nous partons, d’abord à faible vitesse, le temps que je puisse trouver mon équilibre. Parce que celui-ci n’est pas évident à avoir, surtout pour une débutante comme moi. Malgré tout, et surtout parce que Geo est là, j’arrive à maitriser le truc. Je prends un peu d’assurance en accélérant un peu plus que la limite imposée par mon moniteur du jour. L’essai se termine, je suis à l’origine du freinage un peu brusque que nous subissons une fois arriver à l’entrée de la carrière. Une fois descendu, j’assène Geo de questions pour qu’il me dise ce qu’il pense de ma prestation « Je t’avais donné des consignes, non ? ». Je grimace, j’avoue ne pas avoir respecté la limitation à trente. Une mine boudeuse commence à apparaitre, je ne peux que plaider coupable. « T’as géré, petite ! ». Un sourire illumine alors mon visage. L’entendre dire me met dans une joie telle que je saute sur place. Puis je viens à le remercier, sincèrement. Je me limite dans mon geste, me contentant de lui attraper la main « Ne te réjouis pas trop, je vais être extrêmement exigeant désormais ». Un sourire malicieux apparu sur mon visage « Ca veut dire qu’il y a aura une prochaine session ? » Je l’espère sincèrement car j’ai apprécié conduire cette moto, me demandant même si je ne finirai pas par envisager de passer le permis et avoir la mienne.

Je demande la suite du programme à l’inconnu. Je me doute que nous allons nous diriger vers la forêt dont il m’a parlé un peu plus tôt « Effectivement, McKullan. Mais pas n’importe quelle forêt. Je pense que ça va te plaire ». J’acquiesce alors, je n’en doute pas une seconde. Nous repartons alors en direction du sud. Je suis impatiente de voir la suite du programme, Geo me surprenant de plus en plus à chacun de nos arrêts. Cheveux aux vents, du moins ce qui dépassaient du casque, je regarde défiler les paysages sous mes yeux. Le Queensland regorge tellement de bels endroits, j’en suis toujours autant émerveillée. Nous arrivons à ce qui semble être cette fameuse prochaine destination, et donc la forêt. « On va s’arrêter ici un moment ». Je descends de la moto, retire mon casque. Je vois Geo qui quitte son équipement, la blague est trop facile « Euh, c’est pas une forêt pour nudiste au moins ? Non parce que tu me dis que ça va me plaire mais tu sais, je ne suis pas très à l’aise moi avec ça ». Je sais que Geo va encore être désespéré par ma remarque et je le vois sur son visage. Je ris doucement avant de suivre ses indications « On va pas avoir besoin de tout ça. Tu peux laisser tes affaires ici ». Je dépose donc le tout dans la boite noire qu’il m’indique à l’arrière de la moto.  Je me sens plus légère et plus à l’aise dans mes mouvements. Si nous devons marcher pendant quelques heures, en effet, il valait mieux ne pas être encombré de tout ça. Nous prenons alors la direction du sentier non loin de là. Tout en avançant, j’enfile ma veste en cuir que j’ai dû troquer plus tôt contre celle que Geo m’avait apporté. Heureusement, car il faisait frais en ce début d’hiver. Et les arbres ne permettaient pas au soleil de réchauffer le chemin que nous empruntons. Je galère un peu à remettre mon petit sac à dos qui ne me quitte jamais, m’obligeant à me stopper « Allez McKullan, dépêche-toi ! ». Je fronce alors les sourcils et me met à accélérer le pas « Oui ça va j’arrive ! ». Je reviens donc à sa hauteur et nous marchons côte à côte « Journaliste, écrivain… Où s’arrêtent tes talents ? ». Je souris alors en haussant les épaules « Je n’ai pas de limite ». Je ris un peu avant de reprendre « J’aime lire depuis que je suis gamine. Et écrire est vite devenue une passion. J’ai commencé avec un journal intime comme toutes les ados puis ensuite à écrire des articles pour le journal du lycée, puis à la fac. Et en voyageant, tu le sais, je tenais mon blog. Ca m’a permis de me faire connaitre pour écrire des articles pour certains magazines de voyages. Et en rentrant à Brisbane, j’ai trouvé ce job pour le Brisbane Times. Ca m’a permis de me concentrer sur l’écriture de mon premier roman en parallèle. On verra si ça fonctionne ». Ca n’a pas été évident de trouver un éditeur. Sa parution avait pris pas mal de retard, me faisant craindre même à un moment qu’il ne serait jamais publié. Finalement, ce grand jour est arrivé il y a une semaine de ça. « Est-ce qu’un jour je te verrais à la télévision en train de couvrir l’investiture du prochain Président ? Enfin, pour ça, il faudrait déjà que ça m’intéresse, mais tu as compris ». Je tourne la tête de gauche à droite, sourire aux lèvres « Non. Ca ne m’intéresse pas. J’aime mon métier de journaliste, mais j’aimerai petit à petit m’en détacher et pouvoir vivre pleinement de mes romans, nouvelles ou album pour enfants. L’illustration m’intéresse aussi mais j’ai encore beaucoup à apprendre avant d’en arriver là ». J’ai toujours eu de l’ambition, depuis gamine. Déterminée, je sais que je finirai par arriver à mes fins… petit à petit. « Du coup tu es tranquille, tu n’auras pas à te taper de longs directs sur l’élection présidentielle juste pour me voir. Je t’épargne ça ». Je viens volontairement le bousculer alors que nous poursuivons notre chemin. Je ne fais que parler et ne me rends pas compte que nous nous enfonçons de plus en plus dans la forêt. Et ce que je vois devant mes yeux me fait alors me stopper net. « C’est magnifique ». Je tourne alors mon regard sur Geo « Tu as d’excellent goût Caulfield, je serai toujours partante pour des virées dominicales en moto avec toi ». Un rituel en mettre en place entre nous qui sait ?

☾ anesidora


@Geo Caulfield Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 1949770018


injured and broken
when everything is dark like the night
i find myself where
the light shines


Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Mummy10
Revenir en haut Aller en bas
Geo Caulfield
Geo Caulfield
la géolocalisation
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 48
SURNOM : Geo est déjà son pseudonyme.
STATUT : Célibataire dur en affaires.
MÉTIER : Voiturier à l'Emporium Hotel et chauffeur pour le Club.
LOGEMENT : Une maison proche de la mer, au 61 Agnes Street.
POSTS : 227 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Américain ≈ son vrai prénom est Nel ≈ Cicatrice d’une brûlure au bras droit ≈ Génie rebelle qui a déserté les bancs de l'école ≈ Bosse pour des gangs depuis ses 18 ans ≈ Pilote et voleur de voitures hors pair ≈ A voyagé partout dans le monde ≈ Les quelques personnes à ne pas le vouloir mort recommandent ses services, qui se paient cher ≈ A une mémoire eidétique ≈ A quelques milliers de côté ≈ Chauffeur du Club ≈ Impassible ≈ Éternel célibataire ≈ Réfléchi ≈ Secret ≈ Discret ≈ Observateur ≈ Solitaire, il rêve d'une retraite dorée dans un coin paumé ≈ Arrivé à Brisbane en Juillet 2020.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 RhxPm4G
Aᥒdrᥱᥕ ○ Friendship never die. #1#2 ft. mia

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 WhxAlSU
Mιᥲ ○ No matter where I go, I'll never leave your side. You will never be alone. #3

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
Boᥒᥒιᥱ & Cᥣყdᥱ ○ you'll be my bonnie i'll be your clyde. #1

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
Aᥣᥱᥴ ○ Fake smile, real hate. #1#2 ft. mia

RPs en cours : 6/8

RPs EN ATTENTE : Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 LgJDLYx

RP en attente : heïana ○ dylane
RPs TERMINÉS : RPs terminés
Spoiler:
 

PSEUDO : Melofairy
AVATAR : Norman Reedus
DC : Nope
INSCRIT LE : 21/08/2020

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Let's go for a ride ≈ Geo #2 Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 EmptyJeu 12 Nov - 19:56




@mia mckullan & geo caulfield


18 juillet 2020
Geo était agréablement surpris de la manière dont cette journée se déroulait. Lui qui n’était pas habitué à sortir avec du monde uniquement de le but de profiter de l’instant, il n’avait pas vraiment su à quoi s’attendre, aujourd’hui. Surtout qu’il n’avait pas vu Mia depuis cinq ans. Au final, tout allait bien. Son baptême moto s’était déroulé à merveille et Geo ressentait une certaine fierté. Maintenant, ils marchaient en direction de la forêt tropicale de Gold Coast. A dire vrai, Geo était plutôt satisfait. Alors qu’ils arpentaient un sentier de terre sèche, celui-ci se changea lentement sous leurs pas. La terre devenait un peu plus meuble, plus sombre. Autour d’eux, la végétation se faisait plus abondante et l’air moins frais. Mia n’avait, semble-t-il, pas remarqué ces détails. Il faut dire que Geo l’assenait de questions. Ne nous méprenons pas toutefois. Si cela l’arrangeait bien que la jeune femme soit trop occupée à répondre pour prêter attention à l’environnement, Geo posait toutefois des questions sincères auxquelles il attendait de vraies réponses. Il ne l’avouerait peut-être pas, mais il avait tant envie de parler avec elle.

Leurs pas étaient désormais silencieux, étouffés par la terre et le bruissement léger des feuilles. Seules leurs voix brisaient ce silence, ou quelques pépiements d’oiseaux, par moment. Une certaine sérénité s’en dégageait. Mia lui confia alors qu’elle aimait lire depuis toute petite et écrire depuis presque aussi longtemps. Elle lui avoua qu'elle se demandait si son livre allait fonctionner ou non. « Ça dépend pour qui tu as écris ce livre, petite. » lui répondit-il. Loin de lui l’idée de ramener le sujet de son paternel sur la table. C’était peut-être égoïste, mais il passait un bon moment avec elle. Si son intention profonde était de les aider à prendre conscience qu’ils avaient besoin l’un de l’autre, aujourd’hui, ce n’était pas le sujet.
Aujourd’hui, c’était sa journée, leur journée. « Ce que je veux dire, c’est est-ce que tu l’as écrit pour toi avant tout ou pour le public ? » dit-il pour corriger ses propos.

Le temps leur dirait sans nul doute si la carrière d’auteure de Mia allait se dessiner, ou non.
En effet, si elle ne se voyait pas devenir journaliste à la télévision, elle n’excluait toutefois pas la possibilité d’élargir son horizon littéraire. Elle émettait même la possibilité de délaisser peu à peu le journalisme au profit de l’écriture. Romans, nouvelles et même albums pour enfants semblaient l’intéresser. Ce dernier point ne manqua pas de piquer la curiosité de Geo. « Albums pour enfant ? C’est une annonce cachée ? » Demanda-t-il, peut-être d’un ton un peu trop préoccupé. Mais non, il allait trop vite en besogne, ce n’était pas ce qu’elle avait voulu dire, idiot. « J’espère que tu dessines mieux que tu ne freines à moto, petite. » siffla-t-il pour enterrer vite fait bien fait sa précédente question. Heureusement pour lui, devant eux se dressait un immense séquoia. Un second était là, fier et colossal, à quelques mètres seulement. Et un troisième, un quatrième et une ribambelle d’autres. Mia s’est arrêtée nette devant ce spectacle. Geo, qui était resté quelques pas derrière elle, ne pu s’empêcher de sourire en l’entendant dire cela. Il ne voyait pas son visage, mais il aurait mit sa main à couper qu’elle était bouche bée.

Il glissa ses mains dans ses poches et s’avança sans un bruit. « Alors, comment tu la trouves, ma forêt naturiste ? » lui demanda-t-il lorsqu’il fut derrière elle. Il était plutôt fier de lui montrer cette forêt aujourd’hui. Mia lui fit d’ailleurs remarquer qu’il avait d’excellent goûts. Elle ajouta même qu’elle serait toujours d’accord pour une virée à moto avec lui. « Si tu le dit, petite. » lui lança-t-il en lui faisant face, marchant à reculons vers un panneau de bois. Celui-ci énonçait les règles de sécurité et les obligations environnementales à ne pas enfreindre pour protéger ce bijou de la nature. « J’ai déjà vu ici des hibiscus plus gros que ta tête. » lui avoua-t-il alors qu’il regardait autour de lui. Il finirait bien par en trouver un pour appuyer ses propos.

Geo s’avança sur un chemin de terre. Il tenait à amener Mia à un endroit bien précis. « Je vais te prouver que celui qui déniche le mieux les spots, c’est moi. » Il joignit le geste à la parole et posa son index sur son torse. Il marchait calmement, Mia à ses côtés. « On peut dire que tu es une sorte d’artiste, non ? Et je parle de ton livre, pas de ton maquillage. » siffla-t-il. Ok, avouons-le, elle était facile celle-là. Il en profitait tant qu’il le pouvait. Il ne savait pas pour combien de temps encore il resterait à Brisbane. « Je ne crois pas avoir un quelconque talent artistique. » dit-il comme pour lui-même. Il réfléchit un instant. « Non, c’est certain, même. » Il haussa les épaules, indifférent. Cela lui importait peu, il avait déjà la moto comme passion très chronophage et dans laquelle il s’épanouissait.

En poursuivant leur route, petit à petit, un grondement sourd se fit entendre. Plus ils marchaient, plus le bruit se rapprochait. Enfin, au détour d’un virage étroit, ile tombèrent nez à nez avec une immense cascade. On ne la voyait que peu, entourée d’arbres, de lianes et d’immenses fleurs. « Si tu dois prendre quelque chose de mémorable en photo aujourd’hui, tu devrais choisir ceci. » Il avait mit du temps à trouver cet endroit, mais cela en valait la peine. Il laissa tomber son sac au sol puis s’étira de tout son long. Le temps était désormais en suspens, pour son plus grand plaisir.





And i'm emotionnaly impaired

And if we ever break these walls down, it's easier said than done, would I be crazy enough to follow? Or let the regret eat me up, 'cause I know my way out. I run, I run, well there is no way out. I'm stuck, I'm fucked, in a cage on a hill that's where I'll rot.



Revenir en haut Aller en bas
Mia McKullan
Mia McKullan
le roman inachevé
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 30 ans
SURNOM : Mia c'est suffisamment court non?
STATUT : Better alone...
MÉTIER : Ecrivain (romans) et journaliste (Brisbane Times)
LOGEMENT : SPRING HILL, #97 St Pauls Terrace, en colocation avec Knox Baxton, son meilleur ami
LA VIE N'EST PAS UN LONG FLEUVE TRANQUILLE
POSTS : 1235 POINTS : 195

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : A toujours vécu à Brisbane ≈ L'année de ses 16 ans, elle a vrillé : fêtes, alcool, drogue ≈ A fait un coma éthylique qui l'a remis sur le droit chemin ≈ 2009-2014 : études à Melbourne ≈ 2014-2015 : tour du monde avec son ex ≈ Fin 2015 : retour à Brisbane ≈ Son premier roman est sorti début juillet 2020 ≈ Elle a une brève relation avec Alec Strange en août ≈ Septembre : son père revient à Brisbane - Elle a un accident de surf ≈ Apprend qu'elle a bien un frère ainé, et ses suspicions se resserrent de plus en plus sur Jax.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
KNOXIA #3 & #4 ≈ So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA, it's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
ADIA #7≈ But then again, if we're not friends, someone else might love you too and then again, if we're not friends, there'd be nothing I could do, and that's why... friends should sleep in other beds. And friends shouldn't kiss me like you do. And I know that there's a limit to everything. But my friends won't love me like you.

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
DANIA #1 ≈ U.C

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
MIANE #5 ≈ The little sis' i never had. Be there for you always and forever.

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
PEMIA #1 ≈ U.C.

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
DAD #2 ≈ There’s a river full of memory, sleep, my darling, safe and sound, for in this river, all is found , in her waters, deep and true, lie the answers and a path for you.

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
MIALEC #4 (FB août) + #5≈ I'm rather be you, feeling nothing, nothing at, i don't wanna feel this anymore, i know, i'd rather be you...

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
JAXIA #4 ≈ Bound by blood, we ignored it all this time

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
GEOMIA #2 (FB juillet) ≈ Remember when I told you "No matter where I go, I'll never leave your side, You will never be alone"

PRESENT
Septembre : ∆ MaxenceKaya & Adam

Octobre : ∆ JessianLouisaWim #2Nea

Novembre : ∆ Geo & Alec

FLASHBACK
2006Jill & Ginny
2018Victoria
2019Cade

UA
MomieElias


RPs EN ATTENTE : Tamsin ∆ Joy ∆ Tessa ∆ ...
RPs TERMINÉS : AudenAdam #1Dylane#1Adam #2Dylane #2Jax #1KnoxDylane UA #1Danika Adam #3Dylane #3 WrenJax #2Mialec #1TimRp de groupeMialec #2Adam&KnoxGeo #1 (FB)Mialec #3Wim GinnyKnox & WimJax #3Dylane #4Adam #4Adam #5Adam #6

EVENT HALLOWEEN
PLAIE 1PLAIE 2PLAIE 3PLAIE 4PLAIE 5
AVATAR : Claire Holt
CRÉDITS : @ all souls
DC : Nop
INSCRIT LE : 04/05/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30882-mia-mckullan-is-in-da-place https://www.30yearsstillyoung.com/t34508-mia-remember-the-words-you-told-me-love-me-til-the-day-i-die#1539065 https://www.30yearsstillyoung.com/t30939-mia-mckullan https://www.30yearsstillyoung.com/t32237-mia-mckullan

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Let's go for a ride ≈ Geo #2 Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 EmptyDim 15 Nov - 0:33







Let's go for a ride

Geo & Mia #2

« Ca dépend pour qui tu as écrit ce livre, petite ». Un surnom qui revient de plus en plus dans les fins de phrases de Geo. Je me demande alors si c’est sa manière à lui de montrer qu’il est attaché à moi. Car lorsque j’utilise un surnom pour ma part, c’est toujours affectueux, bien que parfois celui-ci ne soit pas toujours positif, comme j’ai pu le faire plus tôt en l’appelant papi. En me posant cette question du destinataire du livre, je me rends compte que j’ai toujours cru que c’était pour moi, sans me poser vraiment la question de savoir si je l’avais fait pour quelqu’un d’autre. Un petit silence s’instaure alors et Geo réenchérit « Ce que je veux dire, c’est est-ce que tu l’as écrit pour toi avant tout ou pour le public ? » Je tourne alors mon regard et avoue alors à Geo « Pour moi… C’était une forme de thérapie finalement… Mais je n’ai pas voulu me dévoiler totalement, j’ai aussi arrangé des choses pour que ça ne devienne pas trop personnel et que le public ne me connaisse pas par cœur non plus. ». J’avais commencé l’écriture de ce roman après m’être faite larguée par Lukas. J’en avais besoin car cette rupture a été un choc pour moi émotionnellement. Beaucoup de choses ont changé depuis cet événement. Je ne vois plus les choses de la même manière, moins fleur bleue, plus pessimiste peut-être sur mon avenir personnel en tout cas. Mes perspectives de carrière quant à elle, se sont élargies. Je n’ai pas envie de me priver de faire des choses qui me tiennent à cœur. L’écriture de mon roman a été un premier pas mais ce n’est pas tout. Je parle notamment d’album pour enfant, mais surtout en rapport avec l’illustration. La remarque de Geo me fait tourner mon regard vers lui « Albums pour enfant ? C’est une annonce cachée ? ». Je prends presque un air offusqué mais finit par éclater de rire « Le moins du monde ». Non je ne prévoyais pas d’avoir des enfants de sitôt, surtout en étant célibataire et en vivant d’histoire d’un soir. Mais ça, je ne comptais pas le spécifier à Geo. Pas certaine qu’il apprécie de le savoir. « J’espère que tu dessines mieux que tu ne freines à moto, petite ». Une fois de plus, ce surnom revient. Et en guise de réponse, je me contente de le bousculer du coude, comme il sait si bien le faire avec moi.

Je viens alors à lever les yeux et me rendre compte enfin de la beauté des paysages alentour. Je suis bouche bée, l’endroit est magnifique, de beaux arbres sont sur notre chemin, tous plus impressionnants les uns que les autres. Je me suis stoppée nette et observe les lieux avec silence « Alors, comment tu la trouves, ma forêt naturiste ? ». Je souris alors, retournant enfin le regard vers lui suite à sa référence à ma remarque de tout à l’heure. Je suis tellement surprise et à la fois admirative des choix de Geo que je lui dit que je ne serai pas contre l’idée de faire des sorties avec lui plus souvent. « Si tu le dis, petite ». Une fois de plus. Il ne semble pas contre l’idée mais ne confirme pas non plus. Cela ne m’étonne pas du personnage. Cependant, par la manière de se comporter, j’ai l’impression qu’il est content de partager tout ça avec moi, et limite impatient de me faire tout découvrir « J’ai déjà vu ici des hibiscus plus gros que ta tête ». Je ris alors doucement, l’observant avec un sourire tendre avant de le suivre sur le chemin. Il montre encore et encore son entrain, lançant même une sorte de compétition « Je vais te prouver que celui qui déniche le mieux les spots, c’est moi ». Uhm, Caulfield l’ignorait peut-être, mais il ne fallait pas trop me lancer des défis. Je suis toujours partante pour les relever « Tu veux parier ? ». Car j’étais prête à inverser les rôles lors d’une prochaine sortie où cette fois, je lui ferai découvrir mes spots et passions. D’ailleurs, maintenant que l’idée est ancrée dans ma tête, je suis bien déterminée à organiser ça un jour ou l’autre. Geo refait référence à mes talents d’artiste, comme il le dit si bien « On peut dire que tu es une sorte d’artiste, non ? Et je parle de ton livre, pas de ton maquillage ». Je lève les yeux au ciel, tournant la tête de gauche à droite comme désespéré par son humour « Je me doute. Et je ne sais pas… Peut-être oui, j’aime créer, imaginer et partager. Je pense que cela fait un peu de moi une sorte d’artiste… L’écriture, le dessin ». D’ailleurs, ce qu’ignore Geo c’est que dans mon sac à dos, j’ai un objet qui ne me quitte jamais. Mon calpin et un crayon à papier. Que ce soit pour me rendre à une interview, pour aller en randonnée, pour sortir avec des amis ou pour aller dans un parc, ces deux objets ne me quittent jamais. C’est ce qui me permet de pouvoir écrire au gré de mes envies et de mes inspirations. « Je ne crois pas avoir un quelconque talent artistique. Non c’est certain-même ». Un sourire amusé s’affiche alors sur mes lèvres « J’en suis sûre que tu peux être un véritable poète à tes heures perdues… Genre pour séduire une jolie jeune femme ». Il m’a tendu la perche que j’attendais depuis un petit moment pour aborder le sujet. Je sais qu’il va sûrement nier, dire que ça ne l’intéresse pas, tout faire pour éviter d’en parler. Mais, je n’allais pas le lâcher de sitôt.

Encore une fois, dans le fil de la conversation, je ne me rends pas compte du paysage. Et puis, au détour d’un étroit virage, mes yeux s’écarquillent à nouveau. L’endroit est comme paradisiaque, me rappelant des paysages similaires que j’ai pu voir lors de mes voyages… Mais cela ne m’empêche pas d’être époustouflée à chaque fois « Si tu dois prendre quelque chose de mémorable en photo aujourd’hui, tu devrais choisir ceci ». Je souris alors, continuant d’observer les paysages et commençant à ouvrir mon sac à dos pour attraper… mon carnet « J’ai même mieux ». Un clin d’œil en agitant légèrement ce dernier dans ma main. Je m’assois alors sur un rocher, proche de la cascade. Seul le bruit de l’eau qui s’écoule se fait entendre, le bruit des feuillage qui bouge avec le petit vent frais et le chant d’oiseau ici et là.  

☾ anesidora


@Geo Caulfield Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 1949770018


injured and broken
when everything is dark like the night
i find myself where
the light shines


Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Mummy10
Revenir en haut Aller en bas
Geo Caulfield
Geo Caulfield
la géolocalisation
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 48
SURNOM : Geo est déjà son pseudonyme.
STATUT : Célibataire dur en affaires.
MÉTIER : Voiturier à l'Emporium Hotel et chauffeur pour le Club.
LOGEMENT : Une maison proche de la mer, au 61 Agnes Street.
POSTS : 227 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Américain ≈ son vrai prénom est Nel ≈ Cicatrice d’une brûlure au bras droit ≈ Génie rebelle qui a déserté les bancs de l'école ≈ Bosse pour des gangs depuis ses 18 ans ≈ Pilote et voleur de voitures hors pair ≈ A voyagé partout dans le monde ≈ Les quelques personnes à ne pas le vouloir mort recommandent ses services, qui se paient cher ≈ A une mémoire eidétique ≈ A quelques milliers de côté ≈ Chauffeur du Club ≈ Impassible ≈ Éternel célibataire ≈ Réfléchi ≈ Secret ≈ Discret ≈ Observateur ≈ Solitaire, il rêve d'une retraite dorée dans un coin paumé ≈ Arrivé à Brisbane en Juillet 2020.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 RhxPm4G
Aᥒdrᥱᥕ ○ Friendship never die. #1#2 ft. mia

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 WhxAlSU
Mιᥲ ○ No matter where I go, I'll never leave your side. You will never be alone. #3

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
Boᥒᥒιᥱ & Cᥣყdᥱ ○ you'll be my bonnie i'll be your clyde. #1

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
Aᥣᥱᥴ ○ Fake smile, real hate. #1#2 ft. mia

RPs en cours : 6/8

RPs EN ATTENTE : Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 LgJDLYx

RP en attente : heïana ○ dylane
RPs TERMINÉS : RPs terminés
Spoiler:
 

PSEUDO : Melofairy
AVATAR : Norman Reedus
DC : Nope
INSCRIT LE : 21/08/2020

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Let's go for a ride ≈ Geo #2 Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 EmptyVen 20 Nov - 20:22




@mia mckullan & geo caulfield


18 juillet 2020
La réponse de Mia, Geo l’avait pressentie, au fond. Elle souffrait la petite, plus qu’elle ne le laissait paraître. Alors parfois, elle s’abandonnait à quelques confessions. Lorsque son coeur était trop lourd, ils parlaient ensemble. Pas par un chemin de traverse, plutôt l’inverse. Du temps horrible dehors, ce temps terriblement pénible. D’un accroc fait dans un pull, pull qu’elle n’appréciait pas particulièrement, mais un accroc tout de même. Presque n’importe quoi devenait un prétexte pour y camoufler ses maux. Geo comprenait, et il était là. Il ne répondit donc pas, se contentant de hocher la tête. Le sujet était clos, pour le moment.

Ils continuèrent leur bout de chemin dans l’épaisse forêt. L’air était plus chaud, la brise plus légère. Le microclimat était notable et bien appréciable. C’était pour montrer cela à Mia qu’il l’avait conduite ici. Il se vanta d’ailleurs d’être le meilleur pour dénicher les meilleurs coins. Evidemment, Mia ne put s’empêcher de bondir sur l’occasion. Du tac au tac, elle lui demanda s’il voulait mettre sa parole en jeu. Ne jamais chercher Geo. « T’as perdu d’avance, petite. » lui siffla-t-il. Il ne se laisserait pas faire par la demoiselle. Il se mit devant elle et la fit s’arrêter. Il tendit son bras vers elle, paume vers le ciel, pour qu’elle y pose sa main. C’est bien connu, dans un défi, c’est le contact des deux mains adverses qui scellent le pacte. Geo ne prenait pas ça à la légère. Qui plus est, il se considérait déjà comme vainqueur. Mia n’avait pas mentionner de règles au jeu, après tout…

Ils se remirent ensuite en route. Il ne restait que quelques minutes de marche avant d’arriver au spot déniché par Geo. Ils continuèrent de discuter autour des talents de Mia. Et puis vint la question, avec un grand « L ». Oh, elle n’était pas posée ouvertement, mais le sous-entendu était indiscutable. Difficile de dire si Geo devenait paranoïaque ou si Mia prenait un malin plaisir à poser d’insidieuses questions, mais quoi qu’il en soit, la demoiselle affichait soudainement un curieux sourire. « Est-ce que c’est une tentative d’investigation sur ma vie privée, Mia McKullan ? » demanda-t-il. Il décida d’esquiver en revenant sur le sujet de discussion initial. « Je n’aime pas particulièrement lire, écrire, je ne t’en parle même pas. Je ne suis pas vraiment doué pour dessiner ou peindre. Je n’ai jamais joué d’un instrument de ma vie non plus. Non, la seule chose que je sais faire, c’est conduire. » conclut-il.

Sur ces paroles, ils continuèrent leur marche. Lorsqu’ils arrivèrent enfin, Geo se dit que la réaction de Mia valait bien de se creuser les méninges pour organiser cette journée. Elle semblait tellement charmée que Geo consentit même à ce qu’elle prenne une photo du lieu. Mais contre toute attente, la blonde sortit de son sac à dos un carnet. Son fameux carnet. Lui aussi en contenait, des humeurs et des états d’âme. Il esquissa un sourire, posa son sac à dos au sol en soupirant de soulagement. Il s’adossa contre celui-ci, allongeant ses jambes devant lui. Il leva la tête vers le ciel, que l’on voyait tout juste au travers des branchages. C’était parfait. Il ferma les yeux et savoura cette sensation. Il resta ainsi un moment, profitant du calme environnant et de la présence non loin de sa petite. Il se redressa ensuite, s’étira. Mia semblait bien affairée sur ses croquis et ses notes. Il la regarda un instant puis sortit le déjeuner qu’il avait soigneusement emballé de son sac à dos. Il sortit également un Thermos rempli de thé. Il savait que Mia adorait ça. Il descendit ensuite retrouver la demoiselle. « Il a une drôle d’allure, ton ragondin. T’es pas si douée que ça. Attend, c’est un chien en fait, non ? » siffla-t-il. C’était plut fort que lui. C’était trop tentant. « Quand tu auras fini de dessiner des animaux difformes… Le déjeuner t’attends. » Il n’attendit pas sa réponse et remonta se percher sur son rocher. Déjà, le soleil avait dépassé son zénith. Einstein avait raison, le temps s’égrène terriblement vite, parfois. Alors il ordonna correctement thé, eau et bagels en attendant que Mia le rejoigne.





And i'm emotionnaly impaired

And if we ever break these walls down, it's easier said than done, would I be crazy enough to follow? Or let the regret eat me up, 'cause I know my way out. I run, I run, well there is no way out. I'm stuck, I'm fucked, in a cage on a hill that's where I'll rot.



Revenir en haut Aller en bas
Mia McKullan
Mia McKullan
le roman inachevé
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 30 ans
SURNOM : Mia c'est suffisamment court non?
STATUT : Better alone...
MÉTIER : Ecrivain (romans) et journaliste (Brisbane Times)
LOGEMENT : SPRING HILL, #97 St Pauls Terrace, en colocation avec Knox Baxton, son meilleur ami
LA VIE N'EST PAS UN LONG FLEUVE TRANQUILLE
POSTS : 1235 POINTS : 195

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : A toujours vécu à Brisbane ≈ L'année de ses 16 ans, elle a vrillé : fêtes, alcool, drogue ≈ A fait un coma éthylique qui l'a remis sur le droit chemin ≈ 2009-2014 : études à Melbourne ≈ 2014-2015 : tour du monde avec son ex ≈ Fin 2015 : retour à Brisbane ≈ Son premier roman est sorti début juillet 2020 ≈ Elle a une brève relation avec Alec Strange en août ≈ Septembre : son père revient à Brisbane - Elle a un accident de surf ≈ Apprend qu'elle a bien un frère ainé, et ses suspicions se resserrent de plus en plus sur Jax.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
KNOXIA #3 & #4 ≈ So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA, it's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
ADIA #7≈ But then again, if we're not friends, someone else might love you too and then again, if we're not friends, there'd be nothing I could do, and that's why... friends should sleep in other beds. And friends shouldn't kiss me like you do. And I know that there's a limit to everything. But my friends won't love me like you.

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
DANIA #1 ≈ U.C

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
MIANE #5 ≈ The little sis' i never had. Be there for you always and forever.

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
PEMIA #1 ≈ U.C.

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
DAD #2 ≈ There’s a river full of memory, sleep, my darling, safe and sound, for in this river, all is found , in her waters, deep and true, lie the answers and a path for you.

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
MIALEC #4 (FB août) + #5≈ I'm rather be you, feeling nothing, nothing at, i don't wanna feel this anymore, i know, i'd rather be you...

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
JAXIA #4 ≈ Bound by blood, we ignored it all this time

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
GEOMIA #2 (FB juillet) ≈ Remember when I told you "No matter where I go, I'll never leave your side, You will never be alone"

PRESENT
Septembre : ∆ MaxenceKaya & Adam

Octobre : ∆ JessianLouisaWim #2Nea

Novembre : ∆ Geo & Alec

FLASHBACK
2006Jill & Ginny
2018Victoria
2019Cade

UA
MomieElias


RPs EN ATTENTE : Tamsin ∆ Joy ∆ Tessa ∆ ...
RPs TERMINÉS : AudenAdam #1Dylane#1Adam #2Dylane #2Jax #1KnoxDylane UA #1Danika Adam #3Dylane #3 WrenJax #2Mialec #1TimRp de groupeMialec #2Adam&KnoxGeo #1 (FB)Mialec #3Wim GinnyKnox & WimJax #3Dylane #4Adam #4Adam #5Adam #6

EVENT HALLOWEEN
PLAIE 1PLAIE 2PLAIE 3PLAIE 4PLAIE 5
AVATAR : Claire Holt
CRÉDITS : @ all souls
DC : Nop
INSCRIT LE : 04/05/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30882-mia-mckullan-is-in-da-place https://www.30yearsstillyoung.com/t34508-mia-remember-the-words-you-told-me-love-me-til-the-day-i-die#1539065 https://www.30yearsstillyoung.com/t30939-mia-mckullan https://www.30yearsstillyoung.com/t32237-mia-mckullan

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Let's go for a ride ≈ Geo #2 Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 EmptySam 21 Nov - 19:53







Let's go for a ride

Geo & Mia #2

Petite. Ce surnom revient encore et toujours, et plus je l’entends le prononcer, plus je l’apprécie. Parce qu’il y a comme une impression de retomber en enfance, de retrouver un semblant de relation paternelle qui me manque depuis quinze ans. Geo me l’offre, sans s’en rendre compte, et je lui en suis reconnaissante. Evidemment, je garde ça pour moi. Je n’ai pas envie de le mettre mal à l’aise ou en porte à faux, car je sais déjà que sa position est délicate. Bien que nous sommes proches lui et moi, il l’est tout autant avec mon père. Je suis au courant. La réciproque en revanche n’est pas vraie. Ca m’est bien égal mais je sais aussi que la posture est encore moins facile pour Geo. Mais étant donné que mon père est toujours aux abonnés absents, il n’y a pas de raison qu’il finisse un jour par l’apprendre. A moins qu’il décide de revenir un jour, mais ça, je n’y crois plus du tout… « T’as perdu d’avance, petite ». Là, le Geo réveille en moi la bonne compétitrice que je suis, déterminée et têtue, qui n’en démordra pas et surtout, qui ne se sent pas du tout menacer. Au contraire, mon envie de gagner est poussée au maximum et c’est clairement lui qui a du souci à se faire… Il me tend alors sa main pour sceller le pacte et je joins donc la mienne « Dois-je te rappeler que je suis une McKullan ? ». Je lui fais un clin d’œil complice, il sait très bien ce que je sous-entends par là parce que ce sont ses paroles à lui que je ne fais que reprendre…

Un sujet en amenant un autre, je finis par profiter d’une perche tendue pour me renseigner sur l’éventuelle vie amoureuse de Geo. Je me mets à l’imaginer grand poète ce qui, sincèrement, m’étonnerait beaucoup. Cela dit, ce serait drôle de découvrir le Caulfield dans le rôle de Roméo « Est-ce que c’est une tentative d’investigation sur ma vie privée, Mia McKullan ? ». Je hausse les épaules, prenant un air innocent, sourire moqueur au bout des lèvres. Et je le vois qu’il fait tout pour éviter le sujet ce qui élargit encore plus mon sourire alors qu’il poursuit « Je n’aime pas particulièrement lire, écrire, je ne t’en parle même pas. Je ne suis pas vraiment doué pour dessiner ou peindre. Je n’ai jamais joué d’un instrument de ma vie non plus. Non, la seule chose que je sais faire, c’est conduire ». Je me suis arrêtée devant lui, posant mes mains sur mes hanches pour le regarder « Il va falloir remédier à ça papi. La moto c’est sympa cinq minutes mais elle risque de vite se lasser. Je peux t’apprendre s’il faut ». Je reviens sur le même sujet qu’il a pourtant essayé de contourner. Mais cela m’amuse encore parce que je sais que ça le met mal à l’aise et qu’il ne risque pas de me parler de ses conquêtes ou de ses amourettes quoi que je fasse ou quoi que je dise.

Le chemin parcourut finit par nous amener près d’une cascade. Les lieux sont justes époustouflants et m’inspire, au point que je décide de troquer mon téléphone portable contre mon carnet. Ce carnet… il me suit partout, ce n’est pas mon premier, ce ne sera pas mon dernier. Dans mon petit sac à dos qui est lui aussi toujours fixé sur mon dos, il y a sa place et ne me quitte jamais. Cela me permet autant sur le plan professionnel que personnel d’écrire mes idées, mes inspirations, mes états d’âme. Mais aussi d’y réaliser quelques croquis pour une future carrière dans l’illustration. En attendant, je le tire de mon sac pour dessiner le paysage qui s’ouvre devant mes yeux. Je prends alors place proche de l’eau, m’asseyant au bord de celle-ci. J’ouvre mon carnet et commence à réaliser les prémices de ce qui devrait représenter la cascade et les arbres environnants. Je suis concentrée au point où je ne fais plus attention à Geo. Je grimace, je recommence, je râle, j’observe en silence, un petit sourire qui disparait à nouveau suite à une petite contrariété. Le résultat n’est pas probant. Alors à défaut, je commence à écrire quelques petites phrases, pour me souvenir de cette journée passée à ses côtés… « Il a une drôle d’allure, ton ragondin. T’es pas si douée que ça. Attends, c’est un chien en fait, non ? ». Il me fait sursauter, je retourne mon regard vers lui, sourcils froncés « Oh mais on t’a ENFIN trouvé un talent l’inconnu : comique ! Non sérieusement, tu devrais vraiment te reconvertir là-dedans, tu es tellement hilarant ». Je roule des yeux, non sans un sourire. Je reporte mon regard sur mon croquis et … il n’a pas tort. Mais je ne l’avouerai pas pour autant. « Quand tu auras fini de dessiner des animaux difformes… le déjeuner t’attends ». J’acquiesce alors et prend cinq minutes de plus pour terminer d’écrire ce que j’avais en tête. Je referme alors mon carnet, que je garde en main, attrape mon sac à dos qui traînait par là et part rejoindre Geo.

Et ce que je vois me touche un peu plus. Car il a pris soin de prendre de quoi nous restaurer et il a fait cela avec minutie « Tu t’es donné du mal je vois » je le taquine un peu c’est plus fort que moi, encore. Mais c’est ma manière aussi de lui montrer qu’il compte pour moi et que j’apprécie ce qu’il fait « Avoue tu les as acheté avant de venir  ? ». Je louche dessus car mon ventre crie famine et que la bouffe en général et moi nous nous aimons d’un amour sans faille. Je me retiens puis… « Bon je me sers ». J’attrape un bagel que je déballe et commence à l’avaler « Umch chest bonch Cheo ». D’accord, pas très polie de parler la bouche pleine mais là aussi, c’était une mauvaise manie chez moi. « C’est du thé dans le thermos ? ». Car je suis une inconditionnelle de thé, que je passe mon temps à en boire. Je redeviens plus sérieusement cependant : « T’as jamais voulu avoir des enfants Geo ? Je trouve que tu excellerais en la matière ». Et c’était sincère. Je pense qu’encore une fois, avec ma remarque, j’allais le prendre au dépourvu mais j’en profitais là aussi pour lui faire passer un message subliminal.


☾ anesidora


@Geo Caulfield Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 1949770018


injured and broken
when everything is dark like the night
i find myself where
the light shines


Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Mummy10
Revenir en haut Aller en bas
Geo Caulfield
Geo Caulfield
la géolocalisation
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 48
SURNOM : Geo est déjà son pseudonyme.
STATUT : Célibataire dur en affaires.
MÉTIER : Voiturier à l'Emporium Hotel et chauffeur pour le Club.
LOGEMENT : Une maison proche de la mer, au 61 Agnes Street.
POSTS : 227 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Américain ≈ son vrai prénom est Nel ≈ Cicatrice d’une brûlure au bras droit ≈ Génie rebelle qui a déserté les bancs de l'école ≈ Bosse pour des gangs depuis ses 18 ans ≈ Pilote et voleur de voitures hors pair ≈ A voyagé partout dans le monde ≈ Les quelques personnes à ne pas le vouloir mort recommandent ses services, qui se paient cher ≈ A une mémoire eidétique ≈ A quelques milliers de côté ≈ Chauffeur du Club ≈ Impassible ≈ Éternel célibataire ≈ Réfléchi ≈ Secret ≈ Discret ≈ Observateur ≈ Solitaire, il rêve d'une retraite dorée dans un coin paumé ≈ Arrivé à Brisbane en Juillet 2020.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 RhxPm4G
Aᥒdrᥱᥕ ○ Friendship never die. #1#2 ft. mia

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 WhxAlSU
Mιᥲ ○ No matter where I go, I'll never leave your side. You will never be alone. #3

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
Boᥒᥒιᥱ & Cᥣყdᥱ ○ you'll be my bonnie i'll be your clyde. #1

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
Aᥣᥱᥴ ○ Fake smile, real hate. #1#2 ft. mia

RPs en cours : 6/8

RPs EN ATTENTE : Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 LgJDLYx

RP en attente : heïana ○ dylane
RPs TERMINÉS : RPs terminés
Spoiler:
 

PSEUDO : Melofairy
AVATAR : Norman Reedus
DC : Nope
INSCRIT LE : 21/08/2020

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Let's go for a ride ≈ Geo #2 Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 EmptySam 28 Nov - 15:50




@mia mckullan & geo caulfield


Comment oublier que Mia était une McKullan ? En la regardant, il voyait mille facettes d’Andrew. Son caractère explosif, sa ténacité mais aussi son sourire et son grand coeur. Car oui, s’ils avaient un sacré caractère, les McKullan restaient des personnes généreuses. Mais là, ce qui transparaissait du caractère de Mia, c’était sa détermination. « Très bien, vas-y, si ça t’amuse. Mais ne te fais pas trop d’illusions. » conclut-il. Le meilleur des spots, il le savait, c’était lui qui l’avait en tête.

Le cheminement se poursuivit et mena Mia à poser d’insidieuses questions. Plus de doute possible, Geo savait quelle idée elle avait derrière la tête. « Bla bla bla, arrête tes bêtises, tu veux ? » lui siffla-t-il. Moins il parlait de sa vie sentimentale, mieux il se portait. Il n’avait plus qu’une idée en tête désormais, arriver à destination pour que Mia change de sujet une bonne fois pour toute. Il ne se fit donc pas prier et se remit en route. Et puis, sérieusement, la moto, sympa cinq minutes ? A d’autres, elle avait adoré conduire, qu’elle n’essaye même pas de mentir.

Ils arrivèrent rapidement à destination. Comme Caulfield s’y attendait, Mia était charmée par les lieux. Qui ne le serait pas devant une telle vue ? Elle refusa de faire une photo, préférant dessiner. Geo n’allait pas la contredire. Alors elle descendit près de la cascade dessiner ce qui l’entourait. Geo était resté sur son rocher, un peu plus haut. Le soleil qui filtrait à travers le feuillage des arbres diffusait une chaleur réconfortante. Il s’allongea et ferma les yeux quelques instants pour mieux apprécier cet instant. Il appréciait se couper de la ville, parfois. Mais aujourd’hui, ce qui rendait cette journée un peu plus spéciale, c’était la présence de Mia. Elle ne s’en rendait peut-être pas compte, mais elle rendait son quotidien un peu plus doux.

Après une vingtaine de minutes, il se redressa et s’étira. Il en profita ensuite pour sortir le déjeuner qu’il avait lui-même confectionné ainsi que de l’eau et du thé. Il rejoignit ensuite Mia en contrebas et tenta une pointe d’humour. Rectification, il fit exprès de la chercher, plutôt. Mia ne se gêna pas de lui rendre la pareille. Visiblement, elle n’aimait pas sa remarque. Il regarda au-dessus de son épaule pour mieux voir. Sa chevelure blonde masquait une partie de la page, mais le peu qu’il vit semblait très représentatif. « C’est la faim qui te rend aussi susceptible, petite ? » Et sans attendre sa réponse, il remonta sur son perchoir.

Lorsque Mia le rejoignit, le déjeuner était entièrement déballé. Elle n’avait plus qu’à choisir ce qu’elle voulait. Mia ne se priva pas de lui faire remarquer. Geo ne savait trop quoi dire. Pour toute réponse, il haussa les épaules. Mais la demoiselle revint immédiatement à la charge. Là, elle l’offensait. Il avait même fait l’effort de préparer des bagels et avec sa dextérité pataude, ce ne fut pas une mince affaire. « Tu sais quoi ? Pas de déjeuner pour toi. » Il les retira de sa vue. Il n’était pas réellement blessé, il la connaissait, la demoiselle. De toute façon, elle le comprit vite et vint piocher dans son sac. Geo disposa tout devant eux à nouveau et se servit à son tour. Au moins, le déjeuner devait être au goût de la demoiselle, puisqu’elle le lui fit remarquer sans même prendre le temps de finir sa bouchée. Geo leva les yeux au ciel. « Toute une éducation à refaire… » siffla-t-il. Il ne l’avoua pas, mais voir Mia faire honneur à son repas lui faisait réellement plaisir. Il hocha la tête quand Mia lui demanda si du thé était dans le Thermos. « Au jasmin. J’espère que tu aimeras. Je trouve que ça sent le savon. » confessa-t-il. Il n’avait pas vraiment su quel thé acheter, lorsqu’il s’était retrouvé face à un immense étalage de bocaux en verre contenant tous un parfum différent. Il mangeait tranquillement son repas lorsque Mia posa une question. LA question. Geo manqua de s’étouffer. Il attrapa en hâte la bouteille d’eau tant et si bien qu’il manqua d’en renverser la moitié. Une fois qu’il eut reprit ses esprits, il adressa un regard interloqué à Mia. « Pourquoi cette question ? » Lança-t-il sans grande assurance. « Je… Je suis très bien tout seul. Que veux-tu que je fiche d’un gosse. » Il reposa la bouteille, son regard se posa sur la chute d’eau, au loin. Breaking news, pour faire un gosse, il faut une maman. Et niveau demoiselles, dans le coeur de Geo, il n’y avait absolument rien de sérieux. Il ne pouvait pas avoir de famille non plus, avec son activité professionnelle. Du moins, pas une famille de sang. « J’ai déjà ma famille. C’est très bien comme ça. » dit-il doucement. Il posa son regard sur Mia et un sourire étira un coin de ses lèvres. « Et j’ai déjà bien assez à faire avec toi. » siffla-t-il. Il lui désigna le coin de sa bouche qui était parsemé de miettes. Il décida de tourner le jeu à son avantage. « Ca serait plutôt à moi, de te poser la question. » glissa-t-il. Après tout, Geo avait plus de chance de devenir un grand-père affectif pour le futur enfant de Mia que de devenir père. Il termina son déjeuner puis se servit une nouvelle rasade d’eau. Tout cela lui avait donné soif.





And i'm emotionnaly impaired

And if we ever break these walls down, it's easier said than done, would I be crazy enough to follow? Or let the regret eat me up, 'cause I know my way out. I run, I run, well there is no way out. I'm stuck, I'm fucked, in a cage on a hill that's where I'll rot.



Revenir en haut Aller en bas
Mia McKullan
Mia McKullan
le roman inachevé
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 30 ans
SURNOM : Mia c'est suffisamment court non?
STATUT : Better alone...
MÉTIER : Ecrivain (romans) et journaliste (Brisbane Times)
LOGEMENT : SPRING HILL, #97 St Pauls Terrace, en colocation avec Knox Baxton, son meilleur ami
LA VIE N'EST PAS UN LONG FLEUVE TRANQUILLE
POSTS : 1235 POINTS : 195

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : A toujours vécu à Brisbane ≈ L'année de ses 16 ans, elle a vrillé : fêtes, alcool, drogue ≈ A fait un coma éthylique qui l'a remis sur le droit chemin ≈ 2009-2014 : études à Melbourne ≈ 2014-2015 : tour du monde avec son ex ≈ Fin 2015 : retour à Brisbane ≈ Son premier roman est sorti début juillet 2020 ≈ Elle a une brève relation avec Alec Strange en août ≈ Septembre : son père revient à Brisbane - Elle a un accident de surf ≈ Apprend qu'elle a bien un frère ainé, et ses suspicions se resserrent de plus en plus sur Jax.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
KNOXIA #3 & #4 ≈ So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA, it's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
ADIA #7≈ But then again, if we're not friends, someone else might love you too and then again, if we're not friends, there'd be nothing I could do, and that's why... friends should sleep in other beds. And friends shouldn't kiss me like you do. And I know that there's a limit to everything. But my friends won't love me like you.

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
DANIA #1 ≈ U.C

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
MIANE #5 ≈ The little sis' i never had. Be there for you always and forever.

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
PEMIA #1 ≈ U.C.

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
DAD #2 ≈ There’s a river full of memory, sleep, my darling, safe and sound, for in this river, all is found , in her waters, deep and true, lie the answers and a path for you.

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
MIALEC #4 (FB août) + #5≈ I'm rather be you, feeling nothing, nothing at, i don't wanna feel this anymore, i know, i'd rather be you...

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
JAXIA #4 ≈ Bound by blood, we ignored it all this time

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Giphy
GEOMIA #2 (FB juillet) ≈ Remember when I told you "No matter where I go, I'll never leave your side, You will never be alone"

PRESENT
Septembre : ∆ MaxenceKaya & Adam

Octobre : ∆ JessianLouisaWim #2Nea

Novembre : ∆ Geo & Alec

FLASHBACK
2006Jill & Ginny
2018Victoria
2019Cade

UA
MomieElias


RPs EN ATTENTE : Tamsin ∆ Joy ∆ Tessa ∆ ...
RPs TERMINÉS : AudenAdam #1Dylane#1Adam #2Dylane #2Jax #1KnoxDylane UA #1Danika Adam #3Dylane #3 WrenJax #2Mialec #1TimRp de groupeMialec #2Adam&KnoxGeo #1 (FB)Mialec #3Wim GinnyKnox & WimJax #3Dylane #4Adam #4Adam #5Adam #6

EVENT HALLOWEEN
PLAIE 1PLAIE 2PLAIE 3PLAIE 4PLAIE 5
AVATAR : Claire Holt
CRÉDITS : @ all souls
DC : Nop
INSCRIT LE : 04/05/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30882-mia-mckullan-is-in-da-place https://www.30yearsstillyoung.com/t34508-mia-remember-the-words-you-told-me-love-me-til-the-day-i-die#1539065 https://www.30yearsstillyoung.com/t30939-mia-mckullan https://www.30yearsstillyoung.com/t32237-mia-mckullan

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Let's go for a ride ≈ Geo #2 Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 EmptyDim 29 Nov - 16:48







Let's go for a ride

Geo & Mia #2

« Très bien, vas-y, si ça t’amuse. Mais ne te fais pas trop d’illusions ». Je pense qu’aucun des deux ne lâchera l’affaire et que si je réponds encore, nous passerons la journée comme ça. Je le toise du regard en guise de réponses, sûre qu’à ce jeu, je peux gagner quoi qu’il en dise. Nous marchons, tout en discutant, et j’essaye d’en apprendre un petit peu plus sur la vie sentimentale de Geo. Il évite le sujet bien sûr, ne voulant plus en parler et sa réaction me fait d’ailleurs rire « Bla bla bla, arrête tes bêtises, tu veux ? ». Je lui laisse alors un peu de répit à ce sujet, n’argumentant pas davantage, bien que l’envie là aussi y était. Mais je trouverai un autre moyen d’en savoir plus à un autre moment, où il s’y attendra le moins.

Au bout du chemin, nous débouchons sur une magnifique cascade. Le lieu semble apaisant et me donne envie de sortir mon petit carnet. Je m’installe alors et laisse Geo vaquer à ses occupations. A vrai dire, je ne prête plus attention à ce qui se passe autour de moi tellement je suis concentrée sur ce que je fais. Sûrement une vingtaine de minutes plus tard, Geo m’interromps et se permet une remarque sur mes dessins. Ce qui me rend grognon je le reconnais. A croire que Geo a déteint sur moi… « C’est la faim qui te rend aussi susceptible, petite ? ». Il lâche ça et tourne les talons. Il ne le voit pas mais en guise de réponses, je lui tire la langue et finit par sourire.

Je le rejoins et m’aperçois qu’il a tout préparé avec minutie. Je ne peux m’empêcher de le taquiner en émettant le doute qu’il n’a pas préparé lui-même les sandwichs « Tu sais quoi ? Pas de déjeuner pour toi ». Je l’observe rerangeant tout ce qu’il avait pris soin de disposer quelques minutes auparavant. « Et c’est moi la susceptible dans l’histoire ? » Je ris et pioche sans gêne dans son sac pour récupérer un bagel, parce que, clairement, cela ne m’arrête pas et que j’ai faim. Je lui signifie d’ailleurs que c’est très bon, mais à ma façon, mauvaise manie que j’ai depuis toute petite, parler la bouche pleine. Bien sûr, je ne me permets pas de le faire devant des gens que je ne connais pas mais avec Geo, je me sens à l’aise et mon naturel revient alors au galop. « Toute une éducation à refaire… ». Je pose mon regard sur lui, ne me rendant même plus compte de ce qui a pu le choquer pour qu’il puisse faire cette remarque. J’hausse les épaules et continue à savourer mon bagel « Au jasmin. J’espère que tu aimeras. Je trouve que ça sent le savon ».  Un sourire s’affiche sur mon visage, je m’essuie le coin de la bouche doucement et prends le soin d’avaler cette fois « Tu as des goûts raffinés à ce que je vois. J’aime ce parfum, tu as fait un excellent choix ». Parce qu’en tant qu’amatrice de thé, j’en ai déjà testé un tas, et notamment durant mes voyages, et donc ce parfum ne m’est pas inconnu.

Tout en mangeant, je lance un sujet de conversation plutôt sérieux, mais que je juge anodin et pas si choquant à évoquer que ça. Mais Geo manque de s’étouffer. Je relève mon regard vers lui et le regarde prendre une gorgée d’eau. « Crève pas ! » je lance alors toujours aussi sérieuse. Je lis son air étonné sur son visage « Pourquoi cette question ? Je…Je suis très bien tout seul. Que veux-tu que je fiche d’un gosse ».  Je ne pensais pas que cela allait le mettre dans un tel état. J’hausse alors les épaules avant d’ajouter « Je t’ai demandé ça par simple curiosité Caulfield. Mais, si je t’ai dit ça, c’est parce que pour moi, tu ferais un très bon père c’est tout ». Je garde un air un peu détaché et pourtant, je lui faisais clairement comprendre que pour moi il l’avait été. Pendant cinq ans, à l’autre bout du monde, il s’était montré présent pour moi, chose que mon propre père avait été incapable de faire à mes yeux. « J’ai déjà ma famille. C’est très bien comme ça ». Mon sourcil s’arque alors parce que je ne suis pas sûr de saisir l’allusion jusqu’à qu’il ajoute « Et j’ai déjà bien assez à faire avec toi ». Nos regards se croisent alors et mes lèvres s’étirent tout autant que les siennes. Il me montre que j’ai des miettes autour de la bouche, je lève les yeux au ciel et retire celle-ci avec une serviette « Et tu le fais très bien ». C’était sincère.  « Mais avoue que je ne suis pas si difficile à gérer comme gosse… Si ? ». Uhm, en vrai, avec mon caractère, pas sûr qu’il me dise que ce soit le cas. Je grimace parce que je me doute déjà de sa réponse et qu’au fond, je n’en suis pas moi-même convaincu. Je m’apprête à reprendre une bouchée quand c’est à lui de me prendre au dépourvu, me laissant bouche bée avec mon sandwich devant celle-ci « Ca serait plutôt à moi de te poser la question ».  J’hausse les sourcils et soupire avant de lui répondre, abaissant mon sandwich « Tu sais très bien à quel point ma vie amoureuse est désastreuse » je laisse échapper un rire mais un rire qui se veut plus désespéré « Donc non, avoir un môme est un projet fort fort lointain ». Je mime alors en posant ma main sur mon front et en regardant l’horizon, sourire au coin des lèvres. « Tu me sers un peu de thé l’inconnu ? ». Je termine ma dernière bouchée de bagel. « Direction la Gold Coast ensuite où il y aura encore un autre stop ? ».


☾ anesidora


@Geo Caulfield Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 1949770018


injured and broken
when everything is dark like the night
i find myself where
the light shines


Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Mummy10
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Let's go for a ride ≈ Geo #2 Let's go for a ride ≈ Geo #2 - Page 2 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Let's go for a ride ≈ Geo #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-