AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-38%
Le deal à ne pas rater :
Machine Espresso automatique avec mousseur Philips EP2220/10 en promo
249.90 € 399.99 €
Voir le deal

 Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes. Barman qui cherche sa nouvelle voie.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 55b767dcb0377cbcacad0ead6038197afa19d890
POSTS : 23888 POINTS : 5

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 0265

deborah ¤ deborah (ua) ¤ gabriel#3 ¤ deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme) ¤ nea (fb) ¤ maze#4 ¤ ava ¤ gabriel (ua3) ¤ maxence

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wraze1

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : yanisa
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2)
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : L'écureuil.
DC : Elwyn, Timothy, Ludwig & Zeke.
INSCRIT LE : 01/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t28823-wren-elwyn-tim-sky-zeke-daydream https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Empty
Message(#) Sujet: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) EmptyMar 13 Oct - 14:50



Les jours étaient devenus des semaines puis des mois, Wren ne réalisant certainement pas tout à fait l'ampleur de l'engagement pris auprès de Gabriel après ces débuts uniques au sein de la colocation. Pourtant, il était bel et bien en couple depuis de nombreux mois avec le petit brun, se laissant totalement emporter par l'affaire, sans chercher à tout comprendre, encore moins à tout contrôler. Doherty aurait sûrement dû cela dit, simplement faire plus attention, se préserver un peu car les événements étaient rarement de son côté très longtemps. En effet, il avait eu quelques nouvelles de sa famille mais rien de très chaleureux, la douleur s'immisçant de nouveau peu à peu dans cette sphère étrange et qui ne respirait plus la confiance. Wren avait essayé de fuir son passé mais il s'avérait que celui-là le rattrapait depuis une sacrée période maintenant: il fermait les yeux cela dit car il avait quelque chose de merveilleux au sein de son univers avec la présence de Carnahan à chaque réveil. Il n'y avait même pas de routine entre eux, chaque jour s'égrenait différemment et Wren en profitait au maximum, se doutant certainement que rien ne durait toujours et qu'on pouvait lui retirer cette dose de bonheur à tout instant. Alors, il en souriait dès qu'il en avait la possibilité, partant en cours le coeur léger parce qu'il savait qu'il le retrouverait le soir même et que rien de terrible ne leur arriverait. Pas tout de suite, en tout cas. C'était dans cette optique que Wren était parti pour l'université ce matin là, ne cherchant pas à s'empoisonner avec des pensées négatives, plutôt guilleret même de n'avoir aucun nuage au dessus de sa tête ces derniers jours. Il aurait certainement dû savoir qu'il n'en serait pas toujours ainsi. Arrivé dans la cour du grand bâtiment, il y avait une bonne foule qui attendait pour faire son entrée pour les premiers cours ou examens de la journée: Doherty, lui, ne put pas passer. Il fut intercepté par une silhouette mince mais pas pour autant fluette, celle d'un vieil ami du lycée, Lewis. A l'époque, les deux hommes faisaient partie de la même bande avec un certain, Billy. Le premier. Homme. Des femmes, il y en avait eu avant lui mais Wren avait découvert sa bisexualité avec ce garçon, tout en l'amenant vers un nouveau monde de son côté, celui de la drogue et du vice. "Doherty. Je te cherchais. T'étais où, connard, hein? Hier, t'étais où?" Wren ne comprenait pas, il n'avait même pas à faire genre, juste à le toiser de son regard électrique, pas un mot, jamais, trop usant. "T'as tué Billy. Il faut que tu payes pour ça, putain!" L'homme en face de lui pleurait et Wren ne comprenait pas un traître mot de ce qu'il lui chantait. "On s'est pas vus depuis un an et demi." Point barre, fin de l'histoire. La dernière fois qu'il l'avait vu, c'était pour le laisser par terre, une aiguille dans le bras, quelque peu triomphant à l'idée d'avoir initié le garçon à la belle et grande vie. Aucun regret. Il en aurait peut être plus par la suite, quand Lewis lui assena finalement un coup de poing bien placé sur la mâchoire alors que Wren, sanguin comme il était, ne put que répliquer. Débandade sur la place publique, incompréhension générale. "Tu l'as tué! Tu lui as filé l'aiguille! La coke! Tout! C'est toi qui es à l'origine de son overdose!" Wren écoutait mais ne percutait pas tant, du moins jusqu'à ce qu'on les sépare et que le suédois prenne le temp d'enregistrer l'information et de rester les bras ballants au milieu du trottoir. Était-il réellement un assassin désormais?


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) YC2z5ge
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) UNIyvHM
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) YtxTUla
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) ZsxbA8o
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 1thrvMD

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Carnahan
Gabriel Carnahan
l'entre-deux chapitres
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans (13 oct 79)
SURNOM : Gaby, Gab'. Pretty Little Galway Boy. La Tendresse, il y a longtemps.
STATUT : Perdu, égaré entre les chapitres de sa vie. Le vide à l'intérieur.
MÉTIER : Libraire, gérant de la State Liberty (Toowong).
LOGEMENT : #152 Bywong Street, Toowong. Appartement au-dessus de la librairie, partagé avec Wren, deux chats (Aodh & Croustibat) et un chien (Sirius).
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) IyJb
POSTS : 6089 POINTS : 0

RPs EN COURS : FLASHBACK
Robin (fb1)Jameson (fb2)Jill (fb)Ludwig (fb1)

PRESENT
TimothyWren#3RDBCAEveRobin#3Ludwig#1

UNIVERS ALTERNATIFS
Wren (ua3)Ezechiel (ua)

DIMENSION FANTÔME
Robin (df)Clément & Kyte (df)Jameson (df)Jack (df)


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wk8d
Wreniel

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Tl3d
Gabin

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 21hc
Ludwiel

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wdvb
Ciariel


RPs EN ATTENTE : Robin#2 ≈ Jameson (Irlande) ≈ Maze ≈ Ciara ≈ Malachi


RPs TERMINÉS : Terminés : Clément#1MaximilienGreta#teamaperoClément#2OwenJameson (fb1)Wren#1Tea Time (ua)MPR-Robin#1ElwynWren#2Jack (fb1)Wren (ua1)Wren (ua2)

Archivés : Charlotte L.JunVictoriaLeahRosalynTeliaJoshuaBélialTessEllieSheridynOwen & Marius (df)Cole#teamcitrouilles (df)JosephJadyn (df)LiamCoraMaximilien (fb)CleoChadna (df)Myrddin (df)SavannahViniel 50's (ua)Deviniel (ua)JamesonTerrenceLizzieFreya (ua)Zelda (fb)Sacha

PSEUDO : Sleepy Raven
AVATAR : Hugh Dancy
CRÉDITS : Ira', Birdie & Harley (crack) ≈ loonywaltz (ub) ≈ Sleepy Raven (avatar)
DC :
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19426-gabriel-carnahan-open-a-book-and-forget-the-rest https://www.30yearsstillyoung.com/t19695-gabriel-carnahan-il-est-des-rencontres-dont-la-chaleur-suffit-a-emplir-toute-une-vie-et-dont-le-deuil-vous-laisse-estropie-a-jamais https://www.30yearsstillyoung.com/t19770-gabriel-carnahan https://www.30yearsstillyoung.com/t20550-gabriel-carnahan

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) EmptyMer 14 Oct - 11:48


Quand on a que l'amour...
UA Wreniel ~ Brisbane


Un jour, une semaine, un mois, et puis tous ceux qui avaient suivi, Gabriel ne les avait pas réellement comptés, pourtant il lui semblait avoir développé une toute nouvelle conscience du temps qui passait depuis que Wren avait déboulé dans sa vie. Incapable d’en oublier la moindre seconde, tout en se contentant de profiter de chacune de celles qui s’écoulaient dans l’instant présent, sans faire de plans sur la comète pour autant. C’était un tout nouvel équilibre qu’il trouvait là, auprès de son grand suédois, un équilibre qui transparaissait de plus en plus au quotidien. En effet, le petit brun avait retrouvé un petit quelque chose de rayonnant, le sourire lui venait plus aisément que de longs mois auparavant, ses yeux clairs brillaient d’une étincelle nouvelle, les kilos qu’il avait laissé filer presque à vue d’œil avaient retrouvé leur place sur sa silhouette déjà naturellement élancée, et tous ceux qui l’avaient côtoyé de près lui trouvaient bien meilleures allure et mine. Comment en aurait-il pu être autrement quand il lui était permis d’ouvrir chaque matin les yeux sur l’homme qu’il aimait, celui à qui il dédiait ses sourires les plus radieux et ses regards les plus tendres, à qui il offrait ses airs les plus espiègles et ses gestes les moins sages. Bien sûr aux hauts avaient parfois succédé quelques bas, la vie était ainsi faite, pourtant rien jusque là n’avait su entailler véritablement ce qui les liait l’un à l’autre avec tant de force et d’évidence. Le temps lui-même ne semblait pas en capacité de détricoter ce qui s’était tissé là, des mois auparavant, dans l’intimité de quatre murs, lorsqu’ils s’étaient embrassés puis embrasés, sous la protection d’un phénix prenant son envol, lorsqu’ils s’étaient tous deux consumés si intensément, sans y être réellement préparés, dans un feu d’artifice de couleurs et de passion. Des débuts uniques, autant que tout ce qu’ils pouvaient être ensemble, que tout ce qu’ils construisaient l’un avec l’autre. A croire qu’il leur fallait toujours être hors du commun pour se sentir parfaitement à leur aise, comme une intime volonté que leur univers ne ressemble à aucun autre. C’était plutôt une réussite en la matière. Ils s’étaient érigés une bulle tout à fait singulière, impénétrable, pour abriter un monde connu d’eux seuls. Une bulle qu’il fallait malgré tout savoir quitter pour affronter la vie quotidienne, mais ils le faisaient le cœur assurément plus léger, parce qu’ils n’étaient plus seuls désormais. Et même si, ce matin-là, Gabriel avait été tenté de retenir plus que de raison Wren dans le chaleureux cocon de leur grand lit, chacun avait fini par se mettre en route pour entamer cette nouvelle journée avec entrain. Le jeune artiste avait pris un peu d’avance de son coté, comme il devait faire un détour par la bibliothèque universitaire, où il travaillait quelques heures par semaine, avant de se rendre en cours, histoire de jeter un coup d’œil aux plannings des employés pour les semaines à venir, rien que de très habituel en somme. Ce ne fut qu’en quittant le bâtiment pour gagner ceux où se déroulaient les cours, que Gaby découvrit l’atmosphère étrange qui régnait sur le campus à cet instant. Les regards étaient tournés vers deux hommes qui se faisaient face, et il n’avait fallu qu’une insignifiante fraction de seconde au petit brun pour reconnaître l’un d’entre eux. Wren se tenait là, immobile, face à un type qui semblait l’invectiver. Et tout dérapa soudain. Des coups échangés, un attroupement formé dans l’instant, des voix qui s’élevaient, et la boule qui se nouait dans le ventre de Gabriel à mesure qu’il couvrait, plus prestement que jamais, la distance qui le séparait du nordique. La violence et les cris avaient toujours fait naître chez lui une crainte viscérale, sans qu’il ne se l’explique réellement. Seulement, cette fois-ci ce ne fut pas tant la scène en elle-même que ses protagonistes qui firent naître cette angoisse sourde au fond de lui. Les deux jeunes hommes furent toutefois rapidement séparés et Gabriel se fraya sans attendre un chemin jusqu’à son compagnon. « Wren… » Etrangement, il était parvenu à garder un ton doux malgré le tressaillement aussi inquiet qu’évident de sa voix. Le petit brun fit courir son regard des prunelles vertes de son homme jusqu’au moindre trait de son visage, s’attardant un instant là où les marques des phalanges de l’autre homme s’imprimeraient bien vite, ses doigts suivant presque inconsciemment le même chemin, juste avant que ses yeux clairs ne se détournent, cherchant une seconde le visage de l’instigateur de cette esclandre, pour mieux revenir se poser dans le vert d’eau de ceux de son suédois. « C’est qui ce type ? Qu’est-ce qu’il s’est passé ? » Rien dans son ton ne s’était fait pressant, pourtant Gabriel avait peut-être besoin de réponses cette fois-ci et ses prunelles bleutées le contaient pour lui à cet instant.
@Wren Doherty & Gabriel
2981 12289 0



Save me from the nothing I've become

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) OrLErGE
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) QqLqwzn
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 165911membre2


Dernière édition par Gabriel Carnahan le Mar 10 Nov - 15:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes. Barman qui cherche sa nouvelle voie.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 55b767dcb0377cbcacad0ead6038197afa19d890
POSTS : 23888 POINTS : 5

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 0265

deborah ¤ deborah (ua) ¤ gabriel#3 ¤ deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme) ¤ nea (fb) ¤ maze#4 ¤ ava ¤ gabriel (ua3) ¤ maxence

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wraze1

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : yanisa
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2)
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : L'écureuil.
DC : Elwyn, Timothy, Ludwig & Zeke.
INSCRIT LE : 01/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t28823-wren-elwyn-tim-sky-zeke-daydream https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) EmptyMer 14 Oct - 12:21



Faire face à un fantôme, il n'y avait vraisemblablement rien de plus difficile à vivre, surtout lorsqu'on pensait l'avoir oublié. Wren avait toujours eu cette faculté hors du commun d'occulter la moindre trace de son passé. Il était toujours tourné résolument vers le présent, sans s'inquiéter de l'avenir, sans s'attarder sur ce qui s'était passé jusque là. Vivre ici et maintenant, sans le moindre artifice et c'était quelque chose qui l'avait porté jusqu'ici, comme une espèce de fil rouge qu'il ne pourrait jamais couper. Si seulement c'était vrai car, désormais, Doherty se rendait compte qu'il était trop tard, qu'il avait fui quelque chose qu'on ne pouvait pas semer. Ses propres erreurs. Il ne les avait jamais confrontés, sûrement parce que le suédois était de ces hommes qui ne regrettaient jamais la moindre attitude: si les événements s'étaient déroulés de la sorte, il fallait comprendre que la raison était bonne. En tout cas, c'était sa manière de penser et qu'elle était fausse, pire encore, elle était clairement dangereuse. Wren avait agi tel un monstre en son temps, se vouant à être le roi du lycée, ou plutôt un sosie de Satan en vue de toutes les exactions qu'il avait pu perpétrer afin de toujours satisfaire son propre plaisir. Il avait réussi, c'était évident, mais à quel prix? De nombreux coeurs brisés traînaient probablement tout au long du chemin et Wren ne leur avait jamais accordé le moindre regard, tout comme il aurait aimé pouvoir le détourner au moment de confronter Lewis après ces quelques coups donnés sans rien contenir. L'homme en face de lui était empli de rage, il le sentait et Doherty se voulait être de marbre. Le pouvait-il alors qu'il sentit la main de Gabriel se porter contre sa joue? Il fallait que le petit brun se promène dans la région pile à ce moment là. Qu'avait-il vu? Qu'avait-il entendu? Certainement beaucoup trop et c'était ce qui amenait une onde de tragédie au fond du coeur du nordique. Il n'avait jamais désiré paraître si infâme aux yeux de Gaby et voilà que l'affaire était inévitable, que le bouclé allait le mépriser pour tous les gens qu'il avait blessés, pour ceux qu'il avait tués. Il était question de cela après tout, non? Et Wren n'avait pas le temp de répondre au bouclé, pas alors que Lewis sauta sur l'occasion, notant clairement la proximité entre les deux étudiants en face de lui, tout cela ne dupait personne alentour. "Lui? C'est le meilleur de son ex, lui. Le gars qui lui a tenu la main alors qu'il a fait une overdose il y a quelques jours. Le même type qui a essayé de le sortir de cet enfer amené par l'homme que tu fréquentes. Tu savais ça, j'espère hein? Que Doherty n'était qu'un dealer qui a poussé plein de gens à se mettre des merdes dans les veines... Il en a ri, tu le savais ça aussi? Qu'il adore ça. Le pouvoir qu'il a sur les autres. Tout leur voler. De leur corps à leur âme, en passant par leur coeur. C'est ce qu'il a fait à Billy et il regrette rien, n'est-ce pas?" Il crachait son venin et Wren se contentait de serrer les poings, évitant le regard de Gabriel parce que c'était cela qui le ferait exploser, il en avait parfaitement conscience. "Dégage." Ne pas en dire trop, éviter les esclandres, même si c'était trop tard alors que le regard mauvais du suédois se balada sur chaque personne de l'assistance pour les faire fuir, un à un. Une réussite inévitable tant il pouvait faire peur dans ce genre de circonstances. "T'as cours, non?" Ils étaient seuls, même si Lewis avait fait un geste qui voulait tout dire avant de décamper: il le retrouverait, il aurait sa peau, d'une manière ou d'une autre. Le regard de Doherty restait fuyant, lui qui ne sentait pas le moins du monde la douleur sur sa mâchoire et tout au long da sa joue. Être un monstre lui avait permis d'être invincible, mais à quel prix à nouveau?


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) YC2z5ge
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) UNIyvHM
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) YtxTUla
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) ZsxbA8o
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 1thrvMD

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Carnahan
Gabriel Carnahan
l'entre-deux chapitres
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans (13 oct 79)
SURNOM : Gaby, Gab'. Pretty Little Galway Boy. La Tendresse, il y a longtemps.
STATUT : Perdu, égaré entre les chapitres de sa vie. Le vide à l'intérieur.
MÉTIER : Libraire, gérant de la State Liberty (Toowong).
LOGEMENT : #152 Bywong Street, Toowong. Appartement au-dessus de la librairie, partagé avec Wren, deux chats (Aodh & Croustibat) et un chien (Sirius).
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) IyJb
POSTS : 6089 POINTS : 0

RPs EN COURS : FLASHBACK
Robin (fb1)Jameson (fb2)Jill (fb)Ludwig (fb1)

PRESENT
TimothyWren#3RDBCAEveRobin#3Ludwig#1

UNIVERS ALTERNATIFS
Wren (ua3)Ezechiel (ua)

DIMENSION FANTÔME
Robin (df)Clément & Kyte (df)Jameson (df)Jack (df)


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wk8d
Wreniel

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Tl3d
Gabin

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 21hc
Ludwiel

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wdvb
Ciariel


RPs EN ATTENTE : Robin#2 ≈ Jameson (Irlande) ≈ Maze ≈ Ciara ≈ Malachi


RPs TERMINÉS : Terminés : Clément#1MaximilienGreta#teamaperoClément#2OwenJameson (fb1)Wren#1Tea Time (ua)MPR-Robin#1ElwynWren#2Jack (fb1)Wren (ua1)Wren (ua2)

Archivés : Charlotte L.JunVictoriaLeahRosalynTeliaJoshuaBélialTessEllieSheridynOwen & Marius (df)Cole#teamcitrouilles (df)JosephJadyn (df)LiamCoraMaximilien (fb)CleoChadna (df)Myrddin (df)SavannahViniel 50's (ua)Deviniel (ua)JamesonTerrenceLizzieFreya (ua)Zelda (fb)Sacha

PSEUDO : Sleepy Raven
AVATAR : Hugh Dancy
CRÉDITS : Ira', Birdie & Harley (crack) ≈ loonywaltz (ub) ≈ Sleepy Raven (avatar)
DC :
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19426-gabriel-carnahan-open-a-book-and-forget-the-rest https://www.30yearsstillyoung.com/t19695-gabriel-carnahan-il-est-des-rencontres-dont-la-chaleur-suffit-a-emplir-toute-une-vie-et-dont-le-deuil-vous-laisse-estropie-a-jamais https://www.30yearsstillyoung.com/t19770-gabriel-carnahan https://www.30yearsstillyoung.com/t20550-gabriel-carnahan

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) EmptyJeu 15 Oct - 14:51


Quand on a que l'amour...
UA Wreniel ~ Brisbane


Gabriel ne saisissait pas encore toute l’ampleur de ce qui se jouait là, il avait saisi quelques-uns des mots de l’homme qui avait confronté Wren, quelques fragments de ces derniers propos sans tout en comprendre, trop occupé qu’il était à s’inquiéter pour le nordique, parce qu’il avait vu les coups échangés, il voyait les marques sur le visage de son compagnon, et déjà s’interrogeait sur leur cause, sur l’identité de celui qui avait initié cette débâcle. Toutefois aucune réponse ne vint du grand suédois, ce fut à la place la voix de son adversaire qui s’éleva, amenant Gabriel à tourner ses pupilles vers lui, à accrocher son regard, y déceler les larmes, la colère immense, le chagrin qui ne l'était pas moins. Il ne comprenait pas, ou avait-il peur de trop bien comprendre quand les mots s’assemblaient à ses tympans, puzzle dont il saisissait peu à peu le sens. Et la gravité. La raison des cris et des coups, des yeux brouillés de l’un et de l’incompréhension de l’autre. Mais il ne dit rien, Gaby, lorsque le jeune homme le prit à partie. Il demeura seulement là, droit et silencieux, l’air faussement impassible quand il ne perdait en fait rien du moindre mot que son vis-à-vis prononçait, les assimilant un à un, les engrangeant sans broncher, ses prunelles bleutées posées sur son visage comme s’il cherchait à l’imprimer dans sa mémoire. Et si Gabriel ne semblait pas entièrement tomber des nues, aussi durs et amers que furent les propos de l’inconnu, c’était assurément parce que Wren ne lui avait pas menti jusqu’ici. Il les avait évoqués, la violence de son père, ses propres démons, son attrait pour le feu, ce qu’il avait dû faire pour tenter de maintenir la barque familiale à flots. Pour autant, Gaby ne s’était pas détourné de lui, l’idée ne l’avait même pas effleuré une seconde. Le petit brun n’avait pas davantage cherché à remuer le passé, à questionner son compagnon sur ce qu’il avait été ou fait avant, avant leur rencontre. A tort ou à raison, qui pouvait le dire ? Il s’était, jusque là, contenté d’attraper au vol les quelques fragments de vie que Wren voulait bien lui confier, petit à petit, de les intégrer sans chercher à tout savoir dans les moindres détails. L’artiste ne vivait pourtant pas dans le déni, sans doute était-ce simplement là une manière de rester concentré sur le présent, une façon aussi de ne jamais brusquer les choses, comme il savait pertinemment à quel point les blessures passées pouvaient facilement se rouvrir pour se raviver avec violence. Le passé ne disparaissait jamais réellement, il demeurait là, une part indélébile de l’identité de chacun. Personne ne pouvait s’en défaire entièrement, l’effaçait définitivement. Bien au-delà encore, quand il prenait visiblement un malin plaisir à se rappeler au bon souvenir de ceux qui pensaient pouvoir le semer, comme à cet instant précis. Violent revers. Et si le jeune artiste semblait pouvoir maintenir une expression calme en façade, il était évident que cette situation le secouait intérieurement. Des questions, aurait-il dû en poser finalement ? Il n’en était pas certain. Des réponses, il en cherchait pourtant inconsciemment au creux des prunelles du nordique. Mais Gaby le savait, qu’il n’obtiendrait rien de la sorte à cette seconde. Pas quand Wren évitait soigneusement de croiser son regard. Pas davantage alors que ses jointures blanchissaient à vue d’œil, qu’une tension terrible émanait de tout son être. Il paraissait féroce dans ces instants. Féroce. Oui, c’était assurément ainsi que les personnes présentes auraient décrit le suédois, lui qui les toisait désormais de toute sa hauteur, ses yeux offrant à quiconque se trouvait là des éclairs assassins. Dès lors il ne fallut qu’une poignée de minutes à ceux qui s’étaient attroupés pour vider les lieux sans demander leur reste, non sans toutefois adresser des regards réprobateurs aux deux jeunes hommes. Gabriel ne leur accorda guère plus qu’un coup d’œil par-dessus son épaule. Il se moquait éperdument de ce que pouvait bien penser qui que ce soit à son propos, d’autant plus à cet instant, quand tout son esprit était occupé à d’autres pensées. Ce fut la voix de Wren qui le ramena entièrement au présent, ses prunelles bleutées revenant se perdre sur son visage esquinté, une certaine incrédulité y brillant. « Sérieusement ? » Passant une main sur sa propre nuque, le petit brun laissa un soupir lui échapper, comme une manière d’évacuer un peu de la tension qui s’était irrémédiablement accumulée en lui en l’espace de quelques secondes seulement. « Laisse tomber les cours. » Souffla t-il doucement, le ton bas. « On a, peut-être des choses à se dire, tu crois pas ? » Et il continuait de le chercher du sien, le regard de son homme, inlassablement. Recréer le contact, nécessairement. « Mais pas ici, dans un endroit plus tranquille. »  Avait-il ajouté après un tour d’horizon des alentours. Car si l’artiste se moquait bien de l’opinion des autres à son sujet, il n’avait pour autant aucune envie de leur servir d’attraction, après tout ce qui se jouait là ne les concernait en rien. « Wren. » Son ton s’était soudain fait plus ferme, et cette fois Gabriel était venu se planter littéralement sous son nez, tuant au passage les quelques pas qui les séparaient encore, ses yeux pâles bien décidés à se confronter aux siens, jusqu’à ce qu’enfin il réagisse. Qu’importait le résultat, Gaby avait besoin d’une réaction.
@Wren Doherty & Gabriel
2981 12289 0



Save me from the nothing I've become

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) OrLErGE
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) QqLqwzn
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 165911membre2


Dernière édition par Gabriel Carnahan le Mar 10 Nov - 15:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes. Barman qui cherche sa nouvelle voie.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 55b767dcb0377cbcacad0ead6038197afa19d890
POSTS : 23888 POINTS : 5

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 0265

deborah ¤ deborah (ua) ¤ gabriel#3 ¤ deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme) ¤ nea (fb) ¤ maze#4 ¤ ava ¤ gabriel (ua3) ¤ maxence

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wraze1

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : yanisa
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2)
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : L'écureuil.
DC : Elwyn, Timothy, Ludwig & Zeke.
INSCRIT LE : 01/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t28823-wren-elwyn-tim-sky-zeke-daydream https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) EmptyJeu 15 Oct - 16:58



Wren avait toujours su que ce moment ô combien douloureux finirait par arriver, c'était écrit dans la fondation même de la personne qu'il était. Le chaos l'avait toujours suivi, lui, le grand homme aux allures mystérieuses, lui qui tuait tout semblant de vie autour de sa grande stature. Doherty avait bel et bien essayé de le fuir, de reprendre son existence en main et surtout, ne pas s'inquiéter de tout ce qu'il avait pu faire jusque là mais il ne restait plus grand chose de ses souhaits à l'heure actuelle. Lewis avait tout mis à mal, écrasant d'une poigne de fer la bulle de bonheur dans laquelle le suédois avait pensé vivre ces derniers mois. Il n'avait pas le droit à une telle joie, non, il ne devait jamais oublier cela parce qu'il était un homme mauvais, celui qui avait effectivement entraîné d'autres individus dans son vice. Wren n'avait pas sourcillé en entendant les mots en face de lui et pour cause, il savait jusqu'au tréfonds de ses cellules que Lewis n'avait pas tort, qu'il avait été ce garçon, se réjouissant de faire plier autrui face à ses volontés. Billy n'avait été qu'un dommage collatéral supplémentaire, un homme à qui il avait promis la lune mais avait fini par lui ramener uniquement quelques grains de poussière. Et encore, c'était bien plus insidieux que cela encore: il avait tué le peu de vie que ces quelques personnes pouvaient encore posséder, se rappelant du sourire de Billy parce qu'il avait été un garçon plein de vie, avec un avenir radieux devant lui. L'adolescent était un accro de la littérature et ses talents dans l'exercice avaient certainement été une source d'inspiration pour Doherty. Par conséquent, il avait attrapé ce qu'il pouvait chez le jeune homme jusqu'à ce que ne persiste plus que le néant. Alors, Wren s'en allait, mode opératoire répété cent fois, aucun remords en tête alors qu'il oubliait les visages et les prénoms. Billy n'avait pas fait exception, ne se remémorant le lycéen qu'à la suite du monologue de l'homme en colère en face de lui. Qu'il parte, qu'il ne revienne jamais, c'était le seul souhait qui persistait dans le cerveau de Wren, apparemment incapable de répondre quoique ce fut. Il aurait pu le menacer mais en avait-il besoin avec le regard noir qu'il lançait à l'assistance? Tout le monde avait peur du nordique et la raison était plus que réelle à ce moment-là, les gens se désistant du spectacle, ne laissant que Wren et Gabriel au beau milieu du trottoir. Le suédois, lui, se refusait à observer les traits soucieux du petit brun parce qu'il saurait très bien ce qu'il lui dirait, ou peut être qu'il essayait de se convaincre qu'il en avait une petite idée. C'était sûrement tout l'inverse, Doherty avait peur qu'il s'en aille, le laisse là et lui rappelle qu'il n'était qu'infamie. "Tout a été dit, tu penses pas?" Même pas par lui cela dit et c'était peut être exactement ce que Carnahan désirait entendre, la version de Wren, déçu qu'elle ne serait pas radicalement différente de celle de Lewis. Autant arrêter tout de suite de remuer le couteau dans la plaie, non? Le ton affirmé de Gabriel força néanmoins le suédois à tourner son regard vers le sien, sans qu'aucune émotion n'y transperce. Il se l'interdisait. Formellement. "Tu sais toute la vérité, maintenant. Tu feras quoi de l'information?" Il avait tous les droits, Wren ne lui en dirait rien, peut être même qu'il le remercierait d'oser le quitter, avant que ce ne fut lui qui le fasse. Pour répéter le même cercle vicieux. Se convaincre encore et encore de l'horreur qui le caractérisait.


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) YC2z5ge
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) UNIyvHM
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) YtxTUla
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) ZsxbA8o
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 1thrvMD

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Carnahan
Gabriel Carnahan
l'entre-deux chapitres
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans (13 oct 79)
SURNOM : Gaby, Gab'. Pretty Little Galway Boy. La Tendresse, il y a longtemps.
STATUT : Perdu, égaré entre les chapitres de sa vie. Le vide à l'intérieur.
MÉTIER : Libraire, gérant de la State Liberty (Toowong).
LOGEMENT : #152 Bywong Street, Toowong. Appartement au-dessus de la librairie, partagé avec Wren, deux chats (Aodh & Croustibat) et un chien (Sirius).
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) IyJb
POSTS : 6089 POINTS : 0

RPs EN COURS : FLASHBACK
Robin (fb1)Jameson (fb2)Jill (fb)Ludwig (fb1)

PRESENT
TimothyWren#3RDBCAEveRobin#3Ludwig#1

UNIVERS ALTERNATIFS
Wren (ua3)Ezechiel (ua)

DIMENSION FANTÔME
Robin (df)Clément & Kyte (df)Jameson (df)Jack (df)


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wk8d
Wreniel

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Tl3d
Gabin

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 21hc
Ludwiel

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wdvb
Ciariel


RPs EN ATTENTE : Robin#2 ≈ Jameson (Irlande) ≈ Maze ≈ Ciara ≈ Malachi


RPs TERMINÉS : Terminés : Clément#1MaximilienGreta#teamaperoClément#2OwenJameson (fb1)Wren#1Tea Time (ua)MPR-Robin#1ElwynWren#2Jack (fb1)Wren (ua1)Wren (ua2)

Archivés : Charlotte L.JunVictoriaLeahRosalynTeliaJoshuaBélialTessEllieSheridynOwen & Marius (df)Cole#teamcitrouilles (df)JosephJadyn (df)LiamCoraMaximilien (fb)CleoChadna (df)Myrddin (df)SavannahViniel 50's (ua)Deviniel (ua)JamesonTerrenceLizzieFreya (ua)Zelda (fb)Sacha

PSEUDO : Sleepy Raven
AVATAR : Hugh Dancy
CRÉDITS : Ira', Birdie & Harley (crack) ≈ loonywaltz (ub) ≈ Sleepy Raven (avatar)
DC :
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19426-gabriel-carnahan-open-a-book-and-forget-the-rest https://www.30yearsstillyoung.com/t19695-gabriel-carnahan-il-est-des-rencontres-dont-la-chaleur-suffit-a-emplir-toute-une-vie-et-dont-le-deuil-vous-laisse-estropie-a-jamais https://www.30yearsstillyoung.com/t19770-gabriel-carnahan https://www.30yearsstillyoung.com/t20550-gabriel-carnahan

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) EmptyMar 10 Nov - 15:20


Quand on a que l'amour...
UA Wreniel ~ Brisbane


C’était un étrange maelström d’émotions que vivait Gabriel à cet instant, tout semblait se bousculer dans son être et sa tête. A vrai dire il ne cernait pas encore tous les tenants et aboutissants des derniers événements, essayant d’assembler tant bien que mal les pièces d’un puzzle dont il ne comprenait pas encore entièrement le sens. Une chose était certaine, c’était l’appréhension qui prenait le dessus sur le reste. D’abord animée par l’inquiétude qui l’avait saisi en avisant l’esclandre et les coups portés entre Wren et son vis-à-vis, alimentée ensuite par les mots de cet homme tout droit surgi du passé du suédois, elle était désormais bien logée au creux de ses entrailles. En effet Gaby ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter, de craindre la suite, pas à cause de Wren, mais bien pour lui. Car son beau nordique ne l’effrayait pas le moins du monde, pas même lorsqu’il arborait cet air si sombre et froid, ce regard si dur, volontiers assassin, qu’il accordait à quiconque demeurant aux alentours. Il devait assurément paraître bien terrifiant, au vu du résultat obtenu comme la petite foule amassée vidait rapidement les lieux, pas pour le petit brun néanmoins. D’aucun lui aurait dit de laisser tomber l’affaire, que l’historien n’avait pas besoin de son inquiétude à son égard. Après tout, qui se rongeait les sangs pour un type qui pouvait paraître aussi redoutable ? Gabriel le faisait pourtant, quoi que les autres puissent en dire ou en penser. Alors oui, il y avait cette appréhension au fond de lui, ce souci, parce que c’était de son compagnon dont il était question, et que tout ce qui pouvait l’atteindre l’écorchait par ricochet. « J’en sais rien Wren. » C’était un fait, une simple vérité, qu’il exposait là, d’un ton un peu désemparé. Il n’en avait véritablement aucune idée, d’eux deux c’était le suédois seul qui pouvait estimer si tout avait été dit ou non. Tout ce que le petit brun savait était contenu dans le discours plein de haine de celui qui avait pris son compagnon à partie, et les bribes de passé que ce dernier distillait parfois ici et là lorsqu’ils étaient tous les deux. Gabriel se contentait de saisir les informations au vol, de les comprendre et les assimiler du mieux qu’il le pouvait. Alors oui, il avait vaguement connaissance des anciennes activités de dealer de Wren, ce dernier ayant déjà survolé le sujet, alors même que seules quelques poignées d’heures les séparaient de leur rencontre. Il s’était montré honnête, et Gaby l’avait simplement écouté, sans poser de questions, sans remuer le couteau dans la plaie, avant de le couvrir d’un peu plus de tendresse. Avait-il eu tort ? Allez savoir. Il avait juste suivi son cœur, et tout ce qu’il éprouvait à ce moment-là, tout ce qu’il éprouvait par ailleurs encore pour le nordique, se laissant emporter par la douceur de ce qu’il vivait à ses cotés. Très bien, l’historien n’était pas un ange, mais dans ce monde qui pouvait se targuer d’en être un ? Gaby en avait parfaitement conscience de tout cela. Et si c’était à refaire ? Il le referait, les yeux fermés. Le jeune artiste n’avait pas une seule fois tourné le dos à Wren, il ne commencerait pas aujourd’hui. Toutefois, là où le bas blessait peut-être davantage était bien dans la candeur dont il pouvait parfois faire preuve. En effet, il se rendait compte, à cet instant, qu’il n’avait assurément jamais pris la pleine mesure des conséquences que les antécédents de son compagnon pouvaient impliquer. La vie se chargeait néanmoins de remettre les points sur les i, aussi brutalement qu’elle savait le faire. Et voilà que la réalité les heurtait tous deux de plein fouet, bousculant leur bulle avec une certaine virulence. « Qu’est-ce que je suis censé faire ? Te reprocher des choses dont je n’ai pas la moindre idée ? Te juger et te mépriser ? Te laisser planter là et me tirer ? » Si le petit brun était jusque là parvenu à maintenir un air impassible en apparence, la façade se fendillait peu à peu face à l’air inaccessible qu’arborait le nordique. Ce dernier s’était édifié en mur face à lui, véritable forteresse visiblement imprenable et Gaby ne put que sentir sa voix tressaillir légèrement au moment de croiser son regard vert d’eau devenu impénétrable. « Je ne le ferai pas, tu le sais. Et quand bien même ça ne changerait absolument rien à ce qu’il s’est passé. » Ce qui était fait ne pouvait être défait, quoi qu’ils puissent faire ou dire, quels que soient leurs vœux à ce sujet. L’un comme l’autre n’y pouvait rien de plus. Gabriel aurait pu le lui assurer de mille manières, qu’il ne l’abandonnerait pas là, pas comme ça. Il n’était pas de ceux présents uniquement dans les bons moments, ceux disparaissant au moindre accroc, à la moindre épreuve. Il n’avait jamais fonctionné ainsi, il ne le ferait pas maintenant, préférant esquisser un geste en direction de Wren plutôt que de se détourner de lui. Renouer le contact, encore et toujours, abolir la distance que son grand nordique semblait établir entre lui et le reste de l’univers dans ce genre de moments. L’une de ses mains vint alors trouver timidement celle de l’historien, en effleurant délicatement le dos du bout des doigts avant de remonter, avec tout autant de douceur, le long de son avant-bras. « Laisse-moi juste être là pour toi, s’il-te-plait. » Une requête soufflée d’un ton bas alors que ses prunelles bleutées se perdaient encore davantage dans le vert de celles du grand brun. C’était tout ce que Gaby pouvait faire, tout ce qu’il avait à offrir à son compagnon en cet instant. Etait-ce suffisant ? Il l’ignorait. Ce dont il était en revanche certain était qu’il y mettrait toutes ses forces comme tout son cœur, parce qu’il s’agissait de Wren, de l’homme qu’il aimait, celui qu’il avait choisi. C’était lui ou personne, avec tout ce qu’il avait de beau, son passé et tous ses démons aussi. Gabriel voulait continuer d’apprendre à apprivoiser tout ce qu’il était, un jour après l’autre, tout ce qui le rendait unique, sans chercher à le changer, à lui imposer une façon d’être. Alors c’était bien son seul souhait, être là, avec lui, pour lui, et tant pis si pour cela il devait affronter de vieux fantômes, ou même le monde entier.
@Wren Doherty & Gabriel
2981 12289 0



Save me from the nothing I've become

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) OrLErGE
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) QqLqwzn
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 165911membre2
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes. Barman qui cherche sa nouvelle voie.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 55b767dcb0377cbcacad0ead6038197afa19d890
POSTS : 23888 POINTS : 5

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 0265

deborah ¤ deborah (ua) ¤ gabriel#3 ¤ deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme) ¤ nea (fb) ¤ maze#4 ¤ ava ¤ gabriel (ua3) ¤ maxence

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wraze1

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : yanisa
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2)
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : L'écureuil.
DC : Elwyn, Timothy, Ludwig & Zeke.
INSCRIT LE : 01/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t28823-wren-elwyn-tim-sky-zeke-daydream https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) EmptyMer 11 Nov - 12:20



Qu'on l'apostrophe ainsi en pleine rue était clairement une nouveauté. Wren était un homme plutôt discret, qui ne se laissait jamais aborder en public. Il avait des principes, ou juste une jugeote redoutable qui freinait autrui. A l'heure actuelle, justement, le grand homme était parfaitement effrayant. Doherty ne faisait plus attention à rien, son regard froid étant le seul fait persistant et ce, même si la foule s'était dissipée au cours de la minute écoulée. Allait-il bouger d'ici? Probablement pas, ses nerfs étaient à vif et Wren n'arrivait pas à décrocher de la silhouette de son ancien ami qui se détournait vers l'autre bout de la faculté. A priori, le suédois était censé retrouver ses esprits, avoir de nouveau les pieds sur terre et se concentrer uniquement sur Gabriel. Pourtant, quelque chose le retenait: certainement cette rage sourde au fond de lui qui n'avait pas l'air de vouloir disparaître. En colère contre qui était-il? Il aurait probablement bien aimé le savoir car Doherty était un homme terrifiant de bien des manières et par conséquent, des plus dangereux. Il pouvait exploser à tout moment et emporter avec lui toutes les personnes qui osaient l'approcher à moins de quelques mètres. Wren n'avait pourtant rien à ajouter, rien à préciser sur tout ce qui venait de se passer car la vérité avait été établie et à juste titre: il était un tueur, sa raison d'être depuis qu'il avait quitté le lycée et il ne se détacherait jamais de cette étiquette. Néanmoins, Carnahan n'avait pas bougé de son côté, paré à toute éventualité sans que Doherty ne le comprenne, encore moins ne le maîtrise parce que le petit brun avait toujours été plein de surprises. Était-il prêt pour une nouvelle confrontation après celle qu'ils avaient eu quelques mois auparavant par rapport à l'ex du bouclé? Il était peut être tôt pour le dire mais Doherty resta là, à attendre une quelconque réaction de son partenaire, comme si c'était lui qui détenait les clés de la vérité universelle. Une illusion, certes, mais Wren avait peut être envie de croire que Gabriel était en mesure de le sauver de lui-même. En réalité, il n'y avait que lui pour se sortir de cet état de catatonie, de prendre les choses en main et de retrouver les hautes sphères. "Tout ça à la fois, oui." Le quitter aurait été une solution de facilité mais une que Wren pourrait comprendre. Gabriel était trop doux pour subsister à côté d'une tempête comme celle que représentait le nordique. Il était justement glacial, beaucoup plus violent qu'une bise et il ne sortirait jamais de ce caractère tempétueux. Il laissait néanmoins Carnahan s'approcher de lui, capter son regard et caresser imperceptiblement sa main, comme si un court geste pouvait tout réparer, mieux encore, effacer la moindre bribe de son passé. Ce ne serait jamais le cas, il n'avait plus qu'à accepter ce qu'il avait provoqué, la mort d'un être parfaitement innocent et qui aurait pu avoir une existence idéale si Wren n'était pas passé par là. "Mais ça empêcherait que ça t'arrive." Bien évidemment, le Doherty jouait à l'idiot avec ses quelques mots car il savait que la présence de Gabriel n'avait rien à voir avec celle de son ex, l'amour était là alors que, par le passé, il n'avait été qu'un mensonge pour se rendre plus important qu'il ne l'avait jamais été. La situation n'était pas identique pour sûr mais Wren avait tout de même cet instinct de protection avec le bouclier, sachant fort bien ce qu'il était capable de produire sur les êtres lumineux et doux. "Comment tu peux vouloir ça? J'ai tué ce type, Gaby, je l'ai fait et je suis persuadé que j'ai apprécié l'entraîner là-dedans, peut être même que j'apprécie d'apprendre cette nouvelle maintenant. Tu comprends ce que ça veut dire?" Qu'il était infâme, ignoble, pernicieux et qu'il ne valait plus rien, toute émotion se trouvant absente au fond de ses prunelles. Et s'il était mort à la place de cet homme, finalement?


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) YC2z5ge
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) UNIyvHM
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) YtxTUla
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) ZsxbA8o
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 1thrvMD

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Carnahan
Gabriel Carnahan
l'entre-deux chapitres
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans (13 oct 79)
SURNOM : Gaby, Gab'. Pretty Little Galway Boy. La Tendresse, il y a longtemps.
STATUT : Perdu, égaré entre les chapitres de sa vie. Le vide à l'intérieur.
MÉTIER : Libraire, gérant de la State Liberty (Toowong).
LOGEMENT : #152 Bywong Street, Toowong. Appartement au-dessus de la librairie, partagé avec Wren, deux chats (Aodh & Croustibat) et un chien (Sirius).
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) IyJb
POSTS : 6089 POINTS : 0

RPs EN COURS : FLASHBACK
Robin (fb1)Jameson (fb2)Jill (fb)Ludwig (fb1)

PRESENT
TimothyWren#3RDBCAEveRobin#3Ludwig#1

UNIVERS ALTERNATIFS
Wren (ua3)Ezechiel (ua)

DIMENSION FANTÔME
Robin (df)Clément & Kyte (df)Jameson (df)Jack (df)


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wk8d
Wreniel

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Tl3d
Gabin

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 21hc
Ludwiel

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wdvb
Ciariel


RPs EN ATTENTE : Robin#2 ≈ Jameson (Irlande) ≈ Maze ≈ Ciara ≈ Malachi


RPs TERMINÉS : Terminés : Clément#1MaximilienGreta#teamaperoClément#2OwenJameson (fb1)Wren#1Tea Time (ua)MPR-Robin#1ElwynWren#2Jack (fb1)Wren (ua1)Wren (ua2)

Archivés : Charlotte L.JunVictoriaLeahRosalynTeliaJoshuaBélialTessEllieSheridynOwen & Marius (df)Cole#teamcitrouilles (df)JosephJadyn (df)LiamCoraMaximilien (fb)CleoChadna (df)Myrddin (df)SavannahViniel 50's (ua)Deviniel (ua)JamesonTerrenceLizzieFreya (ua)Zelda (fb)Sacha

PSEUDO : Sleepy Raven
AVATAR : Hugh Dancy
CRÉDITS : Ira', Birdie & Harley (crack) ≈ loonywaltz (ub) ≈ Sleepy Raven (avatar)
DC :
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19426-gabriel-carnahan-open-a-book-and-forget-the-rest https://www.30yearsstillyoung.com/t19695-gabriel-carnahan-il-est-des-rencontres-dont-la-chaleur-suffit-a-emplir-toute-une-vie-et-dont-le-deuil-vous-laisse-estropie-a-jamais https://www.30yearsstillyoung.com/t19770-gabriel-carnahan https://www.30yearsstillyoung.com/t20550-gabriel-carnahan

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) EmptySam 14 Nov - 15:34


Quand on a que l'amour...
UA Wreniel ~ Brisbane


Le pseudo calme qui s’était installé autour d’eux après l’agitation et les invectives semblait étrangement pesant. Peut-être était-ce le résultat de l’électricité qui persistait dans l’air malgré la dispersion de l’attroupement qui s’était formé quelques instants auparavant. Et pour cause aucun des deux jeunes hommes n’était serein à cette seconde. Comment aurait-il pu en être autrement en pareilles circonstances ? Wren venait d’être confronté avec virulence à une figure de son passé et les fantômes qui allaient avec, et Gabriel avait été témoin de toute la scène, saisissant dans les grandes lignes la gravité de la situation. A présent ne restait plus qu’eux aux abords du campus universitaire, rien qu’eux, et une confrontation qui paraissait se profiler inéluctablement à l’horizon tant le dialogue semblait scabreux à entamer, l’appréhension de l’un se répercutant contre l’air sombre du second. Gaby le voyait bien que quelque chose de rude s’était éveillé chez son beau suédois, il le lisait sur ses traits désormais contractés, autant qu’au fond de ses yeux, habituellement si verts, devenus aussi obscurs qu’un ciel d’orage. Le petit brun ne mesurait sans doute pas à quel point la colère qui grondait au plus profond du nordique était grande. Il devinait néanmoins la tension qui émanait de lui, qui raidissait irrémédiablement sa haute silhouette, celle qui lui donnait un air féroce, effrayant. Cet air qui aurait terrifié n’importe qui, sauf le jeune artiste visiblement. Il ne le laissait toutefois pas impassible, bien au contraire quand il ne cessait de s’en inquiéter, comme s’il pressentait à quel point le nordique pouvait s’avérer redoutable dans ces instants. Il en avait déjà eu un aperçu, quelques mois auparavant, lorsque Wren avait fait face à Thomas, et que l’univers qu’ils s’employaient à bâtir rien que pour eux avait menacé de s’écrouler. Malgré tout Gabriel ne s’était jamais senti en danger aux cotés du grand brun, lui qui ne l’avait jamais mis en péril. Il n’avait dès lors aucune raison d’en avoir peur. D’aucun parlerait d’inconscience, Wren lui-même peut-être, ce n’était toutefois pas l’avis du bouclé. Qu’y avait-il d’inconscient dans le fait de placer sa confiance en l’une des rares personnes qui lui avait tant apporté depuis leur rencontre, qui veillait sur lui et l’aidait à retrouver un équilibre, jour après jour, dans son existence mise sans dessus-dessous ? Son compagnon représentait tout cela, et bien plus encore. Tellement plus. Jamais il n’avait éprouvé pour quelqu’un d’autre ce qu’il ressentait pour l’historien. Jamais il n’avait aimé qui que ce soit de la manière dont il l’aimait lui. C’était unique, inconditionnel, incomparable en tous points. Bien sûr, tout n’était pas perpétuellement facile, ils avaient chacun leurs démons vissés à l’âme, leurs doutes et leurs incompréhensions, mais toutes les relations étaient ainsi faites, de successions de hauts et de bas, pourtant même ces derniers ne parvenaient à entacher la leur. Et surtout, ils les avaient traversés ensemble, ces moments-là, côte à côte. Alors le petit brun ne comptait pas déroger à cette règle, pas ici, pas maintenant. Pas alors que plus le temps passait plus il se sentait capable d’affronter bien des tempêtes pour Wren, et c’était en grande partie grâce à lui, à la force insoupçonnée que sa présence avait révélé et nourri chaque jour un peu plus en Gaby. Celle dont il était prêt à faire preuve, dont il sentit soudain son cœur se gonfler sans qu’il ne l’anticipe, comme pour mieux faire face à son homme et à ses tentatives pour l’éloigner de lui. Celle qui qui laissa son ton se raffermir, autant que son regard qu’il planta dans les prunelles vert d’eau du suédois, avec un aplomb que ce dernier ne lui connaissait sûrement pas encore. « Et si je ne le fais pas, si je refuse de le faire, qu’est-ce qu’il se passe ? » Que se passerait-il si le petit brun faisait face ? Il ne partirait pas, il ne choisirait pas ce qui semblait être l’évidente solution de facilité, alors même que la notion de simplicité n’avait jamais su se faire une véritable place dans leur relation. Après tout, ils ne faisaient visiblement rien comme les autres, une marque de fabrique qui leur était propre. Ils avaient emprunté mille chemins de traverse, en avait tracé de nouveaux, plutôt que de suivre des routes bien définies. Ils s’étaient construit un monde entier qui n’appartenait qu’à eux, avec ses propres symboles, sa propre genèse, entièrement bâtie sur les ailes d’un phénix peint à même la peau, alimentée de souvenirs gravés dans leur mémoire comme autant de perles d’éternité. Alors Gabriel ne partirait définitivement pas maintenant. Et si un jour cela devait arriver, ce serait sa décision et non celle qu’un soi-disant sens commun pouvait bien dicter. De cela le nordique devait en être parfaitement conscient, et tout dans ses prunelles bleutées le lui indiquait alors. « Ca ne m’arrivera pas. Je ne te laisserai pas faire, je l’ai promis. » De ne pas laisser Wren le détruire. Il s’en souvenait encore, de cette difficile promesse des premiers jours, et il la tiendrait, parce qu’il ne prononçait pas ce genre de paroles en l’air le petit brun, parce qu’il avait appris, aussi, à ne plus se laissait faire quand d’autres avaient tant usé de son caractère doux et de son manque d’auto-préservation. Evidemment, il avait encore ses faiblesses, ses fragilités, celles qui faisaient parties de lui et ne disparaîtraient sans doute jamais, pourtant depuis que le grand nordique faisait parti de sa vie, le bouclé apprenait doucement à ne plus se laisser dicter par d’autres sa conduite ni ce qui était bon ou pas pour lui. Là c’était l’historien qui faisait les frais du sursaut d’assurance qu’il avait lui-même éveillé chez Gabriel. « Tu me poses vraiment la question ? » La réponse semblait pourtant évidente. Le petit brun l’aimait avec force et sincérité, tant et si bien qu’il était incapable de l’abandonner au beau milieu d’un tel tourment. Il avait peut-être tort, mais il était prêt à faire front. « Et même si je partais, qu’est-ce que tu ferais ? Te couper du monde entier et te détruire tout seul ? Tu crois vraiment que je vais te laisser t’en tirer comme ça ? C’est trop facile ça Wren, et ça ne le fera pas revenir, tu sais, ça ne réparera rien. Alors tu peux bien faire tout ce que tu veux pour me pousser à te détester et à partir, je ne t’abandonnerai pas, je t’aiderai à faire face, même si pour ça il faut que je me batte contre toi. » D’où lui venait cette nouvelle et farouche détermination qui transparaissait à travers tout son être, à travers ses mots et son ton qui ne s’était toutefois pas élevé ? Le jeune artiste n’aurait su le dire, sans doute étaient-ce les mots de son homme lui-même, le froid de sa voix, qui en étaient la cause première. Qu’importait le résultat, la réaction qui en découlerait, il était prêt à en assumer les conséquences. Et pourtant, malgré la fermeté dont il faisait montre, demeurait la tendresse de ses gestes, quand son pouce glissait encore sur la peau satinée de son grand suédois. Comme une preuve, s’il en fallait encore une, qu’il pouvait être tout cela à la fois pour son homme, tendre et fort. « Je n’ai pas l’impression que tu aies apprécié tant que ça la nouvelle. » S’il ne contestait pas que le nordique ait pu autrefois trouver une certaine satisfaction à entraîner d’autres personnes dans sa chute, Gaby avait du mal à croire que d’apprendre la mort de l’une d’entre elles le contentait à cet instant. Parce qu’il n’avait pas lâché un instant ses prunelles vertes, et désormais il n’y voyait rien d’autre que néant, aucune satisfaction, pas le moindre éclat victorieux. Rien de ce que Wren voulait lui faire croire.
@Wren Doherty & Gabriel
2981 12289 0



Save me from the nothing I've become

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) OrLErGE
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) QqLqwzn
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 165911membre2
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes. Barman qui cherche sa nouvelle voie.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 55b767dcb0377cbcacad0ead6038197afa19d890
POSTS : 23888 POINTS : 5

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 0265

deborah ¤ deborah (ua) ¤ gabriel#3 ¤ deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme) ¤ nea (fb) ¤ maze#4 ¤ ava ¤ gabriel (ua3) ¤ maxence

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wraze1

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : yanisa
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2)
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : L'écureuil.
DC : Elwyn, Timothy, Ludwig & Zeke.
INSCRIT LE : 01/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t28823-wren-elwyn-tim-sky-zeke-daydream https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) EmptySam 14 Nov - 18:07



La situation était diablement chaotique mais quelque part, c'était exactement ce que Wren avait recherché. Avoir le malin au fond de lui n'avait fait que l'entraîner toujours un peu plus vers la frontière du convenable et celle-ci avait été franchie ce jour-là, définitivement. En effet, le suédois devenait une nouvelle personne par la force des choses parce qu'il avait appris la nouvelle, qu'il savait à quel point sa part de responsabilité dans le décès de son ex était immense. S'il avait posé un revolver sur sa tempe, il n'aurait pas eu moins d'effet sur le jeune homme désormais défunt. Doherty avait cette conscience des événements et le tout ne faisait que renforcer la piètre opinion qu'il avait d'ores et déjà de lui-même. On parlait d'un homme qui avait tout traversé, qui s'était sorti des pires guet-apens, en agissant par pur instinct. Ce n'était pas toujours une bonne chose, voilà le constat que le nordique se devait de faire maintenant qu'il avait grandi et évolué. Il était étudiant, il avait quitté sa famille et surtout, les pires exactions perpétrées au sein de son passé mais Wren ne pouvait qu'accepter le fait qu'il ne pouvait rien effacer. Il était irrémédiablement cet homme qui avait implanté le vice au sein de son lycée et il avait longtemps été des plus fiers de l'image qu'il renvoyait à autrui. Lui, homme impénétrable et surtout imperturbable, invincible en tous points, prodiges dans tous les domaines et surtout, épicurien dans l'âme. Tout le monde savait que sa sexualité n'était pas normée: Wren ne s'en était jamais caché, sauf auprès de son paternel, mais il en avait aussi énormément joué. Attirer des hommes autant que des femmes dans ses filets constituait un exploit à ses yeux et qu'est-ce qu'il avait pu aimer remplir son tableau de chasse avant de rencontrer Gabriel. Maintenant, l'irlandais n'acceptait plus de la même manière ce qu'il avait traversé: il vivait plutôt dans la honte de devoir vivre avec cette part sombre de lui-même, cette part qui se montrait à l'heure actuelle à travers un regard froid, voire même meurtrier. A l'encontre de qui? Pas de l'homme qui l'avait laissé là après ces dires si violents, pas plus qua la foule désormais défaite et encore moins, du petit brun qui faisait tout ce qui était en son pouvoir pour le raccrocher à lui. Non, il s'agissait plutôt d'une haine autocentrée et Wren ne savait clairement pas comment s'en dépêtrer. Il avait juste envie de fuir à l'heure actuelle, de tout laisser en plan, courir sans connaître sa destination et ne jamais se retourner de peur de devoir croiser le regard de son ex, désormais six pieds sous terre. Voilà ce que la culpabilité pouvait faire sur un homme et Gabriel parlait, oui, forcément, mais Wren ne l'entendait que d'une oreille distraite parce qu'il était évident que le bouclé allait essayer de le rassurer, de lui narrer de mille et une façons qu'il n'avait pas peur de lui et qu'il le soutenait quoiqu'il arrive ou puisse arriver à l'avenir. Ce discours, Doherty l'avait déjà entendu mille fois et cela ne changeait pas le fond du problème: lui. "Il se passera que je le ferai, moi." Oui, il partirait. Il le fuirait. L'autre bout du monde, à ce moment-là ne lui semblerait pas si éloigné que cela parce qu'il avait peur, Wren, de tout ce qu'il était en mesure de lui faire, à ce cher Gabriel. Trop de mal, c'était tout ce dont il avait conscience et il s'y refusait. Pourtant, le petit brun ne s'éloignait pas outre mesure, continuant de glisser ses doigts contre sa joue et de lui parler avec un ton aussi ferme que possible en vue des circonstances. Et s'il avait raison? "Et je suis censé faire quoi d'autre pour oublier?" Se détruire était la seule technique qu'il avait toujours choisi, la seule qu'il connaissait en réalité alors, comment lui demander d'agir autrement? Il était clair que le grand suédois ne pouvait que s'effondrer. Ce fut soudain, loin d'être palpable même quand on le connaissait bien, des sanglots lourds s'évadant de lui sans qu'il ne les ait venus venir. Sans qu'il ne les contrôle réellement. Que faire? Que dire? Qu'être désormais? Wren n'en avait pas la moindre idée et c'était ce qui l'effrayait le plus au monde. L'inconnu.


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) YC2z5ge
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) UNIyvHM
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) YtxTUla
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) ZsxbA8o
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 1thrvMD

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Carnahan
Gabriel Carnahan
l'entre-deux chapitres
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans (13 oct 79)
SURNOM : Gaby, Gab'. Pretty Little Galway Boy. La Tendresse, il y a longtemps.
STATUT : Perdu, égaré entre les chapitres de sa vie. Le vide à l'intérieur.
MÉTIER : Libraire, gérant de la State Liberty (Toowong).
LOGEMENT : #152 Bywong Street, Toowong. Appartement au-dessus de la librairie, partagé avec Wren, deux chats (Aodh & Croustibat) et un chien (Sirius).
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) IyJb
POSTS : 6089 POINTS : 0

RPs EN COURS : FLASHBACK
Robin (fb1)Jameson (fb2)Jill (fb)Ludwig (fb1)

PRESENT
TimothyWren#3RDBCAEveRobin#3Ludwig#1

UNIVERS ALTERNATIFS
Wren (ua3)Ezechiel (ua)

DIMENSION FANTÔME
Robin (df)Clément & Kyte (df)Jameson (df)Jack (df)


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wk8d
Wreniel

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Tl3d
Gabin

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 21hc
Ludwiel

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wdvb
Ciariel


RPs EN ATTENTE : Robin#2 ≈ Jameson (Irlande) ≈ Maze ≈ Ciara ≈ Malachi


RPs TERMINÉS : Terminés : Clément#1MaximilienGreta#teamaperoClément#2OwenJameson (fb1)Wren#1Tea Time (ua)MPR-Robin#1ElwynWren#2Jack (fb1)Wren (ua1)Wren (ua2)

Archivés : Charlotte L.JunVictoriaLeahRosalynTeliaJoshuaBélialTessEllieSheridynOwen & Marius (df)Cole#teamcitrouilles (df)JosephJadyn (df)LiamCoraMaximilien (fb)CleoChadna (df)Myrddin (df)SavannahViniel 50's (ua)Deviniel (ua)JamesonTerrenceLizzieFreya (ua)Zelda (fb)Sacha

PSEUDO : Sleepy Raven
AVATAR : Hugh Dancy
CRÉDITS : Ira', Birdie & Harley (crack) ≈ loonywaltz (ub) ≈ Sleepy Raven (avatar)
DC :
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19426-gabriel-carnahan-open-a-book-and-forget-the-rest https://www.30yearsstillyoung.com/t19695-gabriel-carnahan-il-est-des-rencontres-dont-la-chaleur-suffit-a-emplir-toute-une-vie-et-dont-le-deuil-vous-laisse-estropie-a-jamais https://www.30yearsstillyoung.com/t19770-gabriel-carnahan https://www.30yearsstillyoung.com/t20550-gabriel-carnahan

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) EmptyDim 15 Nov - 13:00


Quand on a que l'amour...
UA Wreniel ~ Brisbane


Allait-il le perdre ainsi ? Gabriel ne s’y résolvait pas. Pire, il ne le tolérait pas. Et tout, de son attitude à l’éclat déterminé de ses prunelles bleutées le contait pour lui. Le petit brun ne pouvait laisser Wren agir de la sorte, pas alors qu’il voyait très bien ce qu’il tentait de faire, par ses mots, par son ton froid, son regard dur. Rien ne lui était réellement destiné, à Gaby, la colère de l’historien ne se dirigeait pas vers lui. Absolument pas. Le suédois essayait seulement de l’éloigner de lui, le pousser à le détester, à le mépriser, à défaut de l’effrayer. Il n’y parviendrait pas cela dit, et il semblait commencer à l’entrevoir dans les mots et les gestes du petit brun. Ce dernier qui tenait le cap, qui avait tué la distance entre eux, avait recréé le contact, physique comme visuel. Autant d’indices qui prouvait sa volonté de rester, d’être aux cotés de celui qu’il aimait toujours. Le grand suédois jouait ses cartes une à une, jusqu’à prôner la satisfaction suite à la nouvelle qu’ils venaient de recevoir. Satisfaction qui n’était que fictive, l’artiste ne s’y trompait pas, pas quand il lisait tout l’inverse au creux des prunelles vert d’eau de son homme. Et s’il devinait les vraies craintes qui poussaient Wren à agir de la sorte à son encontre, il n’y cédait toutefois pas, entêté qu’il pouvait être le petit irlandais de père. « Ce sera pire. » S’il fuyait. Gabriel en était convaincu, une fuite en avant ne résoudrait rien, les remords et les regrets ne feraient que s’amonceler sans discontinuer, quant à ses fantômes, ils ne cesseraient de le hanter. Alors oui, ce serait assurément pire, pour Wren. Pour lui aussi cela dit, car il était évident que voir son grand suédois disparaître de sa vie serait un déchirement qu’il n’osait imaginer, une douleur qui ne saurait s’estomper véritablement. Il n’y pensait pourtant pas, le petit brun, parce qu’à cet instant toute son attention se portait sur son compagnon et seulement lui, tant et si bien qu’il n’était pas réellement en mesure d’évaluer à quel point une telle rupture le mettrait à terre. Dès lors la logique de l’historien ne tenait plus réellement la route, lui qui craignait de lui faire le moindre mal, il lui infligerait la pire des blessures en se coupant de lui de la sorte. Là n’était toutefois pas la question, plus lorsque Wren s’écroulait aussi soudainement qu’irrémédiablement face à Gaby. Ce denier qui ne l’avait pas vu venir, cette fraction de seconde où il sentit l’homme qu’il aimait tant se briser inéluctablement, celle qui le souffla sur place alors que son cœur se contractait douloureusement dans sa poitrine. Non, il ne l’avait pas anticipé, la chose étant assurément inédite. Le jeune artiste le savait, que son bel amour ne s’exposait jamais tant, moins encore en public. Et s’il avait déjà vu ses prunelles vertes se troubler d’eau, avait déjà recueilli les perles salées qui coulaient sur ses joues, la chose demeurait cependant rare, et surtout, habituellement, le grand nordique ne se laissait aller à de telles effusions que dans la plus stricte intimité. Pourtant, ici, maintenant, aux yeux du premier venu, il ne contenait plus aucune des larmes qui délavaient ses iris claires, de celles dont Gabriel n’avait jamais encore été le témoin et qui le laissèrent incroyablement désemparé, l’espace de quelques secondes. Voir Wren dans un tel état le bouleversait à un point qu’il n’aurait su décrire. Plus rien ne tenait debout dès lors que son compagnon s’effondrait ainsi. Plus rien, sauf le petit brun peut-être, car malgré son palpitant fébrile qui s’était comme déchiré dans sa cage thoracique, il semblait demeurer étonnement droit, planter sur ses deux pieds, comme prêt à soutenir tout le poids qui pesait sur les épaules de l’historien. Et ce pour une seule raison, Wren avait besoin de lui. Ce fut alors sans y réfléchir que sa main déjà suspendue à l’épiderme du grand suédois vint glisser jusqu’à sa nuque pour attirer lentement sa grand silhouette tout contre la sienne, l’entourer de ses bras, caresser doucement sa nuque comme son dos pour lui apporter un tant soit peu de réconfort. Tant pis si ses sanglots venaient s’échouer contre sa peau ou ses vêtements, ou que quiconque en vienne à les dévisager, Gabriel s’en moquait éperdument, ça n’avait pas le moindre semblant d’importance à ses yeux. Pas quand il s’employait à bercer son homme de toute la tendresse dont il était capable, qu’il perdait son nez dans le creux de son cou, y glisser ses lèvres en baisers délicats, yeux clos, le temps d’une minute ou d’une éternité, tout le temps qu’il faudrait pour tenter d’apaiser les tourments de Wren. Une étroite étreinte qui demeura silencieuse pour quelques instants, juste avant que Gabriel ne murmure contre sa peau des mots destinés au suédois seul, paroles glissées à son oreille dans la chaleur de son souffle qui habillait son ton devenu infiniment doux. « Pas pour oublier Wren. » Car c’était là une bien grande utopie que de croire que l’oubli total était permis à quiconque. « Pour te reconstruire, et avancer. » Puisque tout avait été balayé, il fallait tout rebâtir, différemment. « Pour faire face plutôt que fuir. » Aussi difficile que ce soit, pour ne plus avoir à tenter d’échapper à des démons qui le rattraperaient toujours à ce jeu-là. « Mais tu n’auras pas à le faire tout seul tu sais. Je serai là, pour toi. » Bien au-delà de toutes les promesses, une vérité inaliénable. Une vérité qu’il scella d’un énième baiser déposé avec délicatesse sur la peau de son beau nordique, tout contre sa joue humide comme pour couper la route à toutes les larmes amères qui y roulaient. « Je t’aiderai à traverser tout ça. Je te montrerai le chemin et on le fera ensemble. Et un jour ce sera toi qui empêcheras que tout ça arrive à quelqu’un d’autre. » Il était trop tard pour l’ex petit-ami de l’historien, et il faudrait désormais vivre avec cela, avec ce fantôme là, Gaby en avait conscience. Mais qui sait, peut-être que par ses choix futurs son compagnon serait en mesure d’éviter à d’autres les faux pas qui les avaient conduit à cet instant si tragique.  D’ici là le jeune artiste tiendrait bon pour deux, l’aiderait à trouver comment faire, prendrait sa main pour le guider s’il venait à s’égarer, sécherait toutes les larmes qu’il faudrait, serait celui qui rallume les lumières lorsque les songes sont trop sombres, il serait ferme, il serait tendre, aussi longtemps que le nordique lui laisserait l’opportunité de faire encore partie de sa vie. « Tu n’es pas tout seul Wren. » Le lui assurer une fois de plus, en caressant sa peau pâle de son nez, de ses lèvres. « Je ne te laisserai pas tomber. » Ni aujourd’hui, ni demain. Il ne le laisserait pas.
@Wren Doherty & Gabriel
2981 12289 0



Save me from the nothing I've become

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) OrLErGE
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) QqLqwzn
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 165911membre2
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes. Barman qui cherche sa nouvelle voie.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 55b767dcb0377cbcacad0ead6038197afa19d890
POSTS : 23888 POINTS : 5

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 0265

deborah ¤ deborah (ua) ¤ gabriel#3 ¤ deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme) ¤ nea (fb) ¤ maze#4 ¤ ava ¤ gabriel (ua3) ¤ maxence

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wraze1

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : yanisa
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2)
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : L'écureuil.
DC : Elwyn, Timothy, Ludwig & Zeke.
INSCRIT LE : 01/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t28823-wren-elwyn-tim-sky-zeke-daydream https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) EmptyDim 15 Nov - 14:37



Il ne s'était pas senti partir, probablement parce que Wren n'était plus en maîtrise de son corps depuis de longues minutes, déjà. Comprendre ses émotions avait toujours été une plaie pour le grand homme et il prouvait une nouvelle fois à quel point ce pouvait être tout ou rien venant de lui. Pleurer, néanmoins, Doherty n'en avait pas l'habitude: il l'avait peut être fait deux ou trois fois au cours de son existence, être parfaitement insensible depuis sa plus tendre enfance. Même quand il recevait les coups de son géniteur avant son grand départ, l'adolescent n'avait pas cillé un seul instant. Quelque chose avait pourtant changé au fond de lui au moment de rencontrer Gabriel. Il l'avait changé, tout simplement. Sa douceur avait fini par le contaminer et Wren n'avait rien pu faire d'autre que d'entrer dans son monde, se perdre dans cette bulle moelleuse que le petit brun avait construit pour eux deux et dieu ce que c'était plaisant. Au bout du compte, le nordique ne pouvait que saisir à quel point il était sensible, pas seulement à ce moment-là mais à quel point il l'avait toujours été. Il avait simplement toujours fait en sorte de tout terrer, de se cacher derrière cette façade mystique plutôt que de laisser penser à autrui qu'il avait le moindre sentiment à l'égard de l'univers. Pendant un long moment, le pot aux roses avait bien fonctionné et personne n'avait franchement essayé de l'approcher parce qu'il représentait le danger et les quelques âmes errantes qui s'y collaient faisaient fatalement demi tour quand il réalisait le risque pris. Il en avait blessé, des gens, il en avait peut être même tué d'autres sans le savoir mais cette fois, Wren devait accepter ce fait-là, précis, inéluctable. Son ex petit ami était mort et il était un des responsables de cette déroute. Pourquoi, alors, se perdre dans un discours qui n'était pas ce qu'il était? Il avait sûrement essayé de produire sa bien jolie comédie habituelle mais pour sûr qu'un tel stratagème n'allait pas fonctionner avec Carnahan. Il ne le laissait jamais faire, se flageller de la sorte en prétextant qu'il était le pire homme de cette planète. Au contraire, le bouclé lui faisait toujours comprendre qu'il était faillible, que l'univers n'était pas tout noir ou tout blanc et que lui-même était une belle nuance de gris. Il le savait, le suédois, il savait tout et il ne pouvait que s'effondrer face à la culpabilité ressentie, à tous ces regrets qui s'étaient accumulés bien malgré lui alors qu'il détestait tout ce qui pouvait s'en rapprocher jusqu'ici. Wren était humain, au bout du compte, humain et difficile à saisir. Alors, Gabriel le prenait dans ses bras car c'était la seule chose réelle qu'il pouvait faire, afin que les sanglots se taisent, que les bras du nordique l'entourent également et qu'il retrouve un souffle cohérent avec les mots prononcés par le bouclé. Il en fallut du temps et Doherty ne prit pas la peine de lutter, il relâcha tout simplement, constatant que son petit-ami actuel n'allait pas le laisser tomber, pas même en apprenant ce genre de nouvelles. C'était quelque chose de fort pour le grand nordique, quelque chose qu'il n'avait jamais connu auparavant et qu'il ne connaîtrait plus jamais en se détachant légèrement du bouclé pour l'observer, séchant délicatement ses propres larmes. "Je sais que je le dis pas assez mais... Je t'aime. Vraiment." Il ne le disait pour ainsi dire jamais, une faiblesse qu'il conservait de son éducation car, dans sa famille, personne n'avait le droit de s'aimer, preuve infâme de faiblesse et il était hors de question de faire partie de cette catégorie d'individus. "Je veux rentrer à la maison." Tant pis pour les cours, Wren n'avait de toute manière pas besoin d'eux pour exceller dans ce domaine. Il voulait juste chasser le flot de pensées négatives qui le tenaient éveillé et là, il pourrait de nouveau respirer, sa main s'accrochant à celle de Gabriel, geste intime qu'il ne faisait pas fréquemment non plus dans un tel contexte. Les choses changeaient, lui-même évoluait et ensemble, surtout, ils écrivaient l'histoire de leur vie. La plus belle de toutes.


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) YC2z5ge
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) UNIyvHM
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) YtxTUla
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) ZsxbA8o
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 1thrvMD

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Carnahan
Gabriel Carnahan
l'entre-deux chapitres
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans (13 oct 79)
SURNOM : Gaby, Gab'. Pretty Little Galway Boy. La Tendresse, il y a longtemps.
STATUT : Perdu, égaré entre les chapitres de sa vie. Le vide à l'intérieur.
MÉTIER : Libraire, gérant de la State Liberty (Toowong).
LOGEMENT : #152 Bywong Street, Toowong. Appartement au-dessus de la librairie, partagé avec Wren, deux chats (Aodh & Croustibat) et un chien (Sirius).
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) IyJb
POSTS : 6089 POINTS : 0

RPs EN COURS : FLASHBACK
Robin (fb1)Jameson (fb2)Jill (fb)Ludwig (fb1)

PRESENT
TimothyWren#3RDBCAEveRobin#3Ludwig#1

UNIVERS ALTERNATIFS
Wren (ua3)Ezechiel (ua)

DIMENSION FANTÔME
Robin (df)Clément & Kyte (df)Jameson (df)Jack (df)


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wk8d
Wreniel

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Tl3d
Gabin

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 21hc
Ludwiel

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wdvb
Ciariel


RPs EN ATTENTE : Robin#2 ≈ Jameson (Irlande) ≈ Maze ≈ Ciara ≈ Malachi


RPs TERMINÉS : Terminés : Clément#1MaximilienGreta#teamaperoClément#2OwenJameson (fb1)Wren#1Tea Time (ua)MPR-Robin#1ElwynWren#2Jack (fb1)Wren (ua1)Wren (ua2)

Archivés : Charlotte L.JunVictoriaLeahRosalynTeliaJoshuaBélialTessEllieSheridynOwen & Marius (df)Cole#teamcitrouilles (df)JosephJadyn (df)LiamCoraMaximilien (fb)CleoChadna (df)Myrddin (df)SavannahViniel 50's (ua)Deviniel (ua)JamesonTerrenceLizzieFreya (ua)Zelda (fb)Sacha

PSEUDO : Sleepy Raven
AVATAR : Hugh Dancy
CRÉDITS : Ira', Birdie & Harley (crack) ≈ loonywaltz (ub) ≈ Sleepy Raven (avatar)
DC :
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19426-gabriel-carnahan-open-a-book-and-forget-the-rest https://www.30yearsstillyoung.com/t19695-gabriel-carnahan-il-est-des-rencontres-dont-la-chaleur-suffit-a-emplir-toute-une-vie-et-dont-le-deuil-vous-laisse-estropie-a-jamais https://www.30yearsstillyoung.com/t19770-gabriel-carnahan https://www.30yearsstillyoung.com/t20550-gabriel-carnahan

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) EmptySam 28 Nov - 14:44


Quand on a que l'amour...
UA Wreniel ~ Brisbane


L’armure avait cédé, Wren rendait les armes, laissant les larmes noyer ses yeux et de lourds sanglots agiter ses épaules. Dès lors une seule réponse parut évidente à Gabriel. Ses bras vinrent alors se nouer autour de la haute silhouette du suédois, son nez se nicha contre son cou et ses lèvres glissèrent sur sa peau, afin de l’envelopper tout entier de sa tendresse et de son amour. L’artiste n’aurait su dire combien de temps exactement ils demeurèrent ainsi, enlacés aux abords du campus. Il s’en moquait bien à vrai dire tant il aurait pu rester une éternité à tenter de consoler le nordique, car il était tout ce qui importait ici et maintenant, le reste n’était que secondaire, les passants, les cours, les autres étudiants. Alors il laissa Wren évacuer tout ce qu’il avait certainement trop longtemps enfoui quelque part en lui, il laissa les larmes rouler sur sa peau et attendit que l’historien retrouve un semblant de respiration régulière après tant de sanglots écoulés. Il se fit patience et douceur, ne cessant jamais d’apaiser le grand brun de ses gestes, de ses mots, jusqu’à ce qu’il ait enfin retrouvé assez de contenance pour se redresser lentement puis parler à nouveau. Et ce furent bien les mots les plus doux et les plus beaux qui franchirent ses lèvres, laissant un sourire tendre s’esquisser sur celles de Gabriel. « Tu as tellement d’autres façons de me le montrer. » Dans ses gestes, dans ses regards, ses sourires aussi, toutes ces petites choses du quotidien que Gaby avait appris à décrypter avec le temps, dans lesquelles il avait appris à déceler les je t’aime silencieux que son beau suédois égrenait ici ou là. Le petit brun ne les réclamait jamais, ces mots-là, ne les quémandait pas davantage, parce qu’il devinait que si les sentiments qui existaient entre eux étaient évidents, poser des mots dessus ne l’était en revanche pas pour son compagnon. Gaby avait conscience de cela, du fait que chacun possédait un rapport différent à ce genre de déclarations. Chez lui elles étaient d’une spontanéité déconcertante, chez Wren elles étaient aussi rares que précieuses, dans les deux cas elles demeuraient emplies d’une éclatante sincérité, ne perdant jamais de leur force, ni de leur essence, et c’était de loin ce qui importait le plus. Alors le bouclé ne lui reprocherait jamais de ne pas les dire plus, ces mots-là, il se contentait de les savourer pleinement, sachant parfaitement combien ils étaient importants. Gabriel vint alors glisser ses mains tout contre les joues de son bel amour, attirant doucement son visage au sien pour déposer un long baiser d’une infinie tendresse à ses lèvres. « Je t’aime aussi, tellement. » Un murmure glissé là, alors que le petit brun se détachait lentement du nordique après avoir si joliment mêler leurs souffles. Il l’aimait oui, comme jamais il n’avait aimé auparavant, et chaque jour qui passait, chaque épreuve que la vie leur obligeait à traverser, ne faisait que renforcer cette évidence née dès les premiers jours. Gaby était sûr de lui, un fait assez rare pour être noté, raison pour laquelle il tenait bon coûte que coûte, pour laquelle il ne laisserait pas Wren. « On rentre alors. » A la maison. Ce seul mot qui suffisait à réchauffer merveilleusement le cœur du bouclé. Lui qui n’en avait plus eu pendant un temps, mis à la porte de chez lui par ses propres parents, à présent il avait la sienne, mieux encore, ils avaient la leur. Et bien au-delà de ça, il devenait évident pour Gabriel que sa maison serait désormais partout où évoluerait la haute silhouette de Wren. Une certitude qui se faisait jour dans son esprit alors qu’il sentit la paume de son grand suédois venir se blottir au creux de la sienne, sûrement comme jamais auparavant. Le jeune artiste serra alors tendrement ses doigts tout contre la main de son compagnon, la portant à ses lèvres la seconde suivante, le temps d’y poser un baiser délicat avant de se mettre en route sans plus attendre, entraînant le nordique avec lui. Le petit brun demeura calme et relativement silencieux durant le trajet, se contentant de maintenir la douce pression que sa main exerçait sur celle de son homme. A vrai dire il songeait à quelque chose, une idée étant née dans son esprit alors qu’ils marchaient tous deux en direction de leur appartement. Ce dernier auquel ils arrivèrent finalement, Gaby refermant sans tarder la porte derrière eux, laissant ainsi le monde entier sur le palier, derrière eux, loin de ce lieu qui abritait leur univers comme leurs repères. Le bouclé attira alors Wren à lui, venant retrouver un instant la chaleur de son étreinte, avant de l’entraîner pas à pas vers le canapé où il l’invita silencieusement à s’asseoir. Venant finalement s’installer sur ses genoux, Gabriel laissa son regard glisser sur les traits du grand nordique, ses doigts s’aventurant à repousser délicatement une mèche barrant son front, avant de perdre le bleu de ses prunelles dans le vert d’eau de celles du grand brun. « Tu sais, je connais un endroit, une sorte de refuge, un coin tranquille un peu éloigné de Brisbane. Ca fait quelques temps que je me dis qu’on pourrait y aller, je ne savais juste pas trop quand alors je gardais la surprise. C’est peut-être le bon moment finalement. On pourrait aller là-bas, partir quelques jours, rien que nous deux. » Voilà ce à quoi il songeait sur le trajet du retour : voler une parenthèse à la vie. Prendre un peu de recul et de temps, pour eux, pour Wren, lui offrir une bulle de paix l’espace de quelques jours, le temps d’encaisser, de digérer tout ce qui venait de les frapper si violemment. S’éloigner un peu de la ville et de ses fantômes, de ses visages familiers et de son agitation, profiter du calme pour faire le point, se retrouver, juste eux deux, ensemble, et savourer la douce sensation d’être seuls au monde. « Si tu en as envie bien sûr. On peut aussi rester à la maison si tu préfères, on fera ce que tu voudras. » C’était là la condition sine qua non pour partir, que Wren en éprouve l’envie, qu'il donne son aval, car à cet instant la seule préoccupation de Gabriel était que son compagnon puisse trouver un tant soit peu d’apaisement dans ces instants de trouble qu’il traversait. Et pour ce faire le petit brun suivrait la moindre envie de celui qu’il aimait tant, tout prêt à veiller sur lui et en prendre soin aussi longtemps qu’il le pourrait. Il le lui assurait d'ailleurs une fois de plus, en silence, alors qu’il nouait tendrement ses bras autour du cou de son beau nordique, qu’il laissait ses lèvres papillonner en baisers délicats sur sa joue, contre sa tempe, puis jusqu’à son front, avant de venir effleurer son nez du sien, le couvant de tout son amour comme pour le protéger toujours mieux de toutes les offenses du monde.
@Wren Doherty & Gabriel
2981 12289 0



Save me from the nothing I've become

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) OrLErGE
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) QqLqwzn
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 165911membre2
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes. Barman qui cherche sa nouvelle voie.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 55b767dcb0377cbcacad0ead6038197afa19d890
POSTS : 23888 POINTS : 5

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 0265

deborah ¤ deborah (ua) ¤ gabriel#3 ¤ deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme) ¤ nea (fb) ¤ maze#4 ¤ ava ¤ gabriel (ua3) ¤ maxence

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wraze1

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : yanisa
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2)
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : L'écureuil.
DC : Elwyn, Timothy, Ludwig & Zeke.
INSCRIT LE : 01/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t28823-wren-elwyn-tim-sky-zeke-daydream https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) EmptySam 28 Nov - 16:19



Il s'en voulait tellement et bien malgré lui, forcément, mais Wren n'était pas un homme prêt à assumer pleinement les conséquences de ses actes. C'était fort dommage, oui, parce qu'il était un véritable impulsif, de ceux qui ne pouvaient rien contrôler du tout et qui finissaient par mourir dans un fossé tout seul, avec plus aucun espoir au creux du coeur. L'événement aurait pu lui arriver tant de fois déjà mais quelque chose avait permis à son destin de prendre une nouvelle route, quelque chose de bien plus sain. Sa rencontre avec Gaby avait profondément changé son mode de vie mais aussi, son flot de pensées. Jusque là, Doherty ne pensait qu'à détruire les individus qui passaient au sein de sa vie, toujours fort heureux de faire de nouvelles victimes, convaincu qu'il prouvait son existence en écrasant celle des autres. Bien sûr, il avait tort sur la question mais cela, le suédois l'avait compris beaucoup trop tard. Il en payait les conséquences à ce moment là, maintenant que l'ombre de son ancien petit ami n'était plus derrière lui mais bel et bien au dessus de lui, Wren comprenait que ses erreurs se rappelleraient toujours à lui. Quoiqu'il désire. Quoiqu'il en pense. Il allait devoir vivre avec cette tragédie au fond du crâne et c'était incroyablement difficile d'y faire face seul. C'était là que Gabriel entrait parce que son soutien était sûrement la seule chose dont le suédois avait réellement besoin: en tout cas, il avait toujours voulu uniquement la présence de l'artiste ces derniers mois et il ne montrait aucun signe de lassitude depuis. Bien au contraire, ce cher Doherty se réfugiait dans la force du regard azur de son vis-à-vis et ce, même si ses larmes avaient arrêté de couler désormais parce qu'il en avait trop donné, lui qui n'en offrait absolument jamais habituellement. Il s'en voudrait toute son existence pour ce qui s'était passé mais Wren se devait de penser à tout ce qu'il avait construit depuis ce choix terrible qu'il avait fait en abandonnant Billy à son triste sort: il pensait forcément aux si nombreux matins où il s'était réveillé avec le petit brun entre ses bras alors qu'ils se collaient malgré la largeur étonnante de leur lit. Il n'y avait pas de meilleurs moments que tous ceux-là, Wren sachant pertinemment à quel point il était tombé amoureux de son artiste, même s'il ne lui narrait que trop peu. Il le fit à ce moment-là, sans savoir une seule seconde si l'instant était parfaitement choisi, peu importe puisque leur histoire n'avait rien de banal. Elle existait, c'était tout ce qui importait et les lèvres de Gabriel l'emportait, tant de rimes qui s'embrassaient comme leurs lèvres, juste avant que le bouclé ne lui réponde avec son naturel légendaire. Wren osa un fin sourire, timide ce qui n'était pas coutumier avec sa grande silhouette mais il avait conscience de tout ce qu'il venait de montrer à son compagnon, une première au sein de sa vie. Doherty était en effet toujours réservé en termes de sentiments et pourtant, il s'osait à cet exercice de ne rien cacher à Gabriel, le laissant l'emmener jusqu'à leur appartement, dans un silence plutôt rassurant. La route fut courte mais Wren ne se rendit compte de rien, se contentant de s'accrocher à la paume chaude de son partenaire, tremblotant encore un peu après l'épreuve qu'il venait de traverser. Bien vite, le réconfort de la maison lui permit de s'apaiser un peu, ses jambes l'amenant jusqu'au canapé de manière tout à fait machinale. Assis là, il attendit la suite, sans savoir ce que Gabriel allait lui demander ou tout simplement lui dire. Rien au début, une surprise sûrement, alors qu'il vint s'asseoir sur ses genoux et que le regard vert d'eau de Wren remonta vers le sien. Le visage de son cher bouclé se porta si proche du sien et Doherty eut la sensation qu'il put respirer beaucoup plus aisément dès cet instant-là, porté aux nues par la proposition de son amoureux. "Tu veux dire que tu veux qu'on parte en vacances tous les deux? Tu crois quand même pas que je pourrais te refuser ça." Il ne devait vouloir que cela lui même, s'éloigner de cette ville infernale qui venait de lui briser le coeur de la pire des manières. La main tremblotante de l'historien se porta contre la joue de son cher brun, heureux de l'avoir à ses côtés, même si tout s'était instantanément compliqué depuis cette douloureuse révélation. "Je suis désolé que tu apprennes le pire de moi de cette façon. Et je suis désolé qu'il y en ait encore d'autres à savoir certainement, de pas être une meilleure personne que ça..." Et désolé, oui, il l'était vraiment en caressant la peau si douce de son partenaire, sans savoir quoi rajouter parce qu'il avait sûrement tout dit. Du moins jusqu'à ce que Gabriel lui demande ce qu'il pouvait bien y avoir de pire. Wren ne le savait même pas, au bout du compte. Tout, absolument tout de ce qu'il était, de ce qu'il avait fait.


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) YC2z5ge
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) UNIyvHM
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) YtxTUla
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) ZsxbA8o
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 1thrvMD

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Carnahan
Gabriel Carnahan
l'entre-deux chapitres
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans (13 oct 79)
SURNOM : Gaby, Gab'. Pretty Little Galway Boy. La Tendresse, il y a longtemps.
STATUT : Perdu, égaré entre les chapitres de sa vie. Le vide à l'intérieur.
MÉTIER : Libraire, gérant de la State Liberty (Toowong).
LOGEMENT : #152 Bywong Street, Toowong. Appartement au-dessus de la librairie, partagé avec Wren, deux chats (Aodh & Croustibat) et un chien (Sirius).
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) IyJb
POSTS : 6089 POINTS : 0

RPs EN COURS : FLASHBACK
Robin (fb1)Jameson (fb2)Jill (fb)Ludwig (fb1)

PRESENT
TimothyWren#3RDBCAEveRobin#3Ludwig#1

UNIVERS ALTERNATIFS
Wren (ua3)Ezechiel (ua)

DIMENSION FANTÔME
Robin (df)Clément & Kyte (df)Jameson (df)Jack (df)


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wk8d
Wreniel

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Tl3d
Gabin

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 21hc
Ludwiel

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wdvb
Ciariel


RPs EN ATTENTE : Robin#2 ≈ Jameson (Irlande) ≈ Maze ≈ Ciara ≈ Malachi


RPs TERMINÉS : Terminés : Clément#1MaximilienGreta#teamaperoClément#2OwenJameson (fb1)Wren#1Tea Time (ua)MPR-Robin#1ElwynWren#2Jack (fb1)Wren (ua1)Wren (ua2)

Archivés : Charlotte L.JunVictoriaLeahRosalynTeliaJoshuaBélialTessEllieSheridynOwen & Marius (df)Cole#teamcitrouilles (df)JosephJadyn (df)LiamCoraMaximilien (fb)CleoChadna (df)Myrddin (df)SavannahViniel 50's (ua)Deviniel (ua)JamesonTerrenceLizzieFreya (ua)Zelda (fb)Sacha

PSEUDO : Sleepy Raven
AVATAR : Hugh Dancy
CRÉDITS : Ira', Birdie & Harley (crack) ≈ loonywaltz (ub) ≈ Sleepy Raven (avatar)
DC :
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19426-gabriel-carnahan-open-a-book-and-forget-the-rest https://www.30yearsstillyoung.com/t19695-gabriel-carnahan-il-est-des-rencontres-dont-la-chaleur-suffit-a-emplir-toute-une-vie-et-dont-le-deuil-vous-laisse-estropie-a-jamais https://www.30yearsstillyoung.com/t19770-gabriel-carnahan https://www.30yearsstillyoung.com/t20550-gabriel-carnahan

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) EmptyDim 29 Nov - 13:11


Quand on a que l'amour...
UA Wreniel ~ Brisbane


Tant de choses avaient été dites et exprimées en si peu de temps, en mots ou en gestes. Wren avait laissé éclater l’épaisse carapace qu’il maintenait habituellement face au monde, et que seule l’intimité savait entamer quelque peu. Cette fois-ci tout était différent, et le grand brun n’avait pu contenir le flot d’émotions qui l’avait envahi, laissant les larmes dévalaient sur ses jours, suivies de près par l’expression de ses sentiments à l’égard de Gaby alors que ses sanglots s’apaisaient enfin. Et le petit brun avait tout accepté, tout recueilli, de la moindre larme aux mots les plus doux, y répondant de ses baisers, de ses mots à lui, de ses caresses aussi. Ils se complétaient si bien, chacun trouvant un écho parfait chez l’autre, dans les meilleurs comme les pires moments. Comme celui qu’ils venaient d’affronter, qui les avait tant chamboulé. Sans pourtant parvenir à les séparer, une fois de plus, puisque déjà ils regagnaient leur lieu de vie, laissant derrière eux l’université, les cours et tout ce que pouvaient bien penser ceux qui avaient assisté à cette cuisante débâcle. L’artiste se moquait éperdument de tout cela, la seule chose qui importait à cet instant était la paume de Wren serrée dans la sienne alors qu’il le ramenait chez eux, à la maison. Elle ne lui avait pas échappé, à Gabriel, la fébrilité du suédois, pas plus que les tremblements discrets qui agitaient parfois sa main au creux de la sienne. Il resta toutefois silencieux, plongé dans ses pensées, visiblement occupé à songer à quelque chose d’important, jusqu’à ce qu’enfin ils aient franchi le seuil de leur appartement, qu’ils aient rejoint le canapé et que leur silhouette se trouve de nouveau au plus proche l’une de l’autre. A cet instant, alors, il évoqua finalement cette idée qui ne l’avait pas lâché durant tout le trajet, cette idée qu’il offrait à Wren qui l’accueillit d’une approbation sans faille. « Alors on part, juste tous les deux. » Ils partaient, c’était acté. Un coup de tête salutaire, guidé par l’instinct du petit brun. L’idée de quitter Brisbane quelques jours s’était immiscée dans ses pensées telle une évidence alors qu’ils marchaient silencieusement vers chez eux, et Gaby n’était pas de ceux qui reniaient ce genre de choses. Après tout, c’était bien ce même instinct qui l’avait poussé dans les bras de son beau suédois, et il n’en regrettait rien. Et si autrefois il avait à maintes reprises oublié, voire refusé, de s’écouter, il avait décidé de ne pas répéter les mêmes erreurs à présent. A juste titre, au vu de la réponse de Wren, qui laissa un sourire naître sur ses lippes. Un sourire qui s’adoucit encore alors que la paume du nordique venait se lover contre sa joue et que ses mots atteignaient le cœur du bouclé tant ils recelaient mille excuses d’une sincérité évidente. Aussi Gabriel resta t-il d’abord silencieux, l’espace d’un instant, tandis que sa main venait épouser celle de son compagnon la caressant de son pouce, avant de lentement venir déposer un baiser au creux de cette grande paume posée contre son visage. Chacun de ses gestes était empreint d’une infinie douceur qui se voulait rassurante. « C’est vrai, j’aurais sûrement préféré apprendre tout ça différemment, et j’imagine que c’est valable pour toi aussi. Mais c’est fait maintenant, et on ne peut rien y changer, alors ne t’en fais plus pour ça d’accord ? Tout ce que je peux te demander c’est de ne pas tout garder pour toi. Je sais que tu m’en as déjà beaucoup dit et que c’est loin d’être facile, mais continue, de me parler, de te confier un peu, chaque fois que nécessaire. Je crois que c’est important, et ne t’en fais pas, ça ne me fera pas fuir. » Et si Gaby lui adressa un sourire en coin, comme pour alléger un tant soit peu l’atmosphère, ces mots, eux, transparaissaient de sincérité. Il ne prendrait pas ses jambes à son cou, une fois de plus il l’assurait à son grand nordique. C’était de toute façon bien trop tard pour cela, s’il avait dû fuir sûrement l’aurait-il déjà fait depuis belle lurette. Ce n’était toutefois pas le genre de Gabriel, moins encore après tout ce qu’ils avaient traversé ensemble, tout ce qu’il savait l’un de l’autre. Le jeune artiste avait choisi de rester là, aux cotés de Wren, contre vents et marées, et il n’y dérogerait pas tant qu’il ne l’aurait pas décidé de lui-même. « Wren, je suis certain que tu n’es plus le garçon que tu étais. Alors oui, tu as fait des erreurs, lourdes de conséquences c’est un fait. Maintenant l’important c’est de ne pas les commettre à nouveau, de faire ce que tu peux pour rectifier ce qui peut encore l’être. Et un jour tu pourras être fier de toi, parce que tu changes, tous les jours, tu évolues. » Le bouclé le voyait bien, sûrement mieux que Wren lui-même, parce qu’il était le témoin privilégié au quotidien de cette lente évolution. Tant de choses avaient déjà changé depuis le premier jour de leur histoire, et si Gaby n’avait pas connu le suédois autrefois, il restait persuadé qu’il n’était plus tellement le même homme. Gabriel, en tous cas, ne le laisserait assurément pas retomber dans de vieux travers, il ne le laisserait plus se perdre et ne se perdrait pas davantage avec lui, pas tant qu’il pourrait se tenir à ses côtés. Il l’avait promis à son compagnon bien des mois auparavant, comme il lui avait promis de l’emmener avec lui, dans son monde, plutôt que de le laisser l’entraîner dans les abysses. Autant de promesses qu’il n’avait jamais faites en l’air et qu’il comptait bien tenir coûte que coûte. Alors l’artiste glissait à son tour ses paumes contre les joues de l’historien, tandis qu’il lui offrait un sourire rassurant, juste avant de venir sceller ses lèvres aux siennes, tout en douceur. Durant de longs instants, il œuvra ainsi à envelopper Wren d’un manteau de tendresse destiné à apaiser la fébrilité qui l’habitait encore et que trahissaient les tremblements légers qui agitaient son être. Et lorsque respirer redevint finalement une nécessité, la bouche du petit brun alla se perdre sans plus tarder ailleurs, caressant lentement la joue du suédois, glissant délicatement le long de sa mâchoire, avant de s’ancrer tendrement à son cou. « On devrait peut-être faire nos sacs, on pourrait partir aujourd’hui. » Il n’avait pourtant pas fait mine de bouger, le petit brun, en soufflant ces mots contre la peau du cou de son compagnon, trop occupé à y égarer ses lèvres en baisers tantôt tendres, tantôt plus appuyés. Au fond rien ne pressait, ils avaient tout le temps du monde devant eux, la moindre pression déjà entièrement bannie du programme des jours à venir. Ces quelques jours qui seraient uniquement les leurs, loin des tumultes, destinés à leur offrir une parenthèse pour se retrouver, se réparer aussi, panser les plaies ouvertes par les événements du jour, prendre du temps, juste pour eux. Et cela commençait déjà ici, maintenant, Gabriel le prouvait alors qu’il se perdait dans les attentions les plus douces à l’égard de son amoureux, glissant ses doigts fins parmi ses mèches brunes, ses lèvres papillonnant sur le satin de sa peau tandis que son souffle s’y égarait délicatement.
@Wren Doherty & Gabriel
2981 12289 0



Save me from the nothing I've become

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) OrLErGE
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) QqLqwzn
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 165911membre2
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes. Barman qui cherche sa nouvelle voie.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 55b767dcb0377cbcacad0ead6038197afa19d890
POSTS : 23888 POINTS : 5

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 0265

deborah ¤ deborah (ua) ¤ gabriel#3 ¤ deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme) ¤ nea (fb) ¤ maze#4 ¤ ava ¤ gabriel (ua3) ¤ maxence

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Wraze1

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : yanisa
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2)
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : L'écureuil.
DC : Elwyn, Timothy, Ludwig & Zeke.
INSCRIT LE : 01/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t28823-wren-elwyn-tim-sky-zeke-daydream https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) EmptyDim 29 Nov - 13:33



Prendre conscience de ses failles et grandir, c'était là toute l'étendue de la mission qui se présentait face à Wren. Il allait lui falloir encore beaucoup de temps pour se remettre de la descente aux enfers qu'il avait dû traverser quelques temps auparavant alors qu'il ne connaissait pas encore Gabriel et qu'il se perdait dans la moindre fête qui croisait son chemin. Il avait été la pire version de lui-même lors de ces événements: se complaisant à blesser la moindre âme qui oserait passer sa route parce qu'il aimait blesser autrui, se sentir plus puissant que jamais en écrasant la faiblesse de l'esprit des autres. C'était tellement plus simple de haïr que d'aimer, c'était exactement ce que Doherty prouvait dès qu'il sortait de chez lui à cette époque, se perdant de bars en clubs avant de terminer dans une ruelle quelque part sans avoir la moindre notion de temps. Il était un homme qui errait plus qu'il n'existait et pendant pas mal de temps, ce fait lui avait largement suffi. De quoi avait-il besoin, lui, l'impur? De rien. Il n'existait pas, Wren, pas le moins du monde en dehors de ces moments où il observait les pupilles dilatées de ses compagnons de voyage qu'il laisserait bientôt sur le bord de la route. Il avait tant aimé cela, ne jamais rien ressentir, pas de risque ainsi d'être possédé par le négatif de chaque situation qu'il pouvait potentiellement vivre. Le suédois n'avait été qu'un mirage mais qu'il avait été douloureux pour les autres, maintenant il ne le savait que trop bien. Cependant, il ne pouvait plus tellement retourner en arrière, reprendre le moindre acte mauvais qu'il avait commis et ce, peu importe à quel point il l'aurait désiré. Wren ne pouvait alors qu'expier ses fautes, jour après jour, prendre le temps de vivre au présent plutôt qu'au passé, même s'il avait montré à l'entrée de cette faculté que c'était quelque chose de bien plus facile à dire qu'à faire. Au moins, maintenant, il n'était plus seul. Il pouvait en effet compter sur la présence de Gabriel à ses côtés, de ce cher brun qui prenait le temps de caresser sa main, d'en embrasser la paume tout à fait délicatement en acceptant de mettre sur pied un voyage de dernière minute. Ils se couperaient ainsi du temps et de l'espace, même si le nordique n'avait pas la moindre idée où l'artiste désirait l'emmener. Ce n'était clairement pas un problème pour un impulsif comme le grand Doherty, lui qui perdait ses prunelles dans celles de Carnahan, souriant face à ses mots rassurants. Il ne comptait pas fuir et c'était sûrement la seule assurance dont il avait besoin pour pouvoir reprendre sa respiration le plus naturellement du monde, retrouvant l'impression de vivre dans le le moment présent. "J'essaierai, à l'avenir." Il ne pouvait pas lui promettre quoique ce fut en réalité parce qu'il n'était pas tout à fait en contrôle de ses émotions, pas même de ses actes la plupart du temps. Wren était un homme d'action, un homme de perte aussi de bien des manières et il n'avait toujours vécu que pour cela, se laisser aller au pire en espérant faire naître le meilleur. Une utopie qui prenait fin à cet instant précis alors que ses lippes se perdaient contre celles de Gaby, une sensation pure et emplie d'une joie renouvelée parce qu'il était à ses côtés et qu'il restait la seule personne qui comptait réellement pour lui, à partir de maintenant. "On fait au mieux." Il n'avait pas tant cette sensation de son côté, de changer, d'évoluer vers une meilleure version de lui-même mais il n'était pas le mieux placé pour juger. A la place, il releva ses sourcils avec un sourire fin mais perceptible sur ses lippes, se soulevant du canapé et portant Gabriel jusqu'à la chambre parce qu'ils avaient effectivement des valises à faire. Il ouvrit le dressing sans relâcher le petit brun entre ses bras. "Tu veux emmener quels chemises? J'aime bien celle-ci." Il jouait la carte de la normalité afin de retrouver un semblant d'apaisement au fond de son coeur, même si le tout ne viendrait qu'avec le temps. "Dis, tu veux m'emmener où? Histoire que je mette pas n'importe quoi dans mon sac." Il tenait à être au plus proche des besoins de son brun, oui, Wren voulait se faire pardonner même s'il n'y pouvait pas grand chose concernant son passé. Cependant, il pouvait toujours changer l'avenir et c'était la seule réalité qui importait maintenant.


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) YC2z5ge
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) UNIyvHM
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) YtxTUla
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) ZsxbA8o
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) 1thrvMD

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-