AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-27%
Le deal à ne pas rater :
XIAOMI POCO X3 64Go – Gris
176 € 240 €
Voir le deal

 Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Gabriel Carnahan
Gabriel Carnahan
l'entre-deux chapitres
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans (13 oct 79)
SURNOM : Gaby, Gab'. Pretty Little Galway Boy. La Tendresse, il y a longtemps.
STATUT : Perdu, le vide au cœur, le vague à l'âme.
MÉTIER : Libraire, gérant de la State Liberty (Toowong). Renoue doucement avec ses anciennes activités artistiques.
LOGEMENT : #152 Bywong Street, Toowong. Appartement au-dessus de la librairie, partagé avec Wren, deux chats (Aodh & Croustibat) et un chien (Sirius).
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tumblr_myn923ocWq1sv9k5oo1_250
POSTS : 11952 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
RPs EN COURS :
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tumblr_myn923ocWq1sv9k5oo8_250

FLASHBACK
Robin (fb1)Jameson (fb2)Malachi (fb1)

PRESENT
Timothy#1Robin#3Heather#1Primrose#1Wren#4 & Anastasia #1Anastasia#2Odessa#1Wren#5

UNIVERS ALTERNATIFS
Wreniel (ua3)Wren (ua witchwren)

DIMENSION FANTÔME
Robin (df)Clément & Kyte (df)Jameson (df)


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wk8d
Wreniel

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Htlz
Malachi

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tl3d
Gabin

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wdvb
Ciariel


RPs EN ATTENTE : Robin#2 ≈ Jameson (Irlande) ≈ Maze ≈ Ciara ≈ Cade

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 698629tortue
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 165911membre2

RPs TERMINÉS : Terminés : Clément#1MaximilienGreta#teamaperoClément#2OwenJameson (fb1)Wren#1Tea Time (ua)MPR-Robin#1ElwynWren#2Jack (fb)Wreniel (ua1)Wreniel (ua2) Wren#3Jack (df)

Archivés : Charlotte L.JunVictoriaLeahRosalynTeliaJoshuaBélialTessEllieSheridynOwen & Marius (df)Cole#teamcitrouilles (df)JosephJadyn (df)LiamCoraMaximilien (fb)CleoChadna (df)Myrddin (df)SavannahViniel 50's (ua)Deviniel (ua)JamesonTerrenceLizzieFreya (ua)Zelda (fb)SachaLudwig (fb1)Ludwig#1Ezechiel (ua)EveJill (fb)RDBCA

AVATAR : Hugh Dancy
CRÉDITS : Ira', Birdie & Harley (crack) ≈ loonywaltz (ub) ≈ Me (avatar)
DC :
PSEUDO : Sleepy Raven
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19426-gabriel-carnahan-open-a-book-and-forget-the-rest https://www.30yearsstillyoung.com/t19695-gabriel-carnahan-il-est-des-rencontres-dont-la-chaleur-suffit-a-emplir-toute-une-vie-et-dont-le-deuil-vous-laisse-estropie-a-jamais https://www.30yearsstillyoung.com/t19770-gabriel-carnahan https://www.30yearsstillyoung.com/t20550-gabriel-carnahan

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 EmptyDim 29 Nov - 21:40


Quand on a que l'amour...
UA Wreniel ~ Brisbane


Gabriel se transformait en véritable montagne de douceur chaque fois qu’il était question d’apaiser Wren d’une manière ou d’une autre. C’était peut-être sa façon à lui de le protéger, de veiller sur lui. Il n’en savait rien en vérité, se contentant d’écouter son cœur chaque fois qu’il était question de son beau suédois. Et à cet instant il le sentait encore si fébrile, quelque part vulnérable, qu’il prenait le plus grand soin à ne pas le brusquer davantage, ne lui offrant rien que de la tendresse en guise de pansement pour les blessures qu’il venait de subir. Gaby n’avait certes pas la prétention de pouvoir toutes les guérir en usant simplement de quelques baisers délicats et propos rassurants, car il fallait désormais laisser le temps faire son œuvre pour apaiser les tourments du nordique. Cependant il était une chose que le jeune artiste pouvait faire, et qu’il mettait en œuvre à chaque seconde qui s’écoulait depuis qu’ils étaient rentrés chez eux : être là pour lui, montrer à Wren qu’il était pleinement avec lui, que son amour lui était acquis et que c’était un fait indéniable. Et il le lui assurait encore et toujours, de mille façons, qu’il n’avait nulle intention de l’abandonner sur le bord du chemin pour continuer seul. Il préférait de loin prendre sa main et l’entraîner avec lui quels que soient les obstacles à franchir sur la route. A deux ils pouvaient y arriver. « J’ai confiance en toi, tu peux le faire. » Avancer vers du meilleur. Gabriel y croyait dur comme fer. Certes, il y aurait sûrement des hauts et des bas dans cette quête, dans cette évolution personnelle du suédois. Mais Gaby serait là pour le soutenir à chaque étape, et bien au-delà même, il avait foi dans les capacités de Wren, là où ce dernier doutait de lui-même. Tant qu’ils étaient ensemble tout semblait néanmoins possible. Ils l’avaient, après tout, déjà prouvé. Et tant qu’ils étaient ensemble ils pourraient trouver la force de se relever et d’avancer. C’était certainement un fait, et justement les voilà qui allaient de l’avant sous l’impulsion cette fois de l’historien. Ce dernier qui, sans broncher, avait soulevé le petit brun pour l’entraîner jusque dans leur chambre, si promptement et assurément que Gaby en avait laissé échapper un rire soufflé en s’accrochant plus avant à la haute silhouette de son compagnon. Un amusement qui teinta également son sourire alors que, sans le lâcher ne serait-ce qu’une seconde, Wren s’employait à choisir quelques chemises pour lui. « Toutes celles que tu préfères. » Tout ce qui importait au jeune artiste était que ce séjour soit des plus doux pour eux deux, alors il laissait carte blanche à Wren pour choisir les vêtements dans lesquels il préférerait le voir évoluer durant ces quelques jours qui n’étaient dédiés qu’à eux. A une petite exception près toutefois. « Et celle-là. » Gaby désigna l’une de ses chemises à col mao préférées, dont la blancheur était joliment parsemée de délicates petites fleurs bleues. Il adressa un sourire amusé à son compagnon, songeant un instant à quel point le contenu de son sac serait, à ce rythme-là, la représentation parfaite de leurs goûts combinés. Et puisqu’ils étaient toujours si proches pourquoi diable se priver de voler un ou deux baisers à son grand suédois ? Gabriel ne se fit pas prier, refusant de laisser passer la moindre occasion d’offrir, le plus spontanément du monde, sa tendresse comme un baume pour le cœur de son bel amour. Quel bonheur de se trouver ainsi cerné de ses bras puissants, l'artiste s'en sentant presque encore plus petit qu'à l'accoutumée, lové là, au creux de l'étreinte si sécurisante de ce grand suédois. « Hmm, je crois que je vais garder la surprise jusqu’à ce qu’on y soit. Mais je peux te dire quoi mettre dans ton sac et te donner quelques indices. » Un nouveau sourire, cette fois bien plus amusé et malicieux, vint étirer les lippes de Gaby. Il gardait ses mystères, volontairement, ménageant la surprise qu’il avait conservé jusqu’à ce jour en attendant le bon moment. En temps normal il aurait certainement choisi d’emmener Wren dans ce lieu pour une occasion particulière, un anniversaire ou quelque chose à fêter. Pourtant, en ce jour, l’idée s’était imposée d’elle-même au petit brun, comme une évidence. C’était là-bas qu’ils devaient aller pour prendre un peu de recul par rapport aux derniers événements, faire une pause autant que le point et reprendre les forces nécessaires avant de retrouver Brisbane, et leur quotidien comme leurs tourments. « Je te conseille des vêtements confortables, relativement légers pour la journée et de quoi te couvrir un peu plus au cas où les soirées seraient fraîches. De quoi te baigner aussi. » Et c’était peut-être bien là un indice d’importance, mais Gabriel n’en laissa cependant rien paraître, poursuivant en laissant ses prunelles bleutées se balader partout sur le visage de Wren. « On y sera en quelques heures de bus, et un peu de marche, mais rien de bien long. Pas de voisins proches, et on pourra à la fois profiter d’un endroit douillet et du grand air. » Un sourire toujours accroché à ses lèvres, Gaby égrenait les indices un à un tandis que ses doigts jouaient distraitement avec les mèches brunes de son homme. Comme souvent le jeu s’invitait dans leurs échanges et c’était en soi une belle chose après les instants éprouvants qu’ils venaient de traverser. Un peu de légèreté se tissait entre eux, fait bienheureux, même s’ils gardaient assurément encore au fond d’eux l’amertume laissée par l’altercation précédente. Gabriel n’y songeait guère cela dit, désireux d’apaiser un tant soit peu son grand suédois. Bien sûr, il n’oubliait rien de ce qui était advenu plus tôt, il ne vivait pas davantage dans le déni, ils allaient toutefois devoir apprendre à vivre avec tout cela, alors autant apprendre à le faire en douceur. « Je te promets de te dire tout ce qu'il y a à savoir dessus quand on y sera. Je suis sûr que tu vas adorer cet endroit. » Autant que lui l’adorait, il l’espérait. Le calme y régnait en maître, et ils en avaient grand besoin. La nature autour et la douceur de vivre, Gaby avait toujours trouvé que c’était là un véritable petit coin de paradis. Un écrin qu’il avait gardé pour lui, la seule ayant eut l’occasion de l’y accompagner étant son amie Lola. Jusqu’à aujourd’hui tout au moins, puisque bientôt Wren ferait à son tour parti de ces quelques privilégiés qui pouvaient se targuer d’avoir déjà mis les pieds au Refuge, car c’était bien ainsi qu’avait été nommé l’endroit. Un nom qui lui seyait à merveille à vrai dire.
@Wren Doherty & Gabriel
2981 12289 0


Et je divague, j'ai peur du vide. Je tourne des pages, mais des pages vides. Poussière errante, je n'ai pas su me diriger. Chaque heure demande pour qui, pour quoi, se redresser.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 OrLErGE
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 6kSzRZQ
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Dr4dErc
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 QqLqwzn
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Q3KDf73
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 GzA2Yx9
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tumblr_pcgk1aHrdD1wb1qtpo3_250
POSTS : 45042 POINTS : 935

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 E8eb783d09b0e5d7417f30184c85b9af65c74a6d

(14) deborah ¤ deborah (wedding ua) ¤ deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme ua) ¤ maze#4 ¤ gabriel (ua3) ¤ maze (bloody ua) ¤ gabriel (witchwren ua) ¤ birdie#2 ¤ mason ¤ maxence#2 ¤ anastasia#2 ¤ anastasia#3

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 V5yf

PRIMREN - I would rather walk with a friend in the dark, than alone in the light.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wraze1

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : casey ¤ stacey ¤ primrose#2
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2) ¤ ava ¤ maxence ¤ anastasia ¤ niamh ¤ gabriel#3 ¤ primrose ¤ mia#2
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : Primsou.
DC : Timothy.
INSCRIT LE : 02/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t37582-wren-keep-a-little-fire-burning-however-small-however-hidden https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 EmptyDim 29 Nov - 22:24



Wren était un ennemi du temps habituellement, toujours à se précipiter contre lui plutôt qu'à en faire un allié de taille. Le tout était dû à ses diverses expériences, toutes plus infructueuses les unes que les autres parce que ce cher Doherty était né dans la pire famille au monde. Il avait reçu cette éducation singulière et surtout, qui ne lui avait pas permis de s'épanouir sur le moindre point. Être malheureux était une question de destinée chez les suédois et chacun des membres de la lignée l'avait prouvé avec une force indéfectible. Il ne serait pas l'exception, Wren, non, il serait un exemple supplémentaire d'âme brisée par le temps et par les événements qu'il avait lui même crées contre sa propre personne. Son ego en prenait un coup dernièrement de par ces douloureuses réalisations qui sommeillaient en lui depuis de nombreuses années, gangrénant ce côté positif qu'il aurait pu avoir. Depuis longtemps maintenant, Wren était un homme empli de zones d'ombre et il n'avait jamais su comment les guérir, comment rapporter un peu de lumière dans le capharnaüm ambiant qu'était son existence toute entière. Il avait peur, c'était un fait qu'il ne pouvait plus nier face à Gabriel mais il n'avait pas besoin de le préciser: le petit brun savait déjà tout. Pour l'heure, il fallait surtout profiter de ce que le présent pouvait leur apporter, même si cela ne guérirait en rien les blessures de l'âme profondément ancrées, le tout pouvait au moins laisser un voile salvateur se construire par dessus les plaies béantes afin de diminuer les risques d'infection. Le nordique prenait son temps pour amener son petit bouclé jusqu'à l'armoire pleine de leurs vêtements entremêlés, comme quoi ils n'avaient pas tenu longtemps leur promesse de ne pas mélanger leurs espaces. Il restait encore le coin artistique de Gaby et celui d'écriture de Wren, mais tout le reste n'était qu'un amas de deux, sans savoir ce qui appartenait à qui mais le tout leur plaisait bien de la sorte. C'était à leur image, comme le fait que Wren fouillait dans le dressing en gardant la silhouette de Gabriel contre la sienne, sentant les quelques baisers qu'il offrit à sa peau de ci de là, ce qui le fit sourire en retour. "OK. Donc celle-là et aussi celle-là... Et tiens, celle que tu proposes me dit vaguement quelque chose, c'est bizarre, non?" Doherty lança un air mutin à son futur compagnon de voyage, celui-là même devant savoir de quoi il retournait. Bien vite, néanmoins, la curiosité du suédois reprit le dessus, même s'il ne l'assaillait pas de centaines de questions alors que Gabriel commençait à lui faire l'inventaire de tout ce dont ils allaient avoir besoin pour leur séjour loin de leur ville d'habitation. "Hum, je vois, ça veut dire qu'il va faire chaud, qu'il y aura la mer déjà... Bon point. On pourra surfer?" Il aimait cela, les sports à sensation, parce qu'il fallait bien que Wren trouve sa dose d'adrénaline quelque part depuis qu'il s'était éloigné de la drogue et qu'il continuait à lutter vaillamment contre l'appel des flammes, aussi forte fût-il. "Je te fais entièrement confiance là-dessus. Dis moi quand t'es prêt, alors." Il le laissa en effet s'évader d'entre ses bras pour prendre de son côté le nécessaire que Gaby lui avait imploré de prendre, juste au cas où. Le suédois ne pouvait pas nier qu'il était pressé de découvrir ce que son amoureux avait à lui proposer, s'asseyant sur le lit, son sac à côté de lui, à attendre l'aval de Carnahan. Après tout, c'était lui qui l'entraînait à l'aventure, il ne ferait que suivre, non sans son sourire nostalgique ancré au coin des lèvres parce qu'il n'oubliait rien de l'horreur qu'il avait créé. De l'image de son ancien ami qui l'invectivait devant la foule. Il ne le ferait jamais, clairement.


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 2pCQP97
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 YC2z5ge
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 UNIyvHM
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 R5x0JQM
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 YtxTUla
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 ZsxbA8o
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 IopoGjc

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Carnahan
Gabriel Carnahan
l'entre-deux chapitres
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans (13 oct 79)
SURNOM : Gaby, Gab'. Pretty Little Galway Boy. La Tendresse, il y a longtemps.
STATUT : Perdu, le vide au cœur, le vague à l'âme.
MÉTIER : Libraire, gérant de la State Liberty (Toowong). Renoue doucement avec ses anciennes activités artistiques.
LOGEMENT : #152 Bywong Street, Toowong. Appartement au-dessus de la librairie, partagé avec Wren, deux chats (Aodh & Croustibat) et un chien (Sirius).
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tumblr_myn923ocWq1sv9k5oo1_250
POSTS : 11952 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
RPs EN COURS :
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tumblr_myn923ocWq1sv9k5oo8_250

FLASHBACK
Robin (fb1)Jameson (fb2)Malachi (fb1)

PRESENT
Timothy#1Robin#3Heather#1Primrose#1Wren#4 & Anastasia #1Anastasia#2Odessa#1Wren#5

UNIVERS ALTERNATIFS
Wreniel (ua3)Wren (ua witchwren)

DIMENSION FANTÔME
Robin (df)Clément & Kyte (df)Jameson (df)


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wk8d
Wreniel

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Htlz
Malachi

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tl3d
Gabin

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wdvb
Ciariel


RPs EN ATTENTE : Robin#2 ≈ Jameson (Irlande) ≈ Maze ≈ Ciara ≈ Cade

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 698629tortue
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 165911membre2

RPs TERMINÉS : Terminés : Clément#1MaximilienGreta#teamaperoClément#2OwenJameson (fb1)Wren#1Tea Time (ua)MPR-Robin#1ElwynWren#2Jack (fb)Wreniel (ua1)Wreniel (ua2) Wren#3Jack (df)

Archivés : Charlotte L.JunVictoriaLeahRosalynTeliaJoshuaBélialTessEllieSheridynOwen & Marius (df)Cole#teamcitrouilles (df)JosephJadyn (df)LiamCoraMaximilien (fb)CleoChadna (df)Myrddin (df)SavannahViniel 50's (ua)Deviniel (ua)JamesonTerrenceLizzieFreya (ua)Zelda (fb)SachaLudwig (fb1)Ludwig#1Ezechiel (ua)EveJill (fb)RDBCA

AVATAR : Hugh Dancy
CRÉDITS : Ira', Birdie & Harley (crack) ≈ loonywaltz (ub) ≈ Me (avatar)
DC :
PSEUDO : Sleepy Raven
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19426-gabriel-carnahan-open-a-book-and-forget-the-rest https://www.30yearsstillyoung.com/t19695-gabriel-carnahan-il-est-des-rencontres-dont-la-chaleur-suffit-a-emplir-toute-une-vie-et-dont-le-deuil-vous-laisse-estropie-a-jamais https://www.30yearsstillyoung.com/t19770-gabriel-carnahan https://www.30yearsstillyoung.com/t20550-gabriel-carnahan

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 EmptyMer 2 Déc - 8:42


Quand on a que l'amour...
UA Wreniel ~ Brisbane


Ensemble ils parvenaient à réinsuffler un peu de douceur dans l’atmosphère, une touche de légèreté après la terrible tempête qu’ils venaient d’essuyer. Pourtant les traces de cette dernière persisteraient à l’avenir, tous deux en étaient parfaitement conscients. Il faudrait désormais apprendre à avancer et vivre avec ces séquelles. Et si Gabriel n’avait pas la prétention de pouvoir remédier au moindre des maux de Wren, il avait néanmoins la volonté d’être à ses côtés, de lui offrir son amour comme cataplasme pour son cœur meurtri, et de faire de son mieux pour apaiser un tant soit peu ses douleurs intérieures. Être tout simplement présent pour lui, dans les bons moments comme les épreuves les plus rudes, à l’image de celle qui s’était imposée à eux un peu plus tôt. Toutefois, pour l’heure ils se laissaient bercés par le bonheur de se trouver proches l’un de l’autre, la silhouette du petit brun blottie entre les bras de son compagnon, profitant de la tranquillité qui demeurait au sein de leur bulle, dans cette chambre qui abritait leurs univers entremêlés. Cette ambiance délicate et sécurisante qui faisait naître une humeur un peu plus légère entre les deux jeunes gens. « Qui aurait cru que tu aimes autant de mes chemises. » Il s’en amusait, le petit brun, forcément, tant il savait à quel point Wren n’aimait jamais autant les vêtements que lorsqu’ils étaient loin de leur peau. « Très bizarre même. » Son ton s’était irrémédiablement teinté d’une pointe d’espièglerie à l’évocation de ce souvenir commun, tandis que ses lippes s’habillèrent d’un petit sourire en biais. « Et dire que tu étais prêt à en faire sauter le moindre bouton, c’aurait été dommage, je n’aurais pas pu l’emmener. » Cette chemise avait effectivement échappé de peu au funeste sort que Wren avait bien failli lui réserver aux premières heures de leur relation. Du moins y avait-elle échappé jusqu’ici, car à ce jeu-là rien n’était jamais franchement assuré avec eux. « Il ne fait jamais très froid en Australie cela dit. » C’était un fait, qui plus est en cette période de l’année où le temps était au beau fixe sans pour autant que les chaleurs ne soient déjà étouffantes. La période parfaite pour le bouclé qui, bien qu’étant né sur le sol australien, ne s’était sûrement jamais entièrement habitué à la touffeur caractéristique des étés brisbaniens. Peut-être fallait-il y voir la marque des gènes irlandais qu’il avait hérités de son père. « On pourra faire tout ce que tu veux. » Gaby ne poserait guère de restrictions aux envies de son compagnon durant ces quelques jours qu’il avait décidé de lui dédier entièrement. Le but était après tout de prendre du temps pour eux, de s’offrir une parenthèse de liberté, alors si Wren voulait surfer ce ne serait sûrement pas Gabriel qui l’en empêcherait. Et ce même si le petit brun éprouvait une  certaine appréhension à l’idée de se retrouver immergé au beau milieu d’une vaste étendue d’eau. Il n’aurait su en expliquer la raison, le tout s’étant immiscé peu à peu en lui en parallèle des angoisses qu’il avait développé ces dernières années, depuis qu’il avait été mis à la porte de chez lui et que sa vie avait été si profondément chamboulée. Il n’en dit cependant rien à cet instant, convaincu qu’il aurait tout le temps d’en aviser son beau suédois lorsqu’ils seraient sur place. Et puis qui sait, peut-être que ce dernier serait en mesure de faire taire cette crainte, comme il parvenait si aisément à apaiser les tourments du bouclé au quotidien. Gaby chassa finalement ces pensées lorsque Wren se décida à le laisser retoucher terre, acquiesçant doucement aux mots de celui-ci alors qu’il s’en détachait, non sans regrets déjà de ne plus profiter de sa proximité. Mais ils devaient tous deux préparer leurs affaires, et l’artiste s’y afféra avec entrain, bouclant bien vite son propre sac avant de préparer quelques vivres à emporter afin qu’ils ne se retrouvent pas sans rien une fois sur place, tout au moins le temps de faire quelques emplettes. Dans la foulée il appela également Lola pour la prévenir de leur départ et la rassurer quant aux raisons qui les poussaient à quitter la ville pour quelques jours. Gabriel n’entra guère dans les détails, ne souhaitant pas exposer davantage son compagnon qu’il ne l’avait déjà été précédemment. Lorsque tout fut enfin prêt Gaby revint vers le nordique, avisant le voile discret déposé au creux de ses belles prunelles pâles, cette vague mélancolie qui s’était installée là, sur ses traits. Le petit brun s’avança alors vers lui, imprimant sa silhouette au plus près de la sienne pour mieux venir lover l’une de ses mains contre sa joue et déposer un baiser tendre sur son front, offert comme un peu de réconfort. « Je suis prêt, allons-y. » La seconde suivante sa main glissait dans celle de Wren, et ce fut sans plus attendre qu’il donna le départ de ce voyage improvisé.

Les quelques heures de trajet furent assez paisibles dans l'ensemble, Gabriel laissant ses pensées vagabonder en silence tandis qu’il jouait distraitement avec les doigts de son homme, son regard bleuté naviguant entre sa haute silhouette et le paysage qui défilait à travers les vitres du véhicule. Le bus les déposa finalement dans une petite bourgade côtière des plus tranquilles, de là ils eurent encore à marcher quelques temps, s’éloignant à mesure du bourg jusqu’à arriver enfin à l’entrée d’un petit chemin privé. Poussant le portail, Gaby se tourna vers Wren, un sourire et une requête aux lèvres. « Ferme les yeux. » Une nouvelle fois ses doigts se nouèrent à ceux de son grand suédois, le guidant sur les quelques mètres qui les séparaient encore de leur destination. Finalement le bouclé s’arrêta, profitant une seconde du paysage qui s’offrait à lui avant de se tourner vers le nordique. « Surprise. » Face à eux, au milieu des douces courbes sableuses des dunes, se dressait une petite maison au charme tout particulier avec ses façades en bois clair poli par le temps et l’air marin. « Bienvenue au Refuge, puisque c’est comme ça que ma tante aime l’appeler. » Un nom qui allait à merveille à cet endroit, un peu à l’écart du monde, duquel émanait une évidente atmosphère de sérénité et de sécurité. « La maison lui appartient, mais j’ai l’autorisation d’y venir quand et avec qui je veux. » Il fallait dire que la bâtisse était peu occupée en dehors des passages du bouclé, sa tante et son mari vivant désormais essentiellement entre les Etats-Unis et Sydney lorsqu’ils étaient en Australie. Alors le jeune artiste était libre d’aller et venir à sa guise, et c’était aujourd’hui avec l’homme qu’il aimait qu’il voulait partager ce privilège. « Il y a un sentier derrière la maison qui mène à une petite plage un peu cachée. Je pense que ça va te plaire, il n’y a jamais personne là-bas, un vrai luxe. On pourra y aller après. » Gabriel se tourna doucement vers Wren pour capter sa réaction face à cette petite surprise qu’il espérait à la hauteur. « Partant pour une visite guidée ? Et comme promis je répondrai à toutes tes questions. » Un sourire aux lèvres, le bouclé tendit alors une main décidée à son grand suédois comme une invitation à le suivre pour découvrir ce refuge qui serait le leur pour les quelques jours à venir.
@Wren Doherty & Gabriel
2981 12289 0


Et je divague, j'ai peur du vide. Je tourne des pages, mais des pages vides. Poussière errante, je n'ai pas su me diriger. Chaque heure demande pour qui, pour quoi, se redresser.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 OrLErGE
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 6kSzRZQ
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Dr4dErc
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 QqLqwzn
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Q3KDf73
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 GzA2Yx9
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tumblr_pcgk1aHrdD1wb1qtpo3_250
POSTS : 45042 POINTS : 935

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 E8eb783d09b0e5d7417f30184c85b9af65c74a6d

(14) deborah ¤ deborah (wedding ua) ¤ deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme ua) ¤ maze#4 ¤ gabriel (ua3) ¤ maze (bloody ua) ¤ gabriel (witchwren ua) ¤ birdie#2 ¤ mason ¤ maxence#2 ¤ anastasia#2 ¤ anastasia#3

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 V5yf

PRIMREN - I would rather walk with a friend in the dark, than alone in the light.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wraze1

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : casey ¤ stacey ¤ primrose#2
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2) ¤ ava ¤ maxence ¤ anastasia ¤ niamh ¤ gabriel#3 ¤ primrose ¤ mia#2
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : Primsou.
DC : Timothy.
INSCRIT LE : 02/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t37582-wren-keep-a-little-fire-burning-however-small-however-hidden https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 EmptyDim 6 Déc - 20:46



Il ne pouvait plus tant se permettre d'être aussi insouciant: ce trait de caractère lui avait beaucoup trop coûté jusqu'ici. Wren avait au moins ouvert les yeux là-dessus, même si la blessure allait rester béante quoiqu'il arrive. Il essayait de donner le change néanmoins, jouant de mille ruses pour apparaître aussi joyeux qu'au premier jour parce qu'il avait ce côté mutin qui lui servait en toutes circonstances mais surtout, lors des moments où il allait le moins bien. Doherty était un véritable acteur de cinéma: à toujours en rajouter en termes d'émotions pour qu'on ne vienne pas le titiller davantage mais s'il y avait bien une seule et unique personne qu'il ne pouvait pas totalement rouler dans la farine, c'était bien Gabriel. Celui-ci devait se douter mieux que quiconque que le grand suédois jouait la carte de la fausse sérénité, tout cela parce qu'il tenait à rassurer le bouclé sur son état mental. En réalité, Wren se sentait chancelant, marchant sur des oeufs depuis une heure déjà parce que les mots tournaient perpétuellement au fond de son crâne: il était mort. Son ex était mort. Il l'avait tué. Il était le meurtrier. Il en ferait de même avec Gaby. Le discours était rabâché encore et encore, jusqu'à ce qu'il ait envie de jeter son poing contre un mur mais il n'en faisait rien pour sûr, le nordique se targuant d'un grand sourire apparemment parfaitement heureux, comme si rien ne s'était passé. Il était vraiment le spécialiste pour camoufler les pires vices mais aussi les chagrins les plus douloureux, Gabriel n'y verrait que du feu dans les jours à venir car c'était l'homme qu'il était. Un homme d'action, celui qui choisissait quelques apparats pour le petit brun entre ses bras sans se soucier du reste, quand à l'intérieur, il bouillonnait comme jamais auparavant. Le défi était gigantesque pour lui cette fois mais Wren ne tenait pas à le rater, pas celui-là car il devait à tout prix faire comprendre à son compagnon qu'il pouvait tenir le choc, que rien ne lui arriverait, même s'il était amené à partir un jour ou l'autre... Oui, il devait le faire mentir, il n'y avait que cela qui le tenait encore sur ses deux jambes malgré les doutes qui virevoltaient au creux de son âme. "J'en aime pas tellement mais il paraît que s'habiller est une nécessité donc... Et alors, je pense qu'elle aurait été parfaite sans le moindre bouton aussi parce que, en Australie, c'est pas un problème la fraîcheur." Il s'était contenu pourtant, le géant aux allures mystiques, déposant un Carnahan vif sur le sol pour terminer les préparatifs rapides du voyage. Il n'avait aucune idée de ce qui l'attendait là bas mais il se laissa entraîner aisément quelques minutes plus tard vers le lieu de rendez-vous pour le bus qu'ils se devaient de prendre. Quelques heures plus tard, les tourtereaux atterrissaient au milieu de nulle part, les yeux de Doherty se posant partout afin de se faire une idée au moins vague du nouvel environnement qui lui faisait face. En effet, le tout avait l'air plutôt tranquille, ce qui n'était pas tant habituel pour un Doherty, eux qui côtoyaient toujours la vivacité et surtout, les dangers. Néanmoins, Wren suivit son guide sans rechigner, marchant encore un peu jusqu'à ce que le village les quitte, un petit chemin sans prétention s'étendant devant eux. "Ta tante? Elle a combien de refuges dans le pays? Histoire de savoir où tu peux m'emmener la prochaine fois..." Il lui fit un clin d'oeil, prêt à le suivre dans cette aventure-là, même s'il n'avait jamais vraiment quitté Brisbane pour un autre village australien, même voisin. L'historien était toutefois intéressé par tout ce qu'il apercevait, souriant aux propos de son petit brun sans la moindre intention cachée, pour cette fois. "Une plage privée? Toi, tu voulais que je sois à poil, c'est ça?" Gabriel savait pertinemment que le suédois finissait toujours par se mettre à son aise si on lui laissait la moindre occasion: il n'y avait clairement pas moins friand de vêtements que ce grand dadais là, justement. "Je vous suis, messire Carnahan." Il attrapait le sac qu'il avait posé à ses pieds, sa chemise virevoltant dans le vent australien au moment où il entamait une marche derrière Gabriel, se disant qu'ils passeraient probablement le meilleur moment de leur vie entre ces murs.


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 2pCQP97
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 YC2z5ge
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 UNIyvHM
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 R5x0JQM
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 YtxTUla
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 ZsxbA8o
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 IopoGjc

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Carnahan
Gabriel Carnahan
l'entre-deux chapitres
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans (13 oct 79)
SURNOM : Gaby, Gab'. Pretty Little Galway Boy. La Tendresse, il y a longtemps.
STATUT : Perdu, le vide au cœur, le vague à l'âme.
MÉTIER : Libraire, gérant de la State Liberty (Toowong). Renoue doucement avec ses anciennes activités artistiques.
LOGEMENT : #152 Bywong Street, Toowong. Appartement au-dessus de la librairie, partagé avec Wren, deux chats (Aodh & Croustibat) et un chien (Sirius).
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tumblr_myn923ocWq1sv9k5oo1_250
POSTS : 11952 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
RPs EN COURS :
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tumblr_myn923ocWq1sv9k5oo8_250

FLASHBACK
Robin (fb1)Jameson (fb2)Malachi (fb1)

PRESENT
Timothy#1Robin#3Heather#1Primrose#1Wren#4 & Anastasia #1Anastasia#2Odessa#1Wren#5

UNIVERS ALTERNATIFS
Wreniel (ua3)Wren (ua witchwren)

DIMENSION FANTÔME
Robin (df)Clément & Kyte (df)Jameson (df)


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wk8d
Wreniel

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Htlz
Malachi

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tl3d
Gabin

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wdvb
Ciariel


RPs EN ATTENTE : Robin#2 ≈ Jameson (Irlande) ≈ Maze ≈ Ciara ≈ Cade

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 698629tortue
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 165911membre2

RPs TERMINÉS : Terminés : Clément#1MaximilienGreta#teamaperoClément#2OwenJameson (fb1)Wren#1Tea Time (ua)MPR-Robin#1ElwynWren#2Jack (fb)Wreniel (ua1)Wreniel (ua2) Wren#3Jack (df)

Archivés : Charlotte L.JunVictoriaLeahRosalynTeliaJoshuaBélialTessEllieSheridynOwen & Marius (df)Cole#teamcitrouilles (df)JosephJadyn (df)LiamCoraMaximilien (fb)CleoChadna (df)Myrddin (df)SavannahViniel 50's (ua)Deviniel (ua)JamesonTerrenceLizzieFreya (ua)Zelda (fb)SachaLudwig (fb1)Ludwig#1Ezechiel (ua)EveJill (fb)RDBCA

AVATAR : Hugh Dancy
CRÉDITS : Ira', Birdie & Harley (crack) ≈ loonywaltz (ub) ≈ Me (avatar)
DC :
PSEUDO : Sleepy Raven
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19426-gabriel-carnahan-open-a-book-and-forget-the-rest https://www.30yearsstillyoung.com/t19695-gabriel-carnahan-il-est-des-rencontres-dont-la-chaleur-suffit-a-emplir-toute-une-vie-et-dont-le-deuil-vous-laisse-estropie-a-jamais https://www.30yearsstillyoung.com/t19770-gabriel-carnahan https://www.30yearsstillyoung.com/t20550-gabriel-carnahan

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 EmptyMar 15 Déc - 23:03


Quand on a que l'amour...
UA Wreniel ~ Brisbane


Gabriel faisait tout son possible pour ramener un tant soit peu de douceur au milieu du chaos dans lequel ils avaient été pris un peu plus tôt. Il n’était néanmoins pas dupe, le petit brun, il savait bien qu’il en faudrait infiniment plus pour ne serait-ce qu’apaiser le tourment que devait éprouver Wren. Il devinait la fébrilité latente, sous-jacente, qui demeurait encore là, enfouie quelque part. Pour l’heure pourtant, il tentait d’insuffler tendresse et légèreté, d’apporter malgré tout un peu de réconfort à son compagnon, de lui offrir tout son amour, sans conditions. Il chercherait sans cesse, un moyen de l’aider, de l’accompagner dans ce qu’il aurait à traverser. Gaby devrait sûrement trouver un équilibre, un juste milieu dans le fait d’être là pour son beau suédois, sans l’étouffer, mais sans le laisser tomber. Il y songea longuement le bouclé, durant ce trajet de bus qui les amenait loin de Brisbane, à cela et à tout un tas d’autres choses encore, l’essentiel tournant néanmoins autour de l’homme assis à ses cotés, celui qu’il aimait. Toutes ces pensées il les chassa pour un temps lorsqu’enfin ils arrivèrent à destination, la maison de sa tante se dessinant devant eux après quelques minutes de marche, ce lieu qui serait leur refuge quelques temps. « Ma tante oui, la seule personne de ma famille avec qui j’ai pu garder contact. Il faut dire qu’avant moi c’était elle le mouton noir de la famille. » Cette famille soi-disant bien sous tous rapports qui n’hésitait pourtant pas à renier toutes ses fausses valeurs de bienveillance et de partage dès lors que l’un de ses membres ne rentrait pas dans le rang. Cela avait été le cas de la tante de Gabriel bien avant lui, à la différence que c’était elle qui avait finalement claqué la porte quand le petit brun, lui, avait été chassé de la demeure familiale par ses propres parents. Ils avaient néanmoins ce point commun d’envergure : aucun d’eux ne rentrait suffisamment dans les cases pour être acceptés comme ils étaient. « Je ne connais que celui-là, mais je me renseignerai, juste au cas où. » Le jeune artiste offrit alors un sourire amusé en guise de réponse au clin d’œil de son compagnon. « Cela dit, même dans le cas contraire ça ne m’empêchera pas de t’emmener ici et là, et où tu voudras. » Son ton s’était fait bien plus sérieux au moment de prononcer ces mots, comme une promesse qu’il se faisait, d’enchanter le quotidien de son grand suédois de mille manières, des plus petites attentions de tous les jours aux voyages en tête à tête, improvisés ou non, destinés à leur offrir une parenthèse dans le programme habituel. Alors oui, il l’entraînerait là où Wren le voudrait, comme partout où il estimerait qu’il pourrait se sentir à son aise. C’était, entre autres choses, ce qui avait poussé le bouclé à initier ce départ inattendu dans ce lieu qu’il connaissait bien. Il savait que le lieu se prêtait à merveille aux pauses et prises de distance, qu’ici il était un peu plus aisé de faire le point avec soi-même, d’évacuer ou souffler. Et si Gabriel le savait si bien, c’était bien parce qu’il l’avait expérimenté par lui-même. A plusieurs reprises il était venu se perdre en ces lieux, lorsque le monde entier semblait l’étouffer et l’oppresser, lorsque la lassitude ou la douleur le rongeaient de l’intérieur. Au fond c’était sans doute cela qu’il espérait pour le nordique, qu’il y trouve de quoi s’apaiser un tant soit peu ou l’espace pour extérioriser ce qui lui tourmentait l’âme, selon ses besoins. « Je voulais surtout que tu sois à ton aise. Mais je ne me plaindrais pas si tu abandonnes tes vêtements en cours de route. » Un sourire en biais naquit au coin de ses lèvres, espiègle à souhait, avant qu’il ne vienne déposer un baiser furtif au creux du cou de son homme. La seconde suivante, l’artiste s’était déjà détaché, invitant Wren à le suivre en capturant sa main de la sienne et l’entraînant à sa suite jusqu’à la petite maison qui les abriterait pour ce séjour particulier. Quelques mètres et deux tours de clé plus tard, Gaby ouvrait la porte d’entrée sur une grande pièce de vie, s’effaçant pour laisser son compagnon découvrir les lieux. « Après vous, messire Doherty. » Devant eux s’ouvrait une belle pièce de vie, accueillante, baignée d’une belle lumière solaire, et rendue aussi chaleureuse que cosy par l’omniprésence du bois, son beau parquet, ses tapis épais et ses nombreux coussins éparpillés entre fauteuils et canapé. A une extrémité, un bar séparait l’espace principal d’une cuisine, à une autre un escalier annonçait l’existence d’un étage. Laissant Wren apprivoiser les lieux, Gaby se délesta de ses chaussures avant de venir se glisser dans le dos de son amoureux, laissant ses lippes se poser délicatement contre son omoplate. « Ca te plait ? » A vrai dire la réponse lui importait grandement, toujours soucieux de ce que pouvait éprouver son beau suédois. « La porte là-bas donne accès à l’atelier, c’est là qu’on range le matériel de surf, les vélos, et tout un tas de choses. Il y a même un sac de frappe, mon oncle est plutôt du genre sportif. Tu as tout à disposition, surtout fais comme à la maison. » Le bouclé tenait à ce que Wren se sente ici parfaitement à son aise, exactement comme s’ils étaient chez eux en ces lieux. « Je te montre l’étage ? On pourra poser nos affaires là-haut. » Ce fut alors le plus instinctivement du monde que les doigts du petit brun revinrent se nouer à ceux de son compagnon, pour le guider tout en douceur jusqu’à l’escalier, gravissant chaque marche sans le moindre empressement, jetant un coup d’œil par-dessus son épaule pour offrir un sourire à Wren. « La salle de bain, la chambre. » Qu’il énonça en désignant une à une les deux seules pièces qui constituaient l’étage avant de pousser la porte de la seconde, dévoilant une vaste chambre dont l’atmosphère demeurait dans la continuité parfaite du rez-de-chaussée, la lumière s’y invitant joliment. Un beau bureau était installé dans un coin, ailleurs une bibliothèque était couverte de livres, quelques épais poufs à ses pieds, des étagères vides n’attendaient que d’être remplies des affaires des locataires des lieux pour les quelques jours à venir, et un grand lit trônait en maître des lieux, isolé du reste de l’espace par les voiles légers d’un ciel de lit qui tombaient tout autour. Gabriel relâcha finalement la main de son bel amour, s’avançant vers la baie qui donnait sur un petit balcon pour l’ouvrir en grand, laissant entrer un air doux et salé dans la pièce avant de se tourner à nouveau vers le nordique. « Alors, qu’est-ce-que tu en dis ? » Gaby laissa alors ses prunelles bleutées glisser sur les traits de son compagnon, jusqu’à s’égarer dans le vert d’eau si particulier des siennes, s’y perdant un instant, attendant de connaître le verdict de celui qu’il aimait tant. Parce que rien ne comptait plus que lui, que son bien-être. Absolument rien.
@Wren Doherty & Gabriel
2981 12289 0


Et je divague, j'ai peur du vide. Je tourne des pages, mais des pages vides. Poussière errante, je n'ai pas su me diriger. Chaque heure demande pour qui, pour quoi, se redresser.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 OrLErGE
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 6kSzRZQ
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Dr4dErc
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 QqLqwzn
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Q3KDf73
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 GzA2Yx9
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tumblr_pcgk1aHrdD1wb1qtpo3_250
POSTS : 45042 POINTS : 935

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 E8eb783d09b0e5d7417f30184c85b9af65c74a6d

(14) deborah ¤ deborah (wedding ua) ¤ deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme ua) ¤ maze#4 ¤ gabriel (ua3) ¤ maze (bloody ua) ¤ gabriel (witchwren ua) ¤ birdie#2 ¤ mason ¤ maxence#2 ¤ anastasia#2 ¤ anastasia#3

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 V5yf

PRIMREN - I would rather walk with a friend in the dark, than alone in the light.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wraze1

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : casey ¤ stacey ¤ primrose#2
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2) ¤ ava ¤ maxence ¤ anastasia ¤ niamh ¤ gabriel#3 ¤ primrose ¤ mia#2
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : Primsou.
DC : Timothy.
INSCRIT LE : 02/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t37582-wren-keep-a-little-fire-burning-however-small-however-hidden https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 EmptyMer 16 Déc - 1:15



Il conserverait un pan de morosité durant un long moment, le fait était inévitable après l'annonce d'une telle nouvelle. Les images allaient virevolter de manière incessante au fond de son crâne au cours des jours à venir: celles des moments partagés avec cet homme aujourd'hui disparu, toutes les fois où il l'avait entraîné au fond du gouffre ainsi, n'exprimant à cette époque aucun regret face à la gravité de ses actes. Wren avait été cet-homme là, ou plutôt ce démon, et il allait devoir vivre avec cette étiquette collée sur son front jusqu'à la fin de ses jours, il le savait pertinemment. Ne restait plus qu'à trouver une parade idéale pour que cette blessure gigantesque finisse par se résorbe et qu'elle ne subsiste qu'en bribes éparses, rien qui ne puisse le terrasser comme cela avait pu arriver au bord de ce trottoir en plein campus universitaire. Le suédois ne tremblait plus néanmoins: comme à son habitude, il terrait le moindre de ses sentiments derrière cette apparence de glace qui le caractérisait. Personne ne saurait tout au long de ce voyage qu'il vivait un enfer intérieur: non, il allait sourire, jouer et taquiner comme il le faisait si bien au quotidien et tout serait vite oublié... Etait-il en train d'essayer de se convaincre que ce serait le cas? Probablement mais Wren avait-il d'autres choix que d'espérer? La douleur était si lourde à porter, cette culpabilité également et il n'en avait pas l'habitude car il n'était pas un homme d'émotions, il vivait dans l'instantané, cherchant avant tout un plaisir immédiat, même si celui-ci n'était pas durable pour un sou. Tant pis, il l'aurait au moins obtenu pour quelques minutes, voire quelques heures s'il était suffisamment chanceux. Désormais, Wren se rendait pourtant compte qu'on lui avait donné quelque chose de plus précieux encore car Gabriel constituait cette dose de bonheur durable depuis des mois et il avait peur de le perdre, si ardemment. C'était peut être pour cette raison qu'il réagissait si durement depuis qu'il avait entendu les attaques de la part d'un ex ami de sa bande. Et si Carnahan finissait par le fuir par peur de ce qu'il pourrait lui faire subir? Il venait de lui soutenir l'inverse et un Doherty en pleine escapade émotive avait envie de le croire alors, il ne questionna rien, se laissant tout bonnement guider vers la maisonnette qui appartenait à la tante de son petit ami. "Le mouton noir, pourquoi?" Concernant le brun, Wren savait ce qui s'était passé, ils en avaient parlé très tôt mais il avait conscience qu'il ne connaissait donc que très peu les affaires familiales de son compagnon. Ce week-end était certainement l'occasion d'arranger un peu tout cela puisqu'ils allaient naviguer dans les trouvailles de membres du clan Carnahan. Il ne poserait pas trop de questions, le nordique, non, il allait surtout observer, comme il le fit au moment d'entrer dans le salon plutôt cosy qui se montrait face à eux. "Il y a tout ça? Wow, ça a l'air tentant." Il observait chaque recoin, des petits souvenirs qui pouvaient orner ça et là le mobilier, sans s'arrêter jamais sur quelque chose en particulier, se contentant de suivre le guide que constituait Gabriel alors qu'il les amenait jusqu'à la chambre à coucher. On pouvait dire que l'endroit était chaleureux, avec une vue imprenable sur l'océan, de quoi se concocter un véritable havre de paix durant les jours à venir. Doherty en sourit instinctivement, qu'est-ce qu'il aimait sentir les effluves marines dès le lever du jour. "J'en dis qu'une seule chose... On déménage quand, ici? Pour la vie?" Il aimait la ville, bien sûr, Wren y avait d'ailleurs toujours vécu mais il y avait aussi cette part paisible qui aidait son coeur à panser ses plaies dans ce genre d'endroits et c'était exactement ce dont il avait besoin à l'heure actuelle. Il posa donc les valises avant de s'approcher à son tour du balcon et de fermer les yeux en s'accoudant là, prenant la température de ce décor merveilleux. "T'as jamais pensé à venir vivre dans un endroit comme ça? Loin de la ville. Loin de tout. Qu'est-ce qui te ferait rêver pour le futur, au final?" Qu'il réponde aux critères de Gabriel ou non, ce n'était pas l'inquiétude de Doherty à vrai dire, non, il cherchait surtout à capter ce qui le rendrait heureux. Wren ne savait pas s'il était en mesure de l'accompagner quelque part vu l'individu qu'il était devenu par la force des choses mais pourtant, c'était peut être son voeu le plus cher désormais.


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 2pCQP97
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 YC2z5ge
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 UNIyvHM
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 R5x0JQM
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 YtxTUla
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 ZsxbA8o
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 IopoGjc

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Carnahan
Gabriel Carnahan
l'entre-deux chapitres
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans (13 oct 79)
SURNOM : Gaby, Gab'. Pretty Little Galway Boy. La Tendresse, il y a longtemps.
STATUT : Perdu, le vide au cœur, le vague à l'âme.
MÉTIER : Libraire, gérant de la State Liberty (Toowong). Renoue doucement avec ses anciennes activités artistiques.
LOGEMENT : #152 Bywong Street, Toowong. Appartement au-dessus de la librairie, partagé avec Wren, deux chats (Aodh & Croustibat) et un chien (Sirius).
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tumblr_myn923ocWq1sv9k5oo1_250
POSTS : 11952 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
RPs EN COURS :
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tumblr_myn923ocWq1sv9k5oo8_250

FLASHBACK
Robin (fb1)Jameson (fb2)Malachi (fb1)

PRESENT
Timothy#1Robin#3Heather#1Primrose#1Wren#4 & Anastasia #1Anastasia#2Odessa#1Wren#5

UNIVERS ALTERNATIFS
Wreniel (ua3)Wren (ua witchwren)

DIMENSION FANTÔME
Robin (df)Clément & Kyte (df)Jameson (df)


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wk8d
Wreniel

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Htlz
Malachi

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tl3d
Gabin

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wdvb
Ciariel


RPs EN ATTENTE : Robin#2 ≈ Jameson (Irlande) ≈ Maze ≈ Ciara ≈ Cade

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 698629tortue
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 165911membre2

RPs TERMINÉS : Terminés : Clément#1MaximilienGreta#teamaperoClément#2OwenJameson (fb1)Wren#1Tea Time (ua)MPR-Robin#1ElwynWren#2Jack (fb)Wreniel (ua1)Wreniel (ua2) Wren#3Jack (df)

Archivés : Charlotte L.JunVictoriaLeahRosalynTeliaJoshuaBélialTessEllieSheridynOwen & Marius (df)Cole#teamcitrouilles (df)JosephJadyn (df)LiamCoraMaximilien (fb)CleoChadna (df)Myrddin (df)SavannahViniel 50's (ua)Deviniel (ua)JamesonTerrenceLizzieFreya (ua)Zelda (fb)SachaLudwig (fb1)Ludwig#1Ezechiel (ua)EveJill (fb)RDBCA

AVATAR : Hugh Dancy
CRÉDITS : Ira', Birdie & Harley (crack) ≈ loonywaltz (ub) ≈ Me (avatar)
DC :
PSEUDO : Sleepy Raven
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19426-gabriel-carnahan-open-a-book-and-forget-the-rest https://www.30yearsstillyoung.com/t19695-gabriel-carnahan-il-est-des-rencontres-dont-la-chaleur-suffit-a-emplir-toute-une-vie-et-dont-le-deuil-vous-laisse-estropie-a-jamais https://www.30yearsstillyoung.com/t19770-gabriel-carnahan https://www.30yearsstillyoung.com/t20550-gabriel-carnahan

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 EmptyJeu 17 Déc - 16:25


Quand on a que l'amour...
UA Wreniel ~ Brisbane


Ils étaient enfin arrivés à destination, Gabriel jouant sans plus attendre les guides pour son beau suédois, l’entraînant en ces lieux paisibles qui les abriteraient pour les quelques jours à venir, répondant à toutes ces questions, comme il l’avait promis alors qu’ils étaient encore à Brisbane. C’était toujours un point d’honneur chez le petit brun, que de tenir sa parole et de se montrer honnête, cela ne changeait pas, et toutes les promesses qu’il faisait ne l’étaient jamais en l’air, si insignifiantes pouvaient-elles paraître. Ce fut donc de bon cœur qu’il conta au nordique cette histoire de famille. « Disons que c’est quelqu’un de très indépendant, elle aime mener sa vie comme elle l’entend, et n’est pas franchement du genre à se laisser dicter sa conduite ou marcher sur les pieds. Elle a du répondant et ne se laisse pas faire. Autant dire que dans une famille comme celle de ma mère, ce n’est pas un comportement qui passe très bien, moins encore venant d’une femme, et les rapports de ma tante avec mes grands-parents sont très vite devenus conflictuels. Et ça a été pire quand elle a fini par envoyer balader l’autorité parentale, mon grand-père qui fait office de patriarche indétrônable en tête, puis dans la foulée tout ce qui avait trait à la religion. Elle les a mis face à leurs contradictions et à tout ce qu’elle considérait comme de l’hypocrisie de leur part avant de claquer la porte. Ensuite elle a fait ce qu’elle voulait plutôt que ce que la famille attendait d’elle, elle a touché à un tas de choses avant de devenir architecte. Puis elle a rencontré mon oncle, dix ans de plus qu’elle, divorcé avec un fils, ça non plus ça n’est pas vraiment bien passé, ça a fait jaser. » Il suffisait véritablement d’un rien pour que la désapprobation familiale s’abatte et soit totale, dépasser du cadre était synonyme de jugements et regards de travers. La tante du petit brun en avait fait les frais bien avant lui, avant de s’éloigner de cette famille bien trop oppressante à son goût, dont elle désapprouvait le fonctionnement et les idées étriquées. Et lorsqu’elle avait appris le sort de Gaby, quelques mois après qu’il ait été mis à la porte, son ressentiment n’avait fait que grandir envers cette famille qui était la sienne. Dès lors elle avait pris son neveu sous son aile malgré la distance qui les séparait, et l’artiste ne lui en serait sûrement jamais assez reconnaissant pour cela. « Enfin ça c’était avant que je ne devienne la honte familiale évidemment. » A coté, ce que sa famille avait considéré comme des frasques de la part de sa tante, devait à présent leur paraître presque supportable en comparaison de la découverte de l’homosexualité du petit brun. Cela ils ne pouvaient le tolérer, et ils l’avaient prouvé à merveille en chassant de chez eux un garçon de tout juste dix-sept ans, jurant de l’accueillir à coups de fusil s’il osait reparaître. Toute cette histoire avait évidemment été d’une violence inouïe pour le jeune artiste, et il en gardait assurément encore de vieilles cicatrices à l’âme. Il avait appris à vivre avec cela dit, et traçait son propre chemin davantage chaque jour, auprès des personnes qui comptait et qu’il aimait, celles qui l’aimaient en retour, comme il était. « Il y a tout ça oui. Et rien que pour nous. » Car c’était bien cela le point d’orgue de ce séjour improvisé : il n’y aurait qu’eux, rien qu’eux, coupés du monde pour quelques jours. Ici personne ne viendrait les trouver, les bousculer, personne ne s’immiscerait entre eux le temps de cette parenthèse volée à la vie. Ces quelques jours où ils pourraient vivre selon leurs propres envies et règles, en suivant leur propre rythme. Ce moment qui promettait d’être idéal pour se retrouver et panser les plaies. Le lieu s’y prêtait déjà à merveille, Gaby laissant Wren appréhendait l’espace du rez-de-chaussée avant de l’entraîner à l’étage pour lui faire découvrir la vaste chambre et sa superbe vue depuis son balcon, l’ensemble semblant enchanter l’historien, pour le plus grand bonheur du bouclé. « Quand tu veux. » Et s’il arborait un sourire amusé, ce n’était en réalité qu’une demi-plaisanterie tant il aimait cet endroit et n’aurait eu aucun mal à y prendre bien plus souvent ses habitudes, bien plus encore à présent qu’il avait la certitude que les lieux plaisaient au moins autant à Wren, parce que c’était au fond tout ce qu’il recherchait le petit brun, la chance de pouvoir partager quelques soupçons d’émerveillement avec son compagnon. Ce dernier qu’il ne quitta pas des yeux alors qu’il s’avançait vers le balcon pour finalement venir s’y accouder. Gaby ne s’en lassait pas, de l’observer, de capter chacune des attitudes qui lui étaient propres, sa manière à lui de se mouvoir et d’occuper l’espace, ce quelque chose de si unique qu’il dégageait aussi. Oh bien sûr, il n’était peut-être pas franchement objectif lorsqu’il s’agissait de l’homme qu’il aimait, celui qui savait si bien captiver son attention, mais il fallait sans doute aussi y voir une habitude du jeune artiste qu’il était, toujours à tenter de cerner l’essence d’une personne, d’un lieu, d’une scène, s’en imprégner pour mieux la restituer d’une manière ou d’une autre. Et il allait sans dire que le grand suédois était devenu pour le petit brun une merveilleuse source d’inspiration au quotidien. « Si, bien sûr. » Les interrogations du grand brun laissèrent un sourire tendre se dessiner sur les lippes de Gabriel, alors qu’il s’approchait du nordique, laissant ses doigts pianoter distraitement sur le garde-corps tandis que ses yeux clairs se perdaient dans la contemplation du paysage alentour. « A vrai dire, je n’ai jamais osé trop penser au futur. » Les événements qu’il avait traversé l’avaient rendu relativement frileux quand au fait de se projeter trop loin dans le temps, le bouclé essayant de vivre un jour à la fois. Un fait qui avait malgré tout tendance à s’atténuer depuis quelques temps, comme au contact du grand suédois Gaby semblait aviser l’avenir avec davantage de sérénité. « Mais je dirais, peut-être des voyages, et puis surtout un endroit, un peu comme celui-ci, une sorte de bulle hors du monde, une safe place. Un endroit qui me ressemblerait et où je pourrais vivre librement et comme je l’entends, avec la personne que j’aime. » Et c’était bien de Wren dont il était question en l’occurrence, alors que Gabriel tuait la maigre distance qui les séparait pour finir par déposer ses lèvres contre l’épaule du nordique, renouant timidement une proximité qui lui était nécessaire. « Et toi, à quoi tu rêves ? » C’était au tour de Gaby de questionner son compagnon sur ses espérances, dans un murmure, alors qu’il ne résistait plus tellement à son envie de contact. Il vint alors se perdre au plus près de son homme, lovant doucement son visage au creux de son cou, s’enivrant de la chaleur comme du parfum de sa peau. Gabriel ne s’en lasserait décidément pas, son cœur empli d’amour ne fatiguant visiblement jamais de battre plus fort chaque fois que Wren était proche, et ce malgré les démons et les actions passées de ce dernier. Il le prenait lui dans son entièreté, simplement comme il était, avec tout ce que cela pouvait signifier. Et si seulement le grand brun avait pu percevoir tout cela, sentir la chamade de son palpitant, il aurait su immédiatement pourquoi le jeune artiste l’avait choisi lui, et pourquoi il était si sûr de lui lorsqu’il lui assurait qu’il ne fuirait pas. Il l’aimait tant, assurément bancal, certainement maladroitement, mais surtout aussi profondément qu’avec une infinie sincérité.
@Wren Doherty & Gabriel
2981 12289 0


Et je divague, j'ai peur du vide. Je tourne des pages, mais des pages vides. Poussière errante, je n'ai pas su me diriger. Chaque heure demande pour qui, pour quoi, se redresser.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 OrLErGE
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 6kSzRZQ
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Dr4dErc
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 QqLqwzn
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Q3KDf73
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 GzA2Yx9
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tumblr_pcgk1aHrdD1wb1qtpo3_250
POSTS : 45042 POINTS : 935

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 E8eb783d09b0e5d7417f30184c85b9af65c74a6d

(14) deborah ¤ deborah (wedding ua) ¤ deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme ua) ¤ maze#4 ¤ gabriel (ua3) ¤ maze (bloody ua) ¤ gabriel (witchwren ua) ¤ birdie#2 ¤ mason ¤ maxence#2 ¤ anastasia#2 ¤ anastasia#3

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 V5yf

PRIMREN - I would rather walk with a friend in the dark, than alone in the light.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wraze1

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : casey ¤ stacey ¤ primrose#2
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2) ¤ ava ¤ maxence ¤ anastasia ¤ niamh ¤ gabriel#3 ¤ primrose ¤ mia#2
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : Primsou.
DC : Timothy.
INSCRIT LE : 02/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t37582-wren-keep-a-little-fire-burning-however-small-however-hidden https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 EmptyJeu 17 Déc - 20:04



Wren était toujours curieux du passé de Gabriel puisqu'il avait conscience qu'ils n'avaient pas eu la chance d'évoluer dans des milieux similaires. De son côté, le suédois avait eu un semblant de liberté puisqu'il avait eu des parents relativement démissionnaires, dépassés par la lourde charge d'une éducation de trois enfants dans un contexte financier plus ou moins misérable. Alors, le grand garçon avait été libre de tous ses mouvements, ne se faisant jamais interroger sur ses sorties ou de manière plus générale, ses fréquentations, ce qui arrangeait bien Wren par ailleurs. Il n'aurait probablement pas aimé que l'inquisition débarque pour lui demander de rendre des comptes par rapport à sa sexualité. Non, on ne l'avait pas importuné sur ce sujet et il n'avait jamais eu tellement honte d'avouer son penchant pour les deux sexes, personne dans son entourage ne s'en outrait non plus. C'était devenu plus ou moins naturel comme sujet de conversation et de toute façon, Wren n'allait jamais présenter personne chez les Doherty, toujours attiré par les histoires sans lendemain et surtout, sans sentiment. En tout cas, c'était son choix avant qu'il ne rencontre Gabriel mais depuis, il n'avait pas tellement cherché à obtenir des nouvelles du côté du reste de la famille, peut être le devrait-il pour exposer sa nouvelle situation. Gabriel, lui, n'avait pas eu cette expérience d'acceptation de la part du reste des Carnahan: on l'avait instinctivement jugé pour ses différences, même s'ils ne semblaient pas si importants dans la société actuelle. Aux yeux de Wren, ces gens-là constituaient des arriérés qui ne méritaient pas la moindre considération ni même une once de respect: comment justifier qu'on bannissait un fils, un neveu, tout cela parce qu'il aimait les hommes? Ce concept dépassait totalement le suédois et c'était toujours un choc de réaliser au fil des conversations avec le bouclé que son expérience des relations familiales se réduisaient à un si terrible rejet. Il en avait toujours le coeur pincé, même s'il ne se risquait pas à faire le moindre commentaire la majorité du temps car il n'était pas légitime en la matière, pas avec le mode de vie qu'il avait eu et les actes qu'il avait faits... Qui, par ailleurs, avaient amené la mort d'un homme. Non, il ne devait pas y repenser tout de suite, raison pour laquelle il but les paroles de son compagnon lorsqu'il mentionna sa tante et ce qui l'avait poussé à prendre la porte du cercle familial, une courageuse jeune femme à n'en pas douter. "Un véritable modèle, ta tante. Si tout le monde était comme elle, que serait le monde, hein?" Une véritable merveille aux yeux du Doherty, qui lança un sourire spontané à Gabriel, lui qui devait aimer sa tante pour tout ce qu'elle lui apportait, en plus de quelques séjours dans une maison paisible au bord de mer. "Tu les emmerdes." C'était la première fois que Wren osait laisser échapper ce genre de mots mais la situation le travaillait depuis les premières secondes car son petit brun méritait bien meilleur qu'une telle condescendance et cet afflux de violence. Doherty détestait cela, mais il ne s'étendrait pas sur le sujet, préférant s'accouder au balcon pour observer les belles couleurs de l'horizon, sentant le jeune Gabriel le rejoindre et se poster à ses côtés. Bien vite, il osa des gestes tendres, se collant à lui et Doherty le laissa agir sans la moindre gêne: il aimait ce côté affectif qu'avait le petit brun, un côté qu'il n'avait jamais vraiment eu lui-même, toujours proche des gens en apparence mais éloigné si on grattait un peu cette surface mystique. "Tu veux qu'on se barre de Brisbane et qu'on achète une bicoque en bord de mer, alors?" Etait-il contre l'idée de son côté? Wren n'avait jamais été un adepte des maisons de manière générale: il considérait être chez lui un peu partout et surtout, aux côtés des gens qui comptaient réellement, ce qui était définitivement le cas vis-à-vis de Gabriel. Que lui répondre dans ce cas? Quels rêves avait-il exactement? "J'ai jamais rêvé de grand chose, si ce n'est de m'échapper de la famille Doherty. Comme j'en serai toujours un... Je sais pas, j'ai toujours pensé que je deviendrai un historien passionné ou alors un cuisinier hors pair. J'ai toujours eu plein d'idées mais jamais assez de volonté pour aller au bout des choses. Je dois te dire qu'ouvrir un petit quelque chose à côté d'une maison en bord de mer, ça me déplairait pas." Il tourna sa tête vers lui, avec ce sourire si joyeux et aimant, un trait de Wren qu'on n'observait que trop peu lorsqu'on était quelqu'un d'éloigné de son petit monde. Gabriel était le centre même de celui-ci justement et il ne pouvait que lui prouver par des courtes attentions, il ne savait rien faire de mieux, de toute façon.


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 2pCQP97
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 YC2z5ge
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 UNIyvHM
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 R5x0JQM
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 YtxTUla
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 ZsxbA8o
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 IopoGjc

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Carnahan
Gabriel Carnahan
l'entre-deux chapitres
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans (13 oct 79)
SURNOM : Gaby, Gab'. Pretty Little Galway Boy. La Tendresse, il y a longtemps.
STATUT : Perdu, le vide au cœur, le vague à l'âme.
MÉTIER : Libraire, gérant de la State Liberty (Toowong). Renoue doucement avec ses anciennes activités artistiques.
LOGEMENT : #152 Bywong Street, Toowong. Appartement au-dessus de la librairie, partagé avec Wren, deux chats (Aodh & Croustibat) et un chien (Sirius).
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tumblr_myn923ocWq1sv9k5oo1_250
POSTS : 11952 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
RPs EN COURS :
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tumblr_myn923ocWq1sv9k5oo8_250

FLASHBACK
Robin (fb1)Jameson (fb2)Malachi (fb1)

PRESENT
Timothy#1Robin#3Heather#1Primrose#1Wren#4 & Anastasia #1Anastasia#2Odessa#1Wren#5

UNIVERS ALTERNATIFS
Wreniel (ua3)Wren (ua witchwren)

DIMENSION FANTÔME
Robin (df)Clément & Kyte (df)Jameson (df)


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wk8d
Wreniel

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Htlz
Malachi

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tl3d
Gabin

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wdvb
Ciariel


RPs EN ATTENTE : Robin#2 ≈ Jameson (Irlande) ≈ Maze ≈ Ciara ≈ Cade

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 698629tortue
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 165911membre2

RPs TERMINÉS : Terminés : Clément#1MaximilienGreta#teamaperoClément#2OwenJameson (fb1)Wren#1Tea Time (ua)MPR-Robin#1ElwynWren#2Jack (fb)Wreniel (ua1)Wreniel (ua2) Wren#3Jack (df)

Archivés : Charlotte L.JunVictoriaLeahRosalynTeliaJoshuaBélialTessEllieSheridynOwen & Marius (df)Cole#teamcitrouilles (df)JosephJadyn (df)LiamCoraMaximilien (fb)CleoChadna (df)Myrddin (df)SavannahViniel 50's (ua)Deviniel (ua)JamesonTerrenceLizzieFreya (ua)Zelda (fb)SachaLudwig (fb1)Ludwig#1Ezechiel (ua)EveJill (fb)RDBCA

AVATAR : Hugh Dancy
CRÉDITS : Ira', Birdie & Harley (crack) ≈ loonywaltz (ub) ≈ Me (avatar)
DC :
PSEUDO : Sleepy Raven
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19426-gabriel-carnahan-open-a-book-and-forget-the-rest https://www.30yearsstillyoung.com/t19695-gabriel-carnahan-il-est-des-rencontres-dont-la-chaleur-suffit-a-emplir-toute-une-vie-et-dont-le-deuil-vous-laisse-estropie-a-jamais https://www.30yearsstillyoung.com/t19770-gabriel-carnahan https://www.30yearsstillyoung.com/t20550-gabriel-carnahan

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 EmptyMer 20 Jan - 23:24


Quand on a que l'amour...
UA Wreniel ~ Brisbane


Gabriel avait promis de répondre aux questions de Wren une fois qu’ils seraient arrivés à destination, il s’y tenait à présent. Le nordique pourrait bien l’interroger sur tout ce qu’il souhaitait. Une promesse était une promesse, et la chose avait de l’importance aux yeux du petit brun. Aussi en confiait-il un peu plus au suédois, sur cet endroit où ils passeraient les quelques prochains jours, sur sa famille aussi, surtout, et par extension sur lui-même en fin de compte. Car c’était bien parmi ces personnes qu’il avait grandi, celles qui l’avaient élevé avant de le bannir comme s’il avait commis la pire des offenses. Tout cela pour quoi ? Parce que ses amours ne leur convenaient pas. Purement. Simplement. Bêtement. Le fait l’avait brisé. La blessure demeurait, moins vive qu’autrefois, certes, mais à l’occasion toujours douloureuse. Gaby en avait tant souffert, de ce violent rejet. Du jour au lendemain, il s’était retrouvé sans foyer ni famille. L’injustice était incommensurable, l’incompréhension tout aussi grande, pour ce garçon de tout juste dix-sept ans, dont le seul crime avait été de tomber amoureux. Il s’était retrouvé seul, si perdu, si abîmé. Abandonné. Par ceux-là même qui auraient dû représenter pour lui un repère, un soutien sur lequel se reposer. Au lieu de cela, ils avaient ouvert une brèche dans son âme, une blessure béante, et avec elle, étaient nées pléthores d’angoisses, d’idées noires et de peurs. Peut-être était-ce pour cela qu’il craignait tant l’abandon. Assurément. Une crainte qu’il avait peu à peu appris à apaiser, durant un temps, jusqu’à ce que Thomas ne rouvre la plaie en le jetant de son existence sans le moindre ménagement. Il s’était brisé une fois de plus, l’artiste, s’était de nouveau perdu dans une spirale des plus sombres, préférant se couper du monde plutôt que d’avoir à souffrir à nouveau, plutôt que de sentir, encore et encore, ses vieilles plaies se rouvrir et d’affronter la douleur qu’elles engendraient en lui. Du moins s’en était-il convaincu, un temps. Avant Wren. Avant que ce grand suédois ne déboule dans son existence sans crier gare et qu’il ne modifie tout, autour comme à l’intérieur, forçant Gabriel à sortir de sa coquille. Le bouclé l’avait fait, et de jour en jour il s’ouvrait davantage à son compagnon, et au monde qui les entouraient. Bien sûr, il demeurait encore fragile, volontiers fébrile. Il craignait souvent d’en faire trop, de s’accrocher trop fort au point d’en étouffer le grand nordique. Aussi faisait-il de son mieux pour trouver un équilibre au milieu de son existence. Entre son irrémédiable fragilité et l’inattendue force qu’il se découvrait parfois aux côtés de son petit-ami. Celle dont il voulait justement faire preuve pour ce dernier, pour pouvoir le soutenir lorsque les événements le tourmentaient. Comme en ce jour, tout juste quelques heures plus tôt. Lorsque la tempête s’était abattue sur eux avec violence. Gabriel avait alors tenu bon, même face à Wren, se découvrant par là même une étonnante assurance qui lui avait souvent fait défaut jusqu’alors. Une assurance qui les avait menés en ces lieux, comme une évidence. Pourtant le petit brun demeurait soucieux. Au fond de lui, derrière les sourires tendres et sincères, persistait comme un goût amer, une appréhension latente. Il ne s’inquiétait pas à cause de Wren, mais bien pour celui-ci. C’était plus fort que lui. Il redoutait les conséquences du désastre survenu quelques heures auparavant, car même s’ils avaient tenu bon au plus fort de la tempête, restait encore à dresser le bilan de celle-ci. Gabriel craignait les dommages que les événements précédents avaient pu causer à son grand suédois. Il savait bien que son impassibilité, sa distance, n’étaient que de façade. L’artiste l’avait expérimenté lorsque les derniers remparts du nordique avaient cédé, laissant la place à des larmes qui lui étaient pourtant si rares. Ainsi son souci était bien là, dans les conséquences qui découleraient de toute cette affaire, de ce qui avait pu se briser quelque part en Wren. Au moins étaient-ils tous les deux pour affronter cela, ensemble. Peut-être la solution était-elle là au fond, peut-être était-ce cela la réponse pour un mieux à venir ? C’était à espérer. « Un endroit un peu plus fréquentable, j’imagine. » Gaby laissa ses prunelles claires glisser sur le paysage alentour, non sans accorder une oreille attentive aux mots de son homme. « Tu as raison. » Une concession, alors que le bleu de ses yeux vint finalement se perdre dans le vert d’eau des siens, un sourire doux étirant tendrement les lèvres du bouclé. Wren avait raison, oui. Le jeune artiste le savait, bien qu’il ne fût sans doute pas encore tout à fait prêt à réutiliser les mots choisis par le nordique. Et pourtant, ils étaient parfaitement choisis. Gabriel devait se défaire de ceux qui l’avaient si brutalement jugé, et ne plus se soucier que de ceux qui comptaient vraiment. En tête desquels présidait Wren. Son beau suédois, dont il s’était irrémédiablement rapproché, comme irrésistiblement aimanté, jusqu’à perdre son visage au creux de son épaule et de son cou. Juste profiter un moment de sa chaleur, s’enivrer du parfum de sa peau, et oublier tout le reste. « Pourquoi pas oui, je crois que ça me plairait. » Le bouclé perdit alors son sourire contre l’épiderme du nordique, comme une réponse à la merveilleuse proposition de ce dernier. Wren, le bord de mer, la douceur de vivre, que pouvait-il bien rêver de plus beau ? « Mais tu sais, tant que c’est avec toi je crois que je pourrais aller n’importe où. » Une évidence, comme il le suivrait au bout du monde si tel était son envie. Gabriel se redressa doucement, pour le plaisir de détailler avec délicatesse le moindre trait du visage de son compagnon, de l’angle de ses pommettes à la courbe de ses lèvres, alors que celui-ci semblait songeur l’espace d’un instant. « Dans ce cas à défaut de pouvoir réellement s’échapper de nos familles on pourrait au moins essayer de prendre un chemin différent du leur, qu'est-ce que tu en dis ? » Puisque leur famille respective avait emprunté des routes bien trop tumultueuses, autant choisir des chemins de traverse qui leur correspondraient mieux à tous deux. « J’adorerais te voir suivre tes passions. Il est peut-être temps de mettre tes idées à l’œuvre. » Le ton de Gabriel était aussi doux que le regard qu’il adressa alors à Wren était tendre. Il croyait en lui, en ce qu’il pouvait accomplir, du fond du cœur, et c’était assurément ce que ses prunelles bleutées contaient pour lui à cet instant. « Ca ne me déplairait pas non plus. » Bien au contraire même, l’idée avait, à vrai dire, tout du plus suave des rêves. Wren sourit alors. Et soudain le souci latent de Gaby sembla s’estomper bien plus franchement. Oh comme il l’aimait ce sourire. Comme il lui réchauffait le cœur par tout ce qu’il pouvait exprimer silencieusement. L’artiste s’y perdit un peu, beaucoup, dans la contemplation de son beau suédois, ses propres lippes s’étirant doucement à leur tour, en guise de réponse. « Qu’est-ce que j’aime quand tu souris. » L’aveu lui échappa dans un murmure, avant qu’il n’en vienne à mordre inconsciemment ses propres lèvres, réfrénant une soudaine et impérieuse envie d’embrasser cet homme qui comptait tant à ses yeux. Parce qu’il l’aimait lui, comme aucun autre auparavant, et assurément comme aucun autre après, s’il devait y en avoir.
@Wren Doherty & Gabriel
2981 12289 0


Et je divague, j'ai peur du vide. Je tourne des pages, mais des pages vides. Poussière errante, je n'ai pas su me diriger. Chaque heure demande pour qui, pour quoi, se redresser.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 OrLErGE
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 6kSzRZQ
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Dr4dErc
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 QqLqwzn
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Q3KDf73
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 GzA2Yx9
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tumblr_pcgk1aHrdD1wb1qtpo3_250
POSTS : 45042 POINTS : 935

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 E8eb783d09b0e5d7417f30184c85b9af65c74a6d

(14) deborah ¤ deborah (wedding ua) ¤ deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme ua) ¤ maze#4 ¤ gabriel (ua3) ¤ maze (bloody ua) ¤ gabriel (witchwren ua) ¤ birdie#2 ¤ mason ¤ maxence#2 ¤ anastasia#2 ¤ anastasia#3

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 V5yf

PRIMREN - I would rather walk with a friend in the dark, than alone in the light.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wraze1

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : casey ¤ stacey ¤ primrose#2
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2) ¤ ava ¤ maxence ¤ anastasia ¤ niamh ¤ gabriel#3 ¤ primrose ¤ mia#2
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : Primsou.
DC : Timothy.
INSCRIT LE : 02/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t37582-wren-keep-a-little-fire-burning-however-small-however-hidden https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 EmptyJeu 21 Jan - 1:08



Il n'était pas censé avoir la moindre compassion, pour qui que ce fut, ce n'était tout bonnement pas écrit dans le patrimoine génétique du grand suédois. Il était vrai qu'il n'avait jamais porté attention à autrui: Wren préférait être seul et c'était ce qu'il avait toujours prouvé dans ses choix de vie jusqu'à récemment. Combien de personnes avaient-elles subi ses arnaques et ses fausses bonnes paroles? Trop pour qu'il ne compte vraiment. Wren ne s'intéressait pas à cela, pas aux autres, pas à leurs peines et encore moins à leurs rêves. Ce qu'il désirait avant tout le reste, c'était se sublimer lui-même, devenir plus riche, plus fort, plus beau, un idéal inatteignable. D'où lui venait ce concept fumeux? Le grand homme n'aurait pu le dire là non plus, sûrement de son enfance troublée par les mots violents et les moments traumatisants. Il avait bien tenté de s'en remettre, plongeant son existence toute entière dans le deal de quelques drogues qui ne payaient pas de mine, entraînant dans son sillage toutes ses connaissances de l'époque. Aujourd'hui, l'un de ces individus avait péri et Wren en était le principal fautif parce qu'il l'avait jeté dès qu'il avait commencé à s'ennuyer et c'était toujours ainsi avec le suédois. Il n'arrivait pas à se satisfaire de ce qu'il avait: il fallait toujours plus et surtout toujours plus vite. Ce besoin d'adrénaline l'avait toujours heurté mais Doherty n'avait jamais pu aller contre, simplement accepter le fait qu'il avait besoin de partir beaucoup plus loin que d'autres personnes, se perdant dans des périodes houleuses où il n'était même plus en mesure de donner son prénom aux gens autour de lui. Il avait arrêté tout cela, ou en tout cas, l'historien voulait faire croire qu'il n'y retournerait plus car il était parfaitement heureux ces derniers mois, se plaisant plus que de raison autour du petit brun à ses côtés. De quoi avait-il besoin autrement? Que sa culpabilité s'apaise naturellement mais cela, Wren n'avait jamais su le faire convenablement, il fallait toujours qu'il s'abîme avec plus d'intensité, qu'il s'enfonce aussi profondément que possible, jusqu'à ce que cette douce illusion de rédemption lui échappe complètement. Il en était là, oui, dans ses tergiversations avant de réaliser que Gabriel parlait à nouveau, qu'il exposait de nouveaux faits, laissant présager un nouvel avenir pour leur duo des plus uniques. Wren tentait un fin sourire, sentant que Carnahan était prêt à faire un tel chemin avec lui, sans que le suédois ne puisse dire s'il s'agissait plutôt d'un sacrifice. Il pouvait lui faire du mal à tout instant parce qu'il était dangereux, que Gabriel devait s'en rendre compte désormais, qu'il pouvait juste s'éveiller un jour et avoir envie de le blesser, par pur égoïsme. Wren avait cette noirceur au fond de lui, quelque chose qu'il n'avait jamais pu accepter et clairement, tant qu'il ne serait pas en paix avec celle-ci, le Doherty n'irait jamais loin. Il ne s'en sortirait pas, il pourrait rêver, juste cela, mais c'était déjà trop pour un garçon comme lui. Néanmoins, il ne voulait pas y penser sur le moment, entourant la silhouette de Gabriel d'une main ferme en l'entendant lui affirmer que l'idée de ce petit cocon en bord de mer lui convenait tout aussi bien. Allaient-ils sauter le pas? En sortiraient-ils plus forts ou plus bancals, encore? Wren ne pouvait rien deviner en avance, il pouvait pourtant se targuer d'y croire et c'était là, le principal de cette affaire. "Parfait alors, on cherchera ça, après les études." Ils n'avaient pas encore terminé leur cursus, ni l'un ni l'autre, et les rentrées d'argent n'étaient pas coutumières. De plus, les deux hommes avaient encore le temps de voir venir, mine de rien, Wren se retrouvait à la colocation depuis peu de temps et les choses avaient déjà largement évolué depuis cet instant. "Et de quel chemin tu parles, exactement?" Wren n'en connaissait aucun autre qui fusse légitime. Il avait toujours été proche du mal, de la douleur et la violence, comment envisager une quelconque autre route? "Peut être. Mais j'attends de terminer le diplôme, une chose à la fois. Pourquoi toi, plutôt, tu te lances pas dans la peinture à plein temps?" Des milliers de personnes auraient certainement aimé acheter une des toiles que le brun peignait sans en faire trop. Wren aimait l'admirer en plein travail, un pêché mignon qu'il avait déjà confessé dès les premiers instants, inévitable addiction qu'il s'était découverte le plus sincèrement du monde. "Avec toi, c'est toujours plus facile de le faire." Son coeur était encore en miettes de la révélation de tantôt mais Wren devait apprendre à vivre avec, à avancer. Nul doute qu'il y penserait encore et encore, mais hors de question de tout gâcher de ce doux instant dans la brise d'un été fragile mais persistant. "Une balade en bord de mer pour découvrir notre futur environnement, ça te tente?" Il voyait ce regard allumé chez Gabriel, cette envie de plus qu'un simple sourire et Wren lui fit un clin d'oeil en relevant les sourcils, son doigt passant sur les lèvres du brun pour qu'il libère une de celles qu'il avait emprisonnée sans la moindre honte. Il souriait encore, préférant l'idée qu'il ne se blesse pas, surtout pas quand tant de beauté s'élevait encore devant eux... Il suffisait d'y croire, à partir de maintenant.


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 2pCQP97
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 YC2z5ge
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 UNIyvHM
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 R5x0JQM
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 YtxTUla
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 ZsxbA8o
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 IopoGjc

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Carnahan
Gabriel Carnahan
l'entre-deux chapitres
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans (13 oct 79)
SURNOM : Gaby, Gab'. Pretty Little Galway Boy. La Tendresse, il y a longtemps.
STATUT : Perdu, le vide au cœur, le vague à l'âme.
MÉTIER : Libraire, gérant de la State Liberty (Toowong). Renoue doucement avec ses anciennes activités artistiques.
LOGEMENT : #152 Bywong Street, Toowong. Appartement au-dessus de la librairie, partagé avec Wren, deux chats (Aodh & Croustibat) et un chien (Sirius).
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tumblr_myn923ocWq1sv9k5oo1_250
POSTS : 11952 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
RPs EN COURS :
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tumblr_myn923ocWq1sv9k5oo8_250

FLASHBACK
Robin (fb1)Jameson (fb2)Malachi (fb1)

PRESENT
Timothy#1Robin#3Heather#1Primrose#1Wren#4 & Anastasia #1Anastasia#2Odessa#1Wren#5

UNIVERS ALTERNATIFS
Wreniel (ua3)Wren (ua witchwren)

DIMENSION FANTÔME
Robin (df)Clément & Kyte (df)Jameson (df)


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wk8d
Wreniel

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Htlz
Malachi

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tl3d
Gabin

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wdvb
Ciariel


RPs EN ATTENTE : Robin#2 ≈ Jameson (Irlande) ≈ Maze ≈ Ciara ≈ Cade

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 698629tortue
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 165911membre2

RPs TERMINÉS : Terminés : Clément#1MaximilienGreta#teamaperoClément#2OwenJameson (fb1)Wren#1Tea Time (ua)MPR-Robin#1ElwynWren#2Jack (fb)Wreniel (ua1)Wreniel (ua2) Wren#3Jack (df)

Archivés : Charlotte L.JunVictoriaLeahRosalynTeliaJoshuaBélialTessEllieSheridynOwen & Marius (df)Cole#teamcitrouilles (df)JosephJadyn (df)LiamCoraMaximilien (fb)CleoChadna (df)Myrddin (df)SavannahViniel 50's (ua)Deviniel (ua)JamesonTerrenceLizzieFreya (ua)Zelda (fb)SachaLudwig (fb1)Ludwig#1Ezechiel (ua)EveJill (fb)RDBCA

AVATAR : Hugh Dancy
CRÉDITS : Ira', Birdie & Harley (crack) ≈ loonywaltz (ub) ≈ Me (avatar)
DC :
PSEUDO : Sleepy Raven
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19426-gabriel-carnahan-open-a-book-and-forget-the-rest https://www.30yearsstillyoung.com/t19695-gabriel-carnahan-il-est-des-rencontres-dont-la-chaleur-suffit-a-emplir-toute-une-vie-et-dont-le-deuil-vous-laisse-estropie-a-jamais https://www.30yearsstillyoung.com/t19770-gabriel-carnahan https://www.30yearsstillyoung.com/t20550-gabriel-carnahan

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 EmptyVen 12 Fév - 18:29


Quand on a que l'amour...
UA Wreniel ~ Brisbane


Il ne se leurrait pas, le bouclé, parfaitement conscient que la confrontation entre Wren et celui qui avait été l’un de ses camarades d’autrefois laisserait inexorablement des traces chez le nordique. Il le devinait dans son regard vert d’eau, décelait le voile qui s’étendait sur lui. Ce qu’il ignorait encore était l’étendue des conséquences réelles que ces événements auraient sur son compagnon, ce qui pouvait s’être brisé en lui. Gaby ne pouvait pas encore le deviner, ne pouvait lire dans les pensées de l’historien, tout ce qu’il était en mesure de faire à l’heure actuelle était de lui offrir sa présence, son soutien et son amour sans conditions. Lui donner toute sa tendresse, un peu d’espoir, une pointe d’insouciance, dans ces lieux coupés du monde qu’il lui offrait sur un plateau d’argent pour les jours à venir. L’artiste espérait ainsi pouvoir l’aider à panser quelques unes de ses blessures, lui apporter un peu d’apaisement, autant qu’il le pourrait. Mais il savait aussi qu’il ne lui appartenait pas de tout réparer, il était des réponses que Wren devrait assurément trouver seul. Il était néanmoins une chose que Gaby pouvait promettre, même sans mots : il serait là, pour et avec lui, aussi longtemps qu’il le voudrait bien. Le bouclé ne put retenir un frémissement en sentant le bras de son compagnon se nouer à sa silhouette avec assurance. Ou bien était-ce cette conversation, ces songes partagés, ces douces espérances, qui le rendaient quelque peu fébrile. Tout cela à la fois, à n’en pas douter. Tout cela ajouté aux événements du jour, à cette ombre latente, planant au-dessus de leur tête, qui mettrait du temps à se dissiper. Il ne l’oubliait pas, le petit brun, en gardait la marque quelque part au fond de son esprit, malgré tout. Malgré le sourire tendre qu’il esquissa à l’idée d’un coin de paradis pour les abriter dans un avenir qu’ils se laissaient à esquisser sur ce balcon baigné de soleil et d’une brise douce. « On fera ça oui. » Lui qui ne faisait habituellement jamais de plans sur la comète, qui ne se projetait jamais trop loin dans le futur, voilà qu’il acquiesçait sans la moindre hésitation aux mots du grand suédois. Certainement parce qu’il s’agissait justement de Wren et qu’avec lui l’avenir lui semblait peut-être un peu moins incertain, moins difficile à envisager. D’autant plus lorsqu’il prenait l’apparence d’un endroit bien à eux, d’un nid au bord de l’océan, de vent marin et d’embruns salés. Et même s’il ne devait s’agir que d’un rêve, au moins y auraient-ils rêvé ensemble. L’essentiel était là. « Du notre, celui qu’on tracera ensemble selon nos propres règles et envies. » Qu’ils avaient déjà commencé à tracer, assurément sans même s’en rendre compte. Un chemin de traverse, connus d’eux seuls, qu’ils seraient seuls à emprunter, qui leur ressemblerait, composé de toutes leurs forces et faiblesses. Il ne serait sûrement pas sans accrocs ni obstacles, mais au moins leur appartiendrait-il. Ils en seraient seuls maîtres, seuls à décider de la direction à prendre, loin des sentiers qui auraient être dû tous tracés pour eux, sur lesquels ils auraient dû évoluer et sans doute se perdre si la vie ne les en avait pas éloigné un tant soit peu. « Tu as raison. » Une chose à la fois, son suédois savait aussi être la voix de la raison après tout. « J’attends aussi de terminer les études. J’ai encore des choses à apprendre, et à perfectionner. Et puis au fond c’est plutôt difficile de vraiment vivre de la peinture, ou même de l’art en général. Alors ce ne sera peut-être pas pour demain. Mais je ne compte pas lâcher pour autant. » Le bouclé ignorait s’il lui serait un jour possible de vivre de son art, de ses créations, quelles qu’elles soient, dans ce monde où travail et talent ne rimaient pas nécessairement avec réussite. Il essaierait de s’en donner les moyens, mais il savait aussi qu’il lui fallait poursuivre ses études jusqu’à leur terme, qu’il lui faudrait sans doute encore cumuler pendant un moment les activités et emplois pour pouvoir s’assurer des rentrées d’argent régulières et suffisantes. L’affaire ne lui faisait toutefois pas peur, il était après tout d’un naturel travailleur et débrouillard, ne rechignant jamais à la tâche. Il ferait de son mieux, une promesse assurée. « J’espère que ça le restera. » Qu’ils auront plus de joies que de peines au compteur. Gabriel laissa un sourire éclairer légèrement son visage, comme une réponse à celui de Wren, à ses mots aussi. Toujours sincèrement touché qu’il était par ce genre de confessions. « Ca me tente, oui. » La plage et son géant nordique, la proposition était de toute beauté. Le bouclé ne pouvait qu’être définitivement tenté et partant. Il laissa un rire soufflé lui échapper en lâchant un instant les yeux envoûtant de l’historien, baissant légèrement la tête. Il savait bien qu’il avait capté l’éclat brillant au creux de ses prunelles, que pour bien des choses il était aussi facile de lire en lui que dans un livre ouvert, en particulier pour Wren qui avait apprivoisé bon nombre de ses mimiques et regards, de ses gestes et attitudes. Gaby ne savait pas cacher grand-chose de ce qu’il éprouvait, sensible qu’il était, moins encore quand c’était le grand brun qui se tenait face à lui, comme à cet instant précis. Ses doigts se perdirent une seconde contre la main de Wren, distraitement, avant qu’il ne s’ose à déposer ses lèvres au creux de sa paume. Juste un instant. Avant de se détacher doucement. « Allons-y. » Désirs retenus, fébrilité enfouie, il fit mine de s’éloigner de quelques pas, avant de se stopper net, un air soudain amusé éclairant ses traits fins. Amusé oui, par ses propres faiblesses, son manque cuisant de résistance. Etait-il vraiment incapable de lutter ? Apparemment. « Attends. » Un souffle, un murmure, alors qu’il faisait lentement volteface pour finalement mieux faire face à Wren. Le retenir, encore un peu, juste un instant, étirer le temps. Gabriel s’approcha davantage, ne laissant plus qu’une infime distance entre eux, le bleu de ses yeux bien accroché au vert d’eau de ceux du suédois. La pulpe de ses doigts s’invita alors tendrement à la rencontre de l’épiderme du grand brun, glissant le long de ses avant-bras jusqu’à ses belles et grandes mains au creux desquelles il vint nicher les siennes. Gabriel tua doucement les derniers centimètres qui les séparaient, ses lèvres venant effleurer avec délicatesse celles de son homme, sans réellement s’y attarder pourtant, l’envie malgré tout contenue, encore, juste un peu,  pour finir par se poser en un baiser plus appuyé à leur commissure. Enfin il recula à nouveau, sans un mot, juste l’esquisse d’un sourire à ses lippes, détachant avec lenteur ses doigts de ceux de l’historien à mesure que ses pas l’éloignaient de lui pour mieux le rapprocher de la porte de la pièce. Il stoppa tout près de cette dernière, sans avoir réellement détaché son regard de la haute silhouette de son compagnon. « Alors ? Premier arrivé, à la plage… » Une suggestion qu’il laissa glisser dans l’air, doucement. Si les heures étaient graves, le petit brun voulait au moins offrir un soupçon d’insouciance aux secondes. Ephémère certes, mais au moins aurait-il le mérite d’exister. L’idée resta en suspens, dans l’attente d’une réaction du beau suédois, d’un mot, d’un geste, d’une approbation ou de l’inverse, comme une preuve qu’il s’adapterait à ses souhaits, qu’ils n’étaient obligés de rien ici. Et il patientait, Gabriel, silencieux, ses prunelles claires ne quittant guère la haute silhouette du nordique, il attendait son avis, son aval. L’attendait lui, aussi, surtout, prêt à l’entraîner sur des chemins qu’il tracerait juste pour eux. Il l’avait promis, se l’était aussi promis à lui-même, aux premières heures de ce qu’ils étaient, d’amener Wren avec lui, de leur dessiner des mondes et leur imaginer des routes rien que pour eux, pour ne pas se perdre, ou au moins le faire ensemble. Une promesse qu’il referait sans la moindre hésitation. Encore et toujours.
@Wren Doherty & Gabriel
2981 12289 0


Et je divague, j'ai peur du vide. Je tourne des pages, mais des pages vides. Poussière errante, je n'ai pas su me diriger. Chaque heure demande pour qui, pour quoi, se redresser.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 OrLErGE
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 6kSzRZQ
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Dr4dErc
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 QqLqwzn
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Q3KDf73
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 GzA2Yx9
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tumblr_pcgk1aHrdD1wb1qtpo3_250
POSTS : 45042 POINTS : 935

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 E8eb783d09b0e5d7417f30184c85b9af65c74a6d

(14) deborah ¤ deborah (wedding ua) ¤ deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme ua) ¤ maze#4 ¤ gabriel (ua3) ¤ maze (bloody ua) ¤ gabriel (witchwren ua) ¤ birdie#2 ¤ mason ¤ maxence#2 ¤ anastasia#2 ¤ anastasia#3

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 V5yf

PRIMREN - I would rather walk with a friend in the dark, than alone in the light.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wraze1

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : casey ¤ stacey ¤ primrose#2
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2) ¤ ava ¤ maxence ¤ anastasia ¤ niamh ¤ gabriel#3 ¤ primrose ¤ mia#2
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : Primsou.
DC : Timothy.
INSCRIT LE : 02/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t37582-wren-keep-a-little-fire-burning-however-small-however-hidden https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 EmptyVen 12 Fév - 19:06



La douleur ne disparaîtrait pas d'elle-même cette fois là, peut être était-ce la fois de trop, le fameux instant où Wren réalisait qu'il était allé trop loin. Certes, il n'était qu'un lycéen au moment des faits et qui pouvait se targuer d'être un homme intelligent à cet âge? Pourtant, Wren savait qu'il était différent et qu'il ne pouvait pas se contenter de tels arguments parce qu'il l'avait voulu, il aimait détruire les autres, les écraser d'un revers de main et ne plus avoir à y penser jusqu'à la fin de ses jours. Alors, cette fois-ci, Doherty aurait probablement préféré qu'on ne vienne pas le trouver pour lui remettre en travers de la face tous les faits dont il était responsable... On parlait d'un décès, quelque chose qui changeait tout pour ce Wren qu'il tâchait d'être depuis des mois désormais. Aux côtés de Gabriel, il s'avérait plus doux, sûrement beaucoup plus attentionné également et il n'envisageait pas une seule seconde de l'écraser, lui, et pourtant arriverait-il à y faire autrement? Le passé revenait toujours le hanter, d'une manière ou d'une autre et peu importe les bonnes intentions du grand suédois, il ne pourrait potentiellement pas se sauver de lui-même. Il était allé trop loin, oui, et les larmes avaient coulé au beau milieu de la foule, première fois d'une longue liste où il se sentirait mal parce qu'il était responsable de la disparition d'un être parfaitement innocent. Il ne le montrerait pas devant autrui, certainement pas devant Carnahan, hors de question d'être faible face à une personne aussi sensible que lui car Wren ne voulait pas l'inquiéter avec ses états d'âmes. Il serait fort, le Doherty, aussi fort qu'il le pourrait et en attendant, il ferait en sorte d'enterrer ses pensées pour le meilleur. Penser à l'avenir, ne pas se fier à cette douleur sourde au fond de ses entrailles mais à l'espoir que les propos de Gabriel laissaient entendre. Il y viendrait, à toute cette joie, à cette peinture merveilleuse d'eux deux dans une maison comme celle-là, main dans la main à observer le reflux des marées du haut de leur balcon. C'était ce à quoi Wren pouvait s'accrocher, il se devait de le faire. "Ca me va." Qu'ils tracent leur chemin sans se soucier d'autrui, sans penser aux mille manières que d'autres pourraient les détruire. Rester positifs et ne pas s'égarer sur des routes tumultueuses. Voilà l'objectif de Wren alors qu'il se concentrait sur les dires de Gabriel, lui qui aspirait à devenir un artiste, le suédois ne doutant pas une seule seconde qu'il atteindrait son but tant son talent était immense et tout le monde le pensait alentour, tous les professeurs de l'université en tout cas. "Je suis convaincu que tu y arriveras. Si toi tu ne peux pas, alors personne ne le pourra." Il l'admirait tant, pour tout ce qu'il était capable de montrer dans ses peintures, toutes les émotions qu'il avait au fond de lui et qui ressortaient dans des moments intenses où c'était uniquement le petit bouclé et sa toile. Wren n'avait pas ce rapport au monde, il n'était pas un grand sentimental de manière générale mais pour Gabriel, il tendait à faire de nombreux efforts pour se percevoir ainsi. La preuve, il était là à le serrer contre lui en silence, lui assurant d'un hochement de tête que ce serait toujours le cas, que Wren n'aurait d'yeux que pour le petit brun, que pour cette association qui aurait pu paraître étrange de prime abord mais qui s'avérait être l'union de toute une vie au final. Doherty ne regrettait pas une seule seconde tout ce qui leur était arrivé jusqu'ici: c'était ce qui leur avait permis de devenir plus forts, de conserver un lien intense qui ne les quittait pas, Wren observant son brun se reculer... Ou pas. Il revint finalement en toute délicatesse, agissant le plus doucement du monde pour entrelacer ses doigts aux siens, venant chercher ses lèvres sans rien brusquer. Le suédois caressa les mains qu'il avait dans les siennes, répondant à son baiser d'une manière chaste qui ne lui correspondait pas véritablement habituellement mais la journée avait été riche en émotions, pourquoi pas se laisser aller à un peu de vulnérabilité? Puis, l'instant se termina avec le regard plus joueur de Carnahan qui l'observait, initiant un jeu de mômes mais auquel Wren était plus qu'heureux de prendre part, se lançant comme un dératé dans les escaliers pour s'extirper de la maison et courir dehors, les cheveux dans le vent en écoutant le bruit des vagues. Il atterrit dans le sable et huma l'air marin avec plaisir, attendant Gabriel qui ne tarderait sûrement pas à finir sa course au même endroit que lui. "Tu veux te baigner?" C'était simple: avec Wren, il ne s'agissait jamais d'en faire trop, son regard vert d'eau se relevant vers celui de son compagnon, amusé et plus heureux qu'au début du voyage. Il s'en remettrait, il n'aurait pas à vivre toujours dans cet enfer permanent, Doherty pensait que le tout était possible aux côtés du petit brun. Et personne d'autre.


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 2pCQP97
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 YC2z5ge
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 UNIyvHM
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 R5x0JQM
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 YtxTUla
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 ZsxbA8o
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 IopoGjc

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Carnahan
Gabriel Carnahan
l'entre-deux chapitres
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans (13 oct 79)
SURNOM : Gaby, Gab'. Pretty Little Galway Boy. La Tendresse, il y a longtemps.
STATUT : Perdu, le vide au cœur, le vague à l'âme.
MÉTIER : Libraire, gérant de la State Liberty (Toowong). Renoue doucement avec ses anciennes activités artistiques.
LOGEMENT : #152 Bywong Street, Toowong. Appartement au-dessus de la librairie, partagé avec Wren, deux chats (Aodh & Croustibat) et un chien (Sirius).
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tumblr_myn923ocWq1sv9k5oo1_250
POSTS : 11952 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
RPs EN COURS :
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tumblr_myn923ocWq1sv9k5oo8_250

FLASHBACK
Robin (fb1)Jameson (fb2)Malachi (fb1)

PRESENT
Timothy#1Robin#3Heather#1Primrose#1Wren#4 & Anastasia #1Anastasia#2Odessa#1Wren#5

UNIVERS ALTERNATIFS
Wreniel (ua3)Wren (ua witchwren)

DIMENSION FANTÔME
Robin (df)Clément & Kyte (df)Jameson (df)


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wk8d
Wreniel

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Htlz
Malachi

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tl3d
Gabin

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wdvb
Ciariel


RPs EN ATTENTE : Robin#2 ≈ Jameson (Irlande) ≈ Maze ≈ Ciara ≈ Cade

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 698629tortue
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 165911membre2

RPs TERMINÉS : Terminés : Clément#1MaximilienGreta#teamaperoClément#2OwenJameson (fb1)Wren#1Tea Time (ua)MPR-Robin#1ElwynWren#2Jack (fb)Wreniel (ua1)Wreniel (ua2) Wren#3Jack (df)

Archivés : Charlotte L.JunVictoriaLeahRosalynTeliaJoshuaBélialTessEllieSheridynOwen & Marius (df)Cole#teamcitrouilles (df)JosephJadyn (df)LiamCoraMaximilien (fb)CleoChadna (df)Myrddin (df)SavannahViniel 50's (ua)Deviniel (ua)JamesonTerrenceLizzieFreya (ua)Zelda (fb)SachaLudwig (fb1)Ludwig#1Ezechiel (ua)EveJill (fb)RDBCA

AVATAR : Hugh Dancy
CRÉDITS : Ira', Birdie & Harley (crack) ≈ loonywaltz (ub) ≈ Me (avatar)
DC :
PSEUDO : Sleepy Raven
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19426-gabriel-carnahan-open-a-book-and-forget-the-rest https://www.30yearsstillyoung.com/t19695-gabriel-carnahan-il-est-des-rencontres-dont-la-chaleur-suffit-a-emplir-toute-une-vie-et-dont-le-deuil-vous-laisse-estropie-a-jamais https://www.30yearsstillyoung.com/t19770-gabriel-carnahan https://www.30yearsstillyoung.com/t20550-gabriel-carnahan

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 EmptyJeu 18 Mar - 2:38


Quand on a que l'amour...
UA Wreniel ~ Brisbane


Gabriel savait bien que les choses ne seraient pas si faciles, il le pressentait. Cela paraissait évident. Ce qui venait de s’abattre sur Wren, sur eux par extension, ne s’effacerait pas en un claquement de doigts. Il y aurait des conséquences, des cicatrices, d’autres épreuves à affronter, des jours plus durs que d’autres, des nuits sûrement trop sombres. Pourtant ils étaient là. Ensemble. Et c’était peut-être finalement tout ce qui comptait réellement, ce qui les faisait tenir debout malgré tout ce qui demeurait bancal chez l’un comme chez l’autre. Ils se risquaient même à s’inventer des lendemains à deux. Des lendemains heureux. Et il y croyait, Gaby, du plus profond de son cœur. Il lui semblait les entrevoir, pouvoir presque les effleurer. Ils y viendraient, en temps voulus, à construire ces projets qu’ils s’imaginaient là, sur ce balcon. Certes, pour ce faire ils auraient du chemin à parcourir, ensemble, tout comme chacun de leur coté, mais tant qu’ils seraient là, l’un pour l’autre, l’essentiel était sauf et tous rêves et espoirs permis. « Merci, d’y croire et de me soutenir. Ca compte beaucoup pour moi. » Il était sérieux, le jeune artiste. Savoir que son bel amour croyait en lui de la sorte, qu’il représentait ce soutien indéfectible, lui gonflait le cœur. Et il lui en était si sincèrement reconnaissant qu’il n’aurait sans doute su l’exprimer à la hauteur de la réalité. Alors il souriait, lui accordait toute sa tendresse en quelques gestes et en un baiser léger. Comme autant de marques d’amour et de remerciements égrenés à l’attention du suédois, pour lui, et seulement lui. Un moment de douceur qui n’appartenait qu’à eux, tout en sensibilité et subtilité, de leurs lèvres s’effleurant aux caresses de leur peau. Un moment suspendu, un échange d’une précieuse délicatesse, avant de voguer vers d’autres sphères, plus enfantines alors que l’artiste amorçait une idée de jeu, une course. Idée à laquelle le nordique adhéra en un clin d’œil alors qu’il détalait déjà à toutes jambes vers l’extérieur. Gabriel ne put contenir un rire léger, tendre, en voyant Wren se prendre ainsi au jeu. Rien ne pouvait davantage ravir son cœur que de lire cet amusement dans l’attitude de son beau nordique. Il ne tarda guère à lui emboîter le pas, ses pieds nus rencontrant bien vite le sable chaud une fois dehors. Il cavala ainsi jusqu’à la plage, ses poumons s’emplissant avec joie de l’air marin, conscient qu’il n’avait néanmoins aucune chance de rattraper le suédois qui avait creusé l’écart de ses longues foulées. Ce fut alors le souffle court et les boucles brunes en pagaille qu’il vint finalement s’échouer aux cotés de son compagnon. « Je crois que tu as gagné. » Il sourit, s’en amusant, savourant la légèreté de l’instant, alors qu’il cherchait à recouvrer un semblant de respiration cohérente après cette course folle. Assis là, il admira les environs, ses doigts fins s’amusant à tracer des arabesques insensées au milieu des grains de sable, jusqu’à ce que Wren coupe court au silence, une proposition au bout des lèvres. « J’adorerais, vraiment, c’est juste que… » Gabriel baissa les yeux autant que la voix, perdant ses prunelles dans les sillons qu’il creusait désormais nerveusement dans le sable clair. « La vérité c’est que l’océan me fait un peu peur. C’est sûrement ridicule alors que j’adore cet endroit et que c’est moi qui ai voulu t’emmener ici. Tu sais, ce n’était pas le cas quand j’étais gamin, mais après il y a eu, toutes ces histoires avec ma famille, et depuis un rien m’effraie. » Et parfois il se détestait pour cela, le petit brun, toutes ces angoisses, ces insécurités, qui le paralysaient. Il avait pourtant fait des progrès à ce sujet ces derniers mois. Le grand suédois l’y aidait assurément, remettant un peu d’ordre dans son existence par sa seule présence. Mais il y avait cependant encore bien du chemin à faire avant que Gaby ne trouve le point d’équilibre qui lui permettrait de devenir plus serein. C’était un travail de longue haleine, qui s’avérait rarement aisé. En attendant il devait apprendre à vivre avec, apaiser ses peurs, les accepter aussi, pour mieux les dépasser un jour. Et surtout, il devait s’efforcer de ne plus avoir honte de qui il était et de ce qu’il pouvait bien ressentir ou craindre. Cependant il lui manquait encore une bonne dose de confiance en soi pour ce faire. Cette confiance, bien trop malmenée ces dernières années, qu’il devait tenter de recouvrer, un jour après l’autre, un pas à la fois. Certes, la tâche demeurait ardue, néanmoins l’espoir était permis, au vu des récentes embellies, restait à Gaby de le réaliser. Ce n’était pas encore pour aujourd’hui. « Je ne sais pas pourquoi je ne t’en ai jamais parlé avant. Je crois que j’avais un peu honte. C’est idiot non ? » Ca l’était. C’était en tous cas le sentiment qu’il éprouvait à cette seconde. Le bouclé se sentait particulièrement ridicule, piquant un peu plus encore du nez alors qu’il sentait ses joues virer au rouge. Il aurait sans doute aimé se faire plus petit encore, jusqu’à pouvoir s’enfoncer dans le sable et y disparaître, là, tout de suite. Tout cela n’avait aucun sens, il le savait bien au fond de son être, mais c’était plus fort que lui. C’était ce genre d’instants où Gabriel maudissait cette trop grande émotivité qui le rendait si vulnérable, si fébrile, qui lui faisait perdre ses moyens alors même qu’il y avait assurément des choses plus graves, qu’il aurait dû essayer de se montrer plus sûr, un peu plus solide, au moins pour son compagnon, et ce particulièrement en ce jour qui avait débuté de manière si funeste. Pourtant il s’en trouvait incapable, le croyait en tous cas. Seulement, à se retourner ainsi le cerveau, il ne faisait que creuser davantage ces insécurités qui le tourmentaient d’ores et déjà. Il se créait des craintes là où elles n’avaient pas lieu d’être. Tout cela n’avait aucun sens et il s’en voulait de laisser ses doutes prendre le pas sur ce moment où la légèreté venait à peine de refleurir timidement et non sans peine. « Mais vas-y toi. » Enfin, Gabriel se redressa un peu, essayant de se rattraper alors qu’il perdait une main dans ses boucles brunes comme pour se redonner un tantinet de contenance au milieu de ce bazar ambulant qu’il était. La dernière chose qu'il souhaitait était de causer plus de soucis au nordique. Après tout, il l’avait amené en ces lieux pour lui offrir un havre de paix et de douceur, pour l’aider à mieux encaisser la dernière tempête, à panser ses plaies et en appréhender les stigmates qui demeureraient assurément. Hors de question de venir empiéter sur tout cela avec ses propres fêlures au risque de tout gâcher. Il s’y refusait, se reprenant soudain, chassant ses tourmentes d’un discret mouvement de tête alors qu’il se recomposait un tant soit peu. Ses prunelles bleutées se risquèrent finalement à s’égarer à la rencontre de celles, opalines, de Wren, alors qu’il laissait se dessiner sur ses lèvres l’esquisse d’un sourire, encore quelque peu fragile et pourtant foncièrement sincère. « Profite. » Voilà tout ce qui importait, que celui qu'il aimait ne se prive en rien. Surtout pas à cause de lui.
@Wren Doherty & Gabriel
2981 12289 0


Et je divague, j'ai peur du vide. Je tourne des pages, mais des pages vides. Poussière errante, je n'ai pas su me diriger. Chaque heure demande pour qui, pour quoi, se redresser.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 OrLErGE
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 6kSzRZQ
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Dr4dErc
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 QqLqwzn
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Q3KDf73
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 GzA2Yx9


Dernière édition par Gabriel Carnahan le Mar 23 Mar - 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wren Doherty
Wren Doherty
le feu de l'action
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans. (26.06.1989)
SURNOM : Jer, son, que des surnoms donnés par sa chère mère.
STATUT : Light up the fire of love inside and blaze the thoughts away.
MÉTIER : Dealer de rêves. Envoyé du chaos. Ex protecteur des flammes.
LOGEMENT : A emménagé au dessus d'une librairie cosy.
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Tumblr_pcgk1aHrdD1wb1qtpo3_250
POSTS : 45042 POINTS : 935

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Une habitude? Une manie? La cigarette reste sa lubie. A peu près tout ce qui concerne le feu ou la fumée reste du rayon de Wren. Il est, à vrai dire, fasciné par le phénomène, à croire que cela reste génétique. Pour autant, rien ne prouve à l'heure actuelle qu'il est destiné à la pyromanie, comme son père avant lui, à part peut être les feux de poubelles de ci de là, ou bien de forêt.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 E8eb783d09b0e5d7417f30184c85b9af65c74a6d

(14) deborah ¤ deborah (wedding ua) ¤ deborah#2 ¤ deborah#3 ¤ maze (fantôme ua) ¤ maze#4 ¤ gabriel (ua3) ¤ maze (bloody ua) ¤ gabriel (witchwren ua) ¤ birdie#2 ¤ mason ¤ maxence#2 ¤ anastasia#2 ¤ anastasia#3

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wk8d

WRENIEL - All my life, you were the mirror of my soul. I saw the good in me in you. In your eyes alone I found grace, When you are gone from me, who will see me like that?

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 V5yf

PRIMREN - I would rather walk with a friend in the dark, than alone in the light.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 E7fk

DODY - What you seek is seeking you.

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Wraze1

WRAZE - Man may have discovered fire, but women discovered how to play with it.
RPs EN ATTENTE : casey ¤ stacey ¤ primrose#2
RPs TERMINÉS : jaylen ¤ maze ¤ violet ¤ carter ¤ nadia ¤ maze#2 ¤ gabriel ¤ kane ¤ charlie ¤ freya ¤ nea(zombies) ¤ clément ¤ freya#2 ¤ freya (zombies) ¤ freya#3 ¤ elias ¤ sohan ¤ lizzie ¤ lizzie#2 ¤ lizzie#3 ¤ lizzie#4 ¤ jillian ¤ lizzie#5 ¤ lizzie#6 ¤ lizzie#7 ¤ lizzie#8 ¤ tobias ¤ lizzie#9 ¤ freya#4 ¤ lizzie#10 ¤ jillian#2 ¤ dohertys ¤ tobias#2 ¤ lizzie#11 ¤ tobias#3 ¤ birdie ¤ gabriel#2 ¤ lizzie#12 ¤ lizzie#13 ¤ lily ¤ maze ¤ gabriel (ua) ¤ mia ¤ gabriel (ua2) ¤ ava ¤ maxence ¤ anastasia ¤ niamh ¤ gabriel#3 ¤ primrose ¤ mia#2
AVATAR : Bill Skarsgård
CRÉDITS : Primsou.
DC : Timothy.
INSCRIT LE : 02/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18919-wren-today-means-nothing-today-is-just-a-ghost-that-s-haunting-me https://www.30yearsstillyoung.com/t37582-wren-keep-a-little-fire-burning-however-small-however-hidden https://www.30yearsstillyoung.com/t19006-wren-doherty

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 EmptyJeu 18 Mar - 16:24



Il ne pouvait plus se permettre d'hésiter longuement, pas alors qu'il avait déjà laissé la vie lui filer entre les doigts durant toutes ces années. Wren sentait qu'il arrivait à la croisée des chemins, ce fameux moment fatidique où le moindre choix pouvait lui être autant fatal que bénéfique et c'était le plus effrayant, de ne pas savoir quelle route choisir, ne pas connaître les conséquences de tout ce qu'il pourrait créer comme secousse. Wren avait juste envie de se sentir plus léger pour l'instant, ne pas avoir à penser au lendemain et à tous les chagrins que celui-ci engendrerait parce qu'il le savait bien, le suédois, que sa conscience ne le laisserait pas tranquille un long moment. Il avait encore les souvenirs des visages qui se succédaient au fond de son esprit et chacun d'entre eux le hanterait jusqu'à la fin de ses jours, même si Doherty se voulait invincible et toujours impénétrable. Il avait perdu quelque chose de grand alors qu'il n'était encore qu'un adolescent a priori impressionnable et influençable: il s'était laissé aller à cet esprit de manipulation pervers qu'il avait obtenu génétique de son père assurément. Le brun se doutait qu'il avait encore tout cela au fond de son grand être et qu'il ne pourrait pas toujours lutter contre l'évidence de ce qu'il était par delà les mirages qu'il tâchait de faire miroiter aux personnes qui rencontraient son chemin. Wren n'était pas aussi bon que ceux-là, il l'était beaucoup moins que Gabriel et maintenant, le petit bouclé en avait conscience, c'était également quelque chose qui le blessait parce qu'il ne comprenait pas, le nordique, que Gabriel ne le fuyait pas. Il représentait tant de dangers, il y avait tant de risques à le côtoyer trop longtemps parce qu'il pervertissait toutes les âmes qu'il touchait et Carnahan ne pourrait pas être une exception éternellement, pas quand la nature reprenait forcément le dessus un jour ou l'autre. Pourquoi y penser maintenant alors que le suédois avait promis de se poser et de laisser le flot de pensées le fuir quelques temps? Non, il valait mieux qu'il ferme doucement les yeux, qu'il laisse la candeur de Gabriel l'habiter un instant alors qu'il lui prouvait qu'il avait foi en lui, avec toutes les capacités artistiques qu'il démontrait au quotidien depuis qu'ils avaient commencé à se fréquenter tous les deux. C'était assez pour le moment, c'était moins douloureux et personne ne devait plus pleurer jusqu'à la fin de cette pause dans le cours du temps. Courir sur la plage, s'envoler à chaque pas en avant, oublier qu'il y avait encore tant de peines alentour, se concentrer sur le vent qui courait entre ses cheveux et aux frissons qu'il éprouvait en écartant les bras face à la mer, c'était tout ce que Wren désirait avant de s'écrouler au sol et d'humeur l'air marin, sentant la silhouette de Gaby se poser à côté de lui. Le silence n'était pas pensant dans ces cas là, rien ne pouvait l'être, pas même les souvenirs ou les appréhensions concernant l'avenir, juste un moment hors du temps qui les changerait à jamais. Et puis, la révélation, celle que Carnahan lui fit sans que Wren ne s'y attende après qu'il lui eut proposé une petite baignade au fond de l'océan. Le suédois se retourna vers lui et capta la peur qui happait son compagnon, il pouvait la comprendre, il vivait la même dans d'autres domaines mais pas vis-à-vis de grandes étendues aquatiques. Apparemment, l'artiste était prêt à le laisser y aller seul, juste qu'il en profite de son côté alors qu'il resterait derrière, ses doigts encore enfoncés dans les grains de sable. Wren appuya sa tête contre sa main en faisant face à la silhouette délicate de Gabriel, cet air malin collé à ses traits. "C'est pas une option acceptable ça, mon cher artiste. Et si t'affrontais ma peur maintenant? Promis, je te tiens la main tout le long, je te lâche pas tant que tu me le demandes pas. Tu peux dire merde à tes traumatismes, Gabriel, viens avec moi." Il pouvait être convaincant, le suédois lorsqu'il s'y mettait, l'observant avec ses grands yeux verts d'eau, tendant sa main libre vers celle de Carnahan, ne l'obligeant en rien à réaliser l'exercice mais il était certain qu'il pouvait le faire. Le brun avait juste besoin d'une motivation supplémentaire, de savoir qu'il ne serait pas seul pour affronter quelque chose qui le retournait depuis trop longtemps. "Et puis, je suis sûr que tu dirais pas non à voir un suédois tout nu dans l'océan... Sauf que tu peux pas si tu viens pas, un crève-coeur, tu vois bien." Il lui fit un clin d'oeil amusé, histoire de détendre l'atmosphère et suggérer à l'artiste qu'ils avaient tout pour combattre ce qui les tracassait depuis des lustres. C'était un travail qu'ils feraient, ensemble.


Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 2pCQP97
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 WJBxV7Q
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 YC2z5ge
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 UNIyvHM
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 R5x0JQM
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 YtxTUla
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 ZsxbA8o
Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 IopoGjc

LE LOVE, JO FOREVER:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA) - Page 2 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Quand on n'a que l'amour ¤ Wreniel (UA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: univers alternatifs
-