AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-30%
Le deal à ne pas rater :
FAGOR – Appareil combiné 3 en 1 Raclette + Fondue + Grill pour 8 ...
42.49 € 60.40 €
Voir le deal

 Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ezechiel Blythe
Ezechiel Blythe
le cow-boy
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans. (25.09.1983)
SURNOM : Zeke, simple, basique.
STATUT : A donné son regard à une si jolie petite fleur.
MÉTIER : Gère plus ou moins la ferme familiale. Bûcheron dans une scierie brisbanaise. Ébéniste à ses heures perdues.
LOGEMENT : Quelque part dans la campagne brisbanaise.
Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) 640dc722a2d6c8976ad0872144681af6
POSTS : 2003 POINTS : 0

PETIT PLUS : insomniaque qui ne dort pas plus de 4 heures par nuit ¤ crée des meubles, une passion qu'il réalise dans la grange de la ferme ¤ gère officieusement la ferme de ses parents depuis que son père révèle des signes de la maladie de Parkinson ¤ ne parle que très peu et surtout avec ses expressions faciales ¤ amoureux des animaux ¤ solitaire et dyslexique profond.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : maze ¤ heather ¤ eve#5 ¤ gabriel (ua) ¤ malachi (fb) ¤ alex#2

Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) 3
RPs TERMINÉS : chloe#1 ¤ birdie (fb) ¤ ginny ¤ lily ¤ chloe (fb) ¤ chloe#2 ¤ eve ¤ birdie ¤ ginny#2 ¤ chloe#3 ¤ eve#2 ¤ eve#3 ¤ eve#4 ¤ alex ¤ birdie#2
AVATAR : Adam Driver.
CRÉDITS : skywalkers.
DC : Wren, Elwyn, Ludwig & Tim.
INSCRIT LE : 30/10/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28815-never-miss-a-good-chance-to-shut-up-zeke https://www.30yearsstillyoung.com/t28823-wren-elwyn-tim-sky-zeke-daydream

Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) Empty
Message(#) Sujet: Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) EmptyVen 16 Oct - 18:00



Son blouson de cuir n'avait jamais paru aussi brillant, peut être pas autant que ses cheveux gominés, un style qu'on pourrait juger mauvais et certaines personnes dans cette ville le revendiquaient haut et fort. Ezechiel ne les regardait que du coin de l'oeil parce qu'il ne s'était jamais laissé intimider par qui que ce fut jusqu'ici et ce ne serait probablement pas aujourd'hui qu'il commencerait à avoir peur. Il savait exactement ce qu'il valait, même s'il ne savait pas lire et sombrait doucement mais sûrement au lycée. De toute manière, Zeke ne comptait pas faire d'études supérieures: ses parents n'avaient pas l'argent pour et il détestait les livres de manière générale. Lui, ce qu'il aimait, c'était la mécanique, s'amuser sous le capot des bagnoles que tous ses copains du quartier lui ramenaient parce qu'il n'avaient pas plus les moyens que lui de se payer un service standard. Être un Greaser avait son lot de problématiques: l'argent en premier lieu mais pas seulement, la réputation avant tout. De toute évidence, il n'y avait que deux catégories de personnes dans le environs: les riches et les pauvres, tous ceux qui se trouvaient être entre ces deux sphères n'avaient même pas une existence propre. Alors, tout solitaire qu'il était, le grand Blythe avait décidé de rentrer dans le club restreint des hommes en blouson de cuir, se disant qu'il pourrait s'en sortir plus aisément auprès de personnes comme lui. En réalité, Ezechiel faisait peur malgré ses dix sept ans: il parlait peu mais toujours avec franchie et sa large carrure était un argument de poids contre les emmerdeurs de Socs qui pourraient venir lui demander des noises. Personne ne lui faisait jamais rien et il ne jugeait personne, de ce fait. Un bel échange de bons procédés, en somme. Ce jour-là, le soleil tapait plus fort qu'à l'accoutumée, mais hors de question de retirer son beau cuir noir alors qu'il tapait sur des boulons à côté d'un moteur de voiture. Il entendait du bruit de l'autre côté de la rue mais Zeke ne voyait pas grand chose, il s'attendait au pire cela dit... Il n'y avait pas eu de combats entre les deux bandes rivales depuis un moment, peut-être était-il en train de préparer le coup du siècle? Il ne croyait pas si bien dire puisque, à ce moment précis, on l'attrapa par derrière, le mettant à terre et le roua de coups. Blythe n'en compta pas le nombre et il ne vit pas grand chose de ses assaillants, si ce n'était des vêtements impeccable avant qu'on ne lui retire la vue momentanément. Il put rouvrir les yeux plus tard, lorsqu'il se retrouvait de nouveau seul, du sang parsemant le sol autour de lui, se doutant qu'il ne s'agissait que d'un premier round. Une vengeance arriverait et la guerre ne cesserait jamais. Pas ici.

@Gabriel Carnahan



       
L'univers a ses mystères, words are mysteries.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Carnahan
Gabriel Carnahan
l'entre-deux chapitres
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans (13 oct 79)
SURNOM : Gaby, Gab'. Pretty Little Galway Boy. La Tendresse, il y a longtemps.
STATUT : Perdu, égaré entre les chapitres de sa vie. Le vide à l'intérieur.
MÉTIER : Libraire, gérant de la State Liberty (Toowong).
LOGEMENT : #152 Bywong Street, Toowong. Appartement au-dessus de la librairie, partagé avec Wren, deux chats (Aodh & Croustibat) et un chien (Sirius).
Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) IyJb
POSTS : 6089 POINTS : 0

RPs EN COURS : FLASHBACK
Robin (fb1)Jameson (fb2)Jill (fb)Ludwig (fb1)

PRESENT
TimothyWren#3RDBCAEveRobin#3Ludwig#1

UNIVERS ALTERNATIFS
Wren (ua3)Ezechiel (ua)

DIMENSION FANTÔME
Robin (df)Clément & Kyte (df)Jameson (df)Jack (df)


Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) Wk8d
Wreniel

Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) Tl3d
Gabin

Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) 21hc
Ludwiel

Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) Wdvb
Ciariel


RPs EN ATTENTE : Robin#2 ≈ Jameson (Irlande) ≈ Maze ≈ Ciara ≈ Malachi


RPs TERMINÉS : Terminés : Clément#1MaximilienGreta#teamaperoClément#2OwenJameson (fb1)Wren#1Tea Time (ua)MPR-Robin#1ElwynWren#2Jack (fb1)Wren (ua1)Wren (ua2)

Archivés : Charlotte L.JunVictoriaLeahRosalynTeliaJoshuaBélialTessEllieSheridynOwen & Marius (df)Cole#teamcitrouilles (df)JosephJadyn (df)LiamCoraMaximilien (fb)CleoChadna (df)Myrddin (df)SavannahViniel 50's (ua)Deviniel (ua)JamesonTerrenceLizzieFreya (ua)Zelda (fb)Sacha

PSEUDO : Sleepy Raven
AVATAR : Hugh Dancy
CRÉDITS : Ira', Birdie & Harley (crack) ≈ loonywaltz (ub) ≈ Sleepy Raven (avatar)
DC :
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19426-gabriel-carnahan-open-a-book-and-forget-the-rest https://www.30yearsstillyoung.com/t19695-gabriel-carnahan-il-est-des-rencontres-dont-la-chaleur-suffit-a-emplir-toute-une-vie-et-dont-le-deuil-vous-laisse-estropie-a-jamais https://www.30yearsstillyoung.com/t19770-gabriel-carnahan https://www.30yearsstillyoung.com/t20550-gabriel-carnahan

Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) Empty
Message(#) Sujet: Re: Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) EmptySam 17 Oct - 1:37


Nothing gold can stay
UA Zekiel ~ Années 60
Nature’s first green is gold, / Her hardest hue to hold. / Her early leaf’s a flower; / But only so an hour. / Then leaf subsides to leaf. / So Eden sank to grief, / So dawn goes down to day. / Nothing gold can stay. - R. Frost
Gabriel observait distraitement le paysage qui défilait derrière la fenêtre, le regard perdu dans le vague, les pensées voguant bien loin du brouhaha qui emplissait l’habitacle de la voiture de son frère. C’était la première sortie officielle du véhicule flambant neuf, il fallait marquer le coup. Du moins était-ce l’avis de Michael et de sa bande d’amis braillards, bien décidés à savoir ce que la bête à la carrosserie rutilante avait sous le capot. L’ainé de la fratrie prenait un malin plaisir à faire vrombir le moteur de son tout nouveau jouet, piquer quelques pointes et klaxonner quelques demoiselles au passage tandis que les autres s’esclaffaient à n’en plus pouvoir. Le jour et la nuit à coté du petit brun silencieux qui se faisait oublier dans un coin du véhicule. S’l avait pu choisir il aurait préféré être quelque part à griffonner vers et croquis dans son carnet ou perdu entre les pages d’un livre, mais il n’avait pu échapper à la poigne de fer de son frère, lui qui s’était mis en tête de faire de son cadet un homme, un vrai. A vrai dire Gaby et lui n’avait jamais eu grand-chose en commun d’autre que leur sang. Michael était l’ainé, le sportif, le charmeur, le fils prodige, la fierté parentale, voué à un avenir brillant, entre grande carrière et ambitions politiques, et, aux yeux de leur père, l’image même de l’homme viril destiné à diriger les autres. Gabriel était tout l’inverse, dernier enfant arrivé sur le tard, plusieurs années après un premier garçon puis une fille, autant dire qu’il n’avait jamais été réellement désiré dans un couple plus maintenu par l’habitude et les convenances que par une quelconque affection. Dès lors il n’était guère étonnant de constater le peu d’intérêt que lui manifestaient ses parents, et il n’était rien de dire que le benjamin était aussi le vilain petit canard de la famille. Doux et sensible, effacé et discret, la silhouette fine, il se passionnait plus aisément pour la littérature et l’art que pour les affaire familiales. Une fois de plus il demeurait silencieux, perdu dans un monde qui n’appartenait qu’à lui, du moins jusqu’à ce qu’il sente la voiture ralentir. L’atmosphère avait soudain changé, tout comme le ton de ses comparses imposés. Gabriel suivit alors des yeux leurs regards, curieux de savoir ce qui captait ainsi leur attention. Il l’aperçut alors le blouson de cuir brillant sous le soleil, et il sut à la seconde même ce qui se tramait dans les cervelles dérangées des autres. Il en aurait presque eu la nausée tant il s’était instantanément tendu. Le petit brun n’était pas dupe, il avait beau ne jamais avoir directement assisté à une des nombreuses confrontations qui opposaient greasers et socs, il savait parfaitement ce qui se préparait. Et le sourire mauvais qu’arborait son frère ne lui disait rien qui vaille. A raison. « Eh les gars, vous ne croyez pas qu’il est temps que mon petit frère apprenne comment ça se passe ici ? » Des gloussements et des approbations pour réponses quand Gabriel, lui, palissait à vue d’œil. « Michael ne… » Il n’eut pas le temps de finir que son frère lui asséna un « Amène-toi » en le tirant sans ménagement hors de la voiture pour emboîter le pas au reste de la bande. Gabriel eut beau se débattre rien n’y fit, il ne put qu’assister, impuissant, à la scène qui suivit. Tout lui échappait, il se tenait juste là, tétanisé, incapable de se mouvoir face à un tel déchaînement de violence. Et voilà que son frère l’obligeait à rentrer dans la mêlée. « Cogne ! » L’ordre du leader, autoritaire, celui qui ne souffrait aucun refus. Il n’en fit rien, le petit brun, évidemment, alors que le bleu de ses yeux se perdait dans le rouge du sang qui parsemait le visage de la victime de son frère et sa bande. Eux qui riaient, insultaient, frappaient encore et encore, et Michael, qui saisit soudain un outil qui passait à portée de main. Il allait frapper, il le ferait fort, Gabriel le savait. Et ce fut le geste de trop, celui qui fit revenir le sang dans son corps, qui le poussa à réagir, attrapant le bras de l’ainé, le stoppant dans sa course. « Arrête ! » Un mot, lâché si fort que tous tournèrent leur regard vers lui, mais c’était bien celui de son frère qui était le plus sombre, comme il venait d’inconsciemment remettre en cause son autorité, et personne ne s’opposait à lui impunément. Et le revers fut immédiat, cuisant. Ni une ni deux le poing de Michael vint heurter sa pommette avec force, sonnant le bouclé, si surpris qu’il s’en retrouva à terre. « Alors comme ça tu veux défendre ce sale type ? Très bien. Tout le monde dans la voiture. » Tous s’exécutèrent, sans un mot, personne n’osant contredire celui qui s’était érigé en chef de meute depuis des années déjà. « Vas-y, débrouille-toi avec lui. Un conseil, t’as intérêt à courir vite. » La seconde suivante il mettait les voiles, laissant derrière lui un Gabriel désemparé, la douleur irradiant sa joue. Que faire maintenant ? La sagesse lui commandait de filer sans délais, qui savait ce qu’il se passerait si d’autres greasers débarquaient et le trouvait là ? Pourtant il ne put s’empêcher de poser son regard sur le garçon étendu à quelques pas, pour finalement s’approcher. Inconscience la plus totale quand chaque minute qui passait le rapprochait d’un danger qu’il ne mesurait sans doute pas assez. Innocence incurable à présent qu’il tentait d’éponger, d’un mouchoir brodé immaculé, un peu du sang qui couvrait la peau du grand brun, comme si ce geste avait pu faire pardonner ce qui venait de se passer. Du moins jusqu’à ce qu’il le sente soudain tressaillir, Gaby reculant vivement, dans un tardif instinct de survie, retenant son souffle, alors que l’autre rouvrait les yeux sur le monde. Etait-il vraiment prêt à payer pour la violence de son frère ?
2981 12289 0



Save me from the nothing I've become

Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) WJBxV7Q
Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) OrLErGE
Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) QqLqwzn
Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) 165911membre2


Dernière édition par Gabriel Carnahan le Mar 17 Nov - 19:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ezechiel Blythe
Ezechiel Blythe
le cow-boy
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans. (25.09.1983)
SURNOM : Zeke, simple, basique.
STATUT : A donné son regard à une si jolie petite fleur.
MÉTIER : Gère plus ou moins la ferme familiale. Bûcheron dans une scierie brisbanaise. Ébéniste à ses heures perdues.
LOGEMENT : Quelque part dans la campagne brisbanaise.
Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) 640dc722a2d6c8976ad0872144681af6
POSTS : 2003 POINTS : 0

PETIT PLUS : insomniaque qui ne dort pas plus de 4 heures par nuit ¤ crée des meubles, une passion qu'il réalise dans la grange de la ferme ¤ gère officieusement la ferme de ses parents depuis que son père révèle des signes de la maladie de Parkinson ¤ ne parle que très peu et surtout avec ses expressions faciales ¤ amoureux des animaux ¤ solitaire et dyslexique profond.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : maze ¤ heather ¤ eve#5 ¤ gabriel (ua) ¤ malachi (fb) ¤ alex#2

Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) 3
RPs TERMINÉS : chloe#1 ¤ birdie (fb) ¤ ginny ¤ lily ¤ chloe (fb) ¤ chloe#2 ¤ eve ¤ birdie ¤ ginny#2 ¤ chloe#3 ¤ eve#2 ¤ eve#3 ¤ eve#4 ¤ alex ¤ birdie#2
AVATAR : Adam Driver.
CRÉDITS : skywalkers.
DC : Wren, Elwyn, Ludwig & Tim.
INSCRIT LE : 30/10/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28815-never-miss-a-good-chance-to-shut-up-zeke https://www.30yearsstillyoung.com/t28823-wren-elwyn-tim-sky-zeke-daydream

Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) Empty
Message(#) Sujet: Re: Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) EmptyDim 18 Oct - 19:26



La surprise l'avait mis à terre et peut être, oui, que dans un autre contexte, Zeke aurait tenté de se défendre mais pour qui? Pour quoi? Il ne savait même pas pour qui il se battait, ce n'était pas tant une nouveauté: Ezechiel n'était qu'un Greaser parce qu'il désirait être comme tout le monde, sans jamais vraiment s'intégrer totalement dans leur monde. Au fond, il n'était qu'un adolescent paumé et qui n'avait pas plus d'avenir que le voisin. C'était le problème quand on habitait dans les quartiers les plus pauvres de cette ville: on avait beau faire des milliards de plan sur la comète, lorsqu'on naissait ici, on y mourait. Ezechiel ne ferait probablement pas exception et de toute évidence, il n'avait aucun talent notable qui lui permettrait de pallier à ses lacunes scolaires. Celles-ci étaient immenses malheureusement, sans qu'on ne puisse trouver d'aide à lui offrir parce qu'on le prenait seulement pour l'idiot de la classe. Ses camarades et professeurs avaient-ils tort? Le grand Bythe ne le pensait pas, il avait en tout cas conscience que son cerveau n'était pas vraiment branché comme celui des autres et il ne pouvait absolument rien y faire. Par contre, à cet instant précis, Ezechiel aurait pu réagir, ne pas se laisser abattre face à la ruée de coups dont il était la victime mais il n'avait jamais fait partie de la catégorie des Greasers extrémistes, loin de là même. Zeke ne se rappelait même pas avoir sorti son poing un jour depuis qu'il était entré officiellement dans la bande alors, il était la cible facile par excellence. On allait le laisser là, crachant du sang à chaque toux qu'il osait laisser échapper. La situation paraissait inquiétante, même pour lui, qui rouvrait l'oeil au moment où il sentait que quelqu'un tâchait d'essuyer son visage. Blythe ne vit pas tout de suite de qui il s'agissait: il ne savait qu'une chose, il n'était pas question de son frère, il aurait forcément sorti une petite vanne ou se serait envolé dans un excès de rage pour aller mettre une raclée à ses agresseurs. Au bout du compte, Zeke réussit à poser ses deux mains sur le sol pour se hisser doucement sur ses jambes, sentant le sang continuer de couler le long de ses joues. Au moins, il pouvait observer autour de lui et capter la présence d'un homme inconnu au bataillon, habillé comme un Soc forcément mais cela ne faisait pas sens... Pourquoi rester sur les lieux du crime au lieu de fuir avec ses compatriotes? "Tu fous quoi ici?" Pourquoi lui avoir épongé les traces de sang qui traînaient? Zeke aurait probablement aimé approfondir le sujet mais il eut un vertige et dût se tenir d'une main au capot de la voiture derrière lui, laissant bien malgré lui des traînées de sang s'éparpiller sur le sol à ce moment là. "Tu les connais, c'est ça?" Zeke ne doutait pas que le jeune homme était venu avec eux mais il ne comprenait pas tellement par contre ses intentions. Il le saurait peut être bientôt, vraisemblablement.



       
L'univers a ses mystères, words are mysteries.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Carnahan
Gabriel Carnahan
l'entre-deux chapitres
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans (13 oct 79)
SURNOM : Gaby, Gab'. Pretty Little Galway Boy. La Tendresse, il y a longtemps.
STATUT : Perdu, égaré entre les chapitres de sa vie. Le vide à l'intérieur.
MÉTIER : Libraire, gérant de la State Liberty (Toowong).
LOGEMENT : #152 Bywong Street, Toowong. Appartement au-dessus de la librairie, partagé avec Wren, deux chats (Aodh & Croustibat) et un chien (Sirius).
Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) IyJb
POSTS : 6089 POINTS : 0

RPs EN COURS : FLASHBACK
Robin (fb1)Jameson (fb2)Jill (fb)Ludwig (fb1)

PRESENT
TimothyWren#3RDBCAEveRobin#3Ludwig#1

UNIVERS ALTERNATIFS
Wren (ua3)Ezechiel (ua)

DIMENSION FANTÔME
Robin (df)Clément & Kyte (df)Jameson (df)Jack (df)


Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) Wk8d
Wreniel

Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) Tl3d
Gabin

Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) 21hc
Ludwiel

Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) Wdvb
Ciariel


RPs EN ATTENTE : Robin#2 ≈ Jameson (Irlande) ≈ Maze ≈ Ciara ≈ Malachi


RPs TERMINÉS : Terminés : Clément#1MaximilienGreta#teamaperoClément#2OwenJameson (fb1)Wren#1Tea Time (ua)MPR-Robin#1ElwynWren#2Jack (fb1)Wren (ua1)Wren (ua2)

Archivés : Charlotte L.JunVictoriaLeahRosalynTeliaJoshuaBélialTessEllieSheridynOwen & Marius (df)Cole#teamcitrouilles (df)JosephJadyn (df)LiamCoraMaximilien (fb)CleoChadna (df)Myrddin (df)SavannahViniel 50's (ua)Deviniel (ua)JamesonTerrenceLizzieFreya (ua)Zelda (fb)Sacha

PSEUDO : Sleepy Raven
AVATAR : Hugh Dancy
CRÉDITS : Ira', Birdie & Harley (crack) ≈ loonywaltz (ub) ≈ Sleepy Raven (avatar)
DC :
INSCRIT LE : 08/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19426-gabriel-carnahan-open-a-book-and-forget-the-rest https://www.30yearsstillyoung.com/t19695-gabriel-carnahan-il-est-des-rencontres-dont-la-chaleur-suffit-a-emplir-toute-une-vie-et-dont-le-deuil-vous-laisse-estropie-a-jamais https://www.30yearsstillyoung.com/t19770-gabriel-carnahan https://www.30yearsstillyoung.com/t20550-gabriel-carnahan

Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) Empty
Message(#) Sujet: Re: Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) EmptyDim 22 Nov - 11:42


Nothing gold can stay
UA Zekiel ~ Années 60
Nature’s first green is gold, / Her hardest hue to hold. / Her early leaf’s a flower; / But only so an hour. / Then leaf subsides to leaf. / So Eden sank to grief, / So dawn goes down to day. / Nothing gold can stay. - R. Frost
Rien de tout cela n’avait le moindre sens pour le petit brun, toute cette violence, cette brutale rivalité entre greasers et socs dont personne n’arrivait plus à déterminer l’origine réelle. Ca n’avait visiblement plus la moindre importance à présent. Il fallait seulement être de ceux qui cognaient le plus fort, et amasser les points comme les victoires sur l’adversaire. C’était une guerre de tous les instants qui se jouait dans les rues de cette Amérique des sixties, un conflit qui opposait jeunesse dorée et défavorisée dans des affrontements qui finissaient inéluctablement par tourner au drame à un moment ou un autre. Gabriel, lui, n’entendait rien à cette haine qu’il était censé vouer à quiconque arborait un peu trop fièrement un blouson de cuir. Une aversion savamment entretenue par quelques personnages tels que son frère aîné, et que la plupart suivait comme une véritable règle de conduite afin de s’intégrer et faire comme les autres. Il en allait sûrement de même dans le camp opposé, les plus convaincus entrainant ceux qui désiraient simplement être comme tout le monde pour mieux rentrer dans le rang, se fondre dans sa communauté. Alors Gaby n’était certainement pas le seul à aspirer à simplement vivre, aussi paisiblement que possible dans un monde qui leur réservait déjà bien assez d’embûches sans en rajouter d’aussi imposantes et stupides que cette inimitié qui faisait rage et dont les ravages seraient assurément lourds à porter. Le bouclé était trop doux, trop rêveur et candide, pour concevoir une explication valable à cette débâcle. Il n’y en avait pas, de toute façon, car, après tout, qu’est-ce qui pouvait bien justifier de laisser les enfants d’un même pays se battre et s’étriper de la sorte ? Ils le faisaient pourtant, chaque fois que l’occasion se présentait, et la plupart du temps dans une relative impunité. Tout au moins pour une partie d’entre eux. Gabriel le savait bien, que ses camarades des beaux quartiers pouvaient se permettre de commettre leurs méfaits sans trop se soucier des conséquences sur leur avenir. La société les couvrait, leurs familles, les forces de l’ordre, tout le monde les considérait comme l’avenir du pays, quand les greasers n’étaient vus ni plus ni moins que comme des parasites. Gaby l’avait entendu des dizaines de fois ce discours là, dans la bouche de ces soi-disant purs produits américains bien-pensants, croyants exemplaires et puritains, tous bien drapés dans leurs tissus d’apparences trompeuses. Car tous ces gens parfaitement biens sous tous rapports ne valaient en réalité pas mieux que les autres, sinon le bouclé n’aurait pas grandi dans un univers de mensonges et de faux-semblants n’est-ce-pas ?  Il ne s’y était jamais senti à sa place en fin de compte, dans ce monde-là, ni dans la vaste demeure familiale, ni au milieu de ceux avec qui il partageait un patrimoine génétique commun. C’était peut-être d’ailleurs pour cette raison qu’il avait bâti toute une bulle au sein de laquelle se réfugiait chaque fois qu’il en éprouvait le besoin, arborant dès lors cet air si songeur qui lui était propre. Toutefois pour l’heure les rêveries n’étaient plus guère d’actualité, pas lorsqu’il s’était retrouvé, bien malgré lui, pris au beau milieu du guet-apens que son frère et sa bande avait décidé de tendre au jeune homme qui gisait désormais au sol, inanimé. Du moins le resta t-il un moment, jusqu’à ce qu’il finisse par esquisser un geste et que Gaby se retrouve à tenter de mettre une vague distance de sécurité entre eux, de peur de servir de bouc-émissaire à son tour. Son cœur s’affolait autant que son souffle alors qu’il voyait le grand brun se redressait lentement, jusqu’à parvenir à tenir debout, dans une posture encore relativement incertaine après le déferlement de violence dont il avait été victime. Le petit brun avait soudain peur, il le sentait, au plus profond de ces entrailles. Il craignait ce qu’il pouvait advenir à présent qu’il se retrouvait face à ce garçon, à priori sensiblement du même âge que lui, mais déjà d’une toute autre carrure, qui avait toutes les raisons de lui en vouloir. Ou tout au moins d’en vouloir à ce qu’il représentait, lui le petit gars de bonne famille dans ses vêtements impeccables. Dès lors il ne put retenir le sursaut qui le saisit lorsque son vis-à-vis finit par ouvrir la bouche. « Je… Je suis désolé, vraiment désolé. Je ne voulais pas que ça se passe comme ça. Ca avait l’air grave alors je… » Le ton bas et légèrement bredouillant, Gaby finit par poser son regard sur le mouchoir brodé, désormais couvert de sang, qu’il tenait encore à la main. « Je voulais juste aider… » Ce ne fut qu’un souffle qui parvint à franchir ses lèvres alors que ses prunelles bleutées se relevaient lentement vers le grand brun titubant. Gabriel hocha doucement la tête en guise de réponse à la seconde question du jeune homme. Oui, il les connaissait. Oui, il était venu avec eux. Et oui, c’était son propre frère qui était à l’origine de ce carnage. Pourtant, malgré tout cela, malgré la crainte qui lui tiraillait l’estomac, en avisant la grande silhouette de ce garçon qui menaçait de s’effondrer à la moindre seconde, il ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter de son état. « Il vaudrait mieux t’asseoir, et… Soigner tout ça. Je… je peux aider, si besoin. » Gabriel n’avait pu s’en empêcher, d’ouvrir la bouche et de parler, si timidement que c’en était tout juste audible. Il ne se l’expliquait pas. Quand diable apprendrait-il à se taire et à suivre le sens commun ? Sans doute jamais, quand à chaque fois il finissait par suivre son cœur et son instinct, sans pour autant toujours en comprendre les intentions premières. Cela finirait-il par lui jouer des tours ? La réponse viendrait sûrement bien assez vite.
2981 12289 0



Save me from the nothing I've become

Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) WJBxV7Q
Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) OrLErGE
Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) QqLqwzn
Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) 165911membre2
Revenir en haut Aller en bas
Ezechiel Blythe
Ezechiel Blythe
le cow-boy
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans. (25.09.1983)
SURNOM : Zeke, simple, basique.
STATUT : A donné son regard à une si jolie petite fleur.
MÉTIER : Gère plus ou moins la ferme familiale. Bûcheron dans une scierie brisbanaise. Ébéniste à ses heures perdues.
LOGEMENT : Quelque part dans la campagne brisbanaise.
Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) 640dc722a2d6c8976ad0872144681af6
POSTS : 2003 POINTS : 0

PETIT PLUS : insomniaque qui ne dort pas plus de 4 heures par nuit ¤ crée des meubles, une passion qu'il réalise dans la grange de la ferme ¤ gère officieusement la ferme de ses parents depuis que son père révèle des signes de la maladie de Parkinson ¤ ne parle que très peu et surtout avec ses expressions faciales ¤ amoureux des animaux ¤ solitaire et dyslexique profond.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : maze ¤ heather ¤ eve#5 ¤ gabriel (ua) ¤ malachi (fb) ¤ alex#2

Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) 3
RPs TERMINÉS : chloe#1 ¤ birdie (fb) ¤ ginny ¤ lily ¤ chloe (fb) ¤ chloe#2 ¤ eve ¤ birdie ¤ ginny#2 ¤ chloe#3 ¤ eve#2 ¤ eve#3 ¤ eve#4 ¤ alex ¤ birdie#2
AVATAR : Adam Driver.
CRÉDITS : skywalkers.
DC : Wren, Elwyn, Ludwig & Tim.
INSCRIT LE : 30/10/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28815-never-miss-a-good-chance-to-shut-up-zeke https://www.30yearsstillyoung.com/t28823-wren-elwyn-tim-sky-zeke-daydream

Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) Empty
Message(#) Sujet: Re: Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) EmptyDim 22 Nov - 12:49



Il n'était pas question de faire de nouvelles rencontres lorsqu'on vivait dans les bas fonds de cette ville: on naissait seul mais on crevait aussi parfaitement seul. Zeke en avait au moins conscience, c'était déjà un début, même si pas mal de gens le traiteraient de pessimiste. A vrai dire, quand on avait le mode de vie d'un Greaser, il n'y avait pas grand chose de positif à attendre de cet univers: la plupart des enfants de la bande mouraient jeunes, dans un combat ridicule ou perdus dans les merdes gratuites du monde de la drogue et puis, le système de santé n'était pas reluisant quand on n'avait pas un centime en poche. Ceux qui s'en sortaient, Zeke en avait entendu parler: il constituait des légendes notoires, sûrement parce qu'ils étaient peu nombreux au final avoir survécu à l'enfer de leur jeunesse. Certains écrivaient des bouquins, espérant certainement que leurs anciens camarades aient suffisamment d'argent en poche pour l'acheter parce que ces mômes-là s'accrochaient au moindre espoir de pouvoir sortir de leur condition médiocre. Blythe ne faisait pas partie de ceux qui croyaient éperdument à une seconde chance, il n'arrivait déjà pas franchement à se saisir de la première, si c'en était une. Le pauvre Ezechiel continuait à subir, cette fois il s'agissait des coups de la bande rivale, pas une première et certainement pas la dernière non plus parce qu'il était une cible de choix de manière générale. Il parlait peu, n'avait pas l'air très intégré chez les Greasers non plus et la seule chose qui rendait frileux les Socs, c'était sûrement sa grande carrure et cet air féroce qu'il arborait pour seul défense face à l'oppresseur. Apparemment, cela n'avait pas suffi à ce moment-là et voilà qu'il se vidait tout doucement de son sang, sous les yeux ébahis d'un parfait inconnu qui avait l'air d'être apeuré comme jamais. Zeke pouvait le comprendre, il n'était certainement pas le bonhomme le plus avenant du quartier et en vue de son état, il ne devait pas paraître plus joyeux qu'à l'accoutumée, véritable âme vidée de tout objectif en cet instant. Il cracha une énième bulle de sang, sentant le mouvement de recul de son camarade d'infortune. "Aider?" Il ne comprenait pas tout à fait le délire puisqu'il était venu avec ses amis pour le tabasser à la base mais c'était vrai qu'il n'avait pas un air mauvais, pas comme les autres qui s'en étaient donnés à coeur joie avant de détaler comme des lâches. Au bout du compte, le grand Blythe ne pouvait que rendre les armes parce qu'il n'était pas en état pour faire de la rhétorique, attirant une des chaises de son atelier pour s'y poser sans plus de cérémonie. "T'es un bon infirmier?" Il se renseignait, au cas où, attrapant la trousse de secours sur l'établi, un incontournable quand on vivait dans ce coin de quartier. Zeke était capable de se remettre sur pied tout seul mais peut être que le Soc n'avait pas tort, peut être qu'il ferait un meilleur job que lui en la matière, qui sait.



       
L'univers a ses mystères, words are mysteries.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) Empty
Message(#) Sujet: Re: Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Nothing gold can stay ¤ Zekiel (UA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-