AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-23%
Le deal à ne pas rater :
Console PC Engine CoreGrafx mini
84.40 € 109.99 €
Voir le deal

 I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alice Tirel
Alice Tirel
la french touch
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (02.11.1992)
SURNOM : Sa sœur l'appelait Lili, personne ne l'appelle comme ça désormais. Ses amis la surnomme Ali ou Frenchie.
STATUT : Paumée, Ezra lui sert de carte "faux copain" contre ses exs. Best neighbour ever.
MÉTIER : Infirmière au St. Vincent Hospital dans le service des urgences, gérante de la pâtisserie de sa défunte sœur et petite abeille de la Ruche : bz bzzz bzzzzz bzzzzzzz bz bz bzz ( ça veut dire : la plus grande connerie de sa vie en abeille)
LOGEMENT : Appartement 160, Oxlade Drive, Fortitude Valley, avec son chat Sumo.
I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) 7759281f2085ff020196623f182cb1a3
POSTS : 1212 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à Auray, en Bretagne - En Australie depuis 2015 - A Brisbane depuis 2016 - A fait un roadtrip avec sa soeur avant de s'installer à Brisbane - Maman d'un gros chat paresseux nommé Sumo - Douée en cuisine et pâtisserie - Allergique au pollen - Sa sœur Blanche a été tuée en Septembre 2018 - A beaucoup de mal à faire son deuil.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) Tumblr_p2aid09MME1qdraaio5_250
MALICE #4 After all I drifted ashore through the streams of oceans, whispers wasted in the sand. As we were dancing in the blue, I was synchronized with you but now the sound of love is out of tune

I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) Giphy
TIRELINE #2 Danger, danger I don't fit in, I'm a stranger. Believer, believer, you can take out all the evil

I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) Giphy
STRANGREL #4 ft. Jet + #5I don't know where he's going, don't know where he's been but he's restless at night, he has horrible dreams. So we lay in the dark, we've got nothing to say, just the beating of hearts like two drums in the grey

I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) Tumblr_inline_ox6dv5XmTq1tixh2s_250
MATICE #1 (FB) Memories may be beautiful and yet what is too painful to remember we simply choose to forget so it's the laughter we will remember

Ezra - Jet #1 - Isaac - Jesse - Jessian - Mitchell#1 -esclaves des apparences - Joseph

RPs EN ATTENTE : Adèle - Anwar - Matt #2 - River
RPs TERMINÉS : voir fiche de liens
PSEUDO : Starfished
AVATAR : Victoria Pedretti
CRÉDITS : murdock (avatar) + loony"perfect"waltz (UB) + astra (signature) + myself (crackships)
DC : Dorian le rouquin
INSCRIT LE : 08/05/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30954-alice-in-underworld#1361064 https://www.30yearsstillyoung.com/t33875-beyond-two-souls https://www.30yearsstillyoung.com/t31051-alice-tirel#1365890 https://www.30yearsstillyoung.com/t31139-alice-tirel#1370384

I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) Empty
Message(#) Sujet: I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) EmptyVen 16 Oct - 23:18


Elle n’a jamais été aussi en colère Alice. Elle ne sait pas ce qu’il lui a prit. Pourquoi il est venu chez elle, pourquoi lui et Jet se sont lancé dans un match de boxe, pourquoi son vase a finit en morceaux, pourquoi son tapis a été tacheté de gouttes de sang, pourquoi son salon s’est transformé en champ de bataille, pourquoi cet affrontement à eu lieux. Elle ne comprend rien et ça l’énerve. Parce qu’il n’avait aucune raison d’attaquer l’australien, aucune raison d’avoir autant de rage en lui. Elle veut des réponses et elle en aura, coûte que coûte. Elle veut des réponses et c’est pourquoi elle marche d’un pas rapide et déterminé sur l’un des trottoirs du quartier de Toowong, la main tenant la sangle de son sac à main on ne peut plus serré. Elle passe devant plusieurs maisons. Dans le jardin de l’une d’elle, un homme d’une quarantaine d’année tond sa pelouse tandis qu’un enfant joue avec un petit chien. Sur la terrasse d’une autre, une femme étend son linge en se déhanchant sur une chanson alors qu’une homme d’une soixantaine d’année lit son journal, tranquillement installé sur une chaise. 50. 51. Elle s’arrête devant la maison portant le numéro 51. Maison dans laquelle il vit. Maison dans laquelle elle allait souvent autrefois. Petite mais charmante. Elle n’a l’air de rien du haut de ses 1m63, avec son jolie haut blanc à bretelles, sa petite veste en jean et son jean slim noir et pourtant, elle renferme une colère et une incompréhension immense.

Elle se plante devant la maison. Elle ne frappe pas à la porte, elle tambourine dessus à poing fermé. Elle se mord l’intérieur de la joue en attendant une réponse. Si il n’est pas là, elle l’attendra ici de pied ferme, aussi longtemps qu’il faudra. Elle frappe à la porte une nouvelle fois, encore plus fort que la première et enfin, elle entend des aboiements et des pas à l’intérieur. Elle tapote sur pied et croise les bras. A peine la porte ouverte, elle la pousse et force le passage pour entrer, comme lui l’a déjà fait chez elle sous la colère. Pas de bonjour. Rien du tout. Elle entre, accueillie par Otis, ou comme elle aimait le surnommé : le plus beau chien de l'univers. Ça fait bien quelques années qu’elle n’a pas vu le canidé, un peu plus de deux ans, environ.  Elle est en colère contre le maître, pas l’animal - et en tant normal elle l’aurait prit dans ses bras et elle aurait recouvert sa truffe fraîche de baisers-  alors elle se permet tout de même de venir donner quelques furtives caresses à l’Akita avant de faire volt face, les sourcils froncés. “C’était quoi ce bordel ?” Voix froide, ton sec. Elle est certaine que personne n’apprécierait avoir deux hommes en train de se battre chez eux. “Qu’est-ce qui te donne le droit de débarquer à l’improviste et de cogner mon invité sans  raisons ?!” Elle ne tourne pas autour du pot, elle rentre directement dans le vif du sujet. Elle ne définirait pas Jet comme son “invité” mais c’est tout de même mieux que “le criminel que je soignais”. Sa colère est telle que son accent français est bien plus prononcé que d’habitude, sans aucune surprise, elle risque de juré dans sa langue maternelle plus d’une fois. Elle s’approche de l’américain sans le quitter des yeux. “C’est quoi ton putain de problème ?” Elle n’est qu’une allumette qu’il pourrait briser d’un simple claquement de doigts et pourtant, elle lui fait face, elle lève légèrement la tête pour le fixer, elle ne se démonte pas devant lui, ce géant comparé à elle. Les rôles s'inversent, cette fois-ci, c’est elle qui déboule chez lui sans y être invité, c’est elle qui demande des réponses, c’est elle qui est en colère. La seule différence, c’est qu’elle ne risque pas de l’attraper par les bras pour le secouer dans tous les sens.


@Alec Strange :l:



the kindness

your kindness is helping the world, one person at a time.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alec Strange
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans
SURNOM : Alec est bien assez court, les rares qui connaissent sa vie d'avant l'appellent parfois Finn (diminutif de Finnegan), mais il s'est habitué à Alec.
STATUT : Célibataire, n'ayant que des relations superficielles, rêvant de plus.
MÉTIER : Chef cuisinier pour le restaurant qu'il gère avec son frère. Mafieux, bras droit du Club le reste du temps.
LOGEMENT : Une petite maison non loin du Club à Toowong où il habite avec son chien Otis.
POSTS : 278 POINTS : 220

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Bras droit du Club - Chef cuisinier assez connu sur Brisbane - S'il est quelqu'un de calme c'est parce qu'il se force à être toujours en contrôle, sanguin et colérique il peut devenir violent - Fait beaucoup de sport pour se contrôler, notamment la course à pied et la boxe - reste éloigné de tout ce qui touche à la drogue - loyauté sans failles pour son frère Mitchell et pour Raelyn - a de plus en plus de doutes concernant son implication dans le Club - rêve d'une vie plus simple.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) 6hVs
MITCHALEC 2 ►  There's an endless road to rediscover, know the water's sweet but blood is thicker. Oh, if the sky comes falling down, for you, there's nothing in this world I wouldn't do.

I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) Tumblr_nzhm5t4ZGV1rv6sroo2_540
RAELEC ► I'll be lying awake counting all the mistakes I've made.

I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) Giphy
STRANGREL 4 + Jet + 5 ► If I could take your hand, oh if you could understand that I can barely breath the air is thin, I fear the fall and where we'll land. We fight every night for something, when the sun sets we're both the same, half in the shadows, half burned in flames.

I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) 200w
MIALEC #4 (fb) + #6 + Geo ► We've become echoes, but echoes are fading away. So let's dance like two shadows, burning out a glory day. Devil's on your shoulder, strangers in your head, as if you don't remember, as if you can forget. It's only been a moment, it's only been a lifetime but tonight you're a stranger, some silhouette.

I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f655f414167767a46713850572d673d3d2d3637383534333232312e313537376331376236363736653664353933323234353135353333372e676966?s=fit&w=720&h=720
ALDRÉA ►Tell me what it takes to let you go. Tell me how the pain’s supposed to go.

Heiana #1 - Naomi #1



RPs EN ATTENTE : amos #3 - raelyn #3 - andréa #2 - mia #7
RPs TERMINÉS : Jessian #1 - Alice #1 (fb) - Alice 2 (fb) - Jessian #2 - Mia - Mia #2 - Alice 3 - Rae 1 (fb)  - Rae 2 - Byron - Mia #3 - Mitch #1 - Amos #1 - Amos #2 - Elizabeth - - Ichabod - Geo #1 - Andréa #1 - Mia #5
AVATAR : Henry Cavill
CRÉDITS : avocado (avatar) ; tumblr( gif) ; signa 'b ; loonywaltz (ub)
DC : Peter Mulligan & Danika Riley
INSCRIT LE : 11/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32211-alec-strange-violent-ends https://www.30yearsstillyoung.com/t34377-alec-one-day-is-hell-the-next-day-is-the-dawn

I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) Empty
Message(#) Sujet: Re: I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) EmptySam 17 Oct - 12:01




@ALICE TIREL & ALEC STRANGE
I'M SO USED TO LETTING GO BUT I DON'T WANNA BE ALONE
⤜⤐⤞


On tambourine à sa porte il n’est pas d’humeur.  Certaines parties de son visage ont pris une couleur violacée, ses poings sont abimés. Il n’a qu’une envie qu’on le laisse tranquille. Il est allé se défouler à la boxe à défaut de pouvoir continuer à frapper sur Jet. Sa colère ne semble pas vouloir redescendre et l’envie de violence reste trop présente. Parce que sa vie entière est en train de déraper. Parce qu’il a la terrible impression de ne plus rien contrôler. Et parce qu’après être parti de l’appartement d’Alice hier, il est allé boire un verre au Club pour être confronté par son ainé et qu’il a enfin laisser sortir sa colère. Alec ne sait plus où il en est.  Il en a terminé avec lui, c’est ce qu’il lui a craché à la gueule, comme une insulte à tous les choix qu’il a fait depuis qu’il est né. Une vie entière remise en question. Si l’interaction avec Jet a été l’étincelle, les braises étaient là depuis longtemps, l’incendie prêt à tout ravager. Il en a terminé avec Mitchell, Raelyn est partie et à présent il se demande si cela veut dire qu’il en a aussi terminé avec le Club, avec son restaurant, avec tout. Il ne sait pas.

La simple idée de voir quelqu’un le rebute. Mais on tambourine toujours et son chien i aboie à la porte et il n’a plus le choix que d’aller ouvrir cette porte qu’il aimerait pouvoir garder fermée.

Il a à peine le temps d’ouvrir qu’une furie est dans la pièce. Une énième, à croire que ces derniers mois, toutes les personnes qui passaient la porte de sa maison venaient pour lui hurler dessus.  Il n’a pas envie de la voir. Mais elle l’a déjà poussée,  forçant le passage pour entrer, les rôles inversés. « Qu’est ce que tu fous ?! »  Il est déjà en colère Alec. Il ne comprend pas ce qu’elle fait là, il a envie de lui dire de retourner dans les bras d’Etish. Plus il la regarde plus sa rage augmente.

“C’était quoi ce bordel ?” Elle est glaciale, son visage à lui n’est qu’un masque de colère, sa mâchoire serrée. “ Qu’est-ce qui te donne le droit de débarquer à l’improviste et de cogner mon invité sans raisons ?!” Les yeux de l’américain ne sont qu’une vision d’une tempête en mer.  Elle s’approche de lui. « “C’est quoi ton putain de problème ?” Il n’aurait pas fallu pour le mettre en colère, après tout il l’est déjà. Sa voix est tout aussi froide que la sienne alors, parce qu’il lui en veut et il ne comprend pas pourquoi pas vraiment. « C’est quoi mon putain de problème ?! T’es sérieuse là ? » Il ne comprend pas ce sentiment en train de le dévorer lorsqu’il la regarde, lorsqu’il repense à Jet à moitié à poil dans son appartement et aux mots qu’il a prononcé.  Il se contrôle encore Alec, ses poings sont serrés, il s’éloigne d’elle, conscient de ses débordements faciles.  « Qu’est ce qu’il foutait dans ton appart Etish ? » L’atmosphère est glaciale, à l’opposé de celle qu’ils avaient un instant retrouvé dans son appartement à cuisiner un marbré ensemble.  « Qu’est ce qu’il foutait dans ton appart à moitié à poil ? » Il crache. Alec n’a répondu à aucune de ses questions. «  Ce type c’est un crevard. » Ce n’est même pas comme s’il le connaissait. Bien sûr il l’a déjà vu, mais sa plus proche interaction a été celle de hier et on ne peut pas dire que ça lui ait réussi. « Tu vaux mieux que ça non ? » Il a pris un ton hautain. Qu’elle parte. Il ne veut pas la voir. Pas aujourd’hui, pas maintenant, pas quand sa vie s’écroule et qu’il ne sait plus quoi faire pour en recoller les morceaux.

⇜ code by bat'phanie ⇝


alec
How could this happen to me ? I've made my mistakes, got nowhere to run. The night goes on as I'm fading away. I'm sick of this life I just wanna scream.




I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) MFbu7yg
I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) 981744criminal
I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) Nl6guHT
I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) 4dcIXIB
Revenir en haut Aller en bas
Alice Tirel
Alice Tirel
la french touch
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (02.11.1992)
SURNOM : Sa sœur l'appelait Lili, personne ne l'appelle comme ça désormais. Ses amis la surnomme Ali ou Frenchie.
STATUT : Paumée, Ezra lui sert de carte "faux copain" contre ses exs. Best neighbour ever.
MÉTIER : Infirmière au St. Vincent Hospital dans le service des urgences, gérante de la pâtisserie de sa défunte sœur et petite abeille de la Ruche : bz bzzz bzzzzz bzzzzzzz bz bz bzz ( ça veut dire : la plus grande connerie de sa vie en abeille)
LOGEMENT : Appartement 160, Oxlade Drive, Fortitude Valley, avec son chat Sumo.
I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) 7759281f2085ff020196623f182cb1a3
POSTS : 1212 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à Auray, en Bretagne - En Australie depuis 2015 - A Brisbane depuis 2016 - A fait un roadtrip avec sa soeur avant de s'installer à Brisbane - Maman d'un gros chat paresseux nommé Sumo - Douée en cuisine et pâtisserie - Allergique au pollen - Sa sœur Blanche a été tuée en Septembre 2018 - A beaucoup de mal à faire son deuil.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) Tumblr_p2aid09MME1qdraaio5_250
MALICE #4 After all I drifted ashore through the streams of oceans, whispers wasted in the sand. As we were dancing in the blue, I was synchronized with you but now the sound of love is out of tune

I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) Giphy
TIRELINE #2 Danger, danger I don't fit in, I'm a stranger. Believer, believer, you can take out all the evil

I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) Giphy
STRANGREL #4 ft. Jet + #5I don't know where he's going, don't know where he's been but he's restless at night, he has horrible dreams. So we lay in the dark, we've got nothing to say, just the beating of hearts like two drums in the grey

I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) Tumblr_inline_ox6dv5XmTq1tixh2s_250
MATICE #1 (FB) Memories may be beautiful and yet what is too painful to remember we simply choose to forget so it's the laughter we will remember

Ezra - Jet #1 - Isaac - Jesse - Jessian - Mitchell#1 -esclaves des apparences - Joseph

RPs EN ATTENTE : Adèle - Anwar - Matt #2 - River
RPs TERMINÉS : voir fiche de liens
PSEUDO : Starfished
AVATAR : Victoria Pedretti
CRÉDITS : murdock (avatar) + loony"perfect"waltz (UB) + astra (signature) + myself (crackships)
DC : Dorian le rouquin
INSCRIT LE : 08/05/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30954-alice-in-underworld#1361064 https://www.30yearsstillyoung.com/t33875-beyond-two-souls https://www.30yearsstillyoung.com/t31051-alice-tirel#1365890 https://www.30yearsstillyoung.com/t31139-alice-tirel#1370384

I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) Empty
Message(#) Sujet: Re: I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) EmptyVen 6 Nov - 21:05


Il n’est pas d’humeur et elle s’en fout éperdument. Son visage arbore quelques bleus, l’un d’eux particulièrement voyant au niveau de sa pommette. Ils n’y sont pas allés de mains mortes ces deux-là.  Elle lui fait face, reconnaissant déjà ce regard, cette expression faciale, il avait exactement la même le soir où il est venu chez elle après qu’elle l’ait confronté sur son appartenance au gang ayant causé la mort de Blanche, le même regard lorsqu’il l’a attrapé par les bras pour la secouer dans tous les sens. Mais cette fois, ça n’arrivera pas. Et si ça arrive, ça ne sera pas la même chose, elle ripostera, parce que la colère est plus forte que tout en ce moment même. « C’est quoi mon putain de problème ?! T’es sérieuse là ? » Il s’éloigne, elle ne bouge pas. Elle croise les bras en attendant une réponse. Mais il ne répond pas à sa question, non, il répond en posant une question à son tour. « Qu’est ce qu’il foutait dans ton appart Etish ? » Qu’est-ce que ça peut bien lui faire ? Pourquoi ça lui importe ? Elle fronce les sourcils, sa mâchoire se contracte parce qu’elle n’obtient toujours pas de réponses. A moins que justement, il lui réponde indirectement. « Qu’est ce qu’il foutait dans ton appart à moitié à poil ? » Elle le fixe, se demande si ça va déraper, si il va oser la toucher sous la colère. Non, il lui a promis. «  Ce type c’est un crevard. » Il ne lui apprend rien de nouveau. Elle le sait, que Jet est “spécial”, qu’il est loin d’être quelqu’un de bien, mais au tout cas, avec elle, il a toujours été correct quand bien même il aime l’emmerder. « Tu vaux mieux que ça non ? »

Soudain, elle comprend. Il croit qu’il y a quelque chose entre elle et Jet. C’est alors qu’un rire amer s’échappe de sa bouche, elle vient se frotter les yeux de sa main libre et ricane une seconde fois. “Wow… Wow je… j’hallucine…” vient-t-elle murmurer en français à elle-même, lui tournant le dos le temps de poser son sac à main quelque part. Puis elle le regarde et s’approche de quelques pas. “J’crois bien que tu es mal placé pour juger qui je fréquente.” Parce que si ce n’était que ça, elle ne serait pas là actuellement, elle l’aurait foutu à la porte la fois où il est venu chez elle pour s’excuser. Elle l’aurait ignoré, il ne ferait plus partie de sa vie.  “J’sais pas ce qu’il a bien pu te dire, mais il était là pour que je le soigne, tu sais ? J’suis infirmière.” Infirmière par profession, infirmière au service de la Ruche. “Et c’est assez difficile de prendre soin d’une plaie sur la poitrine si le blessé garde son haut.” Elle décroise ses bras en avançant un peu plus vers lui. “ Et qu’est-ce que ça peut bien te faire si il y avait un truc entre lui et moi.” Elle ne le quitte pas du regard et ne s’arrête qu’une fois qu’elle lui fait de nouveau face. “Je dois te demander la permission pour sortir avec quelqu’un maintenant ?” dit-elle dans un petit rire jaune. Parce qu’il n’est pas en position de décider qui elle devrait fréquenter, il n’a pas son mot à dire en ce qui concerne sa vie amoureuse et sexuelle. “ Tu m’as pas répondu, Alec.” Elle plonge son regard dans le sien. Son regard à elle aussi est noir, son corps à elle aussi est crispé. Elle lui en veut, d’avoir mit son salon sans dessus dessous, d’avoir amoché Jet alors qu’elle venait de le soigner, d’avoir frapper sans raisons apparentes. Et il pense, repense et son sang bouillonne. Elle est impulsive sur le coup alors qu’elle ne l’est jamais et elle vient alors le pousser de ses deux mains - parce que d’une seule il ne bougerait pas d’un pouce. "Pourquoi ?!” Elle le pointe ensuite du doigt. “Tu te rends compte du bordel que t’as foutu ? Vous avez presque détruit mon salon ! Des voisins sont venu me demander ce qu’il s’était passé. Oh et….” Elle lâche un nouveau rire, rire nerveux et mauvais. “Pour couronner le tout, Jet sait que je connais le frère de l’ennemi numéro un de la Ruche.” Elle le regarde, hausse les épaules avant de se mordiller la lèvre inférieure. “Qu’est-ce qui t’as pris, bon sang… ?!” Sa voix se brise presque lorsqu’elle pose la question. Elle est énervée contre lui, contre Jet, contre le Club, contre la Ruche, contre tout.

@Alec Strange :l:



the kindness

your kindness is helping the world, one person at a time.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alec Strange
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans
SURNOM : Alec est bien assez court, les rares qui connaissent sa vie d'avant l'appellent parfois Finn (diminutif de Finnegan), mais il s'est habitué à Alec.
STATUT : Célibataire, n'ayant que des relations superficielles, rêvant de plus.
MÉTIER : Chef cuisinier pour le restaurant qu'il gère avec son frère. Mafieux, bras droit du Club le reste du temps.
LOGEMENT : Une petite maison non loin du Club à Toowong où il habite avec son chien Otis.
POSTS : 278 POINTS : 220

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Bras droit du Club - Chef cuisinier assez connu sur Brisbane - S'il est quelqu'un de calme c'est parce qu'il se force à être toujours en contrôle, sanguin et colérique il peut devenir violent - Fait beaucoup de sport pour se contrôler, notamment la course à pied et la boxe - reste éloigné de tout ce qui touche à la drogue - loyauté sans failles pour son frère Mitchell et pour Raelyn - a de plus en plus de doutes concernant son implication dans le Club - rêve d'une vie plus simple.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) 6hVs
MITCHALEC 2 ►  There's an endless road to rediscover, know the water's sweet but blood is thicker. Oh, if the sky comes falling down, for you, there's nothing in this world I wouldn't do.

I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) Tumblr_nzhm5t4ZGV1rv6sroo2_540
RAELEC ► I'll be lying awake counting all the mistakes I've made.

I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) Giphy
STRANGREL 4 + Jet + 5 ► If I could take your hand, oh if you could understand that I can barely breath the air is thin, I fear the fall and where we'll land. We fight every night for something, when the sun sets we're both the same, half in the shadows, half burned in flames.

I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) 200w
MIALEC #4 (fb) + #6 + Geo ► We've become echoes, but echoes are fading away. So let's dance like two shadows, burning out a glory day. Devil's on your shoulder, strangers in your head, as if you don't remember, as if you can forget. It's only been a moment, it's only been a lifetime but tonight you're a stranger, some silhouette.

I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f655f414167767a46713850572d673d3d2d3637383534333232312e313537376331376236363736653664353933323234353135353333372e676966?s=fit&w=720&h=720
ALDRÉA ►Tell me what it takes to let you go. Tell me how the pain’s supposed to go.

Heiana #1 - Naomi #1



RPs EN ATTENTE : amos #3 - raelyn #3 - andréa #2 - mia #7
RPs TERMINÉS : Jessian #1 - Alice #1 (fb) - Alice 2 (fb) - Jessian #2 - Mia - Mia #2 - Alice 3 - Rae 1 (fb)  - Rae 2 - Byron - Mia #3 - Mitch #1 - Amos #1 - Amos #2 - Elizabeth - - Ichabod - Geo #1 - Andréa #1 - Mia #5
AVATAR : Henry Cavill
CRÉDITS : avocado (avatar) ; tumblr( gif) ; signa 'b ; loonywaltz (ub)
DC : Peter Mulligan & Danika Riley
INSCRIT LE : 11/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32211-alec-strange-violent-ends https://www.30yearsstillyoung.com/t34377-alec-one-day-is-hell-the-next-day-is-the-dawn

I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) Empty
Message(#) Sujet: Re: I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) EmptyDim 8 Nov - 23:29




@ALICE TIREL & ALEC STRANGE
I'M SO USED TO LETTING GO BUT I DON'T WANNA BE ALONE
⤜⤐⤞


“Wow… Wow je… j’hallucine…J’crois bien que tu es mal placé pour juger qui je fréquente.”  

Alice rit et ça lui hérisse la peau, ne fait qu’attiser sa colère, il serre les dents, croise les bras, ne peut s’empêcher de souligner avec mépris « Que tu fréquentes ?  Donc tu te le tapes c’est ça ? »   “J’sais pas ce qu’il a bien pu te dire, mais il était là pour que je le soigne, tu sais ? J’suis infirmière. Et c’est assez difficile de prendre soin d’une plaie sur la poitrine si le blessé garde son haut.”  Alec n’arrive pas à la croire, se souvient encore trop bien des mots prononcés par Jet et ça lui met le doute dans son esprit. Il est aveuglé par sa colère, aveuglé par sa rage, aveuglé par la jalousie qui s’insinue en lui à la simple idée qu’il puisse se passer quelque chose entre eux. Il ne sait plus où il en est, ne comprend pas pourquoi sa visite chez elle l’a autant affecté. Après tout elle ne lui doit rien. Il n’était même plus sûr qu’ils étaient encore amis aujourd’hui et même en tant qu’ami il n’aurait pas eu son mot à dire sur sa vie amoureuse.

“ Et qu’est-ce que ça peut bien te faire si y’avait un truc entre lui et moi. Je dois te demander la permission pour sortir avec quelqu’un maintenant ?”    Il n’en sait rien du pourquoi ça l’atteint autant. Mais ce qui est clair c’est que l’idée de l’imaginer avec quelqu’un d’autre ait en train de le torturer au point qu’il aimerait bien s’arracher les yeux.  Pourtant il préfère nier, se concentrant sur son mépris pour garder le contrôle de la colère qui l’habite. « Je n’en ai rien à foutre d’avec qui tu sors. »  Il ment comme il respire d’une mauvaise foi absolue, crachant son poison.  Il n’a pas besoin de ça, pas maintenant, il ne veut pas l’imaginer les lèvres de la française sur celle du dealer, son corps contre le sien. Ca lui donne envie de fracasser les murs.    « Mais clairement si ton genre de mecs c’est Etish ouais vaudrait peut-être mieux."   Répond-il du tac au tac, baissant les yeux vers elle, se prétendant indifférent, au-dessus de ça.

“ Tu m’as pas répondu, Alec. Pourquoi ?! Tu te rends compte du bordel que t’as foutu ? Vous avez presque détruit mon salon ! Des voisins sont venus me demander ce qu’il s’était passé. Oh et….Pour couronner le tout, Jet sait que je connais le frère de l’ennemi numéro un de la Ruche. Qu’est-ce qui t’as pris, bon sang… ?!”   Il n’a aucune intention de lui répondre parce qu’il n’a pas de réelle réponse à lui donner, préfère se contente de réagir au quart de tour à ses paroles, cela lui semble bien plus facile que d’envisager d’expliquer son comportement.

« Parce que tu crois pas que c’est pas un problème pour moi aussi peut être ? Tu crois que t’es celle qui a le plus à perdre ici ?  C’est moi qui ait promis de te protéger jte rappelle. Tu sais ce que ça veut dire ? Ca s’appelle de la trahison en fait Alice. Donc la prochaine fois que tu comptes faire des petits repas en famille avec ta petite ruche tu me tiens au courant QUE JE DEBARQUE PAS  D’ACCORD ? »    Il a fini par hausser le ton, bien que toute la phrase ait été prononcée d’un ton sarcastique.  Il lui parle comme s’il lui apprenait la vie, comme si elle était une enfant, parce qu’à ses yeux elle l’est dans ce monde-là qui est le sien. Il ne lui dit pas alors, que finalement la trahison avait déjà commencé, que la porte du Club avait été claquée hier. Ou du moins la porte d’un Club où Mitchell était le maître.  Il ne mentionne pas non plus le fait qu’il était celui qui avait débarqué à l’improviste et qu’il n’avait rien à faire chez elle.

L’américain n’est plus raisonnable depuis qu’elle a passé la porte de sa maison mais ne semble même pas le remarquer. Il n’essaye pas de comprendre les sentiments qui le prennent, la virulence contre Jet, contre Alice soudain aussi. Il n’arrive plus à penser clairement, cherche uniquement à blesser comme lui est blessé. « J’aurais dû m’en douter que ça allait être l’étape suivante, rejoindre la Ruche, se taper ses dealers de pacotilles. Ouais ça parait logique. »  



⇜ code by bat'phanie ⇝


alec
How could this happen to me ? I've made my mistakes, got nowhere to run. The night goes on as I'm fading away. I'm sick of this life I just wanna scream.




I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) MFbu7yg
I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) 981744criminal
I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) Nl6guHT
I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) 4dcIXIB
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) Empty
Message(#) Sujet: Re: I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

I'm so used to letting go but I don't wanna be alone (Strangrel#5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: logements
-