AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Une cohabitation difficile (Caelan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Helena Horowitz
Helena Horowitz
l'amoureuse des mauvais choix
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Lena
STATUT : célibataire, abonnée aux mauvais garçons
MÉTIER : Coordinatrice au sein d'un Service de Volontariat
LOGEMENT : Une coloc surprise avec Caelan Leckie à Fortitude Valley, 47 James street
Une cohabitation difficile (Caelan)  Tumblr_inline_omfzlnVgUn1t80jpm_250
POSTS : 273 POINTS : 1100

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Est la plus jeune de sa fratrie et est très proche de son grand-frère protecteur * Vient d’une famille de forains * Adore la lecture et les voyages, même si elle n’a pas encore quitté l’Australie * Croit aux secondes chances * Candide, elle est toujours attirée par les mauvais garçons * Commence à penser à fonder une famille avec un type bien
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Tommy * Adèle * Evan * Keith #2 * Danika #2 * Martin * Isaac * Auden #4 * Jessian #2 * Max * Cody * Matthias * Dayton #2 * Love #2 * Caelan #4
RPs TERMINÉS : Keith #1 * Auden #1 (fb) * Parrainage vert - Auden #2 * Auden #3 * Danika #1 * Love #1 * May * Jessian #1 * Dimitri * Caelan #1 * Dayton #1 * Caelan #2 * Wim * Caelan #3
AVATAR : Jessica Stroup
CRÉDITS : Libella - Graphiorum - may0osh
DC : Le charmeur Zachary Taylor
INSCRIT LE : 26/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30653-helena-desireuse-de-trouver-sa-voie https://www.30yearsstillyoung.com/t30796-helena-horowitz-it-s-you-and-me-together

Une cohabitation difficile (Caelan)  Empty
Message(#) Sujet: Une cohabitation difficile (Caelan) Une cohabitation difficile (Caelan)  EmptySam 17 Oct - 23:20


@Caelan Leckie - Helena Horowitz


Mercredi soir. Cela faisait depuis vendredi dernier que Caelan et Helena cohabitaient. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette colocation imprévue ne se déroulait pas très bien. Vendredi matin, en apprenant qu’ils allaient devoir vivre ensemble, les jeunes gens s’étaient disputés. Le reste de la journée avait été beaucoup plus clément, mais Helena avait sans doute déstabilisé Caelan avec son comportement. Il fallait dire qu’elle était elle-même perdue. Caelan lui plaisait. C’était évident. Et c’était tout aussi évident que ce n’était pas sain de craquer pour son colocataire. La cohabitation n’en serait que plus difficile. Helena redoutait particulièrement le moment où Caelan ramènerait une fille à l’appartement. Elle se demandait même si elle ne devrait pas chercher un nouveau logement dès maintenant. Alors que sa tête lui disait de l’oublier, son corps, lui, lui dictait des gestes ambigus.
Ainsi, depuis vendredi soir, Caelan et Helena s’évitaient. Le samedi, la jeune femme était allée faire des courses, seule. Elle avait rempli le frigo, et même acheté des étagères supplémentaires pour sa chambre, qui trainaient dans un coin sur le sol, puisqu’elle était incapable de les fixer elle-même, avec sa maladresse légendaire. Le dimanche n’avait pas été meilleur. Helena avait fini de ranger ses affaires comme elle le pouvait, était allée courir, et avait fait plusieurs lessives.
Le lundi était finalement arrivé, comme un soulagement : la routine allait reprendre son cours, et Helena et Caelan n’auraient pas à se croiser trop souvent sans savoir quoi se dire. Enfin, ça, c’était ce que pensait la jeune femme. En réalité, elle avait besoin de partager. Elle était rentrée du boulot toute excitée, avec plein de choses à raconter à son colocataire. Elle était également impatiente de savoir comment s’était passé sa première journée de boulot. Mais Caelan n’était pas là quand elle était rentrée. Elle avait fait l’effort de préparer le repas, se disant que ça lui ferait sans doute plaisir de prendre un bon dîner après une journée épuisante. Mais elle avait fini par manger seule, et s’était même endormie avant le retour de son colocataire.
La soirée du mardi avait été semblable à celle du lundi.

Mercredi soir. Helena était rentrée tard du boulot, fatiguée et à cran, après une journée pourrie. En poussant la porte de l’appartement, elle ne s’attendait même plus à voir Caelan. Ce qu’elle ne s’attendait pas à trouver non plus, ce fut les chaussons de son colocataire, qui traînaient en plein milieu du passage et manquèrent de la faire tomber. Helena pesta, encore un peu plus en colère.
Elle lança une machine de linge, puis décida d’aller prendre une douche pour tenter de se détendre. Mais le sol de la salle-de-bains était jonché de fringues, juste à côté du panier à linge. Pestant de plus belle, Helena ramassa les vêtements sales de Caelan. Son colocataire aurait droit à une bonne discussion, lorsqu’il daignerait pointer le bout de son nez.
La jeune femme se glissa sous le jet d’eau chaude, tentant d’oublier les problèmes pour quelques minutes. Elle ressortit de la douche, un peu calmée, enfilant seulement une culotte et un T-shirt noir ample qui lui couvrait tout juste les fesses : son pyjama. Après tout, elle n’avait pas vu Caelan depuis plusieurs jours, et elle en avait marre de devoir faire attention à sa tenue vestimentaire dans son propre logement.

Helena rejoignit la cuisine, bien décidée à se préparer un bon repas, pour une personne. Mais l’évier était empli de vaisselle sale, et les tiroirs vides de casseroles et ustensiles.

« Putain, c’est pas vrai ! C’est quoi ce bordel ?! »




L’amour ne veut pas la durée, il veut l’instant et l’éternité.
by wiise


Une cohabitation difficile (Caelan)  Ez4NcGi
Une cohabitation difficile (Caelan)  OrLErGE
Une cohabitation difficile (Caelan)  FEs4GtV

Une cohabitation difficile (Caelan)  YtxTUla
Une cohabitation difficile (Caelan)  3gUsPK3
Revenir en haut Aller en bas
Caelan Leckie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans
STATUT : Divorcé
MÉTIER : Employé de la construction
LOGEMENT : Fortitude Valley, 47 James street (Avec Helena Horowitz)
Une cohabitation difficile (Caelan)  F3de94fc4ff24dff28e543f0d582228f3ffc50ca
POSTS : 302 POINTS : 2285

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Norah, Anwar, Marcus, Eagle, Laoise, Nea, Helena

Rallye des plaies
Plaie 1, Plaie 3
RPs EN ATTENTE : Norman
RPs TERMINÉS : Helena #1, Helena #2, Asher, Helena #3, Oakley
PSEUDO : Miss O'N3d
AVATAR : Antoni Porowski
CRÉDITS : praimfaya
DC : Je suis unique
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33884-caelan-we-don-t-see-things-as-they-are-we-see-things-as-we-are https://www.30yearsstillyoung.com/t33947-mistakes-are-always-forgivable-if-one-has-the-courage-to-admit-them#1506708 https://www.30yearsstillyoung.com/t34099-caelan-leckie#1516116

Une cohabitation difficile (Caelan)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Une cohabitation difficile (Caelan) Une cohabitation difficile (Caelan)  EmptyDim 18 Oct - 0:42


Caelan avait été très occupé dans les derniers jours et il ne s’en plaignait pas tellement, au fond. Ça lui avait permis de ne pas trop croiser sa colocataire après la journée étrange qu’ils avaient passée ensemble le vendredi. Sa rupture avec Jessica avait été particulièrement douloureuse alors il s’était dit qu’il prendrait son temps avant de s’investir avec quelqu'un d’autre afin d’être certain de ce qu’il voulait et qu’il n’y ait pas de malentendus. Toutefois, il n’était pas évident pour lui d’ignorer l’intérêt qu’il avait envers Helena avec sa façon d’agir avec lui et le fait qu’il n’avait eu aucun rapprochement depuis près de deux ans. Il était donc plus judicieux de passer du temps à l’extérieur de son appartement actuellement. Caelan avait donc passé sa fin de semaine à s’occuper de Julie et Aidan, à visiter Norah à l’hôpital, et à acheter des trucs de dernières minutes pour sa première journée de travail du lundi. Le lundi en question. Caelan eût une grosse première journée de formation au travail et ses nouveaux collègues l’invitèrent à aller manger un morceau et prendre une bière par la suite pour qu’ils apprennent à se connaître. Caelan était donc revenu à la maison assez tard et Helena était déjà au lit. Le lendemain, il eût une deuxième grosse journée de travail et le soir, c’était son tour à lui de s’occuper d’Aidan et Julie. Comme les enfants avaient toutes leurs choses à la maison, Caelan préférait s’occuper d’eux dans leur propre maison que de les amener chez lui. De toute façon, avec la surprise qu’il avait eue le vendredi, il s’avérait qu’il n’y avait pas de chambre supplémentaire pour que son neveu et sa filleule puissent dormir. Il n’était pas encore équipé pour leur faire faire du camping en plein milieu du salon.

Mercredi matin, Caelan déposa les deux enfants à l’école avant d’arrêter à la maison pour se changer et se faire à manger pour le petit-déjeuner, mais aussi pour le déjeuner. Malheureusement, comme il avait dû s’occuper de faire le taxi pour Aidan et Julie, il n’avait pas eu assez de temps pour faire la vaisselle avant de partir. Sa journée de travail se passa relativement bien mais les longues heures commençaient à lui rentrer dedans. Après tout, il s’agissait de beaucoup de nouvelles choses qu’il devait assimiler et ça faisait déjà un mois qu’il ne travaillait pas. Il devait donc s’habituer de nouveau à une routine qui impliquait de se lever tôt à tous les matins pour ne pas arriver en retard au travail. Ce soir, il finit à une heure assez décente et ce n’était pas son tour de s’occuper des enfants. Il se rendit donc directement à son appartement. En entrant, il enleva ses grosses bottes de construction qu’il laissa sur le tapis devant la porte. Il soupira longuement, épuisé de sa longue journée. Caelan n’avait pas chômé aujourd’hui, comme pouvaient en témoigner les nombreuses taches de peinture et de plâtre qu’il avait sur ses vêtements et ses mains. « C’est moi. » dit-il en s’approchant de la cuisine. Lorsqu’il fût assez près pour voir par-dessus le comptoir, ses yeux furent automatiquement attirés par la tenue de sa colocataire. Il releva les yeux rapidement, tout en se demandant si elle avait des shorts courtes sous son chandail, et porta son attention à sa boîte à lunch qu’il déposa sur le comptoir. « T’as déjà mangé? » demanda-t-il en se passant une main dans sa chevelure ébouriffée dans laquelle on pouvait apercevoir un peu de peinture bleue. Caelan se retourna face à elle et s'accota le dos contre le comptoir derrière lui, une main posée sur celui-ci de chaque côté de lui.


@Helena Horowitz Une cohabitation difficile (Caelan)  3373067906
Revenir en haut Aller en bas
Helena Horowitz
Helena Horowitz
l'amoureuse des mauvais choix
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Lena
STATUT : célibataire, abonnée aux mauvais garçons
MÉTIER : Coordinatrice au sein d'un Service de Volontariat
LOGEMENT : Une coloc surprise avec Caelan Leckie à Fortitude Valley, 47 James street
Une cohabitation difficile (Caelan)  Tumblr_inline_omfzlnVgUn1t80jpm_250
POSTS : 273 POINTS : 1100

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Est la plus jeune de sa fratrie et est très proche de son grand-frère protecteur * Vient d’une famille de forains * Adore la lecture et les voyages, même si elle n’a pas encore quitté l’Australie * Croit aux secondes chances * Candide, elle est toujours attirée par les mauvais garçons * Commence à penser à fonder une famille avec un type bien
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Tommy * Adèle * Evan * Keith #2 * Danika #2 * Martin * Isaac * Auden #4 * Jessian #2 * Max * Cody * Matthias * Dayton #2 * Love #2 * Caelan #4
RPs TERMINÉS : Keith #1 * Auden #1 (fb) * Parrainage vert - Auden #2 * Auden #3 * Danika #1 * Love #1 * May * Jessian #1 * Dimitri * Caelan #1 * Dayton #1 * Caelan #2 * Wim * Caelan #3
AVATAR : Jessica Stroup
CRÉDITS : Libella - Graphiorum - may0osh
DC : Le charmeur Zachary Taylor
INSCRIT LE : 26/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30653-helena-desireuse-de-trouver-sa-voie https://www.30yearsstillyoung.com/t30796-helena-horowitz-it-s-you-and-me-together

Une cohabitation difficile (Caelan)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Une cohabitation difficile (Caelan) Une cohabitation difficile (Caelan)  EmptyDim 18 Oct - 13:43


@Caelan Leckie - Helena Horowitz


Helena était crevée et en colère. Elle avait passé une journée pourrie et épuisante. Un des jeunes qu’elle encadrait au boulot avait été viré de son stage, parce qu’il avait tenté de vendre de la drogue à ses collègues. Elle avait passé la journée à éviter que l’entreprise ne prévienne la police, et n’était pas sûre d’y être parvenue. Un autre jeune, futur papa de 18 ans, venait de se faire plaquer par sa copine enceinte, alors qu’Helena se démenait depuis des mois pour lui trouver un bon travail. Bref, elle était à bout.
Sa colère monta encore d’un cran lorsqu’elle trébucha dans les chaussons de Caelan, et dû ranger dans le panier tout le linge sale que son colocataire avait laissé trainer. Et si la douche bien chaude qu’elle s’octroya la calma un petit peu, sa colère redoubla d’intensité quand elle se retrouva dans la cuisine. Impossible de faire à manger ! De la vaisselle sale à n’en plus finir s’entassait dans l’évier. Plus aucun ustensile ne permettait à Helena de commencer à cuisiner. Si elle voulait se lancer dans la préparation du dîner, elle devrait d’abord venir à bout de la pile de vaisselle laissée par son colocataire. Elle pesta, très énervée.
C’est ce moment précis que choisit Caelan pour rentrer à la maison.

« C’est moi. »

Helena était furieuse. Si elle avait certes évité Caelan ce week-end, le temps que le malaise de la journée du vendredi se dissipe, elle avait ensuite voulu le revoir lundi. Sa gêne était passée, et elle avait eu envie de raconter sa journée à son colocataire, de se confier, et de savoir comment s’était déroulée son premier jour au boulot. Si elle n’avait pas été ravie d’apprendre qu’elle devrait cohabiter avec quelqu’un, elle s’était tout de même rapidement rendue à l’évidence : la solitude lui pesait. Vivre avec un peu de compagnie lui ferait le plus grand bien. Caelan avait également émis l’idée qu’ils pourraient dîner ensemble, afin de partager des choses. Pourtant, il semblait avoir déserté la colocation depuis plusieurs jours. Helena se demandait même s’il n’allait pas déménager, s’il n’avait pas trouvé un autre logement.
Ainsi, elle avait eu envie de le voir lundi. Elle avait eu envie de le voir mardi. Mais ce soir, maintenant qu’il était là, face à elle, elle voulait qu’il disparaisse. Elle ne remarqua pas le regard du beau brun s’attarder sur ses jambes. Ce qu’elle vit, c’était que son colocataire était sale, plein de peinture et de plâtre, et elle se demanda s’il allait en mettre partout dans leur logement, et qu’elle devrait encore nettoyer.
Ses yeux bleus ressemblaient à un océan un jour de tempête. Son regard lançait des éclairs alors que Caelan déposait sa boîte à lunch sur le comptoir.

« T’as déjà mangé ? »

Là, c’en était trop ! Helena se retint de briser la distance de sécurité qui la séparait de Caelan, se souvenant de ses mots de vendredi matin, interdisant qu’elle le touche. Pourtant, ce n’était pas l’envie qui lui manquait de se rapprocher pour lui crier ce qu’elle avait à lui dire.

« Tu te fous de moi ?! Si tant est que je daigne préparer à manger pour deux, comme je l’ai fait lundi et mardi pour finalement me retrouver seule comme une pauvre conne, il faudrait déjà que je puisse cuisiner ! Tu comptes un jour faire la vaisselle ? »

La colère d’Helena était libérée. Et une Helena fâchée n’était ni très polie, ni très rationnelle. Ni même très adulte.

« Tu te crois où ? A l’hôtel ? Tu crois que tu peux débarquer la bouche en cœur quand bon te semble, et sonner pour avoir ton repas ?! J’suis pas ta bonne ! J’en ai marre de ramasser ton linge sale, de cuisiner pour toi, et de faire ta vaisselle ! »





L’amour ne veut pas la durée, il veut l’instant et l’éternité.
by wiise


Une cohabitation difficile (Caelan)  Ez4NcGi
Une cohabitation difficile (Caelan)  OrLErGE
Une cohabitation difficile (Caelan)  FEs4GtV

Une cohabitation difficile (Caelan)  YtxTUla
Une cohabitation difficile (Caelan)  3gUsPK3
Revenir en haut Aller en bas
Caelan Leckie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans
STATUT : Divorcé
MÉTIER : Employé de la construction
LOGEMENT : Fortitude Valley, 47 James street (Avec Helena Horowitz)
Une cohabitation difficile (Caelan)  F3de94fc4ff24dff28e543f0d582228f3ffc50ca
POSTS : 302 POINTS : 2285

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Norah, Anwar, Marcus, Eagle, Laoise, Nea, Helena

Rallye des plaies
Plaie 1, Plaie 3
RPs EN ATTENTE : Norman
RPs TERMINÉS : Helena #1, Helena #2, Asher, Helena #3, Oakley
PSEUDO : Miss O'N3d
AVATAR : Antoni Porowski
CRÉDITS : praimfaya
DC : Je suis unique
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33884-caelan-we-don-t-see-things-as-they-are-we-see-things-as-we-are https://www.30yearsstillyoung.com/t33947-mistakes-are-always-forgivable-if-one-has-the-courage-to-admit-them#1506708 https://www.30yearsstillyoung.com/t34099-caelan-leckie#1516116

Une cohabitation difficile (Caelan)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Une cohabitation difficile (Caelan) Une cohabitation difficile (Caelan)  EmptyDim 18 Oct - 17:06


En voyant Helena, Caelan s’attendait à tout sauf à se faire incendier. Elle était visiblement en colère qu’il ait été absent les deux derniers soirs et elle ne se gênait pas du tout pour lui dire. « Tu te fous de moi ?! Si tant est que je daigne préparer à manger pour deux, comme je l’ai fait lundi et mardi pour finalement me retrouver seule comme une pauvre conne, il faudrait déjà que je puisse cuisiner ! Tu comptes un jour faire la vaisselle ? » Se sentant attaqué, le jeune homme fronça les sourcils et croisa ses bras contre son torse. Il jeta un coup d’œil furtif vers l’évier rempli de vaisselle. Il n’allait certainement pas nier qu’il était responsable du bordel mais il n’avait pas fait exprès de tout laisser comme ça. « Qu’est-ce qui s’est passé avec la belle communication que tu voulais qu’on aille pour ne pas se chicaner comme vendredi matin? » dit-il d’un ton sec en la fusillant du regard. La semaine n’était pas terminée qu’il était déjà épuisé, il avait tout sauf envie de se faire crier dessus alors qu’il venait à peine de mettre les pieds dans leur logement. « J’ai une semaine de fou, j’ai clairement pas besoin que tu me tombes dessus comme tu le fais alors que je viens à peine d’arriver. » dit-il en la pointant. Caelan commença à sortir la vaisselle sale de l’évier pour remplir celui-ci d’eau et de savon. « Lundi, mes nouveaux collègues m’ont invité à aller prendre une bière. Hier, c’était mon tour de m’occuper des enfants de Norah et c’est plus simple de le faire chez elle. Je t’aurais averti mais tu dormais quand je suis rentré lundi. » dit-il pour justifier son absence. Puis, frustré, il lança une poignée d’ustensiles dans l’évier. « Ah pi je ne te dois rien, j’ai déjà assez d’une mère, j’en ai pas besoin de deux. » Il avait 36 ans et ce n’était pas sa copine, aux dernières nouvelles, alors il n’avait pas à lui rendre de comptes selon lui. Même s’il avait voulu la prévenir qu’il allait être absent, il n’aurait pas pu car il n’avait pas son numéro de téléphone. Caelan se sécha les mains puis fouilla dans ses poches de pantalons pour en sortir son téléphone. Il le lança sur le comptoir à côté d’Helena tout en la regardant alors qu’il lavait les ustensiles. « Si j’avais ton numéro, je pourrais te prévenir la prochaine fois. »

Au grand malheur de Caelan, il n’avait pas fini de l’entendre se plaindre. « Tu te crois où ? A l’hôtel ? Tu crois que tu peux débarquer la bouche en cœur quand bon te semble, et sonner pour avoir ton repas ?! J’suis pas ta bonne ! J’en ai marre de ramasser ton linge sale, de cuisiner pour toi, et de faire ta vaisselle ! » Caelan posa ses deux mains sur le comptoir devant lui et laissa tomber sa tête vers l’avant en soupirant bruyamment. Cette colocation s’annonçait comme un véritable enfer si elle était aussi colérique chaque fois que quelque chose lui déplaisait. Caelan était content d’avoir pris du recul pendant les derniers jours pour voir clair. Il se redressa et posa le linge à vaisselle sur son épaule. « Vas chier sérieux. T’as raison, c’est probablement mieux qu’il ne se passe rien entre nous maintenant qu’on habite ensemble. » Il ria jaune en secouant la tête négativement tout en passant sa langue sur sa lèvre supérieure. « Je t’ai demandé si tu avais déjà mangé pour savoir si je devais m’arranger tout seul. Quand est-ce que je t’ai demandé de me faire à manger? » Caelan recroisa ses bras contre son torse en attendant qu’elle lui réponde mais il ne lui laissa pas le temps et enchaina. « Si t’as décidé de cuisiner pour nous deux sans m’en parler, c’était ton initiative, tu n’as pas à être fâchée contre moi. Je ne t’avais rien demandé. » Son visage était tourné au rouge cramoisi, emporté par la frustration. « T’as fini maintenant, tu descends de tes grands chevaux? » Cette fois-ci, il ne rajouta rien et attendit de voir ce qu’elle allait lui répondre, en espérant qu’elle allait se calmer un peu et qu’il pourrait relaxer un peu avant de devoir aller dormir. Il doutait sincèrement que la tension allait redescendre rapidement.

@Helena Horowitz Une cohabitation difficile (Caelan)  2973212173
Revenir en haut Aller en bas
Helena Horowitz
Helena Horowitz
l'amoureuse des mauvais choix
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Lena
STATUT : célibataire, abonnée aux mauvais garçons
MÉTIER : Coordinatrice au sein d'un Service de Volontariat
LOGEMENT : Une coloc surprise avec Caelan Leckie à Fortitude Valley, 47 James street
Une cohabitation difficile (Caelan)  Tumblr_inline_omfzlnVgUn1t80jpm_250
POSTS : 273 POINTS : 1100

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Est la plus jeune de sa fratrie et est très proche de son grand-frère protecteur * Vient d’une famille de forains * Adore la lecture et les voyages, même si elle n’a pas encore quitté l’Australie * Croit aux secondes chances * Candide, elle est toujours attirée par les mauvais garçons * Commence à penser à fonder une famille avec un type bien
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Tommy * Adèle * Evan * Keith #2 * Danika #2 * Martin * Isaac * Auden #4 * Jessian #2 * Max * Cody * Matthias * Dayton #2 * Love #2 * Caelan #4
RPs TERMINÉS : Keith #1 * Auden #1 (fb) * Parrainage vert - Auden #2 * Auden #3 * Danika #1 * Love #1 * May * Jessian #1 * Dimitri * Caelan #1 * Dayton #1 * Caelan #2 * Wim * Caelan #3
AVATAR : Jessica Stroup
CRÉDITS : Libella - Graphiorum - may0osh
DC : Le charmeur Zachary Taylor
INSCRIT LE : 26/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30653-helena-desireuse-de-trouver-sa-voie https://www.30yearsstillyoung.com/t30796-helena-horowitz-it-s-you-and-me-together

Une cohabitation difficile (Caelan)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Une cohabitation difficile (Caelan) Une cohabitation difficile (Caelan)  EmptyDim 18 Oct - 22:06


@Caelan Leckie - Helena Horowitz


Helena en avait assez d’être en colère. Et pourtant, elle était furieuse. Et la Helena en colère était obstinée. Elle savait s’excuser quand elle était calmée, elle savait admettre ses erreurs facilement. Mais pour cela, il fallait que la colère s’en aille. Or, elle semblait actuellement accrochée à elle et lui dicter chacune de ses paroles. Et peu importe si elle avait tort sur certains points, peu importe si elle exagérait, la colère continuait à la faire avancer dans la même direction.

« Qu’est-ce que qui s’est passé avec la belle communication que tu voulais qu’on ait pour ne pas se chicaner comme vendredi matin ? »

La jeune femme fusilla Caelan du regard.

« Ho mais je l’ai eu, cette conversation, lundi soir, avec moi-même ! Le temps des discussions est dépassé depuis longtemps ! »

Son colocataire poursuivit, tentant de se justifier.

« J’ai une semaine de fou, j’ai clairement pas besoin que tu me tombes dessus comme tu le fais alors que je viens à peine d’arriver. Lundi, mes nouveaux collègues m’ont invité à aller prendre une bière. Hier, c’était mon tour de m’occuper des enfants de Norah et c’est plus simple de le faire chez elle. Je t’aurais averti mais tu dormais quand je suis rentré lundi. »

Helena haussa un sourcil. Comment ça, c’était « son » tour de s’occuper des enfants de sa sœur ? Y avait-il des éléments qui lui manquaient ? Sa détermination commençait à flancher. Pourtant, elle asséna.

« T’es pas le seul à avoir des semaines de folie. J’enchaîne les heures supplémentaires, je dois régler problème sur problème, j’ai des journées de merde ! Et pourtant, je fais largement plus que ma part à l’appart ! »

Alors que Caelan avait entamé la vaisselle, il lui envoya son téléphone. Helena s’assit sur le plan de travail, à côté de l’évier, serrant les jambes par réflexe, mais ne se préoccupant pas de sa petite tenue.

« Si j’avais ton numéro, je pourrais te prévenir la prochaine fois. »

Punaise, on en était encore là ? Est-ce qu’il lui en voulait toujours de ne pas avoir appelé ?! Elle entra tout de même son numéro dans le téléphone de Caelan, mais fit mine de ne pas baisser la garde. En réalité, les arguments de Caelan se tenaient, du moins en partie.

« Tu pouvais parfaitement me laisser un mot … »

La dispute se poursuivit, et cette fois-ci, Caelan semblait vraiment furieux.

« Vas chier sérieux. T’as raison, c’est probablement mieux qu’il ne se passe rien entre nous maintenant qu’on habite ensemble. »

Cette remarque blessa Helena au plus haut point. Elle avait l’impression d’avoir reçu un coup de couteau dans le cœur. Son visage démontrait clairement que les derniers mots de son coloc la faisaient souffrir. Il eut ensuite l’audace de rire, comme s’il remuait le couteau dans la plaie. Les yeux d’Helena se chargèrent de larmes alors qu’elle descendait du comptoir et tournait le dos à Caelan. Elle allait quitter la cuisine, elle voulait aller se réfugier dans sa chambre, mais son colocataire poursuivit.

« Je t’ai demandé si tu avais déjà mangé pour savoir si je devais m’arranger tout seul. Quand est-ce que je t’ai demandé de me faire à manger ? Si t’as décidé de cuisiner pour nous deux sans m’en parler, c’était ton initiative, tu n’as pas à être fâchée contre moi. Je ne t’avais rien demandé. »

Helena s’adossa contre le comptoir, mais regardait partout sauf vers Caelan. Elle déglutit difficilement, reprenant la parole d’une voix chevrotante.

« C’est toi qui as dit qu’on dînerait ensemble. Je voulais … »

*Je voulais juste passer du temps avec toi, te raconter ma journée, te questionner sur la tienne*, pensa Helena. Mais les mots restaient coincer dans sa gorge.

« Laisse tomber. »

Sa colère était un peu retombée, au profit de la tristesse. Elle était blessée. Il était allé trop loin dans ses paroles. Et alors qu’elle semblait rendre les armes, il poursuivit, toujours sur le ton de la colère.

« T’as fini maintenant, tu descends de tes grands chevaux ? »

Un ultime sursaut de colère s’éveilla en Helena. Elle se rapprocha de Caelan, se tenant à quelques centimètres de lui, le pointant du doigt.

« Non, je n’ai pas fini ! A partir de maintenant, je ne ramasserai plus ton linge sale, si ce n’est pour le mettre à la poubelle ! Et c’est pareil pour tes chaussures qui traînent ! La prochaine fois que je tombe à cause d’elles, elles feront un grand plongeon par la fenêtre ! »

Helena se pencha pour ouvrir le frigo derrière Caelan, attrapant une bouteille de vodka. Elle l’ouvrit, en avala une longue gorgée, haussa les sourcils en dévisageant son coloc, et rejoignit le salon. Là, elle s’affala dans le canapé et commença à zapper. A priori, elle mangerait liquide, ce soir.




L’amour ne veut pas la durée, il veut l’instant et l’éternité.
by wiise


Une cohabitation difficile (Caelan)  Ez4NcGi
Une cohabitation difficile (Caelan)  OrLErGE
Une cohabitation difficile (Caelan)  FEs4GtV

Une cohabitation difficile (Caelan)  YtxTUla
Une cohabitation difficile (Caelan)  3gUsPK3
Revenir en haut Aller en bas
Caelan Leckie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans
STATUT : Divorcé
MÉTIER : Employé de la construction
LOGEMENT : Fortitude Valley, 47 James street (Avec Helena Horowitz)
Une cohabitation difficile (Caelan)  F3de94fc4ff24dff28e543f0d582228f3ffc50ca
POSTS : 302 POINTS : 2285

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Norah, Anwar, Marcus, Eagle, Laoise, Nea, Helena

Rallye des plaies
Plaie 1, Plaie 3
RPs EN ATTENTE : Norman
RPs TERMINÉS : Helena #1, Helena #2, Asher, Helena #3, Oakley
PSEUDO : Miss O'N3d
AVATAR : Antoni Porowski
CRÉDITS : praimfaya
DC : Je suis unique
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33884-caelan-we-don-t-see-things-as-they-are-we-see-things-as-we-are https://www.30yearsstillyoung.com/t33947-mistakes-are-always-forgivable-if-one-has-the-courage-to-admit-them#1506708 https://www.30yearsstillyoung.com/t34099-caelan-leckie#1516116

Une cohabitation difficile (Caelan)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Une cohabitation difficile (Caelan) Une cohabitation difficile (Caelan)  EmptyDim 18 Oct - 23:40


« Ho mais je l’ai eu, cette conversation, lundi soir, avec moi-même ! Le temps des discussions est dépassé depuis longtemps ! » Ok alors c’était plutôt lui qui devait lui communiquer gentiment ce qui le dérangeait, mais pas l’inverse. Elle, elle pouvait lui crier dessus, ça faisait plein de sens. « Ça fait longtemps? Ça ne fait même pas une semaine qu’on habite ensemble, tu ne peux quand même pas t’attendre à ce que je ne fasse rien qui t’énerve en si peu de temps. Je ne suis pas parfait et je n’ai jamais insinué que je l’étais non plus. » Ses attentes semblaient tout simplement irréelles quant à lui. S’il faisait des choses qui l’énervaient, il y avait somme toute une façon de le lui dire. Il y avait peu de chances qu’il soit réceptif à ce qu’elle lui disait s’il se faisait crier après. « T’es pas le seul à avoir des semaines de folie. J’enchaîne les heures supplémentaires, je dois régler problème sur problème, j’ai des journées de merde ! Et pourtant, je fais largement plus que ma part à l’appart ! » Caelan haussa les épaules sans la lâcher des yeux, en expirant bruyamment. Il ne savait pas quoi lui dire de plus. Qu’il était désolé? Oui quand même un peu sauf qu’étant donné la façon dont il venait de se faire accueillir, il n’avait franchement pas envie de s’excuser. « Je ne sais pas quoi te dire. » Visiblement, ça ne servait à rien qu’il se justifie, il avait l’impression que ce qu’il allait dire ne serait jamais suffisant. Caelan pensait que de se trouver son propre appartement allait lui faire du bien, que ça l’aiderait à reprendre sa vie en main mais, pourtant, il trouvait que la situation commençait à être lourde et il commençait à regretter son choix. Il préféra se concentrer sur la vaisselle sale quelques instants, pendant que sa colocataire entrait son numéro de téléphone dans ses contacts. « Tu pouvais parfaitement me laisser un mot … » C’est vrai, il aurait sans doute pu. À vrai dire, il n’était tellement plus habitué d’utiliser du papier et un crayon que ça ne lui avait même pas traversé l’esprit. « Je n’y ai pas pensé. » Caelan sauta les plombs lorsqu’elle insinua qu’il la prenait pour sa bonne.  

Caelan ne remarqua pas tou de suite que le regard de sa collègue était évitant. Il s’en rendit compte un peu plus tard lorsqu’il scruta son visage en attente d’une réponse de sa part. Il commença à se sentir mal en réalisant qu’il avait été trop loin, qu’il avait dit des choses qui dépensaient sa pensée. Helena avait le don de le faire réagir, d’appuyer sur une corde sensible. Ce qu’elle lui disait venait vraiment le chercher et il n’arrivait pas à se retenir de lui dire ce qu’il pensait même si, avec un peu de recul, il ne pensait pas forcément tout ce qu’il venait de lui dire. « Non, je n’ai pas fini ! A partir de maintenant, je ne ramasserai plus ton linge sale, si ce n’est pour le mettre à la poubelle ! Et c’est pareil pour tes chaussures qui traînent ! La prochaine fois que je tombe à cause d’elles, elles feront un grand plongeon par la fenêtre ! » Caelan la regarda fouiller dans le réfrigérateur puis se diriger vers le salon sans bouger d’un millimètre. Lorsqu’elle prit place sur le canapé, il alla chercher des vêtements de rechange pour ensuite s’enfermer dans la salle de bain le temps de prendre sa douche pour se calmer. En sortant de sa douche, il appuya ses deux mains sur les côtés de l’évier et se fixa dans le miroir en se demandant comment il pourrait arranger la situation avec Helena. Il enfila un boxer, des pantalons mous gris et un chandail à manches courtes noir avant avant de prendre une grande respiration et de sortir de la salle de bain pour l’affronter. Il prit place sur le canapé à côté d’elle avec un regard de petit chien battu. Il resta immobile quelques secondes avant de dire quoi que ce soit, avec l’impression de devoir marcher sur des œufs. « Helena, je... » dit-il, hésitant, d’une voix basse et hésitante. « Je suis désolé? J’ai vraiment été con et je n'aurais pas dû dire ce que j’ai dit, je ne le pensais pas vraiment. » Il osa tenter de poser l’une de ses mains sur l’avant-bras de la jeune femme, lui souriant nerveusement. « Il faut qu’on trouve une façon de faire que ça marche. » Ce qui impliquerait que les deux devraient faire des efforts. Il avait ses torts mais il n’était pas le seul qui avait été irrespectueux ce soir. « Ce n’était pas correct de te parler comme ça, je suis désolé. Je suis stressé avec le boulot, les enfants et Norah qui est encore à l’hôpital. Il faut que toi et moi on se parle, mais pas de criage je t’en prie. »


@Helena Horowitz :brows:
Revenir en haut Aller en bas
Helena Horowitz
Helena Horowitz
l'amoureuse des mauvais choix
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Lena
STATUT : célibataire, abonnée aux mauvais garçons
MÉTIER : Coordinatrice au sein d'un Service de Volontariat
LOGEMENT : Une coloc surprise avec Caelan Leckie à Fortitude Valley, 47 James street
Une cohabitation difficile (Caelan)  Tumblr_inline_omfzlnVgUn1t80jpm_250
POSTS : 273 POINTS : 1100

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Est la plus jeune de sa fratrie et est très proche de son grand-frère protecteur * Vient d’une famille de forains * Adore la lecture et les voyages, même si elle n’a pas encore quitté l’Australie * Croit aux secondes chances * Candide, elle est toujours attirée par les mauvais garçons * Commence à penser à fonder une famille avec un type bien
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Tommy * Adèle * Evan * Keith #2 * Danika #2 * Martin * Isaac * Auden #4 * Jessian #2 * Max * Cody * Matthias * Dayton #2 * Love #2 * Caelan #4
RPs TERMINÉS : Keith #1 * Auden #1 (fb) * Parrainage vert - Auden #2 * Auden #3 * Danika #1 * Love #1 * May * Jessian #1 * Dimitri * Caelan #1 * Dayton #1 * Caelan #2 * Wim * Caelan #3
AVATAR : Jessica Stroup
CRÉDITS : Libella - Graphiorum - may0osh
DC : Le charmeur Zachary Taylor
INSCRIT LE : 26/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30653-helena-desireuse-de-trouver-sa-voie https://www.30yearsstillyoung.com/t30796-helena-horowitz-it-s-you-and-me-together

Une cohabitation difficile (Caelan)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Une cohabitation difficile (Caelan) Une cohabitation difficile (Caelan)  EmptyLun 19 Oct - 14:14


@Caelan Leckie - Helena Horowitz


La colère d’Helena avait laissé place à la tristesse en entendant les paroles prononcées par Caelan. Ses mots étaient durs, plus que ce à quoi elle s’était attendue. Certes, elle ne lui avait pas bien parlé. Et oui, elle l’avait attaqué dès son retour à l’appartement. Mais était-ce une raison pour supporter de telles paroles ?
La jeune femme avait attrapé une bouteille de vodka dans le frigo et était allée au salon, se poser devant la télé. Là, elle avait zappé, incapable de se concentrer sur un programme. Après quelques instants dans la salle-de-bains, Caelan l’avait rejoint sur le canapé, s’installant à côté d’elle, sans rien dire dans un premier temps. Helena fixait obstinément le petit écran, sans même voir ce qui était diffusé. Enfin, le jeune homme brisa le silence.

« Helena, je … Je suis désolé ? J’ai vraiment été con et je n’aurais pas dû dire ce que j’ai dit, je ne le pensais pas vraiment. »

La brunette attrapa la télécommande et éteignit la télé, mais elle ne le regardait toujours pas. Il posa l’une de ses mains sur l’avant-bras d’Helena, qui ne se déroba pas. Les battements de son cœur s’accélérèrent, mais elle tenta de rester de marbre. Pourquoi faisait-il ça ? Il avait pourtant dit qu’il était content qu’il ne se passe rien entre eux. Et il savait bien qu’il lui plaisait. Alors pourquoi agir ainsi avec elle ?

« Il faut qu’on trouve une façon de faire que ça marche. »

Helena se contenta de hocher la tête. Oui, évidemment. Il fallait que cette cohabitation fonctionne. S’ils faisaient des efforts, peut-être qu’ils y arriveraient, sur le court terme, voire le moyen terme. Mais il devenait évident que sur le long terme, ça ne pourrait pas fonctionner. Pas si l’un d’eux craquait sur l’autre.

« Ce n’était pas correct de te parler comme ça, je suis désolé. Je suis stressé avec le boulot, les enfants et Norah qui est encore à l’hôpital. Il faut que toi et moi on se parle, mais pas de criage je t’en prie. »

La jeune femme tourna enfin la tête vers Caelan, la surprise se lisant sur son visage.

« Ta sœur est à l’hôpital ? Comment va-t-elle ? Pourquoi tu ne m’as rien dit ? C’est pour ça que tu t’occupes de ses enfants ? »

Helena soupira. Elle se tourna entièrement vers Caelan, repliant ses jambes sous elle, sans prêter attention à leur nudité. Ses genoux touchaient la cuisse de son colocataire. Elle en avait parfaitement conscience et n’esquissait aucun mouvement pour s’éloigner de lui, cherchant au contraire ce contact. Malgré les paroles dures qu’il avait pu avoir, elle avait besoin de le toucher.

« On a en effet clairement un problème de communication. »

Elle soupira à nouveau.

« C’est moi qui suis désolée. J’aurais dû te dire ce qui m’avait énervé, sans crier après toi. J’ai dépassé les bornes. »

La jeune femme plongea son regard bleu dans celui de son colocataire, hésitant un instant à poursuivre.

« C’est juste que … je m’attendais pas à tout ça, à toi … »

Libre à Caelan d’interpréter ces paroles comme il l’entendait. Dans la tête d’Helena, c’était clair : elle ne s’attendait pas à un coloc, et elle ne s’attendait pas à ressentir ce qu’elle ressentait pour ce dernier.

« Je pensais que j’allais vivre seule, mais finalement, une fois le choc de la surprise passé, je me suis rendue compte que ça me ferait sans doute le plus grand bien de vivre avec quelqu’un. Ca fait tellement longtemps que je n’ai pas vécu avec quelqu’un … La solitude peut être très pesante. Mais au final, je me suis retrouvée à nouveau seule, avec en plus des choses qui traînaient … »

Elle secoua la tête.

« C’est pas ce que je veux. Et je peux pas passer ma journée à me battre au boulot, et me battre encore en rentrant ... »




L’amour ne veut pas la durée, il veut l’instant et l’éternité.
by wiise


Une cohabitation difficile (Caelan)  Ez4NcGi
Une cohabitation difficile (Caelan)  OrLErGE
Une cohabitation difficile (Caelan)  FEs4GtV

Une cohabitation difficile (Caelan)  YtxTUla
Une cohabitation difficile (Caelan)  3gUsPK3
Revenir en haut Aller en bas
Caelan Leckie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans
STATUT : Divorcé
MÉTIER : Employé de la construction
LOGEMENT : Fortitude Valley, 47 James street (Avec Helena Horowitz)
Une cohabitation difficile (Caelan)  F3de94fc4ff24dff28e543f0d582228f3ffc50ca
POSTS : 302 POINTS : 2285

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Norah, Anwar, Marcus, Eagle, Laoise, Nea, Helena

Rallye des plaies
Plaie 1, Plaie 3
RPs EN ATTENTE : Norman
RPs TERMINÉS : Helena #1, Helena #2, Asher, Helena #3, Oakley
PSEUDO : Miss O'N3d
AVATAR : Antoni Porowski
CRÉDITS : praimfaya
DC : Je suis unique
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33884-caelan-we-don-t-see-things-as-they-are-we-see-things-as-we-are https://www.30yearsstillyoung.com/t33947-mistakes-are-always-forgivable-if-one-has-the-courage-to-admit-them#1506708 https://www.30yearsstillyoung.com/t34099-caelan-leckie#1516116

Une cohabitation difficile (Caelan)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Une cohabitation difficile (Caelan) Une cohabitation difficile (Caelan)  EmptyLun 19 Oct - 15:43


Lorsque sa colocataire tourna tout son corps vers lui, Caelan tourna le haut de son corps vers elle et accota son bras sur le dossier du canapé derrière lui, la tête penchée dans sa main. « Ta sœur est à l’hôpital ? Comment va-t-elle ? Pourquoi tu ne m’as rien dit ? C’est pour ça que tu t’occupes de ses enfants ? » Caelan hocha doucement la tête puis haussa les épaules. « Je ne sais pas, je n’ai pas senti que c’était le moment d’en parler. » Son but n’était pas non plus de faire pitié par l’épreuve difficile que sa famille traversait. « Elle a eu un grave accident de voiture, c’est pour ça que je suis revenu au pays. Mes frères, un de nos amis et moi, on s’occupe des enfants à tour de rôle. » Caelan lui sourit, touché qu’elle s’inquiète de sa sœur. Il posa sa main libre sur le genou de la jeune femme, comme pour la rassurer. « Elle a une longue convalescence devant elle mais elle va bien dans les circonstances, c’est gentil de t’inquiéter. »

Helena fit ensuite un commentaire sur leur sérieux problème de communication, auquel le jeune homme acquiesça. « C’est moi qui suis désolée. J’aurais dû te dire ce qui m’avait énervé, sans crier après toi. J’ai dépassé les bornes. » Elle fit une pause et poursuivit. « C’est juste que … je m’attendais pas à tout ça, à toi … » Caelan fronça les sourcils d’un air inquisiteur. Il n’était pas certain de comprendre ce qu’elle insinuait par ce commentaire. Il préféra la laisser poursuivre avant de commenter. « Je pensais que j’allais vivre seule, mais finalement, une fois le choc de la surprise passé, je me suis rendue compte que ça me ferait sans doute le plus grand bien de vivre avec quelqu’un. Ca fait tellement longtemps que je n’ai pas vécu avec quelqu’un … La solitude peut être très pesante. Mais au final, je me suis retrouvée à nouveau seule, avec en plus des choses qui traînaient … » Caelan hocha doucement de la tête en baissant les yeux, honteux. Il savait qu’il n’avait pas été le meilleur coloc pour l’instant mais il espérait qu’elle ne resterait pas avec ce goût amer trop longtemps. « C’est pas ce que je veux. Et je peux pas passer ma journée à me battre au boulot, et me battre encore en rentrant ... » Caelan releva les yeux et lui sourit d’un air désolé. « Ça fait juste une semaine, laisse-moi une chance s’il te plait. C’est un ajustement pour moi aussi, je viens d’habiter avec une bande de jeunes gars, disons qu’ils n’étaient pas trop regardants, je me suis laissé aller un peu. » Il ria légèrement. « Je vais faire des efforts mais ne t’attends pas à ce que ce soit parfait demain, ok? Je te le dis, je vais oublier des trucs, par habitude. Il va falloir que tu me répètes certaines choses. Mais sache que je ne le ferai pas volontairement. » Il espérait que ses paroles la rassureraient un peu. Il était soulagé de voir qu’elle semblait moins entêtée à vouloir mettre un terme à leur colocation, bien que rien n’était gagné d’avance.

Caelan soutena le regard de sa colocataire alors qu’un petit sourire amusé pointa le bout de son nez sur ses lèvres. « Moi aussi j’ai été trop loin, je suis vraiment désolé. Mais t’as le don d’appuyer sur le bon bouton pour me faire réagir. » dit-il en appuyant doucement sur la cuisse d’Helena avec son index, à plusieurs reprises, comme s’il appuyait sur un bouton. Il se garda de préciser qu’elle réussissait à le faire réagir dans les bons comme dans les mauvais moments. Il arrêta d’appuyer sur sa cuisse avec son index, transformant plutôt son geste en une légère caresse alors qu’il appuya plutôt sa paume contre sa peau douce. Il baissa les yeux et laissa son regard errer sur les jambes et les cuisses de sa colocataire un instant. Il s’humecta les lèvres et releva les yeux pour scruter le visage d’Helena. « Est-ce que tu pensais vraiment ce que tu as dit l’autre jour? Sur nous deux? » l’interrogea-t-il, anticipant la réponse qu’elle allait lui donner. Caelan continua de lui caresser la cuisse d’une main alors qu’il hésitait à lui dire ce qu’il avait en tête, autant stressé de se faire rejeter qu’elle soit réceptive à ses avances. Nerveux, sa respiration se faisait plus irrégulière alors qu’il sentit une bouffée de chaleur lui monter à la tête. Caelan tenta d’ignorer que ses oreilles venaient probablement de tourner au rouge tomate alors que son regard croisa de nouveau celui d’Helena. « Parce que si tu le pensais, il faudrait que tu ailles t’habiller avant que je fasse une connerie. » dit-il d’une voix mielleuse lourde de sens en soutenant son regard dans l’attente d’une réaction de sa part.

@Helena Horowitz Une cohabitation difficile (Caelan)  324315736
Revenir en haut Aller en bas
Helena Horowitz
Helena Horowitz
l'amoureuse des mauvais choix
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Lena
STATUT : célibataire, abonnée aux mauvais garçons
MÉTIER : Coordinatrice au sein d'un Service de Volontariat
LOGEMENT : Une coloc surprise avec Caelan Leckie à Fortitude Valley, 47 James street
Une cohabitation difficile (Caelan)  Tumblr_inline_omfzlnVgUn1t80jpm_250
POSTS : 273 POINTS : 1100

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Est la plus jeune de sa fratrie et est très proche de son grand-frère protecteur * Vient d’une famille de forains * Adore la lecture et les voyages, même si elle n’a pas encore quitté l’Australie * Croit aux secondes chances * Candide, elle est toujours attirée par les mauvais garçons * Commence à penser à fonder une famille avec un type bien
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Tommy * Adèle * Evan * Keith #2 * Danika #2 * Martin * Isaac * Auden #4 * Jessian #2 * Max * Cody * Matthias * Dayton #2 * Love #2 * Caelan #4
RPs TERMINÉS : Keith #1 * Auden #1 (fb) * Parrainage vert - Auden #2 * Auden #3 * Danika #1 * Love #1 * May * Jessian #1 * Dimitri * Caelan #1 * Dayton #1 * Caelan #2 * Wim * Caelan #3
AVATAR : Jessica Stroup
CRÉDITS : Libella - Graphiorum - may0osh
DC : Le charmeur Zachary Taylor
INSCRIT LE : 26/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30653-helena-desireuse-de-trouver-sa-voie https://www.30yearsstillyoung.com/t30796-helena-horowitz-it-s-you-and-me-together

Une cohabitation difficile (Caelan)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Une cohabitation difficile (Caelan) Une cohabitation difficile (Caelan)  EmptyLun 19 Oct - 22:15


@Caelan Leckie - Helena Horowitz


Caelan se confie sur l’accident de sa sœur, et Helena se sent encore plus bête d’avoir réagi de la sorte. Qu’est-ce qu’elle a pu être stupide ! Elle ne connaît rien de Caelan. S’il n’était pas là, c’était à chaque fois pour de bonnes raisons, et pas juste parce qu’il l’évitait. Et, de toute façon, il a raison, il ne lui doit rien.

« Je suis désolée … Pour ta sœur. Pour tout. »

Elle hésite un instant, puis poursuit.

« Je te proposerai bien de t’aider avec les enfants, vu que je les adore et qu’ils m’adorent, mais c’est ptet pas l’idée du siècle. Alors, si tu me dis quand tu as besoin que je fasse plus de choses, par exemple te préparer un déjeuner pour le lendemain midi, je le ferai. Je t’aiderai. »

Elle ne voulait pas en faire plus il y a moins d’une heure. Mais maintenant, elle sait de quoi il en retourne, et est prêt à l’épauler.
Caelan pose une main sur le genou d’Helena, et son cœur rate un battement. Elle doit déployer tous les efforts du monde pour se concentrer sur la suite de la conversation. Pourtant, elle a énormément de choses importantes à dire. Avec difficulté, elle finit par s’exprimer. A sa grande surprise, Caelan acquiesce, demandant une seconde chance. Et les secondes chances, c’est son truc, à Helena. Il lui demande de plus communiquer, de lui dire ce qui ne va pas, avant que ça dégénère. C’était déjà ce qu’ils s’étaient promis vendredi. Est-ce que se le redire va être suffisant ? Pourtant, Helena hoche la tête en signe d’acceptation, prête à essayer.

Caelan rit et poursuit.

« Moi aussi j’ai été trop loin, je suis vraiment désolé. Mais t’as le don d’appuyer sur le bon bouton pour me faire réagir. »

Et il appuie doucement sur la cuisse d’Helena avec son index. La jeune femme se fige, cesse de respirer. Le geste de Caelan se transforme en caresse pendant qu’il observe les jambes de la brunette. Les battements de son cœur s’accélèrent alors qu’elle n’ose plus bouger, par peur qu’il s’arrête. Elle a la bouche légèrement entrouverte, signe de sa surprise, et ses joues sont rouges.

« Est-ce que tu pensais vraiment ce que tu as dit l’autre jour ? Sur nous deux ? »

Helena déglutit. Elle ne sait même pas si elle est encore capable de parler. Sa peau est en feu là où les doigts de Caelan passent en la caressant.

« Et toi ? Tu pensais ce que tu as dit plus tôt ? »

Le coloc relève la tête et plonge son regard dans celui d’Helena. Les yeux de la jeune femme brillent d’excitation et le supplient de continuer.

« Parce que si tu le pensais, il faudrait que tu ailles t’habiller avant que je fasse une connerie. »

Helena se liquéfia. Elle n’irait nulle part ! Cela faisait plusieurs jours qu’elle en avait envie, elle ne laisserait pas passer l’opportunité. La jeune femme caressa la joue de Caelan du bout des doigts en lui souriant. Elle reprit la parole, comme pour répondre à la question précédente.

« Je pense toujours que c’est une bêtise, mais je pense que c’est une bêtise qu’on doit faire. »

Et peu importe si elle était réputée pour faire les mauvais choix. Elle réfléchirait aux conséquences plus tard. Sa tête n’était plus en état de fonctionner à l’heure actuelle. Son corps avait pris le dessus. Helena se retrouva à califourchon sur Caelan. Elle se pencha pour lui murmurer à l’oreille.

« J’ai envie de toi. Maintenant. »

Elle l’embrassa passionnément, lui démontrant par ce baiser toute l’excitation qu’elle ressentait. Elle recula un instant afin de saisir le bas du T-shirt de Caelan, plongeant son regard de braise dans celui de son colocataire en se mordillant la lèvre. Cette fois-ci, elle ne s’arrêta pas en chemin, débarrassant le jeune homme de ce tissu superflu. Elle détailla son torse et ses tablettes de chocolat, qu’elle avait déjà aperçus, mais trop rapidement, et l’embrassa à nouveau avec fougue pendant que ses mains découvraient son corps.




L’amour ne veut pas la durée, il veut l’instant et l’éternité.
by wiise


Une cohabitation difficile (Caelan)  Ez4NcGi
Une cohabitation difficile (Caelan)  OrLErGE
Une cohabitation difficile (Caelan)  FEs4GtV

Une cohabitation difficile (Caelan)  YtxTUla
Une cohabitation difficile (Caelan)  3gUsPK3
Revenir en haut Aller en bas
Caelan Leckie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans
STATUT : Divorcé
MÉTIER : Employé de la construction
LOGEMENT : Fortitude Valley, 47 James street (Avec Helena Horowitz)
Une cohabitation difficile (Caelan)  F3de94fc4ff24dff28e543f0d582228f3ffc50ca
POSTS : 302 POINTS : 2285

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Norah, Anwar, Marcus, Eagle, Laoise, Nea, Helena

Rallye des plaies
Plaie 1, Plaie 3
RPs EN ATTENTE : Norman
RPs TERMINÉS : Helena #1, Helena #2, Asher, Helena #3, Oakley
PSEUDO : Miss O'N3d
AVATAR : Antoni Porowski
CRÉDITS : praimfaya
DC : Je suis unique
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33884-caelan-we-don-t-see-things-as-they-are-we-see-things-as-we-are https://www.30yearsstillyoung.com/t33947-mistakes-are-always-forgivable-if-one-has-the-courage-to-admit-them#1506708 https://www.30yearsstillyoung.com/t34099-caelan-leckie#1516116

Une cohabitation difficile (Caelan)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Une cohabitation difficile (Caelan) Une cohabitation difficile (Caelan)  EmptyLun 19 Oct - 23:42


Une cohabitation difficile (Caelan)  3180130893

Caelan sentit que sa colocataire s’était instantanément adoucie en apprenant la raison de son absence des derniers jours. Elle était littéralement passée d’un extrême à l’autre, le menaçant de jeter ses vêtements sales à lui offrir de préparer le repas s’il avait besoin d’aide. « Je suis désolée … Pour ta sœur. Pour tout. Je te proposerai bien de t’aider avec les enfants, vu que je les adore et qu’ils m’adorent, mais c’est ptet pas l’idée du siècle. Alors, si tu me dis quand tu as besoin que je fasse plus de choses, par exemple te préparer un déjeuner pour le lendemain midi, je le ferai. Je t’aiderai. » Il lui sourit, sincèrement touché par son offre. « Ça devrait être bon, à se relayer à quatre, on ne s’en sort pas trop mal je trouve. Puis je ne voudrais surtout pas en rajouter sur tes épaules. » Après s’être mise sur son dos pour la charge de travail qu’il lui rajoutait à la maison, il ne se sentait pas à l’aise de lui demander d’en faire plus pour lui. Il allait trouver une façon de s’arranger tout seul, de faire sa part. Il préférait se ramasser à manger quelque part sur la route plutôt qu’elle se sente épuisée à tout devoir gérer.

Caelan prit son courage à deux mains et demanda à Helena si elle pensait sincèrement que c’était sans doute mieux qu’il ne se passe rien entre eux. Elle l’intéressait beaucoup et après ce qui s’était passé avec Jessica, il n’avait aucune envie de la mettre mal à l’aise en initiant des rapprochements si elle n’était pas intéressée en retour. Il préférait que tout soit clair entre eux, qu’il n’y ait pas de malentendu possible. « Et toi ? Tu pensais ce que tu as dit plus tôt ? » Le trentenaire décida de ne pas passer par quatre chemin et lui fit comprendre comment il se sentait par rapport à elle. Toutefois, il ne comptait rien initier tant qu’il n’était pas certain de la façon dont elle se sentait par rapport à lui. Lorsque la jeune femme posa sa main sur sa joue pour la lui caresser, Caelan laissa sa tête retomber un peu plus dans la main de sa coloc pour accentuer le contact de sa joue contre sa main. « Je pense toujours que c’est une bêtise, mais je pense que c’est une bêtise qu’on doit faire. » Lorsqu’il comprit que ses envies étaient réciproques, Caelan poussa un profond soupir de soulagement, le sourire aux lèvres. « Ok. » dit-il la voix tremblante. Il laissa Helena s’asseoir à califourchon sur lui, ne faisant que poser ses deux mains tremblantes de désir sur ses cuisses sans la quitter des yeux. Au contact de ses lèvres sur son oreille, un frisson lui parcourut l’échine. « J’ai envie de toi. Maintenant. » Caelan prit son visage dans ses mains et laissa ses doigts se faufiler à travers sa chevelure pendant qu’ils s’embrassèrent langoureusement. Lorsqu’elle se recula pour lui retirer son chandail, il leva les bras pour l’aider, la respiration rapide et bruyante. « Moi aussi j’ai envie de toi. » Aussitôt son chandail enlevé, il l’embrassa de nouveau en caressant le creux de son dos d’une main et la hanche de l’autre. Ses lèvres quittèrent les siennes quelques secondes pour embrasser le côté de son cou. « Tiens-toi après moi. » dit-il en passant ses deux mains sous ses fesses pour la soutenir. Caelan se leva et marcha jusqu’à sa chambre, fébrile.

Il la déposa doucement sur le lit et lui enleva son chandail sans plus attendre, tout en caressant son corps au passage. Il la poussa doucement pour qu’elle s’allonge et enleva son propre pantalon avant de s’allonger par-dessus elle pour reprendre leur baiser où il l’avait laissé. Il recula ensuite la tête et plongea ses yeux ténébreux dans les siens. « T’es certaine que c’est vraiment ce que tu veux? » Helena hocha vivement de la tête, ce qui le rassura. Il étendit alors un bras pour fouiller dans l’un des tiroirs de sa table de chevet, pour en sortir un préservatif. Alors qu’il ouvrait l’emballage et qu’il se débarrassait du dernier bout de tissus qu’il portait, il lança un dernier regard furtif vers sa colocataire, pour s’assurer qu’elle n'avait pas changé d'idée entre-temps. Il lui enleva sa culotte et il reprit place entre ses cuisses, leurs corps entrelacés ensemble. Sauf que quelques minutes plus tard, le visage en larmes de Jessica se mit à envahir ses pensées. Caelan se secoua la tête et essaya de se concentrer sur les diverses sensations qui parcouraient son corps, sans succès. Il poussa un grognement de frustration et recula sa tête afin de scruter le visage de sa colocataire en espérant que les vestiges de sa rupture cesseraient de le hanter. Sauf qu’il n’arrivait pas à penser à autre chose que Jessica qui le plaquait à cause de ce qu’il avait fait. Il dut abdiquer lorsqu’il sentit l’impuissance le rattraper. « Je ne peux pas. Je n’y arrive plus. » dit-il en se retirant. En colère contre lui-même, il envoya valser les objets qui se trouvaient sur sa table de chevet, d’un coup de bras en grognant. Caelan s’assied sur le rebord du lit, de dos à Helena, et posa son visage dans ses mains qui tremblaient de rage. « Je suis tellement désolé. Ça n’a rien à voir avec toi. » dit-il sans oser la regarder, humilié de sa piètre performance, de ne pas avoir réussi à aller jusqu’au bout. Il soupira et grimaça de douleur alors qu’il luttait contre les émotions qui remontaient dans sa gorge, au bord des larmes. Pouvait-il vraiment être frustré de la situation? Il savait que ce n’était que le retour du balancier, qu’il ne faisait que recevoir ce qu’il méritait.

@Helena Horowitz Une cohabitation difficile (Caelan)  1194881048
Revenir en haut Aller en bas
Helena Horowitz
Helena Horowitz
l'amoureuse des mauvais choix
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Lena
STATUT : célibataire, abonnée aux mauvais garçons
MÉTIER : Coordinatrice au sein d'un Service de Volontariat
LOGEMENT : Une coloc surprise avec Caelan Leckie à Fortitude Valley, 47 James street
Une cohabitation difficile (Caelan)  Tumblr_inline_omfzlnVgUn1t80jpm_250
POSTS : 273 POINTS : 1100

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Est la plus jeune de sa fratrie et est très proche de son grand-frère protecteur * Vient d’une famille de forains * Adore la lecture et les voyages, même si elle n’a pas encore quitté l’Australie * Croit aux secondes chances * Candide, elle est toujours attirée par les mauvais garçons * Commence à penser à fonder une famille avec un type bien
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Tommy * Adèle * Evan * Keith #2 * Danika #2 * Martin * Isaac * Auden #4 * Jessian #2 * Max * Cody * Matthias * Dayton #2 * Love #2 * Caelan #4
RPs TERMINÉS : Keith #1 * Auden #1 (fb) * Parrainage vert - Auden #2 * Auden #3 * Danika #1 * Love #1 * May * Jessian #1 * Dimitri * Caelan #1 * Dayton #1 * Caelan #2 * Wim * Caelan #3
AVATAR : Jessica Stroup
CRÉDITS : Libella - Graphiorum - may0osh
DC : Le charmeur Zachary Taylor
INSCRIT LE : 26/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30653-helena-desireuse-de-trouver-sa-voie https://www.30yearsstillyoung.com/t30796-helena-horowitz-it-s-you-and-me-together

Une cohabitation difficile (Caelan)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Une cohabitation difficile (Caelan) Une cohabitation difficile (Caelan)  EmptyMar 20 Oct - 15:09


Une cohabitation difficile (Caelan)  3180130893

@Caelan Leckie - Helena Horowitz


Caelan plaisait à Helena, c’était indéniable. Et elle aurait sans doute dû l’appeler, il y a de ça plusieurs semaines. Mais au final, quand elle s’était retrouvée dans cet appartement, à devoir vivre avec lui, elle avait réussi à se convaincre qu’elle avait bien fait de ne pas l’inviter à boire ce verre. Ils ne pouvaient pas être de bons colocataires, vivre ensemble en harmonie, si elle flashait sur lui. Ils ne pouvaient pas développer une amitié saine sur des bases tronquées.
Pourtant, depuis leur emménagement, Helena n’avait pas réussi à passer outre cette attirance. Elle aimait ses blagues, elle aimait quand il parlait de ses proches, elle aimait quand il évoquait sa vie à l’étranger, et elle aimait observer son corps se mouvoir dans leur appartement. Elle avait été troublée à de nombreuses reprises par sa proximité, s’intimant de penser à autre chose, de ne pas tout gâcher.
Et pourtant, elle était là, sur ses genoux, à moitié nue, à lui murmurer qu’elle avait envie de lui. C’était une erreur, elle en était persuadée, mais elle ne pouvait plus résister à la tentation. Elle était également galvanisée par l’attitude de Caelan, qui avait apparemment autant envie d’elle qu’elle avait envie de lui. Helena se laissa aller aux caresses et aux baisers, son corps n’étant plus que sensations. Pourtant, son esprit continua à fonctionner dans les premières secondes : est-ce que ça faisait d’eux un couple ? Ou bien juste des colocs qui couchaient ensemble ? Allait-il coucher avec d’autres filles ? La jeune femme chassa ses pensées en se concentrant sur le corps de Caelan, et son cerveau cessa bientôt de fonctionner alors qu’elle s’abandonnait dans les bras de son colocataire.

Caelan la ramena dans sa chambre où le câlin se poursuivit. Helena savourait l’instant, leurs corps ne faisant qu’un. Ses doigts s’accrochaient à son partenaire alors que sa respiration était saccadée, dictée par le plaisir. Pendant que Caelan l’observait, Helena, rougissant un peu, laissa courir ses doigts sur sa joue. Quelle ne fut pas sa surprise quand son coloc se retira, furieux.

« Je ne peux pas. Je n’y arrive plus. »

La stupeur se lisait sur le visage de la jeune femme.

« Quoi ? Qu’est-ce que j’ai fait ? »

En colère, Caelan jeta ce qui lui passa sous la main. Helena sursauta et resserra la couverture contre elle, soudain mal à l’aise d’être ainsi nue face à lui. Le jeune homme s’assit sur le rebord du lit, lui tournant le dos.

« Je suis tellement désolé. Ça n’a rien à voir avec toi. »

Helena haussa un sourcil, dubitative.

« Ha oui ? Parce que ça y ressemble … Tu … tu n’as pas envie de moi ? »

Sa voix tremblait, exprimant le fait qu’elle souffrait. Elle n’était pas en colère, non, mais blessée : qu’avait-elle fait pour que ça ne fonctionne pas ? Finalement, elle ne lui plaisait pas ? Helena ferma les yeux un instant. Elle avait envie de fuir. Elle regrettait déjà cette tentative de câlin entre deux colocataires : elle ne pouvait rentrer se morfondre chez elle. Parce que chez elle, c’était ici, avec lui. Elle voulait partir, mais elle entendait dans la voix de Caelan toute sa colère et sa souffrance. Alors, elle s’enroula dans un drap et couvrit les épaules du jeune homme de la couverture. Elle s’installa à côté de lui, sur le rebord du lit. Elle posa l’une de ses mains sur celle de Caelan, l’autre relevant la tête de son colocataire, délicatement, du bout des doigts, afin qu’il la regarde. Elle déglutit difficilement en le voyant si bouleversé, et caressa doucement sa joue.

« Parle-moi, s’il-te-plaît. J’ai besoin de comprendre ce qui ne va pas. On s’était dit qu’on devait communiquer … je crois que ça commence maintenant. »

Le regard d’Helena, plongé dans celui de Caelan, était suppliant.




L’amour ne veut pas la durée, il veut l’instant et l’éternité.
by wiise


Une cohabitation difficile (Caelan)  Ez4NcGi
Une cohabitation difficile (Caelan)  OrLErGE
Une cohabitation difficile (Caelan)  FEs4GtV

Une cohabitation difficile (Caelan)  YtxTUla
Une cohabitation difficile (Caelan)  3gUsPK3
Revenir en haut Aller en bas
Caelan Leckie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans
STATUT : Divorcé
MÉTIER : Employé de la construction
LOGEMENT : Fortitude Valley, 47 James street (Avec Helena Horowitz)
Une cohabitation difficile (Caelan)  F3de94fc4ff24dff28e543f0d582228f3ffc50ca
POSTS : 302 POINTS : 2285

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Norah, Anwar, Marcus, Eagle, Laoise, Nea, Helena

Rallye des plaies
Plaie 1, Plaie 3
RPs EN ATTENTE : Norman
RPs TERMINÉS : Helena #1, Helena #2, Asher, Helena #3, Oakley
PSEUDO : Miss O'N3d
AVATAR : Antoni Porowski
CRÉDITS : praimfaya
DC : Je suis unique
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33884-caelan-we-don-t-see-things-as-they-are-we-see-things-as-we-are https://www.30yearsstillyoung.com/t33947-mistakes-are-always-forgivable-if-one-has-the-courage-to-admit-them#1506708 https://www.30yearsstillyoung.com/t34099-caelan-leckie#1516116

Une cohabitation difficile (Caelan)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Une cohabitation difficile (Caelan) Une cohabitation difficile (Caelan)  EmptyMar 20 Oct - 16:55


« Quoi ? Qu’est-ce que j’ai fait ? » Caelan ne pouvait pas lui en vouloir de vouloir comprendre, il se poserait lui aussi des questions s’il était à sa place. « Rien. » dit-il simplement sans donner plus d’explications. Le jeune homme s’était toujours dit que s’il devenait intime avec quelqu’un, il dirait la vérité, sauf que c’était beaucoup plus facile à dire qu’à faire maintenant qu’il se retrouvait dans cette situation. Il avait plutôt envie de s’enfuir en courant et de ne pas regarder derrière lui. « Ha oui ? Parce que ça y ressemble … Tu … tu n’as pas envie de moi ? » Le visage toujours enfouit dans ses mains, Caelan soupira, triste qu’elle croit qu’elle était responsable de sa panne. « Ce n’est pas ça du tout, je te le jure. » Ses pensées se bousculaient dans sa tête alors qu’il hésitait à tout lui dire pour qu’elle comprenne qu’elle n’avait rien à se reprocher. En même temps, Helena était la première femme à lui plaire depuis sa rupture et il craignait que leur histoire se termine aussi rapidement qu’elle avait débuté une fois qu’elle serait mise au courant des circonstances de son divorce. Caelan sentait que les mots tant redoutés étaient sur le bord de ses lèvres, qu’il ne lui faudrait pas beaucoup d’efforts pour enfin se libérer de ce fardeau. Son cœur cognait dans sa poitrine et il avait mal au cœur à cause du stress qui l’envahissait. En même temps, il savait qu’il risquait aussi de creuser un fossé entre eux s’il ne lui disait pas la vérité parce qu’elle finirait par se faire de fausses idées. Peu importe ce qu’il décidait de faire, il semblait qu’il n’y avait aucune possibilité que tout se finisse bien.

Helena s’approcha de Caelan et caressa doucement sa joue d’une main pendant qu’elle tournait son visage vers elle avec son autre main. Le regard trouble, il l’écouta. « Parle-moi, s’il-te-plaît. J’ai besoin de comprendre ce qui ne va pas. On s’était dit qu’on devait communiquer … je crois que ça commence maintenant. » Le visage triste, il renifla un coup avant de s’humecter les lèvres avec sa langue, le regard fuyant. Il agrippa une de ses mains après le poignet de la jeune femme, alors qu’elle lui caressait toujours la joue. Son visage se crispa au moment où il ouvrit enfin la bouche pour parler. « Je n’arrivais pas à penser à autre chose. » expliqua-t-il. Caelan baissa les yeux, le regard rempli de honte et de tristesse. « Jess est partie parce que je l’ai violée. » Sa mâchoire inférieure se mit à trembler sous l’émotion alors que les larmes coulaient sur ses joues sans retenue. Il avait peur de sa réaction et n’arrivait pas à croire qu’il avait prononcé ces mots, comme s’ils rendaient cet évènement encore plus réel. Incapable de la regarder en face, Caelan s’essuya les joues et se leva pour remettre son boxer et son pantalon. Il se rassit ensuite à côté d’Helena et accota ses avant-bras contre ses cuisses en fixant ses mains devant lui. « Je m’haï tellement. » Le trentenaire osa enfin de tourner la tête vers Helena pour voir comment elle prenait la nouvelle. Il ne s’attendait pas à ce qu’elle balaye l’information comme si c’était quelque chose de banale, il savait qu’il n’y avait aucune chance pour qu’elle le prenne bien. Après tout, qui serait enchanté de savoir que la personne qui les intéresse a violé quelqu’un? Personne, pas même Caelan.

@Helena Horowitz Une cohabitation difficile (Caelan)  1723716604
Revenir en haut Aller en bas
Helena Horowitz
Helena Horowitz
l'amoureuse des mauvais choix
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Lena
STATUT : célibataire, abonnée aux mauvais garçons
MÉTIER : Coordinatrice au sein d'un Service de Volontariat
LOGEMENT : Une coloc surprise avec Caelan Leckie à Fortitude Valley, 47 James street
Une cohabitation difficile (Caelan)  Tumblr_inline_omfzlnVgUn1t80jpm_250
POSTS : 273 POINTS : 1100

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Est la plus jeune de sa fratrie et est très proche de son grand-frère protecteur * Vient d’une famille de forains * Adore la lecture et les voyages, même si elle n’a pas encore quitté l’Australie * Croit aux secondes chances * Candide, elle est toujours attirée par les mauvais garçons * Commence à penser à fonder une famille avec un type bien
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Tommy * Adèle * Evan * Keith #2 * Danika #2 * Martin * Isaac * Auden #4 * Jessian #2 * Max * Cody * Matthias * Dayton #2 * Love #2 * Caelan #4
RPs TERMINÉS : Keith #1 * Auden #1 (fb) * Parrainage vert - Auden #2 * Auden #3 * Danika #1 * Love #1 * May * Jessian #1 * Dimitri * Caelan #1 * Dayton #1 * Caelan #2 * Wim * Caelan #3
AVATAR : Jessica Stroup
CRÉDITS : Libella - Graphiorum - may0osh
DC : Le charmeur Zachary Taylor
INSCRIT LE : 26/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30653-helena-desireuse-de-trouver-sa-voie https://www.30yearsstillyoung.com/t30796-helena-horowitz-it-s-you-and-me-together

Une cohabitation difficile (Caelan)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Une cohabitation difficile (Caelan) Une cohabitation difficile (Caelan)  EmptyMar 20 Oct - 21:34


@Caelan Leckie - Helena Horowitz


Helena était blessée par la situation. Elle ne comprenait pas ce qu’elle avait pu faire de mal pour couper Caelan dans son élan, voulait à tout prix comprendre. Pourtant, le jeune homme resta d’abord évasif, lui affirmant juste que ce n’était pas elle, sans rien lui expliquer du tout. La brunette était perdue. Alors pourquoi ? Elle insista et, si Caelan semblait hésitant, il finit par ouvrir la bouche.

« Je n’arrivais pas à penser à autre chose. »

Helena haussa un sourcil, toujours dans le flou. Caelan baissa les yeux, comme s’il était incapable de regarder la jeune femme en face. Sa détresse et son comportement nouèrent l’estomac de la brunette, qui était pourtant loin de s’imaginer les mots qu’il allait prononcer.

« Jess est partie parce que je l’ai violée. »

Un seul mot fusa hors de la bouche d’Helena.

« Quoi ? »

Elle voulait ne pas avoir entendu cette phrase, et pourtant, elle était certaine d’avoir bien compris. Comment c’était possible ? Comment une telle chose pouvait arriver ? Comment pouvait-on commettre quelque chose d’aussi ignoble ? Elle pâlit alors que sa respiration s’accélérait au fur et à mesure que l’information faisait son chemin jusqu’à son cerveau. Les pensées d’Helena étaient confuses. Elle fut d’abord percutée par le fait qu’elle ne savait rien de Caelan. Elle ne le connaissait absolument pas, ne savait rien de sa vie, de son passé, de qui il était. Et pourtant, elle vivait avec lui. Et elle avait été prête à coucher avec lui. Etait-il quelqu’un de dangereux ? Elle ne le pensait pas. Une seconde vague de pensées la submergea : la gentillesse de Caelan, sa prévenance. Il lui avait demandé plusieurs fois si c’était vraiment ce qu’elle voulait, avoir des relations sexuelles avec lui -elle comprenait mieux pourquoi, maintenant. Et elle fut frappée par sa détresse. Il pleurait, tremblait, semblait être à terre. Elle ne le connaissait pas bien, c’est vrai. Pourtant, elle voyait un homme en réelle souffrance, qui semblait bouleversé par ce qu’il avait pu faire.

« Je m’haï tellement. »

Ces quelques mots confirmèrent l’idée qu’Helena se faisait de Caelan : il regrettait, c’était évident. Tout son corps le démontrait. Le jeune homme releva enfin la tête vers Helena, et la brunette ferma les yeux. Parce qu’elle ne savait pas quoi dire. Parce qu’il ne voulait pas qu’il lise dans son regard le combat intérieur auquel ses émotions se livraient. La raison lui disait de déménager et d’arrêter les frais. Elle le connaissait à peine, elle finirait sans doute par tourner la page. Mais si Helena travaillait dans le social, ce n’était pas pour rien : elle était faite pour aider les autres, et c’était une adepte des secondes chances. Elle était persuadée que les gens pouvaient s’améliorer et se racheter. Mais elle avait besoin de comprendre. Elle doutait qu’il soit un prédateur sexuel, pas Caelan, c’était impossible, mais elle voulait qu’il lui explique. Elle devait savoir. Elle rouvrit les yeux, plongeant son regard triste et inquiet dans celui, torturé, de Caelan.

« Tu ne peux pas me balancer ça comme ça et t’arrêter là, Caelan. Raconte-moi ce qui s’est passé … en détails. J’ai besoin de savoir. »

C’était peut-être beaucoup lui en demander, mais lui aussi en demandait beaucoup à Helena. Ils se connaissaient peu, et il lui faisait de telles révélations. Elle pourrait partir, s’enfuir, pourtant, elle lui laissait le bénéfice du doute. Il devait sauter sur l’occasion et s’expliquer s’il voulait qu’elle reste.





L’amour ne veut pas la durée, il veut l’instant et l’éternité.
by wiise


Une cohabitation difficile (Caelan)  Ez4NcGi
Une cohabitation difficile (Caelan)  OrLErGE
Une cohabitation difficile (Caelan)  FEs4GtV

Une cohabitation difficile (Caelan)  YtxTUla
Une cohabitation difficile (Caelan)  3gUsPK3
Revenir en haut Aller en bas
Caelan Leckie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans
STATUT : Divorcé
MÉTIER : Employé de la construction
LOGEMENT : Fortitude Valley, 47 James street (Avec Helena Horowitz)
Une cohabitation difficile (Caelan)  F3de94fc4ff24dff28e543f0d582228f3ffc50ca
POSTS : 302 POINTS : 2285

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Norah, Anwar, Marcus, Eagle, Laoise, Nea, Helena

Rallye des plaies
Plaie 1, Plaie 3
RPs EN ATTENTE : Norman
RPs TERMINÉS : Helena #1, Helena #2, Asher, Helena #3, Oakley
PSEUDO : Miss O'N3d
AVATAR : Antoni Porowski
CRÉDITS : praimfaya
DC : Je suis unique
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33884-caelan-we-don-t-see-things-as-they-are-we-see-things-as-we-are https://www.30yearsstillyoung.com/t33947-mistakes-are-always-forgivable-if-one-has-the-courage-to-admit-them#1506708 https://www.30yearsstillyoung.com/t34099-caelan-leckie#1516116

Une cohabitation difficile (Caelan)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Une cohabitation difficile (Caelan) Une cohabitation difficile (Caelan)  EmptyMer 21 Oct - 0:47


« Quoi ? » La surprise d’Helena face à cette confidence n’était pas en soi surprenante bien que le jeune homme s’attendait à une réaction beaucoup plus explosive de sa part s’il se fiait aux altercations qu’ils avaient eues dans la dernière semaine. L’émotion devint tellement forte qu’il ne fût plus en mesure de la contenir alors qu’il lui confia qu’il se détestait. Depuis qu’il était de retour au pays, Caelan croyait vraiment qu’il était plus solide qu’avant son départ mais il commençait à en douter. Il se rendait compte qu’il était toujours affecté par la plus grosse gaffe qu’il avait faite de sa vie et que, au final, il avait toujours de la difficulté à vivre avec lui-même, comme s’il ne se connaissait plus. Caelan scruta le visage de sa colocataire et assista, aux premières loges, à l’évolution de ses réactions à mesure qu’elle assimilait l’information qu’il venait de lui donner. Helena était blême et sa respiration s’accélérait, preuves de son malaise évident. De plus, elle n’avait rien dit d’autre depuis qu’elle avait fait part de sa surprise, il ne savait plus sur quel pied danser. Il croyait que de se libérer de ce fardeau lui ferait du bien, mais pour l’instant, il se sentait de plus en plus mal à chaque seconde. Son mal de cœur s’amplifiait et il tenta de prendre une grande inspiration, la bouche ouverte, pour le calmer.

Helena rouvrit finalement les yeux et daigna enfin le regarder. Il pouvait lire dans son regard qu’elle était inquiète et il se sentait mal de lui faire vivre toutes ces émotions. « Tu ne peux pas me balancer ça comme ça et t’arrêter là, Caelan. Raconte-moi ce qui s’est passé … en détails. J’ai besoin de savoir. » Caelan baissa de nouveau sa tête devant lui pour regarder ses mains. « Tu as raison. » dit-il d’une voix tremblante, sans trop d’assurance, en se massant la main droite à l’aide de sa main gauche, pour se rassurer. Caelan se mit à se balancer légèrement d’avant en arrière sous l’effet du stress. « Messemble que ça serait plus facile si j’étais saoul. » dit-il en riant nerveusement afin de gagner un peu de temps pour trouver les bons mots à lui dire. Caelan se tourna finalement vers Helena, repliant une jambe devant lui sur le lit. Il poussa un profond soupire avant de plonger son regard dans celui de sa colocataire. « Avant de me lancer, je veux juste que tu saches que si tu préfères que je parte d’ici après, que je déménage, je vais le faire. » De loin l’idée de la rendre mal à l’aise en l’obligeant à cohabiter avec lui après l’avoir mise au courant de tout ce qu’elle devait savoir.

Caelan attrapa un des coussins décoratifs qui trainait sur son lit et le posa sur ses cuisses, jouant avec les différents fils qui dépassaient. Il rapporta son attention à ses mains, incapable d’affronter son retard pendant qu’il lui racontait tout. « On essayait d’avoir un enfant, ou du moins c’est ce que je croyais. » dit-il en souriant tristement en se remémorant le commentaire que Jessica avait fait, où elle lui avouait qu’elle n’avait jamais arrêté de prendre la pilule parce qu’elle ne savait pas comment lui dire qu’elle ne désirait plus avoir d’enfants avec lui. « Et je ne sais pas, depuis quelques temps elle disait non quand je l’approchais pour qu’on couche ensemble. Après un moment elle finissait par changer d’idée alors je pensais qu’elle avait juste besoin de temps, pour se mettre dedans. » Caelan laissa sa tête tomber vers l’arrière et la secoua négativement alors que sa langue était accotée contre le coin de sa bouche, fâché contre lui-même de ne pas avoir été plus attentif. « Maintenant je comprends qu’elle finissait par changer d’avis parce qu’elle me trouvait trop insistant et qu’elle voulait que je lui foute la paix. » Caelan rebaissa la tête et se concentra sur les nombreux fils du coussin, même s’il commençait à avoir de plus en plus de difficulté à les regarder, la vision embuée. Lorsqu’il cligna des yeux, quelques larmes coulèrent sur ses joues et il les essuya aussitôt avec son avant-bras. « Et ce soir-là, c’est ce qui s’est passé, je n’ai pas été attentif, j’ai été aveugle et égoïste. » Il fronça les sourcils, indigné d’avoir pu faire un geste aussi terrible. « Elle m’a dit non, je l’ai écoutée sur le moment. Puis après qu’on ait parlé un moment je me suis dit qu’elle avait sans doute changé d’idée, comme d’habitude, alors je me suis réessayé et elle n’a rien dit. » Il releva les yeux vers Helena, le regard rempli de haine – cette haine était dirigée vers lui-même et non sa colocataire, évidemment. « Elle pleurait et je ne m’en suis même pas rendu compte! » s’exclama-t-il, la voix brisée. Il lança le coussin à l’autre bout de la chambre, accota ses coudes sur ses cuisses et laissa tomber son visage dans ses mains alors qu’il étouffait un sanglot. « Bordel que je m’haï. C’est moi qui aurais dû me faire foncer dedans en voiture, pas Norah. » dit-il en pleurant à chaudes larmes. Caelan n’avait jamais eu le courage de mettre un terme à sa vie, parce qu’il ne voulait pas abandonner sa sœur qui avait déjà tant souffert après la perte de son mari, mais il serait faux de dire que l’idée ne lui avait pas traversé l’esprit à quelques reprises.

@Helena Horowitz Une cohabitation difficile (Caelan)  893420793
Revenir en haut Aller en bas
Helena Horowitz
Helena Horowitz
l'amoureuse des mauvais choix
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Lena
STATUT : célibataire, abonnée aux mauvais garçons
MÉTIER : Coordinatrice au sein d'un Service de Volontariat
LOGEMENT : Une coloc surprise avec Caelan Leckie à Fortitude Valley, 47 James street
Une cohabitation difficile (Caelan)  Tumblr_inline_omfzlnVgUn1t80jpm_250
POSTS : 273 POINTS : 1100

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Est la plus jeune de sa fratrie et est très proche de son grand-frère protecteur * Vient d’une famille de forains * Adore la lecture et les voyages, même si elle n’a pas encore quitté l’Australie * Croit aux secondes chances * Candide, elle est toujours attirée par les mauvais garçons * Commence à penser à fonder une famille avec un type bien
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Tommy * Adèle * Evan * Keith #2 * Danika #2 * Martin * Isaac * Auden #4 * Jessian #2 * Max * Cody * Matthias * Dayton #2 * Love #2 * Caelan #4
RPs TERMINÉS : Keith #1 * Auden #1 (fb) * Parrainage vert - Auden #2 * Auden #3 * Danika #1 * Love #1 * May * Jessian #1 * Dimitri * Caelan #1 * Dayton #1 * Caelan #2 * Wim * Caelan #3
AVATAR : Jessica Stroup
CRÉDITS : Libella - Graphiorum - may0osh
DC : Le charmeur Zachary Taylor
INSCRIT LE : 26/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30653-helena-desireuse-de-trouver-sa-voie https://www.30yearsstillyoung.com/t30796-helena-horowitz-it-s-you-and-me-together

Une cohabitation difficile (Caelan)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Une cohabitation difficile (Caelan) Une cohabitation difficile (Caelan)  EmptyMer 21 Oct - 22:19


@Caelan Leckie - Helena Horowitz


Des émotions contradictoires envahissaient Helena : la surprise, le choc, l’incompréhension, une pointe de peur, également. Qui était cet homme avec qui elle partageait son appartement ? Qui était celui pour qui elle craquait ? Elle avait besoin de comprendre, avant de pouvoir se faire une idée. Elle devait savoir, et interrogea donc Caelan.

« Tu as raison », finit-il par concéder.

Tout son corps démontrait la douleur qu’il ressentait, et cela rassurait Helena, parce que s’il s’en voulait pour ce qu’il avait fait, c’est qu’il y avait du bon en lui.

« Messemble que ça serait plus facile si j’étais saoul. »

Il rit, pas Helena. Elle n’a pas du tout envie de plaisanter, même si elle se doute que Caelan essaie juste de se donner du courage, ou de retarder l’inévitable. Ou peut-être un peu des deux. Elle se note quand même, dans un coin de sa tête, qu’elle ira chercher la bouteille de vodka qui traîne sur la table du salon toute à l’heure, quand il aura parlé. Comme une sorte de récompense, et aussi parce qu’elle en a affreusement besoin, à l’heure actuelle. Durant une seule et même soirée, Helena a découvert cinquante nuances d’émotions.

« Avant de me lancer, je veux que tu saches que si tu préfères que je parte d’ici après, que je déménage, je vais le faire. »

Helena se contente de hocher la tête. Ok, ça la rassure. Mais elle sait déjà que si les explications ne la convainquent pas, si sa vision de Caelan change, c’est elle qui partira. Elle ne pourrait pas rester ici avec lui, et elle ne pourrait pas rester ici sans lui.
Le jeune homme attrapa un coussin, jouant distraitement avec, et se lança dans des explications hachées. Helena écoutait attentivement, entièrement concentré sur les paroles de son colocataire, désireuse de comprendre. Elle resserra le drap dans lequel elle s’était enroulée contre elle, frissonnant en entendant les explications.
Finalement, elle laissa échapper un soupire, presque de soulagement, et se rendit compte qu’elle avait arrêté de respirer tout le temps du récit de Caelan. Elle comprenait. Elle pouvait comprendre. Elle était une femme, après tout. Elle savait que les hommes étaient souvent plus avides de sexe que les femmes. Elle savait que les hommes, à la moindre sollicitation, démarraient au quart de tour, leur désir passant de 0 à 100 % en quelques secondes. Les femmes, elles, étaient foncièrement différentes. Elles analysaient tout, réfléchissaient constamment. Elles avaient d’abord besoin que les conditions soient réunies (du temps devant elles, pas de ménages ou de boulot qui les attendaient …). Ensuite, il ne fallait pas qu’elles se braquent devant les requêtes de Monsieur. Et ensuite, en quelques minutes, elles arrivaient à 30 %, puis quelques minutes plus tard, à 50 %, et ainsi de suite, progressivement, lentement. Oui, Helena pouvait se retrouver dans les explications données par Caelan.
Et ce soir-là, ce fameux soir, il avait négocié, insisté, comme il disait, mais n’avait pas prêté attention à son ressenti à elle. Peut-être finissait-elle toujours par dire oui, comme un moteur de vieille voiture qui, à force de tentatives, finissait par démarrer.
Helena aurait pu avoir peur. Elle aurait pu se dire que la situation pourrait se répéter. Qu’est-ce qui ferait que Caelan remarquerait cette absence d’envie, la prochaine fois qu’elle se présenterait ? L’état dans lequel était le jeune homme suffisait à la rassurer sur ce point. D’ailleurs, lorsqu’ils avaient failli conclure, il lui avait demandé à plusieurs reprises si elle était sûre de le vouloir.
Alors non, elle n’avait pas peur. Et oui, elle pouvait comprendre. Leurs habitudes de couple étaient mauvaises, tronquées. Ils étaient ancrés dans une routine sexuelle biaisée, à laquelle il s’était fié, sans remarquer que cette fois-ci, la routine ne pouvait s’appliquer.

« Bordel que je m’haï. C’est moi qui aurais dû me faire foncer dedans en voiture, pas Norah. »

Caelan pleurait. Helena déglutit difficilement, prit une des mains de son colocataire avec la sienne et lui releva le visage avec son autre main. Elle plongea son regard inquiet et compatissant dans celui du jeune homme, lui caressant la joue du bout des doigts, essuyant les larmes qui coulaient.

« Ne dis pas ça ! Attends-moi. »

Helena se leva, toujours enroulée dans le drap. Elle récupéra ses habits et quitta la chambre de Caelan. Dans le salon, elle se rhabilla à la hâte et revint avec la bouteille de vodka. Elle en but une grosse gorgée et tendit la bouteille à son coloc. Elle se rassit à ses côtés et lui prit la main. Elle réfléchissait à ce qu’elle allait lui dire pour le rassurer.

« Merci … de m’avoir expliqué. Ca ne doit pas être facile de revivre ça, et de le dire, à haute voix. Je peux comprendre que tu t’en veuilles, parce que c’est une affreuse erreur, que tu as commise. Mais c’est juste ça, une erreur. Ce n’était pas volontaire ! C’était … une inattention. Tu n’as pas assez prêté attention à elle, opérant comme d’habitude. Les erreurs, tout le monde en fait. »

Helena caressa la main de Caelan et esquissa un léger sourire qui se voulait rassurant.

« Tu dois te pardonner, et tourner la page. C’était il y a longtemps, et c’était une erreur, quelque chose de non intentionnel … Je ne veux pas que tu partes. Et je ne partirai pas. Tu veux bien … qu’on essaie … ensemble ? »

Helena n’était pas forcément très claire sur la fin, parce que ses sentiments n’étaient pas encore bien rangés et déterminés. Essayer de dépasser cette culpabilité ? Sans aucun doute. Essayer de cohabiter ? Aussi ! Essayer de construire quelque chose, ensemble ? Peut-être. Il était trop tôt pour le dire.

« Tu m’as demandé de te laisser une chance, il y a quelques heures. Je te la laisse. Laisse m’en une également. Je veux que ça fonctionne. Tu veux bien essayer ? »

Le regard d’Helena était doux et empli d’espoir.




L’amour ne veut pas la durée, il veut l’instant et l’éternité.
by wiise


Une cohabitation difficile (Caelan)  Ez4NcGi
Une cohabitation difficile (Caelan)  OrLErGE
Une cohabitation difficile (Caelan)  FEs4GtV

Une cohabitation difficile (Caelan)  YtxTUla
Une cohabitation difficile (Caelan)  3gUsPK3
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Une cohabitation difficile (Caelan)  Empty
Message(#) Sujet: Re: Une cohabitation difficile (Caelan) Une cohabitation difficile (Caelan)  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Une cohabitation difficile (Caelan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: logements
-