AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-60%
Le deal à ne pas rater :
Baskets Nike Air Max 2090
60 € 150 €
Voir le deal

 ghost of the past (marius & justine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Justine Migliore
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-cinq ans (13 juin 1985).
STATUT : célibataire malchanceuse. elle espère que ça changera un jour, mais ne met pas forcément toutes les chances de son côté pour ça.
MÉTIER : infirmière au service pédiatrie du St Vincent's Hospital.
LOGEMENT : un joli appartement situé au 296 orchid street, à redcliffe.
ghost of the past (marius & justine) Tumblr_inline_nk6m8zAvXk1sccn28
POSTS : 821 POINTS : 160

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : née en France mais n'a jamais connu le pays, elle est en Australie depuis bébé + esclave d'un gros matou roux appelé Lupin + potterhead dans l'âme + amoureuse des animaux + pâtissière hors pair + se rend à la salle de sport très régulièrement.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : isaac + noa + hassan + marius + noé
AVATAR : dianna agron.
CRÉDITS : savage. (avatar), sarasvati (signature) &. loonywaltz (ub).
DC : aucun.
PSEUDO : patronum (jess).
Femme (elle)
INSCRIT LE : 25/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32499-thinking-out-loud-justine https://www.30yearsstillyoung.com/t32990-firework-justine https://www.30yearsstillyoung.com/t36931-justine-migliore

ghost of the past (marius & justine) Empty
Message(#) Sujet: ghost of the past (marius & justine) ghost of the past (marius & justine) EmptySam 17 Oct - 23:51



« ghost of the past. »
@marius warren  & justine migliore


Pour cette journée de repos, Justine avait décidé de profiter des beaux jours qui se profilaient pour aller se promener au parc. Généralement, l’infirmière profitait de sa journée de congé pour faire quelques courses, rendre visite à son père ou à des personnes qu’elle n’avait pas forcément le temps de voir avec son emploi du temps chargé, mais aujourd’hui, la jeune femme avait décidé de ne penser qu’à elle et de simplement profiter. La journée avait donc commencé par une grasse matinée avant qu’elle ne se fasse couler un bain chaud dans lequel elle se prélassa durant un long moment. Après quoi, elle enfila une petite robe fleurie et opta pour un déjeuner en extérieur, en tête à tête avec elle-même. Il y avait des jours où la solitude pouvait lui peser, où elle avait l’impression d’être seule au monde et où elle aurait pu être prête à tout pour combler ce vide et puis il y avait des jours, comme aujourd’hui, où elle bénissait le fait d’être seule et de pouvoir faire ce qu’elle souhaitait sans avoir de compte à rendre à qui que ce soit. C’est ainsi qu’elle déjeuna à la terrasse de son bar à sushis préféré avant de finalement prendre la direction de son objectif principal de la journée ; le kangaroo point. Le temps était idéal aujourd’hui et elle ne rêvait que de pouvoir s’installer au pied d’un arbre afin de profiter d’un bouquin tout en jouissant de la vue que pouvait offrir l’endroit. Arrivée au parc, l’infirmière ne put que constater qu’elle n’était pas la seule à avoir eu l’idée de profiter des premiers beaux jours de l’année. Le parc était peuplé de familles, de groupe d’amis jouant au fresbee ou à la balle, de couples roucoulant tranquillement sur les bancs. Bref, il y avait du monde, mais Justine s’y était attendue et si elle avait envie d’un peu de tranquillité pour profiter de son livre, elle n’était pas contre un peu de mouvement autour d’elle. Au contraire. Elle ne serait pas venue jusqu’ici sinon.

Justine était installée depuis de longues minutes au pied d’un arbre, plongée dans sa lecture du moment lorsqu’elle fut dérangée par une balle qui termina sa course à ses pieds. Elle n’avait pas encore relevé le visage que les excuses pleuvaient déjà. C’est donc avec un sourire bienveillant que la jolie blonde attrapa le ballon. Dans la manœuvre, elle se releva également afin de renvoyer l’objet à son propriétaire, mais elle se stoppa un instant dans son mouvement lorsque son regard capta une silhouette familière un peu plus loin. Un homme, grand et son cœur rata un battement. Ca ne pouvait être lui, il était parti depuis deux bonnes années à présent, il ne pouvait tout simplement pas se balader ainsi dans le parc. Si le temps sembla s’arrêter autour de la jeune femme, il n’avait suffit que d’une fraction de seconde pour qu’elle ne se décide à lancer la balle qu’elle avait en main, non pas en direction du groupe d’adolescents qui attendait une réaction de sa part, mais droit sur la tête du jeune homme qui semblait traverser le parc sans rien demander à personne. Le projectile ne rata pas sa cible et Justine resta interdite lorsque le jeune homme se retourna. L’acte avait été impulsif, comme un réflexe. Elle n’en croyait pas ses yeux. Marius se trouvait là, à Brisbane, se promenant le plus naturellement du monde. Voilà deux ans qu’elle n’avait plus eu aucune de ses nouvelles, pas un message, pas un mail, rien, le néant le plus total alors qu’elle avait cru que leur histoire comptait. Le regard des deux exs compagnons se croisèrent et celui de l’infirmière s’assombrit. Elle qui était habituellement si douce, se retrouvait à présent avec le visage fermé et le regard noir. Aurait-il l’audace de venir jusqu’à elle ? Ou se contenterait-il de tourner les talons, la laissant une fois de plus sans la moindre explication ?


People like us, we don’t need that much just someone that starts the spark in our bonfire hearts.

ghost of the past (marius & justine) 577022hopital
ghost of the past (marius & justine) OBCGg4U
ghost of the past (marius & justine) Dr4dErc
Revenir en haut Aller en bas
Marius Warren
Marius Warren
le syndrome de l'aîné
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : quarante-quatre ans (11/11/1976)
SURNOM : jamais enclin aux surnoms, ton prénom est rarement écorché.
STATUT : en couple mais s'est éloigné momentanément pour lui laisser une chance de retisser des liens avec sa fille. une chose est sûre, elle lui manque terriblement ...
MÉTIER : professeur d'histoire de l'art à l'University of Queensland depuis 2005. nouveau doyen de la School of Communication and Arts tu prendras tes fonctions en février 2021.
LOGEMENT : loft numéro 613 sur water street (spring hill).
ghost of the past (marius & justine) 5bqq
POSTS : 1701 POINTS : 50

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : aîné et fils adoré d'une fratrie de quatre enfants, un rôle qui te pèse toujours aujourd'hui ● tu détestes le sport à l'exception du surf, tu es un citadin élitiste et tu le revendiques ● tu dessines et peins depuis ta plus tendre enfance, ta spécialité réside dans les aquarelles ● tu as étudié à Paris en 2002 pendant un an, ville où tu es revenu t'exiler en 2016 ● tu as une nièce de onze ans pour qui tu déplacerais des montages, elle est le trait d'union entre ton frère et toi. ● de retour à Brisbane en janvier 2018 ● ta loyauté est sans faille, la trahir ne rend ta rancoeur que plus tenace.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ghost of the past (marius & justine) G78a
malleen ❥ Now I'm standing alone in a crowded room and we're not speaking. And I'm dying to know is it killing you like it's killing me? Yeah. I don't know what to say since a twist of fate, when it all broke down. Cause the story of us looks a lot like a tragedy now.

(2020) jacob.2 (fb)greg, noa & colleenjustine (fb)malleenia.2kayakeith.2joanne.4beth.4
(2021) ginnycolleen.10

RPs EN ATTENTE : scarlett.3 ● auden.4 ● liam.2 ● tommy.4 ● dani.2 ●

RPs TERMINÉS : (2021) colleen.9
(2020) colleeneveallancolleen.2jodieauden.2 (fb)bethliviajoanne.2colleen.3malleeniacolleen.4allan.2beth.2jacobjoanne.3colleen.5jodie.2tommy.2keith (fb)olivia (fb)colleen.6scarlett.2auden.3beth.3 (fb)maycolleen.7marylouliamciaratommy.3danicolleen.8warren family
(2019) evelynjoannequinn (fb)justinetommyauden (fb)scarlettpaul

AVATAR : michael fassbender.
CRÉDITS : tearsflight (avatar), tumblr (gifs), siren charms (signature), loonywaltz (ub), bleeding_light (crackship), Captain Rogers (dessin).
DC : ilaria mackenzie.
PSEUDO : mollywobbles, #emma.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26175-pride-and-prejudice-marius https://www.30yearsstillyoung.com/t26247-marius-sense-and-sensibility https://www.30yearsstillyoung.com/t30996-marius-warren

ghost of the past (marius & justine) Empty
Message(#) Sujet: Re: ghost of the past (marius & justine) ghost of the past (marius & justine) EmptyJeu 22 Oct - 21:47



« ghost of the past. »
marius warren  & @justine migliore


Le printemps pointant le bout de son nez. Les premiers beaux jours arrivaient et tout le monde était bien décidé à en profiter. Tes étudiants avaient été intenables et tu n’avais pas cherché à les retenir bien longtemps. Toi aussi, tu avais envie de profiter du beau temps. Cela faisait à peu près six mois que tu étais de retour à Brisbane et tu reprenais petit à petit tes marques. Tu réapprenais à vivre à Brisbane après avoir passé deux années à Paris. La vie dans la capitale française n’avait pas grand chose à voir avec ce que tu vivais à Brisbane mais malgré ton amour pour la France, tu ne te sentirais jamais mieux que dans ce pays qui t’avait vu grandir et que tu connaissais bien. Six mois déjà que tu étais rentré et rien n’avait été facile comme tu l’avais prévu. Même Beth, habituellement toujours de ton côté, ne semblait pas ravie de te voir. Pour avoir réussi à blesser ta soeur, tu savais que tu y avais été fort. Ce n’était pas parce que tu étais de retour que tu voyais Moïra plus souvent. Tu l’avais vue une ou deux fois quand Beth t’avait conviée à des rencontres avec Tommy en pensant que cela changerait les choses … C’était beau de rêver … Il y avait des jours où tu te demandais si tu n’aurais pas mieux fait de rester à Paris. Après tout, tu ne semblais avoir manqué à personne finalement. Mais il y avait d’autres jours, comme aujourd’hui où tu étais heureux d’être de retour. Une fois ton amphithéâtre vidé de tes élèves, tu attrapais ton sac dans lequel tu rangeais les quelques feuilles sur lesquelles tu notais les grandes étapes de ton cours et qui tu quittais la salle. Tu avais veillé à prendre avec toi ton matériel d’aquarelle en partant de ton loft ce matin. Dans sa bonté habituelle, Beth t’avait gentiment proposé de rendre l’espace plus chaleureux comme elle aimait te le dire et tu n’avais pas hésité à accepter ton offre. Elle avait déjà plusieurs idées et tu lui avais promis que tu lui consacrerais ton week-end. Une promesse que tu comptais bien tenir, comme toutes les autres que tu ferais désormais. Car il était temps d’arrêter de courir désormais, d’arrêter de fuir quand la situation devenait trop oppressante. Cela ne sera pas facile mais désormais, tu étais décidé à faire face.

Tu avais pris un sandwich que tu avais mangé dans le bus en guise de déjeuner tout en écoutant un podcast d’une radio qui se spécialisait dans l’art à Brisbane, l’art sous toutes ses formes. Tu arrivais en quarante minutes à Kangaroo Point où tu auras une vue imprenable sur la ville, exactement ce dont tu avais besoin pour laisser ton inspiration filer sur le papier. Tu étais en train de réfléchir à l’idée d’acheter une voiture quand une balle vint entrer en collision avec l’arrière de ta tête. Cela stoppa net toutes tes pensées sur la voiture et tu levais instinctivement ta main sur le point de contact en laissant échapper un « Ouch ! » Tu n’allais pas mourir, ce n’était pas grand chose mais tu risquais d’avoir peut-être une bosse. Tu te retournes pour voir qui a lancé la balle dans ta direction, prêt à te lancer dans un discours de remontrance quand tes yeux se posent sur une jeune femme sous l’arbre. Une jeune femme qui te regarde le regard froid et le visage fermé et qui en a le droit. Tu sens ta gorge se serrer alors que tu reconnais Justine. Justine, que tu as laissé à Brisbane sans un mot, deux ans plus tôt. Justine, l’une des seules femmes dans ta vie dont tu aurais pu tomber amoureux si tu t’en étais laissé le temps. Tu aurais pu lui envoyer un mail, lui envoyer un jour une explication mais la vérité c’était que tu avais trop honte pour le faire. Les adolescents qui attendaient leur balle se mirent à crier et tu la ramassais avant de la leur lancer, rompant le contact visuel avec Justine. Devais-tu aller la voir ? Est-ce que cela changerait vraiment quelque chose ? Tu n’en savais rien mais tu te voyais mal tourner les talons comme si de rien n’était. Tu t’étais promis de ne plus fuir, d’affronter les situations qui se présentaient. Il était temps de mettre la théorie en pratique. Tu savais que ce genre de rencontre allait se produire à ton retour, tu aurais dû te douter que la vie remettrait Justine sur ton chemin. Tu approchais doucement, pas trop vite pour laisser à Justine la possibilité de partir si elle le désirait. Mais elle n’en fit rien. Elle resta exactement là où elle était, le regard toujours noir de colère. « Salut Justine. » Dis-tu pour commencer. Toutefois, tu compris bien vite que si tu n’enchainais pas sur autre chose, elle risquait de ne pas se maîtriser plus longtemps. « Je … Hum … Je suis vraiment désolé d’être parti sans un mot. Je ne suis pas sûr que des explications changent grand chose mais je peux t’en donner si tu veux. » Tu lui devais bien ça en toute honnêteté. Tu étais sincère dans tes paroles mais tu n’étais même pas certain que Justine soit prête à les entendre. Dans tous les cas, tu respecteras son choix, tu étais déjà prêt à tourner les talons.  


- - anything that is successful is a series of mistakes

ghost of the past (marius & justine) Udv22bR
ghost of the past (marius & justine) DqM3eSK
ghost of the past (marius & justine) EIhyBXy

:l::
 


Dernière édition par Marius Warren le Dim 27 Déc - 8:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Justine Migliore
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-cinq ans (13 juin 1985).
STATUT : célibataire malchanceuse. elle espère que ça changera un jour, mais ne met pas forcément toutes les chances de son côté pour ça.
MÉTIER : infirmière au service pédiatrie du St Vincent's Hospital.
LOGEMENT : un joli appartement situé au 296 orchid street, à redcliffe.
ghost of the past (marius & justine) Tumblr_inline_nk6m8zAvXk1sccn28
POSTS : 821 POINTS : 160

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : née en France mais n'a jamais connu le pays, elle est en Australie depuis bébé + esclave d'un gros matou roux appelé Lupin + potterhead dans l'âme + amoureuse des animaux + pâtissière hors pair + se rend à la salle de sport très régulièrement.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : isaac + noa + hassan + marius + noé
AVATAR : dianna agron.
CRÉDITS : savage. (avatar), sarasvati (signature) &. loonywaltz (ub).
DC : aucun.
PSEUDO : patronum (jess).
Femme (elle)
INSCRIT LE : 25/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32499-thinking-out-loud-justine https://www.30yearsstillyoung.com/t32990-firework-justine https://www.30yearsstillyoung.com/t36931-justine-migliore

ghost of the past (marius & justine) Empty
Message(#) Sujet: Re: ghost of the past (marius & justine) ghost of the past (marius & justine) EmptyMar 22 Déc - 14:56



« ghost of the past. »
@marius warren  & justine migliore


La journée s’annonçait bonne. Justine s’était préparé un programme qui n’annonçait que de bonnes choses. C’était sans compter sur le destin qui avait décidé de se jouer d’elle. Combien y avait-il de chances pour que sa route croise celle de Marius en ce jour ? Une sur... beaucoup trop ! Et pourtant, il était là, se promenant dans le parc comme si de rien n’était. Comme s’il n’avait pas quitté la ville sans un mot deux ans plus tôt. C’est dingue comme la vie pouvait parfois vous jouer de drôles de tours. Il s’en était fallu de peu pour que l’infirmière ne se rende compte de rien. Si le groupe d’adolescents n’avait pas envoyé la balle dans sa direction, elle n’aurait pas relevé la tête de son bouquin avant un bon moment et Marius aurait pu continuer sa route comme si de rien n’était. Seulement il l’avait fait. La silhouette du jeune homme avait capté son regard et c’est en répondant à un instinct totalement primaire que la jolie blonde lança la balle qu’elle avait entre les mains dans sa direction plutôt que vers la bande de jeunes qui attendait simplement de récupérer leur outil de jeu. Qu’attendait-elle exactement en agissant ainsi ? Justine n’aurait pu le dire. Ca avait été instinctif, plus fort qu’elle. Comme si il était essentiel que Marius remarque sa présence lui aussi. Après tout, pourquoi devrait-elle être la seule à se sentir mal en cet instant ? Et d’un autre côté, est-ce que le Warren se sentirait mal de croiser la route de la jeune femme ? Mais à en croire l’expression qui se peint sur son visage lorsque leurs regards se croisèrent, l’infirmière n’était pas la seule à être insensible à cette rencontre fortuite. De son côté, Justine avait le visage fermé et son regard était assombri tandis que le jeune homme semblait plutôt mal à l’aise. Et maintenant ? Maintenant... elle n’en savait rien. La seule chose dont elle était certaine, c’est que ce n’était pas à elle de faire le premier pas, si tant est que ce jet de ballon puéril n’en n’était pas un. Est-ce que Marius comptait venir à sa rencontre ou comptait-il simplement reprendre sa route et faire comme si de rien n’était ? Le contact visuel fut momentanément rompu lorsque le jeune homme relança le ballon aux propriétaires qui semblaient s’impatienter puis finalement le cœur de l’infirmière manqua un battement lorsqu’elle se rendit compte que Marius venait finalement vers elle.

Souhaitant ne rien laisser transparaître de tout ce qui se bousculait dans sa petite tête, Justine resta simplement là où elle était, droite, le regard froid toujours planté sur le jeune homme qui s’approchait de plus en plus. « Salut Justine. » Salut. Voilà tout ce qu’il trouvait à dire après plus de deux ans ? Le sang bouillonnait dans les veines de la jeune femme. Une multitude de sentiments se mêlait en elle et elle aurait été bien incapable de dire précisément ce qu’elle ressentait en cet instant. Si ce n’est peut-être de la colère. Oui, Justine était en colère de voir le jeune homme aussi désinvolte face à elle. « Je … Hum … Je suis vraiment désolé d’être parti sans un mot. Je ne suis pas sûr que des explications changent grand-chose, mais je peux t’en donner si tu veux. » La jeune femme prit une grande inspiration, gardant ses iris plantés sur les pupilles de l’homme qui lui faisait face. Si la colère était toujours présente, la déception prenait à présent le dessus. « J’ai été idiote de croire que ça comptait... » souffla-t-elle finalement tout en détournant le regard. Il était là le fond du problème. Même si toute cette histoire remontait à plus de deux ans, croiser à nouveau Marius aujourd’hui remuait des sentiments étranges en elle. Justine était habituée aux histoires d’amour foireuses, à croire qu’elle ne devait pas être faite pour ça et Marius était un échec de plus qui n’avait de toute évidence pas encore été totalement digéré. Par le manque d’explications probablement. Et pourtant ; « Tu sais quoi, laisse tomber. Ca ne vaut pas la peine. Ton détachement vaut toutes les explications du monde. » La jeune femme haussa les épaules tout en secouant légèrement la tête. Il était prêt à lui donner des explications si elle en avait envie. Si elle, en avait envie. Lui, ne semblait pas y tenir particulièrement alors à quoi bon insister ? Les explications étaient là sans même qu’elle n’ait besoin de les demander ; leur histoire n’avait nullement compté aux yeux de Marius. La jeune femme s’apprêtait à tourner les talons pour retourner s’installer au pied de son arbre lorsqu’elle marqua un arrêt. « Juste une question quand même. Tu as réellement quitté la ville ou tu as juste trouvé le moyen de te faire oublier un temps ? » Ghoster avant même que le phénomène de ghosting ne soit à la mode.


People like us, we don’t need that much just someone that starts the spark in our bonfire hearts.

ghost of the past (marius & justine) 577022hopital
ghost of the past (marius & justine) OBCGg4U
ghost of the past (marius & justine) Dr4dErc
Revenir en haut Aller en bas
Marius Warren
Marius Warren
le syndrome de l'aîné
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : quarante-quatre ans (11/11/1976)
SURNOM : jamais enclin aux surnoms, ton prénom est rarement écorché.
STATUT : en couple mais s'est éloigné momentanément pour lui laisser une chance de retisser des liens avec sa fille. une chose est sûre, elle lui manque terriblement ...
MÉTIER : professeur d'histoire de l'art à l'University of Queensland depuis 2005. nouveau doyen de la School of Communication and Arts tu prendras tes fonctions en février 2021.
LOGEMENT : loft numéro 613 sur water street (spring hill).
ghost of the past (marius & justine) 5bqq
POSTS : 1701 POINTS : 50

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : aîné et fils adoré d'une fratrie de quatre enfants, un rôle qui te pèse toujours aujourd'hui ● tu détestes le sport à l'exception du surf, tu es un citadin élitiste et tu le revendiques ● tu dessines et peins depuis ta plus tendre enfance, ta spécialité réside dans les aquarelles ● tu as étudié à Paris en 2002 pendant un an, ville où tu es revenu t'exiler en 2016 ● tu as une nièce de onze ans pour qui tu déplacerais des montages, elle est le trait d'union entre ton frère et toi. ● de retour à Brisbane en janvier 2018 ● ta loyauté est sans faille, la trahir ne rend ta rancoeur que plus tenace.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ghost of the past (marius & justine) G78a
malleen ❥ Now I'm standing alone in a crowded room and we're not speaking. And I'm dying to know is it killing you like it's killing me? Yeah. I don't know what to say since a twist of fate, when it all broke down. Cause the story of us looks a lot like a tragedy now.

(2020) jacob.2 (fb)greg, noa & colleenjustine (fb)malleenia.2kayakeith.2joanne.4beth.4
(2021) ginnycolleen.10

RPs EN ATTENTE : scarlett.3 ● auden.4 ● liam.2 ● tommy.4 ● dani.2 ●

RPs TERMINÉS : (2021) colleen.9
(2020) colleeneveallancolleen.2jodieauden.2 (fb)bethliviajoanne.2colleen.3malleeniacolleen.4allan.2beth.2jacobjoanne.3colleen.5jodie.2tommy.2keith (fb)olivia (fb)colleen.6scarlett.2auden.3beth.3 (fb)maycolleen.7marylouliamciaratommy.3danicolleen.8warren family
(2019) evelynjoannequinn (fb)justinetommyauden (fb)scarlettpaul

AVATAR : michael fassbender.
CRÉDITS : tearsflight (avatar), tumblr (gifs), siren charms (signature), loonywaltz (ub), bleeding_light (crackship), Captain Rogers (dessin).
DC : ilaria mackenzie.
PSEUDO : mollywobbles, #emma.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26175-pride-and-prejudice-marius https://www.30yearsstillyoung.com/t26247-marius-sense-and-sensibility https://www.30yearsstillyoung.com/t30996-marius-warren

ghost of the past (marius & justine) Empty
Message(#) Sujet: Re: ghost of the past (marius & justine) ghost of the past (marius & justine) EmptyDim 27 Déc - 9:24



« ghost of the past. »
marius warren  & @justine migliore


Des erreurs, tu en avais commis un certain nombre. alors que tu aurais pu te contenter de blesser un petit nombre de personnes, tu t’étais retrouvé à blesser bien plus de monde que tu ne l’avais imaginé au départ. Parce qu’au retour de Tommy à Brisbane, tu avais été brisé. La colère dans son regard, la fureur même n’avait laissé que peu de doutes à la place que tu allais pouvoir tenir dans la vie de Moïra désormais. Alors tu avais été égoïste, tu n’avais pensé qu’à toi et tu avais fui, sans un mot. L’opportunité professionnelle à Paris s’était présentée comme une aubaine dans une période où tu te sentais reprendre la pente glissante de ta dépression et ton alcoolisme. Partir avait été la solution, la seule que tu avais vu à ce moment-là. Mais si à l’époque tu n’avais pas pu voir que tu blessais les autres, depuis, tu avais bien compris que tu avais fait des dégâts. Et Justine avait été un dégât collatéral car jamais tu n’avais eu envie de la blesser. Cela n’avait pas été intentionnel, pas vraiment. La blessure provoquée par la perte de Moïra était bien trop profonde en toi pour que tu envisages de penser aux autres. Toutefois, tu aurais pu te rattraper, tu aurais pu lui envoyer une lettre ou un email quand tu avais ressorti la tête de l’eau plusieurs mois plus tard sur le territoire français. Mais tu ne l’avais jamais fait et aujourd’hui tu en payais les conséquences. La fureur de Justine ne faisait pas de doutes et son visage habituellement si souriant ne l’était plus du tout. La vérité c’était que tu ne pensais pas l’avoir autant blessée. Votre histoire n’en était qu’à ses prémisses, tu ne pensais pas qu’elle se serait attachée. Clairement, tu avais sous-estimé l’importance de cette relation à ses yeux. Aujourd’hui, tu ne pouvais t’empêcher de te dire que si Tommy n’était jamais revenu, Justine et toi, vous pourriez être toujours ensemble. Elle avait été l’une des rares femmes à attirer ton attention, à l’attirer assez pour que tu lui proposes de dîner avec toi plusieurs fois et pour commencer une histoire. Justine ne méritait nullement la manière dont tu l’avais traitée mais tu ne pouvais pas revenir en arrière et changer le passé, tu ne pouvais que t’excuser et espérer que d’une manière ou d’une autre, cela suffise.

Malgré le regard froid et peu chaleureux de Justine, tu décidais d’aller à sa rencontre. Tu ne fuyais plus, c’était ta nouvelle résolution. Si tu recroisais Justine aujourd’hui c’était qu’il y avait de fortes chances que tu la recroiser plus tard et repousser la rencontre ne servait strictement à rien. Mieux valait affronter la jolie blonde de suite. Justine était toujours aussi charmante que dans tes souvenirs et cela, malgré le visage fermé quelle t’offrait aujourd’hui. Tes paroles ne semblèrent pas l’apaiser, bien au contraire. « J’ai été idiote de croire que ça comptait...  » C’est à ce moment-là que tu compris qu’il y avait de fortes chances que les sentiments de Justine aient été plus forts que les tiens, bien plus tôt. Justine avait compté pour toi, tu ne pouvais pas dire le contraire mais votre relation était trop fraîche pour que cela suffise à ce que tu restes. Bien sûr, tu ne pouvais pas lui dire ça. «  Tu sais quoi, laisse tomber. Ca ne vaut pas la peine. Ton détachement vaut toutes les explications du monde. » Ton détachement ? Peut-être que marcher sur des oeufs n’était pas la bonne solution dans cette situation. Peut-être que tu devrais imposer à Justine tes explications ? Tu ne savais pas comment agir mais tu commençais à te dire que peu importe comment tu agissais, tu la blesserais certainement, même sans le vouloir. Justine semblait prête à partir quand elle se ravisa : « Juste une question quand même. Tu as réellement quitté la ville ou tu as juste trouvé le moyen de te faire oublier un temps ? » C’était une bonne question mais elle sous-entendait que c’était elle que tu aurais voulu fuir. Si tu étais resté à Brisbane, il n’aurait pas été question de ne pas garder Justine dans ton entourage. La jeune femme avait compté pour toi même si elle ne pensait pas que c’était le cas. « J’étais en France, à Paris pendant deux ans. » Lui répondis-tu en espérant que cela la rassurerait un peu. Tu étais peut-être un connard mais pas au point d’être dans la même ville et de lui faire croire le contraire. « Ce n’est pas toi que j’ai fui Justine, si j’étais resté à Brisbane je n’aurais pas disparu. J’étais … » Tu passais une main sur ton visage avant de pousser un léger soupir. Tu ne savais même pas nommer l’état dans lequel tu étais à l’époque mais ce n’était pas beau à voir. « Mon frère est revenu chercher sa fille et m’a interdit de la voir. Je me voyais tous les jours un peu plus plonger vers des abîmes que j’avais déjà visitées alors quand la France m’a contacté pour un poste d’enseignant, j’ai dit oui. » Justine ne voulait peut-être pas les entendre ces explications mais tu le lui donnais quand même. Tu doutais que cela change l’opinion qu’elle avait de toi et tu le méritais sans aucun doute mais au moins, tu te seras expliqué. « J’ai coupé tout contact avec tout le monde, ma famille comprise. Je … Je ne cherchais pas à te faire du mal. » C’était plus indirectement que tu l’avais fait même si cela n’excusait rien. La peine que tu avais causée à Justine était écrite sur son visage et te hantera pour encore un moment.


- - anything that is successful is a series of mistakes

ghost of the past (marius & justine) Udv22bR
ghost of the past (marius & justine) DqM3eSK
ghost of the past (marius & justine) EIhyBXy

:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Justine Migliore
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-cinq ans (13 juin 1985).
STATUT : célibataire malchanceuse. elle espère que ça changera un jour, mais ne met pas forcément toutes les chances de son côté pour ça.
MÉTIER : infirmière au service pédiatrie du St Vincent's Hospital.
LOGEMENT : un joli appartement situé au 296 orchid street, à redcliffe.
ghost of the past (marius & justine) Tumblr_inline_nk6m8zAvXk1sccn28
POSTS : 821 POINTS : 160

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : née en France mais n'a jamais connu le pays, elle est en Australie depuis bébé + esclave d'un gros matou roux appelé Lupin + potterhead dans l'âme + amoureuse des animaux + pâtissière hors pair + se rend à la salle de sport très régulièrement.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : isaac + noa + hassan + marius + noé
AVATAR : dianna agron.
CRÉDITS : savage. (avatar), sarasvati (signature) &. loonywaltz (ub).
DC : aucun.
PSEUDO : patronum (jess).
Femme (elle)
INSCRIT LE : 25/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32499-thinking-out-loud-justine https://www.30yearsstillyoung.com/t32990-firework-justine https://www.30yearsstillyoung.com/t36931-justine-migliore

ghost of the past (marius & justine) Empty
Message(#) Sujet: Re: ghost of the past (marius & justine) ghost of the past (marius & justine) EmptySam 23 Jan - 23:48



« ghost of the past. »
@marius warren  & justine migliore


Sa réaction était excessive, Justine en avait parfaitement conscience. Mais il était maintenant trop tard pour faire demi-tour. Trop tard pour définitivement faire comme si de rien n’était. Ca aurait probablement mieux valu au final, parce que maintenant que Marius se trouvait face à elle, elle n’était même plus certaine d’avoir envie de ses explications. Leur histoire remontait à il y a plusieurs années, il y avait prescription et même si concrètement, l’infirmière n’était pas beaucoup plus avancée dans sa vie amoureuse, il était certain qu’elle était passée à autre chose. Cependant, cet homme face à elle représentait un échec de plus. Une relation ratée de plus, sans qu’elle ne puisse dire ce qui avait été la source de cette déception. Ce qui lui avait fait le plus mal dans le fond, c’est qu’elle avait cru à cette histoire. Contrairement à certaines autres où le manque d’investissement, ou d’intérêt avait bien souvent eu raison des histoires avortées bien avant qu’elles n’aient eu le temps de murir, avec Marius, elle semblait s’être attachée. Elle s’était attachée, elle y avait cru et finalement, il avait disparu du jour au lendemain, sans la moindre explication. Oh il ne lui avait pas promis le mariage non plus, loin de là d’ailleurs... mais oui, elle avait cru qu’ils pourraient quand même faire un bout de chemin un peu plus long que ce qu’il n’avait été.

La jeune femme s’apprêtait à abdiquer, à laisser totalement tomber. Les explications n’y changeraient plus rien à présent. Cela dit, elle se ravisa, posant finalement une seule question. « J’étais en France, à Paris pendant deux ans. » Au moins, il n’avait pas simplement chercher à l’éviter, n’assumant pas de rompre purement et simplement. « Ce n’est pas toi que j’ai fui Justine, si j’étais resté à Brisbane je n’aurais pas disparu. J’étais … » Sans qu’elle ne s’y attende, un poids sembla se soulever de ses épaules. Ce n’était pas elle, pas de sa faute à elle. Du moins c’est ce qu’il semblait dire et elle avait envie d’y croire. Il semblait mal à l’aise de revenir sur ce qu’il s’était passé et Justine s’en voulait presque de le faire ressasser cette période. « Mon frère est revenu chercher sa fille et m’a interdit de la voir. Je me voyais tous les jours un peu plus plonger vers des abîmes que j’avais déjà visitées alors quand la France m’a contacté pour un poste d’enseignant, j’ai dit oui. » L’infirmière se repositionna un peu face au jeune homme, laissant son regard balayer le parc avant de revenir sur son interlocuteur. Elle n’osait imaginer ce qu’il avait dû ressentir lorsqu’il avait été arraché de sa nièce. Nièce qu’il élevait comme sa propre fille. « J’ai coupé tout contact avec tout le monde, ma famille comprise. Je … Je ne cherchais pas à te faire du mal. » Cette fois, un soupir échappa à la blonde. Elle pouvait comprendre le désarroi dans lequel s’était retrouvé le jeune homme, mais quelque chose lui échappait pourtant. « Je comprends pas... pourquoi tu n’as rien dit, pourquoi tu ne m’en as pas parlé à l’époque ? » Est-ce qu’il avait cru qu’elle ne pourrait pas comprendre ? Est-ce qu’elle était passée pour une amoureuse transit qui lui aurait demandé de rester pour ses beaux yeux ? Certes, Justine avait nourrit beaucoup d’espoirs dans cette relation, mais elle gardait malgré tout les pieds sur terre. « Je ne t’aurais pas supplier de rester, mais je ne sais pas... on aurait pu garder contact, on... enfin, je ne sais pas. Tu n’aurais pas dû traverser cette épreuve tout seul. » La France avait dû être une belle opportunité, la porte de sortie idéale pour échapper à tout ça. « Enfin bref, peu importe. » souffla-t-elle finalement, tiraillée entre l’envie de prendre des nouvelles de l’homme qui se trouvait face à elle et celle de le laisser simplement reprendre le cours de sa vie, laissant cette rencontre fortuite entre parenthèse.


People like us, we don’t need that much just someone that starts the spark in our bonfire hearts.

ghost of the past (marius & justine) 577022hopital
ghost of the past (marius & justine) OBCGg4U
ghost of the past (marius & justine) Dr4dErc
Revenir en haut Aller en bas
Marius Warren
Marius Warren
le syndrome de l'aîné
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : quarante-quatre ans (11/11/1976)
SURNOM : jamais enclin aux surnoms, ton prénom est rarement écorché.
STATUT : en couple mais s'est éloigné momentanément pour lui laisser une chance de retisser des liens avec sa fille. une chose est sûre, elle lui manque terriblement ...
MÉTIER : professeur d'histoire de l'art à l'University of Queensland depuis 2005. nouveau doyen de la School of Communication and Arts tu prendras tes fonctions en février 2021.
LOGEMENT : loft numéro 613 sur water street (spring hill).
ghost of the past (marius & justine) 5bqq
POSTS : 1701 POINTS : 50

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : aîné et fils adoré d'une fratrie de quatre enfants, un rôle qui te pèse toujours aujourd'hui ● tu détestes le sport à l'exception du surf, tu es un citadin élitiste et tu le revendiques ● tu dessines et peins depuis ta plus tendre enfance, ta spécialité réside dans les aquarelles ● tu as étudié à Paris en 2002 pendant un an, ville où tu es revenu t'exiler en 2016 ● tu as une nièce de onze ans pour qui tu déplacerais des montages, elle est le trait d'union entre ton frère et toi. ● de retour à Brisbane en janvier 2018 ● ta loyauté est sans faille, la trahir ne rend ta rancoeur que plus tenace.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : ghost of the past (marius & justine) G78a
malleen ❥ Now I'm standing alone in a crowded room and we're not speaking. And I'm dying to know is it killing you like it's killing me? Yeah. I don't know what to say since a twist of fate, when it all broke down. Cause the story of us looks a lot like a tragedy now.

(2020) jacob.2 (fb)greg, noa & colleenjustine (fb)malleenia.2kayakeith.2joanne.4beth.4
(2021) ginnycolleen.10

RPs EN ATTENTE : scarlett.3 ● auden.4 ● liam.2 ● tommy.4 ● dani.2 ●

RPs TERMINÉS : (2021) colleen.9
(2020) colleeneveallancolleen.2jodieauden.2 (fb)bethliviajoanne.2colleen.3malleeniacolleen.4allan.2beth.2jacobjoanne.3colleen.5jodie.2tommy.2keith (fb)olivia (fb)colleen.6scarlett.2auden.3beth.3 (fb)maycolleen.7marylouliamciaratommy.3danicolleen.8warren family
(2019) evelynjoannequinn (fb)justinetommyauden (fb)scarlettpaul

AVATAR : michael fassbender.
CRÉDITS : tearsflight (avatar), tumblr (gifs), siren charms (signature), loonywaltz (ub), bleeding_light (crackship), Captain Rogers (dessin).
DC : ilaria mackenzie.
PSEUDO : mollywobbles, #emma.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26175-pride-and-prejudice-marius https://www.30yearsstillyoung.com/t26247-marius-sense-and-sensibility https://www.30yearsstillyoung.com/t30996-marius-warren

ghost of the past (marius & justine) Empty
Message(#) Sujet: Re: ghost of the past (marius & justine) ghost of the past (marius & justine) EmptyDim 14 Fév - 11:45



« ghost of the past. »
marius warren  & @justine migliore


Malade tu l’étais peu, voire jamais. Recroiser Justine n’avait pas été une expérience à laquelle tu t’étais attendue. Le retour à Brisbane était déjà assez difficile à gérer pour toi au niveau familial et professionnel, tu n’étais pas prêt à faire face à toutes les personnes avec qui tu avais été en contact et que tu avais laissé en plan sans un mot. Justine faisait partie de ces personnes. Tu te rendais bien compte aujourd’hui, alors que tu n’étais plus aveuglé par ta douleur, alors que ton égoïsme ne t’empêchait pas de voir plus loin que le bout de ton nez que tu avais mal agis. Avec Justine mais avec tout le monde en réalité. Le plus cruel est que tu aurais certainement pu tomber amoureux de la jeune femme. Encore aujourd’hui, tu pouvais lire sur ses traits sa douceur naturelle, tu revoyais son rire autour de ces dîners que vous aviez partagés dans diverses restaurants. Elle était magnifique mais c’était la personne qu’elle était avant tout qui était magnifique. Et toi, tu l’avais blessée comme les autres connards qui étaient entrés dans sa vie, dans son coeur, pour en ressortir aussi sec. Vous n’aviez pas vraiment eu le temps de beaucoup parler de vos déboires amoureux mais tu avais compris que contrairement à toi qui t’étais fermé à l’amour, Justine elle le cherchait assidûment. Et elle était prête à embrasser un certain nombre de crapauds avant de trouver son prince charmant. Même si tes explications arrivaient certainement trop tard, tu te devais de les lui donner, c’était la moindre des choses. Alors, sous son regard de braise, tu lui expliquais que tu étais parti, tu étais retourné vivre à Paris pendant deux ans pour essayer de surmonter l’absence de ta nièce dans ta vie. Ce n’était peut-être pas ce qu’elle avait envie d’entendre, en tout cas elle était surprise. Pas vraiment étonnant, tu doutais qu’elle ait pu imaginé un tel scénario après ta disparition. « Je comprends pas... pourquoi tu n’as rien dit, pourquoi tu ne m’en as pas parlé à l’époque ? » Tu vois dans son regard qu’elle ne comprend pas, qu’elle est désemparée et peut-être encore plus blessée que tu n’aies pas eu confiance en elle. Mais il fallait qu’elle comprenne que ce n’était pas une histoire de confiance. Tu n’avais parlé à personne à l’époque, pas même aux personnes qui t’étaient le plus proche. Tu n’avais pas pour habitude de parler de toi et encore moins quand cela n’allait pas. Beau paradoxe n’est-ce pas ? Vu que c’est là que tu en aurais eu le plus besoin. « Parce qu’à l’époque je ne parlais à personne de mes problèmes. Je n’avais envie d’embêter personne avec ces derniers et je pensais pouvoir m’en sortir tout seul. » Dis-tu dans un premier temps avant d’ajouter : « Ce n’est pas contre toi Justine. Tu aurais été la personne idéale pour m’écouter, comme tu l’avais fait lors de tous nos dîners mais … Ce n’est pas facile pour moi de me livrer, encore aujourd’hui cela ne me vient pas naturellement. » Peut-être qu’elle ne s’en rendait pas compte mais tu étais en train de faire des efforts considérables actuellement, parce que tu devais bien à la jeune femme des explications pour qu’elle puisse clôturer ce chapitre à minima. « Je ne t’aurais pas supplier de rester, mais je ne sais pas... on aurait pu garder contact, on... enfin, je ne sais pas. Tu n’aurais pas dû traverser cette épreuve tout seul. Enfin bref, peu importe. » Cette dernière phrase venait s’inscrire en contradiction avec tout ce qu’elle t’avait dit ou demandé précédemment. Non, il n’y avait pas de ‘peu importe’ qui tienne. Il était évident que même si elle essayait de te prouver le contraire, cette histoire était toujours douloureuse pour Justine et tu ne voulais pas que cela soit le cas. « La solitude a quelque chose de rassurant pour moi. Je suis vraiment désolée de t’avoir blessée, cela n’a jamais été mon intention. » Lui répétas-tu même si tu te doutais qu’elle allait penser que c’était des paroles en l’air. « J’espère que tout va bien de ton côté. » Ne pus-tu t’empêcher de lui dire. Parce que tu n’avais jamais souhaité à Justine que du bonheur.


- - anything that is successful is a series of mistakes

ghost of the past (marius & justine) Udv22bR
ghost of the past (marius & justine) DqM3eSK
ghost of the past (marius & justine) EIhyBXy

:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Justine Migliore
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-cinq ans (13 juin 1985).
STATUT : célibataire malchanceuse. elle espère que ça changera un jour, mais ne met pas forcément toutes les chances de son côté pour ça.
MÉTIER : infirmière au service pédiatrie du St Vincent's Hospital.
LOGEMENT : un joli appartement situé au 296 orchid street, à redcliffe.
ghost of the past (marius & justine) Tumblr_inline_nk6m8zAvXk1sccn28
POSTS : 821 POINTS : 160

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : née en France mais n'a jamais connu le pays, elle est en Australie depuis bébé + esclave d'un gros matou roux appelé Lupin + potterhead dans l'âme + amoureuse des animaux + pâtissière hors pair + se rend à la salle de sport très régulièrement.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : isaac + noa + hassan + marius + noé
AVATAR : dianna agron.
CRÉDITS : savage. (avatar), sarasvati (signature) &. loonywaltz (ub).
DC : aucun.
PSEUDO : patronum (jess).
Femme (elle)
INSCRIT LE : 25/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32499-thinking-out-loud-justine https://www.30yearsstillyoung.com/t32990-firework-justine https://www.30yearsstillyoung.com/t36931-justine-migliore

ghost of the past (marius & justine) Empty
Message(#) Sujet: Re: ghost of the past (marius & justine) ghost of the past (marius & justine) EmptyDim 11 Avr - 0:06


« ghost of the past. »
@marius warren  & justine migliore


Justine ne savait plus quoi penser, ni sur quel pied danser. Les retrouvailles avec Marius remuaient tout un tas de sentiments qu’elle pensait enfouis depuis un bon moment. Oh n’allez pas croire que cette rencontre ravivait en elle une flamme qu’elle croyait éteinte, mais les sentiments étaient plutôt amers. Justine pensait réellement avoir fait le deuil de cette relation qui s’était terminée sans la moindre explications, mais de toute évidence, il en était tout autrement. Le jeune homme lui proposa des explications qu’elle n’était pas certaine de vouloir, même si dans le fond, elle était totalement légitime de réclamer quelque compte qui soit. Mais non, elle n’avait pas envie de remuer un peu plus ce couteau dans la plaie. Elle n’avait pas envie d’ajouter un peu de sel sur cette cicatrice pas encore totalement refermée. Cependant, le professeur en décida autrement et au lieu de simplement répondre à la question qu’elle lui avait posée, il lui servit malgré tout ces explications. Comme neige qui fond au soleil, l’infirmière sentit ses muscles se détendre au fur et à mesure des explications, même si elle peinait encore à comprendre tous les tenants et aboutissants de cette histoire. Leur relation n’en n’était qu’aux prémices lorsque Marius avait quitté le pays, mais à cette époque, la jeune femme avait cru qu’ils pourraient construire quelque chose ensemble, qu’ils pourraient faire un petit bout de chemin. Ils semblaient être sur la même longueur d’ondes tous les deux. Et si Justine avait réellement voulu croire en un « eux », elle n’avait pas eu l’impression d’avoir été excessive, d’avoir été de ces petites-amies trop collantes qui demandait un compte-rendu du temps passer séparément dès leurs retrouvailles. Peut-être s’était-elle trompée. Peut-être que des signaux avaient été envoyés à son insu. Quoi qu’il en soit, elle était persuadée aujourd’hui qu’une vraie rupture, nette, aurait probablement été moins douloureuse que la totale ignorance à laquelle elle avait eu droit. « Parce qu’à l’époque je ne parlais à personne de mes problèmes. Je n’avais envie d’embêter personne avec ces derniers et je pensais pouvoir m’en sortir tout seul. » Sur ce point-là, Justine aurait été de mauvaise foi en admettant ne pas comprendre ; elle était du genre à agir de la même façon. A quoi bon déranger les autres avec nos problèmes ? Mais comme on dit… fais ce que je dis, pas ce que je fais. « Ce n’est pas contre toi Justine. Tu aurais été la personne idéale pour m’écouter, comme tu l’avais fait lors de tous nos dîners mais … Ce n’est pas facile pour moi de me livrer, encore aujourd’hui cela ne me vient pas naturellement. » La jeune femme hocha la tête en signe de compréhension. Elle ne put cependant s’empêcher d’ajouter qu’il aurait dû lui en parler, qu’elle puisse être un soutient pour lui, même à distance. Traverser ce genre d’épreuve ne devait pas se faire seul selon elle. « La solitude a quelque chose de rassurant pour moi. Je suis vraiment désolée de t’avoir blessée, cela n’a jamais été mon intention. » Un soupir lui échappa. « Peu importe. » souffla-t-elle tout en détournant le regard. Etait-ce bien utile d’enfoncer encore un peu plus le clou en soulignant qu’il aurait dû y penser plus tôt ? Non. Justine avait envie de croire que quelque soit le degré de sincérité du jeune homme, elle pouvait désormais réellement tourner la page de cette histoire terminée, maintenant qu’elle avait eu quelques explications. « J’espère que tout va bien de ton côté. » La jeune femme reporta son attention sur son interlocuteur, presque surprise de sa remarque. Elle avait imaginé couper court à cette rencontre hasardeuse, leur permettant ainsi de retourner chacun à leurs occupations, leur permettant de digérer cette rencontre chacun à leur façon… Cela dit un maigre sourire s’installa sur les lèvres de la blonde. « Tout va bien, oui. Merci. » Si on prenait un peu de recul sur la situation de l’infirmière, peu de choses avaient changés depuis que Marius avait disparu de sa vie. Rien n’avait changé en réalité. Pas plus d’épanouissement dans sa vie personnelle, mais le tout était compensé par son boulot qu’elle chérissait plus que tout. « Et toi, comment tu vas ? Ça fait longtemps que tu es de retour en ville ? » demanda-t-elle avec un réel intérêt et sans la moindre curiosité malsaine. Parce qu’elle était comme ça Justine, incapable d’être réellement fâchée contre quelqu’un. Blessée, oui. Mais incapable d’en vouloir totalement à quelqu’un.


People like us, we don’t need that much just someone that starts the spark in our bonfire hearts.

ghost of the past (marius & justine) 577022hopital
ghost of the past (marius & justine) OBCGg4U
ghost of the past (marius & justine) Dr4dErc
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

ghost of the past (marius & justine) Empty
Message(#) Sujet: Re: ghost of the past (marius & justine) ghost of the past (marius & justine) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

ghost of the past (marius & justine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-