AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -40%
Écharpe Lacoste en laine côtelée ...
Voir le deal
60 €

 somebody that I used to know - Willhouse#1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Damon Williams
Damon Williams
le berceau des illusions
le berceau des illusions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt ans, dans la fleur de l'âge, dans le néant des certitudes. vingt-ans, et pourtant l'impression de devoir tout recommencer du début.
SURNOM : cosimo (et ses dérivés, tels que cosco ou couscous) son prénom officiel, damon étant celui qu'il s'est choisi depuis qu'il vit en pays anglophone. willy, par ses connaissances de la faculté de new-york. dam par le reste du monde.
STATUT : désabusé.
MÉTIER : étudiant en sciences politiques. bien qu'il soit rattaché sur papier à la columbia university de new-york, a décidé de rester à brisbane pour entamer son master en février - quelques soucis à régler sur place avant de s'autoriser à repartir. toujours en alternance chez michael hills en parallèle des cours.
LOGEMENT : il a troqué la maison de spring hill pour une chambre sur doggett street (fortitude valley). à défaut de s'insulter en italien avec les deux bons acteurs qui ont joué ses parents pendant vingt ans, il va s'adonner à cette activité avec une petite blonde.
somebody that I used to know - Willhouse#1 - Page 2 86b682575b172435a6d21e14ad43dd1961c3c342
POSTS : 320 POINTS : 525

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : né cosimo, se faisant appeler damon depuis plus de cinq ans désormais › les liens du sang, c'est toujours compliqué, mais dans sa famille ça l'est d'autant plus. en effet, son père est son oncle et son oncle son père (bon courage pour suivre) › étudiant à la colombia university de new-york, il est officiellement venu en australie au début de l'été 2020 pour se rapprocher des siens. officieusement, ce sont ses problèmes de comportement qui ont poussé l'administration à lui demander de s'éloigner pour quelques temps › parle couramment l'anglais et l'italien, se débrouille plutôt bien en espagnol
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
somebody that I used to know - Willhouse#1 - Page 2 DcVdfvo
sait compter deux par deux et lacer ses chaussures.

(onze) - present: anastasiaauden #2 › charlie › elise › elise #2 › ilariajackléo › marcus › saül #2 | past: ivy

RPs EN ATTENTE : freya › ivy #2 › la famiglia #2
RPs TERMINÉS : audensaül › la famiglia
PSEUDO : luleaby.
AVATAR : rudy pankow.
CRÉDITS : drake. (avatar), briennesjaime (gif), RENEGADE (icons signature), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, la victime internationale (ft. sam claflin) et diana rhodes, la chasseuse d'étoiles (ft. ana de armas).
INSCRIT LE : 01/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34617-take-me-to-the-lakes-where-all-the-poets-went-to-die-damon https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t34908-damon-williams

somebody that I used to know - Willhouse#1 - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: somebody that I used to know - Willhouse#1 somebody that I used to know - Willhouse#1 - Page 2 EmptyLun 14 Déc - 15:49



somebody that
i used to know.

***

« Ca me donne envie de me fouler la cheville dès maintenant ! » Il n’était pas le moins du monde étonné de voir qu’elle venait en ajouter des couches pour un quelque-chose qui n’arriverait pas le moins du monde au cours de la soirée. Il ne comptait en rien la porter sur son dos pour l’emmener à la prochaine étape de cette soirée, et elle allait être trop absorbée par ses idées pour penser à en venir à ça de son plein gré. En tous cas, il avait assez confiance en son plan pour avoir une attitude telle, Damon.

Finalement, après avoir avancé de quelques mètres dans la foule, il vint leur imposer un arrêt. Elle ne connaissait pas cette sensation de liberté que pouvait accompagner l’idée de se laisser être perdue au milieu d’une foule, et il trouvait ça sacrilège. Elle n’accepterait jamais de tenter l’expérience même pour ses beaux yeux, alors il allait lui imposer. « J’en suis plus très sûre. » Qu’elle daigna lui répondre lorsqu’il vint lui demander si elle était toujours prête à lui faire confiance. Il ne vint même pas répondre à cette provocation gratuite et presque planifiée, de toutes façons elle n’avait jamais eu l’intention de lui faire réellement confiance. Il commençait à saisir un peu le personnage qu’était Ivy et ce n’était pas dans sa nature de laisser quelqu’un d’autre prendre le contrôle de ses faits et gestes. Alors, sans la prévenir au préalable, Damon vint poser ses mains sur les yeux de la jeune femme, l’obligeant à lui faire confiance de la sorte. « Tu veux que je râle toute la soirée c’est ça ? » « Tu râleras dans tous les cas, non ? » Elle ne pouvait pas voir, mais le sourire du jeune italien était tout autant satisfait qu’amusé. Il contrôlait la situation et ça lui plaisait bien, dans le fond, d’avoir la main mise sur les faits et gestes de la blonde.

Elle n’avait désormais plus qu’à avancer lorsqu’elle se sentirait prête. Ou lorsqu’elle voudrait en finir au plus vite - au choix. « T’as pas intérêt à me laisser tomber. » Il eut un petit rire alors qu’il ne bougeait ne rien ses mains de sur les yeux de la demoiselle même lorsqu’elle se mit à avancer. « Je suis aventurier, pas suicidaire. » Qu’il vint lui murmurer à l’oreille, alors qu’il tachait de ne pas s’éloigner de trop de Ivy. Juste assez pour la laisser marcher à son aise, mais pas de trop pour qu’il puisse continuer de chuchoter ses paroles plutôt que de s’adresser de toute autre façon à la demoiselle. « Profites-en pour écouter ce qui se passe autour de toi. » Son souffle se répercutait sur la peau de la jeune femme. « Laisse toi happer par ce qui t’entoure. » Elle allait surement l’envoyer rapidement paitre sur les rosiers, mais il s’en fichait. S’il prenait un malin plaisir à être maitre de la situation, il ne mentait en rien lorsqu’il disait plus tôt à Ivy adorer se laisser engloutir par la ville et par l’ambiance qui pouvait s’en dégager. Les passants qui marchaient à des allures différents, les conversations qui allaient bon train autour d’eux, les rires qui résonnaient au milieu de la foule. C’était l’opportunité de pouvoir se perdre pied tout en contrôlant ce qu’il se passait - mais à n’en pas douter, ce n’était pas dans les habitudes de la jeune femme. « Tu le ressens, le lâcher prise ? » Qu’il vint murmurer dans un dernier soupire avant de retirer ses mains des yeux de Ivy et de faire un pas ou deux en arrière, profitant pour l’observer davantage. Pour observer sa réaction au fait qu’il ose la laisser voguer seule pendant un instant ou deux - aventurier et suicidaire, il fallait croire.



:rainbow::
 
Revenir en haut Aller en bas
Ivy Waterhouse
Ivy Waterhouse
la golden baby
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans, née le 9 août 1992
SURNOM : Ivy c'est bien assez court.
STATUT : Elle papillonne, s'attarde rarement dans une seule relation. Elle sait étudier toutes les possibilités pour choisir la meilleure option.
MÉTIER : Elle a besoin de renflouer son compte en banque, tente de montrer à tout le monde qu'elle gère alors qu'elle arrive au bout de ses comptes en banque. Se fait une place dans l'entreprise de Jack, il lui laisse les rênes sans opposer de résistance.
LOGEMENT : En colocation avec une vieille connaissance.
somebody that I used to know - Willhouse#1 - Page 2 Fb8f7f4ccc0e8937124eee973ff00fec
POSTS : 649 POINTS : 230

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Italienne * Parle plusieurs langues couramment (dont français, espagnol et italien) * Ne travaille pas * Gamine pourrie gâtée, princesse capricieuse par excellence * N'aime pas vraiment être proche des gens mais déteste être seule * Est souvent entourée d'une armée de fan qui s'amusent à le prendre en photo et elle adore ça * Père ambassadeur et mère actrice, danseuse, et mannequin * est à Brisbane depuis mars 2020, quand son père lui a coupé les vivres
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Savannah - Jacob - (à ajouter)Amos UA - Raelyn (ua) - Team Kelloan - Divy#1 (fb)



ROA
I'm on the highway to hell Isaac

somebody that I used to know - Willhouse#1 - Page 2 7681364c09ca710aa9e2a6e3c9c632ab
MAVY
#16

somebody that I used to know - Willhouse#1 - Page 2 6a20
KIVY
#4 - #6

somebody that I used to know - Willhouse#1 - Page 2 EvenEvenIbis-size_restricted
JACKY
Jacky#14 - Jacky#16



RPs EN ATTENTE : Camil#2
RPs TERMINÉS : #14 - Colleen - Loris#3 - Matt
- Tommy - Matt (fb) - Cosimo - Diana - Loris#2 - Jacky#15 - Camil - Kieran#2 - Loris - Bella - Jack - Ariane - Elise&Jack - Saül

ROA :
ROA Martin - Jacky#3 - Martin/Sienna/Greg - Martin#2 - Jacky#4 - Sienna - Kieran - Loan - Mavy&Jackleen#1 - Mavi&Jackleen#2 - Jacky#6 - Jacky#7 - Mavy#3 - Gregory - libre - Sienna#2 - commun - Jacky#12 - Loan - Mavy#10 - Mavy - Jacky#11 - Mavy - Mavy&Grenna - Mavy#11 - Ezra - #12 - Jacky#13 - Mavy#9 - #13 - #15 - Clyde (fb) - Kieran#3
AVATAR : Billie Lourd
CRÉDITS : yellowsubmarine(avatar), loonywaltz (usebar)
DC : Jill, Jet, Molly et Yele
INSCRIT LE : 15/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30423-like-a-white-mercedes-always-been-running-too-fast-ivy https://www.30yearsstillyoung.com/t30456-jill-jeremiah-molly-yelahiah-ivy https://www.30yearsstillyoung.com/t30664-ivy-waterhouse#1349241 https://www.30yearsstillyoung.com/t30665-ivy-waterhouse#1349257

somebody that I used to know - Willhouse#1 - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: somebody that I used to know - Willhouse#1 somebody that I used to know - Willhouse#1 - Page 2 EmptyLun 14 Déc - 23:10



Je lève les yeux au ciel mais personne ne peut le voir. Ses deux mains ne bougent pas de devant mes yeux et je ne l’oblige pas à le faire. J’aurais pu, mais je préfère le laisser faire pour le moment. Je suis plus curieuse qu’autre chose, et il s’amuse avec moi. Il laisse son souffle courir contre la peau de mon cou et il me chuchote à l’oreille. L’ambiance se réchauffe alors je profite et j’oublie qu’on m’oblige à marcher les yeux fermés au milieu d’un monde et de rues que je ne connais pas. « Tu râleras dans tous les cas, non ? » “Peut-être pas dans tous les cas.” Il apprendra que je suis une aussi bonne joueuse que lui, si ce n’est meilleure. Elle ne peut pas glisser contre son oreille et pourtant ma voix est suave et séductrice.

Je décide d’avancer en lui faisant confiance, et il devrait s’estimer heureux. S’il a le malheur de me laisser tomber, il risque de se faire tuer avant la fin de la soirée. « Je suis aventurier, pas suicidaire. » Je ne peux me retenir de rire un peu, et encore une fois personne ne voit que je lève les yeux au ciel. “Aventurier ?” Ca aussi ça devrait certainement me faire peur, ou me rendre encore un peu plus curieuse. Est ce qu’il serait du genre à partir au bout du monde sur un coup de tête, à s’échapper et visiter les plus beaux endroits du monde. Moi ce serait mon genre, ça l’a toujours été en réalité.

Je me demande toujours ce qu’il a prévu, ou pas prévu. Je veux savoir ce qui m’attend et je pourrais m’imaginer des centaines de choses. Mais je préfère ne rien penser et attendre qu’il se décide à s’éloigner de moi et me laisser ouvrir les yeux. « Profites-en pour écouter ce qui se passe autour de toi. » Je grogne encore, je râle un peu, puisqu’apparemment je fais toujours ça. « Laisse toi happer par ce qui t’entoure. » Je soupire et finis par écouter ses conseils quelques secondes. Elle écoute et elle entend des gens qui parlent, des talons qui claquent sur le sol, des téléphones qui sonnent et des voitures qui klaxonnent. Les doux bruits de la ville donc. Je sens qu’on est entourés, beaucoup de monde passe juste à côté de nous et je ne sais pas si je suis censée trouver ça bien ou partir en courant. Il continue de souffler dans mon cou et de murmurer. Je souris un peu et je me demande ce que je suis censée faire. Je n’aime pas ne pas contrôler où je vais ou ce que je vois, mais j’apprécie ce moment où il est dans mon dos. Il s’éloigne et j’ouvre enfin les yeux. « Tu le ressens, le lâcher prise ? » “Je lâche pas prise.” Je murmure ces mots alors qu’il est parti et mes yeux s’adaptent aux lumières qui clignotent partout autour de moi. “Je connais pas cet endroit.” Je regarde autour de moi et j’ai l’impression d’être bousculée de tous les côté, et de ne pas être importante, je ne suis pas vraiment sûre que ça me plaise. “Qu’est ce que je suis censée faire maintenant ?” Je me tourne vers lui et j’écarte les bras, pas vraiment à l’aise ici.



Just can't get enough guy, chest always so puffed guy. I'm that bad type, make your girlfriend mad type, might seduce your dad type. I'm the bad guy, duh.

somebody that I used to know - Willhouse#1 - Page 2 3yMbGgA
somebody that I used to know - Willhouse#1 - Page 2 7ZWT0EU

somebody that I used to know - Willhouse#1 - Page 2 CZnLZSP

:rainbow::
 
Revenir en haut Aller en bas
Damon Williams
Damon Williams
le berceau des illusions
le berceau des illusions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt ans, dans la fleur de l'âge, dans le néant des certitudes. vingt-ans, et pourtant l'impression de devoir tout recommencer du début.
SURNOM : cosimo (et ses dérivés, tels que cosco ou couscous) son prénom officiel, damon étant celui qu'il s'est choisi depuis qu'il vit en pays anglophone. willy, par ses connaissances de la faculté de new-york. dam par le reste du monde.
STATUT : désabusé.
MÉTIER : étudiant en sciences politiques. bien qu'il soit rattaché sur papier à la columbia university de new-york, a décidé de rester à brisbane pour entamer son master en février - quelques soucis à régler sur place avant de s'autoriser à repartir. toujours en alternance chez michael hills en parallèle des cours.
LOGEMENT : il a troqué la maison de spring hill pour une chambre sur doggett street (fortitude valley). à défaut de s'insulter en italien avec les deux bons acteurs qui ont joué ses parents pendant vingt ans, il va s'adonner à cette activité avec une petite blonde.
somebody that I used to know - Willhouse#1 - Page 2 86b682575b172435a6d21e14ad43dd1961c3c342
POSTS : 320 POINTS : 525

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : né cosimo, se faisant appeler damon depuis plus de cinq ans désormais › les liens du sang, c'est toujours compliqué, mais dans sa famille ça l'est d'autant plus. en effet, son père est son oncle et son oncle son père (bon courage pour suivre) › étudiant à la colombia university de new-york, il est officiellement venu en australie au début de l'été 2020 pour se rapprocher des siens. officieusement, ce sont ses problèmes de comportement qui ont poussé l'administration à lui demander de s'éloigner pour quelques temps › parle couramment l'anglais et l'italien, se débrouille plutôt bien en espagnol
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
somebody that I used to know - Willhouse#1 - Page 2 DcVdfvo
sait compter deux par deux et lacer ses chaussures.

(onze) - present: anastasiaauden #2 › charlie › elise › elise #2 › ilariajackléo › marcus › saül #2 | past: ivy

RPs EN ATTENTE : freya › ivy #2 › la famiglia #2
RPs TERMINÉS : audensaül › la famiglia
PSEUDO : luleaby.
AVATAR : rudy pankow.
CRÉDITS : drake. (avatar), briennesjaime (gif), RENEGADE (icons signature), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, la victime internationale (ft. sam claflin) et diana rhodes, la chasseuse d'étoiles (ft. ana de armas).
INSCRIT LE : 01/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34617-take-me-to-the-lakes-where-all-the-poets-went-to-die-damon https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t34908-damon-williams

somebody that I used to know - Willhouse#1 - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: somebody that I used to know - Willhouse#1 somebody that I used to know - Willhouse#1 - Page 2 EmptyJeu 31 Déc - 12:16



somebody that
i used to know.

***

Il savait que l’entreprise dans laquelle il se lançait été compliquée, et qu’elle risquait d’échouer à tout moment. Il voulait cependant tenter de voir jusque où la jeune femme était prête à aller par curiosité - car c’était simplement sous cette gouverne là qu’elle agissait depuis le début, il n’y avait pas à en douter. Le jeu était de mise depuis le premier instant où leurs regards s’étaient croisés, lorsque de cette soirée aux mondanités exagérées, et il était surement temps que les rôles soient inversés.

Damon vint alors faire quelques pas en arrière, laissant la jeune femme se laisser perdre au milieu de la foule. « Je lâche pas prise. » Il aurait été étonné du contraire, en réalité. Ivy ne faisait pas partie des personnes habituées à vivre avec les gens comme tout le monde - ses propres mots, pas ceux du jeune homme -, et il savait que de plonger les yeux fermés dans une aventure de cette taille ne serait pas si facile à lui faire tenter. Mais au moins, il aurait eu le mérite de tenter, justement. « Je connais pas cet endroit. » Oh, ça il n’en aurait pas douté non plus. Les rues peuplées du coeur de ville de Brisbane n’étaient pas les endroits où les soirées dont elle avait l’habitude l’emmenaient. Ce n’était pas proche d’un beau point de vue, ce n’était pas au milieu de bateaux de luxes, ce n’était pas du tout dans ce monde là. Ici, il n’y avait que des gens qui avaient d’autres choses à faire que de se laisser emporter par la foule. Ici, les gens marchaient vite parce-qu’ils avaient une maison où rentrer faire à diner, ils répondaient à mille appels en même temps parce-qu’ils se devaient de retourner au travail le plus rapidement possible, ils se mettaient à rire simplement parce-qu’ils en ressentaient l’envie et non par simple ambition d’obtenir quelque-chose en échange.

Le monde autour d’eux, c’était celui dans lequel Damon tentait de se construire davantage que celui dans lequel on l’avait forcé à grandir. « Qu’est ce que je suis censée faire maintenant ? » L’expérience était un échec cuisant, il pouvait le lire sur tous les traits du visage de la jeune femme. Elle ne saurait jamais lâcher prise comme il aurait pu s’y attendre, alors il vint soupirer quelque peu, croisant les bras sur son torse. « Profiter. » C’était ce qu’elle était censée faire - s’il y avait des actions d’écrites en avance pour ce type de situation. « Mais je peux voir que c’est pas exactement comme ça que tu dois envisager les choses d’habitude. » Il avait un air quelque peu amusé, mine de rien, sur le visage. La jeune femme n’était pas à son aise et il était celui jouant avec la situation, en cet instant. « Et si je te dis qu’après, y’a un diner sur une péniche réservée rien que pour nous qui nous attend, est-ce que tu te sens plus à l’aise ? » Parce-que le fait qu’elle ait parlé de Paris lorsqu’ils étaient au théâtre ne venait que confirmer que le choix du lieu pour leur diner avait été judicieux de la part du jeune italien. S’il venait d’échouer à ajouter une touche de piment et d’aventure à leur soirée, il savait que le diner serait au moins sauvé en revenant en terres connues.



:rainbow::
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

somebody that I used to know - Willhouse#1 - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: somebody that I used to know - Willhouse#1 somebody that I used to know - Willhouse#1 - Page 2 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

somebody that I used to know - Willhouse#1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-