AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 we are a family (josh #4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

we are a family (josh #4) Empty
Message(#) Sujet: we are a family (josh #4) we are a family (josh #4) EmptyMar 3 Nov 2020 - 15:39


Je le regarde, complètement perdu dans son monde, les yeux rivés sur le petit corps de bébé de notre fille qu’il tient dans ses bras. Cela fait une petite demi-heure qu’ils sont tous les deux. J’ai quitté le salon pour aller me prendre une douche plus que nécessaire alors que Josh m’a assuré pouvoir s’occuper de Liam et de Maia. Cela fait seulement quelques jours que notre fille est née, elle débarquait avec quelques semaines d’avance, mais en pleine forme. Elle est plus petite que Liam lorsqu’il est né et elle me parait minuscule, en particulier dans les bras de son père. Les premiers jours avec elle n’ont pas été évidents. Josh et moi étant séparés, il a fallu trouver un équilibre, une balance pour qu’il puisse voir sa fille autant que possible durant son congé paternité. Il a donc émis campement dans ma chambre d’amis, au moins pour quelques jours et je dois avouer que cela est plutôt agréable. Cela me permet de me reposer un peu en les tétés, le bain et les changes, mais cela me permet aussi de passé un peu de temps avec Liam chaque jour afin que l’ainé ne se sente pas délaissé. Si pour le moment, nous avons trouvé notre arrangement, je n’ai pas envie de penser à plus tard, je veux profiter de chaque instant avec Josh, avec Liam et avec Maia. Liam c’est d’ailleurs transformé en grand frère super-héros et, à part les couches qu’il refuse catégoriquement de changer, il est absolument génial avec sa petite sœur. Je ne pouvais pas rêver mieux. Et je les regarde tous les trois, assis sur le canapé, mes deux hommes n’ayant de regards que pour la petite princesse de la famille. J’en profite pour prendre une rapide photo avec mon téléphone, un moment dont je veux me rappeler pour toujours.

C’est Liam qui finit par me remarquer en relavant la tête. Il me sourit, les yeux remplis de bonheur et je pourrais pleurer en le voyant aussi heureux. A vrai dire, avec mes hormones, je crois que je pleure presque tous les jours pour quelques choses, juste par bonheur. « Elle a été sage maman, maintenant que t’es là, je peux aller jouer. » C’est à mon tour de sourire alors qu’il vient rapidement me faire un câlin avant de foncer vers sa chambre. Je suis persuadé qu’il sera un grand frère protecteur. Je m’avance alors vers Josh et Maia et m’installe à côté d’eux. « Merci de t’être occupé d’eux, j’avais vraiment besoin d’une bonne douche je crois. » Je lui souris à son tour. Il a l’air heureux lui aussi, du moins je crois. « Tu es heureux Josh… ? » Je ne peux m’empêcher de lui demander. Si seulement je pouvais avoir le courage de lui dire qu’il me manque, que je veux nous laisser une seconde chance. C’est moi qui ai tout gâché entre nous. Mais je n’en dis rien, je viens simplement poser ma tête sur son épaule, mon regarde se posant sur notre fille. « Je l’aime tellement… » Il le sait déjà.

@Josh Andrews :l:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

we are a family (josh #4) Empty
Message(#) Sujet: Re: we are a family (josh #4) we are a family (josh #4) EmptySam 7 Nov 2020 - 19:29


we are a family (josh #4) Fb1d773a04d22d00e845487dae79ddb9 we are a family (josh #4) Hayden-Christensen
 « we are a family »  we are a family (josh #4) 873483867   arrow jacobs & josh andrews


Il y a encore quelques mois, jamais Joshua aurait pu imaginer ainsi revivre ce bonheur, il sait pourtant que toute bonne chose à une fin, et si Arrow n’a pas voulu qu’il reparte un soir chez lui après la naissance de leur fille, il est bien conscient que ce n’est pas la vie qu’il rêvait de mener. Il a beau avoir beaucoup de défaut, il n’est plus un gamin à vouloir profiter de cette situation, qui le rend souvent nostalgique de ce passé perdu. Il comprend néanmoins que ses mensonges ont touchés Arrow, et cette paternité pas désiré, est devenu aujourd’hui vital pour lui. Evidemment, au début il n’avait pas accepté les paroles de son ex-femme, il ne les cautionnait pas parce qu’il avait peur de ce futur et de ne pas être à la hauteur. Arrow est si différente que lui, que depuis le début c’était inconcevable la vie sans elle. Inconcevable de ne pas être dans la vie de cet enfant qui n’a rien demandé à personne. Et l’ancien avocat n’a jamais vraiment coupé les ponts avec son ancienne famille, gardant le contact grâce à Liam, qui lui faisait un plaisir de lui raconter les dernières choses qui se passait dans la vie de sa maman chérie. Parfois, il lui arrivait de poser des questions mais comme toujours, Josh restait évasif, sans vraiment rentrer dans le sujet. Sans jamais dire que dans le fond, il n’avait jamais réussi à oublier sa mère et que c’était la raison pour laquelle, il n’avait jamais refait sa vie, à côté. Il ne voulait pas qu’il le sache tout ça, sans réellement savoir pourquoi il gardait tout ça pour lui.

Installé sur le canapé de la maison familiale où il a vu grandir Liam, mais qu’il a laissé à Arrow lors de leur divorce, il connaît chaque recoin de la maison. Dans les bras la petite Maia, qui regarde autour d’elle, alors que Liam tente de la faire rire avec ses grimaces. Et sans même s’en rendre compte, Arrow qui les regarde avec un sourire en coin. Il n’a même pas vu qu’elle les prend en photo. «  Merci de t’être occupé d’eux, j’avais vraiment besoin d’une bonne douche je crois. » Qu’elle avoue en s’approchant du père et de sa fille, s’installant à côté de son ex-mari. Une situation qui pourrait déranger et faire poser des questions dans leur entourage, mais pas pour eux. Peut-être parce qu’ils ont encore gardés ce côté feeling de leur relation. Ce besoin de répondre présent pour l’autre sans se soucier des choses. «  Faut pas hésiter pour les prochaines fois. » Qu’il avoue, un sourire aux lèvres, « tu es heureux Josh… ? » Il relève le visage légèrement vers Arrow, fronçant à peine les yeux. Il aimerait l’être différemment mais oui, il est heureux. Encore quelques détails à régler dans sa vie, comme son boulot, mais il pense qu’un jour il pourra enfin atteindre le niveau de vie qu’il avait, autrefois. Sans refaire les mêmes erreurs. «  Tu me combles de bonheur, en m’offrant la chance d’être de nouveau père… » Même si ce n’était pas réellement désiré, encore moins voulu. «  Je l’aime tellement… » Il sourit légèrement alors qu’elle pose sa tête sur ses épaules. «  Je sais Arrow. » Qu’il convient à dire à son ex-femme, alors que Liam est déjà en train de chahuter dans sa chambre. «  Et je suis certain qu’elle aussi, t’aimes aussi… » Il sourit à peine, son regard plongé en direction de leur fille, qui regarde Arrow. En tendant son bras vers elle. «  Tu veux que nous commande une pizza pour ce soir ? » C’est Liam qui allait sauter au plafond.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

we are a family (josh #4) Empty
Message(#) Sujet: Re: we are a family (josh #4) we are a family (josh #4) EmptyDim 8 Nov 2020 - 13:49


Je n’ose pas imaginer ce que seraient nos vies si Liam n’avait pas été là. Je me dis que nous n’aurions sûrement pas garder contact après notre divorce. J’aurais vu Josh de temps en temps, chez ma sœur, parce qu’ils sont meilleurs amis, mais cela ne serait jamais aller plus loin. Si Liam n’avait pas été là, il n’y aurait sûrement jamais eu toutes ces conversations, ce contact que nous avions gardé, mais il n’y aurait sûrement pas eu non plus cette soirée ou nous avions fait l’amour, cette soirée ou Maia avait été conçu. Aujourd’hui, je n’arrive même pas à imaginer ce que cela pourrait être, de ne pas avoir Liam, de ne pas avoir Maia, ils sont mon bonheur. Tout comme Josh. Ces derniers mois ont été magiques, et de l’avoir aussi souvent à mes côtés me rappel des souvenirs, des souvenirs de nos premiers mois ensemble, de notre mariage. Il faut que je lui avouer ce que je ressens, il faut que je le fasse un jour mais j’ai pourtant tellement peur de sa réponse. J’ai peur qu’il ne veuille plus de moi de cette manière-là, peur que de lui avouer que mon amour pour lui n’est jamais parti et qu’il n’en soit pas de même pour lui. Mais je suis surtout terrifié à l’idée que les choses puissent changer, qu’il puisse s’éloigner alors qu’avec la naissance de Maia les choses sont bien. Alors pour le moment, je n’ai pas le courage, je m’enfonce dans le confort de notre relation actuelle.

Je les observe, Josh et Maia dans le canapé, à se regarder, à se parler comme si leur conversation est si évidente et cela me fait sourire, cela me gonfle le cœur de bonheur. Liam fait le pitre, pour faire rire sa sœur qui elle lui offre tous ses plus beaux sourires. Je finis alors par m’avancer vers eux. « Faut pas hésiter pour les prochaines fois. » Me répond mon ex-mari alors que je m’installe sur le canapé à la place que notre ainé vient de quitter pour aller jouer. Du haut de ses neuf ans Liam ne cesse de me surprendre tant il a d’amour pour cette petite poupée entrer dans sa vie. Mais c’est vers Josh que je me tourne. Je ne peux m’empêcher de lui demander si il est heureux, parce que je veux qu’il le soit. « Tu me combles de bonheur, en m’offrant la chance d’être de nouveau père… » Je lui souris , ma main venant se poser dans son dos. Ce contact avec lui, tellement nécessaire à ma vie ces derniers temps. Mon regard se pose alors sur la petite fille dans les bras de son père, cette petite qui nous a permit de nous rapprocher à nouveau. Et j’avoue à demi-mot à quel point je l’aime, alors que c’est pourtant une évidence. « Je sais Arrow. » Je pose ma tête sur son épaule alors que Maia baille. « Et je suis certain qu’elle aussi, t’aimes aussi… » Je relève la tête vers Josh et souris. « Je sais, mais je crois qu’elle aime surtout son papa. Hein ma puce ? » Et comme pour approuver ce que je viens de dire, elle gazouille. « Tu vois, j’ai raison. » Je ris un peu, venant prendre sa petite main tendue vers moi.

« Tu veux que nous commande une pizza pour ce soir ? » J’hoche la tête. « Oui, on peut faire ca. On prend comme d’habitude ? » Et peut être qu’une fois les enfants coucher nous allons pouvoir discuter tous les deux, peut être que je trouverais le courage de faire le premier pas. « Tu peux rester toute la soirée ? Tu n’as rien de prévu ? » Je demande quand même, parce qu’après tout, Josh a une vie en dehors de nous. J’attrape mon téléphone pour commander les pizzas sur ubereats. « Peut être qu’on… Qu’on pourrait discuter un peu, quand les monstres seront couchés, je veux dire. » Le premier demi-pas est fait. J’espère vraiment qu’il ne va pas fuir, j’ai besoin de passer du temps avec lui.

@Josh Andrews :l:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

we are a family (josh #4) Empty
Message(#) Sujet: Re: we are a family (josh #4) we are a family (josh #4) EmptyDim 13 Déc 2020 - 23:20


we are a family (josh #4) Fb1d773a04d22d00e845487dae79ddb9 we are a family (josh #4) Hayden-Christensen
 « we are a family »  we are a family (josh #4) 873483867   arrow jacobs & josh andrews


Il ignore réellement pourquoi ils en sont arrivés là, à ce stade, à se détruire ainsi, alors qu’il paraît si évident ce besoin de rassurer et de protéger l’autre. Josh a toujours été présent pour elle, depuis leur adolescence, il a toujours su la protéger et la faire rire. Quand il l’emmenait en secret dans le parc de la ville et que parfois, il s’était fait prendre à son propre piège, quand ils rencontraient des personnes qu’il connaissait. Il ne sait pas la raison pour laquelle, il avait voulu garder ça secret, rien que pour eux. Un jardin bien à eux, dont il ne permettait à autrui d’y pénétrer. Déjà à cet instant-là, il savait qu’elle marquerait sa vie de bien des raisons. De bien des façons, mais n’a pas su voir à temps l’enjeu de mise lorsque l’ultimatum à été posé, lorsque les mots de Arrow vis-à-vis de leur mariage et de leur couple a été posé carte sur table. Lorsqu’il s’est envolé, presque comme un voleur, sans néanmoins disparaître totalement de sa vie – rattrapé par Liam. Pour sur, leur fils n’aurait pas été là, il n’y aurait sûrement eu rien de plus, si ce n’est de l’incompréhension et ce besoin de quitter ce monde. Cet univers qui l’avait créé pour elle, avec elle. Sur le canapé, Joshua ne pense plus vraiment à tout ça, plus à son ancienne vie, il semble avoir fait une croix dessus, pourquoi l’inverse ? Pourquoi persisterait-il alors qu’elle a toujours été ferme et clair là-dessus ? Il assumera ce bébé, cet enfant qui joue sur ses genoux, mais à quoi bon se faire plus de mal en ressassant le passé ? « Je sais, mais je crois qu’elle aime surtout son papa. Hein ma puce ? Tu vois, j’ai raison. » Arrow a toujours été une femme et une mère formidable, compréhensible. Elle a toujours été présente pour les autres, se coupant en deux si il le fallait. Il ne doutait pas une seconde qu’elle s’en sortirait haut la main… Mais ça le fait sourire, et il relève son regard sur Arrow, avant de relever un peu ses jambes pour embêter son bébé et l’entendre rire. « Tu sais ce qu’on dit, les petites filles aiment leur papa, et les garçons leur maman ! » Et ça le rendait fier quand il voyait la complicité entre Liam et Arrow. Après leur divorce, leur fils avait pris soin d’elle, et Josh ne doutait pas une seconde qu’il prendrait autant soin de sa petite sœur. « Oui, on peut faire ca. On prend comme d’habitude ? (…) Tu peux rester toute la soirée ? Tu n’as rien de prévu ? » Il acquiesça d’un signe de tête pour la première question, laissant Arrow commander alors les pizzas, avant d’hocher la tête positivement, même si parler avec Arrow, il le redoutait au fond. Comme toujours, il remettait à demain, c’était l’un de ses plus gros défauts, et ça lui a coûté son couple aussi. Sa maison, tout ce dont il a bossé dur et avec fermeté. « Peut être qu’on… Qu’on pourrait discuter un peu, quand les monstres seront couchés, je veux dire. » Il sait pourtant que ce serait le truc le plus raisonnable à faire, parler à cœur ouvert après ses mois compliqués, à devoir vivre l’un et l’autre, à prendre soin d’elle, parce qu’elle portait son enfant, et parce que peut-être l’amour n’est pas aussi mort qu’il ne l’aurait pensé… « Si tu veux Arrow… » Parce que c’est pas évident de dire l’inverse, parce que dans le fond il le veut peut-être aussi, un peu. Il se prend néanmoins moins la tête qu’elle et attend que tout lui tombe dessus avant de prendre une quelconque décision. « Tu voudrais parler sur quoi ? » Peut-être sur la garde de Maia, il n’en savait rien et était à des années-lumière de penser à eux. A ce couple qu’il formait autrefois.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

we are a family (josh #4) Empty
Message(#) Sujet: Re: we are a family (josh #4) we are a family (josh #4) EmptyMar 15 Déc 2020 - 10:19


Je pourrais le regarder des heures avec sa fille dans le bras, de la même manière que cela a été le cas près de neuf ans plus tôt à la naissance de notre fils. Je l’ai toujours aimé Joshua, depuis des années, tellement d’année qu’à chaque fois que je le regarde j’ai l’impression de l’aimer un peu plus que la fois d’avant. La vie nous a mis des bâtons dans les roues, j’ai fait des erreurs, mais jamais je ne pourrais imaginer ma vie sans lui, ma vie sans cet homme qui est un papa formidable. Le voir avec nos enfants me prend le cœur, à chaque fois, sans aucune hésitation et cela me rend heureuse. Depuis la naissance de Maia, je nous ai laissé vivre dans cette bulle, sans vraiment vouloir penser à autre chose qu’au fait que je suis heureux qu’il soit là, si présent et que nous formons en quelque sorte une famille à nouveau, mais je crois qu’il est aussi temps de parler de nous. Je me pose alors à côté de lui, regardant notre fille quelques secondes avant de lever le regard vers lui. Malgré son air un peu fatigué il est beau, vraiment beau avec ses cheveux en bataille et son regard brillant. Il a l’air heureux, mais je ne peux m’empêcher de lui demander la confirmation. Il l’est. Ma main se pose dans son dos, ce contact dont j’ai besoin, qui me semble tellement rare ces derniers temps. « Tu sais ce qu’on dit, les petites filles aiment leur papa, et les garçons leur maman ! » Je ris un peu. « Je crois que je peux me faire à cette idée-là. » Il est vrai que ma complicité avec Liam a toujours présente.

Je commande alors les pizzas prévues, avant de reporter mon attention à nouveau sur Maia qui gazouille avec bonheur le regard fixé vers Josh. C’est différent d’avoir une fille, je ne saurais expliqué comment, mais ça l’est vraiment et je le vois aussi avec mon ex-mari. Et encore une fois, je me perds dans mes pensées, à culpabiliser de ne pas m’être battu plus pour nous, pour notre couple. Il y a des nuits où je n’arrive pas à dormir parce que je me sens seule, parce que la présence de Josh à mes côtés me manque. Il y a des jours où je m’en veux terriblement de lui avoir fait tant de mal et comme dirait ma sœur, je n’ai rien à perdre à lui parler. Pourtant l’idée de lui avouer que je l’aime toujours me terrifie. Pourtant, sortie de je-ne-sais-ou, j’arrive à lui dire qu’il faudrait qu’on parle quand Liam et Maia seront couché. « Si tu veux Arrow… » Je tente de ne pas me laissé prendre par le fait qu’il n’a pas trop l’air d’en avoir envie. « Tu voudrais parler sur quoi ? » Je le regarde, quelques secondes, tentant de trouver les mots pour essayer de lui dire. « De nous… ? » Je prononce alors doucement, hésitante. « Enfin… Si tu veux bien… » J’ajoute, hésitante. J’ai peur de sa réponse, peux de ce qu’il pourrait m’annoncer. Je ne suis pas sur que si il m’annonçait ne plus m’aimer, je pourrais l’encaisser correctement.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

we are a family (josh #4) Empty
Message(#) Sujet: Re: we are a family (josh #4) we are a family (josh #4) EmptyDim 27 Déc 2020 - 19:31


we are a family (josh #4) Fb1d773a04d22d00e845487dae79ddb9 we are a family (josh #4) Hayden-Christensen
 « we are a family »  we are a family (josh #4) 873483867   arrow jacobs & josh andrews


Josh se retrouve dans son ancienne maison, là où ils ont habités durant des années, ça lui fait à chaque fois un pincement au cœur en y retournant. Parce qu’il n’oubliera jamais totalement tout ce qui s’est passé, et leur projet commun autour de celle-ci. Autour de leur famille. Dont il reste très fier malgré la déchéance qu’ils ont vécue. Ils se sont aimés, et probablement s’aiment-ils encore d’une certaine façon – Joshua ne veut pas y penser, il a bien trop peur que la réponse ne lui convienne pas, il est perdu lui aussi. Il n’a pas envie de savoir ce qui l’a réellement poussé à passer la nuit avec lui. Enfin l’après-midi. Il ne se l’est jamais réellement demandé, pas même quand elle lui a annoncé pour sa grossesse. Il n’a jamais pu admettre un seul instant que cet amour ne soit pas mort, et pourtant, c’est ce qui l’a aidé à survivre. De se savoir au pied du mur, les reproches de Noa et d’autres quant à son comportement. Et finalement de savoir que Arrow était bien mieux loin de lui. Ainsi il ne pourra plus jamais lui faire de mal, elle élèvera si parfaitement leur fils, et puis Maia est arrivé. Sans que rien ne soit voulu, sans que rien ne soit prémédité, elle se tient devant lui, dans ses bras. Elle est si petite, si fragile que demeure en lui cet instinct de vouloir la protéger. Pourtant, comme lui, elle fera des erreurs, elle regrettera aussi parfois le mal qu’elle pourra faire autour d’elle, sans néanmoins le faire exprès ou l’avoir voulu. Ca fait partie du monde, ça fait partie de tout le monde, de souffrir par amour. Et quand il relève son regard dans celui de sa mère, il comprend assez vite pourquoi il a succombé. Même si il doute sur plein de chose, qu’il n’est plus sûr de rien à présent. « Je crois que je peux me faire à cette idée-là. » Et ça le fait sourire. « J’espère que Maia te ressemblera. » Qu’il avoue, sincère. Aussi bien physiquement, que dans la tête, parce que Arrow est une femme passionnée, qui a toujours tout fait pour sa famille, son mari, ses enfants… Et ses amis. « De nous… ? Qu’elle commence avec une hésitation certaine, alors qu’il fronce les sourcils restant silencieux. Enfin… Si tu veux bien… » Il ne voit pas très bien où elle veut en venir. Il est prêt à parler avec elle du futur des enfants, de leur avenir, « tu veux dire… Des enfants ? » Il réfléchit un instant. « Je… Je pense qu’on y arrivera, on y est parvenu avec Liam, je sais qu’elle est encore petite, mais je pourrais trouver quelque chose un peu plus près, si ça t’angoisse. » Et cela voudrait aussi dire qu’ils seraient emmenés à plus se voir, à passer plus de temps ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

we are a family (josh #4) Empty
Message(#) Sujet: Re: we are a family (josh #4) we are a family (josh #4) EmptyLun 28 Déc 2020 - 11:55


Je pourrais me faire à l’idée que Liam soit amoureux de moi et que Maia soit amoureuse de son père. A en voir comment ma fille regarder Josh, je suis d’ailleurs déjà persuadé que c’est le cas. Elle babille en le regardant, comme si il était l’homme le plus beau du monde, et pour cela, je ne peux qu’approuver. Dans ma vie il n’y a toujours que eu Joshua, et à vrai dire, je n’ai jamais voulu quelqu’un d’autre que lui. Il est celui dont je suis tombé amoureuse quand j’avais dix-sept ans à peine, celui qui m’a fait découvrir ce que c’est d’aimer quelqu’un aussi fort. Et à chaque enfant, j’ai l’impression de tomber un peu plus amoureuse de lui, tellement amoureuse que je ne peux plus retenir cela, qu’il faut qu’on en discute, juste tous les deux. « J’espère que Maia te ressemblera. » Fini par dire le châtain et je viens doucement caresser sa joue. L’espace de quelques secondes j’aimerais venir déposer mes lèvres sur les siennes, j’aimerais venir me blottir contre lui et oublier tout ce qui a pu se passer entre nous. Mais au lieu de ca, je laisse retomber ma mère et je jette un regard à ma fille qui baille. « Liam est ton portrait craché, alors Maia me ressemblera peut-être. »

D’un coup, je suis prise d’un élan de courage, d’un élan qui me permet d’avouer à Josh que j’ai besoin que l’on parle de nous deux. Je veux lui dire ce que j’ai sur le cœur, il est temps que ca soit le cas. « Tu veux dire… Des enfants ? Je… Je pense qu’on y arrivera, on y est parvenu avec Liam, je sais qu’elle est encore petite, mais je pourrais trouver quelque chose un peu plus près, si ça t’angoisse. » Sa réponse me serre le cœur, me frustre et avec les hormones j’en ai les larmes aux yeux. Fait-il exprès d’éviter le sujet, ou bien alors ne comprend-il vraiment pas que c’est de lui et de moi que j’ai envie de parler. Je soupire un peu, tentant de retenir mes larmes et relève le regard. « Non, de… De toi et moi, Josh… » Je lui dis et j’ai peur qu’il se renferme d’un coup, j’ai peur qu’il ne fuie, qu’il ne nous abandonne. Je viens essuyer une larme qui coule sur ma joue, foutue hormone ! « Je… J’ai besoin de toi… J’ai besoin de te dire ce que je ressens, je peux plus faire semblant. » Je suis nerveuse, beaucoup trop nerveuse et je ferme les yeux quelques secondes. « J’ai fait une erreur… Pour nous, pour le divorce… » Je finis par lui avouer. J’ai besoin qu’il s’ouvre à moi, qu’il me dise quelques choses et les quelques secondes qui suivent me paraissent interminable.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

we are a family (josh #4) Empty
Message(#) Sujet: Re: we are a family (josh #4) we are a family (josh #4) EmptyJeu 7 Jan 2021 - 22:19


we are a family (josh #4) Fb1d773a04d22d00e845487dae79ddb9 we are a family (josh #4) Hayden-Christensen
 « we are a family »  we are a family (josh #4) 873483867   arrow jacobs & josh andrews


Il ne souhaite que son bonheur, ne souhaite qu’une chose : qu’elle profite de ses moments auprès de sa fille, auprès de leur fille. Il ne veut que son bonheur mais a pourtant tout foiré, et ne veut pas en parler. Il n’a jamais désiré dire tout haut ce qu’il ressent encore, ne sachant même pas comment les dire, comment en faire part après tant de mensonges. Il a été convenu après leur nuit que rien ne doit être dévoilé, que tout doit rester caché, pour le bien de tout le monde, mais surtout de Liam, en âge pour comprendre ce genre de chose. Et pourtant ça lui faisait mal de la voir, ça le titiller, il aurait voulu tout lui dévoiler, sans jamais accepter de l’aimer encore. Comment pouvaient-ils aujourd’hui se pardonner tout ça ? Et surtout dans quel but ? Rien ne lui laissait réellement présager le but de cette invitation, et il n’y voyait que du feu. Ne voulant accepter l’évidence. « Liam est ton portrait craché, alors Maia me ressemblera peut-être. » Elle est assise à côté de lui sur ce canapé, et il lui sourit bêtement à cette phrase. Il n’en doute pas Josh qu’elle lui ressemblera et sur bien des points, mais il se tait pourtant, n’ajoutant rien de plus, qu’un acquiescement de tête. Liam qui s’éloigne d’eux, et Josh se contente de l’observer de loin. « Non, de… De toi et moi, Josh… » Il fronce les sourcils, de lui et d’elle ? Pourquoi précise t’elle ça, à cet instant. « J’ai fait quelque chose de mal ? Tu veux que je rentre chez moi ? » A des années lumières de se doute un seul instant qu’après l’avoir jeter, demandé le divorce puis de quitter leur maison, deux après, elle reviendrait vers lui… « Je… J’ai besoin de toi… J’ai besoin de te dire ce que je ressens, je peux plus faire semblant. » Le soupire est grave et il reste distant, silencieux, écoutant pourtant avec attention ce qu’elle avait à dire. « J’ai fait une erreur… Pour nous, pour le divorce… » Il ne voit même pas sa larme coulée, tant il est absorbé par ses propres mots qui se répètent. « Je… Je comprends pas Arrow… » Sont les seuls mots qui parviennent difficilement à passer la barrière de ses lèvres, la gorge nouée, tentant de la comprendre. Il n’a jamais totalement réussie, faut croire… « Je pensais que c’était clair entre nous que jamais… » La gorge sèche, il avale avec difficulté car sous son air d’indifférence il est touché, « tu ne voudrais revenir, c’est ce que tu m’avais dit à l’époque… » Il fronce les sourcils, « c’est la naissance de Maia qui t’a ouvert les yeux, ou tes hormones ? » Qu’il demande, parce qu’en réalité, il avait peur que ça redevienne comme avant, qu’ils rentrent de nouveau dans une spirale, dans une lassitude avec le temps. Et ce malgré qu’il n’a jamais pu tourner la page.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

we are a family (josh #4) Empty
Message(#) Sujet: Re: we are a family (josh #4) we are a family (josh #4) EmptyVen 8 Jan 2021 - 10:06


Je me suis lancée sur un terrain glissant, un sujet qui me tourne dans la tête depuis des mois, depuis notre nuit ensemble, mais que je n’ai jamais osé aborder. Comment avouer à son ex-mari qu’on l’aime toujours et que l’on aimerait se laisser une seconde chance. Comment même savoir si il m’aime encore d’ailleurs ? Qu’est-ce qui me dit qu’il n’est pas passé à autre chose, qu’il n’a pas déjà quelqu’un d’autre dans sa vie, quelqu’un qui n’est pas moi et qui ne me ressemble en rien. Cette pensée me faire peur, m’inquiète mais je ne peux plus me mordre la langue, je ne peux plus me taire et nous laisser vivre chacun de notre côté. Alors je prends mon courage à deux mains et je tente de lui avouer, du moins de commencer à semer le chemin vers ce que je veux lui avouer. « J’ai fait quelque chose de mal ? Tu veux que je rentre chez moi ? » « Non ! Non pas du tout Josh. » Ma main vient se poser sur son avant-bras. Je ne veux pas qu’il parte, bien au contraire. Je voudrais qu’il rester, qu’il reste pour toujours que l’on reforme une famille, comme avant. Alors je prends mon souffle et je me lance maladroitement dans des explications un confuses. Je lui avoue m’être trompé, je lui avoue que je veux le retrouver mais plus j’avance dans mes explications plus j’ai l’impression qu’il ne comprend pas. Je viens essuie la larme qui coule le long de ma joue. Les hormones… « Je… Je comprends pas Arrow… » finit-il alors par me dire. « Je pensais que c’était clair entre nous que jamais… tu ne voudrais revenir, c’est ce que tu m’avais dit à l’époque… » Je sais que c’est moi qui ai voulu cette séparation, parce que je me sentit trahi après tous les mensonges, mais aujourd’hui je me rends compte de mon erreur. « C’est la naissance de Maia qui t’a ouvert les yeux, ou tes hormones ? » Et sa question me frustre, me donne l’impression qu’il ne prend pas ce que je lui dis au sérieux. « Ni l’un ni l’autre… Je… » Je soupire tentant de trouver mes mots. « J’ai jamais cessé de t’aimer Josh… Je sais que c’est pas ce que tu penses mais c’est la vérité. Quand… Quand j’ai appris tout ce que tu avais fait j’étais en colère, j’étais blessé que tu ne m’ai pas parler de tout ca. Je… J’ai réagi trop rapidement, je nous ai pas laissé de temps pour en discuter. » Mais j’ai tellement de fois été trahit dans ma jeunesse que j’étais persuadé que cela ne pourrait jamais s’arranger, alors j’ai fuis, j’ai pris la sortie la plus rapide et j’ai fait une erreur. « Je sais que je t’ai fait du mal avec tout ca, mais je… Je peux pas abandonner, j’aurais jamais dû abandonner… » Je lui avoue en espérant qu’il comprendra, en espérant qu’il m’aime toujours lui aussi. Mon cœur bat la chamade contre ma cage thoracique.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

we are a family (josh #4) Empty
Message(#) Sujet: Re: we are a family (josh #4) we are a family (josh #4) EmptyVen 22 Jan 2021 - 10:47


we are a family (josh #4) Fb1d773a04d22d00e845487dae79ddb9 we are a family (josh #4) Hayden-Christensen
 « we are a family »  we are a family (josh #4) 873483867   arrow jacobs & josh andrews


Il a l’impression qu’elle avance sur des œufs, il pourrait pourtant y mettre du sien, il serait capable de finir ses phrases. Du moins, il en était capable autrefois. Aujourd’hui, c’est un peu différent. Aujourd’hui, ils semblent avoir pris une route différente, une place dans la vie l’un de l’autre qui ne leur ressemble pas. Ils semblent avoir retrouvés cette amitié d’autrefois – c’est du moins ce que se contente de penser Joshua. Parce que revenir en arrière pour lui, signifie bien plus qu’avoir tout perdu. Il a déjà perdu son boulot, sa maison, sa vie de famille. Son amour pour Arrow, alors se rendre à l’évidence qu’il a fait tout ça pour rien, le rendrait fou. Ne lui ferait qu’en son sens provoquer une tumulte tempête dans son cœur. Et il n’est pas prêt, pas prêt à l’accepter. Il ne sait pas si un jour il le sera. Il n’espère pas, du plus profond de lui. Même si il l’aime encore, à en crever. Même si elle est la seule dans son cœur, il ne souhaite pas qu’elle le sache. « Non ! Non pas du tout Josh. » Elle pose sa main sur son avant-bras, elle tente de le retenir, alors que son regard fixe un instant sa main, ses doigts qui touche sa peau. « Ni l’un ni l’autre… Je… » Elle reprends doucement, mais ne parvient pas à dire réellement les mots, elle hésite Arrow. Et il n’aide en rien le Andrews. « J’ai jamais cessé de t’aimer Josh… Je sais que c’est pas ce que tu penses mais c’est la vérité. Quand… Quand j’ai appris tout ce que tu avais fait j’étais en colère, j’étais blessé que tu ne m’ai pas parler de tout ca. Je… J’ai réagi trop rapidement, je nous ai pas laissé de temps pour en discuter. » Il fronce ses sourcils, alors qu’il n’ose pas vraiment porter son regard sur elle, il n’ose pas affronter ses yeux. Il aimerait lui répondre, mais tout reste coincé dans sa gorge, créant un embouteillage. « Je sais que je t’ai fait du mal avec tout ca, mais je… Je peux pas abandonner, j’aurais jamais dû abandonner… » Il retire son bras, ne voulant plus de ce contact, qui l’effraie, sans même croiser son regard. « Je… » Fronçant les sourcils, il ne réalise pas ce qu’elle est en train de lui avouer. Cette marche arrière qu’elle parvient à lui dévoiler. « C’est pas possible Arrow, tu te trompes… » Pas après tout ça, pas quand ça commence à s’arranger entre eux. « Tu te rends compte de ce que tu es en train de dire ? » Cette nuit avec elle avait été si douce, si merveilleuse, leur fille en était née, mais… Mais ça restait qu’une nuit, et ils avaient étés d’accord avec ça. « Pourquoi tu me dis ça maintenant ? » Après tout ce qui s’est passé ? Quand il commence à remonter la pente… Quand il recommence à avoir une vie plus ou moins stable. Elle cherchait quoi Arrow ? « Je suis navré, Arrow. Je dois partir… » Et il se lève, prêt à fuir, encore…
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

we are a family (josh #4) Empty
Message(#) Sujet: Re: we are a family (josh #4) we are a family (josh #4) EmptyLun 25 Jan 2021 - 14:07


Je cherche mes mots, je tente de ne pas en poser des trop lourd, mais je pense aussi à Noa qui ne cesse de me répéter qu’il faut que je parle à Josh de mes sentiments. Je l’aime, je n’ai jamais cessé de le faire et doucement, hésitante, je finis par le lui avouer. J’ai l’impression que l’on me retire un énormément poids des épaules en prononçant ces mots, qu’il était temps que je le fasse et même si j’ai peur de sa réaction, peur des mots qui vont suivre, je me sens un peu plus légère. Je me rends compte à quel point les sentiments que j’ai toujours pour Josh me pesaient, à quel point j’avais besoin de lui dire tout cela. Pourtant son silence de quelques secondes me serre le ventre. Je m’attends au pire. « Je… » Il fronce les sourcils et je tente de continuer à respirer calmement. « C’est pas possible Arrow, tu te trompes… » Et cette phrase me donne la sensation d’un coup de pieds dans le ventre. « Tu te rends compte de ce que tu es en train de dire ? » Et un deuxième coup de pieds dans le ventre. Bien sûr que je sais ce que je dis, bien sûr que je suis au courant. J’ouvre la bouche mais rien ne sort, je ne trouve pas les mots. « Pourquoi tu me dis ça maintenant ? » Parce que je n’ai jamais eu le courage avant, parce que je pensais que jamais tu ne voudrais de nouveau de moi. « Je… J’avais peur… » J’ai toujours peur bien sûr, mais le voir avec Maia m’a donné du courage, un peu de courage. « Je suis navré, Arrow. Je dois partir… » Et sans que j’ai le temps de réagir, alors que mon cœur se brise dans ma poitrine, il dépose notre fille dans son parc et s’en va. Je n’ai pas le temps de le rattraper, pas le temps de réagir que j’entends sa voiture démarrer. Je reste là, assise sur le canapé, immobile pendant de longues minutes avant de sentir mes joues s’humidifier. Il ne veut plus de moi, le message est clair.

- FINI -
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

we are a family (josh #4) Empty
Message(#) Sujet: Re: we are a family (josh #4) we are a family (josh #4) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

we are a family (josh #4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-