AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-33%
Le deal à ne pas rater :
Samsung HW-T420 – Barre de son 2.1 – 150W – Bluetooth (via ODR)
109.99 € 163.51 €
Voir le deal

 [Savannah] The night we met

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evan Campbell
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans
STATUT : Futur divorcé
MÉTIER : PDG de la société Campbell (filiale à Brisbane)
[Savannah] The night we met Tumblr_omz3u549Bk1v1y27vo2_250
POSTS : 238 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Savannah-5 / Kaya / Helena-2 / Savannah-6

RPs EN ATTENTE : Abandonnés : Kaitlyn / Philomenn / Lennon-2
RPs TERMINÉS : Savannah-1 / Lennon-1 / Savannah-2 / Savannah-3 / Savannah-4 / Helena-1 / Cade
AVATAR : Theo James
CRÉDITS : Tumblr
DC : Pas de DC
INSCRIT LE : 09/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28986-terminee-evan-campbell-let-s-do-some-business-in-australia https://www.30yearsstillyoung.com/t29061-evan-campbell

[Savannah] The night we met Empty
Message(#) Sujet: [Savannah] The night we met [Savannah] The night we met EmptyJeu 5 Nov 2020 - 20:44


Il était presque midi. Evan se dirigeait à l'aéroport d'Orlando après deux journée en séminaire avec l'équipe floridienne de la société Campbell. Il voulait être de retour en Californie le plus rapidement possible. Ces dernières semaines avaient été très épuisantes. Il ne cessait de bouger dans tout le pays, soit en quête de nouveaux clients ou alors pour superviser la mise en place de nouvelles équipes partout aux Etats-Unis et au Canada. Il ressentait le besoin de s'évader un peu et d'oublier, l'espace d'une soirée, ses responsabilités. Il prit alors un avion qui lui permit de rentrer en Californie le soir-même. Malgré la fatigue, il ne s'imaginait pas terminer la soirée en rentrant chez lui. Il décidait alors de se rendre dans le centre ville en taxi sans vraiment pouvoir préciser l'endroit au chauffeur. Il n'avait aucun but si ce n'était d'errer dans les rues de la ville. Ainsi, il se promenait en réfléchissant à son travail, son mariage, etc. Il faisait le bilan de sa vie où se mêlaient un certain nombre de paradoxes. Il savait pertinemment qu'il n'était plus amoureux de sa femme mais se sentait contraint à rester avec elle, notamment pour son image mais aussi par paresse. Divorcer lui apporterait tellement d'ennuis qu'il envisageait à peine d'entamer les procédures. Il commençait à se faire tard mais n'envisageait toujours pas de rentrer chez lui, auprès de sa femme. Après avoir fait le tour du centre, il décidait d'entrer dans un bar. Il s'installa puis commanda une bière. Son frère le contacta brièvement pour lui demander de Régler quelques problèmes qu'il avait sûrement provoqué lui-même. Cependant, le moment était mal choisi pour le déranger, il ne souhaitait en aucun cas s'occuper de ça maintenant puis finit par ranger son téléphone sans la moindre once de culpabilité. Une fois complètement déconnecté, l'homme d'affaires put enfin lever les yeux et regarder l'environnement dans lequel il se trouvait. Il se rendait compte qu'il ne faisait plus attention à tout ce qui l'entourait, comme si il avait oublié d'ouvrir les yeux, se contentant de faire ce pour quoi il était né. Pourtant, Evan était un grand amoureux de la nature et aimait beaucoup voyager notamment. Durant de nombreuses années, il avait visité les quatre coins de la Terre. C'étaient probablement les meilleurs moments de sa vie mais cette époque paraissait si lointaine désormais tant il se consacrait à son travail. À dire vrai, il aimait ce qu'il faisait mais… son équilibre de vie était instable.

Après avoir enfin levé les yeux, Evan fut soudainement attiré par la silhouette d'une femme. Elle lui apparaissait si parfaite. Son sourire, l'impression qu'elle était pleine de vie et sa chevelure blonde… Il avait l'impression de redevenir adolescent, cette époque où il pouvait être subjugué par la beauté d'une femme. C'était exactement ce qu'il se passait ce soir. Et il ne s'agissait pas uniquement de sa beauté physique. Elle dégageait quelque chose d'unique. Cela pouvait paraître stupide mais l'émotion ressentie était bel et bien réelle. Il n'eut aucune seconde de doute avant de se décider à l'aborder. Evan fonctionnait parfois à l'instinct et lorsqu'il s'entendait, il savait s'écouter. Il s'approchait alors de cette charmante demoiselle et son attrait ne fit que s'accroître lorsqu'il put sentir brièvement son parfum. De son côté, après quelques heures de voyage et de marche, il n'était sûrement pas totalement à son avantage ce soir, malgré son costume italien qu'il avait acheté lors de son dernier séjour à Milan. Sans plus attendre, il engagea la conversation.
"Je ne bois pas souvent et je prends encore moins de cuite mais.. j'ai envie de vous avouer mon plus grand secret. Un jour, je suis allé voyagé seul en Thaïlande et je ne sais plus comment c'est arrivé mais je me suis retrouvé dans un groupe avec des gens de toute nationalité. On a commencé à faire des jeux à boire. J'ai fini complètement nu dans la mer d'Andaman. Mais mon plus beau souvenir de cette nuit fut finalement le réveil après cette soirée. J'avais dormi sur la plage et le matin, en me réveillant, je n'entendais que les vagues, les oiseaux et le silence de la nature… Je crois que c'est le plus beau moment de ma vie." Il avait conscience que cela pouvait être une étrange manière d'aborder une personne mais c'était ainsi qu'il fonctionnait. Pourquoi perdre son temps avec des banalités alors qu'il ne partagerait peut-être qu'un bref moment avec elle ? Avait-elle réellement envie de savoir qui il était ? Ce qu'il faisait dans la vie et pourquoi il se retrouvait seul à ce bar ? Il y avait peu de chances et il en était de même de son côté. La seule chose qui importait était de passer un agréable moment, sans trop réfléchir et agir seulement par instinct. Par passion. Par coups de folies. Cela faisait tellement de temps qu'il n'avait pas décidé de lâcher prise ainsi.

Elle semblait assez réceptive, souriant légèrement, même si cela aurait très pu s'apparenter à de la politesse. Après tout, elle devait être habituée à ce qu'on l'aborde. Elle n'était pas le genre de femme qui laissait indifférente, pour sûr. Toutefois, une nouvelle fois, il n'avait pas envie de se poser trop de questions et reprit assez rapidement la parole, transpirant de confiance, comme si rien ni personne ne pouvait l'arrêter ce soir.
"Si je vous raconte ceci, c'est uniquement parce que vous m'y faites penser. Je vous ai vue et ce souvenir m'est soudainement revenu. Peut-être était-ce vous qui m'aviez lancé le défi de me mettre nu !" Il ne put s'empêcher d'émettre un léger rire. Se souvenir de ces bons moments réveillait en lui l'envie de vivre, de s'amuser et de s'émerveiller à nouveau. C'était une sorte de boost ; ce qui lui manquait cruellement ces derniers temps. Il ne savait rien de cette inconnue et ignorait même si elle accepterait de lui adresser la parole. Toutefois, sans même pouvoir l'expliquer, rencontrer cette fille dans ce bar lui semblait être un évènement important dans sa vie. Comme si elle pouvait être un déclencheur. C'était très vague en cet instant d'autant plus qu'elle ne serait sûrement qu'un passage très éphémère dans sa vie.

@Savannah Williams


[Savannah] The night we met Tumblr_ot046jLulZ1w3d6g0o1_500
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Savannah Williams
les collisions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : How can I stand here with you, and not be moved by you
MÉTIER : Assistante de direction - Assez naïve pour croire que travailler pour son ex ne lui attirera pas de problème
LOGEMENT : #218, BaySide
[Savannah] The night we met 210314113311901399
POSTS : 6383 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 4 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
[Savannah] The night we met 210128111608869423
CADE

[Savannah] The night we met 200729120509389952
WILLIAMS FAMILY
Saül#1
Ana
Famiglia

[Savannah] The night we met 200728121606534329
Evan#5Evan#6

[Savannah] The night we met Tumblr_inline_oz729pZzru1rpoosj_540
Nico#1

Carlisle#3Blake#1

RPs TERMINÉS : James #1James #2James #3CadeMatteoColinThomasJames #4Cade#2AmalCade#3CarlisleCade#4LeahJosephNicolasColinGabrielCade#5Cade#6AudenCade #7Cade #8SethCarlisle#2Cade #9Evan#1Cade#10Auden#2Evan#2Cade#11Evan#3IvyCodyCade#12Family&CadeCade #13Evan#4Cade#14Cade #15Cade #16Cade #17



AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

[Savannah] The night we met Empty
Message(#) Sujet: Re: [Savannah] The night we met [Savannah] The night we met EmptySam 7 Nov 2020 - 15:42


12 décembre 2017

Je me dirige vers ma voiture, sac de course à la main lorsque la sonnerie de téléphone vient sonner. Je parviens, non sans quelques difficultés à attraper l'appareil dans mon sac à bandoulière et à le bloquer entre ma joue et mon épaule pour pouvoir me débarrasser de ce qui occupe mes bras. "Mademoiselle Williams? Fiona, du service de recrutement de la société Campbell, nous nous sommes rencontrés il y a quelques jours" Cet appel que je pensais anodin prend soudainement toute son importance, et c'est sans plus attendre que je viens attraper mon portable bien fermement, vouant toute mon attention à cet échange téléphonique. "Oui, je me souviens bien." lui fis-je rappeler avec un ton qui se veut léger et posé, alors qu'intérieurement, mon rythme cardiaque résonne dans chaque parcelle de mon corps. Je retrouve instinctivement cette attitude irréprochable, polie, et disponible. Il faut dire que la possibilité qu'ils puissent me prendre pour le poste auquel j'avais postulé me semblait de plus en plus impossible, avec les jours passés. Le manque de nouvelle après un entretien, c'était jamais de bonne augure, surtout lorsque le poste demandait quelques compétences dont j'étais bien malgré moi démunie, contrairement à d'autres. "Désolée pour cette réponse tardive, nous sommes un peu submergé dernièrement...Mais je vous appelle pour vous annoncer que le poste est bien à vous, si vous le souhaitez toujours." Le sang me monte à la tête, et ce sourire que j'esquisse démontre bien la joie que je ressens présentement alors que je viens mimer ce geste de la victoire en resserrant le poing. "Monsieur Campbell n'a malheureusement pu vous rencontrer la première fois, mais il sera ravi de pouvoir vous compter parmi nous, et je suis sûre que vous lui plairez à lui aussi". Je hoche de la tête machinalement, tâchant de contenir mon excitation. Il faut dire que le courant était plutôt bien passé avec Fiona, et je ne dis pas ça uniquement parce que nous avions passé plusieurs minutes à échanger sur notre ville natale commune, à notre grande surprise. "Merci beaucoup Fiona. Vous pouvez compter sur moi. Quand est-ce que je dois commencer?" Un petit moment de réflexion avant qu'elle ne m'accorde cette réponse. "Eh bien que diriez-vous de demain matin? Je sais que je vous demande ça un peu dans la précipitation, mais il y a pas mal de paperasse qui s'accumule, alors..." Je lâche un souffle, innocent. "Non ca n'pose aucun problème. J'y serais." affirmais-je. "Parfait....Alors on se retrouve demain dans ce cas." Après moult effort, voilà que ma vie allait prendre un nouveau chemin, j’espérais meilleur....


Accoudée au comptoir du bar, je commande un martini. J'ai besoin de célébrer l'événement, et c'est dans un endroit, dans lequel la plupart du temps les éternels même personnes s'y retrouvent, que je viens m'installer. Il est assez tôt, mais je ne compte pas jouer les prolongations, juste savourer ma réussite, seule. Les quelques connaissances acquises depuis mon arrivée sur le territoire Californien n'étant malheureusement pas disposées à me rejoindre. Ca m'importait peu. J'étais déjà entrain d'imaginer ce qui allait m'attendre dans quelques heures, et je ne peux pas cacher que l'appréhension faisait parti du voyage. Il faut dire que Monsieur Campbell semblait être un homme de pouvoir, et pour lequel tout le monde avait un respect incommensurable. Le genre d'homme qui impose le silence rien qu'en passant le pas de la porte j'imagine. Une voix masculine va cependant venir troubler mes pensées. "Je ne bois pas souvent et je prends encore moins de cuite mais.. j'ai envie de vous avouer mon plus grand secret." Mon regard croise sans plus attendre ces iris noisettes, un regard captivant, alors qu’il me faut quelques secondes avant de m'assurer que je suis bien la personne à laquelle il s'adresse. "Un jour, je suis allé voyagé seul en Thaïlande et je ne sais plus comment c'est arrivé mais je me suis retrouvé dans un groupe avec des gens de toute nationalité. On a commencé à faire des jeux à boire. J'ai fini complètement nu dans la mer d'Andaman." Je ne parviens à dissimuler un sourire surpris et amusé à la fois, n'ayant aucune idée de pourquoi un inconnu se livrer à une telle anecdote soudainement"... Mais mon plus beau souvenir de cette nuit fut finalement le réveil après cette soirée. J'avais dormi sur la plage et le matin, en me réveillant, je n'entendais que les vagues, les oiseaux et le silence de la nature… Je crois que c'est le plus beau moment de ma vie." Je hausse les sourcils, tâchant de lui faire remarquer la gêne du moment. Malgré ça, pas mal de questions qui viennent se faufiler dans mon esprit. "Si je vous raconte ceci, c'est uniquement parce que vous m'y faites penser. Je vous ai vue et ce souvenir m'est soudainement revenu. Peut-être était-ce vous qui m'aviez lancé le défi de me mettre nu !" Un rire s'extirpe de ma bouche, bien malgré moi. L'approche était plutôt originale et pas mal culottée. Ca changeait du 'On s'est déjà croisé je crois?' auquel j'étais abonnée, bien que la base restée la même. Si je n'étais pas du genre à venir dans le but de faire des connaissances, je dois avouer que sa façon de parler, son attitude, ce qu'il dégageait de façon générale, suscitaient ma curiosité et m'empêchait de lui faire gentiment comprendre que je n'étais pas là pour ça. "Pour ça il aurait déjà fallu que je pose le pied dans ce pays..." lançais-je avec une pointe d'amusement. "C'est dommage, la scène devait valoir le détour". Je ne dis pas ça pour la nudité, bien évidemment, mais plutôt le contexte. Je parvenais à imaginer ces quelques personnes qui se seraient rapprochés, jacassant face à l'inédit du moment. J'en aurais été, sans aucun doute. "C'est la première fois que vous venez ici...Je me trompe?" Le costume qu'il portait était bien loin de l'image de ce bar, dans lequel la plupart du temps un jean et une paire de basket pouvait faire l'affaire.
@Evan Campbell




I lost myself
When you try your best, but you don't succeed. When you get what you want but not what you need. When you feel so tired, but you can't sleep. Stuck in reverser
Revenir en haut Aller en bas
Evan Campbell
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans
STATUT : Futur divorcé
MÉTIER : PDG de la société Campbell (filiale à Brisbane)
[Savannah] The night we met Tumblr_omz3u549Bk1v1y27vo2_250
POSTS : 238 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Savannah-5 / Kaya / Helena-2 / Savannah-6

RPs EN ATTENTE : Abandonnés : Kaitlyn / Philomenn / Lennon-2
RPs TERMINÉS : Savannah-1 / Lennon-1 / Savannah-2 / Savannah-3 / Savannah-4 / Helena-1 / Cade
AVATAR : Theo James
CRÉDITS : Tumblr
DC : Pas de DC
INSCRIT LE : 09/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28986-terminee-evan-campbell-let-s-do-some-business-in-australia https://www.30yearsstillyoung.com/t29061-evan-campbell

[Savannah] The night we met Empty
Message(#) Sujet: Re: [Savannah] The night we met [Savannah] The night we met EmptyJeu 31 Déc 2020 - 3:26


Evan ne savait réellement à quoi s’attendre de cette soirée dans ce bar. Il n’avait pas réellement pour habitude de fréquenter ces lieux. Bien qu’il aimait s’enivrer de temps à autre, il optait plutôt pour les soirées privées le plus souvent, en compagnie d’amis, de sa femme ou de vieilles connaissances. Mais ce soir, il était ici, prêt à décompresser mais aussi faire de nouvelles rencontres peut-être ? Son attrait si soudain et si inattendu pour cette jeune femme blonde lui fit comme une sorte d’électrochoc, ce qui l’avait d’ailleurs poussé à aller à sa rencontre avec une approche quelque peu déstabilisante voire un peu embarrassante pour son interlocutrice du soir, qui eut l’aimable courtoisie de le laisser finir son histoire. Bien qu’il n’avait aucune intention malsaine et qu’il n’adoptait nullement un comportement insistant, il aurait été légitime pour cette jeune femme de le fuir mais elle semblait bien trop polie pour cela. "Pour ça il aurait déjà fallu que je pose le pied dans ce pays..." Evan souriait sans rien ajouter de plus. "C'est dommage, la scène devait valoir le détour" Ce genre de scène valait toujours le détour. Evan n’en était pas vraiment fier mais cela l’amusait de lui raconter ceci en cette douce soirée. Était-ce l’alcool qui parlait ou son envie irrépressible de connaître plus amplement cette fille ? Peu importait. Alors qu’il avait tendance à réfléchir et à analyser chacune des situations, il voulait essayer autre chose ce soir. Juste passer un bon moment, sans penser au lendemain. Sans penser aux conséquences ou autres conneries de ce genre. Était-ce possible ? Il était encore trop tôt pour le dire. La soirée ne faisait que commencer…

"C'est la première fois que vous venez ici...Je me trompe?" Il ne savait pas très bien comment il devait prendre cette remarque. Elle faisait probablement allusion à son allure, qui ne ressemblait à aucune autre en pareil lieu. Il était vrai qu’il se démarquait un peu par son accoutrement. En même temps, la formule jean/baskets n’était pas vraiment le style favori d’Evan. Il n’arrivait même pas à s’imaginer habillé ainsi, sauf dans un contexte très relâché.
"Oui et personne n’a pensé à me faire part du dress code. Je promets de faire un effort la prochaine fois." Il préférait en plaisanter, d’autant plus qu’il était fier de son costume. Il espérait simplement que cela n’éveillerait pas trop l’attention de personnes malintentionnées qui souhaiterait lui soutirer un peu d’argent mais, à dire vrai, il ne risquait rien dans ce quartier. "À dire vrai, je n’ai pas eu le temps de me changer. Je reviens d’un rendez-vous important. Normalement, je m’habille en tenue traditionnelle hawaïenne. Et croyez-moi, c’est magnifique à voir." Cela n’était jamais réellement arrivé mais ça aurait probablement mis ses séances de sport quotidiennes en valeur une telle tenue, d’une manière ou d’une autre. "Si vous me faites boire, je pourrais même sûrement vous faire une démonstration de quelques pas de danse." Ce serait sûrement assez horrible mais il était presque prêt à tout ce soir. Enfin, il n’était pas encore assez alcoolisé pour cela et ne le serait sûrement d’ailleurs pas. Il ne prévoyait pas vraiment de finir dans un état pitoyable, ce n’était pas dans ses habitudes même si comportement actuel pourrait prouver le contraire.

"Servez-nous votre meilleure bouteille de vin." Il n’était pas vraiment un buveur de bière. Il ne s’attendait pas à boire un grand cru mais cela serait toujours mieux. "Dites-moi chère inconnue… Maintenant que je vous ai révélé un de mes secrets, je crois que c’est à votre tour. Rassurez-vous, si vous ne finissez pas nue à la fin de votre histoire, je ne vous en voudrai qu’à moitié." Définitivement, Evan était là pour s’amuser, riant de plus bel sans réellement comprendre pourquoi et d’où lui venait cette si bonne humeur. Il savait que ce moment serait éphémère, à l’image de cette rencontre et de cette conversation qui ne mènerait nulle part. Il n’avait d’ailleurs aucune intention à son égard. Evan était un homme marié… Et puis, elle ne prendrait sûrement pas le temps d’offrir plus de son temps à un inconnu lui racontant des histoires loufoques. Le barman leur servit une bouteille de vin. Evan en versa dans deux verres sans ajouter nul mot. En cet instant, il profitait seulement, se remémorant ses meilleurs souvenirs aux côtés d’une femme inconnue, un brin mystérieuse et qu’il aimerait percer à jour, au moins un peu. Ce serait un peu comme un défi ou bien un jeu. Certes, il n’y aurait pas de récompense si ce n’était de forger un nouveau souvenir agréable ; n’était-ce d’ailleurs pas là tout le sens de la vie ? Evan s’était toujours imaginé écrire sa biographie quand il serait vieux et sa seule peur était de regretter de ne pas avoir vécu. Chaque moment. Vivre le moment présent lui était devenu soudainement important ces dernières semaines… Pourtant il était plutôt le genre d’homme à se projeter en permanence, à tout planifier, contrôler… Il n’était cependant pas contre un peu de changements. Il y avait peu de chances pour que cette femme lui apporte la solution mais qui sait ? Peut-être était-elle ce dont il avait besoin ce soir ? Mais que se passera-t-il après cette soirée ? Probablement rien. Evan Campbell continuerait probablement sa vie paisible et ennuyeuse avec une femme qu’il n’aimait plus vraiment, une ville qu’il supportait de moins en moins. Sa vie était assez morose et était assez pessimiste à tout point de vue et ce, car il ne s’amusait plus. Rien ne le faisait plus vibrer. Même le verre de vin qu’il s’apprêtait à boire paraissait fade. Pourtant, il gardait toujours espoir d’un avenir meilleur, d’un changement soudain qui viendrait le réveiller et le faire revivre. Ce qu’il ignorait, c’était que cette soirée était peut-être l’étincelle qui allait raviver sa joie de vivre.

@Savannah Williams


[Savannah] The night we met Tumblr_ot046jLulZ1w3d6g0o1_500
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Savannah Williams
les collisions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : How can I stand here with you, and not be moved by you
MÉTIER : Assistante de direction - Assez naïve pour croire que travailler pour son ex ne lui attirera pas de problème
LOGEMENT : #218, BaySide
[Savannah] The night we met 210314113311901399
POSTS : 6383 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 4 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
[Savannah] The night we met 210128111608869423
CADE

[Savannah] The night we met 200729120509389952
WILLIAMS FAMILY
Saül#1
Ana
Famiglia

[Savannah] The night we met 200728121606534329
Evan#5Evan#6

[Savannah] The night we met Tumblr_inline_oz729pZzru1rpoosj_540
Nico#1

Carlisle#3Blake#1

RPs TERMINÉS : James #1James #2James #3CadeMatteoColinThomasJames #4Cade#2AmalCade#3CarlisleCade#4LeahJosephNicolasColinGabrielCade#5Cade#6AudenCade #7Cade #8SethCarlisle#2Cade #9Evan#1Cade#10Auden#2Evan#2Cade#11Evan#3IvyCodyCade#12Family&CadeCade #13Evan#4Cade#14Cade #15Cade #16Cade #17



AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

[Savannah] The night we met Empty
Message(#) Sujet: Re: [Savannah] The night we met [Savannah] The night we met EmptyMer 6 Jan 2021 - 7:38


Je persiste à croire que rien n’est le fruit du hasard, que chaque rencontre que nous faisons a pour but de donner un sens à notre vie, à l’orienter. Je me suis souvent retrouvée à les provoquer, ou au contraire à les fuir, poussée par cet instinct inébranlable. Ce soir ne devait pas faire exception à la règle. Je n’étais pas le genre de fille à croire que les plus belles histoires commencent autour d’un verre, avec pour ambiance sonore, des éclats de rire provoqués par un début d’ivresse, des chants capables de retenir notre attention par des paroles peu flatteuses, ou le bruit du verre qui claque contre le bar, ce n’est pas la vision que j’en ai en tout cas. Fort heureusement, cet endroit dans lequel je me trouve est plutôt réputé pour être un coin assez cosy, celui dans lequel on aime se retrouver pour un peu de distraction, un lieu simple et plutôt calme en soi. Le genre d’endroit dans lequel aborder un(e) inconnu(e) ne rime pas avec évidence et lourdeur absolu. Chacun reste la plupart du temps son coin, mais visiblement, ce soir fera exception à la règle. Je suis plongée dans mes pensées, accoudée au comptoir, ignorant les différents aller venu dans la salle, qui est plutôt déserte pour l’occasion, bien loin de l’agitation qu’elle recueille en pleine week-end, lorsque cette voix masculine parvient jusqu’à moi. Il y a cette forme de respect qu’il dégage instantanément, conscient que je puisse ne pas être disposé à lui accorder du temps, il a ce petit sourire qu’il tente de dissimuler et qui attise ma curiosité, les mots qui sortent de sa bouche sont comme enchanteurs, je suis suspendue à ses lèvres, soumise à ce charme qu’il détient naturellement, par sa voix, sa posture, et au mystère qui l’accompagne. C’est la raison pour laquelle je suis incapable de l’arrêter, désireuse de savoir jauger sa personnalité avec tous ces petits détails qu’il laisse apparaître Mon intuition me fait rarement défaut, mais ce soir, je suis bien incapable de dresser un portrait de mon interlocuteur. Sa tenue est probablement la principale cause qui vient altérer mon jugement. Un look bien trop élaboré pour un homme qui fréquente ce genre de bar, ou alors manque t-il simplement de subtilité lorsqu’il s’agit d’appâter les jeunes femmes dans ces derniers? «C’est la première fois que vous venez ici...Je me trompe?» osais-je demander, un moyen de le tester, sans aucun doute, alors que mes doigts glissent doucement sur le pied de mon verre. »Oui et personne n’a pensé à me faire part du dress code. Je promets de faire un effort la prochaine fois.» Il ne se laisse pas déstabiliser, et mieux encore, il sait faire preuve d’un humour qui a souvent tendance à fonctionner sur moi, en témoigne ce sourire que j’esquisse, laissant apparaître à nouveau mon degré d’ouverture face à son approche. Je suis mauvaise, clairement. »C’est un scandale...Vous devriez tous les attaquer en justice!»lançais-je avec une certaine ironie, attrapant finalement mon verre.» Ou peut-être devriez-vous les pousser à s’y soumettre. C’est finalement bien plus agréable à regarder « Un fin sourire se dessine alors que j’apporte ma boisson jusqu’à mes lèvres pour en savourer une gorgée. «À dire vrai, je n’ai pas eu le temps de me changer. Je reviens d’un rendez-vous important. Normalement, je m’habille en tenue traditionnelle hawaïenne. Et croyez-moi, c’est magnifique à voir.» Mon amusement me dépasse, une fois de plus, je laisse échapper un rire en l’observant. Je plisse les yeux, imaginant faussement cette vision de lui en jupe constituée principalement de paille. » Ouais...j’veux bien vous croire!» Je hausse les sourcils, sourire sournois sur les lèvres. »Si vous me faites boire, je pourrais même sûrement vous faire une démonstration de quelques pas de danse.» Je hoche machinalement de la tête, faussement fermée à cette idée. »Ne me tentez pas» lançais-je en croisant son regard rieur. Inutile d’être Einstein pour déceler l’attraction entre nous, et il n’est pas question que d’attirance physique, du moins, c’est la sensation que j’éprouve. Il y a ce petit truc. Je ne sais comment l’expliquer, mais il est définitivement mystérieux, et attirant, assez pour que je tente d’échapper à son regard envoutant et déstabilisant à la fois pour observer autour de nous. »Servez-nous votre meilleure bouteille de vin.» Je feigne un sourire au serveur, avant d’oser l’affronter à nouveau. »Vous cherchez à me faire danser avec vous?» demandais-je avec un sourire malicieux, un brin provocatrice.

Le jeu qui s’installe est quelque peu dangereux, parce qu’il défie cette idée de faire les choses différemment, mais ça semble être plus fort que moi, guidé par une énergie lointaine et inexplicable. »Dites-moi chère inconnue… Maintenant que je vous ai révélé un de mes secrets, je crois que c’est à votre tour. Rassurez-vous, si vous ne finissez pas nue à la fin de votre histoire, je ne vous en voudrai qu’à moitié.» Je plisse les yeux, songeant à l’anecdote que je pourrais lui fournir. L’abandon récent de mon fils? La vie que j’ai sauvagement ôtée à un jeune homme? Je chasse ces idées noires de ma tête, tâchant de rester dans la légèreté du moment. «Un jour, j’ai un  accompagné une amie à une exposition d’arts. Je devais encore être à la fac à l’époque, et j’avais probablement sécher les cours pour pouvoir la soutenir, puisqu’une de ses peintures faisait l’objet d’un test dans une grande galerie du coin. Je me souviens qu’on avait passé de longues heures à guetter les allers-venus dès qu’une personne osait s’en approcher...» Je souris, parvenant à imaginer la scène comme si c’était hier. «Un homme d’une quarantaine d’années s’en est approché, assez longtemps pour que mon amie se r’trouve complètement euphorique. Elle a réussi a me convaincre en quelques minutes d’aller tenter un coup de bluff en me faisant passer par un membre du personnel...Je me suis donc glissé à ses côtés et j’ai engagé une conversation avec cet homme, exposant le talent prometteur de cette jeune artiste en devenir, qui était déjà connue dans de nombreux pays. Et j’ai réussi à le vendre, augmentant la somme initiale d’un zéro supplémentaire en évoquant un autre potentiel acheteur, très intéressé lui aussi.» Cet air fier ne me quitte pas. «Il s’est avéré qu’il s’agissait d’un grand acteur français, dont j’ignorais l’existence.» Une belle imposture pour la femme sage que j’étais à ce temps là.

@Evan Campbell




I lost myself
When you try your best, but you don't succeed. When you get what you want but not what you need. When you feel so tired, but you can't sleep. Stuck in reverser
Revenir en haut Aller en bas
Evan Campbell
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans
STATUT : Futur divorcé
MÉTIER : PDG de la société Campbell (filiale à Brisbane)
[Savannah] The night we met Tumblr_omz3u549Bk1v1y27vo2_250
POSTS : 238 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Savannah-5 / Kaya / Helena-2 / Savannah-6

RPs EN ATTENTE : Abandonnés : Kaitlyn / Philomenn / Lennon-2
RPs TERMINÉS : Savannah-1 / Lennon-1 / Savannah-2 / Savannah-3 / Savannah-4 / Helena-1 / Cade
AVATAR : Theo James
CRÉDITS : Tumblr
DC : Pas de DC
INSCRIT LE : 09/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28986-terminee-evan-campbell-let-s-do-some-business-in-australia https://www.30yearsstillyoung.com/t29061-evan-campbell

[Savannah] The night we met Empty
Message(#) Sujet: Re: [Savannah] The night we met [Savannah] The night we met EmptySam 9 Jan 2021 - 18:35


La vie d’un homme marié était d’un ennui… Evan s’interrogeait encore sur les raisons qui l’avaient mené à cet évènement qu’il considérait aujourd’hui comme catastrophique. Il s’était souvent rassuré en se disant que cela était parfaitement normal, qu’il était impossible pour n’importe quel couple de vivre une passion éternelle. Mais était-ce normal de ne plus être amoureux ? De ne plus aimer une personne ? Il se sentait souvent coupable de se sentir ainsi, ce qui le poussait à retarder l’échéance quant à la séparation officielle de son couple. Et puis, ils étaient désormais tous deux connus comme étant Mr et Mme Campbell, un couple parfait en apparence. Cependant, plus le temps s’écoulait et plus l’amour entre les deux s’estompait. Pourtant, ils continuaient à jouer ce petit jeu comme si cela était la meilleure chose à faire. Peut-être l’était-ce. Peut-être que cela requiert juste de s’y accoutumer. Evan n’avait pas la réponse. Mais ce soir, il agissait par instinct, loin de ses affaires, loin de sa famille et surtout loin de sa femme. Une fois isolé de toutes ces obligations, cet homme vivait comme une sorte de renaissance. Les poids libérés, il pouvait simplement profiter de l’instant. Cette soirée au bar en était un parfait exemple, ou plutôt la rencontre avec cette jeune femme blonde, magnifique et des plus charmantes… Il se surprenait presque de l’avoir abordé mais il ne pouvait en être autrement. C’est ce qu’il devait faire, il le pressentait.

Après un entame de discussion sous le ton de l’humour, les deux individus poursuivait sur la même note, mélangeant ironie, stupidité enfantine et un brin de séduction.. »C’est un scandale...Vous devriez tous les attaquer en justice! Ou peut-être devriez-vous les pousser à s’y soumettre. C’est finalement bien plus agréable à regarder « Il était ravi de s’essuyer nul refus face à son humour. Elle semblait le partager et prête à lui accorder un peu de son temps. S’enchaînait alors une conversation des plus absurdes sur les goûts prononcés, et non avérés, d’Evan en matière de style vestimentaire et de danse hawaïenne. Bien que déjà légèrement alcoolisés, la soirée était encore loin d’être terminée. Evan demanda une bouteille de vin au serveur, invitant de manière implicite, la blonde à ses côtés, à la déguster avec lui. Il ne lui demandait guère son avis, espérant simplement qu’elle serait prête à le suivre dans ce jeu un brin dangereux. »Vous cherchez à me faire danser avec vous?» A dire vrai, il n’avait aucune idée de ce qu’il cherchait à faire avec elle. Elle était plus que séduisante et la contempler lui faisait perdre le fil de ses pensées mais était-il bien raisonnable d’essayer d’aller au-delà d’une agréable conversation ?
"C’est l’idée même si j’ai l’impression qu’il me faudra bien plus qu’une bouteille de vin pour vous convaincre de m’offrir un tel spectacle." Il lui offrit son plus plus beau sourire suite à ses dires. Il était d’humeur charmeur en cette douce soirée et la réceptivité de cette inconnue le poussait d’autant plus à se lâcher. C’était maintenant au tour de la jeune femme de se dévoiler quelque peu. Bien que l’aveu d’un secret était peu conventionnel pour faire connaissance, ceci l’intéressait bien plus que de connaître son métier, le dernier livre qu’elle a lu ou bien encore son plat préféré. Dans un tel contexte de rencontre sans lendemain, cela n’avait aucune importance. A la grande surprise d’Evan, la blonde ne se fit pas attendre et se lança dans la narration de son histoire. «Un jour, j’ai un  accompagné une amie à une exposition d’arts. Je devais encore être à la fac à l’époque, et j’avais probablement sécher les cours pour pouvoir la soutenir, puisqu’une de ses peintures faisait l’objet d’un test dans une grande galerie du coin. Je me souviens qu’on avait passé de longues heures à guetter les allers-venus dès qu’une personne osait s’en approcher... Un homme d’une quarantaine d’années s’en est approché, assez longtemps pour que mon amie se r’trouve complètement euphorique. Elle a réussi a me convaincre en quelques minutes d’aller tenter un coup de bluff en me faisant passer par un membre du personnel...Je me suis donc glissé à ses côtés et j’ai engagé une conversation avec cet homme, exposant le talent prometteur de cette jeune artiste en devenir, qui était déjà connue dans de nombreux pays. Et j’ai réussi à le vendre, augmentant la somme initiale d’un zéro supplémentaire en évoquant un autre potentiel acheteur, très intéressé lui aussi. Il s’est avéré qu’il s’agissait d’un grand acteur français, dont j’ignorais l’existence.» Evan était très impressionné ! C’était assez drôle en plus d’être sacrément osé. Il fallait posséder une certaine assurance pour réaliser ce type d’entourloupe. Était-elle une arnaqueuse experte ? Après tout, elle semblait avoir tous les atouts pour cela. Si cela se trouve, elle se trouvait dans ce bar pour cette même raison. Peut-être pour amadouer un homme riche, abuser de lui et le délester de tous ses biens ? Evan souriait à cette idée. Même si cela s’avérait être vrai, cela ne le faisait guère sourciller. Au moins, il se passerait quelque chose d’intéressant dans sa vie. A dire vrai, il y avait peu de chance que ce soit cela. Tout le monde déconnait à cet âge-là après tout… d’autant plus que c’était plutôt mignon d’aider une amie. "Eh bien… Je vous admire. Je crois que je pourrais avoir besoin de quelqu’un comme vous, croyez-moi !" Et c’était vrai. Dans le milieu de la finance, une bonne négociatrice était indispensable ! Cette idée brève et soudaine lui fit plisser légèrement les yeux, comme s’il était sérieusement en train de réfléchir alors que non. Mais très subitement, il prit un air déçu, affichant une fausse mine boudeuse. "En revanche… A quel moment finissez-vous nue dans cette histoire ? Il s’est passé quelque chose avec cet acteur français, c'est cela ?" Il s’esclaffa ensuite, presque fier de raconter n’importe quoi. Il continuait de descendre son verre de vin puis reprit à nouveau la parole. "Puisque nous discutons peinture, je dois me confesser. J'étais très jeune, ne me jugez pas mais un jour j’ai essayé de faire croire à une fille que j’étais un véritable artiste et que je pourrais la peindre. Elle était très jolie. Vous lui ressemblez un peu d'ailleurs, mais en mieux." Il marquait une pause pour s’abreuver d’une nouvelle gorgée. "Je lui ai donc dit de passer chez moi si elle était intéressée pour que je la peigne. Elle était un brin narcissique, elle n’avait pas été difficile à convaincre. Mais une fois sur place, je lui propose de se déshabiller car je lui annonce que je peins uniquement les personnes nues." Il esquissait un sourire un peu gêné avant de poursuivre. "C’était une stratégie de mon ami Victor, il m’avait raconté que cela avait fonctionné pour lui avec une italienne qu’il avait rencontré un été en vacances. Mais vous l’avez sûrement compris, je n’ai pas eu le même succès. Elle m’a insulté puis elle est repartie. Je me suis senti un peu seul sur le moment mais… au moins je peux dire que j’aurais essayé." Et il ne regrettait pas. Au contraire, c’était devenu un souvenir assez amusant bien qu’il n’avait jamais réitéré ce genre d’offre. Par la suite, il avait opté pour d’autres techniques d’approches plus viables et qui lui avait permis d’obtenir un certain nombre de conquêtes avant de se poser avec sa femme actuelle. Il ignorait ce que cela racontait de lui mais peu importait, il était jeune après tout même si, pour être honnête, il avait toujours ce besoin de s’amuser. L’art et la manière de séduire… C’étaient sûrement ses plus beaux moments mais alors qu’il était très attiré par cette femme, à ses côtés à présent, il ignorait ce qu’il pouvait et devait faire. Et si pour une fois, il se contentait de passer un bon moment sans chercher à "gagner" ? Bien qu’il la connaissait peu, il éprouvait un certain respect pour elle sans même vraiment pouvoir expliquer pourquoi. "Mais n’imaginez pas que j’ai une obsession avec la nudité. Pour vous le prouver, je vous promets de ne pas retirer quoique ce soit de ce costume ce soir ni même cette nuit. Je dormirai avec." Commençant à être bien éméché et parlant avec un ton des plus libérés, Evan prit même soin de boutonner le bouton le plus haut de sa chemise, comme pour prouver ses dires même si, dans le fond, cela avait peu de sens. Contrairement à ses habitudes, ses agissements présents ne faisaient l’objet d’aucunes réflexions…

@Savannah Williams


[Savannah] The night we met Tumblr_ot046jLulZ1w3d6g0o1_500
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Savannah Williams
les collisions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : How can I stand here with you, and not be moved by you
MÉTIER : Assistante de direction - Assez naïve pour croire que travailler pour son ex ne lui attirera pas de problème
LOGEMENT : #218, BaySide
[Savannah] The night we met 210314113311901399
POSTS : 6383 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 4 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
[Savannah] The night we met 210128111608869423
CADE

[Savannah] The night we met 200729120509389952
WILLIAMS FAMILY
Saül#1
Ana
Famiglia

[Savannah] The night we met 200728121606534329
Evan#5Evan#6

[Savannah] The night we met Tumblr_inline_oz729pZzru1rpoosj_540
Nico#1

Carlisle#3Blake#1

RPs TERMINÉS : James #1James #2James #3CadeMatteoColinThomasJames #4Cade#2AmalCade#3CarlisleCade#4LeahJosephNicolasColinGabrielCade#5Cade#6AudenCade #7Cade #8SethCarlisle#2Cade #9Evan#1Cade#10Auden#2Evan#2Cade#11Evan#3IvyCodyCade#12Family&CadeCade #13Evan#4Cade#14Cade #15Cade #16Cade #17



AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

[Savannah] The night we met Empty
Message(#) Sujet: Re: [Savannah] The night we met [Savannah] The night we met EmptyVen 15 Jan 2021 - 19:56


Je ne sais pas si c'est cette satisfaction que d'avoir peut être à portée de main un avenir meilleur, mais cette place que je m'apprête à occuper dès le prochain lever du jour me rend suffisamment fière pour me laisser aller. Plus d'une année à remonter la pente, à me libérer de ces chaînes que j'avais si souvent traîné. Le parcours avait été long, sinueux, douloureux, chaotique, non sans doute, encore dernièrement, mais aujourd'hui depuis bien longtemps, la vie semble vouloir m'offrir un nouveau départ, et je suis prête à le prendre cette fois. Cette ville me plait, je pense pouvoir y rester sur le long terme, et ce poste est la clé pour y parvenir. Je veux faire les choses bien, effacer ce passé qui semble vouloir me tirer vers le bas chaque fois que je tente d'y songer. C'est cet état d'esprit, bien positif, qui m’amène à ne pas repousser le jeune homme à mes côtés. C'est un bon jour, et je n'ai pas le coeur à respecter les engagements que je me suis fixée sentimentalement parlant, ceux d'éviter de laisser l'ouverture aux hommes présents dans ce genre d'endroit. Durant un moment, je ne veux penser à rien, et il agit comme un véritable remède à ça, m'entrainant dans un échange léger et complètement loufoque, mais que j'apprécie grandement. Il faut dire que je parviens même à l'imaginer dans cette tenue traditionnelle hawaïenne , et imiter cette danse, à laquelle je peux encore oser espérer si je m'assure de son hydratation personnelle. Il s'en charge, commandant un grand cru pour parfaire ce moment. Je ne peux m'empêcher de le questionner sur ses intentions, de façon plutôt subtile et provocante à la fois. "C’est l’idée même si j’ai l’impression qu’il me faudra bien plus qu’une bouteille de vin pour vous convaincre de m’offrir un tel spectacle."  Mes lèvres se retrouvent délicieusement, approuvant presque ses dires par mon silence, alors que je détourne le regard pour ne pas me laisser envoûter par ce sourire charmeur. Je ne suis pourtant pas si fermée à l'idée. J'ai toujours apprécié rejoindre une piste de danse,  et j'en ai fais pendant de nombreuses années un loisir. Mais l'évoquer avec lui pourrait sonner comme une invitation, et je me dois d'éviter au maximum ce genre de chemin, celui qui amène parfois à la tentation, et qui nous pousse ensuite à répondre à des besoins primaires que nous sommes incapables de réfuter. L'attraction présente ce soir ne devait pas être alimentée, mais il m'est quand même difficile d'y échapper.

Heureusement, nos récits respectifs me permettent de garder le cap, et je finis par me laisser aller à une petite confession, un lointain souvenir, qui m'amuse encore après toutes ces années. Cette histoire était anecdotique, il n'empêche que l'issue aurait pu en être désastreuse si les choses ne s'étaient pas passées comme nous l'avions vécus. Je remarque l'étonnement de Evan, qui s'allie à un certain amusement. Etait-ce une façon de lui faire savoir que mon apparence naïve et accessible n'était qu'un leurre, et que je pouvais berner ceux qui tentait d'en profiter? "Eh bien… Je vous admire. Je crois que je pourrais avoir besoin de quelqu’un comme vous, croyez-moi !" Je laisse échapper un rire, posant mon coude sur le comptoir alors que ma main se perd un instant dans ma chevelure blonde. "Vous avez des oeuvres à vendre vous aussi?" m'amusais-je. Fort heureusement, je n'étais plus du tout dans ce genre d'arnaque, du moins, les métiers que j'avais pu pratiquer demandaient bien plus de finesse et tout ca était surtout bien plus légal. "En revanche… A quel moment finissez-vous nue dans cette histoire ? Il s’est passé quelque chose avec cet acteur français, c'est cela ?" Je hausse les sourcils. " Eh bien....Il m'a retrouvé après avoir tout découvert, et a tenté d'acheter ma liberté en m'invitant à passer une semaine sur son yacht, dans un but tout a fait défini, évidement." Mon air sérieux ne peux persister plus longtemps, je souris finalement, prête à rétablir la vérité. " Je ne l'ai jamais revu....Mais peut être qu'à l'heure d'aujourd'hui, il s'est mit lui-même à peindre, et qu'une toile de moi nue orne son couloir, va savoir." Je hausse les épaules innocemment, le regard pourtant rempli de malice."Puisque nous discutons peinture, je dois me confesser. J'étais très jeune, ne me jugez pas mais un jour j’ai essayé de faire croire à une fille que j’étais un véritable artiste et que je pourrais la peindre. Elle était très jolie. Vous lui ressemblez un peu d'ailleurs, mais en mieux." Ce compliment qui parvient à détendre les traits de mon visage à nouveau. Il était un charmeur dans toute sa splendeur, mais étrangement, même les phrases les plus bateaux parvenaient à faire leur petit effet, peut-être parce qu'il se démarquait malgré tout des autres, ou que l'alcool me rendait plus réceptive. Mes lèvres se perdent un instant sur ce verre de vin, écoutant avec grande attention son récit. "Je lui ai donc dit de passer chez moi si elle était intéressée pour que je la peigne. Elle était un brin narcissique, elle n’avait pas été difficile à convaincre. Mais une fois sur place, je lui propose de se déshabiller car je lui annonce que je peins uniquement les personnes nues. Je lui ai donc dit de passer chez moi si elle était intéressée pour que je la peigne. Elle était un brin narcissique, elle n’avait pas été difficile à convaincre. Mais une fois sur place, je lui propose de se déshabiller car je lui annonce que je peins uniquement les personnes nues.C’était une stratégie de mon ami Victor, il m’avait raconté que cela avait fonctionné pour lui avec une italienne qu’il avait rencontré un été en vacances. Mais vous l’avez sûrement compris, je n’ai pas eu le même succès. Elle m’a insulté puis elle est repartie. Je me suis senti un peu seul sur le moment mais… au moins je peux dire que j’aurais essayé." Je ne peux retenir un rire, que je dissimule derrière ma main. "C'est l'approche la plus stupide que je pense avoir entendue. Mais il fallait l'oser." soulignais-je. "L'audace est une qualité appréciable à mes yeux" repris-je, plongeant mon regard dans le sien, un regard plein de sous-entendu, qui laissait aussi entendre que c'est grâce à ce trait de caractère que nous étions présentement entrain d'échanger tous les deux. "Mais n’imaginez pas que j’ai une obsession avec la nudité. Pour vous le prouver, je vous promets de ne pas retirer quoique ce soit de ce costume ce soir ni même cette nuit. Je dormirai avec." J'arque un sourcil, curieuse de savoir s'il viendrait à honorer cette promesse. Peut être que son état d'ébriété d'ici quelques heures le lui empêcherait même d'y penser. "Ne me forcer pas à m'en assurer par moi-même" m'amusais-je alors que mon index joue sur le pourtour de mon verre.

"J'peux savoir ce qui vous a amener jusqu'à moi?" demandais-je finalement, sachant très bien que ce genre de question entraînerait forcement une réponse qui soulèverait à nouveau cette attraction entre nous. "Est-ce l'audace?" Ma main attrape ce verre, l'approchant dangereusement de mes lèvres. "Aviez-vous le sentiment que je me laisserais approcher sans riposter?" Cet air espiègle duquel je joue en tentant de deviner clairement ce qu'il avait derrière la tête. "Ou peut être un éclair de lucidité 'laisse-la pas passer, c'est p't'être la femme de ta vie'?" Je surjouais, ne pouvant m'empêcher d'être si légère dans un moment comme celui-ci.

@Evan Campbell




I lost myself
When you try your best, but you don't succeed. When you get what you want but not what you need. When you feel so tired, but you can't sleep. Stuck in reverser
Revenir en haut Aller en bas
Evan Campbell
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans
STATUT : Futur divorcé
MÉTIER : PDG de la société Campbell (filiale à Brisbane)
[Savannah] The night we met Tumblr_omz3u549Bk1v1y27vo2_250
POSTS : 238 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Savannah-5 / Kaya / Helena-2 / Savannah-6

RPs EN ATTENTE : Abandonnés : Kaitlyn / Philomenn / Lennon-2
RPs TERMINÉS : Savannah-1 / Lennon-1 / Savannah-2 / Savannah-3 / Savannah-4 / Helena-1 / Cade
AVATAR : Theo James
CRÉDITS : Tumblr
DC : Pas de DC
INSCRIT LE : 09/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28986-terminee-evan-campbell-let-s-do-some-business-in-australia https://www.30yearsstillyoung.com/t29061-evan-campbell

[Savannah] The night we met Empty
Message(#) Sujet: Re: [Savannah] The night we met [Savannah] The night we met EmptyLun 8 Fév 2021 - 21:04


Cette soirée était des plus agréables. Evan avait l’impression que cela faisait une éternité qu’il ne s’était pas laissé aller. Son état d’esprit du moment ne perdurerait pas. Le travail reprendrait sous peu, avec de nouveaux défis à relever, de nouvelles missions à accomplir mais aussi une nouvelle assistante à accueillir. Il s’ennuyait rarement et cela lui manquait un peu, notamment pour prendre le temps de réfléchir et d’apprécier d’autres aspects de la vie. Discuter avec une inconnue faisait partie de ces aspects dont il avait besoin, pour sortir de son monde, au moins l’espace d’un instant. En acceptant de converser avec lui, la blonde entamait un jeu quelque peu dangereux même si les intentions d’Evan étaient honorables et n’escomptait guère tenter quoique ce soit ; ce n’était pas le but, d’autant plus qu’il était encore marié, détail qu’il se garderait bien de dévoiler. Malgré tout, Evan se plaisait à s’évader dans cette conversation mêlant aussi bien séduction que prudence.

Après avoir écouté l’histoire de la blonde, Evan ne cachait pas son enthousiasme face à l’audace de celle-ci. C’était une compétence très utile et pas uniquement pour vendre des œuvres d’art. "Vous avez des œuvres à vendre vous aussi?" L’homme d’affaires avait beaucoup de choses à vendre mais cela n’avait pas vraiment de liens avec des œuvres d’art. Néanmoins, l’audace était un véritable atout dans ce métier, Evan ayant l’habitude de mêler mensonges et manipulations pour endormir quelques clients potentiels. Mais il ne voulait pas insister sur ce point, n’ayant pas pour volonté de parler de son travail durant cette soirée. Il optait alors pour une réponse, non sans humour, pour en savoir un peu plus sur la relation entre cette femme et ce fameux acteur français. " Eh bien....Il m'a retrouvé après avoir tout découvert, et a tenté d'acheter ma liberté en m'invitant à passer une semaine sur son yacht, dans un but tout a fait défini, évidement." Très rapidement, l’homme comprit le ton de la jeune fille qui semblait s’amuser de cette histoire. Comme Evan, elle semblait apprécier étoffer ses propres histoires, même si elle attendit peu de temps pour lui confesser qu’il ne s’était finalement rien passé. " Je ne l'ai jamais revu....Mais peut être qu'à l'heure d'aujourd'hui, il s'est mit lui-même à peindre, et qu'une toile de moi nue orne son couloir, va savoir." L’idée de découvrir une telle peinture réjouissait au plus haut point Evan qui ne put s’empêcher.
"Oh. Peut-être est-il vendeur.." Il riait légèrement avant de rapidement reprendre la parole pour raconter l’une de ses histoires après avoir trempé une nouvelle fois ses lèvres sur le bord de son verre. Outre le fait de complimenter la jeune femme, il lui racontait une histoire vraie, pas réellement à son avantage mais suffisamment drôle pour la faire rire bien qu’il n’était pas réellement fier de ce souvenir. "C'est l'approche la plus stupide que je pense avoir entendue. Mais il fallait l'oser." Aux dernières nouvelles, c’était encore l’approche la plus stupide qu’il avait osée essayer. Mais étrangement, si c’était à refaire, il le referait. La vie était un jeu après tout. Au moins, il pouvait se targuer d’avoir fait ça au moins une fois dans sa vie. "L'audace est une qualité appréciable à mes yeux" Qualité qu’ils semblaient alors avoir tous deux, peut-être était-ce l’audace qui les réunissait en ce moment même ? Souriant, Evan réagissait ensuite à ses propres propos et son obsession avec la nudité, faisant même la promesse de dormir en costume cette nuit ! "Ne me forcez pas à m'en assurer par moi-même" ll aurait été inapproprié de lui faire une proposition en pareille situation même s’il n’aurait pu nier qu’il aurait bien aimé la défier. Lui offrir l’opportunité de le faire mentir.. Mais ce n’était pas ainsi qu’il souhaitait fonctionnait avec cette mystérieuse demoiselle. La conversation était bien trop plaisante pour risquer d’annihiler tout espoir de la faire durer ne serait-ce que quelques minutes de plus. Il se tut alors, se contentant de la regarder droit dans les yeux, sans cligner et avec une grande intensité.

Alors qu’Evan reprit une nouvelle gorgée de son verre, sa mystérieuse amie temporaire le surprit avec une question des plus inattendues. "J'peux savoir ce qui vous a amener jusqu'à moi?" C’était assez amusant comme question même s’il n’oserait jamais lui expliquer le pourquoi du comment. Celle-ci poursuivait, multipliant les suggestions, comme pour prendre en main le fil de cette conversation et le déroulement de cette soirée ? "Est-ce l'audace? Aviez-vous le sentiment que je me laisserais approcher sans riposter ? Ou peut être un éclair de lucidité 'laisse-la pas passer, c'est p't'être la femme de ta vie'?" Evan ne put s’empêcher d’éclater de rire. Il appréciait beaucoup cet interrogatoire. Cette manière d’en faire des tonnes pour poser une question sérieuse sans y montrer une réelle importance. Aurait-elle du sang Campbell dans les veines ?  Soudainement, le sourire d’Evan disparut net.
"Vous voulez réellement savoir ?" Du vin. Encore du vin. Il fallait s’abreuver avant de prendre la parole. "Très bien, je vais tout vous dire. J’aurais aimé attendre qu’il n’y ait plus que nous deux dans le bar pour vous faire une telle confession.." Il regardait tout autour de lui, voyant qu’il y avait encore pas mal de monde dans ce lieu. "Il y a quelques heures, j’ai rencontré un vieux dans la rue. Il était très mystérieux. Bizarrement, il y avait une sorte de lumière qui l’entourait. Une lumière jaune orange dans mes souvenirs." Il levait ensuite les yeux vers le haut, feignant de se remémorer cet instant. "Et là il s’est approché de moi. Je pensais qu’il allait me demander son chemin ou que sais-je.." Il saisit ensuite le bras de la blonde, amorçant alors leur premier contact physique, prétextant de recontextualiser la scène qu’il avait vécue. "Et c’est alors qu’il prit simplement mon bras. Il le serrait fort mais je n’y voyais aucune agressivité de sa part. Et vous savez ce qu’il m’a dit ?" Il relâchait la pression sur le bras de la blonde puis replaçait sa main sur les extrémités de son verre. "Il m’a dit « Tu as rendez-vous avec ton destin ce soir. »" Evan demeurait sérieux, cherchant presque à être convainquant même si la supercherie était bien trop évidente. "Alors moi, au vieux, je lui dis qu’il déconne. Je lui demande ce qu’il a bu, ce qu’il a fumé, etc. mais il continuait d’insister. J’ai voulu rester courtois mais j’ai fini par lui mettre mon poing dans la figure et je suis parti." Il prit une pause brève avant de reprendre la parole, esquissant à nouveau un léger sourire. "Et puis je suis entré dans ce bar quelques heures après et j’ai vu cette lumière autour de vous. Peut-être qu’il avait finalement raison le vieux, vous en pensez quoi ?" C’était une réponse à l’image de la question initiale. Il ne pouvait s’empêcher de se sentir amusé. Il aimait inventer des histoires, rajouter un peu de drama et éventuellement de la science-fiction quand le contexte s’y prêtait. Enfin, c’était surtout une manière d’éviter une question tout en lui donnant quelques éléments subtils de réponse. Mais il manquait encore la chute.. "Non. En réalité… Disons que… Ce sera 200 dollars de l’heure si vous souhaitez passez un moment agréable avec moi.. Voilà qui est plus clair, n’est-ce pas ? Il riait de plus bel, dissimulant immédiatement cette fausse proposition indécente. C’était maintenant à son tour de la bombarder d’interrogations. "Et vous alors ? Qu’amène une jeune femme brillante et audacieuse, seule dans ce bar ? Avez-vous quelque chose à fêter ? A quelles pensées-vous ai-je fait échapper ? Je m’en voudrais de vous déranger…" Sans interruption, Evan enchainait les questions, la fixant presque comme s’il était en train de la tester. Il lâchait ensuite son regard et son sourire avant de reposer son regard vers la bouteille et de se resservir une énième fois, profitant dans le même temps pour remplir quelque peu le verre de la blonde même s’il n’était pas encore vide.

@Savannah Williams


[Savannah] The night we met Tumblr_ot046jLulZ1w3d6g0o1_500
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Savannah Williams
les collisions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : How can I stand here with you, and not be moved by you
MÉTIER : Assistante de direction - Assez naïve pour croire que travailler pour son ex ne lui attirera pas de problème
LOGEMENT : #218, BaySide
[Savannah] The night we met 210314113311901399
POSTS : 6383 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 4 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
[Savannah] The night we met 210128111608869423
CADE

[Savannah] The night we met 200729120509389952
WILLIAMS FAMILY
Saül#1
Ana
Famiglia

[Savannah] The night we met 200728121606534329
Evan#5Evan#6

[Savannah] The night we met Tumblr_inline_oz729pZzru1rpoosj_540
Nico#1

Carlisle#3Blake#1

RPs TERMINÉS : James #1James #2James #3CadeMatteoColinThomasJames #4Cade#2AmalCade#3CarlisleCade#4LeahJosephNicolasColinGabrielCade#5Cade#6AudenCade #7Cade #8SethCarlisle#2Cade #9Evan#1Cade#10Auden#2Evan#2Cade#11Evan#3IvyCodyCade#12Family&CadeCade #13Evan#4Cade#14Cade #15Cade #16Cade #17



AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

[Savannah] The night we met Empty
Message(#) Sujet: Re: [Savannah] The night we met [Savannah] The night we met EmptyJeu 25 Fév 2021 - 11:43


Mon but en passant la porte de ce bar était bien défini, un moyen particulièrement efficace de se vider l'esprit avant de me lancer dans cette nouvelle aventure dès le prochain lever du jour. Je savais combien il me serait difficile de m'endormir aisément, guettée par de nombreuses questions sur le déroulement de cette première journée. Un verre pourrait sensiblement me détendre pour mieux affronter cela, et à défaut d'opter pour une coupe de vin blanc savourée sur le balcon de cet appartement que j'occupe, j'avais donc opté pour le bar, et l'ambiance qui l'accompagne. Je ne désirais pas pour autant de compagnie, entendre simplement ce fond sonore suffirait à faire naître en moi une distraction à elle seule. Ce que je n'avais pas prévu, c'est l'arrivée soudaine d'un jeune homme à mes côtés. Cela n'a pourtant rien d'inédit, il m'est arrivé à plusieurs reprises de subir l’assaut de jeunes hommes aux intentions souvent bien définies. Et si je ne suis clairement pas le genre de fille à se laisser aller à un rapprochement aussi sensuel qu’éphémère, je parviens toujours à m'échapper de la situation sans pour autant offenser le prétendant du moment. Enfin, la plupart du temps. Ce soir n'aurait pas du faire exception à la règle. Je ne suis pas là pour faire de nouvelles rencontres. Pourtant, l'approche originale de cet homme parvient à éveiller ma curiosité. Il est au dessus du "Salut toi, on se connait?", plus soigné au niveau de sa présentation, aussi charismatique que mystérieux, et il fait preuve d'une imagination débordante, en plus d'un humour qui suffit à me faire retrousser les lèvres. Je me prête au jeu, comme si le besoin d'en savoir plus surpassait la sagesse que je cherche toujours à m'imposer. Une discussion que je qualifierais de banale, s'il n'y avait pas cet échange de regards et ce petit truc qui vient se faufiler l'air de rien entre nous. Les anecdotes se succèdent, et il est probablement impossible pour l'un de nous de déceler qui en rajoute des tonnes pour impressionner l'autre, bien que nos réactions viennent affiner certains points.

"Oh. Peut-être est-il vendeur.."Je hausse les sourcils, amusée par cette simple idée qui a un taux de probabilité frôlant les zéro . "Vous seriez intéressé?"  lançais-je avec un fin air espiègle, avant de laisser échapper un rire. J'allais trop loin, je le savais. Mais pourquoi ne pas me le permettre alors que les chances de revoir un jour cet homme étaient presque inexistantes, et que les informations que nous avions l'un sur l'autre ne constituaient pas une quelconque menace. Cet instant ne durerait pas éternellement, et nous éprouvions visiblement ce désir commun de poursuivre cet échange sur ce même ton, sans se soucier de ce qui pourrait y avoir derrière. Ma franchise se joue de moi, me poussant à sortir les phrases comme elles me viennent, ou peut-être s'agit-il de l'effet de cet alcool, qu'il prend plaisir à me servir. "J'peux savoir ce qui vous a amener jusqu'à moi?" C'était risqué. Autant de poser la question, que d'en connaître la réponse. Mais cette dernière en dirait long sur cet homme que je tente de définir, mais qui semble se jouer de moi en voulant échapper à un jugement presque superficiel et tellement prévisible. Etait-il prêt à se montrer si joueur et fuir celle-ci, ou se livrer à une déclaration tout droit sorti d'un livre pour adolescente en attente du prince charmant?"Est-ce l'audace? Aviez-vous le sentiment que je me laisserais approcher sans riposter ? Ou peut être un éclair de lucidité 'laisse-la pas passer, c'est p't'être la femme de ta vie'?" Son rire parvient à étirer d'avantage mes traits alors que chacune de ses mimiques est étudiée à la loupe, prête à donner le ton à sa réponse. Est ce la peur qui le rendait si nerveux? Je m'en amuse, tentant de le déstabiliser avec une attitude confiante alors que le sérieux reprend place sur son visage. "Vous voulez réellement savoir ?" Je hausse les sourcils, montrant un intérêt soudain à ce qui semble provenir de ses lèvres. "Très bien, je vais tout vous dire. J’aurais aimé attendre qu’il n’y ait plus que nous deux dans le bar pour vous faire une telle confession.." Je tente de dissimuler un sourire derrière ce verre de vin qui n'est qu'un moyen de diversion."Il y a quelques heures, j’ai rencontré un vieux dans la rue. Il était très mystérieux. Bizarrement, il y avait une sorte de lumière qui l’entourait. Une lumière jaune orange dans mes souvenirs." Je arque un sourcil malgré moi. J'avais imaginé toute sorte de réponse possible, mais j'étais tout bonnement incapable de deviner où il voulait en venir. "Et là il s’est approché de moi. Je pensais qu’il allait me demander son chemin ou que sais-je..Et c’est alors qu’il prit simplement mon bras. Il le serrait fort mais je n’y voyais aucune agressivité de sa part. Et vous savez ce qu’il m’a dit ?" Mon regard se baisse un instant sur ses doigts, qui sont venus se poser sur ma peau. "Il m’a dit « Tu as rendez-vous avec ton destin ce soir. »"La voilà, la fameuse réponse. Je souris malgré moi, penchant doucement la tête en faisant tourner mon index sur le pied du verre. "Alors moi, au vieux, je lui dis qu’il déconne. Je lui demande ce qu’il a bu, ce qu’il a fumé, etc. mais il continuait d’insister. J’ai voulu rester courtois mais j’ai fini par lui mettre mon poing dans la figure et je suis parti." Un éclat de rire s'échappe bien malgré moi, restant bon public par ce genre d'humour. "Ah ouais...Carrément!" répliquais-je à mon tour, faussement épatée par un tel dénouement. "Et puis je suis entré dans ce bar quelques heures après et j’ai vu cette lumière autour de vous. Peut-être qu’il avait finalement raison le vieux, vous en pensez quoi ?" Joli moyen de retourner la question sans avoir réellement à y répondre. Je hausse les épaules, feignant la réflexion en détournant le regard dans la salle l'espace de quelques secondes. "Je pense que rien arrive au hasard..." commençais-je. "Mais que vous devriez y réfléchir à deux fois avant de vous en prendre à mon grand-père!" un regard qui se veut réprobateur avant de noyer mon amusement dans cet alcool.

"Non. En réalité… Disons que… Ce sera 200 dollars de l’heure si vous souhaitez passez un moment agréable avec moi.. Voilà qui est plus clair, n’est-ce pas ?" Je manque de recracher le contenu de mon verre, et profite de l'instant pour l'observer sans aucune discrétion de haut en bas, comme si je devais me faire un avis sur la question. "200 dollars, ca fait quand même un peu pour un mec qui vient de me faire la promesse de dormir avec son costume" lui rappelais-je, non sans un certain amusement.  "Et vous alors ? Qu’amène une jeune femme brillante et audacieuse, seule dans ce bar ? Avez-vous quelque chose à fêter ? A quelles pensées-vous ai-je fait échapper ? Je m’en voudrais de vous déranger…" Je hausse les sourcils, me tournant d'avantage vers lui, avec un air faussement innocent. [color=#ff9999'Figurez-vous que moi aussi je l'ai rencontré ce vieil homme..."[/color] commençais-je avant d'esquisser un doux sourire pour honorer ce mensonge. "Hmm...Rien. Disons juste que je suis une fille parfaitement banale, qui avait juste besoin de boire un verre et de se distraire le temps d'une soirée." Mon regard ne cherche à se défaire du sien, comme si les contacts visuels suffisaient à combler les mots que j'étais incapable de sortir pour entretenir le mystère. "Mission accomplie" lançais-je en finissant ce verre qu'il a cessé de remplir, cherchant probablement à l'en empêcher à nouveau. Mes pieds quittent le pied du tabouret pour rejoindre la terre ferme. Ma main se tend vers la sienne. "Ce fût un plaisir..." J'aurais pu lui demander son prénom, peut-être même lui donner le mien, ou encore mon numéro de portable, mais l'intrigue était bien trop dangereuse pour me laisser tenter, moi, qui souhaitais désormais me concentrer sur cette carrière qui me tendait les bras. Je m'éloigne, avec une attitude presque lascive, comme si je souhaitais m'assurer de marquer son esprit, jetant un dernier coup d'oeil rempli de malice dans sa direction avant de passer la porte
@Evan Campbell




I lost myself
When you try your best, but you don't succeed. When you get what you want but not what you need. When you feel so tired, but you can't sleep. Stuck in reverser
Revenir en haut Aller en bas
Evan Campbell
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans
STATUT : Futur divorcé
MÉTIER : PDG de la société Campbell (filiale à Brisbane)
[Savannah] The night we met Tumblr_omz3u549Bk1v1y27vo2_250
POSTS : 238 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : Savannah-5 / Kaya / Helena-2 / Savannah-6

RPs EN ATTENTE : Abandonnés : Kaitlyn / Philomenn / Lennon-2
RPs TERMINÉS : Savannah-1 / Lennon-1 / Savannah-2 / Savannah-3 / Savannah-4 / Helena-1 / Cade
AVATAR : Theo James
CRÉDITS : Tumblr
DC : Pas de DC
INSCRIT LE : 09/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28986-terminee-evan-campbell-let-s-do-some-business-in-australia https://www.30yearsstillyoung.com/t29061-evan-campbell

[Savannah] The night we met Empty
Message(#) Sujet: Re: [Savannah] The night we met [Savannah] The night we met EmptyLun 15 Mar 2021 - 20:23


Cette soirée avait été des plus inattendues et des plus agréables. Cette mystérieuse et charmante blonde avait su attirer l’attention d’Evan qui n’avait pu s’empêcher de l’aborder et de partager un moment, à la fois étrange, amusant et relaxant. Elle avait un peu de côté inaccessible et éphémère, qui étaient tout ce dont il avait eu besoin en cette soirée. Il ne la reverrait sûrement pas et il serait probablement inutile de la chercher. Une part de lui-même regrette de n’avoir cherché à garder contact mais c’était sûrement le meilleur moyen de garder ce souvenir intact. Ainsi, elle était parfaite dans l’esprit d’Evan et peut-être était-il parfait dans celui de la jeune femme. Peu importait désormais. Après ces échanges agréables, drôles et parsemés de quelques jeux de séduction, Evan avait laissé partir cette femme sans rien ajouter de plus. Elle sortit ensuite de ce bar, laissant l’homme seul face à son verre qu’il terminait sans plus attendre. La soirée était terminée. Evan remercia le barman, réajusta son costume puis sortit à son tour.

Une fois rentré chez lui, quelque peu inhibé d’alcool, Evan s’affala sur son canapé. Il ne prendrait pas la peine de rejoindre sa chambre où sa femme devait déjà dormir. Il prétexterait le lendemain qu’il était rentré tard et qu’il n’avait pas voulu la réveiller, même s’il savait au fond de lui qu’il n’avait tout simplement pas envie de la rejoindre. Il souriait ensuite, se remémorant sa promesse, celle de dormir habillé de ce même costume qu’il portait. Cela tombait à pic, il n’avait pas vraiment le courage de se dévêtir. Souvent insomniaque, l’homme d’affaires ne tardait pas à s’endormir cette fois-ci ; preuve qu’il avait passé une très bonne soirée et qu’il se sentait apaisé. Cette femme blonde avait vraiment retenu son attention plus que de raison. Fort heureusement, il avait su contrôler ses pulsions et n’avait rien tenté de malsain.. Après tout, il était déjà marié et il devait jouer son rôle de mari irréprochable. Sur ces pensées, le brun s’endormit…

À son réveil, à peine 4 ou 5 heures plus tard, sa femme était déjà habillée, en train de déjeuner et prête à sortir pour une raison qu’il avait totalement oublié. Sa perte d’intérêt pour elle se faisait de plus en plus inquiétante. Evan lui fit signe, prit un verre d’eau puis se rendit tout droit dans la salle de bain. Elle avait l’habitude de le voir dormir sur ce canapé ; cela n’avait donc rien d’inhabituel. Cette douche était réellement salvatrice ; il en avait fortement besoin, d’autant plus qu’il venait de se rappeler qu’il devait accueillir sa nouvelle assistante aujourd’hui. Et il était essentiel pour lui de renvoyer une très bonne image et rien ni personne ne devait deviner qu’il avait passé sa soirée au bar la veille. Et encore moins que cela s’était déroulé en compagnie d’une femme qui n’était pas la sienne.. Mais peu importait, aujourd’hui était un nouveau jour et Evan était prêt à commencer cette semaine sur de bonnes bases. S’habillant d’un tout autre costume, Evan passait quelques minutes devant le miroir, optimisant chaque pli de sa chemise ainsi que de sa veste, jusqu’à ce qu’il fut interrompu par son père par téléphone. C’était simplement pour lui rappeler ses quelques obligations de la semaine et lui dire qu’il devait s’occuper d’un problème que son frère avait causé.. La routine.

Il sortit alors enfin de chez lui, échangeant simplement quelques mots avec sa femme notamment pour la prévenir qu’il risquait à nouveau de rentrer tard. Et ce serait réellement pour le travail cette fois-ci. Ce matin, il n’avait pas envie de conduire et prit un taxi pour se rendre aux bureaux Campbell qui se trouvaient non loin de son lieu d’habitation, soit à peine 10 minutes de trajet. Evan arrivait alors devant l’immeuble de la société de son père vers 7h. Peu d’employés étaient déjà présents à cette heure-ci et se rendit directement à son bureau au 4ème étage. Jusqu’à 9h, Evan en chaînait les coups de fils, les échanges par mail tout en discutant avec son abruti de frère qui avait falsifié un contrat avec un client qui comptait désormais traîner en justice la société familiale. Le père d’Evan avait réussi à lui obtenir un rendez-vous pour qu’il puisse avoir la chance de tout arranger mais rien n’était gagné, d’autant plus qu’il ignorait encore pourquoi son frère avait fait cela. Certes, cela avait rendu l’accord très avantageux pour la société mais cela avait surtout provoqué la colère d’un client qui s’était rendu compte du méfait. Mais la secrétaire à l’accueil vint rapidement le distraire de ces pensées désagréables pour lui signaler que Madame Williams était arrivée ; il s’agissait de la future assistante d’Evan. Il ne l’avait encore jamais vu, d’autres personnes s’étaient occupées de s’entretenir avec elle mais elle semblait avoir le profil adéquat selon les dires des ressources humaines. Il demandait alors à ce qu’elle monte ; il l’attendait dans son bureau. Il comptait vraiment sur elle, il avait désormais trop de travail et devait être accompagné pour accomplir l’ensemble de ses missions. Un facteur majeur porterait également sur l’entente qu’ils parviendraient à créer, étant donné qu’ils seraient également amenés à se rendre très souvent chez des clients, dans des déjeuners ou dîners d’affaires, etc. Bref, elle deviendrait son véritable bras droit en toutes circonstances.

Assis confortablement sur sa chaise de bureau, Evan consultait son téléphone puis se levait soudainement, pour faire face à la fenêtre de derrière et regarder l’horizon, réfléchissant un instant, face à ce décor urbain, aux responsabilités qui l’incombaient. Comme prévu, ce court instant de réflexion fut interrompu par quelques coups à sa porte. Sans plus attendre, il s’avançait puis ouvrit la porte, en arborant l’un de ses plus beaux sourires pour mettre en confiance sa nouvelle assistante.
"Entrez, je vous prie.." Après ces quelques mots machinalement sortis de sa bouche, quelle ne fut pas la surprise d’Evan lorsqu’il aperçut ce visage, cette chevelure blonde et cette silhouette qu’il n’avait définitivement pas oubliée. Était-ce un sketch ? Était-ce vraiment possible ? Comment le hasard aurait pu l’amener à rencontrer cette jeune femme la veille de leur premier jour de collaboration ? Un sentiment d’embarras envahissait le brun qui venait quelque peu de perdre son sourire, ne sachant pas comment réagir en pareille situation. Même s’il imaginait que ce sentiment de malaise était réciproque, cela était particulièrement difficile pour lui étant donné qu’il n’appréciait guère que ses collaborateurs le voient sous une autre apparence que l’homme d’affaires neutre et imperturbable. Gardant tout de même son calme, il serrait la main de la jeune femme, fronçant légèrement les sourcils avant de l’inviter à s’asseoir face à son bureau. "Installez-vous. Je vous sers quelque chose ?" Encore une fois, son professionnalisme prenait automatiquement le dessus même s’il se rendit compte qu’il lui avait déjà posé la même question hier en quelque sorte, sauf qu’il s’agissait de vin. Evan était un homme qui faisait preuve d’une grande assurance dans la plupart des situations mais cette chère Savannah Williams était-elle à peine arrivée qu’elle lui donnait déjà du fil à retordre… Cependant, outre l’embarras provoqué par une telle surprise, Evan ressentait à nouveau cet attrait, ce même attrait qui l’avait poussé à l’accoster. Mais était-ce seulement une bonne idée que cette femme devienne son bras droit ? Ne serait-il pas dangereux pour lui de partager autant de temps avec cette créature de la tentation ? Bien qu’il était professionnel et avait toujours su séparer ses histoires personnelles de ses affaires professionnelles, une part de lui était subitement en train de vaciller..

@Savannah Williams


[Savannah] The night we met Tumblr_ot046jLulZ1w3d6g0o1_500
Revenir en haut Aller en bas
Savannah Williams
Savannah Williams
les collisions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans
SURNOM : Sav'
STATUT : How can I stand here with you, and not be moved by you
MÉTIER : Assistante de direction - Assez naïve pour croire que travailler pour son ex ne lui attirera pas de problème
LOGEMENT : #218, BaySide
[Savannah] The night we met 210314113311901399
POSTS : 6383 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 4 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
[Savannah] The night we met 210128111608869423
CADE

[Savannah] The night we met 200729120509389952
WILLIAMS FAMILY
Saül#1
Ana
Famiglia

[Savannah] The night we met 200728121606534329
Evan#5Evan#6

[Savannah] The night we met Tumblr_inline_oz729pZzru1rpoosj_540
Nico#1

Carlisle#3Blake#1

RPs TERMINÉS : James #1James #2James #3CadeMatteoColinThomasJames #4Cade#2AmalCade#3CarlisleCade#4LeahJosephNicolasColinGabrielCade#5Cade#6AudenCade #7Cade #8SethCarlisle#2Cade #9Evan#1Cade#10Auden#2Evan#2Cade#11Evan#3IvyCodyCade#12Family&CadeCade #13Evan#4Cade#14Cade #15Cade #16Cade #17



AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

[Savannah] The night we met Empty
Message(#) Sujet: Re: [Savannah] The night we met [Savannah] The night we met EmptyJeu 8 Avr 2021 - 15:26


Je n'ai jamais vraiment été le genre de femme à me laisser approcher si facilement dans un bar. Les rencontres dans ces derniers étaient souvent bien trop prévisibles, et absurdes à mes yeux. Alors je parvenais à détourner les délicates approches, jusqu'à celles qui manquaient clairement d'originalité et de subtilité. Peu d'homme pouvait prétendre avoir retenu mon attention à travers cette atmosphère distrayante et souvent festive. La musique de fond, les différentes voix qui forment ensemble un brou-ha considérable, les tintements des verres qui s'entrechoquent...Rien ne suffisaient à me faire baisser la garde pour autant. Et pourtant, cet homme venu de nulle part aura parvenu à briser la barrière érigée dans mon esprit, employant les armes les plus redoutables pour tenter une approche toute en subtilité et sous-entendu. Est-ce l'état d'euphorie provoquée par ce poste tout juste décroché ou le charme indubitable de cet homme si mystérieux qui a finalement raison de moi? Nos échanges sont légers, et évocateurs à la fois, laissant flotter dans l'air un vent de séduction... Et nous ne cherchons visiblement pas à nous en défaire. Il n'est pas question de s'emparer de phrases conventionnelles, d'ailleurs, les sujets les plus importants sont délaissés pour des aveux bien plus personnels, comme si notre personnalité à elle seule était exprimée par ce biais. Je perçois un humour auquel je ne sais être insensible. Mes lèvres se retroussent, un peu trop souvent, laissant apparaître une dentition parfaite, mais surtout l'ombre d'une faiblesse. Je décèle cependant que l'interêt que je lui porte est largement partagé, et c'est ce qui rend ce moment si singulier.

Je profite de l'instant, devinant la fin imminente et déjà bien trop ancrée dans mon esprit. Ce moment d'égarement et d'amusement ne m'enlèvera pas cette volonté de faire les choses différemment cette fois-ci. La vie semble me donner une nouvelle chance avec ce job, et je dois m'assurer d'être raisonnable sur tous les plans pour pouvoir espérer trouver un jour tout ce que j'attends de cette dernière. C'est donc avec une petite dose d'amertume que je prends congés auprès de cet homme dont je ne saurais jamais le prénom, mais dont je ne parviendrais à oublier les traits avant un bon moment. Passant la porte de mon appartement, rien ne semble avoir changé, si ce n'est cet esprit positif et apaisé qui vient l'habiter. L'espoir est grand ce soir, comme si la vie semblait enfin me sourire, me faisant oublier les tourments d'antan. Et c'est une fois allongée sur le lit que le souvenir de cet homme me revient, révélant ce sourire qui se répercute au plus profond de moi.

Face au miroir, le perpétuel combat commence. Le choix de la tenue. La première impression est souvent décisive, et elle aura toute son importance alors que d'ici moins d'une heure je rencontrerais cet homme dont je serais désormais l'assistante, alors qu'il n'aura pas eu l'occasion de se faire un avis sur ma personne. Autant dire que la pression commence peu à peu à monter en moi. Et si je n'étais pas à la hauteur de ses attentes? Si cet homme brillant, à la réputation irréprochable trouvait que je n'avais pas ma place à ses côtés. Je soupire, lassée de toutes ces interrogations qui me taraudes de plus en plus depuis mon réveil ce matin. J'opte pour une robe noire, élégante, mais plutôt classique, et une paire d'escarpins pour s'y accorder. Le genre de tenue passe partout, mais qui fait toujours son effet, le but n'étant pas pour autant, qu'il pense que je me trouve ici pour le distraire en effectuant un défilé. Je suis nerveuse. Cela se devine encore plus en étant désormais au volant de ma voiture, et jurant face à des automobilistes qui semblent se liguer contre moi pour atteindre mon but. Je n'arrive cependant pas en retard lorsque je passe la grande porte d'entrée vitrée. Les bureaux sont eux-même impressionnants, et mon premier passage dans ces derniers ne semble pas avoir dissipé ce regard ébahi en les traversant, après y avoir été invité par une jeune femme dressée à l'entrée. Mes talons résonnent sur le carrelage parfaitement lustré, ne voyant désormais, que cette porte que je dois rejoindre et qui se dresse comme le but ultime. Un bref instant où je tente de me libérer de toute cette pression, avant que mes phalanges ne viennent cogner la porte, avec une légère timidité.

La porte s'ouvre après quelques secondes insoutenables, laissant apparaître un visage que je ne m'attendais clairement pas à retrouver, et encore moins dans ces circonstances. "Entrez, je vous prie.." Mon regard déjà ébahi croise le sien, comme si j'avais besoin de m'assurer qu'il s'agisse bien de cet homme, rencontré la veille au détour d'un verre. Et tout semble me rendre soudainement confuse, partagée entre l'envie d'en rire, et de courir m'enfermer dans les toilettes. Ce trouble est sans plus attendre partagé, alors que je distingue cette désillusion dans son regard noisette. Quel comportement adopter alors que la soirée passée quelques heures auparavant se dresse en ma défaveur? Comment l'entente pourrait-être professionnelle et dénuée de tout aspect personnel alors que je l'ai poussé à m'imaginer complètement nue sur un tableau? Je reprends ma respiration, précédemment oubliée, ne parvenant pourtant pas à sortir le moindre son de ma bouche. Je finis par secouer la tête légèrement, tentant de me reprendre et faire abstraction de nos antécédents. "Savannah Williams, enchantée." Ce même nom que je n'avais pas daigné donner la veille et qui me mettait désormais dans une situation des plus des plus embarrassantes. Mes doigts viennent se glisser dans sa main, laissant un sentiment étrange face à ce geste, qui d'ordinaire normal me rappelle cet effet qu'il avait eu sur moi la veille. La douceur de sa peau, ce parfum qu'il dégage...tout est là pour perturber ma propre personne. Mes yeux bleus rivés sur ce simple contact, avant de se relever dans le sien et de constater son sérieux du moment. Nous ne jouions clairement plus à la même échelle cette fois-ci. "Installez-vous. Je vous sers quelque chose ?" Je m'éclaircis la gorge, faussement détendue. Cette simple allusion ne fait que rappeler les événements de la veille, dans un contexte bien plus sérieux et déroutant. "Un verre d'eau sera parfait." Il ne sera pas question de me faire boire pour parler cette fois-ci...Nous y serons forcés. La question est : Devions-nous faire comme si notre rencontre n'avait jamais eu lieu dans ce bar? En parfaite petite secrétaire, et surtout dans le but de ne pas anticiper mon renvoi imminent, je décide de m'enfoncer dans l'oubli total, préférant me donner l'occasion de pouvoir faire mes preuves, sans qu'il ait l'impression de devoir se méfier de moi et de ce que je pourrais dire sur lui une fois que j'aurais fais la connaissance des autres employés de l'entreprise. Etait-il cependant décidé à en faire de même?

@Evan Campbell




I lost myself
When you try your best, but you don't succeed. When you get what you want but not what you need. When you feel so tired, but you can't sleep. Stuck in reverser
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

[Savannah] The night we met Empty
Message(#) Sujet: Re: [Savannah] The night we met [Savannah] The night we met Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

[Savannah] The night we met

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-