AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-37%
Le deal à ne pas rater :
Ecran PC Gamer Incurvé – ACER – Nitro 23,6″ FHD 165 Hz 1ms
179.99 € 286.99 €
Voir le deal

 (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Raelyn Blackwell
Raelyn Blackwell
le mont des vanités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (23.12.1986) - capricorne ascendant scorpion
SURNOM : Raelyn est le prénom qu'elle s'est choisi, elle est née Rachel-Lynn.
STATUT : Amos a bouleversé toutes ses certitudes : la reine des glaces est loin, désormais. Leur fille, Micah, est née le 26.12.2021
MÉTIER : Boss du Club, la pègre de Brisbane, depuis février 2021. Copropriétaire avec Amos de l'Octopus, un Casino qui a ouvert ses portes en avril 2021.
LOGEMENT : Maintenant à trois, dans un vieil entrepôt transformé en luxueux loft au 721 Daisy Hill Road à Logan City. L'adresse de leur domicile est un secret que le couple garde jalousement.
(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 71f09ad619243a2e8d19bb8ae12ce5e8bc6dd417
POSTS : 20427 POINTS : 3820

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : petit modèle, charismatique, magnétique, il est facile de se faire berner par son charmant minois › diplomate, elle possède des nerfs d'acier › accro à la cigarette, alcoolique à ses heures perdues, elle luttera toute sa vie contre son addiction à la cocaïne › opportuniste et prête à tout pour servir ses propres intérêts, elle possède des notions de bien et de mal bien à elle › terrorisée par la solitude, elle l'a longtemps fuie dans les bras d'inconnus avant de tomber amoureuse d'Amos › a récupéré le contrôle du Club en février 2021, devenant le leader de l’organisation criminelle
RPs EN COURS :
(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 2c812e83f641f81c84131a7d9002751486832595
amelyn #61 & #62 I don't know just how it happened, I let down my guard, swore I'd never fall in love again but I fell hard. You came into my crazy world like a cool and cleansing wave. Before I knew what hit me, baby, you were flowing though my veins. I'm addicted to you, hooked on your love, like a powerful drug I can't get enough of.

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 3c127edd2db06ac22f08a8fa29af15fa2fe6852f
spencer #3 You know there's still a place for people like us, the same blood runs in every hand. Take another walk out of your fake world, please put all the drugs out of your hand. You'll see that you can breathe without no back up, so much stuff you got to understand.

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage Tumblr_inline_pgigblTS1B1tvq6hz_250
parkwell #5 Look me in my eyes, tell me everything's not fine. Oh, the people ain't happy and the river has run dry. You thought you could go free. If you listen real closely, there's a knock at your front door. What you gonna do when there's blood in the water ?

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage V5hk
noreen (scénario libre) Cause I was born, I was born to the night. In the night, I survive all the poison, the pleasure, the highs. Dusk 'til dawn, in the city where the wild things are. When the wolves are out, no doubt they're cryin' out my name.

(07) taylor brothers & cochad #2solas (2016)amos #61ariane #5spencer #3amos #62

UNIVERS ALTERNATIFS :

(03) zombie amelynamelyn UA #4leolyn #2 (UA scythe)

(scénarios libres)
le petit oiseau (Ana de Armas)
pré-liens du Club
pré-liens de l'Octopus


RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage B59055a75dd7112e5443a505e7c79a1ee60cfe76
amelyn I was lost until I found me in you. I saw a side of me that I was scared to, but now I hear my name and I'm running your way. I still look at you with eyes that want you. When you move, you make my oceans move too. It's my desire that you feed, you know just what I need. You got power, you got power over me ☽ 1234567891011121314151617181920212223242526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859606162

POUR INFO :
dialogues en indianred.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard

AVATAR : Lady Gaga
CRÉDITS : harley (avatar) loonywaltz (UB) & harley (crackships)
DC : Megan Williams, l'envol d'Icare (ft. Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/02/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23235-raelyn-you-can-try-to-break-me-i-cut-my-teeth-on-people-like-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t23333-raelyn-blackwell https://www.30yearsstillyoung.com/t24159-raelyn-blackwell

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage Empty
Message(#) Sujet: (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage EmptyVen 6 Nov 2020 - 17:40



pretty savage
Raelyn Blackwell & @Ariane Parker (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 873483867

Lorsque je met le nez en dehors de la voiture, je ressens comme la dernière fois, lors de la foire aux antiquaires, une inexplicable excitation à l’idée d’être à l’air libre alors que ça m’est proscrit, alors qu’il me l’a proscrit. Il m’a dit la dernière fois nous pourrions le refaire dès que je le voudrais, mais le sort en a décidé autrement puisqu’en lui donnant à nouveau l’impression de l’avoir trahi j’ai perdu mon autorisation de sortie. Il aura failli attendre ma crise de tétanie - physique, il n’était pas question d’angoisse mais bien de manque - et ce dégel de nos relation pour qu’il m’en signe une nouvelle, et engoncée dans une veste en jean devenue un peu grande pour moi, je regagne doucement mes kilos perdus en août, je frissonne à l’idée de changer d’air.

Bien sûr, il est reconnu que l’air marin fait des miracles mais pour quelqu’un comme moi qui n’a jamais été attirée par le large et qui n’a pas choisi cet isolement, il est dur à vivre au quotidien. Et si nos relations se sont à nouveau détendues, elles n’en restent pas moins désarçonnantes. Comment expliquer qu’il me rejoigne chaque nuit dans la chambre principale, qu’il embrasse mon épaule et caresse mes flancs sans que nous soyons capable d’en reparler le lendemain ? Nous nous rapprochons à nouveau inexorablement et j’ai peur que tout cela ne nous éclate à la figure si nous n’arrivons pas avant à faire le tri dans nos émotions et à avoir une véritable discussion.

L’autre jour, j’ai glissé à travers une simple phrase sur ma couleur de cheveux ou plutôt mes racines brunes un peu de ma frustration à l’idée que mon apparence, comme le reste, ne m’échappe pendant cette captivité. Si j’ai bien compris ses motivations il est question de me mettre un peu de baume au coeur en m’allouant une journée pour prendre soin de moi mais, si encore une fois je ne fais pas fausse route, il n’a pas prévu d’être mon cavalier pour l’occasion. Il est resté mystérieux quant à l’identité de celle - il ne me confierais pas à un homme j’en ai la certitude - qui m’accompagnera aujourd’hui. « J’ai un couvre feu ? A quelle heure mon carrosse se transformera en citrouille ? » Amos sourit et, si je suis tentée de caresser sa joue je me retiens : j’oublie parfois que nous n’en sommes plus là. Je lui adresse un dernier signe avant de quitter la voiture et un sourire étire mes lèvres lorsque j’aperçois la crinière rousse de ma baby sitter du jour. Je m’avance vers elle, un air provocateur sur le visage. « C’est toi qui a été désignée pour te plier au moindre de mes désirs ? » J’en rajoute, si j’ai bien compris le programme de la journée ne m’appartient qu’à moitié. Que sait-elle Ariane du naufrage de mon couple ? Et du mien ? De l’overdose, de nos cris, de ma captivité et de mes rechutes ? Je n’aime pas l’idée qu’il ait tout dit des démons contre lesquels je me débats à Parker, Amos. Je suis trop pudique pour admettre mes failles et mes imperfections. « T’avais pas mieux à faire de ta journée c’est ça ? » C’est donc à ça que les maîtresses de riches hommes d’affaires occupent leur temps ? « Crésus était avec sa femme ? »


@Ariane Parker (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 1949770018




(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 1949770018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage Empty
Message(#) Sujet: Re: (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage EmptyVen 4 Déc 2020 - 1:00


pretty savage
@Raelyn Blackwell & Ariane Parker (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 873483867


« C’est toi qui a été désignée pour te plier au moindre de mes désirs ? » elle a des mèches brunes perdues à travers celles platines et de suite je me demande elle avait l’air de quoi, la Raelyn d’avant. D’avant toutes les merdes dans lesquelles elle a bien pu se foutre, celles plus récentes comme celles qui se cumulent en années. La Raelyn qui commençait à peine à faire ses premiers pas dans la vie, celle qui ne savait pas trop ce que le monde entier lui réservait et qui se faisait pas chier à prendre des bonnes décisions tant elle préférait jouer avec le feu en permanence. À quel point est-ce qu’elle s’est brisée avant d’être aussi forte? « T’avais pas mieux à faire de ta journée c’est ça ? » « Y'a des rumeurs qui disent que si je fais bien ça je vais enfin me retrouver avec un karma positif. » des rumeurs qui me font rouler des yeux et rire bien sèchement, soit dit en passant. Pourtant, même si je me fais pas chier pour la planète en entier, bizarrement j’ai pas bronché quand Amos m’a délégué la tâche. Certaines personnes de ce monde ont droit au traitement de faveur de ma part, dirons-nous. Sa coke était bonne, faut l’avouer.

Elle pique et elle mord, ça serait pas elle si elle restait le moindrement sage et docile ceci dit. « Crésus était avec sa femme ? »« Un avantage de les prendre mariés - ils sont là juste quand ils veulent l’être. » j’hausse des épaules, contentée. Dans un autre univers d'il y a plus de deux ans maintenant, c’était exactement ce que j’aimais le plus de lui – si aimer était le terme valide. Qu’il soit attaché ailleurs, et que jamais je ne risque de le voir débarquer sur mon palier à me demander des comptes ou pire à m’en donner. On en est loin.

Et donc si elle attaque, ça veut dire que j’ai le droit d'attaquer moi aussi. « Tes repousses c'est l'enfer. » ça elle sait, au point où elle s’étonnera sûrement que ce soit la première munition que j’ai au compteur. « Et tes ongles font pitié. » bon ça va Ariane, on a compris. Ce sera coiffure puis manucure après, la totale cheesy à souhait. On se refait pas. « Je parle pas de ta peau aussi, c'est un carnage. » mes pas la guident vers le commerce qui magiquement se trouve sur notre chemin, offrant tout de la tête aux pieds. Tout, et surtout ça : « On commence avec un massage. » et là, ce sera pas qu'elle qui en profitera. Disons que les derniers jours ont été chiants pour tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Raelyn Blackwell
Raelyn Blackwell
le mont des vanités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (23.12.1986) - capricorne ascendant scorpion
SURNOM : Raelyn est le prénom qu'elle s'est choisi, elle est née Rachel-Lynn.
STATUT : Amos a bouleversé toutes ses certitudes : la reine des glaces est loin, désormais. Leur fille, Micah, est née le 26.12.2021
MÉTIER : Boss du Club, la pègre de Brisbane, depuis février 2021. Copropriétaire avec Amos de l'Octopus, un Casino qui a ouvert ses portes en avril 2021.
LOGEMENT : Maintenant à trois, dans un vieil entrepôt transformé en luxueux loft au 721 Daisy Hill Road à Logan City. L'adresse de leur domicile est un secret que le couple garde jalousement.
(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 71f09ad619243a2e8d19bb8ae12ce5e8bc6dd417
POSTS : 20427 POINTS : 3820

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : petit modèle, charismatique, magnétique, il est facile de se faire berner par son charmant minois › diplomate, elle possède des nerfs d'acier › accro à la cigarette, alcoolique à ses heures perdues, elle luttera toute sa vie contre son addiction à la cocaïne › opportuniste et prête à tout pour servir ses propres intérêts, elle possède des notions de bien et de mal bien à elle › terrorisée par la solitude, elle l'a longtemps fuie dans les bras d'inconnus avant de tomber amoureuse d'Amos › a récupéré le contrôle du Club en février 2021, devenant le leader de l’organisation criminelle
RPs EN COURS :
(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 2c812e83f641f81c84131a7d9002751486832595
amelyn #61 & #62 I don't know just how it happened, I let down my guard, swore I'd never fall in love again but I fell hard. You came into my crazy world like a cool and cleansing wave. Before I knew what hit me, baby, you were flowing though my veins. I'm addicted to you, hooked on your love, like a powerful drug I can't get enough of.

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 3c127edd2db06ac22f08a8fa29af15fa2fe6852f
spencer #3 You know there's still a place for people like us, the same blood runs in every hand. Take another walk out of your fake world, please put all the drugs out of your hand. You'll see that you can breathe without no back up, so much stuff you got to understand.

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage Tumblr_inline_pgigblTS1B1tvq6hz_250
parkwell #5 Look me in my eyes, tell me everything's not fine. Oh, the people ain't happy and the river has run dry. You thought you could go free. If you listen real closely, there's a knock at your front door. What you gonna do when there's blood in the water ?

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage V5hk
noreen (scénario libre) Cause I was born, I was born to the night. In the night, I survive all the poison, the pleasure, the highs. Dusk 'til dawn, in the city where the wild things are. When the wolves are out, no doubt they're cryin' out my name.

(07) taylor brothers & cochad #2solas (2016)amos #61ariane #5spencer #3amos #62

UNIVERS ALTERNATIFS :

(03) zombie amelynamelyn UA #4leolyn #2 (UA scythe)

(scénarios libres)
le petit oiseau (Ana de Armas)
pré-liens du Club
pré-liens de l'Octopus


RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage B59055a75dd7112e5443a505e7c79a1ee60cfe76
amelyn I was lost until I found me in you. I saw a side of me that I was scared to, but now I hear my name and I'm running your way. I still look at you with eyes that want you. When you move, you make my oceans move too. It's my desire that you feed, you know just what I need. You got power, you got power over me ☽ 1234567891011121314151617181920212223242526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859606162

POUR INFO :
dialogues en indianred.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard

AVATAR : Lady Gaga
CRÉDITS : harley (avatar) loonywaltz (UB) & harley (crackships)
DC : Megan Williams, l'envol d'Icare (ft. Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/02/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23235-raelyn-you-can-try-to-break-me-i-cut-my-teeth-on-people-like-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t23333-raelyn-blackwell https://www.30yearsstillyoung.com/t24159-raelyn-blackwell

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage Empty
Message(#) Sujet: Re: (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage EmptySam 5 Déc 2020 - 19:31



pretty savage
Raelyn Blackwell & @Ariane Parker (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 873483867

« Y'a des rumeurs qui disent que si je fais bien ça je vais enfin me retrouver avec un karma positif. » C’est édifiant de se retrouver face à la rousse et son mordant et, surtout, ça me donne un sentiment de normalité que j’ai perdu ces derniers temps. Si ma relation avec Amos n’a rien perdu de son intensité, il n’y a plus rien de facile entre nous ces derniers temps et c’est ce à quoi j’aspire pour changer d’air, quelque chose de facile. C’est facile d’aller chez le coiffeur, c’est facile de faire du lèche vitrine et c’est facile d’envoyer des piques à Parker, des piques qu’elle prendra jamais mal et qu’elle me rendra au centuple. « Je pense que pour ça faut venir en aide à des sans-abris, des orphelins ou des militaires retraités unijambistes. Pas des gens comme moi. » Ca fait plaisir de te voir, comment vas-tu ? C’est si fatiguant ce genre de questions, je préfère largement entamer la conversation comme on le fait. « Un avantage de les prendre mariés - ils sont là juste quand ils veulent l’être. » Je hausse les épaules. « Je pensais pas que t’étais du genre à disposition. » Y’a écrit warning en gras, en rouge, en souligné et en police 254 sur le sujet Crésus si j’en crois sa réaction mais je ne peux m’empêcher de renchérir. Je doute qu’elle m’en veuille, je doute qu’elle laisse à quiconque le droit de la blesser, à part peut-être Williams, justement.

Elle y va pas avec le dos de la cuillère non plus de son côté de toute façon, je vois pas pourquoi je me priverais. Bientôt on devra parler de mon overdose, de mon addiction et de ma relation et pour le coup, je préfère des tacles sur mon apparence physique. « Tes repousses c'est l'enfer. » « C’est la mode de l’été prochain, on dit avant gardiste. » Je suis brune et je n’ai pas eu l’occasion d’aller chez le coiffeur depuis des semaines, y’a pas de miracle et je suis consciente de à quoi je ressemble. « Et tes ongles font pitié. » « C’est la cocaïne ça, ça fait se ronger les ongles je t’apprends certainement rien. » Parce que si je me souviens bien, c’est pas du sucre en poudre que je lui ai filé en échantillon la dernière fois. Est-elle une consommatrice occasionnelle quand, concernant la blanche, cela ne pourra jamais être mon cas ? « Je parle pas de ta peau aussi, c'est un carnage. » « J’ai pire mine que toi ? Putain oui, j’ai besoin de cette journée alors. » Elle est blanche comme un cadavre et je suis terne, au moins on fait la paire. « On commence avec un massage. » Au moins une chose à laquelle je n’ai rien à redire. Je hoche la tête doucement avant de jeter un regard circulaire autour de moi. « Tant qu’on commence pas par les questions du genre ”qu’est ce que tu deviens” ou ”et tes soucis de drogue ça va ?”, je te suis les yeux fermés. » Mais malgré tout, je suis à la fois curieuse de savoir ce qu’elle sait exactement.






(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 1949770018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage Empty
Message(#) Sujet: Re: (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage EmptyMar 22 Déc 2020 - 0:08


Un haussement d’épaule, un sourire avec. « Je pense que pour ça faut venir en aide à des sans-abris, des orphelins ou des militaires retraités unijambistes. Pas des gens comme moi. » « J’peux t’amputer une jambe si c’est que ça. » elle est une bien meilleure cause que tout le reste Rae. Elle l’est parce que je le fais vraiment pour elle et pour Amos, et certainement pas pour mon karma qui de toute façon est une cause perdue on s’entend. « Je pensais pas que t’étais du genre à disposition. » ouais bah qu’elle repense encore parce que j’ai été très claire quand je lui ai dit que j’étais loyale à Halsey, et à elle avec. Ça, ça fait partie des petits caractères, et qu’ils le restent, petits. « Je pensais pas que tu voulais parler de mes histoires de cœur. » parce que ça veut dire que si on parle des miennes, l’ordre et l’équilibre et la poLiTEssE voudront qu’on parle des siennes. Oh que je l'entends déjà rager.

« C’est la mode de l’été prochain, on dit avant gardiste. »
« C’est la cocaïne ça, ça fait se ronger les ongles je t’apprends certainement rien. »
« J’ai pire mine que toi ? Putain oui, j’ai besoin de cette journée alors. »

Et la voilà avec ses questions et ses justifications et ses excuses et son discours que j’écoute d’une oreille quand on me fait signer d’un côté, qu’on nous donne des robes de chambre et la clé des vestiaires de l'autre. « Tant qu’on commence pas par les questions du genre ”qu’est ce que tu deviens” ou ”et tes soucis de drogue ça va ?”, je te suis les yeux fermés. » « C’est pas mes affaires. Ça fait pas partie du contrat. »  et je suis pas là pour forcer qui que ce soit. Si elle veut parler qu’elle le fasse d’elle-même, sinon j’aurai au moins eu droit à quelques nœuds défaits dans ma nuque et pour ça, ça vaut le coup. « T’en parle si tu veux, tu te la fermes sinon, l’un ou l’autre ça me va. » encore plus quand on nous fait signe de passer par la première porte, et que de l’autre côté nous attendent des tables à massage et deux masseurs avec.

« Donne tout ce que t’as sur mon bassin. » ma paume tapote le torse du gars pris avec moi, et un dernier coup d’œil file vers Rae le temps de voir si elle a le moindrement l'air d’apprécier le début du planning.
Revenir en haut Aller en bas
Raelyn Blackwell
Raelyn Blackwell
le mont des vanités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (23.12.1986) - capricorne ascendant scorpion
SURNOM : Raelyn est le prénom qu'elle s'est choisi, elle est née Rachel-Lynn.
STATUT : Amos a bouleversé toutes ses certitudes : la reine des glaces est loin, désormais. Leur fille, Micah, est née le 26.12.2021
MÉTIER : Boss du Club, la pègre de Brisbane, depuis février 2021. Copropriétaire avec Amos de l'Octopus, un Casino qui a ouvert ses portes en avril 2021.
LOGEMENT : Maintenant à trois, dans un vieil entrepôt transformé en luxueux loft au 721 Daisy Hill Road à Logan City. L'adresse de leur domicile est un secret que le couple garde jalousement.
(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 71f09ad619243a2e8d19bb8ae12ce5e8bc6dd417
POSTS : 20427 POINTS : 3820

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : petit modèle, charismatique, magnétique, il est facile de se faire berner par son charmant minois › diplomate, elle possède des nerfs d'acier › accro à la cigarette, alcoolique à ses heures perdues, elle luttera toute sa vie contre son addiction à la cocaïne › opportuniste et prête à tout pour servir ses propres intérêts, elle possède des notions de bien et de mal bien à elle › terrorisée par la solitude, elle l'a longtemps fuie dans les bras d'inconnus avant de tomber amoureuse d'Amos › a récupéré le contrôle du Club en février 2021, devenant le leader de l’organisation criminelle
RPs EN COURS :
(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 2c812e83f641f81c84131a7d9002751486832595
amelyn #61 & #62 I don't know just how it happened, I let down my guard, swore I'd never fall in love again but I fell hard. You came into my crazy world like a cool and cleansing wave. Before I knew what hit me, baby, you were flowing though my veins. I'm addicted to you, hooked on your love, like a powerful drug I can't get enough of.

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 3c127edd2db06ac22f08a8fa29af15fa2fe6852f
spencer #3 You know there's still a place for people like us, the same blood runs in every hand. Take another walk out of your fake world, please put all the drugs out of your hand. You'll see that you can breathe without no back up, so much stuff you got to understand.

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage Tumblr_inline_pgigblTS1B1tvq6hz_250
parkwell #5 Look me in my eyes, tell me everything's not fine. Oh, the people ain't happy and the river has run dry. You thought you could go free. If you listen real closely, there's a knock at your front door. What you gonna do when there's blood in the water ?

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage V5hk
noreen (scénario libre) Cause I was born, I was born to the night. In the night, I survive all the poison, the pleasure, the highs. Dusk 'til dawn, in the city where the wild things are. When the wolves are out, no doubt they're cryin' out my name.

(07) taylor brothers & cochad #2solas (2016)amos #61ariane #5spencer #3amos #62

UNIVERS ALTERNATIFS :

(03) zombie amelynamelyn UA #4leolyn #2 (UA scythe)

(scénarios libres)
le petit oiseau (Ana de Armas)
pré-liens du Club
pré-liens de l'Octopus


RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage B59055a75dd7112e5443a505e7c79a1ee60cfe76
amelyn I was lost until I found me in you. I saw a side of me that I was scared to, but now I hear my name and I'm running your way. I still look at you with eyes that want you. When you move, you make my oceans move too. It's my desire that you feed, you know just what I need. You got power, you got power over me ☽ 1234567891011121314151617181920212223242526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859606162

POUR INFO :
dialogues en indianred.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard

AVATAR : Lady Gaga
CRÉDITS : harley (avatar) loonywaltz (UB) & harley (crackships)
DC : Megan Williams, l'envol d'Icare (ft. Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/02/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23235-raelyn-you-can-try-to-break-me-i-cut-my-teeth-on-people-like-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t23333-raelyn-blackwell https://www.30yearsstillyoung.com/t24159-raelyn-blackwell

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage Empty
Message(#) Sujet: Re: (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage EmptyMar 16 Fév 2021 - 9:56



pretty savage
Raelyn Blackwell & @Ariane Parker-Williams (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 873483867

« J’peux t’amputer une jambe si c’est que ça. »
« Tu te rends compte des extrêmes dont t’es capable juste pour pas admettre à voix haute que ça te fait plaisir de me voir ? »

Parce que c’est pas une histoire de karma et on le sait toutes les deux. Elle n’est pas payée, je doute qu’Amos ait proposé quoi que ce soit - et j’enragerais si c’était le cas, je ne suis pas un chien qu’on promène - et je doute qu’elle soit du genre à faire des choses dont elle a pas envie pour rendre service. On a comme une connexion bizarre elle et moi, je suis la première surprise, moi qui abhorre quatre vingt dix pour cent de la part féminine de la population, mais je suis bien obligée d’admettre que j’ai souris en voyant qui m'attendait. Que la trouver ici m’a fait plaisir mais, moi aussi, je serais prête à des extrêmes pour ne pas avoir à l’admettre à voix haute, principalement parce que ça la ferait jubiler. « Je pensais pas que tu voulais parler de mes histoires de cœur. » Je lève un sourcil en l’observant des pieds à la tête, en la suivant à l’aveugle aussi. « Je pensais pas que t’avais un coeur. » La dynamique me fait du bien : c’est simple avec elle et je retrouve rapidement notre mécanique de nous lancer à la figure tout ce qui nous passe par la tête sans que personne ne s’offusque. C’est simple et à l’opposé de mes rapports actuels avec Amos, puisqu’entre nous tout me semble si compliqué que, parfois, une simple conversation me semble insurmontable. On progresse pourtant, on s’habitue de nouveau à la présence de l’autre mais je marche sur des œufs autant que lui et c’est compréhensible : il est compliqué de définir ce que nous sommes. Plus un couple, mais certainement pas deux amis ou inconnus. Ces foutus sentiments qui refusent de décamper rendent tout bien plus difficile. En tout cas c’est noté et je comprends le message subliminal de la rousse : si tu me parles pas de ce qui fâche, je le ferais pas non plus. Sinon, je sens bien que ce sera chasse ouverte.

« C’est pas mes affaires. Ça fait pas partie du contrat. »
« Parce que y’a un contrat ? Avec qui, avec lui ? »

Lui c’est Amos, elle le sait comme moi et je m’interroge. Lui a t’il donné des instructions ? Des endroits spécifiques ou m’amener ou plutôt, des endroits à éviter pour m’éloigner de toute tentation ? Jusqu’où est-il allé dans l’encadrement de cette journée ? « T’en parle si tu veux, tu te la fermes sinon, l’un ou l’autre ça me va. » « Quelle belle âme. » J’esquive, je joue de ma superbe et de ma verve et, si je donne bien le change, je déteste l’idée de paraître faible ou d’être prise en pitié. Je déteste qu’elle ait pu poser ses yeux sur moi et me juger, parce que c’est naturel, parce que c’est un automatisme et que les récents événements ont trop transformé mon corps et mon apparence physique pour qu’elle ne le fasse pas. « Je te préviens, je porte pas de laisse. »

Alors je croise mes bras sous ma poitrine et je me laisse guider comme un condamné à l'échafaud. Mes faits et gestes ne m’appartiennent plus tout à fait de toute façon mais je ne crache pas dans la soupe : je me sens plus libre que depuis des semaines, enfermée sur le bateau, prisonnière pour me protéger de moi-même. J’observe à peine l’institut choisi pour commencer la journée, je ne jette aucun regard aux masseurs qui viennent nous chercher, et pour une fois, je m’installe docilement et sans poser de question : elle touche une corde sensible et j’ai besoin de me détendre. « T’en as autant besoin que moi en fait, vrai ou faux ? » De se détendre, d’oublier un peu ce qui l'attend quand elle rentrera je ne sais où auprès de je ne sais qui.



@Ariane Parker-Williams (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 1949770018




(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 1949770018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage Empty
Message(#) Sujet: Re: (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage EmptyMer 17 Mar 2021 - 22:57


« Parce que y’a un contrat ? Avec qui, avec lui ? »
« Si j’avais su que c’était un examen j’aurais révisé. »

Quelle grande âme, je porte pas de laisse, gnagnagna blablabla, elle m’a manqué Rae, mais un peu moins à passer quarante ans et quarante autres à jouer sur la défensive. La vérité c'est que je serais pareille, probablement même pire à sa place. Si j'avais eu mot que Saül m’avait planifié une journée RiEn quE pOuR mOi j’aurais ragé au point où personne dans un rayon de quelques kilomètres serait resté physiquement indemne. Mais à la place, c'est son mec à elle qui a levé les drapeaux rouges et qui a demandé à la cavalerie de la sortir dans un spa pour la journée. Voyons voir.

Les masseurs arrivent, on s’installe. Rae grogne, je soupire, on est enfin de retour à nos bonnes vielles habitudes et autres traditions. « T’en as autant besoin que moi en fait, vrai ou faux ? » « Absolument vrai, et regarde comment c’est facile à dire quand tu sors pas les crocs. » c’est l’hôpital qui se fout de la charité et autant ma voix mielleuse que mon sourire à deux balles le lui confirment parfaitement. Rae pourrait bien me filer une claque derrière la tête que je lâcherais pas mon immense air de garce ni même que je baisserais ma garde pour autant. Ils nous disent d’être silencieuses là. Ils nous disent de fermer les yeux et de pincer les lèvres mais pas fort, juste de les détendre. Eux, ils détendent les noeuds dans ma nuque et le long de mes épaules, y’en a un qui y va même avec son coude entre mes omoplates quand je l’insulte en français, qu’il a apparemment fait un séjour à Bordeaux pendant ses études et donc qu’il comprend à quel point il y met autant de vigueur qu’un roseau noyé dans un marais.

Tu peux bien lui dire qu’elle prend pas les chses honnêtement, quand t’es pas foutue de répondre à sa question avec autre chose qu’une pique, hen, Ariane? J’y repense, au fait que j’en ai autant besoin qu’elle. Quand on ressort de la salle de massage en étant infusées à l’eucalyptus et à l’huile d’argan, qu’ils nous pointent la pièce où y’a des manucures et des pédicures qui nous attendent. Bains à remous au gros sel pour les pieds, enveloppement à la cire d’abeille pour les mains. Je me cale dans l’immense canapé qui ferait presque lit avec un soupir de soulagement qui me vend direct : « Être enceinte c’est la merde. » autant pour le volet physique que pour tout le reste. Surtout quand le père est en train de devenir le pire connard imbibé au whisky et à la poudre de l’univers. « Fais jamais ce genre de conneries. » c’est qu’il remonte de plus en plus l’instinct maternel. Envers Rae hen, pas envers ce - cette chose, qui grandit dans mon ventre.
Revenir en haut Aller en bas
Raelyn Blackwell
Raelyn Blackwell
le mont des vanités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (23.12.1986) - capricorne ascendant scorpion
SURNOM : Raelyn est le prénom qu'elle s'est choisi, elle est née Rachel-Lynn.
STATUT : Amos a bouleversé toutes ses certitudes : la reine des glaces est loin, désormais. Leur fille, Micah, est née le 26.12.2021
MÉTIER : Boss du Club, la pègre de Brisbane, depuis février 2021. Copropriétaire avec Amos de l'Octopus, un Casino qui a ouvert ses portes en avril 2021.
LOGEMENT : Maintenant à trois, dans un vieil entrepôt transformé en luxueux loft au 721 Daisy Hill Road à Logan City. L'adresse de leur domicile est un secret que le couple garde jalousement.
(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 71f09ad619243a2e8d19bb8ae12ce5e8bc6dd417
POSTS : 20427 POINTS : 3820

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : petit modèle, charismatique, magnétique, il est facile de se faire berner par son charmant minois › diplomate, elle possède des nerfs d'acier › accro à la cigarette, alcoolique à ses heures perdues, elle luttera toute sa vie contre son addiction à la cocaïne › opportuniste et prête à tout pour servir ses propres intérêts, elle possède des notions de bien et de mal bien à elle › terrorisée par la solitude, elle l'a longtemps fuie dans les bras d'inconnus avant de tomber amoureuse d'Amos › a récupéré le contrôle du Club en février 2021, devenant le leader de l’organisation criminelle
RPs EN COURS :
(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 2c812e83f641f81c84131a7d9002751486832595
amelyn #61 & #62 I don't know just how it happened, I let down my guard, swore I'd never fall in love again but I fell hard. You came into my crazy world like a cool and cleansing wave. Before I knew what hit me, baby, you were flowing though my veins. I'm addicted to you, hooked on your love, like a powerful drug I can't get enough of.

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 3c127edd2db06ac22f08a8fa29af15fa2fe6852f
spencer #3 You know there's still a place for people like us, the same blood runs in every hand. Take another walk out of your fake world, please put all the drugs out of your hand. You'll see that you can breathe without no back up, so much stuff you got to understand.

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage Tumblr_inline_pgigblTS1B1tvq6hz_250
parkwell #5 Look me in my eyes, tell me everything's not fine. Oh, the people ain't happy and the river has run dry. You thought you could go free. If you listen real closely, there's a knock at your front door. What you gonna do when there's blood in the water ?

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage V5hk
noreen (scénario libre) Cause I was born, I was born to the night. In the night, I survive all the poison, the pleasure, the highs. Dusk 'til dawn, in the city where the wild things are. When the wolves are out, no doubt they're cryin' out my name.

(07) taylor brothers & cochad #2solas (2016)amos #61ariane #5spencer #3amos #62

UNIVERS ALTERNATIFS :

(03) zombie amelynamelyn UA #4leolyn #2 (UA scythe)

(scénarios libres)
le petit oiseau (Ana de Armas)
pré-liens du Club
pré-liens de l'Octopus


RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage B59055a75dd7112e5443a505e7c79a1ee60cfe76
amelyn I was lost until I found me in you. I saw a side of me that I was scared to, but now I hear my name and I'm running your way. I still look at you with eyes that want you. When you move, you make my oceans move too. It's my desire that you feed, you know just what I need. You got power, you got power over me ☽ 1234567891011121314151617181920212223242526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859606162

POUR INFO :
dialogues en indianred.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard

AVATAR : Lady Gaga
CRÉDITS : harley (avatar) loonywaltz (UB) & harley (crackships)
DC : Megan Williams, l'envol d'Icare (ft. Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/02/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23235-raelyn-you-can-try-to-break-me-i-cut-my-teeth-on-people-like-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t23333-raelyn-blackwell https://www.30yearsstillyoung.com/t24159-raelyn-blackwell

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage Empty
Message(#) Sujet: Re: (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage EmptyVen 19 Mar 2021 - 15:11



pretty savage
Raelyn Blackwell & @Ariane Parker-Williams (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 873483867

« Si j’avais su que c’était un examen j’aurais révisé. »
« Je suis ta tutrice de stage souviens-toi. Personne a eu la présence d’esprit de me relever de mes fonctions. »

J’esquisse un sourire, rassurée au moins quant à ses intentions : elle n’est pas là pour juger ou faire le moindre commentaire la rousse. J’aurais été déçue mais peu surprise finalement, puisque je reste intimement persuadée qu’il s’agit là du petit plaisir coupable de 95% de la population, le jugement. Qu’Ariane semble être au dessus de ça ne fait que confirmer une intuition qui se transforme peu à peu en fait : elle est plus intéressante que la moyenne et mérite que je fasse quelques efforts dans ma façon de voir la gente féminine.

Forcément, je ne suis pas ravie de deviner que c’est soit sa pitié, soit une quelconque dette envers mon ancien amant qui l’a poussée à accepter de passer quelques heures avec moi. Je ne veux pas de la première et je n’aime pas plus l’idée qu’elle soit assez proche d’Amos pour accéder à ce genre de demande. Il n’est plus à moi, j’en ai bien conscience, mais je n’ai pas envie qu’il soit à qui que ce soit d’autre. Même la verve habituellement de la rousse ne parvient pas à me détendre à ce sujet, pas plus que les doigts experts du masseur qui s’applique à faire sauter les nombreuses contractures musculaires qui me bloquent le dos. Le manque m’a tétanisée il y a quelques jours seulement et j’en sens encore les effets : ma nuque est endolorie et chaque mouvement de la tête me fait souffrir. « Absolument vrai, et regarde comment c’est facile à dire quand tu sors pas les crocs. » La tête dissimulée dans la table de massage, j’esquisse un sourire qu’elle ne verra pas. « T’aime pas quand on te parle normalement. » Elle ne comprend que les aboiements, j’en suis intimement persuadée. Je m’apprête à en rajouter une couche quand le masseur me fait signe de me taire et je me mords la lèvre pour ne pas répliquer qu’à partir du moment où je paye (ce qui est faux) je fais ce que je veux.

Oh mais je fais bien de me taire. Parce qu’une fois sortie et les pieds en charge de deux professionnelles qui viennent de s’alarmer en voyant l’état de mes ongles, elle me surprend d’une révélation que je n’attendais pas. « Être enceinte c’est la merde. » Surprise, je tourne la tête dans sa direction et hausse un sourcil. Je ne sais pas ce qui m’intrigue le plus : qu’elle soit enceinte ou qu’elle me le dise, comme si nous étions deux vieilles amies. « Fais jamais ce genre de conneries. » Je laisse échapper un rire jaune, un rire un peu triste au fond. Elle est toujours avec celui qu’elle aime, elle au moins. Je n’envie pas sa condition l’espace d’une seconde, puisque je ne me suis jamais sentie la fibre maternelle et qu’elle prêche une convertie, mais il n’en reste pas moins vrai que je suis amère. « Crésus sait ? » Une première question sérieuse. « Je me disais bien aussi que t’avais grossi. » Une seconde qui l’est moins, pour ne pas que l’atmosphère nous écrase. « Je sais pas si je dois te féliciter ou te dire que y’a une solution pour ça... » Si elle n’en veut pas, c’est ça que je sous-entends.






(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 1949770018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage Empty
Message(#) Sujet: Re: (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage EmptySam 27 Mar 2021 - 21:10


D’une tutrice de stage à une âme en pleine attente de sa révision, on file à travers les dédales du centre comme si c’était notre royaume et que masseurs et esthéticiennes suffisaient à régler tous les maux du monde de la manière la plus superficielle qui soit. « T’aime pas quand on te parle normalement. » et j’aime particulièrement quand l’autre avec ses mains pleines d’huile à l’argan et des doigts qui pressent là où il faut s’assure de dégommer chacun des foutus nœuds imbéciles qui me bousillent la nuque depuis des semaines. Finalement, on est autant là pour elle que pour moi. Qui ça étonne. « Si transparente que je suis. » c’est bien parce que mettre des filtres et jouer les hypocrites ne m’a jamais intéressé. C’est bien mieux de dire les choses pour ce qu’elles sont, qui a du temps à perdre à enrober les coins vraiment?

Elle rigole, quand elle apprend que je suis enceinte. Si devant qui que ce soit d’autre ç’aurait été une mignonne et adorable transition pour lui agripper la tignasse et la noyer dans le bain au sel d’epsom pour soigner les pieds fatigués, Rae elle, a le traitement de faveur. On dira que ce sont les hormones qui décident de qui est dans mes bonnes grâces aujourd’hui – et demain aussi. « Crésus sait ? » « Ouais, il l’a appris avant moi. » attends, ça prend un peu de mise en contexte parce que y’a moyen qu’elle décroche autant que je l’aurais fait de l’histoire si je lui brode pas le truc convenablement. « Ils ont fait des tests après l’accident, tout était okay sauf ça. » si j’ai jamais été douée pour enrober, je le suis au moins un minimum pour statuer les faits. L’accident et ses restes d’élancements dans le bras, ça fait un bon moment déjà et il reste encore des connards de dommages collatéraux. « Je me disais bien aussi que t’avais grossi. » fuck you, qu’il lui lance, mon grand sourire piquant, tête détournée vers elle et battements de paupières en parallèle. « Le pire c’est la gerbe le matin. Le poids rien à battre c’est l’excuse parfaite pour manger jusqu’à l’écœurement. » pas que j’ai un gros appétit non plus, mais on prend ce qu’on peut pour faire rager celles qui comptent leurs calories à l’heure où on se parle. Ouais mesdames, buvez de l’eau et mangez du céleri.

« Je sais pas si je dois te féliciter ou te dire que y’a une solution pour ça... » « Ni l’un ni l’autre. » ils nous demandent quelles teintes de vernis on veut pour nos ongles, à quel point le timing est à chier quand mes prunelles dérivent vers bleu bébé. « Je le garde mais je sais pas si c’est ce qu’il veut. Et par je sais pas je veux dire que j’en ai rien à battre. » qu’il veuille, qu’il veuille pas. Qu’il reste, qu’il se tire. Ce qu’il y a de bien avec le fait de pas avoir eu de père c’est que je m’attends toujours au pire de cette espèce-là. J’ai déjà fait le deuil d’espérer d’avance que Saül soit présent ou non pour tout ça. « Ça doit pas être si compliqué à gérer toute seule. J’ai fait pire. » oh, si seulement tu savais dans quoi tu t’embarques.
Revenir en haut Aller en bas
Raelyn Blackwell
Raelyn Blackwell
le mont des vanités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (23.12.1986) - capricorne ascendant scorpion
SURNOM : Raelyn est le prénom qu'elle s'est choisi, elle est née Rachel-Lynn.
STATUT : Amos a bouleversé toutes ses certitudes : la reine des glaces est loin, désormais. Leur fille, Micah, est née le 26.12.2021
MÉTIER : Boss du Club, la pègre de Brisbane, depuis février 2021. Copropriétaire avec Amos de l'Octopus, un Casino qui a ouvert ses portes en avril 2021.
LOGEMENT : Maintenant à trois, dans un vieil entrepôt transformé en luxueux loft au 721 Daisy Hill Road à Logan City. L'adresse de leur domicile est un secret que le couple garde jalousement.
(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 71f09ad619243a2e8d19bb8ae12ce5e8bc6dd417
POSTS : 20427 POINTS : 3820

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : petit modèle, charismatique, magnétique, il est facile de se faire berner par son charmant minois › diplomate, elle possède des nerfs d'acier › accro à la cigarette, alcoolique à ses heures perdues, elle luttera toute sa vie contre son addiction à la cocaïne › opportuniste et prête à tout pour servir ses propres intérêts, elle possède des notions de bien et de mal bien à elle › terrorisée par la solitude, elle l'a longtemps fuie dans les bras d'inconnus avant de tomber amoureuse d'Amos › a récupéré le contrôle du Club en février 2021, devenant le leader de l’organisation criminelle
RPs EN COURS :
(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 2c812e83f641f81c84131a7d9002751486832595
amelyn #61 & #62 I don't know just how it happened, I let down my guard, swore I'd never fall in love again but I fell hard. You came into my crazy world like a cool and cleansing wave. Before I knew what hit me, baby, you were flowing though my veins. I'm addicted to you, hooked on your love, like a powerful drug I can't get enough of.

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 3c127edd2db06ac22f08a8fa29af15fa2fe6852f
spencer #3 You know there's still a place for people like us, the same blood runs in every hand. Take another walk out of your fake world, please put all the drugs out of your hand. You'll see that you can breathe without no back up, so much stuff you got to understand.

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage Tumblr_inline_pgigblTS1B1tvq6hz_250
parkwell #5 Look me in my eyes, tell me everything's not fine. Oh, the people ain't happy and the river has run dry. You thought you could go free. If you listen real closely, there's a knock at your front door. What you gonna do when there's blood in the water ?

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage V5hk
noreen (scénario libre) Cause I was born, I was born to the night. In the night, I survive all the poison, the pleasure, the highs. Dusk 'til dawn, in the city where the wild things are. When the wolves are out, no doubt they're cryin' out my name.

(07) taylor brothers & cochad #2solas (2016)amos #61ariane #5spencer #3amos #62

UNIVERS ALTERNATIFS :

(03) zombie amelynamelyn UA #4leolyn #2 (UA scythe)

(scénarios libres)
le petit oiseau (Ana de Armas)
pré-liens du Club
pré-liens de l'Octopus


RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage B59055a75dd7112e5443a505e7c79a1ee60cfe76
amelyn I was lost until I found me in you. I saw a side of me that I was scared to, but now I hear my name and I'm running your way. I still look at you with eyes that want you. When you move, you make my oceans move too. It's my desire that you feed, you know just what I need. You got power, you got power over me ☽ 1234567891011121314151617181920212223242526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859606162

POUR INFO :
dialogues en indianred.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard

AVATAR : Lady Gaga
CRÉDITS : harley (avatar) loonywaltz (UB) & harley (crackships)
DC : Megan Williams, l'envol d'Icare (ft. Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/02/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23235-raelyn-you-can-try-to-break-me-i-cut-my-teeth-on-people-like-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t23333-raelyn-blackwell https://www.30yearsstillyoung.com/t24159-raelyn-blackwell

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage Empty
Message(#) Sujet: Re: (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage EmptyJeu 1 Avr 2021 - 9:30



pretty savage
Raelyn Blackwell & @Ariane Parker-Williams (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 873483867

« Si transparente que je suis. » Je hausse les épaules ou, plutôt, ce serait ma réaction si j’étais pas allongée sur une table de massage et si le masseur me rappelait pas à l’ordre d’un pincement dans la nuque. Faut croire que c’est le tarif pour le troisième avertissement ici et, si je m’écoutais, j’aurais déjà mis sa tête à prix et engagé quelqu’un pour s’occuper de son cas mais il paraît qu’il faut que je me détende. Et j’en ai besoin, en toute honnêteté. Ce genre de séance est censée faire du bien mais chaque musclé qu’il touche me tire une grimace de douleur. ”Vous êtes tendue” qu’il me dit, l’autre idiot. Je laisse échapper un rire jaune en me retenant de lui répliquer d’essayer de se sevrer d’une drogue dure tout en traversant un naufrage émotionnel.

D’un désastre émotionnel à un autre et, croyez-moi, je préfère me concentrer sur le sien que sur le mien, nous voilà à partir de la chose qui grandit dans son ventre tout en nous faisant manucurer. Flash info donc et, si je reste de marbre, j’ai presque envie de lui dire qu’elle a gagné le trophé de la vie de merde. Mon coeur est brisé mais, moi au moins, je ne suis pas enceinte. « Ouais, il l’a appris avant moi. » « Coup dur. » sera mon seul commentaire. C’est pas à moi de juger de l’état de leur relation. « Ils ont fait des tests après l’accident, tout était okay sauf ça. » « T’aurais préféré t’être démis une articulation ou cassé la hanche je suppose non ? » Il faut que je me calme avec le sarcasme, c’est ce que dit la petite voix dans ma tête à peu près tous les matins. « Le pire c’est la gerbe le matin. Le poids rien à battre c’est l’excuse parfaite pour manger jusqu’à l’écœurement. » « Charmant. » Je tente d’imaginer Ariane avec un nouveau-né dans les pattes mais je suis forcée d’admettre que j’ai du mal à dessiner la scène. Sauf que la question c’est pas de savoir si moi j’y arrive, mais bel est bien ce qu’elle veut en faire elle, de cette vie qui grandit dans son ventre. A vue d'œil, elle doit avoir au moins encore deux bons mois devant elle pour se décider, et si la plupart des femmes enceintes me détesteraient de poser cette question, je sais qu’elle ne m’en tiendra pas rigueur. « Ni l’un ni l’autre. » Ariane Parker aurait-elle du mal à prendre une décision ? « Je le garde mais je sais pas si c’est ce qu’il veut. Et par je sais pas je veux dire que j’en ai rien à battre. » « Je te demandais surtout si c’était ce que toi tu voulais. Son avis à lui, on s’en cogne. » Dans les faits c’est certainement plus compliqué mais en temps que bonne copine, je suppose que je suis supposée ne m’interesser qu’à elle. « Ça doit pas être si compliqué à gérer toute seule. J’ai fait pire. » Je l’observe un instant sans rien dire, avant de pousser un soupir. « J’arrive pas à savoir si tu seras la pire ou la meilleure mère du monde. Tu seras devant la mienne en tout cas, si ça peut te rassurer. » Parce qu’elle en aura sincèrement quelque chose à foutre, ça transpire par tous ses pores.

Elle a parlé, elle s’est livrée, je suppose que c’est à mon tour non ? Ce sont ça les règles du jeu qu’on joue toute les deux depuis qu’on s’est rencontrées. « J’ai envie de l’embrasser tous les jours.  » Amos, si la transition est malheureuse, elle saura que ça, c’est moi qui joue le jeu. « Il me faut toujours quelques secondes pour me rappeler que j’en ai plus le droit. » Parce que c’est plus ma place, parce que je suis supposée me l’interdire après sa traîtrise, pas avoir envie de le pardonner. « Mais je crois pas que ça te batte. Au moins, j’aurais essayé. »






(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 1949770018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage Empty
Message(#) Sujet: Re: (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage EmptyJeu 22 Avr 2021 - 0:51


« T’aurais préféré t’être démis une articulation ou cassé la hanche je suppose non ? »
« Dans ce cas-là c’était tout au final. »

Ouais bon et l'accident me fait chier on peut changer de sujet ? De quel accident tu parles Ariane ? Des deux voyons, c’est clair, implicite à s’en crever les yeux pour voir quand même. « Je te demandais surtout si c’était ce que toi tu voulais. Son avis à lui, on s’en cogne. » j’ai pas besoin de félicitations pour avoir merder à me protéger convenablement. J’ai pas non plus besoin qu’elle prenne un rendez-vous à la clinique comme une grande meilleure amie au soutien irréprochable. J’ai juste besoin d’arrêter de mener la vie dure aux bras du banc où je suis calée pendant qu’une pauvre dame essaie de gérer mes pieds. « J’en voulais pas. J’en ai jamais voulu. Avant. » avant quoi, ça c’est le mystère. Avant que l’autre connard me laisse tomber amoureuse de lui, sûrement. Avant qu’il soit idiot au point où il laisse sous-entendre pendant une fraction de seconde qu’on pourrait faire quelque chose de bien, avec ça. « J’arrive pas à savoir si tu seras la pire ou la meilleure mère du monde. Tu seras devant la mienne en tout cas, si ça peut te rassurer. » faut croire que le fait de prendre ses distances était pas dans les petits caractères mais bien dans les annexes, une au grand complet. Ça va. J’ai fait mon deuil d’avoir besoin d’un gars pour faire quoi que ce soit de ma vie depuis trente ans (faites le calcul, ça se passe bien d’habitude). « Mets ça dans mon rapport de stage. » Ariane, mère célibataire, à la recherche d’un éditeur et de deux cents balles pour payer ses grammes d’après-accouchement. Je me fais chier.

« J’ai envie de l’embrasser tous les jours.  » et elle se fait chier elle aussi. « Il me faut toujours quelques secondes pour me rappeler que j’en ai plus le droit. » gratter une blessure le monde entier fait pareil. Et je sais bien, que c’est commun, que c’est le genre de trucs que les potes font, qu’on est potes donc les multiplications vont bon train. Amos est aussi stupide que Saül en ce moment à mes yeux, et même si j’ai accepté de lui donner un coup de main avec Rae aujourd’hui, faut qu’elle sache que je suis bien plus dans son team à elle que dans le sien à lui. Sans rancune, Taylor. « Mais je crois pas que ça te batte. Au moins, j’aurais essayé. » ah non mais c’est qu’elle oublie pendant une fraction de seconde que mon boulot c’est d’écrire la romance au 21e siècle quand on est tous des foutus cyniques d’égoïstes qui ne pensent qu’à faire plus mal à l’autre parce qu’on se dit que ça nous fera moins mal à nous. Ou alors je lui ai jamais dit ce que je faisais comme boulot ? Don’t know, don’t care. « Depuis quand pas avoir le droit de faire un truc t’arrête ? » c’est dit dans un soupir, parce que l’entendre va sûrement la faire souffler elle aussi.  « Fais-le. » on a jamais dit que je devais être la plus rAiSonnABLe de nous deux. « Si tu t’en empêches c’est pire. Une fois que ce sera fait, tu pourras passer à autre chose. »

À moins que. « C’est ça le plan, non ? Tourner la page une bonne fois pour toutes ? » à moins que.
Revenir en haut Aller en bas
Raelyn Blackwell
Raelyn Blackwell
le mont des vanités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (23.12.1986) - capricorne ascendant scorpion
SURNOM : Raelyn est le prénom qu'elle s'est choisi, elle est née Rachel-Lynn.
STATUT : Amos a bouleversé toutes ses certitudes : la reine des glaces est loin, désormais. Leur fille, Micah, est née le 26.12.2021
MÉTIER : Boss du Club, la pègre de Brisbane, depuis février 2021. Copropriétaire avec Amos de l'Octopus, un Casino qui a ouvert ses portes en avril 2021.
LOGEMENT : Maintenant à trois, dans un vieil entrepôt transformé en luxueux loft au 721 Daisy Hill Road à Logan City. L'adresse de leur domicile est un secret que le couple garde jalousement.
(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 71f09ad619243a2e8d19bb8ae12ce5e8bc6dd417
POSTS : 20427 POINTS : 3820

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : petit modèle, charismatique, magnétique, il est facile de se faire berner par son charmant minois › diplomate, elle possède des nerfs d'acier › accro à la cigarette, alcoolique à ses heures perdues, elle luttera toute sa vie contre son addiction à la cocaïne › opportuniste et prête à tout pour servir ses propres intérêts, elle possède des notions de bien et de mal bien à elle › terrorisée par la solitude, elle l'a longtemps fuie dans les bras d'inconnus avant de tomber amoureuse d'Amos › a récupéré le contrôle du Club en février 2021, devenant le leader de l’organisation criminelle
RPs EN COURS :
(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 2c812e83f641f81c84131a7d9002751486832595
amelyn #61 & #62 I don't know just how it happened, I let down my guard, swore I'd never fall in love again but I fell hard. You came into my crazy world like a cool and cleansing wave. Before I knew what hit me, baby, you were flowing though my veins. I'm addicted to you, hooked on your love, like a powerful drug I can't get enough of.

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 3c127edd2db06ac22f08a8fa29af15fa2fe6852f
spencer #3 You know there's still a place for people like us, the same blood runs in every hand. Take another walk out of your fake world, please put all the drugs out of your hand. You'll see that you can breathe without no back up, so much stuff you got to understand.

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage Tumblr_inline_pgigblTS1B1tvq6hz_250
parkwell #5 Look me in my eyes, tell me everything's not fine. Oh, the people ain't happy and the river has run dry. You thought you could go free. If you listen real closely, there's a knock at your front door. What you gonna do when there's blood in the water ?

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage V5hk
noreen (scénario libre) Cause I was born, I was born to the night. In the night, I survive all the poison, the pleasure, the highs. Dusk 'til dawn, in the city where the wild things are. When the wolves are out, no doubt they're cryin' out my name.

(07) taylor brothers & cochad #2solas (2016)amos #61ariane #5spencer #3amos #62

UNIVERS ALTERNATIFS :

(03) zombie amelynamelyn UA #4leolyn #2 (UA scythe)

(scénarios libres)
le petit oiseau (Ana de Armas)
pré-liens du Club
pré-liens de l'Octopus


RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage B59055a75dd7112e5443a505e7c79a1ee60cfe76
amelyn I was lost until I found me in you. I saw a side of me that I was scared to, but now I hear my name and I'm running your way. I still look at you with eyes that want you. When you move, you make my oceans move too. It's my desire that you feed, you know just what I need. You got power, you got power over me ☽ 1234567891011121314151617181920212223242526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859606162

POUR INFO :
dialogues en indianred.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard

AVATAR : Lady Gaga
CRÉDITS : harley (avatar) loonywaltz (UB) & harley (crackships)
DC : Megan Williams, l'envol d'Icare (ft. Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/02/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23235-raelyn-you-can-try-to-break-me-i-cut-my-teeth-on-people-like-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t23333-raelyn-blackwell https://www.30yearsstillyoung.com/t24159-raelyn-blackwell

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage Empty
Message(#) Sujet: Re: (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage EmptyVen 23 Avr 2021 - 10:54


pretty savage
Raelyn Blackwell & @Ariane Parker-Williams (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 873483867

« J’en voulais pas. J’en ai jamais voulu. Avant. »
« Tu deviens sentimentale. »

Elle devient ce qu’elle veut à vrai dire, ce sont pas mes affaires. J’étais déjà pas le genre copine de base, je deviendrai certainement pas le genre copine qui juge et regarde de haut. Je regarde du haut le reste du monde, mais pas mes rares élus, eux restent privilégiés et aussi surprenant que ça puisse paraître, Ariane semble avoir rejoint le cercle restreint. « Mets ça dans mon rapport de stage. » « Je suis pas certaine que ça t’aide à mettre les membres du jury dans ta poche. » Et qu’elle n’essaye pas de m’extorquer le nom des dits membres, je suis une tutrice de stage parfaitement impartiale et sans pitié.

Généralement, je suis également aussi fermée qu’une huître lorsqu’il s’agit de mes propres sentiments. Sauf qu’elle joue le jeu la rousse et, si elle me livre des infos sur le merdier qu’est devenu son existence, je peux que lui renvoyer l’ascenseur. Parce que niveau merdier, je me défends bien aussi, même si on oublie la poudre blanche et l’overdose il me reste des choses à raconter. « Depuis quand pas avoir le droit de faire un truc t’arrête ? » Elle marque un point. Sauf que là, c’est moi qui me l’interdit, mais une quelconque loi ou quelqu’un d’autre. Et généralement, j’ai une volonté d’acier, assez pour éviter les conneries quand c’est écrit dessus en police 48 que c’en est une. « Fais-le. » « Je sais que je débute à ce truc de copines pour la vie mais c’est pas là que t’es supposée tout faire pour m’empêcher de retourner voir mon ex ? » Si ça pue l’ironie, c’est parce que c’en est. On sait très bien l’une comme l’autre qu’on est des esprits libres, et que personne empêchera qui que ce soit de faire exactement ce qu’il a décidé de faire. Et entre Amos et moi, c’est bien plus compliqué que ça. « Si tu t’en empêches c’est pire. Une fois que ce sera fait, tu pourras passer à autre chose. » Passer à autre chose. Je ne pense qu’à lui, et ce n’est pas uniquement parce que je passe toutes mes journées sur un bateau avec aucune autre compagnie. Je pensais tout le temps à lui avant aussi, quand il était pas là et que je m’endormais à l’aide de la cocaïne. « C’est ça le plan, non ? Tourner la page une bonne fois pour toutes ? » Je ferme les yeux un instant et même l’esthéticienne qui s’occupe de mes ongles de pied semble retenir sa respiration. « C’était le plan avant. » Avant l’overdose. Avant de le revoir et de le savoir si prêt à chaque seconde. « Mais ça n’a pas vraiment été une réussite. » Tout ce que j’ai fait, c’est me faire un peu plus mal encore. « On sait pas faire lui et moi, juste une dernière fois. » Et si je dois être honnête. « Et j’en ai pas envie. » Tourner la page. Que ce soit la dernière fois. Je déglutis à nouveau avant d'ajouter pour masquer ma gène. « Qu’est ce que ça me ferait pas raconter d’être sobre. »







(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 1949770018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage Empty
Message(#) Sujet: Re: (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage EmptySam 1 Mai 2021 - 18:51


On en est là. « Je sais que je débute à ce truc de copines pour la vie mais c’est pas là que t’es supposée tout faire pour m’empêcher de retourner voir mon ex ? » on en est à parler de nos gars et d’à quel point on les maudit presqu’autant que nous-même de pas les haïr autant qu’on se hait. Conneries. Je préférais quand je nous imaginais jouer les Thelma & Louise à envoyer chier la planète pour passer notre vie en décapotable à courir à notre perte à la première falaise à portée. C’est presque romantique. « Bah, tu m’écouterais pas de toute façon, pourquoi je me ferais chier. » le moindre conseil que je lui donnerais passerait à la trappe, qu’il soit bon ou mauvais. Je le sais, je ferais pareil. Sans rancune, Blackwell.

« C’était le plan avant. » ouais ben c'est ça la vraie vie où peu importe le plan que t’as en tête y’aura jamais rien qui arrivera exactement comme ça doit l’être. Je savais pas que Rae croyait encore au Père Noël. « Tu deviens sentimentale. » sur la même voix, le même ton, le même sourire qui nargue et le même battement de cils que le sien. C’est ça, être assez connes pour tomber amoureuses comme deux folles d’idiots : vous avez remarqué comme tout est au pluriel. Elle, moi, eux ; on est dans le même bordel de bateau. « Mais ça n’a pas vraiment été une réussite. » après c’est relatif. Si elle cherchait une relation où les deux laissent leur égo gagner la guerre même si ça veut dire buter l’autre en face, ils en étaient des champions. Hen, quoi, c’était pas ça la question ? « On sait pas faire lui et moi, juste une dernière fois. » bienvenue au club. Je compte plus le nombre de fois où j’ai foutu Saül dehors, où il me l’a fait à l’envers. « Et j’en ai pas envie. » problème numéro un, le plus évident si on me demande. « Qu’est ce que ça me ferait pas raconter d’être sobre. » « T’as qu’à cligner des yeux deux fois et je règle ça. » une flasque de scotch dans mon sac, un joint de sûreté dans la poche de ma veste, sûrement un reste de poudre à quelque part dans mes affaires – oh. « C’est pas ça qu’il faut dire, hen ? » entre une fille en désintox forcée et une autre qui porte un bébé, non Ariane, c’est pas ça qu’il faut dire.

« Je pense que tu en as pas envie et lui non plus. » la sagesse incarnée, avec des ongles assortis au sang de mes futures victimes. Ils en sont à nous appliquer un masque sur le visage maintenant, ça pique, c’est froid et ça chauffe ; on dirait moi à base d’argile. « Et je pense que si les deux veulent pas que ce soit la dernière fois, y’a pas moins compliqué comme équation. » l’équation est pas compliquée, c’est le reste qui l’est. Et dans leur cas à eux, ça a l’air d’être un foutu ramassis de nœuds emmêlés sans le moindre point de contact qui est pas brûlé à l’acide. « Je sais pas qui de vous deux a décidé que vous aviez pas le droit mais il se mentait à lui-même. » elle prendra aucun de mes conseils, mais ça veut pas dire que j'ai pas le droit d’y aller d’une opinion du revers.


Dernière édition par Ariane Parker-Williams le Dim 9 Mai 2021 - 19:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Raelyn Blackwell
Raelyn Blackwell
le mont des vanités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (23.12.1986) - capricorne ascendant scorpion
SURNOM : Raelyn est le prénom qu'elle s'est choisi, elle est née Rachel-Lynn.
STATUT : Amos a bouleversé toutes ses certitudes : la reine des glaces est loin, désormais. Leur fille, Micah, est née le 26.12.2021
MÉTIER : Boss du Club, la pègre de Brisbane, depuis février 2021. Copropriétaire avec Amos de l'Octopus, un Casino qui a ouvert ses portes en avril 2021.
LOGEMENT : Maintenant à trois, dans un vieil entrepôt transformé en luxueux loft au 721 Daisy Hill Road à Logan City. L'adresse de leur domicile est un secret que le couple garde jalousement.
(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 71f09ad619243a2e8d19bb8ae12ce5e8bc6dd417
POSTS : 20427 POINTS : 3820

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : petit modèle, charismatique, magnétique, il est facile de se faire berner par son charmant minois › diplomate, elle possède des nerfs d'acier › accro à la cigarette, alcoolique à ses heures perdues, elle luttera toute sa vie contre son addiction à la cocaïne › opportuniste et prête à tout pour servir ses propres intérêts, elle possède des notions de bien et de mal bien à elle › terrorisée par la solitude, elle l'a longtemps fuie dans les bras d'inconnus avant de tomber amoureuse d'Amos › a récupéré le contrôle du Club en février 2021, devenant le leader de l’organisation criminelle
RPs EN COURS :
(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 2c812e83f641f81c84131a7d9002751486832595
amelyn #61 & #62 I don't know just how it happened, I let down my guard, swore I'd never fall in love again but I fell hard. You came into my crazy world like a cool and cleansing wave. Before I knew what hit me, baby, you were flowing though my veins. I'm addicted to you, hooked on your love, like a powerful drug I can't get enough of.

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 3c127edd2db06ac22f08a8fa29af15fa2fe6852f
spencer #3 You know there's still a place for people like us, the same blood runs in every hand. Take another walk out of your fake world, please put all the drugs out of your hand. You'll see that you can breathe without no back up, so much stuff you got to understand.

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage Tumblr_inline_pgigblTS1B1tvq6hz_250
parkwell #5 Look me in my eyes, tell me everything's not fine. Oh, the people ain't happy and the river has run dry. You thought you could go free. If you listen real closely, there's a knock at your front door. What you gonna do when there's blood in the water ?

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage V5hk
noreen (scénario libre) Cause I was born, I was born to the night. In the night, I survive all the poison, the pleasure, the highs. Dusk 'til dawn, in the city where the wild things are. When the wolves are out, no doubt they're cryin' out my name.

(07) taylor brothers & cochad #2solas (2016)amos #61ariane #5spencer #3amos #62

UNIVERS ALTERNATIFS :

(03) zombie amelynamelyn UA #4leolyn #2 (UA scythe)

(scénarios libres)
le petit oiseau (Ana de Armas)
pré-liens du Club
pré-liens de l'Octopus


RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage B59055a75dd7112e5443a505e7c79a1ee60cfe76
amelyn I was lost until I found me in you. I saw a side of me that I was scared to, but now I hear my name and I'm running your way. I still look at you with eyes that want you. When you move, you make my oceans move too. It's my desire that you feed, you know just what I need. You got power, you got power over me ☽ 1234567891011121314151617181920212223242526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859606162

POUR INFO :
dialogues en indianred.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard

AVATAR : Lady Gaga
CRÉDITS : harley (avatar) loonywaltz (UB) & harley (crackships)
DC : Megan Williams, l'envol d'Icare (ft. Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/02/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23235-raelyn-you-can-try-to-break-me-i-cut-my-teeth-on-people-like-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t23333-raelyn-blackwell https://www.30yearsstillyoung.com/t24159-raelyn-blackwell

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage Empty
Message(#) Sujet: Re: (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage EmptyDim 2 Mai 2021 - 10:48



pretty savage
Raelyn Blackwell & @Ariane Parker-Williams (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 873483867

« Tu deviens sentimentale. » La balle est récupérée et renvoyée dans mon camp, et c’est de bonne guerre. Je ne pensais jamais recevoir ce genre de remarque et ne rien avoir à dire pour contrer, pour affirmer que c’est faux, que je suis la même qu’autrefois et que je n’ai pas changé. Parce que j’ai changé, pas aux yeux du monde, pas dans la façon dont j’appréhende et je traite la plèbe mais avec lui, je suis différente. Pour lui je suis différente puisqu’au delà de ma tête - c’est elle qui tenait les rennes jusqu’ici et depuis des années - c’est mon coeur qui entre en jeu, et j’ai de plus en plus de mal à continuer à me voiler la face quant à ce qu’il veut. C’est lui qu’il veut. C’est retrouver ce qu’on avait. C’est sa peau qui m’appelle à chaque fois que nous sommes proches l’un de l’autre, ce sont ses lèvres sur lesquelles j’ai envie de fondre.

« T’as qu’à cligner des yeux deux fois et je règle ça. » Je tourne mon visage vers le rousse qui peut-être même sans s’en rendre compte a dévié son regard vers son sac, foutu langage corporel. Ma gorge se serre, mon rythme cardiaque accélère et je tente de pas laisser ma respiration s’emballer. Attention Ariane. On est différentes elle et moi. Je ne suis pas une consommatrice occasionnelle. Je ne suis pas une party girl qui aime se flinguer le cerveau en soirée le week-end. Je suis pas le genre de femme qui aura juste un peu de mal à résister si je replonger. Je suis une junkie, je suis une toxicomane et aujourd’hui, même si je n’ai pas envie de céder à la facilité, je suis plus fragile que je l’ai jamais été. « C’est pas ça qu’il faut dire, hein ? » Je tente d’esquisser un sourire de façade mais ma mâchoire se contracte. « Non, c’est pas ce qu’il faut dire. » Je passe ma main sur mon visage et je repousse quelques mèches de cheveux en arrière de mes ongles maintenant vernis en lilas. « Mais putain je tuerais pour un joint. » Parce que ça c’est autorisé, ou du moins je le pense.

« Je pense que tu en as pas envie et lui non plus. » J’ai pas envie et ça transpire de tout mon être. Mais lui ? Son corps tend vers le mien sur le bateau, mais est-ce plus que du désir ? Qu’un reste de la passion qui fut entre nous ? « Tu lui as parlé ? » J’ai pas envie de lui demander de jouer les rapporteurs. Mais si elle sait, je veux savoir. J’ai pas non plus envie de m’admettre qu’on rate lamentablement le test de bechdel là maintenant tout de suite, à être incapable de parler d’autre chose que des hommes qui partagent notre vie. « Et je pense que si les deux veulent pas que ce soit la dernière fois, y’a pas moins compliqué comme équation. » « Ça c’est la théorie. » C’est la théorie parce que lui comme moi, on a fait des choses qui ont blessé l’autre. C’est la théorie parce qu’on se laisse dévorer par des doutes et des angoisses et parce qu’il ne s’est pas ouvert à moi : je n’ai plus accès au fond de sa pensée. Je ne sais pas ce qu’il veut, et ce qui le retient de s’en emparer. « Je sais pas qui de vous deux a décidé que vous aviez pas le droit mais il se mentait à lui-même. » « C’était moi. » C’est moi qui lui ait demandé de quitter mon appartement et dit que je ne voulais plus le revoir, après ses révélations. « Mais c’était aussi lui. » Parce que c’est lui qui m’ a menti depuis le début. C’est lui qui a changé les règles du jeu. « Et c’est plus compliqué que la théorie parce qu’on s’est tout les deux fait beaucoup de mal. Et que je peux gérer mes blessures et leur cicatrisation, mais pas les siennes. » Surtout si j’en connais pas l’étendue. « Mais je parle à une spécialiste non ? » Parce que je ne connais pas les détails de sa relation avec Crésus, on est pas ce genre de copines, mais que je sais encore un peu lire les gens. Et Ariane, en termes de blessures, elle m’a l’air d’en tenir une couche.






(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 1949770018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage Empty
Message(#) Sujet: Re: (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage EmptyLun 10 Mai 2021 - 4:25


« Non, c’est pas ce qu’il faut dire. » bah dommage je l’ai dit on efface tout on recommence ? « Jolie teinte. » ma voix chante et mon coup d’œil suit ses doigts lilas d’été, qui font genre un aller simple sur sa tête va réparer les restes de ses dommages collatéraux. Naïve petite créature. « Mais putain je tuerais pour un joint. » « T’as toujours été la plus dramatique de nous deux. » c’est rien, un joint. C’est un peu d’herbe et l’assurance de mieux dormir. J’ai tout en poche, elle a même pas à demander. L’enseigne ‘ne pas fumer’ nous nargue, je tends la jambes pour qu’on finisse mes pieds.

Et parce qu’un sujet qui fâche ne vient jamais seul, voilà qu’Amos prend tout la place sur ses lèvres comme les miennes. « Tu lui as parlé ? » « Ouaip. » j’aime pas mentir quand ça m’assure pas d’en sortir avec mieux. Ici, ça me sert à rien de faire de dire qu'il a pas abordé le sujet Rae, compte tenu du fait que c’est moi qui est là, avec elle. Je suis pas conne, j’aurais pas dit oui juste pour dire oui, ça me prenait de la substance, de la matière. Et ça lui en prend à elle aussi. « J’en dirai rien mais j’te parlerais pas de ça si c’était une perte de temps. » une perte de temps pour moi, d’amener la conversation si elle peut rien en tirer. Une perte de temps pour elle aussi, quand Rae et moi on est faites du même bois et que je suis persuadée qu’elle serait parfaitement capable de se tirer d’ici si je lui parlais de son gars rien que pour faire la conversation. Y’a matière, elle aura pas les mots exacts parce qu’il était même pas foutu de les dire convenablement, mais y’a un truc. Qu’elle s’accroche et lui avec, parce que je le ferai certainement pas pour eux.

« Ça c’est la théorie. » ouais, ouais, qui ici suit le plan à la lettre, qui ici prend bien plus plaisir à le regarder brûler. « C’était moi. » ah, j’aurais presque parié que c’était - « Mais c’était aussi lui. » voilà. Y’a un peu d’eux deux dans leur bordel, c’est pas étonnant, ça leur ressemble. « Tu vois quand je te disais que vous aviez des atomes crochus. » mes paupières battent la mesure, elle va finir par me cogner et je pourrai pas dire que je suis surprise. « Et c’est plus compliqué que la théorie parce qu’on s’est tout les deux fait beaucoup de mal. Et que je peux gérer mes blessures et leur cicatrisation, mais pas les siennes. » « Personne te le demande. C’est un grand garçon, il peut désinfecter ses coupures à côté de toi pendant que tu fais pareil avec les tiennes. » c’est là où je décroche. Ouais, je suis loyale et ouais, ceux qui sont dans mon cercle rapproché le savent mieux que quiconque – mais je vais certainement pas me laisser crever en réparant les autres. Question de priorisations. « Mais je parle à une spécialiste non ? » son sourire fait écho au mien, jolie passe par la joueuse adversaire, tout est smooth sur le terrain. « Le truc c’est de pas prendre son calvaire sur tes épaules. » Saül et son bordel ambulant sont deux choses différentes et distinctes. Ça fait pas de moins une meilleure amante si je ramasse ses pots cassés à sa place. Ça fait de moi son esclave. « T’es là, t’aides où tu peux, tu gères. » je veux être son alliée – pas sa potiche. Sa potiche qu’il a foutue enceinte avant de faire genre je suis pas sûr que ce sont vraiment mes responsabilités, more like. « Mais tu fous ton masque à oxygène avant de penser au sien. » Ariane Parker, la voix d'une génération. J’ai Gandhi sur haut-parleur, vous saviez pas ?

Et j’ai aussi à cœur de pas alourdir la journée en parlant juste des ratés desquels on est amoureuses comme deux idiotes. « Tu préfères l’exfoliant au sable ou l’enrobage avec les algues ? » ça, c’est beaucoup plus important.
Revenir en haut Aller en bas
Raelyn Blackwell
Raelyn Blackwell
le mont des vanités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (23.12.1986) - capricorne ascendant scorpion
SURNOM : Raelyn est le prénom qu'elle s'est choisi, elle est née Rachel-Lynn.
STATUT : Amos a bouleversé toutes ses certitudes : la reine des glaces est loin, désormais. Leur fille, Micah, est née le 26.12.2021
MÉTIER : Boss du Club, la pègre de Brisbane, depuis février 2021. Copropriétaire avec Amos de l'Octopus, un Casino qui a ouvert ses portes en avril 2021.
LOGEMENT : Maintenant à trois, dans un vieil entrepôt transformé en luxueux loft au 721 Daisy Hill Road à Logan City. L'adresse de leur domicile est un secret que le couple garde jalousement.
(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 71f09ad619243a2e8d19bb8ae12ce5e8bc6dd417
POSTS : 20427 POINTS : 3820

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : petit modèle, charismatique, magnétique, il est facile de se faire berner par son charmant minois › diplomate, elle possède des nerfs d'acier › accro à la cigarette, alcoolique à ses heures perdues, elle luttera toute sa vie contre son addiction à la cocaïne › opportuniste et prête à tout pour servir ses propres intérêts, elle possède des notions de bien et de mal bien à elle › terrorisée par la solitude, elle l'a longtemps fuie dans les bras d'inconnus avant de tomber amoureuse d'Amos › a récupéré le contrôle du Club en février 2021, devenant le leader de l’organisation criminelle
RPs EN COURS :
(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 2c812e83f641f81c84131a7d9002751486832595
amelyn #61 & #62 I don't know just how it happened, I let down my guard, swore I'd never fall in love again but I fell hard. You came into my crazy world like a cool and cleansing wave. Before I knew what hit me, baby, you were flowing though my veins. I'm addicted to you, hooked on your love, like a powerful drug I can't get enough of.

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 3c127edd2db06ac22f08a8fa29af15fa2fe6852f
spencer #3 You know there's still a place for people like us, the same blood runs in every hand. Take another walk out of your fake world, please put all the drugs out of your hand. You'll see that you can breathe without no back up, so much stuff you got to understand.

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage Tumblr_inline_pgigblTS1B1tvq6hz_250
parkwell #5 Look me in my eyes, tell me everything's not fine. Oh, the people ain't happy and the river has run dry. You thought you could go free. If you listen real closely, there's a knock at your front door. What you gonna do when there's blood in the water ?

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage V5hk
noreen (scénario libre) Cause I was born, I was born to the night. In the night, I survive all the poison, the pleasure, the highs. Dusk 'til dawn, in the city where the wild things are. When the wolves are out, no doubt they're cryin' out my name.

(07) taylor brothers & cochad #2solas (2016)amos #61ariane #5spencer #3amos #62

UNIVERS ALTERNATIFS :

(03) zombie amelynamelyn UA #4leolyn #2 (UA scythe)

(scénarios libres)
le petit oiseau (Ana de Armas)
pré-liens du Club
pré-liens de l'Octopus


RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage B59055a75dd7112e5443a505e7c79a1ee60cfe76
amelyn I was lost until I found me in you. I saw a side of me that I was scared to, but now I hear my name and I'm running your way. I still look at you with eyes that want you. When you move, you make my oceans move too. It's my desire that you feed, you know just what I need. You got power, you got power over me ☽ 1234567891011121314151617181920212223242526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859606162

POUR INFO :
dialogues en indianred.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard

AVATAR : Lady Gaga
CRÉDITS : harley (avatar) loonywaltz (UB) & harley (crackships)
DC : Megan Williams, l'envol d'Icare (ft. Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/02/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23235-raelyn-you-can-try-to-break-me-i-cut-my-teeth-on-people-like-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t23333-raelyn-blackwell https://www.30yearsstillyoung.com/t24159-raelyn-blackwell

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage Empty
Message(#) Sujet: Re: (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage EmptyMer 12 Mai 2021 - 11:14


pretty savage
Raelyn Blackwell & @Ariane Parker-Williams (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 873483867

« Jolie teinte. » Mes doigts quittent mon cuir chevelu et viennent pianoter contre l'accoudoir du siège où je suis confortablement installée sans pour autant me sentir à ma place. En guise de réponse, elle n’a le droit qu’à un immense sourire, trop surjoué pour être autre chose que sarcastique. « T’as toujours été la plus dramatique de nous deux. » « Je suis surtout la plus incontrôlable de nous deux en la matière. Crois moi sur parole. » Si je touche à quelque chose de plus fort qu’un joint, quelque chose qu’elle a certainement dans son sac, elle va rencontrer une toute autre personne que moi même je n’ai plus envie de fréquenter.

« Ouaip. J’en dirai rien mais j’te parlerais pas de ça si c’était une perte de temps. » Elle lui a parlé donc et je suis obligée de ravaler ma curiosité avec amertume. Bien sûr, elle perdrait mon respect si elle me disait tout des confessions faites par Amos. Pour autant, je brûle de tout savoir. Lui a-t-il dit que je lui manque ? Était-ce plus subtil que ça ? Est-ce une déduction de la rousse ou bien mon ancien amant s’est-il épanché sur combien il est difficile de vivre avec moi sans pouvoir me toucher, me prendre dans ses bras ou m’embrasser ? Suis-je la seule à ressentir ça ? Non, d’après la rousse, mais puis-je lui faire confiance pour ne pas déformer la réalité pour une version plus facile à entendre ? « Tu vois quand je te disais que vous aviez des atomes crochus. » On en a toujours eu. L’attraction entre nous deux a été une évidence et l’attachement et de plus nobles sentiments se sont installés dans que personne ne les ait invités, la faute à cette même évidence. « Ça a jamais été le manque d’atomes crochus le problème. » Ce sont les mensonges qui nous ont séparé. C’est la violence de ma réaction face à la vérité. « Personne te le demande. C’est un grand garçon, il peut désinfecter ses coupures à côté de toi pendant que tu fais pareil avec les tiennes. » A mes yeux, nous avons besoin de l’autre pour le faire puisque, seul dans notre coin, nous nous faisons plus de mal qu’autre chose. « Le truc c’est de pas prendre son calvaire sur tes épaules. T’es là, t’aides où tu peux, tu gères. Mais tu fous ton masque à oxygène avant de penser au sien. » « Et ça marche comment jusqu’ici pour toi ce mode de fonctionnement ? » Je suis novice en termes de relation, Amos m’a trop souvent reproché d’être égoïste et ce qu’elle décrit semble s’en rapprocher. « Et si je savais pas pardonner ? Et si j’avais besoin de lui pour ça ? » J’ai envie de le faire. J’ai envie de passer l’éponge sur les mensonges et la trahison ou, plutôt, j’en ai besoin. Mais entre le vouloir et savoir comment m’y prendre, il y a un fossé que je ne suis pas certaine de savoir traverser : je ne suis pas câblée pour ça. Avant lui, je n’approchais pas les complications du genre.  

« Tu préfères l’exfoliant au sable ou l’enrobage avec les algues ? »
« Je préfère me débarrasser de ces racines, ça casse le mythe. »

C’est supposé être une journée entière dédiée à mon bien être non ? N’ai-je pas le droit d’être exigeante et/ou insupportable ? « Et je me disais que la séance d’UVs te ferait pas de mal, mais ça doit pas être recommandé dans ton état. »






(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage 1949770018:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage Empty
Message(#) Sujet: Re: (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage (Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(Raelyn&Ariane #3) • Pretty savage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-