AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-13%
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
20.95 € 23.95 €
Voir le deal
-17%
Le deal à ne pas rater :
WD – My Passport 2To Noir – Disque dur externe portable
79.99 € 95.99 €
Voir le deal

 burn all the bridges between us (cameron #2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Livia Visconti
Livia Visconti
la famille décomposée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-cinq ans.
STATUT : célibataire, maman d'un petit garçon né en janvier 2017 et séparée de cameron depuis mars 2019.
MÉTIER : propriétaire et gérante d'une épicerie bio, natura verde (logan city).
LOGEMENT : #402 beachcrest road (bayside), un petit duplex à deux pas de la plage.
burn all the bridges between us (cameron #2) 200
POSTS : 730 POINTS : 445

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : italienne, s'est installée en australie à vingt-trois ans ≈ craint souvent de renvoyer le stéréotype d'une maman parfaite et d'une femme accomplie, alors que ce n'est pas si simple ≈ rongée par le regret de n'avoir eu qu'un fils, elle qui rêvait d'une famille nombreuse.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
burn all the bridges between us (cameron #2) Dddg
CAMIVIA › #1 (fb) & #2if i walk down this hallway tonight, it's too quiet, so i pat through the dark and call you on the phone. push your old numbers and let your house ring, till i wake your ghost.

burn all the bridges between us (cameron #2) Htap
FAMILY › vitto #2 & nino #2i know your anger about the stories you told, they blacken my name, it doesn't make a difference at all. so stay, if only i could try to explain, then we'll have it all and must stop slipping away.

(09)
ginnymalleenia #2cameron #2vitto #2nino #2
(flashbacks)
ciankeithezracameron #1

(univers alternatifs)
amos

RPs TERMINÉS :
burn all the bridges between us (cameron #2) 2xkc
(2020) mariussimoncharlievictoiremalleenia #1joshnino #1jesscarlislevitto #1
AVATAR : alicia vikander.
CRÉDITS : wildheart (ava), tumblr (gifs), captain rogers (dessin), loonywaltz (ub), me (code signa).
DC : clyde.
INSCRIT LE : 28/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29904-livia-leave-all-my-ghosts-behind https://www.30yearsstillyoung.com/t32068-livia-clyde-set-a-fire-in-my-head-tonight https://www.30yearsstillyoung.com/t31074-livia-visconti

burn all the bridges between us (cameron #2) Empty
Message(#) Sujet: burn all the bridges between us (cameron #2) burn all the bridges between us (cameron #2) EmptyDim 8 Nov - 16:52


CAMERON & LIVIA
Burn all the bridges between us
You made this mess and left me with the pieces
Now I wanna burn all the bridges between us
I can't focus, I can't forget
I've been thinking too much lately


Cela faisait quelques heures que l’italienne prenait son mal en patience et contenait tant bien que mal la colère et les reproches qui ne demandaient que la présence de Cameron pour franchir la barrière de ses lèvres. Comme à leur habitude, les deux parents avaient convenu que la semaine de garde prendrait fin le dimanche en fin d’après-midi, et Livia attendait donc avec une impatience toute particulière que le père de son fils franchisse la porte de chez elle, sans doute bien loin de se douter de ce qui l’attendait. Si la question avait posée à Livia, elle aurait répondu qu’elle avait rarement été autant en colère contre son ex-compagnon, quand bien même la raison était loin d’être vitale - mais l’histoire que son fils lui avait raconté d’un air naïf et presque fier avait suffit à faire resurgir son inquiétude maternelle qu’elle avait pourtant appris à réfréner depuis le temps qu’ils se partageaient la garde. Les premières fois, elle avait eu un mal fou à voir son fils la quitter pour une semaine entière, même s’ils avaient fait les choses graduellement, s’autorisant des petites incursions chez l’un ou l’autre pour ne pas trop déstabiliser le petit. Maintenant qu’ils étaient séparés depuis plus d’un an, et quand bien même quelques petits couacs réguliers les avaient mené à s’expliquer, leur dynamique fonctionnait plutôt bien - ou du moins, aussi bien que cela puisse aller pour une famille désormais désunie. Pour le bien de Gabi, Cam comme Livia avaient fait de nombreux efforts, et la jeune mère se forçait souvent à ne pas faire trop de remarques, certaine que ses mots seraient presque délétères si elle avait tendance à brusquer Cam, qui était en soit tout aussi légitime qu’elle vis-à-vis de Gabi, même si elle avait encore parfois du mal à l’accepter. Collée depuis sa naissance à son fils, elle avait parfois l’impression qu’elle savait mieux faire, et il lui avait été difficile de lâcher prise sur de nombreux points.

Cependant, cette fois, elle se savait dans son bon droit et n’avait aucune intention de réfréner les remarques amères qu’elle avait en stock pour Cam, dont la responsabilité devait être remise en question. Elle avait attendu qu’il passe la porte, prenant place dans l’appartement comme il avait l’habitude de le faire le temps qu’ils puissent échanger sur la semaine passée, avant de se lâcher enfin, après l’avoir brièvement salué. Gabi n’était pas loin, et il n’y avait que sa seule présence qui l’empêchait de crier ou même d’insulter son ex, qu’elle prenait réellement pour un gamin sur ce coup-là. “Dis-moi, pourquoi est-ce que Gabi m’a expliqué pendant deux minutes à quel point la bière de chez Papa est trop bonne?” Ses mains avaient accompagné ses paroles pour former des guillemets, qui n’étaient cependant pas nécessaires pour faire passer la teneur de l’information, le ton de l’italienne étant bien assez sec pour que Cam comprenne qu’il avait du soucis à se faire. “Depuis quand tu laisses ton fils boire de l’alcool quand t’invites des gens?” Que cela soit volontaire ou non, d’ailleurs. La question n’était pas réellement de savoir s’il l’avait laissé goûté en son âme et conscience, ou s’il avait tourné la tête une seconde de trop, mais plutôt le fait que le petit avait trouvé un moyen de plonger ses lèvres dans l’alcool. “Il a trois ans et demi!” Comme si Cam ne le savait pas, mais il semblait bon à Livia de remuer le couteau dans la plaie, et lui rappeler une fois de plus à quel point elle ne prenait pas vraiment ça à la légère.
@Cameron Parrish


~ :
 
Revenir en haut Aller en bas
 

burn all the bridges between us (cameron #2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: bayside :: logements
-