AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 baby it's halloween, and we can be anything | willer #32

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saül Williams
Saül Williams
l’imposteur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante-cinq ans. S'est arrêté de compter à quarante. (10/08)
SURNOM : Ses associés le surnomment 'coccodrillo', mais surtout pas devant lui.
STATUT : Joue avec le feu.
MÉTIER : CEO de Michael Hills, une entreprise qui gère plusieurs joailleries un peu partout dans le monde.
LOGEMENT : #04 Redcliffe, un appartement partagé avec Ariane qu'ils appellent 'La Serre'.
baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Dfca94d91819a52d56ba695a1363ef30
POSTS : 1037 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Dépense toujours sans compter - à tort ✵ Fin négociateur ✵ N'a absolument aucune patience ✵ Piètre bricoleur, manque d'imagination, cartésien obtus, cuisinier hors-pair ✵ Premier né, sa fratrie est tout, n'admettra pourtant jamais l'amour qu'il porte aux siens ✵ Plutôt solitaire, s'entoure peu ✵ Addict aux jeux d'argent ✵ A un crocodile tatoué sur l'omoplate gauche, vestige laissé par Auden ✵ Père officiel de Cosimo, il n'est pourtant pas son géniteur
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Hcmq
WILLER #5, #7, #16, #17, #21, #24 & #25 ✵ I met a girl who was vivid and kind, not like the ones I usually find. We watched a poem, she lays her head down. On to my shoulder, she laid her crown.

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Marion-cotillard-gif-12
SAÜLISE #11 (ua) & #14 ✵ If thine is the glory, then mine must be the shame. You want it darker - we kill the flame.

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 200729120509389952
FAMIGLIA savannah #1, saülden #12, anastasia #2 & famiglia #2 ✵ We told you this was melodrama. Oh, how fast the evening passes, cleaning up the champagne glasses.

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 2wY3
UA's versailles, sill, lcdf #2 & saülden #11 ✵ I don't sleep.
RPs EN ATTENTE : baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 D5ae53b6ad413e63c832c7ac4a40b65193687e7fr1-320-181_00
THE YŌNKOscenarii libres

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 1602390457-oh-no
RPs TERMINÉS : willer #31 (ua)willer #30 (ua)willer #29 (ua)willer #27 (ua)willer #26 (ua)willer #22bro's parkerwiller #17willer #21repas #1amoshalseysaülise #6saülise #13ivy #1willer #20saülden&anastasialcdf #1willer #19willer #18saülise #9saülden #10willer #14saülise #5willer #13soppy #1willer #11willer #10chaos #3yele #2chaos #2chaossebastiankaitlynwiller #6saülise #4saülise #2willer #3willer #2willer #1saülinny #1 (fb)yelesaülden #2maprsaülise #1daniel #1sixtinethe rich (skylar, aaron, james)saülden #1

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 PointedFatalCopepod-size_restricted

Abandonnés:
 

PSEUDO : Ocy
AVATAR : Leonardo DiCaprio
CRÉDITS : jamie (ub).
DC : Léo le lionceau & Victor le renard.
INSCRIT LE : 23/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28061-aut-caesar-aut-nihil-saul https://www.30yearsstillyoung.com/t30923-and-remember-that-bad-times-are-just-times-that-are-bad https://www.30yearsstillyoung.com/t28103-saul-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t30372-saul-williams

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Empty
Message(#) Sujet: baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 EmptyLun 9 Nov 2020 - 21:54



Il est arrivé en premier, pour une fois, à la Serre. Chez eux. Il n’ira pas jouer avec l’argent qui lui reste, cette nuit. L’effort est de mise et lorsqu’il met la table, c’est avec le coeur. Pas de vin, bien sûr, Ariane n’y a plus droit depuis qu’elle porte la huitième merveille du monde en son sein. Tout est presque prêt quand elle ouvre la porte du petit appartement. Saül a encore le torchon sur l’épaule lorsqu’il passe dans le salon. « C’était ton tour. Mais j’ai fait à manger quand même. » Il y a des semaines que Saül ne s’était pas posé pour cuisiner un peu, trop occupé par le travail et les autres choses qui entraient tout en haut de la liste de ses priorités. « Ne râle pas. » L’italien s’approche à pas de loup pour l’embrasser, son épouse encore dans l’embrasure. Un baiser seulement, timide et sur la joue. En ce moment, c’est un peu électrique - pas forcément dans le bon sens du terme.

« Et j’ai fait des courses aussi. » Saül avait l’air absolument ridicule, dans ce magasin miteux, à farfouiller dans les rayons à la recherche de quoi préparer une soirée d’halloween. Il en a eu l’idée dans la matinée, terrassé par le mal de dos provoqué par sa nuit sur le canapé de son bureau. D’un pas décidé, Saül se dirige vers le sac en plastique qui contient tous les trésors qu’il a pu ramener. Sa main attrape, au hasard, une palette de toutes les couleurs et un tube de latex. Il n’a pas l’air très convaincu par son éclair de génie, déjà assez effrayé à l’idée de mettre du latex sur ses joues mal rasées.

Il n’a acheté des bonbons que pour eux, certainement pas pour partager avec les gamins de l’immeuble. C’est eux qui leur feront peur, pas le contraire. Saül a toujours détesté cette fête stupide mais “très bonne pour les affaires”. C’est une célébration à laquelle il n’a daigné participer qu’une fois, lorsque Cosimo était encore très jeune. Lui n’était pas déguisé, évidemment. Cosimo devait être en squelette, quelque chose comme ça. C’est autre chose maintenant qu’il est dans un lit d’hôpital et même s’il en sortira probablement indemne, l’épreuve est rude. Comme si le quarantenaire avait, en plus, besoin de rajouter un peu de sel à sa petite vie monotone. Le sort lui rit au nez et bientôt, Saül se mettra à croire en l’existence du karma - il l’aura bien cherché.

L’instant d’après, l’homme d’affaires retourne en cuisine chercher les assiettes, dressées comme dans un grand restaurant. « Joyeux Halloween. » C’est écrit jusque dans les plats, en italien et en français.


bloom later
When you're gone, sky turns crimson. So I wait for the dawn 'til I - every time you shine, you help me define, how to remind myself what it's worth. Even when it rains, I need your little rays. Some things never change even when they hurt.







Revenir en haut Aller en bas
Ariane Parker
Ariane Parker
la langue de vipère
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (15/04)
SURNOM : aucun n'est approuvé par l'église.
STATUT : when the party's over.
MÉTIER : auteure à temps partiel, animatrice de podcast à temps perdu, biatch à temps plein.
LOGEMENT : tantôt au #623 water street avec le pire merdeux de l'univers aka son parfait grand frère, mais de plus en plus souvent à la Serre au #04 victoria avenue à faire de la vie de coccodrillo un enfer.
baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 D140f80caffa406485fab28ad0bf432a
POSTS : 4208 POINTS : 235

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : S’attache très rarement, très difficilement. ▲ Préfère et de loin passer du temps seule qu’entourée. ▲ Se passionne pour les plantes et la cuisine. ▲ Malgré les apparences, elle a vraiment à cœur le peu de personnes qui l'entourent. ▲ Vient tout juste de rencontrer son (connard) de père et d'apprendre qu'elle a un demi-frère. ▲ A publié un livre où elle réécrit la fin d'histoires d’amour bousillées, bosse sur une nouvelle sur les mornings after actuellement ▲ Aucun diplôme, elle a quitté l’école pour devenir roadie.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Hcmq
WILLER #15 (ff)WILLER #24 (fb)WILLER #25WILLER #28 (ua)
Take me to the rooftop & tell me love is endless, don't be so pretentious. If you need me, wanna see me, better hurry 'cause I'm leavin' soon.

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Giphy
WYRIANE #1WYRIANE #2
Flames climbed out of every window and disappeared with everything that we held dear. We shed not a single tear for the things that we didn't need ; 'cause we knew we were finally free.

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Tumblr_inline_mhxir8sdsJ1qz4rgp
ARIELE #1
All these blessings all these burns, we're godless underneath the covers. Search for pleasure search for pain, we unfurl our flag, ruthless. Black heart why would you offer more?

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Xt1o
ARYDE feat. cool & the gang #2
We could get lost like I've never been told. Spin me all the way around & don't say it doesn't matter. That doesn't have to make it through the night ; two wrongs don't have to make a right.

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 7yjy
ARIETOCALYPSE #15ARIET #16 (fb)
Dead-end girl for a dead-end guy, now your life drains on the floor. Don't utter a single word ; should have seen the end a-comin' on, a-comin'. I'll be seeing you again, I'll be seeing you in Hell. Die, die, die my darling.

red wedding (ff)Amos #3Bffs #2Rae #2Swann #3Jill #2Parkerrsrsrsrsrs (fb)Liam #2Liam (fb)

(12/10)



RPs TERMINÉS : LysanderJamie Tad (fb) Rose #1DebraNYE#teambastonJamie #2TheaTeam GQAAPtadriane #2NinoKane (fb)Vittorio (fb)ColeCharlieLiamtadriane #3TC #3MariannaParamoreVittorio #1ClaraLiam #2St. PatMickeyJamie #3ChariadEdwardSageTadriane #4Aria #1Vittariane #2Owen #2GaïaJoeyMariusLevriane #1Kariane #3Karvishertadriane #5#teamaperokariane #4levriane #4kane's bdAsher#2Karvi #2Kariane #5 (fb)Kariane #6Kariane #2Levriane #2Arfie #1 (&Jules)Vittariane #3Kariane #8 (fb)Kariane #7 (fb)Levriane #6Hassan (fb)Levriane #7 Karvi(sher) #4Kariane #9Auden (fb)Alex (fb)Levriane #8Owen #3Ariet #1 (fb)Levriane #3Levriane #5 (fb)Caelan #1Ariet #2Kariane #10Kariane #11Levriane #9Levriane #10Arfie #2 (fb)LevrigrathJillJoey #2TimAriet #4FreyaCharlevrianeJulesAriwen #4Tob (fb)ArielJamesonCíanNino (fb)Tim #2Levriane #11Ariet #3 (ua)Hugogogo (fb)Willer #1Ariet #6Ariet #5 & Carter (fb)Willer #2Ariet #8Ariet #9Willer #3Ariet #7 (fb)Ariet #10Ariet #11Willer #6Swann #2AmosChaosAsh & Jet (fb)LéoRobin (df)Lucia #2IvyHugogogo #2HalseyWiller #10Willer #11 Arietocalypse #13Willer #13Clyde (fb)Amos #2Willer #14Willer #17Willer #5Willer #7LouisaBFFsAuden #8Willer #16Willer #21 (fb)RaeWiller #22Mummiller #26 (ua) Mummiller #27 (ua) Mummiller #29 (ua) Mummiller #30 (ua) Mummiller #31 (ua)
PSEUDO : hub
AVATAR : rose leslie baby
CRÉDITS : avenged in chains ♡ / starfished
DC : gin la gamine, matt le big bro', jack le bohème & chloe l'étincelle
INSCRIT LE : 10/06/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t15563-ariane-i-think-she-knows https://www.30yearsstillyoung.com/t30268-two-of-us-on-the-run https://www.30yearsstillyoung.com/t15817-ariane-parker https://www.30yearsstillyoung.com/t16257-ariane-parker

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Empty
Message(#) Sujet: Re: baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 EmptyLun 9 Nov 2020 - 22:46



C’était une bonne journée. L’ambiance d’Halloween rendait ça toujours mieux en vrai, justifiant toutes mes idées de merde pour terroriser la Terre en entier que j’alignais les unes à côté des autres sans la moindre culpabilité. J’ai provoqué une quasi crise cardiaque à Sophie en sortant de sous son bureau en criant au meurtre. J’ai fait flipper un duo de jeunes premières au club de boxe en leur racontant des conneries aussi inventées que flippantes au sujet de l’entraîneur suppléant du jour. J’ai fait des coups au téléphone en changeant ma voix pour une d’outre-tombe à maman sur le chemin du retour et j’ai planqué des fausses araignées qui ont l’air foutument vraies dans les baskets de Swann entre-temps. Je le disais et je le dirai encore ; j’adore utiliser le 31 octobre comme raison suffisante pour me transformer en ange du chaos.

« C’était ton tour. Mais j’ai fait à manger quand même. » à peine le temps de laisser mes clés sur la table de l’entrée qu’il apparaît comme si de rien n’était, comme s’il vivait ici pour vrai et pas à son bureau ces derniers temps. La Serre lui va bien au teint à Saül, dommage qu’il soit trop con ces jours-ci pour le réaliser tout seul. « Ne râle pas. » « Si tu m’embrasses encore comme ça, c’est vrai que je vais râler. » mes doigts attrapent pour une première tentative le linge vaisselle sur son épaule et pour une seconde le pan de sa chemise le temps de le ramener à moi pour vrai. C’est une bonne journée, donc. Je râle pas, je suis trop occupée à l’embrasser comme ne le ferait pas une amie ou une voisine. Qu’il le voit comme des salutations à saveur de “quand est-ce que t’arrêtes de t’éclater les lombaires et que tu (re)viens vivre ici?”

Ses pas filent vers ses victuailles du jour, je pique des bonbons en comptant mentalement le nombre de secondes que ça prendra avant qu’il me mette en garde contre le potentiel mortel d’un pauvre paquet réduit de Smarties. « Et j’ai fait des courses aussi. » « Dis-moi tout dans les moindres détails. » le regard brillant, la bouche en cœur. Il s’est trompé de fête parce que là, c’est Noël à l’avance de l’imaginer faire les courses. Saül peut bien sillonner l’appartement en entier, y’a à peine un mètre qui nous divise le temps que mes prunelles acérées finissent par constater l’étendue des achats qu’il a bien pu faire dans des magasins à grande surface qu’il a dû mille fois qualifier de pièges à paysans.

« Joyeux Halloween. » ah non, c’est Halloween de nouveau. Le maquillage entre ses paumes fait place à un dîner cuisiné de ses mains qui sentait bon même dans la cage d'escaliers menant à ici. Du bout des doigts j’attrape de la plus impolie des façons une bouchée et une autre. Ma façon à moi de lui montrer mon degré d’appréciation. « Est-ce que t’as pris un panier? » et elles commencent, les questions et l’interrogatoire au grand complet. « Combien de fois tu t’es lavé les mains après? » ses mains que je dégage des miennes, m’installant sur ses cuisses et rapprochant mon assiette de la sienne quand m'asseoir sur la chaise qui m’est réservée à l’autre extrémité de la table me semble obsolète. « Tu t’es battu avec combien de parents en leur volant leurs choix de bonbons et de maquillage? » sa palette et son latex que je déballe d’un geste vif et rapide, cherchant la seconde d’après le meilleur endroit sur son visage pour commencer le carnage. « T’as pris quoi comme costume? Si c’est un truc de couple je hurle. » une paume étire sa joue d’un côté, l’autre tourne son visage vers la gauche avec un minimum de délicatesse. Sa barbe de trois jours que j’embrasse au même titre que sa mâchoire avec.

À son oreille, je me moque, le rassurant au mieux, fausse au possible. « Je garde ta crinière de prince pour la fin, t’inquiètes pas. » mes doigts ont déjà repéré les crayons à colorier qui fonctionnent autant sur la peau que sur les cheveux. Quelle douce coïncidence.



    Big talker take a number, I've got all day to wipe the smile off your face. And if I win, you're done with all this ; isn't that what you want? Catch up to me is to cheat & there is no veto. What's done is done with all your tricks - I'm not wishing you luck. Hey Romeo, put on your running shoes. I'm ready to go.









Revenir en haut Aller en bas
Saül Williams
Saül Williams
l’imposteur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante-cinq ans. S'est arrêté de compter à quarante. (10/08)
SURNOM : Ses associés le surnomment 'coccodrillo', mais surtout pas devant lui.
STATUT : Joue avec le feu.
MÉTIER : CEO de Michael Hills, une entreprise qui gère plusieurs joailleries un peu partout dans le monde.
LOGEMENT : #04 Redcliffe, un appartement partagé avec Ariane qu'ils appellent 'La Serre'.
baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Dfca94d91819a52d56ba695a1363ef30
POSTS : 1037 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Dépense toujours sans compter - à tort ✵ Fin négociateur ✵ N'a absolument aucune patience ✵ Piètre bricoleur, manque d'imagination, cartésien obtus, cuisinier hors-pair ✵ Premier né, sa fratrie est tout, n'admettra pourtant jamais l'amour qu'il porte aux siens ✵ Plutôt solitaire, s'entoure peu ✵ Addict aux jeux d'argent ✵ A un crocodile tatoué sur l'omoplate gauche, vestige laissé par Auden ✵ Père officiel de Cosimo, il n'est pourtant pas son géniteur
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Hcmq
WILLER #5, #7, #16, #17, #21, #24 & #25 ✵ I met a girl who was vivid and kind, not like the ones I usually find. We watched a poem, she lays her head down. On to my shoulder, she laid her crown.

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Marion-cotillard-gif-12
SAÜLISE #11 (ua) & #14 ✵ If thine is the glory, then mine must be the shame. You want it darker - we kill the flame.

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 200729120509389952
FAMIGLIA savannah #1, saülden #12, anastasia #2 & famiglia #2 ✵ We told you this was melodrama. Oh, how fast the evening passes, cleaning up the champagne glasses.

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 2wY3
UA's versailles, sill, lcdf #2 & saülden #11 ✵ I don't sleep.
RPs EN ATTENTE : baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 D5ae53b6ad413e63c832c7ac4a40b65193687e7fr1-320-181_00
THE YŌNKOscenarii libres

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 1602390457-oh-no
RPs TERMINÉS : willer #31 (ua)willer #30 (ua)willer #29 (ua)willer #27 (ua)willer #26 (ua)willer #22bro's parkerwiller #17willer #21repas #1amoshalseysaülise #6saülise #13ivy #1willer #20saülden&anastasialcdf #1willer #19willer #18saülise #9saülden #10willer #14saülise #5willer #13soppy #1willer #11willer #10chaos #3yele #2chaos #2chaossebastiankaitlynwiller #6saülise #4saülise #2willer #3willer #2willer #1saülinny #1 (fb)yelesaülden #2maprsaülise #1daniel #1sixtinethe rich (skylar, aaron, james)saülden #1

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 PointedFatalCopepod-size_restricted

Abandonnés:
 

PSEUDO : Ocy
AVATAR : Leonardo DiCaprio
CRÉDITS : jamie (ub).
DC : Léo le lionceau & Victor le renard.
INSCRIT LE : 23/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28061-aut-caesar-aut-nihil-saul https://www.30yearsstillyoung.com/t30923-and-remember-that-bad-times-are-just-times-that-are-bad https://www.30yearsstillyoung.com/t28103-saul-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t30372-saul-williams

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Empty
Message(#) Sujet: Re: baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 EmptyMer 11 Nov 2020 - 20:48



« Si tu m’embrasses encore comme ça, c’est vrai que je vais râler. » C’est soulagé qu’il rend son baiser à Ariane, avec un goût de pas assez lorsqu’elle se détache de lui, un millier de questions au bord des lèvres. Voilà des semaines qu’il n’avait pas arrêté de penser au bureau et aux papiers qui s’entassent, aux appels de ses banquiers qui s’inquiètent - et auxquels il préfère ne pas répondre. Ce soir, c’est la trêve et Saül ne compte pas la gâcher.

« Dis-moi tout dans les moindres détails. » « Ne mange pas trop, tu n’auras pas faim pour le repas. » Il la gronde déjà, en attrapant le sac de course. Lorsque ses doigts se saisissent de maquillage, Saül regrette presque son achat, très conscient du carnage qui va avoir lieu sous ce toit. « C’est si exceptionnel que je fasse les courses ? » L’italien repart en cuisine, sourcils froncés, caricatural. Il ne met presque jamais les pieds dans les grandes surfaces, préférant au mieux commander et au pire se rendre dans de plus petits magasins. Les marchés ont toujours eu ses faveurs mais le temps manque, ces dernières semaines. C’est sa meilleure excuse, son meilleur joker, qui n’est jamais usé. Ariane la pique assiette - l’invitée - fait son oeuvre alors que commence l’interrogatoire. « Est-ce que t’as pris un panier? » « Je l’ai même volé à une vieille dame. » La vraie information, c’est qu’il a presque brisé la anse d’un panier vert, à force de tirer dessus comme un acharné pour le dégager des autres. « Combien de fois tu t’es lavé les mains après? » Le premier sourire de la soirée prend une place de choix au coin des lèvres de l’italien qui s’installe à table. Sa main gauche s’est glissée contre le giron d’Ariane sans que cela ne manque de naturel. « Deux fois à l’eau de javel, une fois avec du désinfectant. Mais il faudra que je brûle cette chemise. »

Elle l’amuse, lui qui attrape un couvert pour voler dans son assiette à elle. Les plats sont de toute façon obsolètes, maintenant qu’ils sont installés sur la même chaise - là où à toujours été leur place : l’un contre l’autre. « Tu t’es battu avec combien de parents en leur volant leurs choix de bonbons et de maquillage? » « J’ai envoyé un gamin taper sur un autre. C’était une parfaite distraction, tu aurais été fière de moi. » La réalité est presque similaire, quand il s’est contenté de prendre à la volée le dernier paquet de fraises tagadas dans le panier d’une gamine qui n’a pas osé protester. Hors de question de passer à côté des fraises tagadas, qui auraient pu aller dans le champagne si Ariane avait pu en boire. Oops, dommage. Les prunelles de Saül détaillent les doigts de la française qui s’affaire, déballant avec agilité les armes du crime qu’elle s’apprête à commettre. « T’as pris quoi comme costume? Si c’est un truc de couple je hurle. » Il se plie sans trop râler - rien qu’une grimace - au mouvement imposé par les doigts de son épouse, Saül, dont les mains se sont enroulées autour de la taille de cette dernière. Il y a trop longtemps qu’elle était loin de lui et cette solitude ne convient pas à l’homme d’affaires, bien qu’elle soit provoquée par sa petite personne. « Tu vas me détester. » Il y a un autre sac, avec deux costumes achetés par dépit - c’est ça, de s’y prendre trop tard.

Ce n’est pas faute d’avoir cherché, pourtant. Les heures de boulot de la matinée ont été bien rentabilisées. « J’ai trouvé un costume de bouteille de vin et un autre de fromage sur internet. Ils ne seraient pas arrivés à temps. » Quel dommage, Saül aurait tout donné dans ce costume de bouteille de Bourgogne (non). Le voilà parti pour raconter son périple digne d’une chasse au trésor, alors qu’il tire à eux le second sac, laissé pour compte. Ariane, elle, n’a pas fini de détailler le plan chaos. « Je garde ta crinière de prince pour la fin, t’inquiètes pas. » « Rien que pour la tienne, j’ai failli t’acheter un costume de sorcière. » Il aurait été en prêtre, ç’aurait été parfait - mais un peu trop blasphématoire pour son petit cerveau étriqué. « J’ai préféré nous prendre des costumes de pirates. » L’étoffe est rèche entre les doigts de Saül, qui sort un costume puis l’autre. « J’ai acheté du faux sang. J’accepte d’en mettre sauf si ça tache. » Pas comme s’il avait le choix de toute façon.

Ses pérégrinations ont presque mené à l’abandon, cet après-midi, lorsqu’il est tombé sur une photo des costumes de Morticia et Gomez Addams. Pour ça au moins, ils auraient tout eu à portée de main. Il y avait aussi ces horribles déguisements de Bonnie & Clyde, pas effrayants du tout et qui pourraient effrayer les romantiques les plus convaincus. La palme du pire costume revient à ceux qui auront acheté les deux parts de pizza géantes. Le tricorne de pirate finit évidemment sur la tête d’Ariane, alors que Saül avale une bouchée de plus - depuis l’assiette destinée à l’auteure. « Il doit y avoir des enfants dans l’immeuble. Ils ne sont pas encore passés. » Et s’ils ne passent pas, Ariane et Saül iront pour sûr jouer aux enfants voleurs de bonbons. Au tour de Saül de déposer une main contre la joue d’Ariane. Son sourire le quitte difficilement. « J’ai toujours rêvé d’apprendre à dessiner. J’ai regardé une vidéo pour apprendre à faire les cicatrices. » Bon, d’accord, sa patience n’a pas permi à Saül de la regarder jusqu’au bout. Dix secondes ont suffi pour lui faire penser tout haut “c’est trop facile”. Pourtant, ses compétences en dessin s’arrêtent aux vagues traits des crocodiles qu’il s’amusait à dessiner partout durant son adolescence.


bloom later
When you're gone, sky turns crimson. So I wait for the dawn 'til I - every time you shine, you help me define, how to remind myself what it's worth. Even when it rains, I need your little rays. Some things never change even when they hurt.







Revenir en haut Aller en bas
Ariane Parker
Ariane Parker
la langue de vipère
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (15/04)
SURNOM : aucun n'est approuvé par l'église.
STATUT : when the party's over.
MÉTIER : auteure à temps partiel, animatrice de podcast à temps perdu, biatch à temps plein.
LOGEMENT : tantôt au #623 water street avec le pire merdeux de l'univers aka son parfait grand frère, mais de plus en plus souvent à la Serre au #04 victoria avenue à faire de la vie de coccodrillo un enfer.
baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 D140f80caffa406485fab28ad0bf432a
POSTS : 4208 POINTS : 235

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : S’attache très rarement, très difficilement. ▲ Préfère et de loin passer du temps seule qu’entourée. ▲ Se passionne pour les plantes et la cuisine. ▲ Malgré les apparences, elle a vraiment à cœur le peu de personnes qui l'entourent. ▲ Vient tout juste de rencontrer son (connard) de père et d'apprendre qu'elle a un demi-frère. ▲ A publié un livre où elle réécrit la fin d'histoires d’amour bousillées, bosse sur une nouvelle sur les mornings after actuellement ▲ Aucun diplôme, elle a quitté l’école pour devenir roadie.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Hcmq
WILLER #15 (ff)WILLER #24 (fb)WILLER #25WILLER #28 (ua)
Take me to the rooftop & tell me love is endless, don't be so pretentious. If you need me, wanna see me, better hurry 'cause I'm leavin' soon.

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Giphy
WYRIANE #1WYRIANE #2
Flames climbed out of every window and disappeared with everything that we held dear. We shed not a single tear for the things that we didn't need ; 'cause we knew we were finally free.

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Tumblr_inline_mhxir8sdsJ1qz4rgp
ARIELE #1
All these blessings all these burns, we're godless underneath the covers. Search for pleasure search for pain, we unfurl our flag, ruthless. Black heart why would you offer more?

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Xt1o
ARYDE feat. cool & the gang #2
We could get lost like I've never been told. Spin me all the way around & don't say it doesn't matter. That doesn't have to make it through the night ; two wrongs don't have to make a right.

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 7yjy
ARIETOCALYPSE #15ARIET #16 (fb)
Dead-end girl for a dead-end guy, now your life drains on the floor. Don't utter a single word ; should have seen the end a-comin' on, a-comin'. I'll be seeing you again, I'll be seeing you in Hell. Die, die, die my darling.

red wedding (ff)Amos #3Bffs #2Rae #2Swann #3Jill #2Parkerrsrsrsrsrs (fb)Liam #2Liam (fb)

(12/10)



RPs TERMINÉS : LysanderJamie Tad (fb) Rose #1DebraNYE#teambastonJamie #2TheaTeam GQAAPtadriane #2NinoKane (fb)Vittorio (fb)ColeCharlieLiamtadriane #3TC #3MariannaParamoreVittorio #1ClaraLiam #2St. PatMickeyJamie #3ChariadEdwardSageTadriane #4Aria #1Vittariane #2Owen #2GaïaJoeyMariusLevriane #1Kariane #3Karvishertadriane #5#teamaperokariane #4levriane #4kane's bdAsher#2Karvi #2Kariane #5 (fb)Kariane #6Kariane #2Levriane #2Arfie #1 (&Jules)Vittariane #3Kariane #8 (fb)Kariane #7 (fb)Levriane #6Hassan (fb)Levriane #7 Karvi(sher) #4Kariane #9Auden (fb)Alex (fb)Levriane #8Owen #3Ariet #1 (fb)Levriane #3Levriane #5 (fb)Caelan #1Ariet #2Kariane #10Kariane #11Levriane #9Levriane #10Arfie #2 (fb)LevrigrathJillJoey #2TimAriet #4FreyaCharlevrianeJulesAriwen #4Tob (fb)ArielJamesonCíanNino (fb)Tim #2Levriane #11Ariet #3 (ua)Hugogogo (fb)Willer #1Ariet #6Ariet #5 & Carter (fb)Willer #2Ariet #8Ariet #9Willer #3Ariet #7 (fb)Ariet #10Ariet #11Willer #6Swann #2AmosChaosAsh & Jet (fb)LéoRobin (df)Lucia #2IvyHugogogo #2HalseyWiller #10Willer #11 Arietocalypse #13Willer #13Clyde (fb)Amos #2Willer #14Willer #17Willer #5Willer #7LouisaBFFsAuden #8Willer #16Willer #21 (fb)RaeWiller #22Mummiller #26 (ua) Mummiller #27 (ua) Mummiller #29 (ua) Mummiller #30 (ua) Mummiller #31 (ua)
PSEUDO : hub
AVATAR : rose leslie baby
CRÉDITS : avenged in chains ♡ / starfished
DC : gin la gamine, matt le big bro', jack le bohème & chloe l'étincelle
INSCRIT LE : 10/06/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t15563-ariane-i-think-she-knows https://www.30yearsstillyoung.com/t30268-two-of-us-on-the-run https://www.30yearsstillyoung.com/t15817-ariane-parker https://www.30yearsstillyoung.com/t16257-ariane-parker

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Empty
Message(#) Sujet: Re: baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 EmptyMer 11 Nov 2020 - 21:25


Il se précipite vers la cuisine et je reste sur ses talons, l’air aussi hagard que l’est mon rire facile. « C’est si exceptionnel que je fasse les courses ? » « Mais non du tout à peine - oh à quel moment est-ce que t’as capté qu’il fallait que tu fasses les courses, que tu pouvais pas juste demander à un commis de chasser tes trucs dans les allées pour toi? » ça aide, de commencer à avoir des nuits normales, de plus me réveiller le matin avec les pires nausées qu’ait pu connaître l’entièreté de l’humanité depuis la nuit des temps - ouais non, j’exagère à peine. Bref, elles sont douces les journées depuis que je ne gerbe plus ma vie. Quoi? Vous vouliez pas avoir des détails sur ce à quoi ressemble une vraie de vrai grossesse chez les gens normaux et pas chez les Kardashian? Mieux.

« Je l’ai même volé à une vieille dame. »
« Garde-moi une chambre dans ton loft en enfer. »
« Deux fois à l’eau de javel, une fois avec du désinfectant. Mais il faudra que je brûle cette chemise. »
« Elle est déjà tachée de toute façon. »
« J’ai envoyé un gamin taper sur un autre. C’était une parfaite distraction, tu aurais été fière de moi. »
« La prochaine fois on travaillera ton potentiel à les faire pleurer sur commande, c’est fun. »

S’il va en enfer, on y va pour deux. Si sa chemise n’est pas tachée, elle l’est désormais entre une guerre et une autre de ma fourchette contre la sienne. Et si je suis prête à lui partager toutes mes astuces pour provoquer une crise de larmes à s’en arracher la luette chez les gamins dans la file d’attente juste pour que leurs parents dégagent de la place devant moi et se tassent sur le côté le temps de gérer la peine pendant que moi je sors des boutiques avec dix minutes de moins d’attente au compteur, c’est parce que je l’aime. Aussi simple que ça.

« Tu vas me détester. » je l’aime autant que je le déteste, apparemment. « Déjà? » c’est qu’il aurait tout bon s’il contestait ma fausse haine. Y’a trop de sourires et trop de baisers pour que ce soit le cas aujourd’hui. Des deux parties. « J’ai trouvé un costume de bouteille de vin et un autre de fromage sur internet. Ils ne seraient pas arrivés à temps. » son bras s’allonge pour aller chercher lesdits costumes de couple, il a le don de me faire éclater de rire et froncer les sourcils, perplexe au possible, en même temps. Un art. « Je comprendrai jamais ton sens de l’humour. » « Rien que pour la tienne, j’ai failli t’acheter un costume de sorcière. J’ai préféré nous prendre des costumes de pirates. » « C’est à cause de l’âge tu penses? » aujourd’hui, c’est la faute de sa génération et pas de la mienne. Demain, ce sera parce que quand il a suivi ses potes pour faire un premier pas sur la Lune, il a manqué d’oxygène et ça s’est reflété dans ses jeux de mots.

Mes lèvres sont tatouées de sauce tomate et désormais sa peau l’est avec. Il pourra pas dire que je ne pense pas à lui, son col que j’évite à peine - sachant que dans une poignée de secondes le maquillage qu’il a lui-même acheté ne sera pas aussi clément. « J’ai acheté du faux sang. J’accepte d’en mettre sauf si ça tache. » il s’est tendu son propre piège, le débutant. « Oups. » ce n’est qu’une raison de plus pour exhiber un air d’ingénue dès lors que son faux sang se retrouve à tester si oui ou non il tache, à même sa joue. « Il doit y avoir des enfants dans l’immeuble. Ils ne sont pas encore passés. » « La voisine et sa meute arrivaient quand je suis entrée. » sa meute ou ses deux gamins et ses quarante chiens, qu’on choisisse. Elle a toujours l’air au bout de sa vie la pauvre cocotte, c’est peut-être dû au fait qu’elle passe ses nuits à écouter en boucle la même chanson de Beyonce pour une raison qu’on ignore mais à propos de laquelle on a fabulé durant des dizaines de scénarios inventés déjà. « J’ai toujours rêvé d’apprendre à dessiner. J’ai regardé une vidéo pour apprendre à faire les cicatrices. » Saül, ou the gift that keeps on giving. « Ah ouais, t’as fait ça. » il me fait éclater de rire aussi, surtout. Ce qui n’est pas la meilleure des choses à voir les couleurs des crayons que mes doigts ont finalement décidé de choisir, d’amener à la hauteur de sa mandibule. « Combien de fois t’as avancé la vidéo parce que ça allait pas assez vite mais que t’as fini par la reculer parce que ce qui se passait faisait aucun sens? » je l’imagine, installé devant l’écran de son ordinateur, à insulter Internet l’institution en elle-même rien que parce qu’il n’a pas bien entendu le nom des marques du maquillage utilisé. « T’as laissé un commentaire? T’as ragé là aussi? » oh, la boîte de Pandore qu’il vient de m’ouvrir.

« Sérieux c’est de la triche tes yeux Saül. » une seconde est passée, et je pense que son assiette est complètement finie par mes soins. Je m’attaque aux bonbons qu’il a fait l’erreur de laisser à portée. Mais ça, c’est juste quand j’arrête de colorer l’une de ses paupières ; elle qui me prend toute mon attention. « T’aurais fait une mannequin suédoise impeccable. » mon visage qui était quasi collé au sien prend une petite bribe de centimètres de distance, le recul qui rend la chose encore plus sérieuse. J’ai pas été si proche de lui en plusieurs semaines, j’ai même pas eu l’impression qu’il vivait dans les parages depuis tout ce temps. Et ouais, je sais que des adultes responsables auraient pris un moment pour en parler, pour discuter de l’hécatombe qu’on est devenus chacun de notre côté après Granada. Sue me si j’ai pas du tout envie de me faire chier avec ça ce soir, et si la moindre petite distraction à saveur de gouache comestible me semble suffisante pour hausser le drapeau blanc. « À quel point t’es à l’aise avec le mascara? Plutôt Cap’tain Crochet ou Jack Sparrow? » ça par contre, j’aurais peut-être dû le lui demander avant de le transformer en un mix de Amy Whinehouse et de Jigsaw.

Ça a du bon d’avoir un frère médecin qui a fini par me laisser emprunter ses manuels de chirurgien pour aider au réalisme de la chose à chaque année où je me claquais les maquillages de tous les membres de la famille - de force, pour eux, évidemment. « Pense déjà à ta vengeance, tu vas en avoir besoin. Je suis impitoyable avec le latex là. » un rire de plus, et une fausse cicatrice avec.



    Big talker take a number, I've got all day to wipe the smile off your face. And if I win, you're done with all this ; isn't that what you want? Catch up to me is to cheat & there is no veto. What's done is done with all your tricks - I'm not wishing you luck. Hey Romeo, put on your running shoes. I'm ready to go.









Revenir en haut Aller en bas
Saül Williams
Saül Williams
l’imposteur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante-cinq ans. S'est arrêté de compter à quarante. (10/08)
SURNOM : Ses associés le surnomment 'coccodrillo', mais surtout pas devant lui.
STATUT : Joue avec le feu.
MÉTIER : CEO de Michael Hills, une entreprise qui gère plusieurs joailleries un peu partout dans le monde.
LOGEMENT : #04 Redcliffe, un appartement partagé avec Ariane qu'ils appellent 'La Serre'.
baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Dfca94d91819a52d56ba695a1363ef30
POSTS : 1037 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Dépense toujours sans compter - à tort ✵ Fin négociateur ✵ N'a absolument aucune patience ✵ Piètre bricoleur, manque d'imagination, cartésien obtus, cuisinier hors-pair ✵ Premier né, sa fratrie est tout, n'admettra pourtant jamais l'amour qu'il porte aux siens ✵ Plutôt solitaire, s'entoure peu ✵ Addict aux jeux d'argent ✵ A un crocodile tatoué sur l'omoplate gauche, vestige laissé par Auden ✵ Père officiel de Cosimo, il n'est pourtant pas son géniteur
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :
baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Hcmq
WILLER #5, #7, #16, #17, #21, #24 & #25 ✵ I met a girl who was vivid and kind, not like the ones I usually find. We watched a poem, she lays her head down. On to my shoulder, she laid her crown.

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Marion-cotillard-gif-12
SAÜLISE #11 (ua) & #14 ✵ If thine is the glory, then mine must be the shame. You want it darker - we kill the flame.

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 200729120509389952
FAMIGLIA savannah #1, saülden #12, anastasia #2 & famiglia #2 ✵ We told you this was melodrama. Oh, how fast the evening passes, cleaning up the champagne glasses.

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 2wY3
UA's versailles, sill, lcdf #2 & saülden #11 ✵ I don't sleep.
RPs EN ATTENTE : baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 D5ae53b6ad413e63c832c7ac4a40b65193687e7fr1-320-181_00
THE YŌNKOscenarii libres

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 1602390457-oh-no
RPs TERMINÉS : willer #31 (ua)willer #30 (ua)willer #29 (ua)willer #27 (ua)willer #26 (ua)willer #22bro's parkerwiller #17willer #21repas #1amoshalseysaülise #6saülise #13ivy #1willer #20saülden&anastasialcdf #1willer #19willer #18saülise #9saülden #10willer #14saülise #5willer #13soppy #1willer #11willer #10chaos #3yele #2chaos #2chaossebastiankaitlynwiller #6saülise #4saülise #2willer #3willer #2willer #1saülinny #1 (fb)yelesaülden #2maprsaülise #1daniel #1sixtinethe rich (skylar, aaron, james)saülden #1

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 PointedFatalCopepod-size_restricted

Abandonnés:
 

PSEUDO : Ocy
AVATAR : Leonardo DiCaprio
CRÉDITS : jamie (ub).
DC : Léo le lionceau & Victor le renard.
INSCRIT LE : 23/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28061-aut-caesar-aut-nihil-saul https://www.30yearsstillyoung.com/t30923-and-remember-that-bad-times-are-just-times-that-are-bad https://www.30yearsstillyoung.com/t28103-saul-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t30372-saul-williams

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Empty
Message(#) Sujet: Re: baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 EmptyMer 11 Nov 2020 - 22:25



Le rire d’Ariane est communicatif et Saül n’a pas à beaucoup réfléchir pour se rendre compte que la soirée sera - est déjà - belle. Les costumes de couple, c’est la pire - la meilleure ? - de toutes ses idées, lui qui se serait frappé le front contre un mur après le passage en caisse. « Je comprendrai jamais ton sens de l’humour. » Il aurait beaucoup ri en achetant la bouteille de vin et le fromage, un peu moins en portant le tout sur le dos. « C’est à cause de l’âge tu penses? » « Non, c’est parce que mon sens de l’humour est largement meilleur que le tien. » Et probablement aussi un peu à cause de l’âge. Ou parce que ses plaisanteries à lui sont timides, plutôt rares, quand il préfère sans équivoque le sérieux aux calembours. Avec elle, c’est un peu différent. Elle a probablement vu plus de ses rires que la plupart de ses proches - lesquels, en fait ? - ces dernières années. Cela non plus il ne le dira pas, bien qu’il soit parvenu à le réaliser durant une nuit sans sommeil, à (essayer de) dormir sur le canapé du bureau.

Le faux sang trouvera son cobaye en la personne de Saül, évidemment. « Oups. » « Ariane. » Aucun mouvement de recul, aucun instinct de survie non plus. Il aura l’air malin, le lendemain, avec sa marque rouge sur la joue. Autant ne pas aller au bureau si c’est pour s’y ridiculiser - comment ça, toutes les excuses sont bonnes ? « La voisine et sa meute arrivaient quand je suis entrée. » « Elle est sympa, mais elle perd ses enfants. Ou alors ils s’échappent. Je devrais peut-être appeler les services sociaux. » Ou aller voler leurs bonbons. Est-ce qu’ils font halloween, ces gamins là ? Le voisinage est assez spécial par ici, mais Saül s’est déjà plus ou moins - moins que plus - habitué aux chiens, au bruit, à la mauvaise isolation des murs. Cet appartement suffit pour l’instant. C’est un petit havre de paix parfait pour se laisser dessiner sur le visage. Saül n’a pas le choix, de toute façon. « Ah ouais, t’as fait ça. » A son tour à lui de rire. « Tu doutes de moi ? » Et elle aurait raison. L’italien n’a rien retenu de cette vidéo là, sinon le “bonjour” de début et le “prenez un pinceau” du milieu. C’est là qu’il a arrêté de regarder, exaspéré au possible et convaincu de savoir tout faire par dessus le marché. « Combien de fois t’as avancé la vidéo parce que ça allait pas assez vite mais que t’as fini par la reculer parce que ce qui se passait faisait aucun sens? » « J’ai tout regardé avec application. » Oh qu’il fait le fier, sourire aux lèvres, joue presque tendue comme pour se prêter aux coups de crayons de son artiste préférée. Presque, comme s’il se prenait au jeu alors qu’il la maudira lorsque viendra l’étape du démaquillage. « T’as laissé un commentaire? T’as ragé là aussi? » « Ah parce qu’on peut laisser des commentaires ? » Saül a déjà mis dix minutes à se rappeler du site sur lequel il pouvait trouver des vidéos explicatives. Laisser des commentaires, c’est le bout du monde. Maintenant qu’il sait cela possible, en revanche, la donne change. Son prochain - et premier - commentaire sera probablement long, très critique, digne d’un vrai roman, noyé sous une marée de mots jugés inutiles. De toute façon, il ne traîne jamais sur internet, sinon pour observer le cours boursier et les actions intéressantes, ou bien les derniers joailliers en vogue.

« Sérieux c’est de la triche tes yeux Saül. » « Des yeux comme ceux là doivent coûter un rein sur le marché noir. Crèves en un et tu auras l’opération à tes frais. » Il ne râle presque plus. C’est de toute façon inutile face à une Ariane déterminée à le rendre piratesque au possible. « T’aurais fait une mannequin suédoise impeccable. » Entre un rire et un autre, le baiser qui suit a presque un goût de “merci”, pour les compliments déguisés comme pour la douce soirée qu’ils passent ensemble. Douce, comme jamais en des semaines. Douce, presque comme les premières soirées à l’hôtel d’en face, lorsque tout avait encore un goût d’interdit et d'irréalisable. La saveur a probablement un peu changé, mais c’est tant mieux. Il y a des choses que l’on ne peut pas taire longtemps et tout l’amour que porte Saül à Ariane ne trouvait sans doute plus sa place dans l’ombre. « À quel point t’es à l’aise avec le mascara? Plutôt Cap’tain Crochet ou Jack Sparrow? » « Plutôt - aïe, ça brûle, t’étais obligée de faire ça ? Je pense que ça marche très bien sans. » Ses yeux bleus ruissellent déjà, se teinteront bientôt de rouge. « Pense déjà à ta vengeance, tu vas en avoir besoin. Je suis impitoyable avec le latex là. » Oui il le sent. Le latex, ça sent horriblement mauvais.

Le coup d’oeil dans le miroir, Saül ne s’en passerait pour rien au monde. « J’ai déjà mal rien qu’en réfléchissant à la manière d’enlever tout ça. » Tout le latex qu’il porte sur les joues lui tire la peau. « A mon tour. » Il se trouve très réussi en pirate. Lorsqu’il attrape le crayon noir, c’est une mine concentrée qui a repris toute la place sur son visage. Langue entre les lèvres, Saül s’applique à crayonner du mieux qu’il peut, entre latex séché et larmes de faux sang. Trois baisers pour le cou d’Ariane, aussitôt remplacés par des cicatrices manquant cruellement de réalisme et dévoilant l’impatience du dessinateur qui n’a visiblement pas regardé la vidéo explicative jusqu’au bout. Lorsque le visage est terminé, Saül a soudain une autre idée. « On a quelqu’un d’autre à maquiller, attends. »

C’est à genoux devant la chaise que Saül s’applique à crayonner sur le ventre d’Ariane. Rien ne lui prend plus de temps que les détails, bien qu’ils seront cachés par le costume. « Je ne mets pas de faux sang. » Cela porterait peut-être malheur, qui sait. La touche finale c’est le crocodile vert et or, qui fait sa vie au dessus du nombril de l’auteure. « Et voilà. C’est une pirate chasseuse de crocodile. Ou peut-être un corsaire pilleur de trésors. » Le plus grand des trésors se trouve en tout cas dans ce giron sur lequel le quarantenaire dépose un baiser - et, sans le faire exprès, un peu de son maquillage noir de pirate.


bloom later
When you're gone, sky turns crimson. So I wait for the dawn 'til I - every time you shine, you help me define, how to remind myself what it's worth. Even when it rains, I need your little rays. Some things never change even when they hurt.







Revenir en haut Aller en bas
Ariane Parker
Ariane Parker
la langue de vipère
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (15/04)
SURNOM : aucun n'est approuvé par l'église.
STATUT : when the party's over.
MÉTIER : auteure à temps partiel, animatrice de podcast à temps perdu, biatch à temps plein.
LOGEMENT : tantôt au #623 water street avec le pire merdeux de l'univers aka son parfait grand frère, mais de plus en plus souvent à la Serre au #04 victoria avenue à faire de la vie de coccodrillo un enfer.
baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 D140f80caffa406485fab28ad0bf432a
POSTS : 4208 POINTS : 235

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : S’attache très rarement, très difficilement. ▲ Préfère et de loin passer du temps seule qu’entourée. ▲ Se passionne pour les plantes et la cuisine. ▲ Malgré les apparences, elle a vraiment à cœur le peu de personnes qui l'entourent. ▲ Vient tout juste de rencontrer son (connard) de père et d'apprendre qu'elle a un demi-frère. ▲ A publié un livre où elle réécrit la fin d'histoires d’amour bousillées, bosse sur une nouvelle sur les mornings after actuellement ▲ Aucun diplôme, elle a quitté l’école pour devenir roadie.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Hcmq
WILLER #15 (ff)WILLER #24 (fb)WILLER #25WILLER #28 (ua)
Take me to the rooftop & tell me love is endless, don't be so pretentious. If you need me, wanna see me, better hurry 'cause I'm leavin' soon.

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Giphy
WYRIANE #1WYRIANE #2
Flames climbed out of every window and disappeared with everything that we held dear. We shed not a single tear for the things that we didn't need ; 'cause we knew we were finally free.

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Tumblr_inline_mhxir8sdsJ1qz4rgp
ARIELE #1
All these blessings all these burns, we're godless underneath the covers. Search for pleasure search for pain, we unfurl our flag, ruthless. Black heart why would you offer more?

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Xt1o
ARYDE feat. cool & the gang #2
We could get lost like I've never been told. Spin me all the way around & don't say it doesn't matter. That doesn't have to make it through the night ; two wrongs don't have to make a right.

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 7yjy
ARIETOCALYPSE #15ARIET #16 (fb)
Dead-end girl for a dead-end guy, now your life drains on the floor. Don't utter a single word ; should have seen the end a-comin' on, a-comin'. I'll be seeing you again, I'll be seeing you in Hell. Die, die, die my darling.

red wedding (ff)Amos #3Bffs #2Rae #2Swann #3Jill #2Parkerrsrsrsrsrs (fb)Liam #2Liam (fb)

(12/10)



RPs TERMINÉS : LysanderJamie Tad (fb) Rose #1DebraNYE#teambastonJamie #2TheaTeam GQAAPtadriane #2NinoKane (fb)Vittorio (fb)ColeCharlieLiamtadriane #3TC #3MariannaParamoreVittorio #1ClaraLiam #2St. PatMickeyJamie #3ChariadEdwardSageTadriane #4Aria #1Vittariane #2Owen #2GaïaJoeyMariusLevriane #1Kariane #3Karvishertadriane #5#teamaperokariane #4levriane #4kane's bdAsher#2Karvi #2Kariane #5 (fb)Kariane #6Kariane #2Levriane #2Arfie #1 (&Jules)Vittariane #3Kariane #8 (fb)Kariane #7 (fb)Levriane #6Hassan (fb)Levriane #7 Karvi(sher) #4Kariane #9Auden (fb)Alex (fb)Levriane #8Owen #3Ariet #1 (fb)Levriane #3Levriane #5 (fb)Caelan #1Ariet #2Kariane #10Kariane #11Levriane #9Levriane #10Arfie #2 (fb)LevrigrathJillJoey #2TimAriet #4FreyaCharlevrianeJulesAriwen #4Tob (fb)ArielJamesonCíanNino (fb)Tim #2Levriane #11Ariet #3 (ua)Hugogogo (fb)Willer #1Ariet #6Ariet #5 & Carter (fb)Willer #2Ariet #8Ariet #9Willer #3Ariet #7 (fb)Ariet #10Ariet #11Willer #6Swann #2AmosChaosAsh & Jet (fb)LéoRobin (df)Lucia #2IvyHugogogo #2HalseyWiller #10Willer #11 Arietocalypse #13Willer #13Clyde (fb)Amos #2Willer #14Willer #17Willer #5Willer #7LouisaBFFsAuden #8Willer #16Willer #21 (fb)RaeWiller #22Mummiller #26 (ua) Mummiller #27 (ua) Mummiller #29 (ua) Mummiller #30 (ua) Mummiller #31 (ua)
PSEUDO : hub
AVATAR : rose leslie baby
CRÉDITS : avenged in chains ♡ / starfished
DC : gin la gamine, matt le big bro', jack le bohème & chloe l'étincelle
INSCRIT LE : 10/06/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t15563-ariane-i-think-she-knows https://www.30yearsstillyoung.com/t30268-two-of-us-on-the-run https://www.30yearsstillyoung.com/t15817-ariane-parker https://www.30yearsstillyoung.com/t16257-ariane-parker

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Empty
Message(#) Sujet: Re: baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 EmptyJeu 12 Nov 2020 - 18:39


Il la trouve sympa et moi je la trouve trop maigre, chacun ses combats. « Tu doutes de moi ? » jamais.  « À tous les jours que Dieu fait, voyons. » mais c’est bien plus marrant de prendre son homme de foi, son patron en chef, et de le mettre au centre de mes moqueries de gamine bien ingrate. Je l’ai pas été depuis longtemps avec lui d’ailleurs, il était temps. « J’ai tout regardé avec application. » jamais, bis. « Ah parce qu’on peut laisser des commentaires ? » la preuve. « Internet devrait avoir peur de toi. » après l’avoir installé à rager devant les commentaires sur Youtube je lui présenterai Yelp. La vie aura enfin un sens.

« Des yeux comme ceux là doivent coûter un rein sur le marché noir. Crèves en un et tu auras l’opération à tes frais. » le mascara danse à travers ses cils, c’est sa faute si je me reprends une fois de manière plus chevaleresque que les suivantes - le foutu chapeau de flibustier qu’il m’a calé sur la tête me glisse devant les yeux c’est l’enfer. « Me donne pas des idées - sinon c’est avec l’argent de la vente que je paie ta chirurgie. » je serais redoutable en affaires, de comment il m’a pas encore offert un poste déjà? « Plutôt - aïe, ça brûle, t’étais obligée de faire ça ? Je pense que ça marche très bien sans. » oh, pauvre gars qui me dévoile ses cartes si vite et si facilement, oh que je jubile et qu’il risque de paniquer dans… « Je pense que t’es allergique Saül, ça devrait pas enfler et rougir comme ça. » 3, 2, 1. Tout est faux, mais y’a pas plus vrai que mon sourire. Le sien avec. « J’ai déjà mal rien qu’en réfléchissant à la manière d’enlever tout ça. » j’ai marié une princesse et mon soupir ne fait que le confirmer de plus belle.

Le karma existe. « A mon tour. »
Autant pour moi que pour lui. « Blablabla, j’ai mal, mes yeux crevés, gnagnagna ça brûle. »

S’il s’est plaint, alors je ferai pire. S’il s’est secoué sur sa chaise, alors je serai encore plus mobile. Mon plan d’attaque est prêt, revu et acté, ce sera une horreur et - « On a quelqu’un d’autre à maquiller, attends. » - et il triche. « On pourrait emprunter un de ses gamins. Pour la pratique, tout ça. »  alors je parle, je le distrais, je laisse les traits froids jouer sur ma peau brûlante, je laisse ses doigts faire pareil quand les miens replacent une de ses mèches, la tirent la seconde d’après. « Je ne mets pas de faux sang. » « Celui qui pleure le moins. »  je chuchote, moqueuse, montant des scénarios sur la comète alors qu’il est occupé à faire ses propres manigances à même la peau rebondie qui entoure mon nombril. « Et voilà. C’est une pirate chasseuse de crocodile. Ou peut-être un corsaire pilleur de trésors. »  « Ou alors non, le pire des deux. J’ai pas peur des défis. » il est con Saül, il sourit comme tel. Son sourire que j’attrape de mes lèvres maintenant qu’il redresse la tête et que j’ai oublié la partie où je devais râler sur le fait que le maquillage me gratte, sur l’horreur que sont ses ongles mal taillés, sur l’affront des couleurs qui jurent ensemble et qu’il a un artiste comme frère come on depuis quand on met du noir à côté d’un bleu. « Dis rien, tu dis quelque chose je te le fais manger, ton latex. » ma menace n’en a que le nom, mes dents qui mordillent sa peau, mes doigts qui pincent et qui pianotent et qui grattent et qui embêtent surtout. La distraction passe un temps.  « Je t’aime, tu me manques, règle tes affaires vite. » entre temps ma main s’est plaquée sur sa bouche, l’empêche de respirer pour le bonheur d’une grande partie des gens sur cette planète et le retient  bien évidemment de renchérir quoi que ce soit de plus sur une situation qui nous fait rager alors qu’on en attend l’inverse depuis trop longtemps pour que j’ai envie de faire les comptes ce soir. Demain, on reprend la guerre. Maintenant, on l’enterre. « Okay on kidnappe qui, là?   » son visage est libre, je me gave de bonbons, il a mes joues à dessiner maintenant, et le programme reprend.



    Big talker take a number, I've got all day to wipe the smile off your face. And if I win, you're done with all this ; isn't that what you want? Catch up to me is to cheat & there is no veto. What's done is done with all your tricks - I'm not wishing you luck. Hey Romeo, put on your running shoes. I'm ready to go.









Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Empty
Message(#) Sujet: Re: baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 baby it's halloween, and we can be anything | willer #32 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

baby it's halloween, and we can be anything | willer #32

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: redcliffe :: logements
-