AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-37%
Le deal à ne pas rater :
Ecran PC Gamer Incurvé – ACER – Nitro 23,6″ FHD 165 Hz 1ms
179.99 € 286.99 €
Voir le deal

 I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liam Taylor
Liam Taylor
le témoin du temps
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans (09/06/1981) et il le vit très bien
SURNOM : Liam est déjà assez court comme prénom. Vous pouvez vous risquer à lui en donner un, mais il n'aime pas trop ça!
STATUT : Éternel célibataire, il attend patiemment la personne qui pourra le supporter lui et sa grande gueule.
MÉTIER : Conservateur au Queensland Museum. Il anime aussi des conférences sur un thème principal : la réception de l'antiquité.
LOGEMENT : #205 orchid street, Redcliffe
I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Tumblr-nt1uc46-MR31qa0s3ho3-400
POSTS : 1627 POINTS : 60

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il a un doctorat en Histoire de l'art & Archéologie ainsi qu'un master d'Histoire - Si vous ne l'arrêtez pas, il pourra enchaîner les anecdotes historiques, attention! - Vous ne verrez pas Liam courir après les filles, non pas qu'il s'en désintéresse, c'est simplement pas son truc. - Toutes les raisons sont bonnes pour faire la fête avec ses amis, mais vous ne le verrez quasiment jamais en boite de nuit.
RPs EN COURS : 4 - Taylor Family&Co * Marius2

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana 7AAWAiZ
Taylor Family (Chad3 * Amos4) ▬ Understand the things I say, don't turn away from me 'cause I've spent half my life out there, you wouldn't disagree. Do you see me? Do you see? Unhappiness, where's when I was young.

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Jck1
Liauden ▬ When we hit the bottom, nothin' gon' stop us. Climb to the top with you, we could be the greatest ones who never made it. They tryna hate, but we won't change anything at all.

RPs TERMINÉS : Kane1 * Kane3 * Kelly&Loan&Kane * Kane4 * Kane5 * WeekendChill1 * Amos3 * Paintball (ROA) * Auden&Ginny (fb 2006) * Linny1(fb) * Liana1 * Amos&Rae * Amos&Chad * Jiliana & Auden *Chad1 * Marius1 * Color2&Leam2 * Color1 * Molly1 * Noa2 * Liana2 * Liana3 *

Abandonné:
 

AVATAR : Josh Hartnett
CRÉDITS : UB: loonywaltz - Avatar: Elly - Dessin: JOSEPH KEEGAN - Gif: harley.
DC : Giovanni Medici
PSEUDO : Pti' Biscuit aka KD
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 13/05/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t31052-liam-taylor-la-meilleure-chose-a-faire-est-depouser-un-archeologue-plus-vous-vieillirez-et-plus-il-vous-aimera https://www.30yearsstillyoung.com/t31151-liam-we-can-rp-if-we-want-to https://www.30yearsstillyoung.com/t31155-liam-taylor https://www.30yearsstillyoung.com/t32360-liam-taylor#1437891

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Empty
Message(#) Sujet: I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana EmptyLun 16 Nov 2020 - 17:17




There won't be an end, can't forget the start. When you're far away, it's like we're not apart. I'd burn my money just to hear your voice again. I'll wait.C’était une soirée bien particulière à laquelle se préparait Liam. Il avait tout organisé du début à la fin, il y avait encore quelques jours ils étaient loin d’avoir terminé les préparatifs, mais finalement tout était fin prêt pour le jour J. L’historien avait organisé une nuit au musée tout le weekend, une idée qui lui vient tout droit d’un voyage en France où est organisé une fois par un ce même genre d’évènement. Les musées ont la vie dure et il fallait à Liam une idée à adapter, il profita d’un weekend où un gala se déroulait dans une salle entre professionnels du secteur pour également mettre en place cette fameuse nuit où le musée serait accessible à tout le monde jusqu’à tard dans la nuit. Il ne savait pas vraiment si ça allait bien pouvoir marcher ou non, mais il allait au moins avoir la satisfaction d’avoir fait quelque chose pour. Pour l’occasion il décida avec le directeur de faire venir une collection du British Museum. Il était chargé de prendre contact avec ces derniers et de mettre en place l’échange des pièces. Tout s’était parfaitement déroulé, Liam réserva la salle pour les expositions temporaires et la renomma pour l’occasion : Momie: Secrets of the Tomb. Ça serait mentir que de dire qu’il n’était pas fier de lui, la salle d’exposition était vraiment immense et tout le travail décoratif pensé et réalisé était tout simplement parfait à ses yeux, pour lui les visiteurs étaient obligés de se sentir en pleine immersion en Egypte Antique.

Il n’oublia pas la promesse faite par Diana et c’est ce soir-là qu’il voulait lui faire découvrir le musée et ses coulisses alors que la nuit propose d’autre sensation dans ce lieu. Il lui envoya un simple sms – ne voulant pas la déranger en l’appelant – afin de lui proposer cette fameuse visite guidée totalement personnalisée pour la jeune femme et sa réponse ne pouvait que lui faire plaisir. Il lui précisa qu’il y aurait aussi le fameux gala – qu’il désigna sans grande importance – dont il ne voulait pas vraiment y participer, mais devoir de conservateur du musée oblige, il devait s’y rendre au moins pour les salutations et son discours. « Tu vois Thucy, ça ne sera pas une énième soirée que je passerai tout seul ! » Il caressa la tête de son chien avant de réfléchir à ce qu’il allait bien pouvoir mettre de son côté le jour J.

Le crépuscule commençait tout doucement à arriver ne laissant que très peu de place aux dernières lueurs du soleil. Liam devait passer chercher Diana chez elle sur les coups de vingt-et-une heures, il était presque vingt heures et il n’était toujours pas prêt. Les derniers préparatifs furent terminé en fin d’après-midi et Liam se précipita chez lui afin de se mettre sur son trente-et-un. La douche était salvatrice pour l’historien, ses muscles se détendaient petit à petit tout comme son stress qui disparaissait, mais ça lui faisait perdre tout autant de temps et il serait alors bien en retard. C’est donc à contre cœur qu’il en sortit, se rasa et chercha ses lentilles. Une autre galère venait d’arriver, il n’arrivait pas à les retrouver, il se rabattit sur ses lunettes et enfila le classique costume trois pièces qui avait finalement remporté la sélection pour être sa tenue de la soirée, mais le sentiment de gêne qu’il ressentait en le portant se trahissait sur son visage. Cependant, il n’avait plus de temps à perdre, il regarda sa montre avant de descendre les escaliers, s’arrêta une petite seconde devant sa porte avant de reprendre sa route et de monter dans sa voiture. L’adresse que lui avait fourni Diana n’était pas à l’autre bout de la ville et c’était déjà ça de pris pour Liam.

Il arriva finalement devant l’immeuble où elle habitait et sonna. Il préférait attendre en bas son côté gentleman ressortait un petit peu trop à cet instant. La jeune femme apparut peu de temps après alors que Liam contemplait un peu les alentours de ce quartier qu’il ne connaissait pas vraiment. Il se retourna vers Diana et s’il ne remarqua pas qu’il était resté quelques secondes figées, il attrapa la main de la jeune femme avant d’y déposer un baiser. « Mademoiselle. » C’était sûrement vieux – c’était même certain – mais Liam aimait bien se rappeler les convenances d’autre fois. « J’espère que je ne t’ai pas trop fait attendre ? » Il ouvrit la porte de sa voiture pour Diana avant de si diriger de l’autre côté. « Prête à découvrir mon univers ? » Liam – ce gamin qui ne s’assume pas – était une fois de plus fier de sa blague de merde, référence au travail de celle qui allait partager cette soirée avec lui. « Je sais qu’initialement il n’y avait pas d’histoire de gala alors j’espère que ça ne te dérange pas trop. Nous ne sommes pas obligés d'y aller si jamais ça te gêne trop. » Il savait que ça serait difficile d’échapper, mais avec un peu de chance et le monde qui y sera présent, il espérait peut-être réussir à y échapper.
Images by Tumblr | Code by EXORDIUM.



I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana D3SLCSZ
I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana 982718museum2


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Empty
Message(#) Sujet: Re: I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana EmptyJeu 26 Nov 2020 - 10:56



i'll never forget
the songs we
used to play

***

Si elle avait pendant un temps, un seul, pensé qu'il avait pu oublier les paroles qu’il lui avait adressé, il n’en avait rien de tout cela. Liam était bien venu lui envoyer un message, quelques jours plus tôt, pour lui confirmer qu’ils pourraient bien participer à cette ouverture spéciale du musée. Pendant plusieurs jours, ce dernier venait ouvrir ses portes la nuit afin de faire profiter aux plus curieux d’une exposition spéciale autant qu’inédite entre ses murs australiens. Lorsque le jeune homme en avait parlé à Diana, cette dernière n’avait pas hésité à venir approuver cette idée et à être partante pour une telle expédition. Toutes les sorties qui pouvaient lui apporter de nouvelles connaissances et qui venaient satisfaire sa curiosité naturelle étaient les bienvenues - mais si elles pouvaient se faire en bonne compagnie, comme l’était Liam, elle ne disait d’autant plus pas non. Elle était donc venue répondre au message de l’historien sans hésiter un seul instant, lui confirmant sa présence pour la soirée.

Et elle en avait passé du temps, à savoir comment s’habiller pour cette soirée, Diana. Pas qu’elle n’avait pas de quoi se vêtir pour l’occasion dans son armoire - elle ne faisait pas partie de ses femmes friandes de mille et une tenues à essayer pour toutes les occasions -, mais plutôt qu’elle voulait être sûre de ne pas détonner dans le décor une fois arrivée sur place. Elle savait l’occasion unique en son genre, mais ne voulait pas non plus paraître trop apprêtée si l’événement ne s’y prêtait pas. Alors, après avoir passée plusieurs dizaines de minutes à marcher de long en large devant son armoire, et après avoir passé un coup de téléphone à sa soeur - c’est un date ça, Diana, je veux tout savoir quand on se verra la prochaine fois !, elle avait levé les yeux au ciel -, elle avait fini par enfiler une petite robe noire et une paire d’escarpins tout aussi simples que le tissu. C’était le combo idéal pour mettre en avant des efforts sans pour autant en faire de trop, selon ses dires et ceux de Juliana.

Il ne lui restait plus qu’à attendre que le jeune homme ne passe la chercher - ce qui ne se fit pas réellement attendre. « Mademoiselle. » Il vint déposer un baiser sur le dos de la main de la demoiselle et cette dernière vint avoir un petit rire. Elle n’était pas habituée à être courtisée de la sorte, qu’importe ce que furent les intentions dans la tête de Liam en cet instant. « Monsieur. » Elle venait calquer son comportement sur le sien, y trouvant une touche d’humour plutôt appréciable. « J’espère que je ne t’ai pas trop fait attendre ? » Sans hésiter un seul instant, elle vint secouer sa tête avec un petit sourire accroché aux lèvres. « Pas du tout. Je suis rentrée tard du boulot de toutes façons, tu es parfaitement dans les temps. » Et c’était la vérité - de toutes façons, quels étaient les jours où elle ne rentrait finalement pas tard du travail ? Là était plutôt la vraie question. La jeune femme ne l’avait que peu attendu finalement, ayant quelques minutes de répit pour souffler entre deux journées, entre deux activités, ce qu’elle ne s’octroyait pas très souvent.

Finalement, Liam vint ouvrir la portière de la voiture pour que la jeune femme puisse se glisser à l’intérieur du véhicule, avant de prendre place à son tour derrière le volant. « Prête à découvrir mon univers ? » Et en venant glisser son regard dans celui du jeune homme, Diana comprit qu’elle avait attrapé la référence et la vanne au vol. « Bien dit. Et oui, prête à le découvrir. » Avec son point de vu à lui en prime, surtout. « Je sais qu’initialement il n’y avait pas d’histoire de gala alors j’espère que ça ne te dérange pas trop. Nous ne sommes pas obligés d'y aller si jamais ça te gêne trop. » Un petit sourire rassurant, que Liam ne pouvait cependant pas percevoir aussi facilement que la demoiselle aurait voulu, vint se glisser sur ses lèvres. « Ca me pose pas de problèmes. » Après tout, elle avait l’habitude de ce type de réception. Son propre travail lui en imposait quelques unes parsemées ici et là au cours de l’année. Ce n’était pas forcément les moments qu’elle préférait - pour elle, le travail n’avait pas besoin d’être mis en lumière pour être efficace -, mais elle savait que ce n’était pas l’essentiel de ces moments là et que les galas étaient vites terminés lorsqu’un peu du sien y était mis. « Tu me devras du temps en plus à l’exposition en échange. » Petit sourire rassurant se transformant en sourire amusé.

Il ne leur fallut d’une poignée de minutes supplémentaires par la suite pour atteindre le musée, Liam venant ralentir la voiture sur le bas-côté devant l’entrée du bâtiment. « Est-ce que des étudiantes t’attendent à l’entrée pour te sauter dessus, réclamant tes connaissances ? » Un sourcil légèrement haussé sur le visage, la malice était présente dans le regard de la jeune femme qui attendait cependant la réponse de Liam avant de venir s’extirper de la voiture.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Taylor
Liam Taylor
le témoin du temps
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans (09/06/1981) et il le vit très bien
SURNOM : Liam est déjà assez court comme prénom. Vous pouvez vous risquer à lui en donner un, mais il n'aime pas trop ça!
STATUT : Éternel célibataire, il attend patiemment la personne qui pourra le supporter lui et sa grande gueule.
MÉTIER : Conservateur au Queensland Museum. Il anime aussi des conférences sur un thème principal : la réception de l'antiquité.
LOGEMENT : #205 orchid street, Redcliffe
I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Tumblr-nt1uc46-MR31qa0s3ho3-400
POSTS : 1627 POINTS : 60

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il a un doctorat en Histoire de l'art & Archéologie ainsi qu'un master d'Histoire - Si vous ne l'arrêtez pas, il pourra enchaîner les anecdotes historiques, attention! - Vous ne verrez pas Liam courir après les filles, non pas qu'il s'en désintéresse, c'est simplement pas son truc. - Toutes les raisons sont bonnes pour faire la fête avec ses amis, mais vous ne le verrez quasiment jamais en boite de nuit.
RPs EN COURS : 4 - Taylor Family&Co * Marius2

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana 7AAWAiZ
Taylor Family (Chad3 * Amos4) ▬ Understand the things I say, don't turn away from me 'cause I've spent half my life out there, you wouldn't disagree. Do you see me? Do you see? Unhappiness, where's when I was young.

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Jck1
Liauden ▬ When we hit the bottom, nothin' gon' stop us. Climb to the top with you, we could be the greatest ones who never made it. They tryna hate, but we won't change anything at all.

RPs TERMINÉS : Kane1 * Kane3 * Kelly&Loan&Kane * Kane4 * Kane5 * WeekendChill1 * Amos3 * Paintball (ROA) * Auden&Ginny (fb 2006) * Linny1(fb) * Liana1 * Amos&Rae * Amos&Chad * Jiliana & Auden *Chad1 * Marius1 * Color2&Leam2 * Color1 * Molly1 * Noa2 * Liana2 * Liana3 *

Abandonné:
 

AVATAR : Josh Hartnett
CRÉDITS : UB: loonywaltz - Avatar: Elly - Dessin: JOSEPH KEEGAN - Gif: harley.
DC : Giovanni Medici
PSEUDO : Pti' Biscuit aka KD
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 13/05/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t31052-liam-taylor-la-meilleure-chose-a-faire-est-depouser-un-archeologue-plus-vous-vieillirez-et-plus-il-vous-aimera https://www.30yearsstillyoung.com/t31151-liam-we-can-rp-if-we-want-to https://www.30yearsstillyoung.com/t31155-liam-taylor https://www.30yearsstillyoung.com/t32360-liam-taylor#1437891

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Empty
Message(#) Sujet: Re: I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana EmptySam 28 Nov 2020 - 4:29




There won't be an end, can't forget the start. When you're far away, it's like we're not apart. I'd burn my money just to hear your voice again. I'll wait.Si l’annonce du décès de Dani l’a secoué à un point où il ne pouvait que s’enfermer dans son travail, la date de cette soirée qui approchait petit à petit lui semblait être comme une libération. Une soirée, une seule où il pourrait penser à autre chose que tout ce qui peut bien se rattacher à la mort ou aux enterrements. Il cacha cette annonce Liam, il décida de le dire à personne ne voulant pas s’attirer la pitié des autres, pas même celle de ses frères. Alors, il se donna quelques claques devant son miroir avant de partir chercher celle qui allait l’accompagne, celle qui arrivera à lui changer les idées l’espace de quelques heures. C’était important pour Liam de ne rien annuler malgré la situation, il avait fait une promesse et il comptait bien la respecter. Cette soirée c’était la leur et rien ne pouvait venir la gâcher, pas même une annonce comme celle de la disparition de l’un de ses plus proches amis. C’est en parfait gentlemen que Liam se présenta devant la femme, des salutations qu’il apprécie tout particulièrement alors que Diana s’amuse à rentrer dans le jeu du jeune homme. « C’est parfait alors, je m’en serais terriblement voulu sinon. » Un sourire de satisfaction plus tard et ils montèrent tous les deux dans sa voiture. Si Liam sait très bien se montrer sérieux, il n’en avait pas envie ce soir-là. Le seul problème est que son niveau n’est pas très élevé pour ce qui est d’amuser la galerie. Il voulait que la jeune femme garde ce regard et ce sourire tout le long de la soirée parce qu’il ne pouvait s’empêcher de s’en détacher. « Parfait alors et bien évidemment que tu en auras le droit. Tu auras même un guide réservé tout spécialement pour toi et de ce qu’on m’a dit c’est un mec vraiment sexy et qui connait super bien son travail ! » Liam esquissa un léger sourire fer de sa connerie, qui tout comme ses salutations, devait marcher il y a quelques décennies en arrière. La route se déroula tranquillement entre échange de rire et une petite frayeur alors que la voiture ne voulait plus redémarrer après un feu rouge, pauvre petite goutte de frayeur que Liam dégagea aussitôt de son front. « C’est rien, elle va repartir. Elle est juste capricieuse de temps en temps. » Il se jura surtout que son frère Zach – responsable de l’entretien de la voiture – allait en entendre de toutes les couleurs pour avoir mal fait son travail.

Ils arrivèrent quelques minutes plus tard devant le musée et sans encombre – merci la voiture qui a accepté de redémarrer rapidement -. Il n’y avait que quelques mètres qui séparaient le parking privé pour les employés et l’entrée du musée et déjà que Liam se surprit à voir une Diana plus taquine qu’à son habitude quand il la croisait de temps à autres. « Malheureusement, ça je ne peux pas le prévoir à l’avance surtout qu’elles doivent bien être au courant de cet évènement. » Il marcha à son tour dans son petit jeu alors que bien évidemment il y avait très peu de probabilité que ça arrive surtout à une heure aussi tardive, il se disait simplement que les jeunes avaient d’autre chose à faire que de venir l’emmerder – enfin c’est ce qu’il espérait -. « De toute façon elles verront bien que j’ai une magnifique femme à mon bras, non ? » Il tourna la tête vers la jeune femme tout en montrant son bras attendant patiemment qu’elle s’en empare. L’historien croisa quelques collègues qui étaient surtout présents pour le gala, mais aucunes élèves un peu trop collantes à l’horizon, il pouvait souffler un peu. « Les festivités commencent bientôt, je vais au moins te montrer la salle un peu plus loin là-bas avant qu’on y aille. De toute façon, ça ne devrait pas durer longtemps, un petit repas, un discours et on arrivera bien à s’éclipser à un moment ou un autre. » C’était une salle où Diana ne serait pas dépaysée. Ce n’est pas Liam qui s’était occupé de cette exposition, mais l’un de ses collègues qui voulait rendre hommage à l’aérospatial alors les voilà en présence de tout un tas d’objets rappelant le musée du Kennedy Space Center. Il n’y avait bien évidemment que des répliques et des maquettes, mais c’était tout de même intéressant pour ceux s’intéressant à ce domaine. « C’est à ce moment que tu me dis que je t’ai menti tout à l’heure quand je t’ai parlé de mon univers ? » Liam rigola, il ne voulait bien sûr ne pas lui montrer tout dès le début et encore moins sortir ses atouts de sa manche. Ce n’était toujours pas l’heure de partir pour la salle de réception, Rüya qu’il a croisé un peu plus tôt, viendrait assurément le lui dire si c’était le cas. « Certes il n’y a pas grand-chose, mais si on faisait un petit jeu sur celui qui présente mieux son fameux univers. » Il n’y avait peut-être pas trente-six mille collections, mais la salle était bien assez grande pour avoir matière à dire.

Images by Tumblr | Code by EXORDIUM.



I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana D3SLCSZ
I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana 982718museum2


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Empty
Message(#) Sujet: Re: I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana EmptyLun 7 Déc 2020 - 22:21



i'll never forget
the songs we
used to play

***

La bonne humeur était présente autant dans l’esprit, les gestes et les paroles de la jeune femme, ce qui la rendait davantage encline à venir glisser un rire ici ou esquisser une taquinerie là. Ce n’était surement pas le comportement que Liam connaissait le mieux d’elle, mais par chance c’était celui qu’elle allait pouvoir lui montrer au cours de la soirée. Elle était loin, la jeune femme qu’il avait sauvé d’un terrible accident, des années et tout autant de temps plus tôt. « Parfait alors et bien évidemment que tu en auras le droit. Tu auras même un guide réservé tout spécialement pour toi et de ce qu’on m’a dit c’est un mec vraiment sexy et qui connait super bien son travail ! » Son sourire ne vint pas quitter ses lèvres, alors qu’ils filaient à travers la circulation de fin de journée. « Vraiment chanceuse, alors. » Elle ne vint pas remettre en question les paroles avancées par le jeune homme lui-même, car ce serait venir mentir - elle n’avait pas pris autant de temps à venir choisir sa tenue et son parfum pour accompagner un homme qu’elle ne trouvait pas à minima mignon. Son sourire devint un brin railleur cependant, lorsque la voiture refusa de venir redémarrer après qu’ils aient eu à s’arrêter à un feu rouge. « C’est rien, elle va repartir. Elle est juste capricieuse de temps en temps. » Elle vint hausser un sourcil, pinçant ses lèvres, hésitant un instant pour finir par décider de sortir la remarque qui lui était venue ne première intention à l’esprit. « Le coup de la panne, c’est ça ? » Oh, elle savait que ce n’était en rien l’intention de Liam présentement, mais la situation était bien trop propice à ce type de scénario qu’elle ne pouvait pas s’empêcher de passer cette remarque.

Ils finirent par arriver en un seul morceau et sans détours liés à une quelconque défaillance mécanique devant le musée. Diana ne mit pas sa bonne humeur de côté, et vint hausser un sourcil en direction du jeune homme en venant lui demander s’il avait également prévu de faire face à certaines groupies, comme lors de leur dernier déjeuner improvisé à l’université. « Malheureusement, ça je ne peux pas le prévoir à l’avance surtout qu’elles doivent bien être au courant de cet évènement. » Elle gardait son sourire, même si ce n’était pas réellement ce type de réponse qu’elle attendait, avant de venir sortir de la voiture. Partager une partie de la soirée pour participer à un gala, elle n’y voyait aucun inconvénient et résidait là les soucis de tels métiers. En revanche, partager son partenaire avec d’autres jeunes femmes ne sachant contenir leurs hormones, ce n’était en rien dans ses plans. Liam vint faire le tour de la voiture pour venir se poster à ses côtés. « De toute façon elles verront bien que j’ai une magnifique femme à mon bras, non ? » Le sourire qui ornait désormais le visage de la jeune femme était réellement charmé plus que faussé - ce qu’il avait été lorsqu’elle avait entendu sa première réponse. Elle vint alors accrocher son bras délicatement à celui de son partenaire. « Bonne réponse, monsieur Taylor. » Elle venait le dire avec la taquinerie au bout de la langue, mais elle ne mentait pas tant que ça dans ses paroles.

« Les festivités commencent bientôt, je vais au moins te montrer la salle un peu plus loin là-bas avant qu’on y aille. De toute façon, ça ne devrait pas durer longtemps, un petit repas, un discours et on arrivera bien à s’éclipser à un moment ou un autre. » Diana vint hocher quelque peu la tête, se laissant entrainer au milieu de la foule déjà présente et de toutes ces personnes qu’elle ne connaissait nid d’Eve, ni d’Adam - de toutes façons, son regard vint rapidement être accaparé par quelque-chose de bien plus intéressant selon elle que les personnalités présentes ce soir. Là, dans la salle dont ils venaient de franchir le seuil, se trouvait réellement son univers. Laissant ses yeux venir s’agrandir quelque peu en voyant ce qui se situait devant elle, le sourire qu’elle étirait été désormais impressionné. Les maquettes qui se tenaient là, elles les connaissaient pas coeur - assez pour venir toutes les reconnaître au premier coup d’oeil, en tous cas. « C’est à ce moment que tu me dis que je t’ai menti tout à l’heure quand je t’ai parlé de mon univers ? » La jeune femme réussit à décrocher son regard de l’exposition pour le poser un instant sur Liam. « Certes il n’y a pas grand-chose, mais si on faisait un petit jeu sur celui qui présente mieux son fameux univers. » Décrochant son bras de celui du Taylor, elle vint faire quelques pas à travers la salle d’exposition, son regard venant accrocher mille et un détail à la fois. « Comment vous avez réussi à monter tout ça ici ? » Elle savait que les maquettes n’étaient que des reproductions d’un centre situé dans un autre pays anglophone - pour les avoir vu en vrai -, mais cela restait tout de même impressionnant. « Et comment vous avez réussi à garder ça secret ? Je n’étais même pas au courant qu’une telle exposition voyait le jour ici ! » Elle était réellement impressionnée, elle qui avait pour habitude d’être au courant de la moindre nouvelle concernant l’espace et ses dérivés lorsque cela venait à se trouver sur le sol de sa ville.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Taylor
Liam Taylor
le témoin du temps
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans (09/06/1981) et il le vit très bien
SURNOM : Liam est déjà assez court comme prénom. Vous pouvez vous risquer à lui en donner un, mais il n'aime pas trop ça!
STATUT : Éternel célibataire, il attend patiemment la personne qui pourra le supporter lui et sa grande gueule.
MÉTIER : Conservateur au Queensland Museum. Il anime aussi des conférences sur un thème principal : la réception de l'antiquité.
LOGEMENT : #205 orchid street, Redcliffe
I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Tumblr-nt1uc46-MR31qa0s3ho3-400
POSTS : 1627 POINTS : 60

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il a un doctorat en Histoire de l'art & Archéologie ainsi qu'un master d'Histoire - Si vous ne l'arrêtez pas, il pourra enchaîner les anecdotes historiques, attention! - Vous ne verrez pas Liam courir après les filles, non pas qu'il s'en désintéresse, c'est simplement pas son truc. - Toutes les raisons sont bonnes pour faire la fête avec ses amis, mais vous ne le verrez quasiment jamais en boite de nuit.
RPs EN COURS : 4 - Taylor Family&Co * Marius2

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana 7AAWAiZ
Taylor Family (Chad3 * Amos4) ▬ Understand the things I say, don't turn away from me 'cause I've spent half my life out there, you wouldn't disagree. Do you see me? Do you see? Unhappiness, where's when I was young.

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Jck1
Liauden ▬ When we hit the bottom, nothin' gon' stop us. Climb to the top with you, we could be the greatest ones who never made it. They tryna hate, but we won't change anything at all.

RPs TERMINÉS : Kane1 * Kane3 * Kelly&Loan&Kane * Kane4 * Kane5 * WeekendChill1 * Amos3 * Paintball (ROA) * Auden&Ginny (fb 2006) * Linny1(fb) * Liana1 * Amos&Rae * Amos&Chad * Jiliana & Auden *Chad1 * Marius1 * Color2&Leam2 * Color1 * Molly1 * Noa2 * Liana2 * Liana3 *

Abandonné:
 

AVATAR : Josh Hartnett
CRÉDITS : UB: loonywaltz - Avatar: Elly - Dessin: JOSEPH KEEGAN - Gif: harley.
DC : Giovanni Medici
PSEUDO : Pti' Biscuit aka KD
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 13/05/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t31052-liam-taylor-la-meilleure-chose-a-faire-est-depouser-un-archeologue-plus-vous-vieillirez-et-plus-il-vous-aimera https://www.30yearsstillyoung.com/t31151-liam-we-can-rp-if-we-want-to https://www.30yearsstillyoung.com/t31155-liam-taylor https://www.30yearsstillyoung.com/t32360-liam-taylor#1437891

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Empty
Message(#) Sujet: Re: I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana EmptyMar 8 Déc 2020 - 12:28




There won't be an end, can't forget the start. When you're far away, it's like we're not apart. I'd burn my money just to hear your voice again. I'll wait.Il ne sait pas trop où est-ce que ça va les mener, il ne sait même pas encore vraiment s’il y a un quelque chose pour la jeune femme. Il n’a jamais cru au destin le Taylor ou même toutes les conneries qu’on peut dire sur une vie qui est déjà décidée à l’avance à la naissance. Pourtant c’était lui qui était présent cette nuit-là lors de cet accident. Celui qui a décidé de la rencontre entre Liam et Diana, un scénario qui est bien loin des classiques romantiques du cinéma. À la fin de la soirée il voulait lui demander un petit truc, une simple question suivant comment se déroulerait leur petite sortie. En parlant de scénario de film, le Taylor n’avait pas vraiment prévu le coup de la panne, vraiment. La brune lui fit presque aussitôt la remarque et un rire s’échappa alors qu’il était partagé en voulant se joindre à la blague et toutes les remarques qu’il fera à son frère qui devait s’occuper du démarreur il y avait de ça quelques semaines déjà. Cette technique vieille comme le monde n’a pourtant pas eu l’air de la déranger, bien au contraire, elle rend la situation un peu moins tendue pour l’historien parce que pas de voiture, ça veut dire appeler une dépanneuse et foutre en l’air toute la soirée, on a vu mieux comme rencard non ? D’ailleurs en était-ce bien un ? Il ne savait pas trop Liam. « Je sais, c’est pas original, mais ça marche à chaque fois non ? » Il laisse échappe un énième rire alors que la voiture voulait enfin redémarrer, les autres voitures commençaient à légèrement s’impatienter et il y en a même qui se sont amusées à dépasser sur l’autre voie, il était temps que ça reparte.

À l’entrée du musée on pouvait surprendre l’historien à la blague facile – pas forcément t des plus amusantes cependant – tout comme la brune, ce qui l’étonna un peu, il ne la connaissait pas vraiment comme ça Diana. Ce n’est pas pour autant que ça lui déplaisait, bien au contraire, ça ne pouvait que faciliter son désir d’oublier tous ses problèmes et elle était là un peu comme la sauveuse. C’est la réaction que ça provoque quand on est en présence d’une personne à qui l’on tient beaucoup, non ? « Je me dis simplement que ça serait une grosse erreur de ne pas profiter de votre bras Madame. » Elle vint saisir le sien tout en douceur la brune et ils se mirent à marcher sans hâte vers l’entrée. Il y avait vraiment du monde et ça ne pouvait faire que plaisir au Taylor qui avait vraiment travaillé dur pour organiser cette ouverture de nuit, il y avait mis toutes ses journées pour que ce soit parfait. Il lui donna un peu plus de précisions sur le déroulement de la soirée, au début ils allaient être en présence de pas mal de monde, ils allaient même être emmerdé par des collègues, mais tout ça n’allait pas durer longtemps, il voulait lui montrer qui il était vraiment, parce que son travail est une grande part de lui-même. La première surprise c’était cette grande salle où plusieurs maquettes de l’aérospatiale étaient exposées. Ça serait lui mentir s’il disait que ce n’était pas fait exprès, qu’il n’avait pas eu son petit mot à dire là-dedans, il ne restait plus que trois collections à départager pour faire partie d’une expo éphémère et Liam et son collègue ont tout fait pour que ce soit celle-ci qui gagne. « On va dire que c’est la magie des musées. C’est pour ça que j’adore cet endroit. Il y a quatre murs, un toit, un sol et pourtant on a l’impression que la salle est infiniment grande. » Infiniment comme l’espace, infiniment grande comme la passion qu’il pouvait bien lire dans les yeux de Diana. Elle lui lâcha le bras alors que ses pas ne savaient pas vraiment où aller dans cette salle qui regroupait bon nombre de pièces s’étendant de la période de la Guerre Froide à nos jours. Il n’osait pas la rejoindre Liam, il voulait la laisser tranquille à admirer, mais surtout il pouvait lui aussi admirer la personne qui se dressait devant lui. « C’est une exposition qu’on voulait tenir secrète jusqu’à ce soir. On peut dire que c’est un peu son ouverture aujourd’hui. » Il y avait aussi peut-être le fait que le directeur du musée ne voulait que cette collection vole la vedette de celle sur Toutankhamon qui était à seulement quelques salles de là où ils se trouvaient. Il se rapprocha finalement d’elle quelques secondes plus tard, se retrouvant dans son dos avant de lui faire relever la tête tout en délicatesse vers le plafond, même ce dernier était décoré. « Je dois malheureusement avouer que je ne suis pas l’auteur de tout ceci, MAIS, ça reste tout de même magnifique non ? » Bon il s’agissait bien évidemment d’un faux plafond, mais c’était déjà mieux que rien non ? Il espérait sincèrement voir des étoiles dans les yeux de la jeune femme, ce n’était pas grand-chose comme expo, surtout comparé à ce que l’on peut voir dans des musées entièrement dédiés à ce domaine, mais un peu de son univers dans le sien ce n’était pas si compliqué à réaliser finalement. « On me dit même dans l’oreillette qu’il y aura sûrement des invités de marque au gala venant tout droit d’Angleterre. » L’avantage du musée où travaille Liam réside dans le fait qu’ils se diversifient de plus en plus, ils ne se contentent pas d’une période, d’un domaine ou je ne sais quoi. À ce moment ça leur avait permis de monter tout ceci. « Alors, qu’est-ce que t’en dis comme hors-d'œuvre ? » Ce n’était qu’une image, mais comme si l’une en appelait une autre, on vint chercher Liam comme s’était prévu afin de le prévenir que les festivités allaient bientôt commencer de l’autre côté du musée. Ils auraient pu rester la tête dans les étoiles pendant encore plusieurs minutes, mais le devoir l’appelait.


Images by Tumblr | Code by EXORDIUM.



I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana D3SLCSZ
I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana 982718museum2


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Empty
Message(#) Sujet: Re: I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana EmptyLun 14 Déc 2020 - 14:58



i'll never forget
the songs we
used to play

***

« Je me dis simplement que ça serait une grosse erreur de ne pas profiter de votre bras Madame. » Il se voulait charmeur, le Taylor, et ce serait mentir que de dire que Diana était présentement insensible à ce type de réplique. Elle n’était pas venue ce soir pour ça - pas exclusivement, en tous cas -, mais c’était toujours plaisant à entendre. Alors, son sourire s’agrandit quelque peu pendant qu’ils se rendaient à l’intérieur du bâtiment.

Et ce qu’ils trouvèrent à là-bas eut le don de venir couper le souffle de la jeune femme, et lui ôter par la même occasion la capacité de parler pendant plus d’un instant. Ils se trouvaient là dans une pièce qui avait été entièrement dédiée à une exposition sur des maquettes aérospatiales et tout ce qui touchait à ce domaine. Autant dire que la demoiselle était comme un poisson dans l’eau en posant ses yeux sur les modèles exposés. Elle n’était pas une professionnelle de l’ingénierie de ces machines, mais qu’elle était en revanche plus que qualifié pour les imaginer partir vers de nouvelles aventures et pour venir explorer le moindre détail se rapportant à ses recherches - même celles qu’elle menait encore aujourd’hui. « On va dire que c’est la magie des musées. C’est pour ça que j’adore cet endroit. Il y a quatre murs, un toit, un sol et pourtant on a l’impression que la salle est infiniment grande. » Et Diana n’avait aucun mal à se projeter à des années lumières de l’endroit où ils se trouvaient présentement, à naviguer à travers les étoiles et à se repérer dans des galaxies lointaine. Il ne lui fallait jamais beaucoup de détails pour se retrouver la tête projeter dans son monde à elle, bien particulier qu’était l’univers - mais avec de tels objets sous les yeux, forcer pour s’y rendre n’était pas utile. Ses pas se mirent à arpenter à allure douce la pièce, ses yeux ne sachant regarder ailleurs que sur les éléments qu’ils pouvaient admirer, la voix de Liam se faisant entendre presque discrètement en arrière plan. « C’est une exposition qu’on voulait tenir secrète jusqu’à ce soir. On peut dire que c’est un peu son ouverture aujourd’hui. » Elle pouvait entendre cet argument, même si elle était toujours sidérée par l’idée de ne pas avoir été au courant d’une quelconque manière plus tôt. Ce n’était pas faute de mettre souvent son nez dans des affaires qui ne la regardaient pas - lorsqu’il s’agissait de son travail, bien entendu.

Les pas de Liam se firent finalement plus proches, jusqu’à temps que le jeune homme ne vienne se tenir derrière Diana, venant lui indiquer du doigt le ciel qui les surplombait. « Je dois malheureusement avouer que je ne suis pas l’auteur de tout ceci, MAIS, ça reste tout de même magnifique non ? » Un petit sourire finit par s’étirer sur les lèvres de la jeune femme, alors que ses yeux ne savaient cesser de contempler le plafond que Liam venait de lui faire découvrir. « C’est superbe, oui. » Alors effectivement, ça ne serait jamais le Kennedy Center ou toute autre chose s’y rapprochant, mais ce qu’elle avait sous les yeux restait tout de même impressionnant. Jamais elle n’aurait pensé pouvoir voir ça ici. « On me dit même dans l’oreillette qu’il y aura sûrement des invités de marque au gala venant tout droit d’Angleterre. » La jeune Rhodes réussit enfin à décrocher ses yeux du plafond, pour venir les poser sur Liam toujours posté à ses côtés. Elle haussa un sourcil, curiosité piquée à vif bien sur par ses paroles. « De mon domaine ou du tien ? » Si la réponse était la première option, elle en serait ravie mais ne pourrait malheureusement pas autant partager l’enthousiasme de Liam. En revanche, si c’était du sien à elle dont il parlait, il y avait de quoi ravir la jeune femme à l’idée de rencontrer ou de revoir certains collègues qu’elle n’avait pas du croiser depuis des mois voire des années.

« Alors, qu’est-ce que t’en dis comme hors-d'œuvre ? » Le sourire de la jeune femme vint s’agrandir quelque peu davantage, alors que désormais son attention était pleinement portée sur Liam. « Si ça c’est l’hors-d’oeuvre, j’ai hâte de découvrir le dessert. » Elle le taquinait, mais était en réalité outrageusement impressionnée par ce que venait de lui présenter le Taylor. « Je tiens à dire que je m’attendais pas à ça en venant ici ce soir. » On vint leur indiquer qu’ils étaient désormais attendus ailleurs, et il était hors de question que Diana vienne mettre Liam en porte-à-faux à rester davantage de temps dans la salle d’exposition, alors ses pas vinrent naturellement prendre la direction qui venait de leur être indiquée. De toutes façons, Liam prendrait rapidement le relai pour venir l’accompagner jusque la salle où le gala s’apprêtait à se dérouler. « Je savais que tu allais pouvoir me montrer des expositions impressionnantes et qu’il n’est pas donné de voir tous les jours. Mais, ça… » Elle eut un petit soupire presque de satisfaction avant de laisser échapper un petit rire. Il ne lui en fallait pas beaucoup pour être une femme comblée, un peu d’espace et une exposition sur l’univers et un sourire se dessinait d’instinct sur ses lèvres. Elle n’était en rien dupe cependant, elle comprenait bien que Liam avait agi de la sorte pour l’impressionner - et le pire dans cette histoire, c’était qu’il avait réussi son coup avec brio.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Taylor
Liam Taylor
le témoin du temps
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans (09/06/1981) et il le vit très bien
SURNOM : Liam est déjà assez court comme prénom. Vous pouvez vous risquer à lui en donner un, mais il n'aime pas trop ça!
STATUT : Éternel célibataire, il attend patiemment la personne qui pourra le supporter lui et sa grande gueule.
MÉTIER : Conservateur au Queensland Museum. Il anime aussi des conférences sur un thème principal : la réception de l'antiquité.
LOGEMENT : #205 orchid street, Redcliffe
I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Tumblr-nt1uc46-MR31qa0s3ho3-400
POSTS : 1627 POINTS : 60

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il a un doctorat en Histoire de l'art & Archéologie ainsi qu'un master d'Histoire - Si vous ne l'arrêtez pas, il pourra enchaîner les anecdotes historiques, attention! - Vous ne verrez pas Liam courir après les filles, non pas qu'il s'en désintéresse, c'est simplement pas son truc. - Toutes les raisons sont bonnes pour faire la fête avec ses amis, mais vous ne le verrez quasiment jamais en boite de nuit.
RPs EN COURS : 4 - Taylor Family&Co * Marius2

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana 7AAWAiZ
Taylor Family (Chad3 * Amos4) ▬ Understand the things I say, don't turn away from me 'cause I've spent half my life out there, you wouldn't disagree. Do you see me? Do you see? Unhappiness, where's when I was young.

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Jck1
Liauden ▬ When we hit the bottom, nothin' gon' stop us. Climb to the top with you, we could be the greatest ones who never made it. They tryna hate, but we won't change anything at all.

RPs TERMINÉS : Kane1 * Kane3 * Kelly&Loan&Kane * Kane4 * Kane5 * WeekendChill1 * Amos3 * Paintball (ROA) * Auden&Ginny (fb 2006) * Linny1(fb) * Liana1 * Amos&Rae * Amos&Chad * Jiliana & Auden *Chad1 * Marius1 * Color2&Leam2 * Color1 * Molly1 * Noa2 * Liana2 * Liana3 *

Abandonné:
 

AVATAR : Josh Hartnett
CRÉDITS : UB: loonywaltz - Avatar: Elly - Dessin: JOSEPH KEEGAN - Gif: harley.
DC : Giovanni Medici
PSEUDO : Pti' Biscuit aka KD
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 13/05/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t31052-liam-taylor-la-meilleure-chose-a-faire-est-depouser-un-archeologue-plus-vous-vieillirez-et-plus-il-vous-aimera https://www.30yearsstillyoung.com/t31151-liam-we-can-rp-if-we-want-to https://www.30yearsstillyoung.com/t31155-liam-taylor https://www.30yearsstillyoung.com/t32360-liam-taylor#1437891

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Empty
Message(#) Sujet: Re: I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana EmptyDim 20 Déc 2020 - 3:44




There won't be an end, can't forget the start. When you're far away, it's like we're not apart. I'd burn my money just to hear your voice again. I'll wait. @Diana Rhodes Il la laisse faire, il se plaît à la regarder se perdre dans l’immense pièce qui les entoure. Il ne savait pas trop si cette petite surprise allait plaire à Diana ou non elle qui doit sûrement être bien trop familière avec tout ceci. Il espérait cependant que ce soit au moins l’intention qui lui fasse plaisir, le moindre petit détail est soigné. Ils ont essayé de faire au mieux pour rendre l’exposition attractive dans sa mise en place et dans l’ambiance tout en restant simple et efficace d’un point de vue pédagogique. Pour lui, le fait de voir une professionnelle du milieu prendre autant de plaisir à parcourir le moindre centimètre est bon signe, elle se plait à regarder tout autour d’elle laissant Liam le décrire un peu plus ce qu’ils ont sous les yeux, pourquoi malgré le fait qu’il n’est pas du tout connaisseur en astronomie il a pris beaucoup de plaisir à mettre ceci en place. C’est en partie grâce à lui que ce projet a enfin pu voir le jour et le résultat dépasse toutes ses attentes. Le Taylor fait quelques pas vers Diana pour lui susurrer quelques mots à l’oreille, pour lui montrer ce qu’elle n’avait pas encore totalement vu, parce que même au-dessus de sa tête ils peuvent admirer Bételgeuse briller de mille feux tout comme dans ce coin représentant Sagittarius A* où la lumière n’arrive pas à s’échapper. Il pourrait rester là à ne rien dire ou lui proposer une soirée à admirer de vraies étoiles sur une des petites collines surplombants Kilcoy, mais ce n’est peut-être pas le bon moment se dit-il. « Je pense que c’est la première fois que j’y ai mis autant de cœur à l’ouvrage, j’ai découvert un univers vraiment passionnent. » Il s’intéresse à tout le Taylor, à partir du moment où sa curiosité l’emmène quelque part il peut faire des centaines et des centaines de recherches pour mieux comprendre, savoir comment ça fonctionne ou même tout simplement regarder de longues heures un documentaire sur le sujet et c’est ce qu’il a fait avec le domaine de Diana. Il ne se prend pas du tout pour un pro du secteur bien au contraire, mais il s’est simplement dit que ça pourrait être tout aussi intéressant de discuter de ce qui la passionne s’il connaissait un minimum les termes et ce qu’elle pourrait bien dire.

Il arrive à enfin accaparer un peu plus l’attention de la jeune femme alors qu’il aborda un sujet qu’il savait lui ferait une fois de plus plaisir. « Tout ce que je peux te dire c’est qu’à l’occasion de cette exposition, il y a quelques invités provenant d’Angleterre. » Il a le sourire aux lèvres le Taylor alors qu’il a son regard plongé dans celui de Diana, un regard qui l’hypnotise toujours un peu plus à chaque fois qu’il a la chance de le croiser. Ce n’est pas pour rien que c’est pour cette soirée qu’il a proposé à Diana de venir l’accompagner, elle n’allait pas être trop dépaysé et avec un peu de chance elle connaitrait ses collègues venant d'Europe. Son sourire est contagieux et Liam n’arrive pas à retenir le sien, satisfait de voir que jusqu’à maintenant il fait un sans-faute, il lui avait promis qu’elle aurait le droit à une visite du musée comme elle n’en aurait jamais vu jusqu’à aujourd’hui et il compte bien tenir sa promesse. « C’est bien pour ça que je me suis tué à tout garder secret et sous silence et pourtant j’ai failli vendre la mèche l’autre jour. » S’il avait une meilleure mémoire il saurait même qu’il a failli le faire plus d’une fois, l’excitation aidant facilement à vendre les informations. « Ce que tu vois là ce n’est que le début. »

Ils avancent tranquillement à travers les nombreux couloirs qu’ils doivent emprunter pour arriver à cette grande salle – qui est encore plus grande que celle d’où ils viennent –, à celle où se tient ce fameux gala de bienfaisance. La pièce est magnifiquement bien décorée, le bruit est omniprésent alors que les deux complices avancent difficilement afin d’éviter de bousculer une autre personne. Liam cherche en même temps des yeux si Rüya était elle aussi présente, mais comme il s’en doutait elle n’est pas venue. Cette fois-ci c’est un léger soupir de déception qui sort de la bouche du Taylor alors qu’il aurait aimé qu’elle se change un peu les idées en venant. Ils arrivent tant bien que mal à leur table afin de déposer leurs affaires, il y a plus d’espace et tout est plus respirable. « Diana, je te présente Etienne, c’est un collègue de longue date et c’est lui qui m’a aidé à mettre en place cette fameuse exposition sur l’astronomie. » L’historien décide de commencer les présentations alors qu’il constate avec bonheur que sa table ne sera composée que de ce dernier et de sa femme, Didier ayant prévenu qu’il ne serait pas là ce soir. « Ça fait plaisir de te voir ici Taylor, je te pensais déjà parti pour Cambridge, tu n’acceptes pas leur offre finalement ? » Un frisson traversa le dos de Liam alors qu’il n’avait parlé de ça à personne en dehors de Marius. Il ne voulait pas que l’information s’ébruite, il ne voulait surtout pas qu’on l’apprenne par la bouche de quelqu’un d’autre comme maintenant. « Occupe-toi de tes affaires, tu le sauras bien assez tôt si jamais je suis amené à partir, au passage tu es bien trop irresponsable pour avoir mon poste ne rêve pas. » Il fit signe de la tête à Diana de le suivre un peu plus loin coupant court à cette discussion. Il l’emmena vers le bar afin de servir les premiers verres de la soirée alors qu’il aperçoit au loin son directeur qui a l’air de vouloir lui faire signe de venir. « Ok retourne-toi, retourne-toi, il ne faut pas qu’il me voit. » Il avait sûrement dû recevoir la lettre de Liam comme quoi il avait accepté le programme d’échange avec Cambridge et il voulait tout sauf avoir des félicitations l’historien, surtout pas maintenant. « Et si on allait par là-bas, je crois que tu vas reconnaître du monde. » Il pousse légèrement Diana par le dos afin de s’extirper au plus vite des griffes de son patron qui s’approche bien trop vite et près de lui. Il se frotte le front le Taylor, elle doit vraiment trouver sa réaction bizarre, mais la vérité c’est qu’il ne s’attendait pas à ce que tout le monde s’amuse à parler de ça autour de lui alors qu’il avait eu leur promesse de ne rien dire tant qu’il ne voulait pas que ça se sache. « Je suis désolé. C’est que c’est encore récent et je ne sais pas encore si c’est trop tôt pour en parler ou non, enfin je vais pas t’embêter avec ça. On va les éviter pour le moment. » Pour sûr il répondra à ses questions si jamais elle se montre curieuse, mais pour le moment c’est d’autres personnes avec qui le Taylor veut discuter et surtout Diana à coup sûr. Sa main est toujours présente au creux du dos de la jeune femme alors qu’ils s’approchent de ce petit groupe venant tout droit d’Angleterre, cette autre petite surprise qu’il avait pour la brune. Ils ont encore quelques minutes avant que le repas et les premiers discours ne commencent.



Images by Tumblr | Code by EXORDIUM.



I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana D3SLCSZ
I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana 982718museum2


Spoiler:
 


Dernière édition par Liam Taylor le Mar 12 Jan 2021 - 21:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Empty
Message(#) Sujet: Re: I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana EmptyMar 12 Jan 2021 - 21:19



i'll never forget
the songs we
used to play

***

Elle en avait plein les yeux, présentement, Diana. Elle ne savait même plus où donner de la tête au fur et à mesure que Liam venait lui indiquer les choses à découvrir, ici et là. « Je pense que c’est la première fois que j’y ai mis autant de cœur à l’ouvrage, j’ai découvert un univers vraiment passionnent. » Oh que oui, cet univers était passionnant - elle en connaissait un rayon sur le sujet pour pouvoir affirmer telle chose. Cependant, l’instant n’était en rien à prouver qu’elle avait raison, mais plutôt à apprécier les efforts du jeune homme. Et ils étaient de taille. « C’est un super travail que je vois là, Liam. » Le sourire qui décorait ses lèvres était réel, comme l’étaient ses paroles. Diana n’était pas du genre à être avare en compliments, surtout lorsqu’elle avait quelque-chose de cette qualité sous les yeux.

« Tout ce que je peux te dire c’est qu’à l’occasion de cette exposition, il y a quelques invités provenant d’Angleterre. » Un sourcil inquisiteur vint se hausser sur son visage. Des invités d’Angleterre ? Ce n’était réellement pas n’importe quel gala auquel elle pouvait se permettre d’assister ce soir. « C’est bien pour ça que je me suis tué à tout garder secret et sous silence et pourtant j’ai failli vendre la mèche l’autre jour. » « Pour la taille impressionnante de cette exposition ou pour les invités de marque ? » Les choix étaient multiples et variés, dans cette situation. « Ce que tu vois là ce n’est que le début. » Le sourire qui ornait désormais le coin de ses lèvres était quelque peu amusé. « Et j’ai hâte de voir la suite. » Elle aimait jouer, elle aimait la compétition. Ce n’était pas explicitement nommé de la sorte présentement, mais la façon dont Liam venait de lui présenter les choses s’apparentait à un jeu et cela ne donnait que plus envie à Diana de venir découvrir la suite des événements - chose qui ne devrait pas tarder car déjà leurs pas les menèrent vers une autre pièce, un autre couloir, vers d’autres gens. La salle de réception était immense et décorée avec goût. Les conversations allaient bon train et les pas de la jeune femme suivaient ceux de Liam afin de se trouver autour de leur table; un couple s’y tenait déjà, et d’instinct un sourire vint parer le visage de la demoiselle en guise de bonsoir. « Diana, je te présente Etienne, c’est un collègue de longue date et c’est lui qui m’a aidé à mettre en place cette fameuse exposition sur l’astronomie. » Elle s’empressa de faire quelques pas pour venir lui serrer la main. « Enchantée. L’exposition est… à couper le souffle, beau travail. » Elle vint par la suite serrer la main de la femme d’Etienne, avant de se mettre quelque peu en retrait pour laisser les hommes parler - ils étaient le lien dans cette discussion, et Etienne ne semblait pas vouloir tenir sa langue. « Ça fait plaisir de te voir ici Taylor, je te pensais déjà parti pour Cambridge, tu n’acceptes pas leur offre finalement ? » Diana fit mine de ne pas venir récolter cette nouvelle information qui lui apparaissait, en venant parcourir des yeux le reste de la salle. « Occupe-toi de tes affaires, tu le sauras bien assez tôt si jamais je suis amené à partir, au passage tu es bien trop irresponsable pour avoir mon poste ne rêve pas. » Et elle vint obtempérer lorsque le Taylor lui fit un petit signe de tête, l’incitant à le suivre pour continuer de parcourir les lieux. Il ne semblait plus autant à l’aise, désormais, et il aurait fallu être imbécile pour ne pas comprendre que cela avait à voir avec le sujet qu’Etienne avait amené sur le tapis. Cependant, le moment n’était pas à cette discussion là, alors que la jeune Rhodes venait accueillir entre ses doigts avec un remerciement la coupe de champagne tendue par le serveur du bar.

« Ok retourne-toi, retourne-toi, il ne faut pas qu’il me voit. » » Hm ? » Elle dut se dépêcher de boire sa gorgée, alors qu’elle tentait de venir attraper des pupilles la situation dont Liam parlait. Quelqu’un ne devait pas le voir, mais elle ne saurait dire de qui le jeune homme parlait exactement. « Et si on allait par là-bas, je crois que tu vas reconnaître du monde. » « Je te suis. » Et la main qu’il vint gentiment presser dans le bas de son dos lui indiquait qu’il était plutôt pressé de mettre ses paroles en application. Elle ne vint cependant pas faire le moindre commentaire pour le moment, Diana - ils auraient davantage le loisir et le temps un brin plus tard dans la soirée; Liam ne put en revanche s’empêcher de venir ajouter une précision, qu’elle accueillait avec un petit sourire rassurant. « Je suis désolé. C’est que c’est encore récent et je ne sais pas encore si c’est trop tôt pour en parler ou non, enfin je vais pas t’embêter avec ça. On va les éviter pour le moment. » Elle avait donc vu juste: il n’était pas à l’aise avec l’idée de cette discussion. Mais l’attention de la jeune femme ne se portait désormais plus sur la discussion que Liam tentait d’éviter mais bien sur les fameux collègues d’Angleterre dont il lui avait parlé quelques instants plus tôt dans la salle d’exposition. « Damian ? » Et l’instant d’après, elle venait serrer dans ses bras le jeune homme qui la reconnut aussi rapidement qu’elle venait elle de faire preuve. Les deux avaient travaillé pendant plusieurs semaines sur un projet similaire, l’un et l’autre à un bout de la planète, partageant des heures de vidéoconférence et de connaissances afin de tirer des conclusions de leurs recherches respectives. Diana n’avait pu prendre l’avion à ce moment là pour rejoindre le dit-Damian jusqu’en Angleterre, et l’inverse avait été tout aussi vraie, mais elle n’avait qu’un bon opinion sur le jeune homme et était ravie de pouvoir enfin le rencontrer. Assez en tous cas pour entamer avec lui une discussion qui ne fut interrompue que par l’annonce du premier discours de la soirée. Ils devaient se quitter pour le moment, mais le jeune homme comptait rester quelques jours supplémentaires en Australie et Diana lui promit d’aller boire un café pour discuter plus tranquillement.

« Désolée. » Qu’elle vint glisser à l’oreille de Liam alors que les deux jeunes gens venaient se rasseoir à leur table. Le premier discours fut présenté, et celui d’après également. Les plats défilaient sous leurs yeux, tous plus exquis les uns que les autres - la jeune femme se trouva juste quelque peu confuse de devoir laisser autant de ses assiettes de côté, ne mangeant pas de viandes et les australiens étant malheureusement de grands amateurs de cette dernière -, mais tout ça fut balayé d’un revers de la main lorsque Liam dut monter sur scène pour faire son propre discours et présenter l’exposition pour laquelle il avait oeuvré ces dernières semaines. Les applaudissements furent de mise, ceux de Diana un brin plus appuyés pour le Taylor que pour les autres, et finalement une bonne partie de la population présente en vint à se retirer pour admirer les éléments de cette dite-exposition une fois le dessert englouti. De son côté, Diana profita d’un semblant d’accalmie autour du Taylor et de son travail pour venir entamer une discussion qui lui semblait bien plus intéressante que toutes celles dont elle avait eu vent jusque maintenant. « Cambridge, alors ? » Un de ses sourcils vint se hausser sur son visage, alors qu’elle venait avaler une gorgée de champagne comme si de rien n’était - alors qu’au fond, elle mourrait d’envie d’en savoir plus. « Je suis patiente mais trop curieuse de savoir ce que tu vas bien pouvoir m’expliquer sur la question. » Et surtout, elle était loin d’être idiote et avait réussi à récolter quelques informations auprès de la femme d’Etienne, lorsque Liam était sur scène - quelle grande bavarde. « Pourquoi tu m’en as pas parlé plus tôt ? » Ils ne se connaissaient pas de la veille, Liam et elle. Elle comprenait l’idée de ne pas vouloir ébruiter la nouvelle à qui passait à ses côtés, mais elle avait un léger - léger - pincement au coeur à l’idée qu’il n’ait pas songé à lui en parler plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Taylor
Liam Taylor
le témoin du temps
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans (09/06/1981) et il le vit très bien
SURNOM : Liam est déjà assez court comme prénom. Vous pouvez vous risquer à lui en donner un, mais il n'aime pas trop ça!
STATUT : Éternel célibataire, il attend patiemment la personne qui pourra le supporter lui et sa grande gueule.
MÉTIER : Conservateur au Queensland Museum. Il anime aussi des conférences sur un thème principal : la réception de l'antiquité.
LOGEMENT : #205 orchid street, Redcliffe
I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Tumblr-nt1uc46-MR31qa0s3ho3-400
POSTS : 1627 POINTS : 60

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il a un doctorat en Histoire de l'art & Archéologie ainsi qu'un master d'Histoire - Si vous ne l'arrêtez pas, il pourra enchaîner les anecdotes historiques, attention! - Vous ne verrez pas Liam courir après les filles, non pas qu'il s'en désintéresse, c'est simplement pas son truc. - Toutes les raisons sont bonnes pour faire la fête avec ses amis, mais vous ne le verrez quasiment jamais en boite de nuit.
RPs EN COURS : 4 - Taylor Family&Co * Marius2

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana 7AAWAiZ
Taylor Family (Chad3 * Amos4) ▬ Understand the things I say, don't turn away from me 'cause I've spent half my life out there, you wouldn't disagree. Do you see me? Do you see? Unhappiness, where's when I was young.

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Jck1
Liauden ▬ When we hit the bottom, nothin' gon' stop us. Climb to the top with you, we could be the greatest ones who never made it. They tryna hate, but we won't change anything at all.

RPs TERMINÉS : Kane1 * Kane3 * Kelly&Loan&Kane * Kane4 * Kane5 * WeekendChill1 * Amos3 * Paintball (ROA) * Auden&Ginny (fb 2006) * Linny1(fb) * Liana1 * Amos&Rae * Amos&Chad * Jiliana & Auden *Chad1 * Marius1 * Color2&Leam2 * Color1 * Molly1 * Noa2 * Liana2 * Liana3 *

Abandonné:
 

AVATAR : Josh Hartnett
CRÉDITS : UB: loonywaltz - Avatar: Elly - Dessin: JOSEPH KEEGAN - Gif: harley.
DC : Giovanni Medici
PSEUDO : Pti' Biscuit aka KD
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 13/05/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t31052-liam-taylor-la-meilleure-chose-a-faire-est-depouser-un-archeologue-plus-vous-vieillirez-et-plus-il-vous-aimera https://www.30yearsstillyoung.com/t31151-liam-we-can-rp-if-we-want-to https://www.30yearsstillyoung.com/t31155-liam-taylor https://www.30yearsstillyoung.com/t32360-liam-taylor#1437891

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Empty
Message(#) Sujet: Re: I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana EmptySam 17 Avr 2021 - 23:40




There won't be an end, can't forget the start. When you're far away, it's like we're not apart. I'd burn my money just to hear your voice again. I'll wait. @Diana Rhodes Il pouvait être fier de lui le Taylor, le travail acharné paie toujours et le sourire incrusté sur ses lèvres et ses yeux grands ouverts ne font que confirmer que cette exposition est une grande réussite. L’avis de la jeune femme a beaucoup d’importance pour lui et il ne saurait vraiment trop s’expliquer pourquoi, mais ce n’est pas la seule surprise qu’il a réservé pour la brune et il espère que ça lui fera tout autant plaisir que ce qu’elle peut bien avoir sous les yeux. « En réalité les deux, je ne suis vraiment pas très doué pour garder un secret et encore moins quand je meurs d’envie de le partager ! » L’excitation de l’historien de présenter tout ce travail a bien failli lui faire vendre la mèche et ses frères sont très bien placés pour savoir que Liam a beaucoup de mal à contenir sa langue. Ce qu’il espère à ce moment-là est surtout de ne pas avoir grillé sa meilleure carte, est-ce qu’elle allait vraiment apprécier l’autre facette de son métier, celle qui s’apparente plus à la recherche archéologique ou encore aux interprétations historiques qu’il s’efforce à donner à chaque sujet qui attire son attention ? Il sait très bien qu’il peut être très bavard et encore plus barbant dès qu’il s’engage sur sa passion pour l’histoire et une fois de plus il n’arrivera probablement pas à contrôler son débit de parole. Cambridge, voilà un autre sujet qu’il ne voulait pas vraiment avoir à mettre sur le tapis ce soir, mais Etienne étant qui il est, il lui est impossible de tenir sa langue et l’information échappa de sa bouche. Pourquoi vouloir garder une information comme celle-ci pour lui ? Il n’a parlé de cette proposition à personne en dehors de Chloe et sa famille et c’était déjà trop pour lui qui arrivait à peine à assumer son choix de partir et de quitter Brisbane pour un certain temps. Il allait devoir en parler à Diana à coup sûr durant cette soirée, mais l’heure n’était pas encore à ça, mais plus à récupérer un verre de ce champagne dont il arriverait à peine à pouvoir se payer une bouteille. Visiblement personne n’allait le lâcher avec ça, il se doutait qu’il croiserait tous ses collègues et surtout son directeur, mais il n’avait pas envisagé que tout le monde allait essayer de lui parler de ce changement qui va arriver dans sa vie. Il se devait de lui donner au moins une petite explication sur son comportement plus que bizarre et il espérait sincèrement qu’elle le comprenait. Par chance la parfaite diversion arriva à point nommé et les collègues de l’astrophysicienne venant de Londres firent à leur tour irruptions. L’historien serra la main de ce fameux Damian et resta bien à sa place en attendant le début de la cérémonie qui devait commencer par un discours du directeur. « Tu n’as pas à t’excuser, je t’avais promis que tu pourrais voir des collègues venus de Londres non ? » La suite du repas se passa dans le brouhaha que ce genre de gala peut bien procurer ainsi que les rires échangés avec Etienne. Les deux collègues aimaient se rappeler leur première fois, celle où ils ont posé le pied sur le terrain et de leur première fouille. Liam n’en oubliait pas moins sa cavalière et elle se montrait tout aussi captivante quand elle parla de sa propre passion pour les étoiles alors que le sujet de l’exposition arriva sur la table à son tour.

C’était finalement à son tour de monter sur l’estrade, de prendre le micro en main et de faire un discours tout fait, un discours qu’il a préparé depuis plusieurs jours maintenant. Il parla bien évidemment de la nouvelle exposition qui sortait un peu – beaucoup - de son domaine, de tout ce qu’il a accompli cette dernière année et de tous ses projets encore en cours y compris cette grande conférence sur la réception de l’antiquité qu’il allait donner à Sidney. Tous ses mots, toutes ses phrases ne laissaient aucun doute, il allait quitter son poste un temps sans savoir s’il l’aura de nouveau à son retour, mais comme il savait très bien le faire, il ne voulait pas en parler devant tout le monde. Pour lui c’était comme se vanter d’avoir réussi au point qu’une prestigieuse université s’intéresse à son profil. C’est après quelques applaudissements et une séance de poignée de main qu’il pouvait enfin rejoindre Diana sans avoir vraiment pu la quitter des yeux plus d’une seconde. « Oui Cambridge, j’ai reçu un mail de leur part il y a maintenant plusieurs mois. » Oui plusieurs, au début il voulait refuser, il leur avait dit qu’il les recontacterait plus tard après avoir pris sa décision. « Je ne voulais pas te le cacher, c’est juste que… J’ai eu une période vraiment compliquée ces derniers temps et je ne voulais pas vraiment embêter mon entourage avec ça. » Liam est quelqu’un sur qui on peut compter à coup sûr et encore plus quand on a besoin d’aide, mais de son côté il est tout sauf du genre à se plaindre, à venir parler de ses problèmes aux autres et ce dont il voulait encore moins c’était gâché cette soirée avec ces derniers. « J’ai perdu un ami dont j’étais vraiment proche et on va dire que ça m’a un peu fait relativiser sur mes priorités dans la vie. » Elle avait au moins le droit d’en savoir un peu plus sur son choix, pour comprendre pourquoi il a voulu garder le silence et pourquoi il a pris la décision de partir presque du jour au lendemain. « Du coup, j’ai finalement accepté cette offre, Cambridge m’a proposé d’intervenir dans leur université en tant qu’intervenant extérieur et pourquoi pas me proposer un poste de professorat à la suite s’ils sont satisfaits de mon travail chez eux. » Il ne pouvait pas faire plus concis le Taylor et si elle le voulait, il lui donnerait plus de détails. Le repas était terminé et alors qu’ils discutaient, leurs pas les amenèrent jusqu’à son bureau. Il ne savait même pas comment ils en étaient arrivés là, sûrement pour faire l’un de ses derniers adieux ? « Voilà, c’est ici que je passe le plus clair de mon temps, le travail de toute une vie est entre ces quatre murs. » Il parcourut la pièce, ouvrant un livre par-ci et par là avant de le refermer presque aussitôt. Liam est quelqu’un de très organisé, mais son bureau est très loin de l’être et ce n’est pas celui de son assistante Rüya qui donnera une bonne image de leur métier. « Je voulais te montrer un peu l’envers du décor, là où tout se passe… » Il se retourna vers la jeune femme, ses yeux rivés sur les siens, il n’a jamais amené beaucoup de monde dans cette pièce et en dehors de ses collègues ça fait presque office de première fois. Il a du mal à le faire, mais à ce moment-là, le Taylor était vraiment content de pouvoir ouvrir un peu plus les portes sur son monde.





Images by Tumblr | Code by EXORDIUM.



I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana D3SLCSZ
I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana 982718museum2


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Empty
Message(#) Sujet: Re: I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana EmptyMar 20 Avr 2021 - 19:58



i'll never forget
the songs we
used to play

***

« Oui Cambridge, j’ai reçu un mail de leur part il y a maintenant plusieurs mois. » Cela ne venait que confirmer les doutes qu’avait mis la femme d’Etienne dans les idées de Diana, à savoir que la nouvelle n’était pas tombée la veille et que Liam avait largement eu le temps de lui communiquer l’information - s’il le voulait. « Je ne voulais pas te le cacher, c’est juste que… J’ai eu une période vraiment compliquée ces derniers temps et je ne voulais pas vraiment embêter mon entourage avec ça. » Elle tenta de cacher le petit soupire, tant bien que mal, qui s’échappa de ses lèvres. C’était idiot, de s’être dit que le Taylor et elle étaient désormais assez proches pour qu’il en vienne à lui parler de ces choses là. Le temps jouait en leur faveur, ne s’étant pas rencontrés il y avait de là une semaine, et si les circonstances de leur rencontre avaient joué en leur défaveur au début - merci Diana d’être si butée lorsqu’il s’agit de cette fameuse nuit -, c’étaient désormais ces dernières qui faisaient que la Rhodes se sentait davantage à l’aise avec Liam. Mais cela ne devait pas être assez, apparemment, puisqu’il n’avait daigné prendre en compte cette partie-ci de leur amitié lorsqu’il avait appris la nouvelle - qui n’était pas des moindres, Cambridge n’étant pas exactement la porte d’à côté.

Alors, la jeune femme vint légèrement ouvrir la bouche, inspirer un brin également, s’apprêtant à dire quelque-chose sur ce qu’elle pensait lorsque Liam la prit de court. « J’ai perdu un ami dont j’étais vraiment proche et on va dire que ça m’a un peu fait relativiser sur mes priorités dans la vie. » Oh - oh. Ceci venait donc expliquer cela - et elle vint refermer sans un bruit, sans un mot, ses lèvres en une ligne fine alors que ses yeux venaient finalement chercher ceux du Taylor. « Je savais pas, je suis désolée Liam. » Parce-qu’il n’avait dit mot sur cette affaire également - mais sur ce point là, elle pouvait comprendre. Le deuil pouvait être quelque-chose de complexe et difficile à gérer, et tout le monde n’était pas enclin à la discussion suite à ce dernier. « Du coup, j’ai finalement accepté cette offre, Cambridge m’a proposé d’intervenir dans leur université en tant qu’intervenant extérieur et pourquoi pas me proposer un poste de professorat à la suite s’ils sont satisfaits de mon travail chez eux. » Du coup, le coeur en peine, il avait décidé de fuir le pays. Ceci n’était pas une réaction illogique, et se retrouvait finalement dans beaucoup de comportement humains. Fuir pour ne pas avoir à faire face - oh, elle n’avait son mot à dire sur ce type de façon de faire, la Rhodes, elle-même préférant fuir dans le travail, plonger la tête à ne plus voir la lumière du jour, plutôt que d’affronter les conséquences de la mort dans toutes ses formes.

Et avant qu’elle n’ait le temps de remarquer que leurs pas ne les avaient finalement pas du tout entrainés dans la direction de l’exposition, leur conversation semblant les avoir enfermés dans une bulle d’une autre dimension, le brun vint ouvrir la porte d’une pièce se trouvant à leurs côtés. « Voilà, c’est ici que je passe le plus clair de mon temps, le travail de toute une vie est entre ces quatre murs. Je voulais te montrer un peu l’envers du décor, là où tout se passe… » Là où toutes les idées concernant l’exposition actuelle étaient nées, surement. Un petit sourire tendre ne put s’empêcher de venir s’étirer sur les lèvres de la jeune femme. Ses yeux, quand à eux, passaient en revue les éléments qu’ils sauraient attraper au vol. La patte du Taylor pouvait facilement se retrouver de part et d’autre de ce bureau, jusque dans la façon de classer les livres et aux stylos posés sur le bureau. Elle se demandait si l’effet était le même, lorsque les gens entraient dans le bureau du laboratoire de recherche où elle exerçait; si sa façon d’être pouvait se trouver à travers le moindre détail pouvant pourtant paraitre insignifiant et noyé dans la masse. « J’ai l’impression de te voir partout dans ce bureau. » Un de ses sourcils vint se relever sur son visage, un brin amusée. « Disons que j’aurais pu deviner sans que tu me le dises, que c’était ton bureau. » Les pas de Diana vinrent l’amener à l’intérieur de la pièce, alors qu’elle vint la parcourir un instant ou deux, silencieuse. Mille questions lui brûlaient les lèvres, mais elle ne savait par laquelle se lancer. De plus, il y avait certaines de ses questions pour lesquelles elle n’était pas sure de désirer de réponse - voire même incertaine de vouloir les poser tout court. Pas que certains éléments se trouvaient mieux en restant dans l’ombre, mais surtout qu’elle ne savait vers quelle tangente guider cette conversation. Elle avait mille questions sur l’admission à Cambridge de Liam et sur les plans qu’il avait prévu se rattachant à cette nouvelle. Elle voulait également lui demander comment il se sentait, car perdre une proche n’était jamais une épreuve facile. Elle ne savait pas si les deux questionnements pouvaient réellement s’établir l’un à la suite de l’autre, sans que l’un des sujets puisse venir sembler moins important que l’autre. Et enfin, surtout, elle ne savait pas si elle désirait simplement continuer la discussion tout en sachant qu’il était prêt à partir à l’autre bout du monde sans un regarder arrière.

Car le soucis, pour Diana, résidait bien ici. Elle n’aimait pas s’attacher, et mettait bien des efforts au quotidien pour que ceci n’arrive pas au hasard. Elle aimait les relations construites et qui pouvaient fleurir dans le temps, formant des alliances solides et prometteuses. Liam venait malheureusement de tirer un trait sur toute une partie des attentes de Diana en lui avouant qu’il était possible qu’il s’envole en Angleterre pour un certain temps. Comment expliquer à quelqu’un qui importait pour vous que son comportement n’était pas attendu selon vos critères à vous et à vous seul, sans paraitre pour l’égoïste de service ? Les pas de la jeune femme vinrent se stopper, alors que ses yeux s’accrochaient le plus fortement possible aux titres des livres se trouvant sur les étagères. « Tu partirais quand ? » Sa voix semblait si innocente en cet instant, presque d’une légèreté incomparable alors qu’elle balançait entre deux façons de venir s’ajuster à cette nouvelle. « Pour Cambridge. » Il y avait également des chances que Liam la trouve un brin lourde à insister autant sur ce point là.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Taylor
Liam Taylor
le témoin du temps
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans (09/06/1981) et il le vit très bien
SURNOM : Liam est déjà assez court comme prénom. Vous pouvez vous risquer à lui en donner un, mais il n'aime pas trop ça!
STATUT : Éternel célibataire, il attend patiemment la personne qui pourra le supporter lui et sa grande gueule.
MÉTIER : Conservateur au Queensland Museum. Il anime aussi des conférences sur un thème principal : la réception de l'antiquité.
LOGEMENT : #205 orchid street, Redcliffe
I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Tumblr-nt1uc46-MR31qa0s3ho3-400
POSTS : 1627 POINTS : 60

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il a un doctorat en Histoire de l'art & Archéologie ainsi qu'un master d'Histoire - Si vous ne l'arrêtez pas, il pourra enchaîner les anecdotes historiques, attention! - Vous ne verrez pas Liam courir après les filles, non pas qu'il s'en désintéresse, c'est simplement pas son truc. - Toutes les raisons sont bonnes pour faire la fête avec ses amis, mais vous ne le verrez quasiment jamais en boite de nuit.
RPs EN COURS : 4 - Taylor Family&Co * Marius2

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana 7AAWAiZ
Taylor Family (Chad3 * Amos4) ▬ Understand the things I say, don't turn away from me 'cause I've spent half my life out there, you wouldn't disagree. Do you see me? Do you see? Unhappiness, where's when I was young.

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Jck1
Liauden ▬ When we hit the bottom, nothin' gon' stop us. Climb to the top with you, we could be the greatest ones who never made it. They tryna hate, but we won't change anything at all.

RPs TERMINÉS : Kane1 * Kane3 * Kelly&Loan&Kane * Kane4 * Kane5 * WeekendChill1 * Amos3 * Paintball (ROA) * Auden&Ginny (fb 2006) * Linny1(fb) * Liana1 * Amos&Rae * Amos&Chad * Jiliana & Auden *Chad1 * Marius1 * Color2&Leam2 * Color1 * Molly1 * Noa2 * Liana2 * Liana3 *

Abandonné:
 

AVATAR : Josh Hartnett
CRÉDITS : UB: loonywaltz - Avatar: Elly - Dessin: JOSEPH KEEGAN - Gif: harley.
DC : Giovanni Medici
PSEUDO : Pti' Biscuit aka KD
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 13/05/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t31052-liam-taylor-la-meilleure-chose-a-faire-est-depouser-un-archeologue-plus-vous-vieillirez-et-plus-il-vous-aimera https://www.30yearsstillyoung.com/t31151-liam-we-can-rp-if-we-want-to https://www.30yearsstillyoung.com/t31155-liam-taylor https://www.30yearsstillyoung.com/t32360-liam-taylor#1437891

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Empty
Message(#) Sujet: Re: I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana EmptyDim 2 Mai 2021 - 3:47




There won't be an end, can't forget the start. When you're far away, it's like we're not apart. I'd burn my money just to hear your voice again. I'll wait. @Diana Rhodes Liam commençait déjà à en parler un peu autour de lui après s’être renfermé sur lui-même pendant plusieurs semaines. La disparition de son ami l’avait plus que touché et en dehors du petit groupe qu’ils formaient à l’époque avec Noa, Leslie et Sam, personne d’autre n’était vraiment au courant dans son entourage. Ce n’était pas contre elle, c’était encore moins un manque de confiance, mais il ne pouvait tout simplement pas mettre de mots sur ce qu’il vivait. « Je n’ai commencé à en parler que depuis très peu de temps, même à mes frères… Je n’étais simplement pas prêt. » Il voyait un changement dans le regard de la Rhodes, un regard sûrement plus compatissant qu’empli de pitié, mais c’est en parti pour ça qu’il a mis tant de temps à en parler, Liam est quelqu’un sur qui on peut toujours compter, à n’importe quel instant, mais il a du mal à accepter de l’aide quand c’est le malheur qui vient frapper à sa porte, le caractère d’un Taylor que voulez-vous. Il essayait tant bien que mal d’exprimer à Diana ce qu’il ressentait, le pourquoi il a accepté une proposition qui va l’emmener à plusieurs milliers de kilomètres de sa terre natale, une décision qui aura mis du temps et malgré ce temps on pourrait croire qu’il s’y est précipité depuis l’accident. « Je suis désolé de ne pas t’en avoir parlé plus tôt, quand j’y repense ces dernières semaines m’ont fait du tort, mais aussi à mes proches, je me suis peut-être un peu trop isolé… » La porte du bureau était fermée et c’est un léger sourire qui s’esquissa sur les lèvres de Liam, il y en avait une qui ne savait jamais fermer cette porte, l’historien étant toujours obligé de lui rappeler de le faire quand elle partait en dernière de la pièce.

« Tu trouves ? Tu dois sûrement avoir raison, c’est sûrement le meilleur endroit pour apprendre à me connaître sans me poser de question. » Ces derniers temps il se retrouvait plus dans un petit bordel qu’autre chose, mais il n’a pas toujours été comme ça Liam. Il y avait encore quelques semaines ce n’était que le bureau de Rüya qui était un foutoire. Les livres étaient rangés par période puis par auteur, les dossiers étaient eux bien au chaud rangé derrière le bureau de Liam, on pouvait aussi encore voir les dernières traces des recherches de l’historien sur le tableau. C’est un léger soupire qui s’échappait cette fois-ci, malgré son envie de changer d’air, il avait du mal à se dire qu’il allait quitter tout ceci, qu’il ne reverrait pas l’ombre de sa lampe avant au minimum quelques mois. « Alors, qu’est-ce que ça peut bien dire sur moi ? » Il était taquin Liam, en réalité il avait surtout peur de l’image qu’il pouvait bien renvoyer et ce n’était pas sa main qui vint prendre un livre essayant tant bien que mal de cacher les vestiges de ses dernières nuits blanches. Sa rencontre avec Diana était le fruit du hasard, ou du destin pour les plus croyants, ils auraient très bien pu laisser cet accident derrière eux et passer à autre chose sans jamais reprendre contact et pourtant, il y a eu quelques appels pour avoir des nouvelles, puis seulement des sms avant de se recroiser quelques fois à l’université. Il ne montre peut-être pas assez qu’il se plait à être en sa présence, mais elle a vraiment un quelque chose qu’il n’arrive pas à s’expliquer, une fois de plus c’est une énième énigme, un comble pour un archéologue, non ?

Les pas de la brune s’arrêtèrent devant les écrits de Vere Gordon Childe, peut-être l’un des archéologues australiens les plus populaires, ils font partie des premiers livres qu’il a eus entre ses mains sur l’archéologie. Cependant, il y avait autre chose, il le savait. Sa question ne se fit pas vraiment attendre et Liam regarda presque immédiatement son calendrier, deux mois, seulement deux petits mois avant qu’il ne dépose ses bagages dans l’une des plus prestigieuses universités. « Ça me paraît dans tellement longtemps, mais en même temps c’est si proche… Je dois faire mes valises fin janvier et je commence presque aussitôt début février. J’ai encore des choses à faire ici, alors je ne peux pas prendre d’avance sur mon départ. » Il vint alors se rapprocher d’elle alors qu’il rangea par-dessus sa tête le livre qu’il avait de son côté dans ses mains. Elle lui donnait l’impression de faire plus que de s’intéresser à cette affaire de Cambridge. Plus il réfléchissait à sa période de silence radio et plus il se disait qu’il avait été con de tout garder pour lui. « Tu sais, Cambridge ce n’est pas si loin que ça de Brisbane, il y en a pour quoi…. peut-être une petite vingtaine d’heures en avion ? » C’est au tour de l’historien d’avoir cette question qui lui brûlait la langue parce qu’il ne voulait pas partir seul le Taylor, mais comment pourrait-elle bien réagir ? Qui accepterait de partir aussi longtemps et aussi loin de son chez-soi ? C’est avec quelques appréhensions qu’il se recula avant d’ouvrir de nouveau la bouche. « Et si jamais ça fait trop longtemps sans me voir, tu peux toujours venir me rejoindre pour quelques jours ! » Oui, bon l’orgueil des Taylor n’est pas vraiment ressorti au bon moment. Sa question lui paraissait si stupide qu’il n’a pas pu s’empêcher de faire ce coup, vous savez celui que les gamins adorent faire, le fameux : ouais, nan mais je rigolais, c’était pour rire.



Images by Tumblr | Code by EXORDIUM.



I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana D3SLCSZ
I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana 982718museum2


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Empty
Message(#) Sujet: Re: I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana EmptyLun 10 Mai 2021 - 16:47



i'll never forget
the songs we
used to play

***

« Je n’ai commencé à en parler que depuis très peu de temps, même à mes frères… Je n’étais simplement pas prêt. Je suis désolé de ne pas t’en avoir parlé plus tôt, quand j’y repense ces dernières semaines m’ont fait du tort, mais aussi à mes proches, je me suis peut-être un peu trop isolé… » - « Tu n’as pas à t’excuser Liam. Ni à te justifier - surtout pas à moi. » Même si c’était exactement ce qu’elle lui demandait implicitement il n’y avait même pas deux minutes de cela, désormais elle comprenait les raisons qui l’avaient poussé à agir de la sorte. Elle connaissait, le deuil - d’une certain façon. Et il savait tout aussi bien qu’elle les traces que ce passé là avait laissé à  travers les mailles du temps et de l’histoire personnelle de la jeune femme. Elle ne lui demanderait pas de se justifier sur de tels sujets, et si elle le faisait ce serait l’hôpital qui se moquerait de la charité, alors qu’elle n’avait jamais réellement et pleinement réussi à s’ouvrir à lui. Elle vint par la suite étirer presque timidement ses lèvres en un petit sourire, alors qu’elle passait à un autre sujet pour ne pas venir discuter de choses dont Liam n’aurait pas envie.

« Tu trouves ? Tu dois sûrement avoir raison, c’est sûrement le meilleur endroit pour apprendre à me connaître sans me poser de question. Alors, qu’est-ce que ça peut bien dire sur moi ? » Les yeux de la jeune Rhodes ne lâchaient en rien chaque détail qu’ils pouvaient attraper, à voir ici et là ce qu’elle pouvait apprendre de plus sur Liam au fur et à mesure de ses découvertes. Ce fut avec un petit sourire amusé qu’elle vint d’abord répondre à sa question, sans pour autant délier son regard des livres qui s’étendaient dans la bibliothèque personnelle du Taylor. « Que tu es quelqu’un d’érudit. » Elle vint pencher sa tête sur le côté un instant pour lire le titre d’un des livres, de Vere Gordon Childe. « Et je dis ça comme un compliment. » Parce-qu’elle savait que cet adjectif n’était pas toujours utilisé de manière positive par les personnes l’employant. Pourtant, elle, trouvait ça impressionnant d’être instruit de la sorte comme pouvait l’être Liam. « Que tu es également curieux et passionné par les choses que tu étudies. Des choses que je connaissais déjà mais qui se confirment en passant quelques instants ici. » Le sourire amusé se transforma, l’espace d’un moment, en sourire attendri, avant qu’elle ne vienne finalement arrêter ses pensées sur déjà un autre sujet. Ses dernières avaient vagabondé ici et là, tout comme ses pas à travers la pièce, mais s’étaient finalement décidées à poser la question qui menaçait de s’échapper trop rapidement si retenue encore quelques temps. De façon innocente, bien sûr, afin de ne pas pointer du doigt son intention de suite. « Ça me paraît dans tellement longtemps, mais en même temps c’est si proche… Je dois faire mes valises fin janvier et je commence presque aussitôt début février. J’ai encore des choses à faire ici, alors je ne peux pas prendre d’avance sur mon départ. » Ce n’était pas réellement pour de suite, donc, ce départ. Elle qui s’attendait à ce que Liam lui annonce partir à la fin de la semaine pour l’autre bout du monde, elle se voyait presque rassurée à savoir que ce n’était pas pour de suite, pas pour l’immédiat. Le petit pincement au coeur qu’elle avait depuis le début de cette conversation ne cessait d’exister, mais il se faisait moins oppressant.

Elle vint finalement déloger son regard des livres rangés sur l’étagère lorsque le brun vint se poster à ses côtés. Ses prunelles accrochèrent les siennes pendant un instant, avant que le jeune homme ne vienne reperdre la parole. « Tu sais, Cambridge ce n’est pas si loin que ça de Brisbane, il y en a pour quoi…. peut-être une petite vingtaine d’heures en avion ? » On ne pouvait en rien lui reprocher de ne pas tenter d’y mettre une petite touche d’humour et de légèreté. Et cela fonctionnait quelque peu, puisque la jeune femme dut retenir un petit rictus amusé. « Si peu, vraiment. » Elle savait que ce n’était pas la mer à boire et que ce n’était pas quelques heures de décalage horaire qui changeaient les choses - elle était même la première à prôner ce discours lorsqu’elle faisait ses valises pour aller voir si l’herbe n’était pas meilleure à analyser ailleurs. Cependant, elle avait l’habitude d’être celle qui part, et non celle qui était laissée en arrière. « Et si jamais ça fait trop longtemps sans me voir, tu peux toujours venir me rejoindre pour quelques jours ! » Elle s’attendait à tout, pendant cette discussion, Diana; tout mais en aucun cas à ça. « A Cambridge ? » Elle n’avait rien à faire là-bas, littéralement autant que façon de parler. Ses travaux en cours ne la menaient pas de ce côté là du globe, et elle n’avait en réalité aucune légitimité à aller rejoindre ou à accompagner le jeune homme quelques jours sur place. Elle était quelque peu déçue qu’il ne lui en parle pas avant pour pas qu’elle en vienne à s’imaginer des choses, mais elle n’avait jamais pensé à l’éventualité qu’il en vienne à lui proposer de partager un bout de chemin de cette nouvelle aventure. Même si ce n’était que quelques jours, ce n’était pas rien.

Diana vint alors à son tour faire un léger pas en arrière, se laissant encore un instant d’espace et de temps, avant de venir prendre la parole. Les mots qu’elle allait prononcer se devaient d’être délicats et bien utilisés, en rien maladroits ou mal interprétés. « Ce serait une option intéressante. » Car ce serait mentir de sa part que de dire qu’elle n’appréciait pas l’idée de rejoindre le Taylor quelques jours en Angleterre. Cependant, ceci représentait un engagement certain envers Liam et elle n’était pas du tout dans cet objectif là. Et c’était pour ça qu’elle se devait de venir marcher sur des oeufs pour la suite de ses paroles. « Comme tu ne pars pas de suite, je prends le temps d’y réfléchir ? » Quelques jours, tout au plus une semaine ou deux. Un temps, un instant, pour peser les pour et les contre dans cette histoire. Car elle n’aimait pas l’idée de dire oui de suite au point de paraitre désespérément déjà accroché au jeune homme - alors que ce n’était pas tout à fait le cas -, mais elle ne se voyait pas dire non non-plus. L’équilibre était fin, mais l’équilibre était fragile et elle ne saurait répondre sur un coup de tête à une telle question car, même si non-présentée de cette sorte, il s’agissait là d’une question de la part du Taylor. « Tu sais bien comment c’est, ces décisions là ne peuvent pas se prendre aussi rapidement. » Elle prit une seconde avant de venir ajouter. « Le boulot, tu sais comment c’est. » Parce-que bien sur c’était qu’une histoire de boulot et de rien d’autre; ça l’était toujours lorsqu’il s’agissait de Diana, elle s’arrangeait bien pour que ce soit le cas. C’était trop lui en demander que de venir s’impliquer sur un autre niveau, surtout sur un niveau personnel, et ce même si Liam faisait partie des rares personnes l’ayant vu dans des états émotionnels bien instables.

Finalement, après un instant de réflexion, la jeune femme vint se rapprocher de Liam afin de venir déposer délicatement un baiser sur l’une de ses joues, étirant un petit sourire en coin par la suite, accrochant son regard au sien. « On ferait mieux de retourner à la soirée, je sais que d’autres personnes que moi t’attendaient ce soir. » Attendaient - parce-qu’elle ne savait désormais plus exactement les conclusions qu’elle devait tirer de la situation qui s’étendait devant ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Taylor
Liam Taylor
le témoin du temps
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans (09/06/1981) et il le vit très bien
SURNOM : Liam est déjà assez court comme prénom. Vous pouvez vous risquer à lui en donner un, mais il n'aime pas trop ça!
STATUT : Éternel célibataire, il attend patiemment la personne qui pourra le supporter lui et sa grande gueule.
MÉTIER : Conservateur au Queensland Museum. Il anime aussi des conférences sur un thème principal : la réception de l'antiquité.
LOGEMENT : #205 orchid street, Redcliffe
I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Tumblr-nt1uc46-MR31qa0s3ho3-400
POSTS : 1627 POINTS : 60

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il a un doctorat en Histoire de l'art & Archéologie ainsi qu'un master d'Histoire - Si vous ne l'arrêtez pas, il pourra enchaîner les anecdotes historiques, attention! - Vous ne verrez pas Liam courir après les filles, non pas qu'il s'en désintéresse, c'est simplement pas son truc. - Toutes les raisons sont bonnes pour faire la fête avec ses amis, mais vous ne le verrez quasiment jamais en boite de nuit.
RPs EN COURS : 4 - Taylor Family&Co * Marius2

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana 7AAWAiZ
Taylor Family (Chad3 * Amos4) ▬ Understand the things I say, don't turn away from me 'cause I've spent half my life out there, you wouldn't disagree. Do you see me? Do you see? Unhappiness, where's when I was young.

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Jck1
Liauden ▬ When we hit the bottom, nothin' gon' stop us. Climb to the top with you, we could be the greatest ones who never made it. They tryna hate, but we won't change anything at all.

RPs TERMINÉS : Kane1 * Kane3 * Kelly&Loan&Kane * Kane4 * Kane5 * WeekendChill1 * Amos3 * Paintball (ROA) * Auden&Ginny (fb 2006) * Linny1(fb) * Liana1 * Amos&Rae * Amos&Chad * Jiliana & Auden *Chad1 * Marius1 * Color2&Leam2 * Color1 * Molly1 * Noa2 * Liana2 * Liana3 *

Abandonné:
 

AVATAR : Josh Hartnett
CRÉDITS : UB: loonywaltz - Avatar: Elly - Dessin: JOSEPH KEEGAN - Gif: harley.
DC : Giovanni Medici
PSEUDO : Pti' Biscuit aka KD
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 13/05/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t31052-liam-taylor-la-meilleure-chose-a-faire-est-depouser-un-archeologue-plus-vous-vieillirez-et-plus-il-vous-aimera https://www.30yearsstillyoung.com/t31151-liam-we-can-rp-if-we-want-to https://www.30yearsstillyoung.com/t31155-liam-taylor https://www.30yearsstillyoung.com/t32360-liam-taylor#1437891

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Empty
Message(#) Sujet: Re: I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana EmptyVen 16 Juil 2021 - 15:19




There won't be an end, can't forget the start. When you're far away, it's like we're not apart. I'd burn my money just to hear your voice again. I'll wait. @Diana Rhodes Liam essaya tant bien que mal de se justifier. Si fut un temps il mettait un point d’honneur à entretenir ses relations tout autour de lui, de sortir à la moindre occasion, de s’amuser jusqu’à ne plus penser à l’heure où il devrait se coucher pour ne pas être fatigué le lendemain, aujourd’hui il en était tout autrement. Liam calcule à la minute près ses heures de sommeil, de travail, le moment où il doit sortir promener Thucy, il s’est un peu perdu dans tout son travail jusqu’à laisser tomber une grande partie de sa vie personnelle et ces derniers jours n’ont fait qu’accentuer cet isolement chez le Taylor. Il ne voulait vraiment pas que Diana prenne son silence pour un désir de la mettre à l’écart, c’était même tout l’inverse, il n’avait plus vraiment souri ces derniers jours jusqu’à ce qu’il sorte enfin de sa cave pour se rendre ici au musée, accompagné de la jeune femme. Certains de ses frères ne l’avaient pas vraiment bien pris, Liam qui se battait bec et ongle pour mettre fin aux secrets entre eux et il tomba finalement lui aussi dans la dangerosité d’ériger un mensonge après leur avoir dit qu’il n’accepterait jamais la proposition dans un premier temps. Diana décida d’elle-même de changer le sujet et c’est avec un léger soupir de soulagement que le Taylor accueillit son initiative. Il y a tellement à dire sur le contenu du bureau que possède Liam au musée, entre les livres qui l’inspirent à chaque seconde qu’il passe sur sa chaise, les papiers qu’il a lui-même écrits ou autre travaux de ses compères, il y a toute sa vie professionnelle de résumée dans cette pièce et c’était l’heure des compliments pour le Taylor qui même s'il les apprécia fortement le fait qu’on reconnaisse son travail et ses compétences, n’a jamais aimé se mettre de lui-même sur le devant de la scène. Bizarrement l’égo des Taylor n’est pas incompatible avec l’humilité dont essaie de faire preuve Liam à chaque instant. « J’ai eu la chance de pouvoir avoir un livre entre mes mains depuis mon plus jeune âge. Depuis que je sais lire c’est comme si je ne pouvais m’empêcher de tourner des pages. » Sa propre bibliothèque à son appartement est presque aussi imposante que celle présente ici, mais contrairement à ce que l’on peut retrouver ici, il possède tout un tas d’ouvrage sur tout et n’importe quoi à partir du moment que ça attire la curiosité de l’historien. Ses dernières acquisitions ? Des ouvrages sur l’astronomie, pourquoi ? C’est une très bonne question n’est-ce pas ? Pendant tout le temps où Diana passa à faire des pas par-ci, par là en quête de trouver le détail qui lui en dirait plus sur Liam, lui se contentait de la regarder faire, appuyé contre son bureau. Il n’a ramené que très peu de personnes en dehors du personnel du musée alors ça lui faisait bizarre de voir une présence autre que celle de Rüya qui passait elle le plus clair de son temps à emmerder son ainé et foutre un bordel pas possible sur son petit bureau plutôt que de préparer son travail pour l’université. « Je dois avouer que ça fait très cliché comme bureau, des vieilleries un peu partout, une bibliothèque débordante de livres. Il ne me manquerait plus qu’un chapeau et un fouet et je pourrai jouer dans le prochain Indiana Jones. » Dit-il tout en riant et croisant les bras. Plus que le fait de vouloir être drôle, c’était surtout une façon pour lui de se rendre plus idiot qu’il ne l’est. Il apprécia tous les compliments que Diana lui faisait, vraiment, mais ça le rendait un peu trop timide et il sentait déjà ses joues rosir alors qu’il ne savait pas vraiment quoi dire sans paraître arrogant.

La suite fut un enchaînement de ‘ question qui tue ‘. La première fut posée par Diana qui voulait savoir quand partirait le Taylor. Il lui répondit sans rien lui cacher cette fois-ci, fin janvier, fin février tout était encore confus dans la tête de Liam, mais oui, il ne comptait pas partir du jour au lendemain en laissant un travail inachevé derrière lui. Diana lui paraissait un peu plus rassurée alors Liam s’emballa sûrement un peu trop après avoir esquissé un sourire. C’était à son tour de poser sa question, mais il aurait mieux fait de la retourner une ou deux fois dans sa tête avant de la poser un peu trop directement comme il l’a fait. Diana essaya tant bien que mal de montrer qu’elle était quelque peu déstabilisée par la question du Taylor et la première chose à laquelle il pensa était de s’excuser à son tour. Il ne savait pas vraiment pourquoi il s’était mis en tête cette idée, ni pourquoi il lui fit cette proposition sans détour, sans même ne serait-ce qu’évaluer le fait que ça puisse l’intéresser ou non. « Oui bien sûr, je ne sais pas vraiment pourquoi j’ai dit ça, je suis désolé. » Il aurait aimé mettre ça sur le compte que tout n’allait pas si bien que ça dans sa vie et qu’il avait besoin d’un repère, mais il lui avait vraiment fait cette proposition sans trop réfléchir, comme si ça venait du plus profond de lui. Bien évidemment que Liam comprenant le choix de l’astronome, il savait ce que c’était de tout mettre dans son travail et Diana était probablement encore plus investie dans le sien que Liam ne pouvait l’être. Il se sentait rarement bête le Taylor, mais pour le coup cette fois-ci il ne savait vraiment plus trop où se mettre et se mit même à se frotter le front. Il essayait de trouver un moyen de se rattraper, il avait compliqué les choses en l’espace de quelques secondes alors qu’il a toujours détesté ça et il ne pouvait s’en prendre qu’à lui. Ce fut finalement la jeune femme qui s’approcha de lui avant de déposer un baiser sur l’une de ses joues. Liam releva son regard, tout benêt qu’il est, se demandant bien pourquoi alors qu’il n’en aurait pas voulu le moindre du monde à Diana de s’enfuir. « Tout à l’heure, tu as oublié le fait que je pouvais aussi être le dernier des imbéciles. » La jeune femme ne s’attendait vraiment pas à ce que l’australien lui fasse cette proposition et il ne lui a fallu que quelques secondes pour le comprendre. Sans vraiment savoir pourquoi, il aurait aimé entendre une autre réponse de la part de Diana. Ses yeux se perdirent dans les siens avant qu’elle ne lui propose de rejoindre de nouveau la fête qui continuait de battre son plein à l’autre bout du musée. « Tu as raison, en plus je peux entendre Etienne d’ici réclamer mon poste après mon départ, je ne veux pas le laisser faire comme ça. » Dit-il avec un large sourire. Il la raccompagna jusqu’à la porte avant de la refermer derrière eux sans prendre la peine de la fermer à clé, une chose qu’il ne fait jamais. On pouvait entendre le bruit des discussions s’intensifier à force de se rapprocher de la grande salle. « Tu veux visiter un autre endroit, prendre l’air ? Je n’ai jamais été très fan de me mettre trop en avant et si je croise une fois de plus le directeur cette fois il mettra son grappin une bonne fois pour toute sur moi en vantant le fait que je vais partir pour Cambridge et on sera bloqué ad vitam aeternam. Il peut être très lourd après avoir bu quelques verres » S’amusa-t-il tout en essayant d'oublier la bourde qu'il avait fait quelques instants plus tôt . Le reste de la fête n’était que mise en valeur sur mise en valeur, une sorte de concours à celui qui aura produit le plus d’écrits cette année ou aura fait LA nouvelle découverte dont tout le monde parle. Il adorait vraiment son travail le Taylor, mais parfois ça revient à faire un concours à celui qui aura la plus grosse et ce n’était vraiment pas son genre de participer à ce genre de discussion.




Images by Tumblr | Code by EXORDIUM.



I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana D3SLCSZ
I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana 982718museum2


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Empty
Message(#) Sujet: Re: I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana EmptyMar 31 Aoû 2021 - 11:18



i'll never forget
the songs we
used to play

***

Si Liam lui avait parlé de sa situation prochaine plus tôt, et qu’il lui avait laissé entrevoir quelques indices ici et là, Diana aurait pu anticiper cette discussion. Elle aurait pu préparer des réponses adaptées, afin de ne pas jeter un froid comme elle venait très certainement de le faire sur leur conversation. Il fallait dire qu’elle avait été quelque peu prise de court, et ce n’était pas forcément des situations qu’elle appréciait réellement; elle préférait être maitre de la situation plutôt que de la subir, et c’était un peu le sentiment qu’elle avait en cet instant. Elle ne blâmait que partiellement Liam, qui semblait vraiment penaud et pas réellement dans son élément suite à ses propres paroles. Alors, elle tenta de faire en sorte que les siennes ne soient pas trop brutes ni vexantes, étant donné qu’elle ne pouvait se permettre de répondre à une telle question aussi rapidement sans y avoir réfléchi à deux fois avant. « Oui bien sûr, je ne sais pas vraiment pourquoi j’ai dit ça, je suis désolé. » Un petit sourire vint ponctuer les paroles du jeune homme, sur les lèvres de la demoiselle. Il avait dit ça car cela lui semblait être une bonne idée, et qu’il avait envie de passer un peu plus de temps avec elle; elle comprenait parfaitement ça. Mais il ne pouvait lui dire dans la même discussion qu’il partait incessamment sous peu à l’autre bout de la planète et qu’elle était la bienvenue si elle le souhaitait. « Tout à l’heure, tu as oublié le fait que je pouvais aussi être le dernier des imbéciles. » Le sourire qui étirait ses lèvres vint s’attendrir quelque peu. « Ou que tu étais quelqu’un de vraiment gentil. » Car c’était ce qu’il était, Liam: quelqu’un de gentil et d’attendrissant. Mais ce n’était pas suffisant pour que Diana vienne prendre une décision aussi importante et impactante sur son quotidien.

« Tu as raison, en plus je peux entendre Etienne d’ici réclamer mon poste après mon départ, je ne veux pas le laisser faire comme ça. » Que le Taylor vint concéder lorsqu’elle vint suggérer qu’ils retournent en direction des festivités. Cela permettrait surtout de venir dissiper le malaise qui s’était installé au sein de leur conversation, et de laisser cette discussion derrière eux. Cela permettrait également à Liam de ne plus se sentir idiot, ce qui transparaissait sur son visage jusque maintenant. Alors, ils sortirent du bureau et se mirent à arpenter de nouveau les couloirs du lieu du diner, jusqu’à temps que Liam ne vienne reprendre la parole. Ils pouvaient de nouveau entendre les discussions animées de la réception. « Tu veux visiter un autre endroit, prendre l’air ? Je n’ai jamais été très fan de me mettre trop en avant et si je croise une fois de plus le directeur cette fois il mettra son grappin une bonne fois pour toute sur moi en vantant le fait que je vais partir pour Cambridge et on sera bloqué ad vitam aeternam. Il peut être très lourd après avoir bu quelques verres. » Diana vint glisser un fin sourire sur ses lèvres, ralentissant tout de même ses pas. Elle avait pris les dernières minutes pour savoir ce qu’elle comptait faire de la suite de la soirée, et ce qu’elle s’apprêtait à dire ne devait pas rentrer dans les plans d’origine du Taylor. Mais ce n’était pas u drame, il s’en remettrait - et cela permettrait de ne pas rendre cette soirée plus malaisante qu’elle ne l’était présentement. « A vrai dire… » Elle vint doucement attraper le bras de Liam pour que ses pas se mettent au diapason des siens, et qu’ils s’arrêtent tous les deux d’avancer en même temps. « Je pense que je vais rentrer chez moi. » Son regard vint accrocher celui du brun, tentant de lui montrer qu’elle était d’un côté désolée de prendre cette décision, tout en soulignant sans ajouter un mot que c’était la bonne décision à prendre. « J’ai pas mal de boulot qui m’attend demain matin, et je pense que tu devrais profiter de tes collègues. Ils sont en grandes partie là pour toi, tu sais. » Le travail qu’il avait monté pour cette soirée était titanesque, et il se devait d’être présent pour les personnes qui venaient le féliciter et le soutenir. « Tu auras qu’à me dire quand tu veux qu’on aille de nouveau boire un verre, d’accord ? » Parce-que si elle prenait une voix douce et agréable, elle ne laissait pas le choix dans ses paroles. Il n‘y avait ici aucune porte ouverte pour la négociation de sa présence, et là était le comportement presque naturel de Diana Rhodes. Si elle avait pris une décision, elle s’y tenait et rares - voire non-existantes - étaient les personnes qui avaient un jour réussi à la faire changer d’avis. Se hissant sur la pointe des pieds, elle vint se nouveau déposer un baiser sur la joue de Liam. « Je connais le chemin de la sortie, tu devrais retourner aux festivités. » Reculant sur quelques pas tout en faisant face au Taylor, elle finit par lui tourner le dos quelques instants plus tard, un sourire ne lâchant tout de même pas son visage.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Empty
Message(#) Sujet: Re: I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

I'll never forget the songs we used to play - ft. Diana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-